EN PRIVÉ La psychologie du Trading LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EN PRIVÉ La psychologie du Trading LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK"

Transcription

1 LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK N 157- avril 2015 EN PRIVÉ La psychologie du Trading Retrouvez les Produits de Bourse et leurs caractéristiques sur le site ou au

2 Commerzbank lance des Turbos à maturité tous les 5 points sur le CAC40! Mag strike PRODUIT PRÉSENTANT DES RISQUES DE PERTE EN CAPITAL Ces produits s adressent à des investisseurs avertis et ne devraient être achetés que par des investisseurs disposant de connaissances spécifiques. L effet de levier amplifie les variations du sous-jacent à la hausse comme à la baisse, ce qui peut être favorable ou défavorable à l investisseur. Commerzbank recommande à l investisseur de consulter la rubrique facteurs de risque du prospectus. Ces risques sont notamment le risque de défaut de l émetteur, le risque de marché. Commerzbank attire l attention des acheteurs potentiels sur le fait que, de par leur nature, les produits sont susceptibles de connaître des variations de valeur considérables, pouvant aboutir dans certain cas à la perte de la totalité de l investissement initial. Les prospectus d émission de ces produits ont été visé par la BAFIN ayant notifié un certificat d approbation à l Autorité des Marchés Financiers (AMF). Le prospectus complet, le résumé en français du prospectus et les conditions définitives sont disponibles sur le site FR_Edito avril 2015.indd 1 27/03/ :59

3 EDITO ZONE EURO : LES STIMULI ÉCONOMIQUES SEMBLENT AVOIR QUELQUES EFFETS La baisse de la facture énergétique et la faiblesse de l euro semblent porter leurs fruits. L indice des directeurs d achat pour le secteur manufacturier (PMI) s est apprécié substantiellement de 0,9 point à 51,9 en mars. C est également vrai sur ce même indice dans le secteur des services cette fois, dont la reprise visible depuis novembre 2014, s est confirmée de la même manière avec 0,6 point de mieux à 54,3. Ces publications, plutôt positives, permettent d espérer une croissance plus forte que prévue au printemps, mais pas assez forte néanmoins pour empêcher la BCE de continuer son programme d achat d obligations d états. Est-ce que cela signifie que toutes les inquiétudes liées à l économie de la zone euro ont disparu? Probablement pas. Thibaud RENOULT Ces enquêtes d opinion semblent refléter l espoir de voir le «programme de redressement économique» cher à la Commission Européenne, avoir l effet escompté. A 51,9 points cet indice des directeurs d achat est à son plus haut depuis le mois de mai Entraînant son pendant pour le secteur des services à 54,3 soit près de 3 points de mieux sur les 3 derniers mois! En outre, la dépréciation de l euro a sensiblement amélioré la compétitivité des entreprises qui produisent leurs biens en zone euro. C est un fait et il suggère une nouvelle augmentation de la production manufacturière (composante importante du PIB) dans les mois qui viennent, confirmant ainsi son mouvement de reprise initié depuis juillet Est-ce que cela signifie que toutes les inquiétudes liées à l économie de la zone euro ont disparu? Probablement pas. La dépréciation de l euro et la baisse des prix de l énergie alimentent temporairement la croissance et les analystes de Commerzbank Corporates & Markets ne prévoient pas une reprise forte et soutenue. Les déséquilibres qui se sont développés dans de nombreux pays de la zone euro au cours des dernières années, la croissance de la dette privée et le marché du logement n ont toujours pas été corrigés et constituent un frein à la croissance de l économie. Nous restons prudents et attendons un taux de croissance de seulement 1,1% dans la zone euro en La BCE sera donc appelée à poursuivre son programme d achat d obligations d états, comme prévu! Mag STRIKE REPÈRES News, Nouveaux Produits, Sous-jacent du mois, Agenda... p EN PRIVÉ La psychologie du Trading p 07 ANALYSE Zone Bourse, Indices, Euro/dollar, Brent, Casino, Teleperformance. p Cote STRIKE Retrouvez ce mois-ci dans la cote LES NOUVEAUX PRODUITS de Bourse Commerzbank ainsi que les 150 produits arrivant à maturité. COMMERZBANK PRODUITS DE BOURSE - 23, rue de la Paix PARIS - Marketing produits de Bourse France : Thibaud Renoult Comité de rédaction : Thibaud Renoult, Arnaud Courtois, Léa Jezequel Photos : Schach Rebel, Vladitto, Rido - Fotolia.com, Grégory Favre. STRIKE AVRIL

4 REPÈRES NEWS Les marchés sur des niveaux record : un essor des cours justifié? Rien ne semble pouvoir arrêter la hausse des marchés! Le CAC 40 a franchi le mois dernier le seuil des points. L indice phare français s est adjugé près de 19% depuis le début de l année et le DAX 30 a atteint un plus haut historique à ,72 points pendant que la BCE rachète actuellement 60 milliards d euros de dette publique par mois. A 11,2%, le taux de chômage de la zone euro reste pourtant très élevé et contraste avec celui des Etats-Unis tombé à 5,5%. De cont côté le cours du baril de Brent a enregistré une baisse mesurée et s établit à 55 dollars contre 60 dollars à la mi-février. Le ministre saoudien a récemment indiqué que la production actuelle de son pays était susceptible de s accroître en réponse à une potentielle hausse de la demande. Les stocks très conséquents de pétrole outre-atlantique expliquent également cette chute. Enfin la divergence des politiques monétaires des grandes zones économiques ont conduit le cours de l EUR/USD jusqu à 1,0458 le 15 mars avant de retrouver les 1,10. Sans surprise les Warrants Call et Turbos Call dominent ce classement des meilleures performances du mois. En tête le Warrant Call sur le DAX 30 de code 4T63Z affiche une hausse de 540%. Les investisseurs qui avaient anticipé la poursuite de la hausse du CAC 40 en se positionnant sur le Turbo Classique 5W71Z ont vu la valeur de leur investissement initial être multipliée par plus de 4 en tout juste un mois. Le Leverage LV15Z sur le CAC40 conserve sa première place au classement des produits les plus traités en termes de volumes avec une trentaine de millions d euros échangés sur le mois. Le prix du LV15Z a par ailleurs été multiplié par 4,8 depuis le début de l année NOUVEAUX PRODUITS nouveaux produits LE POINT POINT VOLUME POINT PERF. Type Type Mnémonique LES PLUS TRAITÉS DU MOIS Mnémonique LES PLUS FORTES HAUSSES DU MOIS* Sous-jacent Put/Call Sous-jacent Prix d exercice Perf. Produit Volume ( ) Leverage - Short LV15Z CAC Turbo Illimité BEST 4K44Z EUR/USD Warrant 4T51Z CAC Turbo Classique 6N16Z CAC Turbo Illimité 2Y53Z Bolloré Flooré + 5D27Z CAC Stability 5N85Z CAC Bonus Cappé K933Z Société Générale Certifi cat 100% H331Z CAC Cappé + 4Y98Z CAC Cappé 4T98Z CAC Discount 7P43Z Cap Gemini Flooré 1269Z CAC Warrant 4T63Z DAX 30 Call /06/15 540% 8% Turbo Classique 5W71Z CAC 40 Call /04/15 422% 6% Warrant 5K33Z Volkswagen Call /06/15 391% 11% Warrant H329Z Airbus Call 60 17/06/15 360% 20% Turbo Classique 4K94Z Essilor Call 93 19/06/15 259% 12% Warrant H332Z Axa Call 24 17/06/15 240% 13% Turbo Classique 5J49Z L'Oreal Call /06/15 238% 10% Turbo Classique 5N18Z Vallourec Put 24 19/06/15 230% -11% Warrant 4M29Z Cap Gemini Call 75 17/06/15 226% 17% Turbo Illimité 3251Z Pétrole WTI Put 59,12 Illimitée 217% -13% Perf. ss-jct Au cours du dernier mois, Commerzbank Produits de Bourse a émis 2201 produits pour permettre aux investisseurs de pouvoir tirer profit de leurs anticipations et de l agitation actuelle des marchés. De nombreux Turbos sur actions, devises et matières premières ont, entre autres, été créés et viennent ainsi élargir encore davantage notre gamme. De nouveaux Stability Warrants, Cappés (+) et Floorés (+) sur indices et Warrants sur actions, devises, indices et matières premières ont également été émis. Pour être informé régulièrement des émissions de nouveaux produits et des Webinaires (conférences en ligne) à venir, n hésitez pas à vous abonner pour recevoir, un mercredi sur deux, un présentant l ensemble de l actualité Commerzbank. Pour plus d informations, ou pour faire la demande d abonnement à ce service gratuit, n hésitez pas à nous appeler au ou à nous envoyer un à : 4 STRIKE AVRIL 2015

5 LE SOUS-JACENT DU MOIS Airbus : une production en croissance Alors que le constructeur aéronautique célèbre cette semaine la livraison de son ème appareil, son cours ne cesse de s envoler avec un plus haut historique, atteint le 16 mars, à plus de 63 euros l action. C est notamment grâce à une offre large (appareils ayant une capacité de 100 à 500 passagers) qu Airbus bénéficie d une demande en constante progression. Pour faire face à ses commandes, le groupe prévoit pour 2015 une forte progression de sa production notamment de son best-seller l A320. L enjeu pour cette année est donc l augmentation de la cadence, a déclaré Tom Enders, PDG d Airbus Group. Si le récent crash d un Airbus de la compagnie GermanWings a provoqué une chute temporaire de l action, de nombreux analystes restent très positifs sur cette valeur pour On notera donc la performance du Warrant Call H329Z de prix d exercice 60 euros et de maturité juin Ce produit a permis à ses détenteurs de multiplier la variation du sous-jacent par 18 entre le 18 février et le 20 mars pour une performance de 360%. Ce Warrant ayant aujourd hui un delta de 42%, il reste adapté pour mettre en place un scénario d investissement haussier sur Airbus à moyen terme. Pour un scénario baissier sur le titre, le Warrant Put 6U14Z de maturité juin 2015 et de prix d exercice 57 euros présente un delta de 43% et une élasticité de plus de 7. février-05 (EUR) août-06 ÉVOLUTION DE AIRBUS février-08 août-09 février-11 août-12 février-14 Les données contenues dans cet article sont élaborées à partir de données historiques et ne préjugent pas des performances futures. DANS LES MÉDIAS LES PRODUITS DE BOURSE RECOMMANDÉS En mars les spécialistes Produits de Bourse de la presse financière ont recommandé 37 produits Commerzbank.* Publication Sous-jacent Achat/ Vente Type Agora le 06 mars 2015 Safran Achat Turbo Put 6J27Z Agora le 17 mars 2015 Safran Vente Turbo Put 6J27Z DT Trading le 13 mars 2015 Legrand Vente Turbo Call 3Z18Z Investir le 07 mars 2015 Orange Vente Bonus Cappé K887Z Investir le 07 mars 2015 Schneider Electric SA Vente Bonus Cappé 1A56Z Investir le 07 mars 2015 Eiffage Vente Bonus Cappé 1A88Z Investir le 09 mars 2015 CAC 40 Vente Bonus Cappé 3588Z Investir le 09 mars 2015 Carrefour Achat Turbo Call 6N71Z Investir le 09 mars 2015 CAC 40 Achat Stability Warrant 5N85Z Investir le 14 mars 2015 EUR/USD Achat Turbo Put 6R31Z Investir le 14 mars 2015 CAC 40 Achat Stability Warrant 6K93Z Investir le 21 mars 2015 Societe Generale Vente Turbo Call 4L31Z Investir le 21 mars 2015 CAC 40 Achat Turbo Call 5R86Z Investir le 21 mars 2015 EUR/USD Achat Turbo Put 6R31Z Investir.fr le 05 mars 2015 Orange Vente Bonus Cappé K887Z Investir.fr le 18 mars 2015 CAC 40 Achat Stability Warrant 5N85Z Investir.fr le 18 mars 2015 CAC 40 Achat Stability Warrant 6K94Z MonFinancier.com le 06 mars 2015 Peugeot Achat Bonus Cappé 5V48Z MonFinancier.com le 09 mars 2015 EUR/USD Achat Turbo Call 3T24Z MonFinancier.com le 11 mars 2015 Legrand Vente Turbo Put 4G59Z MonFinancier.com le 11 mars 2015 Dow Jones Industrial Vente Turbo Put 9G14Z MonFinancier.com le 11 mars 2015 Nasdaq Vente Turbo Put 5S63Z MonFinancier.com le 12 mars 2015 Air France - KLM Achat Turbo Put 3D24Z MonFinancier.com le 12 mars 2015 Air France - KLM Vente Turbo Put 3D24Z MonFinancier.com le 13 mars 2015 EUR/USD Vente Turbo Call 3T24Z MonFinancier.com le 16 mars 2015 Essilor Intl Vente Turbo Call 3D31Z MonFinancier.com le 19 mars 2015 Technicolor Achat Turbo Call 3D49Z Zonebourse.com le 02 mars 2015 DAX 30 Achat Warrant Put 4T67Z Zonebourse.com le 03 mars 2015 Dow Jones Industrial Achat Turbo Put 9G14Z Zonebourse.com le 03 mars 2015 Air France - KLM Achat Turbo Put 5U18Z Zonebourse.com le 04 mars 2015 Schneider Electric SA Achat Turbo Put 9P29Z Zonebourse.com le 05 mars 2015 Credit Agricole Achat Warrant Put 6D66Z Zonebourse.com le 06 mars 2015 CAC 40 Achat Warrant Put 4T51Z Zonebourse.com le 06 mars 2015 Nasdaq Achat Turbo Put 5S63Z Zonebourse.com le 10 mars 2015 Total Vente Turbo Put 4G75Z Zonebourse.com le 12 mars 2015 STMicroelectronics Achat Warrant Put 6U37Z Zonebourse.com le 16 mars 2015 Dow Jones Industrial Achat Turbo Put 9G14Z Zonebourse.com le 17 mars 2015 Orange Vente Turbo Put 4D55Z Zonebourse.com le 17 mars 2015 Vallourec Achat Turbo Put 6Q67Z Zonebourse.com le 20 mars 2015 Dow Jones Industrial Achat Turbo Put 9G14Z * Attention aux dates de publication indiquées à côté des supports Cette liste de recommandations n est pas exhaustive. Pour avoir accès à l ensemble des recommandations, il suffit de vous abonner auprès de ces différents organismes de conseil. STRIKE AVRIL

