SOCIOLOGIE DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOCIOLOGIE DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI"

Transcription

1 SOCIOLOGIE DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI Guy Minguet Copyright.Guy.Minguet.EMNantes 1

2 PRESENTATION Objet du cours: La transformation de la structure de l emploi et de la nature des activités socioprofessionnelles 2

3 Objectifs du cours Un cadre d analyse du travail et de l emploi De l analogique au numérique: définitions Des exemples d applications et de possibles virtuels dans les usages domestiques, l industrie, les services De la formule d analyse des réseaux socio- techniques Des équipements De la méthode pour suivre ces effets 3

4 Analogique vs. Digital Quelle différence? 4

5 Analogique vs. Digital Analogique relatif à tout dispositif au sein duquel les données sont représent sentées es en quantités s variables, mesurables, physiques telles la longueur, la largeur, la fréquence, la pression, la vitesse, la tension Digital relatif à tout dispositif au sein duquel les données peuvent être lues, écrites, déposd posées, et stockées comme des informations numériques. La numérisation consiste au passage du monde réel (infini) au monde discret (fini) Le domaine de définition d'une image numérique est donc le monde discret (monde des entiers), contrairement à tout ce qui nous entoure (dont le domaine de définition est le monde des réels) 5

6 Passage Analogique vs. Digital C est le moyen technique de transformer de l information. Il permet le passage d un phénomène appréhendé de manière analogique (par exemple le son, la couleur, la lumière appréhendés par l homme de façon continue et globale) - à un phénomène appréhendé de manière digitale ou numérique - à l aide de nombres en mode binaire 0 et 1. 6

7 Un vocabulaire à restaurer Les faux amis abondent dans le vocabulaire de l informatique Ordinateur, donnée, langage, virtuel, objet etc. Informatique : mot bien construit, mal utilisé Créé en 1962 par Philippe Dreyfus, il articule information et automatique La donnée se transforme en information quand elle est interprétée par un être humain L informatique traite, adresse des données pour des applications (systèmes d «information»,, systèmes de production, systèmes de décision -- H, Simon, & J, Mélèse); les acteurs interprètent et 7 interagissent pour leur «communication»

8 Un vocabulaire à restaurer L informatique articule l être humain organisé et l automate programmable doué d ubiquité L être humain : comprendre, expliquer, décider, imaginer, concevoir oir L automate : classer, trier, mémoriser, calculer L informatique n est pas la datamatique L usage souligne à l excès la composante automatique Informatique invite à articuler la physique des données à la sémantique du processus 8

9 Information Digitalisée Est compressée et peut ainsi devenir plus commodément stockée, manipulée, traitée, et distribuée Devient plus complexe et interdépendente Nécessite plusieurs étapes de transformation afin de devenir plus aisément comprise Universel, ce codage s applique à tous les types de signaux : d où synergie multimédia, économie d envergure et économie d échelle La numérisation est physique et non pas sémantique. Consentir une perte en information pour obtenir un gain en signification : principe de l édition des textes, de la publication statistique, de la modélisation, etc. 9

10 Illustration de la loi de Moore Source : Gordon Moore, Intel 10

11 L évolution de la taille du Wafer 200mm/1990 (125/150mm ) 300mm/ mm/ yrs + 2yrs delay* 9 yrs + 0yrs delay 9 yrs + 0yrs delay 675mm/2019 [* 300mm wafer generation delay from 2-year accelerated technology node cycle [return to 3- year cycle (Sc. 2.0) after 2001] 11

12 La puce_loi de Moore 12

13 La puce_loi de Moore 13

14 Nombre de transistors par puce Source: Gordon Moore, Intel Corporation 14

15 Itanium 2 (421mm 2 /.18µ) Floating Point Integer Core Loi de Moore entium 4 (217mm 2 /.18µ) Trace Cache Renaming Decode Fetch FPU MMX/SSE Integer Core 004 (12mm 2 / 8µ) Bus Control L2 Data Cache L2 Data µop Scheduling Cache Note: MIPS est l unité utilisée pour mesurer la vitesse d exécution des instructions par le µp 15

16 Evolution en Complexité 16

17 Nombre de transistors des µp Intel 1,000,000 K 1 Billion Transistors 100,000 10,000 1, i486 Pentium i Pentium III Pentium II Pentium Pro loi de Moore : N tr est multiplié par 1,4 par an Projected Courtesy, Intel 17

18 La progression du nombre de transistors Transistors (MT) X growth in 1.96 years! P6 Pentium proc Year Transistors on Lead Microprocessors double every 2 years Courtesy, Intel 18

19 Évolution de la taille des µp Intel 100 Die size (mm) P6 Pentium proc ~7% growth per year ~2X growth in 10 years Year Die size grows by 14% Courtesy, Intel 19

20 Évolution de la fréquence de travail des µp Intel Frequency (Mhz) Doubles every 2 years P6 Pentium proc 486 fréquence d'horloge Year Lead Microprocessors frequency doubles every 2 years Courtesy, Intel 20

21 Augmentation de puissance dissipée 100 Power (Watts) P6 Pentium proc Year Lead Microprocessors power continues to increase Courtesy, Intel 21

22 Croissance de la puissance consommée 1000 d'après Fred Pollack, Intel Puissance dissipée W/cm Plaque de cuisson I386 I486 Cœur de réacteur nucléaire PII P Pro Pentium PIII P4 Willamette P4 Northwood Familles technologiques 1.5µ 1µ 0.7µ 0.5µ 0.35µ 0.25µ 0.18µ 0.13µ 0.1µ 0.07µ 22

23 Baisse des coûts Source: Gordon Moore, Intel Corporation 23

24 24

25 La feuille de route (Roadmap) des baisses de coûts de fabrication Cost ($) Wafer Reduce annual Operating Costs Cost ($) Area (cm 2 ) Reduce Time to Money, Reduce Ramp-up time Reduce cycle time to Order, Install, Qual, and Ramp-up Moore s Law Cost ($) Function Manufacturing Improvements and effectiveness Technology driven Area (cm 2 ) Wafer Increase Good Wafer Output Increase yield # of transistors Area (cm 2 ) 0.7x shrink per major node Wafer Size Conversions Courtesy: Sematech mm

26 Demandes du marché Performance Le marché est très demandeur en terme de performances Pour y répondre, les constructeur produisent des "monstres" dont la consommation dépasse le raisonnable Faible consommation Le marché demande aussi des processeurs consommant très peu (portables, processeurs embarqués «embeded») Pour répondre, les constructeurs utilisent des techniques de réduction de la consommation 26

27 Une cascade d innovations complémentaires La numérisation introduit dans le codage, le traitement, le stockage, le transport de l information, les gains de productivité issus de la loi de Moore Combine des innovations complémentaires dans chacun de ces domaines: capture, codage, compression, stockage, traitement, transport Engendre des investissements complémentaires : équipements, logiciels, infrastructures, et donc des sentiers, des trajectoires techniques Problèmes de compatibilité, d interopérabilité, de standards Coopération et concurrence, relations verticales complexes Applications : différenciation, versionnage (libéralités d usage), informatisation, dématérialisation, communication Hypothèse : le déploiement de ces innovations est un processus historico-économique actuel, ouvert, aux effets considérables Comment le représenter? 27

28 L information numérisée Les Différentes formes d interaction homme/machine Interface Interprétation tation Elle peut grandement faciliter l interaction machine-à- machine Wal-Mart Dell 28

29 Exemples de numérisation 29

30 Technologie numérique dans différentes industries ou secteurs Agriculture Agriculture/ télécommunications Télécommunications Electronique Utiliser la technologie GPS pour le guidage des tracteurs et autre équipement dans les champs. Utiliser des cellules basées sur les données de la télémétrie Web pour fournir une lecture climatique de la situation des champs en lieux et places de l inspection visuelle et manuelle Les satellites fournissent des images des surfaces exploitées et des cultures afin d attribuer (ou non) des subventions de l Union Européenne aux exploitants agricoles L'explocentre, entre le département de recherche et développement et le technocentre, qui industrialise rapidement les nouveaux produits et services la tête chercheuse de la direction du marketing stratégique, qui chapeaute désormais l'ensemble des marques, produits et services. Les nouveaux concepts visent donc à développer des usages inédits dans les modes de vie, la santé et les loisirs par le biais 30

31 L'agriculture par satellite creuse son sillon 31

32 Agriculture de précision : les promesses de la fluorescence "Un nouvel outil pourrait renseigner sur la qualité, la maturité ou les maladies des plantes. Il mesure la réflectance, respectivement de la lumière solaire et de diodes électroluminescentes, grâce à des capteurs sur le toit du tracteur ou sur la rampe d'épandage. Dans la cabine, un ordinateur commande en temps réel les doses d'azote à épandre. Selon le même principe, depuis 2002, des 32 capteurs sont embarqués, cette fois sur des satellites (Les Echos, 17 mai 2006).

33 Technologie numérique dans différentes industries ou secteurs L'appel aux climatologues pour mieux calculer les risques Les compagnies d assurances d s'appuient sur ses ingénieurs nieurs et ses actuaires, qui recourent à des logiciels spécifiques et à des données externes. Grâce à ces éléments, "des événements sont simulés s pour savoir quelles zones sont les plus exposées es au risque climatique à court terme et prévoir leur impact possible sur les coûts potentiels". Climatologues et géographes sont donc essentiellement recrutés chez ces fabricants de logiciels et aussi dans quelques grandes maisons de réassurance. Un climatologue devant une station de travail au Centre national de Météo France en juin

34 Technologie numérique dans différentes industries Défense (Armée) Education Les soldats électroniquement reliés entre les unités de combat ou de support afin de leur procurer toute information précieuse en temps réel concernant ce qui se passe sur le champ de bataille L éducation à distance via la vidéo et les plateformes éducatives Web Sciences de la documentation L accès numérique aux musées, aux bibliothèques nationales et internationales et de même aux expositions. De telle manière qu un nombre plus étendu de personnes puissent accéder aux sources d information disposées dans divers lieux 34

35 Technologie numérique dans différentes industries Requêtes pour les dossiers d assurance Récupérer des requêtes et dossiers de clients via la transmission électronique, rendre des décisions éligibles via des programmes logiciels, et allouer des sommes via les bases de données EDI Médecine Distribution Transport, Logistique Numérisation des enregistrements médicaux en vue de permettre l accès aux multiples cas cliniques (consultation et références) qui ont pu être effectués à distance. Numérisation du processus des réclamations de patients et de familles, des modalités de paiements ou de remboursements Vente de biens /services à la fois aux consommateurs et aux entreprises via Internet (e-commerce). Intégration des ventes, bon de commandes, processus d inventaire et de flux matières avec d autres organisations dans les chaînes logistiques numérisées (Dell/WalMart) Temps réel, transmission réseau des demmandes et requêtes, Utilisation du GPS en vue d identifier les produits (nombre, variété) et 35 les véhicules de fournitures, les conducteurs

36 Technologie numérique et fonctions organisationnelles Domaine fonctionnel Design Production manufacturière Exemples de l incorporation de technologie numérique Conception assistée par ordinateur (CAO) et automatisation intégrée de la production (C.I.M. : Computer Integrated Manufacturing) pour simuler et modifier la conception des différents produits Intégration des procédures d assemblage, d ordonnancement et de la documentation dans un Intranet : les opérateurs peuvent accéder et mobiliser les données en vue de la fabrication, l assemblage. Utilisation des robots dans les ateliers pour une meilleure intégration: suivi et gestion en temps réel Impacts de la technologie numérique Le dessinhumainse voit transformé et remplacé par la manipulation d images Cette robotique a permis d'accroître la productivité et la flexibilité des ateliers de production en soulageant l'homme de travaux pénibles 36

37 Technologie numérique et fonctions organisationnelles Domaine Fonctionnel Ventes Finance Exemples de l incorporation de technologie numérique Utilisation des supports automatisés pour la réception d ordres, de véfication de stocks, d identification et de modification de famille de produits Comptabilité en temps réel des engagements de dépenses et des promesses de ventes au moyen des supports informationnels tels Peoplesoft and SAP Impacts de la technologie numérique Personnalisation customization accrue et délais raccourcis entre la commande et la réception Plus grande accessibilité des informations et visibilité des flux 37

38 Technologie numérique et fonctions organisationnelles Domaine Fonctionnel Recherche & développe ment Exemples de l incorporation de technologie numérique Le ShopLab (ci-contre), qui préfigure le magasin du futur, emploie plusieurs technologies de Philips, notamment en matière d'écrans virtuels et d'éclairage interactif. Comme pour les autres laboratoires le comportement des utilisateurs face à ces nouveaux outils est observé et analysé en permanence (à droite). Impacts de la technologie numérique Mettre l'utilisateur au centre du processus de développement. Il s'agit alors d'observer la façon dont tout un chacun vit et se comporte avec de l'électronique grand public. 38

39 Les modes de vie et le bien-être A l'image de ce pot de peinture numérique pour que les petits dessinent sur le mur du salon, les nouveaux concepts visent à développer des loisirs inédits ou des produits de confort via une technologie accessible. 39

40 La Robotique industrielle La robotique industrielle constitue, au même titre que la CAO, les automates programmables, l'informatique industrielle, les machines à commande numérique, la manutention et le stockage automatisés, l'un des maillons importants de la productique. Au-delà de l'industrie, la robotique diffuse dans tous les secteurs. Citons à titre d'exemples le monde agricole (robot de traite des vaches, de tonte des moutons, de cueillette de fruits...), les applications domestiques, le nettoyage industriel, les domaines nucléaire, spatial, minier, sous-marin, les travaux publics.. 40

41 L Ingénierie nierie numérique Simulation numérique d'un crash de véhicule Une maquette numérique est une représentation géométrique d'un produit, généralement en 3D, réalisée sur ordinateur en vue de l'analyser, de le contrôler et d'en simuler les comportements 41

42 Des applications 42

43 Des applications au travail 43

44 Des applications au travail Des visages 44

45 Des applications Des visages 45

46 A flying bullet is frozen in time. Image by Dreamstime. A mannequin is struck with "lightning" at Lightning Technologies, a lightning test facility in Pittsfield, Massachusetts. Image by Hugh Sturrock/ / Pioneer Productions. National geographic 46

47 A computer generated image of a tomahawk cruise missile just before dropping its rocket booster. Image by Fluid Pictures/GFX Company National geographic A computer generated image of a stripped fuselage. Image by Darlow Smithson. 47

48 Puces électroniques : Secteur toujours en pointe Cette croissance est portée autant par les avancées techniques - intégration dans le silicium de fonctions de plus en plus complexes - que par l'émergence de nouveaux débouchés, à la fois applicatifs - comme la numérisation, qui gagne les biens d'équipement grand public au sens large - et géographiques. le processeur Core 2 Duo présenté fin juillet

49 Transition to Automation and Regular Structures Intel 4004 ( 71) Intel 8080 Intel 8286 Intel 8085 Intel 8486 Courtesy Intel 49

50 Les puces électroniques Consultez l article du journal Le Monde 50

51 Les usages domestiques 51

52 Drogués aux jeux virtuels «Les demandes de consultation en addictologie pour usage excessif de jeux vidéo proviennent en général de parents inquiets, observe le psychiatre Marc Valleur, directeur de l'hôpital Marmottan (Paris), un centre de soins pour toxicomanes. Mais, dans la majorité des cas, les joueurs ne sont pas véritablement dépendants." Le monde, 3 mai

53 La prostitution virtuelle s'invite dans «Dans le jeu Second Life, la prostituée virtuelle "Jocelyn Jezebel" arpente le trottoir». le jeu en ligne «Comme dans la vie réelle, l'argent est essentiel : une "passe" virtuelle coûte 500 à Linden dollars la demi-heure, suivant la qualité du prestataire. Cette monnaie virtuelle créée par l'éditeur du jeu est convertible en dollars réels. Mais pour l'instant, les gains des prostituées virtuelles sont trop faibles pour constituer un complément de revenu dans la vie réelle, explique Khannea Suntzu. Cette escort dotée de cinq étoiles sur SL-escorts a gagné quelque Linden dollars, soit environ 35 dollars américains, par semaine». Le Monde, 3 mai

54 Les implants "Verichip" : un tube en verre ultrarésistant de la taille d'un gros grain de riz, contenant une puce électronique, un émetteur récepteur et une antenne 54

55 Le modèle du portail Avril 2006: AOL passe du statut de fournisseur d'accès à Internet à celui de portail ouvert à tous. Dans le jargon de l'internet, on dirait qu'aol est en passe d'abandonner totalement son "système propriétaire" pour basculer sur le modèle du portail. Dans le langage de tous les jours, il faut comprendre que l'un des clubs autrefois les plus privés du Web - réservé exclusivement à ses abonnés - est en train d'ouvrir grandes ses portes, mettant ses contenus et ses services à la disposition de tous. 55

56 Exister musicalement à l'ère digitale Musique Dans le monde sans fin de la musique, la Toile s'est désormais muée en prescripteur de tendances. Des groupes découverts dans les replis virtuels décrochent des contrats d'artistes avec une enseigne bien physique, elle. Des audioblogs de mélomanes court-circuitent ainsi une industrie musicale qui manque souvent de temps, d'argent et d'oreilles averties pour miser sur la découverte. Une dématérialisation sonore qui a généré 1,5 milliard de francs suisses (968,4 millions d'euros) pour le secteur. Soit 6% des ventes globales. A l'ère du son sans frontière, des labels strictement numériques (baptisés "e-labels") sont ainsi nés et s'engouffrent dans ce créneau futur. 56

57 Un passeport à lecture optique Sécurité Les Etats-Unis qui ont imposé, au nom du renforcement de la sécurité des frontières, la fabrication du passeport biométrique aux pays ayant adhéré à leur programme d'exemption de visa Des vingt-sept pays concernés, la France est le seul qui demeure incapable de fabriquer ces fameux passeports "sécurisés", munis d'une photo numérique ou d'une puce à données biométriques. La France hésite sur son projet de carte nationale d'identité électronique et biométrique baptisé "Identité nationale électronique sécurisée" (INES) 57

58 La blogosphère, une majorité de femmes et de jeunes 58

59 Un journal en temps réel sur une simple feuille électronique FIN DES ANNÉES 1990, les journaux commencent à créer des sites Internet pour diffuser leurs informations. La presse papier se prend de plus en plus à rêver aux avantages de la presse électronique. 59

60 Le livre électronique Papier ou plastique Le principe La fabrication 60

61 Le futur du livre (1): "liquide" Un cordon adaptateur numérique HDMI/DVI. La version digitale des livres est comme leur version "liquide". Ils peuvent être fragmentés, remixés comme des morceaux de musique. Le plus important est sans doute que "dans la librairie universelle [numérisée] aucun livre ne sera une île".on peut établir des liens entre livres, comme entre fragments. On peut aussi ajouter des tags (étiquettes). 61

62 Le futur du livre (2): "en réseau" "Nous avons décidé il y a quelque temps déjà de concevoir le livre d'abord comme un véhicule pour faire circuler les grandes idées dans la société." Bob Stein directeur de l'institut pour le futur du livre. Ce point de vue prend en compte le fait que les grands livres suscitent des débats dans les cafés, les salons, les foyers, sous forme d'articles, d'autres livres qui y répondent. Tout cela peut changer avec le livre en réseau dans lequel "les points (nodes) de la conversation [où elle a lieu] ne sont 62 plus nécessairement séparés".

63 La pub s'incruste dans nos neurones! Dans "The Island", le clone (Scarlett Johansson) face aux images publicitaires de son original, en compagnie d'un autre clone (Ewan McGregor). Numérique et neuromarketing permettront de connaître intimement les consommateurs. Des experts spécialisés en neuromarketing tentent d'appréhender l'émotion du client, de décrypter le processus de décision d'achat. "C'est la version XXIe siècle du subliminal. Comment imprégner un cerveau d'une publicité sans qu'il s'en rende compte?. L'obtention de l'image du cerveau en 3D est un grand pas, mais la neuro-imagerie est encore limitée. Dans dix ans, les résolutions spatiales et temporelles auront progressé». On ne lira pas dans la tête des gens, mais on pourra tenter de prédire leurs 63 réactions." Le Monde, 29 avril 2006

64 Lire ses courriels et surfer sans fil, n'importe où dans la ville Un café Internet à Chengdu, dans la province chinoise du Sichuan en mai «Philadelphie, La Nouvelle-Orléans, San Francisco, Houston, Toronto, Londres...,. Ces municipalités ont toutes lancé de gigantesques projets d'installation de réseaux Wi-Fi (Wireless Fidelity) qui devraient aboutir d'ici à fin Grâce à cette technologie, tout utilisateur pourra, dans un café, un parc, un bus, à domicile, surfer sur Internet, consulter ses courriels, pour peu qu'il ait un ordinateur portable ou un assistant personnel sous la main. De telles zones - appelées hot spots - existent dans la plupart des villes et des aéroports.» Le 64 Monde, 22 avril 2006

65 Le photophone??? L'invention du téléphone stimule la réflexion sur la vision à distance Source: Tainter Papers, Smithsonian National Museum of American History, Washington, D. C., Reproduced by courtesy of Steven E. Schoenherr, Recording History Technology. 65

66 Le mobile: de plus en plus multifonction 66

67 Le mobile: de plus en plus multifonction (2) 67

68 On appelle photophone, un téléphone portable équipé d'un mini- appareil photo. Ce nouveau type de téléphone connaît un véritable boom : l'an dernier, près de 160 millions de photophones ont été vendu en Europe. 68

69 Un terminal de paiement électronique, plus souvent appelé TPE, est un appareil électronique permettant d'enregistrer une transaction de paiement sécurisée en dialoguant avec : une carte bancaire (de type B0 ou EMV) ; un porte-monnaie électronique (système Moneo en France) ; un téléphone mobile (par exemple, système déployé au Japon). Le TPE peut être autonome ou intégré dans un appareil plus complexe, comme un 69 automate.

