Le 17 Octobre 2010 Fabien HUCHET Jordan LEGLAND Fanny LEMIERE TCA2 Année Marketing Stratégique : La stratégie d Apple

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le 17 Octobre 2010 Fabien HUCHET Jordan LEGLAND Fanny LEMIERE TCA2 Année 2010-2011. Marketing Stratégique : La stratégie d Apple"

Transcription

1 Le 17 Octobre 2010 Fabien HUCHET Jordan LEGLAND Fanny LEMIERE TCA2 Année Marketing Stratégique : La stratégie d Apple

2 1.1 Le macro-environnement Opportunités Menaces Le marché L offre L ipod et son marché L ipad et son marché L imac et son marché L iphone et son marché La demande Analyse quantitative Analyse qualitative Politique générale et organisation Gestion des Ressources Humaines Les forces : Les faiblesses : Organisation de l entreprise Les forces : Les faiblesses : Performance financières et commerciales Clientèle Organisation commerciale et marketing Marketing Les forces Les faiblesses Commerce Les forces Les faiblesses Compétences et moyens technologiques Les forces Les faiblesses Fournisseurs Stratégies et marketing mix antérieurs Voies et modes de développement stratégique de l entreprise : Voie de développement 1 : La diversification Voie de développement 2 : L intégration verticale Mode de développement 1 : La croissance interne Mode de développement 2 : L alliance stratégique

3 Pre sentation de l entreprise Apple Apple Incorporate, société fondée en 1976, est une multinationale américaine d informatique. Son siège social est situé à Cupertino, au sein même de la Silicon Valley, pôle des industries de pointe du pays. La marque a popularisé de nombreux concepts qui ont révolutionné l'informatique. Elle doit ses débuts à l'apple II qui a connu un énorme succès au début des années 1980 et s'est vendu à plusieurs millions d'exemplaires. C est une entreprise cotée en bourse depuis le 12 décembre 1980 et qui a généré un chiffre d affaires de 65,52 milliards de dollars sur les trois trimestres écoulés dépassant son concurrent majeur Microsoft avec 62,48 milliards de dollars. La marque est connue pour ses interfaces simples et le design de ses produits ainsi que pour sa capacité à rendre accessible à tous les technologies existantes. Ce fut le cas avec l'interface graphique à fenêtres ou encore la souris - inventés initialement par Xerox 1 - et plus récemment l écran Multitouch. Son Président Directeur Général, Steve Jobs, est devenu une icône pour la communauté Apple notamment suite à son licenciement puis réintégration au sein de la firme. Il est le communicant principal du groupe là où d autres sociétés font appel à des spécialistes de la communication. 1 Leader mondial des photocopieurs 3

4 1 Analyse Externe 1.1 Le macro-environnement Opportunités 4

5 Les opportunités : L informatique est un secteur sur lequel les politiques comptent beaucoup pour le développement économique du pays. Le marché international du secteur ne cesse de croître, notamment avec le développement de pays émergeants. Aujourd hui il est nécessaire pour une personne d être équipée en informatique (pour les s, cours des étudiants, pour les dossiers professionnels etc.) Existence d une génération virtuelle. Le secteur s implique dans l écologie, ce qui est bon pour son image auprès des consommateurs de plus en plus soucieux de la protection de l environnement. La concurrence est forte mais les nouveaux entrants peu nombreux car les investissements en Recherches et Développements constituent des barrières à l entrée conséquentes. Développement des virus et autres chevaux de Troie sur Windows Leader sur le marché des baladeurs musicaux avec 70 % des parts de marché Barrières Financières à l entrée car les entreprises informatiques nécessitent une forte capacité d investissement. 5

6 Menaces 6

7 Les menaces : Les besoins en investissement sont importants et réguliers, surtout en R&D. Les préférences des consommateurs peuvent être changeantes. Certains sous-traitants de ce secteur, utilisent des enfants et offrent de mauvaises conditions de travail à leur main d oeuvre. C est un secteur qui émet beaucoup de CO2 et dont les anciens produits sont très difficiles à recycler. La loi du 13 juillet 1992 impose la valorisation de tous les déchets électroniques en fin de vie. L informatique est un secteur très réglementé. Les autres développeurs de systèmes d exploitation sortent de nouvelles versions afin d offrir au consommateur de nouvelles fonctionnalités qu Apple ne propose pas Les concurrents d Apple tentent de reproduire, voire copier, ce qui fait la force de leurs produits. Le cycle de vie des produits informatiques est très court. 7

8 1.2 Le marché L offre Apple commercialise une gamme de produits répartis sur cinq marchés six selon certains spécialistes qui estiment que les tablettes sont une entité à part entière. Afin d analyser la position stratégique du groupe il est utile de confronter les produits proposés face à leurs concurrents L ipod et son marché Lancé en octobre 2001, l ipod a su se faire un nom sur le marché de la musique nomade. Novateur en termes de design et d ergonomie, celui-ci n a cessé de voir croître ses parts pour atteindre aujourd hui plus des trois quarts des ventes. La stratégie mise en place par la firme se traduit par un renouveau perpétuel de sa gamme - changement de modèle tous les ans - aujourd hui étoffée et portée à 4 produits différents : l ipod Shuffle (59 ), l ipod Nano (169 ), l ipod Touch (239 ) et l ipod Classic (209 ). Le positionnement adopté est donc, comme les prix susmentionnés le montrent, relativement haut-de-gamme bien que la politique prix actuelle soit revue à la baisse. 8

