REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Le retour de la gestion active? 15 mai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Le retour de la gestion active? 15 mai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP"

Transcription

1 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 15 ai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP L to d la gstio activ? Ctt sai, la tdac gééal a été davatag placé sos l sig d stat qo q ds gads chagts a si d aché. La badi ds obligatios stot ls obligatios à log t s st posivi patot das l od. L dolla aéicai a co pd d tai pa appot ax ats gads oais. L dolla caadi a pis d la val pa appot a billt vt, pa cot il s st affaibli pa appot à l o t à la liv bitaiq, t ls actios ot avacé à cot-coat d ls oais spctivs. Pdat q l billt vt s ffitait, ls achés aéicais ot fait ds pogès odsts dat la sai. Ls achés caadis s sot pliés t ot co pd di-poit d poctag. Ls achés opés ot fott clé a cos ds ciq diès séacs d égociatio, po baiss oy d pls d dx poits d poctag ctt sai. A cos ds dx dis ois, os avos obsvé to à latio itaché pls «oal», qi st typiq d coditios iflatioists. Ls obligatios évolt das la dictio opposé ds actios, t ls podits d bas, das la dictio opposé d dolla aéicai. Mê si l apç qi sit pést q ptit tach d ovt déflatioist pologé, ls sigs écts sot coagats; la pis d la coissac odial coc pt-êt à fai appaaît qlqs posss d iflatio. D poit d v ds achés obligatais, l iflatio ipoté pa la faiblss d billt vt agt ls chacs q la Fd hass ls tax. S l pla sctoil, l sct ds atéiax coti d s ipos. Ctt sai a d aills été paticlièt coagat po ls sociétés d xploitatio aifè. L o a gagé pès d 40 $ dat la sai t ls sociétés aifès d TSX ot pogssé collctivt d 3,9 %. Sas spis, l o a lagt bééficié d l affaiblisst d billt vt t il a avacé d pls d 7 % dpis ss cx d as. Ls scts aéicais d la tchologi t d la saté ot doié la sai. L FNB aéicai Tchology Slct Scto (XLK) a joit ova sot t l bod d FNB d biotchologi IBB s posit avc gai d pls d 6 % dpis l débt d ois. Ls ovts d aché das cotxt iflatioist Idic CRB : 9,90% S&P 500 : 1,88% Obl. Téso aé. 10 as : 0,65% $ US : -6,48% L pétol st sté sos l sil ds 60 $ l bail po la dxiè fois atat d sais, algé baiss pls fot q pév ds stocks t ova décli d ob d pits. Eco fois, l ovt à log t d l off t d la dad a davatag t l atttio q l actalité hbdoadai. TSX COMPOSÉ S&P l l a a Soc : Bloobg, Richadso GMP Liité Caig Basig, CFA Chf ds placts Gath Watso, CFA Dict, Gop d gstio d placts Dk Bdt, CMT Aalyst d chch Chis Klow, CFA Aalyst d chch j j v v Soc: Bloobg, Richadso GMP

2 S&P 500 ois S&P 500 égalt podéé déc.-91 déc.-92 déc.-93 déc.-94 déc.-95 déc.-96 déc.-97 déc.-98 déc.-99 déc.-00 déc.-01 déc.-02 déc.-03 déc.-04 déc.-05 déc.-06 déc.-07 déc.-08 déc.-09 déc.-10 déc.-11 déc.-12 déc.-13 déc.-14 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 2 L to d la gstio activ? Cci st xtait d blog «Makt Ethos Blog» ( aglais slt) pa pls tôt ctt sai (ICI). E 2014, slt fods aéicai à gad capitalisatio s spt a dvacé l idic S&P 500 t c ft la pi aé po ls gstioais actifs dpis q S&P a cocé à copil ss appots Stadad & Poo s Idx Vss Activ (SPIVA) Il st clai q ls ciq diès aés ot été difficils po ls tats d gstio activ t pls popics à gstio passiv (sas copt l avatag s l pla ds fais). Fat-il y voi tdac pat, o alos l débat t gstio activ t passiv st-il pas co taché? Slo os, dx facts sstils détit lql ds dx styls a l dsss s l at. La dispaité favois tojos gstio passiv La dispaité ds actios st faibl 85% 75% 65% 55% 45% 35% 25% 15% Costctio d l idic Co das l débat t gstio activ t passiv tot pat d l idic d éféc, la faço dot ct idic (optio passiv) st costit st piodial. Ctais idics sot bi éqilibés t d ats pas. Nos psos q losq l idic st pas bi éqilibé o costit, il st pls facil po ls gstioais actifs d podi dt spéi o d ajot d la val. Losq ls potfills égalt podéés s déaqt, la gstio activ l pot 5% Moy % avc écat d +/- 15 % pa appot à l'idic Ctais idics sot ix éqilibés o costits q d ats. O, il st pls facil d spass cx qi sot pas bi divsifiés a oy d gstio activ. O à tot l ois, il st pls facil d divsifi davatag ls isqs ihéts à l idic. Slo ot xpéic, il st pls facil d spass l TSX q l S&P 500, qi st assi ix divsifié. Coditios d aché C st l fact l pls ipotat t assi cli qi à ot avis iflc l pls fott la pfoac -25% lativ o l sccès d gstio activ pltôt q passiv. Et il % d fods qi dvact l idic s agit d fact cycliq. Il xist slo os dx typs d achés, l aché doié pa ls facts acoécooiqs t l aché doié pa ls facts icoécooiqs. L pi typ d aché st cli où ls égadoés, co la politiq ds baqs ctals, ls statistiqs écooiqs o d ats focs à gad poté costitt la picipal soc d dt. À l ivs, das ls achés doiés pa ls facts icoécooiqs, c sot ls tpiss idividlls o ls doés fodatals qi iflct l pls l dt. Socs : Richadso GMP Liité, Bloobg Bi q ot odèl opposat ls facts acoécooiqs t icoécooiqs coc à favois la gstio activ, os avos dx ats odèls qi dist l cotai. La dispaité ds actios s la vaiatio ds dts à l itéi d l idic. Das l cas d S&P 500, ll sit l poctag d sociétés dot l dt st spéi o iféi à l idic das popotio d 15 % o pls. Si la dispsio d l idic st gad, gstioai actif a pls d chacs d s déaq sélctioat ls tits gagats t évitat ls tits pdats. Losq la dispaité st faibl, la capacité d fai ls bos choix st ois payat ts d dt t pobablt pas assz po cops ls fais. Évidt, tot dépd ds aptitds, ais il y aait ici d la atiè po at aticl. À ot q la dispaité (gaphiq d hat) a été tès faibl a cos ds diès aés, l aché état pls hoogè. Not odèl d doiatio sctoill s la vaiac t ls dts sctoils. Esstillt, losq cll-ci st élvé, ctais scts s déaqt clait ds ats, c q bo gstioai pt disc t podé d aiè appopié. E c ot, la vaiac st tès faibl, pisq il xist pas d doiatio clai a si d aché. O, pls xactt, la doiatio d aché st passé tès apidt d sct à l at. Eco fois, c sot ds coditios difficils po statégi d gstio activ. 0% -5% -10% -15% -20% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70%