70 Le porte-feuille électronique devient mobile Le détenteur de compte doit dans un premier temps envoyer un SMS incluant son identifiant ainsi que le code de sécurité inscrit au dos de sa carte bancaire, le tout accompagné du montant de la transaction et du numéro de téléphone portable du bénéficiaire de la transaction. Ce dernier reçoit alors un minimessage lui confirmant le paiement s'il est déjà inscrit au service 70

71 Téléphoner avec son Walkman Le walkman, créé en 1979, se réincarne à travers un téléphone portable musical. Il est possible de téléphoner et d'écouter de la musique, mais aussi de prendre des photos, de stocker de courtes séquences vidéo, d'écouter la radio ou encore de consulter ses s. 71

72 Photographie: 10 mégapixels pour le grand public Le premier compact au monde à franchir la barre fatidique des 10 mégapixels.la prouesse était jusqu'alors réservée aux modèles Reflex destinés aux usages professionnels. Une telle performance s'inscrit bien au-dessus de la capacité moyenne des appareils numériques (autour de 6 mégapixels). 72

73 Mille milliards de mouchards Le 22 mai 2006, la généralisation du passe sans contact Navigo destiné à remplacer les Cartes orange a consacré l'entrée des puces radio dans la poche des Franciliens. Chacun de leurs voyages sera, désormais, répertorié et identifié. Les entreprises ASK et Axalta, qui fabriquent les Navigo, tablent sur la production de 4,5 millions d'unités d'ici à Le Monde, 01, 06,

74 La voix, les données et Internet Technomade : le téléphone sans fil Linksys Skype La numérisation des télécommunications a fondu la voix dans le flot de données, sous forme de "paquets" d'informations numériques, qui envahit le réseau téléphonique. "Il y a quinze ans, 80 % du trafic sur le réseau étaient constitués par la téléphonie et 20 % par la communication par paquets. En 2000, les courbes d'évolution des deux types de trafic se sont croisées, et, aujourd'hui, 80 % des 74 échanges sont assurés par le numérique." Daniel Kofman,Telecom Paris

75 Téléphoner sur Internet, la révolution invisible 75

76 Les photophones se préparent à devenir de vrais téléviseurs Un photophone est utilisé comme caméra Une des solutions est la télévision hertzienne avec la norme DVB- H, qui permet de recevoir la télévision en direct sur son téléphone avec une qualité de son et d'image bien supérieure à ce qui existe aujourd'hui. Les premiers résultats d étude montrent que les utilisateurs de la télé sur mobile souhaitent regarder la télévision quand ils veulent et où ils veulent. Mais qu'ils la regardent 76 surtout... chez eux.

77 Une identité hybride "3 en 1" (téléphone, baladeur et tablette Internet) La frontière entre les différentes familles de produits (téléviseurs, ordinateurs, lecteurs multimédia) devient de plus en plus floue. L'heure, en effet, est aux appareils capables de communiquer entre eux :iphone Il s'agit d'un appareil tout en un, à la fois baladeur numérique, appareil photo et navigateur sur Internet. Grâce à son écran tactile, plus besoin de touche ou de stylet ; on peut tout faire avec ses doigts. 77

78 Haute définition et un monde de finesse envahit nos écrans Le téléviseur n'est plus analogique (à tube cathodique donc), mais numérique (EDTV), et surtout haute- définition (TVHD). Il est dorénavant équipé "HDMI" et peut aussi visualiser des DVD dits "progressifs". 78

79 La haute définition cadenassée Un cordon adaptateur numérique HDMI/DVI. Ce sésame couplé à un système de protection appelé "HDCP" (High Bandwith Digital Content Protection) permet de créer un environnement fermé dans lequel peuvent circuler les contenus en haute définition sans risque d'être copiés, lus ou altérés sur un appareil non autorisé. La puce de chiffrement HDCP développée par Intel permet de vérifier le degré de protection octroyé par l'éditeur ou le diffuseur à tout contenu transitant, grâce à un système baptisé ICT. Cet "Image Constraint Token" appauvrit le signal ou l'interdit carrément si le programme est protégé, si la chaîne de protection est rompue. 79

80 Comment imprimer des objets chez soi: les MUPs (Micro-Usines Personnalisées) La révolution Internet a contribué, grâce à la numérisation, à " transformer des atomes en bits ". Aujourd'hui il devient possible de retransformer des bits en atomes! C'est-à-dire en objets physiques, chez soi, dans son atelier de bricolage ou dans une PME. Cette révolution est rendue possible grâce ce que l'on appelle les imprimantes 3D, ou encore les machines de prototypage rapide. 80

81 Le SLA 7000 "réinvente la roue" Pour imprimer un objet à domicile il suffit d'utiliser un logiciel de CAO (Conception Assistée e par Ordinateur ou, en anglais, CAD, Computer Assisted Design), de concevoir ou de télécharger t un prototype que l'on fera tourner en 3D sur l'écran de son ordinateur. On pourra ainsi le modifier à sa guise, ajouter des couleurs, des graphiques ou des textes, puis cliquer" Print " afin de mettre en route son imprimante 3D. Le fonctionnement de l'imprimante dépend d du type d'objet à fabriquer. Il peut être en plastique, en alliage, ou utiliser de la céramique, des colles, ou des résines. r Dans le cas des matières plastiques, le processus s'appelle la stéréolithographie olithographie.. On utilise une résine r photodurcissable sous l'effet du rayonnement ultraviolet ou d'un laser. Ce dernier, actionné par un système de commande numérique, va polymériser, couche par couche le plastique. On voit ainsi émerger du liquide, l'objet terminé 81

82 L'écran numérique flexible De la taille d'un timbre poste pour les premiers exemplaires en 2000, les écrans flexibles dépassent dorénavant le format d'une feuille A4. En novembre 2005, Samsung proposait un écran de 7 pouces (17,78 cm) de diagonale, en plastique et cristaux liquides. En 2006, LG Philips a dévoilé son écran flexible de 14,1 pouces (35,81 cm). Futur papier électronique,, il a une épaisseur de 0,3 mm et une résolution de 1280 x 800 pixels, en noir et blanc. Cet écran utilise une encre électronique, l'e-ink ink,, sur un substrat de feuille métallique pour la souplesse. Mais les premières commercialisations n'apparaîtront 82 pas sur le marché avant 2007.

Dossier 03 Périphériques d acquisition

Dossier 03 Périphériques d acquisition Dossier 03 Périphériques d acquisition I. PERIPHERIQUES D ACQUISITION... 1 II. CARACTERISTIQUES GENERALES... 2 A. CLAVIER... 2 B. SOURIS... 3 C. LECTEUR DE CODES A BARRES (OU CODE-BARRES)... 3 D. SCANNER...

Plus en détail

Genius Manufacturing Logiciel ERP/MRP spécialisé pour la fabrication complexe et sur mesure

Genius Manufacturing Logiciel ERP/MRP spécialisé pour la fabrication complexe et sur mesure Genius Manufacturing Logiciel ERP/MRP spécialisé pour la fabrication complexe et sur mesure «Un contrôle rigoureux sur la planification et une flexibilité pour gérer les changements, Genius manufacturing

Plus en détail

1. INTRODUCTION. Un peu d histoire

1. INTRODUCTION. Un peu d histoire 1. INTRODUCTION Avant de nous intéresser aux technologies des réseaux actuelles, il est important de retracer en quelques points l évolution de l outil informatique afin de nous permettre d appréhender

Plus en détail

Les Tag de nouvelles perspectives pour le tourisme. Juin 2009

Les Tag de nouvelles perspectives pour le tourisme. Juin 2009 Les Tag de nouvelles perspectives pour le tourisme Juin 2009 Mobile Services Partners notre organisation Thierry Arnaud : Directeur Division Publication Estelle Goworek : Responsable Marketing et Communication

Plus en détail

DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème

DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème Ce dossier vous présente les éléments techniques et pédagogiques du «Jardin des sciences».vous y trouverez la documentation nécessaire à la préparation de

Plus en détail

3 / Pour en savoir plus

3 / Pour en savoir plus 3 / Pour en savoir plus / Fiches techniques / Le dégroupage d une ligne téléphonique P. 38 / Les débits P. 39 / Les équipements à domicile P. 40 / Communications électroniques et accès à la télévision

Plus en détail

TELEVISION NUMERIQUE

TELEVISION NUMERIQUE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie --------------------- UNIVERSITE DE YAOUNDE I ---------------------- ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE ---------------------- REPUBLIC OF CAMEROUN Peace

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour débuter» La gestion des photos avec Windows 10 1 Généralités sur le jargon de l image numérique Les différents formats d image : une image enregistrée

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

L UGAP LANCE DES SOLUTIONS DE TRACABILITE CODE-BARRES ET DE MOBILITE POUR LE MONDE DE LA SANTE

L UGAP LANCE DES SOLUTIONS DE TRACABILITE CODE-BARRES ET DE MOBILITE POUR LE MONDE DE LA SANTE L UGAP LANCE DES SOLUTIONS DE TRACABILITE CODE-BARRES ET DE MOBILITE POUR LE MONDE DE LA SANTE L'augmentation de la demande de sécurisation des clients du secteur médical conduit l UGAP, la centrale d

Plus en détail

OUTILS MATHEMATIQUES AU SERVICE

OUTILS MATHEMATIQUES AU SERVICE Institut national de la propriété OUTILS MATHEMATIQUES AU SERVICE DE L IMAGE Jeudi 2 décembre 27 Université Paris 13/Halle Montjoie industrielle Institut national de la propriété Analyse des secteurs audiovisuel

Plus en détail

3.1.1 Image numérique et image analogique.

3.1.1 Image numérique et image analogique. PLAN 3.1.1 Image numérique et image analogique 3.1.2 Résolution 3.1.3 Niveaux de gris 3.1.4 L'image numérique : un tableau d'entiers 3.1.1 Image numérique et image analogique. Image numérique se dit digital

Plus en détail

Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur

Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur I. Introduction 1. Définition d'un ordinateur : C est une machine qui traite les informations d une manière automatique avec une très grande vitesse et sans

Plus en détail

Intervention en entreprise

Intervention en entreprise Intervention en entreprise ADM-170 Séance 6 - Informatique Semaine du 16 juin 2008 Ordre du jour Les données et l information Distinction entre données et information L évaluation de la valeur de l information

Plus en détail

1 / Comment ça marche

1 / Comment ça marche 1 / Comment ça marche? Les technologies évoluent en permanence et ouvrent la voie à de nouveaux usages de communication. En parallèle, les offres des opérateurs se diversifient. Je peux aujourd hui, à

Plus en détail

3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.1 Pixels et niveaux de gris

3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.1 Pixels et niveaux de gris 3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.1 Pixels et niveaux de gris PLAN 3.1.1 Image numérique et image analogique 3.1.2 Résolution 3.1.3 Niveaux de gris 3.1.4 L'image numérique : un tableau d'entiers 3.1.1

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour débuter» La Gestion des photos avec Windows 7 1 Généralités sur le jargon de l image numérique Les différents formats d image : o BMP : il s'agit

Plus en détail

Présentation aux utilisateurs

Présentation aux utilisateurs Présentation aux utilisateurs DSM Le 13 février 2012 Contexte Besoin sans cesse grandissant de disposer en temps réel d une information à jour et à valeur ajoutée, afin de soutenir la prestation de services

Plus en détail

Mémo QR Codes. Usages promo-relationnels des QR Codes

Mémo QR Codes. Usages promo-relationnels des QR Codes Mémo QR Codes Usages promo-relationnels des QR Codes HighCo DATA 110, avenue Galilée BP 70392 13799 Aix en Provence Cedex 3 T. : 04 42 24 85 00 F. : 04 88 71 85 50 1 DEFINITION Le code barres bi dimensionnel

Plus en détail

Comme chaque ligne de cache a 1024 bits. Le nombre de lignes de cache contenu dans chaque ensemble est:

Comme chaque ligne de cache a 1024 bits. Le nombre de lignes de cache contenu dans chaque ensemble est: Travaux Pratiques 3. IFT 1002/IFT 1005. Structure Interne des Ordinateurs. Département d'informatique et de génie logiciel. Université Laval. Hiver 2012. Prof : Bui Minh Duc. Tous les exercices sont indépendants.

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Canon étend sa plate-forme uniflow aux appareils mobiles La version 5.1 d uniflow est désormais disponible à partir de n importe quel smartphone, tablette ou autre appareil mobile

Plus en détail

Fonctions essentielles de la DI380

Fonctions essentielles de la DI380 Fonctions essentielles de la DI380 Facilité d utilisation Les applications peuvent être pré-programmées pour réduire le temps de mise en route. Facile à utiliser : configuration rapide et commandes visuelles

Plus en détail

Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice.

Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice. Insight Revendeur exclusif des solutions Masternaut a Maurice. 1. Un pionnier sur un marché à fort potentiel Depuis sa création en 1996, Masternaut fait figure de pionnier. À ses débuts, le marché balbutiant

Plus en détail

Périphériques de stockage

Périphériques de stockage 1. Ordinateur : 1-1 Définition : L ordinateur est un équipement électronique de traitement automatique de l information, comprenant les organes nécessaires à son fonctionnement autonome. 2. Schéma fonctionnel

Plus en détail

«Ton assureur dans ta poche»

«Ton assureur dans ta poche» Séminaire Innovation «Ton assureur dans ta poche» - mars 2013-1 Sommaire Chiffres clés Le champ des possibles et les solutions existantes Ton assureur dans ta poche Déclinaison possible sur d autres offres

Plus en détail

SOLUTION PROFESSIONNELLE POUR VOTRE COMMERCE

SOLUTION PROFESSIONNELLE POUR VOTRE COMMERCE SMART HIGH-TECH 135 AV DU MAINE 75014 PARIS www.smart-tech.fr www.commerce-solutions.eu Directeur&Ingénieur Léon KING Tél. : +33 (0)1 43.21.26.65 Port.: +33 (0)6 29.90.06.59 Fax : +33 (0)1 70.24.88.73

Plus en détail

Leçon 2 : Les composants de base d un ordinateur

Leçon 2 : Les composants de base d un ordinateur Leçon 2 : Les composants de base d un ordinateur I. Introduction Activité 1 : Décrire les composants de base d un ordinateur : Activité 2 : Qu appelle-t-on les composants qui se branchent à l unité centrale?

Plus en détail

Conservation des documents numériques

Conservation des documents numériques Conservation des documents numériques Qu'est ce qu'un document numérique? Matthieu GIOUX matthieu.gioux@bnf.fr Contexte de la préservation des documents numériques Une croissance en expansion Développement

Plus en détail

INAUGURATION DE L ilab NIEVRE NUMERIQUE

INAUGURATION DE L ilab NIEVRE NUMERIQUE Communiqué de presse INAUGURATION DE L ilab NIEVRE NUMERIQUE vendredi 25 OCTOBRE 2013 L Internet laboratoire ilab accompagne la compétitivité et le développement économique de la Nièvre avec l utilisation

Plus en détail

G.E.D. Gestion Électronique des Documents

G.E.D. Gestion Électronique des Documents G.E.D Gestion Électronique des Documents L externalisation de vos logiciels entreprises : une solution aux problèmes de coûts, de sécurités et de réactivités Que ce soit par la communication, par les échanges

Plus en détail

Positionnement produit Dernière mise à jour : avril 2011

Positionnement produit Dernière mise à jour : avril 2011 DCS-930L Caméra réseau domestique Wireless N avec mydlink Cas de figure d'utilisation Sécurité à domicile/dans les petits bureaux Garantie 2 ans Accroche marketing La caméra réseau domestique Wireless

Plus en détail

Les échanges transactionnels

Les échanges transactionnels CHAPITRE 1 Les échanges transactionnels Le commerce électronique (ou virtuel) est sans doute le domaine qui offre le plus de potentiel au développement de l'internet. Il constitue également un défi majeur

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

s o l u t i o n s * * *

s o l u t i o n s * * * Sommaire Qui sommes nous? Notre métier Notre positionnement Une solution complète Notre champ d intervention Notre process Cas clients Nos références Contacts Qui sommes nous? Un éditeur de logiciels spécialisé

Plus en détail

Choisir le bon ordinateur. et la bonne imprimante en 2013. avec. Les prix bas, la confiance en plus

Choisir le bon ordinateur. et la bonne imprimante en 2013. avec. Les prix bas, la confiance en plus Choisir le bon ordinateur et la bonne imprimante en 2013 avec Les prix bas, la confiance en plus Comment bien choisir son laptop et son imprimante en 2013? Tour d horizon des nouveautés et des critères

Plus en détail

Optimisez la productivité de votre courrier. Mise sous enveloppe DI425

Optimisez la productivité de votre courrier. Mise sous enveloppe DI425 Optimisez la productivité de votre courrier Mise sous enveloppe DI425 Une approche optimisée du traitement de votre courrier Avec des objectifs de productivité toujours plus élevés pour rester compétitives,

Plus en détail

Cours 6 : Les périphériques de Sorties de l'ordinateur.

Cours 6 : Les périphériques de Sorties de l'ordinateur. Cours 6 : Les périphériques de Sorties de l'ordinateur. Abdelkrim Zehioua 2éme année Licence Gestion Faculté des sciences Économiques et sciences de Gestion Université A. Mehri - Constantine 2 Plan du

Plus en détail

Exemples de contenus non définitifs et non exhaustifs. MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX VENDRE

Exemples de contenus non définitifs et non exhaustifs. MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX VENDRE Exemples de contenus non définitifs et non exhaustifs. MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX VENDRE 2011 Notre portail Smart TV a reçu la récompense «Best innovation» lors du CES 2011 en s appuyant sur son extrême

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DCS-5220 Désignation Caméra réseau sans fil panoramique et inclinable Clientèle cible Garantie 2 ans Particuliers Petites et moyennes entreprises Accroche marketing La

Plus en détail

Communiqué de Presse. Canon élargit sa gamme de produits A4

Communiqué de Presse. Canon élargit sa gamme de produits A4 Communiqué de Presse Canon élargit sa gamme de produits A4 Avec les nouvelles séries de périphériques imagerunner et i-sensys, Canon renforce son offre d impression Laser A4 en apportant une réponse pertinente

Plus en détail

www.excellium.ca Tél. : 514.798.8899 Fax. : 514.798.8898 Sans Frais : 1.888.381.2457 Controlperfect Equipmentperfect IDperfect Keyperfect

www.excellium.ca Tél. : 514.798.8899 Fax. : 514.798.8898 Sans Frais : 1.888.381.2457 Controlperfect Equipmentperfect IDperfect Keyperfect Controlperfect Unique dans son approche, Controlperfect est la première suite logicielle à intégrer en un tout complet et interactif les nombreuses tâches quotidiennes reliées à la gestion de la sécurité

Plus en détail

«Incident and Escalation Management

«Incident and Escalation Management Fiche Solution Incident and Escalation Management (Gestion des incidents et des escalades) «Je pense que l ensemble de nos collaborateurs conviendront que nos délais de résolution d incident et nos performances

Plus en détail

GUIDE ET CONSEILS À L ACHAT D UN ORDINATEUR

GUIDE ET CONSEILS À L ACHAT D UN ORDINATEUR Centres d accès communautaire Internet des Îles GUIDE ET CONSEILS À L ACHAT D UN ORDINATEUR Table des matières Introduction 1- Point de départ 1.1 Les chiffres 2?? min. 1.2. Fixe ou portable 3?? min. 1.3.

Plus en détail

Le nouveau logiciel Steganos «Safe Professional 2007» accompagne les entreprises dans la protection de leurs secrets commerciaux.

Le nouveau logiciel Steganos «Safe Professional 2007» accompagne les entreprises dans la protection de leurs secrets commerciaux. Communiqué de Presse Le nouveau logiciel Steganos «Safe Professional 2007» accompagne les entreprises dans la protection de leurs secrets commerciaux. Le puissant cryptage des dossiers de travail et des

Plus en détail

La confiance au cœur de nos identités. PRéSENTATION CORPORATE

La confiance au cœur de nos identités. PRéSENTATION CORPORATE La confiance au cœur de nos identités PRéSENTATION CORPORATE 2013 2 La confiance au cœur de nos identités écosystème DE L IMPRIMERIE NATIONALE Face aux mutations numériques, l Imprimerie Nationale accompagne

Plus en détail

Concepts et définitions

Concepts et définitions Division des industries de service Enquête annuelle sur le développement de logiciels et les services informatiques, 2002 Concepts et définitions English on reverse Les définitions qui suivent portent

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE CH : 3 EVOLUTION DES SYSTEMES DE VIDEOSURVEILLANCE 3.1 Systèmes de vidéosurveillance classique CCTV : 3.2 Systèmes de vidéosurveillance analogique avec magnétoscopes traditionnels

Plus en détail

Automatisation pour un traitement rationalisé du courrier

Automatisation pour un traitement rationalisé du courrier 300 rue de l Étier - ZI Prairie de Mauves - 44315 NANTES CEDEX 3 Tél. 02 51 860 860 - Fax 02 40 29 19 38 e-mail : infos@verigneaux.com -www.verigneaux.com Automatisation pour un traitement rationalisé

Plus en détail

Electronique des composants et systèmes

Electronique des composants et systèmes Université Constantine II Electronique des composants et systèmes Cours de L1 - TRONC COMMUN DOMAINE MATHEMATIQUES INFORMATIQUE Université Constantine 2 Le../01/2013 Plan Composants d un ordinateur Carte

Plus en détail

Le CD Audio Un cas exemplaire de codage et de traitement numérique d un phénomène physique

Le CD Audio Un cas exemplaire de codage et de traitement numérique d un phénomène physique Le CD Audio Un cas exemplaire de codage et de traitement numérique d un phénomène physique Le constat Le CD Audio, Compact Disc à lecture optique, s est imposé comme le support idéal pour le stockage de

Plus en détail

COMMUNICATION ET LA GESTION DE L INFORMATION CE QUE JE DOIS RETENIR

COMMUNICATION ET LA GESTION DE L INFORMATION CE QUE JE DOIS RETENIR 6 - Les en TECHNOLOGIE 6 ème Nom : Prénom : groupe : page 1/5 CONNAISSANCES : Serveurs. Postes de travail. Terminaux mobiles. Périphériques. Logiciels. Acquisition et restitution des données. Stockage

Plus en détail

GED: Gestion Electronique de Document (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) www.research-ace.net/~mahmoudi 1 Gestion Electronique de Documents Plan du cours - Introduction générale - Spécificités

Plus en détail

AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS L ERGONOMIE ASSOCIÉE À LA FONCTION LA VISUALISATION CONFORME AUX BONNES PRATIQUES DE FABRICATION VISUNET GMP

AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS L ERGONOMIE ASSOCIÉE À LA FONCTION LA VISUALISATION CONFORME AUX BONNES PRATIQUES DE FABRICATION VISUNET GMP AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS L ERGONOMIE ASSOCIÉE À LA FONCTION LA VISUALISATION CONFOE AUX BONNES PRATIQUES DE FABRICATION VISUNET GMP COMMANDER ET SURVEILLER AVEC VISUNET GMP Produits pharmaceutiques

Plus en détail

Nuance Power PDF : la solution PDF sans concession.

