,/, Cette communication ne peut etre citee qu'avec l'autorisation prealable des auteurs.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ",/, Cette communication ne peut etre citee qu'avec l'autorisation prealable des auteurs."

Transcription

1 ,/, Cette cmmunicatin ne peut etre citee qu'avec l'autrisatin prealable des auteurs. Cnseil Internatinal pur l'explratin de la Mer C.H. 1974;13 : \, Cmite des Engins et du Cmprtement Seuils de Taxie et de Tetanie des Bars, des }1ulets et des Sardines dans un champ electrique impulsinnel unifrme par N. Diner et R. Le Men * Depuis plusieurs annees, un systeme de peche par l~~iere, champ electrique et pmpe, est etudie a l'institut Scientifique et Technique des Peches Haritimes (I.S.T.P.H.) avec la cllabrat in financiere du Centre Natinal pur l'explitatin des Oceans (CNEXO.). La presente cmmunic~tin rend cmpte d'une partie des etudes des c~prtemcnts des pissns marins sumis a un champ electrique impulsinnel la determinatin des seuils de taxie et de tetanie. Methde Les seuils de taxie et de tetanie nt ete mesures en champ electrique unifnne dans une rigle a sectin cnstante (0,10 m X 0,10 m) lngue de 1,50 m. L'alimentatin electrique de ce bac etait as3uree par un generateur impulsinnel, delivrant sn energie sus la frme de signaux rectangulaires, dnt n puvait faire varier la frequence de 10 a 200 Hz et la duree de 0,1 a 10 ms. La tensin-crete des signaux etait reglable par plts u cntinument de 0 a 110 v. * N. Diner et R. Le Men I..ST.P.H. La N~ - Rute de la Jnelierc B. P Hantes Cedex - (France).0./...

2 , '.) Les cxperiences n'nt ete effectuees que sur des pissns bien adaptes a la vie cn aquarium. Afin d'climiner le facteur taille, des lts dc pissns de meme lngucur nt ete selecticnnes pur ce travail. Pur chaque espece, les experiences nt ete realisecs a temperature et salinitc pratiquemcnt cnstantes. Le seuil de taxie crrespnd a la valeur minimale du gradient de ptentiel capable de declencher des rcactins natatires ccrcitives suffisamment sutenues pur bliger le pissn a traverser la rigle. Au cntraire, le seuil de tetanie est la valeur minimale du gradient de ptentiel capable d'immbiliser le pissn par raideur tctanique a la mise sus tensin de la rigle. Ces seuils nt ete determines en augmentant systematiquement la tensin jusqu'a l'btentin de la taxie u de la 'tetanie seln les cas etudies. Pendant les reglages de tensin, la rigle etait mise hrs circuit et le pissn se truvait alrs au reps. a) Bars - Dicentrarchus labrax (L.) Les seui1.s de taxie et dc tetanie nt ete determines pur 5 frequences : 12, Hz, et pur 5 durees d'impulsins : 0,25-0, ms. La temperature et la resistivite de l'eau avaient pur valeurs myennes 10,7 C et 25,8f1.cm. Les bars selectinnes pur ce travail mesuraient 18 cm (: 0,5 cm) et 4 pissns differents nt ete etudies pur chaque stimulus. Les resultats myens btenus snt representes sur la figure 1. A 12,5 Hz les reactins snt trp peu marquees pmtr puvir en tenir cmpte. si nus excluns In curbe reprcsentant la duree d'impulsin 4 ms, nus cnstatns que les seuils de taxie decrissent Irsque Ia duree d'impulsin u la frequence augmente. Entre 100 et 200 Hz, les scuils restent relativement cnstants. Par cntre, la curbe 4 ms presente un minimum vers 80 Hz, puis reit.nte assez frtement jusqu' a. 200 Hz. La mesure des seuils de tetanie s'est revelee delicatc, car le phenmeme de tetanie a prvque I 'uverture des ures quel que sit Ie stimulus applique. Dans certains cas les percules snt meme restes blques en psitin uverte apres la cupure du curant, ce qui a generalement entratne In mrt du pissn dans l'heure qui suivait. A nter que le bar est le seul pissn sur lequel ce phenmene a ete bscrvc. 11 peut d'ailleurs etre l'bjet de ce type de reactin meme en l'absence de stimulus electrique... 1

