La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une valeur efficace de 230 V.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une valeur efficace de 230 V."

Transcription

1 CHAPITRE 3 : TRANSPORT DU COURANT. SECURITE ELECTRIQUE 1- Transport de l électricité. La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une valeur efficace de 230 V. Tout au long de son chemin, la tension électrique subie des conversions. L appareil qui permet de réaliser ces conversions s appelle le transformateur. Il a été crée en 1883 par John Dixon Gibbs. Il est constitué de deux circuits électriques indépendants (l un primaire et l autre secondaire). Chaque circuit se résume à une bobine (fil de cuivre) enroulée un certain nombre de fois autour du circuit magnétique. Selon la valeur du rapport N 1 /N 2 le transformateur est : - élévateur de tension (N 2 >N 1 ) - abaisseur de tension (N 1 >N 2 ) En effet, une relation mathématique relie la valeur des tensions des circuits primaires et secondaires et les nombres

2 d enroulements : U 1 N = U 2 N 2 Il y a quelques dizaines d années, la valeur efficace de la tension fournie aux usagers était de 110 V. Pour diminuer l énergie dissipée en chaleur dans les câbles, EDF décida d élever la tension à 230 V. Pendant plusieurs années, certains usagers ont été alimentés en 110 V, d autres en 230 V. Lors du changement de tension, des transformateurs furent fournis aux usagers. Pendant la période de transition, les fabricants produisirent des appareils soit en 110 V soit en 230 V. Pour limiter les pertes d énergie en chaleur, il est préférable d utiliser pour les câbles un métal dont la résistance électrique est faible. Le métal usuel le mieux adapté est le cuivre. Pourtant les câbles sont en aluminium. En effet, bien que la résistance électrique de l aluminium soit supérieure de 64% à celle du cuivre, sa masse pour un volume de métal déterminé est trois fois plus faible. On peut ainsi espacer les poteaux, peu esthétiques et coûteux à installer. Actuellement, les isolants utilisés dans les installations sont en matière plastique. Ils offrent une protection efficace et durable pour une utilisation normale. Il y a quelques années, les matières plastiques n existaient pas. Les gaines isolantes des fils étaient réalisées en tissu, leur usure était rapide, les courts-circuits étaient fréquents et les risques d électrocutions par contact direct nettement accrus. A la sortie d une centrale électrique, la tension a été progressivement élevée au cours des dernières années pour améliorer le transport en diminuant ces pertes sous forme de chaleur. Elle est fixée actuellement à 400 kv pour la France et l Europe : c est la très haute tension, THT. L énergie électrique est ensuite répartie sur l ensemble du territoire par les lignes haute tension, HT (90 kv et 63 kv). La distribution est faite ensuite en moyenne tension, MT, et en basse tension, BT (230 V et 380 V), par des poteaux en béton armé et en bois.

3 Ce sont les pylônes métalliques qui portent les câbles THT et HT. Le danger qui peut se présenter est clairement signalé aux abords des lignes aériennes comme des lignes enterrées. 2- Sécurité électrique. La tension électrique alternative qui nous est délivrée à notre domicile par E.D.F a une valeur efficace de 230V. En fait, si on regarde de plus près, à la sortie du transformateur de quartier, l alimentation électrique de nos maisons se fait par l intermédiaire de 2 fils électriques : - l un appelé phase (de couleur rouge ; noir ou marron pour une installation électrique ancienne) - l autre appelé neutre (de couleur bleu) On ne peut pas connaître la valeur de l intensité du courant car plus il y a besoin de courant et plus l intensité augmente car chaque appareil nécessite 230V à ses bornes pour fonctionner. Le danger de l électricité dans nos maisons réside dans le fait que le courant est alternatif et que la tension efficace est importante. Le passage du courant électrique à travers un organisme vivant peut avoir de graves conséquences. Une variation de l intensité du courant circulant dans le corps crée une excitation des muscles : ceux-ci se contractent et se relâchent en 1/10 s.

4 Si la période est inférieure à 0,1s la réponse des muscles est une contraction permanente appelée tétanos. Avec la tension du secteur (de fréquence 50 Hz), l effet produit sur l organisme varie selon l intensité du courant et le temps de passage de ce courant dans l organisme : Remarque : Lors de la fibrillation ventriculaire, le cœur bat a la fréquence du secteur, c est-àdire 50 fois à la seconde!!!!! L intensité du courant qui traverse le corps est d autant plus faible que la résistance du corps humain est élevée. (Résistance qui varie en fonction de la personne, l état de la peau, la tension appliquée ). Tableau donnant quelques valeurs de résistance du corps humain, en ko, en fonction de la tension et selon l état de la peau : Remarque : Lorsque nous avons les mains mouillées, notre résistance est environ divisée par 2 (d où un effet plus important du courant sur nous. Dans la pratique, on considère que tout se passe comme si le courant arrivait par le fil de phase et repartait par le fil de neutre.

