REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Le retour de la gestion active? 15 mai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Le retour de la gestion active? 15 mai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP"

Transcription

1 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 15 ai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP L to d la gstio activ? Ctt sai, la tdac gééal a été davatag placé sos l sig d stat qo q ds gads chagts a si d aché. La badi ds obligatios stot ls obligatios à log t s st posivi patot das l od. L dolla aéicai a co pd d tai pa appot ax ats gads oais. L dolla caadi a pis d la val pa appot a billt vt, pa cot il s st affaibli pa appot à l o t à la liv bitaiq, t ls actios ot avacé à cot-coat d ls oais spctivs. Pdat q l billt vt s ffitait, ls achés aéicais ot fait ds pogès odsts dat la sai. Ls achés caadis s sot pliés t ot co pd di-poit d poctag. Ls achés opés ot fott clé a cos ds ciq diès séacs d égociatio, po baiss oy d pls d dx poits d poctag ctt sai. A cos ds dx dis ois, os avos obsvé to à latio itaché pls «oal», qi st typiq d coditios iflatioists. Ls obligatios évolt das la dictio opposé ds actios, t ls podits d bas, das la dictio opposé d dolla aéicai. Mê si l apç qi sit pést q ptit tach d ovt déflatioist pologé, ls sigs écts sot coagats; la pis d la coissac odial coc pt-êt à fai appaaît qlqs posss d iflatio. D poit d v ds achés obligatais, l iflatio ipoté pa la faiblss d billt vt agt ls chacs q la Fd hass ls tax. S l pla sctoil, l sct ds atéiax coti d s ipos. Ctt sai a d aills été paticlièt coagat po ls sociétés d xploitatio aifè. L o a gagé pès d 40 $ dat la sai t ls sociétés aifès d TSX ot pogssé collctivt d 3,9 %. Sas spis, l o a lagt bééficié d l affaiblisst d billt vt t il a avacé d pls d 7 % dpis ss cx d as. Ls scts aéicais d la tchologi t d la saté ot doié la sai. L FNB aéicai Tchology Slct Scto (XLK) a joit ova sot t l bod d FNB d biotchologi IBB s posit avc gai d pls d 6 % dpis l débt d ois. Ls ovts d aché das cotxt iflatioist Idic CRB : 9,90% S&P 500 : 1,88% Obl. Téso aé. 10 as : 0,65% $ US : -6,48% L pétol st sté sos l sil ds 60 $ l bail po la dxiè fois atat d sais, algé baiss pls fot q pév ds stocks t ova décli d ob d pits. Eco fois, l ovt à log t d l off t d la dad a davatag t l atttio q l actalité hbdoadai. TSX COMPOSÉ S&P l l a a Soc : Bloobg, Richadso GMP Liité Caig Basig, CFA Chf ds placts Gath Watso, CFA Dict, Gop d gstio d placts Dk Bdt, CMT Aalyst d chch Chis Klow, CFA Aalyst d chch j j v v Soc: Bloobg, Richadso GMP

2 S&P 500 ois S&P 500 égalt podéé déc.-91 déc.-92 déc.-93 déc.-94 déc.-95 déc.-96 déc.-97 déc.-98 déc.-99 déc.-00 déc.-01 déc.-02 déc.-03 déc.-04 déc.-05 déc.-06 déc.-07 déc.-08 déc.-09 déc.-10 déc.-11 déc.-12 déc.-13 déc.-14 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 2 L to d la gstio activ? Cci st xtait d blog «Makt Ethos Blog» ( aglais slt) pa pls tôt ctt sai (ICI). E 2014, slt fods aéicai à gad capitalisatio s spt a dvacé l idic S&P 500 t c ft la pi aé po ls gstioais actifs dpis q S&P a cocé à copil ss appots Stadad & Poo s Idx Vss Activ (SPIVA) Il st clai q ls ciq diès aés ot été difficils po ls tats d gstio activ t pls popics à gstio passiv (sas copt l avatag s l pla ds fais). Fat-il y voi tdac pat, o alos l débat t gstio activ t passiv st-il pas co taché? Slo os, dx facts sstils détit lql ds dx styls a l dsss s l at. La dispaité favois tojos gstio passiv La dispaité ds actios st faibl 85% 75% 65% 55% 45% 35% 25% 15% Costctio d l idic Co das l débat t gstio activ t passiv tot pat d l idic d éféc, la faço dot ct idic (optio passiv) st costit st piodial. Ctais idics sot bi éqilibés t d ats pas. Nos psos q losq l idic st pas bi éqilibé o costit, il st pls facil po ls gstioais actifs d podi dt spéi o d ajot d la val. Losq ls potfills égalt podéés s déaqt, la gstio activ l pot 5% Moy % avc écat d +/- 15 % pa appot à l'idic Ctais idics sot ix éqilibés o costits q d ats. O, il st pls facil d spass cx qi sot pas bi divsifiés a oy d gstio activ. O à tot l ois, il st pls facil d divsifi davatag ls isqs ihéts à l idic. Slo ot xpéic, il st pls facil d spass l TSX q l S&P 500, qi st assi ix divsifié. Coditios d aché C st l fact l pls ipotat t assi cli qi à ot avis iflc l pls fott la pfoac -25% lativ o l sccès d gstio activ pltôt q passiv. Et il % d fods qi dvact l idic s agit d fact cycliq. Il xist slo os dx typs d achés, l aché doié pa ls facts acoécooiqs t l aché doié pa ls facts icoécooiqs. L pi typ d aché st cli où ls égadoés, co la politiq ds baqs ctals, ls statistiqs écooiqs o d ats focs à gad poté costitt la picipal soc d dt. À l ivs, das ls achés doiés pa ls facts icoécooiqs, c sot ls tpiss idividlls o ls doés fodatals qi iflct l pls l dt. Socs : Richadso GMP Liité, Bloobg Bi q ot odèl opposat ls facts acoécooiqs t icoécooiqs coc à favois la gstio activ, os avos dx ats odèls qi dist l cotai. La dispaité ds actios s la vaiatio ds dts à l itéi d l idic. Das l cas d S&P 500, ll sit l poctag d sociétés dot l dt st spéi o iféi à l idic das popotio d 15 % o pls. Si la dispsio d l idic st gad, gstioai actif a pls d chacs d s déaq sélctioat ls tits gagats t évitat ls tits pdats. Losq la dispaité st faibl, la capacité d fai ls bos choix st ois payat ts d dt t pobablt pas assz po cops ls fais. Évidt, tot dépd ds aptitds, ais il y aait ici d la atiè po at aticl. À ot q la dispaité (gaphiq d hat) a été tès faibl a cos ds diès aés, l aché état pls hoogè. Not odèl d doiatio sctoill s la vaiac t ls dts sctoils. Esstillt, losq cll-ci st élvé, ctais scts s déaqt clait ds ats, c q bo gstioai pt disc t podé d aiè appopié. E c ot, la vaiac st tès faibl, pisq il xist pas d doiatio clai a si d aché. O, pls xactt, la doiatio d aché st passé tès apidt d sct à l at. Eco fois, c sot ds coditios difficils po statégi d gstio activ. 0% -5% -10% -15% -20% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70%

3 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 3 L cycl Mê si os odèls d aché sot cotastés o favoist gstio passiv c ot, à la phas fial d aché hassi, il st féqt q ls coditios dvit pls favoabls ax gstioais actifs. À la diè phas d aché hassi, ls doés fodatals iflct davatag l dt, pisq ls ss d stilatio ds baqs ctals sot pls assi écssais t q l écooi pt s alit ll-ê. O pt assi voi doiatio ég, qi st sovt pls stabl, c qi pt favois gstio activ. U at idicat q os svillos, c st la pfoac lativ d S&P 500 t d S&P 500 égalt podéé. L di attib à chaq société la ê podéatio, d sot q Appl aait podéatio d 0,2 %. Ctt s tadit p l fft ds ptits sociétés. Dat ls aés où l idic égalt podéé a podit pfoac spéi à cll d l idic podéé foctio d la capitalisatio bosiè, ls gstioais actifs ot été pls obx à batt l idic. Das l gaphiq d ctt pag, os avos illsté l écat d pfoac t l idic S&P 500 podéé foctio d la capitalisatio bosiè t l idic égalt podéé ( ésltat iféi idiq q l idic égalt podéé a gisté ill pfoac) t l poctag d fods qi ot batt l idic. La coélatio st d vio -0,6. E c ot, ls dx idics s afficht tos ls dx hass d vio 3 % jsq ici 2015, c qi favois doc co la gstio passiv. C st totfois l ds idicats q os allos svill po décl tot chagt d tdac. Coclsios Ls diès aés ot été tès difficils po ls statégis d gstio activ pa appot ax statégis passivs. E c ot, la plpat d os idicats d aché pcht fav d gstio passiv. Ls placts passifs péstt actllt 59 % ds actifs po ls potfills pdts, 45 % po ls potfills éqilibés t 41 % po ls potfills d coissac. Nos tdos aiti cs épatitios t gstio activ t passiv po l ot. Si la doiatio d aché dvait s pécis, q la dispaité dvait agt o q l idic S&P égalt podéé dvait spass l idic podéé foctio d la capitalisatio bosiè, os poios voi cs épatitios d aiè à agt la pat d la gstio activ. Poqoi os avos vd Appl La sai diè, os avos vd ls diès actios d Appl déts das ot potfill aéicai Coctd Walth, apès la pblicatio ds ésltats d dxiè tist. Co l tit pést 3,9 % d l idic S&P 500, l xclsio d Appl costit pai actif sigificatif, p co si o xclait ls tits d télécoicatios o d cosoatio d bas d potfill caadi. Appl st gad société avc histoi fasciat, qi a tasfoé plsis scts a bééfic ds cosoats. La qalité d podit t so dsig distictif, cood t flid ot fait aît ds adpts qi sot pai ls clits ls pls fidèls a od. Et ê si Ti Cook, qi a sccédé à Jobs a ili d 2011, a pt-êt pas bacop iové jsq ici, il a tasfoé la société achi à fabiq d l agt. L plact st affai d pévisios. Losq os avos acqis l tit d Appl avil 2014, ls vts avait alti, l tit était pltôt bo aché t o s dadait si l caactè ovat d la société poait êt pésvé aitat q Jobs était pls ax coads. Il fat pas obli q il s agit d podit cycliq t q a ot d l achat, l tpis s appêtait à aoc c qi dvait êt so ill cycl d podit jsq ici. L picipal catalys a été l ipho à éca sdisioé, doai où ls cocts avait déjà log d avac. O, Appl a écasé la cocc, t à c jo la coissac ds vts d l ipho st co xcllt. Ls attts d aché paaisst aitat élvés. A di tist, l tpis a aocé agtatio d 11 % d so dividd t otat d 50 illiads $ po so poga d achat d actios. L bééfic t l chiff d affais ot dvacé ls pévisios cosslls. Et c st sas copt ls vts cods d l ipho, alos q la Chi spassait po la piè fois ls États-Uis a chapit ds ités vds, c qi st clait ovll soc d coissac po l BPA. Potat, l tit s st étiolé t o pt s dad c q l aché pt bi voloi d pls.

4 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 4 Pa aills, l pochai cycl d podit st pas assi xaltat. Ls vts cotis d l ipho 6 t pt-êt vsio S vot sas dot offi p d soti. Mais q aiva-t-il sit? Appl Pay st pott, ais po l istat so ipotac st agial. À tit d xpl, si o itégait tos ls vs d MastCad das l état ds ésltats d Appl, cla péstait 6 % ds vts. Et la ot iwatch? N vos attdz pas à la évoltio aocé. U ipho 7 à l ato poait aid, alos q o aoc caéa co pls sophistiqé. Totfois, c st i d copaabl à l avèt ds téléphos itlligts à éca sdisioé. L aché sbl avoi ds attts top élvés à l doit d c géat aitat aivé à atité. L aché vodait q Ti Cook chag l od co Stv Jobs avait cot d l fai. Il st pas dit q os éivstios pas jo das l tit, ais os avos décidé d éalis os bééfics t d libé la voi avat q d ats fiisst assi pa copd q la possibilité d txt ds oji à pati d vot ot st pas d at à chag vot vi. Qstio d la sai Pls tôt ctt aé, la Baq ctal opé a fialt dévoilé so poga d détt qatitativ (achat d obligatios t d actifs). C poga a-t-il ls ffts scoptés s ls achés? Avat d épod à la qstio, vos apidt s c q la Baq ctal opé (BCE) a aocé javi. L pésidt d la BCE, Maio Daghi, a aocé q pls ds pogas d achat déjà plac la baq ctal cocait à acht ds obligatios éiss pa ls govts ctax d la zo o, ls ogaiss govtax t ls istittios opés. C poga pévoit ds achats d 60 illiads d os pa ois jsq sptb A total, vio billio d os sot dépsés pdat la dé d poga, so qi att aait pas été ivsti. À qoi st la détt qatitativ? À gad ls coûts d pt bas. Losq baq ctal achèt, ls cos ds obligatios ot tdac à agt t ls tax à baiss. L fait q ls coûts d pt soit faibls aid ls pays à obti d fiact s ls achés à ds tax aisoabls, copaativt à c q ils dvait pay si la baq ctal était pas itv. S agit-il d aiplatio d aché pa la BCE? Absolt, ais aiplatio q la baq ctal t ctais ivstisss jgait écssai po ass la stabilité d systè fiaci. Maitat, l poga a-t-il podit ls ffts scoptés? Co ls tax d obss obligatios govtals d la zo o sot xtêt bas, il sait facil d épod pa l affiativ. Totfois, ls ivstisss doivt savoi q l pocsss po la BCE st pas assi sipl t flid q d ats pogas d détt qatitativ co cx qi ot été déployés ax États-Uis o a Japo. Voici qlqs obsvatios : Ls achés avait aticipé l poga d détt qatitativ d la BCE avat q il soit aocé o q il ait fait l objt d logs discssios. Pa coséqt, ls tax obligatais avait cocé à baiss avat ê q la BCE aoc so poga. C q l aché savait pas, c st qll sait l apl d poga t cobi d tps il dait. O, l poga s st avéé pls abitix q pév, d sot q ls tax ot baissé davatag apès l aoc. Nos ais chz GavKal Dagooics ot podit éct gaphiq qi illst l apl d poga opé copaativt ax ats pogas aocés ax États-Uis, a Roya-Ui t a Japo. Alos q ctais ait copa ls achats a PIB, GavKal a pltôt choisi d xai l atio ds achats d obligatios pévs à l off tt d obligatios govtals. Co vos povz l voi, il s agit d poga d vg popotio d la taill d aché obligatai d la zo o, t il st doc pas étoat q ls tax ds obligatios d la zo o ait co baissé. L ds aisos po lsqlls l off d obligatios st pt-êt pas assi gad Eop, c st l ot où l poga d DQ a été déclché. Ls États-Uis t l Roya-Ui ot lacé ls pogas a ot où ls govts itodisait ds ss d stilatio, avc po fft d agt l déficit pa appot a PIB, ais la zo o a tavsé péiod d astéité où la égio a édit ss dépss, pdat q ls govts ttait d éqilib ls bdgts. O, il st bacop pls facil d acht ds obligatios losq ls govts ls éttt po déps l podit, alos q l off pt êt pls stit losq ls govts édist ls dépss.

5 01-jav. 08-jav. 15-jav. 22-jav. 29-jav. 05-fév. 12-fév. 19-fév. 26-fév. 05-as 12-as 19-as 26-as 02-av. 09-av. 16-av. 23-av. 30-av. 07-ai 14-ai REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 5 Rappot ds achats d obligatios à l off tt d obligatios govtals 3,0 Soc : GavKal Dagooics 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0 DQ3 Fd DQ2 Fd DQ2 Baq d Aglt Baq d Japo 2013 DQ1 Baq d Aglt Baq d Japo 2014 DQ BCE L poit qi pécèd illst l fait q la is œv d poga d la BCE st pt-êt pas assi facil q o poait l coi t cla pass pas écssait iapç. La volatilité ds tax obligatais obsvé éct st la pv. Nos os attados pas top là-dsss, ais losq vos sbgz l aché d illiads d dollas qi sot attds pa ls ivstisss, vos isqz d cé aché gogé, c st-à-di ds opéatios qi sot xéctés pac q tot l od ps la ê chos. Pa xpl, l ijctio d billio d os s l aché obligatai a cos ds pochais aés dvait ptt d soti ls cos obligatais; pa coséqt, il sait atl po ls ivstisss d acht ds obligatios govtals d la zo o. Pa cot, ajot atat d agt das l systè fiaci dvait affaibli l o; pa coséqt, ls ivstisss vodot sas dot vd l o à décovt. D pat, positio acht s ls obligatios opés t d at pat positio vd s l o; ê si d tot évidc bacop d ivstisss ot pis c g d positios, l ovt qi sos-td cs opéatios st pas tojos coti. La faiblss éct d dolla aéicai a fait ot p l o d ss dis cx t ls tax obligatais ot bodi, si bi q bacop d ivstisss qi avait apaavat adopté positio acht s ls obligatios govtals opés t vd s l o ot vol ivs ls positios. Cs chagts fot q acct ls ovts d l o t ds tax obligatais t agtt la volatilité dot os avos fait état das os cotais s ls achés d la sai diè. Assi, ê si la détt qatitativ pt favois stabilité lativ ds coûts d pt, i gaatit q sa is œv éliia la volatilité po ls ivstisss. 3,0 Tax ds obligatios govtals d la zo o à 10 as Soc : Bloobg 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0 Aoc d la DQ d la BCE Itali Potgal Ilad Espag Allag Fac

6 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 6 Ctt pblicatio st foi à tit d ifoatio gééal t costit pas off o sollicitatio po la vt o l achat ds tits tioés ax pésts. L dt passé poait pas s épét. Malgé tos ls ffots po podi c appot à pati d ifoatio obt apès d socs jgés digs d foi, os povos pas gaati q ctt ifoatio st xact o coplèt. Avat d pd décisio s la bas d ctt ifoatio, villz obti ds cosils fiacis idividls qi tit copt d vot sitatio psoll. Ni l at i Richadso GMP Liité (RGMP) fot ac péstatio o foisst ac gaati, xpss o iplicit, lativt à ctt ifoatio t asst ac sposabilité po ls s o ls oissios q ll poait coti o po tot pt q l tilisatio d c appot o d so cot poait taî. Richadso GMP Liité st b d Fods caadi d potctio ds épagats. Richadso st aq d coc d Jas Richadso & Fils, Liité. GMP st aq d coc déposé d GMP Vals Mobiliès S.E.C. Ls dx aqs sot tilisés sos licc pa Richadso GMP Liité.

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 26 ji 215 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Ls dx factts d la volatilité TSX COMPOSÉ L ds piès lços q appt ls ivstisss, c st q l

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL EUNION DU DECEMBE DELIBEATION N C-3.464 DELIBEATION DU CONSEIL EGIONAL SEPTIMANIE EXPOT : Pogamm d'actios 8 LE CONSEIL EGIONAL LANGUEDOC-OUSSILLON, VU l Cod gééal ds collctivités titoials t otammt sa qatièm

Plus en détail

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration Ds prstatios txtils prsoalisés por l hôtllri t la rstaratio ti i R E R A R-GZ 992 por l trti profssiol d li Sivi d l hyiè t d la qalité ds txtils R_Hotl_Gastro_Iformatio_FRANZOESISCH.idd 1 1 19.04.2010

Plus en détail

REVUE. prix? 11 AVRIL 20144 DES MARCHÉS. apaiser nos craintes S&P 500. Sur le risque, et le secteur L'énergie a continué. des titres miniers.

REVUE. prix? 11 AVRIL 20144 DES MARCHÉS. apaiser nos craintes S&P 500. Sur le risque, et le secteur L'énergie a continué. des titres miniers. REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 11 AVRIL 20144 INFORMATIONN LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L'ÉQUIPEE DE RICHARDSON GMP Profitr ds bas prix? E pag 2 : Aalys d la faiblss réct ds marchés TSX COMPOSÉ

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL Table des matières GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL... 3 Ce que nous vous offrons... 4 Amélioration de votre offre de reprise de bail... 5 Préparation du véhicule... 7 Démarches

Plus en détail

Newton et la naissance de la théorie des couleurs

Newton et la naissance de la théorie des couleurs Nwto t la assac d la théo ds cols pa Clad Gtha, pofss éét d physq à l'uvsté Pas-Ds Ddot (Pas VII) Fg 1 : tb allad (1993) t sgat d Isaac Nwto. S l tb, o coaît la lo d la dyaq F = (xpé sos la fo v = F t),

Plus en détail

Tarifs. Vos prestations pendant la rencontre. Nos réceptions privatives. Comprend également VIPLOGE VIPPRÉSIDENTIEL. avant-goût.

Tarifs. Vos prestations pendant la rencontre. Nos réceptions privatives. Comprend également VIPLOGE VIPPRÉSIDENTIEL. avant-goût. ava-goû 18 logs d 16 placs chac, iss à disposiio por os ls achs à doicil d chapioa. La forl Idéal por rcvoir vos clis iviés afi d paragr o d covivialié das spac privilégié. Doés d grads bais virés, os

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

Jusqu à 20 % de rabais! www.gvb.ch he et Une couverture étanche et us assurons parasismique? Nous assurons cunes! votre maison sans lacunes

Jusqu à 20 % de rabais! www.gvb.ch he et Une couverture étanche et us assurons parasismique? Nous assurons cunes! votre maison sans lacunes d ra Jq à 20 % www.gvb.ch! bai ch t ta é r t r v o c U r o a o N? iq pa ra i c! la a o i a v o tr Arz votr aio chz o. Coplètt. Avc o arac coplétair, vo covrz votr bi itégralt. Si l toit d bâtit prét défat

Plus en détail

DOSSIER N 1 MISE EN PLACE DE TOUS LES FICHIERS NÉCESSAIRES À LA GESTION COMMERCIALE

DOSSIER N 1 MISE EN PLACE DE TOUS LES FICHIERS NÉCESSAIRES À LA GESTION COMMERCIALE C I L G ST I C C I A L CIL GSTI CCIAL DSSI 1 IS PLAC D TUS LS FICHIS ÉCSSAIS À LA GSTI CCIAL. Date des travaux : 5 novembre. Fiches techniques : n 8, 9. La modification de la «date machine» s effectue

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

Les. qui. TUEnt. puis-je avoir confiance? est-ce complet et évolutif? est-ce bon marché? est-ce sûr et performant? KIUBI OR NOT KIUBI?

Les. qui. TUEnt. puis-je avoir confiance? est-ce complet et évolutif? est-ce bon marché? est-ce sûr et performant? KIUBI OR NOT KIUBI? Ls qstios qi TUEt #1 pis-j voir cofic? #2 st-c complt t évoltif? #3 st-c bo mrché? #4 st-c sûr t prformt? www. #1 propriété & cofic www. Propriété & cofic U sit st prodit. Idé rç sis-j propriétir d mo

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

Villa Agatha. ANTONY 5, avenue de la Providence 35, avenue Aristide Briand. Bâtir l excellence

Villa Agatha. ANTONY 5, avenue de la Providence 35, avenue Aristide Briand. Bâtir l excellence Villa Agatha ANTONY 5, av la Povic 35, av Aiti Bia Bâti l xcllc Atoy Faco Si, at viv qi tav l époq. Dpi mi-iècl, l éic Faco Si o hai l clot a atmophè oc Ctt agéabl vill Hat--Si, ité à 8 km a Pai, éit pa

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

Réinterprétation par inversion bayésienne des sondages électriques sur le lac Tritrivakely (Madagascar)

Réinterprétation par inversion bayésienne des sondages électriques sur le lac Tritrivakely (Madagascar) Colloq GOFCAN Gohyiq d ol t d fotio f i c i l l 11-12 t 1997, Body, Fc BRGM, INRA, ORSTOM, UMC Atct t R td Ritttio ivio yi d odg lctiq l lc Titivkly (Mdgc) Hiti Rkoto 1, Flvi Rivo-Nojhy 1, J-Bo Rtizfy

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Parlons finance

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Parlons finance REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 21 FÉVRIER 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L'ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Parlos fiac E pag 2 : Nos prspctivs por l sctr d la fiac. La smai s'st bi passé,

Plus en détail

DÉMÉNAGE AU. 1216rue Édouard-Dufour Plessisville VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS. s associe à 819 621-0055. - Page 9.

DÉMÉNAGE AU. 1216rue Édouard-Dufour Plessisville VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS. s associe à 819 621-0055. - Page 9. La botiq q vos aimz s associ à z i d n tt a s o v q q ti o la b E R U T R E OUV DREDI 6 MAI LE VEN VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS 1 iêàj> Ã>Ì Ê`i {Ê > ÊÓä ÊUÊxÊ«>}ià 3870751 DÉMÉNAGE AU 1216r Édoard-Dfor

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

Demande de soutien à l'enregistrement national de l'orge CH9622-7. Culture : Orge à deux rangs Type : Orge de printemps (Hordeum vulgare l.

Demande de soutien à l'enregistrement national de l'orge CH9622-7. Culture : Orge à deux rangs Type : Orge de printemps (Hordeum vulgare l. Dmad d souti à l'rgistrmt atioal d l'org CH9622-7 Cultur : Org à dux rags Typ : Org d pritmps (Hordum vulgar l.) Sélctiours : T.M. Choo 1 t R. A. Marti 2 1 Ctr d rchrchs d l Est sur ls céréals t ls oléagiux,

Plus en détail

CIGI 2011 Job shop sous contraintes de disponibilité des ressources : modèle mathématique et heuristiques

CIGI 2011 Job shop sous contraintes de disponibilité des ressources : modèle mathématique et heuristiques CIGI 2011 Job shop sous cotaites de dispoibilité des essouces : modèle mathématique et heuistiques SADIA AZEM 1, RIAD AGGOUNE 2, STÉPHANE DAUZERE-PERES 1 1 Dépatemet Scieces de la Fabicatio et Logistique,

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

Mouvement d'une particule chargée dans un champ magnétique indépendant du temps

Mouvement d'une particule chargée dans un champ magnétique indépendant du temps Moueent d'une patiule hagée dans un hap agnétique indépendant du teps iblio: Pee elat Gaing Magnétise Into expéientale: Dispositif: On obsee une déiation du faseau d'életons losqu'il aie ae une itesse

Plus en détail

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. ycé Clnca PCS - Physq ycé Clnca PCS (O.Granr) ég snsoïdal forcé pédancs os fondantals - Pssanc ycé Clnca PCS - Physq ntérêt ds corants snsoïdax : Expl d tnsons snsoïdals : tnson d sctr (50 H 0 V) s lgns

Plus en détail

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1 Bac blac TS Correctio Exercice I ( Spé ) / émotros par récurrece que 5x y = pour tout etier aturel 5x y = 5 8 = La propriété est doc vraie au rag = Supposos que la propriété est vraie jusqu au rag, o a

Plus en détail

RESOLUTION PAR LA METHODE DE NORTON, MILLMAN ET KENNELY

RESOLUTION PAR LA METHODE DE NORTON, MILLMAN ET KENNELY LO 4 : SOLUTO P L MTHO OTO, MLLM T KLY SOLUTO P L MTHO OTO, MLLM T KLY MTHO OTO. toductio Le théoème de oto va ous pemette de éduie u cicuit complexe e gééateu de couat éel. e gééateu possède ue souce

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d Chapite 2: But: connaîte les lois auxquelles doit obéi un cops solide en équilibe. Ceci pemet de décie la station debout ainsi que les conditions nécessaies pou teni une tasse dans la main, souleve une

Plus en détail

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS TM Enterprise Soltion Éliminez vos frais mensels de géolocalisation GPS Offrez-vos les avantages spplémentaires d'ne soltion personnalisée par rapport à ne soltion hébergée Renforcez la sécrité des informations

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

Les nouveaux relevés de compte

Les nouveaux relevés de compte Ifo CR Les ouveaux relevés de compte Les relevés de compte actuels du Crédit Agricole de Champage-Bourgoge sot issus de la migratio iformatique sur le GIE AMT e 2001 : petit format (mais A4 pour les Professioels),

Plus en détail

Module 3 : Inversion de matrices

Module 3 : Inversion de matrices Math Stat Module : Iversio de matrices M Module : Iversio de matrices Uité. Défiitio O e défiira l iverse d ue matrice que si est carrée. O appelle iverse de la matrice carrée toute matrice B telle que

Plus en détail

PROBLEMES DIOPTIMISATION EN NOMBRES ENTIERS J. L. NICOLAS

PROBLEMES DIOPTIMISATION EN NOMBRES ENTIERS J. L. NICOLAS PROBLEMES DIOPTIMISATION EN NOMBRES ENTIERS ET APPROXIMATIONS DIOPHANTIENNES J. L. NICOLAS Cet article expose sup 3 e quelques iter'f~reces etre les pr'obl~res dloptimisatio e hombres etiers et la th~or-ie

Plus en détail

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3.

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3. EXERCICE 3 (6 poits ) (Commu à tous les cadidats) Il est possible de traiter la partie C sas avoir traité la partie B Partie A O désige par f la foctio défiie sur l itervalle [, + [ par Détermier la limite

Plus en détail

Contribution à une Approche Simplifiée pour la simulation numérique du formage incrémental

Contribution à une Approche Simplifiée pour la simulation numérique du formage incrémental è Cogrès Fraçais d Mécaiq orda, a 0 août 0 Cotribtio à Approch Siplifié por la silatio ériq d forag icrétal Y.YU a, b, A.DELAMÉZIÈRE a, b, M.NOUARI a, b, L. EN AYED a, b a. Uivrsité d Lorrai, LEMA, UMR

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité Mutull anté Auto-ntpnu Lancz-vou n tout éénité Vou voilà lancé n tant qu auto-ntpnu Bavo! C égim va vou pmtt d complét vo vnu n xçant un avoi fai ou un activité qui vou tint à cœu! Avc c nouvau dépat,

Plus en détail

www.philips.com/welcome 42PUK7809 42PUS7809 42PUS7809 49PUK7809 49PUS7809 49PUS7809 55PUK7809 55PUS7809 55PUS7809 Mode d'emploi

www.philips.com/welcome 42PUK7809 42PUS7809 42PUS7809 49PUK7809 49PUS7809 49PUS7809 55PUK7809 55PUS7809 55PUS7809 Mode d'emploi o Ulta Sli Sat 4K Ulta H LE TV l Rgist you pouct a gt suppot at.philips.co/lco fo a 42PUK7809 42PUS7809 42PUS7809 49PUK7809 49PUS7809 49PUS7809 55PUK7809 55PUS7809 55PUS7809 Mo 'ploi l o Cotu fo À popos

Plus en détail

l u N D I 15 M D I D I 3 17 J u D I N D D I I M N C h COuPE Du PrEsIDENT OPEN 104 FEuChErOllEs EAuBONNE s1 20h15 COuPE Du OPEN 104 EAuBONNE s2 20h15

l u N D I 15 M D I D I 3 17 J u D I N D D I I M N C h COuPE Du PrEsIDENT OPEN 104 FEuChErOllEs EAuBONNE s1 20h15 COuPE Du OPEN 104 EAuBONNE s2 20h15 6-boc caendie 220415_6 agenda 2006 p218-237 23/04/2015 15:36 Page 1 1 6-boc caendie 220415_6 agenda 2006 p218-237 23/04/2015 15:36 Page 2 36 31 août PTB 2015 37 38 7 14 1 8 15 OP 104 1 2015 OP PT Té BO

Plus en détail

S-PENSION. Constituez-vous un capital retraite complémentaire pour demain tout en bénéficiant d avantages fiscaux dès aujourd hui.

S-PENSION. Constituez-vous un capital retraite complémentaire pour demain tout en bénéficiant d avantages fiscaux dès aujourd hui. S-PENSION Costituez-vous u capital retraite complémetaire pour demai tout e bééficiat d avatages fiscaux dès aujourd hui. Sommaire 1. Il est temps de predre l iitiative 4 2. Profitez dès aujourd hui des

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

LE LOGICIEL DE GESTION COMMERCIALE

LE LOGICIEL DE GESTION COMMERCIALE CIL GSTI CCIAL L LGICIL D GSTI CCIAL Le logiciel de gestion commerciale pour Windows dans une P, PI et artisans, permet d'éditer des devis, des bons de livraison, des factures normales et/ou d'avoirs,

Plus en détail

Étudier si une famille est une base

Étudier si une famille est une base Base raisonnée d exercices de mathématiqes (Braise) Méthodes et techniqes des exercices Étdier si ne famille est ne base Soit E n K-espace vectoriel. Comment décider si ne famille donnée de vecters de

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger Opératios bacaires avec l étrager Extrait des coditios bacaires au 1 er juillet Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : Frais d émissio de viremets e euros (3) vers l Espace écoomique

Plus en détail

Register your product and get support at www.philips.com/welcome 42PFH6309 42PFT6309 42PFT6309 47PFH6309 47PFT6309 47PFT6309 55PFH6309 55PFT6309

Register your product and get support at www.philips.com/welcome 42PFH6309 42PFT6309 42PFT6309 47PFH6309 47PFT6309 47PFT6309 55PFH6309 55PFT6309 o Sat LE TV l Rgist you pouct a gt suppot at.philips.co/lco fo a 42PFH6309 42PFT6309 42PFT6309 47PFH6309 47PFT6309 47PFT6309 55PFH6309 55PFT6309 Mo 'ploi l o Cotu fo 11.1 Aêt pogaé 39 11.2 Holog 39 11.3

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O Copilote de votre saté AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services FONGECFA-Trasport IPRIAC MUTUELLE D&O OREPA-Prévoyace

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais.

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais. Télé OPTIK Plus spectaculaire que jamais. Vivez toute la puissace de la télévisio sur IP grâce au réseau OPTIK 1 de TELUS et découvrez-e l extraordiaire potetiel. Télé OPTIK MC vous doe la parfaite maîtrise

Plus en détail

À travers deux grandes premières mondiales

À travers deux grandes premières mondiales Les éco-i ovatio s, le ouvel a e st at gi ue d ABG À travers deux grandes premières mondiales - éco-mfp, premier système d impression à encre effaçable - e-docstation, premier système d archivage intégré

Plus en détail

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech «La place du Manager Qualité dans les Organisations; Aujourd hui et Demain» [3mars 2009 ] - [Version n 1] Direction de l Organisation - LHD Allianz

Plus en détail

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS TIPI Titres Payables par Internet Un novea service por faciliter les paiements Un moyen de paiement adapté à la vie qotidienne TIPI :

Plus en détail

Sur les pas d Anne Morgan

Sur les pas d Anne Morgan S l pa d A Moga Bléao, V--A, Soo, Az-l-Châa, Co-l-Châa Edé pa la Coaé d Co d Val d l Al C-déov L CARD * a v d l A dévaé * Coé Aéa po l Régo Dévaé Ch a, Da vo dè l, vo dadz à qo bl o d CARD. J a oé alb

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/ Dans un manège tel que celui monté su la figue, quelle est la péiode de otation maximale que doit aoi le manège pou que les pesonnes ne glissent pas es le bas de la paoi si le coefficient de fiction ente

Plus en détail

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex Av, L Fy l l f L Fy C x b 8 L - BP 1 51 051 x l : 03 26 84 35 65 G g HX555. @fy-.f LE LOGEME À EIMS A I D É L -ê lg J y q Sl 7 % E, y, è v b l bg lg... v l q vbl -ê... L v bg l. Av v l COS v v, l l v v

Plus en détail

Vauréal - ERP catégories 1 à 5 avec sommeil

Vauréal - ERP catégories 1 à 5 avec sommeil Vauréal - EP catégories 1 à 5 avec sommeil 1ème Catégorie om désignation Adresse Type COPLEXE SPOTIF ACEL PAL avenue Gavroche X GYASE DES TOPETS avenue Louise ichel X LYCEE CAILLE CLADEL boulevard de l

Plus en détail

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement.

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement. Choix d ives i s s eme e cer iude 1 Chapire 1 Choix d ivesissemes e ceriude. Défiiio L es décisios d ivesissemes fo parie des décisios sraégiques de l erepris e. Le choix ere différes projes d ivesisseme

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X Exo7 Détermiats Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable T : pour

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

1 Mesure et intégrale

1 Mesure et intégrale 1 Mesure et itégrale 1.1 Tribu boréliee et foctios mesurables Soit =[a, b] u itervalle (le cas où b = ou a = est pas exclu) et F ue famille de sous-esembles de. OditqueF est ue tribu sur si les coditios

Plus en détail

Historique de la fibre optique Les fontaines lumineuses de l antiquité

Historique de la fibre optique Les fontaines lumineuses de l antiquité stoque de la fbe optque Les fotaes lumeuses de l atquté Pcpe de la popagato de la lumèe? Pcpe du gudage plaae (1 Dmeso) Se place e codto de éfleo totale A 1 A 1 Gae g Gae g M < c Cœu c M > c Cœu c Fute

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite Po u d o nne un é lan à vo te e taite ez a p é P aite t e e vot joud'hui dès au E N EN T TR RE E N NOOUUSS,, CC EESSTT FFAA CC I I LL EE DD EE SS EE O M M PP RR EE NN DDRRE E CC O Toutes les gaanties de

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

TD: Transformée de Fourier

TD: Transformée de Fourier TD: Transformée de Forier Définition + Soit ne fonction complee f de la variable réelle Si elle est de carré sommable, c est-à-dire si l intégrale f( d converge (on se reportera a cors de mathématiqes

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com t L C c c v d bgg l Pép pu d i Dg Véifi p u j é b d l m i Imp mil Kp th go D d l D C l d P Suêli Dmi d l Dgiè - RD612-34450 Vi u M 04 67 01 03 10 - ctct@dgi.cm www.dgi.cm [ Rmi d clé gti u plu td à 17h

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Procédure d installation d un terminal PYRESCOM TERMOD T4. 1.0 LDUN Version initiale 11/02/13

Procédure d installation d un terminal PYRESCOM TERMOD T4. 1.0 LDUN Version initiale 11/02/13 Badgs Pyrs 14/06/2013 Prédr d istallati d trial PYRESCOM TERMO T4 Csltz vtr Espa lits : http://www.spalits.brgr-lvralt.fr/ SUIVI ES MOIFICATIONS VERSION AUTEUR OBJET E LA MOIFICATION ATE 1.0 LUN Vrsi iitial

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie réale chroique Qu est-ce que cela veut dire pour moi? Natioal Kidey Disease Educatio Program La maladie réale chroique: l essetiel Vous avez été iformé(e) que vous êtes atteit(e) de la maladie

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

CIRCULAIRE N 02/04. Elle précise les méthodes de valorisation des titres de capital et des titres de créances contenus dans les actifs de l OPCVM.

CIRCULAIRE N 02/04. Elle précise les méthodes de valorisation des titres de capital et des titres de créances contenus dans les actifs de l OPCVM. Rabat, le 02 juillet 2004 CIRCULIRE N 02/04 RELTIVE UX CONDITIONS D ÉVLUTION DES VLEURS PPORTÉES À UN ORGNISME DE PLCEMENT COLLECTIF EN VLEURS MOBILIÈRES OU DÉTENUES PR LUI La pésente ciculaie vient en

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

Convergences 2/2 - le théorème du point fixe - Page 1 sur 9

Convergences 2/2 - le théorème du point fixe - Page 1 sur 9 Au sommaire : Suites extraites Le théorème de Bolzao-Weierstrass La preuve du théorème de Bolzao-Weierstrass3 Foctio K-cotractate4 Le théorème du poit fixe5 La preuve du théorème du poit fixe6 Utilisatios

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

Groslay - ERP catégories 1 à 5 avec sommeil

Groslay - ERP catégories 1 à 5 avec sommeil Groslay - EP catégories 1 à 5 avec sommeil 1ère Catégorie DECAHO avenue de la épublique AGASI BOAGE avenue de la épublique 2ème Catégorie JADIEIE JADIAD IED rue de Sarcelles 3ème Catégorie EGISE rue du

Plus en détail

Brevet Juin 2007 Liban Corrigé Page 1 sur 6

Brevet Juin 2007 Liban Corrigé Page 1 sur 6 Brevet Juin 007 Liban Corrigé Page 1 sur 6 Exercice 1 : 1) A = 500 (10 3 ),4 10 7 8 10 4 = 500 10 6 4 10 1 10 7 8 10 4 500 4 = 8 = 500 3 8 8 = 500 3 100 10 4 = 1500 10 0 + 4 = 1500 10 4 = 1,5 10 3 10 4

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

MECANIQUE QUANTIQUE Chapitre 3: Solutions stationnaires de l équation de Schrödinger

MECANIQUE QUANTIQUE Chapitre 3: Solutions stationnaires de l équation de Schrödinger MCANIQU QUANTIQU Capitre : Solutions stationnaires de l équation de Scrödinger Pr. M. ABD-FDI Université Moaed V-V Agdal Faculté des Sciences Départeent de Pysique Année universitaire 7-8 8 Filières SM-SMI

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail