REMERCIEMENTS. En collaboration avec : Avec le soutien financier de :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REMERCIEMENTS. En collaboration avec : Avec le soutien financier de :"

Transcription

1

2 REMERCIEMENTS Ce guide est une adaptation pour l Île-de-France de la brochure éditée par le Conseil général de la Mayenne en juillet 2012 dans le cadre de Phyt Eau Propre 53. En collaboration avec : Avec le soutien financier de : La direction régionale et interdépartementale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt d'île-de-france remercie, pour leur précieuse contribution et leur expérience, le Conseil général de la Mayenne, les membres du groupe Phyt Eau Propre 53 et la chambre d agriculture de la Mayenne. Renseignements Retrouvez Phyt Eau Propre sur rubrique «Environnement et prévention des risques» puis «Eau» 2

3 SOMMAIRE Actualité réglementaire Respect des bonnes pratiques et de la réglementation pour tout usage de produits phytosanitaires Restrictions d usages pour la protection de l eau et des milieux aquatiques Restrictions d usages pour la protection de la santé publique Fiche 1 - La réglementation évolue, les étiquettes aussi! Fiche 2 - Protéger la santé de l applicateur Fiche 3 - L étalonnage du pulvérisateur à dos Fiche 4 - Exigences concernant le local ou l armoire de stockage Phytosanitaires : guide de bonnes pratiques dans les zones non agricoles

4 ACTUALITÉ RÉGLEMENTAIRE La loi n du 6 février 2014, visant à mieux encadrer l'utilisation des produits phytosanitaires sur le territoire national, dite loi Labbé, interdit, sous certaines conditions, l'utilisation de produits phytopharmaceutiques par les personnes publiques et les particuliers : à compter du 1 er janvier 2020, il sera interdit à l'état, aux collectivités territoriales et à leurs groupements, ainsi qu'aux établissements publics d'utiliser ou de faire utiliser les produits phytopharmaceutiques et les adjuvants vendus seuls ou en mélange pour l'entretien des espaces verts, des forêts ou des promenades accessibles ou ouverts au public et relevant de leur domaine public ou privé. à compter du 1 er janvier 2022, la mise sur le marché, la détention et l usage par les amateurs des produits phytopharmaceutiques seront interdits. Ces interdictions ne s'appliquent pas aux traitements et mesures nécessaires à la destruction et à la prévention de la propagation des organismes nuisibles listés comme des dangers sanitaires de première catégorie et de deuxième catégorie. Ne concerne pas les produits : de biocontrôle comme définis dans le projet de loi d'avenir pour l agriculture, l alimentation et la forêt à faible risque dont la liste UE d'établissement est en cours, selon les critères du règlement 1107/2009 utilisables en agriculture biologique Ne vise pas, notamment : les cimetières les golfs et les terrains de sport (pelouses sportives) les autoroutes, les voies ferrées et les aéroports (infrastructures routières) 4

5 Interdiction de traiter dans les espaces verts ouverts au public à partir du 1 er janvier 2020 Photo : Jardin du Luxembourg - Eve Hubert 5Phytosanitaires : guide de bonnes pratiques dans les zones non agricoles

6 RESPECT DES BONNES PRATIQUES ET DE LA RÉGLEMENTATION POUR TOUT USAGE DE PRODUITS PHYTOSANITAIRES Quand on choisit d utiliser des produits phytosanitaires (PP), cela doit se faire dans le respect de la réglementation et avec l adoption de bonnes pratiques afin de limiter les risques. 1 Posséder un CERTIPHYTO Au 1 er octobre 2014, un certificat individuel baptisé «CERTIPHYTO» sera obligatoire pour tous les utilisateurs professionnels de PP, qu'ils soient agricoles ou non, et non soumis à agrément. Exemple des collectivités territoriales : les agents qui utilisent des PP sur l'espace public devront avoir un CERTIPHYTO «Utilisateur à titre professionnel de produits phytopharmaceutiques 1». La présentation du CERTIPHYTO «Applicateur en collectivité territoriale» sera obligatoire pour acheter des PP. 2 3 Le CERTIPHYTO est valable 5 ans et peut s obtenir de plusieurs façons : après un questionnaire à choix multiples et/ou une formation dans un organisme agréé, ou par validation d'un diplôme obtenu dans les 5 ans précédant la demande. Faire appel à des entreprises agréées Un nouvel agrément des entreprises est désormais obligatoire pour la pratique d une activité liée aux PP. Il remplace l agrément DAPA 2. Les activités concernées sont : la distribution de PP à des utilisateurs professionnels ou non professionnels ; l application en prestation de service de PP ; le conseil indépendant à l utilisation et à la vente de PP. Pour plus d information, consulter le site internet de la DRIAAF à l adresse suivante : Tenir à jour un registre des applications de PP Les utilisateurs professionnels de PP, qu'ils soient soumis ou non à agrément, doivent tenir un registre des applications des PP qui doit comporter, par intervention réalisée : la date de l utilisation, le nom commercial complet du produit, la dose utilisée, l'identification des végétaux traités, l'identification des zones traitées, et l'identification du client dans le cas particulier des prestataires de service soumis à agrément. Ce registre doit être conservé pendant 3 ans 3. Phytosanitaires : guide de bonnes pratiques dans les zones non agricoles 1 Dans les catégories «Applicateur en collectivité territoriale» ou «Applicateur opérationnel en collectivité territoriale». Plus d informations : 2 Décret N du 18 octobre Plus d informations : Article 67 du règlement (CE) n du parlement européen du 21/10/09 concernant la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques

7 4 5 Choisir le produit adapté en fonction du végétal traité, de la cible, de son stade, et du type de surface (perméable ou imperméable) Il est impératif de vérifier que le PP est autorisé pour l usage envisagé. Consulter pour cela le catalogue en ligne e-phy : À efficacité et coût identique, choisir le produit le moins dangereux. Préférer les produits sans classement toxicologique. Intervenir lors de conditions météo favorables Ne pas traiter : quand le vent est supérieur à plus de 19 km/h soit 3 sur l échelle de Beaufort 4 ; si la température est > à 25 C. La plante est en stress et n absorbe pas le produit et une grande partie du produit s évapore ; si de la pluie est en prévision dans les heures qui suivent, pour risque de pollution de l eau. 6 7 Lire attentivement l étiquette du bidon Adoptons les bons réflexes pour la santé de tous et l environnement. L étiquette apporte de précieuses informations sur les conditions d emploi et sur la toxicité du produit pour la santé de l utilisateur et pour le milieu naturel. La Fiche 1 présente le nouveau système d étiquetage des PP du CLP/SGH (Système Global Harmonisé de classification et d'étiquetage des produits chimiques) : les nouveaux pictogrammes les mentions de dangers (H) remplacent les phrases de risques (R) les conseils de prudence (P) remplacent les phrases de sécurité (S) Prêter une attention particulière aux mentions de dangers qui informent de la toxicité des produits. Lors de l achat des produits, la Fiche de Données de Sécurité (FDS) doit être transmise par le fournisseur. Dans le cas contraire, il faut la demander et la mettre dans un classeur. La FDS est le seul document donnant des informations précises sur le produit (stockage, toxicité, les EPI ). Vous pouvez la retrouver sur le site L homologation du produit : fabricant, nom du produit, substance(s) et concentration, domaine d application et le numéro d AMM Les usages et les doses autorisés Les conditions d application Les délais avant récolte Les pictogrammes de danger Mentions d avertissement «DANGER», «ATTENTION» Les mentions de danger H Les conseils de prudence P Pour plus d informations : Site du ministère de l agriculture Site de l INRS : Protéger la santé de l applicateur Pourquoi? Les PP sont des produits dangereux. Certains sont classés très toxiques, toxiques, cancérigènes, mutagènes ou reprotoxiques (CMR). Il est donc primordial de protéger sa santé. Comment? La lecture de l étiquette permet de prendre conscience des risques pour votre santé, lors de l emploi de produits phytosanitaires. Phytosanitaires : guide de bonnes pratiques dans les zones non agricoles 4 Arrêté ministériel du 12/09/2006 relatif à la mise sur le marché et à l utilisation des produits visés à l article L du code rural et de la pêche maritime 7

