Les 5 étapes clés pour exploiter un slogan

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les 5 étapes clés pour exploiter un slogan"

Transcription

1 Les 5 étapes clés pour exploiter un slogan et vous éviter les risques de contestations ou d'actions judiciaires émanant de tiers titulaires de droits antérieurs par Camille Bauer, Avocat au barreau de Paris, et Jean-Luc Gronner, Directeur Général de Souslelogo Le Blog des slogans est proposé par la base française de slogans publicitaires et de signatures de marque 1

2 Présentation Vous venez de créer un slogan, où êtes sur le point de le faire? Vous l ignorez peut-être, mais un slogan n est pas qu une question de créativité Si celle-ci est essentielle pour trouver l expression qui accompagnera la réussite de votre marque, elle ne doit pas faire oublier les aspects juridiques qui régissent l exploitation d un slogan. Une connaissance élémentaire du droit permet de savoir comment protéger votre slogan. Elle est surtout indispensable si l on veut se prémunir des risques inhérents à son exploitation. Ce petit livre blanc a pour but de vous accompagner dans cette démarche. Il récapitule pour vous les quelques notions juridiques à connaître, et synthétise en 5 étapes la marche à suivre pour exploiter votre slogan dans les meilleures conditions. Nous espérons que ce guide vous aidera ainsi à concilier créativité et sécurité juridique! 2

3 Sommaire Qui sommes- nous?... 4 Pourquoi ce livre blanc?... 5 Avant-propos : Réflexion autour du slogan... 6 I. Slogans et droit : de quoi parle-t-on? Le slogan publicitaire : quelques définitions Introduction au droit des slogans... 9 II. Le droit et le slogan : les aspects juridiques à connaître Le droit des marques Le droit d'auteur Concurrence déloyale et parasitisme : des points à ne pas négliger III. 5 étapes pour exploiter son slogan en toute sécurité Vérifier auprès de l INPI Vérifier auprès d Infogreffe Vérifier dans une base de données comme Souslelogo Vérifier les noms de domaines Vérifier sur Internet Conclusion

4 Qui sommes- nous? Le blog des slogans est un blog proposé par Souslelogo, la base de données française de slogans publicitaires et de signatures de marque. Depuis plus de 7 ans, Souslelogo recense l ensemble des slogans exploités en France, que ce soit sur les supports publicitaires classiques ; comme la presse, l affichage, la télévision ou la radio ; ou sur les pages d accueils des sites Internet. Au-delà d une base de données, Souslelogo c est aussi une équipe de publicitaires et de documentalistes, et un ensemble de services dédiés à toutes questions relatives au slogan. Nos missions : favoriser la créativité en permettant l accès au contenu de notre base via nos services en ligne ; mais surtout augmenter la sécurité juridique des professionnels impliqués dans le processus de création d'une signature de marque ou d'un slogan publicitaire. Au-delà de son activité professionnelle, vous pouvez retrouver l équipe de Souslelogo en visitant son blog, lui aussi exclusivement consacré aux signatures de marques, qu elles soient nouvelles ou historiques! 4

5 Pourquoi ce livre blanc? Les aspects juridiques liés à l exploitation d un slogan restent très méconnus. Nous le constatons régulièrement, même auprès de certains professionnels directement concernés par la création de slogan. Or cette méconnaissance est très préjudiciable au regard des risques encourus. Car s il est dans l intérêt de chacun de connaître les droits qu il peut faire valoir sur sa création, il est tout aussi important de veiller à respecter les règles qui s appliquent à l exploitation d un slogan. Ces questions juridiques sont au cœur de notre métier : elles ont motivé la création de Souslelogo, et constituent la base de notre travail quotidien auprès des professionnels qui font appel à nos services. Il nous semblait donc naturel de permettre à chacun d être au fait de ce qui régit la création et l exploitation d une signature publicitaire. Ce livre blanc ne vous dispense en aucun cas d un conseil juridique auprès d un professionnel du droit. Il vous permet en revanche de vous forger un socle de connaissance indispensable pour exploiter votre création dans les meilleures conditions. 5

6 Avant-propos : Réflexion autour du slogan Vis à vis des marques nous ne sommes plus seulement des clients comme au temps de la réclame. Nous sommes d abord des personnes conscientes que derrière une marque, parfois portant le même nom, il y a une entreprise. Nous sommes des citoyens soucieux que la marque respecte la planète et traite dignement ses collaborateurs. Nous sommes ou pouvons être des actionnaires sourcilleux sur la transparence de l information que la marque distille. Enfin, nous restons bien sûr des consommateurs-clients mais désormais intraitables sur l honnêteté de l information et la constance de la qualité d un produit ou d un service qui, un jour, nous a fait choisir cette marque. Autant dire que si nous n attendons hélas pas grand-chose de Dieu, plus beaucoup de l Etat, nous sommes de plus en plus exigeants à l égard de ces êtres virtuels qui font partie de notre monde. Or, de tous les signes émis par une marque et qui vont façonner l image mentale que nous nous en faisons, il en est de plus importants que d autres, de plus structurants, de plus durables. Je crois que le slogan de marque ou d entreprise est le plus important de ces signes. A côté du nom et du logo qui confèrent à une marque son identité de manière indiscutable et incomparable, le slogan est le seul signe qui peut donner à la marque de façon aussi efficace et synthétique ce supplément d âme, ou à tout le moins de sens que l on attend aujourd hui d elle. Un slogan est une balise posée dans notre imaginaire : il peut déclencher en un instant un rappel à l esprit de la marque à laquelle il est associé, nous éclairer sur la personnalité de celle-ci, nous guider vers sa mission, éventuellement son combat, nous dire ce en quoi elle croit, ou plus modestement nous indiquer ce qu elle peut nous apporter, si possible différemment de toutes les autres. 6

7 La seule chose que l on peut reprocher aux slogans c est le mot que l on utilise pour les désigner. Lorsqu on sait ce que certains d entre eux ont permis de bâtir, on a du mal à s habituer à ce terme à la fois vague et péjoratif tellement il rassemble d expressions qui n ont rien à voir avec l expérience, le travail, le talent et la chance qu il faut pour découvrir de telles pépites. Le terme signature de marque est plus judicieux mais il est franco-français et réservé aux professionnels. Contentons-nous donc de ce terme compréhensible sur la planète et faisons en sorte qu ils servent des marques qui les méritent. Jean-Luc Gronner Directeur et fondateur de Souslelogo Après avoir été directeur de la création pendant 11 ans puis Président de DDB&Co, l'agence corporate du groupe DDB, Jean Luc a l'idée en 2003 de développer une base de données exclusivement dédiée aux slogans et signatures de marque exploités en France. Il décide donc de se lancer dans l aventure Souslelogo. Sept ans plus tard, en 2012, Souslelogo recense plus de slogans. Un chiffre qui ne cesse d évoluer grâce à la pige quotidienne effectuée par l équipe! En parallèle, Jean Luc Gronner continue de se consacrer à son premier métier, directeur de création, à la tête de l agence Fondamenti. Ces deux activités ont naturellement donné naissance au blog des slogans, qui lui permet de partager avec d autres auteurs son regard de créatif sur ce qui contribue chaque jour à la richesse de Souslelogo : les signatures de marque. 7

