Usages du téléphone mobile en Afrique subsaharienne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Usages du téléphone mobile en Afrique subsaharienne"

Transcription

1 Usages du téléphone mobile en Afrique subsaharienne Contrat de recherche avec Orange Labs Isabelle Garron Institut TELECOM/TELECOM ParisTech/CNRS-LTCI premier état des résultats Atelier du Lundi Atelier 28 du janvier Lundi janvier

2 Plan Cadre et objectifs de l'étude Méthodologie Analyse critique Du point de vue des acteurs Du point de vue des outils Usages et contexte de développement Attentes potentielles Conclusions Atelier du Lundi - 28 janvier /03/08

3 Objectifs de l'étude Le contexte de l'étude: l'importance croissante des pays émergents pour Orange (licences Niger, Kenya, Ghana, Centrafrique) L'explosion inouïe du mobile dans les ped La nécessité de comprendre les logiques d'usage Une étude exploratoire: Limitée à l'afrique sub-saharienne Testant les possibilités d'investigation concrète sur des terrains ( Pays, localités, conditions, contacts) Testant la capacité à extraire des enseignements pertinents sur les usages émergents/attendus Atelier du Lundi - 28 janvier /03/08

4 Méthodologie (1/2): démarche Recherche préalable sur l'état de l'art du sujet Définir un petit nombre de terrains croisant des contextes définis avec des outils spécifiques: Cameroun: usages professionnels en milieu rural Tchad: usages des MMS Congo: mobile et musique Burkina: terminaux multicartes Mali: mobile et radio locale (non abouti)compensé par une enquête complémentaire Mise en place d'un réseau d'enquêteurs sur ces terrains, collecte de données selon des consignes "flexibles" Remontée de données brutes: vidéo, fichiers Séminaire de partage des terrains à mi-parcours Exploitation des matériaux ainsi rassemblés Atelier du Lundi - 28 janvier

5 Méthodologie (2/2): enseignements Peu de travaux sur ces questions, peu de références web Difficultés logistiques importantes pour gérer (recruter, former, payer ) un réseau d'enquête loin de nos bases Compréhension très inégale des concepts utilisés (la notion d'usage) et des objectifs recherchés Importance du séminaire de partage ( 2/3 de l étude) Importance de capitaliser et d'étendre le réseau ainsi constitué pour prolonger ces recherches créer des liens durables avec les différents chercheurs déclencher des initiatives et des réseaux sur place Atelier du Lundi - 28 janvier Atelier du Lundi -28 janvier 2008

6 Quelques données sur l état de l art - 1/1 RP recherches Am Asim Grand nombre de papiers sur la téléphonie mobile en zone rurale / l utilisation du téléphone mobile en tant qu outil de paiement et de transfert d argent. Les sites les plus intéressants : spécialisés sur Afrique & l innovation, Tendances : usage communautaire du téléphone mobile (TCP), téléphonie mobile et commerce (économie informelle), téléphonie mobile et développement téléphonie mobile comme outil de travail (pêche), m-banking (Kenya, Nigéria), convergence entre lé téléphone mobile et la télévision/internet (CAN 2002), téléphonie mobile, relais des médias ( radios locales) usages sociaux de la téléphonie mobile (Dibakana, Songue). Atelier du Lundi - 28 janvier

7 Etat de l art - 2/2 extension du domaine par Jeanne Mercier 1 er observation de la «blogosphère» : observer dynamiques et pratiques d échanges Analyser pratiques d écriture et culture de l image ontent&task=view&id=113&itemid=36 Atelier du Lundi - 28 janvier

8 Donner, Jonathan, 2005, Research Approaches to mobile Use in the Developing World, A review of the literature. Le mobile comme outil - de remplacement et de prise en charges des taches - comme process d accès et de diffusion d informations - de mise en place de pratiques de nouvelles procédures - de lien social, ( rencontre, liens familiaux, individuels, entre communautés ) Le mobile redéfini par les intermédiaires générateur d usages précis selon les contextes, les contextes et les cultures répondant à fort taux de pénétration, mais sans permettre d établir des modèles d utilisation unifiés. présenté comme la technique la mieux placée pour réduire «la fracture numérique» Aspirateur des spécificités d un environnement et de ces besoins. Le mobile comme élément d un dispositif technologie moteur de projets de développement comme incubateur de réseaux d activité et de partenaires dispositif engagé, à la croisée d autres activités ( politique, communication des diasporas) lieu de pratiques mixtes d échanges commerciaux, sociaux ou relationnels Atelier du Lundi - 28 janvier Atelier du Lundi -28 janvier 2008

9 Donner, Jonathan, 2005, Research Approaches to mobile Use in the Developing World, A review of the literature. Des constats enjeux pluridisciplinaire d études et d observation hybridation des pratiques et contextes programmes et initiatives urbaines valorisées au détriment de besoins des communautés rurales & une distinction proposée sur les raisons pratiques de l usage du mobile dans des situations en milieu rural où : le mobile est le seul téléphone les modèles d accès partagés sont importants la situation économique est précaire les bases d une analyse prospective contexte et usages du téléphone mobile dans les pays en voie de développement remettent en cause les fonctionnalités du dispositif. Les expériences individuelles et de proximité apportent davantage de renseignement et d enseignement qu une approche globale Atelier du Lundi - 28 janvier

10 Les contextes d'usage étudiés Terrains professionnels: Éleveurs et pêcheurs au centre du Cameroun Secteur informel au Burkina Terrains individuels Les jeunes urbains à Brazzaville Les utilisateurs de MMS au Tchad Les urbains Ouagadougou et Bamako Atelier du Lundi - 28 janvier

11 Caractéristiques de base des marchés Le contexte socio-économique: forte croissance démographique, très forte proportion de jeunes, ruralité toujours majeure, secteur informel dominant avec une forte variabilité des revenus Prepaid: 98% du marché (ajustement aux budgets, paiement à l'usage) Achat de petites coupures Marché de terminaux très largement distinct du marché de services Important marché de terminaux d'occasion Pratique importante du prêt de mobiles Multi-raccordement se généralise dès lors qu'il y a une tarification off-net discriminante et des frais d'accès aux réseaux quasi-nuls Introduction des terminaux multicartes SIM Peu d'usage de messagerie vocale Pb usage (on ne parle pas à une machine, complexité des fonctionnalités ) Pb budgétaire (pas de volonté de payer en l'absence du correspondant) Détournement des offres commerciales Offres de flotte Atelier du Lundi - 28 janvier

12 Le mobile dans la société et l'économie africaine Un "objet" d'un usage si profond que les africains déclarent ne «plus pouvoir vivre sans» Un objet d'affirmation de statut Un objet filtre de la relation à autrui Un objet d'inscription sociale Un objet stimulant la production de messages inédits Un objet doté d'un imaginaire spécifique Un catalyseur économique Atelier du Lundi - 28 janvier

13 Marché aux Bestiaux Lagdo-Cameroun Document Vidéo non intégré Atelier du Lundi - 28 janvier

14 Les pêcheurs Lagdo- Cameroum Document Vidéo non intégré Atelier du Lundi - 28 janvier

15 Un objet d'affirmation de statut Le mobile témoigne du statut social: Il témoigne de sa richesse (mobile gamme) Il déploie sa compétence (mobile couteau suisse) Il affirme son "style" (mobile bijou): coque, sonnerie De différentes façons: via le terminal-objet clairement ostentatoire, le nombre de terminaux possédés, l'accès au dernier terminal disponible etc. via son usage: e.g. transmettre du crédit via ce qu'il contient: e.g. fichiers recherchés via ce qu'il peut produire: e.g. captation de situations Atelier du Lundi - 28 janvier

16 L'affirmation du statut dans l'usage Le choix d'appeler, le choix de répondre: L'appel peut être une injonction: il sera répété jusqu'à ce que la personne réponde; il sera refusé selon la considération porté au correspondant Le jeu important du masquage des numéros Une affirmation du statut passe par exemple par le don de crédits téléphoniques: certains usagers ne communiquent qu'avec des crédits offerts. Atelier du Lundi - 28 janvier

17 Un objet filtre de la relation à autrui Le premier outil de stockage d'un répertoire relationnel Un outil de maintien et intensification du réseau relationnel Un outil d'accès à des personnes hors normes sociales ("spammage" du réseau) Mais, un outil de filtrage du réseau relationnel ("déspammage" du réseau) grâce à l'affichage de l'appelant Atelier du Lundi - 28 janvier

18 Un objet d'inscription sociale Capacité à joindre autrui pour les autres Capacité à accéder à: des "personnalités", des stars des "pépites" informationnelles Capacité à jouer un rôle de relai Capacité à étayer des communautés (familiales, de quartier, sociales ) Atelier du Lundi - 28 janvier

19 Un objet doté d'un imaginaire spécifique Constructeur et destructeur de normes et de liens: Modernité ambivalente Irrespectueux des normes (prise de photos de femmes, circulation d'images prohibées ) Destructeur des liens familiaux (infidélité ) Destructeur de savoirs (e.g. bien écrire) Une économie phantasmée Atelier du Lundi - 28 janvier

20 Un catalyseur économique (1/2) Le mobile permet une transformation radicale des activités économiques: dans un contexte africain de marchés très étendus et d'une mobilité très importante des professionnels dans un contexte d'insécurité croissante de la circulation des personnes et des biens dans un contexte de monétarisation croissante de l'économie Atelier du Lundi - 28 janvier

21 Un catalyseur économique (2/2) Le mobile transforme radicalement les relations client-fournisseur: Extension des zones de chalandise Suppression de certains intermédiaires Traçage de la circulation des biens Facilitation des instruments commerciaux Atelier du Lundi - 28 janvier

22 Les fonctionnalités de communication SMS moins chers Transmission d informations pratiques Pratique dévalorisée Appels Vocaux Facilitent «la résolution des pb» Le beepage : Permettent de maintenir des règles de salutation Autorisent un nombre plus important de transactions Signal d une demande d appel et de prise en charge Institution de codes entre personnes et communautés Culture du «signal message» et de la sonnerie. La messagerie vocale MMS peu utilisée Accès réduit ( voir terrain Tchad) Le bluetooth pour échanges de fichiers Atelier du Lundi - 28 janvier

23 Le mobile et la musique 1/1 (Terrain d approche : Congo-Brazzaville ) Rôle important de la musique dans les relations interpersonnelles et pour les grands événements de la vie La musique, véhicule de message (chaque son émis par un instrument peut avoir une signification donnée compréhensible par les membres de la communauté) Musique omniprésente dans la ville et dans la vie Moyen de communication des politiques Emblème de la culture congolaise Une actualité musicale ( traditionnelle / moderne) liée à l histoire du pays et des populations Un outil pour les professionnels de la musique Atelier du Lundi - 28 janvier

