.NET remoting. Plan. Principes de.net Remoting

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ".NET remoting. Plan. Principes de.net Remoting"

Transcription

1 Plan.NET remoting Clémentine Nebut LIRMM / Université de Montellier 2 de.net Remoting côté serveur côté client.net Remoting en ratique Les canaux de communication L'activation L'invocation Les aramètres Pour aller lus loin Conclusion Introduction Princie de.net remoting Communication client/serveur entre objets.net distants Proche de Java RMI Successeur de DCOM htt://msdn2.microsoft.com/fr fr/library/2e7z38xb(vs.80).asx Princie de.net remoting Au niveau des entités... Entités qui interagissent : Client Serveur Proxy (généré dynamiquement) L'interface de l'objet serveur artagée ar le client et le serveur 3 rogrammes : client.exe serveur.exe interface.dll Client Proxy Canal de communication Côté serveur Installation des objets serveurs Serveur

2 Au niveau des rogrammes... Côté serveur Client.exe Interface.dll Canal de communication Côté serveur Serveur.exe Interface.dll Définition de l'interface de l'objet distribué Définition de l'objet distribué hérite de MarshalByRefObject (ou est sérialisable) imlémente l'interface Définition du serveur création du canal de communication enregistrement du canal enregistrement du service Référence à l interface de l objet distribué Récuération d une référence d objet distant Puis utilisation de la référence.net remoting en ratique Les canaux de communication Activation d un objet distribué Tyes d invocations Le assage de aramètres Pour aller lus loin Durée de vie des objets ubliés Ramasse miettes Utilisation d un fichier de configuration Les canaux de communication 2 tyes de canaux «de base» TCP TcChannel format de message binaire transort ar socket HTTP HttChannel format de message SOAP (Simle Object Access Protocol) transort ar htt On eut créer de nouveaux canaux et/ou formats IIOP (ex. IIOP.NET htt://iio net.sourceforge.net) Les canaux de communication Définition du numéro de ort Enregistrement du canal de communication //numéro de ort int numort=8085; // on définit le canal de communication (ici : TCP) TcChannel canal=new TcChannel(numort); // on l'enregistre ChannelServices.RegisterChannel(canal, true); indique si le canal est sécurisé ou as, true valable our htt et TCP

3 Activation d un objet distribué Quand un objet est ublié côté serveur : son roxy est mis en lace quand un client fait un new() ou un Activator.getObject( ) MAIS il n est instancié que lors du remier ael de méthode Activation ar le serveur mode singleton = une seule instance de serveur artagée ar tous les clients mode singlecall = une instance ar ael de méthode Activation ar le client = une instance ar client Activation mode singleton Publication du service : RemotingConfiguration.RegisterWellKnownServiceTye( tyeof(maclasse), // le tye de l objet distribué "nomservice", // le nom que l on donne au service WellKnownObjectMode.Singleton);//le mode, ici : singleton Ael à l objet distribué : RemotingConfiguration.RegisterWellKnownClientTye( tyeof(maclasse),"tc://localhost:8085/nomservice"); MaClasse roxy = new MaClasse(); Si on a utilisé une interface (si MaClasse est une interface) : MaClasse roxy = (MaClasse)Activator.GetObject( tyeof(maclasse),"tc://localhost:8085/nomservice"); Activation mode singlecall Publication du service : RemotingConfiguration.RegisterWellKnownServiceTye( tyeof(maclasse), // le tye de l objet distribué "nomservice", // le nom que l on donne au service WellKnownObjectMode.Singlecall); //mode singlecall Ael à l objet distribué : RemotingConfiguration.RegisterWellKnownClientTye( tyeof(maclasse),"tc://localhost:8085/nomservice"); MaClasse roxy = new MaClasse(); Si on a utilisé une interface (si MaClasse est une interface) : MaClasse roxy = (MaClasse)Activator.GetObject( tyeof(maclasse),"tc://localhost:8085/nomservice"); Activation côté client L instance est créée dès le new du client Publication du service : RemotingConfiguration.RegisterActivatedServiceTye( tyeof(maclasse)); // le tye de l objet distribué Ael à l objet distribué : RemotingConfiguration.RegisterActivatedClientTye( tyeof(maclasse),"tc://localhost:8085"); MaClasse roxy = new MaClasse(); Si on a utilisé une interface : object[] url = new UrlAttribute("tc://localhost:8085 ")}; MaClasse roxy = (MaClasse)Activator.CreateInstance( tyeof(maclasse),null,url); Portée de la ublication.net Remoting exose les objets à d'autres domaines d'a. comme s'ils étaient locaux sauf : Membres statiques et méthodes rivées. Chams d'instance et accesseurs. Vérif au moment de l'exécution : si objet as un roxy, accès direct au cham ; sinon, le roxy fournit les accesseurs à l'aelant. Délégués. Marshalés ar valeur. L'objet au sein du délégué eut corresondre à n'imorte quel tye d'objet accessible à distance. Excetion : un délégué de méthode d'interface ne eut as être distant. Tyes d invocations Synchrone cas ar défaut Semi synchrone (ou asynchrone avec retour) une méthode our déclencher l ael : BeginInvoke une méthode our récuérer le résultat : EndInvoke utilisation de délégués Asynchrone (ou oneway) côté serveur : attribut [oneway] sur la méthode, as de tye de retour côté client : BeginInvoke suivi de EndInvoke

4 Invocation semi synchrone Exemle issu de la doc msdn une classe service un serveur un client qui utilise des aels semi synchrones Par valeur Par référence Le assage de aramètres Tyes de base : ar valeur Objets : ar valeur ou ar référence Passage de aramètre ar référence L objet transmis doit être d un tye héritant de MarshalByRefObject MarshalByRefObject :Client :Serveur Param :Param Passage de aramètre ar valeur L objet transmis doit être sérialisable soit imlémenter ISerializable soit attribut [Serializable] :Client :Param :Serveur :Param Param [Serializable] Pour aller lus loin... Durée de vie des objets ubliés Ramasse miettes Utilisation d un fichier de configuration Durée de vie des objets ubliés Si objet activé côté serveur en singlecall durée de vie as sécifiable car 1 nouvelle instance à chaque ael Les objets activés côté client et côté serveur en mode Singleton ossèdent un bail (lease) Par défaut : bail de 5 minutes, renouvelé de 2 minutes à chaque ael de méthode Possibilité de ersonnaliser le bail

5 Le bail Proriétés : InitLeaseTime durée de vie entre activation et 1er ael de méthode accès en lecture et en écriture RenewOnCallTime durée du renouvellement de bail accès en lecture et en écriture CurrentLeaseTime durée restante du bail accès en lecture seule Personnalisation des baux Possible AVANT l activation de l objet (i.e. quand lease.currentstate==leasestate.initial) En surchargeant la méthode InitializeLifetimeService de l objet ublié Si on veut une durée de vie illimitée, InitializeLifetimeService doit retourner null Le ramasse miettes Quand libérer la mémoire d un objet distribué, et donc otentiellement utilisé ar des clients? Utilisation des baux quand le bail d un objet exire : le gestionnaire de bail interroge les sonsors (clients) un sonsor qui ne réond as au bout d un certain tems (SonsorshiTimeout) est surimé s il n y a lus de sonsors, le bail exire effectivement, et l objet distribué est détruit Utilisation d un fichier de configuration Configuration de la connexion dans un fichier XML lutôt que dans le code RemotingConfiguration.Configure("Config.xml"); <configuration> <system.runtime.remoting> <alication> <service> <wellknown mode="singleton" tye="tyeobj, AssemblyName" objecturi= "URI" /> </service> <channels> <channel ref="tc" ort="8085" /> </channels> </alication> </system.runtime.remoting> </configuration>.net remoting et RMI Points communs distribution d'objets assage ar valeur et ar référence Différences ublication des objets Interface requise vs facultative... La gestion des roxies Rael : roxy = rerésentation locale d un objet distant En java Proxies générés avec l outil rmic ou dynamiquement En.NET Proxies générés dynamiquement avec un new Nécessité d avoir fourni des infos de localisation de l objet distant Nécessité d avoir déloyé chez le client la totalité de l imlémentation de l objet distribué Donc si on modifie le serveur, il faut modifier tous les clients Sauf si on a utilisé une interface

6 Le service de nommage En java : service de nommage résent Serveur de nom, enregistrement des associations noms logiques / localisation En.net : rien! Si le serveur change de nom ou dadresse, il faut changer tous les clients! Pourquoi? Raisons historiques : COM s auyait sur d autres systèmes our le nommage Microsoft refuse d imoser au client un service uniquement dédié au nommage La sécurité En java Intégrée au middleware de manière native En.NET Rien, de manière native Possible avec les serviced comonents, mais se base sur COM+ (cf cours sur les serviced comonents) System.EnterriseServices.SecurityCallContext Possible si utilisation d IIS IIS = Internet Information Server = serveur web roosé ar Microsoft, concurrent d Aache Les erformances Conclusion htt://www.dotnetguru.org/articles/comaratifs/benchj2eedotnet/j2eevsnetbench.html Pas de serveur de noms comme avec RMI «.NET en moyenne 2 à 3 fois + raide que J2EE!» Génération dynamique de roxy Mais as our rmi vs remoting Invocation asynchrone ou semi synchrone Guerre sur la erformance entre J2EE et.net Activation ar le client Références htt://www.labodotnet.com/desktomodules/labodotnet.articles/contentfiles/d f/remoting.df Cours Lionel Seinturier Cours Didier Donsez

DotNet Remoting. Assia HACHICHI. dr.hachichi@gmail.com (basé sur un cours de Lionel Seinturier) Page 1

DotNet Remoting. Assia HACHICHI. dr.hachichi@gmail.com (basé sur un cours de Lionel Seinturier) Page 1 DotNet Remoting Assia HACHICHI dr.hachichi@gmail.com (basé sur un cours de Lionel Seinturier) Page 1 I Introduction 1. Introduction 2. Modèle de programmation 3. Caractéristiques techniques Invocation

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. Evolution des Systèmes d Information

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. Evolution des Systèmes d Information SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 Evolution des Systèmes d Information 2 Qu est ce qu une application répartie? Il s agit d une application découpée en plusieurs unités Chaque unité peut être placée