5 Par conséquent on peut s électrocuter en touchant : la phase + le neutre la phase + contact avec la terre C est donc en touchant le fil de phase s électrocute que l on Remarque : On évite l'électrocution quand une main touche la phase si -on a des bottes en caoutchouc ou des semelles épaisses -on a les pieds sur un support isolant (bois, matière plastique, carrelage) Un disjoncteur différentiel se trouve à l entrée des habitations avant que le courant ne soit distribué dans toute la maison. Il se comporte comme un interrupteur et coupe l arrivée du courant dans deux situations : - quand l intensité totale qui le traverse est trop grande (trop d appareils en fonctionnement en même temps, ou lors de l apparition d un court-circuit dans le circuit électrique de la maison). - Quand il y a une différence dans l intensité du courant dans le fil de phase et le neutre. (Situation ou une personne est traversée par un courant appelé courant de fuite). Une personne qui touche le fil de phase est traversée par un courant appelé courant de fuite. Mais attention, dans les habitations le disjoncteur réagit que à partir d un courant de fuite de 500 ma or on meurt à partir de 100 ma. Le disjoncteur n est donc pas un dispositif qui protège totalement. De même, un fil conducteur ne peut supporter qu une certaine intensité maximale dépendant de sa section. Le tableau suivant donne quelques exemples en fonction de l usage de la ligne. Le fil de phase et de neutre ne doivent jamais se toucher. Un contact accidentel entre ces deux fils produit un court-circuit, c est-à-dire une augmentation brutale de l intensité du courant (il y a alors risque d incendie).

6 Les divers appareils électriques d une installation sont branchés en dérivation entre le fil de phase et le neutre. Une augmentation abusive du nombre de récepteurs en fonctionnement peut provoquer le dépassement de l intensité maximale dans le circuit principal : il y a alors surintensité (qui peut avoir les mêmes effets qu un court-circuit). Dans les situations citées ci-dessus, l intensité peut être trop forte pour les prise ou fils de connexion, d où la nécessité des fusibles ou disjoncteurs divisionnaires qui se coupent quand on atteint une certaine valeur de l intensité. Le fusible est constitué d'un fil très fin en métal dans une cartouche isolante avec un contact métallique à chaque extrémité. Lorsqu'on atteint l'intensité inscrite dessus, le fil fond. Le fusible est alors «grillé». Si on remplace un fusible par un de valeur plus importante... on risque de provoquer un incendie. La valeur du fusible choisit dépend du circuit à protéger. Un disjoncteur divisionnaire fonctionne comme un fusible mais il suffit d'appuyer dessus pour le remettre en fonction.

7 Enfin la prise électrique est constituée de deux bornes femelles et d une borne mâle : la terre, qui est utile pour les risques d électrocution si elle est associée au disjoncteur. Elle sert à évacuer un courant de fuite qui s échapperait d un appareil électrique qui a un défaut. La terre peut avoir la forme : - d'un piquet en métal planté dans le sol - d un embout métallique qui sort de la prise - d un fil métallique relié à la carcasse d'un appareil Elle permet de relier la carcasse de l appareil directement au sol. Si un défaut d isolement survenait dans l appareil et qu un contact entre la phase et la carcasse se faisait ; la personne qui toucherait l appareil serait en contact indirect avec la phase : c est un risque mortel. Avec la terre, des que le défaut apparaît, le courant peut sortir par la terre, c est un important courant de fuite, le disjoncteur différentiel le détecte et coupe le courant : les personnes sont protégées.

8

I) Caractéristiques de la tension du secteur.

I) Caractéristiques de la tension du secteur. I) Caractéristiques de la tension du secteur. Cette borne est reliée au sol par l intermédiaire d un piquet enfoncé dans la terre. Le fil est de couleur jaune et verte. Le symbole de la Terre est Fil de

Plus en détail

Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité

Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité S. Bourdreux Sciences Physiques au lycée Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité L installation domestique Presque tous les particuliers sont alimentés en «230V 50Hz monophasé». Dans

Plus en détail

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage 1 Câblage électrique 1- Le risque électrique Risque électrique

Plus en détail

Electricité. Maquette sécurité électrique 2 : Protection des personnes. Ref : 252 002. Français p 1. Version : 9007

Electricité. Maquette sécurité électrique 2 : Protection des personnes. Ref : 252 002. Français p 1. Version : 9007 Français p 1 Version : 9007 1 Description Ce module comprend - 1 boîtier «Interrupteur» - 1 boîtier «Machine à laver» - 1 «Mannequin» - 1 «sol» métallique avec connexion - 1 «sol» isolant - 1 «sol» tapis

Plus en détail

Rappels sur le courant électrique

Rappels sur le courant électrique Protéger contre les risques électriques Page 1/12 1 Protéger contre les risques électriques Objectifs A la fin de la séquence, l'élève doit être capable de définir les risques encourus lors de l'utilisation

Plus en détail

Les circuits électriques en courant continu

Les circuits électriques en courant continu Les circuits électriques en courant continu Table des matières I - Chapitre 1. Circuits électriques simples 5 A. 1. Générateur et récepteur : des éléments indispensables...5 II - Chapitre 2. Circuit fermé

Plus en détail

CME 22 Comment protéger une installation électrique?

