Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE"

Transcription

1 DIRECTION COMMERCIALE & MARKETING GROUPE Ateliers mairie 2000 Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE MAIRIE La Géothermie Paris, 22 mai

2 Penser la Ville Durable Meilleure qualité de vie, réduction des émissions de GES, maîtrise des coûts sont aujourd hui des exigences partagées par les collectivités qui font face à plusieurs défis : 1. Lutter contre le réchauffement climatique 2. Renforcer l attractivité de la ville 4. Assurer l emploi et le développement économique local 3. Rechercher l équilibre budgétaire 2

3 Lois Grenelle / Engagement national pour Energie et climat Bâtiments et urbanisme Transports l environnement Bâtiments neufs Norme «basse consommation» Norme «bâtiment à énergie positive» Bâtiments existants* Bâtiments de l Etat et Ets Publics Logements Bâtiments communaux Biodiversité Risques, santé, déchets Gouvernance Aménagement - urbanisme Energie Plans climat-énergie territoriaux Réalisation d éco-quartiers Étude faisabilité EnR / réseau obligatoire Schémas régionaux des EnR Fonds de soutien «chaleur renouvelable» *Objectif : -38 % de consommation énergétique sur les bâtiments existants d ici

4 Une vision globale de l'énergie dans la ville Dans le cadre des aménagements urbain, des opérateurs, comme GDF SUEZ, peuvent intervenir sur l ensemble de la chaîne énergétique, ce qui permet de proposer des solutions cohérentes et optimisées Réseaux : chaud - froid Collecte pneumatique Eau - assainissement Eclairage public Chaleur de la STEP et des eaux usées Biogaz à partir de déchets organiques Cogénération électricité + chaleur combustible bois-déchets-gaz-géo Energie photovoltaïque Energie éolienne Energie d'origine hydraulique 4

5 La Géothermie Usage direct Récupération de chaleur sur eaux usées Assistées par Pompes à chaleur Aquifère profond Sondes géothermiques Aquifère superficiel 5

6 Principes généraux de la géothermie 6

7 Histoire géologique 7

8 Géothermie: un usage historique, une ressource nationale 8

9 Géothermie: Les différentes sollicitations du sous sol possible (1) 9

10 Géothermie: Les différentes sollicitations du sous sol possible (1) 10

11 Les obligations réglementaires : quels usages? 11

12 12

13 13

14 Concevoir, exploiter et distribuer des Energies Locales et Renouvelables : redéploiement des réseaux de chaleur et de froid Faire évoluer les installations vers plus d efficacité énergétique, un mix énergétique diversifié mobilisant de façon optimale les énergies renouvelables du territoire. Déploiement des EnR (biomasse, géothermie, photovoltaïque, biogaz, éolien ) LES ENGAGEMENTS Fournir une énergie utile, dont la qualité et la disponibilité sont garanties Réduire l impact environnemental, mutualiser les utilisations Donner la priorité à l innovation Accompagner les clients dans le respect de la règlementation Extension de réseaux existants Création de nouveaux réseaux Eco quartiers 14

15 Les forces essentielles des réseaux Efficacité énergétique Diffusion des énergies renouvelables lbl et de récupération Suppression de la pollution diffuse ; maîtrise des effluents Stockage et partage des énergies Opérateurs partenaires des collectivités FORUM EFFICACITE MAIRIE ENERGETIQUE 2000 La Géothermie GDF SUEZ AUCHAN Paris, 22 mai Paris, er 15

16 Les réseaux de chaleur Une énergie compétitive : Mutualisation de la production et de la distribution d énergie Choixd unmix dun énergétique adapté Economies de maintenance, de remplacement des équipements, etc. Conduite de l outil l industriel en fonction des besoins Utilisation des ENR et récupération de chaleur process facilités Foisonnement et optimisation des besoins de chaleur et de froid 16

17 Un contexte économique et fiscal favorable Fonds de chaleur renouvelable : subvention à l investissement pour les projets de plus de 100 tep (budget: 250 M en 2012) Crédits d impôts et TVA à 5,5 % pour les Réseaux si la chaleur est fournie à plus de 50 % par des énergies renouvelables et fatales Mais aussi : Certificats d Economie d Energie : peut être intéressant pour les projets jtde petite taille 17

18 Géothermie, réseaux de chaleur des références Une énergie compétitive : Mutualisation de la production et de la distribution d énergie Choix d un mix énergétique adapté Economies de maintenance, de remplacement des équipements, etc. Conduite de l outil industriel en fonction des besoins Utilisation des ENR et récupération de chaleur process facilités Foisonnement et optimisation des besoins de chaleur et de froid 18

19 1. Nanterre (92) ZAC Sainte GENEVIEVE Contrat de 25 ans pour concevoir, construire et exploiter le futur réseau de chaleur de la ZAC Sainte Geneviève dans la ville de Nanterre et la centrale composée du système de récupération de chaleur sur eaux usées (Degré Bleu), une géothermie sur nappe et un appoint secours au gaz qui l alimentera. Réseau de 900 m alimenté par une pompe p à chaleur degré bleu (800 kw) qui desservira 546 logements et quelques bâtiments publics. Recours à la biomasse pour 86 % des besoins énergétiques. Engagements Cofely Réduction des émissions de CO 2 de 540 tonnes par an Stabilité de la facture énergétique Mise en service Octobre

20 DOMOFRANCE Résidence Saige Formanoir Gestion immobilière Caractéristiques du site : Multi énergies (géothermique, pompes à chaleur, fuel domestique, gaz naturel) logements 20

21 Une belle réalisation : Sucy en Brie 21

22 Géothermie Sucy en Brie Au démarrage du contrat, deux forages ont été réalisés, à environ mètres de profondeur : l un permet de puiser de l eau géothermale au niveau du Dogger, l autre de la réinjecter dans le même aquifère à environ un kilomètre de distance. Une centrale enterrée a été construite à proximité du château de Sucy en Brie. Un réseau de distribution de chaleur de deux kilomètres est installé dans le sol et permet d apporter l énergie géothermique aux 2350 logements et bâtiments scolaires raccordés dans les quartiers de la Cité Verte et de la Fosse Rouge. Aujourd hui, la Ville de Sucy en Brie, convaincue par les multiples avantages de la géothermie, relance le projet d extension. La géothermie, une solution fiable et adaptable Depuis le 1er janvier 2007, la SOGESUB a été reconduite pour une durée de 18 ans dans une nouvelle Délégation de Service Public. Afin de pérenniser et d augmenter daugmenter lutilisation l utilisation de la ressource géothermale, il est prévu de forer un nouveau puits de production et de transformer, après réparation, les anciens puits en puits de réinjection, constituant le premier triplet géothermique en Ile de France. Direction Régionale Ile de France Energies Services : Géothermie Sucy en Brie Partenaires : Ville de Sucy en Brie Conseil de la Ville Cabinet Schaefer Concessionnaire i SOGESUB Exploitant Cofely GDF SUEZ 22

23 Géothermie Sucy en Brie Caractéristiques 31 décembre 2006 : 2 puits Après travaux : 3 puits Débit géothermal avant 2006 : 80 à 165 m 3 /h ; après 2007/2008 : 80 à 230 m 3 /h Température en tête de puits : 77 C 77 C Puissance géothermie on passe kw thermique à kw thermique Livraison géothermie MWh/an à MWh/an Couverture des besoins par la géothermie : 77 % 82 % Équivalent logements avant 2007 : ; depuis 2008 : logements. 23

24 ENSTA (Palaiseau) Climatisation avec géothermie sèche 24

L offre 2016 Transition Energétique

L offre 2016 Transition Energétique L offre 2016 Transition Energétique Les priorités d intervention de l ADEME Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Animation, aides à la décision, études de projets - Bâtiments : «Massification» de la rénovation

Plus en détail

La filière géothermie très basse énergie en France

La filière géothermie très basse énergie en France La filière géothermie très basse énergie en France F Boissier, A Desplan, BRGM Le contexte : Enjeu croissant autour du changement climatique : Kyoto Les décisions politiques sont prises à tous les niveaux

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

territoire d innovation en énergétique 13 juin 2013

territoire d innovation en énergétique 13 juin 2013 Angers Loire Métropole : territoire d innovation en matière de transition énergétique Présentation générale Présentation générale 13 juin 2013 Sommaire 1 Historique de l engagement gg d Angers en faveur

Plus en détail

Saint-Etienne Châteaucreux.

