PREFET DES COTES-D ARMOR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PREFET DES COTES-D ARMOR"

Transcription

1 PREFET DES COTES-D ARMOR direction départementale des territoires et de la mer service eau, environnement, forêt Arrêté portant prescriptions spécifiques à déclaration, en application de l'article L du code de l'environnement, relative à la gestion des eaux pluviales du lotissement communal de Saint-Hugeon Commune de Lannion Le Préfet des Côtes-d'Armor Officier de la Légion d'honneur VU le code de l'environnement, notamment les articles L et suivants, et R et suivants ; VU le code général des collectivités territoriales ; VU le schéma directeur d aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) du bassin Loire-Bretagne approuvé le 18 novembre 2009 ; VU le décret n du 16 février 2010, modifiant le décret n du 29 avril 2004 modifié, relatif aux pouvoirs des préfets, à l organisation et à l action des services de l Etat dans les régions et les départements ; VU l'arrêté préfectoral du 1 er février 2008 relatif à l'interdiction d'utilisation des produits phytosanitaires à proximité de l'eau ; VU la demande de déclaration au titre de l article L du code de l environnement reçue, à la direction départementale des territoires et de la mer des Côtes-d'Armor, le 3 août 2012, présentée par M. le maire de Lannion (adresse : B.P Lannion Cedex), enregistrée sous le n D 12/117 EP, et relative à la gestion des eaux pluviales du lotissement prévu au lieu-dit «Saint-Hugeon» sur sa commune ; VU les pièces du dossier présenté à l'appui dudit projet et comprenant notamment : - l'identification du demandeur, - la localisation du projet, - la présentation et les principales caractéristiques du projet, - les rubriques de la nomenclature concernées, - le document d incidences, - les moyens de surveillance et d intervention, - les éléments graphiques ; VU le récépissé de déclaration en date du 16 août 2012 délivrée par la direction départementale des territoires et de la mer des Côtes-d'Armor ; VU l'absence d'observations du maire de Lannion concernant les prescriptions spécifiques sollicitées par le courrier que lui a expédié la direction départementale des territoires et de la mer des Côtes-d'Armor le 30 août 2012 ; DDTM SEEF - 1 rue du Parc - CS Saint-Brieuc Cedex - TEL (0,12 /mn)

2 VU l'arrêté préfectoral en date du 1 er juin 2012 donnant délégation de signature à M. Gérard FALLON, directeur départemental des territoires et de la mer des Côtes-d'Armor ; CONSIDERANT que les prescriptions du présent arrêté ont pour objectif de faire respecter les orientations du SDAGE Loire-Bretagne et de garantir les intérêts visés à l'article L du code de l'environnement ; CONSIDERANT que les ouvrages prévus dans le dossier de déclaration vont limiter l'impact des rejets d'eaux pluviales sur le milieu naturel et sur les cours d'eaux affluents du ruisseau du Rusquet, affluent du Léguer ; SUR proposition du directeur départemental des territoires et de la mer des Côtes-d'Armor ; ARTICLE 1 er : Objet de la déclaration A R R E T E Il est donné acte au maire de Lannion (identifié dans le présent arrêté comme le maître d'ouvrage) de sa déclaration, en application de l article L du code de l environnement, sous réserve des prescriptions énoncées aux articles suivants, concernant la gestion des eaux pluviales du lotissement prévu au lieu-dit «Saint-Hugeon», situé sur la commune de Lannion. Cette opération relève de la rubrique suivante de la nomenclature des opérations soumises à déclaration et à autorisation, annexée à l article R du code de l environnement : rubrique de la nomenclature nature volume des activités rejet d'eaux pluviales dans les eaux douces superficielles ou sur le sol ou dans le sous-sol, la surface totale du projet augmentée de la surface correspondant à la partie du bassin naturel dont les écoulements sont interceptés par le projet, étant : 2 Supérieure à 1 ha, mais inférieure à 20 ha régime déclaration ARTICLE 2 : Prescriptions spécifiques relatives aux ouvrages Le réseau de collecte et les ouvrages de rétention pour les parties collectives seront dimensionnés pour un événement pluviométrique centennal. Les ouvrages collectifs et individuels de collecte et de régulation des eaux seront réalisés sur la base des calculs et éléments techniques fournis dans le dossier de déclaration. Le maître d'ouvrage est chargé d'élaborer et de soumettre un règlement du lotissement aux futurs propriétaires de lots. Ce règlement du lotissement rappellera l'obligation de la mise en place, par lot, de dispositifs de gestion des eaux. Il comprendra une note technique sur les ouvrages individuels de gestion des eaux de pluie et de ruissellement (schéma-type, dimensionnement, conception et entretien), ainsi qu'une information sur l'usage des produits phytosanitaires et ce, conformément à l'arrêté préfectoral du 1 er février 2008 relatif à l'interdiction d'utilisation des produits phytosanitaires à proximité de l'eau. 2

