Usages du téléphone mobile en Afrique subsaharienne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Usages du téléphone mobile en Afrique subsaharienne"

Transcription

1 Usages du téléphone mobile en Afrique subsaharienne Contrat de recherche avec Orange Labs Isabelle Garron Institut TELECOM/TELECOM ParisTech/CNRS-LTCI premier état des résultats Atelier du Lundi Atelier 28 du janvier Lundi janvier

2 Plan Cadre et objectifs de l'étude Méthodologie Analyse critique Du point de vue des acteurs Du point de vue des outils Usages et contexte de développement Attentes potentielles Conclusions Atelier du Lundi - 28 janvier /03/08

3 Objectifs de l'étude Le contexte de l'étude: l'importance croissante des pays émergents pour Orange (licences Niger, Kenya, Ghana, Centrafrique) L'explosion inouïe du mobile dans les ped La nécessité de comprendre les logiques d'usage Une étude exploratoire: Limitée à l'afrique sub-saharienne Testant les possibilités d'investigation concrète sur des terrains ( Pays, localités, conditions, contacts) Testant la capacité à extraire des enseignements pertinents sur les usages émergents/attendus Atelier du Lundi - 28 janvier /03/08

4 Méthodologie (1/2): démarche Recherche préalable sur l'état de l'art du sujet Définir un petit nombre de terrains croisant des contextes définis avec des outils spécifiques: Cameroun: usages professionnels en milieu rural Tchad: usages des MMS Congo: mobile et musique Burkina: terminaux multicartes Mali: mobile et radio locale (non abouti)compensé par une enquête complémentaire Mise en place d'un réseau d'enquêteurs sur ces terrains, collecte de données selon des consignes "flexibles" Remontée de données brutes: vidéo, fichiers Séminaire de partage des terrains à mi-parcours Exploitation des matériaux ainsi rassemblés Atelier du Lundi - 28 janvier

5 Méthodologie (2/2): enseignements Peu de travaux sur ces questions, peu de références web Difficultés logistiques importantes pour gérer (recruter, former, payer ) un réseau d'enquête loin de nos bases Compréhension très inégale des concepts utilisés (la notion d'usage) et des objectifs recherchés Importance du séminaire de partage ( 2/3 de l étude) Importance de capitaliser et d'étendre le réseau ainsi constitué pour prolonger ces recherches créer des liens durables avec les différents chercheurs déclencher des initiatives et des réseaux sur place Atelier du Lundi - 28 janvier Atelier du Lundi -28 janvier 2008

6 Quelques données sur l état de l art - 1/1 RP recherches Am Asim Grand nombre de papiers sur la téléphonie mobile en zone rurale / l utilisation du téléphone mobile en tant qu outil de paiement et de transfert d argent. Les sites les plus intéressants : spécialisés sur Afrique & l innovation, Tendances : usage communautaire du téléphone mobile (TCP), téléphonie mobile et commerce (économie informelle), téléphonie mobile et développement téléphonie mobile comme outil de travail (pêche), m-banking (Kenya, Nigéria), convergence entre lé téléphone mobile et la télévision/internet (CAN 2002), téléphonie mobile, relais des médias ( radios locales) usages sociaux de la téléphonie mobile (Dibakana, Songue). Atelier du Lundi - 28 janvier

7 Etat de l art - 2/2 extension du domaine par Jeanne Mercier 1 er observation de la «blogosphère» : observer dynamiques et pratiques d échanges Analyser pratiques d écriture et culture de l image ontent&task=view&id=113&itemid=36 Atelier du Lundi - 28 janvier

8 Donner, Jonathan, 2005, Research Approaches to mobile Use in the Developing World, A review of the literature. Le mobile comme outil - de remplacement et de prise en charges des taches - comme process d accès et de diffusion d informations - de mise en place de pratiques de nouvelles procédures - de lien social, ( rencontre, liens familiaux, individuels, entre communautés ) Le mobile redéfini par les intermédiaires générateur d usages précis selon les contextes, les contextes et les cultures répondant à fort taux de pénétration, mais sans permettre d établir des modèles d utilisation unifiés. présenté comme la technique la mieux placée pour réduire «la fracture numérique» Aspirateur des spécificités d un environnement et de ces besoins. Le mobile comme élément d un dispositif technologie moteur de projets de développement comme incubateur de réseaux d activité et de partenaires dispositif engagé, à la croisée d autres activités ( politique, communication des diasporas) lieu de pratiques mixtes d échanges commerciaux, sociaux ou relationnels Atelier du Lundi - 28 janvier Atelier du Lundi -28 janvier 2008

9 Donner, Jonathan, 2005, Research Approaches to mobile Use in the Developing World, A review of the literature. Des constats enjeux pluridisciplinaire d études et d observation hybridation des pratiques et contextes programmes et initiatives urbaines valorisées au détriment de besoins des communautés rurales & une distinction proposée sur les raisons pratiques de l usage du mobile dans des situations en milieu rural où : le mobile est le seul téléphone les modèles d accès partagés sont importants la situation économique est précaire les bases d une analyse prospective contexte et usages du téléphone mobile dans les pays en voie de développement remettent en cause les fonctionnalités du dispositif. Les expériences individuelles et de proximité apportent davantage de renseignement et d enseignement qu une approche globale Atelier du Lundi - 28 janvier