8 Le port des équipements de protection individuelle (EPI) décrits en Fiche 2 (gants nitrile, combinaison, masque de type A2P3, lunettes et bottes) doit être adapté au risque identifié. Les obligations de l employeur. L employeur doit apporter les connaissances nécessaires à l utilisation des produits. Les applicateurs doivent être protégés : de la préparation de la bouillie au nettoyage du matériel, ils doivent porter des EPI spécifiques et adaptés (se reporter à la FDS du produit). L employeur a l obligation de mettre ces EPI à disposition des agents et de s assurer de leur port. Ils doivent être stockés hors armoire ou local phytosanitaire. 8 Protéger le réseau d alimentation en eau lors de la préparation de la bouillie Lors du remplissage du pulvérisateur, il est obligatoire d installer un système qui évite le retour par siphonage de la bouillie dans le circuit d alimentation en eau : il faut créer une discontinuité hydraulique entre le réseau et la bouillie. Installer par exemple un clapet anti-retour ou suspendre le tuyau au-dessus du pulvérisateur via une potence ou remplir à partir d une cuve de préstockage, en outre un dispositif antidébordement est requis. 9 Protéger l environnement en évitant le débordement du pulvérisateur Lors du remplissage du pulvérisateur, la surveillance est impérative pour éviter tout débordement. Peuvent être installés un volucompteur à arrêt automatique ou une cuve de préstockage d un volume inférieur au volume de la cuve du pulvérisateur Choisir les buses des pulvérisateurs Il existe différents types de buses : à fente (jet plat pour traitement en plein ou localisé), à miroir (jet en nappe pour traitement en plein ou localisé) et à turbulence (jet conique creux pour traitement insecticide ou fongicide par «brouillard»). Remarque Les pulvérisateurs à dos achetés neufs sont généralement équipés de buses à turbulence. Il faut donc changer les buses pour faire des traitements herbicides. Le jet de buses à miroirs est moins sensible à la dérive, car les gouttes sont plus grosses. Lorsqu'un pulvérisateur à rampe est équipé de buses anti-dérives homologuées, la zone de non-traitement (ZNT) spécifique au PP est réduite à 5m. Étalonner son pulvérisateur Pourquoi? La juste dose calculée assure un traitement efficace et limite le reste de bouillie. Cela permet d économiser le produit. Comment? Il faut connaître la quantité d eau appliquée par le pulvérisateur sur une surface donnée : se référer à la Fiche 3. Attention : l autorisation de mise sur le marché (AMM) indique la dose maximale de produit utilisable pour un usage donné. Faire contrôler son pulvérisateur Dans le cas particulier des pulvérisateurs à rampe de plus de 3 m et de ceux pour arbres et arbustes, un contrôle technique périodique dans un centre agréé est obligatoire tous les 5 ans 5. 5 Décret n du 30/12/2011 relatif aux matériels destinés à l'application des produits phytosanitaires et au contrôle technique obligatoire des pulvérisateurs Phytosanitaires : guide de bonnes pratiques dans les zones non agricoles 8

9 13 14 Gérer les effluents sanitaires : fonds de cuve ou restes de bouillie Il est obligatoire de diluer le fond de cuve en ajoutant dans la cuve du pulvérisateur un volume d'eau au moins égal à 5 fois le volume de ce fond de cuve, puis de l épandre sur la surface traitée, voire sur un couvert végétal 6 ou si tel n'est pas le cas d'avoir recours à un système de traitement des effluents reconnu comme efficace 7. Dans tous les cas, il faut calculer au plus juste la quantité de bouillie nécessaire au traitement pour éviter la préparation de bouillie excédentaire. Gérer les emballages vides de produits phytosanitaires (EVPP) et les produits phytosanitaires non utilisables (PPNU) Au sens de la réglementation, les EVPP et les PPNU sont des PP. Ils ne doivent pas être jetés à la poubelle, ni être vidés dans les égouts, ni être brûlés. Il s agit de déchets dangereux et ils doivent faire l objet d un traitement spécifique. Pour cela, EVPP et PPNU peuvent être collectés par un centre éliminateur de déchets spéciaux et agréé de type ADIVALOR ( ou être remis à leur fournisseur. Avant leur collecte, les EVPP doivent être rincés dans la cuve du pulvérisateur puis égouttés. Bien gérer ses stocks de PP est important : vérifier régulièrement sur e-phy la validité de l AMM des PP détenus, pour le ou les usages auxquels vous les destinez. Les PP qui n auraient plus d AMM pour l usage destiné sont des PPNU. Il faut les identifier en tant que tel au sein de l'armoire ou du local phytosanitaire et les stocker à part des PP encore utilisables dans l attente de leur élimination. 15 Stocker ses PP dans un local ou une armoire aux normes Un local ou une armoire de stockage sont obligatoires pour tout détenteur et utilisateur de PP. La Fiche 4 présente les exigences réglementaires qu ils doivent respecter. Les objectifs visés sont : assurer la sécurité des personnes, des milieux naturels et conserver l efficacité des produits stockés. C Ministère de l agriculture et la Mutualité Sociale Agricole Phytosanitaires : guide de bonnes pratiques dans les zones non agricoles 6 Arrêté ministériel du 12/09/2006 relatif à la mise sur le marché et à l utilisation des produits visés à l article L du code rural et de la pêche maritime 7 Avis du 8/04/2011 complémentaire à l'avis du 15/09/2008 relatif à la liste des procédés de traitement des effluents phytosanitaires reconnus comme efficaces par le MEDDTL 9

10 RESTRICTIONS D USAGES POUR LA PROTECTION DE L EAU ET DES MILIEUX AQUATIQUES Zones interdites de produits phytosanitaires La réglementation 8 interdit toute application de produits phytosanitaires dans les zones de non traitement (ZNT) autour des «points d eau». Les «points d eau» sont les cours d eau, plans d eau, fossés et points d eau permanents ou intermittents figurant en points, traits continus ou discontinus sur les cartes au 1/ éme de l Institut géographique national. La liste des points d eau à prendre en compte peut être précisée localement par un arrêté préfectoral. La ZNT est spécifique à chaque produit phytosanitaire et est inscrite sur son étiquette. L'interdiction de traitement autour du point d'eau concerne une distance minimale variant de 5 mètres à 100 mètres. En l absence de mention relative à la ZNT sur l étiquetage, une ZNT de 5 mètres minimum doit être respectée. Interdiction de traiter à moins de 5, 20, 50 ou 100 mètres autour des «points d eau» Fossés (tour de champs, routes, ) Collecteurs d eaux pluviales, Points d eau (mares, étangs, etc.) MÊME À SEC Il est dans tous les cas indispensable de veiller à préserver l ensemble des sites sensibles à la pollution de l eau et des milieux aquatiques, même s ils ne sont pas indiqués sur les cartes au 1/ ème de l Institut géographique national. Zones humides 10 8 Arrêté ministériel du 12/09/2006 relatif à la mise sur le marché et à l utilisation des produits visés à l article L du code rural et de la pêche maritime

11 Rivières, plans d eau Sources, puits ou forages 1 seul gramme de substance active rend impropre à la consommation 10 millions de litres d eau! 9 Soit un fossé de 10 km de long! Qui est concerné par l interdiction? Cette réglementation concerne tous les utilisateurs de produits phytosanitaires : les utilisateurs professionnels : agriculteurs, paysagistes, collectivités territoriales, les particuliers. L utilisateur de produits phytosanitaires est responsable des conséquences de son traitement. En cas d infraction aux dispositions sur l utilisation des phytosanitaires : jusqu à d amende et 2 ans d emprisonnement. Phytosanitaires : guide de bonnes pratiques dans les zones non agricoles 9 Décret n du 20 décembre 2001 relatif aux eaux destinées à la consommation humaine, à l'exclusion des eaux minérales naturelles. Dans les eaux destinées à la consommation humaine, la norme fixe à 0,1 µg/l la limite de qualité pour chaque type de pesticide et à 0,5 µg/l la limite de qualité pour la concentration totale en pesticides. 11

12 RESTRICTIONS D USAGES POUR LA PROTECTION DE LA SANTÉ PUBLIQUE Règles d utilisation de produits phytosanitaires dans des lieux fréquentés par le grand public ou des groupes de personnes vulnérables L arrêté du 27/06/2011 sur l utilisation de produits dans les lieux publics complète la réglementation issue de l arrêté ministériel du 12/09/2006 et des arrêtés préfectoraux. Interdire l accès Toute zone fréquentée par le public est interdite aux personnes pendant la durée du traitement (en dehors de l applicateur). Délai de rentrée Suite au traitement phytosanitaire, il est interdit aux personnes de pénétrer sur la zone traitée pendant un délai de rentrée. Le délai de rentrée est de 6 à 48 h selon les produits : - 6 h minimum (ou 8 h pour un milieu fermé comme les serres...) - 12 h minimum dans les parcs, jardins, espaces verts, terrains de sports et de loisirs ouverts au public pour les produits phytosanitaires explosifs, très toxiques ou toxiques, ou ayant l une ou plusieurs phrases de risque R40, R68, R62, R63, R48/21, R48/20/21, R48/21/22, R48/20/21/22, ou mentions de danger H200, H201, H202, H203, H204, H205, H300, H301, H310, H311, H330, H331, H370, H372, H351, H341, H361f, H361d, H361fd, H h minimum pour l application de produits phytosanitaires R36, R38 ou R41-48 h minimum pour l application de produits R42 ou R43. Restrictions d usage L arrêté du 27/06/11 restreint ou interdit l usage des produits phytosanitaires dans les lieux fréquentés par le grand public ou des personnes vulnérables, autrement dit dans : - les lieux d accueil des enfants (écoles, crèches, haltes garderies, centres de loisirs, aires de jeux des parcs, jardins et espaces verts ) - les établissements d accueil de personnes vulnérables (hôpitaux, maisons de retraites, maisons pour handicapés, EHPAD ) - les parcs, jardins, espaces verts, terrains de sport et de loisirs ouverts au public. * Les cimetières qui ont vocation à accueillir du public sont également des espaces sensibles où il est conseillé de restreindre l usage des produits phytopharmaceutiques selon les modalités définies dans l arrêté du 27/06/11 Les zones interdites de traitement Sans oublier, les zones interdites de traitement phytosanitaire qu il faut respecter (cours d eau, plans d eau, fossés, collecteurs d eau pluviales ) pour la protection de la ressource en eau. 12 La réglementation sur l utilisation des produits phytosanitaires se renforce et accroit la responsabilité de l utilisateur. Avant toute application, il est indispensable de déchiffrer les étiquettes des bidons de produits phytosanitaires. Ne pas utiliser ces produits permet d éviter d être en infraction et permet de réduire les risques pour la santé et l environnement.