24 Une activité autour de l échange de fichiers musicaux- 2/3 Deux modes principaux d échange : D ordinateur à téléphone De téléphone à téléphone* ( bluetooth) Une plateforme d activités entre professionnels, de publics et lieux de transaction Les cybercafés sont les premiers à faire du transfert de fichiers musicaux une source de revenus (de 150 à 400 FCfa la chanson, téléchargent soit par câble, soit par Bluetooth) Services «ambulants», de personne à personne. studios d enregistrement parce qu ils sont les premiers à détenir les nouveautés des musiques locales. (diffusion en avant première de morceaux qui ne sont pas sur le marché diffusion par séquences de quelques minutes- ces extraits font l objet d un commerce) Un marché parallèle prospère Jusqu à 5000 Fcfa de recette par jour d échanges de fichiers pour un cyber Une personne peut dépenser de 1500 à 2500 frs Cfa par mois Atelier du Lundi - 28 janvier

25 L échange de sonneries,de fichiers 3/3 sonneries formatées délaissées au profit des musiques ou sonneries issues des échanges de fichiers musicaux. chansons à la mode (musique petites comédies enregistrées (vidéo La sonnerie, signe d appartenance «Fiefs» des groupes musicaux, musiques portées par les sonneries des hbts du quartier à Ouenzé quartier au nord de Brazzaville : + dextra Musica Zangul et de Z1 international à Bacongo et Makélékélé on trouvera Rapha Bounzéki, à Mikalou Patrouille des stars, à Talangaï Universal Zangul La sonnerie, média de promotion des artistes Les fichiers musicaux, vidéos : des contenus, des codes, des modes d affirmation de soi, des écrans d apprentissage Atelier du Lundi - 28 janvier

26 Communication mobile par l image -1/2 (terrain d approche Tchad) Tchad : une offre de diffusion encore restreinte SIM Tigo (2000 FCFA soit 3euros) + configuration de la SIM à 1000 Frcs CFA (soit 1.5 euros) pour avoir la possibilité d envoyer ou de recevoir les fichiers MMS % des clients Tigo utilise le MMS (+/ abonnés peu de clients activent la configuration cellulaire Internet lors de l achat de leur carte SIM. Un terrain pionnier et riche en développement sur le sujet Situations de communication ( qui, quand, comment et pourquoi) Rôle et circulation de l image politique Les représentations duplices d une jeunesse marquée Débats autour de la valeur de l image L écran mobile devient l «écran de référence» Atelier du Lundi - 28 janvier

27 Le mobile, l écran, l image, l écrit Photos Jeanne Mercier, Décembre 2007 Atelier du Lundi - 28 janvier

LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE. Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU

LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE. Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU Paris le 01 Novembre 2007 LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU 1 Introduction Dans le cadre de leur politique de réformes

Plus en détail

PROJET CYBER CENTER. - Un constat : - Une nécéssité : - Un projet :

PROJET CYBER CENTER. - Un constat : - Une nécéssité : - Un projet : Un constat : L Afrique est une terre riche mais maintenue dans le sous développement. Le sous développement des infrastructures crée du manque et de la pauvreté. Le manque d infrastructures laisse toute

Plus en détail

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale,

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, ATELIER MISE EN ŒUVRE PROJETS / PROGRAMMES FIDA ----- BAMAKO Avril 2005 1 / 5 FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, Objectif principal

Plus en détail

diffusion externe les services d'orange pour l agriculture en Afrique

diffusion externe les services d'orange pour l agriculture en Afrique les services d'orange pour l agriculture en Afrique ce catalogue a pour objectif d éclairer sur les méthodes développées par Orange pour améliorer la productivité dans le monde rural 2 sommaire 1 2 3 l'apport

Plus en détail

AFRIQUE SUB-SAHARIENNE

AFRIQUE SUB-SAHARIENNE AFRIQUE SUB-SAHARIENNE Annexe du Rapport sur la Mobilité d Ericsson Juin 2014 VUE D ENSEMBLE DU MARCHE Les infrastructures de télécommunications en Afrique sub-saharienne continuent d évoluer et de se

Plus en détail

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Résumé 1 Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Au cours de la dernière décennie,

Plus en détail

Guide de. S by SFR 102. DAS : 1.01 W/Kg SFR.FR

Guide de. S by SFR 102. DAS : 1.01 W/Kg SFR.FR DAS : 1.01 W/Kg Guide de prise en main S by SFR 102 SFR.FR Sommaire 1- PREMIÈRES Manipulations 3 Comment insérer ma carte SIM et la batterie? 3 Comment charger mon mobile? 4 2- comment bien démarrer? 5

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

QU'EST-CE QUE LA ZONE FRANC?

QU'EST-CE QUE LA ZONE FRANC? QU'EST-CE QUE LA ZONE FRANC? BURKINA FASO MALI NIGER TCHAD SENEGAL GUINEE-BISSAU RCA COTE-D'IVOIRE TOGO BENIN CAMEROUN GUINEE EQUAT. GABON CONGO Comores Les pays de la Zone Franc UEMOA CEMAC Comores France

Plus en détail

stratégie RTS 2013-2014 TÉLÉVISION RADIO MULTIMÉDIA

stratégie RTS 2013-2014 TÉLÉVISION RADIO MULTIMÉDIA stratégie RTS 2013-2014 TÉLÉVISION RADIO MULTIMÉDIA V Stratégie RTS 2013-2014 ous trouverez dans ce document un résumé de la stratégie RTS pour 2013-2014. Les principaux objectifs qui y figurent seront

Plus en détail

SMS+ PRÉSENTATION. Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité.

SMS+ PRÉSENTATION. Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. SMS+ PRÉSENTATION Document non-contractuel, propriété de Bouygues Telecom, juin 2012 Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. PRINCIPE GÉNÉRAUX DE L OFFRE SMS+

Plus en détail

TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION

TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ATELIER III L'AVENIR DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION par Vincent Geronimi Séminaire sur la prospective africaine 65 Les enjeux : l Internet comme facilitateur du développement? Accès aux informations

Plus en détail

Le projet SIST. Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007

Le projet SIST. Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007 Le projet SIST Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007 Le projet SIST Le projet du fonds de solidarité prioritaire (FSP) SIST (Système d Information Scientifique

Plus en détail

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante.

