L installation électrique dans l habitat : mode d emploi. Guide normatif et réglementaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L installation électrique dans l habitat : mode d emploi. Guide normatif et réglementaire"

Transcription

1 L installation électrique dans l habitat : mode d emploi Guide normatif et réglementaire

2 Introduction Ce guide résume les dispositions normatives et réglementaires concernant les installations électriques des locaux privatifs à usage d habitation, partie de la norme NF C , réglementation thermique 2012, loi DAAF n , etc... Pour plus de détails, se reporter à la norme NF C Pour les parties communes des bâtiments d habitation collectifs, se reporter à la partie de la norme NF C Les évolutions de la NF C Amendement 1 de la NF C Reprise des fiches d interprétation publiées jusqu au 1 er décembre 2007 soient les fiches F1, F2, F3, F5, F6, F7, F8 et F9. Amendement 2 de la NF C Révision de la partie traitant des installations électriques basse tension des locaux contenant une baignoire ou une douche. Les principales évolutions sont les suivantes : - prise en compte des douches préfabriquées - prise en compte des douches récentes à jets pulsés et des baignoires encastrées - redéfinition des volumes au-dessus des volumes 1 et 2 - généralisation de la distance de 1,2 m pour le volume 1 dans le cas des douches avec ou sans receveur - révision du degré de protection des matériels placés en volume 2 passant de l IPX3 à l IPX4 - levée de dérogation concernant le degré de protection de la prise rasoir - possibilité d installer un DCL en volume 2 - raccordement du chauffe-eau en volume 1 - chauffage électrique dans le sol et les parois - clarification des règles pour les douches collectives - emplacement de la boîte de connexion de la LES (Liaison Equipotentielle Supplémentaire) pouvant être sur une paroi commune dans un local adjacent. Amendement 3 de la NF C Révision de la partie fixant les exigences complémentaires pour les installations électriques basse tension des locaux d habitation, ainsi que de la partie pour les parties communes des immeubles collectifs d habitation. Les principales évolutions sont les suivantes : - intégration de la fiche d interprétation F10 publiée en janvier 2008 fixant les prescriptions particulières pour l accessibilité aux personnes handicapées à ces locaux. - précisions pour l application des règles relatives aux points d éclairage, au décompte des socles de prise de courant, aux circuits de communication et au tableau de communication. Depuis l amendement 3, des fiches d interprétation concernent également l habitat : F12, F14, F15, F16, F17, F20, F22, F23. Prescription pour l accessibilité aux personnes handicapées Art Bâtiments d habitation collectifs Les bâtiments d habitation collectifs et leurs abords doivent être construits et aménagés de façon à être accessibles aux personnes handicapées, quel que soit leur handicap. L obligation porte sur les circulations communes intérieures et extérieures, une partie des places de stationnement automobile, les ascenseurs, les locaux collectifs et leurs équipements, et les logements. Certaines dispositions sont spécifiques à «l unité de vie des logements», généralement constituée des pièces suivantes : cuisine, séjour, chambre, W.C., salle d eau. Maisons individuelles Les maisons individuelles doivent être construites et aménagées de façon à être accessibles aux personnes handicapées, quel que soit leur handicap. L obligation porte sur les circulations extérieures, le logement et, le cas échéant, une place de stationnement automobile. Les bâtiments visés sont les maisons individuelles construites pour être louées ou mises à disposition ou pour être vendues, à l exclusion de celles dont le propriétaire a, directement ou par l intermédiaire d un professionnel de la construction, entrepris la construction ou la réhabilitation pour son propre usage. Certaines dispositions sont spécifiques à «l unité de vie des logements», généralement constituée des pièces suivantes : cuisine, séjour, chambre, W.C., salle d eau.

3 Sommaire L équipement minimal par pièce - guide de choix 2 - séjour 4 - cuisine 5 - chambre 6 - couloir, WC et autres 7 - extérieur 8 - salle de bain 9 L équipement normatif d une salle de bain 10 La norme par fonction - circuits spécialisés 12 - prises de courant 13 - éclairage 14 - boîtes de connexion et Dispositif de Connexion pour Luminaire (DCL) 16 - prises de communication 17 - sections des conducteurs et calibre des protections 18 - protection différentielle 30 ma 20 - sectionnement / coupure d urgence 21 - protection contre les surtensions d origine atmosphérique 22 - identification des circuits et schémas de l installation 24 - installation des goulottes 25 - Gaine Technique Logement (GTL) 26 La mise en œuvre - Gaine Technique Logement 28 - circuits de communication 32 - logement inférieur ou égal à 35 m² chauffage électrique 36 - logement inférieur ou égal à 35 m² pompe à chaleur 37 - logement entre 35 m² et 100 m² chauffage électrique 38 - logement entre 35 m² et 100 m² pompe à chaleur 39 - logement de plus de 100 m² chauffage électrique 40 - logement de plus de 100 m² pompe à chaleur 41 A ne pas oublier - réglementation RT détection de fumée DAAF 45 - Diagnostic Electrique Obligatoire DEO 46 - mise en sécurité 47 - borne de charge pour véhicule électrique 48 Les services - formation et outils 50 1

4 L équipement minimal hors circuits spécialisés Séjour Dispositions relatives à l accessibilité aux personnes handicapées Eclairage voir page 14 et 15 1 point d éclairage alimenté par un circuit d éclairage Ce point d éclairage est réalisé : - soit par un point de centre - soit par une ou plusieurs appliques - ou par une ou plusieurs prises de courant commandées - commande d éclairage entre 0,90 et 1,30 m du sol Cuisine 1 point d éclairage alimenté par un circuit d éclairage Ce point d éclairage est réalisé : - soit par un point de centre - soit par une ou plusieurs appliques - ou par une ou plusieurs prises de courant commandées - commande d éclairage entre 0,90 et 1,30 m du sol Chambre 1 point d éclairage alimenté par un circuit d éclairage Ce point d éclairage est réalisé : - soit par un point de centre - soit par une ou plusieurs appliques - ou par une ou plusieurs prises de courant commandées - commande d éclairage entre 0,90 et 1,30 m du sol Couloir, WC et autres - soit au plafond - soit en applique 1 point d éclairage doit être placé : - commande d éclairage entre 0,90 et 1,30 m du sol Extérieur 1 point d éclairage au moins : - à chaque entrée principale ou de service communiquant directement avec le logement - commande d éclairage entre 0,90 et 1,30 m du sol Salle de bain - soit au plafond - soit en applique 1 point d éclairage doit être placé : - commande d éclairage entre 0,90 et 1,30 m du sol 2

5 Prises de courant 16 A 2P + T voir page 13 Prises de communication voir page 17 Prises de télévision le cas échéant voir page 17 5 mini avec 1 par tranche de 4 m 2 (ex. 7 pour un séjour de 27 m 2 ) Pour les séjours supérieurs à 40 m², le nombre 7,5 % sera défini en accord avec le maître d ouvrage et/ou l usager, avec un minimum de dix socles - plus 1 socle non commandé à proximité immédiate de la commande d éclairage qui peut faire partie du minimal - à une hauteur 1,30 m du sol 6 socles de prise de courant non spécialisés 4 des socles sont à répartir au-dessus du (ou 7,5 des) % plan(s) de travail 1 prise RJ45 - placé à proximité d une prise de courant 7,5 % - à une hauteur 1,30 m du sol 1 prise TV - 2 prises TV dans les logements de surface jusqu à 100 m² - 3 prises TV dans les logements 7,5% de surface supérieure à 100 m² Dans les logements jusqu à 35 m², il est admis de n avoir qu une seule prise télévision - à une hauteur 1,30 m du sol A prévoir le cas échéant selon la surface du logement (voir séjour) 7,5% - plus 1 socle non commandé à proximité immédiate de la commande d éclairage qui peut faire partie du minimal 7,5 % 3 socles de prises de courant répartis en périphérie 1 prise RJ45 - placé à proximité d une prise de courant 7,5 % A prévoir le cas échéant selon la surface du logement (voir séjour) 7,5% - pour une chambre plus 1 socle non commandé à proximité immédiate de la commande d éclairage - à une hauteur 1,30 m du sol 1 socle de prise de courant - dans les locaux d une surface supérieure 7,5 % à 4 m² - dans les circulations Cette disposition n est pas obligatoire pour les WC - plus 1 socle dans les WC non commandé disposé à proximité immédiate de la commande d éclairage - à une hauteur 1,30 m du sol - à une hauteur 1,30 m du sol 1 socle de prise de courant placé dans le local (volume 3 ou hors volume) 7,5 % - plus 1 socle non commandé à proximité immédiate de la commande d éclairage placé dans le local (volume 3 ou hors volume) - à une hauteur 1,30 m du sol - même si le dispositif de commande d éclairage ne peut y être placé 3

6 L équipement minimal Séjour Prises de courant non spécialisées 16 A 2P + T Art Pour un séjour jusqu à 40 m 2 (*), 1 socle de prise de courant 16 A 2P + T par tranche de 4 m 2 répartis en périphérie avec un minimum de 5 socles. Pour les séjours supérieurs à 40 m 2, le nombre sera défini avec le maître d ouvrage et/ou l usager, avec un minimum de 10 socles. (*) Lorsque la cuisine est ouverte sur le séjour, la surface du séjour est considérée égale à la surface totale du local moins 8 m². Eclairage Art point d éclairage en plafond équipé d un socle + douille DCL. Ou en cas d impossibilité technique, en rénovation, 2 appliques ou 2 socles de prises commandées. Prises de communication - Socle RJ45 Art et socle à proximité d un socle prise de courant 16 A 2P + T. Prise télévision Art Si la réception télévision n est pas accessible via les prises RJ45 : 1 prise coaxiale près d une prise RJ45. Prescription pour l accessibilité aux personnes handicapées Prises de courant non spécialisées 16 A 2P + T Art Un socle de prise de courant 16 A 2P + T non commandée qui peut ne pas être supplémentaire doit être disposé à proximité immédiate du dispositif de commande d éclairage. Art L axe des socles de prise de courant doit être situé à une hauteur 1,30 m du sol. Dispositifs de commande Art Toutes les commandes manuelles (interrupteur ou 7,5 % poussoir éclairage, volets et thermostats d ambiance) sont situées entre 0,90 m et 1,30 m du sol. Une commande de l éclairage se tiendra à l entrée (intérieur de la pièce). Prises de communication et prise télévision Art L axe des socles doit être situé à une hauteur 1,30 m du sol. 4

7 L équipement minimal Cuisine Prises de courant non spécialisées 16 A 2P + T Art socles (dont 4 au-dessus du (des) plan(s) de travail) - 3 socles si la surface de la cuisine est inférieure ou égale à 4 m socle supplémentaire pour la hotte Attention : installation interdite au-dessus du bac d évier, feux et plaques de cuisson (le socle pour la hotte est admis s il est placé à au moins 1,80 m du sol). Circuits spécialisés (four, plaque de cuisson.etc ) Art prise ou sortie de câble pour la cuisinière/plaque de cuisson (20 A tri ou 32 A monophasé) - 1 prise 16 A 2P + T ou sortie de câble (si four indépendant) - 1 prise 16 A 2P + T (si lave-vaisselle) - 1 circuit supplémentaire 16 A 2P + T par gros appareil électroménager Facultatif : 1 circuit spécial congélateur (protégé par disjoncteur différentiel 30 ma HI ou alimenté par transformateur de séparation). Cas particulier des petits logements type F1 Art Il est admis d adapter le nombre de prises spécialisées en fonction de l équipement fourni avec le logement. Si cet équipement n est pas fourni, prévoir au moins un circuit 32 A et 2 circuits 16 A 2P + T. Prescription pour l accessibilité aux personnes handicapées Prises de courant non spécialisées 16 A 2P + T Art Un socle de prise de courant 16 A 2P + T non commandée qui peut ne pas être supplémentaire doit être disposé à proximité immédiate du dispositif de commande d éclairage. Art L axe des socles de prise de courant sera situé à une hauteur 1,30 m du sol (à l exception de la prise dédiée à la hotte). Dispositifs de commande Art Toutes les commandes manuelles (interrupteur ou 7,5 % poussoir éclairage, volets et thermostats d ambiance) sont situées entre 0,90 m et 1,30 m du sol. Une commande de l éclairage se tiendra à l entrée (intérieur de la pièce). Eclairage Art point d éclairage en plafond équipé d un socle + douille DCL. - ou en cas d impossibilité technique, en rénovation, 2 appliques ou 2 socles de prises commandées. 5

8 L équipement minimal Chambre Prises de courant non spécialisées 16 A 2P + T Art socles de prise de courant 16 A 2P+T, répartis en périphérie. Eclairage Art point d éclairage en plafond équipé d un socle + douille DCL. - ou en cas d impossibilité technique, en rénovation, 2 appliques ou 2 socles de prises commandées. Prises de communication - Socle RJ45 Art et socle à proximité d un socle prise de courant 16 A 2P + T. Prise télévision Art Si la réception télévision n est pas accessible via les prises RJ45 : 1 prise coaxiale près d une prise RJ45. Prescription pour l accessibilité aux personnes handicapées Prises de courant non spécialisées 16 A 2P + T Art Un socle de prise de courant 16 A 2P + T non commandée doit être disposé à proximité immédiate du dispositif de commande d éclairage. Art L axe des socles de prise de courant doit être situé à une hauteur 1,30 m du sol. Dispositifs de commande Art Toutes les commandes manuelles (interrupteur ou 7,5 % poussoir éclairage, volets et thermostats d ambiance) sont situées entre 0,90 m et 1,30 m du sol. Une commande de l éclairage se tiendra à l entrée (intérieur de la pièce). Prises de communication et prise télévision Art L axe des socles doit être situé à une hauteur 1,30 m du sol. 6

9 L équipement minimal Couloir, WC et autres Prises de courant non spécialisées 16 A 2P + T Art socle par zone de circulation - 1 socle par local supérieur à 4 m² Attention : dispositions non obligatoires pour WC. Eclairage Art point d éclairage en plafond équipé d un socle + douille DCL - ou 1 applique murale. Non obligatoire : - placards et autres emplacements dans lesquels il n est pas prévu de pénétrer - annexes non attenantes au bâtiment (garage,...). Cas des logements sur plusieurs niveaux Art Pour chaque escalier, un dispositif d éclairage sera présent afin de supprimer les zones d ombre. - Pour chaque escalier, une commande de l éclairage se trouvera à tous les niveaux desservis. Prescription pour l accessibilité aux personnes handicapées Prises de courant non spécialisées 16 A 2P + T Art Pour les WC, un socle de prise de courant 16 A 2P + T non commandée doit être disposé à proximité immédiate du dispositif de commande d éclairage. Art L axe des socles de prise de courant doit être situé à une hauteur 1,30 m du sol. Dispositifs de commande Art Toutes les commandes manuelles (interrupteur ou 7,5 % poussoir éclairage, volets et thermostats d ambiance) sont situées entre 0,90 m et 1,30 m du sol. Une commande de l éclairage se tiendra à l entrée (intérieur de la pièce). 7

10 L équipement minimal Extérieur Prises de courant non spécialisées extérieures 16 A 2P + T Art Lorsqu un socle est installé à l extérieur, il est conseillé de placer à l intérieur du logement un dispositif de mise hors tension couplé à 1 voyant de présence de tension. Eclairage extérieur Art point d éclairage par entrée principale ou de service communiquant directement avec le logement. Tous circuits d éclairage en attente de raccordement à un luminaire doivent aboutir dans une boîte de connexion équipée ou non d un socle DCL adapté aux conditions d influences externes auxquelles est soumis l emplacement. Facultatif : 1 point d éclairage à proximité des portes de garage. Attention : ce point d éclairage peut être alimenté depuis un circuit d éclairage intérieur. Il est admis que l alimentation de la sonnette soit réalisée à partir d un circuit d éclairage. Prescription pour l accessibilité aux personnes handicapées Eclairage extérieur Art Minimum 20 lux en tous points d un cheminement (si éclairage extérieur insuffisant). Dispositifs de commande Art Toutes les commandes manuelles (interrupteur 7,5 % ou poussoir éclairage) sont situées entre 0,90 m et 1,30 m du sol. Les dispositifs de commande et de service situés sur les cheminements extérieurs accessibles doivent être repérables grâce notamment à un éclairage particulier ou à un contraste visuel. Les systèmes de contrôle d accès et de communication intérieure/extérieure sont également concernés. Stores bannes extérieurs, portails Art Si cet équipement est prévu ou présent, prévoir un circuit spécialisé pour chacun d entre eux. 8

11 L équipement minimal Salle de bain Prises de courant non spécialisées 16 A 2P + T Art et socle de prise de courant 16 A 2P + T dans le volume 3 ou hors volume. - Prise de courant interdite dans le sol. - Prise rasoir autorisée en volume 2. Eclairage Art et Au moins 1 point d éclairage soit au plafond équipé d un socle + douille DCL, soit en applique. Les DCL ne sont pas autorisés dans les volumes 0 et 1. Ils sont autorisés : - en volume 2 si IPX4 ou si le DCL connecté et recouvert par un luminaire IPX4 - en volume 3 et hors volume Lave-linge / Sèche-linge Autorisés uniquement en volume 3 et hors volume. Prescription pour l accessibilité aux personnes handicapées Prises de courant non spécialisées 16 A 2P + T Art Un socle de prise de courant 16 A 2P + T supplémentaire et non commandée, doit être disposé dans le volume 3 ou hors volume. Ce socle sera placé à proximité immédiate de la commande d éclairage si celle-ci peut être placée à l intérieur de la salle de bain. L axe des socles de prise de courant sera situé entre 0,90 m et 1,30 m du sol. Dispositifs de commande Art Une commande de l éclairage se tiendra à l entrée 7,5 %(intérieur de la pièce). Pour respecter les règles liées aux volumes, elle peut être disposée à l extérieur de la salle d eau. Toutes les commandes manuelles (interrupteur ou poussoir éclairage, volets, thermostats d ambiance) sont situées entre 0,90 m et 1,30 m du sol. 9

12 L équipement normatif L équipement normatif d une salle de bain Spécificités Art La norme définit quatre volumes 0, 1, 2 et 3 qui englobent et entourent la baignoire et le bac à douche. Cette disposition s accompagne de mesures de restriction sur les caractéristiques des appareils installés (classe II, TBTS, ) et sur les dispositifs de protection associés. Appareillages autorisés dans les différents volumes Art Autres matériels (récepteurs) dont l utilisation est autorisée Art Volumes 0 et 1 : seuls sont autorisés des appareils prévus pour l utilisation dans une baignoire, alimentés en TBTS limitée à 12 V ou 30 V... la source étant installée en dehors des volumes 0, 1 et 2. Volume 2 : seuls peuvent être installés des luminaires, appareils de chauffage, et autres matériels d utilisation, sous réserve que ces matériels soient de classe II et soient protégés par un DDR au plus égal à 30 ma. Volume 3 : les matériels d utilisation sont admis à condition d être : - soit alimentés individuellement par un transformateur de séparation ( NF C ) - soit alimentés en TBTS ( 414 NF C ) - soit protégés par un DDR au plus égal à 30 ma. Les éléments chauffants électriques noyés autres que ceux alimentés en TBTS sont interdits en-dessous du volume 1 et dans les parois délimitant ce volume. Les éléments chauffants noyés dans le sol peuvent être installés en dessous des volumes 2 et 3 et hors volume sous réserve qu ils soient recouverts d un grillage métallique relié à la terre ou qu ils comportent un revêtement métallique mis à la terre relié à la liaison équipotentielle définie au NF C Matériel d utilisation Légendes source TBTS < 12 V ou 30 V... à installer en dehors des volumes 0, 1, 2 source TBTS 50 V matériel de classe II Dans les salles d eau, les prises de courant installées dans le sol sont interdites. L appareillage Hager respecte les exigences du volume 3 (IPX1). 1,20 m Légendes 1,20 m source par transformateur de séparation dispositif différentiel haute sensibilité 30 ma 10

13 Cas particulier des chauffe-eau Art Les chauffe-eau à accumulation doivent être installés dans le volume 3 et hors volumes. Si les dimensions de la salle d eau ne permettent pas de les placer dans ces volumes, ces appareils peuvent néanmoins être installés : - dans le volume 2, - dans le volume 1, s ils sont de type horizontal et placés le plus haut possible. Le chauffe-eau à accumulation est alimenté par l intermédiaire d une boîte de connexion accessible et respectant l IP du volume où elle est implantée. La liaison entre le chauffe-eau et sa boîte de connexion doit être la plus courte possible. Les chauffe-eau instantanés peuvent être installés dans les volumes 1 et 2 en respectant les conditions suivantes : - être protégés par un DDR de courant différentiel-résiduel assigné au plus égal à 30 ma, - être alimentés directement par un câble sans interposition d une boîte de connexion. Indices de protection des matériels selon les volumes Liaison équipotentielle supplémentaire Une liaison équipotentielle supplémentaire doit être réalisée de deux façons différentes : - soit par la connexion des éléments entre eux de proche en proche ; des éléments d huisserie de porte ne peuvent cependant plus servir de portion de liaison en raison du risque de remplacement de l huisserie par un élément non métallique, - soit avec une boîte de connexion spécifique à l ensemble des circuits concernés. Cette boîte peut être implantée à l intérieur du local ou dans un local adjacent, sur une paroi commune. Cette possibilité de mise en œuvre peut, par exemple, faciliter la réalisation d un carrelage en salle de bains. Il n y a pas lieu de relier à la liaison équipotentielle les robinets reliés à des canalisations en matériaux isolants ou composites à paroi externe isolante. Exemple de liaison équipotentielle supplémentaire liaison équipotentielle locale 2,5 mm 2 Cu Volumes Degré de IPX7 IPX4(**) IPX4(*) IPX1(*) protection Canalisations alimentée par TBTS limitée à 12V ou 30V... II (a) II (a) II grillage métallique en cas de plancher chauffant électrique huisseries métalliques II Admis si classe II ou équivalent classe II (a) Limitées à celles nécessaires à l alimentation des appareils situés dans ce volume (*) IPX5 si ce volume est soumis à des jets d eau pour des raisons de nettoyage (ex. les bains publics) (**) IPX5 si ce volume est soumis à des jets d eau pour des raisons de nettoyage (ex. les bains publics et pour les douches à jets horizontaux) connexion soudée, collier ou borne de raccordement Figure 701Y Exemple de liaison équipotentielle supplémentaire réalisée du conducteur de protection à partir d une boîte de connexion des matériels électriques La réalisation de la liaison équipotentielle supplémentaire peut également être faite en bus. Espace situé au-dessus de la baignoire Art L espace situé au-dessous de la baignoire ou de la douche et sur leurs côtés est assimilé au volume 3 s il est fermé et accessible par une trappe prévue à cet usage et pouvant être ouverte seulement à l aide d un outil. Dans le cas contraire, les règles du volume 1 s appliquent à cet espace. Dans les deux cas, le degré de protection minimal IPX4 est requis. Faux-plafond dans le volume 1, 2 ou 3 Art Un faux-plafond non démontable est assimilable à un plafond et limite de fait le local ; l espace au-dessus ne fait plus partie du local. Un faux-plafond démontable à l aide d un outil limite les volumes 1, 2 et 3 ; le volume au-dessus du faux-plafond des volumes 1 et 2 est un volume 3 à concurrence de 3 m. Un faux-plafond ajouré ou démontable sans l aide d outil ne limite pas les volumes. Figure 701Z Exemple de liaison équipotentielle supplémentaire réalisée en bus - 354O - NF C /A2 : Novembre

14 La norme par la fonction Circuits spécialisés Appareils électroménagers Art Chaque appareil électroménager de forte puissance doit 7,5 % être alimenté par un circuit spécialisé. Au moins 4 circuits spécialisés seront prévus : - 1 circuit cuisinière ou plaque de cuisson (boîte de connexion ou prise 32 A mono. ou 20 A tri.) - 3 circuits avec socle prise de courant 16 A, pour alimenter les appareils du type lave-linge, lave-vaisselle, sèche-linge, four indépendant, congélateur. Lorsque l emplacement du congélateur est défini, il convient de prévoir un circuit spécialisé soit protégé par DDR 30 ma, de préférence à immunité renforcée spécifique à ce circuit, soit alimenté par un transformateur de séparation... /.. Autres circuits D autres circuits spécialisés sont à mettre en œuvre pour chacune des applications suivantes (si prévues) : - borne de charge ou socle de prise de courant pour la charge des véhicules électriques ou véhicules hybrides rechargeables - chauffe-eau - chaudière et ses auxiliaires - pompe à chaleur - climatisation - appareil de chauffage électrique - appareil de chauffage salle de bains (par exemple sèche-serviette) - pompe de piscine - circuits extérieurs (alimentation d une ou plusieurs utilisations non attenantes au bâtiment, par ex. éclairage, portail automatique,...) - volets roulants électriques - alarmes, contrôles (automatismes domestique) - VMC lorsqu elle n est pas collective - tableau(x) divisionnaire(s). Désignation Caractéristique Réf. Hager Disjoncteur différentiel bipolaire Ph + N type AC - 30 ma à bornes décalées Disjoncteur différentiel bipolaire Ph + N type A et HI - 30 ma à bornes décalées - 10 A - 16 A - 20 A - 25 A - 32 A - 16 A - 20 A Borne de charge IP21 pour l habitat mode 3 prise type 3 : Ph + N, 16 A - 4 kw Bornes de charges IP54 pour l habitat et le tertiaire mode 3 prise type 3 : - 3 Ph + N, 32 A, 4 à 22 kw - Ph + N, 32 A - 7 kw ADC710F ADC716F ADC720F ADC725F ADC732F ADH716F ADH720F XEV091 XEV100 XEV101 Feuilles A4 pré-découpées pour repérage 4 bandes de marquage pour coffrets gamma GZ31A 12

15 La norme par la fonction Prises de courant 16 A 2P + T Caractéristiques des prises de courant Art Tous les socles de prises de courant jusqu à 32 A doivent être d un type à obturateur (protection enfant). La prise spécifique rasoir avec transformateur de séparation n est pas concernée. Fixation Art Ils ne doivent pas se séparer, à l usage, de leur support et rendre accessible les bornes des conducteurs ou des câbles d alimentation. La fixation à griffe dans les boîtes d encastrement est interdite. En rénovation, lorsque les boîtes d encastrement existantes ne le permettent pas, l appareillage à fixation par griffes peut encore être utilisé. Installation Art Quel que soit le mode de pose et quelle que soit la condition d influence externe (code AD présence d eau), les socles de prise de courant fixés sur les parois des locaux ou installés en goulotte, colonne, etc, doivent être disposés de manière à ce que l axe du socle de la prise de courant se trouve à une hauteur d au moins 5 cm au-dessus du sol fini pour un courant assigné inférieur ou égal à 20 A. Cette hauteur est portée à 12 cm pour les socles de prise de courant de courant assigné supérieur à 20 A. cette prise est située derrière la hotte 5 cm 12 cm (32 A) Restrictions d installation Attention, une prise peut être installée au-dessus des plaques de cuisson sous condition qu elle soit dédiée à la hotte et placée au minimum à 1,80 m du sol fini. Equipement par circuit Art Le nombre de socles 16 A par circuit est limité à : - 5 lorsqu ils sont alimentés en 1,5 mm² - 8 lorsqu ils sont alimentés en 2,5 mm² Protection circuits prises de courant : Conducteurs 1,5 mm² : fusible interdit, protection par disjoncteur 16 A maxi. Conducteurs 2,5 mm 2 : disjoncteur 20 A maxi ou fusible 16 A maxi. Décomptage des socles multiples Nombre de socle par boîtier Nombre de socle décompté sur 1 circuit > Prescription pour l accessibilité aux personnes handicapées Prise supplémentaire Art Pour chaque pièce de l unité de vie, un socle de prise de courant 16 A 2P + T supplémentaire et non commandée doit être disposé à proximité immédiate du dispositif de commande d éclairage, à l exception du séjour et de la cuisine pour lesquels la prise peut ne pas être supplémentaire. Installation Art L axe des socles de prise de courant doit être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1,30 m du sol (hormis socle pour la hotte). Désignation Caractéristiques Réf. Hager systo (IP21C) - Prises de courant à éclipse - Plaque blanche - Supports - Boîtes saillies essensya (IP21C) - Prises de courant à éclipse - Plaque blanche - Boîte saillie kallysta (IP21C) - Prises de courant à éclipse - Plaque blanche - Enjoliveur cubyko (IP55) - Prise à éclipses - Prise à éclipses - 16 A V v 2 P + T - 16 A V v 2 P + T connexion à vis - 2 modules 80 x 80 mm - à vis - à griffes - 1 poste - 2 postes entraxe 71 mm réversible - 16 A V v 2 P + T à vis - 16 A V v 2 P + T à griffes - 1 poste 80 x 80 mm - 1 poste - 16 A V v 2 P + T - 1 poste 80 x 90 mm - enjoliveur 2 P + T - 2P + T 16 A V saillie gris - 2P + T 16 A V encastré blanc WS100 WS101 WS401 WS450 WS451 WS681 WS682 WE100 WE100G WE401 WE681 WK100 WK401 WK730B WNA100 WNE100B 13

16 La norme par la fonction Eclairage Généralités Chaque local doit comporter au minimum un point d éclairage alimenté par un circuit d éclairage. Ce point d éclairage est réalisé : - soit par un point de centre, - soit par une ou plusieurs appliques, - soit par une ou plusieurs prises de courant commandées. Dans les chambres, séjours et cuisines, lorsque le plafond est constitué par des planchers en dalles pleines réalisées à partir de dalles préfabriquées et de béton coulé ou à partir de dalles alvéolées préfabriquées ou à partir de poutrelles-hourdis avec table de compression, la présence d un point d éclairage en plafond est obligatoire. S il n est pas utilisé, un point d éclairage pourra être complètement dissimulé. Le point d éclairage peut être complété par une ou plusieurs appliques ou un ou plusieurs socles de prise de courant commandés ne se substituant pas aux socles spécialisés et non spécialisés. Dans le cas de rénovation totale ou lorsque des impossibilités techniques ne permettent pas la réalisation de points d éclairage placés en plafond, l éclairage du local peut être réalisé par deux points en applique ou par deux socles de prise de courant commandés. Dans les toilettes, les salles de bain, les circulations et les autres locaux, ce point d éclairage doit être placé soit au plafond, soit en applique. Sont exclus les placards et autres emplacements dans lesquels il n est pas prévu de pénétrer. Ces dispositions ne sont pas obligatoires pour les annexes non attenantes telles que garages, abris de jardin, etc.. Commande couloirs et circulations Les points d allumage de l éclairage des couloirs et des circulations sont réalisés de la manière suivante : 7,5 %- soit à l aide d un dispositif de commande manuel placé à moins d un mètre de chaque accès si ce dispositif ne comporte pas de voyant lumineux, - soit à l aide d un dispositif de commande manuel placé à moins de deux mètres de chaque accès si ce dispositif comporte un voyant lumineux, - soit à l aide d un système automatique (détection de présence). Prises de courant commandées Art Les socles de prises de courant commandées sont considérés, du point de vue de leur utilisation, comme des points d éclairage fixes. Ils sont alors alimentés par les circuits d éclairage de l installation. Chaque socle commandé est compté comme un point d éclairage. Ces socles de prises de courant ont un courant nominal de 16 A. Il est recommandé de repérer les socles. Nombre de socles de prise de courant commandées et dispositif de commande Un interrupteur peut commander au plus deux socles de prise de courant à condition que ces socles soient dans la même pièce du logement. Un télérupteur, un contacteur ou tout autre dispositif similaire peut commander plus de deux socles de prise de courant. Nombre minimal de circuits d éclairage Au moins 2 circuits dans les logements de surface supérieure à 35 m 2. Décompte des points d éclairage Le nombre de points d éclairage alimentés par un même circuit est limité à 8. Dans le cas de spots ou bandeaux lumineux, on compte un point d éclairage par tranche de 300 VA. Protection des circuits d éclairage Art Circuit 1,5 mm 2 : disjoncteur 16 A maxi. ou fusible 10 A. Installation d appareillage manuel de commande Art ,5 % L appareillage de commande manuel placé près d une porte est généralement installé du côté de l ouvrant, à portée de main, sa hauteur au-dessus du sol fini étant comprise entre 0,90 m et 1,30 m. 14

17 Prescription pour l accessibilité aux personnes handicapées Emplacement des dispositifs de commande Art ,5 % Les dispositifs manuels de commande fonctionnelle doivent être : - situés à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m du sol, - manœuvrables en position debout comme en position assis. Un dispositif de commande d éclairage doit être situé en entrée à l intérieur de chaque pièce. Dans le cas des locaux contenant une baignoire ou une douche, le dispositif de commande manuelle peut, pour respecter les règles liées aux volumes, être disposé à l extérieur. Escaliers Dans les logements réalisés sur plusieurs niveaux, tout escalier doit comporter un dispositif d éclairage artificiel supprimant toute zone d ombre, commandé aux différents niveaux desservis. Cheminements extérieurs Les dispositifs de commande et de service situés sur les cheminements extérieurs accessibles doivent être repérables grâce notamment à 1 éclairage particulier ou 1 contraste visuel. Sont visés notamment les systèmes de contrôle d accès ou de communication entre visiteurs et occupants. 1 voyant répond à cette exigence. Désignation Caractéristiques Réf. Hager Détecteurs de mouvement infrarouge évolués mural pour commande d éclairage intérieur ou extérieur / Détecteurs de mouvement infrarouge HF plafond EE883 pour commande d éclairage intérieur ou extérieur Détecteurs de présence encastré EE815 Projecteur LED/IR 60 W - 220/360 EE600 Interrupteur automatique systo* - essensya* - kallysta* * plaques et/ou enjoliveurs vendu séparément Interrupteur va et vient systo* - essensya* - kallysta* * plaques et/ou enjoliveurs vendu séparément cubyko saillie gris (produit complet) cubyko encastré blanc Télérupteurs - 2 fils 180 WS050 WE050 WK AX 250 Vv IP2XC 10 AX V - 1F 230 V - 1F 230 V silencieux WS012 WE001 WK001 WNC001 WNE001B à vis EPN510 - SanVis EPS510B EPS410B Minuterie simple tempo. EMN001 EMS001B 15

18 La norme par la fonction Boîtes de connexion et DCL Boîte de connexion Art Toute canalisation noyée ou encastrée doit être terminée par une boîte de connexion. Dans le cas d une alimentation fixe posée en saillie, le raccordement du matériel peut s effectuer sans interposition d une boîte de connexion, à condition que le matériel d utilisation soit, par construction, pourvu de bornes de raccordement au réseau ou si la canalisation est, par construction, pourvue de connecteurs spécifiques de raccordement. (ex : hublot, etc.). Boîte de connexion pour alimentation des points d éclairage Si la boîte de connexion est fixée dans un plafond et est destinée à alimenter un point d éclairage, elle doit être prévue pour la suspension des luminaires. Le moyen de suspension et sa fixation à la structure du bâtiment doivent assurer sans danger la suspension d une charge d un minimum de 25 kg. Dispositif de Connexion pour Luminaire (DCL) et champ d application Dans le cas de la présence d une boîte de connexion pour luminaire, celle-ci doit être équipée d un socle de dispositif de connexion de luminaires (DCL) permettant le raccordement du luminaire. Chaque point d éclairage équipé d un socle DCL doit être pourvu soit d une douille DCL munie d une fiche récupérable 2P + T pour la connexion ultérieure d un luminaire, soit d un luminaire équipé d une fiche DCL. Cette prescription est applicable pour un courant nominal du luminaire inférieur ou égal à 6 A. Dans le cas d un point de centre multiple allumage, il est admis de ne pas mettre en œuvre de DCL. S il n est pas utilisé, un point d éclairage pourra être complètement dissimulé. Dans les chambres, séjours et cuisines, lorsque le plafond est constitué par des planchers en dalles pleines réalisées à partir de dalles préfabriquées et de béton coulé ou à partir de dalles alvéolées préfabriquées ou à partir de poutrelles-hourdis avec table de compression, la présence d un point d éclairage en plafond est obligatoire. ç Dispositif de Connexion pour Luminaire (DCL) en extérieur Lorsque les caractéristiques de la douille DCL ne respectent pas les conditions d influence externe, le socle DCL du point d éclairage est : - soit laissé en attente, et dans ce cas, il doit posséder un degré IP suffisant pour l emplacement où il se trouve - soit connecté et recouvert par un luminaire adapté aux exigences de cet emplacement. Cas particulier Cas particulier des locaux recevant une baignoire ou une douche Les socles DCL ne sont pas autorisés en volume 0 et 1. Dans le volume 2, lorsque les caractéristiques de la douille DCL ne respectent pas les exigences de ce volume, le socle DCL du point d éclairage est : - soit laissé en attente, et dans ce cas, il doit répondre à l exigence IPX4 de ce volume - soit connecté et recouvert par un luminaire adapté aux exigences de ce volume. Les socles DCL sont autorisés en volume 3 et hors volume. Le point de centre ATA est équipé d un DCL et livré avec une fiche 2P + T plus un crochet à visser au plafond capable de supporter un luminaire de 25 kg. Toute canalisation encastrée doit être terminée par une boîte de connexion. Désignation Caractéristiques Réf. Hager Point de centre DCL s utilise avec les goulottes : ATA12200 ATA12300 ATA63000 ATA

19 La norme par la fonction Prises de communication Nombre minimal de prises de communication Art La répartition des socles de prises de communication est d au moins : - pour les logements de deux pièces et moins : deux socles de communication, - pour les logements de 3 pièces et plus : un socle de communication par pièce principale (chambre, séjour, bureau ). Dans ce cas, 2 socles de communication uniquement sont admis, à condition que chaque pièce principale soit au moins desservie depuis le tableau de communication par un câble mis en attente dans une boîte. Il est à noter que le socle de prise de communication dans la cuisine n est plus obligatoire. Type de prise de communication Art Les socles de prises de communications doivent au minimum être de type RJ45 non blindé (conforme à la norme NF EN ). Des socles de prises de communication blindés peuvent être nécessaires en cas de perturbations électromagnétiques. Nombre minimal de prises télévision Art Lorsque les réseaux de communication n assurent pas la fonction de distribution de la télévision, l équipement minimum est de : - 2 prises TV dans les logements de surface jusqu à 100 m², - 3 prises TV dans les logements de surface supérieure à 100 m². Dans les logements jusqu à 35 m², une seule prise télévision est admise. Installation Art Chaque socle doit être desservi par une canalisation provenant du coffret de communication. Les fixations à griffes ne sont pas autorisées pour les socles de prises de communication. L un des socles RJ45 doit être placé près de la prise de télévision quand elle existe dans la pièce. Au moins un socle de prise de courant 16 A 2P + T doit être placé à côté de chaque prise de communication. Dans le cas de prises mixtes (16 A 2P + T et communication), une cloison doit séparer les deux socles. Emplacement Les socles de prises de communication ne doivent pas être posés dans les volumes 0, 1, 2 des pièces d eau. La pose de ces socles de prises de communication n est pas autorisée au-dessus des appareils de cuisson et des bacs éviers. Prescription pour l accessibilité aux personnes handicapées Installation Art L axe des socles doit être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1,30 m du sol. Désignation Caractéristiques Réf. Hager systo - Prise informatique - Prises télévision - Prise HP - Prise vidéo et son essensya - Prise informatique - Prises télévision - Prise HP kallysta - Prise informatique - Prises télévision - Prise HP - Prises vidéo et son - prise RJ45 cat.5e UTP - prise TV directe - prise TV + FM directe - prise TV + FM + SAT directe 1 entrée - prise Haut Parleur - 2 RCA audio - prise RJ45 cat.5e UTP - prise TV directe - prise TV + FM directe - prise TV + FM + SAT directe 1 entrée - prise Haut Parleur - prise RJ45 cat.5e UTP - prise TV directe - prise TV + FM directe - prise TV + FM + SAT directe 1 entrée - prise Haut Parleur - 2 RCA audio - 3 RCA audio + vidéo 1 mod. WS WS290 - à vis WE211 WE250 WE253 WE256 WE290 mécanisme WK211 WK250 WK253 WK256 WK290 WK260 WK261 2 mod. WS211 WS250 WS253 WS256 WS291 WS260 à griffes - WE250G WE253G - - enjoliveur WK751B WK740B WK741B WK742B WK751B WK744B WK744B 17

20 La norme par la fonction Section des conducteurs, protection contre les surintensités Généralités Art , , , Les sections minimales imposées des conducteurs (voir tableau ci-dessous) sont déterminées en fonction des puissances installées et tiennent compte de la limitation des points d utilisation alimentés par chaque circuit terminal. Tout circuit doit être protégé par un dispositif de protection qui est soit un fusible soit un disjoncteur et dont le courant assigné maximal est égal à la valeur indiquée dans le tableau. Nature du circuit Alimentation tableau de répartition principal Section mini des conducteurs en cuivre en mm 2 10 (1) 10 (1) 16 (1) Courant assigné maxi. In (en A) disjonct. fusible 30 (2) 45 (2) 60 (2) , Prise de courant 16 A 1,5 16 interdit 1, Prise de courant commandée 2, Prise de courant spécialisée ou circuit spécialisé 1,5 2 interdit VMC Circuit d asservissement tarifaire, fil pilote, gestionnaire d énergie 1,5 2 interdit 6 mono 2,5 tri Plaque de cuisson 2, Four indépendant (1) ne tient pas compte de la chute de tension dans le cas où le tableau de répartition n est pas accolé à l AGCP. (2) courant assigné de la l AGCP. 18

Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat

Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat Ce document présente les principales évolutions normatives dans les locaux d habitation. Vous y trouverez également trois schémas de principe conformes

Plus en détail

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 :

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : 1) Section des conducteurs, calibres des protections : Nature du circuit Eclairage, volets roulants, prises commandées Section minimale des conducteurs

Plus en détail

L installation électrique dans l habitat : mode d emploi

L installation électrique dans l habitat : mode d emploi 08 L installation électrique dans l habitat : mode d emploi 29 22 56 59 80 76 02 60 50 14 27 95 51 61 78 77 91 10 53 28 35 72 45 89 2 44 49 37 41 18 58 71 85 79 36 86 03 23 17 87 63 42 69 16 19 24 15 43

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

L installation électrique dans l habitat : mode d emploi

L installation électrique dans l habitat : mode d emploi 08 Hager Tehalit Systèmes SAS 132, Boulevard d Europe BP 78 F-67212 Obernai Cedex www.hager.fr L installation électrique dans l habitat : mode d emploi 29 22 56 59 80 76 02 60 50 14 27 95 51 61 78 77 91

Plus en détail

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE La norme NF C 15-100 - (Extraction) Depuis le 31 mai 2003, date de dépôt des permis de construire faisant foi, les ouvrages doivent respecter les articles de

Plus en détail

Cahier technique. Appareillage bâtiment

Cahier technique. Appareillage bâtiment Cahier technique Appareillage bâtiment La norme NF C15-100 page 2 Le branchement individuel (suivant principe NF C14-100) Le branchement collectif page 6 page 5 Les dommages dûs à la foudre page 7 Normes

Plus en détail

4 Exemples de mise en œuvre

4 Exemples de mise en œuvre EDF Exemples de mise en œuvre 5 exemples de composition d'une gaine technique logement. Concevoir une GTL Solution encastrée Solution en saillie Tous les tableaux sont installés sur une goulotte. Solution

Plus en détail

K4 K14 K16 K20 Exemples d'application. K24 K30 K34 K36 Conseils techniques. K45 K46 K48 K50 K52 K55 K56 Services. K58 Annexes

K4 K14 K16 K20 Exemples d'application. K24 K30 K34 K36 Conseils techniques. K45 K46 K48 K50 K52 K55 K56 Services. K58 Annexes ormes, conseils et services ormes et labels orme F C 4-00 K2 orme F C 5-00 Diagnostic électrique Mise en sécurité Labels Promotelec K4 K4 K6 K20 Exemples d'application Gaine technique logement K22 Tableaux

Plus en détail

> Guide pratique. de l installation électrique. fficacité nergétique

> Guide pratique. de l installation électrique. fficacité nergétique > Guide pratique de l installation électrique fficacité nergétique Cher client, Nous vous remercions d'avoir équipé votre logement de matériel Schneider Electric. Société Française, leader sur le marché

Plus en détail

@ Concevoir une GTL... 30 @ Logement. 35 m 2...32 > >

@ Concevoir une GTL... 30 @ Logement. 35 m 2...32 > > Sommaire Nota bene @ Ce présent guide se limite aux prescriptions des locaux privatifs à usage d habitation (partie 7-77 de la norme). @ Pour les installations électriques des parties communes des bâtiments

Plus en détail

Norme NF C 15-100. Guide. 4 ème édition. Building a New Electric World*

Norme NF C 15-100. Guide. 4 ème édition. Building a New Electric World* orme F C 5-00 Guide 2005 4 ème édition Building a ew Electric World* Sommaire L essentiel de la norme F C 5-00 Les principaux changements... 2 L équipement minimal... 4 page La norme pièce par pièce Séjour...

Plus en détail

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION La liaison entre le coffret d extérieur (en limite de propriété, accessible depuis le domaine public) et le panneau de contrôle situé dans la gaine technique de logement

Plus en détail

Normes, conseils et services. K4 K6 K16 K17 K18 K21 K22 Exemples d'application. K36 K38 K40 Conseils techniques

Normes, conseils et services. K4 K6 K16 K17 K18 K21 K22 Exemples d'application. K36 K38 K40 Conseils techniques ormes, conseils et services orme et labels Règlementation Thermique RT202 K2 orme F C 400 orme F C 500 Véhicules électriques Diagnostic électrique Mise en sécurité Certification F Labels Promotelec K4

Plus en détail

Installation électrique du logement

Installation électrique du logement FICHE TECHNIQUE Installation électrique du logement 2 CONNAÎTRE > Courant électrique > Fourniture du courant, abonnement > Eléments constitutifs d une installation électrique d habitation > Compteur de

Plus en détail

ENTREPRISE D ELECTRICITE GENERALE RÉNOVATION, MISE AUX NORMES, MISE EN SÉCURITÉ

ENTREPRISE D ELECTRICITE GENERALE RÉNOVATION, MISE AUX NORMES, MISE EN SÉCURITÉ ENTREPRISE D ELECTRICITE GENERALE RÉNOVATION, MISE AUX NORMES, MISE EN SÉCURITÉ 14 a v e n u e d u G a l. d e G a u l l e. 9 2 3 6 0 M E U D O N L A F O R E T h t t p : / / w w w. l y s - e l e c. c o

Plus en détail

Bénéficier d une information métier toujours actualisée

Bénéficier d une information métier toujours actualisée Bénéficier d une information métier toujours actualisée En plus des solutions techniques, Schneider Electric vous accompagne, vous conseille, vous informe sur toutes les évolutions et toutes les tendances

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE 1 La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L ETAT DES INSTALLATIONS INTERIEURES D ELECTRICITE DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

DIAGNOSTIC DE L ETAT DES INSTALLATIONS INTERIEURES D ELECTRICITE DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION DIAGNOSTIC DE L ETAT DES INSTALLATIONS INTERIEURES D ELECTRICITE DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION Conformément au Code de la Construction et de l Habitation : articlel134, la LOI n 2006-872 du 13 juillet

Plus en détail

Tous droits réservés - Reproduction, adaptation, traduction interdite sans autorisation écrite préalable expresse des auteurs.

Tous droits réservés - Reproduction, adaptation, traduction interdite sans autorisation écrite préalable expresse des auteurs. COUV 2010 Les cahiers du bricolage : Mémento de schémas électriques 2 Version ebook - livre électronique 2005-2012 David Fedullo, Thierry Gallauziaux Tous droits réservés - Reproduction, adaptation, traduction

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE En application de l arrêté du 4 avril 2011 et de la norme XP C16-600 Réf dossier n 100512.4204 A Désignation du ou des immeubles bâti(s) LOCALISATION DU

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

Mémento de schémas électriques 2

Mémento de schémas électriques 2 COUV Les cahiers du bricolage : Mémento de schémas électriques 2 Version ebook - livre électronique 2005 David Fedullo, Thierry Gallauziaux Tous droits réservés - Reproduction, adaptation, traduction interdite

Plus en détail

TRABTECH Power & Signal Quality

TRABTECH Power & Signal Quality Guide d installation TRABTECH Power & Signal Quality Choix et mise en œuvre Parafoudres Basse Tension Nouvelle Gamme 2015 Certifiée conforme EN61643-11 1 Sommaire Parafoudres Type 1, Type 2 et Type 3 Généralité

Plus en détail

Les schémas électriques normalisés

Les schémas électriques normalisés On distingue 4 types de schémas I)- Schéma développé : Les schémas électriques normalisés C'est le schéma qui permet de comprendre facilement le fonctionnement d'une installation électrique. Il ne tient

Plus en détail

Contrôle d'une habitation particulière par le consuel

Contrôle d'une habitation particulière par le consuel Object 2 Object 1 Contrôle d'une habitation particulière par le consuel Le consuel est un organisme qui a pour mission de vérifier que votre installation électrique est conforme à la norme en vigueur (nfc

Plus en détail

Coffret de communication sans brassage - Coffret basic Références

Coffret de communication sans brassage - Coffret basic Références Coffret de communication sans brassage - Coffret basic Références Caractéristiques ABS/PC autoextinguible RAL 9010 Conforme à la norme NF C 61-910 Coffret Basic sans porte Références de commande Désignation

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE SARL CLAUDE MOREAU 401 rue de Bordeaux 16000 ANGOULEME Tél. : 05 45 94 10 94 - Fax : 05 45 94 66 57 http://www.claude-moreau-diagnostic.com ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE Date de la mission

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour logements et lieux d image

Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour logements et lieux d image Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour logements et lieux d image 1. Lot n 1 : Electricité... 2 1.1 Description des ouvrages... 2 1.2 Gaine technique logement... 3 1.3 Distribution...

Plus en détail

ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE 250 834 RCS Limoges31/12/2013XFR 0050627LI et XFR0048625FI09A BATIMENT C 1 AVENUE NEIL ARMSTRONG 33700 MERIGNAC Tel : Fax : A ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution

GUIDE PRATIQUE. Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution UTE C 15-712-1 Juillet 2010 UNION TECHNIQUE DE L'ELECTRICITE INSTALLATIONS ELECTRIQUES A BASSE TENSION GUIDE PRATIQUE Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution Photovoltaic

Plus en détail

VEHICULES ELECTRIQUES La réglementation applicable aux IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques) CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012

VEHICULES ELECTRIQUES La réglementation applicable aux IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques) CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012 VEHICULES ELECTRIQUES La réglementation applicable aux IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques) CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012 IRVE Définition 2 CONSUEL - CAPEB 30 octobre 2012 Le

Plus en détail

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés Nouveau règlement Accessibilité Handicapés 1 Les principaux points à retenir en synthèse Prise en compte de tous les handicaps notamment physique, cognitif, mental ou psychique Exigences de performance

Plus en détail

Infrastructures de recharge pour véhicules électriques

Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Infrastructures de recharge pour véhicules électriques (irve) recueil pratique éditorial Ce recueil a été rédigé par les professionnels de la filière électrique, pour aider les installateurs à proposer

Plus en détail

LE CHANTIER ELECTRIQUE

LE CHANTIER ELECTRIQUE GUIDE ÉDITION 005 MAÎTRISER & CHOISIR LE CHANTIER ELECTRIQUE LES TABLEAUX ÉLECTRIQUES ET LES MODULAIRES LES CÂBLES ET LES CONNEXIONS LES INTERRUPTEURS, LES PRISES ET LES MOULURES LA DISTRIBUTION DE L IMAGE

Plus en détail

Coffrets de communication THome Box NFC 15-100

Coffrets de communication THome Box NFC 15-100 Coffrets de communication THome Box NFC 5-00 ( T ( TV X ( BOX 04/204 www.tonna.com NFC 5-00 & coffret de communication La norme NFC 5-00 (A3) impose dans tous les logements neufs l intallation d un coffret

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 02249-AGRASC-10-13 AFNOR XP C 16-600

Plus en détail

accessibilité des maisons individuelles neuves

accessibilité des maisons individuelles neuves accessibilité des maisons individuelles neuves Conseil d Architecture, d urbanisme et de l environnement du Gard 2012 Depuis la loi de Février 2005, toutes les constructions neuves de type logement individuel

Plus en détail

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Une salle de bains bien pensée...... Lapeyre vous aide à la réaliser Un projet bien préparé, c est la clé de la réussite. Avant de rencontrer un conseiller LAPEYRE,

Plus en détail

Les solutions Legrand

Les solutions Legrand Les solutions Legrand RAPPELS ET MISE À JOUR APPLICABLE À PARTIR D'AOÛT 2010 ACCESSIBILITÉ DE L INSTALLATION ÉLECTRIQUE Une norme ouverte sur l accessibilité Applicable à partir du 01/08/2010 * -100 -

Plus en détail

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur ma solution TRANQUILLITÉ LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Votre habitation en toute sécurité Pour vivre en toute sérénité et vous protéger contre tous risques électriques, votre installation doit respecter quelques

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 15/0205/MOR AFNOR XP C 16-600 (février

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

guide de branchement

guide de branchement guide de branchement Manœuvres R - F Exigences normatives et de sécurité Ce guide de branchement est destiné aux personnes qualifiées et dûment habilitées pour réaliser des travaux électriques, conformément

Plus en détail

REGLEMENTATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES

REGLEMENTATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES REGLEMENTATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES Télécharger gratuitement via notre site Internet DOC_TE302- Ed.04F_20080901 Page 1 sur 26 Confiez le contrôle de votre installation électrique à

Plus en détail

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire «La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON Descriptif commercial sommaire A) CARACTERISTIQUES GENERALES 1. Gros Œuvre Infrastructure : - Implantation. - Fouilles en rigoles pour fondations.

Plus en détail

S20 - Minimixt. EnSEMBlE de BRAnChEMEnT ET de COMPTAGE électricité

S20 - Minimixt. EnSEMBlE de BRAnChEMEnT ET de COMPTAGE électricité S20 - Minimixt EnSEMBlE de BRAnChEMEnT ET de COMPTAGE électricité Gamme de coffrets de branchement électrique permettant la coupure et la protection du branchement client Disponibles en version téléreport

Plus en détail

Style 7T. Afficheur température

Style 7T. Afficheur température Style 7T Afficheur température INSTRUCTIONS D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE B.P. 1 49340 TRÉMENTINES FRANCE Tél. : 02 41 71 72 00 Fax : 02 41 71 72 01 www.bodet.fr Réf.: 606274 D S assurer à réception

Plus en détail

INSTALLATION ET ENTRETIEN DE VOTRE RADIATEUR SÈCHE-SERVIETTES ARBORESCENCE SMART

INSTALLATION ET ENTRETIEN DE VOTRE RADIATEUR SÈCHE-SERVIETTES ARBORESCENCE SMART INSTAATION ET ENTRETIEN DE VOTRE RADIATEUR SÈCHE-SERVIETTES FR ARBORESCENCE SMART VERSION EAU CHAUDE (...C) VERSION MIXTE (...MF) VERSION EECTRIQUE (...EF) modèle 16 tubes EV HI EV HI EV HI 169 100 64

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

l électricité chez vous en toute sécurité

l électricité chez vous en toute sécurité l électricité chez vous en toute sécurité Qu est-ce que Promotelec? Association à but non lucratif, Promotelec groupe : Électricité de France, les organisations professionnelles nationales d installateurs

Plus en détail

Le diagnostic électrique obligatoire

Le diagnostic électrique obligatoire Tout ce qu il faut savoir sur le nouveau dispositif Le diagnostic électrique obligatoire e quoi s agit-il? À quoi sert-il? Que faire en cas d anomalie? Explications Vous envisagez de vendre ou d acquérir

Plus en détail

Tableaux d alarme sonores

Tableaux d alarme sonores Tableaux d alarme sonores Type T4 CT 1 boucle NiMh Réf. : 320 020 Type T4 CT 2 boucles Réf. : 320 019 FEU BOUCLE 1 FEU TEST BOUCLE 2 DEFAUT BATTERIE SOUS TENSION SECTEUR ABSENT Contenu de l emballage -

Plus en détail

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Références commerciales: TA31300 / TA31301 TA31300 (sans flash) TA31301 (avec flash) Table des matières Présentation... 2 Caractéristiques

Plus en détail

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011 BUREAU VERITAS 5 bd Marcel POURTOUT 92563 RUEIL MALMAISON CEDEX Urbania Val d Ouest 38 rue Albert Sarraut 78000 VERSAILLES Téléphone :01 47 52 49 70 Télécopie : 01 47 77 03 22 A l attention de Mme ALILI

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson

Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson Principaux symboles d appareils thermiques utilisés pour différents schémas Page 1/11 I) Les radiateurs

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

Le câblage VDI. V: Voix D: Données I: Images

Le câblage VDI. V: Voix D: Données I: Images Le câblage VDI D après le catalogue Legrand 1 ) Introduction : Les moyens actuels de communication sont en évolution permanente. Là où le téléphone était le seul système de communication, de nouveaux moyens

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

F3. NORMES TECHNIQUES RELATIVES A L ACCESSIBILITE AU CABINET MEDICAL

F3. NORMES TECHNIQUES RELATIVES A L ACCESSIBILITE AU CABINET MEDICAL Le pour les I - Les cheminements extérieurs Article 2 «[ ] Lorsqu une dénivellation ne peut être évitée, un plan incliné de pente inférieure ou égale à 5 % doit être aménagé afin de la franchir. Les valeurs

Plus en détail

MODE D EMPLOI. POUR VOTRE RACCORDEMENT AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ Septembre 2009. Puissance inférieure ou égale à 36kVA

MODE D EMPLOI. POUR VOTRE RACCORDEMENT AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ Septembre 2009. Puissance inférieure ou égale à 36kVA REGIE DU SYNDICAT ELECTRIQUE INTERCOMMUNAL DU PAYS CHARTRAIN MODE POUR VOTRE RACCORDEMENT AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ Septembre 2009 D EMPLOI Puissance inférieure ou égale à 36kVA SOMMAIRE INTRODUCTION Vous

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

La gamme GTL qui vous facilite l installation

La gamme GTL qui vous facilite l installation La gamme GTL qui vous facilite l installation : l offre, la qualité et le service Eris c est une offre de plus de 4000 références dans les domaines de l appareillage résidentiel, le tertiaire et industriel.

Plus en détail

IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité (Ministère de l Intérieur) SOMMAIRE

IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité (Ministère de l Intérieur) SOMMAIRE NOTEC N 544 L E S N O T E S T E C H N I Q U E S DE LA F F I E 1 5 J A N V I E R 2 0 1 3 IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité

Plus en détail

LES RESEAUX DE COMMUNICATION

LES RESEAUX DE COMMUNICATION 1 LES RESEAUX DE COMMUNICATION L arrivée d internet, des chaînes numériques et d autres technologies numériques dans l habitat ont fait évoluer nos habitudes. Comment accéder à ces données? Quelles sont

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES DOMESTIQUES

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES DOMESTIQUES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES DOMESTIQUES Édition 2013 YOUR REPUTATION IS MINE. SOMMAIRE 1. Prise de terre 2. Sécurité du matériel électrique 3. Tableaux de répartition. Différentiels 5. Fusibles et disjoncteurs.

Plus en détail

Réalisation d ouvrages collectifs tertiaires et commerciaux

Réalisation d ouvrages collectifs tertiaires et commerciaux Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans les guides SéQuélec, faite sans l'autorisation du comité est illicite et constitue

Plus en détail

tebis au cœur de l installation

tebis au cœur de l installation Le tertiaire Hager, l autre savoir-faire Complexe multi-activités tebis au cœur de l installation En 2008, la municipalité de Dachstein a ouvert un complexe multi-activités à la fois polyvalent et fonctionnel.

Plus en détail

HABITAT EXISTANT. Guide. de mise en sécurité de l installation électrique. sous le patronage du ministère de l Urbanisme et du Logement

HABITAT EXISTANT. Guide. de mise en sécurité de l installation électrique. sous le patronage du ministère de l Urbanisme et du Logement HABITAT EXISTANT Guide de mise en sécurité de l installation électrique sous le patronage du ministère de l Urbanisme et du Logement 1 INTRODUCTION Dans le cadre d opérations de modernisation de bâtiments

Plus en détail

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation NOTICE D'UTILISATION DU du type Ma - / MaME - pages 1 introduction 2 2 encombrement 3 fixation 3 installation 3 à 5 raccordement 4 fonctionnement 5 à 6 contrôle, essai 5 caractéristiques 7 techniques 6

Plus en détail

Communication. Réseaux. Multimédia

Communication. Réseaux. Multimédia Communication Réseaux Multimédia Le câblage des réseaux dans le logement doit répondre à des normes françaises permettant de garantir la qualité de l installation en termes de performances, de fiabilité

Plus en détail

SAINT QUENTIN - Aménagement d'une crèche Cadre de bordereau - Lot n 5 : Courants Forts et Faibles

SAINT QUENTIN - Aménagement d'une crèche Cadre de bordereau - Lot n 5 : Courants Forts et Faibles SAINT QENTIN - Aménagement d'une crèche N DESIGNATION D MATERIEL té Qté ELECTRICITE / CORANTS FORTS ET FAIBLES CORANTS FORTS NITAIRE 1 RESEA DE TERRE Prise de terre Piquet de terre en acier cuivre Barrette

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

Dynatherm Pour répondre à TOUS LES BESOINS, et plus encore, il suffit d 1 accumulateur

Dynatherm Pour répondre à TOUS LES BESOINS, et plus encore, il suffit d 1 accumulateur NOUVEAU Jusqu à 40 % d économies! Radiateur à accumulation dynamique Dynatherm Pour répondre à TOUS LES BESOINS, et plus encore, il suffit d 1 accumulateur et d 1 des 4 Kits au choix. = Complet Pratique

Plus en détail

S15 - Paninter. Les coffrets de branchement 60/90 A ENSEMBLES DE BRANCHEMENT ET DE COMPTAGE ÉLECTRICITÉ

S15 - Paninter. Les coffrets de branchement 60/90 A ENSEMBLES DE BRANCHEMENT ET DE COMPTAGE ÉLECTRICITÉ S15 - Paninter ENSEMBLES DE BRANCHEMENT ET DE COMPTAGE ÉLECTRICITÉ Gamme de coffrets destinés au branchement électrique des maisons individuelles Disponibles en version téléreport Descriptif Gamme S15

Plus en détail

Un savoir-faire reconnu et certifié. L entreprise. Nos métiers. Applications. Notre valeur ajoutée. Un savoir-faire technique et humain

Un savoir-faire reconnu et certifié. L entreprise. Nos métiers. Applications. Notre valeur ajoutée. Un savoir-faire technique et humain Des produits des solutions L entreprise Depuis 40 ans, SEIFEL est fabricant d enveloppes techniques permettant la distribution, la protection et le comptage des énergies et des fluides. Nos métiers Transformation

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON 1 PREMIÈRE PRISE DE CONNAISSANCE DE LA MAISON La maison est-elle bien raccordée au réseau d assainissement? Si

Plus en détail

Exemple de repérage de tableau électrique

Exemple de repérage de tableau électrique Exemple de repérage de tableau électrique Module 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Cuisine Buanderie En aval du CH1 Cuisine CH2 WC module 6 Buanderie CH1 SdeB Toute la 1ere rangé + module 12 et 13 de la 2eime

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

Réalisation de colonne électrique neuve ou entièrement rénovée

Réalisation de colonne électrique neuve ou entièrement rénovée Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans les guides SéQuélec, faite sans l'autorisation du comité est illicite et constitue

Plus en détail

1.5 COMPOSANTS POUR INSTALLATIONS TELEPHONIQUES, TV/SAT ET CAT.5. Les matières premières. Section 1.5

1.5 COMPOSANTS POUR INSTALLATIONS TELEPHONIQUES, TV/SAT ET CAT.5. Les matières premières. Section 1.5 Section COMPOSANTS POUR INSTALLATIONS TELEPHONIQUES, TV/SAT ET CAT.5 Les matières premières Pour vous donner un produit de qualité, nous choisissons celles qui offrent les meilleures garanties. Série DATATEL

Plus en détail

NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES

NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC RENSEIGNEMENTS GENERAUX COMMUNE DE MONSEGUR (33) DESIGNATION PRECISE DU PROJET MAITRE D OUVRAGE EQUIPE DE MAITRISE D OEUVRE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 14 mars 2014 fixant les dispositions relatives à l accessibilité des logements destinés à l

Plus en détail

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 5. Électricité 5.4 Alarmes, communications et sécurité

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 5. Électricité 5.4 Alarmes, communications et sécurité Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction 5. Électricité 5.4 Alarmes, communications et sécurité Le 18 novembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 5. Électricité... 1 5.4 Service et distribution électrique...

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

NILOÉ, des solutions durables pour la vie quotidienne

NILOÉ, des solutions durables pour la vie quotidienne TM IOÉ, des solutions durables pour la vie quotidienne OUVEAU OUVEAU Votre style, votre confort, votre environnement, votre choix. IOÉ, la gamme d appareillage écologique egrand. TM Vous construisez, vous

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

L'habitat communicant

L'habitat communicant L'habitat résidentiel intègre de plus en plus, dans son infrastructure, les réseaux de communication (téléphone, Internet, multimédia), au même titre que le réseau électrique Le terme VDI (Voix, Données,

Plus en détail

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système Description du système En cas de combinaison de systèmes de chauffage par le sol et par radiateurs, les températures nécessaires pour le chauffage par le sol sont généralement plus faibles que celles nécessaires

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail