Vers un déploiement de bornes de recharge dans la Somme. Alain WALLER, FDE 80.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vers un déploiement de bornes de recharge dans la Somme. Alain WALLER, FDE 80."

Transcription

1 Vers un déploiement de bornes de recharge dans la Somme. Alain WALLER, FDE 80.

2 1/ La Fédération Départementale d Énergie 771 communes, compétences : - Distribution d électricité - Distribution de gaz - Éclairage public - Réseau de chaleur - Conseil énergétique partagé - Communications électroniques - Infrastructures de charge véhicules électriques.

3 2/ Pourquoi la FDE 80 dans la Somme? - Un périmètre territoriale étendu - Des compétences proches ou liées : - Réseau électrique - Gestion de l éclairage public et de signalisations lumineuses - Achat d énergie - Une volonté de maîtriser l impact sur le réseau électrique - Un retour d expérience d autres syndicats d énergie (Vendée, Indre et Loire ) au travers de la FNCCR.

4 3/ Le schéma départemental - Partenariat financier et technique ADEME/Région/Département - Un comité de pilotage associant les partenaires financiers, représentants de collectivités, dont Amiens Métropole, concessionnaires électriques, concessionnaires automobiles, enseignants, chercheurs.

5 4 volets à cette étude confiée au groupement EXPLICIT / TRANSITEC / SAFÈGE / IDP : 1. Une information sur l intérêt du véhicule électrique et rechargeable et les actions en cours 2. Un diagnostic territorial et usages sur le territoire 3. Des données techniques : quantification développement véhicule électrique types de bornes et véhicules, fonctionnalités impact sur le réseau électrique : soutirage intégration smart grids 4. Une stratégie globale de déploiement : coût d investissement et de fonctionnement approche administrative et juridique priorisation et phasage.

6 VOLET 1 - Publics cibles Un public cible potentiellement très large pour le véhicule électrique Mais la question de la pertinence des bornes de recharge publiques est en partie dissociée du simple public cible Le déploiement d un réseau de bornes de recharge est destiné à encourager et promouvoir l utilisation d un véhicule électrique pour des usages essentiellement autres que les trajets quotidiens, à savoir des déplacements liés aux loisirs ou achats. Il peut s inscrire dans une stratégie globale de développement des VE ; Aide à l achat pour les entreprises et particuliers ; Aide à l installation d infrastructures de recharge à domicile.

7 Logique de déploiement géographique envisageable Pour les trajets quotidiens : Lieux majeurs d intermodalité (VP/TC ou covoiturage) Pôles d emplois (potentiel limité car difficile d aller au plus près du lieu de travail) Pôles d études supérieures (potentiel limité car difficile d aller au plus près du lieu d étude). Pour les trajets occasionnels : Grands pôles et équipements Zones commerciales Centre-ville Zones touristiques.

8 VOLET 2 : Diagnostic territorial Etat des lieux du parc de véhicules de la Somme Ménages ayant : 0 voiture 1 voiture 2 voitures ou plus % % % 81% des ménages possèdent une voiture Les ménages les moins motorisés (<80%) se situent dans les principales villes telles que Amiens et Abbeville Plus les communes sont éloignées de ces grandes villes, plus les ménages sont motorisés, atteignant des taux supérieurs à 95%

9 Etat des lieux du parc de parkings de la Somme Ménages ayant : 0 parking Au moins 1 parking % 60% 40% des ménages ne possèdent pas de parking Un des freins réside dans l accessibilité à un point de charge principal pour les ménages vivant en appartement et ne disposant pas de parking La solution consiste à installer des bornes publiques Zones prioritaires d intervention: Amiens, Abbeville, la baie de Somme où plus de 20% des ménages sont concernés.

10 Mobilité domicile-travail à l échelle du département Une extrême polarisation sur la ville d Amiens (70% des navettes départementales). Abbeville, seconde ville du département, se situe loin derrière avec seulement 5% des navettes Abbeville Attire 5% des navettes D/T Amiens Attire 70% des navettes D/T Même tendance sur les flux domicileétude (77% des navettes) Mobilité domicile-travail extracommunale interne à la Somme 4% 1% 3% Pas de transport Marche à pied Deux roues 93% Voiture. camion. fourgonnette Transports en commun Source : INSEE RGP 2011 (navettes D/T, flux > 100) L utilisation de la voiture est largement majoritaire pour les navettes extracommunales Une problématique de mobilité quotidienne très centrée sur Amiens et son agglomération

11 Nombre de véhicules Quantification du développement du véhicule électrique Objectifs de l exercice de scénarisation : estimer le parc automobile départemental, à l échelle communale et par type de véhicule, à l horizon 2020 et 2030 Modélisation d un scénario de type tendanciel ; s inspire de l exercice de prospective de l ADEME «Vision » Résultats de la scénarisation : Evolution des véhicules dans la Somme à horizon VOLET 3 Données techniques VHR Electricité Essence Diesel Les véhicules électriques et VHR se substituent progressivement au diesel et véhicules essence -

12 12 En VE dans la Somme, soit 2% VE + VHR = 5,5% du parc Les villes d Amiens et Abbeville auront plus de 1000 véhicules électriques En 2030 la tendance se conforte avec l équipement des communes alentour Essence Gazole Electricité VHR Total

13 Méthodologie de notation des communes Définition des critères et pondération Charge normale Pondération Charge rapide Une séquence de croisement de couches (10 critères) Couche 1: Démographie Critère 1 : Population Critère 2 : Dynamisme démographique Couche 2: Organisation des transports Critère 3 : Périmètre de Transport Urbain Critère 4 : Lieux d intermodalité Couche 3: Usages Critère 5 : Présence de pôles d emplois Critère 6: Présence d équipements économiques structurants Critère 7 : Présence de zones commerciales Critère 8 : Présence de zones touristiques Couche 4: Equipements des ménages Critère 9 : Part d habitat collectif sans espace de stationnement Couche 5 : Infrastructures routières Critère 10: Fréquentation du réseau routier

14 Études des technologies de recharges actuelles Le temps de charge: La charge du véhicule électrique au lieu de travail: Adapté aux trajets travail-domicile Temps de charge complet long : 8h Borne de type «normale» La charge en parking public ou en voirie : La charge publique de la voiture électrique sera le principal mode de charge pour les citadins ne disposant pas de parking privatif. Temps de charge complet long : 8h. Borne de type «normale» La charge pendant les achats ou loisirs : Les parkings de supermarchés, de restaurants ou de cinémas Temps de charge moyen à court : 2-4h Borne de type «accélérée» La charge de la voiture électrique en station-service. L objectif de ces stations est de recharger 80% de la batterie en 20 minutes temps de charge complet court < 1 heure Borne de type «rapide».

15 Proposition de maillage communal :

16 Projet : 186 bornes accélérées : Dont 22 en 22 kva Et 164 en 7 Kva.

17 Impacts sur le réseau Hypothèses à l horizon utilisateurs dans la Somme Une utilisation différente selon le lieu de recharge : Lieu de stationnement Lieu de recharge principal Lieu de recharge secondaire Privé (maison / travail) 90% 4,7% Parking public 0% 0,3% Voirie 0% 4,8% Rapide 0% 0,2% Prise à domicile Parking public ou voirie Puissance: 3 kva Puissance: 3kVA Temps de charge: max 6h 20% des bornes 18h-20h: secondaires 50% des utilisateurs Temps de charge: sont branchés max 4h à 50% la maison de charge au moment 1 du utilisation branchement par jour 1,5 utilisations par jour Prise au travail Parking public ou voirie Puissance: 7 kva Puissance: 7 kva Temps de charge: 51% des bornes max 4 h Recharge secondaires 1,5 rapide Temps de utilisations sur lieu dédié charge: max 1,7h Puissance: 50% par de jour 43 kva charge au moment Temps de charge: 0,25h du branchement 6 utilisations par jour 3 utilisations par jour Prise au travail Parking public ou voirie Puissance: Puissance: 3 23kVA kva Temps 28% des de charge: bornes max 6 h 10h-12h: secondaires 20% des utilisateurs Temps de charge: sont branchés max 0,5h 1,550% utilisations de charge par au jour moment du branchement 4 utilisations par jour

18 Impacts sur le réseau Puissance maximale au pic (toutes les bornes du département se chargeant en même temps): 26 MW 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 13% 8% 66% Point de charge lieu dédiée (rapide) Point de charge FDE (accélérée) Point de charge FDE (accélérée) Point de charge FDE (normale) Point de charge existant parking (accélérée) Point de charge existant parking (accélérée) Point de charge existant parking (normale) Point de charge au travail (accélérée) Point de charge au travail (normale) Point de charge à domicile (normale) 0% Répartition de la puissance maximale au pic par type de borne

19 Puissance (KW) Impacts sur le réseau Puissance théorique appelée des bornes toutes communes (Schémas FDE + particuliers + parkings publics existants) Recharge principale: Pic de consommation du soir

20 Puissance (KW) Impacts sur le réseau Puissance théorique appelée des bornes toutes communes (Schémas FDE + particuliers + parkings publics existants) Courbe de charge nocturne lissée à KW

21 Production d électricité d origine renouvelable Etat des lieux Filière Biomasse Eolien Hydrauliqu e Solaire Puissance installée en MW 5,8 709,9 0,08 13,6 3 installations dans les communes de : Amiens (2,83 MW) Boves (1,9 MW) Nurlu (1,02 MW) 302 éoliennes d une puissance moyenne de 2,3 MW, dont les grands parcs de : Bougainville : 6 tubines, 12MW Chépy : 2 turbines, 4 MW Fond de Fresne : 5 turbines, 10 MW Maisnières 1 : 12 turbines, 24 MW Monts Bergeron 2 : 11 turbines, 22 MW Nibas : 6 turbines, 12 MW D après Ademe Parcs éolien de Picardie + de installations d une puissance moyenne unitaire d environ 10KW 1 unité de 75 KW à Gamaches sur le Bresle

22 00:00 01:00 02:00 03:00 04:00 05:00 06:00 07:00 08:00 09:00 10:00 11:00 12:00 13:00 14:00 15:00 16:00 17:00 18:00 19:00 20:00 21:00 22:00 23:00 Puissance disponible en MW Courbe de puissance (en MW) EnR Electrique 350 Echelle départementale Puissance éolien Puissance Solaire Puissance biomasse Heures UTC

23 VOLET 4 Stratégie globale Coût d investissement : HT par borne soit HT au total. Exemple d aménagement de voirie lié à l installation d une borne

24 Coût de fonctionnement : On retient un coût moyen de par an par borne : borne normale/accélérée : par an service payant avec interopérabilité

25 Financement des bornes (prévisionnel) : 50 % ADEME 30 % Commune (ou Communauté de Communes) 20 % FDE 80 Soit par borne pour la commune Déploiement prévisionnel : À partir de 2016.

26 Merci de votre attention.

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Dossier de presse Carcassonne, le 5 février 2015 Maître d Ouvrage : SYADEN (Syndicat

Plus en détail

Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre

Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre Syndicat Départemental d Energie et d Equipement du Finistère Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre 24 JUIN 2014 SOMMAIRE Le SDEF Le marché de l électromobilité

Plus en détail

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Sdem50 Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Un peu d histoire Les prémices du véhicule électrique

Plus en détail

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Tout d abord, nous vous remercions d avoir associé ERDF à l établissement de ce SRCAE, dans le cadre des ateliers

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST «Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST Les dispositifs de soutien au développement des énergies renouvelables électriques Les dispositifs présents et futurs

Plus en détail

Problématique de la recharge des véhicules rechargeables (VE-VHR) Forum de la CRE. Infrastructure de charge vente de l énergie. Mardi 12 octobre 2010

Problématique de la recharge des véhicules rechargeables (VE-VHR) Forum de la CRE. Infrastructure de charge vente de l énergie. Mardi 12 octobre 2010 Problématique de la recharge des véhicules rechargeables (VE-VHR) Infrastructure de charge vente de l énergie Forum de la CRE Mardi 12 octobre 2010 Gilles Jehan 1 - Direction des Transports et Véhicules

Plus en détail

Schéma de cohérence régional de déploiement de bornes de charge à l échelle de la Bourgogne

Schéma de cohérence régional de déploiement de bornes de charge à l échelle de la Bourgogne Schéma de cohérence régional de déploiement de bornes de charge à l échelle de la Bourgogne Janvier 2015 Sommaire 1. Préambule... 5 1.1. Principes et objectifs de la mission... 5 1.2. Objet du document...

Plus en détail

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Le protocole de Kyoto: (1997) Réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le Facteur

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Mai 2015 SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Contexte L Etat s est positionné en faveur du véhicule électrique suite notamment

Plus en détail

PLAN D'ACTION BILAN CARBONE EPINAY SUR SEINE

PLAN D'ACTION BILAN CARBONE EPINAY SUR SEINE Plan d'actions POSTE N ACTIVITE ACTION PLAN D'ACTION BILAN CARBONE EPINAY SUR SEINE MOYENS HUMAINS MOYENS FINANCIERS DELAIS NIVEAU 2011 en tco 2e HYPOTHESE DE REDUCTION POTENTIEL DE REDUCTION DU POSTE

Plus en détail

Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France

Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France Ateliers de prospective Contrainte énergétique et adaptations urbaines en Ile-de-France Les activités économiques productrices et consommatrices d énergie Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France

Plus en détail

Evolution du coût de l énergie

Evolution du coût de l énergie 1 Sébastien Kraft / Pierre Guilpain Kovalence/ Symbioz s.kraft@kovalence.fr/ p.guilpain@symbioz-energie.fr 2 passées Evolution du coût de l énergie 3 Evolution Evolution Prix complet pour 100 kwh moyenne

Plus en détail

Quelle infrastructure de recharge pour une Agglomération de 500 000 habitants?

Quelle infrastructure de recharge pour une Agglomération de 500 000 habitants? LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD 1STI2D Enseignement transversal Quelle infrastructure de recharge pour une Agglomération de 500 000 habitants? Thème SOCIETE ET DEVELOPPEMENT DURABLE Objectifs de formation.

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

Construire la ville numérique durable

Construire la ville numérique durable Construire la ville numérique durable Retour d expérience en Nord Pas-de-Calais Séminaire «L aménagement numérique en Vaucluse, le rôle des documents d urbanisme» Avignon, le jeudi 26 novembre 2015 Laurent

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

DEPLOIEMENT DE BORNES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES. sur le département du Calvados

DEPLOIEMENT DE BORNES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES. sur le département du Calvados DEPLOIEMENT DE BORNES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES sur le département du Calvados Comité Syndical Jeudi 12 décembre 2013 Page 37 Sommaire Le projet de déploiement de bornes de recharge en 5 points

Plus en détail

ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE. 25 Novembre 2009

ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE. 25 Novembre 2009 ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA FORMATION LIÉS À L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE 25 Novembre 2009 Le contexte de la démarche Le bâtiment, un secteur concerné de façon

Plus en détail

Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM

Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM ORDRE DU JOUR 1. Rappel des missions et du rôle du Pays 2. Désignation d un secrétaire de séance 3. Mobilité électrique Qu est-ce que la mobilité électrique

Plus en détail

Contrat de développement territorial commun Sud Bourgogne 2007-2013. Fiche Action N 7. Une offre de transport développée, optimisée et durable

Contrat de développement territorial commun Sud Bourgogne 2007-2013. Fiche Action N 7. Une offre de transport développée, optimisée et durable Contrat de développement territorial commun Sud Bourgogne 2007-203 Programme d'action pluriannuel Fiche Action N 7 Une offre de transport développée, optimisée et durable Référence à l Axe de la Charte

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

Document d Aménagement Commercial. Approuvé par le Comité Syndical du 6 janvier 2014

Document d Aménagement Commercial. Approuvé par le Comité Syndical du 6 janvier 2014 Document d Aménagement Commercial Approuvé par le Comité Syndical du 6 janvier 2014 1. GRANDS ENJEUX DE L AMENAGEMENT COMMERCIAL DU PAYS DU CALAISIS. > A l échelle de l ensemble du territoire du Pays,

Plus en détail

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement.

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement. Sommaire introduction 1) éléments de contexte 2) état des lieux 3) enjeux du projet 4) programme 5) scénarios d aménagement 6) calendrier 7) prochaine réunion publique Introduction : politique de restructuration

Plus en détail

SCHEMA DE COHERENCE REGIONAL DE DEPLOIEMENT DES BORNES DE CHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES AVIS

SCHEMA DE COHERENCE REGIONAL DE DEPLOIEMENT DES BORNES DE CHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES AVIS SCHEMA DE COHERENCE REGIONAL DE DEPLOIEMENT DES BORNES DE CHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES AVIS présenté par Marc LEURETTE COMMISSION N 3 Infrastructures de transport, environnement, énergies SEANCE PLENIERE

Plus en détail

RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012

RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012 RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012 Partie 1 : diagnostic croisé de l offre et de la demande commerciale Offre commerciale existante par commune : des rayonnements très différents Augmentation dynamique du nombre

Plus en détail

La voiture électrique en débat

La voiture électrique en débat Source : http://www.sortirdunucleaire.org/la-voiture-electrique-en-debat Réseau Sortir du nucléaire > Informez vous > Revue "Sortir du nucléaire" > Sortir du nucléaire n 63 > La voiture électrique en débat

Plus en détail

22 septembre FORUM TEPOS

22 septembre FORUM TEPOS 22 septembre FORUM TEPOS ORDRE DU JOUR Introduction : Jérôme Fauconnier 1. Les grandes lignes du diagnostic 2. La stratégie TEPOS Echanges 3. Les actions en cours Echanges autour du buffet LE DIAGNOSTIC

Plus en détail

P a g e 1 P a g e 2 P a g e 3 - - - - P a g e 4 P a g e 5 P a g e 6 P a g e 7 P a g e 8 P a g e 9 P a g e 10 - - - P a g e 11 - P a g e 12 P a g e 13 P a g e 14 P a g e 15 P a g e 16 P a g e 17 P a g e

Plus en détail

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN EN 2014, EDF A VERSÉ 22,5 MILLIONS D EUROS AU FONDS DE SOLIDARITÉ LOGEMENT, ET 195 000 FAMILLES ONT BÉNÉFICIÉ D UNE AIDE. 56 250 COLLECTIVITÉS CLIENTES D EDF 1 000 INTERLOCUTEURS A L ECOUTE 380 CONSEILLERS

Plus en détail

LE SERVICE DE LOCATION DE VAE DE GRAND POITIERS

LE SERVICE DE LOCATION DE VAE DE GRAND POITIERS S. RIOLAND Grand Poitiers 6 Octobre 11 LE SERVICE DE LOCATION DE VAE Enjeux, offre, résultats et perspectives PRESENTATION DE CAP sur le Vélo: Un service de location longue durée de Grand Poitiers créé

Plus en détail

Mise en place d'un service d'autopartage à Pantin Étude de pertinence sur les bords du Canal de l'ourcq

Mise en place d'un service d'autopartage à Pantin Étude de pertinence sur les bords du Canal de l'ourcq Mise en place d'un service d'autopartage à Pantin Étude de pertinence sur les bords du Canal de l'ourcq DPCV - DVD - Pôle déplacements 23 avril 2012 Mise en place d'un service d'autopartage sur les bords

Plus en détail

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Grégory JARRY Chargé de mission Smart grids Commission de régulation de l énergie Journée technologique "Stockage de l énergie

Plus en détail

Infrastructure publique liée à la mobilité électrique

Infrastructure publique liée à la mobilité électrique Infrastructure publique liée à la mobilité électrique Règlement grand-ducal du 3 décembre 2015 relatif à l'infrastructure publique liée à la mobilité électrique. Règlement grand-ducal du 3 décembre 2015

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 1 Présentation de l USEDA 2 L USEDA au 30 juin 2015 L USEDA : 801 communes regroupant

Plus en détail

Infrastructures e-mobilité. Vignette éco-courant. Service d électricité de la ville de Zurich. Daniel Müller 20. September 2012

Infrastructures e-mobilité. Vignette éco-courant. Service d électricité de la ville de Zurich. Daniel Müller 20. September 2012 Infrastructures e-mobilité. Vignette éco-courant. Service d électricité de la ville de Zurich. Daniel Müller 20. September 2012 Sommaire. Qui est ewz? Pourquoi la mobilité électrique? Besoins en infrastructures

Plus en détail

PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES

PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES Sommaire I Les ressources Energétiques... 3 I.1. Positionnement de la thématique par rapport au SCoT... 3 I.2. Documents et objectifs de référence...

Plus en détail

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Problématique : Depuis 2004, on observe une perte de dynamisme commercial sur le secteur de l Intra-Muros avec une augmentation du nombre

Plus en détail

Collège Avril 2015. Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes

Collège Avril 2015. Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes Collège Avril 2015 Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes Contexte et enjeux Les enjeux du véhicule électrique sont multiples : Réduire

Plus en détail

LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique

LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique Lignes de partage entre les crédits FEADER LEADER et les autres crédits Européens : PO FEDER FSE et FEADER «droit commun» notamment 1 Principes

Plus en détail

Rencontres AIRAL. Le développement de Transports Urbains dans l agglomération Lyonnaise. Jeudi 30 novembre 2011 Bernard Rivalta, Président du SYTRAL

Rencontres AIRAL. Le développement de Transports Urbains dans l agglomération Lyonnaise. Jeudi 30 novembre 2011 Bernard Rivalta, Président du SYTRAL syndicat mixte des transports pour le Rhône et l agglomération lyonnaise Rencontres AIRAL Le développement de Transports Urbains dans l agglomération Lyonnaise Jeudi 30 novembre 2011 Bernard Rivalta, Président

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Grand Douaisis 29 novembre 2013 La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Eléments de cadrage Mars 2013 Eléments de cadrage Le Pays de Saint-Omer : Une

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque

Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque Cabinet Hexa Ingénierie F. Mabille: Direction Energie Intervenants : Pascal FOURMEAU Geoffrey DOUCHAIN Valentin GEVREY SOMMAIRE

Plus en détail

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz.

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz. Les Smart Grids A l heure où la gestion centralisée et unidirectionnelle 1 des réseaux de distribution d électricité montre ses limites et où les nouveaux projets prennent en compte la dimension quartier,

Plus en détail

A05 : La collaboration entre les AODE et les collectivités en charge de l urbanisme pour une planification performante

A05 : La collaboration entre les AODE et les collectivités en charge de l urbanisme pour une planification performante A05 : La collaboration entre les AODE et les collectivités en charge de l urbanisme pour une planification performante Intervenants : Patrick Villalon, SyDEV Christophe Ferragne, SIEL Daniel Belon, FNCCR

Plus en détail

Autoconsommation photovoltaïque

Autoconsommation photovoltaïque Autoconsommation photovoltaïque André JOFFRE Energivie 25-10-2013 Autoconsommation 2 Évolution des prix d achat de l électricité réseau La fin des tarifs électriques réglementés est programmée pour 2015

Plus en détail

Vers la Métropole apaisée. Ce qui va changer à Grenoble. Contact Presse Service presse presse@grenoble.fr Loubna Bouhrizi 04.76.76.39.

Vers la Métropole apaisée. Ce qui va changer à Grenoble. Contact Presse Service presse presse@grenoble.fr Loubna Bouhrizi 04.76.76.39. Vers la Métropole apaisée Ce qui va changer à Grenoble Contact Presse Service presse presse@grenoble.fr Loubna Bouhrizi 04.76.76.39.24 1 Crédit : Philippe Mouche 2 Edito d Eric Piolle, Maire de Grenoble

Plus en détail

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché Nombre de résidences secondaires par commune en 2006 5 000 à 30 241 (73) 1 000 à 5 000 (325) 100 à 1 000 (3588) 30 à 0à 100 (9811) 30 (22816) Évaluation de l impact économique des résidences secondaires

Plus en détail

13 ème Conférence bretonne de l énergie. le 25 juin 2014 à RENNES

13 ème Conférence bretonne de l énergie. le 25 juin 2014 à RENNES 13 ème Conférence bretonne de l énergie le 25 juin 2014 à RENNES 1 1. Introduction 2. Bilan électrique et panorama énergétique 3. Brochure «Les moyens de production d énergie électriques et thermiques»

Plus en détail

RISQUE ROUTIER ET DÉPLACEMENTS PROFESSIONNELS. 13 Octobre 2015 ebilliard@carsat-ra.fr sylvain.quipourt@carsat-bfc.fr

RISQUE ROUTIER ET DÉPLACEMENTS PROFESSIONNELS. 13 Octobre 2015 ebilliard@carsat-ra.fr sylvain.quipourt@carsat-bfc.fr RISQUE ROUTIER ET DÉPLACEMENTS PROFESSIONNELS 13 Octobre 2015 ebilliard@carsat-ra.fr sylvain.quipourt@carsat-bfc.fr DÉROULÉ Présentation et missions de la Carsat Obligations réglementaires Définitions

Plus en détail

Schéma départemental de déploiement d une infrastructure de recharge de véhicules électriques en Vendée. 21 Juin 2013

Schéma départemental de déploiement d une infrastructure de recharge de véhicules électriques en Vendée. 21 Juin 2013 Schéma départemental de déploiement d une infrastructure de recharge de véhicules électriques en Vendée 21 Juin 2013 1 Préambule Le développement à grande échelle du véhicule électrique en France nécessite

Plus en détail

Loi Transition Énergétique pour la croissance verte

Loi Transition Énergétique pour la croissance verte Loi Transition Énergétique pour la croissance verte (n 2015-992 du 17 Août 2015 J.O. 18/08/2015) Une opportunité pour l'économie Aveyronnaise CCI AVEYRON DREAL Midi-Pyrénées DDT de l'aveyron www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL

Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Aide à la décision pour les politiques de mobilité : recherche et besoins des collectivités Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire

Plus en détail

Les paramètres clés des déplacements professionnels

Les paramètres clés des déplacements professionnels Les paramètres clés des déplacements professionnels 9 Les déplacements professionnels Les déplacements professionnels des répondants sont effectués à 70 % via des véhicules légers (véhicule personnel ou

Plus en détail

Pourquoi cette démarche?

Pourquoi cette démarche? Pourquoi cette démarche? Synthèse des constats Convergence vers le cœur d agglomération de flux de plus en plus dispersés + Incitation à l usage privilégié de la voiture + Multiplication des nuisances

Plus en détail

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Améliorer la fluidité du trafic et la sécurité Mieux s orienter dans la ville Favoriser les transports en

Plus en détail

Appel à projets «ELECTROMOBILITE»

Appel à projets «ELECTROMOBILITE» Appel à projets «ELECTROMOBILITE» 1 CONTEXTE ET ENJEUX Depuis 2004, l'excellence environnementale est une priorité de la Région Poitou-Charentes qui se traduit au travers des secteurs d'actions prioritaires

Plus en détail

Atelier Climat Ville de Lyon Conseils de quartier «S adapter» 19 novembre 2013

Atelier Climat Ville de Lyon Conseils de quartier «S adapter» 19 novembre 2013 Atelier Climat Ville de Lyon Conseils de quartier «S adapter» 19 novembre 2013 Changement climatique Quel phénomène n est pas lié au changement climatique? A) La montée des eaux B) Les tsunamis C) La disparition

Plus en détail

Importance de la normalisation pour les Véhicules Electriques

Importance de la normalisation pour les Véhicules Electriques Importance de la normalisation pour les Véhicules Electriques Igor DEMAY Président du Groupe Stratégique de Coordination «Véhicules Décarbonés» Président de l ISO/TC 22 «Véhicules routiers» 22 novembre

Plus en détail

économies (durables) LA NOUVELLE STATION SERVICE GREEN UP Rencontres d Affaires «Economies d énergie» ESTER Limoges Technopôle 2 mai 2013

économies (durables) LA NOUVELLE STATION SERVICE GREEN UP Rencontres d Affaires «Economies d énergie» ESTER Limoges Technopôle 2 mai 2013 1 LA NOUVELLE STATION SERVICE économies (durables) GREEN UP SOLUTIONS DE RECHARGE POUR VÉHICULE ÉLECTRIQUE OU HYBRIDE RECHARGEABLE Rencontres d Affaires «Economies d énergie» ESTER Limoges Technopôle 2

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Les déplacements des salariés de la Presqu'île : Synthèse de l enquête réalisée auprès de 1200 salariés Résumé Les enjeux et objectifs de la

Plus en détail

Co-construction des pistes d action :

Co-construction des pistes d action : Co-construction des pistes d action : 1. Définir des critères précis et adaptés d une «bonne» desserte en transports en commun d une commune : - Couverture du territoire en transport en commun : la couverture

Plus en détail

Démarche de mise en œuvre Territoire Touristique Adapté support du label national Destination pour tous

Démarche de mise en œuvre Territoire Touristique Adapté support du label national Destination pour tous Démarche de mise en œuvre Territoire Touristique Adapté support du label national Destination pour tous PROCEDURE HERAULT TOURISME Mars 2012 Maison du Tourisme, av. des Moulins, 34184 Montpellier Cedex

Plus en détail

L. Ménari : responsable projets MH2 l.menari@mh2.fr. Mission Hydrogène

L. Ménari : responsable projets MH2 l.menari@mh2.fr. Mission Hydrogène L. Ménari : responsable projets MH2 l.menari@mh2.fr Mission Hydrogène Sommaire I. Présentation de la Mission Hydrogène II. Les projets de la Mission Hydrogène III. Les projets en Pays de La Loire I -Présentation

Plus en détail

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique 10 avril 2013 ROGER Marie-Christine Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation de la construction DGALN/DHUP/QC Le contexte

Plus en détail

Inauguration de la plateforme de Recherche & Développement Solaire et Stockage de l Energie par les technologies hydrogène - MYRTE

Inauguration de la plateforme de Recherche & Développement Solaire et Stockage de l Energie par les technologies hydrogène - MYRTE Inauguration de la plateforme de Recherche & Développement Solaire et Stockage de l Energie par les technologies hydrogène - MYRTE Lundi 9 janvier 2012, à Ajaccio au centre de recherches scientifiques

Plus en détail

Inauguration d une station Electra à Cassis

Inauguration d une station Electra à Cassis Dossier de presse Inauguration d une station Electra à Cassis Les stations Electra de MPM sont des infrastructures de recharge pour la mobilité électrique Vendredi 5 juin à 10h30, à Cassis www.station-electra.fr

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés.

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Rhône-Alpes 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

DELIBERATION N CR 14-14

DELIBERATION N CR 14-14 1 DELIBERATION N DU 13 FEVRIER 2014 POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DES NOUVEAUX VEHICULES URBAINS LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU Le Code Général de Collectivités Territoriales et

Plus en détail

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la «POUR DES VILLES INTELLIGENTES ET AGRÉABLES À VIVRE» NOTRE VISION DE LA SMART CITY Les collectivités locales et aménageurs sont confrontés à de nouveaux enjeux dans l aménagement durable de leurs territoires.

Plus en détail

Signature conventions de partenariat : Plan de développement des véhicules électriques

Signature conventions de partenariat : Plan de développement des véhicules électriques Signature conventions de partenariat : Plan de développement des véhicules électriques 1 Expérimentation : Plan de développement des véhicules électriques L expérimentation du déploiement d infrastructures

Plus en détail

LE RÉSEAU ALTERBASE Les Rencontres du SIEDS du 6 au 16 Octobre 2014

LE RÉSEAU ALTERBASE Les Rencontres du SIEDS du 6 au 16 Octobre 2014 LE RÉSEAU ALTERBASE Les Rencontres du SIEDS du 6 au 16 Octobre 2014 Présentation du projet ALTERBASE L offre commerciale ALTERBASE Séolis fournisseur d énergie responsable engagé dans la voie du développement

Plus en détail

Compte rendu de la réunion «Schéma de cohérence des Energies»

Compte rendu de la réunion «Schéma de cohérence des Energies» Compte rendu de la réunion «Schéma de cohérence des Energies» Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Barcelonnette, le 26 février 2007 Présents : Espoir BOUVIER (SEDATE Région PACA), Emmanuelle CAMOIN (ADEME),

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

Les ateliers du développement durable Les financements européens

Les ateliers du développement durable Les financements européens Les ateliers du développement durable Les financements européens 1 er juin 2010 Hôtel de département de l Essonne NB - La présente fiche de synthèse a été élaborée par les services du Conseil général de

Plus en détail

Plateforme d écomobilité partagée

Plateforme d écomobilité partagée Plateforme d écomobilité partagée Prix obtenus : Innovation Habitat Social 2015 Trophée des territoires électromobiles 2014 Trophée de l innovation publique 2014 Grand Prix de la Région Capitale «Smart

Plus en détail

MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements. Casablanca. Mercredi 1 er juin 2011

MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements. Casablanca. Mercredi 1 er juin 2011 Le Maroc et l investissement durable MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements durables en Méditerranée? Casablanca Mercredi 1 er juin 2011 L Agence Marocaine de Développement

Plus en détail

PROTOCOLE ÉTUDES DU PLAN DE MOBILITÉ DE L ENTREPRISE X

PROTOCOLE ÉTUDES DU PLAN DE MOBILITÉ DE L ENTREPRISE X Logo de l Entreprise PROTOCOLE RELATIF AUX ÉTUDES DU PLAN DE MOBILITÉ DE L ENTREPRISE X Page 1/8 SOMMAIRE Article 1. Objet du protocole 4 Article 2. Durée 4 Article 3. Engagements généraux 4 3.1. De NANTES

Plus en détail

Conférence Régionale pour la Transition Energétique

Conférence Régionale pour la Transition Energétique Conférence Régionale pour la Transition Energétique Provence-Alpes-Côte d Azur 20 Janvier 2014 Hôtel de Région Introduction M. Michel VAUZELLE Président de la Région Provence-Alpes-Côte d Azur M. Michel

Plus en détail

MOBILITE ET PATRIMOINE. Déplacements doux Strasbourg. 05 27 novembre 2014

MOBILITE ET PATRIMOINE. Déplacements doux Strasbourg. 05 27 novembre 2014 MOBILITE ET PATRIMOINE Déplacements doux Strasbourg 05 27 novembre 2014 Ville et Communauté urbaine de Strasbourg Ville de Strasbourg: 264 000 habitants Communauté urbaine: 28 communes (306 km²) 456 000

Plus en détail

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers L environnement socio-écoomique Les marchés de la mobilité Perspectives d évolution Questions clés IDDRIM Réunion du Comité prospective

Plus en détail

Présentation de l Atlas des pratiques de déplacement 29 janvier 2014

Présentation de l Atlas des pratiques de déplacement 29 janvier 2014 Enquête Déplacements Grand Territoire CLERMONT VAL D ALLIER Présentation de l Atlas des pratiques de déplacement 29 janvier 2014 1 Une photographie des pratiques de déplacement Réalisée tous les 10 ans,

Plus en détail

Roulez propre et régional

Roulez propre et régional Roulez propre et régional LA MOBILITé électrique GAGNE DU TERRAIN L énergie électrique, chacun de nous l exige partout et à chaque instant. Aujourd hui, il est impensable d imaginer nos activités quotidiennes

Plus en détail

La cogénération biomasse de petite puissance avec la technologie des machines à

La cogénération biomasse de petite puissance avec la technologie des machines à La cogénération biomasse de petite puissance avec la technologie des machines à cycle organique de Rankine ORC 5 Décembre Gilles David ENERTIME 62/64 rue Jean Jaurès 92800 Puteaux 01 75 43 15 40 www.enertime.com

Plus en détail

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon.

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon. 3ème rencontre des agences d urbanisme de l espace Rhin-Rhône 25 juin 2013 Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway

Plus en détail

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Introduction Le SRCAE : document stratégique régional Il fixe les grandes orientations stratégiques de

Plus en détail

Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants :

Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants : Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants : Christophe FERRAGNE, responsable du service «Electrification Equipements et Communications Electroniques» SOMMAIRE

Plus en détail

La Ville de Colmar et l Environnement

La Ville de Colmar et l Environnement COLMAR VILLE VERTE La Ville de Colmar et l Environnement LA VILLE ET L ENVIRONNEMENT La Ville de Colmar est engagée de longue date dans le développement durable avec notamment l élaboration d une Charte

Plus en détail

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Rapporteur : M. Jean-Claude ROY, Vice-Président AVIS Bureau Validation du Vice-Président

Plus en détail

Polititques énergétiques locales : Consommer, produire, gérer, g. Les compétences optionnelles «Energies» - SIEL 42

Polititques énergétiques locales : Consommer, produire, gérer, g. Les compétences optionnelles «Energies» - SIEL 42 jeudi 30 avril 2009 Polititques énergétiques locales : Consommer, produire, gérer, g inciter Les compétences optionnelles «Energies» - SIEL 42 Philippe DURIEU DGA durieu@siel42.fr Gérard SAVATIER Responsable

Plus en détail

Création d une chaufferie

Création d une chaufferie Création d une chaufferie bois avec réseau de chaleur Ville de Bayonne - Direction du Patrimoine ti i Immobilier - Service Etudes Un projet de développement durable Inscrit dans une démarche globale menée

Plus en détail

PROGRAMME «CITE DES ÉNERGIES» JOURNEE DU 12 DÉCEMBRE 2012. 4500 salariés 550 M /an 500 brevets/an 49* Start up DRT/ CEA TECH.

PROGRAMME «CITE DES ÉNERGIES» JOURNEE DU 12 DÉCEMBRE 2012. 4500 salariés 550 M /an 500 brevets/an 49* Start up DRT/ CEA TECH. PROGRAMME «CITE DES ÉNERGIES» JOURNEE DU 12 DÉCEMBRE 2012 4500 salariés 550 M /an 500 brevets/an 49* Start up * Depuis 2000 DRT/ CEA TECH 2 1 Recherche Fondamentale Publications «4 P» eloppement Industriel

Plus en détail

Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ

Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ Michael Koller, responsable de gestion technologique, 31 mai 2016, Powertage 2016 Programme I. Laboratoire Smart Grid d EKZ II. Batterie

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique Le 16 avril 2015 Consultation publique de la Commission de régulation de l énergie relative à la création d une prestation annexe réalisée à titre exclusif par les gestionnaires de

Plus en détail