Maintenance du cooling SUX1. Maintenance preventive Maintenance corrective Nouveau circuit SDX1 Nouveau systeme controle PVSS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maintenance du cooling SUX1. Maintenance preventive Maintenance corrective Nouveau circuit SDX1 Nouveau systeme controle PVSS"

Transcription

1 Maintenance du cooling SUX1 Maintenance preventive Maintenance corrective Nouveau circuit SDX1 Nouveau systeme controle PVSS

2 Maintenance SF1 Maintenance SF1 effectuée en 8 semaines sans coactivité 4 semaines maintenance 33 actions maintenance preventive 10 actions maintenance Correctives aucun travaux 4 semaines pour migration PVSS (plus rapide qu ailleurs)

3 Le SUX1 est beaucoup plus complexes que le SF1 (environ 3 fois) Distribution: 24 pompes au lieu de 8 pour SF1. Production: 5 machines frigoriques au lieu de 4 ventilateurs. Remplissage 3 rampes au lieu de actions maintenance preventive 15 actions maintenance preventive (estminée) Connection circuit SDX1 migration PVSS

4 Planning général SUX1 Avec migration PVSS 8 semaine Fin 17 janvier Description travail entreprise localisation 11-Nov 12-Nov 13-Nov 14-Nov 15-Nov 18-Nov 19-Nov 20-Nov 21-Nov 22-Nov 25-Nov 26-Nov 27-Nov 28-Nov 29-Nov 02-Dec 03-Dec 04-Dec 05-Dec 06-Dec 09-Dec 10-Dec 11-Dec 12-Dec 13-Dec 16-Dec 17-Dec 18-Dec 19-Dec 20-Dec 23-Dec 24-Dec 25-Dec 26-Dec 27-Dec 30-Dec 31-Dec 01-Jan 02-Jan 03-Jan 06-Jan 07-Jan 08-Jan 09-Jan 10-Jan 13-Jan 14-Jan 15-Jan 16-Jan 17-Jan mise en route back up SU1 vidange eau mixte SPIE meca machine vidange eau glacee SPIE meca machine Installation test cablage nouveau circuit SDX1 Arcade SalleControle Insattalation vanne EG filtres a sable Iniziative machine Remplacement 7 debitmetres EG et EM Cegelec machine Remplacement 3 Disconnecteurs EM EG EC SPIE meca machine depose 6 soupapes chez TIS EM EG EC SPIE meca machine Repose 6 soupapes chez TIS EM EG EC SPIE meca machine Entretien distribution eau primaire SPIE meca machine instrumentation en stop distribution eau primaire SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau primaire SPIE elec SalleControle Correctif suite preventif distribution eau primaire mecanique distribution eau glace cavern USA15 SPIE meca machine instrumentation en stop distribution eau glace cavern USA15 SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace cavern USA15 SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace cavern USA15 Correctif suite preventif eau glace SCX-SDX-SH SPIE meca machine instrumentation en stop distribution eau glace SCX-SDX-SH SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SCX-SDX-SH SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SCX-SDX-SH Correctif suite preventif eau glace SX-SD-SU SPIE meca machine instrumentation en stop distribution eau glace SX-SD-SU SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SX-SD-SU SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SX-SD-SU Correctif suite preventif eau glace SUX SPIE meca machine instrumentation en stop distribution eau glace SUX SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SUX SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SUX Correctif suite preventif eau mixte USA15 SPIE meca machine instrumentation en stop distribution eau mixte USA15 SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau mixte USA15 SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau mixte USA15 Correctif suite preventif 3 rampes de remplissage SPIE meca machine instrumentation en stop 3 rampes de remplissage SPIE elec SalleControle instrumentation en run 3 rampes de remplissage SPIE elec SalleControle instrumentation en run 3 rampes de remplissage Correctif suite preventif 5 machines production EG EM TRANE machine instrumentation en stop 5 machines production EG EM SPIE elec SalleControle instrumentation en run 5 machines production EG EM SPIE elec SalleControle Correctif suite preventif 5 machines production EG EM Nouvelle nourrice et vannes en SDX1 iniziative machine Demontage deux echangeurs eau primaire VME machine Entretien tableau UIAC-111 Hazemeyer machine Coupure tel bruno EL SalleControle Remplacement CPU et modification cablage EN controle SalleControle test entrée sortie analogique et digital en poste Denis PT 1 SalleControle 7h 16h test en fonctionnement en poste 7h 16h Denis PT 1 SalleControle

