Cadre légal, responsabilités. CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cadre légal, responsabilités. CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande"

Transcription

1 CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande Cadre légal, responsabilités

2 Introduction Principe de prévention Il est tenu de prendre toutes les mesures nécessaires afin d assurer et d améliorer la santé physique et psychique des travailleurs. La direction doit exercer cette responsabilité en étroite collaboration avec les travailleurs ou leurs représentants dans l'entreprise. La tâche est ardue. Le monde du travail subit des mutations rapides et profondes. Il faut tenir compte des risques traditionnels et généralement bien connus mais aussi de ceux liés à l'utilisation de nouvelles substances, à l'introduction de nouvelles technologies, à l'apparition de nouvelles méthodes ou formes de travail. D'autres causes d'atteinte à la santé sont encore plus difficiles à appréhender: le stress, le harcèlement sexuel ou psychologique et bien d'autres facteurs psychosociaux défavorables. Pour ces raisons, la gestion des risques professionnels doit faire partie d'un concept global de prévention. Une approche qui intègre non seulement les questions "classiques" relatives à la sécurité mais aussi l'ensemble des facteurs touchant à la protection de la santé. La loi fédérale sur le travail (LTr), la loi fédérale sur l'assurance-accidents (LAA) et leurs ordonnances couvrent déjà les multiples domaines de la protection de la santé à la place de travail. Depuis 1996 (révision 2007), une directive de la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail est venue compléter ces législations (directive MSST) elle doit être effective dans les entreprises depuis Cette directive impose notamment la mise en œuvre systématique d'une politique de prévention des risques professionnels par l'appel à des Médecins du travail et autres Spécialistes de la Sécurité au Travail (MSST). Cette directive traduit la nécessité pour les entreprises de se doter ou de faire appel à du personnel qualifié et donc de compétences suffisantes pour garantir une action efficace en matière de santé et de sécurité au travail, compte tenu de la complexité des problèmes posés. Vers

3 Cadre légal Structures légales en Suisse En Suisse, deux législations fédérales distinctes traitent de la protection de la santé et de la sécurité au travail : la loi sur l assurance-accidents (LAA) et la loi sur le travail (LTr). La loi sur l'assurance-accidents (LAA) règle, outre l'assurance-accidents obligatoire, (OLAA), la prévention des accidents et des maladies professionnelles (OPA). La loi sur le travail (LTr) aborde la protection de la santé au poste de travail en général et, en particulier, l hygiène au travail OLT1, OLT2, OLT3, OLT4, OLT5. Plusieurs autres lois, ordonnances ou directives touchent, de façon plus ou moins directe, à la question de la protection de la santé des travailleurs. On peut notamment citer : la loi sur la sécurité des installations et appareils techniques (LSIT+OSIT); la loi sur la protection de l'environnement (LPE); la loi sur la participation (LPart); la loi sur les toxiques (LTox) ; l'ordonnance sur les microorganismes (OPTM); l ordonnance sur l utilisation confinée (OUC); la loi sur la radioprotection (LRaP); l ordonnance sur la protection de la maternité (OProMat); la directive relative à l appel à des médecins du travail et autres spécialistes de la sécurité (directive MSST). Loi sur le travail La loi sur le travail (LTr) et ses ordonnances traitent respectivement de la durée de travail et de repos, de la protection des femmes (protection de la maternité), de la protection de la santé physique et psychique, de l'hygiène et de l'ergonomie. Lois et ordonnances relatives à la LTr Vers

4 Loi ou ordonnance Loi fédérale sur le travail dans l'industrie, l'artisanat et le commerce, LTr Ordonnance 1 Ordonnance 2 Ordonnance 3 Ordonnance 4 Ordonnance 5 Objet Protection de la santé des travailleurs. Ex : Champ d application Durée du W/Travail de nuit. Dispositions spéciales pour certaines catégories d'entreprises ou de travailleurs. Hygiène du travail cadre général. Construction et aménagement des entreprises soumises à la procédure d'approbation des plans. Ordonnance sur la protection des jeunes travailleurs. La loi sur le travail s'applique aux entreprises privées et publiques et à leurs travailleurs. Par entreprises privées, on entend les entreprises industrielles, de l'artisanat, du commerce, les banques et assurances, les transports, l'hôtellerie, les soins médicaux, l'éducation mais également les professions libérales, telles qu'architectes, ingénieurs et médecins. En sont exclus principalement les administrations et transports publics, l'agriculture, les ménages privés. Pour certains d'entre eux, il existe des dispositions légales particulières. Cette loi ne s'applique par ailleurs pas à certaines personnes, notamment aux fonctions dirigeantes élevées d entreprises. Loi sur l assurance accident La loi sur l'assurance accidents (LAA) traite essentiellement les questions relatives aux assurances professionnelles. On y trouve notamment la définition des accidents et maladies professionnels, les conditions de couverture et les prestations des assurances professionnelles mais la LAA touche aussi à la prévention des maladies et accidents professionnels. Lois et ordonnances relatives à la LAA Loi ou ordonnance Loi sur l'assuranceaccidents LAA Ordonnance sur l'assurance-accidents, OLAA Ordonnance sur la Objet Couverture des dommages. Prévention des accidents professionnels et des maladies professionnelles. Protection contre les dommages économiques. Protection contre l'accident et la maladie Vers