6 REPÈRES À LA LOUPE Turbos et dividendes En 2015, les entreprises du CAC40 devraient détacher et payer l équivalent de 150 points de dividendes. La haute saison des dividendes s étale de fin avril à début juin. Durant ces 40 jours, plus de 70% des dividendes de l année seront détachés. Les dividendes ont un impact sur le cours de bourse. En effet, une entreprise X dont la valeur de l action s établit à 100 et proposant un dividende de 10 verra son cours diminuer du montant de celui-ci après son détachement 1. Cette baisse étant neutre pour l actionnaire qui détiendra un portefeuille composé d une action à 90 et de 10 de liquidités au lieu d une action à 100 précédemment. Lors d un détachement de dividende les Turbos Illimités et Turbos Illimités Best voient leur barrière et prix d exercice ajustés du montant du dividende détaché. Ainsi, un Turbo Illimité BEST Call sur le sous-jacent X avec un prix d exercice de 80 aurait une valeur proche de 20 (100-80) avant le détachement de dividende. Après ce détachement, le prix d exercice baisse de 10 et le Turbo garde la même valeur : 20 (90-70). Les détachements de dividendes sont donc bien neutres sur le prix. A tout moment 1, les Turbos Illimités vont évoluer avec un Delta de 1 c'est-à-dire 1 pour chaque mouvement d 1 du sous-jacent. Le cas des Turbos à échéance est un peu différent, par définition la barrière et le prix d exercice de ces Turbos ne sont pas ajustés lors de détachements de dividendes ordinaires. Pour éviter que le prix des produits ne soit impacté lors de cet événement, ils sont anticipés. Le prix des Turbos intègre donc le fait que le cours du sous-jacent va baisser du montant du ou des dividendes d ici à la maturité. Par conséquent, les Calls peuvent sembler moins chers qu habituellement et les Puts plus chers. C est pour cette raison que des Turbos avec des prix d exercices identiques peuvent avoir des prix très différents si leurs maturités ne sont pas les mêmes. En contrepartie de ces prix plus ou moins élevés, ces Turbos vont varier plus ou moins rapidement. Le Delta sera différent de 1, les Calls ayant un prix plus faible qu en temps normal auront un Delta inférieur à 1 et les Puts auront un Delta supérieur à 1. Cette différence permet un rééquilibrage, un produit plus cher variant plus rapidement que son semblable moins cher. Hors période de dividendes, les Turbos à échéance reprennent leurs variations linéaires normales. AGENDA 01 AVRIL 15:45 PMI Manufacture USA Markit 16:00 ISM Manufacturier 16:00 ISM Prix payés 16:00 Dépenses de construction (GM) 02 AVRIL 13:30 Challenger Licenciements GA 14:30 Balance commerciale 14:30 Demandes continues 14:30 Nv Demandes Alloc-chôm 16:00 Commandes industrielles 03 AVRIL 14:30 Var. Emplois (Secteur privé) 14:30 Var. Emplois (Industrie) 14:30 Taux de chômage 14:30 Taux de sous-emploi 14:30 Salaire horaire moyen GM 14:30 Salaire horaire moyen GA 06 AVRIL 15:45 PMI Composite USA Markit 15:45 PMI Services USA Markit 7 AVRIL 16:00 Offres d'emploi JOLTS 21:00 Crédit à la consommation 08 AVRIL 13:00 MBA Demandes de prêts hypo 09 AVRIL 16:00 Stocks de grossistes GM 10 AVRIL 14:30 Indice Prix à l'importation GM 14:30 Indice Prix à l'importation GA 20:00 Rapport Budget mensuel 14 AVRIL 14:30 IPP hors alimentation et énergie GM 14:30 IPP hors alimentation et énergie GA 14:30 Demande fi nale IPP GM 14:30 Demande fi nale IPP GA 14:30 Ventes au détail Avances GM 16:00 Stocks d'entreprises 15 AVRIL 14:30 Empire Manufacturing 15:00 NAHB Housing Market Index 15:15 Utilisation des capacités 15:15 Production industrielle GM 22:00 Flux TIC nets totaux 16 AVRIL 14:30 Permis de construire 14:30 Mises en chantier de maisons GM 14:30 Nv Demandes Alloc-chôm 14:30 Demandes continues Résultats: Google Inc 17 AVRIL 14:30 IPC GA 14:30 IPC hors alimentation et énergie GA 14:30 IPC Indice de référence CVS 16:00 Univ. du Michigan Sentiment 20 AVRIL 14:30 Chicago Fed Indice Activité nationale 21 AVRIL Résultats : Apple Inc 22 AVRIL 13:00 MBA Demandes de prêts hypo 16:00 Ventes Logements existants Résultats: The Coca-Cola Co et Boeing Co 23 AVRIL 14:30 Demandes continues 14:30 Nv Demandes Alloc-chôm 15:45 PMI Manufacture USA Markit 16:00 Ventes Logements neufs 17:00 Activité manuf. Fed Dallas 24 AVRIL 14:30 Commandes Biens durables 14:30 Biens durables hors Transport 27 AVRIL 15:45 PMI Services USA Markit 15:45 PMI Composite USA Markit 28 AVRIL Résultats : Total SA 29 AVRIL 14:30 Conommation personnelle 14:30 Indices de prix PIB 14:30 PIB annualisé GT 20:00 FOMC Décision de taux Résultats : Facebook Inc 30 AVRIL 14 :30 Consommation des ménages 14:30 Revenu personnel 14:30 Nv Demandes Alloc-chôm Résultats : Sanofi SA 1Hors mouvements de marché et/ou de risque de gap. 6 STRIKE AVRIL 2015

7 EN PRIVÉ LA PSYCHOLOGIE DU TRADING Commerzbank : Monsieur Welz, vous avez beaucoup d expérience en tant que rédacteur en chef et animateur radio et télé. Ces dernières années, vous vous êtes passionné pour la Bourse et avez travaillé avec des thérapeutes spécialisés dans la gestion de la peur et l optimisation des performances. Aujourd hui, vous êtes diplômé de psychothérapie et enseignez la psychologie du Trading. Pourquoi les comportements boursiers vous fascinent-ils autant? Interview de Norman Welz, expert en psychologie appliquée au Trading et auteur du livre «Trading Psychologie». NORMAN WELZ : Une personne pense et agit inconsciemment environ 96% du temps. Pourtant nous sommes convaincus d être en permanence maîtres de nos actions, ce qui n est malheureusement pas le cas. Nos pensées, décisions et actions sont principalement guidées par nos expériences passées. Nous nous demandons souvent «Pourquoi est-ce ainsi?» ou «Pourquoi fait-il cela?» alors qu il serait plus utile de se demander «Quelle est ma part de responsabilité dans ce qui arrive?». Le trading boursier est une très bonne illustration de la manière dont fonctionnent la pensée et le comportement humain. S interroger sur les marchés boursiers est pour moi une forme de développement personnel. Lorsque l on intervient sur les marchés il est difficile de gérer le fait que nos anticipations ne se réalisent pas toujours. Cela peut être source de stress et d anxiété pour les STRIKE AVRIL

8 EN PRIVÉ LA PSYCHOLOGIE DU TRADING En trading il ne faut jamais tomber dans l excès de confiance Norman Welz traders. Le manque de patience et d humilité ainsi que l envie d engranger toujours plus de gains sont des comportements très fréquents. La plus grande difficulté est d accepter les événements tels qu ils sont. Ceux qui acceptent les choses telles qu elles sont vivent plus heureux et réussissent mieux, notamment en matière de trading boursier. Comment avez-vous commencé à vous intéresser à la Bourse? A l époque le beau-frère de ma petite amie était dentiste et suivait les cours des actions tous les jours dans le journal. Il décidait d acheter une action lorsqu elle était sous-évaluée et attendait qu elle remonte à une valeur qui lui semblait acceptable pour la revendre. Avec cette technique Warren Buffet est devenu un des hommes les plus riches au monde! Je me suis dit que j allais faire pareil. Nous savons que certains aspects psychologiques doivent être pris en compte pour comprendre la Bourse. Cela s appliquet-il uniquement aux professionnels des marchés financiers ou bien aussi aux traders occasionnels? Pour n importe quel type de transaction sur les marchés boursiers il faut prendre en compte l aspect psychologique. Lorsqu il y a une euphorie sur les marchés ou même un krach, les acheteurs et les vendeurs font toujours les mêmes erreurs. Si les cours atteignent des sommets tout le monde va souffrir d un excès de confiance. Nous penserons alors que les cours des actions ne peuvent que continuer à monter et tout le monde va investir, faisant ainsi effectivement monter le cours de l action. On appelle cela l instinct grégaire. Personne ne se pose de questions et c est l opinion de masse qui prévaut. Cela fonctionne pareil pour le krach boursier, les cours commencent à baisser et tout le monde suit la tendance en vendant et en renforçant ainsi la tendance jusqu au point le plus bas. Ils pensent que la tendance générale va s amplifier et veulent couper leurs pertes. Une fois ce phénomène passé, les cours se mettent miraculeusement à remonter. Les investisseurs ne devraient pas se demander «Pourquoi devrais-je acheter cette action maintenant?» mais «Pour quelle raison je vendrais cette action maintenant?». Le fonctionnement du cerveau humain est très basique, il fait tout pour éviter la douleur et il assimile les pertes en Bourse à une souffrance. C est la raison pour laquelle nous avons une tendance naturelle à nous comporter de manière irrationnelle et improductive sur les marchés. Quels sont les principaux biais psychologiques en trading? Ceux qui pensent savoir instantanément pourquoi telle action prend de la valeur ou en perd n ont rien compris à la Bourse! En trading il ne faut jamais tomber dans l excès de confiance ou penser qu on en sait suffisamment pour gagner à tous les coups. Les pertes font partie intégrante du métier, il faut donc savoir gérer sa peur de perdre. La peur est une notion fondamentale et centrale du trading sur les marchés boursiers. Or l homme, par nature, n aime pas la peur et va chercher à l éviter. C est pour cela qu il est difficile de gagner de l argent avec le trading dans la durée. Environ 80% des traders ne mettent pas d ordres stop pour couper leurs pertes éventuelles. C est pourtant comme cela qu ils vont perdre des sommes importantes qui seront difficiles à regagner. Ils refusent de couper leurs pertes car ils ont investi dans le but de faire fructifier leur capital. Alors ils attendent que leurs positions remontent et parfois ce retournement n arrive jamais Quelles sont les compétences à avoir pour bien trader? Pour devenir un trader performant il faut apprendre à contrôler ses émotions, ses pensées. Il faut avoir un plan et une méthodologie de 8 STRIKE AVRIL 2015

9 trading et s y tenir sans laisser ses croyances et interprétations interférer avec ce plan. Il faut constamment s assurer que ses actions sont sous contrôle et que la stratégie de départ est conservée. On lit souvent qu il existe un lien entre le succès en trading sur la durée et les connaissances de base sur la Bourse et les marchés. Que pensez-vous du lien entre connaissances pures et capacités psychologiques? Les deux sont indispensables. Il faut comprendre les événements de marché en profondeur et non interpréter uniquement l augmentation ou la baisse d un cours a posteriori. L évolution des courbes et les termes d analyse technique pour les interpréter sont comme une langue. Il faut parler cette langue pour pouvoir en comprendre les usages et les ressorts mais ça n est pas tout. Lors de mes coachings j observe souvent des gens qui lisent un ouvrage sur le trading et pensent ensuite tout savoir. C est comme si vous lisiez un livre sur les avions à la bibliothèque et que vous pensiez ensuite pouvoir piloter! Il est fréquent de penser qu une fois qu on a compris quelque chose on peut directement le mettre en pratique. Mais la connaissance et la pratique sont deux choses bien distinctes. En matière de régime par exemple, même s il existe beaucoup de manuels de diététique, de nombreuses personnes en surpoids n arrivent pas à mincir. Savoir ne signifie donc pas automatiquement pouvoir. J ai souvent des clients qui ont un très bon plan de trading mais qui n arrivent pas à le mettre en application à cause de leurs émotions qu ils contrôlent mal. En fin de compte beaucoup échouent à cause d une faiblesse psychologique. Monsieur Welz, vous êtes psychologue mais aussi coach en trading. Que peut-on attendre d un coach en trading actif? Tout d abord la construction d un scénario d investissement : comprendre le marché et interpréter techniquement ce qui se passe. Les apprentis traders sont souvent convaincus de tout savoir alors que beaucoup ne comprennent pas vraiment le marché. Sans ces connaissances il est facile de se laisser dominer par la peur si son scénario ne se réalise pas tout de suite. Alors j examine si leur plan de trading convient à leur personnalité. J observe souvent que les gens veulent faire beaucoup de transactions rapidement alors qu ils n ont ni le temps ni les compétences nécessaires. Dans mon coaching j essaie donc d analyser pourquoi une personne va avoir tendance à répéter une même erreur en fonction de sa personnalité. Dans votre livre «Trading Psychologie», vous expliquez en détails ce que la psychologie à avoir avec le trading. Pourquoi conseilleriezvous à nos lecteurs de lire cet ouvrage? Parce que d après de nombreux lecteurs et critiques c est le meilleur ouvrage sur la psychologie du trading! Il explique à l aide d un langage simple des processus psychologiques complexes qui jouent dans le trading. Il contient de nombreux exemples de la vie réelle dans lesquels les lecteurs pourront facilement se reconnaitre ainsi que des conseils pratiques sur la manière de surpasser ses barrières psychologiques. Ceux qui ont lu mon livre peuvent s inspirer de ces théories pour d autres domaines de la vie que simplement le trading. La finance comportementale s intéresse au comportement humain sur les marchés financiers. Mon livre va plus loin en expliquant pourquoi nous nous conduisons de manière irrationnelle sur les marchés. Quels conseils donneriez-vous aux traders débutants? Il faut tout d abord comprendre que le trading est une activité qui demande une grande exigence. C est la même chose si vous ne faîtes qu acheter une action de temps en temps. Si vous réaliser des profits sur un coup de chance, il ne s agit pas de trading mais d un jeu de hasard. A mes yeux le trading est le métier le plus difficile qui soit psychologiquement parlant et la route vers le succès peut être longue! Il faut souvent plusieurs années pour vraiment maîtriser son trading et obtenir une pérennité dans ses gains. C est le temps nécessaire pour que notre cerveau s habitue aux émotions liées à cette activité et apprenne à en éviter les écueils! Il faut souvent plusieurs années pour vraiment maîtriser son trading STRIKE AVRIL

