Département de l économie Rue Caroline Lausanne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Département de l économie Rue Caroline 11 1014 Lausanne"

Transcription

1 Département de l économie Rue Caroline Lausanne MISE EN ŒUVRE DE LA LOI FEDERALE DU 6 OCTOBRE 2006 SUR LA POLITIQUE REGIONALE (LPR) PROGRAMME INTERCANTONAL POUR DES ESPACES GEOGRAPHIQUES DE PROXIMITE POUR LA PERIODE Version adoptée par le Conseil d Etat le 29 juin 2011

2 2 1.INTRODUCTION ET DEMARCHE MISE EN PLACE De par les frontières qu ils partagent, les cantons de Vaud, du Valais et de Fribourg, entendent développer, pour la période , des collaborations intercantonales dans des périmètres économiques pertinents. En effet, les frontières géographiques cantonales scindent deux espaces territoriaux cohérents, la Broye (à cheval sur Vaud et Fribourg) et le Chablais (à cheval sur Vaud et Valais). Afin de pallier à cette barrière administrative, les cantons ont décidé de renforcer la collaboration intercantonale. Il s agit, ainsi, de faciliter la coordination des politiques publiques et de donner un appui spécifique à des projets identifiés, dont l impact économique dépasse les limites cantonales. Ce programme intercantonal diffère, par son périmètre et la nature de ses projets, du programme intercantonal de la CDEP-SO. Il permettra d expérimenter de nouvelles formes de collaboration intercantonale, lesquelles ne sont pas liés à des projets portés par les cantons, mais émanent des régions intercantonales. Cette démarche permettra ainsi de renforcer la forte coordination intecantonale existante au niveau de la Suisse occidentale. L élaboration du présent programme intercantonal s appuie sur les propositions émanant des régions et des documents suivants : Business-plan pour l aéropôle de Payerne, COREB et Fri-Up (mars 2011) Stratégie intercantonale du Chablais au titre de la LPR (mai 2011) Ces documents sont joints en annexe pour information de la Confédération. Pour ce programme, le canton de Vaud portera le rôle de canton pilote vis-à-vis de la Confédération. 2. ANALYSE DES FORCES, FAIBLESSES, MENACES ET OPPORTUNITÉS DES ESPACES GÉOGRAPHIQUES INTERCANTONAUX DE PROXIMITÉ Les tableaux ci-après présentent une analyse SWOT des différents espaces identifiés comme pertinents pour mettre en place une coordination intercantonale. Le lecteur constatera que l approche, est différente d un territoire à l autre. Les cantons de Fribourg et de Vaud entendent soutenir le développement de sites industriels existants, localisés dans le canton de Vaud mais dont l impact dépasse les frontières vaudoises. Les cantons du Valais et de Vaud porteront leurs efforts sur une coordination intercantonale entre des projets économiques développés de part et d autre du Rhône. 2.1 Pour l espace géographique de proximité entre Fribourg et Vaud Pour ce périmètre, les cantons de Vaud et de Fribourg ont décidé de concentrer leurs efforts sur le projet de l Aéropôle de Payerne. L analyse SWOT est donc ciblé sur ce périmètre, qui se caractérise par un site industriel de près de 50 hectares, à proximité d une piste pour avion de plus de 3km de long. Forces Présence d un aérodrome militaire avec autorisation pour des vols civils Disponibilité de d une surface de près de m 2 Menaces Opposition et résistances des communes riveraines Développement d un même projet sur un aérodrome concurrent Position centrale en Suisse occidentale entre Genève,

3 3 Lausanne, Fribourg et Berne Présence de compétences dans des secteurs industrielles tels que la micromécanique dans un rayon de 100 à 150 km autour du site Faiblesses Absence de reconnaissance et de réputation En attente des autorisations d exploiter la piste civile par l OFAC Localisation dans une région rurale périphérique avec un tissu industriel traditionnellement sans positionnement prédominant (grande diversité) Opportunités Croissance de la demande dans l industrie aéronautique Proximité des hautes écoles vaudoises et fribourgeoises Tradition industrielle et microtechnique dans un rayon de 100 kilomètres autour de Payerne Organismes de prestataires de services aux entreprises à l échelle intercantonale (cf. CDEP-SO) Enjeux pour l aéropôle de Payerne Valorisation du potentiel de création d emploi autour du site de l aéropôle, unique en Suisse, autour de l industrie aéronautique 2.2 Pour l espace géographique de proximité entre Valais et Vaud Pour ce périmètre, les cantons du Valais et de Vaud ont décidé de concentrer leurs efforts sur des thématiques, dans lesquelles une coordination intercantonale est indispensable. Cette orientation se base sur l analyse suivante. Forces du Chablais intercantonal Espace économique homogène Présence de grandes industries avec de nombreux emplois à forte valeur ajoutée Sites industriels stratégiques et pôles touristiques en plaine et en montagne de part et d autre du Rhône attractifs Menaces Relatif cloisonnement institutionnel Concurrence entre le Chablais vaudois et valaisan Absence d une vision commune dans le domaine industriel Proximité de l arc lémanique et de l aéroport de Genève Stations de montagne des Portes du Soleil et des Alpes vaudoises Relations intercantonales et transfrontalières bien initiés Faiblesses du Chablais intercantonal Localisation des entres décisionnels des grandes industries hors de la Région Offre touristique de plaine peu coordonnée avec l offre de montagne Absence de centres urbains de grande importance Difficulté des échanges commerciaux avec pays Opportunités Implantation d entreprises industrielles et technologiques Complémentarité plaine-montagne BioArk pour le développement de nouvelles technologies Aménagement de zones industrielles attractives, répondant aux vœux des entreprises à forte valeur

4 4 limitrophe ajoutée Absence d instituts universitaires Enjeux pour le Chablais intercantonal Mise en réseau des systèmes industriels Coordination dans le domaine du tourisme Coordination des acteurs économique et institutionnels à l échelle du Chablais vaudois et valaisan 2.3 Autres espaces géographiques de proximité A l instar de la Broye et du Chablais, d autres territoires du canton de Vaud possèdent des relations privilégiées avec des régions des cantons voisins. Ainsi, le Pays-d Enhaut/ Gruyère ou la Région de Palézieux-Oron ont l opportunité de porter des projets à une échelle supra-cantonale. Pour les années , il y a un enjeu à voir se développer les démarches intercantonales dans ces territoires. 3. OBJECTIF ET BUTS DU PROGRAMME INTERCANTONAL Le présent programme de mise en œuvre intercantonal s insère dans les cadres donnés par la loi fédérale sur la politique régionale (LPR). La LPR a pour but le renforcement de l innovation, de la valeur ajoutée et de la capacité concurrentielle. Pour cela elle soutient des mesures dans les domaines précompétitifs, de la collaboration interentreprises et de la gouvernance territoriale. Ces mesures doivent être conçues de manière à : stimuler la croissance ; stimuler la capacité entrepreneuriale ; renforcer la capacité d innovation de l économie et du secteur public ; encourager l amélioration des conditions cadre et la valorisation des spécificités régionales. Sur la base des forces, faiblesses, menaces et opportunités, le but général du présent programme est de : renforcer la compétitivité de territoires intercantonaux par la mise en place de nouvelles formes de collaborations ou de projets à l échelle intercantonale visant à développer les capacités d exportation des régions. Il s agit ainsi de permettre à des régions intercantonales existantes ou à des porteurs de projets d inscrire leurs initiatives à l échelle intercantonale. Ce but général se déclinera en trois buts spécifiques, à savoir : Domaine prioritaire A : favoriser la coordination intercantonale au sein de l espace économique du Chablais Domaine prioritaire B : créer un technopôle intercantonal centré sur les activités industrielles liées à l aéronautique Domaine prioritaire C : soutenir des démarches de coordination intercantonale dans des espaces économiques cohérents

5 5 Domaine prioritaire A Espace économique du Chablais But Effets recherchés à moyen terme Favoriser la coordination intercantonale au sein de l espace économique du Chablais Création d emplois en lien avec le projet d agglomération Aigle-Monthey (+ 8'000 emplois en 2025) Disposer d une structure de coordination intercantonale cohérente avec les réorganisations régionales et cohérente par rapport à la politique d agglomération Rôle des centres Axes stratégiques L objectif de la stratégie est de renforcer le rôle du centre économique intercantonal Aigle-Monthey afin de rayonner sur l ensemble du Chablais 1.1 Créer des synergies intercantonales pour la mise en réseau des sites industriels et des entreprises afin de renforcer la capacité concurrentielle de la Région, en coordination avec le projet d agglomération 1.2 Assurer la complémentarité plaine-montagne et créer des synergies entre les deux destinations de montagne en matière de tourisme 1.3 Mesure d accompagnement : promouvoir une coordination stratégique et une coordination opérationnelle au sein du Chablais vaudois et valaisan Complémentarité avec les programmes cantonaux et intercantonal de la Suisse occidentale Avec ce domaine prioritaire A, les cantons de Vaud et du Valais entendent soutenir uniquement des démarches de coordination entre les organismes régionaux cantonaux (Aigle Région et Association de la Région du Bas-Valais). A ce titre, il n y aura pas de doublon avec les programmes cantonaux de chaque canton. Le présent programme n a pas de volet commun avec celui de la CDEP-SO. Mesures, étapes, indicateurs du domaine prioritaire A Axes stratégiques du Mesures Etapes Indicateurs domaine prioritaire A Créer des synergies intercantonales pour la Mise en réseau des entreprises Mise en œuvre de pistes mise en réseau des sites (développement de de symbioses industriels et des projets interentreprises, interentreprises partage d équipements, entreprises afin de mutualisation de Etude de faisabilité pour renforcer la capacité l approvisionnement, le développement de concurrentielle de la valorisation des déchets l écosystème Région, en coordination et rejets) pétrochimique chablaisien avec le projet d agglomération mise en œuvre des symbioses industrielles et pétrochimiques Augmentation des relations interentreprises Création d emplois et d entreprises en lien avec l industrie pétrochimique et ses produits dérivés Optimisation des conditions cadres des zones industrielles (particulièrement autour d Aigle et de Collombey- Muraz) Elaboration d une stratégie d acquisition foncière et de sectorisation des parcelles à l échelle intercantonale Appui aux communes et entreprises pour les réalisations Mise en place de stratégies intercantonales validées par les communes concernées Accueil d entreprises et création d emplois Renforcement du positionnement

6 6 Axes stratégiques du domaine prioritaire A Assurer la complémentarité plainemontagne et créer des synergies entre les deux destinations de montagne en matière de tourisme Mesures Etapes Indicateurs Développement du pôle des parcs d attractions touristiques renforcer les synergies entre les offices de tourisme et les parcs d attraction identifier le marché potentiel pour l implantation d autres parcs d attraction, complémentaires à ceux existants Augmentation des offres combinées mises à disposition du public Augmentation des collaborations entre acteurs touristiques Création de nouveaux produits touristiques mise en place d une stratégie pour devenir la région phare des parcs d attractivité en Suisse Développement d un pôle d excellence dans le domaine du Sport étudier le renforcement des du pôle lié au Centre Mondial du Tourisme mise en œuvre de la stratégie Mettre en réseau l offre touristique de plaine : mise en place d une stratégie spécifique Mesure d accompagnement : promouvoir une coordination stratégique et une coordination opérationnelle au sein du Chablais vaudois et valaisan élaboration et signature d un contrat de prestation avec Chablais Région et les organismes régionaux cantonaux poursuite de la coordination intercantonale

7 7 Domaine prioritaire B Espace économique de la Broye But Effets recherchés à moyen terme Créer un technopôle intercantonal centré sur les activités industrielles liées à l Aéronautique Création de plus de 1'000 postes de travail sur le site de l Aéropôle de Payerne Renforcement des compétences industrielles dans les domaines de l aéronautique, su spatial et dans les domaines liés. Renforcement de l image de la région et des cantons Rôle des centres Axes stratégiques L objectif de la stratégie est de renforcer le rôle du centre régional intercantonal Payerne Estavayer-le-Lac 2.1 Mise à disposition des entreprises industrielles dans des secteurs liés à l aéronautique des terrains et des locaux de qualité 2.2 Développement de prestations de services sur le site (site and facility management) 2.3 Promotion technologiques du site en lien avec les hautes écoles, les plateformes et prestataires de services intercantonaux de Suisse occidentale Complémentarité avec le programme intercantonal de la Suisse occidentale Une étroite coordination sera assurée avec les prestataires de services de Suisse occidentale. Mesures, étapes, indicateurs du domaine prioritaire B Axes stratégiques du Mesures Etapes Indicateurs domaine prioritaire B Mise à disposition de terrains et des locaux de qualité pour des entreprises industrielles dans des secteurs liés à l aéronautique Etude, voire développement de bâtiments d accueil d entreprises finalisation du businessplan des différentes mesures de l Aéropôle (go / no go par mesure) Développement de prestations de services sur le site («site and facility management») Promotion technologiques du site en lien avec les hautes écoles, les plateformes et prestataires de services intercantonaux de Suisse occidentale Etude, voire développement, d une offre d incubation en lien avec les hautes écoles fribourgeoises et vaudoises Développement d une offre de services aux entreprises, coordonnée avec le réseau des prestataires cantonaux et de Suisse occidentale mise en place progressive des différentes mesures Implantation d entreprises en lien avec l industrie aéronautique sur le site Création d emplois Mise à disposition de halles industrielles pour des entreprises Création d un incubateur disposant d accords de collaboration les hautes écoles et les prestataires de services intercantonaux Mise en place d une structure d exploitation pérenne et autofinancée Renforcement du positionnement

8 8 Domaine prioritaire C Autres espaces économiques intercantonaux But Effets recherchés à moyen terme Initier d autres démarches intercantonales dans des espaces économiques de portée intercantonale Renforcement de la coordination des politiques économiques cantonales Rôle des centres Axes stratégiques néant Offrir l opportunité à des acteurs régionaux de porter des projets économiques à une échelle supra-cantonale Complémentarité avec les programmes cantonaux et intercantonal de la Suisse occidentale Les projets cofinancés dans ce cofinancement LPR. domaine ne bénéficieront d aucun autre

9 9 4. PROCESSUS Le canton de Vaud est responsable du programme LPR et sera par conséquent le signataire de la convention-programme avec le SECO. Il assure le suivi du programme vis-à-vis du SECO. Au niveau des processus décisionnels, les cantons ont convenu des processus présentés ci-après. 4.1 Processus décisionnels Les décisions seront prises en trois étapes : 1 ère étape : présentation de projets par les organismes intercantonaux existants, instance de préavis (COREB ou Chablais Région) 2 ème étape : coordination intercantonale entre les services cantonaux en charge de la LPR concernés par les projets afin de consolider un pré-accord intercantonal sur les projets 3 ème étape : décisions cantonales et fédérale, chaque autorité d octroi cantonale assumera la décision de sa part cantonale, le canton de Vaud assumera, en plus, la décision pour la part fédérale. Pour les versements financiers, les subventions cantonales sont versées directement au porteur de projet par les cantons. Après avoir vérifié que les versements cantonaux ont été effectués, le canton de Vaud libèrera la part LPR. 4.2 Critères de sélection de projets Les cantons se conformeront aux critères de la loi fédérale et du programme fédéral , à savoir : Les critères de sélection des projets se basent sur la loi fédérale sur la politique régionale, sur le programme pluriannuel fédéral , sur le présent programme et sur la loi cantonale d application de la LPR, à savoir la loi cantonale sur l appui au développement économique (LADE). Ils se composent de quatre types de critères détaillés ci-après. Respect des orientations stratégiques de rang supérieur : Programme fédéral (respect des priorités thématiques de la promotion et du contenu de la promotion) Cohérence avec le programme intercantonal de mise en œuvre de la LPR Effets du projet pour la région concernée : Soutien à l exportation de produits et de services hors de la région concernée Contribution à la création de valeur ajoutée et d emplois Novateur pour la région concernée Envergure du projet cohérent avec la taille de la Région concernée Qualité du projet Gouvernance (management, périmètre retenu pour la mise en œuvre) Qualité du business-plan Plan de financement (aide à l impulsion, subsidiarité)

10 Controlling financier et monitoring des projets au niveau du canton Les organismes intercantonaux seront tenus d assurer un controlling financier et un monitoring des projets. Le canton de Vaud assurera la consolidation de ces données et la réalisation des rapports annuels pour la Confédération. 5. PÉRIMÈTRE D ENGAGEMENT Le présent programme concerne les espaces intercantonaux entre le canton de Vaud et les cantons du Valais et de Fribourg. 6. PLAN FINANCIER ET DEMANDE DE CONTRIBUTION FEDERALE Sur la base du Business-plan de l Aéropôle et de la stratégie intercantonale du Chablais, le volume financier du programme intercantonal a été établi de la manière suivante : Aides à fonds perdu pour 4 ans Participatio n de tiers Canton de Vaud Canton de Fribourg Canton du Valais Confédérati on Total Domaine prioritaire A '000 1'000'000 2' Domaine prioritaire B 400' ' ' '000 2' Domaine prioritaire C ' ' ' TOTAL 1' '000' ' ' Sur cette base, les cantons de Vaud, du Valais et de Fribourg demandent une contribution financière fédérale de CHF 2'000'000.- (aides à fonds perdu) pour le présent programme intercantonal. Le canton de Vaud sera le canton leader vis-à-vis du SECO pour la signature de la convention-programme Les cantons s engagent à apporter une contribution cantonale équivalente à la demande faite à la Confédération. Ces montants sont figurent dans les budgets cantonaux. Lausanne, Fribourg et Sion, mai 2011 Documents joints en annexes : - Business-plan de l Aéropôle - Stratégie intercantonale du Chablais

11 11 Annexe : vue d ensemble du programme Domaine prioritaire A Espace économique du Chablais But Axes stratégiques du domaine prioritaire A Créer des synergies intercantonales pour la mise en réseau des sites industriels et des entreprises afin de renforcer la capacité concurrentielle de la Région, en coordination avec le projet d agglomération Favoriser la coordination intercantonale au sein de l espace économique du Chablais Mesures Etapes Indicateurs Mise en réseau des entreprises (développement de projets interentreprises, partage d équipements, mutualisation de l approvisionnement, valorisation des déchets et rejets) Mise en œuvre de pistes de symbioses interentreprises Etude de faisabilité pour le développement de l écosystème pétrochimique chablaisien mise en œuvre des symbioses industrielles et pétrochimiques Augmentation des relations interentreprises Création d emplois et d entreprises en lien avec l industrie pétrochimique et ses produits dérivés Assurer la complémentarité plaine-montagne et créer des synergies entre les deux destinations de montagne en matière de tourisme Optimisation des conditions cadres des zones industrielles (particulièrement autour d Aigle et de Collombey- Muraz) Développement du pôle des parcs d attractions touristiques Elaboration d une stratégie d acquisition foncière et de sectorisation des parcelles à l échelle intercantonale Appui aux communes et entreprises pour les réalisations renforcer les synergies entre les offices de tourisme et les parcs d attraction identifier le marché potentiel pour l implantation d autres parcs d attraction, complémentaires à ceux existants Mise en place de stratégies intercantonales validées par les communes concernées Accueil d entreprises et création d emplois Renforcement du positionnement Augmentation des offres combinées mises à disposition du public Augmentation des collaborations entre acteurs touristiques Création de nouveaux produits touristiques mise en place d une stratégie pour devenir la région phare des parcs d attractivité en Suisse Développement d un pôle d excellence dans le domaine du Sport étudier le renforcement des du pôle lié au Centre Mondial du Tourisme mise en œuvre de la stratégie

12 12 Mettre en réseau l offre touristique de plaine : mise en place d une stratégie spécifique Mesure d accompagnement : promouvoir une coordination stratégique et une coordination opérationnelle au sein du Chablais vaudois et valaisan élaboration et signature d un contrat de prestation avec Chablais Région et les organismes régionaux cantonaux poursuite de la coordination intercantonale Domaine prioritaire B Espace économique de la Broye But Axes stratégiques du domaine prioritaire B Mise à disposition de terrains et des locaux de qualité pour des entreprises industrielles dans des secteurs liés à l aéronautique Développement de prestations de services sur le site («site and facility management») Promotion technologiques du site en lien avec les hautes écoles, les plateformes et prestataires de services intercantonaux de Suisse occidentale Créer un technopôle intercantonal centré sur les activités industrielles liées à l Aéronautique Mesures Etapes Indicateurs Etude, voire développement de bâtiments d accueil d entreprises Etude, voire développement, d une offre d incubation en lien avec les hautes écoles fribourgeoises et vaudoises Développement d une offre de services aux entreprises, coordonnée avec le réseau des prestataires cantonaux et de Suisse occidentale finalisation du businessplan des différentes mesures de l Aéropôle (go / no go par mesure) mise en place progressive des différentes mesures Implantation d entreprises en lien avec l industrie aéronautique sur le site Création d emplois Mise à disposition de halles industrielles pour des entreprises Création d un incubateur disposant d accords de collaboration les hautes écoles et les prestataires de services intercantonaux Mise en place d une structure d exploitation pérenne et autofinancée Renforcement du positionnement Domaine prioritaire C Autres espaces économiques intercantonaux But Initier d autres démarches intercantonales dans des espaces économiques de portée intercantonale

Stratégie intercantonale du Chablais 2012-2015

Stratégie intercantonale du Chablais 2012-2015 Stratégie intercantonale du Chablais 2012-2015 Version présentée le 31.05.11 en Assemblée générale à Noville et transmise le 1.06.11 aux Services cantonaux VD et VS de l Economie 1 Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

1. Problématique. 2. Principes. Buts de la politique du canton. Voir aussi:

1. Problématique. 2. Principes. Buts de la politique du canton. Voir aussi: Voir aussi: Urbanisation et gestion de la zone à bâtir à l échelle locale; Implantation d installations touristiques; Domaine skiable; Sites construits à protéger; Immeubles à protéger; Archéologie; chemins

Plus en détail

R_38 Créer des parcs naturels régionaux

R_38 Créer des parcs naturels régionaux PLAN DIRECTEUR CANTONAL FICHE DE COORDINATION R_38 Créer des parcs naturels régionaux Etat d'information création : 23.05.11 actualisation : Version adoptée par le CE / juin 2011 But Créer des parcs naturels

Plus en détail

GUIDE pour le dépôt d'une demande d'aide financière au titre de la loi fédérale sur la politique régionale (LPR)

GUIDE pour le dépôt d'une demande d'aide financière au titre de la loi fédérale sur la politique régionale (LPR) GUIDE pour le dépôt d'une demande d'aide financière au titre de la loi fédérale sur la politique régionale (LPR) 1. Introduction Ce guide a pour but de présenter la procédure à suivre et les conditions

Plus en détail

E12 - Parcs régionaux et autres parcs mesure intégralement revue

E12 - Parcs régionaux et autres parcs mesure intégralement revue Problématique Pour les régions périphériques, une protection stratégique peut se révéler payante : le parc national suisse génère une valeur de 5.5 à 8 millions d euros par an pour la région et concerne

Plus en détail

JUIN 2012 500 1 PRESENTATION DU PROJET

JUIN 2012 500 1 PRESENTATION DU PROJET JUIN 2012 500 EXPOSE DES MOTIFS ET PROJET DE DECRET autorisant le Conseil d'etat à engager un montant de CHF 25'000'000.- pour soutenir la mise en oeuvre de la plateforme "InnoVaud" 1 PRESENTATION DU PROJET

Plus en détail

«Innovation et entrepreneuriat en Suisse occidentale»

«Innovation et entrepreneuriat en Suisse occidentale» PROGRAMME INTERCANTONAL 2012-2015 DE MISE EN OEUVRE DE LA LOI SUR LA POLITIQUE RÉGIONALE DES CANTONS DE SUISSE OCCIDENTALE (CDEP-SO) «Innovation et entrepreneuriat en Suisse occidentale» FRIBOURG, 30 JUIN

Plus en détail

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière Interreg V France Suisse Un programme de coopération transfrontalière 1 Interreg France Suisse, un des programmes européens de coopération transfrontalière impliquant la Suisse 2 Territoire INTERREG France-Suisse

Plus en détail

VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO)

VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO) VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO) La HES-SO compte près de 15'000 étudiantes et étudiants dans 27 écoles dans les cantons de l Arc jurassien (Berne francophone,

Plus en détail

Plan directeur cantonal Mesure 3e correction du Rhône

Plan directeur cantonal Mesure 3e correction du Rhône Plan directeur cantonal Mesure 3e correction du Rhône NB: La compétence et le niveau de contrainte est signalé par (CE) ou (GC). Les rubriques sans mention ne sont pas contraignantes. Périmètre (CE) Le

Plus en détail

JURA & TROIS-LACS CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ DOCUMENT POUR CONSULTATION DÉCEMBRE 2013

JURA & TROIS-LACS CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ DOCUMENT POUR CONSULTATION DÉCEMBRE 2013 JURA & TROIS-LACS CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ DOCUMENT POUR CONSULTATION DÉCEMBRE 2013 1 1. INTRODUCTION Pourquoi un Masterplan et pour quoi faire? Créée en 2011, la destination Jura

Plus en détail

Formation certifiante Le tourisme. Tout naturellement!

Formation certifiante Le tourisme. Tout naturellement! formation pour le développement durable sanu Postfach, case postale 3132 Dufourstrasse, rue Dufour 18 CH-2500 Biel-Bienne 3 T: +41 (0)32 322 14 33 F: +41 (0)32 322 13 20 sanu@sanu.ch www.sanu.ch Formation

Plus en détail

Une destination six cantons

Une destination six cantons Generalversammlung STV, 28.8.2013, Murten Assemblée générale FST, 28 août 2013, Morat Hans Stöckli, Président de Jura & Trois-Lacs Une destination six cantons V. Bourrut Une destination six cantons 1993

Plus en détail

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo APPEL A PROJETS TELECOM 2009 Sommaire Présentation d... 3 à TELECOM WORLD 2009..4 Stand. 5 Communication...7 L offre et le prix...8 Appel à projets...9

Plus en détail

Lignes stratégiques et actions pour 2012-2015 Pôle microtechnique et horloger

Lignes stratégiques et actions pour 2012-2015 Pôle microtechnique et horloger Association pour le développement des activités économiques de la Vallée de Joux Lignes stratégiques et actions pour 2012-2015 Pôle microtechnique et horloger Objectifs Axes prioritaires Programmes d'actions

Plus en détail

École de culture générale et École de commerce

École de culture générale et École de commerce Direction de l instruction publique de la culture et du sport Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Direction de l enseignement

Plus en détail

Ordonnance sur les parcs d importance nationale

Ordonnance sur les parcs d importance nationale Projet du 0 janvier 007 Ordonnance sur les parcs d importance nationale (Ordonnance sur les parcs, OParcs) du... Le Conseil fédéral suisse, vu les art. k et 6 de la loi fédérale du er juillet 966 sur la

Plus en détail

(Entrée en vigueur : 1 er janvier 2009)

(Entrée en vigueur : 1 er janvier 2009) Contrat de prestations entre la Conférence des départements de l'économie publique de Suisse occidentale et l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), en tant qu'institution coordinatrice du Consortium

Plus en détail

De l importance économique de la mobilité et des transports publics «Bahnjournalistenseminar 2014»

De l importance économique de la mobilité et des transports publics «Bahnjournalistenseminar 2014» De l importance économique de la mobilité et des transports publics «Bahnjournalistenseminar 2014» Mercredi 8 octobre 2014 Les Pléïades Patrick Eperon Secrétaire patronal I. Contexte Suisse et transports

Plus en détail

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations 460. Règlement du 0 décembre 0 sur le sport (RSport) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 6 juin 00 sur le sport (LSport) ; Sur la proposition de la Direction de l instruction publique,

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

6. Marchés financiers et financement

6. Marchés financiers et financement Frédéric Monnerat, (canton of Geneva) 6. Marchés financiers et financement Sommaire 6.1 La place financière suisse 6.2 La Banque nationale suisse 6. Le système bancaire suisse 6.4 L obtention de crédits

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

Proposition de guide d entretien

Proposition de guide d entretien Schéma de Développement Économique 2014 AXE 1 : Soutenir l économie productive, le tissu endogène Action 1 : Mettre en place d un programme prioritaire de visites d entreprises ANNEXE N 2 : Proposition

Plus en détail

MUNICIPALITE DE GLAND

MUNICIPALITE DE GLAND MUNICIPALITE DE GLAND Préavis municipal no 94 relatif à l octroi d un crédit d investissement pour soutenir la mise en place du programme de réorganisation et de financement des transports publics régionaux

Plus en détail

Charte d utilisation du site bluefactory

Charte d utilisation du site bluefactory Charte d utilisation du site bluefactory Version 1.5 Date : 17.05.2013 1 Sommaire 1 Contexte... 3 2 Principes d utilisation du site... 3 2.1 Principes de Création, d Innovation et d Excellence... 3 2.2

Plus en détail

Halte de Prilly-Malley (HPM): demande de crédit d ouvrage

Halte de Prilly-Malley (HPM): demande de crédit d ouvrage Halte de Prilly-Malley (HPM): demande de crédit d ouvrage Conférence de presse du 3 juillet 2008 Présentation du conseiller d'etat François Marthaler, chef du Département des infrastructures Flash-back...

Plus en détail

Statuts de la Conférence des Chefs de Département de l'economie publique de Suisse occidentale

Statuts de la Conférence des Chefs de Département de l'economie publique de Suisse occidentale Statuts de la Conférence des Chefs de Département de l'economie publique de Suisse occidentale Article 1 Nom et siège 1.1. Sous la dénomination "Conférence des Chefs de Département de l'economie publique

Plus en détail

Orientation 2 : Améliorer l animation et l organisation touristique des territoires girondins. Axe 2.1. L organisation institutionnelle

Orientation 2 : Améliorer l animation et l organisation touristique des territoires girondins. Axe 2.1. L organisation institutionnelle Axe 2.1. L organisation institutionnelle Action 2.1.1. Réorganisation des services du CDT et du service tourisme du CG 33 pour une meilleure coordination et une lisibilité des actions. Optimiser la coordination

Plus en détail

Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces

Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces Centre Droite Vaudois : Une vision de société pour 2012-2017 1 Centre Droite vaudois : une vision de société Grâce

Plus en détail

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt)

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt) Plan marketing 2010-2014 Doubs tourisme (Cdt) Pourquoi un plan marketing? Le schéma départemental de développement touristique Ce schéma (SDDT) définit cinq grands axes pour le développement touristique

Plus en détail

Projets régionaux LADE. Loi sur l appuis au développement économique (cote 900.05) Vous avez un projet à vocation économique ou touristique?

Projets régionaux LADE. Loi sur l appuis au développement économique (cote 900.05) Vous avez un projet à vocation économique ou touristique? Projets régionaux LADE Loi sur l appuis au développement économique (cote 900.05) Vous avez un projet à vocation économique ou touristique? Marche à suivre LADE : procédure Une procédure simple et efficace

Plus en détail

POLITIQUE D APPUI AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE (PADE) DU CANTON DE VAUD POUR LES ANNEES 2012-2017

POLITIQUE D APPUI AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE (PADE) DU CANTON DE VAUD POUR LES ANNEES 2012-2017 Département de l économie Rue Caroline 11 1014 Lausanne POLITIQUE D APPUI AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE (PADE) DU CANTON DE VAUD POUR LES ANNEES 2012-2017 Document adopté par le Conseil d Etat le 8 juin

Plus en détail

journées abes 2007 le réseau des bibliothèques de suisse occidentale marylène micheloud

journées abes 2007 le réseau des bibliothèques de suisse occidentale marylène micheloud journées abes 2007 le réseau des bibliothèques de suisse occidentale marylène micheloud réseau des bibliothèques de suisse occidentale 2 journées abes 30-31.05.07 / m. micheloud 1 réseau identité typologie

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Consultation Loi RPT II 2 Annexe 1

Consultation Loi RPT II 2 Annexe 1 Consultation Loi RPT II Annexe Avant-projet de modification de la loi sur la mensuration officielle et l information géographique du 6 mars 006 Le Grand Conseil du canton du Valais vu l article 75a de

Plus en détail

8 BIBLIOTHÈQUE CANTONALE ET UNIVERSITAIRE

8 BIBLIOTHÈQUE CANTONALE ET UNIVERSITAIRE 8 BIBLIOTHÈQUE CANTONALE ET UNIVERSITAIRE 8.1 Présentation de la Bibliothèque cantonale et universitaire (BCU) LA BCU est une institution cantonale indépendante de l'université, rattachée au Service des

Plus en détail

8 BIBLIOTHÈQUE CANTONALE ET UNIVERSITAIRE

8 BIBLIOTHÈQUE CANTONALE ET UNIVERSITAIRE 8 BIBLIOTHÈQUE CANTONALE ET UNIVERSITAIRE 8.1 Présentation de la Bibliothèque cantonale et universitaire (BCU) LA BCU est une institution cantonale indépendante de l'université, rattachée au Service des

Plus en détail

2.06 RÉSEAU DES ROUTES CANTONALES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Service des infrastructures

2.06 RÉSEAU DES ROUTES CANTONALES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Service des infrastructures RÉSEAU DES ROUTES CANTONALES INSTANCE RESPONSABLE Service des infrastructures INSTANCE DE COORDINATION Service des infrastructures AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service de l aménagement du territoire Office

Plus en détail

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières création, implantation et développement d entreprises x TABLE DES MATIERES 2 1. PRÉAMBULE 1.1. PRINCIPES GÉNÉRAUX 3 2. SOUTIEN

Plus en détail

formaliser des lignes directrices et des cahiers des charges pour conseiller, orienter et soutenir activement les opérateurs publics et privés,

formaliser des lignes directrices et des cahiers des charges pour conseiller, orienter et soutenir activement les opérateurs publics et privés, squad - Centre de compétences transfrontalier pour le suivi et la planification des quartiers durables INTERREG IVA France Suisse Rapport de synthèse (version août 2015) Objectif de ce document Ce document

Plus en détail

Le système d assurance qualité de la HES-SO

Le système d assurance qualité de la HES-SO Le système d assurance qualité de la HES-SO 1. Contexte historique Le monde de l enseignement supérieur et de la recherche a beaucoup évolué durant ces quarante dernières années. Parmi les nombreux facteurs

Plus en détail

Initiative sur les bourses d études : le mauvais chemin vers l égalité des chances dossierpolitique

Initiative sur les bourses d études : le mauvais chemin vers l égalité des chances dossierpolitique Initiative sur les bourses d études : le mauvais chemin vers l égalité des chances dossierpolitique 30 mars 2015 Numéro 3 Initiative sur les bourses d études L «Initiative sur les bourses d études», déposée

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2010 Au Conseil communal

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2010 Au Conseil communal Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids Préavis No 15/2010 Au Conseil communal Demande d'un crédit d investissement de CHF 345'030.--, échelonné sur cinq ans, pour soutenir la mise en place du programme

Plus en détail

Message accompagnant le projet de décret créant un fonds pour le financement du projet de la 3 e correction du Rhône

Message accompagnant le projet de décret créant un fonds pour le financement du projet de la 3 e correction du Rhône Message accompagnant le projet de décret créant un fonds pour le financement du projet de la 3 e correction du Rhône Le Conseil d Etat du Canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1

APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1 LES PROPOSITIONS DE L ARTISANAT POUR LE PROGRAMME OPERATIONNEL DU MASSIF CENTRAL APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1 «L artisanat, acteur central du massif» Première entreprise de France Première entreprise du

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Le vélo dans les villes petites et moyennes

Le vélo dans les villes petites et moyennes Citec Ingénieurs Conseils SA 26e journée Rue de l'avenir Mobilités douces: le grand potentiel des villes petites et moyennes Le vélo dans les villes petites et moyennes Emmanuel Fankhauser Sommaire Introduction

Plus en détail

PCM+. Expérimentation d une plateforme de services dédiés zone d activités 2.0

PCM+. Expérimentation d une plateforme de services dédiés zone d activités 2.0 PCM+. Expérimentation d une plateforme de services dédiés zone d activités 2.0 Ou comment faire du Très Haut Débit un outil de renforcement des liens entre entreprises et entre entreprises et territoires?

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Du projet au programme: Evaluation de Via 2015. Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse

Du projet au programme: Evaluation de Via 2015. Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse Du projet au programme: Evaluation de Via 2015 Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse 1 Objectifs de l évaluation de Via 2015 Fournir des recommandations pour la transformation du projet Via en «programme

Plus en détail

Institutionnalisation du modèle PNR à l étranger le cas de la Suisse

Institutionnalisation du modèle PNR à l étranger le cas de la Suisse Institutionnalisation du modèle PNR à l étranger le cas de la Suisse Crédit images : Netzwerk Schweizer Pärke Réseau des parcs suisses 01/2015 Quelle/Source: swisstopo (5704002947 1 La Suisse possède une

Plus en détail

Mobilité des zones rurales en Grande Région. Bar-le-Duc 19/04/2013

Mobilité des zones rurales en Grande Région. Bar-le-Duc 19/04/2013 Mobilité des zones rurales en Grande Région Bar-le-Duc 19/04/2013 1 Plan de l exposé Missions de la Direction de la planification de la mobilité au sein du Service public de Wallonie la Wallonie rurale

Plus en détail

Entreprise de correction fluviale E.C.F. Canal de dérivation de l Arbogne

Entreprise de correction fluviale E.C.F. Canal de dérivation de l Arbogne 1562 Corcelles, le 17 janvier 2012 COMMUNE DE CORCELLES Près Payerne MUNICIPALITE Tél. 026/660.25.62 Fax 026/660.17.76 commune@corcelles.ch AU CONSEIL COMMUNAL DE CORCELLES/PAYERNE PREAVIS N o 01/2012

Plus en détail

Découvrez le centre sportif & hôtelier «Les Isles» aux Diablerets

Découvrez le centre sportif & hôtelier «Les Isles» aux Diablerets Découvrez le centre sportif & hôtelier «Les Isles» aux Diablerets Un projet imaginé par Richter Dahl Rocha & Associés architectes SA 2015/photomontage UNE OFFRE ATTRACTIVE POUR LES HÔTES ET LES HABITANTS

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

dossier Sommaire La grande Suisse occidentale : L union fait la force 30 L intercantonalité profite aussi aux créateurs d entreprises 32

dossier Sommaire La grande Suisse occidentale : L union fait la force 30 L intercantonalité profite aussi aux créateurs d entreprises 32 Sommaire CRéATIVITé INTERCANTONALE 30 La grande Suisse occidentale : L union fait la force 30 L intercantonalité profite aussi aux créateurs d entreprises 32 Un exemple de plateforme intercantonale : Alp

Plus en détail

La SCH - un partenaire pour le futur de l hôtellerie et de l hébergement en Suisse. 2. Qu apporte la nouvelle ordonnance sur la SCH?

La SCH - un partenaire pour le futur de l hôtellerie et de l hébergement en Suisse. 2. Qu apporte la nouvelle ordonnance sur la SCH? Société Suisse de Crédit Hôtelier (www.sgh.ch) La SCH - un partenaire pour le futur de l hôtellerie et de l hébergement en Suisse Journée de l Économie Touristique Berne, le 11 mars 2015 Thèmes 1. Vue

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

Le salon de la PME au service de l entreprise!

Le salon de la PME au service de l entreprise! Le salon de la PME au service de l entreprise! Un salon avec conférences et ateliers destinés aux fournisseurs et prestataires de services et de biens d équipement pour les PME Expo Beaulieu Lausanne Palexpo

Plus en détail

Contributions à l établissement de bases de planification et de planifications dans le cadre de la convention programme Economie forestière

Contributions à l établissement de bases de planification et de planifications dans le cadre de la convention programme Economie forestière Office des forêts du canton de Berne Circulaire Circ 5.5/1 distribution: - Intranet - Internet Titre Contributions à l établissement de bases de planification et de planifications dans le cadre de la convention

Plus en détail

Covoiturage transfrontalier et mobilité autour du bassin lémanique

Covoiturage transfrontalier et mobilité autour du bassin lémanique et mobilité autour du bassin lémanique 28/05/2015 1 Contexte CONTEXTE SUR LA MOBILITÉ DANS LE BASSIN LÉMANIQUE Une population en forte croissance : 2 896 638 habitants fin 2014 (2 819 100 en 2010) un nombre

Plus en détail

Programme Observatoire ESSpace

Programme Observatoire ESSpace Programme Observatoire ESSpace Observatoire ESSpace est un projet interrégional conduit par les 4 Chambres régionales de l économie sociale et solidaire (ESS) des régions de Franche-Comté et Rhône-Alpes

Plus en détail

STATUTS TITRE I RAISON SOCIALE - SIEGE - BUT

STATUTS TITRE I RAISON SOCIALE - SIEGE - BUT STATUTS TITRE I RAISON SOCIALE - SIEGE - BUT Article 1er Sous la raison sociale Coopérative romande de cautionnement PME (ci-après : la CRC PME) est créée une société coopérative conformément au titre

Plus en détail

Informatisation des hôpitaux valaisans

Informatisation des hôpitaux valaisans Informatisation des hôpitaux valaisans 1/29 Informatisation des hôpitaux valaisans Bilan de la situation existante Analyse générale des besoins Concept de structure d information Propositions de solutions

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH»

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS POUR ÊTRE LABELLISÉE «MÉTROPOLE FRENCH TECH», UNE MÉTROPOLE DOIT

Plus en détail

DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin

DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin Le projet propose une approche intégrée du développement du secteur des TIC considérée sous trois aspects différents : promouvoir l accès aux TIC, favoriser

Plus en détail

Club Nature et Découverte

Club Nature et Découverte Club Nature et Découverte Club Nature et Découverte C ATOUT FRANCE Née de la fusion de l ex GIE Maison de la France et de l ex GIP ODIT France, l agence de développement touristique ATOUT FRANCE est l'opérateur

Plus en détail

Message N o 47 4 février 2013

Message N o 47 4 février 2013 Conseil d Etat CE Staatsrat SR 1 Message N o 47 4 février 2013 du Conseil d Etat au Grand Conseil accompagnant le projet de décret relatif à l octroi d un crédit d étude en vue de la construction d un

Plus en détail

VITI 2015 STRATEGIE VITIVINICOLE VALAISANNE A L HORIZON 2015. DEET / SCA 2 juillet 2010

VITI 2015 STRATEGIE VITIVINICOLE VALAISANNE A L HORIZON 2015. DEET / SCA 2 juillet 2010 VITI 2015 STRATEGIE VITIVINICOLE VALAISANNE A L HORIZON 2015 PLAN DE LA PRESENTATION 1. Collaboration avec HEC Lausanne 2. Les objectifs de l Etat du Valais 3. Rappel des étapes de VITI 2015 4. Présentation

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT FORUM ECONOMIQUE DU CHABLAIS VAUDOIS ET VALAISAN

DOSSIER DE PARTENARIAT FORUM ECONOMIQUE DU CHABLAIS VAUDOIS ET VALAISAN DOSSIER DE PARTENARIAT FORUM ECONOMIQUE DU CHABLAIS VAUDOIS ET VALAISAN Première Edition - 2012 De quoi s agit-il? Madame, Monsieur, La Jeune Chambre Internationale du Chablais (JCI Chablais) a le plaisir

Plus en détail

1. Créer une société en Suisse occidentale

1. Créer une société en Suisse occidentale Nestle, (canton of Vaud) 1. Créer une société en Suisse occidentale Sommaire 1.1 Éligibilité 1.2 Différentes étapes de la création d une société généralités 1.3 Choix de la forme juridique de la société

Plus en détail

40 sites touristiques franco-suisses. En partenariat avec :

40 sites touristiques franco-suisses. En partenariat avec : 40 sites touristiques franco-suisses En partenariat avec : Déroulement de la présentation 1/ Une association de 40 sites franco-suisses et ses objectifs 2/ Les outils de communication traditionnels 3/

Plus en détail

Photo. Les remontées mécaniques comme transport en commun. Journée du Tourisme workshop A2. Citec Ingénieurs Conseils

Photo. Les remontées mécaniques comme transport en commun. Journée du Tourisme workshop A2. Citec Ingénieurs Conseils Citec Ingénieurs Conseils Photo Les remontées mécaniques comme transport en commun Journée du Tourisme workshop A Martigny, er octobre 0 Pierre Favre, Citec Ingénieurs Conseils Sommaire. Introduction.

Plus en détail

17DEPARTEMENT DES VOSGES

17DEPARTEMENT DES VOSGES Pôle Développement du Territoire Service moyens techniques et gestion administrative du Territoire 17DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 19 janvier 2015 BUDGET

Plus en détail

Convention intercantonale réglant l'organisation, le contenu, le déroulement de cours de formation pour cadres et spécialistes de la protection civile

Convention intercantonale réglant l'organisation, le contenu, le déroulement de cours de formation pour cadres et spécialistes de la protection civile Convention intercantonale réglant l'organisation, le contenu, le déroulement de cours de formation pour cadres et spécialistes de la protection civile du 19 octobre 2004 Cantons concernés : Berne, Fribourg,

Plus en détail

réglant la fréquentation d une école située dans un canton autre que celui de domicile

réglant la fréquentation d une école située dans un canton autre que celui de domicile Convention intercantonale du 20 mai 2005 réglant la fréquentation d une école située dans un canton autre que celui de domicile Les chefs des départements de l instruction publique, de la formation et

Plus en détail

REGLEMENT FONDS MEC - FRM

REGLEMENT FONDS MEC - FRM REGLEMENT CONCERNANT LE FONDS EN FAVEUR DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA FEDERATION SUISSE ROMANDE DES ENTREPRISES DE MENUISERIE, EBENISTERIE ET CHARPENTERIE FONDS MEC - FRM FRM 0 octobre 006 Règlement

Plus en détail

Nous avons l honneur de vous soumettre le projet de décret concernant la suspension de

Nous avons l honneur de vous soumettre le projet de décret concernant la suspension de MESSAGE accompagnant le projet de décret concernant la suspension du remboursement des prêts sans intérêts LIM et NPR dans les secteurs des remontées mécaniques et de l hébergement Le Conseil d Etat du

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

Le réseau fribourgeois du jeu excessif

Le réseau fribourgeois du jeu excessif Le réseau fribourgeois du jeu excessif Prévention REPER Téléphone : +41 26 322 40 00 Adresse postale : Route du Jura 29 1700 Fribourg projets@reper-fr.ch Description : En réponse aux risques que présentent

Plus en détail

2013 UNE ANNEE POSITIVE

2013 UNE ANNEE POSITIVE CONTACT AVEC LA PRESSE DU MERCREDI 23 AVRIL 2014 2013 UNE ANNEE POSITIVE POUR LE GROUPE VILLARS HOLDING SA Chiffre d affaires 2013 : + 10.9% Comparé à l année précédente, le chiffre d affaires consolidé

Plus en détail

PROJET. Entre : Ci-après désigné «L EPF» ou «L EPF du Val d Oise» d une part,

PROJET. Entre : Ci-après désigné «L EPF» ou «L EPF du Val d Oise» d une part, PROJET CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION ENTRE LE STIF ET L EPF DU VAL D OISE EN MATIERE D ECHANGE D INFORMATION ET D ACTIONS FONCIERES Entre : L Etablissement Public Foncier

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PAYERNE

MUNICIPALITE DE PAYERNE MUNICIPALITE DE PAYERNE Au Conseil Communal de Payerne : Préavis n 09/2013 Objet du préavis Vente au Groupe Boschung des biens-fonds dénommés P2 (25'820 m 2 ) et P3 (14'385 m 2 ) de la zone Aéropôle I.

Plus en détail

Un Territoire de Projets

Un Territoire de Projets Un Territoire de Projets La Vallée de la Drôme, une base préservée entre RHÔNE et ALPES, à la transition du VERCORS et de la PROVENCE, avec comme élément naturel fédérateur la rivière DRÔME. Une vallée

Plus en détail

Formulation des enjeux du SRIT

Formulation des enjeux du SRIT Formulation des enjeux du SRIT Pour le transport de voyageurs Le SRIT : une contribution au SRADT dans le domaine des transports Le schéma doit répondre à des enjeux de désenclavement intra et inter régional.

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS ET PROJET DE LOI. modifiant la loi vaudoise d exécution de la législation fédérale sur la protection civile du 11 septembre 1995

EXPOSE DES MOTIFS ET PROJET DE LOI. modifiant la loi vaudoise d exécution de la législation fédérale sur la protection civile du 11 septembre 1995 EXPOSE DES MOTIFS ET PROJET DE LOI modifiant la loi vaudoise d exécution de la législation fédérale sur la protection civile du septembre 995 Page sur 38 TABLE DES MATIÈRES PREAMBULE... 3 SITUATION ACTUELLE

Plus en détail

PLAN D EXECUTION 2004 2007 POUR LE PROGRAMME FEDERAL CAMPUS VIRTUEL SUISSE

PLAN D EXECUTION 2004 2007 POUR LE PROGRAMME FEDERAL CAMPUS VIRTUEL SUISSE 418/03A Schweizerische Universitätskonferenz Conférence universitaire suisse Conferenza universitaria svizzera 10.9/16.10.2003 PLAN D EXECUTION 2004 2007 POUR LE PROGRAMME FEDERAL CAMPUS VIRTUEL SUISSE

Plus en détail

INSTRUMENTS DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES ET A L HOTELLERIE.

INSTRUMENTS DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES ET A L HOTELLERIE. INSTRUMENTS DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES ET A L HOTELLERIE. Soutiens aux entreprises 3 SOMMAIRE SOUTIENS AUX ENTREPRISES INFORMATIONS SOUTIENS AUX ENTREPRISES - INFORMATIONS 3 FINANCEMENT Prise en charge

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE technique (MPT) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt)

sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt) Ordonnance du 6 mars 2012 Entrée en vigueur : 01.04.2012 sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 24 mars

Plus en détail

Dossier de presse. Le Genevois Français soutient la création d entreprise : Lancement du réseau «Je crée sur le territoire du Genevois français»

Dossier de presse. Le Genevois Français soutient la création d entreprise : Lancement du réseau «Je crée sur le territoire du Genevois français» Dossier de presse Le Genevois Français soutient la création d entreprise : Lancement du réseau «Je crée sur le territoire du Genevois français» Vendredi 05 juin 2015 9h00 Espace Rhône Alpes salle Le Genevois

Plus en détail

Appel à projets Télécentres et téléactivités

Appel à projets Télécentres et téléactivités Appel à projets Télécentres et téléactivités Ouvert en continu sur la période 2005-2007 1 janvier 2006 En croissance régulière, le télétravail concerne déjà 7% des salariés en France, contre 25 % dans

Plus en détail

Analyse stratégique de filière : Pour quoi faire? Comment faire?

Analyse stratégique de filière : Pour quoi faire? Comment faire? Analyse stratégique de filière : Pour quoi faire? Comment faire? Impressum Edition Auteur-e-s Rédaction Mise en page Impression AGRIDEA Jordils 1 CP 1080 1001 Lausanne T +41 (0)21 619 44 00 F +41 (0)21

Plus en détail

Fonds de soutien à l innovation du canton de Fribourg. Guide pour les promoteurs de projets version provisoire

Fonds de soutien à l innovation du canton de Fribourg. Guide pour les promoteurs de projets version provisoire Fonds de soutien à l innovation du canton de Fribourg Guide pour les promoteurs de projets version provisoire Le présent guide est un moyen d'information et d'orientation important pour les promoteurs

Plus en détail