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante. EBU - New Media Forum 2006 22 Juin 2006 Agenda Neuf cegetel en bref Image du marché français du haut débit et de la télévision payante L offre neuf TV Applications & évolutions 2 1 Qui sommes-nous? Un

Plus en détail

L accès à la téléphonie fixe, mobile, à l informatique et à internet est en fort développement auprès des ménages

L accès à la téléphonie fixe, mobile, à l informatique et à internet est en fort développement auprès des ménages L accès à la téléphonie fixe, mobile, à l informatique et à internet est en fort développement auprès des ménages Les ménages Synthèse des constats : Téléphonie : Les particuliers sont en grande majorité

Plus en détail

Session 9: Suivi de la mise en œuvre de plans nationaux large bande

Session 9: Suivi de la mise en œuvre de plans nationaux large bande Forum Régional de l UIT/BDT sur les aspects économiques et financiers des Télécommunications/TIC pour l'afrique Brazzaville, Republic of Congo 18-19 February 2014 Session 9: Suivi de la mise en œuvre de

Plus en détail

SMALL DATA DANS LA VEILLE

SMALL DATA DANS LA VEILLE SMALL DATA DANS LA VEILLE Collecte et valorisation de l information stratégique dans l entreprise OCP El Jadida 25 Septembre 2014 25 Septembre 2014 OCP - El Jadida 2 Ordre du jour Définitions Etat de la

Plus en détail

TOGO CELLULAIRE LE GUIDE DU MC+

TOGO CELLULAIRE LE GUIDE DU MC+ TOGO CELLULAIRE LE GUIDE DU MC+ Le marché On peut distinguer trois acteurs : - Togo cellulaire, - les éditeurs de services, - et les utilisateurs finaux c est-à-dire les abonnés au réseau Togo cellulaire.

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Résumé. 1 Les chiffres du recensement général de la population et de l habitat (RGPH2) de 2009 sont en cours exploitation. Les données seront rendues

Résumé. 1 Les chiffres du recensement général de la population et de l habitat (RGPH2) de 2009 sont en cours exploitation. Les données seront rendues Résumé Cette étude a été lancée par l Organisation Internationale pour les Migrations à la demande du Gouvernement du Tchad par le biais du Ministère des Affaires Etrangères et de l Intégration Africaine.

Plus en détail

CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS

CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS SESSION 1 : L IMPACT DU DÉVELOPPEMENT DE L INTERNET ET DES OTT SUR LA VOIX (DÉCLIN DE LA VOIX? NOUVEAUX SERVICES?) PRÉSENTÉ PAR GLOBAL VOICE

Plus en détail

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1 Ameth Saloum NDIAYE CEPOD, Ministère de l Economie et des Finances, Sénégal Colloque régional UEMOA-CRDI, Ouagadougou, Burkina Faso, 8-10 décembre 2009 1 Problématique et justification Objectifs du papier

Plus en détail

1. L'adoption de pratiques agroécologiques nécessite la mise en place de dispositif d'information et de communication spécifique au monde rural

1. L'adoption de pratiques agroécologiques nécessite la mise en place de dispositif d'information et de communication spécifique au monde rural "Quels usages des TIC en milieu rural pour un développement agricole durable et créateur d'emplois pour les jeunes?" FIJEV Niamey 2012 Gilles Mersadier 1. L'adoption de pratiques agroécologiques nécessite

Plus en détail

SYNTHÈSE. Quelles sont les perspectives du marché des services en ligne?

SYNTHÈSE. Quelles sont les perspectives du marché des services en ligne? SYNTHÈSE Le marché des contenus et des services payants en ligne, historiquement fort en France sur la téléphonie fixe autour de Télétel puis d Audiotel s est développé autour de nouveaux canaux de diffusion

Plus en détail

Téléphonie mobile une nouvelle voie d accès aux services financiers

Téléphonie mobile une nouvelle voie d accès aux services financiers Téléphonie mobile une nouvelle voie d accès aux services financiers range Sénégal urent Marie Kiba S manager ONTEXTE Le taux d urbanisation est de 41%, soit 59% de ruraux ; cependant Dakar occupe 0,3%

Plus en détail

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL Au niveau du second degré, l'économie et gestion recouvre un ensemble de champs disciplinaires relevant de l'économie, du droit, des sciences de

Plus en détail

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT)

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT) Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT) Bamako Mali, 28 Octobre au 1 er Novembre 2015 TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un comptable, d un assistant administratif et un chauffeur

Termes de référence pour le recrutement d un comptable, d un assistant administratif et un chauffeur AFRISTAT PROGRAMME DE COMPARAISON INTERNATIONALE-AFRIQUE Termes de référence pour le recrutement d un comptable, d un assistant administratif et un chauffeur Contexte Au cours de l année 2004, AFRISTAT

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Quel management dans un collectif de travail en télétravail?