Nuance Power PDF : la solution PDF sans concession. : la solution PDF sans concession. Collaboration et productivité, à un prix raisonnable pour les entreprises. 2 est une solution PDF de nouvelle génération qui offre des performances, une simplicité d

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DNS-313 Désignation Boîtier de stockage réseau SATA à 1 baie Clientèle cible Particuliers Accroche marketing Proposé à un prix défiant toute concurrence, le boîtier de

Plus en détail

Le nouveau MacBook Pro avec écran Retina est doté des tout derniers processeurs, de graphismes plus rapides et d une meilleure autonomie

Le nouveau MacBook Pro avec écran Retina est doté des tout derniers processeurs, de graphismes plus rapides et d une meilleure autonomie Le nouveau MacBook Pro avec écran Retina est doté des tout derniers processeurs, de graphismes plus rapides et d une meilleure autonomie Les suites iwork et ilife sont offertes pour l achat d un nouveau

Plus en détail

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr Une présence nationale pour un impact local 2015 & VOUS Avez-vous déjà entendu parler d une campagne publicitaire qui ne nécéssite aucune dépense ou investissement préalable? Avez-vous déjà entendu parler

Plus en détail

Chapitre 3 : Les technologies de la communication. I- Les TIC de la PME

Chapitre 3 : Les technologies de la communication. I- Les TIC de la PME Chapitre 3 : Les technologies de la communication I- Les TIC de la PME La PME est soumise a deux grandes évolutions du domaine des TIC. D une part la nomadisation des outils et d autres part le développement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Wifi public

DOSSIER DE PRESSE Wifi public DOSSIER DE PRESSE Wifi public Arras 2.0 poursuit sa modernisation: Arras, 1 ère ville du Pas-de-Calais à proposer le Wi-Fi public! SOMMAIRE UN ACCES INTERNET GRATUIT ET OUVERT A TOUS 4 L INSTALLATION DE

Plus en détail

Test d'informatique OP002

Test d'informatique OP002 OP002 Examen d'informatique à l'admission à la HEP Test d'informatique OP002 La mémoire vive (RAM) est : a. un système de sécurité des ordinateurs b. unité de stockage volatile d'informations c. unité

Plus en détail

VP Bank e-banking Une solution de première classe répondant à vos exigences

VP Bank e-banking Une solution de première classe répondant à vos exigences VP Bank e-banking Une solution de première classe répondant à vos exigences Chère lectrice, cher lecteur Souhaitez-vous décider vous-même où et quand vous effectuerez vos opérations bancaires? Avec VP

Plus en détail

GELE5340 Circuits ITGÉ (VLSI) Chapitre 1: Introduction

GELE5340 Circuits ITGÉ (VLSI) Chapitre 1: Introduction GELE5340 Circuits ITGÉ (VLSI) Chapitre 1: Introduction Contenu du cours Introduction aux circuits intégrés Dispositifs CMOS, processus de fabrication. Inverseurs CMOS et portes logiques. Délai de propagation,

Plus en détail

www.excellium.ca Tél. : 514.798.8899 Fax. : 514.798.8898 Sans Frais : 1.888.381.2457 Controlperfect Equipmentperfect IDperfect Keyperfect

www.excellium.ca Tél. : 514.798.8899 Fax. : 514.798.8898 Sans Frais : 1.888.381.2457 Controlperfect Equipmentperfect IDperfect Keyperfect Controlperfect Unique dans son approche, Controlperfect est la première suite logicielle à intégrer en un tout complet et interactif les nombreuses tâches quotidiennes reliées à la gestion de la sécurité

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets L économie numérique entame une nouvelle phase de son évolution notamment avec le développement de l Internet des objets et la future 5G. Ces avancées ouvrent la voie à l avènement

Plus en détail

TOTAL PROJET REGION CG77

TOTAL PROJET REGION CG77 2 TOTAL PROJET REGION CG77 Bénéficiaire Total Projet Aides publiques % Investissement Fonctionnement Invest % Fonct % Invest % Fonct % A T F GAIA 59 102,00 29 551,00 50,00 59 102,00 0,00 14 775,50 25,00

Plus en détail

Compte rendu sur la communication et la téléphonie

Compte rendu sur la communication et la téléphonie Quentin Nicolas Manon Lilian et Coralie Compte rendu sur la communication et la téléphonie 4 6 groupe 6 Sommaire Fonctionnel bloc Le codage binaire et l échantillonnage numérique 1/ Pouvez vous décrire

Plus en détail

Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud

Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud Communiqué de Presse financier Paris, le 15 avril 2015 Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud Offre des solutions de Prototypage Virtuel d ESI Group en mode

Plus en détail

Flashcode. Ce développement des code-barre 2D est plus avancé au Japon où :

Flashcode. Ce développement des code-barre 2D est plus avancé au Japon où : Flashcode Simple, direct, rapide et innovant, flashcode réduit radicalement le nombre de clics pour accéder à des services ou à des contenus de l'internet mobile. Flashcode est un code barre 2D qui, scanné

Plus en détail

La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier

La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier Communiqué de Presse Innovation Solutions Courriers La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier DHL Global Mail : une offre complète de dématérialisation pour économiser du temps, de l argent

Plus en détail

Périmètre des activités et des acteurs

Périmètre des activités et des acteurs Périmètre des activités et des acteurs ETUDES CONSEILS PRODUCTION AUDIOVISUELLE NUMERIQUE IMPRIMERIE & INDUSTRIES GRAPHIQUES TRANSPORTS ROUTAGE LOGISTIQUE INFORMATIQUE CREDIT CONSOMMAT. PUBLICITE CENTR

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Guide pratique sur Utilisation du matériel de présentation pédagogique

Guide pratique sur Utilisation du matériel de présentation pédagogique Guide pratique sur Utilisation du matériel de présentation pédagogique Sommaire 1 Introduction 3 2 Tableau Blanc 3 3 Tableau papier 4 4 Rétroprojecteur 5 5 Projecteur de diapositives 6 5.1 Le matériel

Plus en détail

Comment un ordinateur fonctionne Processeur

Comment un ordinateur fonctionne Processeur Comment un ordinateur fonctionne Processeur Les processeurs Cerveau de l ordinateur Règle flux d information par intermédiaire du bus Détermine puissance de l ordi (486, Pentium, ) Vitesse définit par

Plus en détail

«Nouveautés Sage BOB 50 3.0»

«Nouveautés Sage BOB 50 3.0» «Nouveautés Sage BOB 50 3.0» A l usage des utilisateurs de Sage BOB 50 LES NOUVEAUTES DE LA VERSION 3.0 DE SAGE BOB 50 La nouvelle gestion du plan comptable Avec sa version Sage BOB 50 3.0, Sage innove

Plus en détail

Présentation de l'atelier 3. Objectifs pédagogiques 3. Déroulement de l'atelier 3. Les sujets proposés 4. Présentation de la Cité des télécoms 4

Présentation de l'atelier 3. Objectifs pédagogiques 3. Déroulement de l'atelier 3. Les sujets proposés 4. Présentation de la Cité des télécoms 4 Présentation de l'atelier 3 Objectifs pédagogiques 3 Déroulement de l'atelier 3 Les sujets proposés 4 Présentation de la Cité des télécoms 4 Liens avec les programmes scolaires 6 TV-m@g 2 Présentation

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

ARCHITECTURES NUMÉRIQUES D'INFORMATION: USAGES, CONTENUS ET TECHNOLOGIES

ARCHITECTURES NUMÉRIQUES D'INFORMATION: USAGES, CONTENUS ET TECHNOLOGIES ARCHITECTURES NUMÉRIQUES D'INFORMATION: USAGES, CONTENUS ET TECHNOLOGIES Architectures numériques à très haut débit Réseaux de fibres optiques :services, usages innovants et interrogations Journée d'étude

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMFY

Système d alarme sans fil. guide SOMFY Système d alarme sans fil guide SOMFY Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit La motorisation et l automatisation des ouvertures de la maison (volets roulants, porte de

Plus en détail

Eternelle question, mais attention aux arnaques Question qui est souvent mise en premier plan => ce n est pas une bonne idée

Eternelle question, mais attention aux arnaques Question qui est souvent mise en premier plan => ce n est pas une bonne idée Son PC portable 1 2 Eternelle question, mais attention aux arnaques Question qui est souvent mise en premier plan => ce n est pas une bonne idée Analysons d abord vos besoins Ensuite on n y reviendra 3

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LANCEMENT DE BEMIX -2 septembre 2011-

DOSSIER DE PRESSE. LANCEMENT DE BEMIX -2 septembre 2011- DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DE BEMIX -2 septembre 2011- BEMIX, LA NOUVELLE EXPERIENCE ebancaire POUR LES MOINS DE 25 ANS Conçu pour les moins de 25 ans par le Crédit Mutuel ARKEA en partenariat avec Fun

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

SCHÉMA GÉNÉRAL D'UN SYSTÈME INFORMATIQUE

SCHÉMA GÉNÉRAL D'UN SYSTÈME INFORMATIQUE A.R LEGGAT SYSTEME INFORMATIQUE Un système informatique est l'ensemble des moyens logiciels et matériels nécessaires pour satisfaire les besoins informatiques de l'utilisateur. La notion de logiciel correspond

Plus en détail

L ecoute, Le service, l echange,

L ecoute, Le service, l echange, L ecoute, Le service, l accompagnement, L assistance, l echange, la formation, le partenariat Acquérir nos solutions, ce n est pas seulement obtenir un outil informatique, c est également accéder à de

Plus en détail

Nouveautés à la plateforme FPSuite :

Nouveautés à la plateforme FPSuite : Nouveautés à la plateforme FPSuite : FPDat transport et FPDat niveleuse Vincent Roy ing.f. Chercheur transport et énergie 7 octobre 2015 Plan de la présentation FPSuite et la plateforme FPDat Présentation

Plus en détail

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application mobile to store à destination des acheteurs de presse Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse Imaginée par Presstalis, disponible le 2 Juin sur App Store et Google play, Zeens

Plus en détail

Boite aux lettres communicante

Boite aux lettres communicante Classe concernée : Terminale S Science de l ingénieur Nombre total d élèves : 3 Nombre de s pour ce projet :2 Boite aux lettres communicante On se propose d'équiper une boite aux lettres normalisée d'un

Plus en détail

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques Introduction Définition Actions à mettre en œuvre Bonnes pratiques Introduction Introduction Production- Vente - Consommation Télévision Documents

Plus en détail

Assistance à la rédaction du cahier de charges fonctionnel suite à votre expression de besoins.

Assistance à la rédaction du cahier de charges fonctionnel suite à votre expression de besoins. NOTRE OFFRE «CODE à BARRES» L'implémentation de systèmes code à barres et/ou terminaux mobiles peut intervenir dans tout ou partie des activités de votre entreprise : la gestion de stocks, la logistique,

Plus en détail

CPU ou UCT. Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.

CPU ou UCT. Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç. CPU ou UCT Processor (data processing) Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.par UCT, en ang. CPU (Central Processing Unit) CPU+mémoire

Plus en détail

Gérer les ventes avec le CRM Servicentre

Gérer les ventes avec le CRM Servicentre «Augmentez votre chiffre d affaires en prenant le contrôle de vos activités de ventes» 1 Gérer les ventes avec le CRM Servicentre L ÉVOLUTION EN SOLUTIONS INTÉGRÉES Un développeur de logiciels d expérience

Plus en détail

Technologie informatique : les périphériques. Par Thierry BELVIGNE

Technologie informatique : les périphériques. Par Thierry BELVIGNE Technologie informatique : les périphériques. Par Thierry BELVIGNE Haut parleurs ( enceintes ) Ecran cathodique CRT Ecran Plat LCD Scanner Imprimantes Disque dur Externe Graveur DVDrom externe Les Clefs

Plus en détail

Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce

Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce MONEY CARD Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce Fidéliser ses clients Face à la diversité de l'offre et à la multiplication des formes de distribution, fidéliser est devenu le maître mot

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

Barres Manuel d utilisation. Manuel d utilisation. version I.2.0. Copyright Antilog 1998/2002 Tous droits réservés. www.log-1.com JT.Gueux@log-1.

Barres Manuel d utilisation. Manuel d utilisation. version I.2.0. Copyright Antilog 1998/2002 Tous droits réservés. www.log-1.com JT.Gueux@log-1. Barres 1 234567 890128 Manuel d utilisation version I.2.0 Copyright Antilog 1998/2002 Tous droits réservés www.log-1.com JT.Gueux@log-1.com page 1/13 page 2/13 Antilog 129 rue du Marais 59160 LOMME FRANCE

Plus en détail

Un parking hautement sécurisé pour un nouveau centre commercial à la pointe des nouvelles tendances de consommation

Un parking hautement sécurisé pour un nouveau centre commercial à la pointe des nouvelles tendances de consommation Case Study So Ouest Buffalo Technology et Elbex équipent en solutions de stockage réseau et en vidéoprotection le parking du nouveau centre commercial urbain chic So Ouest en région Ile de France Les TeraStation

Plus en détail

pour une performance globale et durable

pour une performance globale et durable www.astree-software.fr Une innovation est belle lorsqu elle est simple Editeur du logiciel MES AquiWEB pour une performance globale et durable Astrée Software a une vision différente des projets informatiques

Plus en détail

Numérisation de l information

Numérisation de l information Numérisation de l Une est un élément de connaissance codé à l aide de règles communes à un ensemble d utilisateurs. Le langage, l écriture sont des exemples de ces règles. 1 Comment les s sont-elles transmises?

Plus en détail

En classe de quatrième

En classe de quatrième En classe de quatrième La classe de quatrième permet à l élève d aborder les six approches du programme sur le domaine d application du confort et domotique. Les différents centres d intérêt prennent appui

Plus en détail