5 prévention des accidents et des maladies professionnelles, OPA professionnelle. Appel aux médecins et autres spécialistes de la sécurité au travail (MSST) Selon l art.11a de l OPA, l employeur a l obligation de faire appel à des médecins du travail et autres spécialistes de la sécurité au travail lorsque la protection de la santé des travailleurs et leur sécurité l exigent. La directive n 6508 de la Commission Fédérale de la coordination pour la Sécurité au Travail (CFST) relative à l appel à des médecins du travail et autres spécialistes de la sécurité au travail (MSST) concrétise cette obligation et les mesures destinées à promouvoir la prévention systématisée des accidents et des maladies professionnelles et la protection de la santé. Cette exigence, entrée en vigueur en 1996 et revue en 2007, résulte d une prise de conscience des graves conséquences humaines et économiques engendrées par de mauvaises conditions de travail. Elle part du constat que les problèmes posés sont généralement complexes et nécessitent un traitement pluridisciplinaire. La directive MSST s applique à toutes les entreprises, elle distingue cependant 4 types d entreprises : les entreprises avec dangers particuliers à partir de 10 collaborateurs ; les entreprises avec dangers particuliers de moins de 10 collaborateurs ; les entreprises sans dangers particuliers à partir de 50 collaborateurs ; les entreprises sans dangers particuliers de moins de 50 collaborateurs. Les dangers particuliers sont des dangers dont le dépistage et l évaluation nécessitent des connaissances spécifiques ou des moyens d analyses spéciaux. Les dangers particuliers sont énumérés dans l annexe 1 de la directive MSST de la CFST. Les entreprises avec dangers particuliers ont obligation de faire appel à des spécialistes du travail : -l employeur dans l entreprise dans laquelle existent des dangers particuliers et qui occupe 10 employés et plus, apporte la preuve qu il a pris les mesures requises. Il règle à cet effet les compétences et les déroulements relatifs à la sécurité au travail et à a protection de la santé. Il doit être à même de justifier cette organisation de la sécurité. -l employeur dans l entreprise dans laquelle existent des dangers particuliers et qui occupe moins de 10 employés justifie par des moyens simples les mesures qu il a prises. Vers

6 L appel à des spécialistes de la sécurité au travail est facultatif pour les entreprises sans dangers particuliers : -l employeur dans l entreprise dans laquelle n existent pas de dangers particuliers et qui occupe 50 employés ou plus, règle à cet effet les compétences et les déroulements relatifs à la sécurité au travail et à la protection de la santé. Il doit être à même de justifier cette organisation de la sécurité. -l employeur dans l entreprise dans laquelle n existent pas de dangers particuliers et qui occupe moins de 50 employés doit satisfaire aux obligations générales selon les articles 3 à 10 de l OPA. Vers

7 Rôles et compétences des organes d'exécution Pour qu'une loi puisse produire ses effets, il faut que des institutions se chargent de son application. Les organes d'exécution recrutent des spécialistes qui conseillent les entreprises pour satisfaire aux dispositions légales. Lorsque cela est nécessaire, les organes d exécution peuvent être amenés à faire respecter la loi par la contrainte (pouvoir d exécution). SUVA, Caisse Nationale Suisse d'assurance en cas d'accidents La Suva est une institution de droit public indépendante de l'administration Fédérale, dont la base légale est la LAA. Elle est placée sous la haute surveillance de la Confédération et dirigée par un conseil d'administration paritaire, comprenant des représentants des employeurs et des travailleurs. Les services de Sécurité au Travail et la Médecine du travail de la SUVA se consacrent, en premier lieu, à la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. En coordination avec le Service de Consultation pour la Prévention des Accidents (BpA), la SUVA s'occupe également de la prévention des accidents non professionnels. L'activité prophylactique, comprend les domaines de l'information, de la formation, de la consultation, des soumissions de projets, de l'analyse, de l'application des textes, la collaboration avec les instances professionnelles, l'étude des causes d'accidents ainsi que la vente d'articles de sécurité. ICT, Inspectorats Cantonaux du Travail Les Inspectorats Cantonaux sont les organes d exécution en matière de protection du travailleur et du droit du travail au niveau du canton. Les Inspectorats Cantonaux sont placés sous la surveillance de l'inspectorat Fédéral du Travail. Les Inspectorats Cantonaux se préoccupent essentiellement de l'application de la législation du travail (LTr) et de ses ordonnances relatives. Il sont, en outre, chargés de veiller à l'application de la loi sur le travail à domicile, et pour certaines entreprises sans dangers particuliers, de la loi sur l'assurance-accidents ainsi que de l'ordonnance sur la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. De plus, l'inspectorat veille à l'application de la loi sur les toxiques, de l'ordonnance fédérale sur les produits alimentaires, de la loi fédérale pour la sécurité des installations et des appareils (LSIT) et de l'ordonnance fédérale sur la protection contre les bruits. Les activités de l'inspectorat comprennent: le conseil, l'approbation des plans, l'hygiène du travail et la collaboration avec les organisations professionnelles. Les inspections cantonales du travail (ICT) sont compétentes dans toutes les entreprises soumises à la LTr, à l'exception des entreprises de la Confédération pour lesquelles les inspections fédérales du travail (IFT) sont compétentes. Vers

8 Seco (IFT, Inspection Fédérale du travail, CFSTl) Le Seco (Secrétariat d'état à l'économie), dont dépendent les inspections fédérales du travail, assure la haute surveillance dans ce domaine. La tâche des organes de haute surveillance (IFT, CFST) est de veiller à une exécution uniforme de la loi partout en Suisse, de délimiter les compétences, de coordonner les interventions, d'établir des directives, de former les inspecteurs, d'organiser des campagnes nationales et d'assurer le financement de certaines activités des organes d'exécution. Autres organes d exécution Pour des problèmes spécialisés, les organes d exécution délèguent une partie de leurs tâches à des organismes agréés. Ceux-ci, agissent alors dans leur domaine particulier comme organes d exécution. Il s agit, par exemple, de l inspectorat des courants forts, des récipients sous pression, du soudage, etc. Vers

9 Responsabilités et obligations Responsabilité des employeurs et employés La protection de la santé dans l'entreprise est dans l'intérêt commun de l'employeur et des travailleurs. Néanmoins, c'est principalement l'employeur qui, avec ses cadres supérieurs, crée dans son entreprise la conscience de la protection de la santé. D'ailleurs, la responsabilité concernant les questions de protection de la santé dans l'entreprise lui incombe. Les travailleurs ont, cependant, le devoir d'assister l employeur dans ses efforts en vue de la protection de la santé. Les obligations générales de l employeur sont décrites dans l article 6 de la LTr. LTr, art. 6 (extrait) «Pour protéger la santé des travailleurs, l'employeur est tenu de prendre toutes les mesures dont l'expérience a démontré la nécessité, que l'état de la technique permet d'appliquer et qui sont adaptées aux contions d'exploitation de l'entreprise.» L'exigence générale de l'article 6 est précisée dans les ordonnances 3 et 4. L'application pratique est détaillée dans le commentaire y relatif. «L'employeur doit notamment aménager ses installations et régler la marche du travail de manière à préserver autant que possible les travailleurs des dangers menaçant leur santé et du surmenage» L article 6 décrit aussi les obligations générales des employés en matière de protection de la santé. LTr, art. 6 (extrait) «L employeur fait collaborer les travailleurs aux mesures de protection de la santé. Ceux-ci sont tenus de seconder l employeur dans l application des prescriptions de sécurité» Cette obligation implique notamment que les employeurs sont tenus d utiliser les équipements de protection mis à disposition, d employer correctement les dispositifs de sécurité et de s abstenir de modifier ou d enlever les équipements de protection. Des articles presque identiques sont aussi présents dans la LAA (Art. 82). Cette formulation de la loi fait ressortir sans équivoque que la protection de la santé doit être conçue et appliquée comme un partenariat entre l employeur et les employés. Vers

10 Références The costs of work-related diseases and work accidents in Denmark. Danish Working Environnement Service, report 9/1996. Le Temps Emploi & Formation du 16 avril Le Temps Emploi & Formation du 28 mai Vers

11 Liens utiles MSST Directive relative à l appel à des médecins du travail et autres spécialistes de la sécurité au travail 6508 CFST LTr Loi fédérale sur le travail RS OLT 1 Ordonnance 1 relative à la LTr RS OLT 2 Ordonnance 2 relative à la LTr RS OLT 3 Ordonnance 3 relatives à la LTr RS OLT 4 Ordonnance 4 relatives à la LTr RS Commentaire des ordonnances 3 et 4 relatives à LTr SECO LAA Loi fédérale sur l assurance-accidents RS OLAA Ordonnance sur l assurance-accidents RS OPA Ordonnance sur la prévention des accidents et des maladies professionnelles RS LSIT Loi fédérale sur les installations et appareils techniques RS OSIT Ordonnance sur les installations et appareils techniques RS OPTM Ordonnance sur les microorganismes RS OUC Ordonnance sur l utilisation confinée RS OProMa Ordonnance sur la protection de la maternité RS LPart Loi sur la participation RS OQual Ordonnance sur les qualifications des spécialistes RS LRaP Loi sur la radioprotection RS Vers

Appendice. LTr Loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail dans l industrie, l artisanat et le commerce (loi sur le travail) OLT 3 et 4

Appendice. LTr Loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail dans l industrie, l artisanat et le commerce (loi sur le travail) OLT 3 et 4 Appendice A B C D E F G H Abréviations Définitions Bases légales Sites Internet intéressants Organisation de la santé et sécurité au travail Information et formation du personnel Participation Documentation

Plus en détail

Exploitation RN - Sécurité au travail

Exploitation RN - Sécurité au travail Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral des routes OFROU Directive Édition 2011 V2.91 Exploitation RN - Sécurité au travail Structure

Plus en détail

Risques psychosociaux : pratiques de prévention

Risques psychosociaux : pratiques de prévention Risques psychosociaux : pratiques de prévention CARREFOUR DE PRÉVENTION DES SPECIALISTES DE LA SECURITE DELÉMONT : 25 février 2016 Hermogène TOÏHEN, Inspecteur du travail, Genève 26.02.2016 - Page 1 Objectifs

Plus en détail

Modification de l ordonnance sur la prévention des accidents et des maladies professionnelles (OPA)

Modification de l ordonnance sur la prévention des accidents et des maladies professionnelles (OPA) Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Assurance maladie et accidents Modification de l ordonnance sur la prévention des accidents et des maladies

Plus en détail

Aide-mémoire MSST ys/gk/février 2004

Aide-mémoire MSST ys/gk/février 2004 Aide-mémoire MSST ys/gk/février 2004 REFERENCES Qu'est-ce que la MSST? Depuis le 1 er janvier 2000, la sécurité et la santé du travailleur et de la travailleuse sont garanties et renforcées par la loi.

Plus en détail

Cahier des Charges du Médecin de Travail

Cahier des Charges du Médecin de Travail Cahier des Charges du Médecin de Travail Cahier des Charges du Médecin de Travail : 1 de 8 SOMMAIRE 1. Introduction 2. Cadre légal Docteur Jean Claude CANAVESE Médecine d entreprise 3. Tâches du médecin

Plus en détail

Prévention des risques psychosociaux au poste de travail

Prévention des risques psychosociaux au poste de travail Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d'etat à l'économie SECO Conditions de travail Prévention des risques psychosociaux au poste de travail Action prioritaire

Plus en détail

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

Règlement sur les apprentis, stagiaires et emplois semiprotégés de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale Valais-Wallis

Règlement sur les apprentis, stagiaires et emplois semiprotégés de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale Valais-Wallis Règlement sur les apprentis, stagiaires et emplois semiprotégés de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale Valais-Wallis du 9 juin 2015 La Direction générale de la HES-SO Valais-Wallis Vu les

Plus en détail

QUATRIÈME PARTIE: SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE VI: INSTITUTIONS ET ORGANISMES DE PRÉVENTION

QUATRIÈME PARTIE: SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE VI: INSTITUTIONS ET ORGANISMES DE PRÉVENTION Partie législative nouvelle QUATRIÈME PARTIE: SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE VI: INSTITUTIONS ET ORGANISMES DE PRÉVENTION TITREIer:COMITÉD'HYGIÈNE,DESÉCURITÉETDES CONDITIONS DE TRAVAIL Chapitre Ier:

Plus en détail

Mesures de santé sécurité au travail (MSST)

Mesures de santé sécurité au travail (MSST) Mesures de santé sécurité au travail (MSST) H Bienvenue Direction de sécurité Hospices-CHUV Organisation P. Rubin Directeur général adj. D. Willimann S. Toffel Secrétariat P. Kündig Directeur de la sécurité

Plus en détail

Contrôle de l exécution de la directive MSST conformément à la norme CFST 6508

Contrôle de l exécution de la directive MSST conformément à la norme CFST 6508 Contrôle de l exécution de la directive MSST conformément à la norme CFST 6508 Entreprise: Rue: NPA/ Localité: Brève description de l entreprise: Identification: N Suva: Classe: Effectif: Temps complet:

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de maçonne/maçon 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 14 septembre 2010 51006 Maçonne CFC/Maçon CFC Maurerin EFZ/Maurer EFZ Muratrice AFC/Muratore

Plus en détail

L'école professionnelle et les cours interentreprises doivent également travailler en visant la construction de compétences.

L'école professionnelle et les cours interentreprises doivent également travailler en visant la construction de compétences. B. Tableau des cours 1. Introduction Dans le cadre de la structure du plan de formation, il faut souligner tout particulièrement une nouvelle fois que la formation professionnelle est assurée en commun

Plus en détail

Code de droit économique. Livre IX

Code de droit économique. Livre IX Code de droit économique Livre IX Table des matières LIVRE IX. - Sécurité des produits et des services... 3 CHAPITRE 1. - Obligation générale de sécurité... 3 CHAPITRE 2. - Structures d'information et

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 30 mai 2013 47417 Electricienne de réseau CFC/Electricien de réseau CFC Netzelektrikerin EFZ/Netzelektriker

Plus en détail

N 120 SENAT PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. sur le travail temporaire.

N 120 SENAT PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. sur le travail temporaire. PROJET DE LOI adopté le 10 juin 1971. N 120 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1970-1971 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT sur le travail temporaire. Le Sénat a adopté, en première lecture, le projet de

Plus en détail

Section I re. - Définitions. 1 le Ministre: le Ministre qui a le bien-être au travail dans ses compétences;

Section I re. - Définitions. 1 le Ministre: le Ministre qui a le bien-être au travail dans ses compétences; Arrêté royal du 17 mai 2007 relatif à la formation et au recyclage des conseillers en prévention des services internes et externes pour la prévention et la protection au travail (M.B. 11.7.2007) Modifié

Plus en détail

Arrêté royal du 27 août 1993 relatif au travail sur des équipements à écran de visualisation (M.B. 7.9.1993)

Arrêté royal du 27 août 1993 relatif au travail sur des équipements à écran de visualisation (M.B. 7.9.1993) Arrêté royal du 27 août 1993 relatif au travail sur des équipements à écran de visualisation (M.B. 7.9.1993) Modifié par: (1) arrêté royal du 20 février 2002 modifiant l'arrêté royal du 27 mars 1998 relatif

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 8 juillet 2009 (Etat le 1 er septembre 2012) 86910 Assistante médicale CFC/Assistant médical

Plus en détail

Loi d'application d'application du code de procédure civile suisse (LACPC) du 11 février 2009

Loi d'application d'application du code de procédure civile suisse (LACPC) du 11 février 2009 - 1 - Loi d'application d'application du code de procédure civile suisse (LACPC) du 11 février 2009 Le Grand Conseil du canton du Valais vu l'article 46 alinéas 1 et 2 de la Constitution fédérale; vu le

Plus en détail

Loi d'application du code de procédure civile suisse (LACPC)

Loi d'application du code de procédure civile suisse (LACPC) - - Loi d'application du code de procédure civile suisse (LACPC) du février 009 Le Grand Conseil du canton du Valais vu l'article 46 alinéas et de la Constitution fédérale; vu le code de procédure civile

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 8 novembre 2007 Polybâtisseuse CFC/Polybâtisseur CFC Polybauerin EFZ/Polybauer EFZ Policostruttrice

Plus en détail

Ordonnance sur la santé publique (OSP) (Modification)

Ordonnance sur la santé publique (OSP) (Modification) 1 Ordonnance sur la santé publique (OSP) (Modification) Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale 2 Rapport présenté par la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale au

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Logisticienne / Logisticien avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) 1 du 18 octobre 2006 95505 Logisticienne AFP / Logisticien

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Technologue de fonderie avec certificat fédéral de capacité (CFC)

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Technologue de fonderie avec certificat fédéral de capacité (CFC) Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Technologue de fonderie avec certificat fédéral de capacité (CFC) 412.101.221.93 du 6 décembre 2012 (Etat le 1 er février 2013) 41211 Technologue

Plus en détail

Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des travailleurs

Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des travailleurs Dossier Thématique Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des leurs Chacun a un rôle à jouer pour préserver la santé et la sécurité des

Plus en détail

Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015. www.maisondescommunes85.fr

Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015. www.maisondescommunes85.fr Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015 Sommaire Le CHSCT c est quoi : Le fonctionnement du CHSCT Les Missions du CHSCT Le champs d intervention Les missions

Plus en détail

Santé et Sécurité au Travail SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL : L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITES PAR LE CDG 01

Santé et Sécurité au Travail SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL : L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITES PAR LE CDG 01 SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL : L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITES PAR LE CDG 01 De l obligation générale de sécurité de l élu-employeur vis-à-vis de ses agents "L'employeur prend les mesures nécessaires

Plus en détail

4 AOUT 1996. - Loi relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail.

4 AOUT 1996. - Loi relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail. 4 AOUT 1996. - Loi relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail. Moniteur Belge 18 septembre 1996 Modifié par : Loi du 10/02/07 MB 06/06/07 Loi du 10/01/07 MB 06/06/07 Loi

Plus en détail

Santé et sécurité au travail dans les administrations cantonales et fédérales

Santé et sécurité au travail dans les administrations cantonales et fédérales Solution de branche pour l'application de la directive CFST 6508 relative à l'appel à des médecins du travail et autres spécialistes de la sécurité au travail Santé et sécurité au travail dans les administrations

Plus en détail

L'ADMINISTRATION DU TRAVAIL

L'ADMINISTRATION DU TRAVAIL L'ADMINISTRATION DU TRAVAIL DOCUMENT D'INFORMATION DE L'OIE ORGANISATION INTERNATIONALE DES EMPLOYEURS Septembre 2005 INTRODUCTION Les termes "administration du travail" sont définis par l'organisation

Plus en détail

Le Document Unique. Directive n 89/391/CEE Loi n 91-1414 du 31 décembre 1991 Décret n 2001-1016 du 5 novembre 2001 Circulaire DRT n 6 du 18 avril 2002

Le Document Unique. Directive n 89/391/CEE Loi n 91-1414 du 31 décembre 1991 Décret n 2001-1016 du 5 novembre 2001 Circulaire DRT n 6 du 18 avril 2002 Les Textes réglementaires Le Document Unique Directive n 89/391/CEE Loi n 91-1414 du 31 décembre 1991 Décret n 2001-1016 du 5 novembre 2001 Circulaire DRT n 6 du 18 avril 2002 Qu est-ce que le Document

Plus en détail

GROUPEMENT INTERCOMMUNAL POUR L ANIMATION PARASCOLAIRE. Statut du personnel non-permanent d'animation parascolaire

GROUPEMENT INTERCOMMUNAL POUR L ANIMATION PARASCOLAIRE. Statut du personnel non-permanent d'animation parascolaire GROUPEMENT INTERCOMMUNAL POUR L ANIMATION PARASCOLAIRE Statut du personnel non-permanent d'animation parascolaire Janvier 0 Table des matières TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Art. Champ d application et

Plus en détail

Loi fédérale sur les professions relevant du domaine de la psychologie *

Loi fédérale sur les professions relevant du domaine de la psychologie * Loi fédérale sur les professions relevant du domaine de la psychologie * (Loi sur les professions de la psychologie, LPsy) 935.81 du 18 mars 2011 (Etat le 1 er septembre 2013) L Assemblée fédérale de la

Plus en détail

Loi sur le marché du travail (LMT) (Modification)

Loi sur le marché du travail (LMT) (Modification) Loi sur le marché du travail (LMT) (Modification) Version pour la consultation Direction de l économie publique Table des matières 1. Synthèse... 1 2. Contexte... 1 2.1 Collaboration interinstitutionnelle...

Plus en détail

Ordonnance de l'offt sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance de l'offt sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance de l'offt sur la formation professionnelle initiale de spécialiste en restauration de système avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 30 août 2012 79008 Spécialiste en restauration de

Plus en détail

822.115 Ordonnance 5 relative à la loi sur le travail

822.115 Ordonnance 5 relative à la loi sur le travail Ordonnance 5 relative à la loi sur le travail (Ordonnance sur la protection des jeunes travailleurs, OLT 5) du 28 septembre 2007 (Etat le 1 er janvier 2008) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 40 de la

Plus en détail

Droit de la protection de l adulte

Droit de la protection de l adulte 26 CHAPITRE 3 Droit de la protection de l adulte A l issue de longs travaux préparatoires, le droit de la protection de l adulte (art. 360 à 456 CC 21 ) a été adopté par les Chambres fédérales le 19 décembre

Plus en détail

Loi sur les mesures cantonales en faveur des demandeurs d'emploi (LMDE)

Loi sur les mesures cantonales en faveur des demandeurs d'emploi (LMDE) 87.04 Loi sur les mesures cantonales en faveur des demandeurs d'emploi (LMDE) du 6 décembre 000 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 8, 9, et 4 de la Constitution cantonale

Plus en détail

- 77 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à l organisation de la médecine du travail.

- 77 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à l organisation de la médecine du travail. - 77 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi relative à l organisation de la médecine du travail Article 1 er Proposition de loi relative à l organisation de la médecine du travail Article 1 er I. - Le

Plus en détail

Modifications des mesures de prévention des risques électriques sur les lieux de travail

Modifications des mesures de prévention des risques électriques sur les lieux de travail Modifications des mesures de prévention des risques électriques sur les lieux de travail Trois décrets du 30 août 2010 modifient les obligations de l employeur en cas d utilisation d installations électriques

Plus en détail

Les CHSCT en ARS REGLEMENTATION

Les CHSCT en ARS REGLEMENTATION Les CHSCT en ARS REGLEMENTATION CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Article L1432-11 extrait 2. Le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail est institué dans les conditions prévues par l'article

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 2 juin 2016 N/Réf. : CODEP-PRS-2016-021960 Monsieur le Directeur Général Hôpital NECKER 75015 PARIS Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

Ordonnance d'exécution de la loi du 26 octobre 1978 portant introduction de la loi fédérale sur l'assurance-vieillesse et survivants

Ordonnance d'exécution de la loi du 26 octobre 1978 portant introduction de la loi fédérale sur l'assurance-vieillesse et survivants Ordonnance d'exécution de la loi du 26 octobre 1978 portant introduction de la loi fédérale sur l'assurance-vieillesse et survivants (Version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2011) du 6 décembre 1978 L'Assemblée

Plus en détail

Loi sur l'organisation de la protection de l'enfant et de l'adulte

Loi sur l'organisation de la protection de l'enfant et de l'adulte 3. Loi sur l'organisation de la protection de l'enfant et de l'adulte Projet du 3 décembre 0 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 440 et suivants du Code civil suisse ), vu

Plus en détail

DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES. Sommaire

DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES. Sommaire DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES Sommaire I. Régime des congés payés dans les professions du bâtiment et des travaux publics a. Règles d'affiliation b. Organisation et fonctionnement des caisses

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Technologue en impression avec certificat fédéral de capacité (CFC)

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Technologue en impression avec certificat fédéral de capacité (CFC) Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Technologue en impression avec certificat fédéral de capacité (CFC) 412.101.221.03 du 28 novembre 2008 (Etat le 1 er janvier 2013) Technologue

Plus en détail

Activités du médecin du travail Conseiller dans l entreprise

Activités du médecin du travail Conseiller dans l entreprise Activités du médecin du travail Conseiller dans l entreprise 1 I N S T A N C E S R A P P O R T D A C T I V I T É D R J E A N - M I C H E L S T E R D Y N I A K D I U - I S T 2 0 1 5-2 0 1 6 Missions 2 C

Plus en détail

Pécule de vacances... 2 Gratification annuelle... 2 Prime annuelle... 4 Intervention des employeurs dans les frais de transport du personnel...

Pécule de vacances... 2 Gratification annuelle... 2 Prime annuelle... 4 Intervention des employeurs dans les frais de transport du personnel... 3100000 Commission paritaire pour les banques. Pécule de vacances... 2 Gratification annuelle... 2 Prime annuelle... 4 Intervention des employeurs dans les frais de transport du personnel... 4 La CCT mentionnée

Plus en détail

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention Page1 Flash Info Hygiène & Sécurité N 1 - Mars 2014 Service Hygiène et Sécurité Les Acteurs de la Prévention La qualité, la continuité du service public et la préservation de la santé et de la sécurité

Plus en détail

Ordonnance sur les travaux de construction 2006 Les nouveautés.

Ordonnance sur les travaux de construction 2006 Les nouveautés. Ordonnance sur les travaux de construction 2006 Les nouveautés. L'Ordonnance sur les travaux de construction révisée est en vigueur à partir du 1 er janvier 2006. Elle regroupe en un même endroit les principales

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 20 décembre 2006 47415 Télématicienne CFC/Télématicien CFC Telematikerin EFZ/Telematiker EFZ Telematica

Plus en détail

Projet d arrêté ministériel du relatif à la formation professionnelle en matière d agriculture

Projet d arrêté ministériel du relatif à la formation professionnelle en matière d agriculture Projet d arrêté ministériel du relatif à la formation professionnelle en matière d agriculture Le Ministre de l Agriculture, Vu le règlement (UE) n 1303/2013 du Parlement européen et du Conseil du 17 décembre

Plus en détail

Décret concernant l assurance immobilière 1)

Décret concernant l assurance immobilière 1) Décret concernant l assurance immobilière 1) du 6 décembre 1978 L'Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu l'article 3 des dispositions finales et transitoires de la Constitution cantonale,

Plus en détail

Charges. Charges Page 1 sur 6

Charges. Charges Page 1 sur 6 Charges Charges Page 1 sur 6 Dangers principaux Un certain nombre d études permettent d établir un lien entre le déplacement et le levage de charges et des problèmes de santé de toute nature, dont les

Plus en détail

Ordonnance sur l'hôtellerie, la restauration et le commerce de boissons alcooliques (Ordonnance sur les auberges)

Ordonnance sur l'hôtellerie, la restauration et le commerce de boissons alcooliques (Ordonnance sur les auberges) Ordonnance sur l'hôtellerie, la restauration et le commerce de boissons alcooliques (Ordonnance sur les auberges) du 30 juin 1998 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'article 89 de

Plus en détail

RÈGLEMENT 831.15.1 sur les agences d'assurances sociales (RAAS)

RÈGLEMENT 831.15.1 sur les agences d'assurances sociales (RAAS) Adopté le 8.0.004, entrée en vigueur le 0.0.004 - Etat au 0.04.004 (en vigueur) RÈGLEMENT 8.5. sur les agences d'assurances sociales (RAAS) du 8 janvier 004 LE CONSEIL D'ETAT DU CANTON DE VAUD vu l'article

Plus en détail

Loi vétérinaire (LVét)

Loi vétérinaire (LVét) 25 janvier 2005 Loi vétérinaire (LVét) Etat au 1 er janvier 2011 Le Grand Conseil de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi fédérale sur les médicaments et les dispositifs médicaux (loi sur les

Plus en détail

1 en ce qui concerne l ergonomie, la formation multidisciplinaire de base complétée par le module de spécialisation en ergonomie;

1 en ce qui concerne l ergonomie, la formation multidisciplinaire de base complétée par le module de spécialisation en ergonomie; Arrêté royal du 5 décembre 2003 relatif aux spécialisations des conseillers en prévention des services externes pour la prévention et la protection au travail (M.B. 22.12.2003) Modifié par: (1) arrêté

Plus en détail

Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels

Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels Dr Hervé LECLET Publié dans : Labelix, lettre d information trimestrielle n 8 juillet 2009 Le critère 2.2.10 de la référence

Plus en détail

Ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail

Ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail Ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail 822.116 du 25 novembre 1996 (Etat le 5 décembre 2006) Le Conseil fédéral suisse, Vu l art. 83, al. 2, de la loi fédérale du

Plus en détail

Note concernant l utilisation du commentaire Les pages sont numérotées en fonction des chapitres et des articles des ordonnances.

Note concernant l utilisation du commentaire Les pages sont numérotées en fonction des chapitres et des articles des ordonnances. Note concernant l utilisation du commentaire Les pages sont numérotées en fonction des chapitres et des articles des ordonnances. Exemples: O-1 = Page 1 du préambule 308-2 = Page 2 du commentaire relatif

Plus en détail

Vu la demande du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale du 8 juin 2007 ;

Vu la demande du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale du 8 juin 2007 ; CSSS/07/124 1 DÉLIBÉRATION N 07/038 DU 3 JUILLET 2007 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À LA DIRECTION DES TAXIS ET DES TRANSPORTS RÉGULIERS SPÉCIALISÉS DE L ADMINISTRATION DE

Plus en détail

Rapport explicatif. Révision de l'ordonnance 4 relative à la loi sur le travail (OLT 4) Passages (art. 7, 8 et 10 OLT 4)

Rapport explicatif. Révision de l'ordonnance 4 relative à la loi sur le travail (OLT 4) Passages (art. 7, 8 et 10 OLT 4) Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche (DEFR) Secrétariat d'etat à l'économie SECO Conditions de travail Inspection fédérale du travail Rapport explicatif Révision de l'ordonnance

Plus en détail

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.8 Ordonnance du 4 avril 007 relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles 8 à 88 de la loi

Plus en détail

Directive relative aux projets de construction, de rénovation ou de transformation de bâtiment

Directive relative aux projets de construction, de rénovation ou de transformation de bâtiment REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie Office cantonal de l'énergie Version n 1 Validée le 4 août 2010; màj 2014 Directive relative aux projets de construction,

Plus en détail

ORGANISATION DES SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL. Dr C. DOUTRELLOT-PHILIPPON

ORGANISATION DES SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL. Dr C. DOUTRELLOT-PHILIPPON 1 ORGANISATION DES SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL Dr C. DOUTRELLOT-PHILIPPON 2 Généralités Institué par la loi n 46-2195 du 11 octobre 1946 relative à l organisation de la médecine du travail Réformé récemment

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE N X LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES RÉGIMES DE RETRAITE

LIGNE DIRECTRICE N X LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES RÉGIMES DE RETRAITE LIGNE DIRECTRICE N X LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES RÉGIMES DE RETRAITE 1 mars 2011 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE DE LA LIGNE DIRECTRICE... 3 Pratiques prudentes de placement...

Plus en détail

Coûts réels d'un accident

Coûts réels d'un accident Coûts réels d'un accident Jean-Marie Hauser Directeur agence SUVA Vincent Queloz Ingénieur de sécurité Menu du jour Présentation des intervenants La SUVA en bref PARTIE A : Gestion des absences PARTIE

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Art. R. 231-61.- Au sens de la présente section, on entend par :

CODE DU TRAVAIL. Art. R. 231-61.- Au sens de la présente section, on entend par : CODE DU TRAVAIL Art. R. 231-60.- La présente section fixe les règles particulières de prévention et de protection des travailleurs contre les risques résultant d'une exposition à des agents biologiques.

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale d informaticienne/informaticien 1 du 13 décembre 2004 47110 Informaticienne/Informaticien Informatikerin/Informatiker Informatica/Informatico

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 20 décembre 2006 47414 Electricienne de montage CFC/Electricien de montage CFC Montage-Elektrikerin EFZ/Montage-Elektriker

Plus en détail

L élargissement des procédures aux risques psychosociaux requiert une modification de votre règlement de travail. Dès lors, nous vous conseillons :

L élargissement des procédures aux risques psychosociaux requiert une modification de votre règlement de travail. Dès lors, nous vous conseillons : http://www.lecap.be/ Octobre 2014 /2 Madame, Monsieur, La loi sur le bien-être du 4 août 1976 consacre un chapitre entier aux mesures que l'employeur doit prendre afin d'éviter que ses collaborateurs ne

Plus en détail

du 14 septembre 2010 (Etat le 1 er septembre 2014)

du 14 septembre 2010 (Etat le 1 er septembre 2014) Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Aide-maçonne/Aide-maçon avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) du 14 septembre 2010 (Etat le 1 er septembre 2014) 51007

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Agente relation client/agent relation client avec certificat fédéral de capacité (CFC)

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Agente relation client/agent relation client avec certificat fédéral de capacité (CFC) Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Agente relation client/agent relation client avec certificat fédéral de capacité (CFC) 412.101.221.30 du 1 er juillet 2010 (Etat le 1 er

Plus en détail

La prévention dans le bâtiment et le génie civil

La prévention dans le bâtiment et le génie civil GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 7 octobre 1996 ITM-CL 97.2 La prévention dans le bâtiment et le génie civil Conception, Construction, Exploitation Le présent document comporte 7 pages Sommaire

Plus en détail

Loi fédérale sur les services de certification dans le domaine de la signature électronique et des autres utilisations des certificats numériques

Loi fédérale sur les services de certification dans le domaine de la signature électronique et des autres utilisations des certificats numériques Avant-projet Loi fédérale sur les services de certification dans le domaine de la signature électronique et des autres utilisations des certificats numériques (Loi sur la signature électronique, SCSE)

Plus en détail

Attention danger! - L évaluation de la place de travail

Attention danger! - L évaluation de la place de travail Attention danger! - L évaluation de la place de travail Votre entreprise est active en Suisse : elle a l'obligation de se soucier de la pénibilité et/ou de la dangerosité des places de travail qu'elle

Plus en détail

Des apprentis en bonne

Des apprentis en bonne Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d'etat à l'économie SECO Conditions de travail Des apprentis en bonne santé dans l hôtellerierestauration : A quoi

Plus en détail

Risques psychosociaux (RPS) Présentation générale et cadre légal

Risques psychosociaux (RPS) Présentation générale et cadre légal Risques psychosociaux (RPS) Présentation générale et cadre légal Plan de la présentation Introduction - Définition Cadre légal Facteurs de risques psychosociaux et atteinte à la santé Prévention et gestion

Plus en détail

Travail du second œuvre Suisse romande CCT du 01.01.2007

Travail du second œuvre Suisse romande CCT du 01.01.2007 Travail du second œuvre Suisse romande CCT du 01.01.2007 Dispositions contractuelles générales Durée du contrat: 01.01 2007 jusqu'au 31.12.2011. Sauf dénonciation 3 mois avant l'échéance, le contrat est

Plus en détail

La protection des femmes allaitantes à la place de travail

La protection des femmes allaitantes à la place de travail La protection des femmes allaitantes à la place de travail Geneviève Reynaud, Juriste, Titulaire du brevet d'avocat OCIRT 07.10.2013/GR/dj/ - Page 1 Qui est l'ocirt? : Organe d'exécution en matière de

Plus en détail

Le chef de service est la clef de voûte de toute l architecture de la santésécurité au travail (SST) de son service.

Le chef de service est la clef de voûte de toute l architecture de la santésécurité au travail (SST) de son service. Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) LES ACTEURS INTERNES DE LA SST LE CHEF DE SERVICE... 1 LES AGENTS... 3 L'ASSISTANT ET/ OU CONSEILLER DE PREVENTION.4

Plus en détail

Règlement des écoles moyennes

Règlement des écoles moyennes Règlement des écoles moyennes du 6 décembre 1978 L Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu l article 3 des dispositions finales et transitoires de la Constitution cantonale 1), vu

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME F REGL PROF-Accueillant(e) auto. d'enfant A08 Bruxelles, le 25.06.2009 MH/BL/JP A V I S sur UN ARRETE ROYAL RELATIF A L'EXCLUSION DE L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 100 --------------------------------------------------------------------

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 100 -------------------------------------------------------------------- CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 100 -------------------------------------------------------------------- Séance du mercredi 1er avril 2009 ---------------------------------------------- CONVENTION COLLECTIVE

Plus en détail

La cartographie des acteurs de la prévention les compétences du CHSCT

La cartographie des acteurs de la prévention les compétences du CHSCT Formation des personnes ressources chargées d accompagner les membres des comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Secrétariat général DGRH C1 La cartographie des acteurs de

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 6 mai 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-017724 Centre Médical de Forcilles 77150 FEROLLES ATTILLY Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection Installation

Plus en détail

Loi fédérale sur le centre pour la qualité dans l assurance obligatoire des soins

Loi fédérale sur le centre pour la qualité dans l assurance obligatoire des soins Avant-Projet Loi fédérale sur le centre pour la qualité dans l assurance obligatoire des soins du L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l'art. 117, al. 1, de la Constitution 1, vu le message

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de médiamaticienne/médiamaticien 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 11 novembre 2010 47121 Médiamaticienne CFC/Médiamaticien CFC Mediamatikerin

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 10 décembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013

Plus en détail

2150000 Commission paritaire pour employés de l'industrie de l'habillement et de la confection

2150000 Commission paritaire pour employés de l'industrie de l'habillement et de la confection 2150000 Commission paritaire pour employés de l'industrie de l'habillement et de la confection Prime suite à une augmentation temporaire de travail... 2 Convention collective de travail du 7 novembre 2006

Plus en détail

ARCHITECTURE DES CHSCT au MAAPRAT

ARCHITECTURE DES CHSCT au MAAPRAT Le 4 avril 2012 ARCHITECTURE DES CHSCT au MAAPRAT Instance consultative nationale CHS CT MINISTERIEL Compétent pour tous les services du MAAPRAT, hors secteur de l'enseignement agricole Rattaché au CT

Plus en détail

LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION

LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION Une entreprise présente différents type de risque. Les conséquences peuvent être plus ou moins graves. De simples précautions peuvent éviter ou limiter

Plus en détail

grille de Conformité Réglementaire

grille de Conformité Réglementaire N D ordre Objet Références Exigences 1 Prestations en SST Code de Travail C T : loi n 66 27 du 30/04/1966 modifié par la loin n 94 29 du 21/02/1994 et la loi n 96 62 du 15/07/1996 : grille de Conformité

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil

Secrétariat du Grand Conseil Initiative 151 à la suite de l arrêt du Tribunal fédéral du 19 mai 2014 Secrétariat du Grand Conseil IN 151-TF Initiative populaire cantonale «Pour un renforcement du contrôle des entreprises. Contre la

Plus en détail

CCME. Canadian Council of Ministers of the Environment. Le Conseil canadien des ministres de l environnement

CCME. Canadian Council of Ministers of the Environment. Le Conseil canadien des ministres de l environnement Canadian Council of Ministers of the Environment CCME Le Conseil canadien des ministres de l environnement GUIDE DE L'ACCORD PANCANADIEN SUR L'HARMONISATION ENVIRONNEMENTALE Introduction Le Conseil canadien

Plus en détail

Document de référence pour les soins palliatifs spécialisés stationnaires

Document de référence pour les soins palliatifs spécialisés stationnaires Document de référence pour les soins palliatifs spécialisés stationnaires Version 1 1 Sommaire 1 Document de référence pour les soins palliatifs spécialisés stationnaires en Suisse (version 1.0 du 27.10.2014)...

Plus en détail