3 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 3 L cycl Mê si os odèls d aché sot cotastés o favoist gstio passiv c ot, à la phas fial d aché hassi, il st féqt q ls coditios dvit pls favoabls ax gstioais actifs. À la diè phas d aché hassi, ls doés fodatals iflct davatag l dt, pisq ls ss d stilatio ds baqs ctals sot pls assi écssais t q l écooi pt s alit ll-ê. O pt assi voi doiatio ég, qi st sovt pls stabl, c qi pt favois gstio activ. U at idicat q os svillos, c st la pfoac lativ d S&P 500 t d S&P 500 égalt podéé. L di attib à chaq société la ê podéatio, d sot q Appl aait podéatio d 0,2 %. Ctt s tadit p l fft ds ptits sociétés. Dat ls aés où l idic égalt podéé a podit pfoac spéi à cll d l idic podéé foctio d la capitalisatio bosiè, ls gstioais actifs ot été pls obx à batt l idic. Das l gaphiq d ctt pag, os avos illsté l écat d pfoac t l idic S&P 500 podéé foctio d la capitalisatio bosiè t l idic égalt podéé ( ésltat iféi idiq q l idic égalt podéé a gisté ill pfoac) t l poctag d fods qi ot batt l idic. La coélatio st d vio -0,6. E c ot, ls dx idics s afficht tos ls dx hass d vio 3 % jsq ici 2015, c qi favois doc co la gstio passiv. C st totfois l ds idicats q os allos svill po décl tot chagt d tdac. Coclsios Ls diès aés ot été tès difficils po ls statégis d gstio activ pa appot ax statégis passivs. E c ot, la plpat d os idicats d aché pcht fav d gstio passiv. Ls placts passifs péstt actllt 59 % ds actifs po ls potfills pdts, 45 % po ls potfills éqilibés t 41 % po ls potfills d coissac. Nos tdos aiti cs épatitios t gstio activ t passiv po l ot. Si la doiatio d aché dvait s pécis, q la dispaité dvait agt o q l idic S&P égalt podéé dvait spass l idic podéé foctio d la capitalisatio bosiè, os poios voi cs épatitios d aiè à agt la pat d la gstio activ. Poqoi os avos vd Appl La sai diè, os avos vd ls diès actios d Appl déts das ot potfill aéicai Coctd Walth, apès la pblicatio ds ésltats d dxiè tist. Co l tit pést 3,9 % d l idic S&P 500, l xclsio d Appl costit pai actif sigificatif, p co si o xclait ls tits d télécoicatios o d cosoatio d bas d potfill caadi. Appl st gad société avc histoi fasciat, qi a tasfoé plsis scts a bééfic ds cosoats. La qalité d podit t so dsig distictif, cood t flid ot fait aît ds adpts qi sot pai ls clits ls pls fidèls a od. Et ê si Ti Cook, qi a sccédé à Jobs a ili d 2011, a pt-êt pas bacop iové jsq ici, il a tasfoé la société achi à fabiq d l agt. L plact st affai d pévisios. Losq os avos acqis l tit d Appl avil 2014, ls vts avait alti, l tit était pltôt bo aché t o s dadait si l caactè ovat d la société poait êt pésvé aitat q Jobs était pls ax coads. Il fat pas obli q il s agit d podit cycliq t q a ot d l achat, l tpis s appêtait à aoc c qi dvait êt so ill cycl d podit jsq ici. L picipal catalys a été l ipho à éca sdisioé, doai où ls cocts avait déjà log d avac. O, Appl a écasé la cocc, t à c jo la coissac ds vts d l ipho st co xcllt. Ls attts d aché paaisst aitat élvés. A di tist, l tpis a aocé agtatio d 11 % d so dividd t otat d 50 illiads $ po so poga d achat d actios. L bééfic t l chiff d affais ot dvacé ls pévisios cosslls. Et c st sas copt ls vts cods d l ipho, alos q la Chi spassait po la piè fois ls États-Uis a chapit ds ités vds, c qi st clait ovll soc d coissac po l BPA. Potat, l tit s st étiolé t o pt s dad c q l aché pt bi voloi d pls.