Plus en détail

TD Objets distribués n 3 : Windows XP et Visual Studio.NET. Introduction à.net Remoting

TD Objets distribués n 3 : Windows XP et Visual Studio.NET. Introduction à.net Remoting IUT Bordeaux 1 2005-2006 Département Informatique Licence Professionnelle ~ SI TD Objets distribués n 3 : Windows XP et Visual Studio.NET Introduction à.net Remoting Partie 1 : l'analyseur de performances

Plus en détail

RMI le langage Java XII-1 JMF

RMI le langage Java XII-1 JMF Remote Method Invocation (RMI) XII-1 Introduction RMI est un ensemble de classes permettant de manipuler des objets sur des machines distantes (objets distants) de manière similaire aux objets sur la machine

Plus en détail

1. QCM (40 points) (1h)

1. QCM (40 points) (1h) Examen 1ère session 2012-2013 page 1 NSY 102 - AISL IPST-CNAM Intranet et Designs patterns NSY 102 Vendredi 26 Avril 2013 Durée : 3 heures Enseignants : LAFORGUE Jacques 1. QCM (40 points) (1h) Mode d'emploi

Plus en détail

Architectures n-tiers Intergiciels à objets et services web

Architectures n-tiers Intergiciels à objets et services web Plan pour aujourd hui Architectures n-tiers Intergiciels à objets et services web Clémentine Nebut Nebut LIRMM / Université de Montpellier 2 Clementine.nebut@lirmm.fr Introduction Architectures classiques

Plus en détail

Remote Method Invocation (RMI)

Remote Method Invocation (RMI) Remote Method Invocation (RMI) TP Réseau Université Paul Sabatier Master Informatique 1 ère Année Année 2006/2007 Plan Objectifs et Inconvénients de RMI Fonctionnement Définitions Architecture et principe

Plus en détail

Intergiciel - concepts de base

Intergiciel - concepts de base Intergiciel - concepts de base Ada Diaconescu, Laurent Pautet & Bertrand Dupouy ada.diaconescu _at_ telecom-paristech.fr Rappel : système réparti Système constitué de multiples ressources informatiques

Plus en détail

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Livre blanc Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Présentation Ce document examine la prise en charge de la programmabilité sur l'infrastructure axée

Plus en détail

Programmation par RPC et Java-RMI :

Programmation par RPC et Java-RMI : 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3.2 et JavaRMI Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Support de cours élaboré avec l aide de l équipe pédagogique du

Plus en détail

RMI. Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants.

RMI. Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants. RMI Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants. Méthode proche de RPC. Outils et classes qui rendent l'implantation d'appels de méthodes d'objets distants aussi simples

Plus en détail

Programmation par composants (1/3) Programmation par composants (2/3)

Programmation par composants (1/3) Programmation par composants (2/3) Programmation par composants (1/3) La programmation par composant vise le développement de logiciel par aggrégation de briques logicielles existantes est indépendante de la POO La programmation par composant

Plus en détail

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C#

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# CHAPITRE 1 Introduction aux web services Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# NetBeans JavaScript Eclipse Objective C Xcode PHP HTML Objectifs du chapitre : Ce

Plus en détail

Architectures n tiers Intergiciels à objets et services web

Architectures n tiers Intergiciels à objets et services web UMIN406 : thèmes abordés Architectures n tiers Intergiciels à objets et services web Clémentine Nebut LIRMM / Université de Montpellier 2 LIRMM Clementine.nebut@lirmm.fr 1 Distribution d objets Java RMI,.net

Plus en détail

Figure 1. Structure répartie

Figure 1. Structure répartie Chapitre I: Applications Réparties et Middleware 1. Définition d une application répartie Une application répartie est constituée d un ensemble de processus (d objets, d agents, d acteurs) s exécutant

Plus en détail

Chapitre 5 CORBA (Common Object Request Broker Architecture)

Chapitre 5 CORBA (Common Object Request Broker Architecture) DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS RÉPARTIES CORBA (Common Object Request Broker Architecture) Amen Ben Hadj Ali amenbha@hotmail.com ISI-L3SIL 2011-2012 Plan 2 Architecture CORBA Le langage IDL CORBA en Java

Plus en détail

NFE107 Urbanisation et architecture des systèmes d information. Juin 2009. «La virtualisation» CNAM Lille. Auditeur BAULE.L 1

NFE107 Urbanisation et architecture des systèmes d information. Juin 2009. «La virtualisation» CNAM Lille. Auditeur BAULE.L 1 Juin 2009 NFE107 Urbanisation et architecture des systèmes d information CNAM Lille «La virtualisation» Auditeur BAULE.L 1 Plan INTRODUCTION I. PRINCIPES DE LA VIRTUALISATION II. DIFFÉRENTES TECHNIQUES

Plus en détail

Introduction. Réalisation d'une application répartie (fournissant un ou plusieurs services)

Introduction. Réalisation d'une application répartie (fournissant un ou plusieurs services) Intergiciels Introduction Réalisation d'une application répartie (fournissant un ou plusieurs services) Bas niveau : Sockets Haut niveau : Intergiciels (Middleware) Appel de procédure à distance (RPC),

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 46 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 2 - Les appels de procédure distants (Partie 1) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean.

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean. Plan du cours 2 Introduction générale : fondamentaux : les fondamentaux Michel Buffa (buffa@unice.fr), UNSA 2002, modifié par Richard Grin (version 1.1, 21/11/11), avec emprunts aux supports de Maxime

Plus en détail

Accès optiques : la nouvelle montée en débit

Accès optiques : la nouvelle montée en débit Internet FTR&D Dossier du mois d'octobre 2005 Accès otiques : la nouvelle montée en débit Dans le domaine du haut débit, les accès en France sont our le moment très majoritairement basés sur les technologies

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES Dhouha Ayed, Chantal Taconet et Guy Bernard GET / INT, CNRS Samovar 9 rue Charles Fourier, 91011 Évry, France {Dhouha.Ayed, Chantal.Taconet, Guy.Bernard}@int-evry.fr

Plus en détail

Le MSMQ. Version 1.0. Pierre-Franck Chauvet

Le MSMQ. Version 1.0. Pierre-Franck Chauvet Le MSMQ Version 1.0 Z Pierre-Franck Chauvet 2 [Le MSMQ] [Date : 10/10/09] Sommaire 1 Introduction... 3 2 Le Concept... 5 2.1 Les messages... 5 2.2 Les files d attentes... 5 2.3 WorkGroup... 7 2.4 Active

Plus en détail

dénombrement, loi binomiale

dénombrement, loi binomiale dénombrement, loi binomiale Table des matières I) Introduction au dénombrement 1 1. Problème ouvert....................................... 2 2. Jeux et dénombrements...................................

Plus en détail

Un chat en C# Extrait de Wikipédia

Un chat en C# Extrait de Wikipédia Un chat en C# Un chat utilise un mécanisme de communication entre deux applications distantes. Il existe plusieurs solutions pour faire communiquer deux applications ; nous allons, ici, utiliser le protocole

Plus en détail

[APPLICATON REPARTIE DE VENTE AUX ENCHERES]

[APPLICATON REPARTIE DE VENTE AUX ENCHERES] 2012 Polytech Nice- Sophia El Hajji Khalil Yousfi Hichem SI4 - Log [APPLICATON REPARTIE DE VENTE AUX ENCHERES] Sommaire Architecture de l application... 3 Le Serveur... 3 Le Client... 4 Passage en CORBA...

Plus en détail

Présentation de l architecture COM Compinent Object Model DCOM/ACTIVEX

Présentation de l architecture COM Compinent Object Model DCOM/ACTIVEX Présentation de l architecture COM Compinent Object Model DCOM/ACTIVEX Yves LALOUM Conseil Audit de Systèmes d information CISA ylaloum@advisehr.com 29/04/2003 1 1.Introduction Les services de composant

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Plan du cours. Autres modèles pour les applications réparties Introduction. Mode de travail. Introduction

Plan du cours. Autres modèles pour les applications réparties Introduction. Mode de travail. Introduction Plan du cours Autres modèles pour les applications réparties Introduction Riveill@unice.fr http://rangiroa.polytech.unice.fr Notre terrain de jeu : les systèmes répartis Un rappel : le modèle dominant

Plus en détail

Architectures web/bases de données

Architectures web/bases de données Architectures web/bases de données I - Page web simple : HTML statique Le code HTML est le langage de base pour concevoir des pages destinées à être publiées sur le réseau Internet ou intranet. Ce n'est

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

Introduction aux «Services Web»

Introduction aux «Services Web» Introduction aux «Services Web» Sana Sellami sana.sellami@univ-amu.fr 2014-2015 Modalité de contrôle de connaissances Note de contrôle de continu Note projet Evaluation du projet la semaine du 17 novembre

Plus en détail

Gestion d une école. FABRE Maxime FOUCHE Alexis LEPOT Florian

Gestion d une école. FABRE Maxime FOUCHE Alexis LEPOT Florian Gestion d une école FABRE Maxime 2015 Sommaire Introduction... 2 I. Présentation du projet... 3 1- Lancement de l application... 3 Fonctionnalités réalisées... 4 A. Le serveur... 4 1 - Le réseau... 4 2

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Projet gestion d'objets dupliqués

Projet gestion d'objets dupliqués Projet gestion d'objets dupliqués Daniel Hagimont Daniel.Hagimont@enseeiht.fr 1 Projet Service de gestion d'objets dupliqués Mise en cohérence lors de la prise d'un verrou sur un objet Pas de verrous imbriqués

Plus en détail

Présentation de l architecture CORBA

Présentation de l architecture CORBA Présentation de l architecture CORBA Common Object Request Broker Architecture Yves LALOUM Conseil Audit de Systèmes d information CISA ylaloum@advisehr.com 29/04/2003 1 1.Introduction Depuis 1989, une

Plus en détail

Etude de cas PLM. Patrice TORGUET IRIT Université Paul Sabatier

Etude de cas PLM. Patrice TORGUET IRIT Université Paul Sabatier Etude de cas PLM Patrice TORGUET IRIT Université Paul Sabatier Plan Exemple PLM Répartition avec Sockets Répartition avec RMI Répartition avec CORBA Répartition avec JMS Répartition avec Java EE Améliorations

Plus en détail

Héritage presque multiple en Java (1/2)