9 Implantées pour la plupart avant Apple, de nombreuses marques concurrencent la firme de Cupertino et tentent de récupérer leurs parts de marché perdues ces dernières années. Leur répartition peut se synthétiser sous la forme suivante : Parts de marché sur le segment des lecteurs de musique portables Le quasi-monopole actuel de l ipod est ici mis en exergue. Le produit est donc le fer de lance de la société, sa vache à lait ce qui permet au groupe de faire le marché, d innover en permanence afin de conserver son rôle de leader L ipad et son marché Jusqu au lancement de l ipad, le marché des tablettes était une niche avec des ventes en France avoisinant les unités en La part de marché mondiale au sein des ordinateurs n avait jamais excédé 1% pour des ventes rapportant alors 950 millions de dollars. En mai 2010, Apple a donc lancé sa propre tablette notamment à l aide d une puissante campagne marketing, force incontestée du groupe. En un mois seulement, plus d un million d ipad se sont écoulés aux Etats-Unis soit l équivalent des ventes totales de tablettes sur une année sur le marché domestique de la société à la pomme. Les ventes mondiales se chiffrent aujourd hui à 7.9 millions d ipad ce qui représente 90% du marché des tablettes. Les recettes générées avoisinent les 3 milliards de dollars L imac et son marché Longtemps très en retrait face à son concurrent direct Windows, la part d Apple sur le segment des ordinateurs est aujourd hui non négligeable. En effet, le groupe peut se targuer d être le troisième fabricant sur son marché domestique avec une part de marché de 10.6% en hausse de 24.1% par rapport à l année précédente. 9

10 Très fortement concurrencé, l imac doit être moteur d innovation afin de pouvoir s imposer parmi sa concurrence. L esprit créatif des ingénieurs de la société peut laisser espérer un avenir prometteur à la gamme d ordinateurs qu ils soient portables ou de bureau. Nombre de ventes au troisième trimestre 2010 (En milliers) Afin de développer sa croissance sur le marché grand public, Apple pourra s appuyer sur sa présence quasiment incontournable dans certains secteurs d activité. En effet, 70% de l industrie musicale (Studios, musiciens, maisons de productions etc.) sont équipés de machines à la pomme. Plus généralement, l univers de la création est un gros consommateur de ces produits notamment suite au développement de logiciels exclusifs. Grâce à ces facteurs notamment, l imac a connu une croissance de 70% de ses ventes entre 2008 et L influence sur le revenu de la société est d ailleurs plus que sensible quand on sait qu un imac est vendu en moyenne $1200 contre $800 pour ses autres concurrents, permettant ainsi une marge pour l entreprise de 40% contre 10 à 20% pour les leaders du marché. Positionnement des acteurs du marché 10

11 L iphone et son marché Lancé en 2007, l iphone, premier et unique téléphone mobile d Apple, est probablement le plus gros succès marketing de la société. Le produit jouit aujourd hui, pour sa quatrième génération, d une notoriété sans égal. Le mobile fut le premier terminal tactile et a donc totalement bouleversé le marché de la téléphonie. Il s en était écoulé plus de 50 millions lors de la présentation de l iphone 4 en avril 2010 et ce-dernier a été jusqu ici vendu à 14,102 millions d unités pour un chiffre d affaires de 8.82 milliards de dollars. Son système d exploitation ios récolte près de 45% des parts de marché des Smartphones 2. Ce chiffre prend encore plus de sens lorsque l on sait qu un seul et unique modèle est équipé de cette plateforme l iphone ndlr alors que ses concurrents proposent une vaste gamme équipée de leurs productions. Parts des Systèmes d Exploitation mobiles Fort d un taux d équipement important, Android, le système d exploitation de la société Google, est son principal rival avec des parts de marché en hausse perpétuelle +5% sur l année Une forte menace est donc à prendre en compte par Apple qui devra prochainement se réinventer afin de maintenir sa position de leader. Pour ce qui est des fabricants de terminaux, Apple se contente cette fois de la troisième place sur le podium mondial. Là encore l explication réside en partie par la gamme restreinte du constructeur vis-à-vis du reste de ses concurrents. Nokia, leader du marché des mobiles depuis plus d une décennie conserve son statut malgré une croissance dérisoire par rapport à ses deux rivaux principaux que sont RIM 3 (Fabricant des BlackBerry) et Apple. Le marché total des Smartphones est évalué quant à lui à 200 millions de ventes annuelles. Parts des constructeurs sur le marché des Smartphones 2 Téléphones utilisant un système d exploitation dédié 3 Research In Motion 11

12 1.2.2 La demande Analyse quantitative Les différents segments sur lesquels Apple est présent connaissent des trajectoires différentes. Le marché de l iphone, c'est-à-dire des Smartphone, est en pleine expansion avec une croissance de 55.4 % sur l exercice 2010 pour 200 millions d unités vendues ce qui a complètement relancé et muté le marché de la téléphonie mobile qui était sur une pente descendante. Tous les clients, possesseurs de terminaux traditionnels, s orientent aujourd hui vers des mobiles haut-degamme leur permettant de consulter leurs mails et de surfer sur internet. Cette orientation est de plus renforcée par les opérateurs de téléphonie qui troquent aux forfaits classiques des forfaits tout compris ne trouvant leur utilité que sur Smartphones. Le risque, ici, réside donc dans un inversement de cette tendance. En effet, une fois le parc actuel renouvelé et compte tenu du prix de tels terminaux entre 400 et 600 le marché pourrait fortement se ralentir. Il faudra donc, pour Steve Jobs et ses collaborateurs, trouver l avenir de la téléphonie et réinventer son usage afin d amener les clients à troquer leurs Smartphones qui seront alors devenus obsolètes. La problématique est la même pour ce qui est de l ipad puisqu il reprend, en dehors de la capacité de téléphoner, les mêmes caractéristiques que son petit frère l iphone. Le marché est làaussi en pleine croissance, 7 millions d ipad vendus, mais il faudra trouver le moyen de contrer l effet d atténuation de nouveauté Analyse qualitative Bien qu allant vers une politique de ciblage de plus en plus large, la firme à la pomme a connu et connaît encore une clientèle spécifique pour ses produits. Le positionnement voulu haut de gamme et relativement cher détermine assez nettement une catégorie de population dominante dans les demandeurs de produits Apple. Il s agit des hommes de 20 à 45 ans, urbains et de catégorie socio-professionnelle supérieure. La demande sur les divers segments de marché évolue toutefois de façon sensible. Malgré les difficultés de pouvoir d achat actuelles, la population recherche de plus en plus des produits de qualité et dont la fiabilité ne fera pas défaut. C est ici qu intervient Apple dont la réputation de ses produits informatiques n est plus à faire. La sérénité offerte aux possesseurs d imac vis-à-vis d un utilisateur d ordinateur équipé de Windows est un atout de plus en plus recherché et valorisé. De plus, si la fiabilité venait à faillir, Apple peut se targuer d un Service Après- Vente de renommée, capable de prendre en charge l appareil en 2 jours contre plusieurs semaines pour ses concurrents. Apple a également su surfer sur la vague du nomadisme qui se développe actuellement. Ils ont su jouer la carte de la convergence en mobilité avec des produits tels que l iphone et l ipad qui offrent un accès à toute l information et permettent de garder le contact où que l on soit en toute simplicité. Les menaces qui pèsent sur le marché sont toutefois nombreuses. La conjoncture actuelle amène les consommateurs à rechercher des ordinateurs de moins en moins couteux. L arrivée récente sur le marché des netbooks 4 et de leur tarif avoisinant les 300 rend la compétitivité d un MacBook 5 et de ses 1000 difficile. 4 Micro-Ordinateurs (taille moyenne 8 à 10 pouces) 5 Gamme des ordinateurs portables grand-public Apple 12

13 2 Analyse interne 2.1 Politique générale et organisation La politique générale d Apple se résume aisément : Il faut faire le marché. L entreprise souhaite en permanence être première sur ses segments soit en créant un marché autrefois inexistant ou bien en en conquérant un sur lequel elle est minoritaire Gestion des Ressources Humaines Les forces : Le groupe sollicite les meilleurs techniciens, informaticiens, commerciaux, afin de bénéficier de la force de travail la plus efficace possible. Il n hésite pas à débaucher des techniciens chez les concurrents. En outre, Apple a recruté parmi ses employés du service sécurité, d ancien hackers 6 afin d améliorer son système d exploitation. Il est à noter également que les salariés bénéficient d avantages sur l achat de produits de la marque ainsi que de nombreux cadeaux dans le but d accroître leur bien-être On peut citer le fait que chaque salarié d Apple ait reçu un iphone à Noël en Les faiblesses : Apple, comme Nike, a subi des pressions externes concernant les méthodes de travail de ses sous-traitants (travail des enfants, mauvaises conditions etc.). En conséquence, la firme a mis en place un code de conduite des fournisseurs en 2005 qui doit être appliqué par tous ses collaborateurs. Ce document définit les attentes en matière de responsabilité sociale et informe ses fournisseurs sur ces normes. En revanche, la politique du secret d Apple fait qu il est difficile de trouver plus d informations sur la gestion de ses salariés et sur l application concrète de ces mesures Organisation de l entreprise Les forces : Un nombre de fournisseur important, permet à Apple de minimiser les ruptures de stock de composants. L expérience d Apple lui permet d être le plus efficace du marché sur la gestion des stocks, le rendement des actifs, ou encore les prévisions pour les années futures. Apple bénéficie d une image de marque très positive et d une notoriété qui lui permettent de vendre ses produits plus chers que ses concurrents. Apple utilise l innovation et la surprise pour attirer ses clients. Apple est présent sur 31 pays à travers le monde grâce aux ouvertures de ses «Apple Stores». Apple propose un large choix de services à ses clients comme le téléchargement en ligne de musique ou l achat d accessoires. Apple Inc. veut avoir les meilleurs éléments au sein de ses équipes, et n hésite pas pour cela à débaucher les meilleurs. Leur management est une force. Apple possède l argent nécessaire pour l investissement en R&D, indispensable dans le secteur de l informatique. 6 Pirates informatiques 13

14 Les faiblesses : Apple communique très peu de renseignements ce qui laisse beaucoup de place aux rumeurs. A force de vouloir être innovant, Apple peut être parfois trop avant-gardiste et ne pas plaire. Apple a négocié avec des sous-traitants faisant travailler des enfants ou chez lesquels les conditions de travail sont mauvaises. Les revendeurs et grossistes ne sont livrés qu en fin de chaîne de distribution, leurs clients peuvent alors attendre longtemps pour prendre possession de leurs achats. Mauvaise gestion du changement de logistique d approvisionnement qui entraîne des retards de livraison. Le choix de l utilisation du fret maritime pour importer ses produits peut sembler mauvais. En effet, le transport en bateau est le plus long et comporte des risques (perte des containers en cas d intempéries, vol etc.). 2.2 Performance financières et commerciales Apple connaît des heures glorieuses. L entreprise génère un chiffre d affaires sans cesse croissant depuis près d une décennie pour s évaluer aujourd hui, alors que seulement 3 trimestres se sont écoulés, à plus de 65 milliards de dollars en augmentation de presque 100 % par rapport à l exercice précédent. Un bénéfice net de 10 milliards de dollars a permis à l action du groupe de faire un bon passant de $195 à $360. La société connaît une capitalisation de 213 milliards de dollars ce qui en fait une des entreprises les plus puissantes financièrement du marché mondial et notamment des technologies informatiques. Ces recettes engrangées lui permettent un investissement important en recherches et développement et la possibilité par cela de se renouveler sans cesse. Cette capacité fait de la firme un leader sur presque tous ses segments avec une croissance des ventes à deux chiffres et parfois même à trois. Ses parts de marché suivent également cette tendance jusqu à imposer Apple en position frisant avec le monopole notamment sur le marché de l ipod. 2.3 Clientèle La clientèle d Apple est internationale. Son marché domestique reste le plus fructueux des 31 sur lesquels elle est implantée grâce à ses Apple Stores. L image qu elle véhicule auprès d elle réside dans sa différenciation avec Windows. L entreprise adopte une politique proche de sa clientèle avec des colloques organisés autour des futurs produits, elle implique ses «Apple Fans» à travers des rencontres et ses divers sites ainsi que par une personnalisation de la relation commerciale. Ceci se ressent fortement au sein de ses magasins où le client est accompagné de A à Z et positionné sur un piédestal. La force d Apple est, de par sa différenciation, d amener sa clientèle à se sentir également différente, créant ainsi une communauté de laquelle on ne souhaite plus sortir. Au sein de celle-ci, 14

15 une dominante peut-être extraite, une cible type de la marque. Il s agit des hommes de 25 à 44 ans, urbains et de catégorie socio-professionnelle plus c est-à-dire à fort pouvoir d achat. Le risque pour la société est de se fermer les portes d un marché colossal et malheureusement en développement, celui d une clientèle à faible pouvoir d achat. En effet, la conjoncture actuelle n est pas favorable à l acquisition de matériels couteux. Aussi, avec ses tarifs supérieurs de plus de 30 % en moyenne à ses concurrents Apple se ferme les portes d une grosse partie de la population mondiale et notamment celle des pays en développement dont le besoin en informatique émerge et va se faire croissant ces prochaines années. 2.4 Organisation commerciale et marketing Apple est considérée comme une référence en marketing actuellement. Ils ont su faire de la sortie d un nouveau produit un évènement mondialement attendu et notamment grâce à son système de rencontres. Chaque réunion est toujours ouverte par une «keynote» où Steve Jobs présente généralement les nouveaux produits. Janvier : MacWorld Expo de San Francisco : Apple y a la plupart du temps présenté les produits commercialisés pour la nouvelle année. Apple travaille toujours dans le plus grand secret dans l objectif de surprendre les consommateurs. Ce dernier s est pris au jeu et nombreux sont les forums chaque année qui, à l approche de ce grand rendez-vous, lancent rumeurs et paris. Juin : Conférence mondiale des développeurs (WWDC) : Évènement annuel de première importance car c'est à cette occasion qu'apple dévoile les principales nouveautés de l'année (généralement orientées vers le public professionnel). Septembre : Apple Expo : Elle se déroule à Paris (Porte de Versailles) en septembre. Elle représente le premier rendez-vous Mac en Europe et le premier rendez-vous IT & numérique en France Marketing Les forces La société se base sur ses produits réputés de qualité. Le prix est élevé mais Apple vise particulièrement ce segment de la population, en proposant des ordinateurs simple d'utilisation (comme le prouve certaines de leur publicités comparatives) au design particulier et novateur. Concernant ce secteur, la marque maîtrise parfaitement la communication et lance elle-même des rumeurs afin de créer le «buzz» autour de ses produits. De plus, Apple possède une image de marque sur laquelle la société s appuie de plus en plus. Son slogan est d ailleurs un miroir parfait de cet esprit. «Think different» véhicule ce souhait de différence vis-à-vis de «monsieur tout le monde». 15

16 Les faiblesses Les cabinets de veille engagés par les concurrents d Apple (notamment ImportGenius), rendent public leurs rapports et réduisent l effet de surprise du lancement de certains produits (MacBook, iphone 3G). En outre, la quasi outrecuidance marketing d Apple peut en exaspérer plus d un et créer chez certain une sorte de réflexe «anti-apple» et la perte de clients potentiels Commerce Les forces L'ouverture des Apple Stores permet au groupe de disposer de points de vente personnalisés ainsi que d'assurer la distribution et la promotion de leurs produits sur le plan international (31 pays). Apple possède également des revendeurs agréés (FNAC), et d'autres distributeurs et grossistes. Leur principale force commerciale réside donc sur la stratégie d intégration verticale mise en place depuis quelques années. Ordre de livraison des produits Apple : AppleStore online USA AppleStore magasins USA AppleStore online autres pays AppleStore magasins autres pays Grossistes (Techdata...) (qui servent de logistique pour certains revendeurs) Grands comptes (Fnac, et autres) qui s'approvisionnent chez les grossistes APR et revendeurs experts commandant directement chez Apple Les faiblesses Les revendeurs et les grossistes sont approvisionnés à la fin de la chaîne de distribution, par conséquent, les pénuries sont nombreuses et les délais de livraison dans ces magasins sont très longs. Cela peut nuire à l image d Apple auprès de ses clients. 2.5 Compétences et moyens technologiques Les forces Apple base sa stratégie sur de nombreux investissements, notamment en recherches et développements pour conserver un avantage concurrentiel. Ce secteur est un élément clé dans la stratégie de l'entreprise, surtout sur le marché des ordinateurs portables, en constante évolution. Cette activité accrue, se remarque notamment dans les produits de la marque et leur aspect innovant tant sur le design que sur la technicité. Pour satisfaire au mieux ses clients, Apple se concentre sur leurs besoins Les faiblesses Apple peut parfois être en décalage en voulant trop innover et la clientèle n'est pas nécessairement prête à l'innovation au moment où elle est lancée. A trop vouloir élargir sa gamme le groupe peut se retrouver sur des marchés qu'il ne maîtrise pas. 16

17 2.6 Fournisseurs Afin d augmenter sa capacité de production et ainsi satisfaire la demande pour se maintenir en tant que leader, Apple a mis en place une politique de partenariat avec des sociétés productrices de matériaux électroniques. Ce choix se justifie également par la possibilité de réduire ses coûts et ainsi d augmenter sa marge sur chaque produit commercialisé ainsi que par la capacité nouvelle de se spécialiser en déléguant les tâches ne correspondant pas à son cœur de métier. Elle est notamment liée à Samsung qui s avère également être un de ses concurrents sur ses marchés pour la fabrication de l iphone. En effet, 80% du terminal est produit par la firme Nippone. Ceci n est évidemment pas sans conséquence puisque cette dernière a récemment lancé un produit équivalent à celui de la marque à la pomme notamment à l aide de pièces communes (Il s agit du Galaxy S 9000). Apple a donc laissé à Samsung la possibilité de proposer un terminal qui soit enfin en mesure de concurrencer l iphone et risque de se voir perdre des parts de marché à la suite de ce partenariat. 2.7 Stratégies et marketing mix antérieurs Voies et modes de développement stratégique de l entreprise : Voie de développement 1 : La diversification. Dès ses débuts, Apple computer s est diversifié en occupant le terrain sur deux Domaines d Activité Stratégiques complémentaires à savoir les ordinateurs dès 1976 puis les systèmes d exploitation. Cette volonté de ne pas s enfermer se retrouve aujourd hui encore. Apple Inc. a utilisé tour à tour dans son développement, une diversification de croissance (marché et produit) et une diversification de crise (diversification produit ou totale). Exemple de diversification de redressement : C est en 2000, alors que la crise économique touche le secteur de l informatique entrainant la chute des actions d Apple de 50% mais aussi de ses concurrents à savoir Dell, IBM et consorts, que la société tente une stratégie qui s avèrera payante. Les spécialistes évoquent alors la possible saturation du marché de l informatique. Après avoir varié les tailles, les designs, les différents composants d un ordinateur, les périphériques, les systèmes d exploitation et les logiciels, Apple ne sait plus quoi proposer à sa clientèle qui s essouffle. La direction prend alors la décision de changer de stratégie et de se lancer cette fois dans la diversification totale avec son ipod qui connaitra un franc succès dès son arrivée sur le marché. Apple s ouvre alors au monde de la musique et du baladeur Voie de développement 2 : L intégration verticale Avec l ouverture de ses Apple Stores, Apple Inc. a pris le contrôle de ses activités avales. Les produits Apple continuent d être distribués chez certains revendeurs agréés connus du grand public 17

18 mais à long terme Apple espère ne pouvoir compter que sur sa propre chaine de distribution. La marque inaugure en moyenne 20 à 40 boutiques «Apple store» par an ; l objectif premier étant ici de garantir l approvisionnement et les délais. Cette stratégie permet à la célèbre pomme de se différencier de ses concurrents, acquérant une plus forte visibilité sociale. Côté fournisseurs, la marque se contente pour le moment de les sélectionner avec soin mettant en place par la suite quelques partenariats. Ce qui ne l empêche pas de se séparer d eux s ils ne répondent plus aux exigences de manières efficaces. C est l exemple de Motorola qui se voit écarté de l aventure dans les années 90. La piste de rachats de certains fournisseurs est d ailleurs une option envisageable pour le groupe Mode de développement 1 : La croissance interne. Le mode de développement qui domine chez Apple reste la croissance interne. En effet la société fait son chemin avec ses propres ressources ce qui lui vaut une culture d entreprise renforcée et un développement progressif mais constant. Apple bénéficie encore aujourd hui de son image «d ancien» ayant l expérience du marché et des produit ce qui joue sur une image de marque véhiculant confiance, perçue comme de qualité, solide et résistante Mode de développement 2 : L alliance stratégique. Il s agit là d exploiter les complémentarités possibles entre concurrents sur un projet précis tout en restant concurrents. Cette technique voit le jour en 1997 pour Apple lorsque la firme demande à son principal rival de l époque (à savoir Microsoft) de développer un logiciel de licence Microsoft pour Mac. Ce dernier accepte d assurer la compatibilité Office et Mac à condition d avoir accès pendant 5ans aux brevets et technologies Apple. 18

19 Matrice L analyse de la stratégie d Apple peut se synthétiser sous la forme de la matrice SWOT suivante. INFORMATIONS A RECHERCHER OPPORTUNITES MENACES Macro-environnement Développement des marchés dans les pays émergeants Augmentation du nomadisme (iphone,ipad) Développement des technologies Expansion des applicatifs liés aux technologies Ouverture des marchés Alliances et partenariats Développement des réseaux de distribution Développement de l économie numérique (téléchargement légal etc.) Téléchargement illégal (musique, applications) Apparition de l écoresponsabilité Concurrence de nouveaux pays producteurs (Chine etc.) Volatilité des consommateurs Baisse du pouvoir d achat Augmentation des normes écologiques Normes de sécurité des composants Le marché national A. L'OFFRE Quantitative Qualitative B. LA DEMANDE Analyse quantitative Analyse qualitative ipod 75% Parts de marché ios 45 % des parts de marché iphone 64 Millions vendus imac 10,6% des parts de marché +24,1% de croissance 40% de marge Design épuré Contenus uniques ( applications) Exclusivité (µsim sur iphone) Qualité de fabrication SAV 200 Millions de Smartphones - +55,4% 9 Millions de Tablettes % 160 Millions de baladeurs mp3 270 Millions d ordinateurs Augmentation du nomadisme «Internetisation» des clients Recherche de fiabilité Recherche d innovation et design Android - Plus forte croissance des OS Arrivées de concurrents (Samsung etc.) Copie du desing (ex : Samsung Galaxy S) Apparition des plateformes (ex : Android market, OVI Store etc.) Matériels concurrents moins chers Compatibilité supérieure -2,3 % - Ralentissement du marché +7,6% - Ralentissement du marché Baisse du pouvoir d achat Clientèle volatile 19

20 7 RUBRIQUES PRINCIPALES Politique générale et organisation Performances Financières & commerciales Clientèle Organisat commerciale et/ou marketing Compétences et moyens industriels et technologiques Fournisseurs Stratégie et marketingmix antérieurs FORCES Recrutement des meilleures équipes Recrutement d anciens hackers Gestion de la relation humaine participative Avantages en nature pour les salariés Grand nombre de fournisseurs Gestion des approvisionnements Forte image de marque Management efficace 213 milliards de dollars de capitalisation Action a $360 Marges importantes sur les produits (40% en moyenne) Augmentation du CA de 100% en un an CA de 64 milliards de dollars au T3 Augmentation des parts de marché sur tous les segments Création d une communauté Apple Image forte de l entreprise et de son dirigeant Culture de la différenciation Puissance marketing phénoménale SAV de qualité Communication proche des clients Sondage des clients, création de buzz et de forums de discussion pour cerner les attentes Stratégie d intégration verticale avec les Apple Stores Augmentation du budget R&D depuis trois ans, aujourd hui à 1,5 milliards de dollars Augmentation de la force de travail (32000 salariés) Baisse des coûts de production partenariats Spécialisation sur le cœur de métier De nombreux brevets déposés Partenariats pour réduire les coûts Intégration verticale des distributeurs et fournisseurs pour la gestion des approvisionnements Couples produits/marché : iphone Smartphones imac Ordinateurs de bureau MacBook Ordinateurs portables ipod Baladeurs numériques ipad Tablettes Apple Store/iTunes Contenus FAIBLESSES Gestion de la sous-traitance peu éthique Politique du secret Délais de livraison parfois importants Difficultés dans la gestion logistique Gestion des transports parfois défaillante Gros consommateur de ressources financières en recherches et développements ainsi qu en Marketing Clientèle élitiste et donc restreinte Implantation faible des Apple Stores (2 en France) Force de vente restreinte Empreinte limitée sur la commercialisation des produits en vente physique Délais allongés car les revendeurs ne sont pas prioritaires Fuite des technologies suite aux partenariats Non maitrise de la fabrication Marges prises par les fabricants et distributeurs Conditions de travail des sous-traitants Politique prix élitiste et contraignante pour les acheteurs Diversification Demande de fortes ressources Intégration verticale Colère des distributeurs Accès aux brevets Apple pendant 5 ans pour microsoft Politique Prix élevée Stratégie de diversification Stratégie d intégration verticale Stratégie d Alliance 20

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE. UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE. UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014 POINTS ABORDÉS Introduction Evolution de la téléphonie mobile Mobilité Appareils Technologies Smartphones et «feature» phones Connexions

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon Amazon 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon 23 mai 2005 Meetup meeting 1 1) Activités d Amazon : missions Missions

Plus en détail

Thème Sens et portée de l étude Notions Thème EM 3 - Les principes de fonctionnement d une organisation 3.3 Les stratégies de l organisation

Thème Sens et portée de l étude Notions Thème EM 3 - Les principes de fonctionnement d une organisation 3.3 Les stratégies de l organisation Thème Sens et portée de l étude Notions Thème EM 3 - Les principes de fonctionnement d une organisation 3.3 Les stratégies de l organisation Les stratégies sont globales ou de domaine. Les stratégies globales

Plus en détail

Pro Plateforme multi-services spécialisé Apple

Pro Plateforme multi-services spécialisé Apple Pro Plateforme multi-services spécialisé Apple Devenez Partenaire... SOMMAIRE EASY PARC... p.4 & 5 Votre entreprise utilise une flotte d appareils Apple (iphone; ipad; Mac) EASY BUSINESS... p.6 & 7 Une

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

IUT de Bobigny Paris XIII Pierre 2010-2011 SRC2. Analyse marketing : BlackBerry Torch

IUT de Bobigny Paris XIII Pierre 2010-2011 SRC2. Analyse marketing : BlackBerry Torch DOMINIQUE IUT de Bobigny Paris XIII Pierre 2010-2011 SRC2 Analyse marketing : BlackBerry Torch 1 Introduction Le marché des téléphones portables est en pleine restructuration depuis l'arrivée de l'iphone

Plus en détail

Sommaire. Histoire d Apple 3-4. L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8. Les nouveautés à venir... 9-13. Conclusion. 14

Sommaire. Histoire d Apple 3-4. L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8. Les nouveautés à venir... 9-13. Conclusion. 14 APPLE 1 Sommaire Histoire d Apple 3-4 L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8 Les nouveautés à venir... 9-13 Conclusion. 14 2 L histoire d Apple Apple fut fondée le 1er Avril 1976, en Californie, par Steve

Plus en détail

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Dossier de présentation Page 1 sur 6 La Franchise INFOLYS Vous souhaitez exploiter un magasin de vente de matériel informatique, nous vous

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION»

CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» SESSION 2002 EPREUVE PORTANT SUR LES TECHNIQUES DE GESTION ET COMPORTANT DES ASPECTS PEDAGOGIQUES DOMAINE : économie et gestion commerciale Durée

Plus en détail

Economie et organisation d entreprises

Economie et organisation d entreprises Economie et organisation d entreprises 0. Introduction générale 1. Définition et diversité d entreprises 2. L environnement des entreprises 3. Les fonctions de l entreprise 4. L organisation des entreprises

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Living Your

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Les réunions Info Tonic. Choisir Mac ou PC pour mon entreprise Mardi 17 septembre 2013

Les réunions Info Tonic. Choisir Mac ou PC pour mon entreprise Mardi 17 septembre 2013 Les réunions Info Tonic Choisir Mac ou PC pour mon entreprise Mardi 17 septembre 2013 Mac ou PC pour son entreprise? Les deux? Le mardi 17 septembre 2013 -CCI de Touraine Sommaire 1 - Présentation Apply

Plus en détail

Présentation. Objectifs 1.1 QU Y A T IL DANS LA BOÎTE? 1.2 L OPEN HANDSET ALLIANCE

Présentation. Objectifs 1.1 QU Y A T IL DANS LA BOÎTE? 1.2 L OPEN HANDSET ALLIANCE 1 Présentation Objectifs Ce chapitre permet de faire connaissance avec Android. Il décrit l organisme chargé de son développement, sa licence, son environnement technologique, pour terminer avec les applications

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1 E-COMMERCE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU E-COMMERCE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU E-COMMERCE... 4 L'ACTIVITÉ DU E-COMMERCE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU E-COMMERCE... 9 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 11 1 LE MARCHÉ

Plus en détail

dossier de franchise

dossier de franchise dossier de franchise CigaMania.com - Spécialiste de la cigarette électronique CigaMania.com est une boutique de vente en ligne de cigarettes électroniques destinée à un large public de vapoteurs. Grâce