10 QUESTIONS... RÉPONSES VOUS AVEZ DES QUESTIONS? Nous avons les réponses Envoyez-les nous par s ou par courriers Deux Leverage & Short disposent de caractéristiques identiques. Est-il préférable de choisir le produit dont le prix est le plus faible? COMMERZBANK : Selon l évolution du marché, un Leverage ou un Short peut voir sa valeur diminuer fortement. L émetteur propose alors un nouveau produit aux caractéristiques identiques mais à la valorisation plus significative. C est le cas par exemple des Short x15 sur le CAC 40 de codes SR15Z et ST15Z. Il n y a pas d avantage à choisir le produit dont le prix est le plus faible. Pour un montant initial défini, l investisseur acquerra logiquement une quantité plus importante du produit de faible valeur par rapport à celle qu il aurait pu avoir avec le produit ayant une plus forte valorisation. Cela ne change toutefois en rien la performance de l investissement du portefeuille. Les Leverage & Short répliquent la performance quotidienne du sous-jacent avec un levier fixe. Pour un même montant investi dans chacun de ces deux Leverage & Short, le profil de gain ou de perte est donc strictement identique. Il peut même être plus intéressant d opter pour le produit de valorisation plus importante qui sera plus facile à suivre et potentiellement de durée de vie plus longue. En effet, les produits ayant une valeur extrêmement faible (> à 0,05 ) pourront être retirés de la cote. Quelle est la différence entre la maturité, la date de calcul et le dernier jour de cotation du produit que j ai acquis? COMMERZBANK : La maturité est la date d échéance du produit, sa fin de vie juridique. La date de calcul est la date à laquelle la valeur de remboursement du produit, s il y en a une, est calculée. Le cours de clôture du sous-jacent à la date de calcul est utilisé pour calculer la valeur de remboursement éventuelle du produit. Enfin, le dernier jour de cotation est la dernière séance boursière pendant laquelle le produit peut être échangé. Après cette date le produit ne peut plus être traité. Attention, tous les produits ne sont pas négociables jusqu à leur date de maturité! Pour nos Stability Warrants sur le CAC 40 par exemple, le dernier jour de cotation n est autre que la veille de la date de calcul. Vous pouvez donc l échanger jusqu à la clôture du dernier jour de cotation et la valeur de remboursement sera calculée a posteriori en se basant sur le cours de clôture du sous-jacent le jour de la date de calcul. Pour résumer : Dernier jour de cotation Date de calcul Date de maturité. 10 STRIKE AVRIL 2015

11 12 167,72 pts C est le nouveau record historique enregistré par le DAX 30 le 16 mars ,9% C est la croissance moyenne annuelle de la valeur comptable de la société de Warren Buffett, Berkshire Hathaway, depuis 50 ans 5,5% c est le niveau du taux de chômage aux Etats Unis Analyses ZONE BOURSE Apple vient d effectuer ses premiers pas au sein de l'indice Dow Jones. La marque à la pomme remplace le groupe de télécommunications AT&T dans l'indice phare des valeurs industrielles américaines. Si le géant technologique affiche la plus grosse capitalisation boursière mondiale, avec près de 750 milliards de dollars, soit deux fois plus qu Exxon (deuxième entreprise de la bourse new-yorkaise), son arrivée dans l'indice n'aura qu'un impact Apple : Un géant parmi les grands PATRICK REJAUNIER Analyste Sénior relatif sur le Dow Jones, dont le calcul repose sur une pondération par les cours. L action Apple se classera au cinquième rang en termes de pondération dans l'indice, derrière celles de Goldman Sachs, 3M, IBM et Boeing. Au total, ces changements ramèneront le poids des valeurs technologiques dans l'indice phare de 19,17% à 17,05% avec la baisse de la pondération de Visa. L'action de la société de Cupertino performe de plus de 16 % depuis le début d'année, ce qui la place parmi les meilleures avancées de l'indice, la palme revenant à Boeing avec 20%. En revanche, Intel ferme la marche des variations depuis le 1er janvier 2015, avec une baisse de 15%. Apple, véritable écosystème, vient de publier des résultats stratosphériques, validant un dernier trimestre historique en termes de ventes (74 milliards de dollars de chiffre d affaires avant les fêtes de noël). Le bénéfice net du dernier trimestre de 2014 ressort à 18 milliards de dollars, du jamais vu pour une entreprise. La trésorerie atteint des niveaux pléthoriques à 180 milliards de dollars, de quoi se payer, sans l aide des banquiers, Total et Sanofi, les deux plus grosses capitalisations françaises. Des chiffres qui laissent rêveur Les investisseurs croient en un prochain relèvement de la redistribution de cash à destination des actionnaires, politique de rémunération rétablie, par le groupe, depuis trois ans. Le succès de l iphone 6 et l explosion des ventes en Chine dynamisent les ventes mondiales. La croissance chinoise trouvera des relais avec l ouverture d une vingtaine d «Apple Store» prévue sur les deux ans à venir. La société présidée par Tim Cook évolue sur une trajectoire époustouflante, poussée par l innovation et la brillance de la marque. Grâce à l i-watch, Apple compte aborder de nouveaux marchés comme le fitness ou le luxe avec des modèles adaptés et des prix qui ne laissent pas imaginer autre chose que le haut de gamme. Apple devient une entreprise de luxe. Alors que les investisseurs craignent que la hausse du dollar ne dégrade partiellement les anticipations de BNA 2015 des entreprises américaines, Apple démontre efficacement sa stratégie économique : vendre plus cher et à plus de monde, même si son concurrent coréen ne l entend pas de cette oreille. STRIKE AVRIL

12 ZONE BOURSE CAC 40 Les actions n ont jamais eu autant la cote Les places financières évoluent actuellement à leur zénith et la plupart d entre elles enregistrent d ores et déjà des performances à 2 chiffres depuis le 1 er janvier, toujours portées par les politiques monétaires accommodantes des banquiers centraux. Depuis le 9 mars, c est la BCE qui a pris le relais de la Fed grâce à son programme d assouplissement quantitatif, donnant ainsi un coup de pouce aux indices européens. La banque centrale européenne a en effet annoncé le lancement de son programme de rachats d actifs (60 milliards d euros par mois), destiné à soutenir la croissance et faire remonter l inflation dans la zone euro. Ces rachats de titres sur les marchés constituent un flux de liquidités supplémentaires et entretiennent mécaniquement la hausse Outre-Atlantique, les dernières publications macroéconomiques semblent en revanche mitigées avec un chômage à son plus bas (5.5%) alors que le PIB a été révisé en baisse au T4 (+2.2% contre +2.6% en première estimation) tout comme les ventes de détail, la confiance des consommateurs, la consommation des ménages qui reculent. Bien que la Fed souhaite normaliser prochainement sa politique monétaire et relever les taux d intérêt pour acter de la solidité de la croissance américaine, elle a aussi révisé légèrement à la baisse ses perspectives de croissance (2.3/2.7% pour 2016) et d inflation. Parallèlement, la forte appréciation du billet vert pourrait impacter sensiblement les profits des entreprises amérides indices. Ces mesures devraient produire leur effet à moyen terme, avec notamment la baisse de l euro qui profite aux valeurs exportatrices européennes comme d ailleurs l anticipe la banque centrale, en relevant significativement ses prévisions de croissance en zone euro pour 2015 et 2016 à respectivement 1,5 et 1,9%. AVERTISSEMENT : la rubrique «Analyse Zone Bourse» comprend la diffusion sans aucune modification des articles rédactionnels (analyses techniques, analyses fondamentales, notes de recherche), des analyses graphiques et des recommandations d investissement à caractère général (ci-après designées collectivement «les informations») produites par la société Surperformance SAS, éditrice du site Internet Zonebourse.com. Les informations de cette rubrique représentent une communication à caractère promotionnel et n ont notamment pas été élaborées conformément à toutes les dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. La Commerzbank et ses employés ne sont pas soumis à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments financiers présentés dans cette rubrique avant la diffusion du magazine. 12 STRIKE AVRIL 2015

13 DOW JONES caines, comme l a récemment évoqué Bank of America Merrill Lynch, estimant qu une hausse de 25% du dollar devrait grever de 10% les bénéfices par actions des sociétés cotées. A court terme, la forte hausse des indices depuis le début de l année, les incertitudes persistantes sur la situation de la Grèce, les données macroéconomiques mitigées (constatées également en Chine et au Japon) incitent à la prudence et pourraient susciter quelques prises de bénéfices sur les places financières. D un point de vue graphique, le CAC40 suit une tendance haussière sur les différentes échelles de temps, ce dernier affichant une performance de plus de 18% depuis le 1er janvier En données hebdomadaires, la tendance demeure clairement haussière au-dessus des 4640 points, zone de convergence de la moyenne mobile à 20 semaines. Malgré la forte appréciation du dollar et les anticipations d une prochaine remontée des taux aux Etats-Unis, le DOW JONES ne donne pas de signe de faiblesse et se maintient à proximité de ses plus hauts historiques. La dynamique demeure donc haussière au-dessus des points, niveau correspondant à la moyenne mobile à 50 semaines. A plus court terme, seul l enfoncement des points en clôture hebdomadaire suggérerait quelques prises de bénéfices qui pourraient ramener l indice vers les points. NASDAQ 100 Comme son homologue américain, le NASDAQ100 évolue à son zénith depuis 2000, soutenu par la vigueur de l économie américaine. La tendance reste donc haussière au-dessus des 4310 points, niveau coïncidant avec la moyenne mobile à 20 semaines. Sous ce niveau, il faudra néanmoins s attendre à l amorce d une consolidation en direction des 4140 points, mouvement qui ne remettrait pas en cause la dynamique de fond. OPINION MOYEN TERME OPINION MOYEN TERME OPINION LONG TERME OPINION LONG TERME Sur un horizon de temps plus court, la dynamique est positive au-dessus des 4960 points (moyenne mobile à 20 jours). L indice arrive toutefois à proximité d une zone de résistance majeure située vers 5140 points et correspondant à ses plus hauts de mai Ce niveau pourrait susciter quelques prises de bénéfices dans les semaines à venir et ramener l indice vers les 4960 points voire 4880 points par extension. NIKKEI Porté par la faiblesse du yen et la très bonne performance des places étrangères depuis le début d année, l indice NIKKEI évolue à son plus haut niveau depuis 15 ans. L objectif majeur est situé vers points, plus haut d avril 2000 en clôture hebdomadaire et seule une rechute sous les points invaliderait ce scénario. Il faudrait alors s attendre à l amorce d une consolidation en direction des points. Laurent POLSINELLI Copyright (c) 2015 Zonebourse.com OPINION MOYEN TERME OPINION LONG TERME STRIKE AVRIL

14 ZONE BOURSE LE BRENT L EURO/DOLLAR OPINION MOYEN TERME OPINION LONG TERME Brent : Encore baissier! OPINION MOYEN TERME OPINION LONG TERME La Réserve Fédérale lève le pied Alors que les cours du brut de la mer du nord semblaient se stabiliser sur la zone des 60 USD le mois dernier, l Agence Internationale de l Énergie a de nouveau encouragé les investisseurs à prendre leurs bénéfices sur le sous-jacent. A travers son rapport du 13 mars dernier, cette dernière a confirmé que le marché pétrolier faisait toujours état d une tension concernant son équilibre offre/demande. En effet, bien que de nombreuses exploitations américaines soient contraintes de cesser leur activité face à des coûts d extractions trop importants, davantage encore commence à extraire du pétrole non conventionnel. Dans un contexte de demande toujours en berne, la surproduction pétrolière mondiale actuelle submerge les capacités de stockage et a de nouveau entraîné une chute violente du baril de la mer du nord. Techniquement, comme nous le mentionnions dans notre analyse du mois de février, le mouvement haussier de ces deux derniers mois n était que secondaire. Les fondamentaux ramènent régulièrement les investisseurs à la réalité et cette reprise technique semble d une ampleur anecdotique face à la virulence du mouvement baissier primaire. Ainsi, l équipe Zonebourse conserve un biais vendeur sur le sous-jacent et maintient son objectif de 50 USD à moyen terme. La rupture de ce niveau offrirait de nouvelles perspectives baissières en direction des 48 USD. Pierre Gilles de la LONDE. Analyse réalisée le 24/03/2015. Copyright (c) 2015 Zonebourse.com Visiblement dissuadée par la hausse du Dollar de précipiter un retour vers la normalisation, la Réserve Fédérale soutient provisoirement la monnaie unique, toujours menacée par une dégradation des relations gréco-allemandes. Seule certitude, nous n observerons pas de hausse de taux aux Etats-Unis en avril. Pour le reste, la communication de la banque centrale américaine brouille les pistes alors que les avis semblent diverger au sein du Comité. Bien qu elle ait supprimé son engagement à rester patiente avant un prochain tour de vis, l institution a toutefois révisé en baisse ses prévisions de croissance et d inflation, s inquiétant notamment du ralentissement de la croissance des exportations et de la chute des prix du pétrole. Pourtant les prix à la consommation hors énergie et alimentation continuent de progresser sur un an tandis que le marché du travail s approche du plein emploi (5.5% pour près de embauches au mois de février) et que la croissance économique conserve un certain élan. L ensemble devrait finalement forcer la FED à agir d ici la fin de l année. En Europe, la BCE adopte une position diamétralement opposée. L autorité monétaire européenne vient de relever ses prévisions de croissance et d inflation tout en affirmant qu elle restait déterminée à étendre son programme d assouplissement quantitatif au-delà de septembre 2016, le terme initialement prévu, si l inflation ne se relançait pas suffisamment. Sur le plan politique, l accord provisoire de quatre mois obtenu par la Grèce quant à une poursuite de son financement se dégrade progressivement au fur et à mesure que les relations se tendent entre Athènes et Berlin. L hypothèse d une sortie de la péninsule de l Union monétaire se crédibilise et les spéculations autour d un tel scénario pourraient également peser sur la devise européenne. Graphiquement, en rebondissant au-delà de 1.10 USD suite à une baisse quasi-rectiligne depuis le début de l année, l Euro nous offre une bonne opportunité de nous replacer dans le sens de la tendance. Tant que le seuil de contient les cours, nous construisons progressivement une nouvelle position vendeuse en visant une prochaine cassure de notre support de long terme ( USD) en clôture hebdomadaire. Mathieu BURBAU. Analyse réalisée le 24/03/2015. Copyright (c) 2015 Zonebourse.com 14 STRIKE AVRIL 2015