13 OBLIGATION D AFFICHAGE ET BALISAGE DES ZONES TRAITÉES CHIMIQUEMENT En cas d application d un produit phytosanitaire autorisé dans : les lieux d accueil des enfants les lieux d accueil des personnes vulnérables et les parcs, jardins, espaces verts, cimetières (cf. p. 12), terrains de sports ou de loisirs ouverts au public, il est obligatoire de : délimiter la zone à traiter par un balisage, mettre un affichage, 24 h avant l application, signalant au public l interdiction d accès. Cet affichage doit stipuler : - la date du traitement phytosanitaire - le produit utilisé - la date et la durée d interdiction d accès du grand public. Le balisage et l affichage doivent rester jusqu à la fin de l interdiction d accès. CLASSIFICATION et ÉTIQUETAGE des produits phytosanitaires ACCÈS INTERDIT le 10/09/11 de 8 h à 22 h car application du produit phytosanitaire «X» le 10/09/11 de 8 h à 10 h Cet arrêté fait référence à 2 systèmes de classification et étiquetage des produits phytosanitaires (voir la Fiche 1) : l ancien étiquetage qui utilise les phrases de Risque commençant par un R suivi de 2 chiffres. le nouveau règlement européen dans lequel les phrases de risque sont remplacées par des mentions de danger caractérisées par un H suivi de 3 chiffres. Phytosanitaires : guide de bonnes pratiques dans les zones non agricoles 13

14 DANS LES PARCS, JARDINS, ESPACES VERTS, CIMETIÈRES (CF. P.12), TERRAINS DE SPORT OU DE LOISIRS OUVERTS AU PUBLIC Lieux Substances actives STRICTEMENT INTERDITES Phrases de risque Mentions de danger Produits INTERDITS sauf si l accès de la zone traitée est interdit au minimum 12 h après le traitement (voire 24 ou 48 h en fonction du produit) Phrases de risque Mentions de danger Règles d utilisation Dans les lieux ouverts au public : Les parcs Les jardins Les espaces verts Les cimetières (cf. p. 12) Les terrains de sport et de loisirs comportant l une des phrases de risque : R45, R46, R49, R60 ou R61 cancérigènes, correspondant aux mentions de danger : H350 ou H350 i ou mutagènes, correspondant à H340 ou toxiques pour la reproduction, correspondant à H360F, H360D, H360FD, H360Fd ou H360Df ou si la substance active est : - persistante, bioaccumulable et toxique - ou très persistante et très bioaccumulable explosifs ou Très toxiques (T+) ou Toxiques (T) ou comportant l une des phrases de risque : R40, R68, R62, R63, R48/21, R48/20/21, R48/21/22 ou R48/20/21/22 ou l une ou plusieurs mentions de danger : H200, H201, H202, H203, H204, H205, H300, H301, H310, H311, H330, H331, H370, H372, H351, H341, H361f, H361d, H361fd ou H373 Baliser la zone à traiter Interdire l accès pendant le traitement Mettre un affichage 24 h à l avance et jusqu'à la fin du traitement et de l interdiction d accès Cet affichage doit signaler au public : l accès interdit, la date de traitement, le produit utilisé et la durée d interdiction. Respecter le délai de rentrée après traitement Respecter les zones interdites de traitement phyto (cours d eau, fossés, caniveaux points d eau ) 14 Toute zone fréquentée par le public est interdite aux personnes pendant la durée du traitement.

15 Détails des interdictions L utilisation de produits phytosanitaires contenant les substances actives classées comme ci-dessous est INTERDITE : cancérigènes de catégorie 1A ou 1B, correspondant aux mentions de danger H350 et H350 i ou mutagènes, de catégorie 1A ou 1B, correspondant aux mentions de danger H340 ou toxiques pour la reproduction, de catégorie 1A ou 1B, correspondant aux mentions de danger H360F, H360D, H360FD, H360Fd ou H360Df ou comportant l une des phrases de risque R45, R46, R49, R60 ou R61 ou si la substance active est persistante, bioaccumulable et toxique ou si la substance active est très persistante et très bioaccumulable. Attention : il est question ici de substances actives et non pas de produits : il y a lieu de rechercher la classification des substances inscrites sur les étiquettes, afin de s assurer du respect de cette interdiction. La liste des substances actives cancérigènes, mutagènes et/ou reprotoxiques de catégorie 1A ou 1B («CMR 1A ou 1B») contient actuellement par exemple les substances suivantes : Flumioxazine, Flusilazole, Glufosinate ammonium, Linuron, Oxadiargyl. Pour l actualisation de cette liste consulter le site internet : e.selection Pour la caractérisation «accumulation et persistance dans le milieu» consulter le site internet : À ce jour, aucune substance active de cette liste n est utilisée en produit phytosanitaire. L utilisation de produits phytosanitaires classés comme ci-dessous est INTERDITE, sauf si l accès à la zone traitée est interdit pendant au minimum 12 heures après la fin du traitement (voire plus selon le délai de rentrée) : explosifs ou très toxiques (T+) ou toxiques (T) ou ayant une des phrases de risque R40, R68, R62, R63, R48/21, R48/20/21, R48/21/22 ou R48/20/21/22 ou ayant une des mentions de danger H200, H201, H202, H203, H204, H205, H300, H301, H310, H311, H330, H331, H370, H372, H351, H341, H361f, H361d, H361fd, H373 Remarque : certains sélectifs gazons ont un délai de 24 h à 48 h, par exemple. En cas d application d un produit phytosanitaire autorisé, réaliser un affichage et un balisage de la zone traitée. Cf. page 9. Remarque : les arbres d'alignement ou isolés sur les trottoirs ainsi que les ronds-points sont des éléments de la voirie, non couverts par l'arrêté du 27/06/2011. Phytosanitaires : guide de bonnes pratiques dans les zones non agricoles NB. des tableaux récapitulatifs des interdictions par secteur et par phrase de risque sont sont consultables aux pages 14 à

16 DANS LES LIEUX D ACCUEIL OU DE FRÉQUENTATION DES ENFANTS ET DES PERSONNES VULNÉRABLES Lieux Dans l enceinte des lieux d accueil des enfants : Établissements scolaires Crèches, haltes garderies et centres de loisirs Aires de jeux dans les parcs, jardins et espaces verts Tous les produits sont INTERDITS sauf Phrases de risque Mentions de danger Règles générales en cas d utilisation de produit phytosanitaire autorisé Baliser la zone à traiter Interdire l accès pendant le traitement À moins de 50 mètres* des bâtiments d accueil ou d hébergement de personnes vulnérables : Centres hospitaliers et hôpitaux, établissements de santé privés, Maisons de santé, de retraite, de réadaptation fonctionnelle, de personnes handicapées ou pathologie grave PRODUITS PHYTOS INTERDITS les produits Sans Classement toxicologique (SC) ou ayant l une ou plusieurs phrases de risque : R50, R51, R52, R53, R54, R55, R56, R57, R58 ou R59 les produits Sans Classement toxicologique (SC) ou ayant l une ou plusieurs mentions de danger : H400, H410, H411, H412, H413, ou EUH059 Mettre un affichage 24 h à l avance et jusqu'à la fin du traitement et de l interdiction d accès Cet affichage doit signaler au public : - l accès interdit - la date de traitement - le produit utilisé - et la durée d interdiction. Respecter le délai de rentrée après traitement Respecter les zones interdites de traitement phytosanitaire (cours d eau, fossés, caniveaux points d eau ) * Le balisage est obligatoire même au delà des 50 m des bâtiments d accueil ou d hébergement des personnes vulnérables. Phytosanitaires : guide de bonnes pratiques dans les zones non agricoles *sans aller au delà de la limite foncière 16 Toute zone fréquentée par le public est interdite aux personnes pendant la durée du traitement.