8 I. Slogans et droit : de quoi parle-t-on? 1. Le slogan publicitaire : quelques définitions On parle de slogan publicitaire pour désigner 3 types d expressions : - la signature de marque Elle peut se définir comme tout assemblage concis de mots exploités ou ayant été exploités dans sa communication par une personne morale (entreprise, institution, association...) pour développer sa notoriété, son image ou celle de ses produits ou de ses services. La signature est généralement spécifique et permet de différencier par le sens et par la forme une entreprise, un produit ou un service et de révéler sa personnalité, son savoir-faire, sa vision, ses valeurs. La signature est présente généralement sous le logo de la marque, juste avant ou juste après. - l accroche Elle désigne toute expression généralement placée au début d'une annonce ou d'une affiche pour susciter l'intérêt. Etroitement associée à une création (visuel, film...), elle ne dure rarement plus que le temps de la création en question et renseigne peu sur la marque ellemême : ce n'est pas son rôle - le claim Il désigne tout assemblage concis de mots qui, sans être véritablement une signature (un claim n'est pas placé près du logo), n'est pas pour autant une simple accroche. 8

9 Contrairement à une accroche, un claim peut être indépendant d'un visuel ou d'une création spécifique et devenir ainsi le thème d'une campagne. De ce fait un claim dure plus longtemps qu'une accroche. Nous appelons aussi claim tout ce qui a pour objectif de promouvoir un produit, un service ou un modèle d'une marque, en général en le positionnant dans l esprit des gens. Toutes ces expressions sont toutes, d un point de vue juridique, des slogans. Elles sont donc toutes, en principe, concernées par les règles du droit de la propriété intellectuelle. 2. Introduction au droit des slogans Les signatures et les claims, comme tout slogan ou nom, sont susceptibles d'être protégés notamment au titre de deux droits privatifs : - le droit des marques Si dans notre langage commun le terme «marque» sert surtout à désigner un nom (ex : Renault), dans le domaine du droit et de la protection juridique, la marque peut désigner à peu près tout ce qui constitue l identité d un tiers sur son marché. Ainsi, peut être considéré comme marque, et donc être soumis aux mêmes principes de protection : un nom, mais aussi un logo, un signe sonore, ou, ce qui nous intéresse ici, un slogan. Voire l assemblage de tous ces signes. 9

10 - le droit d auteur Les modalités du code de la propriété intellectuelle protègent les droits des auteurs sur toutes les œuvres de l esprit quels qu en soit le genre, la forme d expression, le mérite ou la destination 1. Or, précisément, le slogan est considéré comme une œuvre de l esprit et est donc concerné, au même titre que les œuvres littéraires, cinématographiques, musicales et autres œuvres graphiques. Le slogan peut donc revêtir plusieurs formes : signature de marque, claim ou accroche ; il peut être associé à une marque et être un marqueur fort de son identité, comme il peut être associé à un produit, et en assurer la promotion. Il est, quel que soit sa forme, un ressort stratégique clé pour les marques et les entreprises. Et cette valeur stratégique est reconnue par le droit. Cette introduction nous aura permis de nous familiariser avec les concepts clés de ce livre blanc. A présent, voyons en détails comment le droit des marques et le droit d auteur permettent-ils de protéger les slogans publicitaires, et en cela, leurs créateurs! 1 Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle 10

11 Le droit et le slogan : les aspects juridiques à connaître 1. Le droit des marques La protection d une marque passe par un dépôt de celle-ci à l INPI (l institut national de la propriété industrielle : ce dépôt confère à son titulaire un monopole sur cette marque, dans les classes de produit ou de services qu il aura choisies, et ce pour une durée de 10 ans renouvelable à compter de son dépôt. Attention : ce dépôt est soumis à plusieurs critères, et toutes les demandes ne sont donc pas recevables. La marque, et ici le slogan : - doit être conforme aux bonnes mœurs (ce qui exclut tout message véhiculant un discours contraire à l ordre public : incitation à la haine, racisme etc ) - être suffisamment distinctif : un slogan, s il veut faire l objet d un dépôt, ne pourra donc se contenter de décrire le service qu il souhaite promouvoir de manière purement générique - ne doit pas non plus induire un message susceptible de tromper le public sur la nature du produit qu il qualifie. - Son dépôt ne doit pas entraver les droits antérieurs d un tiers. L ensemble de ces critères sont consultable auprès de l INPI. Si le slogan est recevable, il bénéficiera du régime juridique propre aux marques. En application des articles L et suivants du Code de la Propriété 11

12 Intellectuelle, les marques sont protégées notamment contre tout acte de contrefaçon. Constitue un acte de contrefaçon : - La reproduction et/ou l'exploitation d'une marque pour des produits et services identiques ou similaires à ceux visés dans l'acte d'enregistrement (article L du Code de la Propriété Intellectuelle) - L'imitation d'une marque dès lors qu'il existe un risque de confusion entre la marque déposée d'une part et le signe contrefaisant d'autre part (article L du Code de la Propriété Intellectuelle). La contrefaçon s'apprécie par une comparaison visuelle, sonore et intellectuelle entre les signes en cause et, pour l'imitation, par l'exigence supplémentaire d'un risque de confusion. 2. Le droit d'auteur En France, le créateur est investi de droits d'auteur exclusifs sur son œuvre du seul fait de sa création. En d autres termes, aucune démarche n est nécessaire pour qu une œuvre soit protégée par le droit d auteur : elle l est de fait, dès lors qu elle est créée, sans qu aucun dépôt 2 ne soit nécessaire. Or les juges considèrent un «slogan» comme une œuvre. 2 Article L111-1 du Code de la Propriété Intellectuelle 12

13 De fait il est protégé, du vivant de l'auteur et pendant une période, pour la plupart des cas, de 70 ans à compter de son décès, au profit de ses ayants droits. Pour être protégé par le droit d auteur, le slogan doit cependant présenter un caractère original : c'est-à-dire, être marqué de l'empreinte de la personnalité de son auteur, ce qui exclut les slogans qui seraient purement banals. L originalité est un critère subjectif qu il est difficile de décrire plus précisément. Il reviendra au juge, en cas d action en justice d estimer le caractère original de la création. 3. Concurrence déloyale et parasitisme : des points à ne pas négliger Même à défaut d'originalité, la reprise à l'identique ou similaire d un slogan antérieur peut être fautive et constituer un acte juridiquement répréhensible. En effet, indépendamment des droits privatifs, les signatures ou les claims peuvent constituer une valeur économique importante pour leurs titulaires qui peuvent en revendiquer la protection par le biais d'une action en concurrence déloyale ou parasitisme 3. - Les actes de concurrence déloyale sont des agissements contraires aux usages loyaux du commerce entraînant un risque de confusion dans l'esprit de la clientèle. On estimera, par exemple, que le slogan incriminé tend à méprendre le public de par sa similarité avec le slogan d un tiers 3 Actes sanctionnés sur le fondement des articles 1382 et 1383 du Code Civil. 13