15 CASINO TELEPERFORMANCE OPINION MOYEN TERME Casino Guichard : Toujours du potentiel OPINION LONG TERME OPINION MOYEN TERME OPINION LONG TERME Teleperformance : Les prévisions appellent à l achat Le groupe français Casino Guichard fait partie des leaders de la distribution, avec une implantation pour 60% à l international. La société devrait profiter d un regain d activité attendu au cours des exercices suivants (+20% de chiffre d affaires d ici 2017). Les marges devraient se redresser dès l exercice prochain après un décevant taux de marge de 0.5% sur le dernier exercice clôturé. Les analystes du consensus Thomson Reuters tablent sur 1.15% dès Techniquement, en données hebdomadaires, le titre évolue dans une large zone 75/95 EUR et se trouve au moment de la rédaction de cette analyse sur la médiane de cette zone. Le rebond en forme de double-creux sur la borne basse a permis de s affranchir des différentes moyennes mobiles hebdomadaires, ouvrant ainsi un réel potentiel haussier. La portée de cette configuration se situe sur les points hauts de 2014 dans la zone des 95 EUR. De plus, la consolidation actuelle sur le point pivot des 84.6 EUR met en avant le soutien de ce seuil qui permettra d initier des positions longues. Dans le cadre de cette stratégie, le stop de protection sera déclenché sous les 80 EUR et l objectif situé à proximité des 96.8 EUR. Etienne VEBER. Analyse réalisée le 24/03/2015. Copyright (c) 2015 Zonebourse.com Le titre Teleperformance regroupe des atouts fondamentaux et techniques incitant à l achat. Le gestionnaire de centres d appels a publié dernièrement des résultats annuels en nette progression. Sur l exercice 2014, le chiffre d affaires est ressorti en hausse de 13.3%, alors que le résultat net s est amplifié de 16.3%. Les anticipations du management ont dépassé les attentes des analystes, témoignant ainsi de l optimisme accru de la société pour Teleperformance table sur une hausse du chiffre d affaires supérieure ou égale à 7%, et sur une nouvelle amélioration de ses marges. Techniquement, le titre s inscrit dans une tendance haussière sur l ensemble des échelles temporelles. Les prix ont entamé une phase de consolidation horizontale au contact avec le trend ascendant. Le seuil des 64.8 EUR sert de support aux prix, bloquant les velléités baissières, et pourrait stimuler un rebond technique d ampleur en direction de l oblique vers les 72 EUR. En outre, l orientation positive des moyennes mobiles hebdomadaires renforce la probabilité de ce scénario haussier. Par conséquent, des positions acheteuses peuvent être initiées sur le titre Teleperformance, avec les 72 EUR en ligne de mire. Néanmoins, un stop de protection sera placé en dessous des 62 EUR, seuil qui dégraderait la configuration technique. La société communiquera le 22 avril prochain son chiffre d affaires du 1er trimestre Anas BOUMEDIAN. Analyse réalisée le 24/03/2015. Copyright (c) 2015 Zonebourse.com AVERTISSEMENT : la rubrique «Analyse Zone Bourse» comprend la diffusion sans aucune modification des articles rédactionnels (analyses techniques, analyses fondamentales, notes de recherche), des analyses graphiques et des recommandations d investissement à caractère général (ci-après designées collectivement les informations ) produites par la société Surperformance SAS, éditrice du site Internet Zonebourse.com. Les informations de cette rubrique représentent une communication à caractère promotionnel et n ont notamment pas été élaborées conformément à toutes les dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. La Commerzbank et ses employés ne sont pas soumis à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments financiers présentés dans cette rubrique avant la diffusion du magazine. STRIKE AVRIL

16 LES SERVICES COMMERZBANK PRODUITS DE BOURSE Bourse Matin L quotidien pour tout savoir sur la clôture des marchés US et sur la séance du jour à Paris. Les conseils Zone Bourse Des alertes gratuites par ou SMS pour obtenir des idées d investissement. Les Actus Un bi-mensuel pour être tenu au courant de nos dernières émissions et actualités. Les webinaires Des conférences en ligne gratuites et en direct animées par des spécialistes des produits de Bourse. Les guides pédagogiques Des guides sur tous nos produits à télécharger sur ou à recevoir. Le numéro vert Une équipe de spécialistes répond à vos questions au COUPON À COMPLETER ET À RETOURNER À : COMMERZBANK PRODUITS DE BOURSE 23 RUE DE LA PAIX PARIS MAXKABAKOV, OPOLJA, RNSTUDIO S, BLOOMUA, CONTRASTWERKSTATT - FOTOLIA.COM Je souhaite recevoir gratuitement : Bourse Matin Les conseils Zone Bourse : Par Par SMS Les actus Le guide des produits de Bourse Nom... Prénom... Adresse... Code Postal... Ville... Téléphone portable...

17 La cote STRIKE AVRIL NOUVEAUX PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK Produits de rendement Produits de participation Produits à effets de levier sans barrière désactivante Produits à effets de levier avec barrière désactivante Nouveaux Produits Retrouvez toutes les caractéristiques sur le site t Discounts Cap Rendement max possible % Accor (49,56 EUR) 7P26Z 39,5 39,16 0,9 26/06/15 FR X58Z 40,0 38,85 3,0 28/12/15 FR Air France - KLM (7,63 EUR) 3X62Z 6,5 6,18 5,2 25/09/15 FR X63Z 7,0 6,36 10,1 28/12/15 FR Air Liquide (122,04 EUR) 3X64Z 108,0 105,83 2,1 25/09/15 FR X65Z 100,0 98,19 1,8 28/12/15 FR Airbus Group NV (59,37 EUR) 7P27Z 54,0 52,47 2,9 26/06/15 FR P28Z 60,0 55,85 7,4 26/06/15 FR X61Z 46,0 44,66 3,0 28/12/15 FR Alcatel-Lucent (3,59 EUR) 7P32Z 3,1 2,99 2,0 26/06/15 FR P33Z 3,4 3,21 4,4 26/06/15 FR X69Z 2,6 2,53 2,8 28/12/15 FR Alstom (29,49 EUR) 3X66Z 27,0 25,89 4,3 25/09/15 FR X67Z 30,0 27,17 10,4 28/12/15 FR ArcelorMittal (9,29 EUR) 7P77Z 12,0 9,09 32,0 26/06/15 FR P78Z 13,0 9,10 42,9 26/06/15 FR Y16Z 7,0 6,87 1,9 25/09/15 FR Y17Z 7,5 7,19 4,3 28/12/15 FR Axa (23,66 EUR) 7P34Z 18,5 18,41 0,5 26/06/15 FR P35Z 20,5 20,25 1,2 26/06/15 FR X72Z 19,5 18,93 3,0 28/12/15 FR BNP Paribas (55,77 EUR) 7P37Z 55,0 52,48 4,8 26/06/15 FR P38Z 60,0 53,97 11,2 26/06/15 FR X74Z 46,0 44,68 3,0 28/12/15 FR Bouygues (37,14 EUR) 3X75Z 28,0 27,50 1,8 25/09/15 FR X76Z 29,0 27,98 3,6 28/12/15 FR Cap Gemini (76,38 EUR) 7P43Z 56,0 55,77 0,4 26/06/15 FR Cap Rendement max possible % 7P44Z 62,0 61,44 0,9 26/06/15 FR X81Z 62,0 60,05 3,2 28/12/15 FR Carrefour (31,63 EUR) 7P45Z 28,5 27,99 1,8 26/06/15 FR P47Z 31,0 29,64 4,6 26/06/15 FR X83Z 26,0 25,24 3,0 28/12/15 FR Casino (86,02 EUR) 7P53Z 101,0 82,87 21,9 26/06/15 FR P54Z 110,0 82,93 32,6 26/06/15 FR X84Z 70,0 68,90 1,6 25/09/15 FR X85Z 75,0 72,13 4,0 28/12/15 FR CGG (5,70 EUR) 7P72Z 11,5 5,67 102,8 26/06/15 FR Y12Z 3,6 3,54 1,7 25/09/15 FR Y13Z 3,8 3,66 3,8 28/12/15 FR Credit Agricole (13,73 EUR) 7P41Z 12,5 12,19 2,5 26/06/15 FR P42Z 13,5 12,82 5,3 26/06/15 FR X78Z 10,4 10,17 2,3 28/12/15 FR Danone (62,98 EUR) 7P58Z 57,0 56,29 1,3 26/06/15 FR X91Z 53,0 52,31 1,3 25/09/15 FR X92Z 57,0 54,88 3,9 28/12/15 FR Edenred SA (23,65 EUR) 7P59Z 25,0 22,79 9,7 26/06/15 FR P61Z 27,5 22,91 20,0 26/06/15 FR X93Z 22,0 21,24 3,6 25/09/15 FR X94Z 24,0 21,97 9,2 28/12/15 FR Eiffage (56,03 EUR) 7P68Z 54,0 51,98 3,9 26/06/15 FR P69Z 59,0 54,06 9,1 26/06/15 FR Y11Z 45,0 43,80 2,7 28/12/15 FR Electricite de France (22,88 EUR) 7P62Z 29,0 22,22 30,5 26/06/15 FR P63Z 32,0 22,22 44,0 26/06/15 FR X95Z 20,5 19,87 3,2 25/09/15 FR X96Z 23,0 20,62 11,5 22/01/16 FR Essilor Intl (108,26 EUR) 7P64Z 81,0 80,87 0,2 26/06/15 FR X97Z 89,0 87,95 1,2 25/09/15 FR X98Z 95,0 91,98 3,3 28/12/15 FR Cap Rendement max possible % GDF Suez (19,01 EUR) 7P75Z 21,5 18,49 16,3 26/06/15 FR P76Z 23,5 18,52 26,9 26/06/15 FR Y14Z 16,5 16,13 2,3 25/09/15 FR Y15Z 17,5 16,46 6,3 28/12/15 FR Kering (189,52 EUR) 7P94Z 170,0 167,43 1,5 26/06/15 FR P95Z 186,0 178,77 4,0 26/06/15 FR Y39Z 170,0 162,72 4,5 28/12/15 FR Lafarge (64,03 EUR) 3Y18Z 56,0 54,59 2,6 25/09/15 FR Y19Z 60,0 56,61 6,0 28/12/15 FR Lagardere (27,47 EUR) 7P81Z 27,5 25,68 7,1 26/06/15 FR P82Z 30,0 26,06 15,1 26/06/15 FR Y22Z 24,0 23,14 3,7 28/12/15 FR L Oreal (171,76 EUR) 7P88Z 135,0 134,65 0,3 26/06/15 FR Y31Z 144,0 140,65 2,4 28/12/15 FR LVMH (166,66 EUR) 3Y24Z 134,0 130,99 2,3 28/12/15 FR Michelin (90,88 EUR) 7P84Z 95,0 87,18 9,0 26/06/15 FR P85Z 104,0 88,30 17,8 26/06/15 FR Y26Z 77,0 74,38 3,5 28/12/15 FR NATIXIS (6,79 EUR) 7P55Z 5,0 4,99 0,2 26/06/15 FR P56Z 5,5 5,48 0,4 26/06/15 FR X87Z 5,6 5,46 2,6 28/12/15 FR Orange (15,05 EUR) 7P86Z 13,0 12,72 2,2 24/07/15 FR P87Z 14,0 13,44 4,2 24/07/15 FR Y27Z 14,0 13,26 5,6 25/09/15 FR Y28Z 16,0 13,74 16,4 22/01/16 FR Orpea (60,97 EUR) 3Y32Z 51,0 50,82 0,4 25/09/15 FR Y33Z 56,0 54,60 2,6 28/12/15 FR Pernod-Ricard (108,13 EUR) 3Y35Z 100,0 95,84 4,3 28/12/15 FR Peugeot (15,58 EUR) 3Y37Z 10,8 10,58 2,1 28/12/15 FR LA COTE STRIKE AU 24 MARS