3 b)!i~~::!. - l1ugil 1abrsus (RISSO) Ce travai1 a ete effectue sur un lt de possns mesurant 20 em (~ 1 cm). La temperature et 1a resistivite de l'eau avaient pur valeurs myennes respectives 10 C et 26,3.n_.em. Les seui1s nt ete mesurcs aux frequences ~O et 200 Hz. Pur chacune de ces frequenccs, nus avns ctume 1es durees d 'impulsin 0 J 5-0, et 4 ms. Quarante-l1Uit stimuli differents nt dnc cte testes sur ces pissns et d1aque seui1 a ete determine pur 2 individus au mins. Les curbes des seuils de taxie cn fnctin de la frequence presentent un minimum vers 125 Hz, a l'exceptin de 1a curbe 4 ms qui, cmme pur 1es bars, passe par un mini~~ vers 80 Hz (fig. 2). Pur les durces d'impulsin inferieures a 3 ms, les seui1s remntent tres rapidcment aux basses frequences. Entre 40 et 200 Hz, 1es seui1s dc tetanie varient tres peu. Seu1c, 1a curbe 4 ms crtt 1egercment avcc 1a frequencc (fig.2). Par cntre, pur 1es frequences infericures a 30 Hz, 1es seui1s de tetanie augmentent trcs rapidement quelle que sit la duree d'impulsin. Il faut nter qu'a 20 Hz les taxies different de cclles bservees pur 1es fr6quences superieures a 30 Hz. Dans ce cas, 1es nages snt peu nuu1ees. Par ai1leurs, 1e pissn ne semble pas perdre tut a fait 1e cntrle de sa mtricite et il n'est pas certain que ces taxies sient rec1lement directinnelles, bien que, pur des durees d'impulsin superieures u egales a 3 ms, elles deviennent relativement 6nergiques. c) ~::~~::~. - Sardina pilchardus (UALDAUM) Les sardines euldiees mcsuraicnt 12 cm (: 0,) cm) et crrcspndaient a un mule de 70 individus par kilgramme. La temperature et la resistivite de l'eau atteignaient respectivement 20 C et 21,611,em. pur ces pissns, 1es stimuli aux.basses frequences manquent d'efficacite et a 20 Hz aucun phemmene marque n' a pu ihre bserve. Nus avns dnc travaille aux frequences et 200 Hz pur les durecs d'impulsin et 4 ms (fig. 3). Il faut

4 " signaler que, d'une maniere generale, ces pissns nt reagi de fa90n assez medicre aux stimuli electriques et presente des ta~ies peu vigureuses, Silllf aux frequences les plus elevees, prches de 200 Hz. Pur cette espece, l'appreciatin des seuils de t~~ie1 qui suvent a presente un certain flu, s'est revelee particulierement difficile. Les variatins des seuils en fnctin de la frequence snt cmparables acelies btenues pur les bars (frte remntee pur les frequences inferieures a 30 Hz et valeurs pratiquement cnstantes entre 50 et 200 Hz pur une mcme durce d' impulsin) D' autre part, pur des frequences inferieures a 100 Hz et lrsque le gradient de ptentiel applique atteignait une valeur egale a envirn deux fis celle du seuil de taxie1 nus avns bserve un changement dans le cmprtement natatire des sardines. Bnlsquement, les pis90ns entraient litteralement en vibratin. 115 cntinuaient neanmins a se muvir rapidement en directin de Itande, bien que cette 4 nage livibreell sit plus epruvante qu'une nage classique, teile qu'n peut l'bserver a 200 Hz, par exemple. Ce pnrametre est imprtant Car la dimensin des elements nerveux d'un pissn est gencralement prprtinnelle a sa taille. Par cnsequent1 la lngueur d'l:n individu dit avir une influence sur la valeur des seuils de reactin. Les seuils dc taxie ct de tetanie des mulcts dnt les taillcs variaient de 4,5 a 22 cm nt etc relevcs pur deux stimuli =,20 Hz - 3 ms et 50 Hz - 2 ms. Les curbc5 de la figure 4 mettent en evidencc la selectivite de l'attractin electrigue. A 50 Hz ct 2 InS par exemple, un gradient de 35 v/m est necessaire pur attirer des mulets dc 4,5 cm, tandis que 7 V/m suffiscnt pur des pissns de 22 cm. Si, dans la zne de peche 1 le gradient etabli s'eleve a 10 V/m, seuls les individus dnt la taille depasse 15,5 cm sernt attircs et les mulets de tailles inferieure5 purrnt s'echapper. Si nus traduisns les resultats btenus en crdnnees lgarithmi~~es, nus btenns des drites (fig. 4). Leurs equatins nt ete calculees par la methde des regressins lineaires. En exprimant les seuils de taxies et de tetanie S cn V/m et la lngueur des pissns.../...

5 - 5-1 en cm, nus avns btenu les resultats suivants a 20 Hz - 3 ms, taxie lg s :: -1,05 lg 1 + 2,33 sit encre s :: 214 (1)-1,05 cefficient de crrelatin :: - 0,99 tetanie lg S -0,84 lg 1 + 2, sit encre S :: 851 (1)-0,84 cefficient de crrelatin :: - 0,91 a- 50 Hz - 2 ms, taxie lg s :: -0,99 lg 1 + 2,19 sit encre s :: 155 (1) -0,99 cefficient de crrelatin :: - 0,98 tetanie lg S :: 0,91 lg 1 + 2, sit encre S :: 263 (1)-0,91 cefficient de crrelatin :: - 0,99. Un travail aussi cmplet n'a pas pu etre repris sur les sardines car nus n'avns pu dispser d'echantillns dnt l'eventail des lngueurs sit suffisant. Des wesures nt cependant ete effectuees sur des sardines de 12-16,5 et 18,5 cm. Les quelques valeurs ainsi btenues semblent cnfirmer les resultats precedents (fig. 4). Cnclusin Ces etudes mntrent que les valeurs des seuils de taxie et de tetanie varient en fnctin de la frequence et de la duree des impulsins de maniere sensiblement identique pur tutes les especes etudiees. Les curbes qui traduisent ces resultats snt, en effet, du meme type. Pur le seuil de taxie, le minimum se situe en general aux alenturs de 100 Hz pur la frequence et de 3 ms pur la duree des impulsins. Par ailleurs, les reactins natatires different seln la frequence du stimulus applique. Aux basses frequences, la nage taxique est mins bien crdnnee qu'aux frequences plus elevees et il semble que le pissn garde un certain cntrle de sa mtricite. Par cntre, purvu qu'elle sit superieure a 1 ms, la duree d'impulsin intervient peu sur la qualite des taxies, sauf peut-etre aux frequences les plus basses.

6 Vfm 90 Ị.0,25 ms 0,50 ms + 1 ms 2 ms 4 ms I 50 I 100 F Fig.1 : BARS- Seuils de taxie et de tetanie en fnctin de la frequence pur differentes durees d 'impulsin.

7 ~., 0/5 ms A 0/75 ms + 1 ms 2 ms 150 x 3 ms 1-4 ms x, F 200 H z e n fnet in de la frequenee pur differentes durees d'impulsin.

8 V/rn ~ + 1 ms 2ms x 3 ms 04 ms ~ +~ ~,~ _ -=::~:s:<x - + LU ~ de taxie et de tetanie en fnctin de la frequence pur differentes durees d'impulsin.

9 150. V/rn " TETANIE / 50 e 40 A' Cf) MULET 20Hz-3ms ( + 50Hz _2ms SARDINE...e'"SOH z _4 ms I 10 Fig.4: Seuils de taxie et de tetanie en fnctin de la i I 15 L cm lngueu r pur differents stimul i.

Physique - Chimie. Fréquence, Connaissances Capacités Exemples d'activités

Physique - Chimie. Fréquence, Connaissances Capacités Exemples d'activités Niveau 3 ème Physique - Chimie Dcument du prfesseur 1/6 Mesure de la péride à l scillscpe- Fréquence Prgramme B. Energie électrique et circuits électriques en «alternatif» B1 - De la centrale électrique

Plus en détail

Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases condensées

Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases condensées Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases cndensées 1. Cmprtement universel des gaz à basse pressin 1.1. Equatin d état de tus les gaz à basse pressin 1.2. Définitin expérimentale de la température abslue

Plus en détail

COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE

COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE Cmmunauté Hspitalière de Territire Le persnnel en danger Les représentants du persnnel nt enfin pu avir cnnaissance du cntenu de la cnventin de CHT entre Hyères, Brignles

Plus en détail

UNIVERSITÉ PAUL SABATIER. L1 parcours PC : PHYSIQUE

UNIVERSITÉ PAUL SABATIER. L1 parcours PC : PHYSIQUE NIVERSITÉ PAL SABATIER LICENCE STS Année universitaire 009 010 L1 parcurs PC : PHYSIQE QCM DE RENTRÉE Vus devez répndre sur la feuille de répnse furnie avec le sujet. Il peut y avir une u plusieurs cases

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012 ARGUMENTAIRE Evlutin des cntrats CSM Préambule Ce dcument vient cmpléter ce qui a été cmmuniqué dans l Actualité Fédérale n 31 du 5 janvier. Il a pur bjectif d apprter les répnses et les explicatins aux

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X Lgique binaire Définitin Une variable binaire est un élément qui ne peut prendre que deux valeurs ntées 1 et 0 (Oui et Nn). On dira que X est une variable binaire si X 0 X = 1 et si X 1 X = 0. Opératins

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

Leçon N 5 Picasa 2 ème Partie

Leçon N 5 Picasa 2 ème Partie Leçn N 5 Picasa 2 ème Partie Après avir vu u revu la présentatin de PICASA 3, vus allez dans cette leçn vir cmment gérer vs phts avec ce lgiciel. 1 Récupérer vs phts de vtre appareil de pht numérique.

Plus en détail

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE 1 - BUT Ce TP a pur but de mettre en œuvre une installatin électrique alimentée par un panneau slaire. Cette étude cmprendra : L analyse du besin en énergie

Plus en détail

La sécurité électrique

La sécurité électrique Niveau 3 ème Physique - Chimie Dcument du prfesseur 1/7 Prgramme : (BO spécial n 6 du 28 aût 2008). B2 - Puissance et énergie électriques La sécurité électrique Cnnaissances Capacités Cmmentaires L'intensité

Plus en détail

LES EXIGENCES EN EAU DU FRÊNE (Fraxinus excelsior L.)

LES EXIGENCES EN EAU DU FRÊNE (Fraxinus excelsior L.) LES EXIGENCES EN EAU DU FRÊNE (Fraxinus excelsir L.) G. AUSSENAC - G. LÉVY Parmi les slutins prpsées pur la mise en valeur des taillis et des taillis-sus-futaie de la mitié Nrd de la France, il est envisagé

Plus en détail

Chap.6 Distribution de courant Champ magnétostatique

Chap.6 Distribution de courant Champ magnétostatique Chap.6 Distributin de curant Champ magnétstatique 1. Distributins de curant électrique permanent 1.1. Distributin vlumique de curant 1.2. (Cmplément) Distributin surfacique de curant 1.3. Distributin linéique

Plus en détail

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC)

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) SOUMISSION A LA DOUZIEME SESSION DU COMITE DU BUDGET ET DES FINANCES, 20 AU 24 AVRIL 2009 15 AVRIL 2008 I. Bienvenue

Plus en détail

La capture d écran intégrée sous Mac

La capture d écran intégrée sous Mac Psted 18 mai 2012 by Marc La capture d écran intégrée sus Mac Mac Os X dispse deux systèmes de capture d écran l une n est accessible que par les raccurcis clavier l autre est un lgiciel à part entière

Plus en détail

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital Résumé du mdule 6 : Cût et structure du capital Ce mdule explique tut d abrd cmment une sciété établit sn cût du capital. Vus apprenez cmment calculer la pndératin des cmpsantes et les cûts du capital

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE

NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE NOTE DE CADRAGE SUR LE CONTENU CO 2 DU KWh PAR USAGE EN FRANCE 14 janvier 2005 1. Le cntexte Le calcul du cntenu en carbne de l électricité représente en France un enjeu imprtant pur l évaluatin des actins

Plus en détail

CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT

CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT - - CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT PRINCIPES DEMARCHE Chisir un mde d émissin de chaleur efficace et écnme. Avec le mde de prductin de chaleur, la qualité de la distributin et l efficacité de la régulatin,

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

N Titre. Dans la présente Instruction, le terme «Marges» couvre la notion de risque de négociation.

N Titre. Dans la présente Instruction, le terme «Marges» couvre la notion de risque de négociation. N Titre LCH.Clearnet SA Instructin V.4-1 COUVERTURES DES TRANSACTIONS DE PENSIONS LIVREES TRIPARTITES (Méthde de calcul des Cuvertures) CHAPITRE 1 CHAMP D APPLICATION Article 1 Dispsitins générales Dans

Plus en détail

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Au cœur de l'actin Pht: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Orientatins stratégiques 2014-2017 Canadian Dance Assembly ~ L'Assemblée canadienne de la danse The Histric Distillery District 15 Case Gds

Plus en détail

Trucs et astuces pour joindre des données statistiques à l Atlas et réaliser une carte personnalisée

Trucs et astuces pour joindre des données statistiques à l Atlas et réaliser une carte personnalisée Trucs et astuces pur jindre des dnnées statistiques à l Atlas et réaliser une carte persnnalisée 1. Organisatin des statistiques spatiales dans Excel Assurez-vus d avir des statistiques pur l un des territires

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012

GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012 GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012 DATE DE REUNION 10/05/2012 Lieu de réunin GIP ATGeRi Affaire suivie par : Philippe LORIOT

Plus en détail

Fiche n 4 : La convention annuelle

Fiche n 4 : La convention annuelle Fiche n 4 : La cnventin annuelle Champ d applicatin 1. Opérateurs cncernés 2. Prduits cncernés 3. Durée de la cnventin annuelle 4. Date de cnclusin de la cnventin annuelle Cntenu de la cnventin annuelle

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE NOUVELLES DISPOSITIONS

EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE NOUVELLES DISPOSITIONS n 2015-01 Drit syndical PRÉAMBULE EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA NCTION PUBLIQUE TERRITORIALE NOUVELLES DISPOSITIONS Infrmatin destinée aux cllectivités affiliées au Centre de Gestin Après les électins

Plus en détail

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique Haut Cnseil de la santé publique AVIS relatif à la vaccinatin par le vaccin pneumcccique cnjugué 11 décembre 2009 Vaccin pneumcccique cnjugué Un nuveau vaccin pneumcccique cnjugué (Prevenar 13 ), cmpsé

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) VILLE DE MONTELIMAR - Règlement de la cnsultatin Furniture et livraisn de vêtements de travail, de chaussures de travail et divers équipements de prtectin MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES 000 REGLEMENT DE

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives Les prix de l électricité en France : évlutins passées et perspectives A l heure ù la Cmmissin Eurpéenne vient de publier un rapprt cmplet sur les prix de l énergie en Eurpe, présentant leur évlutin sur

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

Le service 3 D Secure sert à sécuriser vos paiements sur Internet en vous demandant de vous authentifier

Le service 3 D Secure sert à sécuriser vos paiements sur Internet en vous demandant de vous authentifier A qui sert le service 3 D Secure VISA et MasterCard? Le service 3 D Secure sert à sécuriser vs paiements sur Internet en vus demandant de vus authentifier lrs de chaque paiement afin de s'assurer que vus

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

Table des matières. Liste des figures. Figure 1 : Localisation potentielle de grilles de ventilation du parking du bloc C... 8.6. Liste des tableaux

Table des matières. Liste des figures. Figure 1 : Localisation potentielle de grilles de ventilation du parking du bloc C... 8.6. Liste des tableaux Table des matières 8. Qualité de l air... 8.1 8.1. Aire gégraphique... 8.1 8.2. Situatin existante et future (sans prjet)... 8.1 8.3. Situatin prjetée : analyse des incidences du prjet... 8.2 8.3.1. Estimatin

Plus en détail

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Mars 2011 COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Prtcle relatif aux cndminiums et aux cpératives de lgement en Ontari Les étapes suivantes ne snt que

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

Les Français et l autopartage

Les Français et l autopartage Les Français et l autpartage Sndage réalisé par pur LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE Cntact BVA : Julie Catilln Directrice d études de BVA Opinin 01.71.16.88.34 Méthdlgie Recueil Enquête réalisée auprès d un

Plus en détail

AMFB - Présentation de BIBLIO et mode d emploi

AMFB - Présentation de BIBLIO et mode d emploi - 14 - AMFB - Présentatin de BIBLIO et mde d empli Daniel Ghyselinck & Marcel Lecmte Daniel Ghyselinck, ntre infrmaticien de génie, a cnçu un lgiciel simple et sbre d apparence, mais qui cnstitue à ns

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

Formation Willems 2015/2016

Formation Willems 2015/2016 Frmatin Willems 2015/2016 Présentatin générale - mdule 1 INTRODUCTION Ce mdule 1 crrespnd à la 1 ère année de frmatin au Diplôme mettant en place les fnctinnements dans tus les chapitres, principalement

Plus en détail

Prix pour les jeunes chercheurs

Prix pour les jeunes chercheurs Prix pur les jeunes chercheurs REGLEMENT DE L EDITION 2016 ARTICLE I. OBJET DU PRIX La Fndatin Bettencurt Schueller, recnnue d utilité publique, a pur but de «participer au maintien et au dévelppement

Plus en détail

Politique de Service à la clientèle

Politique de Service à la clientèle Plitique de Service à la clientèle Ntre engagement : Innver et aller au-delà de vs attentes! Révisée aût 2009 Table des matières 1. Missin de l entreprise 2. Clientèle et services distinctifs 3. Départements

Plus en détail

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL DOSSIER DE PRESSE FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL 18 ET 19 MAI 2010 PARC ÉLAN, ALENÇON Une première en France 6 mdules de frmatin sur deux jurs 130 agents de la cllectivité frmés Pur une cnduite

Plus en détail

T-Shirt avec empiècements sur les épaules Ce T-shirt est cusu avec : des empiècements sur le devant et le ds des pattes sur les épaules des brdures sur l enclure et les emmanchures des fentes de 7 cm sur

Plus en détail

Site Expérimental pour le Petit Eolien National

Site Expérimental pour le Petit Eolien National Site Expérimental pur le Petit Elien Natinal Rapprt de Test n 32.6 du 27/09/2013 Site Expérimental pur le Petit Elien Natinal Rapprt de Test n 32.6 du 27/09/2013 Elienne aut cnstruite Piggtt - 1.7 kw Marque

Plus en détail

CONTRATS A LONG TERME. Principes et traitements comptables des opérations à long terme.

CONTRATS A LONG TERME. Principes et traitements comptables des opérations à long terme. CONTRATS A LONG TERME Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Principes et traitements cmptables des pératins à lng terme. Facturatin, Régularisatin des charges et des prduits, Prductin stckée. Analyse des

Plus en détail

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore.

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore. Caractérisatin des activités Etude des circuits financiers Schéma d Aménagement et de gestin des eaux de la Dre Synthèse SYNTHESE SYNTHESE I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L ETUDE L étude vise à répndre à l

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Année sclaire 2014-2015 PRENOM ET NOM DE L ELEVE :... PHOTO Avant de nus returner le dssier d inscriptin de vtre enfant, assurez- vus que l ensemble des pièces demandées ci- dessus

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS NOTE: Les mniteurs qui suivent la frmatin de mise à niveau et de mise à niveau à distance ne snt pas tenus de remplir

Plus en détail

Niveau Kev 2. 2. L élève doit être en mesure de contrôler un virage par ancrage en eau calme. (Appel par incidence, appel actif et virage)

Niveau Kev 2. 2. L élève doit être en mesure de contrôler un virage par ancrage en eau calme. (Appel par incidence, appel actif et virage) Niveau Kev 2 Durée du curs: 1 jurnée (6 heures minimum) Objectif général : Dnner suite lgique au Niveau 1 Eau Calme en initiant les kayakistes débutants à l eau vive. Objectifs spécifiques: 1. L élève

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Loire

CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Loire CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Lire Enquête auprès des publics du SPRO Synthèse Décembre 2014 CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Lire Enquête auprès des publics du SPRO 6, rue Gurvand

Plus en détail

Manuel d utilisation de Nomad Trading

Manuel d utilisation de Nomad Trading Manuel d utilisatin de Nmad Trading INTRODUCTION NmadTrading est un util qui vus permet d'accéder à vtre envirnnement de trading à distance. Cmment fnctinne-t-il? NmadTrading s'installe sur vtre platefrme

Plus en détail

Conditions de Vente LUMINEO

Conditions de Vente LUMINEO Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internet www.lumine.cm. lumine.cm

Plus en détail

SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10)

SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10) SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10) Principes Fndamentaux : Le système de Téléradiamétrie Wytek est un système d acquisitin de dnnées multi pints autmatique et sans fil, qui est installé par la PCR et qui

Plus en détail

AOF. mini-guide. bourse. Comment choisir ses actions. Comment investir en Bourse? L analyse technique. Mars 2011

AOF. mini-guide. bourse. Comment choisir ses actions. Comment investir en Bourse? L analyse technique. Mars 2011 AOF mini-guide burse «Cmment investir en Burse? Cmment chisir ses actins L analyse technique Mars 2011 Cmment chisir ses actins L analyse technique SOMMAIRE Les lignes de tendance p. 4 Les myennes mbiles

Plus en détail

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé Rapprt relatif à l'écart salarial - lettre d'accmpagnement: frmulaire abrégé Sur la base des cnditins énncées dans la li sur l'écart salarial, vtre entreprise dit, dans les tris mis de la clôture de l'exercice

Plus en détail

Migration vers Windows 7 : toujours un sujet de préoccupation pour les professionnels de l informatique

Migration vers Windows 7 : toujours un sujet de préoccupation pour les professionnels de l informatique Migratin vers Windws 7 : tujurs un sujet de préccupatin pur les prfessinnels de l infrmatique Smmaire.. Généralités. 1 Envirnnements de desktp. 2 Niveau d avancement de l implémentatin 3 Ressurces et planificatin

Plus en détail

VIE SOCIALE ET CITOYENNE : UN GAGE DE SANTÉ. Présentée par Madame Gisèle Gobeil

VIE SOCIALE ET CITOYENNE : UN GAGE DE SANTÉ. Présentée par Madame Gisèle Gobeil VIE SOCIALE ET CITOYENNE : UN GAGE DE SANTÉ Présentée par Madame Gisèle Gbeil 1. Buts de l expsé Tracer un tableau glbal des différents aspects de la vie sciale que l n peut se créer et des bienfaits pur

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG

PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG 1 1- LES CHIFFRES Aujurd hui, 82 000 bagages snt perdus chaque jur dans le mnde, 13 % ne snt jamais retruvés. La première cause de perte est due aux étiquettes arrachées.

Plus en détail

opinionway LES VERITABLES DECLENCHEURS D ACHATS DES FRANÇAIS A L HEURE DU TOUT CONNECTE Note de synthèse Vos contacts chez OpinionWay : Septembre 2015

opinionway LES VERITABLES DECLENCHEURS D ACHATS DES FRANÇAIS A L HEURE DU TOUT CONNECTE Note de synthèse Vos contacts chez OpinionWay : Septembre 2015 pininway LES VERITABLES DECLENCHEURS D ACHATS DES FRANÇAIS A L HEURE DU TOUT CONNECTE Nte de synthèse Septembre Vs cntacts chez OpininWay : Frédéric Micheau Directeur des études d pinin Directeur de département

Plus en détail

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur Intrductin La netbx HD ffre désrmais la fnctinnalité d Enregistreur Numérique USB (PVR-USB) vus permettant : D enregistrer directement sur vtre disque USB les prgrammes TNT u TNT-HD reçu par vtre netbx

Plus en détail

Titre de la procédure : Suspension temporaire et discipline

Titre de la procédure : Suspension temporaire et discipline Titre de la prcédure : Suspensin tempraire et discipline Numér de la plitique : 13020.1 Date d apprbatin : 15 nvembre 2013 Apprbateur : cnseil des guverneurs Plitique cnnexe : Suspensin tempraire et discipline

Plus en détail

Je suis capable tout seul!

Je suis capable tout seul! Je suis capable tut seul! Cette vignette vise à faire décuvrir aux parents (et autres membres significatifs de l enturage) cmment favriser l autnmie de leur enfant dans tutes les sphères de sn qutidien.

Plus en détail

Solevia patrimoine EN BREF

Solevia patrimoine EN BREF Slevia patrimine Chercher à valriser vtre patrimine, cmpléter vs revenus u encre ptimiser vtre transmissin avec slevia patrimine. EN BREF Slévia patrimine est un cntrat d assurance vie de type multisupprt

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION. Thermo hygromètre. Modèle RH30. Appareil portable de mesure de l humidité, de la température et du point de rosée.

MANUEL D UTILISATION. Thermo hygromètre. Modèle RH30. Appareil portable de mesure de l humidité, de la température et du point de rosée. MANUEL D UTILISATION Therm hygrmètre Appareil prtable de mesure de l humidité, de la température et du pint de rsée Mdèle RH30 Présentatin Merci d'avir chisi le mdèle RH30 de Extech. Le RH30 cntrôle l

Plus en détail

Création d un formulaire PDF dans LibreOffice (4.0.5.2)

Création d un formulaire PDF dans LibreOffice (4.0.5.2) Créatin d un frmulaire PDF dans LibreOffice (4.0.5.2) Pur créer un frmulaire PDF Démarrez LibreOffice 4, puis débuter un nuveau dcument texte (LibreOffice Writer). Figure 1 Dans le menu «Affichage», à

Plus en détail

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 Mai 2015 URGENT Transmettez immédiatement cette lettre aux respnsables de l entretien et du cntrôle des défibrillateurs

Plus en détail

Comparaison des carrières fédérales avec le secteur public et le secteur privé belges

Comparaison des carrières fédérales avec le secteur public et le secteur privé belges Cmparaisn des carrières fédérales avec le secteur public et le secteur privé belges - Méthde de travail Thmas Drybms Lisa Lettens 1 Table des matières 1. MÉTHODE DE TRAVAIL GÉNÉRALE DE L ÉTUDE COMPARATIVE...

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : LA SANTE. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10

Niveau 2 nde THEME : LA SANTE. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 Dcument du prfesseur 1/9 Niveau 2 nde THEME : LA SANTE Physique Chimie DÉTERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE ESPÈCE DONNEE PAR LA MÉTHODE DE COMPARAISON Prgramme : BO spécial n 4 du 29/04/10 LA SANTE

Plus en détail

Physique Chimie LA GRAVITATION

Physique Chimie LA GRAVITATION Dcument du prfesseur 1/6 Fiche prfesseur Physique Chimie LA GRAVITATION LA GRAVITATION Niveau 3 ème Sciences Physiques Prgramme C - De la gravitatin à l énergie mécanique Cnnaissances Capacités Cmmentaires

Plus en détail

CONSEIL m OABIMBT DU 8 STRIER 1929. PRO CES - VSEBAI, N e 63

CONSEIL m OABIMBT DU 8 STRIER 1929. PRO CES - VSEBAI, N e 63 CONSEIL m OABIMBT DU 8 STRIER 1929. PRO CES - VSEBAI, N e 63 SQMM&IBE. : 1) Augmentatin des tarifs des chemins de fer; S) Prjet de li prtant mdificatin de l'article 255 du. Cde électral; 3) Prjet de li

Plus en détail

À l attention des. 2 Dossier d élaboration de projet... 2. 3 Dispositions de sécurité... 3

À l attention des. 2 Dossier d élaboration de projet... 2. 3 Dispositions de sécurité... 3 3 Date de publicatin Objet Id du dcument Juillet 2013 Prescriptins de travail à l attentin des FST u des sciétés utilisatrices et de mandataires accrédités Prescriptins prtant sur les travaux dans les

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d ptin sur pste de travail 1 Ce que vus devez savir À Partir de la versin 7.16.00, l arrière scène des ptins de pste de travail vnt se cmprter différemment.

Plus en détail

Energie et bâtiments (3)

Energie et bâtiments (3) Energie et bâtiments (3) L islatin des paris une rentabilité surprenante! Dans le précédent article des NUG (le dernier numér mis à part puisque exceptinnellement cnsacré à un sujet d actualité le certificat

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

LA BOURSE DE TORONTO À LA TRAÎNE : ÉCART DE 20 % EN 18 MOIS

LA BOURSE DE TORONTO À LA TRAÎNE : ÉCART DE 20 % EN 18 MOIS Après un départ cann des marchés bursiers au premier trimestre, les prblèmes en Eurpe nt refait surface et accru l incertitude quant à la vigueur de la reprise écnmique. Au trimestre suivant, l ensemble

Plus en détail

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carle Vaillancurt Analyse du sndage de satisfactin effectué auprès des usagers (2012) et cibles d améliratin Dcument adpté par le cmité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce dcument

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE Dans une planificatin financière intégrée, l établissement du cût de la vie cnstitue une étape essentielle qui servira à : assurer la chérence entre le cût de la vie et

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Capteur de porte magnétique sans fil

Capteur de porte magnétique sans fil Capteur de prte magnétique sans fil 1 Capteur de prte magnétique sans fil Capteur de prte magnétique sans fil (détecteur d'uverture de prte DC-15) Intrductin... 2 Identificatin des pièces... 2 Accessires

Plus en détail

Tous droits strictement réservés. Reproduction ou communication à des tiers interdite sous quelque forme que ce soit sans autorisation écrite du

Tous droits strictement réservés. Reproduction ou communication à des tiers interdite sous quelque forme que ce soit sans autorisation écrite du SOMMAIRE 1 - VOLET TECHNIQUE... 3 1.1 - LES GRANDS AXES DE RENOVATION ENERGETIQUE DANS L EXISTANT ANCIEN... 3 1.2 - DEFINITION INSTALLATION PRODUCTION COLLECTIVE BIOMASSE GRANULES... 4 1.3 - LE COMBUSTIBLE...

Plus en détail

ENGLISH SOMMAIRE FRANÇAIS. Page

ENGLISH SOMMAIRE FRANÇAIS. Page ENGLISH SOMMAIRE Page CARACTÉRISTIQUES...... 48 NOMS DES PIÈCES...... 49 COMMENT UTILISER...... 51 COMMENT LIRE L INDICATEUR DE RÉSERVE DE MARCHE...... 58 POUR PRÉSERVER LA QUALITÉ DE VOTRE MONTRE......

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES & PARTICULIERES

INFORMATIONS GENERALES & PARTICULIERES INFORMATIONS GENERALES & PARTICULIERES 1 - Les prix de ns crisières s entendent par persnne et cmprennent : La crisière en pensin cmplète du dîner du 1 er jur au petit déjeuner du dernier jur. Les ccktails

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Cnditins générales de vente Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internetwww.grainesbcquet.

Plus en détail

AVIS N 148 DU 9 OCTOBRE 2015 DU BUREAU DU CONSEIL DE L'EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES, RELATIF A LA PROTECTION SOCIALE DES TRAVAILLEUSES

AVIS N 148 DU 9 OCTOBRE 2015 DU BUREAU DU CONSEIL DE L'EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES, RELATIF A LA PROTECTION SOCIALE DES TRAVAILLEUSES 1 AVIS N 148 DU 9 OCTOBRE 2015 DU BUREAU DU CONSEIL DE L'EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES, RELATIF A LA PROTECTION SOCIALE DES TRAVAILLEUSES VICTIMES DE FAUSSES COUCHES 1. JUSTIFICATION Tant

Plus en détail

Numériser un herbier

Numériser un herbier WIKWIO Weed Identificatin and Knwledge in the Western Indian Ocean Numériser un herbier Aruna Seechurn & Azaad Gaung Mauritius Sugarcane Industry Research Institute Réduit- Maurice (Septembre 2014) 1.

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

opinionway LES FRANÇAIS ET LA FERMETURE ANNONCEE DES AGENCES BANCAIRES Note de synthèse Vos contacts chez OpinionWay : Octobre 2015

opinionway LES FRANÇAIS ET LA FERMETURE ANNONCEE DES AGENCES BANCAIRES Note de synthèse Vos contacts chez OpinionWay : Octobre 2015 pininway LES FRANÇAIS ET LA FERMETURE ANNONCEE DES AGENCES BANCAIRES Nte de synthèse Octbre 2015 Vs cntacts chez OpininWay : Frédéric Micheau Directeur des études d pinin Directeur de département 15, place

Plus en détail

Enjeux et usages de l informatique dans les disciplines de Lettres Novembre 2012 CARNET DE VOYAGE

Enjeux et usages de l informatique dans les disciplines de Lettres Novembre 2012 CARNET DE VOYAGE Enjeux et usages de l infrmatique dans les disciplines de Lettres Nvembre 2012 CARNET DE VOYAGE Cahier des charges Cntenu Intrductin :... 2 But du Lgiciel :... 2 Définitins préalables :... 2 Cnventin de

Plus en détail

Premiers pas avec MacMap v3

Premiers pas avec MacMap v3 Tutriel MacMap v3 Premiers pas avec MacMap v3 Installatin...2 Intrductin à MacMap versin 3...3 Le lgiciel...3 MacMap... 3 Plug-ins et Framewrks... 3 Les utilitaires... 4 Aide et langue... 5 Paramètres

Plus en détail