17 Détails des interdictions par secteur LIEUX D ACCUEIL DES ENFANTS Sauf exception, l utilisation de produits phytosanitaires est INTERDITE dans les lieux «d accueil d enfants», autrement dit dans : l enceinte de l établissement scolaire (cours de récréation et espaces fréquentés par les élèves). l enceinte des crèches, haltes garderies et centres de loisirs (les espaces habituellement fréquentés par les enfants). les aires de jeux pour enfants dans les parcs, jardins et espaces verts ouverts aux publics. Les exceptions sont seulement les produits phytosanitaires : qui sont Sans Classement (SC) ou qui n ont qu une ou plusieurs phrases de risque «écotoxicologiques» R50, R51, R52, R53, R54, R55, R56, R57, R58, R59 ou qui n ont qu une ou plusieurs mentions de danger «dangereux pour l environnement» H400, H410, H411, H412, H413, EUH059 En cas d application d un produit phytosanitaire autorisé, réaliser un affichage et un balisage de la zone traitée. Cf. page 9. LIEUX D ACCUEIL DES PERSONNES VULNÉRABLES Sauf exception, l utilisation de produits phytosanitaires est INTERDITE à moins de 50m * des bâtiments d accueil ou d hébergement des personnes vulnérables, autrement dit dans : les centres hospitaliers et hôpitaux / établissements de santé privés les maisons de santé les maisons de réadaptation fonctionnelle les établissements pour personnes âgées, handicapées ou atteintes de pathologies graves. Les exceptions sont seulement les produits phytosanitaires : qui sont Sans Classement (SC) ou qui n ont qu une ou plusieurs phrases de risque «écotoxicologiques» R50, R51, R52, R53, R54, R55, R56, R57, R58, R59 ou qui n ont qu une ou plusieurs mentions de danger «dangereux pour l environnement» H400, H410, H411, H412, H413, EUH059 Phytosanitaires : guide de bonnes pratiques dans les zones non agricoles En cas d application d un produit phytosanitaire autorisé, réaliser un affichage et un balisage de la zone traitée. Cf. page 9. * 50 m sans aller au delà de la limite foncière 17

18 Phrase de risque et mentions de danger TABLEAUX DE SYNTHÈSE DES INTERDICTIONS PAR SECTEUR Signification Lieux d accueil d enfants : Établissements scolaires, crèches, haltes garderies et centres de loisirs, aires de jeux dans les parcs, jardins et espaces verts À moins de 50 m des bâtiments d accueil de pers. vulnérables : Centres hospitaliers et hôpitaux, établissements de santé privés, maisons de santé, de retraites, de réadaptation fonctionnelle, de personnes handicapées ou pathologie grave Les produits phytosanitaires sans classement toxicologique (SC) - Parcs, jardins, espaces verts - Terrains de sport et de loisirs ouverts au public - Cimetières (cf. p. 12) SC ou absence de phrase de risque ou mention de danger sur l étiquette SAUF si balisage et de 6 h au minimum Risque pour la santé R36 Irritant pour les yeux SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 24 h R38 Irritant pour la peau SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 24 h R40 Effets cancérigènes suspectés SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h R41 Risque de lésions oculaires graves SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 24 h R42 Peut entraîner une sensibilisation par inhalation SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 48 h R43 Peut entraîner une sensibilisation par contact avec la peau SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 48 h R45* Peut causer le cancer R46* Peut causer des altérations génétiques héréditaires R49* Peut causer le cancer par inhalation R60* Peut altérer la fertilité R61* Risque pendant la grossesse d effets néfastes sur l'enfant R68 Possibilités d effets irréversibles SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h R62 Risques possible d altération de la fertilité SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h R63 Risque possible pendant la grossesse d effets néfastes pour l enfant SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h R48/21 Nocif : risque d effets graves pour la santé en cas d exposition prolongée par contact avec la peau SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h 18 R48/20/21 Nocif : risque d effets graves pour la santé en cas d exposition prolongée par inhalation et par contact avec la peau SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h

19 Phrase de risque et mentions de danger Risque pour la santé R48/21/22 R48/20/21/22 H300 Signification Nocif : risque d effets graves pour la santé en cas d exposition prolongée par inhalation et ingestion Nocif : risque d effets graves pour la santé en cas d exposition prolongée par inhalation, contact avec la peau et ingestion Mortel en cas d ingestion Lieux d accueil d enfants : Établissements scolaires, crèches, haltes garderies et centres de loisirs, aires de jeux dans les parcs, jardins et espaces verts À moins de 50 m des bâtiments d accueil de pers. vulnérables : Centres hospitaliers et hôpitaux, établissements de santé privés, maisons de santé, de retraites, de réadaptation fonctionnelle, de personnes handicapées ou pathologie grave - Parcs, jardins, espaces verts - Terrains de sport et de loisirs ouverts au public - Cimetières (cf. p. 12) SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h H301 Toxique en cas d ingestion SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h H310 Mortel par contact cutané SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h H311 Toxique par contact cutané SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h H330 Mortel par inhalation SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h H331 Toxique par inhalation SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h H340* Peut induire des anomalies génétiques (1A ou 1B) H341* Susceptible d induire des anomalies génétiques SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h H350* Peut provoquer le cancer (1A ou 1B) H350 i* Peut provoquer le cancer par inhalation (1A ou 1B) H351 Susceptible de provoquer le cancer SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12 h H360F* Peut nuire à la fertilité (1A ou 1B) H360D* Peut nuire au fœtus (1A ou 1B) H360FD* Peut nuire à la fertilité. Peut nuire au fœtus (1A ou 1B) H360Fd* Peut nuire à la fertilité. Susceptible de nuire au fœtus (1A ou 1B) H360Df* Peut nuire au fœtus. Susceptible de nuire à la fertilité (1A ou 1B) * Substances actives : Flumioxazine, Flusilazone, Glufosinate ammonium, Linuron, Oxadiargyl, Quizalofop-P, Acides gras en C7 à C20 19

20 Lieux d accueil d enfants : Phrase de risque et mentions de danger Signification Établissements scolaires, crèches, haltes garderies et centres de loisirs, aires de jeux dans les parcs, jardins et espaces verts À moins de 50 m des bâtiments d accueil de pers. vulnérables : Centres hospitaliers et hôpitaux, établissements de santé privés, maisons de santé, de retraites, de réadaptation fonctionnelle, de personnes handicapées ou pathologie grave - Parcs, jardins, espaces verts - Terrains de sport et de loisirs ouverts au public - Cimetières (cf. p. 12) Risque pour la santé H361f Susceptible de nuire à la fertilité SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12h H361d Susceptible de nuire au fœtus SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12h H361fd Susceptible de nuire à la fertilité. Susceptible de nuire au fœtus SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12h H370 Risque avéré d effets graves pour les organes SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12h H372 Risque avéré d effets graves pour les organes à la suite d expositions répétées ou d une exposition prolongée SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12h H373 Risque présumé d effets graves pour les organes à la suite d expositions répétées ou d une exposition prolongée SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12h Risque pour l environnement R50 Très toxique pour les organismes aquatiques SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage R51 Toxique pour les organismes aquatiques SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage R52 Nocif pour les organismes aquatiques SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage R53 Peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l environnement aquatique SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage R54 Toxique pour la flore SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage R55 Toxique pour la faune SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage R56 Toxique pour les organismes du sol SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage R57 Toxique pour les abeilles SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage R58 Peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l environnement SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage R59 Dangereux pour la couche d ozone SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage 20 H400 Très toxique pour les organismes aquatiques SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage

21 Phrase de risque et mentions de danger Signification Risque pour l environnement Lieux d accueil d enfants : Établissements scolaires, crèches, haltes garderies et centres de loisirs, aires de jeux dans les parcs, jardins et espaces verts À moins de 50 m des bâtiments d accueil de pers. vulnérables : Centres hospitaliers et hôpitaux, établissements de santé privés, maisons de santé, de retraites, de réadaptation fonctionnelle, de personnes handicapées ou pathologie grave - Parcs, jardins, espaces verts - Terrains de sport et de loisirs ouverts au public - Cimetières (cf. p. 12) H410 Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage H411 Toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage H412 Nocif pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage H413 Peut-être nocif à long terme pour les organismes aquatiques SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage EUH059 Dangereux pour la couche d ozone SAUF si balisage et SAUF si balisage et affichage Substance active persistante, bioaccumulable et toxique Substance active persistante, bioaccumulable et toxique Dangers physiques Explosif Explosif SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12h T+ Très toxique SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12h T Toxique SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12h H200 Explosif instable SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12h H201 Explosif ; danger d explosion en masse SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12h H202 Explosif ; danger sérieux de projection SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12h H203 Explosif ; danger d incendie, d effet de souffle ou de projection SAUF si balisage et affichage + délai de rentrée de 12h H204 Danger d incendie ou de projection H205 Danger d explosion en masse en cas d incendie TOUS LES AUTRES PRODUITS PHYTOSANITAIRES non cités dans l arrêté ministériel Autres phrases de risque ou mentions de danger SAUF si balisage et affichage 21

22 FICHE 1 - LA RÉGLEMENTATION ÉVOLUE, Le règlement est entré en vigueur le 20 janvier Une période de transition permet la mise en œuvre progressive de ce nouveau système. Anciens pictogrammes T+ Très toxique T Toxique Xi Irritant Xn Nocif C Corrosif N Dangereux pour l environnement O Comburant F Facilement inflammable F+ Extrêmement inflammable E - Explosif Les phrases de risque (R) sont remplacées par les mentions de danger (H) mais ne sont pas équivalentes car les formulations rentrent en ligne de compte pour la classification. Quelques exemples : R40/R45 H 350 Peut provoquer le cancer R36/R41 H 319 Provoque une sévère irritation des yeux R38/R43 H 311 Nocif par contact cutané Les phrases de sécurité (S) deviennent les conseils de prudence (P) mais ne sont pas équivalentes car les formulations rentrent en ligne de compte pour la classification Quelques exemples : S24/S25 P 262 Éviter tout contact avec les yeux, la peau ou les vêtements S20/S21 P 270 Ne pas manger, boire ou fumer en manipulant le produit S38/S42 P 284 Porter un équipement de protection respiratoire Vous retrouverez toutes ces indications sur l étiquette du produit, sur la Fiche de Données de Sécurité, ou bien sur le site Internet de l INRS : 22