18 Cap Rendement max possible % Renault (83,59 EUR) 7P96Z 73,0 71,17 2,6 26/06/15 FR P97Z 80,0 75,89 5,4 26/06/15 FR Y42Z 62,0 60,27 2,9 28/12/15 FR Safran (65,14 EUR) 7P98Z 51,0 50,87 0,3 26/06/15 FR Y44Z 54,0 52,20 3,4 22/01/16 FR Saint Gobain (41,12 EUR) 8P28Z 44,5 39,32 13,2 24/07/15 FR P29Z 48,5 39,76 22,0 24/07/15 FR Y61Z 34,0 32,78 3,7 28/12/15 FR Sanofi SA (94,29 EUR) 8P11Z 82,0 81,24 0,9 26/06/15 FR P12Z 90,0 87,32 3,1 26/06/15 FR Y46Z 80,0 77,63 3,1 28/12/15 FR Schneider Electric SA (73,60 EUR) 8P13Z 72,0 68,71 4,8 26/06/15 FR P14Z 79,0 71,01 11,3 26/06/15 FR Y48Z 62,0 59,75 3,8 28/12/15 FR Societe Generale (44,91 EUR) 8P32Z 45,5 42,39 7,3 26/06/15 FR P33Z 49,5 43,35 14,2 26/06/15 FR Y63Z 33,0 32,33 2,1 28/12/15 FR STMicroelectronics (8,99 EUR) 8P41Z 8,0 7,80 2,6 24/07/15 FR Y67Z 6,7 6,55 2,3 22/01/16 FR Suez Environnement (16,84 EUR) 8P19Z 15,5 15,04 3,1 26/06/15 FR P21Z 17,0 15,81 7,5 26/06/15 FR Y49Z 13,8 13,50 2,2 25/09/15 FR Y51Z 14,7 13,96 5,3 28/12/15 FR Technip (59,32 EUR) 8P46Z 84,0 57,26 46,7 26/06/15 FR P47Z 92,0 57,26 60,7 26/06/15 FR Y69Z 42,0 41,18 2,0 28/12/15 FR Total (47,03 EUR) 8P52Z 55,0 46,29 18,8 24/07/15 FR P53Z 61,0 46,41 31,4 24/07/15 FR Y71Z 37,5 36,89 1,7 23/10/15 FR Y72Z 41,0 39,21 4,6 22/01/16 FR Unibail-Rodamco SE (256,12 EUR) 8P55Z 231,0 228,14 1,3 26/06/15 FR Y73Z 215,0 211,53 1,6 25/09/15 FR Y74Z 240,0 228,23 5,2 28/12/15 FR UniCredit (6,37 EUR) 3X88Z 4,4 4,33 1,6 25/09/15 FR X89Z 4,8 4,62 3,9 28/12/15 FR Valeo (137,34 EUR) 8P69Z 103,0 101,86 1,1 24/07/15 FR P71Z 113,0 110,76 2,0 24/07/15 FR Y82Z 105,0 102,99 2,0 25/09/15 FR Y83Z 118,0 112,28 5,1 28/12/15 FR Vallourec (21,84 EUR) 8P66Z 41,5 21,11 96,6 24/07/15 FR P67Z 45,5 21,11 115,5 24/07/15 FR Y79Z 16,0 15,70 1,9 25/09/15 FR Y81Z 17,5 16,63 5,2 28/12/15 FR Veolia Environnement (17,59 EUR) 8P56Z 14,5 14,45 0,3 26/06/15 FR P58Z 16,0 15,75 1,6 26/06/15 FR Y75Z 14,8 14,55 1,7 25/09/15 FR Y76Z 16,0 15,20 5,3 28/12/15 FR Vinci (55,34 EUR) 3Y54Z 44,5 43,94 1,3 25/09/15 FR Y58Z 48,0 46,32 3,6 28/12/15 FR Vivendi (22,95 EUR) 8P63Z 20,0 19,89 0,6 26/06/15 FR P64Z 22,0 21,33 3,1 26/06/15 FR Y77Z 21,0 20,41 2,9 25/09/15 FR Y78Z 23,5 21,35 10,1 28/12/15 FR Zodiac (31,09 EUR) 8P74Z 27,0 26,81 0,7 26/06/15 FR Y85Z 30,0 28,35 5,8 28/12/15 FR Européenne (à maturité) t Reverse convertibles Coupon in fine Air France - KLM (7,63 EUR) 2151Z 5,84 10/12/15 93,68 5,30 FR Alcatel-Lucent (3,59 EUR) 2R45Z 2,32 09/06/15 105,96 7,00 FR Bouygues (37,14 EUR) F775Z 23,28 28/07/15 104,19 5,40 FR H642Z 21,95 22/09/15 103,78 5,20 FR J410Z 20,06 13/10/15 104,15 5,31 FR X56Z 24,69 26/01/16 102,68 6,10 FR E68Z 29,77 18/03/16 98,87 4,85 FR Fiat Chrysler Automobiles N.V. (15,15 EUR) 2T75Z 6,08 24/06/15 103,99 5,00 FR Vallourec (21,84 EUR) 4X88Z 15,89 05/02/16 100,36 7,30 FR T51Z 17,71 11/03/16 98,92 6,75 FR E67Z 17,42 18/03/16 100,17 6,88 FR Niveau Bonus t Bonus Cappés Performance max. % touchée Bonus cappés Indices CAC 40 (5089,44 pts) 3576Z /06/15 46,50 0,0 - FR Z /06/15 48,98 0,0 - FR Z /06/15 50,85 0,3 - FR P78Z /06/15 48,46 BT Oui FR P81Z /09/15 47,25 0,5 - FR H213Z /09/15 45,23 0,6 - FR P82Z /09/15 47,65 0,7 - FR H214Z /09/15 45,67 0,7 - FR P83Z /09/15 48,02 1,0 - FR H215Z /09/15 46,50 1,1 - FR P84Z /09/15 48,36 1,3 - FR H216Z /09/15 46,89 1,3 - FR P85Z /09/15 47,72 BT Oui FR P88Z /12/15 46,49 1,1 - FR H220Z /12/15 45,49 1,1 - FR P89Z /12/15 47,32 1,4 - FR H221Z /12/15 46,03 1,6 - FR P91Z /12/15 48,09 1,9 - FR H222Z /12/15 46,40 1,8 - FR P92Z /12/15 48,79 2,5 - FR H223Z /12/15 47,30 2,5 - FR P93Z /12/15 49,45 3,1 - FR P94Z /12/15 48,03 BT Oui FR P95Z /12/15 48,40 BT Oui FR Bonus cappés Actions Accor (49,56 EUR) 9T24Z /06/15 40,47 BT Oui FR K807Z /09/ ,0 - FR U64Z 38, /09/15 46,77 4,8 - FR L26Z 28 40,5 28/12/15 40,09 1,0 - FR U65Z 37,5 49,5 28/12/15 46,56 6,3 - FR L27Z /03/16 40,39 1,5 - FR U66Z 36,5 51,5 24/06/16 46,52 10,7 - FR Aegon (7,59 EUR) K970Z /09/15 6,93 1,0 - FR Air France - KLM (7,63 EUR) K812Z /06/15 7,82 2,3 - FR L35Z 5,4 8,7 26/06/15 8,35 4,2 - FR G536Z /06/15 7,49 BT Oui FR L36Z 6,6 9,7 26/06/15 8,52 13,8 - FR Z 6,7 10,7 26/06/15 7,6 BT Oui FR Niveau Bonus Performance max. % touchée 3L37Z 5,3 9 25/09/15 8,27 8,8 - FR G535Z 5,5 9 25/09/15 8,06 11,7 - FR L38Z 6,5 10,2 25/09/15 8,33 22,4 - FR L39Z 5,8 9,9 28/12/15 8,29 19,4 - FR L41Z 5,7 10,1 29/03/16 8,21 23,0 - FR L42Z 6,3 10,9 29/03/16 8,17 33,4 - FR L43Z 5,6 10,3 24/06/16 8,1 27,2 - FR Air Liquide (122,04 EUR) 4972Z 71, ,818 26/06/15 111,99 0,0 - FR H55Z 80, ,818 26/06/ ,0 - FR T31Z /06/15 106,99 BT Oui FR K815Z /09/15 101,72 0,3 - FR U71Z /09/15 119,57 2,9 - FR L46Z /12/15 107,39 0,6 - FR L47Z /12/15 109,7 1,2 - FR U74Z /12/15 120,19 4,8 - FR U75Z /12/15 120,95 7,5 - FR L48Z /03/16 110,74 2,0 - FR L49Z /06/16 111,97 3,6 - FR Airbus Group NV (59,36 EUR) 7H87Z /06/15 53,8 BT Oui FR A25Z /06/15 56,85 BT Oui FR K810Z /09/15 49,57 0,9 - FR U67Z 42 54,5 25/09/15 53,07 2,7 - FR L33Z 37 52,5 28/12/15 51,18 2,6 - FR U68Z /12/15 53,56 4,6 - FR L34Z 33 50,5 29/03/16 49,44 2,1 - FR U69Z /06/16 54,29 8,7 - FR Alcatel-Lucent (3,59 EUR) 8H66Z 1,8 3,1 26/06/15 3,02 BT Oui FR G552Z 1,8 2,9 25/09/15 2,8 BT Oui FR L58Z 2,4 3,7 25/09/15 3,54 4,5 - FR L59Z 2,3 3,8 28/12/15 3,57 6,4 - FR U81Z 2,7 4,1 28/12/15 3,62 13,3 - FR U85Z 2,7 4,1 28/12/15 3,62 13,3 - FR L61Z 2,2 3,9 29/03/16 3,61 8,0 - FR L62Z 2,1 3,9 24/06/16 3,57 9,2 - FR Alstom (29,49 EUR) K818Z /06/15 28,78 0,8 - FR L51Z 24 29,5 26/06/15 28,89 2,1 - FR G544Z /09/15 28,51 1,7 - FR L52Z 20 28,5 25/09/15 27,89 2,2 - FR G547Z /09/15 29,77 4,1 - FR L53Z /09/15 28,66 4,7 - FR K819Z /09/15 29,9 7,0 - FR U76Z 24, /09/15 29,03 6,8 - FR L54Z 19 28,5 28/12/15 27,59 3,3 - FR K820Z /12/15 28,51 5,2 - FR L55Z 22 30,5 28/12/15 28,68 6,3 - FR U79Z 23, /12/15 28,63 8,3 - FR L56Z 21 30,5 29/03/16 28,49 7,1 - FR L57Z 20 30,5 24/06/16 28,3 7,8 - FR Apple Inc. (127,62 USD) 9H69Z 65, /09/15 664,41 0,1 - FR ArcelorMittal (9,29 EUR) 3K97Z 6,6 9,5 26/06/15 9,32 1,9 - FR K978Z 7 10,5 26/06/15 10,14 3,6 - FR A99Z 9,5 14,5 26/06/15 9,11 BT Oui FR K99Z 6,5 9,6 25/09/15 9,19 4,5 - FR G601Z /09/15 9 BT Oui FR L11Z 6,4 9,8 28/12/15 9,15 7,1 - FR L12Z 7,6 10,8 28/12/15 9,31 16,0 - FR L13Z 5,7 9,6 29/03/16 9,01 6,5 - FR L15Z 6,9 10,5 29/03/16 9,22 13,9 - FR ASML Holding NV (101,87 EUR) K973Z /09/15 85,2 0,9 - FR Axa (23,66 EUR) 7H58Z 14 19,8 26/06/15 19,8 0,0 - FR Z /06/15 24,94 0,2 - FR U82Z 17,5 23,5 25/09/15 22,83 2,9 - FR U86Z 17,5 23,5 25/09/15 22,83 2,9 - FR K826Z /12/15 19,76 1,2 - FR U87Z 16,5 23,5 28/12/15 22,62 3,9 - FR LA COTE STRIKE AU 24 MARS 2015