14 - Les agissements parasitaires sont constitués, en l'absence de tout risque de confusion, lorsqu'une personne tire indûment profit des efforts notamment économiques d'un tiers ou encore de sa renommée. Ici, il pourra être imputé au slogan de tenter d usurper la notoriété d autrui pour s attribuer une partie de ses mérites, et donc de son public. A présent, vous connaissez les bases juridiques qui régissent l exploitation d un slogan. Vous savez qu il vous est possible d engager des actions pour protéger votre slogan (notamment auprès de l INPI), et qu en tant que créateur vous avez des droits que vous pouvez revendiquer. La protection d un slogan publicitaire relève de plusieurs droits constitutifs de la propriété intellectuelle : les différentes formes de protections évoquées peuvent se cumuler, et être, si nécessaire, revendiquées au sein d une même action en justice. Vous l aurez compris, votre créativité s arrête où commence le droit des autres créateurs ou déposant de marque! Voici à présent 5 étapes ce que nous vous conseillons d effectuer pour minimiser votre risque juridique avant l exploitation d un slogan par vousmême ou l un de vos clients. 14

15 5 étapes pour exploiter son slogan en toute sécurité Ces étapes, que nous vous recommandons d effectuer avant l exploitation de votre slogan, ont été rédigées avec la participation de Camille Bauer, Avocat au barreau de Paris. 1. Vérifiez auprès de l INPI si le slogan n a pas été enregistré comme marque Attention, nous vous rappelons que la reproduction même partielle et/ou l'exploitation d'une marque peut être constitutive de contrefaçon dès lors qu'est repris l'élément essentiel et distinctif de cette marque. Lors de cette vérification, plusieurs éléments doivent être examinés : - vérifiez le slogan éventuellement enregistré en marque est toujours protégé - regardez les classes dans lesquelles le slogan a été déposé. Si celui-ci doit être utilisé dans des classes d activité différentes de celles du dépôt, il est possible que vous ayez la voie libre. Mais seul un professionnel du droit saura vous le confirmer! Cette recherche est gratuite et peut être effectuée en ligne sur le serveur de l INPI. Mais sachez qu elle peut prendre du temps car un slogan non seulement identique mais aussi similaire, déposé comme marque, est susceptible de constituer un risque. Voilà pourquoi il est également possible de procéder à une recherche par similitude. Cette dernière, néanmoins payante, vous donnera un surcroît de sécurité. 15

16 2. Vérifiez auprès d Infogreffe si le slogan n existe pas en tant que dénomination sociale En particulier s il ne comprend qu un ou deux mots! Dans le cas d une dénomination identique ou très proche, vérifiez bien que l activité (code NAF) associée à la raison sociale n a rien à voir avec celui dans lequel sera utilisé votre slogan. 3. Vérifiez dans une base de données comme Souslelogo si le slogan n a pas été utilisé antérieurement ou n est pas utilisé actuellement Même s il n a pas été enregistré comme marque à l INPI, il reste soumis au droit d auteur selon les principes évoqués précédemment Plus de 64%* 4 des slogans exploités ne font pas l objet d un dépôt à l INPI! Il suffit donc que votre slogan soit similaire à l un d entre eux pour que vous encouriez un risque. Si vous optez pour une vérification via Souslelogo, la recherche rapide en ligne 5 peut notamment vous permettre de vérifier si votre slogan est identique ou similaire à un de ceux recensés dans notre base. 4 Etude menée par Souslelogo sur 1040 slogans (signatures et claims) exploités en France au cours de l année 2012, et recensés dans la base. Après vérification sur l INPI, Souslelogo a constaté que 64,6% des slogans vérifiés n étaient pas enregistrés comme marque. Parmi eux, 59,8% des signatures de marques vérifiées n étaient pas déposées à l INPI, un chiffre qui monte à 82% en ce qui concerne les claims. Pour plus d information sur l étude, n hésitez pas à nous contacter. 5 La recherche rapide correspond à un accès d 1heure à l intégralité de notre base, pour effectuer un nombre illimité de recherche de slogans par mots-clés. 16

17 4. Vérifiez auprès des bureaux d enregistrement ou «registrar» de noms de domaines comme Indom si le slogan n a pas été enregistré en nom de domaine Dans le cas contraire, cela ne constitue pas à proprement parler un obstacle juridique mais vous empêche en tous cas d utiliser votre slogan en nom de domaine. Vous pouvez éventuellement négocier par l intermédiaire de votre bureau d enregistrement auprès du déposant le rachat du nom de domaine. 5. Vérifier sur Internet si malgré le respect de toutes les étapes précédentes, vous n avez pas laissé échapper une expression identique qui se trouverait par hasard sur la Toile. Par exemple un slogan utilisé sur la home page d un site Internet qui n aurait pas été enregistré comme marque à l INPI ni recensé dans les bases de données en droits d auteur comme Souslelogo ; ou encore le titre d un livre ou d un CD. A noter que pour être efficace, il est conseillé d opérer une recherche relativement poussée, qui va au-delà des premières pages de votre moteur de recherche. Si cela peut paraître couteux en temps, c est néanmoins la manière la plus efficace pour procéder à une vérification complète. 17

18 Conclusion Le slogan a la particularité de relever de plusieurs droits communs inhérents à la propriété intellectuelle. S ils permettent de multiplier les revendications lorsqu il s agit de protéger son slogan, il multiplie également les vérifications à opérer lorsqu on s apprête à exploiter sa création. En effet, si l INPI recense l ensemble des slogans qui ont été déposés par leur créateur, les autres fondements juridiques susceptibles de protéger un slogan rendent insuffisante une simple vérification d antériorité auprès de cet organisme. En France, il n existe pas de registre officiel dont la vocation est de recenser l ensemble des œuvres publicitaires déjà créées. Or selon les modalités du droit d auteur, c est bien ce seul acte de création qui conditionne la protection du slogan. Cela sous-entend que toute création nouvelle est susceptible d être litigieuse, pour peu qu une œuvre similaire antérieure n ait pas été repérée par le créateur de l œuvre nouvelle. C est sur ce principe que Souslelogo a développé ses services, tentant de mettre en place un recensement le plus exhaustif possible des slogans exploités, sans créer de distinction entre un slogan déposé ou non déposé à l INPI. Et c est aussi pour cela que nous ne cesserons de conseiller de suivre ces 5 étapes avant d exploiter votre slogan. 18