Héritage presque multiple en Java (1/2) Héritage presque multiple en Java (1/2) Utiliser deux classes ou plus dans la définition d'une nouvelle classe peut se faire par composition. class Etudiant{ int numero; Diplome d; float passeexamen(examen

Plus en détail

Java - RMI Remote Method Invocation. Java - RMI

Java - RMI Remote Method Invocation. Java - RMI Remote Method Invocation Yann Viémont Université de Versailles St-Quentin Plan 1. Introduction 2. Rappels sur les RPC 3. Le modèle objet de Java-RMI 4. Architecture générale 1. Introduction = Disponible

Plus en détail

Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités

Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités 19 Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités 1. Introduction Rôles et fonctionnalités Les rôles et fonctionnalités ci-dessous ne sont qu'une petite liste de ceux présents dans Windows Server 2012 R2. 2. Les

Plus en détail

Aménagements technologiques

Aménagements technologiques Aménagements technologiques Janvier 2015 Système d exploitation Recommandation du matériel Poste de travail Serveur de données Gestionnaire de base de données Modules «Internet» et «Intranet» (Assurez-vous

Plus en détail

WCF dans les architectures Web agiles.

WCF dans les architectures Web agiles. dans les architectures Web agiles. Le paradigme objets distribués Silver Nakache 04 Juillet 2007. Introduction Etre agile! Voila ce que l on entend partout dans nos projets. L avènement de l agile a émergé

Plus en détail

Programmation en C# avec Visual Studio 2010

Programmation en C# avec Visual Studio 2010 CATALOGUE DE FORMATION Année 2011 Sommaire Programmation en C# avec Visual Studio 2010... 3 Introduction au développement Web avec Visual Studio 2010... 4 Développement d'applications Web avec Microsoft

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 34 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 7 - CORBA/Partie 1 Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon

Plus en détail

Figure 1-1. Plateformes compatibles avec WCF

Figure 1-1. Plateformes compatibles avec WCF 1 Bonjour Indigo Windows Communication Foundation (WCF), auparavant connu sous le nom de code «Indigo», est une nouvelle plateforme de messages distribués. Il fait partie du Framework.NET 3.0 livré avec

Plus en détail

Patrons de Conception (Design Patterns)

Patrons de Conception (Design Patterns) Patrons de Conception (Design Patterns) Introduction 1 Motivation Il est difficile de développer des logiciels efficaces, robustes, extensibles et réutilisables Il est essentiel de comprendre les techniques

Plus en détail

Module : réponse d un système linéaire

Module : réponse d un système linéaire BSEL - Physique aliquée Module : réonse d un système linéaire Diaoramas () : diagrammes de Bode, réonse Résumé de cours - Caractérisation d un système hysique - Calcul de la réonse our une entrée donnée

Plus en détail

Architectures d'intégration de données

Architectures d'intégration de données Architectures d'intégration de données Dan VODISLAV Université de Cergy-ontoise Master Informatique M1 Cours IED lan Intégration de données Objectifs, principes, caractéristiques Architectures type d'intégration

Plus en détail

Introduction aux intergiciels

Introduction aux intergiciels Introduction aux intergiciels M. Belguidoum Université Mentouri de Constantine Master2 Académique M. Belguidoum (UMC) Introduction aux intergiciels 1 / 39 Plan 1 Historique 2 Pourquoi l'intergiciel? 3

Plus en détail

Messagerie asynchrone et Services Web

Messagerie asynchrone et Services Web Article Messagerie asynchrone et Services Web 1 / 10 Messagerie asynchrone et Services Web SOAP, WSDL SONT DES STANDARDS EMERGEANT DES SERVICES WEB, LES IMPLEMENTATIONS DE CEUX-CI SONT ENCORE EN COURS

Plus en détail

CEG3585/CEG3555 Tutorat 2. Été 2015

CEG3585/CEG3555 Tutorat 2. Été 2015 CEG3585/CEG3555 Tutorat 2 Été 2015 Architecture TCP/IP Les applications sont développées avec le socket API (en Java les classes Socket et ServerSocket) Adresse socket: Port TCP Adresse IP Les deux adresses

Plus en détail

Un modèle de composition automatique et distribuée de services web par planification

Un modèle de composition automatique et distribuée de services web par planification Un modèle de comosition automatique et distribuée de services web ar lanification Damien Pellier * Humbert Fiorino ** * Centre de Recherche en Informatique de Paris 5 Université Paris Descartes 45, rue

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS. P-F. Bonnefoi

Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS. P-F. Bonnefoi Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS 111 L authentification CAS : «Central Authentication Service» CAS ou le service central d authentification Le système CAS, développé

Plus en détail

Architecture. Architecture CORBA. Architecture. Architecture. Object Request Broker (ORB) CORBA. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie

Architecture. Architecture CORBA. Architecture. Architecture. Object Request Broker (ORB) CORBA. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie Lionel Seinturier Université Pierre & Marie Curie Lionel.Seinturier@lip6.fr 02/03/04 Défini par l'object Management Group () www.omg.org - organisme de standardisation international depuis 1989 - groupe

Plus en détail

Procès - Verbal du Conseil Municipal Du lundi 15 décembre 2014

Procès - Verbal du Conseil Municipal Du lundi 15 décembre 2014 Procès - Verbal du Conseil Municial Du lundi 15 décembre 2014 Nombre de membres comosant le Conseil Municial : 15 Nombre de membres en exercice : 15 Nombre de Conseillers résents : 14 Nombre de Conseillers

Plus en détail

OPC Factory Server- Réglage des paramètres de communication

OPC Factory Server- Réglage des paramètres de communication OPC Factory Server- Réglage des paramètres de communication EIO0000001731 04/2014 OPC Factory Server- Réglage des paramètres de communication 04/2014 EIO0000001731.01 www.schneider-electric.com Le présent

Plus en détail

Conception de serveurs d'applications ouverts

Conception de serveurs d'applications ouverts Conception de serveurs d'applications ouverts Stéphane Frénot 3 Un modèle d'exécution standard Application Stéphane Frénot 4 1 Répartition "horizontale" d'une application Application de Présentation Application

Plus en détail

CORBA. (Common Request Broker Architecture)

CORBA. (Common Request Broker Architecture) CORBA (Common Request Broker Architecture) Projet MIAGe Toulouse Groupe 2 1 CORBA, introduction (1/4) Les systèmes répartis permettent de créer des applications basées sur des composants auto-gérables,

Plus en détail

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige.

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige. : JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour Plan JDBC: API bas niveau pour l accès aux BD (SQL) - Introduction - JDBC et : Java, ODBC, SQL

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Introduction générale Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan

Plus en détail

Client Distribution : Interne

Client Distribution : Interne Le fichier Vertec.ini Produit : Vertec Version produit : 5.6 Document Version doc : 1 Base de connaissance Publication : Création : 30.04.2012 FAQ Astuces Modification : 30.04.2012 Client Distribution

Plus en détail

Introduction aux. services web 2 / 2

Introduction aux. services web 2 / 2 Introduction aux services web 2 / 2 1 Calendrier 2 x CM A 107 mercredi 7 janvier 2015, 08 h 00 10 h 00 : introduction sur la théorie des services web mercredi 28 janvier 2015, 08 h 00 10 h 00 : introduction

Plus en détail

JOnAS Day 5.1. Clustering

JOnAS Day 5.1. Clustering JOnAS Day 5.1 Clustering Solution complète de clustering Répartition de charge & bascule sur échec Application Web avec mod_jk/mod_proxy Connecteur http pour md_proxy Application Ejb avec CMIv2 Réplication

Plus en détail

Conception des systèmes répartis

Conception des systèmes répartis Conception des systèmes répartis Principes et concepts Gérard Padiou Département Informatique et Mathématiques appliquées ENSEEIHT Octobre 2012 Gérard Padiou Conception des systèmes répartis 1 / 37 plan

Plus en détail

Tutoriel: Création d'un Web service en C++ avec WebContentC++Framework

Tutoriel: Création d'un Web service en C++ avec WebContentC++Framework Tutoriel: Création d'un Web service en C++ avec WebContentC++Framework Gaël de Chalendar CEA LIST / LIC2M Journée de Présentation des Technologies WebContent INSTN 14/12/2009 Présentation de gsoap Plan

Plus en détail

Introduction ASP.NET

Introduction ASP.NET 1 Sommaire Introduction... 1 1 Framework... 2 1.1 Général (.NET)... 2 1.2 ASP.NET... 2 2 Prérequis... 2 3 Présentation des bases d un projet ASP.NET... 3 3.1 Création d un projet... 3 3.2 Site Web : Les

Plus en détail

Application web de gestion de comptes en banques

Application web de gestion de comptes en banques Application web de gestion de comptes en banques Objectif Réaliser une application Web permettant à un client de gérer ses comptes en banque Diagramme de cas d'utilisation 1 Les cas d'utilisation Connexion

Plus en détail

Cette application développée en C# va récupérer un certain nombre d informations en ligne fournies par la ville de Paris :

Cette application développée en C# va récupérer un certain nombre d informations en ligne fournies par la ville de Paris : Développement d un client REST, l application Vélib 1. Présentation L application présentée permet de visualiser les disponibilités des vélos et des emplacements de parking à la disposition des parisiens

Plus en détail

Présentation COM / DCOM / COM+

Présentation COM / DCOM / COM+ Présentation COM / DCOM / COM+ 1. Historique DDE Tout d abord cela à commencer par le presse-papiers (1987), qui permettait aux utilisateurs de copier des portions de données d une application à l autre.

Plus en détail

Authentifications à W4 Engine en.net (SSO)

Authentifications à W4 Engine en.net (SSO) Note technique W4 Engine Authentifications à W4 Engine en.net (SSO) Cette note technique a pour but d expliquer le mécanisme de fonctionnement de la connexion des utilisateurs à W4 Engine, notamment lorsque

Plus en détail

molis result portal Description fonctionnelle La structure système Configuration système requise Architecture du système

molis result portal Description fonctionnelle La structure système Configuration système requise Architecture du système La structure système Configuration système requise Serveur de base de données (en partenariat avec InterSystems Caché ) Serveur Windows à partir de la version 2003 x 64 Serveur Windows à partir de la version

Plus en détail

prix par consommateur identiques différents prix par identiques classique 3 unité différents 2 1

prix par consommateur identiques différents prix par identiques classique 3 unité différents 2 1 3- LE MONOOLE DISCRIMINANT Le monoole eut vendre ertaines unités de roduit à des rix différents. On arle de disrimination ar les rix. Selon une terminologie due à igou (The Eonomis of Welfare, 1920), on

Plus en détail

L information sera transmise selon des signaux de nature et de fréquences différentes (sons, ultrasons, électromagnétiques, électriques).

L information sera transmise selon des signaux de nature et de fréquences différentes (sons, ultrasons, électromagnétiques, électriques). CHAINE DE TRANSMISSION Nous avons une information que nous voulons transmettre (signal, images, sons ). Nous avons besoin d une chaîne de transmission comosée de trois éléments rinciaux : 1. L émetteur

Plus en détail

Des familles de deux enfants

Des familles de deux enfants Des familles de deux enfants Claudine Schwartz, IREM de Grenoble Professeur, Université Joseh Fourier Les questions et sont osées dans le dernier numéro de «Pour la Science» (n 336, octobre 2005, article

Plus en détail

Etude critique de mécanismes de sécurité pour l architecture Jini

Etude critique de mécanismes de sécurité pour l architecture Jini UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Année académique 2001-2002 Faculté des Sciences Département d Informatique Etude critique de mécanismes de sécurité pour l architecture Jini Pierre Stadnik Directeur de Mémoire:

Plus en détail

Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web»

Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web» Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web» Sana Sellami sana.sellami@lsis.org 2014-2015 Plan Partie 1: Introduction aux Services Web (SW) Partie 2: Vers une

Plus en détail

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Sécurité en ingénierie du Logiciel Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Alexandre Dulaunoy adulau@foo.be Sécurité en ingénierie du Logiciel p.1/21 Agenda (partie 1) 1/2 Introduction Services

Plus en détail

Programmation d applications distribuées

Programmation d applications distribuées Programmation d applications distribuées François Charoy Université Henri Poincaré 8 octobre 2007 Première partie I Développement d applications distribuées Objectifs du cours Comprendre ce qu est une

Plus en détail

Systèmes d'informations historique et mutations

Systèmes d'informations historique et mutations Systèmes d'informations historique et mutations Christophe Turbout SAIC-CERTIC Université de Caen Basse-Normandie Systèmes d'informations : Historique et mutations - Christophe Turbout SAIC-CERTIC UCBN

Plus en détail

Manuel de l'utilisateur

Manuel de l'utilisateur 0 Manuel de l'utilisateur Mise en route... 4 Votre Rider 0... 4 Réinitialiser le Rider 0... 5 Accessoires... 5 Icônes d'état... 5 Connexion, synchro et chargement... 6 Allumer/éteindre le Rider 0... 6

Plus en détail

Définition des Webservices Ordre de paiement par email. Version 1.0

Définition des Webservices Ordre de paiement par email. Version 1.0 Définition des Webservices Ordre de paiement par email Version 1.0 Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom Date/Visa Nom Date/Visa Nom Date/Visa Historique du document

Plus en détail

EJB avancés. Transactions Sécurité Ressources Performances

EJB avancés. Transactions Sécurité Ressources Performances EJB avancés Transactions Sécurité Ressources Performances Les transactions Concept fondamental dans les applications distribuées Indispensable pour une exécution sure des services Difficile à mettre en

Plus en détail

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million XML, PMML, SOAP Rapport EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003 Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million i TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 XML 1 1.1 Présentation de XML.................................

Plus en détail

Guide d'installation. Release Management pour Visual Studio 2013

Guide d'installation. Release Management pour Visual Studio 2013 1 Guide d'installation Release Management pour Visual Studio 2013 Le contenu de ce document est fourni «en l'état». Les informations et les points de vue contenus dans ce document, y compris les URL et

Plus en détail

Plateforme PAYZEN. Définition de Web-services

Plateforme PAYZEN. Définition de Web-services Plateforme PAYZEN Définition de Web-services Ordre de paiement Version 1.1 Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom Date/Visa Nom Date/Visa Nom Date/Visa Lyra-Network

Plus en détail

Mettre en place un accès sécurisé à travers Internet

Mettre en place un accès sécurisé à travers Internet Mettre en place un accès sécurisé à travers Internet Dans cette partie vous verrez comment configurer votre serveur en tant que serveur d accès distant. Dans un premier temps, les méthodes pour configurer

Plus en détail

BTS S.I.O. 2012-2013 PHP OBJET. Module SLAM4. Nom du fichier : PHPRévisionObjetV2.odt Auteur : Pierre Barais

BTS S.I.O. 2012-2013 PHP OBJET. Module SLAM4. Nom du fichier : PHPRévisionObjetV2.odt Auteur : Pierre Barais BTS S.I.O. 2012-2013 PHP OBJET Module SLAM4 Nom du fichier : PHPRévisionObjetV2.odt Auteur : Pierre Barais Table des matières 1 But... 3 2 Les bases :... 3 3 Utilisation d'une classe : Instanciation...3

Plus en détail

Projet Active Object

Projet Active Object Projet Active Object TAO Livrable de conception et validation Romain GAIDIER Enseignant : M. Noël PLOUZEAU, ISTIC / IRISA Pierre-François LEFRANC Master 2 Informatique parcours MIAGE Méthodes Informatiques

Plus en détail

PHASE WEB INSTALLATION & DEPANNAGE. Il est recommandé de copier les fichiers d installation dans un dossier partagé, cela servira pour les stations.

PHASE WEB INSTALLATION & DEPANNAGE. Il est recommandé de copier les fichiers d installation dans un dossier partagé, cela servira pour les stations. PHASE WEB INSTALLATION & DEPANNAGE 1. Préambule Mêmes pré-requis que pour la dématérialisation de la paye XP SP2 installé VISTA SEVEN 32-64 Les mises à jour automatiques doivent être activées. Framework

Plus en détail

Du Web de services au Web des objets

Du Web de services au Web des objets Du Web de services au Web des objets Michaël Mrissa, Lionel Médini M2IADE Université Lyon 1 Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS UMR 5205 CNRS/INSA de Lyon/Université Claude

Plus en détail

Introduction à la plateforme J2EE

Introduction à la plateforme J2EE Introduction à la plateforme J2EE Auteur : Oussama Essefi Directeur technique Expert Consulting Oussama.essefi@expert-consulting.biz Copyright 2010 Expert Consulting Page 1 1. Introduction 1.1. Pourquoi

Plus en détail

Master Pro ASE SMaRT. «Sytèmes Mobiles Automatisés et Réseaux de Terrain» SUPERVISION. Serveurs OPC. Cours Supervision Serveur OPC - Pierre Bonnet 1

Master Pro ASE SMaRT. «Sytèmes Mobiles Automatisés et Réseaux de Terrain» SUPERVISION. Serveurs OPC. Cours Supervision Serveur OPC - Pierre Bonnet 1 Master Pro ASE SMaRT «Sytèmes Mobiles Automatisés et Réseaux de Terrain» SUPERVISION Serveurs OPC Cours Supervision Serveur OPC - Pierre Bonnet 1 Pierre BONNET Cours Supervision Serveur OPC - Pierre Bonnet

Plus en détail

Identifiant permanent de la DEE Définition opérationnelle dans le cadre du SINP pour la thématique occurrence de taxon

Identifiant permanent de la DEE Définition opérationnelle dans le cadre du SINP pour la thématique occurrence de taxon Identifiant permanent de la DEE Définition opérationnelle dans le cadre du SINP pour la thématique occurrence de taxon Julie Chataigner (MNHN/SPN), Laurent Poncet (MNHN/SPN), Marie Elise Lecoq (GBIF France),

Plus en détail

CA Network Flow Analysis

CA Network Flow Analysis CA Network Flow Analysis Manuel d'installation 9.1.3 La présente documentation, qui inclut des systèmes d'aide et du matériel distribués électroniquement (ci-après nommés "Documentation"), vous est uniquement

Plus en détail

Institut Supérieur de Gestion. Cours pour 3 ème LFIG. Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki

Institut Supérieur de Gestion. Cours pour 3 ème LFIG. Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki Institut Supérieur de Gestion Cours pour 3 ème LFIG Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki 1 Java EE - Objectifs Faciliter le développement de nouvelles applications à base de composants

Plus en détail

Formation ESUP Portail Cours 4

Formation ESUP Portail Cours 4 Formation ESUP Portail Cours 4 http://www.esup-portail.org 1 Plan Prérequis Outils Normes Esup portail Canal uportal Publication d'un canal Web services 2 Prérequis Java Ant XML XSL/XSLT 3 Outils http://www.esup-portail.org/consortium/espace/normes_1c/tech/build/index.

Plus en détail

1 Introduction. 2 Les contrats. 3 Les bindings. 4 Hébergement. 5 Consommation. 6 WCF et remoting. 7 Sessions, instantiations et concurrence

1 Introduction. 2 Les contrats. 3 Les bindings. 4 Hébergement. 5 Consommation. 6 WCF et remoting. 7 Sessions, instantiations et concurrence Windows Communication Foundation Intergiciels à objets et services web Université de Montpellier 2 Faculté des sciences Mars 2012 GMIN204 (UM2 FdS) WCF Mars 2012 1 / 55 GMIN204 (UM2 FdS) WCF Mars 2012

Plus en détail

GEI 465 : Systèmes répartis

GEI 465 : Systèmes répartis Université de Sherbrooke GEI 465 : Systèmes répartis Travaux à effectuer Ahmed Khoumsi Automne 2004 Page 1 Les deux premiers travaux que vous effectuerez vous donneront, respectivement, l occasion d utiliser

Plus en détail

1 Généralités sur les réseaux informatiques. 2 Organisation de l'internet. 3 Les services de l'internet. 4 Les protocoles TCP IP

1 Généralités sur les réseaux informatiques. 2 Organisation de l'internet. 3 Les services de l'internet. 4 Les protocoles TCP IP 1 sur les réseaux informatiques 2 Organisation de l'internet 3 Les services de l'internet 4 Les protocoles TCP IP 5 Moyens de connexion à l'internet 6 Sécurité sur l'internet 89 4 Les protocoles TCP IP

Plus en détail