Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif"

Transcription

1 Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif adaptables au dispositif DPC (conformément aux orientations nationales) La liste des formations énumérées ci-après est indicative et non exhaustive. Les thématiques peuvent être complétées et d autres peuvent être élaborées en fonction d objectifs propres à votre structure. Les durées indiquées peuvent être adaptées en fonction des institutions et des besoins Hygiène alimentaire, du linge et des locaux Audits Qualité Formations et Audits Qualité animés par des experts en Qualité, Hygiène et Sécurité Certaines formations peuvent être organisées en alternant formation théorique et Formation-Action. Les avantages : l'organisation n'est pas déstabilisée car l'activité du service se poursuit. La formation est aussi plus efficace en termes de résultats : l appropriation des apports théoriques est facilitée par les mises en pratique, les corrections et réajustements immédiats sur le terrain. Hygiène en restauration collective et Méthode HACCP Formation Action Hygiène Règlementation relative à l hygiène alimentaire Les différentes contraintes liées aux structures (accréditation, convention tripartite) Connaissance et maîtrise des risques microbiologiques, chimiques et physiques liés à cette activité Notion de microbiologie alimentaire Hygiène corporelle, des locaux et du matériel, liée à la manipulation des aliments Traçabilité des préparations culinaires Méthode HACCP Acquisition des principes et de la règlementation de la méthode HACCP, et application au quotidien Les principes d une démarche Qualité La méthodologie HACCP : origine, différentes réglementations HACCP base documentaire : analyse des risques, identification des points critiques Les objectifs de la traçabilité, de maîtrise a priori, de contrôle et de vérification Analyse des pratiques dans l institution : risques, identification et maîtrise des points critiques Durée : 2 à 3 jours

2 Le Plan de Maîtrise Sanitaire (P.M.S.) en restauration collective Concrétisation des principes de la méthode HACCP sur le terrain Identification et analyse des points critiques : seuil de tolérance, techniques de contrôle, actions correctives, traçabilité des contrôles réalisés Le Plan de Maîtrise Sanitaire : définition, contenu, notions de traçabilité Mise en place d un PMS et application concrète de la démarche sur le terrain : documents de contrôle, procédures associées, fiches de suivi, fiches de poste Les liaisons thermiques (liaisons chaudes, liaisons froides) Liaisons froides, chaudes et mixtes : aspects théorique et pratique La réglementation : Arrêté du 21 décembre 2009, guide de gestion des alertes d origine alimentaire, loi du 19 mai 1998, règlements européens, traçabilité alimentaire Analyse des pratiques dans l institution et mise en place d une traçabilité complète des préparations Hygiène du linge et Méthode RABC (Norme NF EN 14065) Apports : notions d accréditation, de convention tripartite, de démarche qualité Les infections nosocomiales, la sécurité des manipulateurs et la satisfaction client Présentation de la norme EN 14065, la Loi du 19 mai 1998 sur la responsabilité du fait des produits défectueux La Méthode RABC - Analyse des risques en blanchisserie - Identification des points critiques - Mise en place de la notion de maîtrise des risques identifiés - Plan de contrôle et traçabilité La démarche Qualité dans les Etablissements sanitaires, sociaux et médico sociaux - Infection nosocomiale - Risques professionnels - Transférabilité sur le terrain : élaboration de fiches d instruction, procédures, modes opératoires, processus, méthode des 5M (recherche de points critiques de bio contamination aux différentes étapes du process) exigences

3 Hygiène en blanchisserie Connaissance et maîtrise des risques liés à la manipulation du linge Apports théoriques sur la microbiologie Hygiène du personnel et hygiène comportementale, Le linge : process de lavage, finition, stockage et transport exigences Hygiène du linge hospitalier Apports : Manuel de certification des établissements de santé par l H.A.S. Circulaire DGS/DHO/E2 - n 645 du 29 décembre 2000, relative à l'organisation de la lutte contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé. 100 recommandations pour la surveillance et la prévention des infections nosocomiales (CTIN 1999) Bonnes pratiques d hygiène en blanchisserie, sur les circuits collecte et distribution : - Notions de microbiologie - Différents modes de transmission microbienne - Risques liés aux micro-organismes, spécifiquement en milieu hospitalier - Risques infectieux liés aux linges : description, mesures préventives associées Références et exigences concernant la qualité microbiologique du linge Nettoyage et bio nettoyage Formation Action Présentation du nettoyage : notions de bio nettoyage, classement des locaux Matériel manuel et techniques de balayage, de lavage Matériel mécanisé Bonnes pratiques de nettoyage : hygiène du personnel, hygiène comportementale Préparation du chariot de ménage Pertinence de l utilisation des produits Techniques de rénovation Transférabilité sur le terrain : plan de nettoyage, fiche de validation, fiche d évaluation,

4 Sensibilisation aux Infections Nosocomiales Définition : infections et modes de transmission, infections associées aux soins, gestion des risques Différents types d infection Epidémiologie : origine, germes responsables, transmission, infections endogènes et exogènes Bases de la lutte contre les IN : organisation administrative, surveillance, procédures et recommandations, information, formation Moyens de lutte contre les IN : organisation des soins, prévention, antiseptiques et désinfectants Rôle des instances : comités de surveillance, hygiénistes Notions de signalement, de qualité et d auto évaluation Droits des malades et obligations Grands principes de l hygiène hospitalière : précautions standard, lavage des mains, isolement, bio nettoyage Vers une qualité hôtelière en EHPAD New Les différentes activités : restauration, entretien des locaux, traitement du linge Responsabilité en matière de qualité hôtelière Revalorisation de la fonction d ASH Organisation des activités et hygiène - Lavage des mains - Tenue du personnel - Rangement et conservation des aliments (chaîne du chaud et du froid) - Le chariot chauffant : disposition, utilisation - Le circuit des déchets alimentaires - L ambiance des espaces : décoration, lumière, musique L entretien des locaux L entretien du linge La salle à manger : nettoyage, nappage, disposition, ambiance La distribution des repas : à table, en chambre Les repas - Distribution des médicaments - Respect des régimes - Choix des menus (commission menus) - Les occasions exceptionnelles : repas de fête, buffet Lien avec les recommandations de bonnes pratiques, les évaluations internes et externes, la gestion du exigences

5 Les Audits Qualité Audit Hygiène Alimentaire : Plan de Maîtrise Sanitaire et HACCP Audit Entretien des locaux et du matériel : audit d hygiène des locaux et mise en place d un plan de nettoyage Audit Hygiène du linge et mise en place de la démarche RABC Audit organisationnel en blanchisserie : organisation, fonctionnement et charges de travail Audit du Service Hôtelier : ressources humaines, organisation, méthodes et techniques de travail

Formations 2014 HYGIENE HOSPITALIERE

Formations 2014 HYGIENE HOSPITALIERE Formations 2014 HYGIENE HOSPITALIERE Nous contacter : Tél. : 09 69 32 22 72 - Fax : 08 20 56 90 05 - E-mail : formation@alpagroupe.fr Contexte : Afin de prévenir le risque infectieux et maîtriser l hygiène

Plus en détail

S t t t a g e 1 OBJECTIFS PROGRAMME PUBLIC DUREE DATES. Nettoyage et désinfectiond. Le monde microbien. Lieux. règles d hygid PRIX ANIMATRICE

S t t t a g e 1 OBJECTIFS PROGRAMME PUBLIC DUREE DATES. Nettoyage et désinfectiond. Le monde microbien. Lieux. règles d hygid PRIX ANIMATRICE S t t t a g e 1 curité alimentaire Sécurit Stage 1 HACCP : «Je prépare pare mes repas» Personnel de restauration collective fabriquant les repas 1 jour Tout savoir sur les germes pathogènes Comprendre

Plus en détail

Validité 2015-2016 CATALOGUE DES PROGRAMMES. Audit-conseil et formation. Que contient ce catalogue? Expertise Qualité Temps Coût

Validité 2015-2016 CATALOGUE DES PROGRAMMES. Audit-conseil et formation. Que contient ce catalogue? Expertise Qualité Temps Coût CATALOGUE DES PROGRAMMES Validité 2015-2016 Audit-conseil et formation Anys100t : Audit-conseil-formation Validité du programme années 2015-2016 Vos garanties Expertise Qualité Temps Coût Que contient

Plus en détail

CRITERE N : 7a INTITULE : Gestion de l eau

CRITERE N : 7a INTITULE : Gestion de l eau CRITERE N : 7a INTITULE : Gestion de l eau 1 Note introductive (chapô) La mise en place d une démarche globale de gestion de la qualité de l eau consiste à assurer la maîtrise des risques sanitaires liés

Plus en détail

LE CIRCUIT DU LINGE. Le changement

LE CIRCUIT DU LINGE. Le changement LE CIRCUIT DU LINGE 4 ème journée e de formation et d information Prévention du risque infectieux en EHPAD Le changement Le contexte réglementaire r est de plus en plus exigeant.. Circulaire inter ministérielle

Plus en détail

Marque déposée de GV RESTAURATION SERVICES SA

Marque déposée de GV RESTAURATION SERVICES SA Marque déposée de GV RESTAURATION SERVICES SA N FR 14/18868 SAS au capital de 53.357,16 Siège Social : 34, Rue de Paris 60330 LE PLESSIS BELLEVILLE - Téléphone : 03.44.58.14.21. - Fax : 03.44.58.20.98.

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014

CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014 Eaux, Environnement, Hygiène Alimentaire, Recherche & Développement Agréé par le Ministère de la Santé Membre des réseaux d intercomparaisons AGLAE et RAEMA CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014 Microbiologie

Plus en détail

Référentiel d activités professionnelles

Référentiel d activités professionnelles Bac pro de la 20éme CPC Référentiel d activités professionnelles Les titulaires de ce baccalauréat professionnel 20 ème CPC exercent leurs activités : - dans le souci constant de la bientraitance des personnes,

Plus en détail

Offre de formation. Itinéraire Cuisinier en restauration collective. https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie

Offre de formation. Itinéraire Cuisinier en restauration collective. https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie 2015 Offre de formation Itinéraire Cuisinier en restauration collective Inscription en ligne aux stages https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie ITINÉRAIRES CUISINIER EN RESTAURATION

Plus en détail

REFROIDISSEMENT RAPIDE DES ALIMENTS APRES CUISSON

REFROIDISSEMENT RAPIDE DES ALIMENTS APRES CUISSON Référence : PT/RES/015-A Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques lors du refroidissement rapide des aliments après cuisson. Mots clés : Cuisson / HACCP / Préparation chaude /

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE PREUVE PAR PROCESSUS CARTOGRAPHIE DES PROCESSUS. Éthique

ÉLÉMENTS DE PREUVE PAR PROCESSUS CARTOGRAPHIE DES PROCESSUS. Éthique Satisfaction des usagers Besoins et attentes l usager Nom de l'établissement : ÉLÉMENTS DE PREUVE PAR PROCESSUS CARTOGRAPHIE DES PROCESSUS Processus de direction Politique qualité sécurité, GDR Communication

Plus en détail

De l intérêt des prélèvements des surfaces

De l intérêt des prélèvements des surfaces De l intérêt des prélèvements des surfaces B Lejeune B Lejeune Surfaces Reims 2005 1 Origine des germes dans l environnementl B Lejeune Surfaces Reims 2005 2 Origine des germes B Lejeune Surfaces Reims

Plus en détail

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par:

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par: Catalogue de Formations THERMALISME Accompagnement à la Certification Aquacert HACCP (Certification basée sur le Guide Bonnes Pratiques de la profession Conforme aux exigences règlementaires de janvier

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/01.834 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE L'EDUCATION Stratégie régionale d'adaptation des structures d'accueil et de travail Programme

Plus en détail

Rôle et missions du médecin coordonnateur en EHPAD

Rôle et missions du médecin coordonnateur en EHPAD c1 Rôle et missions du médecin coordonnateur en EHPAD Capacité de Gériatrie Dr Corinne HAGLON DUCHEMIN 17 Février 2014 Diapositive 1 c1 clientleger; 12/02/2014 Décrets et Fonction du médecin coordonnateur

Plus en détail

S2 Sciences de l alimentation p60/62

S2 Sciences de l alimentation p60/62 Activité liée à l alimentation P6/11 1-1Approvisionnement des denréesp6 T1 choix des denrées nécessaires pour les repas T2 contrôle des denrées disponibles T3 achats selon les consignes de l employeur

Plus en détail

LES DIFFERENTES ETAPES

LES DIFFERENTES ETAPES LES DIFFERENTES ETAPES DE LA DEMARCHE R.A.B.C Etape 1 : Dresser la liste de tous les dangers microbiologiques associés à chacune des étapes, puis dresser la liste de toutes les mesures de contrôle destinées

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA CLINIQUE DES BUTTES-CHAUMONT. 39-43, rue Fessart 75019 PARIS

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA CLINIQUE DES BUTTES-CHAUMONT. 39-43, rue Fessart 75019 PARIS COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA CLINIQUE DES BUTTES-CHAUMONT 39-43, rue Fessart 75019 PARIS Février 2007 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Conducteur(trice) de ligne de conditionnement des Industries Chimiques : niveau IV* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence

Plus en détail

Respect des règles d hygiène

Respect des règles d hygiène Respect des règles d hygiène Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité des aliments. Vérifier les

Plus en détail

Hygiène Stérilisation. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 111

Hygiène Stérilisation. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 111 Hygiène Stérilisation 2013 111 Formation des correspondants en hygiène hospitalière CCLIN Sud-Ouest (formation réservée aux correspondants hygiène de Midi-Pyrénées) Répondre aux exigences de la circulaire

Plus en détail

FORMATIONS CONSEIL & RESTAURATION COLLECTIVE CUISINE CCI FORMATION. 2014-2015 www.audit-formation-restauration.com

FORMATIONS CONSEIL & RESTAURATION COLLECTIVE CUISINE CCI FORMATION. 2014-2015 www.audit-formation-restauration.com CUISINE & RESTAURATION COLLECTIVE FORMATIONS CONSEIL CCI FORMATION 201-201 www.audit-formation-restauration.com HYGIÈNE & QUALITÉ BONNES PRATIQUES D HYGIÈNE Sensibilisation à l'hygiène, responsabilités

Plus en détail

Audit des pratiques d hygiène en établissements médico-sociaux: l expérience de la région Champagne-Ardenne

Audit des pratiques d hygiène en établissements médico-sociaux: l expérience de la région Champagne-Ardenne Audit des pratiques d hygiène en établissements médico-sociaux: l expérience de la région Champagne-Ardenne Véronique Bussy-Malgrange Martine Blassiau Journée interrégionale de formation CClin-Est-Resclin,

Plus en détail

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle audit, conseil et formation professionnelle Stage 1 Bonnes pratiques d hygiène en restauration collective 19 et 26 novembre Stage 2 Règles d hygiène lors du service 3 décembre Stage 3 Le nettoyage et la

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration des ressources humaines

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration des ressources humaines COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 11/10/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration

Plus en détail

H A C C P. Hazard Analysis, Critical Control Point. Analyse des dangers, maîtrise des points critiques. Programme de formations.