19 A défaut d une instance officielle centralisant toutes les créations publicitaire, ces étapes restent le meilleur moyen de garantir une sécurité juridique optimale! Sachez cependant que si vous n avez pas les ressources ou simplement pas le temps ni la patience de procéder à une recherche minutieuse tout au long de ces étapes clés, Souslelogo, la base française de slogans et de signatures de marque vous propose d effectuer vos recherches d antériorité. Nos recherches approfondies recouvrent l ensemble de ces 5 étapes à l exception de la recherche d antériorité par similitude auprès de l INPI (mais une recherche «à l identique» sera bien entendu opérée). Cette recherche optimise votre sécurité juridique par une vérification d antériorité complète. Nous nous chargeons d effectuer votre recherche : sur nos bases, à l identique à l INPI (et auprès des autres principaux Instituts de Propriété Intellectuelle dans le cas d une recherche Internationale), auprès des bureaux d enregistrement en noms de domaines, ceci étant complété par une investigation poussée sur Internet. Selon l exploitation à laquelle se destine votre slogan, vous pouvez opter pour une recherche approfondie couvrant la France ou l International. 19

20 Le blog La base de slogans Souslelogo Notre page Facebook https://www.facebook.com/pages/souslelogo/ Notre compte Twitter https://twitter.com/souslelogo Nous contacter : 20

Propriété Intellectuelle

Propriété Intellectuelle Propriété Intellectuelle Session 2: Marques Novembre 2014 Maître Céline Bondard HEC Paris cb@bondard.fr 1 Me Céline Bondard, 11-14 1 I. Introduction A. Pourquoi parler de PI 2. Plan des quatre séances

Plus en détail

COMMENT CHOISIR VOTRE MARQUE : LES DÉMARCHES PRÉALABLES

COMMENT CHOISIR VOTRE MARQUE : LES DÉMARCHES PRÉALABLES COMMENT CHOISIR VOTRE MARQUE : LES DÉMARCHES PRÉALABLES 1. BIEN CHOISIR SA MARQUE?...2 2. POURQUOI VÉRIFIER LA DISPONIBILITÉ DE VOTRE MARQUE?...3 3. QUELLE EST LA PRESTATION DE L INPI?...4 4. COMMENT VÉRIFIER

Plus en détail

Gare au référencement payant! Google Adwords

Gare au référencement payant! Google Adwords Gare au référencement payant! Google Adwords par France Charruyer, Société d'avocats ALTIJ, Associé fondateur I/ Comment ça marche : Le Fonctionnement du programme publicitaire Google Adwords Google exploite

Plus en détail

marque REPèREs Tout ce qu il faut savoir avant de déposer une marque

marque REPèREs Tout ce qu il faut savoir avant de déposer une marque La marque REPèREs Tout ce qu il faut savoir avant de déposer une marque La marque Tout ce qu il faut savoir avant de déposer une marque sommaire Pourquoi déposer une marque? Une protection efficace de

Plus en détail

Vérifier. la disponibilité d une marque Comment savoir si une marque est disponible?

Vérifier. la disponibilité d une marque Comment savoir si une marque est disponible? INPI_Verifier_Marque.qxd 20/04/07 11:58 Page 1 Vérifier la disponibilité d une marque Comment savoir si une marque est disponible? Som Sommaire maire Pourquoi vérifier la disponibilité de votre marque?

Plus en détail

Vérifier. la disponibilité d une marque. Comment savoir si une marque est disponible? mode d emploi

Vérifier. la disponibilité d une marque. Comment savoir si une marque est disponible? mode d emploi Vérifier la disponibilité d une marque Comment savoir si une marque est disponible? mode d emploi Vérifier la disponibilité d une marque Comment savoir si une marque est disponible? sommaire Pourquoi

Plus en détail

marque Repères Tout ce qu il faut savoir avant de déposer une marque

marque Repères Tout ce qu il faut savoir avant de déposer une marque La marque Repères Tout ce qu il faut savoir avant de déposer une marque Som Sommaire maire Pourquoi déposer une marque? p. 4 Une protection efficace de vos produits et services Bien choisir sa marque pour

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 17/09/2014 Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 14 février 2012 N de pourvoi: 10-30872 Non publié au bulletin Rejet Mme Favre (président), président SCP Didier et Pinet, SCP

Plus en détail

DIRECTIVE 98/71/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 13 octobre 1998 sur la protection juridique des dessins ou modèles

DIRECTIVE 98/71/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 13 octobre 1998 sur la protection juridique des dessins ou modèles L 289/28 FR Journal officiel des Communautés européennes 28. 10. 98 DIRECTIVE 98/71/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 13 octobre 1998 sur la protection juridique des dessins ou modèles LE PARLEMENT

Plus en détail

SCP Baraduc, Duhamel et Rameix, SCP Spinosi et Sureau, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Baraduc, Duhamel et Rameix, SCP Spinosi et Sureau, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 16 septembre 2014 N de pourvoi: 12-25943 ECLI:FR:CCASS:2014:CO00750 Non publié au bulletin Rejet M. Espel (président), président SCP Baraduc,

Plus en détail

protéger ses REPÈRES créations Tout ce qu il faut savoir pour bien protéger ses créations

protéger ses REPÈRES créations Tout ce qu il faut savoir pour bien protéger ses créations protéger ses créations REPÈRES Tout ce qu il faut savoir pour bien protéger ses créations Vous êtes à l origine d innovations, de créations esthétiques, d une nouvelle image ou d un nom pour votre entreprise?

Plus en détail

LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET LES FESTIVALS D ARTS

LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET LES FESTIVALS D ARTS DOSSIER D INFORMATION N 4 LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET LES FESTIVALS D ARTS INTRODUCTION Les festivals d arts visent à célébrer la richesse et la diversité des cultures dans le monde en réunissant des

Plus en détail

Jurisprudence. COUR D'APPEL Lyon CH. 03. 28 mai 2014 n 13/01422 Sommaire : Texte intégral :

Jurisprudence. COUR D'APPEL Lyon CH. 03. 28 mai 2014 n 13/01422 Sommaire : Texte intégral : Jurisprudence COUR D'APPEL Lyon CH. 03 28 mai 2014 n 13/01422 Sommaire : Texte intégral : COUR D'APPEL LyonCH. 0328 mai 2014N 13/01422 R. G : 13/01422 Décision du tribunal de grande instance de Lyon Au

Plus en détail

Vérifier. la disponibilité d un nom de société. Comment savoir si un nom de société est disponible?

Vérifier. la disponibilité d un nom de société. Comment savoir si un nom de société est disponible? Vérifier la disponibilité d un nom de société Comment savoir si un nom de société est disponible? Som Sommaire maire Pourquoi vérifier la disponibilité du nom de votre société? p. 4 Comment vérifier, auprès

Plus en détail

PROTECTION DES SIGNES DISTINCTIFS D'UNE ENTREPRISE

PROTECTION DES SIGNES DISTINCTIFS D'UNE ENTREPRISE PROTECTION DES SIGNES DISTINCTIFS D'UNE ENTREPRISE 17/11/2011 L'entreprise peut être désignée par un ensemble de signes distinctifs. Une entreprise individuelle est identifiable par son nom commercial,

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MLD-2011-89

Décision du Défenseur des droits n MLD-2011-89 Paris, le 12 janvier 2012 Décision du Défenseur des droits n MLD-2011-89 Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des

Plus en détail

SEMINAIRE NATIONAL DE L OMPI SUR LA CONTREFAÇON ET LA PIRATERIE DANS LE DOMAINE AUDIOVISUEL

SEMINAIRE NATIONAL DE L OMPI SUR LA CONTREFAÇON ET LA PIRATERIE DANS LE DOMAINE AUDIOVISUEL ORIGINAL : français DATE : Mars 2005 F MINISTÈRE DE LA COMMUNICATION BUREAU MAROCAIN DU DROIT D AUTEUR (BMDA) ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE SEMINAIRE NATIONAL DE L OMPI SUR LA CONTREFAÇON

Plus en détail

1er trimestre 2015 Version n 2. Les tendances PARL. Procédures alternatives de résolution de litiges de l Afnic

1er trimestre 2015 Version n 2. Les tendances PARL. Procédures alternatives de résolution de litiges de l Afnic 1er trimestre 2015 Version n 2 Les tendances PARL Avant-propos En 2012, l Afnic éditait pour la première fois les tendances SYRELI : Une mine d'informations pour tous ceux qui désiraient comprendre la

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

5 Comment utiliser des noms de domaine supplémentaires?...9

5 Comment utiliser des noms de domaine supplémentaires?...9 Tables des matières 1 Qu est ce qu un nom de domaine?...2 2 Comment choisir son nom de domaine?...3 3 Comment créer un nouveau nom de domaine?...7 4 Comment utiliser un nom de domaine déjà existant?...7

Plus en détail

OFFICE BENELUX DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE. DECISION en matière d OPPOSITION Nº 2007025 du 04 avril 2013

OFFICE BENELUX DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE. DECISION en matière d OPPOSITION Nº 2007025 du 04 avril 2013 OFFICE BENELUX DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE DECISION en matière d OPPOSITION Nº 2007025 du 04 avril 2013 Opposant : THE TEA BOARD 14 Biplabi Trailokya Maharaja Sarani 700 001 Calcutta Inde Mandataire

Plus en détail

reuteler & cie SA Chemin de la Vuarpillière 29 CH-1260 Nyon Switzerland Tel +41 22 363 79 40 Fax +41 22 363 79 49 mail@reuteler.

reuteler & cie SA Chemin de la Vuarpillière 29 CH-1260 Nyon Switzerland Tel +41 22 363 79 40 Fax +41 22 363 79 49 mail@reuteler. La marque - FAQs Délivrée par l autorité compétente, la marque enregistrée est un signe distinctif protégé permettant à une entreprise de différencier ses produits ou ses services de ceux d autres entreprises.

Plus en détail

Comment protéger vos idées?

Comment protéger vos idées? Eidgenössisches Institut für Geistiges Eigentum Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle Istituto Federale della Proprietà Intellettuale Swiss Federal Institute of Intellectual Property Comment

Plus en détail

Les règlements sur la marque communautaire, et sur les dessins ou modèles communautaires, et leurs «raisons particulières».

Les règlements sur la marque communautaire, et sur les dessins ou modèles communautaires, et leurs «raisons particulières». Les règlements sur la marque communautaire, et sur les dessins ou modèles communautaires, et leurs «raisons particulières». Dans le règlement sur la marque communautaire (ci-après «le RMC»), l expression

Plus en détail

DEPOSER UNE MARQUE : Quel intérêt et comment faire?

DEPOSER UNE MARQUE : Quel intérêt et comment faire? DEPOSER UNE MARQUE : Quel intérêt et comment faire? FICHE CONSEIL Page : 1/7 Le choix d un nom sous lequel exercer son activité, la création d un logo, l élaboration d une charte graphique ne sont pas

Plus en détail

- Bail d habitation : cumuler une caution et une garantie locative. Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009, JO du 25

- Bail d habitation : cumuler une caution et une garantie locative. Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009, JO du 25 - Bail d habitation : cumuler une caution et une garantie locative Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009, JO du 25 Depuis mars 2009, un bailleur qui a souscrit une assurance garantissant les obligations

Plus en détail

guide du créateur d entreprise 7

guide du créateur d entreprise 7 01 Protéger les idées guide du créateur d entreprise 7 Si votre projet se base sur une nouvelle invention, sur un concept original ou sur une création novatrice, pensez à protéger votre idée. Vous n aimeriez

Plus en détail

Nettoyage de l E-réputation des entreprises : la suppression de contenus illicites sur internet

Nettoyage de l E-réputation des entreprises : la suppression de contenus illicites sur internet Nettoyage de l E-réputation des entreprises : la suppression de contenus illicites sur internet Article juridique publié le 04/12/2013, vu 1948 fois, Auteur : MAITRE ANTHONY BEM Grâce à Internet, les internautes

Plus en détail

REGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE COLLECTIVE QUALITE TOURISME

REGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE COLLECTIVE QUALITE TOURISME REGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE COLLECTIVE QUALITE TOURISME Version du 17/04/2014 Approuvée par le comité de pilotage de la Marque QUALITE TOURISME Déposée à l'inpi le 07/07/2014 et publiée au BOPI n 2014-32

Plus en détail

augmenter votre visibilité sur internet

augmenter votre visibilité sur internet moteurs de recherche: référencement & positionnement augmenter votre visibilité sur internet Un guide écrit par Fabrice Perrin & Nicolas Jan blue-infinity Genève blue-infinity est une société leader dans

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES Au 1 er janvier 2015

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES Au 1 er janvier 2015 CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES Au 1 er janvier 2015 1. Préambule La société par actions simplifiée Beedeez met à disposition de ses Utilisateurs, au moyen de son application mobile «Beedeez»

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

MARQUE DE FABRIQUE, DE COMMERCE OU DE SERVICE DEMANDE D'ENREGISTREMENT

MARQUE DE FABRIQUE, DE COMMERCE OU DE SERVICE DEMANDE D'ENREGISTREMENT M N 50572 01 MARQUE DE FABRIQUE, DE COMMERCE OU DE SERVICE DEMANDE D'ENREGISTREMENT QUE DOIT CONTENIR UN DÉPOT? Votre dossier de dépôt comprend : 1 - la demande d enregistrement en cinq exemplaires (formulaire

Plus en détail

Mots-clés et droit des marques. Ivan Cherpillod Avocat, BMP Associés Prof. UniL

Mots-clés et droit des marques. Ivan Cherpillod Avocat, BMP Associés Prof. UniL Mots-clés et droit des marques Ivan Cherpillod Avocat, BMP Associés Prof. UniL Google adwords Service de référencement payant Mots-clés peuvent être choisis, qui feront apparaître un lien promotionnel

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

La marque communautaire : les marques notoires *

La marque communautaire : les marques notoires * MARQUES La marque communautaire : les marques notoires * *article publié dans le cadre d une étude pratique sur la marque communautaire dans la Revue des Affaires Européennes n 1998 / 4. Aujourd hui, dans

Plus en détail

RÈGLEMENT COMPLET DU CONCOURS "LA CRÈME DES LIMOUSINS" LA LAITERIE DES LIMOUSINS DEPUIS 1942. Reglement CONCOURS.indd 1 09/03/2015 08:36

RÈGLEMENT COMPLET DU CONCOURS LA CRÈME DES LIMOUSINS LA LAITERIE DES LIMOUSINS DEPUIS 1942. Reglement CONCOURS.indd 1 09/03/2015 08:36 RÈGLEMENT COMPLET DU CONCOURS "LA CRÈME DES LIMOUSINS" Reglement CONCOURS.indd 1 09/03/2015 08:36 ARTICLE 1 - SOCIÉTÉ ORGANISATRICE La société LAITERIE LES FAYES, société anonyme au capital de 1 700 000

Plus en détail

ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+

ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+ ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+ Outre les présentes règles déontologiques, l Editeur de service par SMS/MMS, ci-après l Editeur, s'engage à respecter l ensemble

Plus en détail

Romain Defoy-Dubray Natacha Resnikoff

Romain Defoy-Dubray Natacha Resnikoff Romain Defoy-Dubray Natacha Resnikoff 10:00 11:30 Participatif! 11:30 12:00 Participatif ² Pourquoi gérer son e-réputation? Comment construire son image sur la toile? Conseils en cas de «bad buzz» Pourquoi

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. Objet Champ d application Hungry Minds Un pas plus loin SA offre à ses clients un éventail complet de services en matière de communication (stratégie conseil création production).

Plus en détail

Investir dans des produits financiers

Investir dans des produits financiers En savoir plus sur les services financiers Investir dans des produits financiers La directive MiFID : guide du Consommateur Comité Européen des Régulateurs des Marchés de Valeurs mobilières Commission

Plus en détail

Protéger ses produits ou services par une marque

Protéger ses produits ou services par une marque Protéger ses produits ou services par une marque Que pouvez-vous protéger par le droit des marques? Quels types de marques pouvez-vous déposer? Les marques nominales Les marques figuratives Les marques

Plus en détail

Charte de la page Facebook Biarritz Tourisme Conditions générales d utilisation

Charte de la page Facebook Biarritz Tourisme Conditions générales d utilisation Charte de la page Facebook Biarritz Tourisme Conditions générales d utilisation Bienvenue sur la fan page Facebook officielle de Biarritz Tourisme La page Facebook «Biarritz Tourisme» a pour objectif de

Plus en détail

Code de la publicité écologique

Code de la publicité écologique Code de la publicité écologique Code de la publicité écologique: Préambule Une société saine construit un avenir durable. De plus en plus, le souci de l'homme pour son environnement en constitue un élément

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS «Concours Cook Your App Theme»

REGLEMENT DU CONCOURS «Concours Cook Your App Theme» REGLEMENT DU CONCOURS «Concours Cook Your App Theme» 1. OBJET 1.1 La société Microsoft France, société par actions simplifiées au capital de 4 240 000 euros, Immatriculée au Registre du Commerce et des

Plus en détail

Créer un site internet?

Créer un site internet? WebexpR Communication digitale des PME 249 rue Irène Joliot Curie 60610 La Croix Saint Ouen contact@webexpr.fr Créer un site internet? Qui? Quoi? Pour qui? Pourquoi? Quand? Comment? Combien? Rédaction

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

La mise en cause de la responsabilité des dirigeants : La faute de gestion

La mise en cause de la responsabilité des dirigeants : La faute de gestion La mise en cause de la responsabilité des dirigeants : La faute de gestion INTRODUCTION Beaucoup d obligations pèsent sur les épaules du chef d entreprise. En effet, le dirigeant est amené à prendre des

Plus en détail

L ASSOCIATION LOI 1901

L ASSOCIATION LOI 1901 ANIMATION SPORT EMPLOI 66 Centre de Ressource et d Information pour les Bénévoles L ASSOCIATION LOI 1901 Création, fonctionnement et administration Samedi 22 octobre 2011 9 h 00 Maison des Sports de Perpignan

Plus en détail

Sommaire. 1. Préambule

Sommaire. 1. Préambule 2. Annexe juridique Sommaire 1. Préambule.......................... page 11 2. La protection des données nominatives..... page 11 3. La protection des personnes............. page 12 4. La protection des

Plus en détail

LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES

LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES. Définition... 2. Qu'est-ce que la contrefaçon?... 2. Un fléau mondial... 2. Ses dangers... 3. Comment la déceler?... 4. Lutter contre la contrefaçon... 4. Qui est en

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DES OFFRES 100% GRATUITES

CONDITIONS PARTICULIERES DES OFFRES 100% GRATUITES CONDITIONS PARTICULIERES DES OFFRES 100% GRATUITES Les présentes conditions particulières d enregistrement, de renouvellement et de transfert de noms de domaine (ci-après les «CPV») forment un contrat

Plus en détail

" Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication... " Intervenants. Mercredi 16 juin 2010

 Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication...  Intervenants. Mercredi 16 juin 2010 Mercredi 16 juin 2010 " Internet : Comment communiquer? Intervenants Visibilité, Promotion, Communication... " Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

APPEL A PROJET GRAPHIQUE POUR L EDITION 2015

APPEL A PROJET GRAPHIQUE POUR L EDITION 2015 FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM COURT EN RELIEF APPEL A PROJET GRAPHIQUE POUR L EDITION 2015 1 ) L appel à projet L Association «Prenez du Relief», organisatrice du Festival International du Film Court

Plus en détail

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE 77 PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE Les lois fédérales sur les brevets, le droit d auteur et les marques de commerce assurent la protection de la propriété intellectuelle au Canada. Le Canada a signé l Accord

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DE L UNCA «CINQUANTE ANNEES DE MANIEMENTS DE FONDS» PAR M. LE BATONNIER CLAUDE LUSSAN, PRESIDENT FONDATEUR DE L UNCA

ASSEMBLEE GENERALE DE L UNCA «CINQUANTE ANNEES DE MANIEMENTS DE FONDS» PAR M. LE BATONNIER CLAUDE LUSSAN, PRESIDENT FONDATEUR DE L UNCA ASSEMBLEE GENERALE DE L UNCA «CINQUANTE ANNEES DE MANIEMENTS DE FONDS» PAR M. LE BATONNIER CLAUDE LUSSAN, PRESIDENT FONDATEUR DE L UNCA Après ces projets dont notre Président nous permet d espérer la réalisation

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX 22 rue de Londres 75009 PARIS. Société JURISYSTEM SAS 51 rue de Seine 75006 PARIS

CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX 22 rue de Londres 75009 PARIS. Société JURISYSTEM SAS 51 rue de Seine 75006 PARIS T R I B U N A L D E GRANDE I N S T A N C E D E P A R I S 1 ê 3ème chambre 3ème section JUGEMENT rendu le 30 JANVIER 2015 N MINUTE : Assignation du 28 Décembre 2012 DEMANDERESSE CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX

Plus en détail

La délégation de pouvoirs

La délégation de pouvoirs La délégation de pouvoirs DELEGATIONS DE POUVOIR Secteur Pharmaceutique Paris, 27 septembre 2006 Introduction: définition, contexte et rappel des principes généraux Délégation de pouvoirs et notions voisines

Plus en détail

Conférence des Cours constitutionnelles européennes XIIème Congrès

Conférence des Cours constitutionnelles européennes XIIème Congrès Conférence des Cours constitutionnelles européennes XIIème Congrès Les relations entre les Cours constitutionnelles et les autres juridictions nationales, y compris l interférence, en cette matière, de

Plus en détail

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Outplacement Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets L outplacement Nous abordons la transition de carrière comme une

Plus en détail

LE CROWDFUNDING. Copyright Duhamel Blimbaum.

LE CROWDFUNDING. Copyright Duhamel Blimbaum. LE CROWDFUNDING Copyright Duhamel Blimbaum. Introduction Le financement participatif (ou «crowdfunding» en anglais) est un mode de financement, via internet, qui permet de collecter les apports financiers

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ENREGISTREMENT ET DE GESTION D UN NOM DE DOMAINE NFRANCE CONSEIL

CONDITIONS GENERALES D ENREGISTREMENT ET DE GESTION D UN NOM DE DOMAINE NFRANCE CONSEIL CONDITIONS GENERALES D ENREGISTREMENT ET DE GESTION D UN NOM DE DOMAINE NFRANCE CONSEIL ARTICLE 1 - DEFINITIONS Nom de domaine : Nom unique désignant un ou plusieurs sites ou services sur Internet Adresse

Plus en détail

DROIT D AUTEUR & BASES DE DONNÉES

DROIT D AUTEUR & BASES DE DONNÉES DROIT D AUTEUR & BASES DE DONNÉES Un mémento incontournable pour tous les utilisateurs du web soucieux de protéger leurs bases de données Le droit français accorde aux bases de données un système original

Plus en détail

Applications mobiles : du développement à la distribution, les droits et obligations du développeur

Applications mobiles : du développement à la distribution, les droits et obligations du développeur Fermer la fenêtre Applications mobiles : du développement à la distribution, les droits et obligations du développeur Le développement et l exploitation d applications mobiles interviennent dans un environnement

Plus en détail

Étape 2. Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur

Étape 2. Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur Étape 2 Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur n Les règles applicables aux relations entre professionnels (relations b to b) Des

Plus en détail

Le fonctionnement du CHSCT

Le fonctionnement du CHSCT Le fonctionnement du CHSCT La personnalité civile du CHSCT La qualité à agir du CHSCT La capacité d ester en justice La prise en charge des frais de justice La capacité d acquérir et de contracter La responsabilité

Plus en détail

Loi fédérale contre la concurrence déloyale (LCD) du 19 décembre 1986

Loi fédérale contre la concurrence déloyale (LCD) du 19 décembre 1986 Loi fédérale contre la concurrence déloyale (LCD) du 19 décembre 1986 (État le 10 décembre 2002) 241 TABLE DES MATIÈRES Articles Chapitre premier : But... 1 er Chapitre 2 : Section 1 : Section 2 : Section

Plus en détail

De la création publicitaire à l impact sur les ventes

De la création publicitaire à l impact sur les ventes 1 De la création publicitaire à l impact sur les ventes Enseignements et illustrations de l efficacité de la Communication Extérieure Isabelle Mari Directeur Prospective et Etudes stratégiques 5 avril

Plus en détail

DÉPARTEMENT INFORMATIQUE ORIENTÉ SERVICES

DÉPARTEMENT INFORMATIQUE ORIENTÉ SERVICES NOUVELLES COMPÉTENCES POUR LE DÉPARTEMENT INFORMATIQUE ORIENTÉ SERVICES Le quotidien du responsable informatique d une entreprise s apparente à un combat de tous les instants. Le département informatique

Plus en détail

Comment protéger mes créations, mes innovations? Marques, dessins et modèles, brevets, droits d auteur Quoi protéger? Où? Quand et Comment?

Comment protéger mes créations, mes innovations? Marques, dessins et modèles, brevets, droits d auteur Quoi protéger? Où? Quand et Comment? C est moi qui l ai fait Comment protéger mes créations, mes innovations? Marques, dessins et modèles, brevets, droits d auteur Quoi protéger? Où? Quand et Comment? Intervention d Isabelle Cotonnec et d

Plus en détail

Charte d utilisation de la marque et du logo «Somfy»

Charte d utilisation de la marque et du logo «Somfy» Charte d utilisation de la marque et du logo «Somfy» SOMMAIRE 1/ Le cadre 2/ L utilisation de la marque et du logo «SOMFY» 3/ Les règles d utilisation du logo 4/ La cohabitation avec d autres marques et

Plus en détail

Chan Park Partner, Corporate Sites Web & M&A et droits de propriété intellectuelle

Chan Park Partner, Corporate Sites Web & M&A et droits de propriété intellectuelle Chan Park Partner, Corporate Sites Web & M&A et droits de propriété intellectuelle Luxinnovation : Les Mardis de la Propriété Intellectuelle Claire Leonelli Avocat aux Barreaux de Paris et de Luxembourg

Plus en détail

Les. carnets. de la. déon. La distinction entre publicité et journalisme. Directive. Les carnets de la déontologie

Les. carnets. de la. déon. La distinction entre publicité et journalisme. Directive. Les carnets de la déontologie Les Les carnets de la déontologie carnets Directive de la La distinction entre publicité et journalisme déon Adoptée par le Conseil de déontologie journalistique le 15 décembre 2010 Directive La distinction

Plus en détail

Les obstacles : Solutions envisageables :

Les obstacles : Solutions envisageables : 1. Quels sont les obstacles auxquels les citoyens européens doivent faire face dans l exercice de leurs droits? Que pourrait-on faire pour alléger ces obstacles? Les obstacles : Tout d abord, il y a un

Plus en détail

Déclaration des droits sur Internet

Déclaration des droits sur Internet Déclaration des droits sur Internet 1 Préambule Internet a décisivement contribué à redéfinir l espace public et privé, à structurer les rapports entre les personnes et entre celles-ci et les institutions.

Plus en détail

GUIDE LA PUB SI JE VEUX!

GUIDE LA PUB SI JE VEUX! GUIDE LA PUB SI JE VEUX! Édition 2011 Sommaire Avant-propos Ce que vous devez savoir Vos droits Comment éviter de recevoir des publicités? La prospection commerciale par courrier électronique, télécopie

Plus en détail

rendu le 26 Janvier 2005 93571 ST DENIS LA PLAINE CEDEX S.A.R.L. DIAGNOSTIC IMMOBILIER DU NORD 475 rue Guynemer 59680 FERRIERE LA GRANDE défaillant

rendu le 26 Janvier 2005 93571 ST DENIS LA PLAINE CEDEX S.A.R.L. DIAGNOSTIC IMMOBILIER DU NORD 475 rue Guynemer 59680 FERRIERE LA GRANDE défaillant TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE PARIS 3ème chambre 3ème section JUGEMENT rendu le 26 Janvier 2005 N" MINUTE : 1 Assignation du : 14 Juin 2004 DEMANDERESSE Association FRANCAISE DE NORMATISATION représentée

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE COLLABORATION / SOUS-TRAITANCE

CONVENTION CADRE DE COLLABORATION / SOUS-TRAITANCE infos@droitbelge.net CONVENTION CADRE DE COLLABORATION / SOUS-TRAITANCE Auteur: Me Frédéric Dechamps (Bruxelles) E-mail: fd@lex4u.com Tel: + 32 2 340 97 04 Web: www.lex4u.com AVERTISSEMENT Le contrat proposé

Plus en détail

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME Par A. AIT-AIDER. Directeur Régional de la BNA. L Entreprise, la Banque : voilà deux acteurs centraux de l environnement économique dont le destin est

Plus en détail

Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet?

Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet? > Accueil > Le Droit en pratique > Fiches pratiques Quelles sont les informations légales à faire figurer sur un site Internet? Le site Internet est un vecteur d informations. Mais il en collecte également,

Plus en détail

Charte de déontologie SMS+ applicable au 01/10/2013

Charte de déontologie SMS+ applicable au 01/10/2013 Charte de déontologie SMS+ applicable au 01/10/2013 Principales évolutions : Les principales évolutions par rapport aux versions précédentes ont été surlignées en jaune. Article modifié Charte de déontologie

Plus en détail

Les marques de commerce et les droits d'auteurs - l'essentiel pour les entrepreneurs

Les marques de commerce et les droits d'auteurs - l'essentiel pour les entrepreneurs Les marques de commerce et les droits d'auteurs - l'essentiel pour les entrepreneurs Hilal El Ayoubi, B.Sc., LL.B. Associé Avocat et Agent de marques de commerce Le 23 octobre 2012 Plan de la présentation

Plus en détail

Propriété intellectuelle en informatique

Propriété intellectuelle en informatique 47 Chapitre 4 Propriété intellectuelle en informatique 1. Introduction Propriété intellectuelle en informatique Nous avons été amenés précédemment à examiner les principes relatifs à la propriété intellectuelle.

Plus en détail

Lancer et réussir sa campagne de collecte

Lancer et réussir sa campagne de collecte Lancer et réussir sa campagne de collecte Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 Lancer et réussir votre campagne de collecte Étape 1 : Rédiger votre page de collecte - Présenter votre projet

Plus en détail

Règlement - Jeu «Rencontrez les TALE OF VOICES et écoutez avec eux leur nouvel album en avant-première»

Règlement - Jeu «Rencontrez les TALE OF VOICES et écoutez avec eux leur nouvel album en avant-première» Règlement - Jeu «Rencontrez les TALE OF VOICES et écoutez avec eux leur nouvel album en avant-première» ARTICLE 1 ORGANISATION Le label Columbia de la société Sony Music Entertainment France (ci-après

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... 7 SOMMAIRE... 9 PRÉFACE... 11 LISTE DES ABRÉVIATIONS... 15 INTRODUCTION... 19 CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 Naissance de

Plus en détail

Cours n 3 Valeurs informatiques et propriété (2)

Cours n 3 Valeurs informatiques et propriété (2) Cours n 3 Valeurs informatiques et propriété (2) - Les Bases De Données - Le multimédia - Les puces et topographies - La création générée par ordinateur 1 LES BASES DE DONNEES Depuis 1998, les Bases De

Plus en détail

Bulletin de Litige. Le nouveau Code de procédure civile : une approche favorisant la négociation entre les parties, la médiation et l arbitrage

Bulletin de Litige. Le nouveau Code de procédure civile : une approche favorisant la négociation entre les parties, la médiation et l arbitrage Mai 2014 Bulletin de Litige Le nouveau Code de procédure civile : une approche favorisant la négociation entre les parties, la médiation et l arbitrage Le projet de Loi numéro 28 instituant le nouveau

Plus en détail

Marques et noms de domaine

Marques et noms de domaine Marques et noms de domaine Une nécessaire harmonisation des pratiques Introduction 1 2 3 4 Bonnes pratiques en termes de gestion des marques Bonnes pratiques en termes de gestion des noms de domaine Une

Plus en détail

Règlement du jeu «concours photos Animaux» Valable du 1 er au 30 juin 2015

Règlement du jeu «concours photos Animaux» Valable du 1 er au 30 juin 2015 Règlement du jeu «concours photos Animaux» Valable du 1 er au 30 juin 2015 Article 1 : Présentation de la société organisatrice RADIO DREYECKLAND - 52 rue du Sauvage - 68100 Mulhouse Article 2 : Participation

Plus en détail

CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF

CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF LA CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE Une association est définie

Plus en détail

Loi n 2005-96 du 18 octobre 2005, relative au renforcement de la sécurité des relations financières.

Loi n 2005-96 du 18 octobre 2005, relative au renforcement de la sécurité des relations financières. Loi n 2005-96 du 18 octobre 2005, relative au renforcement de la sécurité des relations financières. TITRE PREMIER Renforcement de la sincérité des comptes des sociétés Chapitre premier Renforcement de

Plus en détail

PRÉAMBULE. "ÉCOLE DE LA 2 e CHANCE" & "E2C" RÈGLEMENT D'USAGE DES MARQUES DÉNOMINATIVES

PRÉAMBULE. ÉCOLE DE LA 2 e CHANCE & E2C RÈGLEMENT D'USAGE DES MARQUES DÉNOMINATIVES Le 21 septembre 2009. RÈGLEMENT D'USAGE DES MARQUES DÉNOMINATIVES "ÉCOLE DE LA 2 e CHANCE" & "E2C" & DE LA MARQUE SEMI FIGURATIVE (LOGO) "LABEL ÉCOLE DE LA 2 e CHANCE" PRÉAMBULE L objet de l'association

Plus en détail

Circulaire du 7 juillet 2009

Circulaire du 7 juillet 2009 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l économie, de l industrie et de l emploi NOR : ECEC0907743C Circulaire du 7 juillet 2009 concernant les conditions d application de l arrêté du 31 décembre 2008 relatif

Plus en détail

Décompilation d un logiciel : état des lieux

Décompilation d un logiciel : état des lieux 1 sur 6 Décompilation d un logiciel : état des lieux MARDI 28 JUILLET 2015 07:03 PIERRE -YVES MARGNOUX ET HUGO ROY J aime Partager 0 Tweeter 0 Dans un arrêt du 18 mars 2015, la Cour d appel de Caen a retenu

Plus en détail