CME 22 Comment protéger une installation électrique? CME 22 Comment protéger une installation électrique? Exercice N 1 : Cocher la bonne réponse. 1) Un coupe circuit à cartouche protège le matériel électrique dans le cas: o de surintensité. o de contact

Plus en détail

- Le réseau de répartition à 90kV est régional et permet de rejoindre les grandes villes.

- Le réseau de répartition à 90kV est régional et permet de rejoindre les grandes villes. Sciences de l Ingénieur Fiche de cours n 1 Distribution et sécurité électrique professeur : G. Maléjacq 1.Production et consommation Rappel des grandeurs électriques élémentaires : Puissance exprimée en

Plus en détail

Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04

Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04 Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04 Sommaire A. Généralités B. Applications au schéma TT C. Applications au schéma IT 2 A - Généralités

Plus en détail

Le grand livre de l électricité

Le grand livre de l électricité Le grand livre de l électricité Thierry GALLAUZIAUX David FEDULLO Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11535-0 Les bases Figure 4 : Les groupements dʼéléments 17 Le grand livre de l'électricité Exemple :

Plus en détail

SAVOIR-VIVRE AVEC L ÉLECTRICITÉ

SAVOIR-VIVRE AVEC L ÉLECTRICITÉ SAVOIR-VIVRE AVEC L ÉLECTRICITÉ SOMMAIRE 2000 Promotelec Réalisation: Glénat Concept 1 2 Deux définitions concernant les risques Électrisation Électrocution Comment éviter ces risques? L éloignement L

Plus en détail

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS En classe de 5 ème : Comprendre, réaliser et représenter un circuit électrique simple Comprendre ce qu est un courant électrique et déterminer le sens du courant dans un circuit électrique Distinguer conducteur

Plus en détail

BTS Cours appareillage 2013/2014

BTS Cours appareillage 2013/2014 BTS Cours appareillage 2013/2014 N importe quel système doit comporter au moins les cinq fonctions qui sont décrites sur le schéma ci-dessous. Ceci permet, conformément à la norme NFC 15-100, d assurer

Plus en détail

LABORATOIRES DE PHYSIQUE Sécurité électrique

LABORATOIRES DE PHYSIQUE Sécurité électrique LABORATOIRES DE PHYSIQUE Sécurité électrique A. Connaissance du risque électrique Le courant peut agir alors sur le corps de trois façons différentes : Par blocage des muscles, que ce soient ceux des membres

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

L énergie électrique et ses dangers

L énergie électrique et ses dangers Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique L énergie électrique et ses dangers Domaine d application : Contrôle de l énergie Type de document : Cours Classe : Première Date

Plus en détail

Le transformateur triphasé. LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE

Le transformateur triphasé. LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Le transformateur triphasé. LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Rappel: Un transformateur électrique est un convertisseur qui permet de modifier les valeurs de la tension et de l'intensité du courant délivrées

Plus en détail

Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique.

Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique. Page 1 sur 17 Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique. 1) LES EFFETS PHYSIOLOGIQUES : A) L INFLUENCE DU COURANT DANS LE CORPS HUMAIN : Effets du

Plus en détail

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma TP THÈME LUMIÈRES ARTIFICIELLES 1STD2A CHAP.VI. INSTALLATION D ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE SÉCURISÉE I. RISQUES D UNE ÉLECTROCUTION TP M 02 C PAGE 1 / 4 Courant Effets électriques 0,5 ma Seuil de perception -

Plus en détail

Id = Uc = Ru x Id = 10 x 11,4 = 114 V Tension mortelle

Id = Uc = Ru x Id = 10 x 11,4 = 114 V Tension mortelle I. Protection des personnes : Régimes de neutre 1. Nécessité de la liaison à la terre L'énergie électrique demeure dangereuse et la majorité des accidents est due aux défauts d'isolement des récepteurs.