5 Planning général SUX1 Doublement des ressources pour PVSS. Migration sur 5 semaines Description travail entreprise localisation 11-Nov 12-Nov 13-Nov 14-Nov 15-Nov 18-Nov 19-Nov 20-Nov 21-Nov 22-Nov 25-Nov 26-Nov 27-Nov 28-Nov 29-Nov 02-Dec 03-Dec 04-Dec 05-Dec 06-Dec 09-Dec 10-Dec 11-Dec 12-Dec 13-Dec 16-Dec 17-Dec 18-Dec 19-Dec 20-Dec mise en route back up SU1 vidange eau mixte SPIE meca machine vidange eau glacee SPIE meca machine Installation test cablage nouveau circuit SDX1 Arcade SalleControle Insattalation vanne EG filtres a sable Iniziative machine Remplacement 7 debitmetres EG et EM Cegelec machine Remplacement 3 Disconnecteurs EM EG EC SPIE meca machine depose 6 soupapes chez TIS EM EG EC SPIE meca machine Repose 6 soupapes chez TIS EM EG EC SPIE meca machine Entretien distribution eau primaire SPIE meca machine instrumentation en stop distribution eau primaire SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau primaire SPIE elec SalleControle Correctif suite preventif distribution eau primaire mecanique distribution eau glace cavern USA15 SPIE meca machine instrumentation en stop distribution eau glace cavern USA15 SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace cavern USA15 SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace cavern USA15 Correctif suite preventif eau glace SCX-SDX-SH SPIE meca machine instrumentation en stop distribution eau glace SCX-SDX-SH SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SCX-SDX-SH SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SCX-SDX-SH Correctif suite preventif eau glace SX-SD-SU SPIE meca machine instrumentation en stop distribution eau glace SX-SD-SU SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SX-SD-SU SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SX-SD-SU Correctif suite preventif eau glace SUX SPIE meca machine instrumentation en stop distribution eau glace SUX SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SUX SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SUX Correctif suite preventif eau mixte USA15 SPIE meca machine instrumentation en stop distribution eau mixte USA15 SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau mixte USA15 SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau mixte USA15 Correctif suite preventif 3 rampes de remplissage SPIE meca machine instrumentation en stop 3 rampes de remplissage SPIE elec SalleControle instrumentation en run 3 rampes de remplissage SPIE elec SalleControle instrumentation en run 3 rampes de remplissage Correctif suite preventif 5 machines production EG EM TRANE machine instrumentation en stop 5 machines production EG EM SPIE elec SalleControle instrumentation en run 5 machines production EG EM SPIE elec SalleControle Correctif suite preventif 5 machines production EG EM Nouvelle nourrice et vannes en SDX1 iniziative machine Demontage deux echangeurs eau primaire VME machine Entretien tableau UIAC-111 Hazemeyer machine Coupure tel bruno EL SalleControle Remplacement CPU et modification cablage EN controle SalleControle test entrée sortie analogique et digital en poste 7h 16h Denis PT 1 SalleControle test entrée sortie analogique et digital en poste 11h 20h Fred PT 5 SalleControle test en fonctionnement en poste 7h 16h Denis PT 1 SalleControle test en fonctionnement en poste 11h 20h Fred PT 5 SalleControle

6 Planning dans salle de controle SUX1 en bleu les jours de coactivité possible Description travail entreprise localisation 11-Nov 12-Nov 13-Nov 14-Nov 15-Nov 18-Nov 19-Nov 20-Nov 21-Nov 22-Nov 25-Nov 26-Nov 27-Nov 28-Nov 29-Nov 02-Dec 03-Dec 04-Dec 05-Dec 06-Dec 09-Dec 10-Dec 11-Dec 12-Dec 13-Dec 16-Dec 17-Dec 18-Dec 19-Dec 20-Dec Installation test cablage nouveau circuit SDX1 Arcade SalleControle instrumentation en stop distribution eau primaire SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau primaire SPIE elec SalleControle instrumentation en stop distribution eau glace cavern USA15 SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace cavern USA15 SPIE elec SalleControle instrumentation en stop distribution eau glace SCX-SDX-SH SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SCX-SDX-SH SPIE elec SalleControle instrumentation en stop distribution eau glace SX-SD-SU SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SX-SD-SU SPIE elec SalleControle instrumentation en stop distribution eau glace SUX SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau glace SUX SPIE elec SalleControle instrumentation en stop distribution eau mixte USA15 SPIE elec SalleControle instrumentation en run distribution eau mixte USA15 SPIE elec SalleControle instrumentation en stop 3 rampes de remplissage SPIE elec SalleControle instrumentation en run 3 rampes de remplissage SPIE elec SalleControle instrumentation en stop 5 machines production EG EM SPIE elec SalleControle instrumentation en run 5 machines production EG EM SPIE elec SalleControle Remplacement CPU et modification cablage EN controle SalleControle test entrée sortie analogique et digital en poste 7h 16h Denis PT 1 SalleControle test entrée sortie analogique et digital en poste 11h 20h Fred PT 5 SalleControle test en fonctionnement en poste 7h 16h Denis PT 1 SalleControle test en fonctionnement en poste 11h 20h Fred PT 5 SalleControle

7 Conclusion Nous doublons les ressources pour la maintenance et les travaux soit 7 entreprises a encadrer durant les 4 premières semaines. Nous doublons les ressources pour la migration PVSS avec le responsable pt. 5 et travailler en shift sur les 4 derrières semaines. Nous allons effectuer la migrations du controle en 2 semaines supplementaires par rapport au planning actuel, au lieu de 8 semaines.

STANDARD DU REPERAGE DES RESEAUX FLUIDES

STANDARD DU REPERAGE DES RESEAUX FLUIDES CH-1211 Geneva 23 Switzerland EDMS No. TS or Dept./Group or Supplier/Contractor Document No. Standard assurance qualité STANDARD DU REPERAGE DES RESEAUX FLUIDES Résumé Ce document à pour objet de définir

Plus en détail

Formation Bldg.378. 1/ Production d eau déminéralisée 2/ Production d eau glacée

Formation Bldg.378. 1/ Production d eau déminéralisée 2/ Production d eau glacée Formation Bldg.378 1/ Production d eau déminéralisée 2/ Production d eau glacée 1 1/Production d eau déminéralisée L ED produite au Bldg.378 alimente la quasi-totalité des installations du CERN (LHC, SPS,

Plus en détail

Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132

Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132 Faire l étanchéité de tous les raccords avec de la filasse. Visser le module en insérant les joints fournis : Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132 Visser la

Plus en détail

Sableuse MODE D EMPLOI

Sableuse MODE D EMPLOI Sableuse MODE D EMPLOI 1 Description de la machine La sableuse est équipée de: Sableuses un réservoir capacité 40/80/130/200 litres. un dispositif de remplissage de sable. un flexible alimentation A.C.

Plus en détail

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT 1 - PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. - DESCRIPTION DU SITE. - BILAN DES MESURES DEPUIS

Plus en détail

ALIMENTATION ÉLECTRIQUE LHC1 & ATLAS. M. Delidais. Résumé

ALIMENTATION ÉLECTRIQUE LHC1 & ATLAS. M. Delidais. Résumé ALIMENTATION ÉLECTRIQUE LHC1 & ATLAS M. Delidais Résumé La sous-station électrique du point 1 du LHC sera l un des plus importants maillons de la structure future du réseau de distribution électrique du

Plus en détail

HTE. Notice d utilisation régulation LMS 14 - HMI code. Réf. : CH - 1473 - U - FR - 2-2014 / 06

HTE. Notice d utilisation régulation LMS 14 - HMI code. Réf. : CH - 1473 - U - FR - 2-2014 / 06 KLISTA HTE Notice d utilisation régulation LMS 14 - HMI code Réf. : CH - 1473 - U - FR - 2-2014 / 06 1 SOMMAIRE 1 Démarrage de la chaudière 1.1 Description des touches 2 Alarmes 3 Maintenance 4 Informations

Plus en détail

SOMMAIRE DISTRIBUTION EAU EXPERIENCE TOTEM EAU BRUTE ET INCENDIE AIR COMPRIME - ZONE. SOUTERRAINE CMS UXC 55 et USC 55 TUNNEL ET PM 56

SOMMAIRE DISTRIBUTION EAU EXPERIENCE TOTEM EAU BRUTE ET INCENDIE AIR COMPRIME - ZONE. SOUTERRAINE CMS UXC 55 et USC 55 TUNNEL ET PM 56 1 SOMMAIRE DISTRIBUTION EAU EAU PRIMAIRE SF 5 EAU GLACEE, EAU MIXTE SUX 5 EAU DEMINERALISEE USC 55 DETECTION DE FUITE CIRCUIT EAU DEMINERALISEE EXPERIENCE TOTEM VENTILATION ET STATION EAU MIXTE EAU BRUTE

Plus en détail

Remplissage d installations à sondes géothermiques

Remplissage d installations à sondes géothermiques Août 2014 ImmoClimat Suisse Remplissage d installations à sondes géothermiques 2 ImmoClimat Suisse Sommaire 1. Points importants pour le remplissage d installations à sondes géothermiques 1.1. Impuretés

Plus en détail

Schémas Hydrauliques

Schémas Hydrauliques Schémas Hydrauliques Les organes hydraulique de sécurité obligatoire pour chaque appareil distribué par LEB. 1: Chaudière à Pellets LEB performance & Compact 09. 1: Kit de sécurité 2: Kit de vidange 3:

Plus en détail

MISSION D ASSISTANCE ET DE CONSEIL

MISSION D ASSISTANCE ET DE CONSEIL LOGO CLient MISSION D ASSISTANCE ET DE CONSEIL AUDIT TECHNIQUE ET ENERGETIQUE BATIMENT «LE MAGNUM» Rue X à X (92) Dossier n 2011 92 076 Propriétaire : XXX Dates de visite : 15et 16 février 2012 Réalisé

Plus en détail

COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif. François GIBERT directeur EKLOR. Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant

COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif. François GIBERT directeur EKLOR. Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif 20 FÉVRIER 2013 : EUREXPO SALON DES ENR François GIBERT directeur EKLOR Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant 1 2 2 3 3 Les fonctions d

Plus en détail

Luna. Catalogue technique. LUNA Prime LUNA HTE Prime LUNA HTE Duo LUNA Duo. Chaudières murales / Gaz Basse température ou à condensation de 24 à 65 kw

Luna. Catalogue technique. LUNA Prime LUNA HTE Prime LUNA HTE Duo LUNA Duo. Chaudières murales / Gaz Basse température ou à condensation de 24 à 65 kw Luna Chaudières murales / Gaz Basse température ou à condensation de 24 à 65 kw LUNA Prime LUNA HTE Prime LUNA HTE Duo LUNA Duo LUNA HTE Floor Catalogue technique La gamme LUNA Sommaire La gamme LUNA P.2

Plus en détail

ALIMENTATION DE CARBURANT

ALIMENTATION DE CARBURANT ALIMENTATION DE CARBURANT F- www.workshopmanuals.co.uk ALIMENTATION DE CARBURANT Informations générales INFORMATIONS GENERALES 000008 Le réservoir de carburant est équipé d un ensemble de clapets qui

Plus en détail

Barrette mixte pour plancher chauffant. Notice d'installation et d'emploi. Nectra

Barrette mixte pour plancher chauffant. Notice d'installation et d'emploi. Nectra Barrette mixte pour plancher chauffant Notice d'installation et d'emploi Nectra C Cet équipement est conçu pour fonctionner avec les chaudières suivantes : Nectra 1.xx CF 2.xx CF 3.xx CF 2.xx VMC 3.xx

Plus en détail

DPGF EPBP 2010 FOURNITURE ET POSE CLE EN MAIN DE MATERIEL PEDAGOGIQUE PLATINES Brevet Professionnel Equipements Sanitaires

DPGF EPBP 2010 FOURNITURE ET POSE CLE EN MAIN DE MATERIEL PEDAGOGIQUE PLATINES Brevet Professionnel Equipements Sanitaires DPGF EPBP 2010 FOURNITURE ET POSE CLE EN MAIN DE MATERIEL PEDAGOGIQUE PLATINES Brevet Professionnel Equipements Sanitaires CFA DE LA CHAMBRE DES METIERS DU VAL DE MARNE 24 AV RASPAIL 94100 ST MAUR DES

Plus en détail

Retour d expérience, free-cooling au LPSC

Retour d expérience, free-cooling au LPSC Retour d expérience, free-cooling au LPSC Que risque-t-on à consommer moins? Bernard Boutherin boutherin@lpsc.in2p3.fr Formation «datacentres : concilier faisabilité, performances et écoresponsabilité»

Plus en détail

Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires

Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires copyright APPER 2010 Dans la conception d une installation solaire, certains choix sont à effectuer dès le début du projet, en particulier celui du mode

Plus en détail

Appel à propositions n PTD/10/001. Annexe 4 Cahier des charges

Appel à propositions n PTD/10/001. Annexe 4 Cahier des charges Appel à propositions n PTD/10/001 Annexe 4 Cahier des charges I. Chauffage 1. Chaufferie centrale Bâtiment AB Installation Directives d entretien Fréquence Remarques 3 brûleurs* 3 chaudières*, d une puissance

Plus en détail

Formulaire de diagnostic de l'existant

Formulaire de diagnostic de l'existant Informations générales Dossier numéro : I 0000 Date de réalisation de la filière ANC : 1986 Habitation Adresse CHEMIN DE BARO NUECHO Date du contrôle : 14/02/2013 Bât. Appart. Esc. Etg. CP 83330 BP Commune

Plus en détail

Le contrat d entretien

Le contrat d entretien LES ÉNERGIES NOVATRICES Le contrat d entretien Présentation Notre contrat d entretien est indispensable pour toute installation chauffage, sanitaire ou solaire, que vous souhaitez maintenir au meilleur

Plus en détail

Climatisation Solaire

Climatisation Solaire Climatisation Solaire 06 Décembre 2007 Architecte: Du Rivau & Associés BET: Top Bis Conception du système solaire combiné : Rafraîchissement, Chauffage, ECS Capteurs Solaires 300 m 2 de capteurs sous vide

Plus en détail

ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois

ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois Instructions de pose Solarfuture SARL El Castell 66320 Joch. France www.solarfuture.org Tel. 09 74 777 957 Solarfuture. MANUAL ECOHEAT Nov. 2013. V.1.

Plus en détail

Installation hydraulique

Installation hydraulique Modèles: GX-0...00-D/DEC/S Installation verticale Recyclage - Groupe de sécurité sanitaire - Clapet anti-retour - Pompe de recyclage (en option) - Robinet d'isolement - Purgeur - Vidange Modèles: GX-0...00-D/DEC/S

Plus en détail

Mise en conformité de la production et de la diffusion de chaleur et de froid dans l'immeuble du bureau d'information à Athènes, Grèce

Mise en conformité de la production et de la diffusion de chaleur et de froid dans l'immeuble du bureau d'information à Athènes, Grèce Direction Générale des Infrastructures et de la Logistique Direction C - Ressources L - 2929 LUXEMBOURG UNITE DES CONTRATS ET MARCHES PUBLICS LUXEMBOURG APPEL D'OFFRES N 06A40/2014/M007 Mise en conformité

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

Procédure de maintenance. des réseaux d eau. Centre Hospitalier de Hyères HYGIENE /GDR Nombre de page : 5

Procédure de maintenance. des réseaux d eau. Centre Hospitalier de Hyères HYGIENE /GDR Nombre de page : 5 Procédure de maintenance des réseaux d eau Référence BM : Environnement Ref. Service : Eau Version : 0 Centre Hospitalier de Hyères HYGIENE /GDR Nombre de page : 5 1. OBJET Cette procédure vise, dans le

Plus en détail

Gaz 7000 WT. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées.

Gaz 7000 WT. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées. Gaz 7000 WT WBN 4C O B4 N WBN 4C R B4 N Chauffage + eau chaude sanitaire stratifiée par ballon intégré Les

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE N Désignation U Qté Prix Unitaire Montant HT 08 LOT CHAUFFAGE GAZ VENTILATION 08.1 OBJET 08.2 GENERALITE 08.2.5 Renseignements et documents à fournir : DOSSIER D'EXECUTION et DES OUVRAGES EXECUTES 08.2.5.2

Plus en détail

Cahier des charges de la plateforme pédagogique. Formation «Installation solaire collective de production d'eau chaude sanitaire»

Cahier des charges de la plateforme pédagogique. Formation «Installation solaire collective de production d'eau chaude sanitaire» Cahier des charges de la plateforme pédagogique Formation «Installation solaire collective de production d'eau chaude sanitaire» Février 2014 Préambule Les déroulés pédagogiques établis par les professionnels

Plus en détail

Catalogue pieces detachées MC1210

Catalogue pieces detachées MC1210 Catalogue pieces detachées MC1210 1 - ENS. CARROSSERIE 2 - CIRCUIT FRIGORIFIQUE REFROID. A AIR - JUSQU'A N.S. 3665 3 - CIRCUIT FRIGORIFIQUE REFROID. A AIR - A PARTIR DU N.S. 3666 4 - CIRCUIT FRIGORIFIQUE

Plus en détail

BAC PRO MSMA A.M.D.E.C. 1/5

BAC PRO MSMA A.M.D.E.C. 1/5 MSMA A.M.D.E.C. /5 C est un outil d analyse qui permet de construire la qualité des produits fabriqués ou des services rendus et favorise la maîtrise de la fiabilité en vue d abaisser le coût global. Elle

Plus en détail

1/ CONFIGURATION PHYSIQUE DU TSX 37 Micro

1/ CONFIGURATION PHYSIQUE DU TSX 37 Micro MEI L Automate TSX 37 n /0 / CONFIGURATION PHYSIQUE DU TSX 37 Micro L automate TSX MICRO est un automate modulaire Il reçoit selon les besoins des cartes : Cartes 6 Entrées / 6 Sorties «32Tout ou Rien»

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LA PETITE PIERRE ******** Maintenance préventive et curative des installations techniques *******

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LA PETITE PIERRE ******** Maintenance préventive et curative des installations techniques ******* MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICE passé "selon la procédure adaptée" COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LA PETITE PIERRE ******** Maintenance préventive et curative des installations techniques *******

Plus en détail

Catalogue. Formation : peinture poudre

Catalogue. Formation : peinture poudre Sames Technologies formation client Catalogue de Formation : Solutions électrostatiques de mise en peinture poudre Edition 2006 Sommaire > Liste des stages > Les Formations matériel de poudrage SAMES Technologies

Plus en détail

ENERGIS. CHAUDIÈRE ÉLECTRIQUE - EAU CHAUDE DE CHAUFFAGE 36 À 1 400 kw

ENERGIS. CHAUDIÈRE ÉLECTRIQUE - EAU CHAUDE DE CHAUFFAGE 36 À 1 400 kw NRGIS HUIÈR ÉLTRIQU - U HU HUFFG À 00 kw Souples d utilisation, fiables et performantes, les chaudières électriques eau chaude LZ NRGIS trouvent leurs applications dans de nombreux domaines. n fonctionnement

Plus en détail

condens SD_IsoCondens_pro.indd 1 14/09/10 18:10:22

condens SD_IsoCondens_pro.indd 1 14/09/10 18:10:22 condens Confort Sanitaire Rendement chauffage CONDENSATION 15% Crédit d impôt IsoDyn 2, une technologie exclusive Iso condensation bénéficie évidemment des toutes dernières innovations technologiques

Plus en détail

Les pannes électriques, fluides, matériel

Les pannes électriques, fluides, matériel Les pannes électriques, fluides, matériel Anne GUIDAT, médecin gestionnaire des risques Hervé MENU, médecin anesthésiste réanimateur Les pannes électriques, fluides, matériel - JLAR 2012 2 Il était une

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système.

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système. Sciences de l Ingénieur TP n 1-Analyse d un système automatisé Capsuleuse de Bocaux Compétences attendues lors du TP: Analyser o Identifier le besoin et les exigences => Fonction globale o Définir les

Plus en détail

«Regusol X» Stations avec échangeur de chaleur pour la technique solaire

«Regusol X» Stations avec échangeur de chaleur pour la technique solaire «Regusol X» Stations avec échangeur de chaleur pour la technique solaire Information technique Domaine d application: Les stations de transmission de chaleur Oventrop «Regusol X» assurent une transmission

Plus en détail

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil Agenda Description des ballons tampon Applications sur pompe à chaleur Application sur chauffage

Plus en détail

Arcoa 2. Pompe à chaleur monobloc inverter. Chauffage / ECS. tarifs p. 132. Chauffage / ECS en logement > pompes à chaleur

Arcoa 2. Pompe à chaleur monobloc inverter. Chauffage / ECS. tarifs p. 132. Chauffage / ECS en logement > pompes à chaleur en logement > pompes à chaleur 113 Fonctionnement air/eau réversible Puissance De 6 à 24 kw Technologie Inverter Modulation de 30 à 140 % Gaz frigorifique R410 a Arcoa 2 Pompe à chaleur monobloc inverter

Plus en détail

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY Lot n 07 - Chauffage MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

PDF created with pdffactory Pro trial version www.pdffactory.com

PDF created with pdffactory Pro trial version www.pdffactory.com Identification des codes de défaut Type VAG à 4 Localisation du défaut Cause probable chiffres Calculateur de gestion 1111 Calculateur de Capteur de du 1231, tachymètre, capteur de du véhicule véhicule

Plus en détail

NON Aller à la section A. Vérifier la continuité électrique entre le micro priorité sanitaire et le connecteur A5 (terminaux 5,6) du circuit principal

NON Aller à la section A. Vérifier la continuité électrique entre le micro priorité sanitaire et le connecteur A5 (terminaux 5,6) du circuit principal DIAGRAMMES PUR LA RECHERCHE DE LA PAE - LUA Fi CHAUFFAGE Suivre les séquences T 20 Tourner le sélecteur Eté/Hiver en position Eté. Le led 8 s allume? Aller à la section A Le filtre entrée sanitaire et

Plus en détail

Récupérateurs de chaleur thermodynamiques. Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques

Récupérateurs de chaleur thermodynamiques. Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques Récupérateurs de chaleur thermodynamiques Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques Stop au gaspillage! La consommation d énergie des chauffe-eaux représente une part croissante

Plus en détail

INRA. RÉFECTION CHAUFFERIE Site de ST MARTIN DU TOUCH. Chauffage C.D.P.G.F. PRO

INRA. RÉFECTION CHAUFFERIE Site de ST MARTIN DU TOUCH. Chauffage C.D.P.G.F. PRO Département de LA HAUTE GARONNE Commune de SAINTMARTIN DU TOUCH Site de St MARTIN DU TOUCH Maître d ouvrage INRA Opération RÉFECTION CHAUFFERIE Site de ST MARTIN DU TOUCH Chauffage C.D.P.G.F. Cadre de

Plus en détail

Rencontre technique Eau chaude solaire collective

Rencontre technique Eau chaude solaire collective PLAEFORME DE FORMAION SOLAIRE & BAIMEN Rencontre technique Eau chaude solaire collective guillaume.pradier@ines-solaire.org 17 décembre 2014 1 Programme Présentation INES Dispositif élésuiweb et prestations

Plus en détail

Expérimentations sur les transducteurs - I Balance et thermomètre digitaux D. Mari

Expérimentations sur les transducteurs - I Balance et thermomètre digitaux D. Mari Expérimentations sur les transducteurs - I Balance et thermomètre digitaux D. Mari ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Système Analokit G. Gremaud / A. Ichino ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif

Service Public d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif Demande d installation d un dispositif d assainissement autonome Date de la demande : / /20 IDENTIFICATION : Demandeur : Nom, Prénom :... Adresse :... Ville

Plus en détail

Une solution idéale pour intégration dans les faux-plafonds

Une solution idéale pour intégration dans les faux-plafonds BROCHURE PRODUIT Cassettes plafonnières Cassette-Geko Une solution idéale pour intégration dans les faux-plafonds ENERG EFFICIENCY CLASS GEA Cassette-Geko GCS1.UWW.SE5 Ref: 02-201102 NON DUCTED FAN COILS

Plus en détail

CHR Namur. Présentation du 23/02/2011

CHR Namur. Présentation du 23/02/2011 CHR Namur Présentation du 23/02/20 Rénovation et extension des Installations de production et de distribution d eau glacée Situation existante - commentaires Objectifs de la rénovation Situation future

Plus en détail

C 249-03. made in Italy. Tahiti Dual. Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul EMEA

C 249-03. made in Italy. Tahiti Dual. Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul EMEA C 249-03 made in Italy Tahiti Dual Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul FR EMEA Chaudières murales à gaz mixtes Tahiti Dual FIABILITÉ SÉCURITÉ FACILITÉ D UTILISATION ET D ENTRETIEN

Plus en détail

Climatisation solaire Applications et retours d'expériences à des bâtiments tertiaires

Climatisation solaire Applications et retours d'expériences à des bâtiments tertiaires Climatisation solaire Applications et retours d'expériences à des bâtiments tertiaires Daniel Mugnier TECSOL S.A. 20 juin 2007 Siège : Perpignan Agence Rhône Alpes (Rue Neuve, Lyon, I er ) DIREN IHK Maclas

Plus en détail

Comprendre les rythmes migratoires par des expérimentations en mésocosme

Comprendre les rythmes migratoires par des expérimentations en mésocosme Comprendre les rythmes migratoires par des expérimentations en mésocosme Eric Rochard, Thomas Trancart, Charles Roqueplo, Julien Coustillas, & Patrick Lambert Cemagref, UPR Ecosystèmes estuariens et poissons

Plus en détail

La méthode "FSC" : un outil très puissant

La méthode FSC : un outil très puissant La méthode "" : un outil très puissant Thomas Letz, INES Education thomas.letz@ines-solaire.fr Un système solaire combiné (SSC) est une installation solaire thermique fournissant de l'énergie provenant

Plus en détail

Les clés de la réussite d'un projet solaire thermique

Les clés de la réussite d'un projet solaire thermique PAEFORME DE FORMAION SOAIRE & BAIMEN es 5 à 7 de l écoconstruction es clés de la réussite d'un projet solaire thermique guillaume.pradier@ines-solaire.org 29 janvier 2015 1 Programme Présentation INES

Plus en détail

SET - Préparateur instantané ECS

SET - Préparateur instantané ECS SET-60-70-80-100-120 Module pour la préparation instantanée d eau chaude sanitaire avec structure autoportante Système complet plug and play pour le transfert de chaleur depuis un accumulateur thermique

Plus en détail

DOSSIER PRODUCTION ECS & CHAUFFAGE

DOSSIER PRODUCTION ECS & CHAUFFAGE DOSSIER PRODUCTION ECS & CHAUFFAGE GENERATEURS MURAUX LES GENERALITES PRODUCTION D ECS INSTANTANE PRODUCTION DU CHAUFFAGE PRODUCTION D ECS ET DU CHAUFFAGE PRODUCTION DU CHAUFFAGE ET D ECS PAR ACCUMULATION

Plus en détail

ELEMENTS COMPLEMENTAIRES D UNE CHAUFFERIE

ELEMENTS COMPLEMENTAIRES D UNE CHAUFFERIE ELEMENTS COMPLEMENTAIRES D UNE CHAUFFERIE 1. ALIMENTATION EN EAU Lorsque le circuit de chauffage est alimenté par le réseau d eau potable, l alimentation en eau doit comporter un réservoir de coupure,

Plus en détail

DESSIN D1 Séquence 17

DESSIN D1 Séquence 17 Consignes Après lecture du descriptif plomberie (pages 2 et 3), étude du plan (page 4), et des règles d implantation des appareils sanitaires (page 5): 1 : sur la page 7 (vue en plan de la cuisine à l

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DES PRIX

CADRE DE DECOMPOSITION DES PRIX CADRE DE DECOMPOSITION DES CLIMTHERM - Bureau d'études Fluides - M. MISIURNY TOTAL CHAUFFAGE Chaudière gaz à condensation, puissance 700 kw avec brûleur modulant de 15 à 100 % avec rendement 110 % U 1

Plus en détail

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin).

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin). TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT D AIR Tâche T3.3 : câblage et raccordement électrique des appareils. Compétence C1.2 : s informer, décider, traiter. Thème :S2 : communication technique. Séquence

Plus en détail

Fascicule de Travaux Pratiques

Fascicule de Travaux Pratiques Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université de Sousse Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse Fascicule de Travaux

Plus en détail

MARCHE TYPE MTI MAI 2015

MARCHE TYPE MTI MAI 2015 MARCHE DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES POUR LA FOURNITURE DU COMBUSTIBLE (P1) ET POUR LA CONDUITE ET L ENTRETIEN (P2) DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE DU LYCEE

Plus en détail

Kit piscine code 074726

Kit piscine code 074726 Document n 1457-2 ~ 25/04/2012 F NL EN DE IT Kit piscine code 074726 ES PT pour pompe à chaleur, split 1 service ou 2 services 3 8 7 Notice de montage destinée au professionnel à conserver par l utilisateur

Plus en détail

CHAPITRE 1 - GENERALITES - Mission exécution Ens 1 CHAPITRE 2 - BASES DES CALCULS. ens 2 0 - Tube PEHD en tranchée 0 DN50 ml 10 0

CHAPITRE 1 - GENERALITES - Mission exécution Ens 1 CHAPITRE 2 - BASES DES CALCULS. ens 2 0 - Tube PEHD en tranchée 0 DN50 ml 10 0 629 Logements ROBERTY DECAUVILLE 8413 LE PONTET Références au descriptif U Quantités Prix Produits Les quantités sont obligatoirement à vérifier sous la responsabilité de l'entreprise. CHAPITRE 1 GENERALITES

Plus en détail

PREPARATION DETAILLEE DU PROJET «BETI»

PREPARATION DETAILLEE DU PROJET «BETI» 2 PREPARATION DETAILLEE DU PROJET «BETI» 1 AVERTISSEMENT Ce projet fictif a été conçu par l auteur pour illustrer son cours de Management et de Gestion de Projet. Il s agit d un sous-projet du Projet «SYLVAIN»

Plus en détail

CORRIGE. 1.2.1 0.5 pt pour la représentation du cercle de Sinner. Act de la Température

CORRIGE. 1.2.1 0.5 pt pour la représentation du cercle de Sinner. Act de la Température CORRIGE 1. NETTOYAGE INDUSTRIEL 21,5 points 1.1 2,5 pts 1.1.1 2 pts (0,25 x 4 pour l explication des lettres et 0,25 x 4 explication du chiffre) U4 : Résistance à l usure élevée. P3 : Bonne résistance

Plus en détail

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Olivier Palardy - Chambre d Agriculture de Vendée Sources: Ferme Expérimentale de Derval Institut de l élevage Deux gros consommateurs!!! Répartition

Plus en détail

REFRIGERATION SPIRAL2

REFRIGERATION SPIRAL2 10 et 11 Avril 2015 REFRIGERATION SPIRAL2 Formation Futurs Exploitants SPIRAL2 Sommaire Rôle de la réfrigération Principe de fonctionnement Production et provenance de l eau Localisation de l installation

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le groupe de production d eau glacée Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le groupe de production d eau glacée Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T3.1 : Implantation et mise en place des ensembles et sous-ensembles Compétence C1.3 : Concevoir, dimensionner, choisir une solution technique Thème

Plus en détail

Projet soutenu par. 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be

Projet soutenu par. 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be Projet soutenu par 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be L équipe de recherche BEMS Le concept de maison E+ VallEnergie : action 3 simulation de maisons à énergie

Plus en détail

Responsable d Exploitation et de Maintenance H/F - Réf 15O22726/E86 - Migné-

Responsable d Exploitation et de Maintenance H/F - Réf 15O22726/E86 - Migné- Responsable d Exploitation et de Maintenance H/F - Réf 15O22726/E86 - Migné- Auxances Génie Civil / Electrique / Electronique / Mécanique / Thermique CDI temps plein Migné-Auxances 5-10 ans BAC +4/5 et

Plus en détail

MONTAGE BALLON SOLAR. manuel_cesi_zenit.doc. 1 de 9. capacité nominale. Gaz femelle

MONTAGE BALLON SOLAR. manuel_cesi_zenit.doc. 1 de 9. capacité nominale. Gaz femelle MONTAGE BALLON SOLAR Connexions 1 entrée eau sanitaire 2 sortie eau chaude 3 entrée échangeur solaire 4 sortie échangeur solaire 5 recyclage 6 instrumentation 7 instrumentation 13 instrumentation 14 instrumentation

Plus en détail

Variantes du cycle à compression de vapeur

Variantes du cycle à compression de vapeur Variantes du cycle à compression de vapeur Froid indirect : circuit à frigoporteur Cycle mono étagé et alimentation par regorgement Cycle bi-étagé en cascade Froid direct et froid indirect Froid direct

Plus en détail

DUA R/C 24 DUA R/C 24 DUA C 30

DUA R/C 24 DUA R/C 24 DUA C 30 DUA R/C 24 DUA R/C 24 DUA C 30 00331547 - ed. 08/05 PIECES DE RECHANGE DUA RTN 24 DUA CTN 24 1 2 3 4 2 HABILLAGE DUA RTN 24 AE DUA CTN 24 AE 1 5 3 4 3 DUA RTFS 24 DUA CTFS 24 1 8 3 4 4 DUA RTFS 24 AE DUA

Plus en détail

Notice d utilisation. Ensemble absorbeur. Aperçu et dimensions d installation. 47 cm. Vase d expansion 18 litres Diamètre 30 cm Hauteur 40 cm

Notice d utilisation. Ensemble absorbeur. Aperçu et dimensions d installation. 47 cm. Vase d expansion 18 litres Diamètre 30 cm Hauteur 40 cm Notice d utilisation Ensemble absorbeur Aperçu et dimensions d installation 47 cm 27 27 cm cm Vase d expansion 18 litres Diamètre 30 cm Hauteur 40 cm Sommaire Installation du T-Box. 3 Schéma hydraulique

Plus en détail

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente MAITRE DE L OUVRAGE Commune de Mairie 62170 Tél. : 03 21 1 46 56 E-mail : mairie.beaumerie@wanadoo.fr Reconstruction de la Salle Polyvalente D.C.E. Juin 2015 LOT PLOMBERIE SANITAIRE CHAUFFAGE V.M.C. Décomposition

Plus en détail

Nos références sur le canton de Genève : SIG chauffage à distance CAD, Bureau d ingénieurs, chauffagistes.

Nos références sur le canton de Genève : SIG chauffage à distance CAD, Bureau d ingénieurs, chauffagistes. BIO-DESEMBOUAGE 100% biologique pour pompes à chaleur, chauffage sol, circuits fermés de chauffage, climatisation et refroidissement. Un procédé physique et naturel Plus de consommable Pas d intervention

Plus en détail

Rapport d application RDO3x4. Rafraîchissement passif

Rapport d application RDO3x4. Rafraîchissement passif Comportement de la fonction contrôleur de rosée en rafraîchissement Introduction Si le contrôleur de rosée est actif, le circuit correspondant supprime la demande en énergie froide. Ceci a comme conséquence

Plus en détail

4. CIRCUIT DE GRAISSAGE

4. CIRCUIT DE GRAISSAGE 4. CIRCUIT DE GRAISSAGE SCHEMA DU CIRCUIT DE GRAISSAGE... 4 2 INFORMATION ENTRETIEN... 4-3 DEPANNAGE........................ 4 4 CONTROLE DE PRESSION D'HUILE... 4 5 FILTRE A HUILE/SOUPAPE DE DECHARGE DE

Plus en détail

ENCOMBREMENTS. Sur toiture Sur châssis

ENCOMBREMENTS. Sur toiture Sur châssis HELIO SMART Boiler solaire inox : ACV SMART multi-energy: garantie 10 ans. Multi-énergies : nombreuses possibilités de raccordement. Appoint via chaudière, poêle, PAC ou grâce à une résistance électrique.

Plus en détail

Que faire en cas de panne de courant?

Que faire en cas de panne de courant? Que faire en cas de panne de courant? Identifier la cause problème. a) Un équipement ne marche pas? Vérifier le bouton d arrêt d urgence d équipement. S il est enfoncé, vérifier si la machine peut fonctionner

Plus en détail

Ensemble échangeur de chaleur solaire

Ensemble échangeur de chaleur solaire Notice de montage et de maintenance pour les professionnels VIESMANN Ensemble échangeur de chaleur solaire à intégrer au Vitocell 100-V, type CVW Consignes de sécurité Respecter scrupuleusement ces consignes

Plus en détail

ALIMENTATION ELECTRIQUE DU POINT 5 DU LHC

ALIMENTATION ELECTRIQUE DU POINT 5 DU LHC EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH ORGANISATION EUROPÉENE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN - ST Division CERN-ST-2000-024 February, 2000 ALIMENTATION ELECTRIQUE DU POINT 5 DU LHC R. Lassausaie

Plus en détail

KSL COUPLEURS HYDRODYNAMIQUES A REMPLISSAGE VARIABLE

KSL COUPLEURS HYDRODYNAMIQUES A REMPLISSAGE VARIABLE KSL COUPLEURS HYDRODYNAMIQUES A REMPLISSAGE VARIABLE INTRODUCTION INTRODUCTION Transfluid a conçu les coupleurs à remplissage variable de la série KSL afin de résoudre les problèmes rencontrés lors des

Plus en détail

PROCEDURE REVISION DISTRIBUTION ET POMPE A EAU

PROCEDURE REVISION DISTRIBUTION ET POMPE A EAU FICHE TECHNIQUE DU CLUB 924-944-968 Modele Moteur Rubrique Auteur 944 S 2.5 L 16 Soupapes DISTRIBUTION Gilbert VRY PROCEDURE REVISION DISTRIBUTION ET POMPE A EAU PIECES NECESSAIRES Distribution Courroie

Plus en détail

Applications chauffage

Applications chauffage chauffage Chapitre 0 CAALOGUE 0.a Grille de sélection chauffage NR0 0.0 Régulation de la température ambiante Commande de brûleur NR 0.0 Régulation de la température ambiante Commande de vanne motorisée

Plus en détail

Ventilation et rafraîchissement

Ventilation et rafraîchissement Journée technique ATEE, 28 janvier 2016 Ventilation et rafraîchissement Emmanuelle Brière, Uniclima Uniclima : syndicat d industriels Chiffres clés Secteur Résidentiel, Tertiaire et Industrie 79 industriels

Plus en détail

Configurations CER. La mise en place d un thermostat Opentherm est indispensable sur chaque circuit de chauffage.

Configurations CER. La mise en place d un thermostat Opentherm est indispensable sur chaque circuit de chauffage. Configurations CER La mise en place d un thermostat Opentherm est indispensable sur chaque circuit de chauffage. Afin d assurer un débit permanent dans la CER, il est impératif de respecter les schémas

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Le présent formulaire est nécessaire à l instruction de tout projet de création ou de réhabilitation d un dispositif d assainissement non collectif. Il est à renseigner par le propriétaire de l installation,

Plus en détail

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Le système Genèse du système Etablissements de santé, logements collectifs, hôtellerie, cuisines collectives, centres aquatiques

Plus en détail

Etude d un cas concret Scénario de démantèlement. Michel TACHON CEA - Marcoule

Etude d un cas concret Scénario de démantèlement. Michel TACHON CEA - Marcoule Etude d un cas concret Scénario de démantèlement Michel TACHON CEA - Marcoule Local effluents : implantation Fosse effluents 12 m 5 m Entreposage déchets radioactifs hall principal (zone contrôlée) Local

Plus en détail

Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2

Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2 Menuiserie : Double vitrage bois 4/12/4 + 2 Velux 4/8/4 + 2 "lucarnes" de toiture. Murs Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2 Brique rouge alvéolaire 25cm + 7,5cm laine de verre + 7cm brique

Plus en détail

Sous-stations pour chauffage urbain

Sous-stations pour chauffage urbain Sous-stations pour chauffage urbain TEL:+33 (0)4 72 47 34 40 FAX:+33 (0)4 72 90 14 21 Parc Technologique de Lyon - Bât.A3-4, place Berthe MORISOT - 69800 SAINT-PRIEST - FRANCE contact@power-solutions.fr

Plus en détail

COMMUNICATION MODBUS POUR ECS COLLECTIF

COMMUNICATION MODBUS POUR ECS COLLECTIF COMMUNICATION MODBUS POUR ECS COLLECTIF NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION CP018135 26/04/2013-VERSION 1.4 CP018135 Version logiciel 23/04/14 à partir de V1.5 5.90 Sommaire 1. CABLAGE... 3 1.1. Connectique...

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 Maison de retraite Les Hortensias Générateur d air chaud, type SOMAT puissance estimée 400 kw et équipé d un brûleur fioul SIGMA. Cuve fioul acier de 3000

Plus en détail