Saint-Etienne Châteaucreux. Saint-Etienne Châteaucreux. Un nouveau quartier au cœur naturellement chaleureux! Châteaucreux : quand tout un quartier fait le choix de l avenir. Projet ambitieux, le nouveau Châteaucreux a pour objectif

Plus en détail

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Vendredi 13 novembre 2015 Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Le réseau de chaleur de Mont-Saint-Aignan a été construit en 1959 afin de desservir principalement les bâtiments

Plus en détail

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ET ENVIRONNEMENTALE CONTEXTE DANS UN MONDE EN PROFONDE MUTATION DES SOLUTIONS ADAPTÉES AUX ENJEUX SPÉCIFIQUES DE CHAQUE CLIENT L engagement vers la transition énergétique

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 OCTOBRE 2013 EXPOSE DES MOTIFS COMMUN

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 OCTOBRE 2013 EXPOSE DES MOTIFS COMMUN SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 OCTOBRE 2013 POINT CHAUFFAGE URBAIN 1) Délégation de service public d Ivry Port Approbation du choix du délégataire 2) Délégation de service public relative au périmètre

Plus en détail

Enjeux du réseau de chaleur de la CPCU

Enjeux du réseau de chaleur de la CPCU Concertation sur le projet de transformation du centre de traitement des déchets ménagers à Ivry-Paris 13 Groupe de Travail du 4 avril 2016 Thématique : Alternatives à la méthanisation sur site / valorisation

Plus en détail

LES ACTIONS DE L ADEME EFFICACITE ENERGETIQUE ET LES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LES BÂTIMENTS. ARS_22 octobre 2015

LES ACTIONS DE L ADEME EFFICACITE ENERGETIQUE ET LES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LES BÂTIMENTS. ARS_22 octobre 2015 LES ACTIONS DE L ADEME EFFICACITE ENERGETIQUE ET LES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LES BÂTIMENTS ARS_22 octobre 2015 1 1/ L ADEME : UNE AGENCE PUBLIQUE AU SERVICE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE POUR LA CROISSANCE

Plus en détail

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LA SITUATION À PARIS V.1 - FAVORISER LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE La maîtrise de l énergie et plus largement la politique de lutte contre les changements

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Chauffage urbain Projet BIOMASSE Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Diverses actions : réflexion sur un plan de déplacement d administration, diagnostic énergétique

Plus en détail

l expert de la géothermie au service des villes durables

l expert de la géothermie au service des villes durables l expert de la géothermie au service des villes durables ÊTRE UTILE AUX HOMMES La géothermie : décryptage La géothermie constitue une formidable ressource énergétique disponible et locale, au plus près

Plus en détail

Présentation de SOGEX

Présentation de SOGEX Présentation de SOGEX GROUPE SOGEX Etudes et installation Bureau d études Installation Réseaux Chauffage/Climatisation Service exploitation et maintenance Génie Thermique Genie Climatique Génie Electrique

Plus en détail

> Entreprise responsable

> Entreprise responsable > BATIMENT DURABLE Atelier 4C - Pour une ville attractive Luc JACQUET luc.jacquet@boostheat.com I + 33 6 79 13 46 31 Proje t Générateur de chaleur haute efficacité auto-fiancé pour la maison individuelle

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT :

INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT : DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA CENTRALE DE COGENERATION GAZ DE L EUROAIRPORT : UNE SOLUTION ENERGETIQUE PERFORMANTE 23 octobre 2014 Vivienne Gaskell Responsable Communication EuroAirport Tél.: 03

Plus en détail

Réseau de géothermie intégré au bâti Forum Développement Durable 21 novembre 2013

Réseau de géothermie intégré au bâti Forum Développement Durable 21 novembre 2013 Réseau de géothermie intégré au bâti Forum Développement Durable 21 novembre 2013 Ecocité, Strasbourg métropole des Deux-Rives Bernard KEMPF Directeur Développement et Relations Externes Organisation du

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque

Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque Cabinet Hexa Ingénierie F. Mabille: Direction Energie Intervenants : Pascal FOURMEAU Geoffrey DOUCHAIN Valentin GEVREY SOMMAIRE

Plus en détail

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Quels équipements techniques

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris. S. Lopez, V. Hamm

Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris. S. Lopez, V. Hamm Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris S. Lopez, V. Hamm le BRGM > le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) est le service géologique national

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010 Plan climat de la ville de Lille Objectifs & résultats 2010 EDITORIAL Martine Aubry Maire de Lille Philippe Tostain Conseiller municipal délégué à l énergie et à la gestion des bâtiments municipaux 2 En

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS DOSSIER DE PRESSE LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS (OISE) Nicolas Defransure Coopérative LIN

Plus en détail

Conférence de la SGF. Ressources renouvelables du sous-sol Zoom sur la géothermie, une énergie renouvelable méconnue

Conférence de la SGF. Ressources renouvelables du sous-sol Zoom sur la géothermie, une énergie renouvelable méconnue Conférence de la SGF Ressources renouvelables du sous-sol Zoom sur la géothermie, une énergie renouvelable méconnue 9 octobre 2012 Romain Vernier Directeur adjoint des Géoressources et responsable de la

Plus en détail

LES RÉSEAUX DE CHALEUR ENR & R..à part le bois..

LES RÉSEAUX DE CHALEUR ENR & R..à part le bois.. LES RÉSEAUX DE CHALEUR ENR & R..à part le bois.. Incinérations Géothermie Eclairage extérieur Biogaz / Méthanisation Maîtriser les risques Energie Fatale Industrielle Eaux Usées Solaire Thermique Journée

Plus en détail

Rencontres régionales de la géothermie en LIMOUSIN

Rencontres régionales de la géothermie en LIMOUSIN Rencontres régionales de la géothermie en LIMOUSIN 12 septembre 2013 Conseil Régional Limousin 1 2 Présentation des intervenants Maitre d ouvrage : Communauté de Communes des sources de la Creuse Mandataire

Plus en détail

Critères d éligibilité à la sélection des dossiers

Critères d éligibilité à la sélection des dossiers Critères d éligibilité à la sélection des dossiers Les investissements éligibles au co-financement de la Banque: Doivent avoir lieu sur le territoire de la région Centre Peuvent avoir la forme de tout

Plus en détail

Atelier Climat Ville de Lyon Conseils de quartier «S adapter» 19 novembre 2013

Atelier Climat Ville de Lyon Conseils de quartier «S adapter» 19 novembre 2013 Atelier Climat Ville de Lyon Conseils de quartier «S adapter» 19 novembre 2013 Changement climatique Quel phénomène n est pas lié au changement climatique? A) La montée des eaux B) Les tsunamis C) La disparition

Plus en détail

Bilan ADEME - Fonds Chaleur 2014

Bilan ADEME - Fonds Chaleur 2014 Rencontre Partenaires Fonds Chaleur 07 Mai 2015 à Paris Bilan - Fonds Chaleur 2014 - Chiffres clés 2009-2014 - Évolutions 2015 07 Mai 2015 MCR 1 s 2014 (Engagées juridiques) Fonds Chaleur 2 Fonds Chaleur

Plus en détail

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Introduction Le SRCAE : document stratégique régional Il fixe les grandes orientations stratégiques de

Plus en détail

Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole. 23 janvier 2015

Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole. 23 janvier 2015 Un Plan local Energie pour Paris et la Métropole 23 janvier 2015 Objectifs Contribuer à l élaboration d une stratégie énergétique territorialisée à l échelle du futur territoire de la métropole du Grand

Plus en détail

Plan communal des énergies de Romont (FR)

Plan communal des énergies de Romont (FR) Plan communal des énergies de Romont (FR) Formation Coordinateurs Cité de l énergie & Délégués à l énergie Le Mont-sur-Lausanne, 15 septembre 2015 M. Krattinger, Conseiller communal de Romont M. Ruiz,

Plus en détail

Situation des différentes filières de la géothermie en Ile de France

Situation des différentes filières de la géothermie en Ile de France Situation des différentes filières de la géothermie en Ile de France Romain Vernier Directeur du département Géothermie BRGM Données issues de l étude préalable à l élaboration du schéma de développement

Plus en détail

Pourquoi un réseau de chaleur?

Pourquoi un réseau de chaleur? Elle crée en 2013 «Energie des Bassins», SAS au capital de 2 500 000 qui sera entièrement dédiée à la conception et à l exploitation de ce réseau. Dans un second temps, Energie des Bassins sera renforcée

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

Les énergies renouvelables et le débat national sur l énergie

Les énergies renouvelables et le débat national sur l énergie Les énergies renouvelables et le débat national sur l énergie Le havre 3 Avril 2013 Académie des technologies, Grand Palais des Champs -Élysées, Porte C, avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris http://www.academie-technologies.fr

Plus en détail

Eau, Energie et Environnement

Eau, Energie et Environnement 0 LE CONTEXTE Très peu de formations associent actuellement les problématiques de l eau et de l énergie. Il s agit pourtant de deux domaines se situant aux interfaces entre activités humaines et leurs

Plus en détail

Présentation Degrés Bleus. La récupération de chaleur sur Eaux usées

Présentation Degrés Bleus. La récupération de chaleur sur Eaux usées Présentation Degrés Bleus La récupération de chaleur sur Eaux usées Lyonnaise des Eaux Proposer des solutions énergétiques autour de l eau 3 3 Eau chaude : récupération sur Eaux Grises 2 Géothermie : Récupération

Plus en détail

Création d une chaufferie

Création d une chaufferie Création d une chaufferie bois avec réseau de chaleur Ville de Bayonne - Direction du Patrimoine ti i Immobilier - Service Etudes Un projet de développement durable Inscrit dans une démarche globale menée

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

et l identification du potentiel l agglomération du Grand Lyon Colloque Franco-Danois Energies d avenir Avril 2008 ML Gagne

et l identification du potentiel l agglomération du Grand Lyon Colloque Franco-Danois Energies d avenir Avril 2008 ML Gagne Le Plan climat à Lyon et l identification du potentiel d énergies renouvelables dans l agglomération du Grand Lyon Les engagements du Grand Lyon Le Grand Lyon, entité géographique et politique de 2,6 M

Plus en détail

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement.

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement. Si vous voulez construire une nouvelle maison ou entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du bien-être

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Interview. témoignage métier

Interview. témoignage métier Interview témoignage métier Marie-José Makareinis Promotion 1992 De la DDE à un syndicat intercommunal, sur des missions en pleine évolution et de pointe (Energies renouvelables, fibre optique) avec un

Plus en détail

Stratégie ENERGETIQUE DE LA VILLE DE ROUBAIX

Stratégie ENERGETIQUE DE LA VILLE DE ROUBAIX Stratégie ENERGETIQUE DE LA VILLE DE ROUBAIX Objectifs énergétiques 2020 et 2050 2005 2020 2050-20% de conso -50% de consommation d énergie -20% de GES -80% d émissions de GES 23% d ENR -38% de conso dans

Plus en détail

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT Imprimé sur papier composé de 60 % de fibres recyclées, 40 % de fibres vierge RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT AU CŒUR DES VILLES, UN CHAUFFAGE ÉCOLOGIQUE À PARTIR DU RÉSEAU D ASSAINISSEMENT,

Plus en détail

Dispositifs / outils pour élaborer des projets géothermiques. Florent DUPUIS 20 Février 2014

Dispositifs / outils pour élaborer des projets géothermiques. Florent DUPUIS 20 Février 2014 Dispositifs / outils pour élaborer des projets géothermiques Florent DUPUIS 20 Février 2014 SOMMAIRE 1) Les outils disponibles afin de se lancer 2) Les modalités de financement 3) La qualification des

Plus en détail

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Le protocole de Kyoto: (1997) Réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le Facteur

Plus en détail

La géothermie profonde de nouvelle génération en France : recherches et développements

La géothermie profonde de nouvelle génération en France : recherches et développements La géothermie profonde de nouvelle génération en France : recherches et développements C. Dezayes en collaboration avec R. Vernier, S. Gentier, B. Sanjuan Géoressources / Division Géothermie FRQNT - Québec

Plus en détail

Géothermie C est parti

Géothermie C est parti Spécial géothermie Géothermie C est parti Sommaire Page 04 On n a pas de pétrole mais on a de l eau chaude Page 06 Nous Grignois, ça nous apporte quoi? Page 08 Cinq années de réflexion sur une nouvelle

Plus en détail

Exemple d application d climat territorial. PCT de la ville de Nanterre

Exemple d application d climat territorial. PCT de la ville de Nanterre Exemple d application d d un d plan climat territorial PCT de la ville de Nanterre Sommaire le PCT: pourquoi et comment Présentation du PCT Axe 1 : La ville dans ses domaines de compétences Axe 2 : La

Plus en détail

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic Sommaire 1. AIDES NATIONALES... 2 1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic... 2 1.2. Economies d'énergie - Aide à la décision - Etude de faisabilité... 4 1.3. Economies d'énergie - Aide

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DOSSIER DE PRESSE 9 AVRIL 2015 INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE UNE INSTALLATION CLE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE DU TERRITOIRE Alain MARJOLET Directeur Général La Renaissance Immobilière Châlonnaise

Plus en détail

PAL Delémont : Planification énergétique territoriale (PET)

PAL Delémont : Planification énergétique territoriale (PET) PAL Delémont : Planification énergétique territoriale (PET) Conception directrice de l énergie www.csd.ch Juin 2014 GAPAL 17 juin 2014 Ordre du jour GAPAL du 17 juin Introduction par M. M. Hirtzlin (SID)

Plus en détail

Améliorer l efficacité énergétique de son habitat

Améliorer l efficacité énergétique de son habitat Améliorer l efficacité énergétique de son habitat Aujourd hui, face aux problèmes climatiques et environnementaux, les réglementations, notamment suite au Grenelle de l environnement, se multiplient. Elles

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 F. PIETRE-CAMBACEDES 11/11/2013 Centre de Recherche et Innovation Gaz et Energies Nouvelles DIRECTION

Plus en détail

Institut de Recherche & Développement pour la Transition Énergétique de la Ville

Institut de Recherche & Développement pour la Transition Énergétique de la Ville Institut de Recherche & Développement pour la Transition Énergétique de la Ville Le consortium Efficacity 6 INDUSTRIELS LEADERS DANS LEUR DOMAINE 7 SOCIÉTÉS D INGÉNIERIE 15 STRUCTURES ACADÉMIQUES D EXCELLENCE

Plus en détail

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC)

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) Certu La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) > CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CRÉER UN SPANC Intérêt de l assainissement non collectif Les eaux utilisées pour satisfaire

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE. 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet

Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE. 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet 1 Ordre du jour La comptabilité énergétique en entreprise - Définition - Objectif / Enjeux

Plus en détail

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique Cahier d acteur de l Assemblée des départements de France Débat national transition énergétique 2013 L Assemblée des départements de France souscrit au débat national transition énergétique voulu par le

Plus en détail

Le stockage géologique de l énergie thermique - Déjà une réalité. ASPROM 3 décembre 2013. Hervé Lesueur h.lesueur@brgm.fr

Le stockage géologique de l énergie thermique - Déjà une réalité. ASPROM 3 décembre 2013. Hervé Lesueur h.lesueur@brgm.fr Le stockage géologique de l énergie thermique - Déjà une réalité ASPROM 3 décembre 2013 Hervé Lesueur h.lesueur@brgm.fr Géothermie(s) : Conventions > Géothermie très basse énergie (TBE) Typiquement moins

Plus en détail

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres www.suez-environnement.fr/innovation-2/ pour économiser les vôtres Résoudre l équation énergie de l eau et des déchets Gilles BIDEUX Direction Ingénierie Environnementale Lyonnaise des Eaux LE CHALLENGE

Plus en détail

La géothermie très basse température assistée par PAC

La géothermie très basse température assistée par PAC La géothermie très basse température assistée par PAC Olivier GRIERE Paris, juin 2012 assistée par pompe à chaleur Olivier GRIERE Définition L ENERGIE GEOTHERMIQUE énergie emmagasinée sous forme de chaleur

Plus en détail

Coup d envoi de la géothermie à Arcueil et Gentilly. Dossier de presse. Mardi 23 avril 2013 Maison du projet ORU Arcueil Gentilly

Coup d envoi de la géothermie à Arcueil et Gentilly. Dossier de presse. Mardi 23 avril 2013 Maison du projet ORU Arcueil Gentilly Coup d envoi de la géothermie à Arcueil et Gentilly Dossier de presse Mardi 23 avril 2013 Maison du projet ORU Arcueil Gentilly SOMMAIRE Coup d envoi de la géothermie à Arcueil et Gentilly p.3 Des objectifs

Plus en détail

Helioclim. Solution de Climatisation Solaire RéversibleR

Helioclim. Solution de Climatisation Solaire RéversibleR Helioclim Solution de Climatisation Solaire RéversibleR Les ateliers innovations, dans le cadre des rencontres thématiques Industrie et Recherche Jeudi 7 juin 2012, Matériaux et Energie Solaire Thermique

Plus en détail

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST «Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST Les dispositifs de soutien au développement des énergies renouvelables électriques Les dispositifs présents et futurs

Plus en détail

"Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte?

Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? "Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? ingéniosité Crédit images J. DOMEAU Quelles sont les vraies opportunités de développement pour vos entreprises?" 1 Contexte

Plus en détail

Il y a de l énergie dans l eau. pour une station d épuration devenue plate-forme environnementale source d énergie verte

Il y a de l énergie dans l eau. pour une station d épuration devenue plate-forme environnementale source d énergie verte Il y a de l énergie dans l eau pour une station d épuration devenue plate-forme environnementale source d énergie verte Contexte de Green Cubes : Il y a de l énergie dans l eau Tendances lourdes, notre

Plus en détail

Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage

Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage SOMMAIRE EDELWAY : SUEZ ENVIRONNEMENT s engage aux côtés des collectivités

Plus en détail

1. CAHIER DES CHARGES

1. CAHIER DES CHARGES CONTI & ASSOCIES Ingénieurs S.A. 2 décembre 2010 Quartier de Laurana-Parc et extensions Concept énergétique 1. CAHIER DES CHARGES 1.1. Situation et description générale du projet Les immeubles de logements

Plus en détail

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie Total Energie Gaz vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique Certificats d Economies d Energie l efficacite energetique : un enjeu economique et environnemental majeur Répartition de la

Plus en détail

POTENTIEL GEOTHERMIQUE EN REGION PICARDIE ATLAS DU POTENTIEL GEOTHERMIQUE DES AQUIFERES SUPERFICIELS ET PROFONDS. Direction régionale BRGM Picardie

POTENTIEL GEOTHERMIQUE EN REGION PICARDIE ATLAS DU POTENTIEL GEOTHERMIQUE DES AQUIFERES SUPERFICIELS ET PROFONDS. Direction régionale BRGM Picardie POTENTIEL GEOTHERMIQUE EN REGION PICARDIE ATLAS DU POTENTIEL GEOTHERMIQUE DES AQUIFERES SUPERFICIELS ET PROFONDS Direction régionale BRGM Picardie ADEME PIC, Jeudi 20 février 2014 Pourquoi un atlas du

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN EN 2014, EDF A VERSÉ 22,5 MILLIONS D EUROS AU FONDS DE SOLIDARITÉ LOGEMENT, ET 195 000 FAMILLES ONT BÉNÉFICIÉ D UNE AIDE. 56 250 COLLECTIVITÉS CLIENTES D EDF 1 000 INTERLOCUTEURS A L ECOUTE 380 CONSEILLERS

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

Nos énergies. a votre service

Nos énergies. a votre service Nos énergies a votre service Notre histoire en 5 dates clés 2004 2011 2014 2015 2016 Ouverture du marché du gaz et de l électricité Entreprises, professionnels et collectivités locales sont concernés Création

Plus en détail

Utilisation de l eau de nappe pour le traitement thermique des bâtiments

Utilisation de l eau de nappe pour le traitement thermique des bâtiments Utilisation de l eau de nappe pour le traitement thermique des bâtiments Christian GERINTE BARBANEL 26, villa Baudran 94742 Arcueil Cedex cgerinte@barbanel.fr Les nappes d eaux souterraines sont fréquemment

Plus en détail

13-14 - 15 novembre 2013. Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord

13-14 - 15 novembre 2013. Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord 13-14 - 15 novembre 2013 Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord L Association Syndicale Libre du Réseau de la Divette Objet : Gestion et entretien du réseau de chaleur Composition

Plus en détail

«Pour un investissement local et durable dans les énergies renouvelables»

«Pour un investissement local et durable dans les énergies renouvelables» Atelier technique ALE du 27 octobre 2009 L offre d une S.E.M. «Pour un investissement local et durable dans les énergies renouvelables» SERL Energies Sommaire Présentation de la SERL Les actions environnementales

Plus en détail

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE kw 9 12 14 16 Unités Extérieures s s L 200 / 300 200 / 300 200 / 300 200 / 300 Ballon ECS m 2 Panneaux Compatibles Ballon ECS Panneaux Solaires Fiable et très

Plus en détail

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie La transition énergétique concerne l avenir de la planète et se joue en partie dans les villes où vit la majorité de la population Table des matières

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

Projet GEOSTOCAL Appel à projets Stock E 2007. Hervé LESUEUR, BRGM

Projet GEOSTOCAL Appel à projets Stock E 2007. Hervé LESUEUR, BRGM Projet GEOSTOCAL Appel à projets Stock E 2007 Hervé LESUEUR, BRGM Le projet GEOSTOCAL GEO STOckage de ChALeur : opportunités, optimisation et faisabilité du stockage intersaisonnier de chaleur perdue en

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION

CATALOGUE DE FORMATION CATALOGUE DE FORMATION Centre Expert Formation International / Académie Internationale des Hautes Etudes pour l Ingénierie et l Innovation C.E.F International Maroc / AIDHEII SOMMAIRE Energie.page 3 Air..page

Plus en détail

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.»

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» «Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» 1 Production d électricité 20 % des besoins en électricité ménage des nouvelles constructions doivent être couverts

Plus en détail

Dossier de presse. Contact presse : Valérie Lafosse 06 47 73 32 03 valerie.lafosse@grdf.fr

Dossier de presse. Contact presse : Valérie Lafosse 06 47 73 32 03 valerie.lafosse@grdf.fr Dossier de presse Contact presse : Valérie Lafosse 06 47 73 32 03 valerie.lafosse@grdf.fr Pour la réalisation de la station de compression destinée à ravitailler les véhicules de propreté assemblés par

Plus en détail

Les prérequis d un réseau de chaleur au bois

Les prérequis d un réseau de chaleur au bois Plan bois-le réseau de chaleur : un vecteur de développement du bois-énergie Rumilly (Haute Savoie) 3 Novembre 2013et développement local haut-normand Les prérequis d un réseau de chaleur au bois Point

Plus en détail

Projet de loi sur la transition énergétique

Projet de loi sur la transition énergétique Projet de loi sur la transition énergétique Atelier Ville Durable DRIEA/UT92/SUBD 11/06/2015 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Direction régionale et interdépartementale de l'équipement et de l'aménagement

Plus en détail