Plus en détail

Conditions techniques pour le raccordement des producteurs aux réseaux publics d électricité en France Les prescriptions administratives Résumé

Conditions techniques pour le raccordement des producteurs aux réseaux publics d électricité en France Les prescriptions administratives Résumé Conditions techniques pour le raccordement des producteurs aux réseaux publics d électricité en France Les prescriptions administratives Résumé Philippe Cruchon Secrétariat d État à l industrie, Service

Plus en détail

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION La liaison entre le coffret d extérieur (en limite de propriété, accessible depuis le domaine public) et le panneau de contrôle situé dans la gaine technique de logement

Plus en détail

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT)

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) Dès que la puissance demandée atteint 50 kva, les entreprises industrielles ou tertiaires sont alimentées en haute tension

Plus en détail

La protection électrique

La protection électrique La protection électrique 1. Protection des appareils électriques a. ntroduction : Effets de l intensité sur certains métaux. La fusion : expérience Paille de fer Une forte. passe dans le circuit, ce qui

Plus en détail

Electricité et magnétisme

Electricité et magnétisme Le champ magnétique Activité 1 a) O α S N s G n b) Bobine O s G n α I Document 1 Une petite aiguille aimantée suspendue par son centre de gravité G à un fil sans torsion est placée au voisinage d un aimant

Plus en détail

La production et le transport de l électricité

La production et le transport de l électricité Comment produire simplement une tension alternative? Connecter les deux bornes d une bobine à un oscilloscope À l aide d un moteur, faire tourner un aimant devant la bobine (doc ) Observer sur l oscillogramme

Plus en détail

INSTALLATION ÉLECTRIQUE RÉSIDENTIELLE MODULE 7

INSTALLATION ÉLECTRIQUE RÉSIDENTIELLE MODULE 7 INSTALLATION ÉLECTRIQUE RÉSIDENTIELLE MODULE 7 Les précisions d éléments de contenu A. Interpréter le croquis et utiliser le devis. Circuits d éclairage : contrôlés par interrupteur unipolaire; contrôlés

Plus en détail

COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ

COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ 5 ème COURS Electricité Chapitre 5 COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ Je dois savoir Ce qu'est un courtcircuit Les dangers du courant électrique Pourquoi certains appareils électriques défectueux font-ils griller

Plus en détail

ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE N 1

ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE N 1 ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE N 1 Objectifs : Identifier et analyser les accidents d origine électrique Mise en situation : Régulièrement, il est relevé dans la presse des faits divers faisant part d

Plus en détail

Les dangers de l électricité

Les dangers de l électricité Faculté des Sciences et Techniques de l Ingénieur (STI) Laboratoire de réseaux électriques (LRE) Les dangers de l électricité Table ronde du 22 janvier 2009 Pierre Zweiacker Plan de la présentation La

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

ELEC 2. 1. Les éléments d une installation électrique domestique. 2de PRO 2TP S.P.C. / ACTIVITES 1/7 CONFORT DANS LA MAISON ET DANS L'ENTREPRISE

ELEC 2. 1. Les éléments d une installation électrique domestique. 2de PRO 2TP S.P.C. / ACTIVITES 1/7 CONFORT DANS LA MAISON ET DANS L'ENTREPRISE CONFOT DNS L MISON ET DNS L'ENTEPISE ELEC 2 Lycée des Métiers LEOND DE VINCI - 2015/2016 COMMENT POTÉE UNE INSTLLTION ÉLECTIQUE? 1. Les éléments d une installation électrique domestique CTIVITE 1 «Comment

Plus en détail

Rapport d expertise des mesures effectuées sur la distribution électrique de, par la société EduWatt

Rapport d expertise des mesures effectuées sur la distribution électrique de, par la société EduWatt Rapport d expertise des mesures effectuées sur la distribution électrique de, par la société EduWatt 1 Instrumentation mise en œuvre Caméra thermographique : Fluke Ti20 2 Objet de l étude Les TGBT 1 et

Plus en détail

LA SECURITE ELECTRIQUE

LA SECURITE ELECTRIQUE LA SECURITE ELECTRIQUE 1) Le court-circuit : On crée un court-circuit en reliant, accidentellement ou pas l entrée ou la sortie d un appareil électrique. Exemple de court-circuit : + - Lampe 5 V Un court-circuit

Plus en détail

Prise de terre = Protection de la vie humaine

Prise de terre = Protection de la vie humaine Prise de terre : Protection individuelle Ne sont traités ici que les installations domestiques et amateurs, les installations industrielles, qui sont conçues un peu différemment, sortent de notre propos.