3 Ce règlement du lotissement sera signé par chaque propriétaire de lot et transmis en copie à la direction départementale des territoires et de la mer des Côtes-d'Armor service eau, environnement, forêt unité eau et milieux aquatiques (voir adresse au bas de la première page de cet arrêté). Dès le début des travaux, l ensemble des ruissellements des terrains sera collecté par un réseau de fossés temporaires et régulé dans un ouvrage de rétention-régulation, afin d'éviter tout rejet direct d eaux vers le milieu récepteur. Les déblais excédentaires non utilisés sur le chantier seront enlevés et emmenés, soit pour être mis en dépôt, en dehors des fonds de vallées et des zones humides, soit pour être utilisés sur d autres chantiers. La destination précise de ces déblais sera arrêtée lors de la consultation des entreprises de travaux publics, lesquelles ont obligation d assurer la gestion et la traçabilité de leurs déchets, conformément aux dispositions réglementaires en vigueur. Le maître d'ouvrage portera à la connaissance de la direction départementale des territoires et de la mer des Côtes-d'Armor (service eau, environnement, forêt - unité eau et milieux aquatiques - voir adresse au bas de la première page de cet arrêté) le lieu de destination de ces déblais. ARTICLE 3 : Moyens d'exploitation, de surveillance et de contrôle Les ouvrages seront régulièrement entretenus de manière à garantir le bon fonctionnement des dispositifs d évacuation, de traitement, de régulation et d obturation. Le maître d'ouvrage est responsable des installations des parties communes. Il doit veiller à leur fonctionnement et à leur bon entretien. Il peut déléguer cette mission à un exploitant dûment mandaté par lui à cet effet ; dans ce cas, il doit en informer la direction départementale des territoires et de la mer des Côtes-d'Armor service eau, environnement, forêt unité eau et milieux aquatiques (voir adresse au bas de la première page de cet arrêté). Le maître d'ouvrage tient à jour un registre d'exploitation tenu à la disposition des agents de la direction départementale des territoires et de la mer des Côtes-d'Armor service eau, environnement, forêt unité eau et milieux aquatiques, et comportant notamment les informations suivantes : - les dates des opérations d entretien des installations collectives ; - les incidents ou accidents enregistrés. ARTICLE 4 : Moyens d'intervention en cas d'incident ou d'accident Le maître d'ouvrage mettra en place tout moyen pour assurer une intervention sur les ouvrages en cas d'incident ou d'accident. Il devra intervenir notamment pour manœuvrer les vannes des ouvrages, en vue de contenir une pollution. Le maître d'ouvrage est tenu de déclarer, dès qu il en a connaissance, au préfet des Côtes-d'Armor (direction départementale des territoires et de la mer des Côtes-d'Armor service eau, environnement, forêt unité eau et milieux aquatiques - voir adresse au bas de la première page de cet arrêté), les accidents ou incidents intéressant les installations, ouvrages, travaux ou activités, faisant l objet du présent arrêté, qui sont de nature à porter atteinte aux intérêts mentionnés à l article L du code de l environnement. Cette information se fait conformément à l article L du code de l environnement. 3

4 Sans préjuger des mesures que peut prescrire le préfet des Côtes-d'Armor (direction départementale des territoires et de la mer), la personne à l origine de l incident ou de l accident, le maître d'ouvrage ou l'exploitant doit prendre ou faire prendre toute disposition nécessaire pour mettre fin aux causes de danger ou d atteinte au milieu aquatique, pour évaluer leurs conséquences et y remédier. ARTICLE 5 : Conformité du dossier déposé et modifications Les installations, ouvrages, travaux ou activités, objet du présent arrêté, sont situées, installées et exploitées conformément aux plans et contenu du dossier de demande de déclaration, sans préjuger des dispositions du présent arrêté. Toute modification apportée aux ouvrages, aux installations, à leur mode d utilisation, à la réalisation des travaux ou à l aménagement en résultant, à l exercice des activités ou à leur voisinage et entraînant un changement notable des éléments du dossier de déclaration initiale, doit être portée, avant sa réalisation, à la connaissance du préfet des Côtes-d'Armor (direction départementale des territoires et de la mer - service eau, environnement, forêt - unité eau et milieux aquatiques - voir adresse au bas de la première page de cet arrêté) qui peut exiger une nouvelle déclaration. Si le maître d'ouvrage veut obtenir la modification de certaines des prescriptions spécifiques applicables aux installations, il en fera la demande au préfet des Côtes-d'Armor (direction départementale des territoires et de la mer des Côtes-d'Armor - service eau, environnement, forêt - unité eau et milieux aquatiques - voir adresse au bas de la première page de cet arrêté) qui statuera alors par arrêté. Le silence gardé par l administration pendant plus de trois mois sur la demande du maître d'ouvrage vaut décision de rejet. ARTICLE 6 : Transmissions et informations Le maître d'ouvrage doit, sur leur demande, permettre aux agents de la direction départementale des territoires et de la mer des Côtes-d'Armor (service eau, environnement, forêt unité eau et milieux aquatiques), de procéder à toutes les mesures et vérifications utiles à la constatation de l exécution du présent arrêté. Quinze jours au moins avant la date de démarrage des travaux, le maître d'ouvrage devra présenter pour accord de la direction départementale des territoires et de la mer des Côtes-d'Armor (service eau, environnement, forêt unité eau et milieux aquatiques - voir adresse au bas de la première page de cet arrêté), un dossier comprenant le planning des travaux et les plans d exécution des ouvrages hydrauliques. La destination des déblais sera explicitement précisée et justifiée dans ce dossier. ARTICLE 7 : Récolement Le maître d'ouvrage devra transmettre à la direction départementale des territoires et de la mer des Côtes-d Armor (service eau, environnement, forêt - unité eau et milieux aquatiques - voir adresse au bas de la première page de cet arrêté), un plan de récolement des ouvrages des parties communes (réseaux et ouvrages éventuels de rétention - régulation des eaux pluviales), au plus tard 3 mois après la fin des travaux de viabilisation du lotissement. 4

