Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur."

Transcription

1 CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous vous proposons ici 2 déroulés de visite possibles pour les élèves de cycle 2. La thématique 1 est axée sur les besoins humains et les raisons qui nous amènent à consommer. La thématique 2 aborde les étapes dans la consommation d un objet jusqu à l abandon et la gestion des déchets. Thématique 1 La consommation «besoins et consommation» Thématique 2 L écoconception «Itinéraire de vie d un produit et valorisation des déchets» Le bonheur paradoxal Atelier participatif : L île de Robinson Module Consommation qualité de vie, environnement Zone Consomotiv - les besoins fondamentaux : nos besoins aujourd hui et les moyens de les satisfaire Bilan Le bonheur paradoxal Module Consommation qualité de vie, environnement Zone Consomotiv - Consommer, une expérience : l itinéraire d une paire de basket dans notre processus de consommation Atelier participatif : Je ne suis pas un déchet! Bilan Les ateliers participatifs sont décrits dans les fiches ateliers par niveau scolaire. Les objectifs pédagogiques y sont détaillés et mis en lien avec ceux des programmes de l Education Nationale. Pour les autres éléments de la visite, se référer à la description générale dans la partie «présentation de l exposition».

2 Atelier l île de robinson Mots clés : besoins, consommation (surconsommation), alimentation, énergie, déchets, eau, empreinte écologique Prérequis : les besoins humains Objectif général Comprendre la notion d empreinte écologique. Objectifs opérationnels - Etre capable d identifier nos besoins vitaux et les ressources nécessaires pour y répondre. - Comprendre les effets d une surconsommation. - Identifier les domaines dans lesquels on peut agir concrètement. - Comprendre le lien entre le mode de consommation adopté et l impact sur l environnement : à l échelle de l homme puis à l échelle mondiale. Principe de l atelier Il s agit ici d un jeu de rôle au cours duquel les élèves vont s imaginer à la place de Robinson Crusoé. Durée 30 à 40 min Tenez M. Robinson! Je vous ai pris des yaourts 0%... Et à la noix de coco!

3 DéCOUVERTE DU MONDE Lien avec les programmes scolaires Se repérer dans l espace et dans le temps : découverte de formes usuelles de représentations de l espace, prise de conscience de l évolution des modes de vie. Découvrir le monde du vivant, de la matière et des objets : interactions entre les êtres vivants et leur environnement. éducation DéVELOPPEMENT DURABLE Education, implication du consommateur : Apprendre à gérer sa consommation. Déroulement de l atelier Les élèves sont placés autour d un plateau de jeu sur lequel ils vont pouvoir agir en fonction des scénarii proposés par l animateur. L activité se déroule en 3 phases : La survie «Robinson arrive sur l île, il doit trouver de quoi survivre». Les élèves listent les besoins de Robinson nécessaires à sa survie. Ils réfléchissent aux éléments présents sur l île pour qu il puisse répondre à ceux-ci. A chaque proposition en fonction des ressources présentes sur l île et de l usage que Robinson en fait, les élèves ont des pièces à retirer ou à placer sur l île (pour ce que Robinson prélève ou rejette). La surconsommation «Habitué à la vie sur l île, Robinson commence à vivre dans l aisance et à surconsommer les ressources de l île.» Comme précédemment les élèves vont poser ou retirer des pièces en fonction du scénario. La mort de l île «Les ressources viennent à manquer mais Robinson ne prend pas garde et continue de surconsommer.» Une discussion est engagée avec les élèves sur l avenir de l île et de Robinson. L animateur amène les élèves à s interroger sur le comportement de Robinson : Comment aurait-il dû consommer les ressources de l île? Quelle devrait être la taille de l île pour supporter la pression induite par la surconsommation de Robinson? Bilan de l activité L animateur invite les élèves à se mettre dans la peau de Robinson et à réfléchir à la surface dont ils auraient besoin pour subvenir à leurs besoins en nourriture, chauffage, matériaux de construction, air pur, eau potable, absorption de déchets et vivre de façon durable. L animateur définit avec les élèves la notion d empreinte écologique à partir de l exemple de Robinson. Pour aller plus loin Avant la visite Phase de représentations initiales En classe, demander aux élèves de lister les besoins d un être humain. Les noter sur un tableau. Leur demander ensuite de lister, dessiner ou découper dans des revues les éléments qui selon eux permettent de répondre à ces besoins. Classer ensuite les besoins en différentes catégories (besoins vitaux, besoins secondaires, besoins superficiels) et engager une discussion avec les élèves autour de cette notion. Après la visite Calculer l empreinte écologique de la classe. Lister des solutions qui permettraient de réduire l empreinte écologique et trouver un moyen de les mettre en œuvre dans l école (projets sur les «écogestes» à mettre en place à l école : déchets, eau, économies d énergies, etc.).