Plus en détail

Chapitre n 1 / Physique-chimie 5

Chapitre n 1 / Physique-chimie 5 Chapitre n 1 / Physique-chimie 5 Évaluation diagnostique Entoure les réponses que tu penses correctes: 1-Il est dangereux l'électricité avec : de -Une pile de 4,5V : faire des oui expérience non -Une prise

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Lycées Paul Mathou Distribution de l énergie S1.4 Réseaux Basse Tension Niv : 3 Lycées Paul Mathou - 2011 Marc Sanchez 1. Situation Reprenons le schéma unifilaire étudié en partie lors de l évaluation

Plus en détail

Sensibilisation aux risques électriques : partie théorique

Sensibilisation aux risques électriques : partie théorique Tronc commun : TP d introduction Sensibilisation aux risques électriques : partie théorique Contexte Lors de votre scolarité au sein de Phelma, en travaux pratique ou en projet, lors de votre vie professionnelle,

Plus en détail

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ 1.1.1. Courant continu La théorie La tension aux bornes du générateur ne varie pas avec le temps et ainsi, l intensité dans le circuit ne varie pas en fonction du temps. Association de générateurs en courant

Plus en détail

Branchements collectifs et colonnes électriques.

Branchements collectifs et colonnes électriques. Document d autocontrôle pour le maître d ouvrage ou son représentant Branchements collectifs et colonnes électriques. N affaire :... Libellé :... Adresse :... Commune :... Rénovation Bâtiment :... Escalier

Plus en détail

Mode d emploi 555 880

Mode d emploi 555 880 06/05-W97-Kem Mode d emploi 555 880 Alimentation pour tube de Franck et Hertz (555 880) Remarques de sécurité 1 Description L alimentation pour tube de Franck et Hertz répond aux normes de sécurité pour

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE

TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE IUT de Saint-Nazaire Département Mesures-Physiques TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE TP.1 : Sécurité électrique TP.2 : Mesures sécurisée sur une installation monophasée TP.3 : Electromagnétisme TP.4

Plus en détail

BEP ET Leçon 25 Le transformateur monophasé Page 1/8 I 2 N 2 U 2

BEP ET Leçon 25 Le transformateur monophasé Page 1/8 I 2 N 2 U 2 BEP ET Leçon 25 Le transformateur monophasé Page 1/8 1. DESCRIPTION I 1 I 2 N 1 N 2 U 1 U 2 Schéma électrique I 1 I 2 U 1 U 2 Un transformateur est constitué : D une armature métallique servant de circuit

Plus en détail

La protection des transformateurs

La protection des transformateurs FICHE CONTRAT NOM - PRENOM CLASSE DATE SEQUENCE TEMPS 1 Bac Thermique 3 à 4h SAVOIR (S) S1 OBJECTIFS Protéger le primaire et le secondaire d un transformateur pour circuit de commande CAPACITE (S) C1 02

Plus en détail

*********************************

********************************* NOM :... PRENOM :... Qualité :... ********************************* Présentation du contrôle des acquis pour la formation à l habilitation électrique de niveau ELECTRICIEN EXECUTANT B1V BASSE TENSION TEST

Plus en détail

POSTE D ESSAIS DIELECTRIQUES KPG 50/80/110/120 kv

POSTE D ESSAIS DIELECTRIQUES KPG 50/80/110/120 kv AVTM070503F Mai 2003 Manuel Utilisateur POSTE D ESSAIS DIELECTRIQUES KPG 50/80/110/120 kv EQUIPEMENT HAUTE TENSION Lire le manuel entièrement avant utilisation. POSTE D ESSAIS DIELECTRIQUES KPG Manuel

Plus en détail

RAPPORT D EXPERTISE IMMOBILIERE

RAPPORT D EXPERTISE IMMOBILIERE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Décret no 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l état de l installation intérieure d électricité dans les immeubles à usage d habitation Arrêté

Plus en détail

Electricité, Dangers, et

Electricité, Dangers, et Electricité, Dangers, et sécurité é Plan du chapitre 1. Structure des réseaux 2. Les risques électriques 3. Les textes t réglementaires 4. Protections préventives en TBT et BT 2 Plan du chapitre 1. Structure

Plus en détail

Cabinet d'expertise immobilière Amiante - Plomb - Loi Carrez - Etat parasitaire Gaz - Performance énergétique - Electricité

Cabinet d'expertise immobilière Amiante - Plomb - Loi Carrez - Etat parasitaire Gaz - Performance énergétique - Electricité Page 1 sur 5 RAPPORT DE L ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE D IMMEUBLE(S) A USAGE D HABITATION La présente mission consiste à établir un Etat des Installations électriques à usage domestique

Plus en détail

protection.odt I-mise-en-service-ed 1 /5

protection.odt I-mise-en-service-ed 1 /5 * Pourquoi un différentiel :Évolution de la norme C15-100 Les bureaux, les maisons, les bâtiments spécialisés, sont de plus en plus équipés d appareils ménager ou d appareils professionnels incluant des

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10 à 13 du code de la construction et de l'habitation. Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l arrêté du 8 juillet 2008

Plus en détail

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur)

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur) page 1 / 10 Habilitation Electrique B0 & B0V Préparation théorique 1/ Exploitation du film «Classe Branchés»............................. p 2 2/ Organismes agréés..............................................