Plus en détail

Dissertation. Introduction. I - Les relations de sous-traitance traditionnelles

Dissertation. Introduction. I - Les relations de sous-traitance traditionnelles Dissertation Introduction Les différents liens que les entreprises peuvent établir entre elles sont indispensables pour leur expansion et leur compétitivité. L organisation de tels liens est capitale et

Plus en détail

MONTER SON BUSINESS PLAN

MONTER SON BUSINESS PLAN MONTER SON BUSINESS PLAN Le plan de développement («business plan» en anglais) est la description quantitative et qualitative du projet de votre entreprise à moyen terme. C est donc un document fondamental

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

«Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour

«Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour «Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour Table des matières I. Le sujet de l article... 2 II. Réflexion sur les nouvelles menaces technologiques d aujourd hui... 2 A. Android, victime

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC Alexandre CADIC Mathis BAKARY 27/02/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Contexte... 3 a. Implémentation :... 3 b. Direction Générale :... 3 2. Périmètre

Plus en détail

www.cas-marketing.fr Retrouvez des études de cas marketing pratiques! iphone : Succès commercial ou Manipulation médiatique?

www.cas-marketing.fr Retrouvez des études de cas marketing pratiques! iphone : Succès commercial ou Manipulation médiatique? Retrouvez des études de cas marketing pratiques! iphone : Succès commercial ou Manipulation médiatique? L histoire d un mobile C'est en 2002 qu'apple a pensé à créer ce qui est aujourd'hui l'iphone L histoire

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

BYOD : LES TERMINAUX PERSONNELS AU SERVICE DE L ENTREPRISE

BYOD : LES TERMINAUX PERSONNELS AU SERVICE DE L ENTREPRISE Il est commun, pour un salarié, d utiliser son véhicule personnel pour ses déplacements professionnels. Et s il en était ainsi pour le matériel informatique? De nombreuses entreprises ont adopté ce concept

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante Septembre 2009 Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante par Max Starkov Comme spécialistes du marketing hôtelier en ligne depuis bientôt 15 ans,

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

MUTUELLES ET ASSURANCES

MUTUELLES ET ASSURANCES LIVRE BLANC E-MARKETING MUTUELLES ET ASSURANCES MARKETING VISIBILITE PERFORMANCE 13/02/13 - Page 2/9 01. Edito Comment être visible sur le net? Sur quoi être visible? Comment adopter une stratégie digitale

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Marketing Services LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Une étude réalisée en collaboration avec ! Objectif L ÉTUDE Ø Faire le point sur l utilisation des terminaux mobiles en entreprise par des populations

Plus en détail

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting)

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting) الشراكة المؤسسة الا نتاجیة وقطاع التوزیع الواسع( بین التجزي ة) تجارة Partenariat Producteur Grande Distribution Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think

Plus en détail

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité Chambre de Commerce et d industrie de Lyon Novacité [LE BUSINESS PLAN] Le Centre Européen d'entreprise et d'innovation Novacité (CEEI Novacité) est une structure animée par la Chambre de Commerce et d'industrie

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002 Les Distributeurs du Secteur Dentaire [EDITO]. Le marché du matériel dentaire reste un domaine relativement parcellarisé sur le territoire français. Il est couvert par plus de

Plus en détail

Balises pour le choix d une tablette

Balises pour le choix d une tablette Balises pour le choix d une tablette Petit guide issu de nos tests et expériences sur les différents modèles de tablettes dans le cadre du handicap. N hésitez pas à approfondir le sujet sur le site http://lestactiles.be

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions Sage CRM Solutions Sage CRM SalesLogix Gagnez en compétitivité Sage CRM SalesLogix est une solution complète, conçue pour permettre à vos équipes commerciales, marketing et service d optimiser la gestion

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Le CRM Simplicité

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014

FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014 FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014 PROGRAMME DE LA JOURNEE Matinée : Rapide tour de table Présentation des différents OS + notion d anti-virus Guide

Plus en détail

FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2. Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard

FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2. Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2 Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard 1 L'ELABORATION DE LA STRATEGIE MARKETING 2 QU'EST-CE QUE LA STRATEGIE MARKETING? Une combinaison cohérente des différents

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

UE Marketing Stratégique

UE Marketing Stratégique UE Marketing Stratégique Modèles et Méthodes du Marketing Stratégique Les différents modèles et méthodes en Marketing Stratégique Introduction Analyse des besoins (du marché de référence) Analyse d attractivité

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Conférence Big Data CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Le BIG DATA : le nouveau pétrole de la société. En présence de : Christophe MENICHETTI (spécialiste BIG DATA chez IBM) JN. SCHNEIDER et F. WEYGAND (professeurs

Plus en détail

Une collaboration complète pour les PME

Une collaboration complète pour les PME Une collaboration complète pour les PME Êtes-vous bien connecté? C est le défi dans le monde actuel, mobile et digital des affaires où les entreprises cherchent à harmoniser les communications entre employés,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 RENCONTRE AVEC LA START-UP TRAINME 2 ZOOM SUR LA START-UP TRAINME 3 LE CONCEPT 4 NOTRE SOLUTION 5 L OFFRE 6 LE PRODUIT 7

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 RENCONTRE AVEC LA START-UP TRAINME 2 ZOOM SUR LA START-UP TRAINME 3 LE CONCEPT 4 NOTRE SOLUTION 5 L OFFRE 6 LE PRODUIT 7 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 RENCONTRE AVEC LA START-UP TRAINME 2 ZOOM SUR LA START-UP TRAINME 3 LE CONCEPT 4 NOTRE SOLUTION 5 L OFFRE 6 LE PRODUIT 7 LA PLATEFORME 8 COMMUNIQUÉ DE

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

Stratégie d entreprise: TP 4 Le cas Palm

Stratégie d entreprise: TP 4 Le cas Palm Chronique du cas Palm Computing Stratégie d entreprise: TP 4 Le cas Palm L entreprise existe depuis 1992 et a été créée par Hawkens. Ensuite, il a été employé chez Intel. Il a ensuite entreprit des études

Plus en détail

LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles

LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles Les PC hybrides menacent la domination des PC portables professionnels en Europe

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

Audit stratégique. Démarche méthodologique

Audit stratégique. Démarche méthodologique Audit stratégique Démarche méthodologique La méthode ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT Identifier les opportunités et menaces DIAGNOSTIC DE L ENTREPRISE Identifier les forces et faiblesses POSITIONNEMENT STRATEGIQUE

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

Décision n 10-DCC-127 du 23 septembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Comtrade par le groupe DCC

Décision n 10-DCC-127 du 23 septembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Comtrade par le groupe DCC RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-127 du 23 septembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Comtrade par le groupe DCC L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Atelier du 25 juin 2012. «Les bonnes pratiques dans l e-mailing» Club

Atelier du 25 juin 2012. «Les bonnes pratiques dans l e-mailing» Club Atelier du 25 juin 2012 «Les bonnes pratiques dans l e-mailing» Agenda de l atelier Introduction et rappel des bonnes pratiques Exemple et retour d expérience Maison Tasset Partage d expérience entre les

Plus en détail

L essentiel de la gestion pour PME-PMI

L essentiel de la gestion pour PME-PMI L essentiel de la gestion pour PME-PMI Le groupe Divalto, solutions de gestion pour toutes les entreprises 30% du CA en R&D Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Tablette, portables et ordinateurs de bureau pour vous simplifier la vie

Tablette, portables et ordinateurs de bureau pour vous simplifier la vie Communiqué de presse Septembre 2012 L inventeur de l ordinateur facile, complet et sans virus dépasse le cap des 50 000 clients pour ses 10 ans. Tablette, portables et ordinateurs de bureau pour vous simplifier

Plus en détail

Diagnostic Export. 1) phase de diagnostic Etat des lieux des forces et faiblesses de l entreprise vis-à-vis de l international.

Diagnostic Export. 1) phase de diagnostic Etat des lieux des forces et faiblesses de l entreprise vis-à-vis de l international. Diagnostic Export L entreprise doit faire le point sur sa capacité à atteindre les marchés qu elle s est fixé afin de pouvoir déterminer la meilleure façon pour elle de les exploiter. 1) phase de diagnostic

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

DAF Conseil vous invite à venir découvrir ses nouveautés Hall 5 Allée E Stand 123 DOSSIER DE PRESSE EQUIP AUTO 2013

DAF Conseil vous invite à venir découvrir ses nouveautés Hall 5 Allée E Stand 123 DOSSIER DE PRESSE EQUIP AUTO 2013 DAF Conseil vous invite à venir découvrir ses nouveautés Hall 5 Allée E Stand 123 DOSSIER DE PRESSE EQUIP AUTO 2013 DAF Conseil est le partenaire exclusif d exponentia pour la France depuis 2006. Contact

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010. Principales conclusions

Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010. Principales conclusions Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010 Principales conclusions Le secteur des TIC se relève de la crise économique et les marchés mondiaux des TIC se déplacent vers les

Plus en détail

Traitement et gestion des espèces

Traitement et gestion des espèces Traitement et gestion des espèces Société spécialisée dans le traitement des espèces TRAIDIS est une société de haute technologie, spécialisée dans le traitement des espèces. Son expertise autour des caisses

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

zanox Mobile Performance Barometer 2015 :

zanox Mobile Performance Barometer 2015 : zanox Mobile Performance Barometer 2015 : Les transactions réalisées à partir des terminaux mobiles (Smartphones & tablettes) ont atteint un nouveau record en Q4 2014 avec une progression de 128% de septembre

Plus en détail

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources Gep éditions, 2011 ISBN : 978-2-84425-796-3 Le référentiel L'environnement économique, juridique et institutionnel Caractériser le marché de l entreprise et définir l offre et la demande. Identifier les

Plus en détail

Segmentation stratégique

Segmentation stratégique Segmentation stratégique Rappel : démarche d analyse stratégique CADRE DE REFERENCE FONDAMENTAL Vision stratégique, histoire, identité, structure SEGMENTATION STRATEGIQUE Découpage des activités de l entreprise

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique 2 ORIENTATIONS DE L'OCDE POUR LES POLITIQUES CONCERNANT LE CONTENU NUMÉRIQUE Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique Le contenu numérique est devenu un élément de plus

Plus en détail

Le Code Génétique de la Marque

Le Code Génétique de la Marque Le Code Génétique de la Marque Le clé pour identifier et renforcer durablement le modèle de reussite de la marque Société de conseil international en gestion stratégique et opérationnelle des marques 39,

Plus en détail

Notre offre Système. systemes@arrabal-is.com

Notre offre Système. systemes@arrabal-is.com systemes@arrabal-is.com Généralités Généralités des systèmes Windows Les systèmes Microsoft sont au cœur du système d information de la majorité des entreprises, si bien qu environ 90% des postes utilisateurs

Plus en détail

Développer le marketing des PME

Développer le marketing des PME 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteur N attendez pas d être grand pour croître! Développer le marketing des PME Groupe Bijouterie Joaillerie 28/07/2010 Confidentiel

Plus en détail

Les règles de base de fonctionnement d un marché

Les règles de base de fonctionnement d un marché C HAPITRE 1 Les règles de base de fonctionnement d un marché Qu est-ce qu un marché? Un marché est un endroit matérialisé ou non où peuvent se rencontrer des agents économiques qui ont des besoins complémentaires,

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013 La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés aux différents stades d élaboration et de contrôle des sujets. Pour autant, ce document

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Contexte À mesure que la concurrence devient plus mondiale, l innovation passe du niveau entreprise-à-entreprise

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

REUNION CLIFF / FFCI. Rouen 6 mai 2010

REUNION CLIFF / FFCI. Rouen 6 mai 2010 REUNION CLIFF / FFCI Rouen 6 mai 2010 Le Groupe BIC Un modèle économique durable bénéficiant de positions fortes dans le monde entier Une politique d utilisation de la trésorerie claire et une rémunération

Plus en détail