23 LES ÉTIQUETTES AUSSI! Nouveaux pictogrammes Ça flambe Ça tue Empoisonne rapidement même à faible dose. Ça altère la santé Ça fait flamber Peut même provoquer une explosion. Empoisonne, irrite... Ça nuit gravement à la santé Peut provoquer des cancers, des mutations, des infertilités... Ça ronge Attaque les métaux, ronge la peau, les yeux en cas de contact... C est sous pression Peut exploser, peut causer des brûlures... Ça explose Ça pollue et dégrade l environnement Provoque des effets néfastes sur le milieu aquatique. Les pictogrammes ne sont qu une synthèse imparfaite des dangers. Il est indispensable de bien lire les mentions de danger. Elles vous informent de la réelle toxicité des produits. Ne pas utiliser un produit sans consulter la fiche de données de sécurité. Source : INRS Phytosanitaires : guide de bonnes pratiques dans les zones non agricoles 23

24 FICHE 2 - PROTÉGER LA SANTÉ DE L APPLICATEUR Pourquoi? Les produits phytosanitaires sont des produits dangereux. Certains sont classés très toxiques, cancérigènes, mutagènes ou reprotoxiques (CMR). Il est donc primordial de protéger sa santé. Se protéger Identifier le degré de toxicité du produit. Adapter le port de l équipement de protection individuel pour limiter les risques de contamination. Il faut porter des gants, des bottes et des habits couvrant la totalité du corps (à enlever juste après le traitement). Il faut prendre une douche après avoir traité, nettoyé les appareils. Quel équipement de protection choisir? Gants non jetables - gants en nitrile ou néoprène - les 3 pictogrammes : - la norme EN marquage CE Gants jetables avec ou sans manchette - gants en nitrile ou néoprène - les 2 pictogrammes : - la norme EN marquage CE Masque à cartouche(s) - cartouche avec filtres A2 P3 (A2 : protection contre gaz et vapeur organique et P3 : protection contre aérosol et liquide toxique) Lunettes - masque de protection étanches : - anti-buée, avec des oculaires en résine polymérisée ou en acétate - normes EN 166, 168 Combinaison - le pictogramme «risques chimiques» : - les types 5 et 6 : - marquage CE Bottes en caoutchouc-nitrile - normes EN , marquage S5 Entretien et rangement Le masque à cartouche doit être conservé dans une boite ou un emballage hermétique, afin de limiter la perte des propriétés des filtres à charbon actif. Sinon les cartouches se chargent de toutes les substances environnantes. Les cartouches, si elles sont bien conservées, peuvent durer 6 mois après l ouverture de l opercule (20 h d utilisation maximale). L équipement de protection individuel ne doit pas être stocké dans le local ou l armoire de stockage de produits phytosanitaires. 24

25 FICHE 3 - L ÉTALONNAGE DU PULVÉRISATEUR A DOS Mesurez le débit Mettez en pression l appareil. Pulvérisez de l eau pendant 30 s dans un récipient doseur. Exemple Votre chiffre 1,5 litres... litres Mesurez la surface couverte Sur une surface permettant de visualiser la trace (béton, gravier ), pulvérisez pendant 30 en avançant à votre vitesse habituelle, puis mesurez la longueur parcourue et la largeur traitée. (L : longueur / l : largeur) Exemple Votre chiffre L x l = 30 m x 0,5 m = 15 m 2 L x l =... m 2 Mesurez la surface à traiter : par exemple, votre pelouse Exemple Votre chiffre Calculez le volume d eau nécessaire 50 m 2... m 2 Exemple Votre chiffre 1,5 litres x 50 m 2 V = = 5 litres V = =.. litres 15 m 2 Calculez la quantité de produit nécessaire Lisez l étiquette du produit phytosanitaire pour connaître la dose de produit préconisée par m 2 (ici 50 ml pour 100 m 2 ) Exemple Votre chiffre 50 ml P = x 50 m 2 = 25 ml P = x 50 m 2 =.. ml 100 m 2 Pour préparer votre bouillie, il vous faut mélanger P ml de produit dans V litres d eau. Votre pulvérisateur est étalonné. Lors de l application, ne pas traiter en avançant, car vous marchez dans le produit et augmentez les risques d exposition pour votre santé. Phytosanitaires : guide de bonnes pratiques dans les zones non agricoles Pour mémoire, 1 hectare = m 2 25

26 FICHE 4 - EXIGENCES CONCERNANT LE LOCAL OU L ARMOIRE 25 Un local bien équipé Source : tableau issu de la plaquette élaborée en juin 2006 et rééditée en janvier 2007 par le Ministère de l Agriculture et la Mutualité Sociale Agricole intitulée «Phytos/Désinfectants : stockez vos produits en bon professionnel!».

27 DE STOCKAGE DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Source : tableau issu de la plaquette élaborée en juin 2006 et rééditée en janvier 2007 par le Ministère de l Agriculture et la Mutualité Sociale Agricole intitulée «Phytos/Désinfectants : stockez vos produits en bon professionnel!». Local ou armoire de stockage sécurisés Points-clés Local ou armoire réservés au seul stockage des produits phytopharmaceutiques et aux désinfectants Local ou armoire aérés ou ventilés Eclairage suffisant INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES Réception et vérification après modification des installations : organisme agréé. Vérifications périodiques : personne qualifiée. Stockage poudres et/ou liquides inflammables : appareils électriques de catégorie 3D et 3G ELÉMENTS DE CONSTRUCTION Sols, murs Sol Portes et accès (90 cm minimum) Local ou armoire fermés à clé, obligatoire pour les produits T, T+, cancérogènes, mutagènes, ou toxiques pour la reproduction Toute porte verrouillée doit être manœuvrable de l'intérieur dans les mêmes conditions et sans clé Contrôle des températures Etagères RANGEMENT DES PRODUITS Réduction des quantités stockées Produits dans leur emballage d'origine Stockage des ustensiles réservés à l'usage des produits Séparation des produits incompatibles Séparation des T, T+, cancérogènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction, des autres produits Interdiction de stockage avec des produits destinés à l'alimentation humaine et animale Interdiction de stockage des équipements de protection individuelle Limitation de la manutention manuelle SIGNALISATION INFORMATION Panneaux de signalisation "produits toxiques" Panneaux de signalisation "interdiction de fumer" Limiter l'accès du local ou de l armoire aux personnes indispensables Interdiction de boire, de manger et de fumer MOYENS DE SECOURS Lutte contre l'incendie Premiers secours : consignes en cas d'intoxication eau à proximité (pour laver les souillures accidentelles) Références réglementaires Art. 4 décret Art. 4 décret R du code du travail Art. 53 du décret du modifié. R du code du travail et arrêté (R c). L du code de l'environnement R , 7 du CT R et R du code du travail R du code de la santé publique R du code du travail R , 7 du code du travail Art. 43 D R du code du travail R , 6 du code du travail Art. 3, D Art. 5, D R du code du travail R du code de la santé publique R code de la santé publique Art. 8, D R du code du travail R code du travail R code du travail R , 3 du code du travail Art. 10 D R du code du travail Art. 9,10 D R du code du travail Comment faire en pratique Stockage dans un local, un conteneur. Armoire possible, placée dans un lieu ventilé ne comportant pas de poste de travail permanent Aération permanente haute et basse, naturelle ou mécanique Eclairage général permettant la lecture des étiquettes Respect de la réglementation Structure resistant 1/2 heure au feu, permettant l'évacuation rapide des occupants Sol imperméable, en cuvette de rétention Tenir compte des types de contenant (palettes, fûts) et des moyens de manutention de l'exploitation La fermeture à clé est toujours recommandée Préférer un sens d'ouverture de porte vers l'extérieur Isolation thermique du local Dispositif hors-gel (interdiction des flammes nues et appareils radiants) Matériau imperméable, non absorbant, non oxydable, de nettoyage facile Stabilité (résistance au poids et au basculement) Hauteur maximum conseillée du dernier rayonnage : 1,60 m Profondeur maximum conseillée des étagères : 0,60 m Armoire de stockage : étagères formant rétention Gestion optimisée des stocks, collectes des emballages vides et des produits phytopharmaceutiques non utilisables Reconditionnement interdit. Emballages bien fermés Les ustensiles doivent être réservés uniquement à la préparation des bouillies Séparer les comburants des produits inflammables : étagères différentes formant rétention et à distance l une de l autre Séparer les acides des bases : chaque contenant étiqueté «corrosif» placé dans une cuvette de rétention individuelle Etagère distincte, formant rétention, regroupant les produits T, T+, cancérogènes, mutagènes, ou toxiques pour la reproduction Respect de la réglementation Respect de la réglementation Produits les plus lourds près du sol (fûts, touries, bidons lourds, sacs...) Respect de la réglementation Respect de la réglementation Réalisable notamment par fermeture à clé du local ou de l armoire et clé détenue par le responsable Respect de la réglementation Extincteur en bon état de fonctionnement et matière absorbante appropriés aux produits stockés. En cas d'incendie : éloigner les personnes, composer le 18 et bien mentionner qu'il s'agit d'un stockage de produits chimiques. Affichage des consignes : composer le 15, préciser le nom du produit incriminé, présenter l'étiquette ou la fiche de données de sécurité du produit au médecin 27

28 Brochure distribuée en Île-de-France par la direction régionale et interdépartementale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt d'île-de-france, dans le cadre du plan Ecophyto Renseignements au service régional de l'alimentation : Retrouvez le plan Ecophyto en Île-de-France sur : Crédit photos : chambre d agriculture de la Mayenne Conception & impression : atelier d impression numérique du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt. MAAF Juin 2014