Plus en détail

Réseaux, postes de distribution et transformateurs B.T.

Réseaux, postes de distribution et transformateurs B.T. TECHNOLOGIE Objectifs : Être capable de décoder un schéma de réseau, de consulter les prescriptions et règles de sécurité, éventuellement de déterminer les causes d'un mauvais fonctionnement dans un poste

Plus en détail

Electricité et câblage de l immeuble

Electricité et câblage de l immeuble FICHE TECHNIQUE Electricité et câblage de l immeuble 2 4 5 CONNAÎTRE > Le réseau électrique > Les réseaux téléphoniques et de télévision REGARDER > La prise de terre > Les gaines techniques > Les installations

Plus en détail

Les Schémas de Liaisons à la Terre ou Les régimes des neutres. Risques Physiques B3 16/06/2008 M. Bonnefoy - P. Lepeut

Les Schémas de Liaisons à la Terre ou Les régimes des neutres. Risques Physiques B3 16/06/2008 M. Bonnefoy - P. Lepeut Les Schémas de Liaisons à la Terre ou Les régimes des neutres 1 Introduction L énergie électrique, bien qu utile, utile, est dangereuse pour l homme. l Si un courant traverse le corps humain, il y a risque

Plus en détail

Activité Dipôles électriques

Activité Dipôles électriques 1. Résistance Activité Dipôles électriques Une résistance est un composant électronique ou électrique dont la principale caractéristique est d'opposer une plus ou moins grande résistance à la circulation

Plus en détail

L électricité à la maison

L électricité à la maison 1 Table des matière D où vient notre électricité 3 Tableau de raccordement 5 Compteur électrique 5 Tableau de distribution 6 Disjoncteur 7 Disjoncteur Differentiel 8 Fil de terre 8 Les conducteurs 9 Le

Plus en détail

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités Le courant électrique est utilisé partout dans la vie de l homme et des entreprises d où son importance. Malgré tout il reste très dangereux, en France on compte chaque année : Près de 1500 accidents dus

Plus en détail

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine Chargé d opérations de mesurages BE mesure Formation à l habilitation électrique Module de formation spécifique du Chargé d opérations de mesurages Basse Tension BE mesure 2 Accès au module de formation

Plus en détail

Aquariums et capteurs de niveau

Aquariums et capteurs de niveau http://club2a.free.fr/site/article.php3?id_article=477 Aquariums et capteurs de niveau mercredi 9 mai 2007, par Bricoleau Cet article a pour but de présenter les éléments de base, qui permettent de se

Plus en détail

État de l installation intérieure d Électricité

État de l installation intérieure d Électricité État de l installation intérieure d Électricité Bien Immobilier Propriétaire Donneur d ordre Logement Distributeur d électricité 94, rue de Courcelles 51100 REIMS REIMS METROPOLE Direction de la Maintenance

Plus en détail

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24 COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PRO ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE IN DU COURS {? heures} Page 1 sur 24 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs

Plus en détail

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Plan Introduction: I Mesurer avec un multimètre Mesure de l intensité Mesure de la tension II Pour aller plus loin Mesures en courant continu. Rappels

Plus en détail

SECURITE. LES DANGERS DE L'ELECTRICITE. L'électricité est une cause d incendie, lorsque les installations sont en mauvais état ou ont été mal conçues.

SECURITE. LES DANGERS DE L'ELECTRICITE. L'électricité est une cause d incendie, lorsque les installations sont en mauvais état ou ont été mal conçues. SECURITE. LES DANGERS DE L'ELECTRICITE. Dangers d incendie. L'électricité est une cause d incendie, lorsque les installations sont en mauvais état ou ont été mal conçues. a) par échauffement des conducteurs

Plus en détail

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Circuit à réaliser Réalisez les circuits ci-dessous, constitué d une lampe (ou une D.E.L. qui est plus sensible que la lampe), une pile et des objets conducteurs ou isolants.

Plus en détail

Expertise & assistance pour la performance énergétique du bâti

Expertise & assistance pour la performance énergétique du bâti Ingénierie Expertise & assistance pour la performance énergétique du bâti RAPPORT DE L ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE D IMMEUBLE(S) A USAGE D HABITATION La présente mission consiste à

Plus en détail

Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT. HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier

Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT. HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier 1 FORMATIONS CONCERNÉES (RÉFÉRENTIEL DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES D ORIGINE ÉLECTRIQUE (juin 2013)) Professeurs

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Etat de l Installation Intérieure d Electricité Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : 15/0619/PHD Norme méthodologique employée : AFNOR XP C 16-600 (février 2011) Date du repérage : 09/03/2015 La présente mission consiste,

Plus en détail

Document de révision

Document de révision Document de révision 1. La loi des charges électriques se résume en trois points. Énonce-les. 1-Les charges de signes contraires s attirent 2-Les charges de mêmes signes se repoussent 3-Les objets neutres

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : 1) Observer les plaquettes d appareils électriques suivantes et relever les indications utiles pour un utilisateur quelconque : Four électrique

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 10 août 2015 modifiant l arrêté du 8 juillet 2008 modifié définissant le modèle

Plus en détail

Note d'information. Gestionnaire de réseaux. Armoire de distribution de chantier selon DIN EN 61439-4 (VDE 0660-600-4)

Note d'information. Gestionnaire de réseaux. Armoire de distribution de chantier selon DIN EN 61439-4 (VDE 0660-600-4) Gestionnaire de réseaux Note d'information Armoire de distribution de chantier selon DIN EN 61439-4 (VDE 0660-600-4) CREO01-5042_v1-FR-072015 Les armoires de distribution de chantier, ci-après appelé en

Plus en détail

Electricité au CP, CE1, CE2. Rappels théoriques et progressions

Electricité au CP, CE1, CE2. Rappels théoriques et progressions Electricité au CP, CE1, CE2 Rappels théoriques et progressions BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 Cycle 2 Découvrir le monde du vivant, de la matière et des objets : Ils distinguent les solides et les liquides

Plus en détail

Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique

Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique Produits chimiques Produire des médicaments Médicaments manufacturés Centre pharmaceutique présentation Page 1 sur 10 Pour

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique C est en 1831 que Michael Faraday découvre le phénomène d induction, il découvre qu un courant électrique est créé dans un conducteur lorsqu il est soumis à un champ magnétique

Plus en détail

Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation.

Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation. NOM : PHYSIQUE CLASSE : Qu estce qu un courtcircuit? Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation. Pourquoi un courtcircuit

Plus en détail

PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MATERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W

PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MATERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W BUT PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MTERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W Dans le cadre d'une installation concernant la distribution de l'énergie électrique, l'électrotechnicien

Plus en détail

Safety chez Swisscom Règle Travaux sur installations à basse tension (036) 1

Safety chez Swisscom Règle Travaux sur installations à basse tension (036) 1 1 Dangers Décharge électrique (crampe musculaire, arrêt respiratoire); Brûlures, incendies; Irrégularités des fonctions cardiaques (fibrillation ventriculaire, arrêt cardiaque) Bases de référence Loi sur

Plus en détail

Réussir votre installation électrique

Réussir votre installation électrique Réussir votre installation électrique en toute sécurité DES BOS COSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Les précautions Pour installer votre tableau électrique en toute sécurité : Coupez le courant avant toute intervention

Plus en détail

Branche-toi sécurité!

Branche-toi sécurité! Branche-toi sécurité! Nom : Prénom : Classe : produire l électricité Pour produire de l électricité, on peut utiliser une pile et ainsi éclairer une ampoule électrique. Dans une batterie, on peut stocker

Plus en détail

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Partie 1: LES NIVEAU D'HABILITATION Objectif : Nommer les limites d'habilitations Enoncé : Face au différentes interventions, manœuvres et travau, cocher la colonne qui correspond au niveau d'habilitation

Plus en détail

Indication dont le non respect pourrait entraîner des risques pour la sécurité des personnes.

Indication dont le non respect pourrait entraîner des risques pour la sécurité des personnes. WATERCONDENS 1) GENERALITES : Le Watercondens est développé conformément aux règles de l art et soumis à un contrôle qualité permanent dans une usine certifiée ISO 9001 par SGS.ICS. Ces performances exigent

Plus en détail

www.eris-fr.com Parafoudre «Sélection 2013»

www.eris-fr.com Parafoudre «Sélection 2013» www.eris-fr.com Parafoudre «Sélection 2013» Introduction : Le parafoudre, ou parasurtenseur, est un dispositif de sécurité visant à protéger les installations et appareils électriques contre les surtensions

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Décret no 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l état de l installation intérieure d électricité dans les immeubles à usage d habitation Arrêté

Plus en détail

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt Bonjour! 1 Au programme aujourd hui Terres et masses Terre définitions, raccordement d installations à la terre Masse définitions, raccordements de masse 2 Définitions pour éviter les confusions Terre

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

AFFICHEUR DIGITAL ELECTROLUMINESCENT POUR SIGNAL 0-20mA / 4-20mA EXCITATION SIGNAL 24Vcc 2 SORTIES RELAIS ALARMES

AFFICHEUR DIGITAL ELECTROLUMINESCENT POUR SIGNAL 0-20mA / 4-20mA EXCITATION SIGNAL 24Vcc 2 SORTIES RELAIS ALARMES N de série : Réglage affichage à 4mA: Réglage affichage à 20mA: Réglage alarme 1: Réglage alarme 2: AFFICHEUR DIGITAL ELECTROLUMINESCENT POUR SIGNAL 0-20mA / 4-20mA EXCITATION SIGNAL 24Vcc 2 SORTIES RELAIS

Plus en détail

LE DOMAINE DE L ÉLECTRICITÉ

LE DOMAINE DE L ÉLECTRICITÉ Roger Cadiergues LE DOMAINE DE L ÉLECTRICITÉ * (Guide RefCad : nr21.a) La loi du 11 mars 1957 n autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l article 41, d une part que les «copies ou reproductions strictement

Plus en détail

Poste à souder. Outils : Tournevis Pince coupante. Matériel :

Poste à souder. Outils : Tournevis Pince coupante. Matériel : Poste à souder Outils : Tournevis Pince coupante Matériel : 3 transformateurs de micro-onde 2 ventilateurs de micro-onde Câble d alimentation de micro-onde 17m de câbles gaînés de 4mm² 2m de câbles gaînés

Plus en détail

Electricité au CP, CE1, CE2. Rappels théoriques et progressions

Electricité au CP, CE1, CE2. Rappels théoriques et progressions Electricité au CP, CE1, CE2 Rappels théoriques et progressions BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 Cycle 2 Découvrir le monde du vivant, de la matière et des objets : Ils distinguent les solides et les liquides

Plus en détail

Lignes de transfert d Energie Electrique

Lignes de transfert d Energie Electrique Plan du cours Généralités Les surtensions Coordination d isolement Les dispositifs de protection contre les surtensions : éclateur et parafoudre 1 Généralités La coordination d isolement est l ensemble

Plus en détail

Sécurité et énergie électriques

Sécurité et énergie électriques C H P I T R E Sécurité et énergie électriques 2 OBJECTIFS DU CHPITRE Connaître les dangers liés à l utilisation de l électricité. pprendre à distinguer énergie et puissance électrique. Savoir que l énergie

Plus en détail

QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES»

QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES» QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES» Episode 1 : Michel et Patrick bricolent 1. Dans le 1 er épisode, décrivez ce qui arrive au père de Michel. 2. Les conséquences auraient-elles pu être plus grave?

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Pompe à Chaleur de Piscine Modèles : PAC85N2 - PAC60N2 PAC35N2 Merci d avoir choisi la pompe à chaleur de piscine WINDO. Veuillez lire attentivement ce manuel d utilisation avant de

Plus en détail

Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif».

Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif». Partie B: Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif». Chapitre 1 : Chapitre 2 : périodique. Chapitre 3 : Chapitre 4 : La production d'électricité. Tension continue et tension alternative

Plus en détail

L électricité, l électronique et les circuits électriques

L électricité, l électronique et les circuits électriques 14 ChapitreL ingénierie électrique L électricité, l électronique et les circuits électriques PAGES 458 À 462 En théorie 1. Indiquez si chacun des énoncés suivants caractérise le domaine de l électricité

Plus en détail

La Titre sécurité du document des installations électriques existantes. ARS des Pays de la Loire Nantes 25 septembre 2014 Albert LE CALVEZ Partie II

La Titre sécurité du document des installations électriques existantes. ARS des Pays de la Loire Nantes 25 septembre 2014 Albert LE CALVEZ Partie II La Titre sécurité du document des installations électriques existantes ARS des Pays de la Loire Nantes 25 septembre 2014 Albert LE CALVEZ Partie II Sommaire 1. Evaluation du risque 2. Préconisation de

Plus en détail

Chute de tension. À retenir. 3) Chute de tension dans 100 m de câble en 400 V/50 Hz triphasé (%) :

Chute de tension. À retenir. 3) Chute de tension dans 100 m de câble en 400 V/50 Hz triphasé (%) : À retenir 1) Détermination des chutes de tension admissibles : La chute de tension en ligne en régime permanent est à prendre en compte pour l utilisation du récepteur dans des conditions normales (limites

Plus en détail

RAPPORT D'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

RAPPORT D'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Agence BUREAU VERITAS - Agence Centre Service Risques à l'occupant Normandie Centre 1 rue de Micy 45380 LA CHAPELLE SAINT MESMIN Tél : 02.38.88.18.69 Fax : 02.38.72.50.89 Mel : laurent.renoncet@fr.bureauveritas.com

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure d électricité Arrêté du 4 avril 2011

Etat de l Installation Intérieure d électricité Arrêté du 4 avril 2011 BRED EXPERTISES 1 avenue du Docteur Roux le front de Mer C 06200 Nice Email : bred.expertises@bred-expertises.com Compagnie d assurance : ALLIANZ N de police : 50002758 Date de validité : 31/12/2015 Tél.

Plus en détail