Des ve hicules connecte s sans compromettre la se curite des personnes et des biens

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des ve hicules connecte s sans compromettre la se curite des personnes et des biens"

Transcription

1 Des ve hicules connecte s sans compromettre la se curite des personnes et des biens 1. Enjeux et objectifs Le monde automobile doit répondre à des attentes client en constante évolution apportées notamment par les nouvelles technologies de l information et de la communication. Le défi auquel la filière automobile est confrontée est de réussir la migration du véhicule conventionnel au véhicule connecté avec son environnement pour améliorer la sécurité, la qualité et l offre de services aux clients. La mise en œuvre de ces services doit cependant tenir compte de exigences spécifiques au véhicule routier comme la sécurité des personnes et des biens ou le rythme du renouvellement du parc véhicule, très différentes de celles du monde du consumer électronique auquel appartiennent les Smartphones. Enfin, la solution choisie devra prendre en compte le coût plus ou moins important à supporter par le client non seulement lors de l acquisition mais aussi sur toute la durée de vie du produit. 2. Du véhicule conventionnel au véhicule étendu Bien avant l avènement du monde connecté sans fil, l activité d un constructeur de véhicules ne se limitait déjà plus au seul véhicule conventionnel restreint à son strict périmètre physique. Un exemple de mise en œuvre de cette extension de périmètre est l application par les constructeurs du règlement Européen «Repair and Maintenance Information» développé dès (Sécurité) Avant ce règlement, le seul outil utilisable en atelier après-vente pour la reprogrammation des calculateurs étaient celui du constructeur. Cet outil était conçu de manière à garantir l intégrité fonctionnelle du véhicule. L ouverture à de multiples outils en atelier non maitrisés par le constructeur a conduit au développement d une procédure permettant l échange entre les serveurs constructeurs et le véhicule en utilisant alors ces outils comme de simples passerelles. ECU ECU Identification Outil Constructeur Contenantl identification, la procédure& les données En atelier après-vente Tout outilde diagnostic En atelier après-vente Procédure & Donnéesà télécharger Constructeur 1

2 Dans cette procédure, les serveurs identifient le bon logiciel à reprogrammer pour le calculateur concerné en fonction de la composition véhicule. (Inviolabilité) Pour rendre incontournable la procédure, le mécanisme de déverrouillage de la reprogrammation des calculateurs a été localisé dans les serveurs du constructeur. (Réglementation et respect de l environnement) Ce procédé permet au constructeur de veiller à l intégrité fonctionnelle du véhicule et de s assurer de sa conformité réglementaire quel que soit l opérateur. Il permet également d éviter tout re-paramétrage des logiciels qui pourrait invalider l homologation du véhicule. (Vie privée) Les calculateurs contiennent des fonctions auto-adaptives, strictement internes aux logiciels qui optimisent les points de fonctionnement de chaque véhicule. Un logiciel malveillant pourrait être mis en place pour modifier ces fonctions afin d extraire des informations associables au conducteur. Cette approche de conception est ce que nous définissons comme la méthodologie de conception du véhicule étendu et la solution qui en découle est ce qui constitue le véhicule étendu appliqué à la reprogrammation des calculateurs. Application concrète du véhicule étendu pour la reprogrammation des calculateurs électroniques Véhicule Etendu ECU Fichier Identification + Clef privée + données à télécharger Algorithme de protection Constructeur En atelier après-vente (RA ouoi) On entend donc par véhicule étendu l ensemble des éléments de responsabilité constructeur nécessaires à la réalisation d un service véhicule en tenant compte de la nécessité de préserver la sécurité et l intégrité des personnes et des biens sans oublier la protection de l environnement. Son périmètre doit être considéré selon chaque service véhicule étudié et comprend les éléments embarqués (internes au véhicule) et débarqués ainsi que son interface de communication. Besoin pour le service connecté étudié Méthodologie de conception du véhicule étendu Interface du véhicule étendu Véhicule étendu Véhicule étendu Responsabilité du Constructeur 2

3 3. Une norme internationale en devenir Pour parvenir à la conception de cet ensemble, la Plateforme de la Filière Automobile (PFA) s est engagée dans la recherche de solutions innovantes, accessibles et non discriminatoires tout en laissant à chaque constructeur la possibilité de se différencier par sa conception. Pour cela une méthodologie de conception du véhicule étendu, définissant les principes et les méthodes à prendre en compte lors de la mise en œuvre de nouveaux services connectés a été rédigée sous forme d un standard par la France et acceptée à l ISO comme nouveau sujet normatif. Cette norme devrait être publiée d ici 2 à 3 ans. Ce standard permettra donc de concevoir selon le changement de paradigme induit par le véhicule connecté et devrait être cité comme document applicable dans tout acte règlementaire en lien avec la connectivité (Repair & Maintenance Information, Periodical Technical Inspection, Intelligent Transport System ). Interface du véhicule étendu Véhicule conventionnel Véhicule étendu Responsabilité Constructeur 4. Le véhicule étendu pour quels types de services Nous avons vu que le véhicule étendu est une démarche qui permet pour toute fonction connectée de définir le périmètre de responsabilité constructeur dont son interface vers l'extérieur (appelée interface du véhicule étendu pour la fonction considérée). Le périmètre du véhicule étendu peut donc être plus ou moins important selon la fonction considérée et ses exigences associées. Le cas échéant il peut être réduit au périmètre du véhicule conventionnel. Cependant, compte tenu de l évolution de la technologie dans le temps qui peut faire évoluer la répartition embarquée/débarquée pour un même service connecté, il est préférable de toujours considérer que l on s adresse au véhicule étendu de manière à avoir une interface stable et donc pouvant être standardisée. Nous allons voir dans les exemples suivants comment s articule le véhicule étendu en fonction de la nature du service connecté : Des applications coopératives relatives à la sécurité routière et la gestion de trafic : exemple 1 à 3, Des applications infotainement : exemple 4, Des applications télématique : exemple 5, Des applications de diagnostic à distance : exemples 6. 3

4 Exemple 1 : Service Intelligent Transport system (ITS) pour une application Vehicle To Vehicle (V2V) Cas d usage : Road Hazard Warning Un véhicule détecte de manière automatique un obstacle sur la route. Ceci déclenche l envoi d un message standard diffusé autour du véhicule signalant la position et le type d évènement (obstacle). Le véhicule suiveur équipé de la fonctionnalité interprétera ce message pour déclencher l action adéquate. 1 2 Technologie actuelle : type wifi G5 (1) : Temps réel fort (transmission + temps de réaction inférieur à 300ms) (2) : Temps réel faible (renouvellement des certificats pour anonymiser le véhicule et authentifier les messages) Certaines données déjà standardisées (ETSI, ISO) pour permettre la compréhension (interopérabilité) entre véhicules (signification, format) Les solutions techniques doivent pouvoir évoluer en fonction des technologies disponibles et des contraintes industrielles du moment. Exemple 2 : Service Intelligent Transport system (ITS) pour une application Infrastructure To Vehicle (I2V) Cas d usage : Green Light Optimal Speed Advisory Un feu de trafic envoie périodiquement dans un message standard la position, le cycle et l état du feu tricolore. Tout véhicule équipé recevant ce message évalue la vitesse de passage optimale permettant d éviter l arrêt au feu (dans la limite des vitesses autorisées). S il n est pas possible de franchir le feu, le véhicule ralentit suffisamment tôt pour limiter le freinage (gain en CO²). 1 2 Technologie actuelle : type wifi G5 (1) : Temps réel fort (transmission + temps de réaction inférieur à 300ms) (2) : Temps réel faible (renouvellement des certificats pour authentifier les messages) Certaines données à standardiser pour permettre la compréhension (interopérabilité) entre infrastructure et véhicule (signification, format) Les solutions techniques doivent pouvoir évoluer en fonction des technologies disponibles et des contraintes industrielles du moment. 4

5 Deux fonctions distinctes sont présentes dans ces deux exemples : - Celle qui communique entre le serveur du constructeur et le véhicule (2) où la notion de véhicule étendu apparait clairement - Celle qui établit la communication directe entre véhicules ou avec l infrastructure routière (1). Pour cette fonction, le périmètre du véhicule étendu peut être restreint au véhicule conventionnel. Cependant pour ne pas limiter la solution aux technologies actuelles et laisser au constructeur la responsabilité de sa conception, dans tous les cas l interface de communication doit rester celle du véhicule étendu pour la fonction considérée. Exemple 3 : Service Intelligent Transport system (ITS) pour une application Infrastructure To Vehicle (I2V) Cas d usage : Road Hazard Warning Un gestionnaire d infrastructure ayant planifié des travaux sur route, déclenche l envoi d un message standard diffusé à partir d un serveur dédié vers les véhicules présents dans la zone (quelques kilomètres autour) en signalant la position et le type d évènement (travaux). Tout véhicule recevant ce message évalue la pertinence de l évènement et informe le conducteur N secondes avant la rencontre de l évènement. Technologie actuelle : Cellulaire Temps réel (transmission + temps de réaction de l ordre de quelques secondes) Certaines données à standardiser pour permettre la compréhension (interopérabilité) entre infrastructure et véhicule et infrastructure (signification, format) Les solutions techniques doivent pouvoir évoluer en fonction des technologies disponibles et des contraintes industrielles du moment. 5

6 Pour ce dernier cas d usage, les distances d anticipation étant potentiellement plus grandes, les contraintes temps réels sont moindres que dans les exemples 1 et 2. Les constructeurs peuvent dès à présent adopter plusieurs solutions techniques pour répondre à un même besoin cependant l interface de communication reste celle du véhicule étendu pour la fonction considérée. Constructeur 1 Constructeur 2 Technologie actuelle : Cellulaire Exemple 4 : Fonction multimédia Cas d usage : transmettre des sms ou des mails Un client utilise la fonction de recopie de l écran du smartphone sur l écran véhicule pour lire ou envoyer des sms ou des mails. L utilisation de la fonction dans une situation de vie spécifique à l automobile (véhicule roulant) induit un risque supplémentaire lié à la sécurité routière. Cette fonction doit donc être désactivée lorsque le moteur est tournant pour ne pas perturber le conducteur et ne pas détourner son attention. Il convient donc de limiter l utilisation de certaines fonctions du Smartphone selon la situation de vie du véhicule ou de remplacer l interface visuelle par une interface à commande vocale et restitution sonore. Pas de contrainte temps réel vis-à-vis de l extérieur du véhicule Appairage du Smartphone avec le véhicule Ne pas détourner l attention du conducteur et respecter les règles de la sécurité routière par une limitation de l utilisation du Smartphone Intégration de fonction de recopie de l écran du Smartphone sur l écran du véhicule 6

7 Exemple 5 : Service d auto-partage d un véhicule Cas d usage : Accès à un véhicule par Smartphone Le Smartphone du client contient un applicatif du constructeur qui permet au véhicule de s assurer de la conformité des certificats. Lorsque l authentification de la demande est correcte, l accès au véhicule du client est autorisé. Dans cette fonction le Smartphone est un relais entre le serveur qui fournit les certificats renouvelables et le véhicule. Temps réel faible (quelques secondes) Protection contre le vol du véhicule (cyber-sécurité) Serveur constructeur permettant le déverrouillage de l accès au véhicule Module applicatif intégré au Smartphone du client permettant l appel vers un serveur (constructeur ou autre) Pour ces deux cas d usage, ce n est pas le Smartphone qui porte la fonction mais bien le véhicule étendu. - Dans le premier cas, il est nécessaire d intégrer un dispositif dans le véhicule permettant de discriminer les applications possibles selon la situation de vie véhicule. - Dans le second cas où le Smartphone porte une partie du véhicule étendu, la problématique est similaire à celle du téléchargement de logiciel détaillé dans le chapitre 2 et la solution mise en œuvre comparable. 7

8 Exemple 6 : Remote Diagnostic Cas d usage : Pilotage d actionneur à distance sur un véhicule en bord de route Un client est immobilisé en bord de route en raison d une panne sur son véhicule et demande une assistance à distance. Dans cette situation de vie, certaines opérations de diagnostic peuvent être réalisées dès lors qu elles ne génèrent aucun risque sur la sécurité des personnes et des biens. Le cas du pilotage de certains actionneurs à distance sans contrôle préalable du véhicule par un professionnel compétent ne doit pas être possible pour des raisons de sécurité évidentes. En effet, si par exemple le système d injection venait à présenter une fuite de carburant, le pilotage des injecteurs pourrait entrainer des dommages importants pour la sécurité des passagers sans que le technicien ne puisse intervenir d urgence sur le véhicule. Technicien dans un atelier après-vente Télétransmission Véhicule sur bord de route avec fuite Temps réel faible (transmission + traitement inférieur à 10 minutes) Environnement non maitrisé, état du véhicule non connu, technicien à distance Les données sont propres à chaque véhicule. Le moyen d accéder aux informations est standardisé. Les solutions techniques embarqué/débarqué doivent pouvoir évoluer en fonction des technologies disponibles et des contraintes industrielles du moment. Dans ce type de cas Il convient donc de se prémunir contre l emploi volontaire ou involontaire de certaines fonctions à distance. Pour cela le constructeur conçoit un système adapté à chaque configuration véhicule et capable d évoluer selon les évolutions du véhicule en vie série. Cet ensemble embarqué/débarqué avec son interface de communication constitue le véhicule étendu appliqué à la fonction pilotage d actionneur à distance. 8

9 5. En synthèse : L ouverture du monde automobile aux services connectés ne peut se faire sans maitriser les nouveaux risques intrinsèques portés par ces nouvelles fonctions et leurs impacts sur les fonctions dynamiques du véhicule. Au cours de ce bref exposé, nous avons vu que le concept du véhicule étendu qui s applique à tout type de service connecté est la réponse adaptée aux spécificités de l industrie automobile. Pour chaque fonction considérée, le véhicule étendu permet de répondre à un besoin exprimé : - En prenant en compte les exigences de type sécuritaire, environnementale, vie privée, industrielles, - En laissant la responsabilité à chaque constructeur d optimiser sa conception au fur et à mesure des évolutions technologiques, Il apporte aussi la possibilité de standardiser le moyen d accéder au véhicule étendu pour la fonction considérée sans avoir à tenir compte de la conception propre à chaque constructeur nécessaire pour permettre à chacun de proposer des innovations différencientes. 9

RÈGLE PARTICULIÈRE SUR LA SÉCURITÉ LOGIQUE

RÈGLE PARTICULIÈRE SUR LA SÉCURITÉ LOGIQUE 1 2013-06-20 Pour information : dirigeantreseauinformation@msss.gouv.qc.ca RÈGLE PARTICULIÈRE SUR LA SÉCURITÉ LOGIQUE Loi sur la gouvernance et la gestion des ressources des organismes publics et des entreprises

Plus en détail

Le nombre d abonnés auxquels l éditeur communiquera l information technique acquise ;

Le nombre d abonnés auxquels l éditeur communiquera l information technique acquise ; Saisine 06/0030 F - Engagements d AUTOMOBILES CITROËN Sur le fondement de l article L.464-2 du Code de commerce, AUTOMOBILES CITROËN («CITROËN») s engage à mettre en œuvre dans les conditions qui y sont

Plus en détail

ASSISTANCE ET MAINTENANCE INFORMATIQUE N 15AG004 POUVOIR ADJUDICATEUR :

ASSISTANCE ET MAINTENANCE INFORMATIQUE N 15AG004 POUVOIR ADJUDICATEUR : ASSISTANCE ET MAINTENANCE INFORMATIQUE N 15AG004 POUVOIR ADJUDICATEUR : Ville de PONT-A-MOUSSON Hôtel de Ville 19, Place DUROC 54701 PONT-A-MOUSSON Cedex Et CCAS C.C.T.P Marché à procédure adaptée (Selon

Plus en détail

Pour effectuer ces tests un module vous aide dans les différentes étapes.

Pour effectuer ces tests un module vous aide dans les différentes étapes. MODULE DE MIGRATION MODULE DE MIGRATION QU EST-CE QUE LE MODULE DE MIGRATION De février à mi-mars, des tests ont lieu sur un serveur spécial afin de préparer la migration vers une nouvelle infrastructure

Plus en détail

LA PERFECTION EN DÉTAIL

LA PERFECTION EN DÉTAIL LA PERFECTION EN DÉTAIL VECTOR, LA RÉFÉRENCE DE L EXCELLENCE OPÉRATIONNELLE. GRÂCE À 30 ANNÉES D EXPERTISE ET D INNOVATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA DÉCOUPE AUTOMATIQUE, LECTRA RESTE PRÉCURSEUR SUR

Plus en détail

Manuel de transmission des rapports «collecte des données sur les instruments et les opérations de paiement»

Manuel de transmission des rapports «collecte des données sur les instruments et les opérations de paiement» Rapports réglementaires Manuel de transmission des rapports «collecte des données sur les instruments et les opérations de paiement» Version 1.1 Ne pas communiquer ou reproduire sans autorisation de la

Plus en détail

SOLUTIONS DE SÉCURITÉ BANQUE ET FINANCE

SOLUTIONS DE SÉCURITÉ BANQUE ET FINANCE SOLUTIONS DE SÉCURITÉ BANQUE ET FINANCE PACOM a développé une réputation solide en tant que leader mondial dans le domaine de la gestion de la sécurité à distance pour le marché des banques et de la finance.

Plus en détail

Signal d alarme SAM S 506. Moyen acceptable de de conformité

Signal d alarme SAM S 506. Moyen acceptable de de conformité Document technique Matériel Moyen acceptable de de conformité Signal d alarme SAM S 506 Applicable sur : RFN Edition du 04/07/2012 Version n 1 du 04/07/2012 Applicable à partir du : 04/07/2012 Remplace

Plus en détail

DOCUMENTATION CHAT VIDEO

DOCUMENTATION CHAT VIDEO DOCUMENTATION CHAT VIDEO FONCTIONNEMENT DE VideoCHAT L accès à VidéoChat s effectue de 2 manières soit en passant par l interface RICHpublisher, soit en vous connectant à l adresse suivante : https://chat.endirectv.com

Plus en détail

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations territoriales en biologie médicale

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations territoriales en biologie médicale Repères juridiques Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations territoriales en biologie médicale Janvier 2014 - V7.0 L ASIP Santé a été sollicitée par l ANAP afin

Plus en détail

ecdf Plateforme électronique de Collecte des Données Financières

ecdf Plateforme électronique de Collecte des Données Financières ecdf Plateforme électronique de Collecte des Données Financières DOCUMENTATION DES DEMANDES D ACCES POUR DEVELOPPEURS CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ÉTAT Ver : 1.0 Sommaire SOMMAIRE 1 1.

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Trustwave Network Access Control (NAC) version 4.1 et Central Manager Software version 4.1 Préparé par Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification

Plus en détail

Worldline Signer Server

Worldline Signer Server Référence du document : WLSign.AUD.0001 Révision du document : 1.3 Date du document : 15/03/2011 Worldline Signer Server Cible de sécurité www.atosworldline.com Table des matières TABLE DES MATIÈRES...2

Plus en détail

Dossier de spécification. Gestionnaire d évènements du Centre médical «Les Muraillettes»

Dossier de spécification. Gestionnaire d évènements du Centre médical «Les Muraillettes» Dossier de spécification Gestionnaire d évènements du Centre médical «Les Muraillettes» DAVY Benjamin, VALERO Nathanaël Version 1.0 du 09/05/2007 P a g e 2 Sommaire I. Introduction... 2 II. Spécifications

Plus en détail

Profil de protection d une passerelle VPN industrielle

Profil de protection d une passerelle VPN industrielle Profil de protection d une passerelle industrielle Version 1.0 moyen-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant

Plus en détail

Mise en place d'un réseau

Mise en place d'un réseau M 1-IN FO Rése aux année 2011/2012 TP Infrastructure réseaux et sécurité Le but de ce TP est de mettre un place un réseau de machines et d'expérimenter des cas concrets de problèmes liés à la sécurité

Plus en détail

Profil de protection d un progiciel serveur applicatif SCADA

Profil de protection d un progiciel serveur applicatif SCADA Profil de protection d un progiciel serveur applicatif SCADA Version 1.0 court-terme GTCSI 1 er juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne

Plus en détail

Vous venez de faire l acquisition d une balise GPS LocBox : Nous vous souhaitons la bienvenue dans l univers

Vous venez de faire l acquisition d une balise GPS LocBox : Nous vous souhaitons la bienvenue dans l univers Vous venez de faire l acquisition d une balise GPS LocBox : Nous vous souhaitons la bienvenue dans l univers Votre interface de géolocalisation et de configuration à distance est accessible depuis le site

Plus en détail

PTV SMARTOUR : OPTIMISATION DE TOURNÉES

PTV SMARTOUR : OPTIMISATION DE TOURNÉES TITEL PTV SMARTOUR : OPTIMISATION DE TOURNÉES PTV Smartour optimise vos tournées automatiquement avec prise en compte de vos contraintes et celles de vos clients. Le logiciel intègre vos particularités

Plus en détail

GESPARC une solution qui valorise la gestion de votre parc roulant

GESPARC une solution qui valorise la gestion de votre parc roulant Une solution qui valorise la gestion de votre parc roulant une solution qui valorise la gestion de votre parc roulant Un logiciel intégré et harmonisé est un logiciel de gestion du parc roulant et des

Plus en détail

WOCCQ Online. Contact :

WOCCQ Online. Contact : WOCCQ Online Contact : Stéphanie Péters Service de Psychologie du Travail de l Université de Liège Boulevard du Rectorat, 5 (B32) 4000 Liège Tél. : ++32 (0)4.366.20.91 Fax : ++32 (0)4.366.29.44 Mail :

Plus en détail

ITIC Intégrer un contrôleur de domaine secondaire 2014. Sommaire

ITIC Intégrer un contrôleur de domaine secondaire 2014. Sommaire Sommaire Introduction... 2 Vérifier les niveaux fonctionnels du domaine et de la forêt... 2 Préparation de l annuaire... 3 Installation du contrôleur supplémentaire... 4 Vérification post-installation...

Plus en détail

40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale

40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale 40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale Le système d information (RIS, PACS, internet, ) est au cœur de l organisation de tout

Plus en détail

Misson : Windows Serveur 2008

Misson : Windows Serveur 2008 Misson : Windows Serveur 2008 M326080019 Contexte : Afin de mieux gérer l entreprise, il a été décidé de mettre en place un serveur Windows 2008. Cela permettra de mieux gérer les accès aux dossiers par

Plus en détail

Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu.

Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu. NOTE DE SYNTHESE : Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu. Page 1 sur 21 Sommaire Présentation de l entreprise :... 3 Son histoire:... 3 Infrastructure technique

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION Du service courrier dématérialisé avec Bee-POST

GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION Du service courrier dématérialisé avec Bee-POST GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION Du service avec Bee-POST 2 1. Créer votre compte 2. Imprimante Bee-POST 3. Votre certificat 4. Envoyer un Sommaire Avant-propos...3 1. Créer votre compte...4 2. Télécharger

Plus en détail

Poste de travail léger sécurisé

Poste de travail léger sécurisé Poste de travail léger sécurisé Laurent CABIROL Commissariat à l Énergie Atomique, Direction des Technologies de l Information, Bat 474 91191 Gif sur Yvette cédex laurent.cabirol@cea.fr Résumé Le Commissariat

Plus en détail

Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3

Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3 Synthèse Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3 Copie notée : 15/20 Objet : Le patrimoine numérique : enjeux et perspectives

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 22.6.2015 C(2015) 4163 final ANNEX 1 ANNEXE

COMMISSION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 22.6.2015 C(2015) 4163 final ANNEX 1 ANNEXE COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 22.6.2015 C(2015) 4163 final ANNEX 1 ANNEXE FR FR ANNEXE 26 03 77 02 Projet pilote «Gouvernance et qualité des codes logiciels Audit des logiciels libres et open source»

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières Cahier des Clauses Particulières relatif au programme fonctionnel Informatique * * * Amélioration du Système d information de la CCIM Sommaire 1. Objet du Marché P2 2. Contexte P2 2.1- Présentation l environnement

Plus en détail

DNV GL Business Assurance, France

DNV GL Business Assurance, France DNV GL Business Assurance, France Présentation brève : La structure commune (HLS) des normes de Systèmes de Management ISO Changements clés du FDIS 9001:2015 et du FDIS 14001:2015 Planning prévisionnel

Plus en détail

FIGIEFA. Le nouveau Règlement Automobile d Exemption par Catégorie (REC) 1400/2002/CE

FIGIEFA. Le nouveau Règlement Automobile d Exemption par Catégorie (REC) 1400/2002/CE FIGIEFA FEDERATION INTERNATIONALE DES GROSSISTES, IMPORTATEURS & EXPORTATEURS EN FOURNITURES AUTOMOBILES INTERNATIONAL FEDERATION OF AUTOMOTIVE AFTERMARKET DISTRIBUTORS Le nouveau Règlement Automobile

Plus en détail

La nouvelle dimension de l analyse acoustique et vibratoire

La nouvelle dimension de l analyse acoustique et vibratoire La nouvelle dimension de l analyse acoustique et vibratoire HEAD Gallery Des fonctions innovantes intégrées dans une technologie de pointe ArtemiS suite est la solution logicielle intégrée de HEAD acoustics

Plus en détail

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri Hassan El Mansouri 1 Plan du cours Problématique et naissance du génie logiciel Cycle de développement, cycle de vie, cahier des charges Patrons de conception Programmation par composants, réutilisation

Plus en détail

CADRE REGLEMENTAIRE ET DEONTOLOGIE

CADRE REGLEMENTAIRE ET DEONTOLOGIE CADRE REGLEMENTAIRE ET DEONTOLOGIE Décret «Statut» du 24 juillet 1997 Article 112 Les membres du personnel sont tenus à la correction la plus stricte tant dans leurs rapports de service que dans leurs

Plus en détail

CHARTE POUR LA SÉCURITÉ DES SERVICES DE COURRIERS ÉLECTRONIQUES

CHARTE POUR LA SÉCURITÉ DES SERVICES DE COURRIERS ÉLECTRONIQUES CHARTE POUR LA SÉCURITÉ DES SERVICES DE COURRIERS ÉLECTRONIQUES élaborée dans le cadre d une coopération entre l agence nationale de la sécurité des systèmes d information et des fournisseurs de services

Plus en détail

Présentation éditeurs MCS ASIP Santé - Jeudi 5 Avril 2016

Présentation éditeurs MCS ASIP Santé - Jeudi 5 Avril 2016 Présentation éditeurs MCS ASIP Santé - Jeudi 5 Avril 2016 Edouard BRIS: Chef de projet MSSanté Mathilde SABOURIN: Chef de projet MSSanté Compatibilité Mai 2013 Sommaire Introduction I. Rappels des concepts

Plus en détail

L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile

L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile Le secteur de l automobile est l un des plus importants au monde. Il dépense plus de 100 milliards de dollars par an en

Plus en détail

Implémentation de GMAO le cas d une usine de production d eau potable

Implémentation de GMAO le cas d une usine de production d eau potable Retour d expérience Implémentation de GMAO le cas d une usine de production d eau potable Implémenter un logiciel de GMAO n est pas une mince affaire, et ce quelque soit le type d activité qu exerce une

Plus en détail

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri. Plan du cours. Problématique du Génie Logiciel

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri. Plan du cours. Problématique du Génie Logiciel Hassan El Mansouri 1 Plan du cours Cycle de développement, cycle de vie, cahier des charges Patrons de conception Programmation par composants, réutilisation de composants Gestion des exceptions Stratégies

Plus en détail

Novembre 2010. Guide d utilisation ALD net

Novembre 2010. Guide d utilisation ALD net Novembre 2010 Guide d utilisation ALD net 1 ALD net Simple d accès et opérationnel à chaque instant, ALD net vous apporte des solutions fiables pour suivre et optimiser votre gestion de flotte en temps

Plus en détail

Manuel de transmission du reporting SICAR

Manuel de transmission du reporting SICAR Reportings réglementaires Manuel de transmission du reporting SICAR Reporting SICAR pour la CSSF Version 1.2 Ne pas communiquer ou reproduire sans autorisation de la Bourse de Luxembourg Référence : ManuUtil_EFile_Transmission_SICAR_FR.doc

Plus en détail

Kaba exivo : Le contrôle d accès en toute simplicité. Simplicité. Confort. Sur mesure.

Kaba exivo : Le contrôle d accès en toute simplicité. Simplicité. Confort. Sur mesure. Kaba exivo : Le contrôle d accès en toute simplicité. Simplicité. Confort. Sur mesure. L équipe exivo présente : Un contrôle d accès tout confort. Une sécurité simple. Une solution sur mesure. 2 «Kaba

Plus en détail

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Février 2014 / V2

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Février 2014 / V2 MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté FAQ Février 2014 / V2 FAQ MSSanté MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance sommaire 1. Le Système MSSanté 2 MSSanté

Plus en détail

TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK

TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK Rhanjati Mohamed mrhanjati@yahoo.com RÉSUMÉ Le projet «TRAIN» consiste en la gestion d un site ferroviaire donné. Cette gestion étant axée sur la détection,

Plus en détail

Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes

Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes Building Technologies Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes Siemens, votre partenaire pour la conception et la rénovation de bâtiments intelligents et innovants Retrouvez

Plus en détail

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 MANAGEMENT ET TRAITEMENT DES RISQUES EN ENTREPRISE Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 L INGENIEUR OU RESP. ENVIRONNEMENT I FMG CONSEIL FORMATION I 2015-2016 Maîtriser les normes

Plus en détail

Documentation utilisateur. BEEM v1.0 Décembre 2009

Documentation utilisateur. BEEM v1.0 Décembre 2009 Documentation utilisateur BEEM v1.0 Décembre 2009 1 Table des matières Table des matières... 2 A propos de ce manuel... 3 Utilisation de ce manuel...3 Touches de navigation...3 Conventions...4 Assistance...5

Plus en détail

TRANSFERT DE FICHIERS VOLUMINEUX

TRANSFERT DE FICHIERS VOLUMINEUX DSP-SI REFERENCE : 151007 VERSION : 4 TRANSFERT DE FICHIERS VOLUMINEUX DROPFILE MANUEL UTILISATEUR DOCUMENT INTERNE SNCF CE DOCUMENT NE DOIT PAS ETRE COMMUNIQUE EN DEHORS DE L'ENTREPRISE Transfert de fichiers

Plus en détail

Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite

Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite Version 5 Impartial Software La Longanière 49330 Marigné Tél. : 02 41 69 20 45 e-mail : contact@impartial-software.com web : http://www.impartial-software.com

Plus en détail

Le programme de distribution

Le programme de distribution Le programme de distribution Ce document décrit en bref les concepts de la distribution de solutions de Management de Flotte (AVL) produits par GPS4NET. Les informations présentées ont un caractère purement

Plus en détail

Les TAXIS TRAN. Une solution complète. En partenariat

Les TAXIS TRAN. Une solution complète. En partenariat Les TAXIS TRAN Une solution complète En partenariat ASSOCIATION AUTONOME DES TAXIS RADIO ARTISANS (Loi du 1 er juillet 1901) Taxi TRAN Nîmes 1/16 SOMMAIRE 1. PREAMBULE 1.1 Introduction 2. FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Téléphonie mobile. d entreprise. Deux forfaits pour répondre aux besoins de chacun de vos collaborateurs. Une facture unique pour une solution unifiée

Téléphonie mobile. d entreprise. Deux forfaits pour répondre aux besoins de chacun de vos collaborateurs. Une facture unique pour une solution unifiée Téléphonie mobile d entreprise Deux forfaits pour répondre aux besoins de chacun de vos collaborateurs Une facture unique pour une solution unifiée Les tarifs PRO les moins chers, la qualité du réseau

Plus en détail

Manuel de transmission électronique du rapport pour le

Manuel de transmission électronique du rapport pour le Circulaire annuelle CSSF Manuel de transmission électronique du rapport pour le Recensement annuel par la CSSF des dépôts et créances (instruments et fonds) garantis par l Association pour la Garantie

Plus en détail

Offre de Mutualisation Transports

Offre de Mutualisation Transports Offre de Mutualisation Transports 1 2 3 4 5 6 7 CONTEXTE TENDANCES OBJECTIFS OFFRE & SOLUTION TECHNIQUE APPROCHE & METHODOLOGIE SYNTHESE HONORAIRES & PLANNING 1 -CONTEXTE Les coûts de transport pèsent

Plus en détail

Accédez à Getinge Online où que vous soyez

Accédez à Getinge Online où que vous soyez Accédez à Getinge Online où que vous soyez 2 Soyez connecté et augmentez votre efficacité et votre rendement Avez-vous déjà été confronté à l une des situations suivantes? Il arrive qu une impression de

Plus en détail

VMware Infrastructure 3

VMware Infrastructure 3 L I V R E B L A N C VMware Infrastructure 3 Présentation générale des prix, de l offre et des licences Table des matières Introduction... 3 Résumé... 3 Présentation de VMware Infrastructure 3... 4 Éditions

Plus en détail

GUIDE DE TRAITEMENT DES RECLAMATIONS

GUIDE DE TRAITEMENT DES RECLAMATIONS GUIDE DE TRAITEMENT DES RECLAMATIONS 1. PRESENTATION Les s sont identifiées comme étant une clé d entrée majeure pour, d une part, analyser et comprendre les dysfonctionnements de l entreprise et les problèmes

Plus en détail

Cahier des Charges du Plan de Déplacements Inter-Entreprises de Bordeaux-Aéroparc

Cahier des Charges du Plan de Déplacements Inter-Entreprises de Bordeaux-Aéroparc Cahier des Charges du Plan de Déplacements Inter-Entreprises de Bordeaux-Aéroparc 17 Novembre 2014 Contenu I. Contexte... 2 II. Périmètre de l Etude... 3 III. Déroulement de la Mission... 4 IV. Conduite

Plus en détail

APPAREILS D ÉLÉVATION ET DE LEVAGE

APPAREILS D ÉLÉVATION ET DE LEVAGE INSTRUCTION GÉNÉRALES D UTILISATION D ÉLÉVATEURS À NACELLE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT LA MISE EN SERVICE!! N UTILISEZ PAS L ÉLÉVATEUR À NACELLE SANS AVOIR PRIS CONNAISSANCE DES INSTRUCTIONS DECRITES CI-APRÈS!!

Plus en détail

Bilan Social Saisir ses données par Internet

Bilan Social Saisir ses données par Internet Bilan Social Saisir ses données par Internet Bilan Social 1 Saisir ses données par Internet 1 Description générale 2 Phase 1 : Connexion au système 2 a) Se connecter 2 b) Installation de Citrix si nécessaire

Plus en détail

Installation du logiciel et des options pour les Polycom RealPresence Group Series et ses accessoires

Installation du logiciel et des options pour les Polycom RealPresence Group Series et ses accessoires Installation du logiciel et des options pour les Polycom RealPresence Group Series et ses accessoires Présentation Mettez à niveau votre logiciel Polycom ou achetez des options de système supplémentaires

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

UltraBackup NetStation 4. Gestion des licences

UltraBackup NetStation 4. Gestion des licences UltraBackup NetStation 4 Gestion des licences Table des matières 1 Gestion des licences utilisateurs... 3 1.1 Présentation... 3 1.2 Fonctionnement et durée de la période d essai... 3 1.3 Code d enregistrement...

Plus en détail

Hybrid Air. Une solution innovante full hybride essence

Hybrid Air. Une solution innovante full hybride essence Hybrid Air Une solution innovante full hybride essence 22 janvier 2013 Hybrid Air Une solution innovante «full hybride» essence Une étape clé vers la voiture 2l/100 km à l horizon 2020 I. Une rupture technologique

Plus en détail

Correction CCNA1 Chap1

Correction CCNA1 Chap1 Correction CCNA1 Chap1 1. Question Selon l image ci -contre, Quel ensemble de périphériques contient uniquement les périphériques intermédiaires? A, B, E, F C, D, G, I A, B, D, G G, H, I, J 2. Question

Plus en détail

Solutions intégrées de Communication et de Sécurité PROTECTION DU TRAVAILLEUR ISOLÉ GUARDIAN - GUARDIAN IR - BODYGUARD

Solutions intégrées de Communication et de Sécurité PROTECTION DU TRAVAILLEUR ISOLÉ GUARDIAN - GUARDIAN IR - BODYGUARD Solutions intégrées de Communication et de Sécurité PROTECTION DU TRAVAILLEUR ISOLÉ GUARDIAN - GUARDIAN IR - BODYGUARD L e a d e r e n s é r é n i t é Être leader en sérénité Vos méthodes et vos conditions

Plus en détail

Transmission. de l alerte. L offre du groupement d entreprises somei intergraph sysoco

Transmission. de l alerte. L offre du groupement d entreprises somei intergraph sysoco Transmission et traitement de l alerte L offre du groupement d entreprises somei intergraph sysoco Composé de trois sociétés expertes, solides, complémentaires, et dont les équipes maîtrisent toutes les

Plus en détail

GBIF (2008) Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales.

GBIF (2008) Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales. Titre: Type de document: Expéditeur: Auteur(s) principal(aux)/ contact(s): Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales Présentation

Plus en détail

etva Guide d utilisation: Interface XML etva_ug_xml_upload_fr Référence du Document Version du Document 3.1 (janvier 2010)

etva Guide d utilisation: Interface XML etva_ug_xml_upload_fr Référence du Document Version du Document 3.1 (janvier 2010) etva Guide d utilisation: Interface XML Référence du Document etva_ug_xml_upload_fr Version du Document 3.1 (janvier 2010) Guide d utilisation Interface XML Le système etva Le système etva permet de déposer

Plus en détail

PRESENTATION ET UTILISATION COURANTE

PRESENTATION ET UTILISATION COURANTE PRESENTATION ET UTILISATION COURANTE 1- PRESENTATION Remplaçant Sertifal depuis le 1 er février 2007, Sertifup 1 est composé de deux modules principaux : - Un site web( www.sertifup.fr ) dont l accès est

Plus en détail

Notions de base concernant l utilisation de la documentation-utilisateur dans les applications logicielles de HEAD acoustics

Notions de base concernant l utilisation de la documentation-utilisateur dans les applications logicielles de HEAD acoustics 09/14 Notions de base concernant l utilisation de la documentation-utilisateur dans les applications logicielles de HEAD acoustics Vous connaissez peut-être le problème : lors d une mesure que vous avez

Plus en détail

1. Domaine de validité. 2. Périmètre de la prestation. 3. Etendue des droits d'utilisation pour les certificats et logos

1. Domaine de validité. 2. Périmètre de la prestation. 3. Etendue des droits d'utilisation pour les certificats et logos Conditions Générales Certifications Systèmes du TÜV RHEINLAND France 20 Ter rue du Bezons - CS 60030 F-92415 COURBEVOIE CEDEX E-Mail: qualite@fr.tuv.com 1. Domaine de validité Les conditions générales

Plus en détail

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco 6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE Présenté par Transpoco Une flotte automobile représente un avantage pour les entreprises à la fois en terme de déplacements qui sont

Plus en détail

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES 27.06.2015 GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES CRÉATION OU REFONTE D UN SITE INTERNET Expert indépendant en web et en communication digitale depuis 2009 6 allée Armonville, appt. 12-86000 Poitiers contact@mehdi-benyounes.com

Plus en détail

LE PARKING INTELLIGENT

LE PARKING INTELLIGENT LE PARKING INTELLIGENT La solution Parkassist, développée par le groupe TKH, vous offre une approche centralisée de l ensemble des activités associées aux parcs de stationnement et services. PARKING INTELLIGENT

Plus en détail

LE STANDARD DU SANS CONTACT POUR UNE NOUVELLE VISION DU TRANSPORT

LE STANDARD DU SANS CONTACT POUR UNE NOUVELLE VISION DU TRANSPORT LE STANDARD DU SANS CONTACT POUR UNE NOUVELLE VISION DU TRANSPORT Quelle technologie assurera pour les années à venir, indépendance, pérennité et adaptabilité Aujourd'hui les opérateurs de transport doivent

Plus en détail

ITIL V2. La gestion des problèmes

ITIL V2. La gestion des problèmes ITIL V2 La gestion des problèmes Création : novembre 2004 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL a été réalisé en 2004 et la traduction des

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

MA PREMIÈRE ACTIVITÉ VIA. L initiation débutera sous peu

MA PREMIÈRE ACTIVITÉ VIA. L initiation débutera sous peu MA PREMIÈRE ACTIVITÉ VIA L initiation débutera sous peu LA ZONE DE PRÉSENTATION L endroit où sont présentés les documents! Les documents, fichiers multimédia et tableaux blancs s affichent dans la zone

Plus en détail

Un partenariat entre Les Services actuariels SAI et la Coopérative Belvédère communication

Un partenariat entre Les Services actuariels SAI et la Coopérative Belvédère communication Un partenariat entre Les Services actuariels SAI et la Coopérative Belvédère communication Deux outils pour améliorer la gestion syndicale Sentinelle Système de gestion de membres Sentinelle Application

Plus en détail

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance Développer notre vision d avance 1 - Ingénieur application système de freinage ESP 2 - Ingénieur développement système contrôle moteur 3 - Ingénieur essai moteur 4 - Ingénieur développement logiciel 5

Plus en détail

Copyright MECAmaster 2009 Ce document est la propriété de MECAmaster SARL et ne peut être diffusé sans son autorisation 1/17

Copyright MECAmaster 2009 Ce document est la propriété de MECAmaster SARL et ne peut être diffusé sans son autorisation 1/17 MECAmaster Assembly V7 for CATIA V5 Analyses de Tolérances 3D intégrées à la maquette numérique MECAmaster SARL, 64 chemin des mouilles 69134 ECULLY Cedex Tel : +33 4 78 64 35 61 Fax : +33 4 78 64 97 21,

Plus en détail

Solutions PME. 1service. Le service Numéro unique. Numéro unique FORFAIT B GUIDE DE L UTILISATEUR

Solutions PME. 1service. Le service Numéro unique. Numéro unique FORFAIT B GUIDE DE L UTILISATEUR Solutions PME 1service Le service FORFAIT B 1service Table des matières Initialisation de votre compte 5 Initialisation de votre service 5 Initialisation de votre service à partir du site Web 5 Accès à

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

Module Article. Plate-forme de gestion de contenu. PubliShare utilise la librairie javascript (AJAX - Web 2.0)

Module Article. Plate-forme de gestion de contenu. PubliShare utilise la librairie javascript (AJAX - Web 2.0) G U I D E D U T I L I S AT I O N Publishare Plate-forme de gestion de contenu Module Article PubliShare utilise la librairie javascript (AJAX - Web.0) Sommaire Généralités Schéma de navigation Identification

Plus en détail

ZETTLER Identification des personnes

ZETTLER Identification des personnes INFORMATION DE PRODUIT ZETTLER Identification des personnes Medicall 800 pour maisons de repos et maisons de retraite médicalisées Aperçu des caractéristiques de ZETTLER Medicall 800 : Identification des

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES - 7 - LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE. 1. LE MÉTIER Secteur d activités et entreprise. Le BTS Maintenance Industrielle donne accès au métier de technicien

Plus en détail

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM Par un collectif de l INEM Instituto National de Emples (Institut National de l Emploi), Madrid, Espagne L intégration des technologies dans la société de l information

Plus en détail

GUIDE DE DEMARRAGE CYBERPLUS PAIEMENT NET

GUIDE DE DEMARRAGE CYBERPLUS PAIEMENT NET GUIDE DE DEMARRAGE CYBERPLUS PAIEMENT NET Version 1.2 20/05/2010 Ce document et son contenu sont strictement confidentiels et la propriété de Natixis Paiements. Il n est pas contractuel. Toute reproduction

Plus en détail

Table des matières. Gestion moteur 2 L injection directe

Table des matières. Gestion moteur 2 L injection directe L injection directe Table des matières 1 Introduction.... 3 2 Nomenclature... 3 3 Fonctionnement.... 3 4 Avantages... 4 4.1 Très large plage de fonctionnement.... 4 4.2 Diminution des pertes par renouvellement

Plus en détail

Hyperion Analyzer. Nouvelles fonctionnalités. Version 7.0. Hyperion Solutions Corporation. Référence : D750970000

Hyperion Analyzer. Nouvelles fonctionnalités. Version 7.0. Hyperion Solutions Corporation. Référence : D750970000 Hyperion Analyzer Version 7.0 Nouvelles fonctionnalités Hyperion Solutions Corporation Référence : D750970000 Copyright 2004 Hyperion Solutions Corporation. Tous droits réservés. Numéros de brevet aux

Plus en détail

[SERVICE GUIDE] [Littlebit Technology AG]

[SERVICE GUIDE] [Littlebit Technology AG] [SERVICE GUIDE] [Littlebit Technology AG] TABLE DES MATIÈRES LITTLEBIT SERVICE 02 CONTRÔLE DE LA DURÉE DE GARANTIE 02 DÉFINITION DE LA GARANTIE STANDARD 03 GARANTIE STANDARD POUR LES SYSTÈMES 04 EXTENSIONS

Plus en détail

EMS PanoramaTM SYSTÈME DE GESTION D'ASCENSEURS. Vision globale

EMS PanoramaTM SYSTÈME DE GESTION D'ASCENSEURS. Vision globale EMS PanoramaTM SYSTÈME DE GESTION D'ASCENSEURS Vision globale Affichage graphique saisissant. Écrans en temps réel. Navigation intuitive. Visualiser, c est maîtriser. EMS Panorama est un système sophistiqué

Plus en détail

LA SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION DE RÉFÉRENCE, 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DES SERVICES À LA PERSONNE

LA SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION DE RÉFÉRENCE, 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DES SERVICES À LA PERSONNE LA SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION DE RÉFÉRENCE, 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DES SERVICES À LA PERSONNE SOLUTIONS INFORMATIQUES DE GESTION WEB & MOBILE ENTREPRISES DES SERVICES À LA PERSONNE, LA

Plus en détail

Conférence-débat : synthèse «Pérennité de l information : vers une solution et une réalisation»

Conférence-débat : synthèse «Pérennité de l information : vers une solution et une réalisation» Conférence-débat : synthèse «Pérennité de l information : vers une solution et une réalisation» e-babel info@e-babel.org 25 novembre 2009 Avec la participation de : Mme Véronique Sordet : 7ème Programme

Plus en détail

Manuel de transmission du reporting PSF

Manuel de transmission du reporting PSF Reportings réglementaires Manuel de transmission du reporting PSF Reporting PSF pour la CSSF Version 1.2 Ne pas communiquer ou reproduire sans autorisation de la Bourse de Luxembourg Référence : ManuUtil_EFile_Transmission_ReportingPSF_FR.doc

Plus en détail

SOMMAIRE NAVIGATION SAISIE DE CAISSE CLOTURE DE CAISSE GESTION

SOMMAIRE NAVIGATION SAISIE DE CAISSE CLOTURE DE CAISSE GESTION LE POINT DE VENTE POINT DE VENTE SOMMAIRE AVANT-PROPOS Propriété & Usage Conformité & Mise en garde Toute une gamme de logiciels Evolution du logiciel Fiche de suggestion Fiche Question-Réponse Utilisation

Plus en détail

LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER?

LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER? DESCRIPTIFS DES SEMINAIRES Du 20 au 22 Mai (03 jours) LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER? Brève présentation du Le cahier des charges

Plus en détail

ecdf Plateforme électronique de Collecte des Données Financières

ecdf Plateforme électronique de Collecte des Données Financières ecdf Plateforme électronique de Collecte des Données Financières MANUEL UTILISATEUR POUR LA SOLUTION XML CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ÉTAT Ver : 2.0 Sommaire SOMMAIRE 1 1. PAGES PUBLIQUES

Plus en détail