10 Les contextes d'usage étudiés Terrains professionnels: Éleveurs et pêcheurs au centre du Cameroun Secteur informel au Burkina Terrains individuels Les jeunes urbains à Brazzaville Les utilisateurs de MMS au Tchad Les urbains Ouagadougou et Bamako Atelier du Lundi - 28 janvier

11 Caractéristiques de base des marchés Le contexte socio-économique: forte croissance démographique, très forte proportion de jeunes, ruralité toujours majeure, secteur informel dominant avec une forte variabilité des revenus Prepaid: 98% du marché (ajustement aux budgets, paiement à l'usage) Achat de petites coupures Marché de terminaux très largement distinct du marché de services Important marché de terminaux d'occasion Pratique importante du prêt de mobiles Multi-raccordement se généralise dès lors qu'il y a une tarification off-net discriminante et des frais d'accès aux réseaux quasi-nuls Introduction des terminaux multicartes SIM Peu d'usage de messagerie vocale Pb usage (on ne parle pas à une machine, complexité des fonctionnalités ) Pb budgétaire (pas de volonté de payer en l'absence du correspondant) Détournement des offres commerciales Offres de flotte Atelier du Lundi - 28 janvier

12 Le mobile dans la société et l'économie africaine Un "objet" d'un usage si profond que les africains déclarent ne «plus pouvoir vivre sans» Un objet d'affirmation de statut Un objet filtre de la relation à autrui Un objet d'inscription sociale Un objet stimulant la production de messages inédits Un objet doté d'un imaginaire spécifique Un catalyseur économique Atelier du Lundi - 28 janvier

13 Marché aux Bestiaux Lagdo-Cameroun Document Vidéo non intégré Atelier du Lundi - 28 janvier

14 Les pêcheurs Lagdo- Cameroum Document Vidéo non intégré Atelier du Lundi - 28 janvier

15 Un objet d'affirmation de statut Le mobile témoigne du statut social: Il témoigne de sa richesse (mobile gamme) Il déploie sa compétence (mobile couteau suisse) Il affirme son "style" (mobile bijou): coque, sonnerie De différentes façons: via le terminal-objet clairement ostentatoire, le nombre de terminaux possédés, l'accès au dernier terminal disponible etc. via son usage: e.g. transmettre du crédit via ce qu'il contient: e.g. fichiers recherchés via ce qu'il peut produire: e.g. captation de situations Atelier du Lundi - 28 janvier

16 L'affirmation du statut dans l'usage Le choix d'appeler, le choix de répondre: L'appel peut être une injonction: il sera répété jusqu'à ce que la personne réponde; il sera refusé selon la considération porté au correspondant Le jeu important du masquage des numéros Une affirmation du statut passe par exemple par le don de crédits téléphoniques: certains usagers ne communiquent qu'avec des crédits offerts. Atelier du Lundi - 28 janvier

17 Un objet filtre de la relation à autrui Le premier outil de stockage d'un répertoire relationnel Un outil de maintien et intensification du réseau relationnel Un outil d'accès à des personnes hors normes sociales ("spammage" du réseau) Mais, un outil de filtrage du réseau relationnel ("déspammage" du réseau) grâce à l'affichage de l'appelant Atelier du Lundi - 28 janvier

18 Un objet d'inscription sociale Capacité à joindre autrui pour les autres Capacité à accéder à: des "personnalités", des stars des "pépites" informationnelles Capacité à jouer un rôle de relai Capacité à étayer des communautés (familiales, de quartier, sociales ) Atelier du Lundi - 28 janvier

19 Un objet doté d'un imaginaire spécifique Constructeur et destructeur de normes et de liens: Modernité ambivalente Irrespectueux des normes (prise de photos de femmes, circulation d'images prohibées ) Destructeur des liens familiaux (infidélité ) Destructeur de savoirs (e.g. bien écrire) Une économie phantasmée Atelier du Lundi - 28 janvier

20 Un catalyseur économique (1/2) Le mobile permet une transformation radicale des activités économiques: dans un contexte africain de marchés très étendus et d'une mobilité très importante des professionnels dans un contexte d'insécurité croissante de la circulation des personnes et des biens dans un contexte de monétarisation croissante de l'économie Atelier du Lundi - 28 janvier

21 Un catalyseur économique (2/2) Le mobile transforme radicalement les relations client-fournisseur: Extension des zones de chalandise Suppression de certains intermédiaires Traçage de la circulation des biens Facilitation des instruments commerciaux Atelier du Lundi - 28 janvier

22 Les fonctionnalités de communication SMS moins chers Transmission d informations pratiques Pratique dévalorisée Appels Vocaux Facilitent «la résolution des pb» Le beepage : Permettent de maintenir des règles de salutation Autorisent un nombre plus important de transactions Signal d une demande d appel et de prise en charge Institution de codes entre personnes et communautés Culture du «signal message» et de la sonnerie. La messagerie vocale MMS peu utilisée Accès réduit ( voir terrain Tchad) Le bluetooth pour échanges de fichiers Atelier du Lundi - 28 janvier

23 Le mobile et la musique 1/1 (Terrain d approche : Congo-Brazzaville ) Rôle important de la musique dans les relations interpersonnelles et pour les grands événements de la vie La musique, véhicule de message (chaque son émis par un instrument peut avoir une signification donnée compréhensible par les membres de la communauté) Musique omniprésente dans la ville et dans la vie Moyen de communication des politiques Emblème de la culture congolaise Une actualité musicale ( traditionnelle / moderne) liée à l histoire du pays et des populations Un outil pour les professionnels de la musique Atelier du Lundi - 28 janvier

24 Une activité autour de l échange de fichiers musicaux- 2/3 Deux modes principaux d échange : D ordinateur à téléphone De téléphone à téléphone* ( bluetooth) Une plateforme d activités entre professionnels, de publics et lieux de transaction Les cybercafés sont les premiers à faire du transfert de fichiers musicaux une source de revenus (de 150 à 400 FCfa la chanson, téléchargent soit par câble, soit par Bluetooth) Services «ambulants», de personne à personne. studios d enregistrement parce qu ils sont les premiers à détenir les nouveautés des musiques locales. (diffusion en avant première de morceaux qui ne sont pas sur le marché diffusion par séquences de quelques minutes- ces extraits font l objet d un commerce) Un marché parallèle prospère Jusqu à 5000 Fcfa de recette par jour d échanges de fichiers pour un cyber Une personne peut dépenser de 1500 à 2500 frs Cfa par mois Atelier du Lundi - 28 janvier

25 L échange de sonneries,de fichiers 3/3 sonneries formatées délaissées au profit des musiques ou sonneries issues des échanges de fichiers musicaux. chansons à la mode (musique petites comédies enregistrées (vidéo La sonnerie, signe d appartenance «Fiefs» des groupes musicaux, musiques portées par les sonneries des hbts du quartier à Ouenzé quartier au nord de Brazzaville : + dextra Musica Zangul et de Z1 international à Bacongo et Makélékélé on trouvera Rapha Bounzéki, à Mikalou Patrouille des stars, à Talangaï Universal Zangul La sonnerie, média de promotion des artistes Les fichiers musicaux, vidéos : des contenus, des codes, des modes d affirmation de soi, des écrans d apprentissage Atelier du Lundi - 28 janvier

26 Communication mobile par l image -1/2 (terrain d approche Tchad) Tchad : une offre de diffusion encore restreinte SIM Tigo (2000 FCFA soit 3euros) + configuration de la SIM à 1000 Frcs CFA (soit 1.5 euros) pour avoir la possibilité d envoyer ou de recevoir les fichiers MMS % des clients Tigo utilise le MMS (+/ abonnés peu de clients activent la configuration cellulaire Internet lors de l achat de leur carte SIM. Un terrain pionnier et riche en développement sur le sujet Situations de communication ( qui, quand, comment et pourquoi) Rôle et circulation de l image politique Les représentations duplices d une jeunesse marquée Débats autour de la valeur de l image L écran mobile devient l «écran de référence» Atelier du Lundi - 28 janvier

27 Le mobile, l écran, l image, l écrit Photos Jeanne Mercier, Décembre 2007 Atelier du Lundi - 28 janvier

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire régional de formation

Plus en détail

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé Directrice Générale de NYESIGISO Réseau des Caisses d Épargne et de Crédit du Mali La micro finance dans le cadre de

Plus en détail

Projet U-Boutique / Miroir Magique. Description détaillée du projet

Projet U-Boutique / Miroir Magique. Description détaillée du projet Projet U-Boutique / Miroir Magique Description détaillée du projet 1 Contexte du projet U-Boutique Un contexte économique et commercial difficile La VAD connaît des difficultés commerciales et économiques

Plus en détail

Enquête de satisfaction des utilisateurs du téléphone mobile GSM au Mali

Enquête de satisfaction des utilisateurs du téléphone mobile GSM au Mali Ministère de la Communication et des Nouvelles Technologies ----------------------- * Comité de Régulation des Télécommunications* ----------------------- République du Mali Un Peuple Un But Une Foi -----------------------

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation à l intégration

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation sur l élaboration

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

DEPARTEMENT PROJETS ET FORMATION CONTINUE

DEPARTEMENT PROJETS ET FORMATION CONTINUE UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR CENTRE D ETUDES DES SCIENCES ET TECHNIQUES DE L INFORMATION (CESTI) Tél : (221) 824.68.75 / 824.93.66 Fax : (221) 824.24.17 E.mail : eugenieraw@hotmail.com DEPARTEMENT

Plus en détail

Thème: Innovations en matière de financement des SPE. Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger)

Thème: Innovations en matière de financement des SPE. Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger) Thème: Innovations en matière de financement des SPE Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger) Présentée par: Monsieur Chégou Kochi MAINA Directeur Général Dakar, Sénégal du 16 au 18 Septembre

Plus en détail

Le projet SIST. Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007

Le projet SIST. Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007 Le projet SIST Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007 Le projet SIST Le projet du fonds de solidarité prioritaire (FSP) SIST (Système d Information Scientifique

Plus en détail

SMALL DATA DANS LA VEILLE

SMALL DATA DANS LA VEILLE SMALL DATA DANS LA VEILLE Collecte et valorisation de l information stratégique dans l entreprise OCP El Jadida 25 Septembre 2014 25 Septembre 2014 OCP - El Jadida 2 Ordre du jour Définitions Etat de la

Plus en détail

SMS+ PRÉSENTATION. Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité.

SMS+ PRÉSENTATION. Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. SMS+ PRÉSENTATION Document non-contractuel, propriété de Bouygues Telecom, juin 2012 Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. PRINCIPE GÉNÉRAUX DE L OFFRE SMS+

Plus en détail

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Communication à la 23 ème CASA, Rabat/Maroc, du 4 au 7 décembre 2013 Par Lassina PARE, Ingénieur statisticien économiste Directeur

Plus en détail

Prise en charge de te le phones mobiles, smartphones, tablettes et autres appareils mobiles par la DIT

Prise en charge de te le phones mobiles, smartphones, tablettes et autres appareils mobiles par la DIT Prise en charge de te le phones mobiles, smartphones, tablettes et autres appareils mobiles par la DIT Directive 053 1 Introduction La direction des services IT de l Université (DIT) a traditionnellement

Plus en détail

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur Utiliser les outils du Web 2.0 Dans sa pratique d enseignant et de formateur Vincent Pereira Formateur Consultant Communautés numériques Blogueur http://www.formateurconsultant.com/ Non Théo, il n y a

Plus en détail

LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE. Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU

LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE. Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU Paris le 01 Novembre 2007 LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU 1 Introduction Dans le cadre de leur politique de réformes

Plus en détail

CAMPAGNES MARKETING MOBILE LES SMS POUR LES PROFESSIONNELS

CAMPAGNES MARKETING MOBILE LES SMS POUR LES PROFESSIONNELS CAMPAGNES MARKETING MOBILE LES SMS POUR LES PROFESSIONNELS Table des Matières Table des matières 1. DEUX TYPES DE CAMPAGNES SMS... 3 1.1. ALERTE INFORMATIONS SUR LES MANIFESTATIONS... 3 1.2. LE COUPONING...

Plus en détail

Les professionnels de la jeunesse confrontés aux pratiques numériques des jeunes : largués, inquiets, enthousiastes?

Les professionnels de la jeunesse confrontés aux pratiques numériques des jeunes : largués, inquiets, enthousiastes? Les professionnels de la jeunesse confrontés aux pratiques numériques des jeunes : largués, inquiets, enthousiastes? Jeudi 15 octobre Vichy, Centre Omnisports. Cadre de l Intervention qui et quoi? Philippe

Plus en détail

support-ecole@ac-lyon.fr

support-ecole@ac-lyon.fr support-ecole@ac-lyon.fr Introduction Organisation du réseau Interface éducative - Conclusion Avantages TICE Un environnement stable et identique quelle que soit l'école La possibilité de mutualiser les

Plus en détail

APPEL A PROJETS MULTIMEDIA

APPEL A PROJETS MULTIMEDIA APPEL A PROJETS MULTIMEDIA DE LA VILLE DE BREST Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques pratiques collaboratives, biens communs et cultures numériques L appropriation

Plus en détail

Avec ideo, Bouygues Telecom invente les Tout-en-un le meilleur du mobile et de la box réunis

Avec ideo, Bouygues Telecom invente les Tout-en-un le meilleur du mobile et de la box réunis Boulogne, le 14 mai 2009 Communiqué de presse Avec ideo, Bouygues Telecom invente les Tout-en-un le meilleur du mobile et de la box réunis Le 25 mai, Bouygues Telecom lancera ideo, les Tout-en-un qui proposent

Plus en détail

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique 2 ORIENTATIONS DE L'OCDE POUR LES POLITIQUES CONCERNANT LE CONTENU NUMÉRIQUE Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique Le contenu numérique est devenu un élément de plus

Plus en détail

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre COMMISSION DE LA CEDEAO Note méthodologique Task Force «Instrument de financement des intrants» Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plus en détail

IMPACT DU DEVELOPPEMENT DE L INTERNET ET DES OTT SUR LA VOIX BRAZZAVILLE, 18-19 FÉVRIER 2014

IMPACT DU DEVELOPPEMENT DE L INTERNET ET DES OTT SUR LA VOIX BRAZZAVILLE, 18-19 FÉVRIER 2014 AGENCE DE REGULATIONET DE CONTRÔLE DES TELECOMMUNICATIONS (ARCT) Euphémie NIZEYE e-mail: nizeuphy@yahoo.fr 1 IMPACT DU DEVELOPPEMENT DE L INTERNET ET DES OTT SUR LA VOIX (DÉCLIN DE LA VOIX? NOUVEAUX SERVICES?):

Plus en détail

La Convergence des outils de veille et des sources

La Convergence des outils de veille et des sources La Convergence des outils de veille et des sources Atelier A1- i Expo 2006 31 mai 2006 «Référentiels et évaluation des outils de veille» Raymond Descout Vice-président Ventes et Marketing Europe, CEDROM-SNi

Plus en détail

LICENCE INGENIERIE DES SERVICES E- Parcours MANAGEMENT TERRITORIAL DES SERVICES DE PROXIMITÉ

LICENCE INGENIERIE DES SERVICES E- Parcours MANAGEMENT TERRITORIAL DES SERVICES DE PROXIMITÉ PRÉSENTATION LICENCE INGENIERIE DES SERVICES E- Parcours MANAGEMENT TERRITORIAL DES SERVICES DE PROXIMITÉ Dans un contexte où les métiers sont en pleine évolution et les compétences de plus en plus pointues,

Plus en détail

Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice.

Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice. Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice. 1. Un pionnier sur un marché à fort potentiel Depuis sa création en 1996, Masternaut fait figure de pionnier. À ses débuts, le marché balbutiant

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

Dossier de presse. mardi 14 avril 2015. Orange, 1 er opérateur de la téléphonie mobile en Côte d Ivoire

Dossier de presse. mardi 14 avril 2015. Orange, 1 er opérateur de la téléphonie mobile en Côte d Ivoire Dossier de presse mardi 14 avril 2015 Orange, 1 er opérateur de la téléphonie mobile en Côte d Ivoire Orange, #1 au service de nos clients Orange, 1er opérateur en Côte d Ivoire Orange CI a su conserver

Plus en détail

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats Section 9 Établissement de rapports et communication des résultats 135 Établissement de rapports et communication des résultats Distribuer rapidement les résultats aux parties prenantes. Choisir le moyen

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

WP Board 1062/10. 17 juin 2010 Original : anglais. Projet/Fonds commun. Contexte

WP Board 1062/10. 17 juin 2010 Original : anglais. Projet/Fonds commun. Contexte WP Board 1062/10 17 juin 2010 Original : anglais Projet/Fonds commun F Comité exécutif / Conseil international du Café 21 24 septembre 2010 Londres, Angleterre Amélioration de la transformation et de l

Plus en détail

Comment développer les métiers agroalimentaires en Afrique subsaharienne? Extraits d étude

Comment développer les métiers agroalimentaires en Afrique subsaharienne? Extraits d étude Note d information / Politiques agricoles n 13 Comment développer les métiers agroalimentaires en Afrique subsaharienne? Extraits d étude 27 mai 2013 / Sélection par l équipe technique RECA RECA Réseau

Plus en détail

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Rappel Le «Prix Recherche» a pour objectif de créer et de diffuser des «supports d application 1» à destination des acteurs de terrain 2 pour que

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Dossier de presse. La plateforme CreaResto.fr est accessible à l adresse : http://www.crearesto.fr.

Dossier de presse. La plateforme CreaResto.fr est accessible à l adresse : http://www.crearesto.fr. Dossier de presse CreaResto.fr est une plateforme de création de sites Internet pour les restaurants. Ce service est ouvert à tous les restaurateurs depuis le 15 juin 2010. Il permet de créer gratuitement

Plus en détail

L accès à la téléphonie fixe, mobile, à l informatique et à internet est en fort développement auprès des ménages

L accès à la téléphonie fixe, mobile, à l informatique et à internet est en fort développement auprès des ménages L accès à la téléphonie fixe, mobile, à l informatique et à internet est en fort développement auprès des ménages Les ménages Synthèse des constats : Téléphonie : Les particuliers sont en grande majorité

Plus en détail

Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014

Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014 Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014 Depuis 2007, le Pôle genre et développement de l Institut de hautes

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

Rôle des migrations saisonnières et pluriannuelles dans la réduction de la vulnérabilité dans les communes de Hombori et Djougou

Rôle des migrations saisonnières et pluriannuelles dans la réduction de la vulnérabilité dans les communes de Hombori et Djougou ESCAPE Colloque Paris 29-30 janvier 2015 Rôle des migrations saisonnières et pluriannuelles dans la réduction de la vulnérabilité dans les communes de Hombori et Djougou Bonnassieux A., Dynamiques Rurales,

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LA POSTE Société Anonyme au capital de 3.400.000.000 euros, dont le siège social est situé 44 Boulevard de Vaugirard 75757 PARIS cedex 15, immatriculée au RCS Paris

Plus en détail

Mali Inventaire de la production du savoir. Résultats préliminaires d une enquête menée par GREAT

Mali Inventaire de la production du savoir. Résultats préliminaires d une enquête menée par GREAT Mali Inventaire de la production du savoir Résultats préliminaires d une enquête menée par GREAT Plan Introduction Motivations/Objectifs Déroulement de l enquête Quelques résultats Conclusions Introduction

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION 1 CONTEXTE Liens avec d autres initiatives du FIDA: - Projet de développement agricole de Matam (PRODAM), Sénégal - Agrinovia,

Plus en détail

Ministère de la Communication et des Nouvelles Technologies

Ministère de la Communication et des Nouvelles Technologies Ministère de la Communication et des Nouvelles Technologies République du MALI ----------------------- Un peuple-un but-une foi * Comité de Régulation des Télécommunications* ----------------------- GSM

Plus en détail

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE (COMEDAF IV+) 11-13 MAI 2011 NAIROBI (KENYA)

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE (COMEDAF IV+) 11-13 MAI 2011 NAIROBI (KENYA) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone: 251 11 5517700 Fax: 251 11 5 517844 website: www.africa-union.org DEPARTEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE LA

Plus en détail

Les réseaux sociaux au service de l emploi

Les réseaux sociaux au service de l emploi Les réseaux sociaux au service de l emploi Boucle accueil emploi Mercredi 29 juin 2011 Julie Sabadell INFOthèque Les réseaux avant Internet Une existence bien antérieure à Internet Différents types de

Plus en détail

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale,

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, ATELIER MISE EN ŒUVRE PROJETS / PROGRAMMES FIDA ----- BAMAKO Avril 2005 1 / 5 FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, Objectif principal

Plus en détail

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE U n i v e r s i t é d e l a M é d i t e r r a n é e F a c u l t é d e s S c i e n c e s E c o n o m i q u e s e t d e G e s t i o n M a s t e r E c o n o m i e, P o l i t i q u e e t G e s t i o n P u

Plus en détail

Rym KAMOUN / Sonia GANNAR ISET RADES/TUNISIE

Rym KAMOUN / Sonia GANNAR ISET RADES/TUNISIE Rym KAMOUN / Sonia GANNAR ISET RADES/TUNISIE MISE EN PLACE D UNE PLATEFORME PEDAGOGIQUE POUR UNE MEILLEURE QUALITE D APPRENTISSAGE CAS DU MASTER PROFESSIONNEL CO-CONSTRUIT «COMMERCE ET DISTRIBUTION» DE

Plus en détail

Les Nouveaux Moyens de Paiement Mobile

Les Nouveaux Moyens de Paiement Mobile Les Nouveaux Moyens de Paiement Mobile Paiement de proximité & Paiement sans contact Conférence Acsel 04/12/09 1 Charles Morane & Dominique Esprit Quelques chiffres sur le marché du téléphone mobile Etude

Plus en détail

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes Etude JAMES 2012 Utilisation des médias électroniques par les jeunes Données privées: les jeunes plus prudents Chez les jeunes, le besoin de se présenter dans les principaux réseaux sociaux reste inchangé:

Plus en détail

1. Aperçu sur la Bibliothèque et Centre de Documentation du Bureau régional de l OMS pour l Afrique

1. Aperçu sur la Bibliothèque et Centre de Documentation du Bureau régional de l OMS pour l Afrique Projet de numérisation des thèses des facultés de médecine et mémoires d instituts de formation dans le domaine de la santé de la Région africaine par la Bibliothèque du Bureau régional de l'oms pour l'afrique.

Plus en détail

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne Master Interdisciplinaire et professionnel Dynamiques Africaines MIDAf devient Université Bordeaux Montaigne Objectifs de la formation La spécialité «Dynamiques africaines» associe l Université Bordeaux

Plus en détail

UNE VILLE QUI SAIT HABILITER SES CITOYENS À PARTICIPER AUX DÉCISIONS PUBLIQUES

UNE VILLE QUI SAIT HABILITER SES CITOYENS À PARTICIPER AUX DÉCISIONS PUBLIQUES MISE EN CONTEXTE: Réalisée à la bibliothèque Marc-Favreau dans le cadre de la démarche stratégique du bureau de la ville intelligente et numérique (BVIN), la causerie citoyenne du 16 novembre 2014 visait

Plus en détail

Le projet Réseau de Mesure de Demain Présentation et 1er retour d expérience. Journées Hydrométrie - SCHAPI Toulouse, 3 et 4 février 2014

Le projet Réseau de Mesure de Demain Présentation et 1er retour d expérience. Journées Hydrométrie - SCHAPI Toulouse, 3 et 4 février 2014 Le projet Réseau de Mesure de Demain Présentation et 1er retour d expérience Journées Hydrométrie - SCHAPI Toulouse, 3 et 4 février 2014 Sommaire Pourquoi le projet RMD? Mise en place et organisation du

Plus en détail

E-PARTICIPATION AND THE FUTURE OF DEMOCRACY

E-PARTICIPATION AND THE FUTURE OF DEMOCRACY E-PARTICIPATION AND THE FUTURE OF DEMOCRACY par Andrew Acland Résumé version longue L auteur estime que les imperfections de la démocratie citées le plus fréquemment sont entre autres le faible taux de

Plus en détail

Téléphonie mobile une nouvelle voie d accès aux services financiers

Téléphonie mobile une nouvelle voie d accès aux services financiers Téléphonie mobile une nouvelle voie d accès aux services financiers range Sénégal urent Marie Kiba S manager ONTEXTE Le taux d urbanisation est de 41%, soit 59% de ruraux ; cependant Dakar occupe 0,3%

Plus en détail

Présentation de m2ocity

Présentation de m2ocity Présentation de m2ocity Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable Septembre 2012 Le télérelevé des compteurs et capteurs intelligents peut aider à apporter

Plus en détail

Novembre 2011. DOSSIER DE PRESSE Lancement du nouveau site internet www.ldmobile.net

Novembre 2011. DOSSIER DE PRESSE Lancement du nouveau site internet www.ldmobile.net Novembre 2011 DOSSIER DE PRESSE Lancement du nouveau site internet www.ldmobile.net Sommaire Contexte.3 Une nouvelle stratégie, un nouveau site web..4 Les objectifs...5 Un architecture entièrement revue.

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Appel à manifestation d intérêt --------------------------- Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Plus en détail

Domaine 1 : S approprier un environnement informatique de travail (3 items / 7 aptitudes)

Domaine 1 : S approprier un environnement informatique de travail (3 items / 7 aptitudes) Domaine 1 : S approprier un environnement informatique de travail (3 items / 7 aptitudes) 1.1 Utiliser, gérer des espaces de stockage à disposition 6 5 4 3 1.1.1 L'élève distingue les espaces accessibles

Plus en détail

Consultation de marché n 03/AMI/IZF/2014: Conception, développement, publication et promotion d une application mobile téléchargeable du www.izf.

Consultation de marché n 03/AMI/IZF/2014: Conception, développement, publication et promotion d une application mobile téléchargeable du www.izf. Communauté Economique et Monétaire de l Afrique Centrale Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine ASSOCIATION INVESTIR EN ZONE FRANC Consultation de marché n 03/AMI/IZF/2014: Conception, développement,

Plus en détail

Audiovox 8930 Aide-mémoire Messagerie photo et vidéo, messagerie texte et Internet mobile

Audiovox 8930 Aide-mémoire Messagerie photo et vidéo, messagerie texte et Internet mobile Audiovox 8930 Aide-mémoire Messagerie photo et vidéo, messagerie texte et Internet mobile Messagerie vidéo et messagerie photo Grâce aux services de Messagerie vidéo et photo de Bell Mobilité, vous pouvez

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

Logiciel libre dans un projet de coopération internationale Le projet SIST

Logiciel libre dans un projet de coopération internationale Le projet SIST Logiciel libre dans un projet de coopération internationale Le projet SIST Journée thématique, les logiciels libres en IST CNRS/Pist LR/Agropolis Montpellier 23 novembre 2007 Sommaire SOMMAIRE 1 - Présentation

Plus en détail

POTENTENTIEL SOCIO-ECONOMIQUE ET DEFIS MAJEURS POUR LES I G NON AGRICOLES: UNE PERSPECTIVE MONDIALE

POTENTENTIEL SOCIO-ECONOMIQUE ET DEFIS MAJEURS POUR LES I G NON AGRICOLES: UNE PERSPECTIVE MONDIALE POTENTENTIEL SOCIO-ECONOMIQUE ET DEFIS MAJEURS POUR LES I G NON AGRICOLES: UNE PERSPECTIVE MONDIALE (Genève, le 5 décembre 2013) LES IG NON AGRICOLES DANS LE ETATS MEMBRES DE L ORGANISATION AFRICAINE DE

Plus en détail

Lilia Parisot, DAEMI académie de Nice Jean-Paul Delbrayelle, Référent CLEMI Alpes-Maritimes académie de Nice

Lilia Parisot, DAEMI académie de Nice Jean-Paul Delbrayelle, Référent CLEMI Alpes-Maritimes académie de Nice Animatrice : Evelyne Bévort, Directrice déléguée du CLEMI Lilia Parisot, DAEMI académie de Nice Jean-Paul Delbrayelle, Référent CLEMI Alpes-Maritimes académie de Nice De nos jours Internet constitue une

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

la stratégie d Orange pour le Développement

la stratégie d Orange pour le Développement la stratégie d Orange pour le Développement soirée débat : thème : "TIC et RSE, un duo gagnant pour le développement entrepreneurial en Afrique" 17 mars 2015 BRAH ADAMOU Amadou Chef de projet magri AMEA

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

espace mutualisé de prototypage et d'expérimentation

espace mutualisé de prototypage et d'expérimentation espace mutualisé de prototypage et d'expérimentation #1 Une plateforme collaborative... La fabrication numérique, qui consiste à produire en prototypant un objet physique à partir d'un fichier numérique,

Plus en détail

Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale

Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale Kigali 3rd EuroAfriCa-ICT Awareness Workshop Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale «cas de la RD CONGO» Par Benjamin MURHESA CIBALONZA IT Manager / Radio Maendemeo Bukavu DR Congo 1 Introduction

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

RÉSEAU MONDIAL DES ÉCOLES INTELLIGENTES. Alphabétisation & lettrisme numérique suivant des modules d insertion professionnelle

RÉSEAU MONDIAL DES ÉCOLES INTELLIGENTES. Alphabétisation & lettrisme numérique suivant des modules d insertion professionnelle RÉSEAU MONDIAL DES ÉCOLES INTELLIGENTES Alphabétisation & lettrisme numérique suivant des modules d insertion professionnelle 1 L internet de l éducation : Nouvelle réalité mondiale et Africaine. Changement

Plus en détail

Conférence Régionale BEAC - FMI

Conférence Régionale BEAC - FMI Conférence Régionale BEAC - FMI Finance pour tous : Promouvoir l Inclusion Financière en Afrique Centrale Brazzaville, 23 mars 2015 1 Session 3 : Le rôle des Etablissements de Micro- Finance (EMF) et autres

Plus en détail

PROSPECTER avec les RESEAUX SOCIAUX. Nicole ANTONIETTI 10 Octobre 2014

PROSPECTER avec les RESEAUX SOCIAUX. Nicole ANTONIETTI 10 Octobre 2014 PROSPECTER avec les RESEAUX SOCIAUX Nicole ANTONIETTI 10 Octobre 2014 Objectif de la présentation A quoi servent les réseaux sociaux professionnels Comment les utiliser pour prospecter Avantages et inconvénients

Plus en détail

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1 www.inmediats.fr 2 VERS DES AGORAS DE L innovation Partie 1 VERS DES AGORAS DE L innovation Inmédiats est un projet imaginé et construit par six centres de culture scientifique, technique et industrielle

Plus en détail

Post-alphabétisation des jeunes agriculteurs / éleveurs (JA/JE) déscolarisés

Post-alphabétisation des jeunes agriculteurs / éleveurs (JA/JE) déscolarisés Atelier pour l Afrique Subsaharienne FORMATION DE MASSE EN MILIEU RURAL, ÉLÉMENT DE RÉFLEXION POUR LA DÉFINITION D UNE POLITIQUE NATIONALE Ouagadougou, Burkina Faso 30 mai au 3 juin 2005 Post-alphabétisation

Plus en détail

Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA TYPOLOGIE DU POSTE. LIEU DE MISSION : Poste basé à Dakar avec 25 à 30% du temps sur le terrain.

Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA TYPOLOGIE DU POSTE. LIEU DE MISSION : Poste basé à Dakar avec 25 à 30% du temps sur le terrain. Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours médicaux de qualité lors des

Plus en détail

Benchmark sur le tarif de connexion Internet

Benchmark sur le tarif de connexion Internet Autorité de Réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail - Liberté - Patrie Benchmark sur le tarif de connexion Internet DAJR/Service réglementation et études

Plus en détail

RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS

RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS SCHEMA DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL 2006-2012 RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS Le Roannais apparaît comme un territoire homogène constitué autour d un pôle d attraction central : l agglomération de Roanne.

Plus en détail

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA. Plan

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA. Plan LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA Plan Le Projet MISTOWA Activités et Outils Quelques résultats Leçons et recommandations MISTOWA En Bref

Plus en détail

Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE

Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE RECHERCHE D UNE AGENCE DE COMMUNICATION POUR ASSURER UNE MEILLEURE VISIBILITE DES ACTIONS DE FORMATION

Plus en détail

Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte

Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte Composition de l échantillon : 1 ère vague de recrutement : 1004 foyers, soit 2440 individus

Plus en détail

Comment faire connaître son lieu d'accès public à Internet?

Comment faire connaître son lieu d'accès public à Internet? @telier pour les animateurs et responsables des lieux d accès public à Internet Comment faire connaître son lieu d'accès public à Internet? Ce document est en téléchargement sur le site www.ardesi.asso.fr

Plus en détail

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe Mobilités : connaître pour mieux agir Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe 1 A propos mobi-lise est un projet de recherche qui vise à : Accroître la compréhension des pratiques

Plus en détail

L essentiel. Offrir le meilleur à la génération numérique

L essentiel. Offrir le meilleur à la génération numérique L essentiel Offrir le meilleur à la génération numérique Panorama Vivendi a pour ambition d offrir le meilleur à la génération numérique. Il est au cœur des univers des contenus, des plateformes et des

Plus en détail

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Auteur : Université Paris-Est Rédacteurs : Isabelle Gautheron, Ecole des Ponts ParisTech,

Plus en détail

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante.

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante. EBU - New Media Forum 2006 22 Juin 2006 Agenda Neuf cegetel en bref Image du marché français du haut débit et de la télévision payante L offre neuf TV Applications & évolutions 2 1 Qui sommes-nous? Un

Plus en détail

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 INITIATIVE INTERNATIONALE D ISTANBUL SUR LE VIEILLISSEMENT DOCUMENT DE REFERENCE Au cours de la dernière

Plus en détail

1 - Identification des contraintes régissant l alerte

1 - Identification des contraintes régissant l alerte FICHE N 13 : ÉLABORER UNE CARTOGRAPHIE DE L ALERTE Si le document final du PCS ne contient que le règlement d emploi des moyens d alerte en fonction des cas envisagés (cf. fiche suivante), l obtention

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DU GSR-15 RELATIVES AUX BONNES PRATIQUES VISANT À FACILITER L ADOPTION ET L UTILISATION GÉNÉRALISÉE DES APPLICATIONS ET SERVICES

LIGNES DIRECTRICES DU GSR-15 RELATIVES AUX BONNES PRATIQUES VISANT À FACILITER L ADOPTION ET L UTILISATION GÉNÉRALISÉE DES APPLICATIONS ET SERVICES LIGNES DIRECTRICES DU GSR-15 RELATIVES AUX BONNES PRATIQUES VISANT À FACILITER L ADOPTION ET L UTILISATION GÉNÉRALISÉE DES APPLICATIONS ET SERVICES SUR MOBILE AU MOYEN D UNE RÉGLEMENTATION CIBLÉE Organisé

Plus en détail

1. L E P R O G R A M M E

1. L E P R O G R A M M E Dossier de presse - Espaces Cyber-base Inauguration des espaces Cyber-base de la médiathèque de la Vieille Ile et de la bibliothèque des Pins Samedi 22 novembre 2008, inauguration des espaces Cyber-base

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

M a s t e r p r o f e s s i o n n e l. Communication. des Entreprises et Marketing COMMUNICATION CORPORATE. Marketing intégré

M a s t e r p r o f e s s i o n n e l. Communication. des Entreprises et Marketing COMMUNICATION CORPORATE. Marketing intégré M a s t e r p r o f e s s i o n n e l En Communication des Entreprises et Marketing COMMUNICATION CORPORATE Marketing intégré OBJECTIFS Maîtriser la complexité du fonctionnement et des pratiques de la

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 JANVIER 2013

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 JANVIER 2013 PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 JANVIER 2013 Vision Nous croyons que pour régler ses problèmes les plus complexes, le Canada a besoin d un gouvernement efficace et de la participation des dirigeants de tous

Plus en détail

LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE

LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE Plus d'infos Crédits ECTS : 180 / Durée : 3 ans / Niveau d'étude : BAC +3 Nature de la formation : Diplôme Stage : Obligatoire (1) Composante Droit - Economie

Plus en détail