Quel management dans un collectif de travail en télétravail? Quel management dans un collectif de travail en télétravail? Le passage au télétravail s accompagne de transformations importantes en termes d organisation et de pratiques. Comment faire évoluer le management

Plus en détail

L'émission d'obligations souveraines internationales : défis et nouvelles perspectives pour l Afrique subsaharienne

L'émission d'obligations souveraines internationales : défis et nouvelles perspectives pour l Afrique subsaharienne L'émission d'obligations souveraines internationales : défis et nouvelles perspectives pour l Afrique subsaharienne Perspectives économiques régionales de l Afrique subsaharienne FMI, Département Afrique

Plus en détail

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA Chantale Desrosiers Conseillère pédagogique TIC - Répondante REPTIC Personne-ressource à Performa Ce document présente au personnel

Plus en détail

Soutenance. Les enjeux de l attention. Elvire Fotso Fabien Lainé 30/06/10

Soutenance. Les enjeux de l attention. Elvire Fotso Fabien Lainé 30/06/10 Soutenance Les enjeux de l attention Elvire Fotso Fabien Lainé 30/06/10 Plan Contexte : notre étude Enjeux juridiques Attentes Buyer Attentes user Use case Matrice bilan 2 1. Contexte La société partenaire,

Plus en détail

TÉLÉPHONE ALCATEL-LUCENT IP TOUCH 8 SERIES. Bien plus qu'un simple téléphone!

TÉLÉPHONE ALCATEL-LUCENT IP TOUCH 8 SERIES. Bien plus qu'un simple téléphone! TÉLÉPHONE ALCATELLUCENT IP TOUCH 8 SERIES Bien plus qu'un simple téléphone! JE NE SUIS PAS UN TÉLÉPHONE... JE SUIS VOTRE AGENT DE SÉCURITÉ. JE SUIS VOTRE AGENT DE CENTRE D'APPEL. JE SUIS UN ASSISTANT DE

Plus en détail

Dossier de presse. Orange Collecte

Dossier de presse. Orange Collecte Dossier de presse Orange Collecte Septembre 2015 Contacts presse : +33 1 44 44 93 93 Tom Wright tom.wright@orange.com Caroline Simeoni caroline.simeoni@orange.com 1 Sommaire 1. Orange Collecte, première

Plus en détail

AMÉLIORER LA QUALITÉ DE VOS COMMUNICATIONS. Terminaux Téléphoniques Panasonic

AMÉLIORER LA QUALITÉ DE VOS COMMUNICATIONS. Terminaux Téléphoniques Panasonic AMÉLIORER LA QUALITÉ DE VOS COMMUNICATIONS Terminaux Téléphoniques Panasonic DES COMBINÉS GARANTISSANT LA MEILLEURE QUALITÉ DE COMMUNICATION QUE VOUS PUISSIEZ EXIGER Qualité de son exceptionnelle et fiabilité

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2014

RAPPORT D ACTIVITE 2014 RAPPORT D ACTIVITE 2014 Cette année 2014 a été pour notre association l année de la création d un projet basé sur notre idée de développement d une Fabrique de culture autour d un projet plastique et l

Plus en détail

Téléphone mobile GSM. Manuel d utilisation

Téléphone mobile GSM. Manuel d utilisation Téléphone mobile GSM Manuel d utilisation SEREA65BLK Veuillez lire et conserver ces instructions. Contenu Bienvenue...2 Mise en route...4 Présentation de votre téléphone..11 Guide de démarrage et principales

Plus en détail

Indication des prix et publicité pour les services téléphoniques à valeur ajoutée. Ordonnance du 11 décembre 1978 sur l indication des prix (OIP)

Indication des prix et publicité pour les services téléphoniques à valeur ajoutée. Ordonnance du 11 décembre 1978 sur l indication des prix (OIP) Indication des prix et publicité pour les services téléphoniques à valeur ajoutée Ordonnance du 11 décembre 1978 sur l indication des prix (OIP) Feuille d information du 1 er juin 2004 1. Bases légales

Plus en détail

NOUVELLES DU SECAAR. pour l amélioration des conditions de vie des familles et pour le développement des communautés Chrétiennes

NOUVELLES DU SECAAR. pour l amélioration des conditions de vie des familles et pour le développement des communautés Chrétiennes NOUVELLES DU SECAAR Le salut de Dieu en Jésus-Christ veut rétablir tout l homme et toute la création dans son intégrité 4 ème trimestre 2006 N 136 Editorial: Les petits crédits aux femmes des communautés,

Plus en détail

MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES)

MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES) MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Arts, Lettres, Langues Présentation Structure de la formation : * 4

Plus en détail

TELEGESTION. l outil indispensable des intervenants à domicile. Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015

TELEGESTION. l outil indispensable des intervenants à domicile. Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015 TELEGESTION l outil indispensable des intervenants à domicile Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015 Télégestion Fixe / Mobile Plateforme d échange Couplage logiciel Couplage logiciel Fonctionnalités

Plus en détail

Business Internet Centrex Business Talk IP Centrex guide administrateur

Business Internet Centrex Business Talk IP Centrex guide administrateur Sommaire Business Internet Centrex Business Talk IP Centrex guide administrateur SE CONNECTER AU WEB ADMINISTRATEUR... 2 GÉRER LE SERVICE ET VOS UTILISATEURS... 3 VOTRE COMPTE... 4 ADMINISTREZ VOS SERVICES...

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. 474-29X : ensemble transmetteur GPRS Daitem Services 476-29X : transmetteur GSM/GPRS autonome. www.daitem.com

GUIDE D UTILISATION. 474-29X : ensemble transmetteur GPRS Daitem Services 476-29X : transmetteur GSM/GPRS autonome. www.daitem.com GUIDE D UTILISATION 474-29X : ensemble transmetteur GPRS Daitem Services 476-29X : transmetteur GSM/GPRS autonome www.daitem.com Vous venez d acquérir un transmetteur GSM/GPRS Daitem et nous vous en remercions.

Plus en détail

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S P r é a m b u l e Proximité Singularité de la personne Universalité du service De nombreux territoires ruraux et urbains se situent en

Plus en détail

La localisation temps réel

La localisation temps réel La localisation temps réel Le moyen le plus simple de localiser des téléphones mobiles et des cartes SIM (boîtiers GPS,...) Description du système Version 1.2 Deveryware S A - 101, bd Macdonald, 75019

Plus en détail

Gestion de la mobilité d'entreprise. L'équilibre parfait entre les besoins de l'utilisateur final et ceux de l'entreprise

Gestion de la mobilité d'entreprise. L'équilibre parfait entre les besoins de l'utilisateur final et ceux de l'entreprise B L A C K B E R R Y P O U R U N E E N T R E P R I S E P E R F O R M A N T E Gestion de la mobilité d'entreprise L'équilibre parfait entre les besoins de l'utilisateur final et ceux de l'entreprise La

Plus en détail

Depuis 1998 : deux fois par an

Depuis 1998 : deux fois par an Depuis 1998 : deux fois par an Une base de données complète sur les internautes Pour identifier le profil des visiteurs d environ 200 sites, plus de 100 chaînes ou rubriques de portails, 1 couplage et

Plus en détail

les pays émergents leaders des télécoms au XXIe siècle, quelle place pour Orange?

les pays émergents leaders des télécoms au XXIe siècle, quelle place pour Orange? les pays émergents leaders des télécoms au XXIe siècle, quelle place pour Orange? Colidre, mars 2012 Marc Rennard Directeur Exécutif Afrique, Moyen Orient et Asie marc.rennard@orange.com 1 sommaire introduction

Plus en détail

APPEL A PROJETS MULTIMEDIA

APPEL A PROJETS MULTIMEDIA APPEL A PROJETS MULTIMEDIA DE LA VILLE DE BREST Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques pratiques collaboratives, biens communs et cultures numériques L appropriation

Plus en détail

La révolution mobile : les nouveaux usages

La révolution mobile : les nouveaux usages La révolution mobile : les nouveaux usages Marketing mobile : de quoi parle-t-on? «Le marketing mobile consiste à utiliser le téléphone pour atteindre le consommateur et le faire réagir de façon ciblée,

Plus en détail

On trouvera sur le site du CCDMD un exemple d album construit avec Cantare. (http://www.ccdmd.qc.ca/ri/cantare)

On trouvera sur le site du CCDMD un exemple d album construit avec Cantare. (http://www.ccdmd.qc.ca/ri/cantare) Cantare 2 Introduction L outil logiciel Cantare s adresse à toute personne qui veut construire des leçons visant l apprentissage d une langue par l écoute de chansons ou de fichiers sonores dont les paroles

Plus en détail

Comment développer les métiers agroalimentaires en Afrique subsaharienne? Extraits d étude

Comment développer les métiers agroalimentaires en Afrique subsaharienne? Extraits d étude Note d information / Politiques agricoles n 13 Comment développer les métiers agroalimentaires en Afrique subsaharienne? Extraits d étude 27 mai 2013 / Sélection par l équipe technique RECA RECA Réseau

Plus en détail

Un collégien, un ordinateur portable

Un collégien, un ordinateur portable Un collégien, un ordinateur portable > Éviter la fracture numérique... fiche 1 Henri Emmanuelli, député, président du Conseil général des Landes > Message de Jack Lang aux collégiens landais... fiche 1

Plus en détail

Gamme d'adaptateurs DAxx pour téléphonie VoIP. Tony Jones

Gamme d'adaptateurs DAxx pour téléphonie VoIP. Tony Jones Gamme d'adaptateurs DAxx pour téléphonie VoIP Tony Jones Téléphonie VoIP pour une amélioration de la flexibilité 2 Intégration de la voix et des données : Messagerie unifiée : enregistrer, rechercher et

Plus en détail

Solution téléphonique globale(1) : sur votre facture téléphonique globale! Configuration minimale requise : 1 fax + 1 fixe+ 1mobile.

Solution téléphonique globale(1) : sur votre facture téléphonique globale! Configuration minimale requise : 1 fax + 1 fixe+ 1mobile. Solution téléphonique globale(1) : = 1 Facture Unique! Jusqu à -50% d économie sur votre facture téléphonique globale! Configuration minimale requise : 1 fax + 1 fixe+ 1mobile. (1) Offre accessible aux

Plus en détail

Pratiques et usages du web, la «culture internet» moderne

Pratiques et usages du web, la «culture internet» moderne Internet Avancé (lundi 19 h - 21 h) Pratiques et usages du web, la «culture internet» moderne Connaître les évolutions, les tendances, les usages et les enjeux de société en rapport avec Internet. Se tenir

Plus en détail

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes Etude JAMES 2012 Utilisation des médias électroniques par les jeunes Données privées: les jeunes plus prudents Chez les jeunes, le besoin de se présenter dans les principaux réseaux sociaux reste inchangé:

Plus en détail

Enseigner et étudier avec des tablettes numériques : premières leçons d une expérimentation dans deux collèges au Niger

Enseigner et étudier avec des tablettes numériques : premières leçons d une expérimentation dans deux collèges au Niger Enseigner et étudier avec des tablettes numériques : premières leçons d une expérimentation dans deux collèges au Niger Erwan Le Quentrec, Jean-Luc Metzger Orange Labs - Département SENSE SEMAINE DE L

Plus en détail

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE Note Conceptuelle PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE La Tunisie renouvelle son engagement pour le développement et la prospérité de l'afrique et des pays arabes, par l'organisation de la 8ème édition de

Plus en détail

Parce que vous faire grandir, c est grandir ensemble Notre succès repose sur notre capital humain evenir un hub pour les opérations économiques mondiales, tel est le défi à relever par le Maroc les prochaines

Plus en détail

Appel à projets Blanc

Appel à projets Blanc 1 Laboratoire d excellence ICCA Industries Culturelles et Création Artistique Appel à projets Blanc Clôture : le 30 octobre 2015 à midi Clôture de l appel: le 30 octobre 2015 à midi Début du projet : février

Plus en détail

Partage en ligne 2.0

Partage en ligne 2.0 Partage en ligne 2.0 2007 Nokia. Tous droits réservés. Nokia, Nokia Connecting People et Nseries sont des marques de commerce ou des marques déposées de Nokia Corporation. Les autres noms de produits et

Plus en détail

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE (COMEDAF IV+) 11-13 MAI 2011 NAIROBI (KENYA)

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE (COMEDAF IV+) 11-13 MAI 2011 NAIROBI (KENYA) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone: 251 11 5517700 Fax: 251 11 5 517844 website: www.africa-union.org DEPARTEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE LA

Plus en détail

la stratégie d Orange pour le Développement

la stratégie d Orange pour le Développement la stratégie d Orange pour le Développement soirée débat : thème : "TIC et RSE, un duo gagnant pour le développement entrepreneurial en Afrique" 17 mars 2015 BRAH ADAMOU Amadou Chef de projet magri AMEA

Plus en détail

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne Master Interdisciplinaire et professionnel Dynamiques Africaines MIDAf devient Université Bordeaux Montaigne Objectifs de la formation La spécialité «Dynamiques africaines» associe l Université Bordeaux

Plus en détail

Bedienungsanleitung Mode d emploi Istruzioni per l uso

Bedienungsanleitung Mode d emploi Istruzioni per l uso 117018 d/f/i 10.2008 SCS-RES-DIM-MCP Bedienungsanleitung Mode d emploi Istruzioni per l uso www.swisscom.ch Tout simplement communiquer Table des matières Bienvenue chez Swisscom Bien plus qu un simple

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO

DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO COMMUNIQUE DE PRESSE Casablanca, le 4 juin 2014 SO HIT, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX

Plus en détail

Les Nouveaux Moyens de Paiement Mobile

Les Nouveaux Moyens de Paiement Mobile Les Nouveaux Moyens de Paiement Mobile Paiement de proximité & Paiement sans contact Conférence Acsel 04/12/09 1 Charles Morane & Dominique Esprit Quelques chiffres sur le marché du téléphone mobile Etude

Plus en détail

Découverte de Microsoft Office 2010 et de Microsoft Exchange Server 2010

Découverte de Microsoft Office 2010 et de Microsoft Exchange Server 2010 Découverte de Microsoft Office 2010 et de Microsoft Exchange Server 2010 Logistique Pause en milieu de présentation Vos questions sont les bienvenues. N hésitez pas! Cette présentation sera téléchargeable

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

RÉSUMÉ. Particulièrement adaptée à des institutions opérant en front office. Logiciel utilisé essentiellement en Afrique de l Ouest.

RÉSUMÉ. Particulièrement adaptée à des institutions opérant en front office. Logiciel utilisé essentiellement en Afrique de l Ouest. NOM DU PRODUIT PERFECT v6.1 NOM DU FOURNISSEUR CAGECFI Évaluation 2009* Novembre 2009 Évaluations précédentes Sans objet RÉSUMÉ Impression générale Solution intégrant une couverture fonctionnelle complète

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DES SERVICES DE TELEPHONIE AKEO

GUIDE D UTILISATION DES SERVICES DE TELEPHONIE AKEO GUIDE D UTILISATION DES SERVICES DE TELEPHONIE AKEO Cher Abonné, Avec la souscription à l offre Abonnement Téléphonique, vous confiez la gestion de votre téléphonie fixe à AKEO. Désormais AKEO est en charge

Plus en détail

Déployez votre IPBX aussi facilement que votre PABX

Déployez votre IPBX aussi facilement que votre PABX Déployez votre IPBX aussi facilement que votre PABX Un système basé sur Des fonctionnalités larges et adaptées au monde des entreprises. Compatible avec la plupart des téléphones SIP du marché ce qui offre

Plus en détail

ANNEXE 3 CHARTE DE COMMUNICATION DES SERVICES SMS+ / MMS+

ANNEXE 3 CHARTE DE COMMUNICATION DES SERVICES SMS+ / MMS+ ANNEXE 3 CHARTE DE COMMUNICATION DES SERVICES SMS+ / MMS+ L Editeur s engage à respecter les lois et règlements en vigueur, le cas échant les recommandations d instances telles que celles du Conseil Supérieur

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Cette offre remplace et substitue, le cas échéant, la participation du Groupe Figaro aux frais de téléphonie personnel (notes de frais).

Cette offre remplace et substitue, le cas échéant, la participation du Groupe Figaro aux frais de téléphonie personnel (notes de frais). CONDITIONS D USAGE TELEPHONIE MOBILE V1 janvier 2012 1. Présentation générale Le Groupe Figaro a négocié une offre avec l opérateur ORANGE visant à proposer une flotte professionnelle de téléphones mobiles

Plus en détail

RADIOS et RELIGIONS en AFRIQUE SUBSAHARIENNE

RADIOS et RELIGIONS en AFRIQUE SUBSAHARIENNE EN LIBRAIRIE COURANT AVRIL 2014 RADIOS et RELIGIONS en AFRIQUE SUBSAHARIENNE Dynamisme, concurrence, action sociale Étienne Damome Cet ouvrage analyse l environnement des radios confessionnelles et leurs

Plus en détail

La Société Générale lance le premier service de banque par téléphone

La Société Générale lance le premier service de banque par téléphone DOSSIER DE PRESSE La Société Générale lance le premier service de banque par téléphone CONFÉRENCE DE PRESSE - 13 MARS 2007 Communiqué de Presse - L évènement Fiche Produit SOGETEL - Présentation du service

Plus en détail

DONNÉES DE VIETTEL. Au Vietnam : Nom de l'enseigne : Viettel

DONNÉES DE VIETTEL. Au Vietnam : Nom de l'enseigne : Viettel PROFIL VIETTEL Viettel est le premier groupe vietnamien dans le secteur des télécommunications et de l'informatique, le pionnier dans la généralisation des services de télécommunications dans les zones

Plus en détail

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT Le présent guide a pour vocation, de fournir aux entreprises, aux PME/PMI, aux Etats, aux collectivités locales et aux entreprises publiques (dans

Plus en détail

LE FRANC CFA : UN INSTRUMENT DE DOMINATION ÉCONOMIQUE? i. Par Noël KODIA Critique littéraire et essayiste http://blog.ifrance.

LE FRANC CFA : UN INSTRUMENT DE DOMINATION ÉCONOMIQUE? i. Par Noël KODIA Critique littéraire et essayiste http://blog.ifrance. Noël KODIA - Le franc Cfa : un instrument de domination économique? LE FRANC CFA : UN INSTRUMENT DE DOMINATION ÉCONOMIQUE? i Par Noël KODIA Critique littéraire et essayiste http://blog.ifrance.com/noelkodia

Plus en détail

Business Talk IP Centrex. guide. web utilisateur. pour. les services standards

Business Talk IP Centrex. guide. web utilisateur. pour. les services standards guide web utilisateur pour les services standards 1/22 version 03 décembre 2013 table des matières Accès au web utilisateur... 3 Onglet accueil... 5 Onglet services téléphoniques... 7 services standards...

Plus en détail

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 1 sommaire 1 faits marquants 2 résultats opérationnels 3 résultats financiers 4 perspectives 5 annexes 2 1 faits marquants 3 1 faits marquants S1 2010

Plus en détail

TÉLÉ-SERVICES TÉLÉ-SECRÉTARIAT

TÉLÉ-SERVICES TÉLÉ-SECRÉTARIAT TÉLÉ-SERVICES TÉLÉ-SECRÉTARIAT 1 INTRODUCTION INTRODUCTION... externalisez la gestion de votre standard...... une assistante Exodial au service de vos collaborateurs... Une relation privilégiée avec vos

Plus en détail

le central téléphonique Forum 300

le central téléphonique Forum 300 le central téléphonique Forum 300 Un outil sur mesure pour gérer toutes vos communications. En tant qu indépendant ou PME avec un petit nombre d employés, vous n avez pas les besoins d une grande entreprise

Plus en détail

Passerelle VoIP pour PBX

Passerelle VoIP pour PBX Passerelle VoIP pour PBX Les produits «IP-PBX pour central analogique ou ISDN» permettent d'ouvrir votre installation téléphonique classique au monde de la téléphonie de dernière génération, la téléphonie

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Application m-commerce qui rassemble les Commerces de proximité!

Application m-commerce qui rassemble les Commerces de proximité! Application m-commerce qui rassemble les Commerces de proximité! Tipizz, qu est ce que c est? Solution clef en main Tipizz est un site web et une application mobile géolocalisée qui permettent aux Commerçants

Plus en détail

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 APERP Plus d emplois pour moins de pauvreté Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 Editorial Bien connu des acteurs de l emploi des pays

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION pour une prise en main rapide. Téléphone Aastra 6731i, PoE, switch PC intégré

MANUEL D'UTILISATION pour une prise en main rapide. Téléphone Aastra 6731i, PoE, switch PC intégré MANUEL D'UTILISATION pour une prise en main rapide Téléphone Aastra 6731i, PoE, switch PC intégré 1. Combiné 14. Raccrocher / Annuler / Quitter 2. Contacts (répertoire) 15. Voyant lumineux de notification

Plus en détail

Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés

Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés Évoluer grâce à la communication En faire plus avec moins de moyens est un défi récurrent pour les petites entreprises. Vous devez pour cela améliorer constamment

Plus en détail

Banque a distance - 10 re flexes se curite

Banque a distance - 10 re flexes se curite Banque a distance - 10 re flexes se curite En tant que client de la banque, vous avez un rôle essentiel à jouer dans l utilisation sécurisée des services de banque à distance. 1. Je consulte régulièrement

Plus en détail

Le Programme FIRE. Atelier de formation sur la rédaction de demande de subvention. M. FJ Cava, MBA! Formateur

Le Programme FIRE. Atelier de formation sur la rédaction de demande de subvention. M. FJ Cava, MBA! Formateur Le Programme FIRE Atelier de formation sur la rédaction de demande de subvention M. FJ Cava, MBA! Formateur Ecriture d une demande de subvention efficace La qualité d une idée! La concordance avec l intérêt

Plus en détail

User Manual Manuel de l utilisateur

User Manual Manuel de l utilisateur UBTFM41 MOBILE HANDSFREE AND MEDIA MUSIC PLAYER Dispositif mains libres et joueur de musique User Manual Manuel de l utilisateur 88.1 2 1 16 Dispositif mains libres et joueur de musique Manuel

Plus en détail

ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+

ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+ ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+ Outre les présentes règles déontologiques, l Editeur de service par SMS/MMS, ci-après l Editeur, s'engage à respecter l ensemble

Plus en détail

Etude sur la consommation de musique en ligne. Septembre 2011

Etude sur la consommation de musique en ligne. Septembre 2011 Etude sur la consommation de musique en ligne Septembre 2011 1 Introduction et méthodologie 2 2 Contexte et objectifs (1/2) Dans le cadre de sa mission de contrôle, de suivi et d encouragement de l offre

Plus en détail