Assurer la sécurité des personnes Assurer la sécurité des milieux naturels Conserver les qualités des produits stockés

Assurer la sécurité des personnes Assurer la sécurité des milieux naturels Conserver les qualités des produits stockés Phytos / Désinfectants Stockez vos produits en bon professionnel! LOCAL OU ARMOIRE DE STOCKAGE (*) eigences de base : Assurer la sécurité des personnes Assurer la sécurité des milieu naturels Conserver

Plus en détail

Fiche de prévention - Réglementation

Fiche de prévention - Réglementation etin Santé Sécurité au ail dans les Collectivités N 1 - Avril Fiche de prévention - Réglementation N 2 LES PRODUITS CHIMIQUES : la fiche de donnée de sécurité & l étiquetage Mise à jour : Janvier 2011

Plus en détail

PRODUITS PHYTOSANITAIRES ET COLLECTIVITES LOCALES Memento des principaux points réglementaires

PRODUITS PHYTOSANITAIRES ET COLLECTIVITES LOCALES Memento des principaux points réglementaires PRODUITS PHYTOSANITAIRES ET COLLECTIVITES LOCALES Memento des principaux points réglementaires Guide distribué par : FREDON de Picardie Contact : Juliette Léauté - 0322336716 fredonpicardie@wanadoo.fr

Plus en détail

L autorisation de mise sur le marché des produits et la lecture de l étiquette

L autorisation de mise sur le marché des produits et la lecture de l étiquette -I - Fiche I - 1 Du choix des produits phytosanitaires à leur stockage L autorisation de mise sur le marché des produits et la lecture de l étiquette a) ÉLÉMENTS DE RÉGLEMENTATION Pour être vendu, distribué,

Plus en détail

La réglementation liée aux produits phytosanitaires en ZNA

La réglementation liée aux produits phytosanitaires en ZNA Un contexte en constante évolution La réglementation liée aux produits phytosanitaires en ZNA Pauline Bodin, chargée de mission Ecophyto ZNA Direction régionale et interdépartementale de l alimentation,

Plus en détail

3.LES RISQUES PROFESSIONNELS

3.LES RISQUES PROFESSIONNELS 1.PREAMBULE Le traitement phytosanitaire engendre des risques certes pour les agents, mais également pour le public et la végétation en place. Il peut alors être nécessaire de réfléchir à la mise en oeuvre

Plus en détail

Le Risque Chimique : Evaluation et Prévention

Le Risque Chimique : Evaluation et Prévention Le Risque Chimique : Evaluation et Prévention Le Risque Chimique et Produits Chimiques Omniprésents dans le milieu professionnel : près de 40% des salariés sont exposés à au moins 1 produit chimique (SUMER

Plus en détail

Prévention. Le risque chimique (2) : Infos. La démarche de prévention. Activités concernées : SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE

Prévention. Le risque chimique (2) : Infos. La démarche de prévention. Activités concernées : SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE Infos Prévention SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE Activités concernées Les évènements indésirables dus à l utilisation de produits dangereux Les voies de pénétration dans l organisme Les dangers et risques

Plus en détail

LE GUIDE RÉGLEMENTAIRE ET DE BONNES PRATIQUES D ENTRETIEN DES ESPACES PUBLICS

LE GUIDE RÉGLEMENTAIRE ET DE BONNES PRATIQUES D ENTRETIEN DES ESPACES PUBLICS LE GUIDE RÉGLEMENTAIRE ET DE BONNES PRATIQUES D ENTRETIEN DES ESPACES PUBLICS L Union des entreprises pour la Protection des Jardins et des espaces publics souhaite alerter les élus de toute l information

Plus en détail

Les règles d utilisation des. produits phytopharmaceutiques. en Zones Non Agricoles

Les règles d utilisation des. produits phytopharmaceutiques. en Zones Non Agricoles Les règles d utilisation des produits phytopharmaceutiques en Zones Non Agricoles DRAAF-SRAL 1/ Qu est-ce qu un produit phytopharmaceutique? Produit phytosanitaire = Produit phytopharmaceutique = pesticides

Plus en détail

Gérer au mieux l utilisation des produits phytosanitaires à la ferme

Gérer au mieux l utilisation des produits phytosanitaires à la ferme Gérer au mieux l utilisation des produits phytosanitaires à la ferme Entreprise agréée par le Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt pour les activités de distribution et d application

Plus en détail

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX Les produits présents dans l entreprise peuvent être une source de dangers pour les salariés et l environnement que ce soient des produits entrants, des produits fabriqués

Plus en détail

des directives DSD/DPD *

des directives DSD/DPD * Répertoire des éléments d étiquetage des directives DSD/DPD * Ce document détaille les symboles, indications et phrases des dangers physiques, pour la santé et pour l environnement définis par les directives

Plus en détail

4ièmes ASSISES WINNCARE SERVICES Maitriser le risque microbiologique

4ièmes ASSISES WINNCARE SERVICES Maitriser le risque microbiologique 4ièmes ASSISES WINNCARE SERVICES Maitriser le risque microbiologique Protéger les techniciens exposés au risque chimique et biocide lors des processus d entretien et de désinfection des dispositifs médicaux

Plus en détail

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX Les produits présents dans l entreprise peuvent être une source de dangers pour les salariés et l environnement que ce soient des produits entrants, des produits fabriqués

Plus en détail

Le risque chimique en entreprise

Le risque chimique en entreprise Dossier de synthèse Le risque chimique en entreprise Les agents chimiques dangereux Les agents Cancérogènes, Mutagènes, toxiques pour la Reproduction Ce dossier de synthèse «Le risque chimique en entreprise»,

Plus en détail

En être conscient est la première étape dans la démarche de prévention.

En être conscient est la première étape dans la démarche de prévention. Qu ils soient distribués dans le commerce à usage personnel ou dans vos collectivités à usage professionnel, les produits chimiques (dont les produits d entretien) peuvent être source de dangers. En être

Plus en détail

Les produits phytosanitaires

Les produits phytosanitaires Les produits phytosanitaires La plupart des collectivités utilisent des herbicides pour le désherbage de la voirie et des espaces verts, dans un objectif esthétique et d entretien des infrastructures.

Plus en détail

LES PRODUITS DANGEREUX

LES PRODUITS DANGEREUX Fiche n 8 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE LES PRODUITS DANGEREUX Attention : risques en stock L'imprimeur manipule des produits susceptibles de provoquer des incendies, des intoxications, ou encore des

Plus en détail

CLORTOSINT Version 1.0 Date de révision: : 03/07/2008

CLORTOSINT Version 1.0 Date de révision: : 03/07/2008 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Informations sur le produit Nom du produit : Utilisation : Herbicide Société : Nufarm S.A.S. 28, Boulevard Camélinat - BP 75 F-92233

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 46

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 46 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 46 HYGIENE ET SÉCURITÉ FÉVRIER 2011 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Nicolas HÉVIN Agent chargé de la mise en œuvre des règles d hygiène

Plus en détail

LISTE DES MENTIONS DE DANGER

LISTE DES MENTIONS DE DANGER Règlement CLP : mentions de danger, informations additionnelles sur les dangers, éléments d étiquetage/informations supplémentaires sur certaines substances et certains mélanges LISTE DES MENTIONS DE DANGER

Plus en détail

MAXATA Version 1.1 Date de révision: : 24/08/2009

MAXATA Version 1.1 Date de révision: : 24/08/2009 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Informations sur le produit Nom du produit : Utilisation : Herbicide Société : Nufarm S.A.S. 28, Boulevard Camélinat - BP 75 F-92233

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE page 1/5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE DESIGNATION COMMERCIALE : FOURNISSEUR : SAFIC ALCAN 3 Rue Bellini 92806 PUTEAUX CEDEX - FRANCE Tél. : 33/ 1/ 46 92 64

Plus en détail

Phrases R et S. Phrases R : Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses

Phrases R et S. Phrases R : Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses Phrases R et S Phrases R : Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses R1 Explosif à l'état sec R2 Risque d'explosion par le choc, la friction, le feu ou d'autres

Plus en détail

Pro-Tec Nano Engine Protec & Seal, 375 ml

Pro-Tec Nano Engine Protec & Seal, 375 ml 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. 1.2. Identificateur de produit Nom de produit:, 375 ml Techno AG numéro d article: 01604 0 0201 Utilisations identifiées

Plus en détail

: Éosine-bleu de méthylène selon May-Grünwald

: Éosine-bleu de méthylène selon May-Grünwald Date d'émission: 05/08/2014 Date de révision: 05/08/2014 : Version: 1.0 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Forme du produit

Plus en détail

CYTRIM. 1 Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise

CYTRIM. 1 Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise Page 1 sur 7 1 Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise Dénomination commerciale : Dénomination de la substance : Acide citrique monohydraté N d enregistrement REACH :

Plus en détail

REGLEMENTATION. A) Lors de l application. I. Les bonnes conditions de traitement

REGLEMENTATION. A) Lors de l application. I. Les bonnes conditions de traitement A) Lors de l application I. Les bonnes conditions de traitement La réglementation vous impose de prendre toutes les mesures nécessaires pour que le produit appliqué reste dans la parcelle quelles que soient