H A C C P. Hazard Analysis, Critical Control Point. Analyse des dangers, maîtrise des points critiques. Programme de formations. H A C C P Hazard Analysis, Critical Control Point Analyse des dangers, maîtrise des points critiques Objectifs : L'HACCP est une norme de mise en œuvre destinée à évaluer les dangers, et, mettre en place

Plus en détail

PREFET DE L YONNE NOTE D INFORMATION SUR L HYGIENE EN RESTAURATION. e-mail : ddcspp@yonne.gouv.fr

PREFET DE L YONNE NOTE D INFORMATION SUR L HYGIENE EN RESTAURATION. e-mail : ddcspp@yonne.gouv.fr PREFET DE L YONNE Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Pôle Alimentation 3 rue Jehan Pinard B.P. 19 89010 Auxerre Cedex Tél. : 03 86 72 69 57 Fax : 03 86

Plus en détail

STRATÉGIE ET ORGANISATION DE LA PRÉVENTION DES IAS EN EHPAD. SAINTE-CROIX Daniel ARBOGAST Marie-Christine ARLIN le 06/11/ 2014

STRATÉGIE ET ORGANISATION DE LA PRÉVENTION DES IAS EN EHPAD. SAINTE-CROIX Daniel ARBOGAST Marie-Christine ARLIN le 06/11/ 2014 STRATÉGIE ET ORGANISATION DE LA PRÉVENTION DES IAS EN EHPAD SAINTE-CROIX Daniel ARBOGAST Marie-Christine ARLIN le 06/11/ 2014 PLAN DE L INTERVENTION PRÉSENTATION DU CONTEXTE ANALYSE DE L EXISTANT STRATÉGIE

Plus en détail

REALITE ET UTOPIE EN BIONETTOYAGE?

REALITE ET UTOPIE EN BIONETTOYAGE? REALITE ET UTOPIE EN BIONETTOYAGE? 1 Journée régionale ARLIN Corse 16 Mai 2013 N. L O U I S / M C. C A R P E N T I E R C C S D E S A N T É Préambule 2 réflexions issues de la pratique: de formatrice de

Plus en détail

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 2007 10 89 0265 FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien (ne) en gestion et administration

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU DU CENTRE MEDICOSOCIAL LES FLORALIES

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU DU CENTRE MEDICOSOCIAL LES FLORALIES COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU DU CENTRE MEDICOSOCIAL LES FLORALIES 2, rue Descartes 93170 BAGNOLET Avril 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ Décembre 2006 SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 I T. mon Département, Ain

Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 I T. mon Département, Ain Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 O N I T A R RESTAU E V I T C COLLE FORMATIONS Ain mon Département, Introduction La réglementation européenne impose à tout personnel travaillant

Plus en détail

par Bernard Estivals

par Bernard Estivals Fiches de médecine nucléaire n 6-1- Médecine nucléaire par Bernard Estivals Fiche n 6 : La démarche de gestion des risques dans les établissements de santé Largement initiée dans l industrie (nucléaire,

Plus en détail

Référentiel des activités

Référentiel des activités Référentiel des activités professionnelles Annexe I Arrêté du 29 juillet 1998 1. Appellation du diplôme Baccalauréat professionnel Spécialité restauration. 2. Champ d activités Définition Le titulaire

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de production des Industries Chimiques : niveau III* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence est celui

Plus en détail

Angers - Le Mans - Nantes

Angers - Le Mans - Nantes CONSEIL ET FORMATION Angers - Le Mans - Nantes Nutrition Hygiène et sécurité alimentaire Allergie alimentaire Hygiène du linge Etiquetage Catalogue 2016 Éditorial La sécurité et le bien-être, au cœur de

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

Dossier d habilitation, de renouvellement et de bilan Diplôme d Université. I - Fiche d identité de la formation

Dossier d habilitation, de renouvellement et de bilan Diplôme d Université. I - Fiche d identité de la formation Dossier d habilitation, de renouvellement et de bilan Diplôme d Université Intitulé : Domaine : Niveau du diplôme : Niveau requis : Durée de la formation : Formation diplômante : Diplôme Inter-Universitaire

Plus en détail

l indispensable LE CIRCUIT DU LINGE Le linge. Le changement Contexte réglementairer plus en plus exigeant A -B -C

l indispensable LE CIRCUIT DU LINGE Le linge. Le changement Contexte réglementairer plus en plus exigeant A -B -C Le linge. LE CIRCUIT DU LINGE l indispensable Hygiène du linge et méthode m R-R A -B -C 16/05/13 le circuit du linge/c- 16/05/13 le circuit du linge/c- Le changement Un contexte réglementaire r de plus

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

Fiche de poste Cadre des Services hôteliers Fonction hôtelière, Blanchisserie, Restauration, Transports externes

Fiche de poste Cadre des Services hôteliers Fonction hôtelière, Blanchisserie, Restauration, Transports externes Fiche de poste Cadre des Services hôteliers Fonction hôtelière, Blanchisserie, Restauration, Transports externes Référence : Page : 1 Date d application : Immédiate Classement : Rédaction : Olivier GEROLIMON,

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES 1, rue du Docteur-Martinais 37600 LOCHES SEPTEMBRE 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ NOVEMBRE 2007 SOMMAIRE

Plus en détail

GRILLE GENERIQUE D INVESTIGATION PAR AUDIT PROCESSUS

GRILLE GENERIQUE D INVESTIGATION PAR AUDIT PROCESSUS Méthode de visite Réalisation d un audit de processus dans le cadre des visites de certification des établissements de santé GRILLE GENERIQUE D INVESTIGATION PAR AUDIT PROCESSUS Définitions Processus :

Plus en détail

Le référentiel de formation

Le référentiel de formation Chapitre 1 Le référentiel de formation Le diplôme peut s acquérir : soit par le suivi et la validation de l intégralité de la formation, en continu ou en discontinu ; soit par le suivi et la validation

Plus en détail

Laboratoire départemental d analyses du Cher

Laboratoire départemental d analyses du Cher Catalogue des formations 2016 Microbiologie alimentaire santé animale AUDIT, conseil et formation en sécurité alimentaire Laboratoire 216 rue Louis Mallet 18020 Bourges Cedex Tél. 02 48 21 15 31 fax 02

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL RESTAURATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL RESTAURATION I - APPELLATION DU DIPLOME Baccalauréat professionnel Restauration. II - LE CHAMP D'ACTIVITE Définition Le titulaire du baccalauréat professionnel Restauration est un professionnel très qualifié, immédiatement

Plus en détail

JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP. 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION. Etude de postes pour le document unique. Françoise ROUSSILLE

JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP. 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION. Etude de postes pour le document unique. Françoise ROUSSILLE JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION Etude de postes pour le document unique De la maitrise des risques à l étude de postes Maitriser les risques professionnels

Plus en détail

Questionnaire pour les entreprises qui font partie du réseau d'entreprises (entreprise collective)

Questionnaire pour les entreprises qui font partie du réseau d'entreprises (entreprise collective) Questionnaire pour les entreprises qui font partie du réseau d'entreprises (entreprise collective) Entreprise :... Adresse :... N postal, lieu :...... Descriptif de l entreprise et type d activités :......

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ Novembre 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Rôle en stérilisation de l IBODE et du préparateur

Rôle en stérilisation de l IBODE et du préparateur 1 34 èmes Journées Nationales d Etudes sur la Stérilisation Lyon 04 avril 2012 Rôle en stérilisation de l IBODE et du préparateur Valérie PAGES Marie-Pierre FIZE Cadre Préparatrice Stérilisation CHU TOULOUSE

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

FORMATION CONTINUE SOMMAIRE

FORMATION CONTINUE SOMMAIRE SOMMAIRE De la théorie... T1 : Bonnes Pratiques d Hygiène et de Fabrication en transformation de végétaux T2 : Aspects réglementaires de la transformation : analyse des dangers T3 : Connaissance des végétaux

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CH GERIATRIQUE ALEXIS BOYER

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CH GERIATRIQUE ALEXIS BOYER ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CH GERIATRIQUE ALEXIS BOYER Rue raymond sidois Bp 07-19140 - Uzerche MAI 2015 SOMMAIRE PREAMBULE 1. Présentation du document 2. Les niveaux de certification 1.PRESENTATION

Plus en détail

COLLEGE OASIS. 5 Avenue Lénine BP 216 97825 LE PORT CEDEX

COLLEGE OASIS. 5 Avenue Lénine BP 216 97825 LE PORT CEDEX COLLEGE OASIS 5 Avenue Lénine BP 216 97825 LE PORT CEDEX Application du décret n 2001-1016 du 5 novembre 2001 1 Présentation de l Établissement Raison Sociale Adresse : COLLEGE OASIS 5 Avenue Lénine BP

Plus en détail

DIAGRAMMES DE FONCTIONNEMENT ET DE FLUX

DIAGRAMMES DE FONCTIONNEMENT ET DE FLUX DIAGRAMMES DE FONCTIONNEMENT ET DE FLUX Diagramme de fonctionnement général : Processus supports internes: -Hygiène. -Ressources humaines PLANIFIER -menu -commandes denrées alimentaires RECEPTIONNER les

Plus en détail

ROLES ET MISSION LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DU CLIN HISTORIQUE DES DEFINITIONS. Me VILLEGAS Cadre formateur IBODE/2012

ROLES ET MISSION LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DU CLIN HISTORIQUE DES DEFINITIONS. Me VILLEGAS Cadre formateur IBODE/2012 ROLES ET MISSION DU CLIN Infections nosocomiales Définition de l Infection Nosocomiale: vient du grec nosokomion et date de 1845 Définition du Conseil de l Europe : elle introduit le personnel hospitalier

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE DE READAPTATION FONCTIONNELLE DE QUINGEY. Route de Lyon B.P.

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE DE READAPTATION FONCTIONNELLE DE QUINGEY. Route de Lyon B.P. ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE DE READAPTATION FONCTIONNELLE DE QUINGEY Route de Lyon B.P. 5 25440 QUINGEY Juin 2011 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

La maîtrise de l hygiène du linge. Docteur Fabien Squinazi Directeur du Laboratoire d hygiène de la ville de Paris

La maîtrise de l hygiène du linge. Docteur Fabien Squinazi Directeur du Laboratoire d hygiène de la ville de Paris La maîtrise de l hygiène du linge Docteur Fabien Squinazi Directeur du Laboratoire d hygiène de la ville de Paris De nouvelles maladies apparaissent, les germes s adaptent, des épidémies de maladies que

Plus en détail

Agenda 21 Vers un mieux vivre ensemble

Agenda 21 Vers un mieux vivre ensemble Service Restauration Ville de La Couronne Vers une restauration collective responsable Manger est un acte quotidien et vital qui nous inscrit dans une relation étroite avec la nature dont nous consommons

Plus en détail

L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR?

L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR? 1 FORMATION DES INSPECTEURS HYGIENE SECURITE OCTOBRE 2008 L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR? Dominique VACHER 2 Enjeux du domaine Santé Sécurité Social et Environnemental : pas de Développement

Plus en détail

Le signalement des infections nosocomiales

Le signalement des infections nosocomiales Le signalement des infections nosocomiales Bruno GRANDBASTIEN Faculté de Médecine «Henri Warembourg», Université Lille 2 Service de Gestion du Risque Infectieux, des Vigilances et d Infectiologie (SGRIVI),

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF POLITIQUE POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF FORMATION GÉNÉRALE DES JEUNES FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES FORMATION PROFESSIONNELLE # 48-01 Adoption le 12 juin 2007

Plus en détail

AMELIORATION DES PRATIQUES D HYGIENE EN CUISINE SATELLITE

AMELIORATION DES PRATIQUES D HYGIENE EN CUISINE SATELLITE AMELIORATION DES PRATIQUES D HYGIENE EN CUISINE SATELLITE Risque infectieux et psychiatrie - Jeudi 15 novembre 2012 - Rennes. Christelle MORINIERE IDE hygiéniste CH saint Jean de Dieu-Dinan-St Brieuc Pôle

Plus en détail

Strasbourg. L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective

Strasbourg. L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective PLAN REGLEMENTATION : Le règlement 178/2002 : traçabilité et retrait Le règlement 852/2004 : la base Le règlement 853/2004 : spécifique aux

Plus en détail

Rappel de la hiérarchie des textes officiels. Prévention des accidents d exposition au sang (AES) : le cadre juridique

Rappel de la hiérarchie des textes officiels. Prévention des accidents d exposition au sang (AES) : le cadre juridique Prévention des accidents d exposition au sang (AES) : le cadre juridique Annie LEPRINCE, Institut national de recherche et de sécurité, Centre de Paris 1 Rappel de la hiérarchie des textes officiels Domaine

Plus en détail

I. La politique qualité et gestion des risques de l Hôpital Local Intercommunal Soultz Issenheim.

I. La politique qualité et gestion des risques de l Hôpital Local Intercommunal Soultz Issenheim. I. La politique qualité et gestion des risques de l Hôpital Local Intercommunal Soultz Issenheim. A. Les politiques 1) La politique qualité Les démarches d évaluation et d amélioration continues de la

Plus en détail

Le plan de maîtrise sanitaire (PMS) des établissements agroalimentaires :

Le plan de maîtrise sanitaire (PMS) des établissements agroalimentaires : ervices étérinaires ADRIA 7 décembre 2006 Le plan de maîtrise sanitaire (PMS) des établissements agroalimentaires : pièce maîtresse dans le fonctionnement des entreprises, garantie de la sécurité sanitaire

Plus en détail

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001 Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, Alors on saura que l argent ne se mange pas. Géronimo, chef apache SYSTEMES

Plus en détail

Dossier de contrôle en cours de formation

Dossier de contrôle en cours de formation Dossier de contrôle en cours de formation Baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne Option Session 201 Le dossier contient : - les situations d évaluation - les grilles

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S,

Plus en détail

1 Filière Pressing et Blanchisserie

1 Filière Pressing et Blanchisserie LES METIERS DE PRESTATIONS DE SERVICES 1 Filière Pressing et Blanchisserie CAP. METIERS DU PRESSING BAC PROFESSIONNEL METIERS DU PRESSING ET DE LA BLANCHISSERIE Elèves de 3 ème SEGPA, 3 ème de collège,

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CENTRE MÉDICAL LE CHÂTEAU-DE-BASSY

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CENTRE MÉDICAL LE CHÂTEAU-DE-BASSY COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CENTRE MÉDICAL LE CHÂTEAU-DE-BASSY 1, rue du Bosquet BP 85 24400 SAINT -MÉDARD-DE-MUSSIDAN Février 2005 Haute Autorité de santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION»...

Plus en détail

Evolutions du Système de Management de la Qualité dans les Industries de Nutrition Animale. Pascal LE PAIH

Evolutions du Système de Management de la Qualité dans les Industries de Nutrition Animale. Pascal LE PAIH Evolutions du Système de Management de la Qualité dans les Industries de Nutrition Animale Pascal LE PAIH SOMMAIRE MANAGEMENT DE LA QUALITE DANS LES INDUSTRIES DE NUTRITION ANIMALE PLAN DE SURVEILLANCE

Plus en détail

Formation: TITRE PROFESSIONNEL DE CUISINIER. Contenu de la formation: Méthodes pédagogiques:

Formation: TITRE PROFESSIONNEL DE CUISINIER. Contenu de la formation: Méthodes pédagogiques: DE CUISINIER Durée: 1 120 heures Demandeurs d emploi ou évoluer (CIF ) Pour bien exercer ce métier, il faut être gourmand, être sensible aux différentes saveurs, et faire preuve de curiosité et d imagination

Plus en détail

POLITIQUE QUALITE, GESTION DES RISQUES ET DEVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE QUALITE, GESTION DES RISQUES ET DEVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE QUALITE, GESTION DES RISQUES ET DEVELOPPEMENT DURABLE 2011 1 17, rue des Prêtres Saint-Germain l Auxerrois 75001 PARIS Tél. : 08 26 30 60 60 Fax : 01 53 40 60 63 SIRET 552 097 123 00012 SOMMAIRE

Plus en détail

Diplôme professionnel d aide-soignant. Guide d évaluation par candidat

Diplôme professionnel d aide-soignant. Guide d évaluation par candidat Diplôme professionnel d aide-soignant Guide d évaluation par candidat Prénom et nom du candidat (ou identification du candidat) : Date : Dossier n Page 1 / 23 Evaluation de l unité de compétence 1 du DPAS

Plus en détail

La secrétaire d'etat à la santé et aux handicapés Direction générale de la santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins

La secrétaire d'etat à la santé et aux handicapés Direction générale de la santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins La secrétaire d'etat à la santé et aux handicapés Direction générale de la santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Arrêté du 17 octobre 2000 relatif au bilan annuel des activités

Plus en détail

Développer une culture qualité et sécurité dans les établissements de santé

Développer une culture qualité et sécurité dans les établissements de santé Développer une culture qualité et sécurité dans les établissements de santé Jeanne Loyher Octobre 2011 Un engagement Journée régionale «risques cliniques» Le groupe CLINIFUTUR s est engagé dans une démarche

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES

SERVICES AUX PERSONNES Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 8 SERVICES AUX PERSONNES ORIENTATION D'ETUDES : AUXILIAIRE FAMILIAL/AUXILIAIRE FAMILIALE ET SANITAIRE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : Procurer des soins d

Plus en détail

Objectifs de la formation A l issue de la formation, le titulaire du diplôme doit être capable de :

Objectifs de la formation A l issue de la formation, le titulaire du diplôme doit être capable de : CAP petite enfance Objectifs de la formation A l issue de la formation, le titulaire du diplôme doit être capable de : D assurer l accueil, les soins d hygiène corporelle, l alimentation, la sécurité du

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Compétences Fonctions Capacités Compétences terminales F1, F2, F3 C1 Analyser F3, F4 C2 Concevoir F2, F4 C3 Réaliser Toutes fonctions Toutes fonctions C4 S informer, informer,

Plus en détail

CAP - Restaurant. Fiche formation CAP - Restaurant - N : 15714 - Mise à jour : 26/04/2016

CAP - Restaurant. Fiche formation CAP - Restaurant - N : 15714 - Mise à jour : 26/04/2016 Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 23/06/2016. Fiche formation CAP - Restaurant - N : 15714 - Mise à jour : 26/04/2016 CAP - Restaurant Lycée Boucher de Perthes - Abbeville

Plus en détail

Contenu de la norme ISO 50001-2011

Contenu de la norme ISO 50001-2011 Contenu de la norme ISO 50001-2011 22 novembre 2011 Virginie BUCHHEIT Luxcontrol 1, av. des Terres Rouges BP 349 L-4004 Esch/Alzette Tel : +352 54 77 11 281 Fax : +352 54 77 11 266 www.luxcontrol.com Email:

Plus en détail

Gestion et pilotage des Flux industriels et Logistiques

Gestion et pilotage des Flux industriels et Logistiques Gestion et pilotage des Flux industriels et Logistiques Saint-Etienne 11/10/2013 Luis Georges QUINTELAS Directeur Scientifique DEA Sciences et Stratégies Analytiques Notre Métier Conseil, expertise analytique

Plus en détail

Quelles sont les données d entrée de la revue de direction QSE?

Quelles sont les données d entrée de la revue de direction QSE? Quelles sont les données d entrée de la revue de direction QSE? Les normes ISO 9001 : 2015, ISO 45001/DIS et ISO 14001 : 2015 sont parfaitement alignées au niveau des 10 chapitres. Les exigences de revue

Plus en détail

Intitulé de la formation : Entretien du cadre de vie Réf : IDEC Nbre d heures : 20

Intitulé de la formation : Entretien du cadre de vie Réf : IDEC Nbre d heures : 20 Nom de l organisme : AXE PRO FORMATION Intitulé de la formation : Entretien du cadre de vie Réf : IDEC Nbre d heures : 20 Nom du (des) intervenant(s) : Stéphane GARCIA ou Alain LAPORTE Jour 1 : Apports

Plus en détail

Procédure de maintenance. des réseaux d eau. Centre Hospitalier de Hyères HYGIENE /GDR Nombre de page : 5

Procédure de maintenance. des réseaux d eau. Centre Hospitalier de Hyères HYGIENE /GDR Nombre de page : 5 Procédure de maintenance des réseaux d eau Référence BM : Environnement Ref. Service : Eau Version : 0 Centre Hospitalier de Hyères HYGIENE /GDR Nombre de page : 5 1. OBJET Cette procédure vise, dans le

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER D HYERES Service Hygiène - 2012 1

CENTRE HOSPITALIER D HYERES Service Hygiène - 2012 1 CENTRE HOSPITALIER D HYERES Service Hygiène - 2012 1 Le réseau de correspondants médicaux et paramédicaux en hygiène hospitalière - la coordination et l animation sont assurées par l EOHH (infirmier et/ou

Plus en détail

REFLEXIONS SUR LE PORT DES GANTS EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE

REFLEXIONS SUR LE PORT DES GANTS EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE REFLEXIONS SUR LE PORT DES GANTS EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE Document préparé par Albert AMGAR, asept@asept.asso.fr Ce document fait suite à celui sur l organisation du lavage des mains et disponible au format

Plus en détail

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées Mesures à mettre en œuvre dans les établissements d hébergement pour personnes âgées en cas de syndrome respiratoire aigu lors d une pandémie de grippe A(H1N1) Fiche pour les responsables des établissements

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3. Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015 Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.fr Page 2 SOMMAIRE 1. (Pré)Histoire de la Qualité 2. ISO

Plus en détail

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES Janvier 2009 TABLE DES MATIÈRES Page Préambule 3 1. Dotation en personnel 4 1.1 Compétences du personnel 4 1.2 Fonctions

Plus en détail

Nalé Consultants formations, audits, conseil en qualité, sécurité, environnement, hygiène agroalimentaire

Nalé Consultants formations, audits, conseil en qualité, sécurité, environnement, hygiène agroalimentaire Les interventions : - La mise en place de démarche QSE : conseil, formation, accompagnement ou clé en main. - La réalisation des audits : internes, fournisseurs, Process de fabrication, de performance

Plus en détail

Système documentaire des laboratoires

Système documentaire des laboratoires Système documentaire des laboratoires Réseau National des Laboratoires du Sénégal Atelier de formation des formateurs Maïmouna Diop Kantoussan 1 Introduction Objectifs Comprendre l utilité de la mise en

Plus en détail

Management intégré dans l enseignement supérieur

Management intégré dans l enseignement supérieur Management intégré dans l enseignement supérieur Septembre 2010 SOMMAIRE 1. Présentation de l intervenant 2. Le management intégré : définitions et principes 3. Mise en place d un système de management

Plus en détail

Les risques professionnels en stérilisation

Les risques professionnels en stérilisation Les risques professionnels en stérilisation H. Mockly-Postal Pharmacien RAQ - Stérilisation CHRU Besançon Contexte Réglementaire Certification En stérilisation Conclusion Principales situations rencontrées

Plus en détail

CNFPT. Délégation Rhône-Alpes Lyon. Génie technique. Itinéraire "Chargé de propreté des locaux"

CNFPT. Délégation Rhône-Alpes Lyon. Génie technique. Itinéraire Chargé de propreté des locaux CNFPT Délégation Rhône-Alpes Lyon Génie technique Itinéraire "Chargé de propreté des locaux" 25 septembre 2015 ITINÉRAIRES OU CYCLES CHARGÉE/CHARGÉ DE PROPRETÉ DES LOCAUX CODE I1Q07 CONSEILLER FORMATION

Plus en détail

S.BAYNAUD www.haccp.fr

S.BAYNAUD www.haccp.fr Les référentiels qualité et sécurité des aliments pour les IAA Qualité Sécurité Traçabilité des Aliments 2 bis rue Lamoricière CS 10402 44104 Nantes Cedex 4 Tél : 02 51 72 11 22 Fax 02 51 72 11 33 E.mail

Plus en détail

Audit Précautions standard

Audit Précautions standard Audit Précautions standard Présentation de l audit Contexte PROPIN (programme national de prévention des infections nosocomiales) 2009-2013 Objectif Renforcer la prévention du risque infectieux soignants/soignés

Plus en détail