Le Système de Management de l Energie ISO 50001

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Système de Management de l Energie ISO 50001"

Transcription

1 Le Système de Management de l Energie ISO 50001

2 Opérateur international de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences : Normalisation Edition de solutions et services d information Evaluation & certification Formation et conseil Particularité : La mission de normalisation et diffusion de normes est reconnue d intérêt général (Décret 2009). 2

3 DOMAINES D EXPERTISE NORMALISATION EDITIONS CERTIFICATION FORMATION AFNOR Normalisation est le représentant français à l international auprès des instances européenne, le CEN et internationales, l ISO Elaborationdles référentiels demandés par les acteurs socioéconomiques pour faciliter leur développement stratégique et commercial. AFNOR couvre de nouveaux champs : services, risques, management, et implique toujours plus d acteurs de la société civile : collectivités locales, association de consommateurs, professions libérales et artisanales Editions conçoit et développe, pour et avec les entreprises, des solutions d accès, d aide à la mise en œuvre et de gestion de l information professionnelle normative et réglementaire. Normes à l unité (françaises, internationales), ouvrages d auteurs experts, presse professionnelle, services d alerte et de veille, bases de données. Supports: Multimedia : CD-ROM, DVD, Intranet, Internet, à usage individuels ou collectifs selectif ou par abonnement. Certification et évaluation de produits, systèmes, services, processus, compétences. Référentiels sur base de normes, création de référentiels ou de cahiers de charges ( labels), attestations réglementaires, scoring, diagnostic, évaluation.. AFNOR Certification délivre des marques à forte notoriété comme NF, AFAQ, éco-label européen. Leader français de la formation en systèmes de gestion (qyualité, sécurité et environnement), audit et évaluation. Une large offre de formules de formation et de conseil en ingénierie, inter, intra, formation à distance, certifiants, diagnostic et plan d accompagnement. 3

4 Pourquoi un système de management de l énergie SMé? La mise en œuvre d un Système de Management de l Energie (SMé) peut permettre d économiser entre 5 et 22% d énergie (Rapport 2008 de l Agence Internationale de l Energie - AIE). Disposer d un processus d amélioration continue pour des usages énergétiques plus efficaces et pérennes : Réaliser un diagnostic énergétique initial, Mettre en œuvre un plan de comptage de l énergie, Améliorer les pratiques de l entreprise en matière d énergie, Innover dans ses choix d investissements. Démontrer la maîtrise de ses consommations d énergie et de ses coûts associés. AIE : Agence Internationale de l Energie 4

5 Les normes de système de management l énergie NF EN : Sortie en juillet 2009 C est la norme du consensus européen qui sera remplacée par l ISO L EN sera annulée en Avril 2012 ISO : sortie le 15 juin 2011 C est la norme de consensus internationale qui s est appuyée fortement sur les exigences de l EN L ISO sera reprise dans la collection de norme Européenne et Française d ici fin octobre 2011 L ISO a bénéficié du retour d expérience des premiers certifiés EN Même domaine d application 5

6 Le SMé, c est quoi? Norme de système de management certifiable Même structure que l ISO Toutes les énergies sont concernées Pour améliorer de façon continue sa performance énergétique ISO Les exigences applicables aux usages et aux consommations énergétiques Applicable à tous les facteurs affectant la performance énergétique 6

7 Structure de la norme ISO En vert les compléments par rapport à EN Plan - Responsabilité de la direction - Politique énergétique - Planification énergétique Exigences légales et autres Revue énergétique Consommation énergétique de référence Indicateurs de performance énergétique Objectifs, cibles et plans d actions 2 Do - Compétence, formation, sensibilisation -Communication - Documentation - Maîtrise opérationnelle - Conception - Achats d énergie et de services énergétiques, de produits et d équipements, 4 Act 3 Check - Revue de management -Suivi, mesure et analyse - Evaluation de la conformité aux exigences légales et autres exigences - Audit interne - NC, corrections, AC et AP (*) - Maîtrise des enregistrements (*) NC, AC et AP : Non-conformités, Actions correctives et Actions préventives. 7

8 ISO / NF EN : Les différences majeures Les particularités de l EN : Efficacité énergétique Aspect énergétique significatif Les + de l EN Les facteurs énergétiques accessibilité de la politique énergétique au public le benchmark interne et externe 8

9 Les plus de ISO Les particularités de l ISO : Performance énergétique Usage énergétique significatif Les + de l ISO Equipe de management de l énergie (définition) Services énergétiques Extension de la responsabilité de la direction qui s implique et communique Consommation de référence Indicateurs de performance énergétique Exigence accrue sur la conception et les achats 9

10 Les exigences clés de l ISO Responsabilité de la direction ( 4.2) Direction ( 4.2.1) : La direction doit faire preuve de son engagement à soutenir le SMé et à en améliorer l efficacité en permanence [ ] Représentant de la direction ( 4.2.2) : La direction doit désigner un (des) représentant(s) possédant les aptitudes et compétences adéquates et ayant la responsabilité et l autorité pour faire vivre le SMEn [ ] 10

11 Les exigences clés de l ISO Planification énergétique ( 4.4) Consommation énergétique de référence ( 4.4.4) : Etablie à partir des informations de la revue énergétique initiale[ ] Indicateurs de performance énergétique ( 4.4.5) : L organisme doit identifier des IPÉ adaptés à la surveillance et à la mesure de la performance énergétique[ ] 11

12 Les exigences clés d ISO Mise en œuvre et fonctionnement ( : 4.5) Conception ( 4.5.6) : Lors de la conception d installations, équipements, systèmes et processus nouveaux, modifiés et rénovés pouvant avoir un impact significatif sur la performance énergétique, l organisme doit considérer les opportunités d amélioration de la performance énergétique [ ]. Les résultats de l évaluation de la performance énergétique doivent être intégrés dans le cahier des charges et les activités de conception et d achats du/des projet(s) en question. Les résultats des activités de conception doivent faire l objet d enregistrements. Commentaire : Il s agit ici des activités du bureau des méthodes (par exemple) qui a en charge les modifications et l amélioration de l outil industriel, de la chaufferie et non la conception des produits fabriqués. 12

13 Les exigences clés d ISO Mise en œuvre et fonctionnement ( : 4.5) Achat d énergie et de services énergétiques, de produits et d équipements ( 4.5.7) : Lors de l achat de services énergétiques,[ ] l organisme doit informer ses fournisseurs que leurs offres seront en partie évaluées en tenant compte de la performance énergétique. L organisme doit établir et mettre en œuvre les critères d évaluation de l usage, de la consommation et de l efficacité énergétique sur la durée de vie de fonctionnement L organisme doit définir et documenter des spécifications d achat d énergie le cas échéant, visant un usage énergétique efficace. 13

14 Les exigences clés d ISO Vérification ( : 4.6.1) Surveillance, mesure et analyse ( 4.6.1) : L organisme doit s assurer que les caractéristiques essentielles de son fonctionnement qui déterminent la performance énergétique sont surveillées, mesurées et analysées à intervalles planifiés. Ces caractéristiques doivent inclure au moins : Les usages énergétiques significatifs (UES) et autres données de sortie de la revue énergétique ; les facteurs pertinents associés à des UES ; les IPE ; L efficacité des plans d actions dans l atteinte des objectifs et cibles ; L évaluation de la consommation énergétique réelle par rapport à la consommation attendue ; Un plan de mesure d énergie, adapté à la taille et à la complexité de l organisme ainsi qu à son équipement de surveillance et de mesure, doit être défini et mis en œuvre. 14

15 15 PREMIERS RETOURS D EXPERIENCE EN SMé chiffres juillet 2011

16 La certification EN dans le monde Quelques chiffres Suède Irelande Allemagne Autriche France Italie Espagne Pologne Hongrie Danemark Finlande Norvège Pays-Bas Poyaume-Uni Rép Tchèque Roumanie Grèce Slovénie Iran Turquie Inde Canada Etats-Unis Uruguay Plus de 200 certificats délivrés dans le monde depuis certificats délivrés en France Une centaine de certificats en Europe : Très forte impulsion donnée par Suède Allemagne et Irelande:40% des certificats. Entreprises souvent QSE et de tous secteurs. Quelques Energéticiens 16

17 Ils nous font confiance : SCHNEIDER ELECTRIC : Activités tertiaires du siège de Schneider Electric. (Rueil-Malmaison) - Premier certificat ISO SCHNEIDER ELECTRIC Grenoble (5 sites) COFELY : Exploitation et maintenance des installations thermiques, hydrauliques, de production et de distribution d eau chaude sanitaire pour quatre piscines de la ville de Bordeaux. ARMOR SA : Formulation et fabrication d encre. Conception, fabrication et vente de rubans pour imprimantes transfert thermique. (Nantes) COREM : Prestation de services pour optimisation des équipements et de l exploitation des bâtiments industriels et tertiaires. (Ile de la Réunion) 17

18 S informer sur EN : ouvrages, revues, documentation. 18

19 19 Votre contact en région: Paule NUSA Afnor LYON

La norme ISO 50001. «Systèmes de management de l énergie»

La norme ISO 50001. «Systèmes de management de l énergie» La norme ISO 50001 «Systèmes de management de l énergie» ISO 50001: genèse, cohérence avec autres normes, atouts de la certification, comment y accéder Eric ROUDEIX, AFNOR groupe Programme de normes sur

Plus en détail

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Audits énergétiques et management de l énergie AFNOR Energies catherine.moutet@afnor.org Tél : 01 41 62 86 55 SOMMAIRE Panorama de la normalisation

Plus en détail

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions énergie Kezako che cosa è? C est quoi donc? Qué es? Was ist das??? Hablas ENERGIE? Do you speak ENERGIE?? Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions ? Management de l énergie L ISO 50001? SOMMAIRE

Plus en détail

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001.

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001. Sommaire En bref : gérer l énergie pour l avenir EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001 Etudes de cas En bref : gérer l énergie pour l avenir VOTRE LOGO Gérer l énergie pour l avenir Des

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

Colloque ISO 9001: 2015

Colloque ISO 9001: 2015 À la découverte d ISO 9001 Colloque ISO 9001: 2015 Plan de la présentation ISO ISO 9001 Certificats Avantages 7 grands principes Évolution Survol de la norme Questions ISO «International Organisation for

Plus en détail

ISO 50001. Système de management de l énergie. La situation de départ. Les attentes sur l énergie

ISO 50001. Système de management de l énergie. La situation de départ. Les attentes sur l énergie ISO 50001 Système de management de l énergie La situation de départ Les attentes sur l énergie Retrouver de la flexibilité budgétaire au plus vite Répondre à la réduction des coûts internes, pour améliorer

Plus en détail

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification pour les Espaces Numériques de Travail 1 Sommaire Présentation du contexte Objectifs, contraintes / opportunités et limites Processus général de certification Fichier de critères Organisation des groupes

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans une perspective de développement

Plus en détail

Norme ISO 9001 version 2000

Norme ISO 9001 version 2000 Norme ISO 9001 version 2000 Page 1 Plan Introduction : QQOQCP «comprendre les enjeux pour l organisme» 1.Les 8 principes du Management de la Qualité 2.ISO 9001 : 2000 et cycle PDCA 3.Le système documentaire

Plus en détail

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001?

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Réduire le coût énergétique : outils et solutions pratiques AFQP 06 & CCI de Nice Côte d Azur le 13/01/2015 Théophile CARON - Chef de Projet

Plus en détail

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3. Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015 Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.fr Page 2 SOMMAIRE 1. (Pré)Histoire de la Qualité 2. ISO

Plus en détail

Contribution de la normalisation à l amélioration de la qualité en santé

Contribution de la normalisation à l amélioration de la qualité en santé Contribution de la normalisation à l amélioration de la qualité en santé Enjeux et risques d une normalisation en santé aujourd hui «Rencontre des métiers de la Santé : management de la qualité et gestion

Plus en détail

Nf logement Nf logement hqe

Nf logement Nf logement hqe référentiel V9.0 synthèse Nf logement Nf logement hqe Certifications Habitat Neuf INTRODUCTION Les certifications NF Logement et NF Logement HQE existent depuis 2004. En 10 ans, plus de 50 promoteurs

Plus en détail

La Certification un outil au service des SDIS

La Certification un outil au service des SDIS La Certification un outil au service des SDIS 02 février 2012 Sommaire Présentation d AFNOR Qu est-ce que la certification Focus sur la certification de service Processus de développement Processus de

Plus en détail

L audit énergétique dans l entreprise

L audit énergétique dans l entreprise L audit énergétique dans l entreprise Entreprises petites ou moyennes, la question de la maîtrise de l énergie revêt pour vous une importance décisive. Le groupe de travail «Maîtrise de l énergie dans

Plus en détail

REUNION ATEE AUDIT ENERGETIQUE Contexte normatif Intervention Paule Nusa Afnor Lyon

REUNION ATEE AUDIT ENERGETIQUE Contexte normatif Intervention Paule Nusa Afnor Lyon REUNION ATEE AUDIT ENERGETIQUE Contexte normatif Intervention Paule Nusa Afnor Lyon Paule NUSA Ingénieur action régionale Afnor LYON Déléguée régionale ATEE. Conseillère Energie pour la promotion ISO 50001

Plus en détail

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Sécurité Sanitaire des Aliments Saint-Pierre, le 19 novembre 2013 Olivier BOUTOU Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Faisons connaissance Missions au sein d AFNOR Animation de formation

Plus en détail

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 La marque NF au Service de la Relation Client Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 Le Groupe AFNOR Partenaire de l AFRC Faire émerger et valoriser des solutions de références Groupe international de

Plus en détail

Page de garde - SRa 10/2010 Copyright AD Plus

Page de garde - SRa 10/2010 Copyright AD Plus 1 2 3 Ordre d jour Les surveillances et mesures Rappel des étapes niveau 2 Lancement niveau 3 Les surveillances et mesures Présentation des tableaux de bord par chaque exploitant Reprendre la politique

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

Contenu de la norme ISO 50001-2011

Contenu de la norme ISO 50001-2011 Contenu de la norme ISO 50001-2011 22 novembre 2011 Virginie BUCHHEIT Luxcontrol 1, av. des Terres Rouges BP 349 L-4004 Esch/Alzette Tel : +352 54 77 11 281 Fax : +352 54 77 11 266 www.luxcontrol.com Email:

Plus en détail

L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR?

L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR? 1 FORMATION DES INSPECTEURS HYGIENE SECURITE OCTOBRE 2008 L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR? Dominique VACHER 2 Enjeux du domaine Santé Sécurité Social et Environnemental : pas de Développement

Plus en détail

Opération collective 2016 123 M Energie

Opération collective 2016 123 M Energie Opération collective 2016 123 M Energie Appel à candidatures Entreprises pour la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie avant le 3 mars 2016 ISO 50001:2011, Systèmes de management

Plus en détail

L Audit Energétique obligatoire: Contrainte ou Opportunité? Forges fonderies Le 3 février 2015

L Audit Energétique obligatoire: Contrainte ou Opportunité? Forges fonderies Le 3 février 2015 L Audit Energétique obligatoire: Contrainte ou Opportunité? Forges fonderies Le 3 février 2015 AFNOR Normalisation Opérateur et animateur central pour la production de normes et référentiels normatifs.

Plus en détail

DNV GL Business Assurance, France

DNV GL Business Assurance, France DNV GL Business Assurance, France Présentation brève : La structure commune (HLS) des normes de Systèmes de Management ISO Changements clés du FDIS 9001:2015 et du FDIS 14001:2015 Planning prévisionnel

Plus en détail

Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires

Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires L atteinte des objectifs d économie d énergie et de réduction des gaz à effet de serre doit passer par l installation d équipements performants,

Plus en détail

LES NORMES EN SÉCURITÉ DES ALIMENTS

LES NORMES EN SÉCURITÉ DES ALIMENTS LES NORMES EN SÉCURITÉ DES ALIMENTS Olivier BOUTOU AFNOR LES NORMES Définition & utilités 2 Les normes en sécurité sanitaire des aliments 1 LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE Normalisation vs réglementation Texte

Plus en détail

Club adhérents. Les pistes de révision de l ISO 9001 et premiers retours sur l enquête ISO

Club adhérents. Les pistes de révision de l ISO 9001 et premiers retours sur l enquête ISO Club adhérents Les pistes de révision de l ISO 9001 et premiers retours sur l enquête ISO Contenu de la présentation ISO 9001 Horizon 2015 Résultats de l enquête Iso 9001 (France) Table ronde - Témoignages

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés É V A L U A T I O N C E R T I F I C A T I O N Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés Systèmes de Management de la Qualité selon la norme ISO 9001 Obtenir la reconnaissance de

Plus en détail

*Thème principal : La gestion des risques à l hôpital

*Thème principal : La gestion des risques à l hôpital 15/11/ La Qualité Les référentiels La démarche Qualité : processus, indicateurs Le système documentaire Evaluation de la qualité Gestion de la Qualité et des Risques dans le monde de la Santé : circuit

Plus en détail

qualité des prestations des

qualité des prestations des Plateforme d appui aux entreprises et à la formation technique du BTP Renforcer la qualité des prestations des entreprises pour augmenter leurs opportunités de marché Renforcer la qualité des prestations

Plus en détail

DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES. PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008

DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES. PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008 DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008 1 PROGRAMME Valérie RAVEZ AFNOR - Action régionale Comment intégrer

Plus en détail

Normes et marquage CE

Normes et marquage CE Nathalie Maraval Délégation Afnor Midi-Pyrénées Normes et marquage CE CCI du Lot - 17 Le Groupe AFNOR : Un groupe de services pour développer et valoriser vos performances Opérateur central du système

Plus en détail

Qualité dans un laboratoire

Qualité dans un laboratoire Qualité dans un laboratoire Journée sur «Qualité et Sécurité dans l acte de bâtir» Agadir, le 29/02/2012 Mme HALIMA JABBAR Responsable de la Division d Accréditation DQSM/MCINT AVANTAGE DE L ACCREDITATION

Plus en détail

Avant-propos. L IS0 9001 facile. Volume 1 : Planifier et mettre en œuvre la démarche

Avant-propos. L IS0 9001 facile. Volume 1 : Planifier et mettre en œuvre la démarche Avant-propos Avant-propos Votre objectif Vous souhaitez améliorer la qualité des produits ou des prestations de service de votre entreprise. Il existe un référentiel international, la norme ISO 9001:2008,

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE INTRODUCTION > Chapitre 1 L environnement et le Développement durable 9 S engager > Chapitre 2 Principes de mise en œuvre 19 Comprendre Savoir-faire Partager

Plus en détail

Développer et valoriser sa politique interne d efficacité énergétique : la certification ISO 50 001

Développer et valoriser sa politique interne d efficacité énergétique : la certification ISO 50 001 Développer et valoriser sa politique interne d efficacité énergétique : la certification ISO 50 001 Web Conférence organisée par AGRION le 23 mars 2013 Nathalie LAPLAUD SGS ICS Responsable d audit Q S

Plus en détail

Le Management de l Environnement selon l ISO 14001. Superviseur HSE

Le Management de l Environnement selon l ISO 14001. Superviseur HSE Le Management de l Environnement selon l ISO 14001 Superviseur HSE La Norme Internationale - ISO 14001 Famille ISO 14 000 : ISO 14050 : 2002 : Management Environnemental «Vocabulaire»; ISO14004 : 2004

Plus en détail

MANUEL. Santé Sécurité Environnement. Schlumberger Private

MANUEL. Santé Sécurité Environnement. Schlumberger Private MANUEL Santé Sécurité Environnement Schlumberger Private Sommaire Objet et domaine d'application... page 2 Politique Santé-Sécurité-Environnement... page 3 Nos missions et nos clients... page 4 Organisation...

Plus en détail

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001 Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, Alors on saura que l argent ne se mange pas. Géronimo, chef apache SYSTEMES

Plus en détail

AFRC commission Qualité Thème : les certifications

AFRC commission Qualité Thème : les certifications AFRC commission Qualité Thème : les certifications 12 novembre 2007 60, rue de Richelieu 75002 Paris - Tel. : + 33.(0)1.42.96.10.36 Fax : + 33.(0)1.42.60.05.29 www.nexstage.fr SOMMAIRE 1. Rappel des fondamentaux

Plus en détail

L offre 2016 Transition Energétique

L offre 2016 Transition Energétique L offre 2016 Transition Energétique Les priorités d intervention de l ADEME Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Animation, aides à la décision, études de projets - Bâtiments : «Massification» de la rénovation

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

NOVA RADIOPROTECTION. Solutions de consultance en radioprotection médicale

NOVA RADIOPROTECTION. Solutions de consultance en radioprotection médicale Solutions de consultance en radioprotection médicale 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) 34070 MONTPELLIER - www.nova-radioprotection.com courriel : contact@nova-radioprotection.com

Plus en détail

Fiche de recueil pour l enquête du projet IT-BSE

Fiche de recueil pour l enquête du projet IT-BSE Fiche de recueil pour l enquête du projet IT-BSE Nom de l entreprise : Lieu / bâtiment concerné :... Nom de la personne questionnée :... Fonction :... 1 ) Structure d emploi de la gestion technique et

Plus en détail

Quelles sont les données d entrée de la revue de direction QSE?

Quelles sont les données d entrée de la revue de direction QSE? Quelles sont les données d entrée de la revue de direction QSE? Les normes ISO 9001 : 2015, ISO 45001/DIS et ISO 14001 : 2015 sont parfaitement alignées au niveau des 10 chapitres. Les exigences de revue

Plus en détail

Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes

Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes Building Technologies Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes Siemens, votre partenaire pour la conception et la rénovation de bâtiments intelligents et innovants Retrouvez

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

Manuel de Management, Qualité et Environnement

Manuel de Management, Qualité et Environnement Manuel de Management, Qualité et Environnement 2015 2017 Objet et domaine d'application Le présent manuel de management a pour objet de décrire les engagements pris par le Groupe Loxam ainsi que son organisation

Plus en détail

La santé et la sécurité, une priorité? Faites de notre norme BS OHSAS 18001 une priorité.

La santé et la sécurité, une priorité? Faites de notre norme BS OHSAS 18001 une priorité. La santé et la sécurité, une priorité? Faites de notre norme BS OHSAS 18001 une priorité. Pourquoi BSI? Parce que nous savons reconnaître une bonne norme BS OHSAS 18001 quand nous en voyons une. Nous pouvons

Plus en détail

Formation Lean Six Sigma

Formation Lean Six Sigma Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Lean Six Sigma Contenu NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant

Plus en détail

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU DISPOSITIF DE CONTRÔLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES COMME CADRE DE L INTEGRITE Expérience de l ONEE-Branche Eau DAO 1 Mostafa ETTOURKI Direction Audit et Organisation

Plus en détail

FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S

FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S ACTIONS GLOBALES Communication avec l ensemble des salariés via un réseau intranet ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Une démarche de progrès continu validée par les certifications

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S,

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE INTERBRANCHES FAMILLE MALADIE RECOUVREMENT RETRAITE ORGANISATION DU DISPOSITIF NATIONAL Le dispositif de formation est proposé par l Ucanss et mis en oeuvre par le Crafep, le CRF de Tours et le CRF de

Plus en détail

NORMALISATION & PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

NORMALISATION & PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE INFORMATION CONCURRENTIELLE, NORMALISATION & PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE Les entreprises sont confrontées à un environnement de plus en plus complexe, en constante évolution et incertain. Les pressions sont

Plus en détail

Journée découverte Midi-Pyrénées Innovation

Journée découverte Midi-Pyrénées Innovation Journée découverte Midi-Pyrénées Innovation Toulouse, le 23 octobre 2008 «Sécurité économique» Normalisation, certification : facteurs de réussite pour la gestion des risques Groupe AFNOR Délégation Midi-Pyrénées

Plus en détail

Smart Impulse. Mieux comprendre pour mieux consommer. Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles

Smart Impulse. Mieux comprendre pour mieux consommer. Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles Smart Impulse Mieux comprendre pour mieux consommer Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles Votre contexte Les économies d énergie commencent par la connaissance de sa consommation

Plus en détail

INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur. Bollore-logistics.com / saveprogram

INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur. Bollore-logistics.com / saveprogram INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur Bollore-logistics.com / saveprogram L ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL : LEVIER DE PERFORMANCE POUR L ENTREPRISE Avec Save Program, vous pouvez associer des

Plus en détail

Document d introduction Certification Norme ISO 50001

Document d introduction Certification Norme ISO 50001 Document d introduction Certification Norme ISO 50001 28 septembre 2012 Alix JOUENNE CEC - Courtois Energies Conseil 255 Avenue Galilée Parc de la Duranne 13857 Aix-en-Provence Cedex 3 Tel : 04.42.16.60.15

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels I OBJECTIF

Plus en détail

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet.

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet. Mme Sylvie LACOSTA Consultante confirmée Qualité Sécurité Environnement Auditrice Qualité certifiée : ICA (Institut de Certification des Auditeurs) ICAE (Institut de Certification des Auditeurs Environnement)

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants

Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants 23/05/2012 Certivéa : un partenaire du changement Certivéa, filiale du Groupe CSTB, est un partenaire du changement pour les acteurs

Plus en détail

Le label d engagement Développement Durable

Le label d engagement Développement Durable En partenariat avec Le label d engagement Développement Durable en partenariat avec et PLAN Le contexte international de la RSE Origine du label La démarche de labellisation LUCIE Le label LUCIE: l évaluation

Plus en détail

La démarche qualité en animalerie Virginie Boulanger, Sonia Brémard, Sylvie Descombes STAL Volume37/4 eme trimestre 2011

La démarche qualité en animalerie Virginie Boulanger, Sonia Brémard, Sylvie Descombes STAL Volume37/4 eme trimestre 2011 La démarche qualité en animalerie Virginie Boulanger, Sonia Brémard, Sylvie Descombes STAL Volume37/4 eme trimestre 2011 Anne Marie Mura Eva Giesen Sommaire Démarche Qualité et Animalerie Les exigences

Plus en détail

Qualité et certification des organismes de formation. Quel accompagnement sur le territoire?

Qualité et certification des organismes de formation. Quel accompagnement sur le territoire? Qualité et certification des organismes de formation Quel accompagnement sur le territoire? Un enjeu pour le territoire Augmentation du nombre de personnes à former Diminution des temps passés s en formation

Plus en détail

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Préparez-vous en toute sérénité! «Management de la qualité en recherche clinique à l hôpital» 19 novembre 2015 Programme Panorama des normes ISO 9001:2015 (et

Plus en détail

Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique. obligatoire

Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique. obligatoire Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique Colloque ATEE du 20 novembre 2014 Lille Les opportunités de l audit énergétique réglementaire Contact : Julien ADAM, Chargé

Plus en détail

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Label GretaPlus Textes de référence Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Texte officiel Version mars 2003 Ministère de la Jeunesse, de l'éducation nationale et de la Recherche Direction

Plus en détail

Le Case management formation professionnelle

Le Case management formation professionnelle Le Case management formation professionnelle Jean-Pascal Lüthi Chef de la Division formation professionnelle initiale et supérieure Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI

Plus en détail

CERTIFICATION MAÎTRISE DE LA QUALITÉ

CERTIFICATION MAÎTRISE DE LA QUALITÉ CERTIFICATION MAÎTRISE DE LA QUALITÉ RÈGLEMENT PARTICULIER RÉFÉRENTIEL : EXIGENCES PARTICULIÈRES Date d application : 1 er janvier 2009 QUALIBAT 55 avenue Kléber 75784 Paris Cedex 16 Tél. 01 47 04 26 01

Plus en détail

Gérer concrètement ses risques avec l'iso 27001

Gérer concrètement ses risques avec l'iso 27001 SMSI Oui! Certification? Peut être Gérer concrètement ses risques avec l'iso 27001 «L homme honorable commence par appliquer ce qu il veut enseigner» Confucius 23 octobre 2008 Agenda 1. L'ISO 27001 : pour

Plus en détail

Confiance, labels, et certification

Confiance, labels, et certification HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Confiance, labels, et certification FNTC 3 février 2011, Paris Hervé

Plus en détail

DISPOSITIFS MÉDICAUX DE DIAGNOSTIC IN VITRO : RÉACTIFS ET SYSTÈMES

DISPOSITIFS MÉDICAUX DE DIAGNOSTIC IN VITRO : RÉACTIFS ET SYSTÈMES LA DÉMARCHE QUALITÉ DISPOSITIFS MÉDICAUX DE DIAGNOSTIC IN VITRO : RÉACTIFS ET SYSTÈMES Ils sont conformes à la directive européenne 98/79/CE et marqués CE. La conformité à cette directive est évaluée par

Plus en détail

Principales stratégies pour les années 1999-2001

Principales stratégies pour les années 1999-2001 L ISO en bref L ISO est l Organisation internationale de normalisation. Elle est composée des organismes nationaux de normalisation de pays grands et petits, industrialisés et en développement, de toutes

Plus en détail

Groupe AFNOR au service de votre performance

Groupe AFNOR au service de votre performance Groupe AFNOR au service de votre performance GROUPE AFNOR Les clés de votre différenciation et de votre développement AFNOR est un groupe de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences

Plus en détail

Système de Management de l énergie ISO 50001. Florence Huc ADEME florence.huc@ademe.fr

Système de Management de l énergie ISO 50001. Florence Huc ADEME florence.huc@ademe.fr Système de Management de l énergie ISO 50001 Florence Huc ADEME florence.huc@ademe.fr Présentation de l ISO 50001 «Systèmes de management de l énergie - Exigences et recommandations de mise en œuvre» ISO

Plus en détail

Des informations utiles, pour une préparation optimale en vue de votre certification

Des informations utiles, pour une préparation optimale en vue de votre certification Guide pratique de mise en œuvre du référentiel IRIS Des informations utiles, pour une préparation optimale en vue de votre certification Le référentiel IRIS (International Railway Industry Standard) est

Plus en détail

Générer de la Satisfaction. Management de la qualité par les processus

Générer de la Satisfaction. Management de la qualité par les processus Générer de la Satisfaction Management de la qualité par les processus Hervé DOURY 21 Novembre 2014 - Plan Définition, vocabulaire et intérêts du concept Système de Management de la Qualité ISO 9000:2005

Plus en détail

Management intégré dans l enseignement supérieur

Management intégré dans l enseignement supérieur Management intégré dans l enseignement supérieur Septembre 2010 SOMMAIRE 1. Présentation de l intervenant 2. Le management intégré : définitions et principes 3. Mise en place d un système de management

Plus en détail

Démarche qualité. Certification de services de la Ville de Nancy

Démarche qualité. Certification de services de la Ville de Nancy Démarche qualité Certification de services de la Ville de Nancy 20 Novembre 2006 Lancée en 1996, la démarche qualité de la Ville de Nancy concernait jusqu à présent quatre activités principales : - l urbanisme

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT

TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT Ci après modèle du processus «Audits internes de système de Management» conforme aux lignes directrices de l ISO 19011 v 2011. La procédure d audit interne

Plus en détail

APPEL A PROJETS INTERNATIONALISATION ET CONQUETE DE NOUVEAUX MARCHES

APPEL A PROJETS INTERNATIONALISATION ET CONQUETE DE NOUVEAUX MARCHES APPEL A PROJETS INTERNATIONALISATION ET CONQUETE DE NOUVEAUX MARCHES I. CONTEXTE Le Schéma Régional de développement Economique, d Innovation et d Internationalisation (SRDEII) adopté par la Région fin

Plus en détail

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement Salariés ou futurs salariés des entreprises qui auront pour missions d animer et/ou participer à la mise en œuvre de la politique prévention, sécurité,

Plus en détail

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales Introduction! Dans un contexte de mondialisation croissante des affaires et de forte demande de création de valeur de la part des dirigeants, l acheteur doit non seulement parfaitement maîtriser ses techniques

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

Système de Management de l Energie ISO 50 001. 11 juin 2013 CCIR Nancy Marie-Christine THIERY DORST Energie Effet de serre Industrie ADEME Lorraine

Système de Management de l Energie ISO 50 001. 11 juin 2013 CCIR Nancy Marie-Christine THIERY DORST Energie Effet de serre Industrie ADEME Lorraine Système de Management de l Energie ISO 50 001 11 juin 2013 CCIR Nancy Marie-Christine THIERY DORST Energie Effet de serre Industrie ADEME Lorraine Aide à la décision L aide à la décision: C est pouvoir

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Normes & Propriété Intellectuelle :

Normes & Propriété Intellectuelle : Colloque : La propriété intellectuelle pour les PME dans un contexte international : livre de la jungle ou île au trésor? Toulouse, le jeudi 30 mai 2013 Patrice GARCIA Délégué Régional Midi-Pyrénées Groupe

Plus en détail