Plus en détail

Utiliser en sécurité les produits dangereux

Utiliser en sécurité les produits dangereux Utiliser en sécurité les produits dangereux Savoir lire l étiquette Les nouveaux pictogrammes de danger Explosif Inflammable Comburant Gaz sous pression Corrosif Toxique/mortel Nocif/altération de la santé

Plus en détail

Chapitre I ORGANISATION D UN LABORATOIRE DE CHIMIE

Chapitre I ORGANISATION D UN LABORATOIRE DE CHIMIE Chapitre I ORGANISATION D UN LABORATOIRE DE CHIMIE I DEFINITION Laboratoire de chimie: Local -contenant des produits chimiques et des appareils -dans lequel des réactions chimiques sont effectuées. Laboratoires

Plus en détail

pendant le traitement,

pendant le traitement, 19 Pendant le traitement OBJECTIF Connaître et appliquer la réglementation et les bonnes pratiques phytosanitaires lors de l application du traitement afin d éviter des pollutions environnementales et

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006 Enclean anti- mousse

FICHE DE DONNEES DE SECURITE conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006 Enclean anti- mousse SECTION 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / DU MELANGE ET DE LA SOCIETE/ L ENTREPRISE 1.1 Identification du produit Nom du produit : Enclean anti-mousse Substance active : Acide Nonanoïque Formule chimique

Plus en détail

A796 Carton de 4 vaporisateurs de 150 ml Désodorisant d ambiance

A796 Carton de 4 vaporisateurs de 150 ml Désodorisant d ambiance Page 1/6 FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Identification de la préparation : Code produit : Utilisation de la préparation : AIFLOR PARFUM D AMBIANCE

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 de 6 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit 1.2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et

Plus en détail

Carte d identité du produit

Carte d identité du produit Affaires Techniques & Réglementaires LA FICHE DE DONNEES DE SECURITE Carte d identité du produit Le terme «produit» est un terme couramment utilisé. Toutefois, dans le cadre de la législation, notamment

Plus en détail

FICHES DE DONNEES DE SECURITE Conformément au règlement(ce) n 1907/2006, article 31

FICHES DE DONNEES DE SECURITE Conformément au règlement(ce) n 1907/2006, article 31 Produit: MAGIKALU page 1/7 FICHES DE DONNEES DE SECURITE Conformément au règlement(ce) n 1907/2006, article 31 1 Identification du produit chimique et de la personne physique ou morale responsable de sa

Plus en détail

Gestion des effluents et autres déchets phytosanitaires

Gestion des effluents et autres déchets phytosanitaires NOTE TECHNIQUE Gestion des effluents et autres déchets phytosanitaires en agriculture n Comment les limiter? n Quels moyens de gestion? L utilisation de produits phytosanitaires génère des déchets dangereux

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : IOC VEHICULE NET

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : IOC VEHICULE NET Nom du produit : IOC VEHICULE NET Informations sur la société : 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Institut Œnologique de Champagne Z.I. de Mardeuil BP 25 51201 EPERNAY Cedex Tel : + 33 (0)

Plus en détail

Fiche de données de sécurité conf. 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité conf. 91/155/CEE Date : 14.1.2005 Page : 1/5 Dénomination commerciale : 1. Désignation de substance/de préparation et d entreprise Indications concernant le produit : Dénomination commerciale : Référence : 42,0510,0002

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Nom du produit: Application(s) et / ou usage(s) normaux: DILUTIF DE NETTOYAGE N code du produit: DINE**84/807 Fournisseur: Téléphone

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 de 8 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit Nº CAS: Nº CE: 7439-95-4 231-104-6 1.2. Utilisations identifiées pertinentes

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ MSDS ACTALON 1 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1. Identification de la préparation et de la société Produit: Utilisation: ACTALON Herbicide en carotte, céleris, cultures porte-graine mineures, poireau et

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conformément au règlement (CE) n 1907/2006 Date de création : 07/12/2011 Révision (0)

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conformément au règlement (CE) n 1907/2006 Date de création : 07/12/2011 Révision (0) FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conformément au règlement (CE) n 1907/2006 Date de création : 07/12/2011 Révision (0) 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Nom du produit

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Edition révisée n : 3. Parc d'activités des Quatre Routes 35390 GRAND FOUGERAY France

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Edition révisée n : 3. Parc d'activités des Quatre Routes 35390 GRAND FOUGERAY France Page : 1 ênêc N : Dangereux pour l'environnement C : Corrosif 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE Nom commercial Type de produit Usage : : Désinfectant. : Usage

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 de 7 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit Nº CAS: Nº CE: 552-89-6 209-025-3 1.2. Utilisations identifiées pertinentes

Plus en détail

Fiche de données de sécurité (91/155/CEE)

Fiche de données de sécurité (91/155/CEE) 1. Identification du produit et de la compagnie 1.1 Nom du Produit : Silicone de duplication 1.2 Emploi de la substance / de la préparation : Silicone à deux composants vulcanisant par addition 1.3 Constructeur

Plus en détail

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX Les produits présents dans l entreprise peuvent être une source de dangers pour les salariés et l environnement que ce soient des produits entrants, des produits fabriqués

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT. Documents de base pour conception du Classeur Phyto

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT. Documents de base pour conception du Classeur Phyto LIVRET D ACCOMPAGNEMENT Documents de base pour conception du Classeur Phyto A - GESTION DU PERSONNEL- CERTIFICATS INDIVIDUELS A1 Organigramme du personnel et responsabilités de chacun pour le service A2

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Produit NET TONDEUSE Page 1/5 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Nom du produit Référence Utilisation commerciale Fournisseur NET TONDEUSE BNETT Aérosol lubrifiant MINERVA-OIL SAS Rue du 11

Plus en détail

REP CLAC Gibier. Désignation : Répulsif concentré au complexe ichitioléïque (à diluer) 1 litre - (réf : A420-421)

REP CLAC Gibier. Désignation : Répulsif concentré au complexe ichitioléïque (à diluer) 1 litre - (réf : A420-421) REP CLAC Gibier 1. IDENTIFICATION : Désignation : Répulsif concentré au complexe ichitioléïque (à diluer) 1 litre - (réf : A420-421) Produit phytosanitaire répulsif concentré - N d homologation ministère

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement (CE) n 1907/2006 - REACH) Date: 30/09/2011 Page 1/5 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) SECTION 1 : IDENTIFICATION DE LA

Plus en détail

Fiche de Données de Sécurité

Fiche de Données de Sécurité 1. IDENTIFICATION SUBSTANCE/MATERIAU, FABRICANT, FOURNISSEUR OU IMPORTATEUR : Nom de produit: Importateurt: The Vapormatic Co. Ltd PO Box 53, Kestrel Way Sowton Industrial Estate EX2 7NB Telephone no.:

Plus en détail

: Ajax Je Nettoie Tout Fraîcheur Citron

: Ajax Je Nettoie Tout Fraîcheur Citron Date de publication : 17/10/2014 Date de révision : Version : 1.0 SECTION 1 : Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Forme du produit : Mélange

Plus en détail

Source : Document INRS Les Dossiers INRS «Etiquetage des substances et préparations chimiques dangereuses»

Source : Document INRS Les Dossiers INRS «Etiquetage des substances et préparations chimiques dangereuses» Source : Document INRS Les Dossiers INRS «Etiquetage des substances et préparations chimiques dangereuses» Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses (phrases

Plus en détail

26/01/2010. Nouvel étiquetage et classification des produits chimiques SGH. Règlement REACH. REACH suite

26/01/2010. Nouvel étiquetage et classification des produits chimiques SGH. Règlement REACH. REACH suite Nouvel étiquetage et classification des produits chimiques SGH Règlement REACH Phase de pré enregistrement 1er juin 2008 au 1er décembre 2008: - Toute substance fabriquée ou importée à plus d 1 tonnes/an

Plus en détail

PASTILLES DPD1 (comparateur)

PASTILLES DPD1 (comparateur) 1 - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE 1.1 - Identificateurs de produit Nom commercial Type de produit : reactif chlore pastilles DPD1 : Substance 1.2 - Utilisations identifiées / utilisations

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010)

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement (CE) n 1907/2006 - REACH) Date: 26/07/2012 Page 1/5 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) SECTION 1 : IDENTIFICATION DE LA

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Nom du produit: Application(s) et / ou usage(s) normaux: Insecticide pour la lutte contre les insectes rampants et volants Fournisseur:

Plus en détail

Fiche de Données de Sécurité Selon 91/155/CEE

Fiche de Données de Sécurité Selon 91/155/CEE 1. Identification du produit et de la société Nom du produit Utilisation du produit / Préparation Fabricant La colle à joint FERMACELL Greenline est utilisée pour le traitement des joints entre plaques

Plus en détail

Le Plan Ecophyto dans les Pays de la Loire

Le Plan Ecophyto dans les Pays de la Loire Le Plan Ecophyto dans les Pays de la Loire Les objectifs nationaux Réduire et améliorer l utilisation des produits phytosanitaires Plan national décliné en région Plan national décliné en région 104 actions

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Biopren BFS 6 EC concentré anti-punaise de lit et anti-puce

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Biopren BFS 6 EC concentré anti-punaise de lit et anti-puce SARL BUDAPEST, HONGRIE 1/7 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Date: 27/10/2012 Première version 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/DU MÉLANGE ET DE LA SOCIÉTÉ/L ENTREPRISE 1.1 Identificateur du produit: Dénomination

Plus en détail

Conforme au règlement (CE) n 1907/2006 (REACH), Annexe II, modifié conformément au règlement (CE) n 453/2010-Europe

Conforme au règlement (CE) n 1907/2006 (REACH), Annexe II, modifié conformément au règlement (CE) n 453/2010-Europe FICHE DE DONNEES DE SECURITE ITSOCLEAR 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom du produit : Itsoclear Code du produit

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Société : JORDAN ENTREPRISE Nom du produit : TRI-DAN - TRAITEMENT TRANSMISSIONS Date de révision : 09/11/2009 Page : 1/5

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Société : JORDAN ENTREPRISE Nom du produit : TRI-DAN - TRAITEMENT TRANSMISSIONS Date de révision : 09/11/2009 Page : 1/5 Page : 1/5 1 - IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Identification de la substance ou de la préparation : Nom: TRI-DAN - TRAITEMENT TRANSMSSIONS Statut REACH = Non concerné

Plus en détail

FICHE DE SECURITE CYCOFIX

FICHE DE SECURITE CYCOFIX MSDS CYCOFIX 1/5 FICHE DE SECURITE CYCOFIX 1. Identification de la substance / préparation t de la société / entreprise 1.1. Identification de la substance / préparation Nom commercial: CYCOFIX 1.2. Utilisation

Plus en détail

SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit neodisher KN

SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit neodisher KN SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit 1.2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010)

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) FICHE DE DONNEES DE SECURITE (91/155/CEE - 2001/58/CE - ISO 11014-1) Version 2.2 (27/08/2013) - Page 1/6 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) SECTION 1 : IDENTIFICATION

Plus en détail

5 ème forum régional «votre commune sans pesticides»

5 ème forum régional «votre commune sans pesticides» 5 ème forum régional «votre commune sans pesticides» Textes réglementaires relatifs à l utilisation des produits phytosanitaires Règlement européen 1107/2009 du 21 octobre 2009 -Concerne la mise sur le

Plus en détail

Fiche de Données de Sécurité conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006

Fiche de Données de Sécurité conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006 1. Identification de la substance/ du mélange et de la société/ l'entreprise 1.1 Identificateur de produit Nom commercial : 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Fiche de données de Sécurité (Règlement REACH : 1907/2006/CE) Page 1/1 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE 1.1 Identification de la substance ou de la préparation Nom

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Page: 1 Date de compilation: 06/2015 Révision: 06/2018 N révision: 1 Section 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit Nom du produit: Code

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Centre de gestion Le risque chimique Pôle Organisation et Sécurité au Travail Service Prévention, Conseils 1/ Réglementation Décret n 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique.

Plus en détail

SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise

SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit 1.2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement CE n 1907/2006) Nom du produit : FUITEX Version n 11 du 28/05/2008

FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement CE n 1907/2006) Nom du produit : FUITEX Version n 11 du 28/05/2008 1- IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Identification de la préparation : FUITEX. Identification de la société : - 3 à 7 rue des Carrières - 93806 Epinay sur Seine - Téléphone : 01.49.33.88.00

Plus en détail

LA COLLECTION PARFUM DE GLADE ROSEAUX DIFFUSEURS PARFUMÉS - DOUCEUR DE COTON

LA COLLECTION PARFUM DE GLADE ROSEAUX DIFFUSEURS PARFUMÉS - DOUCEUR DE COTON 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Fiche Nom commercial : LA COLLECTION PARFUM DE GLADE ROSEAUX DIFFUSEURS Utilisation de la : Désodorisant ménager substance/préparation Société : S.C. Johnson

Plus en détail

des risques professionnels

des risques professionnels Prévention des risques professionnels Exploitants de pressing Des gestes simples pour vous protéger Développer une allergie respiratoire ou cutanée, se faire mal au dos en manipulant des charges importantes

Plus en détail

Inhibiteurs de corrosion en conformités avec la liste des additifs autorisés dans les circuits en simple échange avec de l'ecs.

Inhibiteurs de corrosion en conformités avec la liste des additifs autorisés dans les circuits en simple échange avec de l'ecs. CARACTERISTIQUES : Aspect: Liquide rouge (Mono Propylène Glycol : 95 % minimum) Inhibiteurs de corrosion en conformités avec la liste des additifs autorisés dans les circuits en simple échange avec de

Plus en détail

SINTAGRO AG Selon 1907/2006/CE, Article 31

SINTAGRO AG Selon 1907/2006/CE, Article 31 1. Identification de la substance ou du produit et de l entreprise 1.1 Nom du produit: Blanco NET 1.2 Utilisation identifiée: Produit nettoyant pour pulvérisateurs et appareils agricoles. 1.3 Identification

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Conformément à la directive 2001/58/CE

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Conformément à la directive 2001/58/CE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/DU MÉLANGE ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Informations sur le produit Nom commercial : Utilisation recommandée : Herbicide Société : Omya (Schweiz) AG AGRO Baslerstrasse

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement (CE) n 1907/2006 - REACH) Date: 14/09/2011 Page 1/5 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) SECTION 1 : IDENTIFICATION DE LA

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement (CE) n 1907/2006 - REACH) Date : 10/04/2015 Page 1/6 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) SECTION 1 : IDENTIFICATION DE LA

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Conformément à la directive 2001/58/CE

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Conformément à la directive 2001/58/CE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Informations sur le produit Nom commercial : Utilisation recommandée : Fongicide Société : Omya (Schweiz) AG AGRO Baslerstrasse

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1 - IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom commercial : ATLAS SAM 150 Code article EAN : (5905400240153 ) Utilisation du produit : chape anhydrite auto-lissante

Plus en détail

Bilan de l action 2013-2014

Bilan de l action 2013-2014 Bailleurs sociaux - entretien des espaces ouverts au public Opération de soutien technique des bailleurs sociaux de la région Auvergne sur l amélioration et la réduction de leur utilisation de produits

Plus en détail

2 Identification des dangers

2 Identification des dangers Page: 1/6 * 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations déconseillées

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Vanilline 99.9% Analytical Grade

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Vanilline 99.9% Analytical Grade 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Nom commercial : Code du produit Identification du produit : VANI-00A-100 Formule chimique : C8H8O3

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1 - IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom commercial : ATLAS PROGRES MEGA BLANCHE mortier colle déformable à couche épaisse pour grès -C2ES1 Utilisation du

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/5 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Emploi de la substance / de la préparation Détergent Producteur/fournisseur:

Plus en détail

http://thedoc777.free.fr/pagepictoc.htm Les pictogrammes de risques et de protection sont présentés ci-dessous.

http://thedoc777.free.fr/pagepictoc.htm Les pictogrammes de risques et de protection sont présentés ci-dessous. Le règlement (CE) n 1272/2008 du 16 décembre 2008, dit règlement CLP (Classification, Labelling and Packaging), définit de nouvelles règles européennes de classification, d étiquetage et d emballage des

Plus en détail

LA SECURITE AVANT TOUT. Stockage et manipulation en sécurité des produits de nettoyage et de désinfection.

LA SECURITE AVANT TOUT. Stockage et manipulation en sécurité des produits de nettoyage et de désinfection. LA SECURITE AVANT TOUT Stockage et manipulation en sécurité des produits de nettoyage et de désinfection. Stockage et manipulation en sécurité des produits de nettoyage et de désinfection. Il est question

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010)

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) FICHE DE DONNEES DE SECURITE (Règlement (CE) n 1907/2006 - REACH) Date : 27/08/2014 Page 1/6 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ (Règlement REACH (CE) n 1907/2006 - n 453/2010) SECTION 1 : IDENTIFICATION DE LA

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04

FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04 FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation

Plus en détail

1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise

1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Page : 1/5 iche de données de sécurité 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom du produit: NEC + Sil enetre et açade

Plus en détail

Planification des locaux de stockage spéciaux

Planification des locaux de stockage spéciaux Constructions rurales Planification des locaux de stockage spéciaux Constat Constat Exigences Exigences Objectifs Objectifs Comment? Comment? Constat Stockage spécial? Toute exploitation agricole

Plus en détail

BIJOUTERIE JOAILLERIE

BIJOUTERIE JOAILLERIE BIJOUTERIE JOAILLERIE HORS BIJOUTERIE-JOAILLERIE FANTAISIE T - Toxique Xn - Nocif C - Corrosif Nouveaux pictogrammes de danger ATTENTION AUX RISQUES CHIMIQUES Comment protéger sa santé? Une démarche dans

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE, 93/112/CE, 2001/58/CE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE, 93/112/CE, 2001/58/CE Page : 1/5 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Application du produit: Produit professionnel de nettoyage / de maintenance pour l'entretien des bâtiments. Producteur/fournisseur:

Plus en détail

: NL Capacoll PR-S 10 KG

: NL Capacoll PR-S 10 KG SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1 Identificateur de produit Nom commercial : 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange

Plus en détail

: ProOne Joint et colle de batiment Pro

: ProOne Joint et colle de batiment Pro Date d'émission: 25/11/2013 Date de révision: 25/11/2013 : Version: 1.0 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Forme du produit

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE EPOXYDUR

FICHE DE DONNEES DE SECURITE EPOXYDUR Page : 1/5 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Produit : Epoxydur Utilisation : Peinture Epoxy à 2 composants, destinée pour la protection des supports en béton ou en ciment à usage industriel.

Plus en détail