19 Niveau Bonus Performance max. % touchée 5U83Z 16,5 23,5 28/12/15 22,62 3,9 - FR U84Z 15,5 24,5 24/06/16 22,83 7,3 - FR U88Z 15,5 24,5 24/06/16 22,85 7,2 - FR BNP Paribas (55,77 EUR) 7H64Z /06/15 57,65 0,6 - FR L64Z /06/15 51,7 0,6 - FR K827Z /06/15 53,58 0,8 - FR H65Z /06/15 61,78 2,0 - FR Z /06/15 54,41 BT Oui FR L66Z 35 50,5 25/09/15 50,05 0,9 - FR K828Z /09/15 51,47 1,0 - FR L67Z 31 49,5 28/12/15 48,97 1,1 - FR L68Z /12/15 51,37 3,2 - FR K829Z /12/15 53,35 5,0 - FR L69Z /03/16 49,3 1,4 - FR L71Z /03/16 51,85 4,1 - FR L72Z 32 53,5 24/06/16 51,42 4,0 - FR Bouygues (37,14 EUR) K832Z /06/15 29,96 0,1 - FR A12Z /06/15 40,69 0,8 - FR H68Z /06/15 35,04 BT Oui FR K833Z /09/15 27,95 0,2 - FR L73Z /09/15 31,78 0,7 - FR L74Z /09/15 33,35 1,9 - FR L75Z /12/15 32,58 1,3 - FR L76Z 22 34,5 28/12/15 33,48 3,0 - FR U89Z /12/15 36,58 9,3 - FR L77Z 18 33,5 29/03/16 32,79 2,2 - FR L78Z /03/16 33,51 4,4 - FR L79Z /06/16 33,89 6,2 - FR U91Z /06/16 37,38 17,7 - FR Cap Gemini (76,38 EUR) 1A77Z /06/15 64,97 0,0 - FR K841Z /09/15 60,6 0,7 - FR L89Z /09/15 65,31 1,1 - FR U92Z /09/15 71,56 3,4 - FR L91Z /12/15 65,65 2,1 - FR U93Z 55 75,5 28/12/15 71,68 5,3 - FR L92Z /03/ ,0 - FR L93Z /06/16 67,03 4,4 - FR Carrefour (31,63 EUR) K843Z /06/15 24,99 0,0 - FR H75Z 18 28,5 26/06/15 28,49 0,0 - FR K844Z /06/15 26,99 0,0 - FR H76Z /06/15 30,94 0,2 - FR L94Z /09/15 27,77 0,8 - FR U94Z 23, /12/15 31,15 5,9 - FR L96Z /03/16 27,45 2,0 - FR U95Z 22, /06/16 31,59 10,8 - FR Casino (86,02 EUR) 1A16Z /06/ ,1 - FR K846Z /06/15 84,97 1,2 - FR H79Z /06/15 82,83 BT Oui FR T48Z /06/15 82,88 BT Oui FR L97Z /09/15 77,38 0,8 - FR K847Z /09/15 82,83 1,4 - FR K848Z /09/15 85,96 3,5 - FR L98Z 52 78,5 28/12/15 77,29 1,6 - FR L99Z /12/15 79,61 3,0 - FR U96Z 69 91,5 28/12/15 84,58 8,2 - FR M11Z 57 83,5 29/03/16 79,97 4,4 - FR M12Z /06/16 79,37 4,6 - FR CGG (5,70 EUR) G589Z 5 8,5 26/06/15 5,61 BT Oui FR H74Z 7, /06/15 5,67 BT Oui FR A91Z 9 15,5 26/06/15 5,68 BT Oui FR K864Z /09/15 6,09 14,9 - FR G586Z 4,5 8,5 25/09/15 5,54 BT Oui FR G591Z 5,5 9,5 25/09/15 5,59 BT Oui FR Credit Agricole (13,73 EUR) 7H71Z 7,8 12,2 26/06/15 12,19 0,1 - FR A14Z /06/15 12,98 0,2 - FR H72Z 8,8 13,1 26/06/15 13,04 0,5 - FR Niveau Bonus Performance max. % touchée 3L81Z 9 12,1 26/06/15 12,05 0,4 - FR L83Z 8,3 11,8 25/09/15 11,68 1,0 - FR K836Z /09/15 12,74 2,0 - FR L84Z 7 11,1 28/12/15 11,01 0,8 - FR L85Z 8, /12/15 11,75 2,1 - FR K837Z 9 13,5 28/12/15 12,97 4,1 - FR L86Z 7,5 11,8 29/03/16 11,56 2,1 - FR L87Z 8 13,2 24/06/16 12,55 5,2 - FR Danone (62,99 EUR) 1A21Z /06/ ,0 - FR H82Z /06/15 60,8 0,3 - FR K852Z /09/15 56,5 0,9 - FR U97Z /09/15 60,53 2,4 - FR M26Z /12/15 58,43 2,7 - FR U98Z 48 62,5 28/12/15 60,16 3,9 - FR Edenred SA (23,65 EUR) 1A86Z 17 25,5 26/06/15 25,44 0,2 - FR G570Z /06/15 25,61 1,5 - FR H69Z /06/15 26,57 1,6 - FR G568Z /09/15 24,63 1,5 - FR K853Z /09/15 23,23 3,3 - FR U99Z /09/15 24,1 12,0 - FR Eiffage (56,03 EUR) 1A88Z /06/15 52,99 0,0 - FR K862Z /06/15 46,99 0,0 - FR G575Z /06/ ,0 - FR G577Z /09/15 49,67 0,7 - FR P43Z /09/15 52,07 BT Oui FR V22Z /09/15 53,56 2,7 - FR M59Z 34 50,5 28/12/15 49,97 1,1 - FR V23Z 41 56,5 28/12/15 54,18 4,3 - FR M64Z /03/16 48,63 0,8 - FR Electricite de France (22,88 EUR) K856Z /06/15 24,62 1,5 - FR A27Z /06/15 27,91 3,9 - FR K857Z /06/15 25,44 6,1 - FR H89Z /06/15 22,22 BT Oui FR M33Z /09/15 22,41 2,6 - FR K858Z /09/15 23,88 4,7 - FR V11Z 21 26,5 25/09/15 23,1 14,7 - FR M36Z /03/16 22,56 6,4 - FR M38Z /06/16 22,42 7,0 - FR Essilor Intl (108,26 EUR) 7H92Z /06/ ,0 - FR K859Z /06/ ,0 - FR K861Z /09/15 92,62 0,4 - FR M45Z /09/15 99,9 1,1 - FR V19Z ,5 25/09/15 102,06 2,4 - FR M46Z /12/15 97,89 1,1 - FR M51Z /12/15 99,8 2,2 - FR V21Z /12/15 102,73 4,2 - FR M52Z /03/16 98,93 2,1 - FR M53Z /06/16 100,78 5,2 - FR Facebook Inc (85,28 USD) 9H86Z /09/15 74,82 0,2 - FR GDF Suez (19,01 EUR) 1A33Z /06/15 20,97 0,1 - FR M65Z /06/15 19,73 1,4 - FR K866Z /06/15 20,33 3,3 - FR H97Z 16 21,5 26/06/15 20,78 3,5 - FR K867Z /09/15 19,49 2,6 - FR K868Z /09/15 19,58 7,3 - FR V24Z 17,5 22,5 25/09/15 19,44 15,7 - FR M66Z /12/15 19,29 3,7 - FR V25Z 16, /12/15 19,55 17,6 - FR M68Z /03/16 19,29 3,7 - FR Kering (189,52 EUR) G622Z /06/15 176,91 0,6 - FR G620Z /09/15 172,64 1,4 - FR N57Z /09/15 176,93 1,7 - FR G621Z /09/15 177,84 2,3 - FR V49Z /09/15 188,53 6,6 - FR N58Z /12/15 167,7 1,4 - FR Niveau Bonus Performance max. % touchée 3N59Z /12/15 171,73 2,5 - FR N61Z /12/15 176,69 4,1 - FR V51Z /12/15 187,9 10,2 - FR N62Z /03/16 172,76 3,0 - FR N63Z /03/16 177,29 4,9 - FR N64Z /06/16 170,88 3,0 - FR N65Z /06/16 175,52 4,8 - FR N66Z /06/16 182,18 7,6 - FR Lafarge (64,03 EUR) K870Z /06/15 57,72 0,5 - FR M69Z /06/15 60,35 1,1 - FR H99Z /06/15 62,05 BT Oui FR K871Z /09/15 56,83 0,3 - FR K872Z /09/15 59,14 1,5 - FR M72Z 47 62,5 25/09/15 61,08 2,3 - FR V26Z /09/15 64,67 9,8 - FR M73Z 46 63,5 28/12/15 61,15 3,8 - FR V27Z /12/15 64,09 12,3 - FR M74Z /03/16 60,91 5,1 - FR Lagardere (27,47 EUR) 5V28Z 21 27,5 25/09/15 26,67 3,1 - FR M79Z 16 24,5 28/12/15 24,36 0,6 - FR V29Z 20 27,5 28/12/15 26,36 4,3 - FR M81Z /03/16 23,85 0,6 - FR L Oreal (171,76 EUR) 1A44Z /06/15 144,99 0,0 - FR K890Z /12/15 136,13 0,6 - FR N29Z /12/15 156,63 2,2 - FR N31Z /03/16 149,36 1,1 - FR N32Z /03/16 154,3 2,4 - FR N33Z /06/16 150,87 2,7 - FR N34Z /06/16 158,86 5,1 - FR LVMH (166,66 EUR) 1A39Z 96, ,185 26/06/15 150,01-0,0 - FR H14Z 103, ,888 26/06/15 152,93 0,0 - FR M85Z /09/15 140,08 0,7 - FR V31Z /09/15 163,48 7,0 - FR M86Z /12/15 140,35 1,2 - FR M87Z /12/15 146,57 2,3 - FR V32Z /12/15 162,6 8,2 - FR M88Z /03/16 138,9 0,8 - FR M89Z /03/16 142,46 1,8 - FR M91Z /03/16 148,98 3,4 - FR M92Z /06/16 142,74 2,3 - FR M93Z /06/16 148,93 4,1 - FR Maurel & Prom (7,42 EUR) 1P47Z 10,5 13,3 26/06/15 7,41 BT Oui FR V33Z 6,2 8,6 25/09/15 7,9 8,9 - FR V34Z 6,6 8,8 25/09/15 7,77 13,3 - FR V35Z /09/15 7,57 18,9 - FR V36Z 6,5 8,9 28/12/15 7,68 15,9 - FR V37Z 6,9 9,2 28/12/15 7,55 21,9 - FR Michelin (90,88 EUR) 1A42Z /06/15 94,53 0,5 - FR H17Z /06/15 87,82 BT Oui FR K881Z /09/15 76,62 0,5 - FR M96Z 65 86,5 25/09/15 84,65 2,2 - FR V38Z 70 91,5 25/09/15 88,08 3,9 - FR M97Z /12/15 81,18 2,2 - FR V39Z /12/15 88,21 6,6 - FR M98Z /03/16 79,56 1,8 - FR M99Z 63 89,5 29/03/16 84,73 5,6 - FR N11Z 56 87,5 24/06/16 83,2 5,2 - FR NATIXIS (6,79 EUR) 1A79Z 3,8 5,5 26/06/15 5,49 0,2 - FR G566Z 4,5 6,5 26/06/15 6,48 0,3 - FR M18Z 4,8 6,4 26/06/15 6,37 0,5 - FR G564Z 4 6,3 25/09/15 6,26 0,6 - FR M19Z 4,7 6,5 25/09/15 6,37 2,0 - FR M21Z 3,4 5,7 28/12/15 5,66 0,7 - FR K849Z 4 6,2 28/12/15 6,09 1,8 - FR M22Z 4,6 6,6 28/12/15 6,35 3,9 - FR M23Z 3,9 6,1 29/03/16 5,95 2,5 - FR LA COTE STRIKE AU 24 MARS

20 Niveau Bonus Performance max. % touchée Neopost SA (52,88 EUR) 8H79Z /06/15 52,58 BT Oui FR A96Z /06/15 52,75 BT Oui FR N13Z /09/15 52,17 1,6 - FR K883Z /09/15 54,42 4,7 - FR V41Z /09/15 55,23 6,8 - FR N15Z 31 51,5 28/12/15 50,75 1,5 - FR N16Z 37 57,5 28/12/15 54,59 5,3 - FR N17Z 33 56,5 29/03/16 53,68 5,3 - FR Orange (15,05 EUR) 7H95Z 9,8 15,3 25/09/15 14,99 2,1 - FR N18Z 10,2 15,2 25/09/15 14,81 2,6 - FR N19Z 11,4 15,9 25/09/15 15,12 5,2 - FR V42Z 14 18,5 25/09/15 15,2 21,7 - FR V43Z 13 18,5 21/01/16 15,23 21,5 - FR K887Z /01/16 14,26 5,2 - FR N21Z 9,5 15,5 29/03/16 14,69 5,5 - FR N22Z 10,7 16,5 29/03/16 15,05 9,6 - FR N23Z 11,9 17,7 29/03/16 15,24 16,1 - FR N24Z 10 16,5 22/07/16 14,79 11,6 - FR N25Z 11, /07/16 15,16 18,7 - FR Pernod-Ricard (108,13 EUR) 3N36Z /09/15 99,11 0,9 - FR N37Z /09/15 101,18 1,8 - FR V44Z /09/15 106,53 4,2 - FR N38Z /12/15 99,06 2,0 - FR N39Z /12/15 100,72 3,3 - FR V45Z /12/15 106,76 6,8 - FR N41Z /03/16 100,04 3,0 - FR N42Z /03/16 101,39 4,5 - FR V46Z /06/16 105,87 10,5 - FR Peugeot (15,58 EUR) K895Z /06/15 10,99 0,1 - FR N46Z 8,9 12,2 25/09/15 12,11 0,7 - FR V47Z 11,9 15,9 25/09/15 14,9 6,7 - FR N48Z 7,6 11,6 28/12/15 11,51 0,8 - FR N49Z 8,8 12,6 28/12/15 12,34 2,1 - FR V48Z 11,8 16,4 28/12/15 14,78 11,0 - FR N51Z 6,9 11,6 29/03/16 11,5 0,9 - FR N52Z 8,1 12,4 29/03/16 12,12 2,3 - FR N53Z 7,4 12,4 24/06/16 12,07 2,7 - FR N54Z 8,6 13,5 24/06/16 12,83 5,2 - FR Renault (83,59 EUR) K899Z /06/15 61,9 0,2 - FR H25Z /06/15 71,68 BT Oui FR A51Z /06/15 78,03 BT Oui FR K901Z /09/15 63,51 0,8 - FR N68Z 47 66,5 25/09/15 65,79 1,1 - FR V52Z 70 91,5 25/09/15 81,68 12,0 - FR N69Z /12/15 63,36 1,0 - FR N71Z 46 67,5 28/12/15 66,08 2,1 - FR V53Z 62 86,5 28/12/15 78,93 9,6 - FR V54Z 69 93,5 28/12/15 80,93 15,5 - FR N73Z 45 68,5 29/03/16 66,4 3,2 - FR N79Z /06/16 64,21 2,8 - FR Royal Dutch Shell A (28,50 EUR) K982Z /09/15 28,38 2,2 - FR Safran (65,14 EUR) 8H27Z /06/15 52,99 0,0 - FR G628Z /06/ ,0 - FR G627Z /09/15 54,73 0,5 - FR V55Z /09/15 64,01 7,8 - FR V56Z /01/16 62,07 6,3 - FR N93Z /03/16 59,93 3,5 - FR N94Z /06/16 60,12 4,8 - FR Saint Gobain (41,11 EUR) K924Z /07/15 36,77 0,6 - FR K925Z /09/15 35,78 0,6 - FR K926Z /09/15 37,38 1,7 - FR Q44Z 27 38,5 25/09/15 37,85 1,7 - FR V67Z 35 45,5 25/09/15 41,23 10,4 - FR Q45Z /12/15 36,41 1,6 - FR K927Z /12/15 37,56 3,8 - FR Niveau Bonus Performance max. % touchée 3Q46Z /12/15 39,71 5,8 - FR V68Z 34 46,5 28/12/15 41,08 13,2 - FR Q47Z 22 37,5 29/03/16 36,6 2,5 - FR Q48Z 28 42,5 29/03/16 39,55 7,5 - FR Q49Z /07/16 38,4 6,8 - FR Q51Z /07/16 39,84 10,4 - FR Sanofi SA (94,29 EUR) 8H28Z /06/15 82,01-0,0 - FR G630Z /06/15 83,96 0,0 - FR P16Z /06/15 88,75 0,3 - FR G629Z /09/15 83,61 0,5 - FR K907Z /09/15 89,05 1,1 - FR Q12Z /09/15 85,12 1,0 - FR G631Z /09/15 87,58 1,6 - FR V57Z /09/15 91,96 4,4 - FR K909Z /12/15 87,3 0,8 - FR Q13Z 58 83,5 28/12/15 82,74 0,9 - FR Q14Z 64 87,5 28/12/15 85,73 2,1 - FR V58Z /12/15 91,79 6,8 - FR Q15Z /03/16 82,67 1,6 - FR Q16Z /06/16 81,58 1,7 - FR Q17Z /06/16 88,78 5,9 - FR Schneider Electric SA (73,60 EUR) 1A56Z /06/15 74,68 0,4 - FR H29Z /06/15 69,73 BT Oui FR P21Z /06/15 69,76 BT Oui FR Q19Z /09/15 66,14 1,3 - FR K913Z /09/15 66,02 1,5 - FR P23Z /09/15 72,8 3,0 - FR V59Z 56 75,5 25/09/15 72,28 4,5 - FR V61Z /09/15 74,38 10,2 - FR Q21Z 46 68,5 28/12/15 66,71 2,7 - FR K914Z /12/15 65,89 3,2 - FR V62Z 55 77,5 28/12/15 72,32 7,2 - FR V63Z /12/15 73,89 13,7 - FR Q22Z 39 65,5 29/03/16 64,25 1,9 - FR Q23Z 45 69,5 29/03/16 66,88 3,9 - FR Q24Z /06/16 68,15 5,6 - FR Societe Generale (44,91 EUR) K929Z /06/15 41,83 0,4 - FR Q52Z /06/15 40,71 0,7 - FR H38Z /06/15 46,4 1,3 - FR P32Z /06/15 43 BT Oui FR A64Z /06/15 43,67 BT Oui FR P34Z /06/15 43,34 BT Oui FR Q53Z 23 36,5 25/09/15 36,37 0,4 - FR Q54Z 26 38,5 25/09/15 38,15 0,9 - FR K931Z /09/15 42,21 1,9 - FR P35Z /09/15 45,66 2,9 - FR P38Z /09/15 42,93 BT Oui FR Q55Z /12/15 36,73 0,7 - FR Q56Z /12/15 38,37 1,6 - FR K933Z /12/15 42,44 3,7 - FR V69Z /12/15 43,44 8,2 - FR Q57Z /03/16 36,67 0,9 - FR Q58Z /03/16 40,49 3,7 - FR Q59Z /06/16 37,37 1,7 - FR Q61Z 26 44,5 24/06/16 42,05 5,8 - FR Solocal Group SA (0,62 EUR) G606Z 0,4 0,75 26/06/15 0,69 8,7 - FR G610Z 0,45 0,9 25/09/15 0,6 BT Oui FR Solvay (136,12 EUR) 1A82Z /06/15 126,99 0,0 - FR L18Z /09/15 121,23 0,6 - FR L19Z /12/15 121,95 1,7 - FR L22Z /03/16 119,69 1,9 - FR STMicroelectronics (8,99 EUR) 5V71Z 6,3 9,1 21/01/16 8,6 5,8 - FR Q65Z 5,1 8 22/04/16 7,76 3,1 - FR Suez Environnement (16,84 EUR) 1A58Z 11 16,5 26/06/15 16,45 0,3 - FR H33Z 11,7 17,5 26/06/15 17,37 0,7 - FR Q26Z 12,6 16,5 26/06/15 16,28 1,4 - FR Q27Z 10,1 15,3 25/09/15 15,17 0,9 - FR Niveau Bonus Performance max. % touchée K918Z 11 15,5 25/09/15 15,24 1,7 - FR Q28Z 12, /09/15 16,29 4,4 - FR V64Z 14 18,5 25/09/15 16,8 10,1 - FR Q29Z 10 15,6 28/12/15 15,29 2,0 - FR Q31Z 11,2 16,5 28/12/15 15,84 4,2 - FR Q32Z 12,4 17,4 28/12/15 16,21 7,3 - FR V65Z 13 18,5 28/12/15 16,78 10,3 - FR Q33Z 10,5 16,3 29/03/16 15,58 4,6 - FR Q34Z 11,7 17,2 29/03/16 15,96 7,8 - FR Q35Z 9, /06/16 15,35 4,2 - FR Q36Z 10, /06/16 15,81 7,5 - FR Q37Z 11,6 18,4 24/06/16 16,38 12,3 - FR Technip (59,32 EUR) 3Q66Z 39 56,5 26/06/15 56,2 0,5 - FR Q67Z /06/15 59,2 1,4 - FR K937Z /06/ ,7 - FR A67Z /06/15 57,22 BT Oui FR G633Z /06/15 57,22 BT Oui FR H42Z /06/15 57,27 BT Oui FR T67Z 60, /06/15 57,27 BT Oui FR Q68Z 32 53,5 25/09/15 53,16 0,6 - FR Q69Z 38 58,5 25/09/15 56,99 2,6 - FR G632Z /09/15 56,88 BT Oui FR G634Z /09/15 57,06 BT Oui FR Q71Z /12/15 55,43 2,8 - FR Q72Z 40 63,5 28/12/15 59,47 6,8 - FR Q73Z /03/16 54,62 2,5 - FR Q74Z 36 61,5 29/03/16 57,86 6,3 - FR Q75Z 32 60,5 24/06/16 56,69 6,7 - FR Q76Z 38 68,5 24/06/16 60,75 12,8 - FR Tesla Motors Inc (201,69 USD) 9H91Z /06/15 234,31 4,6 - FR Total (47,03 EUR) K940Z /04/15 47,99 0,0 - FR G648Z /04/15 47,01 BT Oui FR G641Z /06/15 51,36 1,2 - FR G646Z /06/15 46,29 BT Oui FR H62Z /06/15 46,37 BT Oui FR K942Z /07/15 47,7 0,6 - FR Q78Z /09/15 44,66 0,8 - FR Q79Z /09/15 46,33 1,4 - FR G639Z /09/15 49,68 2,7 - FR K944Z /09/15 48,25 3,6 - FR V72Z 42 53,5 25/09/15 48,41 10,5 - FR G647Z /09/15 46,21 BT Oui FR V73Z /01/16 48,1 16,4 - FR Q81Z 27 44,5 22/01/16 43,98 1,2 - FR Q82Z /01/16 45,93 4,5 - FR K945Z /01/ ,2 - FR Q83Z /04/16 45,48 3,3 - FR Q84Z /04/16 47,55 9,4 - FR Unibail-Rodamco SE (256,12 EUR) 9T85Z /06/15 225,07 BT Oui FR K984Z /09/15 208,16 0,4 - FR L16Z /09/15 234,68 2,3 - FR V93Z /09/15 259,96 8,5 - FR L17Z /12/15 228,62 2,4 - FR Valeo (137,34 EUR) 3R73Z /09/15 117,75 1,9 - FR V81Z /09/15 134,22 9,5 - FR K964Z /12/15 106,64 1,3 - FR R74Z /12/15 117,54 2,1 - FR R75Z /12/15 122,87 4,2 - FR V87Z /12/15 134,8 12,8 - FR R76Z /03/16 117,44 2,2 - FR R77Z /03/16 122,35 4,6 - FR Vallourec (21,84 EUR) 3R37Z /06/15 22,66 1,5 - FR R44Z 18 26,5 26/06/15 20,97 BT Oui FR K956Z /06/15 21,09 BT Oui FR R45Z /09/15 22,08 4,2 - FR R46Z /09/15 23,73 13,8 - FR V76Z /09/15 20,95 BT Oui FR H53Z /09/15 21,1 BT Oui FR LA COTE STRIKE AU 24 MARS 2015

10 TRUCS ET ASTUCES DOSSIER. pour bien investir sur les Produits de Bourse LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK

10 TRUCS ET ASTUCES DOSSIER. pour bien investir sur les Produits de Bourse LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK N 139 - septembre 2013 DOSSIER 10 TRUCS ET ASTUCES pour bien investir sur les Produits de Bourse Retrouvez ce mois-ci tous les Produits de Bourse et toutes

Plus en détail

Les TURBOS. Division (12pt)

Les TURBOS. Division (12pt) Les TURBOS Division (12pt) Le prospectus d émission des certificats TURBOS a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 3 mai 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi sous

Plus en détail

Le guide des produits de Bourse Commerzbank

Le guide des produits de Bourse Commerzbank Le guide des produits de Bourse Commerzbank Turbos I Leverage et Short I Warrants I Cappés (+) I Floorés (+) I Stability Warrants I Bonus Cappés I Reverses Convertibles I Discounts I ETF I 100% Les prospectus

Plus en détail

LE CAHIER DE VACANCES COMMERZBANK : Que faire cet été pour parfaire votre culture financière? LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK

LE CAHIER DE VACANCES COMMERZBANK : Que faire cet été pour parfaire votre culture financière? LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK N 160 - juillet/août 2015 LE CAHIER DE VACANCES COMMERZBANK : Que faire cet été pour parfaire votre culture financière? Retrouvez les Produits de Bourse et

Plus en détail

La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1. Bienvenue chez

La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1. Bienvenue chez La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1 Bienvenue chez 13/11/14 15:43 LES TURBOS DE UNICREDIT Investir avec les Certificats Turbos

Plus en détail

WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015

WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015 WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015 Les intervenants : Florent Dimitriou ING Direct Responsable produit Bourse et Fonds Sébastien David Société Générale Responsable Relations Investisseurs

Plus en détail

mars COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mars COMMENTAIRE DE MARCHÉ mars 2015 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 Contexte de marché en Europe 4 INTRODUCTION Après une courte accalmie sur le marché des taux en février, la chute des rendements a repris

Plus en détail

La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2013

La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2013 La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 2013 Pierre BUI QUANG Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2013, les non résidents détenaient

Plus en détail

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions!

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions! LES TURBOS Investir avec du levier sur les indices et les actions! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Le prospectus d émission des certificats Bonus a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 9 octobre 2009. Ce document à caractère promotionnel est

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos?

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos? Equity First une gamme d invest First une gamme d investisseme une gamme d investissements in ga d investissements intelligents Eq intelligents Equity First une gam Equity First une gamme d invest First

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 1/ Contexte : Deux fait marquants pour la semaine passée : 1/ Statu quo pour l OPEP. L'OPEP produira 30 millions de barils par jour au moins jusqu en

Plus en détail

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital.

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. Certificats TURBO Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les Certificats Turbo Le Certificat Turbo est

Plus en détail

Reverse Convertibles

Reverse Convertibles Reverse Convertibles Le prospectus d émission du titre de créance complexe a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 24 Novembre 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi

Plus en détail

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital.

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. TURBOS WARRANTS CERTIFICATS Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. 2 LES TURBOS 1. Introduction Que sont les Turbos? Les Turbos sont des produits

Plus en détail

Commerzbank AG Certificats Factors

Commerzbank AG Certificats Factors Commerzbank AG Certificats Factors Corporates & Markets Produits présentant un risque de perte en capital. Les instruments dérivés présentés sont soumis à des risques (voir les facteurs de risque sur la

Plus en détail

Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank. Dossier. À la découverte du fonctionnement de. l AFPDB

Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank. Dossier. À la découverte du fonctionnement de. l AFPDB N 138 JUILLET-AOÛT 2013 strike Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank Dossier À la découverte du fonctionnement de l AFPDB Retrouvez ce mois-ci tous les produits de Bourse sur le site www.bourse.commerzbank.com

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance

Plus en détail

DOSSIER SPÉCIAL MATIÈRES PREMIÈRES EN PRIVÉ LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK

DOSSIER SPÉCIAL MATIÈRES PREMIÈRES EN PRIVÉ LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK N 144 - février 2014 LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK EN PRIVÉ DOSSIER SPÉCIAL MATIÈRES PREMIÈRES Retrouvez les Produits de Bourse et leurs caractéristiques sur le site www.bourse.commerzbank.com

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 1/ Contexte : En Europe, les marchés actions sont toujours aussi peu directionnels. L économie européenne et les risques géopolitiques soulèvent quelques

Plus en détail

EVOLUTION DE LA COMMUNICATION FINANCIERE DANS UN CONTEXTE D EURO FORT

EVOLUTION DE LA COMMUNICATION FINANCIERE DANS UN CONTEXTE D EURO FORT EVOLUTION DE LA COMMUNICATION FINANCIERE DANS UN CONTEXTE D EURO FORT Tous droits réservés Mazars Juillet 2014 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de

Plus en détail

strike La 1 re compétition de trading réel Trading Masters 2013

strike La 1 re compétition de trading réel Trading Masters 2013 N 134 mars 2013 strike Le magazine des produits de Bourse de Commerzbank Trading Masters 2013 La 1 re compétition de trading réel Actions - Forex - Produits Commerzbank Retrouvez ce mois-ci tous les Warrants,

Plus en détail

Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu).

Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu). EXCLUSIVITÉ UNICREDIT! Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu). De 8h00 à 18h30, le potentiel des prix et de la liquidité*. CES PRODUITS SONT DESTINÉS À DES INVESTISSEURS AVERTIS. PRODUITS

Plus en détail

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier 100% garanti en capital à l échéance Durée d investissement conseillée : 8 ans Moteur automobile à deux-temps 189 Karl

Plus en détail

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ EUR/USD USD/JPY GBP/USD USD/CHF GOLD OIL CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ Analyses du Jeudi 17 Septembre 2015 Les actions européennes attendues en modeste hausse avant le verdict de la Fed Devises

Plus en détail

Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank Dossier : La finance comportementale

Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank Dossier : La finance comportementale N 133 février 2013 strike Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank Dossier : La finance comportementale Retrouvez ce mois-ci tous les Warrants, Turbos, Leverage, Short, Bonus, Reverse, Discounts,

Plus en détail

TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL. TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300!

TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL. TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300! TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300! Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix ING Turbos Infinis Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos Infinis Les

Plus en détail

Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank

Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank N 136 MAI 2013 strike Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank Interviews Profession : market maker Retrouvez ce mois-ci tous les Warrants, Turbos, Leverage, Short, Bonus, Reverse, Discounts,

Plus en détail

LA NÉGOCIATION DES PRODUITS DE BOURSE SUR EURONEXT

LA NÉGOCIATION DES PRODUITS DE BOURSE SUR EURONEXT N 145 - mars 2014 LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK EN PRIVÉ LA NÉGOCIATION DES PRODUITS DE BOURSE SUR EURONEXT Retrouvez les Produits de Bourse et leurs caractéristiques sur le site www.bourse.commerzbank.com

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2009

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2009 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2009 Julien LE ROUX Direction de la Balance des paiements Service des Titres À la fi n de l année 2009, les non-résidents

Plus en détail

Certificats BONUS CAPPÉS

Certificats BONUS CAPPÉS Certificats BONUS CAPPÉS Investissez différemment sur les actions, les indices et les matières premières! Produits non garantis en capital, non éligibles au PEA www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010 Julien LE ROUX Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2010, la capitalisation

Plus en détail

DEMANDEZ PLUS À VOTRE ARGE NT

DEMANDEZ PLUS À VOTRE ARGE NT Souscription du 8 janvier au 28 janvier 203 7h (sauf clôture anticipée sans préavis au gré de l émetteur) Éligible au comptes-titres et à l assurance vie lcl Objectif France (JANVier 203) Un placement

Plus en détail

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Edition 2015 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Depuis 2008, l Observatoire analyse l

Plus en détail

strike Track Plus I Commerzbank Partners lance

strike Track Plus I Commerzbank Partners lance N 135 avril 2013 strike Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank Commerzbank Partners lance Track Plus I Retrouvez ce mois-ci tous les Warrants, Turbos, Leverage, Short, Bonus, Reverse, Discounts,

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 25 septembre 2015, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe, US et Chine 2 Spread indices actions 5 Secteurs européens 6 Indices

Plus en détail

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos Guide Pédagogique Produits à effet de levier avec barrière désactivante Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos 2 Sommaire Introduction : Que sont les Turbos? 1. Les caractéristiques

Plus en détail

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier garanti en capital à échéance Un objectif de rendement de 8 % par an Une durée d investissement conseillée de 8 ans

Plus en détail

Les profits des entreprises du

Les profits des entreprises du Les profits des entreprises du CAC 40 Des hausses de profits déconnectées de la réalité économique David Meyer collaborateur de la Direction Fédérale sur les questions économiques 1 Méthodologie Les données

Plus en détail

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Owen Williams Grenoble Ecole de Management Accréditations > 2 Introduction Une option donne au détenteur le droit de faire quelque chose dans

Plus en détail

Noël CLEMENT. Ma stratégie pour la sixième semaine du lundi 23 au vendredi 27 novembre 2015

Noël CLEMENT. Ma stratégie pour la sixième semaine du lundi 23 au vendredi 27 novembre 2015 Noël CLEMENT Ma stratégie pour la sixième semaine du lundi 23 au vendredi 27 novembre 2015 1. Contexte de marché : L ensemble des Etats-Unis d Europe, se sont mobilisés depuis le vendredi 13 novembre,

Plus en détail

Certificats Leverage & Short

Certificats Leverage & Short Certificats Leverage & Short Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Produit émis par ING Bank N.V. et soumis au risque de défaut de l émetteur. Les Certificats ING Leverage

Plus en détail

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix ING Turbos Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos ING a lancé les Turbos

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2008

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2008 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 2008 François SERVANT Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2008, les non-résidents détenaient

Plus en détail

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 10 août 2015. Semaine 32. Du 10/08/15 au 16/08/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 10 août 2015. Semaine 32. Du 10/08/15 au 16/08/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique 10 août 2015 fff Semaine 32 Bilan de la semaine précédente : Performance* Depuis le 01/12/14 Depuis le 01/01/15 MyPropTrading +46.33% +42.23% CAC 40 +17.42% +20.64% Variation hebdo Cours* CAC 40 +1.42%

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES

CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES Emetteur : Calyon Financial Products (Guernsey) Limited Garant : Calyon

Plus en détail

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300!

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! TURBOS Jour TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRéSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

L impact de la distribution de dividendes : une étude de cas (GP) Professeur Didier MAILLARD Mai 2003

L impact de la distribution de dividendes : une étude de cas (GP) Professeur Didier MAILLARD Mai 2003 Conservatoire National des Arts et Métiers Chaire de BANQUE Document de recherche n 6 L impact de la distribution de dividendes : une étude de cas (GP) Professeur Didier MAILLARD Mai 2003 Avertissement

Plus en détail

WARRANTS TURBOS CERTIFICATS. Les Warrants. Découvrir et apprendre à maîtriser l effet de levier

WARRANTS TURBOS CERTIFICATS. Les Warrants. Découvrir et apprendre à maîtriser l effet de levier WARRANTS TURBOS CERTIFICATS Les Warrants Découvrir et apprendre à maîtriser l effet de levier 2 WARRANTS Qu est-ce qu un Warrant? Un warrant est une option cotée en Bourse. Emis par des établissements

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2011

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2011 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2011 Julien LE ROUX Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2011, la capitalisation

Plus en détail

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique 5 octobre 2015 fff Semaine 40 Bilan de la semaine précédente : Performance* Depuis le 01/12/14 Depuis le 01/01/15 MyPropTrading +45.42% +41.32% CAC 40 +1.56% +4.36% Variation hebdo Cours* CAC 40-0.49%

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 25 novembre 2014, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 4 Secteurs européens 5 Indices d aversion

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite)

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) 2 ème partie : La baisse de l euro Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ EUR/USD USD/JPY GBP/USD USD/CHF GOLD OIL CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ Analyses du Mardi 29 Septembre 2015 Devises Les actions européennes devraient ouvrir en baisse, dans le sillage des Bourses

Plus en détail

GUIDE DES WARRANTS. Donnez du levier à votre portefeuille!

GUIDE DES WARRANTS. Donnez du levier à votre portefeuille! GUIDE DES WARRANTS Donnez du levier à votre portefeuille! Instrument dérivé au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Produits non garantis en capital à effet de levier EN SAVOIR PLUS? www.listedproducts.cib.bnpparibas.be

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

Certificats Cappés (+) et Floorés (+)

Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Pour investir avec du Levier sur les indices CAC 40 ou DAX Même dans un contexte

Plus en détail

COMMERZBANK EN PRIVÉ. Les experts du marché vous disent tout! LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK

COMMERZBANK EN PRIVÉ. Les experts du marché vous disent tout! LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK N 143 - janvier 2014 LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK EN PRIVÉ COMMERZBANK Les experts du marché vous disent tout! Retrouvez les Produits de Bourse et leurs caractéristiques sur le site www.bourse.commerzbank.com

Plus en détail

Le Mag' La saison des Dividendes. Le Hors série HS #1. De l intérêt de verser un dividende. Faut-il partir à la chasse au dividende?

Le Mag' La saison des Dividendes. Le Hors série HS #1. De l intérêt de verser un dividende. Faut-il partir à la chasse au dividende? Le Hors série Le Mag' De l intérêt de verser un dividende Faut-il partir à la chasse au dividende? La saison des Dividendes Le calendrier du dividende HS #1 Mai 2013 HS # 1 Mai 2013 SOMMAIRE EDITO De l

Plus en détail

Le magazine des produits de Bourse de Commerzbank

Le magazine des produits de Bourse de Commerzbank N 137 JUIN 2013 strike Le magazine des produits de Bourse de Commerzbank Interview Entrez dans les coulisses des indices NYSE Euronext VIP pass Tout savoir sur les indices NYSE Euronext juin 2013 par avec

Plus en détail

Mon débriefing pour la septième semaine des «Talents du trading» saison 4 Jeudi 3 décembre 2015.

Mon débriefing pour la septième semaine des «Talents du trading» saison 4 Jeudi 3 décembre 2015. Noël CLEMENT Mon débriefing pour la septième semaine des «Talents du trading» saison 4 Jeudi 3 décembre 2015. Retours sur les objectifs initiaux de la semaine : Ce qui était écrit: [...] Objectif: progresser

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emétteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI INVESTIR

Plus en détail

Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats

Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats PRODUITS PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL émis par Société Générale ou Société Générale Effekten GmbH (société ad hoc de droit allemand dont

Plus en détail

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant :

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant : Parlons Trading Ask : prix d offre ; c est le prix auquel un «market maker» vend un titre et le prix auquel l investisseur achète le titre. Le prix du marché correspond au prix le plus intéressant parmi

Plus en détail

ING Turbos. Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important!

ING Turbos. Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important! ING Turbos 2 Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important! @ ING Turbos ING a lancé les Turbos Infinis en France en Janvier 2011. Ceux-ci permettent de

Plus en détail

* L obligation est soumise au risque de défaut de Natixis (Fitch : A / Moody s : A2 / Standard & Poor s : A au 1 er septembre 2015).

* L obligation est soumise au risque de défaut de Natixis (Fitch : A / Moody s : A2 / Standard & Poor s : A au 1 er septembre 2015). Equinoxe Janvier 2026 Equinoxe Janvier 2026 est une obligation de droit français émise par Natixis* offrant à l échéance une protection à 90 % du capital initial. Equinoxe Janvier 2026 présente un risque

Plus en détail

Baromètre F2iC FactSet - OpinionWay. La détention par les fonds ouverts (OPCVM français et étrangers) des sociétés du CAC 40

Baromètre F2iC FactSet - OpinionWay. La détention par les fonds ouverts (OPCVM français et étrangers) des sociétés du CAC 40 Baromètre F2iC FactSet - OpinionWay La détention par les fonds ouverts (OPCVM français et étrangers) des sociétés du CAC 40 Introduction Les informations présentes dans ce baromètre sont issues de la base

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance.

Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance. PARAMETRES DE MARCHE Rapport au 31 décembre 2013 Paramètres de marché au 31 décembre 2013 Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance.

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI

Plus en détail

Présentation de la «Preuve d impôt» - IAS12 Quel est le format publié par les sociétés du CAC 40 dans leurs comptes consolidés en 2012?

Présentation de la «Preuve d impôt» - IAS12 Quel est le format publié par les sociétés du CAC 40 dans leurs comptes consolidés en 2012? 2012 Présentation de la «Preuve d impôt» - IAS12 Quel est le format publié par les sociétés du CAC 40 dans leurs comptes consolidés en 2012? INCLUT LA RECOMMANDATION AMF sur les comptes 2013 Pour tout

Plus en détail

Point Keren Finance. 15 avril 2015

Point Keren Finance. 15 avril 2015 Le contexte boursier actuel est particulièrement porteur pour les marchés actions européens, notamment français, qui affichent de très fortes progressions à la fin du premier trimestre de l année 2015.

Plus en détail

TURBOS Votre effet de levier sur mesure

TURBOS Votre effet de levier sur mesure TURBOS Votre effet de levier sur mesure Société Générale attire l attention du public sur le fait que ces produits, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations,

Plus en détail

strike 07. Les Leverage et Short encore plus nombreux!

strike 07. Les Leverage et Short encore plus nombreux! N 131 DÉCEMBRE 2012 strike Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank 07. Les Leverage et Short encore plus nombreux! Retrouvez ce mois-ci tous les Warrant, Turbo, Leverage, Short, Bonus, Reverse,

Plus en détail

=> A court terme, nous restons «long» Dollar/ «court» Euro

=> A court terme, nous restons «long» Dollar/ «court» Euro => A court terme, nous restons «long» Dollar/ «court» Euro L euro a touché à la fin mai son plus faible niveau face au dollar depuis juillet 2010 (1,23 USD) sous l effet, notamment, des craintes selon

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Les marchés action ont été enfoncés alors qu'une combinaison de bénéfices plus faibles qu'attendus et d'un indice de sentiment des consommateurs décevants ont entamés la confiance des investisseurs. La

Plus en détail

Forex Equities Options

Forex Equities Options La BCE devra se battre avec la déflation Comme nous l écrivions à plusieurs reprises dans nos analyses, nous estimons que le spread FRA permet de juger de l évolution et de la juste valeur du marché des

Plus en détail

Devises ANALYSE JOURNALIÈRE J.V.A.T. Vendredi 17 Juillet 2015. EUR/USD Analyse technique. USD/JPY Analyse technique. Point Pivot: 1,0940

Devises ANALYSE JOURNALIÈRE J.V.A.T. Vendredi 17 Juillet 2015. EUR/USD Analyse technique. USD/JPY Analyse technique. Point Pivot: 1,0940 EUR/USD USD/JPY GBP/USD USD/CHF GOLD OIL CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 Analyses du Vendredi 17 Juillet 2015 Devises L'euro devrait rester sous pression face au dollar et au yen, car les progrès dans la résolution

Plus en détail

Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants :

Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants : Groupe Ouellet Bolduc CONSEILLERS EN PLACEMENT LE RAPPORTEUR LE RAPPORTEUR PREMIER TRIMESTRE DE 2015 Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants : Des variations rapides

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS INFINIS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS INFINIS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS INFINIS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2012

La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2012 La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2012 Julien LE ROUX Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2012, la capitalisation

Plus en détail

Profil Financier du CAC 40

Profil Financier du CAC 40 27 JUIN 2013 1 Profil Financier du CAC 40 Présentation du 27 juin 2013 Avertissement / préambule Les informations présentées dans le «Profil financier du CAC 40» sont issues des rapports annuels et documents

Plus en détail

DJ Europe Stoxx 50. Taux Euro 5 ans 6,00% 5,00% 4,00% 3,00% 2,00% 1,00% 0,00% -1,00% > L A G E S T I O N S O U S M A N D A T > F L A S H M A C R O

DJ Europe Stoxx 50. Taux Euro 5 ans 6,00% 5,00% 4,00% 3,00% 2,00% 1,00% 0,00% -1,00% > L A G E S T I O N S O U S M A N D A T > F L A S H M A C R O D E U X I E M E T R I M E S T R E 2 0 1 5 > L A G E S T I O N S O U S M A N D A T JeanMarc Léonard Responsable Département Investissement Contact 17 Côte d Eich B.P. 884 L2018 Luxembourg T (352) 46 99

Plus en détail

Les Warrants ABN AMRO

Les Warrants ABN AMRO Les Warrants ABN AMRO Donner de nouveaux horizons à ses stratégies * le meilleur du possible Making more possible* Gagner en performance avec les Warrants Les Warrants permettent de développer de multiples

Plus en détail

Turbos & Turbos infinis

Turbos & Turbos infinis & Turbos infinis L effet de levier en toute simplicité PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Avertissement : «PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL»

Plus en détail

L EVOLUTION DU MARCHE DES OPCVM à fin Juillet

L EVOLUTION DU MARCHE DES OPCVM à fin Juillet L EVOLUTION DU MARCHE DES OPCVM à fin Juillet En juillet, le marché français de la gestion collective a enregistré une légère hausse de +1,2%. Le total des actifs sous gestion atteint désormais 761,2 milliards

Plus en détail

Les Turbos sur le CO 2

Les Turbos sur le CO 2 Mai 2010 N 103 Le magazine des produits de Bourse de infos de MarChé alstom, Edf Philips, vivendi focus du MOis La Grèce fait plonger l euro LE COin du PaTriMOinE Essentiel 8 success story Le 3241Z sur

Plus en détail

TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40

TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40 TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40 Avertissements : Cette méthode d investissement repose sur de l analyse technique des probacktests, de cotations passées, les résultats passés ne préjugent pas des résultats

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

Féminisation et performances des entreprises

Féminisation et performances des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Féminisation et performances des entreprises 2011 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu Pourquoi se poser la question du lien entre féminisation

Plus en détail

Les certificats Leverage et Short

Les certificats Leverage et Short Les certificats Leverage et Short Produits présentant des risques de perte en capital Le prospectus d'émission des certificats Leverage et Short a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand. Les titres

Plus en détail