4 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 4 Pa aills, l pochai cycl d podit st pas assi xaltat. Ls vts cotis d l ipho 6 t pt-êt vsio S vot sas dot offi p d soti. Mais q aiva-t-il sit? Appl Pay st pott, ais po l istat so ipotac st agial. À tit d xpl, si o itégait tos ls vs d MastCad das l état ds ésltats d Appl, cla péstait 6 % ds vts. Et la ot iwatch? N vos attdz pas à la évoltio aocé. U ipho 7 à l ato poait aid, alos q o aoc caéa co pls sophistiqé. Totfois, c st i d copaabl à l avèt ds téléphos itlligts à éca sdisioé. L aché sbl avoi ds attts top élvés à l doit d c géat aitat aivé à atité. L aché vodait q Ti Cook chag l od co Stv Jobs avait cot d l fai. Il st pas dit q os éivstios pas jo das l tit, ais os avos décidé d éalis os bééfics t d libé la voi avat q d ats fiisst assi pa copd q la possibilité d txt ds oji à pati d vot ot st pas d at à chag vot vi. Qstio d la sai Pls tôt ctt aé, la Baq ctal opé a fialt dévoilé so poga d détt qatitativ (achat d obligatios t d actifs). C poga a-t-il ls ffts scoptés s ls achés? Avat d épod à la qstio, vos apidt s c q la Baq ctal opé (BCE) a aocé javi. L pésidt d la BCE, Maio Daghi, a aocé q pls ds pogas d achat déjà plac la baq ctal cocait à acht ds obligatios éiss pa ls govts ctax d la zo o, ls ogaiss govtax t ls istittios opés. C poga pévoit ds achats d 60 illiads d os pa ois jsq sptb A total, vio billio d os sot dépsés pdat la dé d poga, so qi att aait pas été ivsti. À qoi st la détt qatitativ? À gad ls coûts d pt bas. Losq baq ctal achèt, ls cos ds obligatios ot tdac à agt t ls tax à baiss. L fait q ls coûts d pt soit faibls aid ls pays à obti d fiact s ls achés à ds tax aisoabls, copaativt à c q ils dvait pay si la baq ctal était pas itv. S agit-il d aiplatio d aché pa la BCE? Absolt, ais aiplatio q la baq ctal t ctais ivstisss jgait écssai po ass la stabilité d systè fiaci. Maitat, l poga a-t-il podit ls ffts scoptés? Co ls tax d obss obligatios govtals d la zo o sot xtêt bas, il sait facil d épod pa l affiativ. Totfois, ls ivstisss doivt savoi q l pocsss po la BCE st pas assi sipl t flid q d ats pogas d détt qatitativ co cx qi ot été déployés ax États-Uis o a Japo. Voici qlqs obsvatios : Ls achés avait aticipé l poga d détt qatitativ d la BCE avat q il soit aocé o q il ait fait l objt d logs discssios. Pa coséqt, ls tax obligatais avait cocé à baiss avat ê q la BCE aoc so poga. C q l aché savait pas, c st qll sait l apl d poga t cobi d tps il dait. O, l poga s st avéé pls abitix q pév, d sot q ls tax ot baissé davatag apès l aoc. Nos ais chz GavKal Dagooics ot podit éct gaphiq qi illst l apl d poga opé copaativt ax ats pogas aocés ax États-Uis, a Roya-Ui t a Japo. Alos q ctais ait copa ls achats a PIB, GavKal a pltôt choisi d xai l atio ds achats d obligatios pévs à l off tt d obligatios govtals. Co vos povz l voi, il s agit d poga d vg popotio d la taill d aché obligatai d la zo o, t il st doc pas étoat q ls tax ds obligatios d la zo o ait co baissé. L ds aisos po lsqlls l off d obligatios st pt-êt pas assi gad Eop, c st l ot où l poga d DQ a été déclché. Ls États-Uis t l Roya-Ui ot lacé ls pogas a ot où ls govts itodisait ds ss d stilatio, avc po fft d agt l déficit pa appot a PIB, ais la zo o a tavsé péiod d astéité où la égio a édit ss dépss, pdat q ls govts ttait d éqilib ls bdgts. O, il st bacop pls facil d acht ds obligatios losq ls govts ls éttt po déps l podit, alos q l off pt êt pls stit losq ls govts édist ls dépss.

5 01-jav. 08-jav. 15-jav. 22-jav. 29-jav. 05-fév. 12-fév. 19-fév. 26-fév. 05-as 12-as 19-as 26-as 02-av. 09-av. 16-av. 23-av. 30-av. 07-ai 14-ai REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 5 Rappot ds achats d obligatios à l off tt d obligatios govtals 3,0 Soc : GavKal Dagooics 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0 DQ3 Fd DQ2 Fd DQ2 Baq d Aglt Baq d Japo 2013 DQ1 Baq d Aglt Baq d Japo 2014 DQ BCE L poit qi pécèd illst l fait q la is œv d poga d la BCE st pt-êt pas assi facil q o poait l coi t cla pass pas écssait iapç. La volatilité ds tax obligatais obsvé éct st la pv. Nos os attados pas top là-dsss, ais losq vos sbgz l aché d illiads d dollas qi sot attds pa ls ivstisss, vos isqz d cé aché gogé, c st-à-di ds opéatios qi sot xéctés pac q tot l od ps la ê chos. Pa xpl, l ijctio d billio d os s l aché obligatai a cos ds pochais aés dvait ptt d soti ls cos obligatais; pa coséqt, il sait atl po ls ivstisss d acht ds obligatios govtals d la zo o. Pa cot, ajot atat d agt das l systè fiaci dvait affaibli l o; pa coséqt, ls ivstisss vodot sas dot vd l o à décovt. D pat, positio acht s ls obligatios opés t d at pat positio vd s l o; ê si d tot évidc bacop d ivstisss ot pis c g d positios, l ovt qi sos-td cs opéatios st pas tojos coti. La faiblss éct d dolla aéicai a fait ot p l o d ss dis cx t ls tax obligatais ot bodi, si bi q bacop d ivstisss qi avait apaavat adopté positio acht s ls obligatios govtals opés t vd s l o ot vol ivs ls positios. Cs chagts fot q acct ls ovts d l o t ds tax obligatais t agtt la volatilité dot os avos fait état das os cotais s ls achés d la sai diè. Assi, ê si la détt qatitativ pt favois stabilité lativ ds coûts d pt, i gaatit q sa is œv éliia la volatilité po ls ivstisss. 3,0 Tax ds obligatios govtals d la zo o à 10 as Soc : Bloobg 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0 Aoc d la DQ d la BCE Itali Potgal Ilad Espag Allag Fac

6 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 6 Ctt pblicatio st foi à tit d ifoatio gééal t costit pas off o sollicitatio po la vt o l achat ds tits tioés ax pésts. L dt passé poait pas s épét. Malgé tos ls ffots po podi c appot à pati d ifoatio obt apès d socs jgés digs d foi, os povos pas gaati q ctt ifoatio st xact o coplèt. Avat d pd décisio s la bas d ctt ifoatio, villz obti ds cosils fiacis idividls qi tit copt d vot sitatio psoll. Ni l at i Richadso GMP Liité (RGMP) fot ac péstatio o foisst ac gaati, xpss o iplicit, lativt à ctt ifoatio t asst ac sposabilité po ls s o ls oissios q ll poait coti o po tot pt q l tilisatio d c appot o d so cot poait taî. Richadso GMP Liité st b d Fods caadi d potctio ds épagats. Richadso st aq d coc d Jas Richadso & Fils, Liité. GMP st aq d coc déposé d GMP Vals Mobiliès S.E.C. Ls dx aqs sot tilisés sos licc pa Richadso GMP Liité.

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS Fiac Égi Téléco. Idsti Cos. disc. Tch. d l'ifo Sv. ax coll. Matéiax Sois d saté Cos. d bas REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 30 javi 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 26 ji 215 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Ls dx factts d la volatilité TSX COMPOSÉ L ds piès lços q appt ls ivstisss, c st q l

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 6-1-212 6-4-212 6-7-212 6-1-212 6-1-213 6-4-213 6-7-213 6-1-213 6-1-214 6-4-214 6-7-214 6-1-214 6-1-215 6-4-215 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 19 ji 215 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

Les armes. Le systeme de flag. Degats des armes.

Les armes. Le systeme de flag. Degats des armes. sntation. Connxion. Commnt jo? Ls camps. Ls ams. L systm d flag. Dgats ds ams. Not sit : www.dsticaft.f Nos : dstipp.nitos.nt dsticaft.nitos.nt sntation : Bonjo à toi lct Dsticaftin! C ttoil à po bt d

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 2,5 % 16 mai 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP TSX COMPOSÉ

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 2,5 % 16 mai 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP TSX COMPOSÉ REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 16 ai 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP 2,5 % E pag 2 : aalys d la cht réct ds tax obligatairs TSX COMPOSÉ Ls archés obligatairs

Plus en détail

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Mhéqs Vos S E Cogés ds épvs Mhs II HEC 004 vos S E Rog Cclè Poss d héqs clsss pépos lcé Ps Nll s S Vo scq Néo 35 Ocob 004 Néo 35 Ocob 004 P I : ésl s cs ss posvs I E s : : ds l églé : l v : psq > 0 o déd

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL EUNION DU DECEMBE DELIBEATION N C-3.464 DELIBEATION DU CONSEIL EGIONAL SEPTIMANIE EXPOT : Pogamm d'actios 8 LE CONSEIL EGIONAL LANGUEDOC-OUSSILLON, VU l Cod gééal ds collctivités titoials t otammt sa qatièm

Plus en détail

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration Ds prstatios txtils prsoalisés por l hôtllri t la rstaratio ti i R E R A R-GZ 992 por l trti profssiol d li Sivi d l hyiè t d la qalité ds txtils R_Hotl_Gastro_Iformatio_FRANZOESISCH.idd 1 1 19.04.2010

Plus en détail

on t acts petite enfance petite enfance Un accompagnement dans vos démarches un accueil adapté aux tout-petits un choix de services

on t acts petite enfance petite enfance Un accompagnement dans vos démarches un accueil adapté aux tout-petits un choix de services Commaté Comm la Bai Ki o t at ptit fa Rvi ptit fa Mlti ail «Ty A Vgal» Maio l Efa - ZA Khall 29233 CLEDER tél : 02.98.24.35.75 Mail : mltiaill@yahoo.f Mlti ail «Ax Doo Magiq» Maio l Efa - Bllv 29430 PLOUNEVEZ-LOCHRIST

Plus en détail

Les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire s inscrivent dans les 3 axes du développement durable : environnemental, économique, social.

Les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire s inscrivent dans les 3 axes du développement durable : environnemental, économique, social. a qi tt ct gaiag aimtai LE EJEX L jx d a tt ct gaiag aimtai icivt da 3 ax d dévmt dab : vimta, écmiq, cia. Ltt ct gaiag aimtai, c t : RÉERVER L EVREME évitat d dé itimt d ac ctivab, d a, d égi t évitat

Plus en détail

Suites arithmétiques et Géométriques. Exemple 1. La suite des nombres 1, 3, 5, 7, 11, 13. ou la suite des nombres 100, 110, 121, 133.1, 146.41...

Suites arithmétiques et Géométriques. Exemple 1. La suite des nombres 1, 3, 5, 7, 11, 13. ou la suite des nombres 100, 110, 121, 133.1, 146.41... Sites arithmétiqes et Géométriqes Nos allos cosidérer des sites de ombres réels Exemple La site des ombres,, 5, 7,, o la site des ombres,,,, 464 Défiitio/Notatio : La site est e gééral oté ( ) (o ( v )

Plus en détail

Introduction à la norme OAIS. et à la préservation du numérique

Introduction à la norme OAIS. et à la préservation du numérique Intodction à la nome OAIS et à la péevation d nméiqe Intodction à la péevation d nméiqe : exemple concet Voici n docment nméiqe qe j'ai céé en 1998. Ça mache! Mai j'ai ped tote ma mie en fome J'ai tové

Plus en détail

Niveau quatrième : Confort et domotique

Niveau quatrième : Confort et domotique Niv iè : Cofo dooi L L yè d d ff P 2 L io iv P 3 P d'gi li ff P 4 Co i? P 5 Coiio d' yè P 6 Ex d' yè P 7 15 Pocd d ff P 16 21 Él d ff P 22 L viio bio P 23 Viio logi L io iv Q'-c ' io iv? l'ogiio d io ol

Plus en détail

disparaissent dans les deux années qui suivent

disparaissent dans les deux années qui suivent Pls d 70 % ds piss vicis d siis aj dispaaiss das ls dx aés qi siv Q s-c q isq aj? L isq aj s la possibilié d' évé d'oigi all o cologiq, do ls ffs pv j gad ob d psos, occasio ds doags ipoas dépass ls capaciés

Plus en détail

REVUE. prix? 11 AVRIL 20144 DES MARCHÉS. apaiser nos craintes S&P 500. Sur le risque, et le secteur L'énergie a continué. des titres miniers.