4 Atelier Je ne suis Pas un déchet Mots clés : déchet, décharge, incinérateur, tri, recyclage, réutilisation Prérequis : Notion de déchet, ressources renouvelables/non renouvelables, tri sélectif, les filières du recyclage, les sources d énergies (fossiles, renouvelables) Objectif général Découvrir les différents moyens de valorisation des déchets. Objectifs opérationnels - Définir ce qu est un déchet. - Susciter la créativité des élèves. - Comprendre la fonction de chaque lieu de transformation des déchets et leur impact sur l environnement. M'enfin Mamie! C'est fait exprès! Principe de l atelier Les élèves doivent réfléchir aux moyens de prolonger au mieux la vie d un objet voire de le transformer en un autre produit complètement différent. Durée 30 à 40 min Zoé, c'est bien de recycler tes vieux jeans... Mais y a une limite! Celui-là est vraiment trop rapiécé!!

5 DECOUVERTE DU MONDE Prendre conscience de l évolution des modes de vie. EDUCATION DéVELOPPEMENT DURABLE Réduire, réutiliser, recycler : - Lutter contre le gaspillage. - Apprendre à gérer sa consommation. Lien avec les programmes scolaires Déroulement de l atelier Répartis en équipe, les élèves vont devoir à chaque tour de jeu associer un objet de la «poubelle aux trésors» à un mode de transformation pour créer un nouveau produit. Ils disposent de possibilités de création sur des cartes «objet» ou peuvent simplement faire appel à leur imagination. L atelier se décline comme ci dessous : Qu est-ce qu un déchet? L animateur questionne les élèves sur la notion de déchets et sur la façon de réduire notre production de déchets à la source et la façon de les transformer. Les lieux de transformation des déchets L animateur présente les différents lieux de transformation. Cette présentation est interactive et permet de récolter les représentations des élèves et rectifier ou compléter leurs connaissances. La transformation Chaque équipe pioche un déchet présent dans la «poubelle aux trésors». Les élèves devront le faire passer dans différents lieux où les moyens de le transformer seront mis en oeuvre. Le but est de transformer ce déchet en un objet présent sur une carte-objet ou à créer grâce à son imagination. Un tour de jeu correspond à la création d un objet par les 4 équipes. Les équipes ont un temps limité pour réfléchir puis trouver la bonne ressource et le ou les «modes de transformation» associés. Bilan de l activité Chaque équipe raconte l histoire de la transformation de son déchet. Chaque lieu porte sur sa carte des points positifs et/ou négatifs en fonction de l impact produit sur l environnement. L animateur attribue de cette façon des points aux équipes. Il propose ensuite un petit commentaire qui s appuie sur les paroles des enfants et permet d apporter quelques explications et données supplémentaires. Pour conclure, il les invite à réfléchir à des solutions pour réduire notre production de déchets à la source et à comment prolonger la vie de nos objets et/ou les transformer. Pour aller plus loin Avant la visite Reconstituer une poubelle avec les habitudes de chacun (avec les déchets des goûters par exemple). Analyser les différents types de déchets et les classer. Demander aux élèves de réfléchir à un devenir pour chaque catégorie de déchet. Lister leurs propositions. Après la visite Calculer la production moyenne de déchets par élève en une année et lister des solutions pour réduire cette production de déchets. Visite d une déchetterie, d un centre de tri, de compostage. Fabrication de papier recyclé. Campagne d affiches de sensibilisation sur la réduction des déchets, le réemploi. Création artistique à partir de déchets.

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri Catalogue d animations des ambassadeurs de la prévention et du tri Nous contacter : par téléphone 05 65 73 83 23 par mail : ambassadeurdutri@agglo-grandrodez.fr Les ambassadeurs vous proposent des animations,

Plus en détail

Mitraillage publicitaire A Epidaure

Mitraillage publicitaire A Epidaure Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Collège (4 ème, 3 ème )

Collège (4 ème, 3 ème ) Collège (4 ème, 3 ème ) ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un

Plus en détail

Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable»

Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable» Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable» Titre du projet : TRIER AUJOURD HUI POUR MIEUX VIVRE DEMAIN. Motivation du projet (pourquoi engager les élèves dans ce projet précis?

Plus en détail

SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE

SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE MODULE RÊVER SON PROJET (Modèle économique) COMPRENDRE LA MAQUETTE DU PROJET Les objectifs de la maquette Les éléments constitutifs de la maquette PENSER SON PROJET A LONG TERME La maquette projet, fixée

Plus en détail

4 ATELIERS Itinérants

4 ATELIERS Itinérants Itinérants pour apprendre en vous amusant! Aujourd hui, la consommation rythme notre vie quotidienne. L acte de consommer s est largement diversifié et intensifié au cours des cinq dernières décennies

Plus en détail

et Valorisation des déchets

et Valorisation des déchets Animations Prévention et Valorisation des déchets Année scolaire 2015 2016 Nos enjeux liés à la réduction des déchets La réduction des déchets représente aujourd hui un véritable enjeu environnemental

Plus en détail

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble»

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble» Voici l ensemble des différentes thématiques et leurs déclinaisons en activités, développées dans le cadre des TAP 2015 2016. Il est à noter que la mise en place de ces activités sera variable d un établissement

Plus en détail

La folle histoire des corridors

La folle histoire des corridors Fiche activité 14 La folle histoire des corridors Conçue par la FRAPNA et adaptée par Christine BOBIN Académie de Dijon Cette activité illustre les différentes évolutions du paysage qui ont mené au problème

Plus en détail

Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec. pour changer le monde

Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec. pour changer le monde Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec Ensemble pour changer le monde 2Ensemble pour changer le monde Ensemble pour changer le monde Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec

Plus en détail

PREAMBULE CPIE Pays gersois propose Apprendre à mieux respecter notre milieu de vie.

PREAMBULE CPIE Pays gersois propose Apprendre à mieux respecter notre milieu de vie. PREAMBULE Le CPIE Pays gersois propose aux classes de primaire un projet pédagogique en 3 phases. L objectif général est : Apprendre à mieux respecter notre milieu de vie. A l intérieur de chaque phase,

Plus en détail

Techniques de questionnement axées sur les solutions

Techniques de questionnement axées sur les solutions Techniques de questionnement axées sur les solutions 1 Questions circulaires 1.1 Brève description de la méthode Les questions circulaires ont été développées dans les domaines du coaching et de la consultation

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

ESTONIE : LE CLEAN UP DAY

ESTONIE : LE CLEAN UP DAY ESTONIE : LE CLEAN UP DAY Découvrez Rainer Nolvak et son défi, nettoyer la planète en un jour. À votre tour, adaptez ce défi à votre environnement proche! Date de mise en ligne : juin 2015 Thème : environnement,

Plus en détail

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil Projet pédagogique Contexte d intervention Les maisons d accueils auxquelles nous proposons nos services sont des structures

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Propositions de formations avec l OCCE 07 ANNEE 2015-2016

Propositions de formations avec l OCCE 07 ANNEE 2015-2016 Association départementale OCCE de l'ardèche Bésignoles - Route des mines - 07000 PRIVAS Tel : 04 75 64 05 83 - Courriel : ad07@occe.coop Site Internet : www.occe.coop/ad07 Propositions de formations avec

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

«Les déchets dans notre école»

«Les déchets dans notre école» «Les déchets dans notre école» Projet d établissement réalisé par les enseignants de l école de Gai-Logis avec la collaboration du Réseau-écoles de sensibilisation à la gestion des déchets. Avec le soutien

Plus en détail

Au primaire, votre enfant a de grands projets. Aidez-le à voir l aventure prendre forme.

Au primaire, votre enfant a de grands projets. Aidez-le à voir l aventure prendre forme. APPRENDRE À ENTREPRENDRE À L ÉCOLE ET Y PRENDRE GOÛT Au primaire, votre enfant a de grands projets. Aidez-le à voir l aventure prendre forme. À l école primaire, l entrepreneuriat permet aux élèves : de

Plus en détail

CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE

CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE Vous êtes ici : Travailler 6 e année AXE : L analyse du cycle de vie CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE 1. FICHE SIGNALÉTIQUE Description deà partir de la méthode de l analyse du cycle de vie,

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

Les déchets au cycle 3

Les déchets au cycle 3 Les déchets au cycle 3 Projet d éducation au développement durable PIERRE Gaby CHEREST Noémie Les instructions officielles : «L éducation à l environnement pour un développement durable doit être une composante

Plus en détail

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme programme PÉDAGOGIQUE année scolaire 2015 / 2016 Rouletaboule Ça composte chez nous Produits dangereux SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier.fr

Plus en détail

MON LIEU DE TRAVAIL SOUS LA LOUPE

MON LIEU DE TRAVAIL SOUS LA LOUPE Vous êtes ici : Travailler 6 e année AXE : L analyse environnementale MON LIEU DE TRAVAIL SOUS LA LOUPE 1. FICHE SIGNALÉTIQUE Description de l activité Objectif L élève réalise une analyse environnementale

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète;

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète; Fiche pédagogique La chasse aux ordures Dans le cadre des activités proposées, l élève en apprendra davantage sur le recyclage et sur le compostage, testera ses connaissances et fera une expérience sur

Plus en détail

3COMMENT ORGANISER LA SÉANCE 3INTERGÉNÉRATIONNELLE EN CLASSE

3COMMENT ORGANISER LA SÉANCE 3INTERGÉNÉRATIONNELLE EN CLASSE 3 On peut récréer des liens intergénérationnels réels en construisant des activités où les enfants et les personnes âgées dans un même espace vont apprendre et échanger des expériences. Une heure de visite

Plus en détail

RELEVEZ LE DÉFI DES ÉCOLES

RELEVEZ LE DÉFI DES ÉCOLES PLAN AIR ÉNERGIE CLIMAT RELEVEZ LE DÉFI DES ÉCOLES 3 ème édition À ÉNERGIE POSITIVE 2015-2016 Un projet d'éducation au développement durable, pour les enfants des classes de CE2, CM1 et CM2 de l'agglomération

Plus en détail

Appel à projets 2013. Contexte. Présentation de MyLocal Project

Appel à projets 2013. Contexte. Présentation de MyLocal Project Appel à projets 2013 Contexte Les pays occidentaux n ont plus le monopole de l aide au développement et les pays du Sud connaissent une mobilisation de plus en plus grande de leur société civile. Imprégnés

Plus en détail

Catalogue des déchets animés

Catalogue des déchets animés Catalogue des déchets animés Organisation d'une animation Horaires d intervention Les animations en classe, réalisées par des ambassadeurs du tri de Trivalis, se déroulent au cours d une demi-journée.

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Lycée ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Pour les

Plus en détail

PROJET «TECHNOLOGIE» FABRIQUER DU PAPIER RECYCLE EN CYCLE 2

PROJET «TECHNOLOGIE» FABRIQUER DU PAPIER RECYCLE EN CYCLE 2 Année Scolaire 2006 / 2007 STAGE R3 SCIENCES ET MAÎTRISE _DE LA LANGUE PROJET «TECHNOLOGIE» FABRIQUER DU PAPIER RECYCLE EN CYCLE 2 JEAN-ELIE Isabelle MARTIAL Freddy PETIT Muriel PHARDIN Thierry PRUDON

Plus en détail

Projet maternelle Michelet Villenave d ornon 2013-2014

Projet maternelle Michelet Villenave d ornon 2013-2014 Projet maternelle Michelet Villenave d ornon 2013-2014 Nom de l école Maternelle Jules Michelet Adresse postale 18 rue Jules Michelet 33140 Villenave d Ornon Courriel École : ce.0330316p Enseignant : ypercher@dbmail.com

Plus en détail

Les leviers - C3. Pour le maître :

Les leviers - C3. Pour le maître : Les leviers - C3 Pour le maître : Ce module propose des activités pédagogiques dont l objectif est de comprendre que la mise en rotation d un solide par une force de grandeur donnée se fait plus ou moins

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

propos d oral : libérer la parole

propos d oral : libérer la parole fiche pédagogique FDLM N 383 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 À PAR PAOLA BERTOCCHINI ET EDVIGE COSTANZO PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INI- TIALE ET ENSEIGNANTS EN FORMATION CONTINUE. propos d

Plus en détail

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres éduscol Travailler l'expression orale Constat La Poésie : du texte à la performance orale Ressources accompagnement personnalisé La classe de seconde se définit par une grande hétérogénéité : les élèves

Plus en détail

Commission scolaire de la Riveraine

Commission scolaire de la Riveraine Commission scolaire de la Riveraine P O L I T I Q U E POLITIQUE : Politique de développement durable. SERVICE : Secrétariat général Date d approbation : 28 juin 2011 Résolution numéro : CC 1106-2076 2

Plus en détail

Synthèse programme PS / Enseignement

Synthèse programme PS / Enseignement Synthèse programme PS / Enseignement L école reste un des principaux leviers pour assurer le bien-être des citoyens. Elle doit permettre de développer des compétences qui permettront à chacun de s épanouir

Plus en détail

Outils pédagogiques réduction et tri des déchets 2015. Sensibilisation Animation Education

Outils pédagogiques réduction et tri des déchets 2015. Sensibilisation Animation Education Outils pédagogiques réduction et tri des déchets 2015 Sensibilisation Animation Education MULTIMEDIA Que deviennent nos déchets? Un CDROM éducatif et interactif pour aborder le thème des déchets : films,

Plus en détail

Qu est-ce que le respect du vivant?

Qu est-ce que le respect du vivant? Le respect de l environnement Qu est-ce que le respect du vivant? JE DÉCOUVRE QU EST-CE QUI EST VIVANT? Tu sais déjà que les animaux, les végétaux et les champignons sont des êtres vivants. Ils ont tous

Plus en détail

- Tri et recyclage - Compostage - Déchets dangereux - Gaspillage alimentaire - Consommation et gestes du quotidien

- Tri et recyclage - Compostage - Déchets dangereux - Gaspillage alimentaire - Consommation et gestes du quotidien Le cadre du «VESD» Les établissements scolaires sont producteurs de déchets, ils ont la possibilité d être accompagnés par CALITOM dans une optique de réduction et de meilleure gestion des déchets. Les

Plus en détail

Inventer une histoire avec des enfants de 3, 4 ans

Inventer une histoire avec des enfants de 3, 4 ans Inventer une histoire avec des enfants de 3, 4 ans - Pour stimuler le langage - Pour favoriser la cohérence spatiale et temporelle - Pour développer leur imaginaire - Pour les encourager à écouter les

Plus en détail

Mon portefolio de compétences

Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 1 Nom prénom de l élève Année Classe Etablissement Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 2 Les compétences que je dois avoir acquis en fin de scolarité obligatoire

Plus en détail

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre.

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Contenu : Un mode d emploi Un panneau 50/70 cm Un rouleau de papier collant 30

Plus en détail

Quelle est l utilité du tri des déchets au quotidien? - L empreinte écologique - Connaître nos déchets - Les solutions - Le tri sélectif

Quelle est l utilité du tri des déchets au quotidien? - L empreinte écologique - Connaître nos déchets - Les solutions - Le tri sélectif Le tri des déchets Quelle est l utilité du tri des déchets au quotidien? - L empreinte écologique - Connaître nos déchets - Les solutions - Le tri sélectif Qu est-ce que l empreinte écologique? a) La production

Plus en détail

PROGRAMME D ANIMATIONS Ecoles primaires. Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers

PROGRAMME D ANIMATIONS Ecoles primaires. Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers PROGRAMME D ANIMATIONS Ecoles primaires Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers Année scolaire 2014/2015 OBJECTIFS Objectif général : Sensibiliser les élèves au tri, au devenir

Plus en détail

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE Titre : Le Photo-roman Cycle : 1 e cycle du secondaire, 2 ème année Durée : Étape 2 Nombre d élève : 34 Description de la situation d apprentissage : Pour

Plus en détail

L innovation sociale, et plus concrètement?

L innovation sociale, et plus concrètement? L innovation sociale, et plus concrètement? Applications et illustrations de l innovation sociale au Luxembourg Lors du premier jeudi de l innovation sociale, une deuxième activité de construction collective

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français.

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Projet de recherche Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Réalisé lors du stage de formation au CIEP, Sèvres du 22 avril au 2 mai 2014 Par Roopa

Plus en détail

Le gouvernement scolaire Vers une société démocratique à l école

Le gouvernement scolaire Vers une société démocratique à l école Le gouvernement scolaire Vers une société démocratique à l école Le but premier du Gouvernement Scolaire est d'éduquer les enfants à la démocratie. Il permet aux écoliers de se familiariser avec le fonctionnement

Plus en détail

DOMAINES DE COOPÉRATION PROPOSÉS PAR L AGENCE NATIONALE DE GESTION INTÉGRÉE DES RESSOURCES EN EAU «AGIRE»

DOMAINES DE COOPÉRATION PROPOSÉS PAR L AGENCE NATIONALE DE GESTION INTÉGRÉE DES RESSOURCES EN EAU «AGIRE» DOMAINES DE COOPÉRATION PROPOSÉS PAR L AGENCE NATIONALE DE GESTION INTÉGRÉE DES RESSOURCES EN EAU «AGIRE» DERAMCHI Mohamed Directeur général de l AGIRE. International Integrated Basin Management Workshop

Plus en détail

A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les relations principales entre matériaux, formes et procédés de réalisation.

A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les relations principales entre matériaux, formes et procédés de réalisation. Questionnaire A Les critères de choix d un matériau La mise en forme des matériaux Sélectionner un matériau Questionnaire B Choix d un matériau à partir de ses propriétés L origine et la disponibilité

Plus en détail

Attentes et contenus d'apprentissage

Attentes et contenus d'apprentissage Le contexte Ce projet a été mené dans une classe de 15 élèves de grande section du lycée français de Toronto. Cet établissement, dépendant de l'aefe, scolarise des élèves d'origines internationales, dont

Plus en détail

Proposition de formations en direction du réseau des centres sociaux - FORESCO

Proposition de formations en direction du réseau des centres sociaux - FORESCO Proposition de formations en direction du réseau des centres sociaux - FORESCO 2015 Les Réseaux d échanges réciproques de savoirs (RERS) Construire ensemble, citoyens / habitants et acteurs des centres

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

Le guide de l'achat éthique et responsable. Acheter mieux, c'est respecter l'avenir

Le guide de l'achat éthique et responsable. Acheter mieux, c'est respecter l'avenir Le guide de l'achat éthique et responsable Acheter mieux, c'est respecter l'avenir Édito Depuis de nombreuses années, Est Métropole Habitat prend des engagements forts en matière de développement durable.

Plus en détail

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections Pour des raisons de taille de fichier et de droits à l image, j ai dû supprimer les images qui accompagnent en temps normal ce livret : ce sont des photos des enfants en activité qui permettent d illustrer

Plus en détail

Conception : Noémi Mourer, Institut Français, centre de Madrid. Itinéraires : http://espagne.aquitaine.fr/spip.php?article2343&lang=es

Conception : Noémi Mourer, Institut Français, centre de Madrid. Itinéraires : http://espagne.aquitaine.fr/spip.php?article2343&lang=es 3 Les éco-gestes Conception : Noémi Mourer, Institut Français, centre de Madrid Objectifs : Connaître les gestes écologiques. S interroger sur son attitude en matière d écologie. Parler des gestes écologiques,

Plus en détail

Les idé es reçues à la loupe

Les idé es reçues à la loupe tribune_217_int_mise en page 1 02/10/2013 13:30 Page 22 22 par Grégoire Barbot, chargé de mission de la Fonda Dans le cadre d un groupe de travail Association et entreprise, la Fonda a mené, avec l appui

Plus en détail

Déclencheur: Action "ramassage des déchets" sur un sentier à proximité de l'école. Actions

Déclencheur: Action ramassage des déchets sur un sentier à proximité de l'école. Actions Projet de classe en lien avec le projet éco-école 2011-2012 page 1/5 LES DECHETS PS-MS Déclencheur: Action "ramassage des déchets" sur un sentier à proximité de l'école. Domaines d'apprentissage Découvrir

Plus en détail

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique Concours d admission en 1 er Cycle Epreuve écrite principale 1/2 Correction de la Dissertation Durée : 2 heures Thématique 2 Changement climatique Sujet : Le développement durable : une réponse aux enjeux

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

Les activités rythmiques (1-6)

Les activités rythmiques (1-6) PROGRAMME D ÉTUDES - ÉDUCATION PHYSIQUE - PRIMAIRE ET ÉLÉMENTAIRE 123 1 ère année 2e année 3e année 1. Exécuter des habiletés motrices au son de la musique. (RAG 1) 1. Exécuter des habiletés motrices au

Plus en détail

Protocole d intervention en situation de crise

Protocole d intervention en situation de crise Protocole d intervention en situation de crise École : Date : 20 1) Personnes répondantes au protocole Personnel régulier Substituts 2) Nom de code 3) Lieux pouvant accueillir l élève en difficulté 4)

Plus en détail

Document d accompagnement

Document d accompagnement Document d accompagnement Plateforme pédagogique Autour de Wadjda Projet professionnel Master 1 ingénierie des médias pour l éducation Alexandre Bibiano, Claire Billerot, Maïlys Mével, Pascaline Roussel

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : COMMUNIQUER / SENSIBILISER PACKAGE : II EFFICIENCE : 27% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : COMMUNIQUER / SENSIBILISER PACKAGE : II EFFICIENCE : 27% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION BONNE PRATIQUE : COMMUNIQUER / SENSIBILISER PACKAGE : II EFFICIENCE : 27%

Plus en détail

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation STAGE FILÉ À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation A partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation et évaluation

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

Programme éducatif à l environnement

Programme éducatif à l environnement Ti Forestié 1 Programme éducatif à l environnement Ti Forestié! Ti Forestié 2 AUX QUESTIONS TOUTES NATURELLES Comment grâce à la découverte de la forêt sensibiliser les enfants à l importance des espaces

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Des musées gratuits : une mesure controversée

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Des musées gratuits : une mesure controversée ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Des musées gratuits : une mesure controversée Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle

Plus en détail

Résumé : Faire participer les élèves à la conception et à la présentation de la charte informatique et Internet de la classe et/ou de l école.

Résumé : Faire participer les élèves à la conception et à la présentation de la charte informatique et Internet de la classe et/ou de l école. Charte informatique et Internet Proposition 2 Domaine 2 du B2i : «Adopter une attitude responsable» Présentation Résumé : Faire participer les élèves à la conception et à la présentation de la charte informatique

Plus en détail

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges La Mairie souhaite intégrer la perspective d un développement durable au cœur de ses missions de service public en engageant la commune de Chorges dans la démarche

Plus en détail

L enseignement des habiletés sociales 5

L enseignement des habiletés sociales 5 L enseignement des habiletés sociales 5 «la profession même d enseignant nous amène à tenter de former non seulement de bons apprenants, mais de bonnes personnes.» [Traduction] Alfie Kohn. «Caring Kids:

Plus en détail

Qu est-ce que la beauté?

Qu est-ce que la beauté? Instruction de travail Tâche: Discussion sur le thème du design Les élèves abordent la thématique «beauté et design» de façon nuancée et tentent de se représenter la difficile tâche des designers. Objectif:

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

Ressource en communication orale

Ressource en communication orale Convaincre un public de son point de vue Ressource en communication orale Lancer une invitation Prendre part à une entrevue Présenter une marche à suivre Participer à un jeu de détecteur de mensonges Décrire

Plus en détail

PROJET FÉDÉRATEUR PLURIDISCIPLINAIRE 3ème prépa-professionnelle

PROJET FÉDÉRATEUR PLURIDISCIPLINAIRE 3ème prépa-professionnelle PROJET FÉDÉRATEUR PLURIDISCIPLINAIRE 3ème prépa-professionnelle Année scolaire 2015 / 2016 Intitulé du projet : comment trie-t-on les déchets? Durée : toute l année scolaire Professeurs concernés (Noms,

Plus en détail

Note au professeur. 1. Historique et contexte. 2. Processus du Jeu de Rôle

Note au professeur. 1. Historique et contexte. 2. Processus du Jeu de Rôle Note au professeur. 1. Historique et contexte Nous avons décidé de créer un Jeu de Rôle (JDR) comme un outil d éducation environnementale sur les zones humides. Nous croyons que l éducation environnementale

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

Catalogue d animations 2014-2015. Une mosaïque de compétences ancrées sur le territoire. Groupe d action local Culturalité en Hesbaye brabançonne

Catalogue d animations 2014-2015. Une mosaïque de compétences ancrées sur le territoire. Groupe d action local Culturalité en Hesbaye brabançonne Groupe d action local Culturalité en Hesbaye brabançonne Catalogue d animations 2014-2015 Une mosaïque de compétences ancrées sur le territoire coordonnée par le Gal Culturalité en Hesbaye brabançonne,

Plus en détail

Deux regards sur la société des individus

Deux regards sur la société des individus Deux regards sur la société des individus Véronique GUIENNE Dans leurs derniers ouvrages, Robert Castel et François Dubet s interrogent sur la recherche en sociologie et son utilité sociale et politique.

Plus en détail

Proportionnalité. Organisation et gestion de données. Problèmes

Proportionnalité. Organisation et gestion de données. Problèmes Proportionnalité et Organisation et gestion de données Problèmes Montreuil Mercredi 23 janvier 2013 Proportionnalité Consigne: Pour chacun des exercices qui suivent, le proposeriez-vous à chercher à vos

Plus en détail

sans être un super-héros!

sans être un super-héros! ou comment protéger la planète sans être un super-héros! Dans nos gestes de tous les jours, nous utilisons des ressources naturelles (énergie, eau, bois, matières premières ) pour nous déplacer, nous chauffer,

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école.

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école. ACCUEILLIR ET ACCOMPAGNER LES «ENFANTS DU VOYAGE» A L ECOLE «Si je veux réussir à accompagner un être vers un but précis, je dois le chercher là où il est, et commencer là, justement là» S.Kierkegaard

Plus en détail

COMPTE-RENDU Lundi 7 mars 2011

COMPTE-RENDU Lundi 7 mars 2011 FORUM 2011 Projets collectifs et mutualisation dans le spectacle vivant Réseau des arts vivants en Ile-de-France COMPTE-RENDU Lundi 7 mars 2011 RAVIV Réseau des arts vivants en Ile-de-France Maison des

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

Bilan dela démarche menée au Centre de loisirs primaire. du 4 sept. au 20 novembre 2013. >> bilan

Bilan dela démarche menée au Centre de loisirs primaire. du 4 sept. au 20 novembre 2013. >> bilan Bilan dela démarche menée au Centre de loisirs primaire du 4 sept. au 20 novembre 2013 >> bilan 107 La Parole des enfants Réforme des rythmes scolaires Concertation des enfants Centre de Loisirs Primaire

Plus en détail

Interaction orale Objectif général (actes de parole) Deux séances (de 45 minutes)

Interaction orale Objectif général (actes de parole) Deux séances (de 45 minutes) 1 Fiche enseignant La ville de demain Liliana Ciobanu Roumanie Bożena Borciuch Pologne 1. Présentation Thème Développement durable Activités langagières Réception écrite Réception orale Production écrite

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Premier bilan d une utilisation du tableau blanc interactif en cours de langues, Lycée Chateaubriand de Rennes.

Premier bilan d une utilisation du tableau blanc interactif en cours de langues, Lycée Chateaubriand de Rennes. 1 Premier bilan d une utilisation du tableau blanc interactif en cours de langues, Lycée Chateaubriand de Rennes. Ce petit bilan ne peut faire l économie d une brève présentation des TICE au lycée Chateaubriand

Plus en détail

LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE

LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE RESSOURCES OBJECTIF Maîtrise de la langue/palier 2 : S exprimer à l oral comme à l écrit, dans un vocabulaire approprié et précis, en respectant le niveau de langue adapté.

Plus en détail

Fiche Pédagogique de l épisode «Électricité, à toi de jouer»

Fiche Pédagogique de l épisode «Électricité, à toi de jouer» SOMMAIRE Vinz est interrompu brutalement dans son vidéo-chat avec Paola : le compteur électrique a sauté! Comment rétablir le courant entre eux et savoir ce qu elle voulait lui dire? Objectif de ce dossier

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Compte-Rendu de la réunion pour la préparation des Rencontres des Arts De l Image de Beaugency du 11 Mai 2012

Compte-Rendu de la réunion pour la préparation des Rencontres des Arts De l Image de Beaugency du 11 Mai 2012 Compte-Rendu de la réunion pour la préparation des Rencontres des Arts De l Image de Beaugency du 11 Mai 2012 Etaient présents : Jacques Michaud, Arnaud Boura, Olivier Kamp, Alain Caron, Eric Chevalier,

Plus en détail