5 En cas de changement de maître d'ouvrage des installations collectives de collecte et de traitement des eaux, une information doit être transmise à la direction départementale des territoires et de la mer des Côtes-d Armor (service eau, environnement, forêt - unité eau et milieux aquatiques - voir adresse au bas de la première page de cet arrêté), 1 mois avant celui-ci. ARTICLE 8 : Accès et contrôles des installations Les agents chargés de la police de l eau et des milieux aquatiques auront libre accès aux installations, ouvrages, travaux ou activités autorisés par la présente autorisation, dans les conditions fixées par le code de l environnement. Ils pourront demander communication de toute pièce utile au contrôle de la bonne exécution du présent arrêté. Ces agents peuvent participer à des campagnes de contrôles des ouvrages et de qualité des eaux collectées et rejetées, aux frais du maître d'ouvrage. ARTICLE 9 : Droits des tiers Les droits des tiers sont et demeurent expressément réservés. ARTICLE 10 : Autres réglementations Le présent arrêté ne dispense en aucun cas le maître d'ouvrage de faire les déclarations ou d obtenir les autorisations requises par d autres réglementations. ARTICLE 11 : Sanctions Toute infraction aux dispositions du présent arrêté relève de l'article R et des articles L à L du code de l environnement. ARTICLE 12 : Publication et information des tiers Une copie de cet arrêté sera transmise à la mairie de la commune de Lannion, pour affichage, pendant une durée minimale d un mois. Ces informations seront mises à disposition du public sur le site internet de la préfecture des Côtes-d Armor, durant une durée d au moins 6 mois. 5

6 ARTICLE 13 : Voies et délais de recours Le présent arrêté est susceptible de recours devant le tribunal administratif de Rennes : - par les tiers, dans un délai d un an à compter de l affichage du présent arrêté, en mairie de Lannion. Toutefois, si la mise en service de l installation n est pas intervenue six mois après l affichage du présent arrêté, le délai de recours continue à courir jusqu à l expiration d une période de six mois après cette mise en service ; - par le maître d'ouvrage, dans un délai de deux mois à compter de la date de notification du présent arrêté. Dans le même délai de deux mois, le maître d'ouvrage peut présenter un recours gracieux. Le silence gardé par l administration pendant plus deux mois sur la demande de recours gracieux emporte décision implicite de rejet de cette demande, conformément à l article R du code de justice administrative. ARTICLE 14 : Exécution - Le sous-préfet de l'arrondissement de Lannion, - le maire de Lannion, - le directeur départemental des territoires et de la mer des Côtes-d Armor sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l exécution du présent arrêté qui sera publié au recueil des actes administratifs de la préfecture des Côtes-d Armor, et dont une ampliation sera tenue à la disposition du public en mairie de Lannion. Fait à Saint-Brieuc, le 18 mars 2013 Pour le Préfet et par délégation, Le directeur départemental des territoires et de la mer, signé : Gérard FALLON 6

Préfecture de Côte d'or

Préfecture de Côte d'or Préfecture de Côte d'or Service Navigation Rhône-Saône Service Eau Risques Environnement Arrêté préfectoral n 173 autorisant la reconstruction et l'automatisation du barrage d'auxonne et Tillenay sur la

Plus en détail

Service Eau et Biodiversité Unité Usages de l Eau RECEPISSE DE DECLARATION

Service Eau et Biodiversité Unité Usages de l Eau RECEPISSE DE DECLARATION PRÉFET DE LA MAYENNE Direction départementale des Territoires Service Eau et Biodiversité Unité Usages de l Eau RECEPISSE DE DECLARATION Concernant le rejet des eaux usées et pluviales de l aire de service

Plus en détail

PREFET DU BAS-RHIN. Le Préfet de la Région Alsace, Préfet du Bas-Rhin,

PREFET DU BAS-RHIN. Le Préfet de la Région Alsace, Préfet du Bas-Rhin, 1 Direction départementale des Territoires du Bas-Rhin PREFET DU BAS-RHIN Service Environnement et Gestion des Espaces 14, rue du Maréchal Juin BP 61003 67070 STRASBOURG CEDEX ARRETE PREFECTORAL portant

Plus en détail

INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION

INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION Opérations de superficie supérieure ou égale à 1 ha et opérations de superficie inférieure à 1 ha mais comprenant au moins 3 lots Dossiers

Plus en détail

Le Préfet du Loiret Officier de la Légion d'honneur Commandeur de l'ordre National du Mérite

Le Préfet du Loiret Officier de la Légion d'honneur Commandeur de l'ordre National du Mérite Direction départementale de la protection des populations Service de la sécurité de l environnement industriel Affaire suivie par Nadège ROLAIN Téléphone : 02.38.42.42.77 Courriel : nadege.rolain@loiret.gouv.fr

Plus en détail

ARRETE. Le préfet de Maine-et-Loire Chevalier de la Légion d Honneur

ARRETE. Le préfet de Maine-et-Loire Chevalier de la Légion d Honneur DIRECTION DE l INTERMINISTERIALITE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE Bureau de l utilité publique Arrêté Complémentaire DIDD/2010 n 424 Syndicat de Copropriété du Centre Commercial de la Girardière Modification

Plus en détail

PREFET D'ILLE-ET-VILAINE ARRETE D'AUTORISATION

PREFET D'ILLE-ET-VILAINE ARRETE D'AUTORISATION DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER Service Eau et Biodiversité PREFET D'ILLE-ET-VILAINE ARRETE D'AUTORISATION Agrément n 35-2011-00121 portant agrément d'une entreprise réalisant des

Plus en détail

ARRÊTE. Article 1. Article 2

ARRÊTE. Article 1. Article 2 REPUBLIQUE FRANCAISE Commune de Serraval dossier n DP 074 265 12 X0007 date de dépôt : 29 février 2012 demandeur : Monsieur BERNARD-BERNARDET Christophe pour : division création de 2 lots adresse terrain

Plus en détail

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Les plans d'eau peuvent avoir des usages différents à savoir agrément, défense contre l'incendie, élevage de poissons, irrigation,

Plus en détail

ARRETE COMPLEMENTAIRE N 2012-178-0023

ARRETE COMPLEMENTAIRE N 2012-178-0023 DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS Service protection de l'environnement GRENOBLE, LE 26 JUIN 2012 AFFAIRE SUIVIE PAR : Michelle LEDROLE : 04.56.59.49.61 : 04.56.59.49.96 ARRETE

Plus en détail

RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Chapitre I er Dispositions générales Article 1. Objet du règlement L objet du présent règlement est de déterminer les relations entre les usagers

Plus en détail

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité)

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Présentation : Réunion ADS du 10 avril 2008 1 Les recours à l égard des permis (permis de construire, permis de démolir, permis d aménager)

Plus en détail

Règlement de service du SDAA 54

Règlement de service du SDAA 54 Règlement de service du SDAA 54 Sommaire Chapitre I préambule... 2 Chapitre II - Dispositions générales... 2 Article 1er : Objet du règlement... 2 Article 2 : Champ d application territorial... 2 Article

Plus en détail

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL D URGENCE. N 2015027-0011 du 27 janvier 2015 LE PRÉFET DE VAUCLUSE CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL D URGENCE. N 2015027-0011 du 27 janvier 2015 LE PRÉFET DE VAUCLUSE CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR PREFET DE VAUCLUSE Direction départementale de la protection des populations Service prévention des risques techniques Affaire suivie par : Isabelle ABBATE Téléphone : 04 88 17 88 84 Télécopie : 04 88

Plus en détail

RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME

RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME INFORMATIONS JURIDIQUES J 14 Mutuelle des architectes français assurances OCTOBRE 2007 ANNULE ET REMPLACE LA FICHE J 14 DE FÉVRIER 1998 RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME La réforme des autorisations

Plus en détail

Règlement du Service Public d'assainissement Non Collectif

Règlement du Service Public d'assainissement Non Collectif Règlement du Service Public d'assainissement Non Collectif Chapitre I Dispositions Générales Article 1 : Objet du règlement L'objet du présent règlement est de déterminer les relations antre les usagers

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU RHONE EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON ARRETE N 2013-07-15-R-0287 commune(s) : Villeurbanne objet : Autorisation de déversement

Plus en détail

DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU. ( pour du débardage ) RUBRIQUES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L OPERATION PREFET DU JURA

DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU. ( pour du débardage ) RUBRIQUES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L OPERATION PREFET DU JURA PREFET DU JURA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES JURA Pôle eau DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU ( pour du débardage ) RUBRIQUES Certains travaux en rivière sont soumis à

Plus en détail

Note de synthèse environnementale et juridique

Note de synthèse environnementale et juridique Angers Loire Métropole Note de synthèse Règlement de zonage des Eaux Pluviales Juillet 2015 HYN16836X Informations qualité Informations qualité Titre du projet Titre du document Note de synthèse Règlement

Plus en détail

APPEL A PROJETS : «Gestion durable des eaux de pluie dans les projets d aménagements urbains» CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROJETS : «Gestion durable des eaux de pluie dans les projets d aménagements urbains» CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS : «Gestion durable des eaux de pluie dans les projets d aménagements urbains» CAHIER DES CHARGES Date de lancement de l appel à projets : 9 janvier 2015 Date limite d envoi des dossiers

Plus en détail

Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles

Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles Compétences «gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations» BUTLEN Jean-Baptiste MEDDE/DEB/AT Ministère

Plus en détail

Parlement européen EP/DGPRES/SEC/SER/2013-019 Clauses et Spécifications Techniques Particulières. Documents

Parlement européen EP/DGPRES/SEC/SER/2013-019 Clauses et Spécifications Techniques Particulières. Documents Parlement européen EP/DGPRES/SEC/SER/2013-019 Clauses et Spécifications Techniques Particulières La présente fiche fixe les spécifications techniques particulières minimales concernant les documents dus

Plus en détail

FICHE SYNTHETIQUE EAUX PLUVIALES

FICHE SYNTHETIQUE EAUX PLUVIALES - 1 - DDT de l'essonne Service de l'environnement Bureau de l'eau Boulevard de France 91010 EVRY CEDEX Sept 2010 FICHE SYNTHETIQUE EAUX PLUVIALES Rappel de la réglementation Les ouvrages, installations,

Plus en détail

Avis bureau Limitation d un rejet d EP dans l étier du Pouliguen et utilisation d une saline comme BT temporaire - Le Pouliguen

Avis bureau Limitation d un rejet d EP dans l étier du Pouliguen et utilisation d une saline comme BT temporaire - Le Pouliguen 2007: étude hydraulique SDAP Actuellement en révision de PLU avec intégration du zonage d assainissement pluvial Dossier concerne l aménagement d un sousbvafinlimiterlerejetdansl étier Article 1 : Protection

Plus en détail

Le rejet des eaux usées

Le rejet des eaux usées 13 Eaux usées, contexte légal et réglementaire Les eaux usées, si elles étaient rejetées dans le milieu sans traitement, pollueraient gravement l environnement et la ressource en eau. En effet, certaines

Plus en détail

MODIFICATION D'UN INVENTAIRE VALIDÉ

MODIFICATION D'UN INVENTAIRE VALIDÉ PROCÉDURE A DESTINATION DES MAITRES D'OUVRAGE DES INVENTAIRES DE ZONES HUMIDES SUR LE FINISTÈRE MODIFICATION D'UN INVENTAIRE VALIDÉ 2 Contexte Cette procédure est proposée par la CAMA et a fait l'objet

Plus en détail

Évaluation des incidences Natura 2000 Trame simplifiée pour les actes d'urbanisme

Évaluation des incidences Natura 2000 Trame simplifiée pour les actes d'urbanisme Évaluation des incidences Natura 2000 Trame simplifiée pour les actes d'urbanisme 1 / 14 Sommaire PREAMBULE...3 1. Description du projet...4 2. Identification du ou des sites Natura 2000 concernés...5

Plus en détail

Autorisation et Convention

Autorisation et Convention Autorisation et Convention Déversement d eaux usées non domestiques dans les réseaux publics de collecte Entreprises et Collectivités : procédures pour être en conformité avec la loi Crédit photo CA Évry

Plus en détail

PORTANT PRESCRIPTIONS SPECIALES ---- Société TOTAL MARKETING SERVICES. ---- Commune de MERCEUIL 21190 ----

PORTANT PRESCRIPTIONS SPECIALES ---- Société TOTAL MARKETING SERVICES. ---- Commune de MERCEUIL 21190 ---- Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Unité territoriale de Côte d'or A R R E T E P R E F E C T O R A L PORTANT PRESCRIPTIONS SPECIALES Société TOTAL MARKETING SERVICES

Plus en détail

Direction départementale des territoires NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS OU SECRETARIATS DE MAIRIE

Direction départementale des territoires NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS OU SECRETARIATS DE MAIRIE PRÉFET DES ARDENNES Direction départementale des territoires Service Sécurité et bâtiment durable Accessibilité ddt-accessibilite@ardennes.gouv.fr NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C. Règlement Intérieur Type

Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C. Règlement Intérieur Type Communauté de communes du Yeun Elez Place de la Mairie 29530 LOQUEFFRET Tél. 02.98.26.43.99 - Fax : 02.98.26.44.58 courriel: cc.yeun.ellez@wanadoo.fr Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C.

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL. portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels électriques de la société GEMFI à Châteaubourg

ARRETE PREFECTORAL. portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels électriques de la société GEMFI à Châteaubourg PREFECTURE Direction de la Coordination Interministérielle et de l'action Départementale Bureau des installations classées ARRETE PREFECTORAL portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels

Plus en détail

Appel à projet : gestion innovante des eaux de ruissellement. Jeudi 12 février 2013 réunion DAEEL

Appel à projet : gestion innovante des eaux de ruissellement. Jeudi 12 février 2013 réunion DAEEL Appel à projet : gestion innovante des eaux de ruissellement Jeudi 1 février 013 réunion DAEEL 1 1. Contexte, objectifs, planning & critères de sélection. Présentation globale des réponses 3. Présentation

Plus en détail

Cahier de recommandations n 1 : Gestion des eaux pluviales pour les aménagements urbains futurs

Cahier de recommandations n 1 : Gestion des eaux pluviales pour les aménagements urbains futurs Cahier de recommandations n 1 : Gestion des eaux pluviales pour les aménagements urbains futurs Juillet 2003 2, Rue Jacques Prévert 59650 Villeneuve d'ascq France +33 (0)3 20190240 Téléphone 03 20 19

Plus en détail

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Contrat de rivière et PLU sur les secteur soumis à l aléa inondation Exemple de la commune de Venelles

Plus en détail

La réforme des études d'impact et de l'enquête publique

La réforme des études d'impact et de l'enquête publique La réforme des études d'impact et de l'enquête publique Sous-préfecture juillet 2012 DREAL Picardie DIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE PICARDIE Décret n 2011-2021

Plus en détail

Loi de programme 67-1174 du 28 Décembre 1967 relative à la restauration des monuments historiques et à la protection des sites

Loi de programme 67-1174 du 28 Décembre 1967 relative à la restauration des monuments historiques et à la protection des sites Loi de programme 67-1174 du 28 Décembre 1967 relative à la restauration des monuments historiques et à la protection des sites Titre I er : Monuments historiques Art. 1 er. - Est approuvé, dans la limite

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) SOMMAIRE PREAMBULE.........p 2 1- Rappel de la réglementation...p 2 2- Missions du SPANC..p 2 CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES...p

Plus en détail

Règlement intercommunal d assainissement non collectif

Règlement intercommunal d assainissement non collectif Règlement intercommunal d assainissement non collectif Chapitre I : Dispositions générales Article 1 er Objet du règlement L objet du présent règlement est de déterminer les relations entre les usagers

Plus en détail

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur PRÉFET DE LA SEINE-MARITIME DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER Affaire suivie par : Cyril Teillet Tél. : 02 35 58 54 28 Fax : 02 35 58 55 63 Mél : cyril.teillet@seine-maritime.gouv.fr

Plus en détail

ASA DU CEOU SITE DE COMBE DE PARIS - VAILLAC Note concernant la procédure de première mise en eau

ASA DU CEOU SITE DE COMBE DE PARIS - VAILLAC Note concernant la procédure de première mise en eau ASA DU CEOU SITE DE COMBE DE PARIS - VAILLAC Note concernant la procédure de première mise en eau La première mise en eau d'un barrage est une opération délicate et doit être conduite par le maître d ouvrage,

Plus en détail

Installations de stockage de déchets inertes. 2006 mise à jour 2012 SOURCE D INFORMATION PREAMBULE

Installations de stockage de déchets inertes. 2006 mise à jour 2012 SOURCE D INFORMATION PREAMBULE Installations de stockage de déchets inertes 2006 mise à jour 2012 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir du Décret n 2006-302 du 15 mars 2006 relatif aux installations

Plus en détail

Inrap / Procédures réglementaires

Inrap / Procédures réglementaires Procédures réglementaires DIAGNOSTIC Étape 1 Prescription Sont présumés faire l objet de prescriptions archéologiques préalablement à leur réalisation tous les projets d aménagements affectant ou susceptibles

Plus en détail

A R R E T E - portant déclaration d'utilité publique les travaux d'aménagement de la ZAC des Guettes à Ingré

A R R E T E - portant déclaration d'utilité publique les travaux d'aménagement de la ZAC des Guettes à Ingré Préfecture Direction des collectivités locales et de l'aménagement Bureau de l'aménagement et de l'urbanisme A R R E T E - portant déclaration d'utilité publique les travaux d'aménagement de la ZAC des

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF - RÈGLEMENT DE SERVICE -

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF - RÈGLEMENT DE SERVICE - ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF - RÈGLEMENT DE SERVICE - SOMMAIRE PREAMBULE......... p 2 1- Rappel de la réglementation...p 2 2- Missions du SPANC....p 2 CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 - Objet

Plus en détail

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Fonctionnaire délégué, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme,

Plus en détail

Récépissé de depôt d une déclaration préalable

Récépissé de depôt d une déclaration préalable Récépissé de depôt d une déclaration préalable MINISTÈRE CHARGÉ Madame, Monsieur, Vous avez déposé une déclaration préalable à des travaux ou aménagements non soumis à permis. Le délai d instruction de

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA CREUSE

PRÉFECTURE DE LA CREUSE PRÉFECTURE DE LA CREUSE Direction Départementale des Services Vétérinaires de la Creuse 9, Avenue Fayolle - B.P. 321-23006 GUERET Tél. 05 55 41 72 20 - Fax. 05 55 41 72 39 Janvier 2005 Les pouvoirs du

Plus en détail

Règlement du Service de L Assainissement Collectif

Règlement du Service de L Assainissement Collectif Règlement du Service de L Assainissement Collectif Préambule La commune de Saint Lyé La Forêt assure, outre l approvisionnement de son territoire en eau potable, la collecte des eaux usées et leur traitement

Plus en détail

La réforme des études d'impact «le cas par cas»

La réforme des études d'impact «le cas par cas» Journée d'information Commissaires Enquêteurs Limousin et Indre Lundi 17 septembre 2012 La réforme des études d'impact «le cas par cas» Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement

Plus en détail

Seul l arrêté fait foi pour fixer le contenu des prescriptions à justifier. Justifications à apporter dans le dossier de demande d enregistrement.

Seul l arrêté fait foi pour fixer le contenu des prescriptions à justifier. Justifications à apporter dans le dossier de demande d enregistrement. Guide de justification rubrique 2515 (broyage, concassage, criblage ) Arrêté ministériel de prescriptions générales pour les installations soumises à enregistrement Comme indiqué à l article 3 de l arrêté

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES AUX ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES AUX ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES AUX ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC 28/01/2015 La loi 2005-102 du 11 février 2005 pour «l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

Commission Thématique «Risques majeurs» Vendredi 13 juin 2008 14h Péronne SOMMAIRE

Commission Thématique «Risques majeurs» Vendredi 13 juin 2008 14h Péronne SOMMAIRE COMMISSION LOCALE DE L EAU SAGE DE LA HAUTE-SOMME Commission Thématique «Risques majeurs» Vendredi 13 juin 2008 14h Péronne SOMMAIRE 1. Objectifs de la réunion...2 2. Contexte...2 2.1. Rappel de fonctionnement

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2014-1155 du 9 octobre 2014 relatif à la gestion du compte personnel de prévention

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR

RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR 1 Tome 1 REPUBLIQUE FRANÇAISE PREFECTURE DE LA CHARENTE-MARITIME COMMUNE DE SAINTE-SOULLE ENQUETE PUBLIQUE relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PROCÉDURE LOI SUR L EAU (ART. R.214-6 À R.214-56)...17

TABLE DES MATIÈRES PROCÉDURE LOI SUR L EAU (ART. R.214-6 À R.214-56)...17 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE...10 HISTORIQUE SUCCINCT...10 RAPPEL SUR LES DIFFÉRENTS TEXTES EN VIGUEUR S APPLIQUANT À UN PROJET D AMÉNAGEMENT 10 Le code civil : servitude d écoulement...10

Plus en détail

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel N 38 Développement durable n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 19/02/2013 ISSN 1769-4000 CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L

Plus en détail

EAUX PLUVIALES Réglementation et Doctrines

EAUX PLUVIALES Réglementation et Doctrines EAUX PLUVIALES Réglementation et Doctrines Doctrine validée et présentée au CODERST du 16 février 2010 Complétée et présentée au CODERST du 18 septembre 2012 Août 2012 DDTM 59 «Doctrine Eaux Pluviales»

Plus en détail

Après examen par le conseil des ministres réuni le 18 ramadan 1418 (17 janvier 1998), Décrète :

Après examen par le conseil des ministres réuni le 18 ramadan 1418 (17 janvier 1998), Décrète : Décret n 2-97-487 du 6 chaoual 1418 (4 février 1998) fixant la procédure d'octroi des autorisations et des concessions relatives au domaine public hydraulique. Le Premier Ministre, Vu la loi n 10-95 sur

Plus en détail

REGLEMENT DE SERVICE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

REGLEMENT DE SERVICE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REGLEMENT DE SERVICE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 SOMMAIRE CHAPITRE I ER : DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 ER : OBJET DU REGLEMENT ARTICLE 2 : CHAMP D APPLICATION TERRITORIAL ARTICLE 3 : DEFINITIONS

Plus en détail

Campagne de communication «Soyez Branché, raccordez-vous» Une aide financière aux habitants un geste pour l environnement (jusqu à 100% d aide)

Campagne de communication «Soyez Branché, raccordez-vous» Une aide financière aux habitants un geste pour l environnement (jusqu à 100% d aide) Campagne de communication «Soyez Branché, raccordez-vous» Une aide financière aux habitants un geste pour l environnement (jusqu à 100% d aide) Sommaire Communiqué : le raccordement au réseau public d

Plus en détail

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7 Les Formalités concernant les Etablissements Recevant du Public Cahier Technique n 7 Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles,

Plus en détail

Récépissé de depôt d une demande de permis de démolir

Récépissé de depôt d une demande de permis de démolir Récépissé de depôt d une demande de permis de démolir Madame, Monsieur, Vous avez déposé une demande de permis de démolir. Le délai d instruction de votre dossier est de DEUX MOIS et, si vous ne recevez

Plus en détail

Mairie de Mallemoisson

Mairie de Mallemoisson Mairie de Mallemoisson Place de la République - B.P 28 Tél : 04.92.34.65.03 04510 MALLEMOISSON Fax : 04.92.34.77.23 E-mail : mairiemallemoisson@wanadoo.fr Site internet : www.mairie-mallemoisson.fr REGLEMENT

Plus en détail

Qu est-ce qu un SAGE?

Qu est-ce qu un SAGE? Mercredi 6 mai 2015 Mont-de-Marsan Conférence de presse Qu est-ce qu un SAGE? Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux La recherche d un équilibre durable entre la protection des milieux aquatiques

Plus en détail

Guide de la notation 2014

Guide de la notation 2014 Guide de la notation 2014 Saint Martin d Hères, le 31 décembre 2014 Note d information n 14.43 Nos réf. : SF/SA Contact : carrieres@cdg38.fr Nous vous transmettons la procédure concernant la notation au

Plus en détail

Contrat de prestations

Contrat de prestations Contrat de prestations entre La République et Canton du Jura, représentée par le Gouvernement et La Fédération Cantonale des Pêcheurs Jurassiens ci-après la FCPJ Préambule A l'occasion de la révision récente

Plus en détail

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 Les textes de référence : ordonnance n 2005-1527 du 8 décembre 2005 relative au permis de construire et aux autorisations

Plus en détail

Gestion des temps de travail et de repos du personnel d exploitation des routes. Club COTITA Entretien, Exploitation et Sécurité du 10 octobre 2013

Gestion des temps de travail et de repos du personnel d exploitation des routes. Club COTITA Entretien, Exploitation et Sécurité du 10 octobre 2013 Gestion des temps de travail et de repos du personnel d exploitation des routes Club COTITA Entretien, Exploitation et Sécurité du 10 octobre 2013 Les textes réglementaires concernant les temps de travail

Plus en détail

ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Bases juridiques et dernières évolutions règlementaires Séminaire des animateurs territoriaux, le 26 juin 2012 Ludiana KORTH, chargée d étude juridique

Plus en détail

LA FABRICATION ET LE COMMERCE

LA FABRICATION ET LE COMMERCE DLPAJ/CAB/BPA LA FABRICATION ET LE COMMERCE Code de la sécurité intérieure (L 313-1 et suivants) Code de la défense (L2332-1 et suivants) Chapitre III du décret n 2013-700 du 30 juillet 2013 Pour le commerce

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DES REJETS D'EAU PLUVIALES

PRISE EN COMPTE DES REJETS D'EAU PLUVIALES Commune de GEX 77 rue de l'horloge 01 110 GEX Tél : 04.50.42.63.00 Bureau d'études : HYDRETUDES 815 route de champs Farçon 74370 ARGONAY Tél : 04.50.27.17.26 PRISE EN COMPTE DES REJETS D'EAU PLUVIALES

Plus en détail

LES INSTALLATIONS DE STOCKAGE DE DECHETS INERTES (ISDI)

LES INSTALLATIONS DE STOCKAGE DE DECHETS INERTES (ISDI) DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES du HAUT-RHIN Service de l'eau, de l'environnement et des Espaces Naturels Cité administrative Bât Tour Rue Fleischhauer 68026 COLMAR - Cedex Service Eau, Environnement

Plus en détail

SPANC OPERATION DE REHABILITATION DES FILIERES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EN DOMAINE PRIVE

SPANC OPERATION DE REHABILITATION DES FILIERES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EN DOMAINE PRIVE Avec la participation financière de l Agence de l Eau Seine Normandie et le Conseil Général 77 Document TEST Ingénierie OPERATION DE REHABILITATION DES FILIERES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EN DOMAINE

Plus en détail

Communauté de Communes de Pouancé-Combrée

Communauté de Communes de Pouancé-Combrée REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Communauté de Communes de Pouancé-Combrée Communauté de Communes de Pouancé-Combrée 13 place de la Madeleine 49420 POUANCE Tél : 02 41 92 35 19

Plus en détail

DECLARATION SIMPLIFIEE valant dossier d incidence au titre de l article R.214-32 du Code de l Environnement. Rubrique 1110

DECLARATION SIMPLIFIEE valant dossier d incidence au titre de l article R.214-32 du Code de l Environnement. Rubrique 1110 Novembre 2014 Direction Départementale des Territoires de l Isère Service Environnement DECLARATION SIMPLIFIEE valant dossier d incidence au titre de l article R.214-32 du Code de l Environnement Rubrique

Plus en détail

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie DREAL de Haute-Normandie Service Risques février 2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement

Plus en détail

Avis bureau Création d une zone commerciale Sainte Anne sur Brivet

Avis bureau Création d une zone commerciale Sainte Anne sur Brivet Déplacement et agrandissement de la zone commerciale de Pont Château. 30ha Le projet et le SAGE Qualité des milieux Article 1 protection des zones humides Article 2 niveau de compensation Article 5 création

Plus en détail

PRÉFET DE LA LOIRE. ARRETÉ N 118-DDPP-15 portant prescriptions complémentaires

PRÉFET DE LA LOIRE. ARRETÉ N 118-DDPP-15 portant prescriptions complémentaires PRÉFET DE LA LOIRE ARRETÉ N 118-DDPP-15 portant prescriptions complémentaires VU l article L.511-1 du Code de l Environnement ; VU l article L.512-17 du Code de l Environnement ; VU les articles R.512-74

Plus en détail

ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Date : 05/02/08 v.1 Mercure 1-580

ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Date : 05/02/08 v.1 Mercure 1-580 ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Sommaire La réglementation ICPE La nomenclature ICPE Utiliser la nomenclature ICPE Les installations non classées ICPE soumises à déclaration

Plus en détail

Arrêté du NOR : La ministre de l écologie, du développement durable et de l'énergie,

Arrêté du NOR : La ministre de l écologie, du développement durable et de l'énergie, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l'énergie Arrêté du modifiant l'arrêté du 7 février 2005 modifié fixant les règles techniques auxquelles doivent satisfaire

Plus en détail

Délibération no 01.26 du 15 novembre 2001

Délibération no 01.26 du 15 novembre 2001 AGENCE DE L'EAU SEINE NORMANDIE CONSEIL D'ADMINISTRATION Réunion du 15 novembre 2001 Délibération no 01.26 du 15 novembre 2001 PORTANT APPROBATION DU VII ème PROGRAMME ETENDU A L'ANNEE 2002 Le Conseil

Plus en détail

Certificat d urbanisme

Certificat d urbanisme MINISTÈRE CHARGÉ Demande de Certificat d urbanisme N 13410*02 1/4 Vous pouvez utiliser ce formulaire pour : Connaître le droit de l urbanisme applicable sur un terrain Savoir si l opération que vous projetez

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays Houdanais

Communauté de Communes du Pays Houdanais CC Pays Houdanais Communauté de Communes du Pays Houdanais SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE Edition n 3 CC Pays Houdanais Règlement du Service Public d Assainissement

Plus en détail

ANNEXE 2 : REGLEMENT COMMUNAL RELATIF AUX MODALITES DE RACCORDEMENT A L'EGOUT ET A L ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES

ANNEXE 2 : REGLEMENT COMMUNAL RELATIF AUX MODALITES DE RACCORDEMENT A L'EGOUT ET A L ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES ANNEXE 2 : REGLEMENT COMMUNAL RELATIF AUX MODALITES DE RACCORDEMENT A L'EGOUT ET A L ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES Chapitre 1 : Portée du règlement communal Article 1. Le présent règlement vise à réglementer

Plus en détail

R A P P O R T D E N Q U E T E P U B L I Q U E

R A P P O R T D E N Q U E T E P U B L I Q U E SYNDICAT DES RIVIERES DES TERRITOIRES DE CHALARONNE R A P P O R T D E N Q U E T E P U B L I Q U E 25 NOVEMBRE 2013 27 DECEMBRE 2013 ------------------------------ CODE DE L ENVIRONNEMENT DECLARATION D

Plus en détail

22/06/2015 IMP50PO5-2

22/06/2015 IMP50PO5-2 22/06/2015 REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC-SATESE 37) SATESE 37 Z.A du Papillon 3 Rue de l Aviation 37210 PARÇAY-MESLAY Tél : 02 47 29 47 37 / Fax : 02 47 29 47 38 Internet

Plus en détail

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL COMMUNE DE... Textes législatifs CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment l article L5211-4-2

Plus en détail

LES CONSTRUCTIONS EN ZONE AGRICOLE

LES CONSTRUCTIONS EN ZONE AGRICOLE Direction départementale des territoires PRÉFET DES HAUTES-ALPES Service d'appui territorial Application du droit des sols LES CONSTRUCTIONS EN ZONE AGRICOLE D'une manière générale, les zones naturelles

Plus en détail

Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole. Quels enjeux?

Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole. Quels enjeux? Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole Quels enjeux? L eau est un patrimoine commun dont la valeur est reconnue par tous. Charte européenne de l eau, 1967 Atteindre

Plus en détail

AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER OU MODIFIER UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) guide d'aide pour l'instruction

AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER OU MODIFIER UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) guide d'aide pour l'instruction Direction Départementale des Territoires Cher Service Urbanisme Habitat Ville Bureau Construction Accessibilité 6, place de la Pyrotechnie 18019 BOURGES CEDEX AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER

Plus en détail

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ASSAINISSEMENT

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ASSAINISSEMENT ANNEXE du PLU Gestion de l eau ASSAINISSEMENT 1. CONTEXTE La prise en compte de la loi sur l eau n 92-3 du 3 janvier 1992, modifiée en 1995, imposait d assurer la cohérence des démarches eau et urbanisme

Plus en détail

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises?

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Pierre MANGEOT 3 juillet 2014 Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Agence de l eau Rhin- Meuse, quelques repères

Plus en détail

La mise en conformité des statuts des associations syndicales de propriétaires

La mise en conformité des statuts des associations syndicales de propriétaires La mise en conformité des statuts des associations syndicales de propriétaires Fiche n 13 Références : Article 60 de l ordonnance (O) n 2004-632 du 1er juillet 2004 relative aux associations syndicales

Plus en détail

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Cotation pour l entretien des climatiseurs sur 3 sites d ENGEN DRC.

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Cotation pour l entretien des climatiseurs sur 3 sites d ENGEN DRC. Kinshasa, le 12/12/2012 De : ENGEN DRC (Ci-après désigné "LE CLIENT") DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Cotation pour l entretien des climatiseurs sur 3 sites d ENGEN DRC. Référence d ENGEN: CP/31012012/03 Cette

Plus en détail

COMMUNE DE LE THILLAY 21, rue de Paris BP 814 LE THILLAY 95508 GONESSE Cedex

COMMUNE DE LE THILLAY 21, rue de Paris BP 814 LE THILLAY 95508 GONESSE Cedex DEPARTEMENT DU VAL D OISE COMMUNE DE LE THILLAY 21, rue de Paris BP 814 LE THILLAY 95508 GONESSE Cedex OBJET DU MARCHE Réfection partielle de l étanchéité sur la toiture terrasse du gymnase «Georges Delhalt»

Plus en détail

Le congé de représentation

Le congé de représentation MINISTERE DE LA JUSTICE Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse Le congé de représentation Guide du congé de représentation des fonctionnaires et des agents non titulaires de la direction

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA GIRONDE RAA 33 N 2015-055

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA GIRONDE RAA 33 N 2015-055 RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA GIRONDE RAA 33 N 2015-055 Publié le 17 juillet 2015 SOMMAIRE Administrations Service Date Acte DDTM DDTM Eau Nature Eau Nature Type Acte Intitulé 09/07/15 arrêté

Plus en détail

Modèle de Statuts Association loi 1901

Modèle de Statuts Association loi 1901 Modèle de Statuts Association loi 1901 STATUTS DE Association ARTICLE 1 Objet: Il est fondé entre le adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du

Plus en détail