REVUE. prix? 11 AVRIL 20144 DES MARCHÉS. apaiser nos craintes S&P 500. Sur le risque, et le secteur L'énergie a continué. des titres miniers. REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 11 AVRIL 20144 INFORMATIONN LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L'ÉQUIPEE DE RICHARDSON GMP Profitr ds bas prix? E pag 2 : Aalys d la faiblss réct ds marchés TSX COMPOSÉ

Plus en détail

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée Opéatio «Ptit Poit» L Pot 26 LLTS, pix Adm Rtou d xpéic viobat Réuio Eté FICHE D IDENTITE Maît d ouvag : Maît d ouv : BET Stuctu / VRD : Fluid : Thmiqu/Egi : Ba Tio : SHLMR Ag Nab RTI It Sud Imag Cocpt

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

Newton et la naissance de la théorie des couleurs

Newton et la naissance de la théorie des couleurs Nwto t la assac d la théo ds cols pa Clad Gtha, pofss éét d physq à l'uvsté Pas-Ds Ddot (Pas VII) Fg 1 : tb allad (1993) t sgat d Isaac Nwto. S l tb, o coaît la lo d la dyaq F = (xpé sos la fo v = F t),

Plus en détail

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome!

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome! HYPP OD - BE R O LL E M RIV E E ISO N 20 15 VICHY A S Soucieux vou offi le meilleu, l Hippodome Belleive vou éeve e aimatio plu exceptioelle e 2015. Au pogamme, paio, patage, covivialité, émotio, découvete

Plus en détail

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL Table des matières GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL... 3 Ce que nous vous offrons... 4 Amélioration de votre offre de reprise de bail... 5 Préparation du véhicule... 7 Démarches

Plus en détail

Pougues Casino <> Banlay

Pougues Casino <> Banlay L Chat Pé atg d Ct d At Cotmpoa d pat Jaco t c St lég Ac Etablmt Thmal Cot a o t G vé Lot. L Ecl d o gy l Vx Gé gy POUGUESLESEAUX Pdox La Bgtt ch a Fa Ecol d PogLEx oct Bllv Ac Cmtè Ct d Géat Gavè A t

Plus en détail

Gestion du Risque de Change

Gestion du Risque de Change A / Pratiques de cotatio Gestio du Risque de Chage - Moaies «i» : FRF, DEM «pré i» : GBP «out» : USD EONIA : Europea over ight idex average TEC : taux à échage costat Toute cotatio compred deux prix :

Plus en détail

Devoir de synthèse n 2 Sciences physiques

Devoir de synthèse n 2 Sciences physiques Lycée secodaie : 7-11-87 -S eoi de sythèse Scieces physiques ée scolaie : 06/07 uée : heues lasse :3 ée M & Sc IMIE Execice N 1 (3,5 poits) L acide éthaoïque de foule 3 O (appelé aussi acide acétique)

Plus en détail

Arbres et dérivée d une fonction composée

Arbres et dérivée d une fonction composée Abes et déivée d ue foctio composée Nous allos voi ici commet l o peut epésete les déivées successives d ue foctio composée pa u esemble d abes fiis. f et g désigeot deux foctio idéfiimet déivables, et

Plus en détail

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc

Plus en détail

- Partie A - Échantillonnage -

- Partie A - Échantillonnage - ÉCHANTILLONNAGE - ESTIMATION - Parti A - Échatilloag - L'objctif d ctt parti st d répodr à la problématiqu suivat : commt, à partir d'iformatios (coupl moy-écart-typ ou proportio) cous sur u populatio,

Plus en détail

La couleur de votre MySpeedy est parfaitement coordonnée avec celle de

La couleur de votre MySpeedy est parfaitement coordonnée avec celle de FR s l è d Mo Origial, coloré, prsoalisé. L plus tdac d tous ls compturs motr qui vous êts. Choisissz votr favori parmi ls styls proposés t xprimz votr idividualité avc u comptur uiqu. La coulur d votr

Plus en détail

Tarifs. Vos prestations pendant la rencontre. Nos réceptions privatives. Comprend également VIPLOGE VIPPRÉSIDENTIEL. avant-goût.

Tarifs. Vos prestations pendant la rencontre. Nos réceptions privatives. Comprend également VIPLOGE VIPPRÉSIDENTIEL. avant-goût. ava-goû 18 logs d 16 placs chac, iss à disposiio por os ls achs à doicil d chapioa. La forl Idéal por rcvoir vos clis iviés afi d paragr o d covivialié das spac privilégié. Doés d grads bais virés, os

Plus en détail

Réussir sa prise de fonction et ses premières décisions

Réussir sa prise de fonction et ses premières décisions ISE st un maqu commcial l association SOLn. Réussi sa pis fonction t ss pmiès décisions Oganism agéé pa té l ministè sssions 2014 7 avil, 12 avil, 18 avil Roland Gani Pésntation t objctifs Réussi son nté

Plus en détail

Découvrez ROCKWOOL Gamme les Essentiels

Découvrez ROCKWOOL Gamme les Essentiels Décovz ROCKWOOL Gamm ls Esstils Combls pds Pfomacs d éactio a f, d ésistac thmiq t a passag d l ai attstés pa ctificats Acmi / Kymak cosltabls s ockwool.f L Floco La simplicité d mis œv Chmié FREROCK La

Plus en détail

Chapitre 2: Présentation des données. Supposons que l on réalise un sondage dont l unique question est la suivante :

Chapitre 2: Présentation des données. Supposons que l on réalise un sondage dont l unique question est la suivante : Chapit 2: Péstati ds dés 2.1. Tablaux t diagas Suppss qu l éalis u sdag dt l uiqu qusti st la suivat : Qull st la biss qu vus csz l plus féqut avc l pas du si? Ls épss puvt êt chisis das la list suivat

Plus en détail

Devenir CGA : un titre au cœur d un brillant avenir

Devenir CGA : un titre au cœur d un brillant avenir : io io i t v t é At id Gu E D E D I U G LE N O I T A M R FO Dvi CGA : u tit au cœu d u billat avi 1 A G C d d O l c Av du Q uébc, if a t d o v ou a u o p l i t é f pé uto, a c a u a o. i p t t io habitat!

Plus en détail

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans L Oréal e chiffres Résultats du groupe sur u, ciq et dix as chiffre d affaires cosolidé (e millios d euros) RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ 2008 PAR DEVISE (1) (e %) 17 542 17 063 15790 14533

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences Uiversié de Picardie Jles Vere 13-14 UFR des Scieces Licece meio Mahémaiqes - Semesre 3 Saisiqe Exame de ldi 7 javier 14 Drée h To docme ierdi - Calclarices aorisées Exercice 1 1) Das e poplaio doée, o

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas unidimensionnels et stationnaires)

3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas unidimensionnels et stationnaires) Phénomèns d tansft 3. Alcatons d l équaton d Fou 3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas undmnsonnls t statonnas) Avc l équaton. nous somms caabls d calcul la dstbuton d la tméatu n foncton d l ndot

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

Programme des mercredis et des vacances de Printemps

Programme des mercredis et des vacances de Printemps 3/1 0 10 12 / 13 1 8 Pg i t v Pit MARS - AVRIL L g i Mi 25 fvi g 5-6 tivit 7-10 jx it Mi 4 iv t t ig 5-6 ât fi 7-10 ii Mi 11 jx it 5-6 jx à «vt» 7-10 t Mi 18 ii 5-6 jx it 7-10 fti bijx t tivit Mi 25 jx

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

cl in Dossier de Sponsoring Bol d'or 2015 Championnat du monde d'endurance

cl in Dossier de Sponsoring Bol d'or 2015 Championnat du monde d'endurance m c. c b t c v. w ww Dssr Spsrg B 'Or 2015 Champat m 'rac M A E T L U v avtr m'att pr ctt sas 2015! E fft, j prra épart prcha B 'Or a Castt, sr mythq crct Pa Rcar, a s Tam Zff Racg. Pr c far, j'a éjà ffcté

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Lycée Féelo aite-marie Préparatio ciece-po/prépa HEC Foctios Versio du juillet 05 Eercice d degré : racies et coefficiets O rappelle que si l équatio a + b + c = 0 ( a 0 ) adet deu racies α et β (évetuelleet

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de. Hygiène, Sécurité et Environnement

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de. Hygiène, Sécurité et Environnement Equêt Natioal sur l dvir ds diplômés d DUT 22 Hygiè, Séurité t Eviromt Résultats d l IUT d Rims-Châlos-Charlvill (Not d sythès sur ls diplômés d formatio iitial hors altra) Otobr 25 La 2 èm quêt atioal

Plus en détail

Jusqu à 20 % de rabais! www.gvb.ch he et Une couverture étanche et us assurons parasismique? Nous assurons cunes! votre maison sans lacunes

Jusqu à 20 % de rabais! www.gvb.ch he et Une couverture étanche et us assurons parasismique? Nous assurons cunes! votre maison sans lacunes d ra Jq à 20 % www.gvb.ch! bai ch t ta é r t r v o c U r o a o N? iq pa ra i c! la a o i a v o tr Arz votr aio chz o. Coplètt. Avc o arac coplétair, vo covrz votr bi itégralt. Si l toit d bâtit prét défat

Plus en détail

Résumé Math HEC 1ère Math

Résumé Math HEC 1ère Math Résué Mth HE èr Mth Mthétiqus icirs (chir spécil. Méthod récursiv p.. Equivlc d pits p.4 Vlur cpitlisé : vlur utur d u ott court > Fctur d cpitlistio : ( + i Vlur scopté : vlur court d u ott utur < Fctur

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Parlons finance

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Parlons finance REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 21 FÉVRIER 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L'ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Parlos fiac E pag 2 : Nos prspctivs por l sctr d la fiac. La smai s'st bi passé,

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

Découvrenztes ses diffétrees!

Découvrenztes ses diffétrees! ZOOM SU U S U héi : bl ig ya yaial ial Fai-v laii i ab vivac a fillag ag i ia a é à v vi é éc éc 6 Ma 2013 Oigiai bai éiaé c ab i xii lillé Pafé : fiz échz z fill f ill v fiz c c ifi b gai ga i v z--v

Plus en détail

Destiné aux Véhicule Electrique

Destiné aux Véhicule Electrique Th NTENTONL CONFEENCE ON ELECTONC & OL: FO THEO TO PPLCTON ach 5-6 3 Ouala lia aly t Etud alytiqu du otu LDC Dtié aux Véhicul Elctiqu. ouhik. zoui ad T. akat 3 Dépatt d Géi Elctiqu Uivité d ata Eail: bouhik_lt@yahoo.f

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

DOSSIER N 1 MISE EN PLACE DE TOUS LES FICHIERS NÉCESSAIRES À LA GESTION COMMERCIALE

DOSSIER N 1 MISE EN PLACE DE TOUS LES FICHIERS NÉCESSAIRES À LA GESTION COMMERCIALE C I L G ST I C C I A L CIL GSTI CCIAL DSSI 1 IS PLAC D TUS LS FICHIS ÉCSSAIS À LA GSTI CCIAL. Date des travaux : 5 novembre. Fiches techniques : n 8, 9. La modification de la «date machine» s effectue

Plus en détail

Rally Obedience Reglement 2012

Rally Obedience Reglement 2012 Rally Obdic Rglm 01 aducion fançais www.allyobdic.ch 01 Click Taining Suiss www.allyobdic.ch 1 01 Click Taining Suiss Dois Vals Hsmawg 1 457 Lohn-Ammannsgg Tl 0 67 45 1 www.allyobdic.ch 01 Click Taining

Plus en détail

Les Ce2 de l'école du Moulin à Gouesnou vous présentent... Expédition Bicose. Le carnet de voyage de Victor 6000, robot explorateur des profondeurs

Les Ce2 de l'école du Moulin à Gouesnou vous présentent... Expédition Bicose. Le carnet de voyage de Victor 6000, robot explorateur des profondeurs Ls C2 d l'écol du Moulin à Gousnou vous pésntnt... Expédition Bicos L cant d voyag d Victo 6000, obot xploatu ds pofondus En dict ds fonds sousmains avc Victo 6000 L «Pouquoi Pas?» C'st un navi scintifiqu.

Plus en détail

Cycle de conférences pour les coachs. Le coach et l argent : Altruisme ou prospérité? Philippe Geffroy Coach et Superviseur

Cycle de conférences pour les coachs. Le coach et l argent : Altruisme ou prospérité? Philippe Geffroy Coach et Superviseur La complexité, tout simplement Cycle de conférences pour les coachs Le coach et l argent : Altruisme ou prospérité? Philippe Geffroy Coach et Superviseur J ai eu 3 vies avec l argent. 2 3 QUI ST DVU COACH

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Photographie. r r r r r r ) * ) *

Photographie. r r r r r r ) * ) * Photogaphie TYPE DE RÉMUNÉRATION ) ) * * è è _ ) ) * * Conditions généales de vente (CGV) de «l Association de Gestion du Cna Alsace», association loi 1908, dont le siège social est situé 15-17, ue

Plus en détail

Les. qui. TUEnt. puis-je avoir confiance? est-ce complet et évolutif? est-ce bon marché? est-ce sûr et performant? KIUBI OR NOT KIUBI?

Les. qui. TUEnt. puis-je avoir confiance? est-ce complet et évolutif? est-ce bon marché? est-ce sûr et performant? KIUBI OR NOT KIUBI? Ls qstios qi TUEt #1 pis-j voir cofic? #2 st-c complt t évoltif? #3 st-c bo mrché? #4 st-c sûr t prformt? www. #1 propriété & cofic www. Propriété & cofic U sit st prodit. Idé rç sis-j propriétir d mo

Plus en détail

FEDERAL OPTION NOUVEAU

FEDERAL OPTION NOUVEAU NOUVEAU FEDERAL OPTION 4/8 E N G R A P É E R VOT N I O L IRA 13 6 i 0 0 i S c ip 0 1 3, v 1 h 0 6 j il l (1) b céc ivi l i Ti p () lié c l iég 17/09/01 c à l éché Lg & P i. i i l S c é i é f ic i g i é

Plus en détail

N OT E D E S E R V I C E N 5 PA R L'A P PLI C ATIO N G A I A

N OT E D E S E R V I C E N 5 PA R L'A P PLI C ATIO N G A I A N OT E D E S E R V I C E N 5 P R O C E D U R E D'I N S C R I PTIO N A U X A N I M AT I O N S P EDA G O G I Q U E S D E S C I R C O N S C R I PTIO N S PA R L'A P PLI C ATIO N G A I A Vous trouverez ci joint

Plus en détail

Modèle de pointage et correction des dérives

Modèle de pointage et correction des dérives Ges de la Lue Observatoire astroomique de Plougastel Tél : 0 98 40 69 73 http://www.gesdelalue.org Modèle de poitage et correctio des dérives 1. Présetatio du problème Le poitage d u astre par u télescope

Plus en détail

Offrz d Pair Cadax Ac haq ccai! cada Livrai Martiiq 24h 48h DOM & Métrpl Editi Martiiq Décbr 2011 Offrz d Chaq Occai Spécial Nël! Tt l aé, fait par v ag avc d flr d pair chargé d affcti t d tit t t prété

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

Villa Agatha. ANTONY 5, avenue de la Providence 35, avenue Aristide Briand. Bâtir l excellence

Villa Agatha. ANTONY 5, avenue de la Providence 35, avenue Aristide Briand. Bâtir l excellence Villa Agatha ANTONY 5, av la Povic 35, av Aiti Bia Bâti l xcllc Atoy Faco Si, at viv qi tav l époq. Dpi mi-iècl, l éic Faco Si o hai l clot a atmophè oc Ctt agéabl vill Hat--Si, ité à 8 km a Pai, éit pa

Plus en détail

Correction du devoir surveillé de mathématiques n o 5

Correction du devoir surveillé de mathématiques n o 5 Correctio du devoir surveillé de mathématiques o 5 Exercice 1 1. Soit g la foctio défiie sur R par g(x) = (x 1)e x. (a) Détermier les ites de g e et +. Limite e. O a ue forme idétermiée. E développat,

Plus en détail

EXÉ CCADEAU CIC 221008:CCADEAU ALF 27/10/08 11:33 Page1 CC E au GUID E RT CA de ca

EXÉ CCADEAU CIC 221008:CCADEAU ALF 27/10/08 11:33 Page1 CC E au GUID E RT CA de ca EXÉ CCADEAU CIC 221008:CCADEAU ALF 27/10/08 11:33 Pag1 G U I D E caau CARTE C C EXÉ EXÉ CCADEAU CIC 221008:CCADEAU ALF 27/10/08 11:33 Pag3 G U I D E caau CARTE EXÉ CCADEAU CIC 221008:CCADEAU ALF 27/10/08

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

Journée de la restauration. de la continuité écologique des cours d'eau. en Adour Garonne. Recenser les ouvrages

Journée de la restauration. de la continuité écologique des cours d'eau. en Adour Garonne. Recenser les ouvrages Mélani Tal Rcns ls vags L Réféntil s Obstacls à l Eclmnt Jné infmatin p la staatin la cntinité éclgiq s cs a 20/06/13 la cntinité éclgiq s cs 'a 1. L élabatin éféntil 2. La iffsin s nnés 3. L état avancmnt

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1 Bac blac TS Correctio Exercice I ( Spé ) / émotros par récurrece que 5x y = pour tout etier aturel 5x y = 5 8 = La propriété est doc vraie au rag = Supposos que la propriété est vraie jusqu au rag, o a

Plus en détail

Electrocinétique (révisions)

Electrocinétique (révisions) lcrocinéiq (révisions) ) Monags à bas d ransisor. n ransisor NPN s n composan smi-condcr à rois borns : as ollcr mr.. Qsions préliminairs. a) Qll rlaion xis--il nr ls corans,? b) Qll rlaion xis--il nr

Plus en détail

La Méthode de Monte Carlo

La Méthode de Monte Carlo La Méthode de Mote Carlo Etiee Pardoux UMR 6632 Laboratoire d Aalyse, Topologie, Probabilités et EA 3781 Evolutio Biologique Uiversité de Provece Etiee Pardoux (LATP) Marseille, 13/09/2006 1 / 33 Cotets

Plus en détail

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov AME Dossier : Matrices et suites 545 romeades aléatoires : vers les chaîes de Markov ierre Griho (*) Cet article propose ue mise e perspective de la otio de promeade ou de marche aléatoire itroduite das

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d Chapite 2: But: connaîte les lois auxquelles doit obéi un cops solide en équilibe. Ceci pemet de décie la station debout ainsi que les conditions nécessaies pou teni une tasse dans la main, souleve une

Plus en détail

SERIE D EXERCICES N 21 : FORMATION DES IMAGES DANS LES CONDITIONS DE GAUSS

SERIE D EXERCICES N 21 : FORMATION DES IMAGES DANS LES CONDITIONS DE GAUSS Nathalie Va de Wiele - Physique Sup PCSI - Lycée les Eucalyptus - Nice Série d exercices SERIE D EXERCICES N : FORMATION DES IMAGES DANS LES CONDITIONS DE GAUSS Propagatio rectilige. Exercice. Das le cas

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Fiace d Etreprise, Gestio des systèmes d iformatio. SESSION 2012 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et fiace d etreprise

Plus en détail

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR TI Nspire Documet de Formatio T3 Walloie TI-Nspire Le tout e u des mathématiques Suites umériques La loi de Verhulst Applicatio «Calculs» Applicatio «Graphiques» Applicatio «Tableur et listes» FR Formatios

Plus en détail

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain ivestir Autocall EUR/USD Feu vert pour le billet vert Profiter d ue possible appréciatio du dollar américai U coupo uique évetuel de 8% brut la 1 re aée à 40% brut la 5 e aée U capital garati à 100% à

Plus en détail

CORRECTION DU BAC BLANC 2

CORRECTION DU BAC BLANC 2 CORRCTION DU BAC BLANC 2 XRCIC 1 (6 poits) Baccalauréat ST Mercatique Podichéry - 2010 Deux tableaux sot doés e aexe : le premier doe l évolutio du prix du mètre carré das l immobilier résidetiel acie

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

Correction Devoir commun Classes de Secondes concernées : 2nde 10, 2nde 11, 2nde13,

Correction Devoir commun Classes de Secondes concernées : 2nde 10, 2nde 11, 2nde13, LYCEE GRAND AIR Correctio Devoir commu Classes de Secodes cocerées : de 10, de 11, de13, feuilles + papier millimétré. 08/0/013 Exercice 1 : L aée lumière. 1. D après le texte, la vitesse de la lumière

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Cours 8 : Applications pratiques de la programmation linéaire

Cours 8 : Applications pratiques de la programmation linéaire Cours 8 : Applicatios pratiques de la prograatio liéaire Christophe Gozales LIP6 Uiversité Paris 6, Frace Pla du cours Cours 8 : Applicatios pratiques de la prograatio liéaire 2/23 1 Jeux à deux joueurs

Plus en détail

Réinterprétation par inversion bayésienne des sondages électriques sur le lac Tritrivakely (Madagascar)

Réinterprétation par inversion bayésienne des sondages électriques sur le lac Tritrivakely (Madagascar) Colloq GOFCAN Gohyiq d ol t d fotio f i c i l l 11-12 t 1997, Body, Fc BRGM, INRA, ORSTOM, UMC Atct t R td Ritttio ivio yi d odg lctiq l lc Titivkly (Mdgc) Hiti Rkoto 1, Flvi Rivo-Nojhy 1, J-Bo Rtizfy

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

OPTIQUE ONDULATOIRE. 1. Les équations de propagation de E r et B r en vide: r r. r E (1) t 1

OPTIQUE ONDULATOIRE. 1. Les équations de propagation de E r et B r en vide: r r. r E (1) t 1 OPTIQUE ONDULATOIRE Le caactèe ondulatoie de la luièe a été énoncé pou la peièe fois pa C. Huygens (678). Il a été ensuite lageent développé pa A. Fesnel (8) et elié plus tad, en 876, à l électoagnétise

Plus en détail

Chapitre 1: Calcul des intérêts

Chapitre 1: Calcul des intérêts Chapitre 1: Calcul des itérêts Ce chapitre vise à familiariser le lecteur avec les otios suivates : Itérêt Taux d itérêt omial Taux d itérêt périodique Valeur acquise Valeur actuelle Capitalisatio Le lecteur

Plus en détail

DÉMÉNAGE AU. 1216rue Édouard-Dufour Plessisville VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS. s associe à 819 621-0055. - Page 9.

DÉMÉNAGE AU. 1216rue Édouard-Dufour Plessisville VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS. s associe à 819 621-0055. - Page 9. La botiq q vos aimz s associ à z i d n tt a s o v q q ti o la b E R U T R E OUV DREDI 6 MAI LE VEN VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS 1 iêàj> Ã>Ì Ê`i {Ê > ÊÓä ÊUÊxÊ«>}ià 3870751 DÉMÉNAGE AU 1216r Édoard-Dfor

Plus en détail

6 INTRODUCTION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR

6 INTRODUCTION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR 6 INRODUCION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR 6. Ls échangus tubulais simpls 6.. Généalités. Définitions 6... Dsciption Un échangu d chalu st un systèm ui pmt d tansfé un flux d chalu d un fluid chaud à un fluid

Plus en détail

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Scop Scic Coopératives Etreprises sociales Fiaceurs

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Décret n 2001-1016 Décret n 1992-158 PRODUCTION ET SPECTACLE EN TOURNÉE

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Décret n 2001-1016 Décret n 1992-158 PRODUCTION ET SPECTACLE EN TOURNÉE EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Décrt 2001-1016 Décrt 1992-158 PRODUCTION ET SPECTACLE EN TOURNÉE C documt st à établir impérativmt AVANT l istallatio tchiqu du spctacl par l productur d spctacls

Plus en détail

INVESTISSEZ DANS L AVENIR

INVESTISSEZ DANS L AVENIR LOEENTS ÉTUDIANTS À STRASBOUR INVESTISSEZ DANS L AVENIR L tio étit à viv STRASBOUR CAPITALE ÉTUDIANTE 44 000 440 20% 5 000 37 12 10 7 38 79 3 étit bgt étit étg igt, cc t pol miittif fclté, écol, ititt

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail