DOSSIER DE PRESSE Aménagements dans les cimetières

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE Aménagements dans les cimetières"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE Aménagements dans les cimetières Conférence de presse du 25 octobre 2010 > Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole

2 Sommaire Introduction p.3 Les principales données de l activité funéraire > Données générales des cimetières p.4 > Évolution des inhumations p.4 Aménager les cimetières pour les usagers > Développer la présence du végétal p.4 > Engager une démarche vers moins de traitements phytosanitaires p.6 > Rénover les voies p.7 Préserver le patrimoine funéraire p.7 Information pratiques pour les fêtes de la Toussaint p.8 2

3 Direction Parcs, Jardins et Paysages Aménagements en cours dans les cimetières Les cimetières, espaces particuliers, répondent à plusieurs fonctions auprès des familles endeuillées qui doivent y trouver un lieu : de recueillement de méditation de mémoire Ils sont aussi des lieux privilégiés de conservation du patrimoine funéraire très local. Dans cet objectif, la Ville d Angers place les familles au centre de ses réflexions, afin de toujours mieux les accompagner dans leur démarche de deuil, et ce en : renforçant la qualité du service et la diversité de son offre funéraire ayant un service d accueil au sein des cimetières, permettant la réalisation de l ensemble des démarches informant de manière globale les familles Soucieuse de pouvoir répondre aux différentes attentes en matière de sépulture, la Ville d Angers a réalisé de nombreux aménagements, tant au niveau des espaces paysagers prééquipés pour les concessions traditionnelles, qu au niveau des installations cinéraires. Par ailleurs, la Ville d Angers travaille chaque année à améliorer l environnement paysager des cimetières pour créer les conditions propices à un recueillement serein pour chacun. 3

4 Les principales données de l activité funéraire Données générales des cimetières Il existe 3 cimetières sur Angers : Cimetière de l'est Cimetière de l'ouest Cimetière Saint-Léonard Total : 13.4 ha 8.6 ha 2 ha 24 ha soit emplacements 2 accueils du public : cimetière de l Est (qui procède également au traitement des dossiers pour Saint-Léonard) et cimetière de l Ouest. 27 agents permanents pour assurer l accueil, le suivi administratif, les opérations de fossoyage et l entretien des cimetières courriers et titres de concessions édités en Évolution des inhumations : une part croissante des inhumations d urnes cinéraires En 2009 : sur 879 sépultures dans nos cimetières, 634 concernaient des cercueils et 245 des urnes cinéraires. L évolution montre une part toujours croissante de l activité cinéraire dans les cimetières. La nouvelle loi de décembre 2008 qui n autorise plus les familles à conserver les urnes chez elles, fait que les cimetières vont accueillir un plus grand nombre d urnes. 28 % des opérations concernent les cendres issues de crémation contre 21 % l an passé. Jusqu à présent, les urnes inhumées l étaient prioritairement dans les concessions traditionnelles de famille (42 % en 2006 alors que 23 % étaient inhumées dans les jardins cinéraires). En 2009, le choix des inhumations des urnes tend à s équilibrer avec 37% pour les terrains traditionnels et 34 % pour les cavurnes des jardins cinéraires paysagés et aménagés par la Ville d Angers. Les columbariums représentent une part moins importante mais répondent tout de même à l attente d un tiers des usagers. Le choix de la dispersion des cendres dans les jardins du souvenir aménagés par la Ville continue de progresser (28% en 2009 contre 23% en 2008 et 11% en 2000). Aménager les cimetières pour mieux accueillir les usagers L aménagement des cimetières pour la Ville d Angers est axé sur une amélioration en continu de l accueil du public en matière de services et d offre funéraire. Développer la présence du végétal La société est en attente de cimetières paysagers qui laissent une part plus large à la nature et permettent de répondre à la demande des familles : plus d humanité et de place pour se recueillir. Avec le végétal, l intimité des lieux est renforcée ; le sentiment de tristesse et la dureté de la juxtaposition de pierres tombales trop minérales s estompent. 4

5 La Ville d Angers s inscrit dans cette optique et tous les nouveaux aménagements, tant dans les espaces dédiés au cinéraire (inhumation des urnes ou dispersion des cendres) que ceux pour l inhumation des cercueils, comportent des allées enherbées, des massifs de vivaces, des arbres et des petites haies. Ainsi, les dernières réalisations sur au Cimetière de l Ouest sont: Le carré 49 : ce carré dans la continuité du carré 48, est paysagé avec des petites haies de charmille, des massifs de vivaces, des arbres et sur les terrains à concéder des tapis de sedum. Il comporte des emplacements pleine terre libres d aménagements (24 emplacements enfants, 126 adultes, 63 tous petits) et des emplacements en caveaux aménagés (13 une place, 25 deux places). Montant des travaux : L embellissement du columbarium de l Ouest avec pose d une pergola et végétalisation des abords. En cours dans le carré 51, aménagement d un nouvel espace de rosiers du souvenir (32 au total). Au pied de chaque rosier peuvent être enfouies jusqu à 4 urnes. L emplacement du rosier est proposé aux familles sous forme de concession (8, 15 ou 30 ans). Le rosier reste la propriété de la Ville et il est entretenu par le service des cimetières. Si une plaque d identification du défunt est possible, il n y aura pas en revanche de monument, de stèle ou d autres fleurissements, afin de conserver à cet aménagement son caractère et son unicité. Montant des travaux :

6 Ainsi, les dernières réalisations sur au Cimetière de l Est sont : Dans le carré 11, le service des cimetières a créé un espace pour les enfants (26 emplacements) et les tous petits (33 emplacements) comportant des haies de charmille, différents petits arbres feuillus, et des couvre sols arbustifs. L embellissement du columbarium Amalthée avec pose d une pergola et végétalisation des abords. Engager une démarche vers moins de traitements phytosanitaires contre les herbes spontanées Si l intérêt pour des espaces paysagés est bien réel, il n en demeure pas moins que la flore spontanée reste synonyme de mauvais entretien, d abandon et d irrespect pour les défunts dès qu elle dépasse la hauteur des monuments. Or, l utilisation des produits chimiques de synthèse pour éradiquer les «mauvaises herbes» est nuisible à la santé des usagers, des agents mais aussi à l environnement (pollution des eaux pluviales et atteinte à la biodiversité). Aussi, la Ville d Angers, comme elle le fait sur l ensemble de son territoire (parcs, jardins, trottoirs, terrains de sports), s est engagée à baisser progressivement les traitements phytosanitaires avec pour objectif de ne plus en utiliser à terme. Les nouveaux espaces sont conçus pour permettre un entretien sans traitement phytosanitaire car le développement des herbes spontanées est limité (espaces enherbés, paillage des massifs ). Par contre, dans les parties anciennes des cimetières où les espaces inter -tombes ne permettent pas d intervention mécanique, la situation est plus difficilement maîtrisable. Devant la baisse d efficacité de certains produits et surtout la résistance développée par certaines espèces de plantes, les cimetières ont connu ces deux dernières années, sur certains carrés, des débordements en lien avec les conditions climatiques. Aussi, la Ville, consciente des difficultés, a mis en place des renforcements ponctuels en personnel pour le désherbage manuel mais s est surtout engagée dans une transformation progressive des espaces libres. Ainsi, toutes les allées à l intérieur des carrés où une tondeuse peut passer seront progressivement enherbées. Les petits espaces tels que les angles de carrés, sont plantés de vivaces (graminées, sauges, sédum ) et de petits arbustes. Enfin, des tests de plantation de couvre sols «carpette» (Frankenia, thym serpolet, sedum) sont en cours pour coloniser tous les espaces interstices entre les monuments. Ces couvres sols sont traçants (faible hauteur), résistants à la sécheresse et au piétinement. Les premiers résultats sont encourageants et sont visibles dans les carrés 40 du cimetière de l Ouest, 69 de l Est et 23 de Saint-Léonard. Ce n est donc plus une solution unique (désherbage chimique), mais une multitude de moyens qui sont ainsi mis en place pour restreindre la végétation spontanée et diminuer petit à petit les traitements phytosanitaires. 6

7 Rénover les voies Un programme de rénovation et de paysagement des allées du cimetière de l Est sur plusieurs années a été engagé en 2008 pour plus d esthétique, de facilité d accès et aussi d entretien. Les objectifs sont: Améliorer la qualité de service aux usagers par la réfection des voies en mauvais état Poursuivre l amélioration en termes de sérénité, de sécurité et d image du lieu en : développant des voies piétonnières améliorant la présentation des voies en veillant à ne pas avoir que des surfaces en enrobé sombres d aspect routier (leur garder un aspect de «chemin») : utilisation de stabilisés renforcés donnant une plus grande part à la nature améliorant l intégration paysagère des bacs à déchets En 2009, les premières allées enherbées accessibles aux fauteuils roulants ont été réalisées Depuis 2008, m² de voie enrobée pour une circulation des camions, m² de voie en stabilisé renforcé pour la circulation des véhicules légers, 787 m² de voies piétonnières en stabilisé et m² voies piétonnières enherbées. Une enveloppe budgétaire entre 250 et est allouée par an pour ces travaux. Préserver le patrimoine funéraire Les cimetières sont un lieu de mémoire collective et d histoire. Le patrimoine funéraire des cimetières de la Ville d Angers est une véritable richesse. Sept monuments sont déjà inscrits à l inventaire supplémentaire des monuments historiques : les tombes Bougères, Dauban, Desmazière, Berthelot, Lecoindre, Papiau de la verrerie, Berton. La Ville d Angers avec l aide du Conseil Général poursuit la rénovation des tombes classées depuis 2008 : le gisant de l abée Lecoindre et le monument de Desmazières sont les deux derniers monuments entièrement rénovés. Elle a aussi entrepris des travaux de rénovation sur d autres monuments d intérêts comme la chapelle Duvêtre, la chapelle Lemanceau. 7

8 La Ville d Angers a mis en place fin 2009 un groupe de travail sur la protection du patrimoine funéraire qui a aboutit avec l aide des conservateurs de la Direction du patrimoine historique et de conservation des antiquités et objets d art du Conseil Général à la proposition de classement de 4 autres monuments : la tombe Hérault, la tombe de l Abbé pineau, Allard (Soldat de l empire) au cimetière de l Est et la colonne du curé de la trinité Simon Gruget au cimetière de l Ouest. Enfin, un périmètre de protection des monuments funéraires a été défini tout autour de la grande chapelle du cimetière de l Est et dans l axe de sortie pour préserver sur certains carrés l ambiance du cimetière du 19 e siècle. Informations pratiques pour la Toussaint Horaires d ouverture des cimetières et des accueils Les horaires d ouverture des cimetières pour la période de la Toussaint sont les suivants : Pour l accès au cimetière sans voiture : - de 8h15 à 18h15 : samedi 30 octobre, dimanche 31 octobre et lundi 1er novembre Pour les accueils et la demande de véhicule électrique : - de 8h à 12h et de 14h à 17h30 du lundi au vendredi ; exceptionnellement même horaires le samedi 30 et dimanche 31 octobre horaires en continu le 1 er novembre de 8h à 17h30 Cimetière de l Est rue Larevellière Cimetière Saint-Léonard - Rue Saint-Léonard Cimetière de l Ouest - Rue de la Meignanne Au vu du nombre grandissant de concessions dans les cimetières angevins, il est indispensable d engager les familles disposant d une concession funéraire à bien signaler tout changement d adresse soit auprès des agents d accueil des cimetières, soit par courrier, par téléphone ou par courriel adressé sur le site de la Ville d Angers. La circulation dans les cimetières La circulation automobile dans l enceinte des cimetières est réglementée afin de préserver la quiétude des personnes qui souhaitent se recueillir et assurer la sécurité des piétons dans les allées peu larges. 8

9 C est dans cet esprit qu à l approche de la Toussaint, l accès en voiture dans l enceinte des cimetières sera totalement interdit du samedi 30 octobre au lundi 1er novembre. Conscient toutefois des difficultés rencontrées par les personnes qui auraient des difficultés à se rendre à pied jusqu à leur lieu de recueillement, un agent de la ville d Angers pourra les conduire jusqu à leur concession à l aide d une voiture électrique. À la Toussaint 2009, il y a eu 239 transports assurés à l intérieur des cimetières par les voitures électriques de la Ville d Angers (336 personnes). La demande de véhicule électrique est à faire à l accueil : - de 8h à 12h et de 14h à 17h30 du jeudi au samedi, le dimanche 1 er novembre en horaire continu de 8h à 17h30 Pour faciliter l accès au cimetière de l Est, le stationnement sera ponctuellement possible, du 28 octobre au 1er novembre, le long du trottoir de la rue Maurice Pasquier. Cette rue sera en effet, temporairement mise en sens unique de circulation pendant cette période. 9

L organisation des funérailles

L organisation des funérailles La garantie du service public L organisation des funérailles Les P.F.I de l Agglomération Lyonnaise sont accessibles tous les jours h/ au 0 7 76 08 8*. Quelle que soit l heure de l appel, un personnel

Plus en détail

TITRE I LES CIMETIERES

TITRE I LES CIMETIERES TITRE I LES CIMETIERES Article 1er - Champ d application Le présent règlement est applicable sur l ensemble des cimetières gérés par la commune du Trait. Article 2 Désignation des cimetières du Trait Les

Plus en détail

FORMULAIRE POUR L ACQUISITION D UNE CONCESSION

FORMULAIRE POUR L ACQUISITION D UNE CONCESSION ADMINISTRATION COMMUNALE DE DOISCHE FORMULAIRE POUR L ACQUISITION D UNE CONCESSION A ADRESSER AU COLLEGE COMMUNAL RUE MARTIN SANDRON 114 DE 5680 DOISCHE Je soussigné(e). rue N. à Téléphone fixe et/ou GSM

Plus en détail

REGLEMENT DU CIMETIERE

REGLEMENT DU CIMETIERE REGLEMENT DU CIMETIERE du 23 février 2006 - 1 - REGLEMENT DU CIMETIERE Le Conseil général de Villars-sur-Glâne V u : - La loi du 16 novembre 1999 sur la santé et l arrêté du 5 décembre 2000 sur les sépultures

Plus en détail

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19)

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) Le projet s inscrit dans une démarche durable prenant largement en compte le contexte du projet (économique, social

Plus en détail

RÉFORME DE LA LÉGISLATION FUNÉRAIRE : réglementation des cimetières & sites cinéraires

RÉFORME DE LA LÉGISLATION FUNÉRAIRE : réglementation des cimetières & sites cinéraires SCHILTIGHEIM - COLMAR 15 & 16 février 2011 RÉFORME DE LA LÉGISLATION FUNÉRAIRE : réglementation des cimetières & sites cinéraires Par Damien Dutrieux Réglementation des cimetières & sites cinéraires 1.

Plus en détail

Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010

Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010 Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010 a. Les chantiers jeunes bénévoles Avant toutes choses, faisons un petit point sur le terme «bénévole» : «Le travail bénévole est un travail

Plus en détail

Règlement sur les inhumations, les incinérations et le cimetière de La Tour-de-Peilz DISPOSITIONS GENERALES

Règlement sur les inhumations, les incinérations et le cimetière de La Tour-de-Peilz DISPOSITIONS GENERALES Règlement sur les inhumations, les incinérations et le cimetière de La Tour-de-Peilz DISPOSITIONS GENERALES Champ Art. 1 d application Le présent règlement est applicable à l organisation des convois funèbres

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU CIMETIERE COMMUNAL

REGLEMENT GENERAL DU CIMETIERE COMMUNAL REGLEMENT GENERAL DU CIMETIERE COMMUNAL TITRE I : DISPOSITIONS D ORDRE GENERAL Article 1 Le cimetière est composé de section, dans chaque section les concessions ont un numéro d emplacement. Article 2

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ANNEXE AU REGLEMENT GENERAL DES CIMETIERES PARISIENS

CAHIER DES CHARGES ANNEXE AU REGLEMENT GENERAL DES CIMETIERES PARISIENS CAHIER DES CHARGES ANNEXE AU REGLEMENT GENERAL DES CIMETIERES PARISIENS Aménagements techniques des emplacements de concessions funéraires La construction d un caveau et la mise en place d une pierre du

Plus en détail

Dossier : Gardons notre ville propre!

Dossier : Gardons notre ville propre! Dossier : notre ville propre! propreté notre ville propre! La propreté d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à Maubeuge

Plus en détail

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité Politique de l arbre Mon arbre, le coeur de ma cité Mai 2009 TABLE DES MATIÈRES 1 CONTEXTE D ÉLABORATION DE LA POLITIQUE DE L ARBRE............ 3 1.1 Historique du développement urbain... 3 1.2 Tendance

Plus en détail

Règlement du cimetière

Règlement du cimetière Règlement du cimetière Du 27 décembre 1999 L assemblée communale, vu l arrêté du 25 janvier 1875 concernant la police des cimetières, modifié par celui du 5 septembre 1879 et interprété par celui du 16

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Chapitre I : Dispositions générales

TABLE DES MATIERES. Chapitre I : Dispositions générales Règlement de police et d administration sur les cimetières et les sépultures de la commune de Waimes, arrêté par séance du Conseil communal en date du 25 juin 2015 TABLE DES MATIERES Chapitre I : Dispositions

Plus en détail

Campagne de fleurissement de la ville d Ussel

Campagne de fleurissement de la ville d Ussel Dossier de presse Avril 2015 Campagne de fleurissement de la ville d Ussel Contact presse Marianne Debuire 05 55 46 54 02 cabinet.maire@ussel19.fr SOMMAIRE Le service patrimoine vert et propreté urbaine

Plus en détail

VILLE DE MONTPELLIER LE GUIDE DU DÉCÈS VOS DÉMARCHES ADMINISTRATIVES VILLE DE MONTPELLIER DIRECTION DES RELATIONS AUX PUBLICS

VILLE DE MONTPELLIER LE GUIDE DU DÉCÈS VOS DÉMARCHES ADMINISTRATIVES VILLE DE MONTPELLIER DIRECTION DES RELATIONS AUX PUBLICS VILLE DE MONTPELLIER LE GUIDE DU DÉCÈS VOS DÉMARCHES ADMINISTRATIVES VILLE DE MONTPELLIER DIRECTION DES RELATIONS AUX PUBLICS Confrontés à la perte d un parent ou d un proche, nous nous sentons démuni.

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL DES SEPULTURES ET DU CIMETIERE DE LA COMMUNE DE MOUDON

REGLEMENT COMMUNAL DES SEPULTURES ET DU CIMETIERE DE LA COMMUNE DE MOUDON COMMUNE DE MOUDON REGLEMENT COMMUNAL DES SEPULTURES ET DU CIMETIERE DE LA COMMUNE DE MOUDON du Règlement des sépultures et du cimetière de la Commune de Moudon 1 de 9 INDEX I. DISPOSITIONS GENERALES II.

Plus en détail

AVANT LES OBSÈQUES. Faites établir un devis préalablement en raison du coût qui peut être élevé.

AVANT LES OBSÈQUES. Faites établir un devis préalablement en raison du coût qui peut être élevé. Les Obsèques AVANT LES OBSÈQUES La conservation du corps Les soins de conservation du corps ou thanatopraxie destinés à bloquer temporairement la décomposition du corps ne sont pas obligatoires. Toutefois,

Plus en détail

COMMUNE DE L HERMENAULT REGLEMENT DU CIMETIERE ET DE L ESPACE CINERAIRE

COMMUNE DE L HERMENAULT REGLEMENT DU CIMETIERE ET DE L ESPACE CINERAIRE COMMUNE DE L HERMENAULT REGLEMENT DU CIMETIERE ET DE L ESPACE CINERAIRE Le Maire de la commune de L HERMENAULT VU le Code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L. 2213-7 et

Plus en détail

Commune d'ecublens/vd. Règlement communal sur les inhumations, les sépultures, les incinérations, les exhumations et le cimetière

Commune d'ecublens/vd. Règlement communal sur les inhumations, les sépultures, les incinérations, les exhumations et le cimetière Commune d'ecublens/vd Règlement communal sur les inhumations, les sépultures, les incinérations, les exhumations et le cimetière Edition 2014 Table des matières I. Dispositions générales 3 II. Cimetière

Plus en détail

Le Projet «Patrimoines en famille»

Le Projet «Patrimoines en famille» Guide Visiteur 1 / 2 Le Projet «Patrimoines en famille» Villa Ephrussi de Rothschild, Saint-Jean-Cap-Ferrat Présentation du projet Un projet culturel national à destination des familles touchées par l

Plus en détail

Règlement sur les inhumations, les crémations et les cimetières de la Commune de Sion. Platta Bramois Saint-François - Salins

Règlement sur les inhumations, les crémations et les cimetières de la Commune de Sion. Platta Bramois Saint-François - Salins Règlement sur les inhumations, les crémations et les cimetières de la Commune de Sion Platta Bramois Saint-François - Salins Le Conseil général de Sion Vu: les dispositions de la loi cantonale sur le régime

Plus en détail

Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain

Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain Adoptée le 06 novembre 2014 Charte de la ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain 1 Sommaire Préambule... 3

Plus en détail

Gestion différenciée et 0 phyto

Gestion différenciée et 0 phyto Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R3 Gestion différenciée et 0 phyto DESCRIPTION DE L ACTION La gestion différenciée des espaces verts consiste à ne pas gérer et entretenir de

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

REGLEMENT MUNICIPAL DU CIMETIERE

REGLEMENT MUNICIPAL DU CIMETIERE Commune de MERY Le Maire de : MERY REGLEMENT MUNICIPAL DU CIMETIERE Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment les articles L.2213 et suivants ; Vu le Code Général des Collectivités

Plus en détail

FONCTIONNEMENT PLANET ADOS

FONCTIONNEMENT PLANET ADOS Secteur Jeunesse FONCTIONNEMENT PLANET ADOS PRESENTATION de la STRUCTURE : page 1 - Lieu - Public - Horaires page 2 MODALITES DE FONCTIONNEMENT : - Responsabilités - Attitude ORGANISATION DES ACTIVITES

Plus en détail

Annexes Modèle d avis de constat d abandon à notifier aux descendants ou successeurs du concessionnaire Référence : Article R. 2223-13 du CGCT (pas applicable en PF) Observations : L état d abandon est

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 3 JUIN 2015

CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 3 JUIN 2015 CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 3 JUIN 2015 L an deux mil quinze le trois juin à vingt heures trente, le Conseil municipal légalement convoqué, s est réuni en séance publique sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne Partenaires: Cette action est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Bourgogne avec le Fonds européen de développement

Plus en détail

LA NÉCESSITÉ D UNE RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA DISPOSITON DES CENDRES DES DÉFUNTS MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSEMBLÉE DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES DU QUÉBEC

LA NÉCESSITÉ D UNE RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA DISPOSITON DES CENDRES DES DÉFUNTS MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSEMBLÉE DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES DU QUÉBEC LA NÉCESSITÉ D UNE RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA DISPOSITON DES CENDRES DES DÉFUNTS MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSEMBLÉE DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES DU QUÉBEC AU MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Montréal

Plus en détail

DE POLICE DU CIMETIÈRE

DE POLICE DU CIMETIÈRE 187/2008 Ville de Saulxures-Lès Lès-Nancy ARRÊTÉ PORTANT RÉGLEMENT DE POLICE DU CIMETIÈRE Le Maire de la commune de SAULXURES LES NANCY, - Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, et notamment

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs Centre de Paris Formation Permanente du Centre INRA de Paris CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL Lot 1 : cours individuels Lot 2 : cours collectifs Contacts : Viviane BOCK Sdar/FPL Tél.

Plus en détail

Cimetière Saint-Louis-de-France. Paroisse Père-Frédéric-Janssoone. Règlements du cimetière

Cimetière Saint-Louis-de-France. Paroisse Père-Frédéric-Janssoone. Règlements du cimetière Cimetière Saint-Louis-de-France Paroisse Père-Frédéric-Janssoone Règlements du cimetière Table des matières Objectifs du cimetière... page 3 Définitions... page 4 Concessions... page 5 Lots... page 6 Monuments...

Plus en détail

Règlement des sépultures et du cimetière

Règlement des sépultures et du cimetière MUNICIPALITE PENTHAZ Règlement des sépultures et du cimetière Table des matières Chapitres I. Dispositions générales II. Cimetière III. Tombes, entourages, monuments IV. Concessions V. Jardin du souvenir

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

REGLEMENT DU CIMETIERE COMMUNAL

REGLEMENT DU CIMETIERE COMMUNAL Mairie de LE MINIHIC-SUR-RANCE 35870 LE MINIHIC-SUR-RANCE 02 99 88 56 15 mairie.minihic@wanadoo.fr REGLEMENT DU CIMETIERE COMMUNAL Le Maire de LE MINIHIC-SUR-RANCE, Vu le Code général des collectivités

Plus en détail

ARRÊTONS. Les chèques relatifs à l acquisition des concessions devront être établis à l ordre du Trésor public.

ARRÊTONS. Les chèques relatifs à l acquisition des concessions devront être établis à l ordre du Trésor public. Nous, Maire de la commune d Andeville, Vu le Code général des Collectivités Territoriales, notamment les articles L2213-7 et suivants et L.2223-1et suivants confiant au Maire la police des funérailles

Plus en détail

Prévention Risques Professionnels

Prévention Risques Professionnels Prévention Risques Professionnels Évaluation des risques professionnels Aide à la réalisation du Document Unique Aide à la réalisation du Document Unique 2 Objectifs Vous présenter le contexte de l évaluation

Plus en détail

Vous êtes Domontois. Vous avez entre 11 et 15 ans. Venez au. Service Municipal

Vous êtes Domontois. Vous avez entre 11 et 15 ans. Venez au. Service Municipal Vous êtes Domontois Vous avez entre 11 et 15 ans Venez au Service Municipal Jeunesse Le Service Municipal Jeunesse propose aux jeunes domontois un vaste choix d activités et de services pour les 11-25

Plus en détail

L ECOLE AGIT Collège du Querpon Maure de Bretagne Tél : 02 99 34 93 23 Fax : 02 99 17 54 25

L ECOLE AGIT Collège du Querpon Maure de Bretagne Tél : 02 99 34 93 23 Fax : 02 99 17 54 25 L ECOLE AGIT Collège du Querpon Maure de Bretagne Tél : 02 99 34 93 23 Fax : 02 99 17 54 25 PROJET : LE HAVRE DU QUERPON Niveau concerné : niveau sixième. Porteur du projet : Yann RENAULT Enseignant de

Plus en détail

À VOTRE SERVICE ET À L ÉCOUTE DES FAMILLES

À VOTRE SERVICE ET À L ÉCOUTE DES FAMILLES À VOTRE SERVICE ET À L ÉCOUTE DES FAMILLES Le Centre Funéraire de Strasbourg a été conçu pour vous offrir la sérénité et le confort que vous souhaitez trouver dans le deuil que vous traversez. Le Centre

Plus en détail

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante :

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante : Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves de l école Charles PERRAULT Mercredi 22 avril 2013 à 18h30 Salle de motricité de PERRAULT Présents : Jacques Alain BÉNISTI, Député Maire,

Plus en détail

OPÉRATION COUP DE POING ANTI-TAGS SUR LE CENTRE HISTORIQUE Vendredi 19 septembre 2014-11 h 30 heures - salle Henri-Martin - Hôtel de Ville de Cahors

OPÉRATION COUP DE POING ANTI-TAGS SUR LE CENTRE HISTORIQUE Vendredi 19 septembre 2014-11 h 30 heures - salle Henri-Martin - Hôtel de Ville de Cahors DOSSIER DE PRESSE OPÉRATION COUP DE POING ANTI-TAGS SUR LE CENTRE HISTORIQUE Vendredi 19 septembre 2014-11 h 30 heures - salle Henri-Martin - Hôtel de Ville de Cahors sommaire Communiqué de presse page

Plus en détail

REGLEMENT MUNICIPAL DU CIMETIERE

REGLEMENT MUNICIPAL DU CIMETIERE REGLEMENT MUNICIPAL DU CIMETIERE Département du Puy-de-Dôme MAIRIE DE SAINT-CLÉMENT-DE-VALORGUE 63660 Tél. Fax : 04 73 95 40 72 e-mail : st-clement-de-valorgue.mairie@wanadoo.fr 1 Le Maire de ST CLEMENT

Plus en détail

Marché à bons de commande pour l entretien des espaces verts des ouvrages du service d assainissement collectif

Marché à bons de commande pour l entretien des espaces verts des ouvrages du service d assainissement collectif DEPARTEMENT DU LOIR-ET-CHER Marché à bons de commande pour l entretien des espaces verts des ouvrages du service d assainissement collectif Cahier des clauses techniques particulières ANNEE 2012 N DU MARCHE

Plus en détail

Commune LES MONTETS REGLEMENT DES CIMETIERES

Commune LES MONTETS REGLEMENT DES CIMETIERES Commune LES MONTETS REGLEMENT DES CIMETIERES L assemblée communale vu : la loi du 16 novembre 1999 sur la santé (loi sur la santé), l arrêté du 5 décembre 2000 sur les sépultures (ci-après arrêté), la

Plus en détail

Accessibilité des cinémas aux personnes handicapées

Accessibilité des cinémas aux personnes handicapées Accessibilité des cinémas aux personnes handicapées Novembre 2004 Cette étude a été réalisée par : Centre national de la cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective Benoît

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

Les actions durables dans les jardins de Bayonne

Les actions durables dans les jardins de Bayonne Les actions durables dans les jardins de Bayonne Objectifs des actions menées par la ville -Protéger l environnement (limiter les pollutions, réduire son empreinte carbone) - Protéger les utilisateurs

Plus en détail

Dossier de presse. L offre d assurance habitation

Dossier de presse. L offre d assurance habitation Dossier de presse L offre d assurance habitation 2015 s o m m a i r e Le contexte PAGE 3 Les attentes des Français PAGE 4 La nouvelle gamme Habitation Matmut : des réponses innovantes PAGE 5 Les solutions

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL DES CIMETIERES D ORSONNENS ET DE VILLARSIVIRIAUX

REGLEMENT COMMUNAL DES CIMETIERES D ORSONNENS ET DE VILLARSIVIRIAUX Commune de Villorsonnens REGLEMENT COMMUNAL DES CIMETIERES D ORSONNENS ET DE VILLARSIVIRIAUX Ainsi adopté par l assemblée communale, les 04 septembre 00, 9 avril 004 (modification des art. 4, 5, 6, 0,,

Plus en détail

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC Le Conseil administratif de la Ville de Genève met en consultation le projet de concept directeur de l'affichage public en Ville de Genève. Toute personne intéressée

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CIMETIÈRE DE MORISEL

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CIMETIÈRE DE MORISEL RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CIMETIÈRE DE MORISEL Nous, Maire de la commune de MORISEL (Somme) Vu le Code général des Collectivités Territoriales, notamment les articles L 2213-7 et suivants et L 2223-1 et suivants,

Plus en détail

DIAGNOSTIC COMPLÉMENTAIRE

DIAGNOSTIC COMPLÉMENTAIRE DIAGNOSTIC COMPLÉMENTAIRE 26 III Éléments de diagnostic complémentaires 1 Bilan des stationnements illicites 2008 et 2009 En complément de l évaluation sur les aires en fonctionnement, il a paru intéressant

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU CIMETIERE D AMBRUMESNIL

REGLEMENT GENERAL DU CIMETIERE D AMBRUMESNIL REGLEMENT GENERAL DU CIMETIERE D AMBRUMESNIL Le Maire, Vu le code des collectivités territoriales, notamment les articles L.2213-7 et suivants, Les articles R2223-1 et suivants Vu le Code Pénal, notamment

Plus en détail

L ACCÈS AU VOTE DES PERSONNES HANDICAPÉES

L ACCÈS AU VOTE DES PERSONNES HANDICAPÉES Le 14 mai 2014 L ACCÈS AU VOTE DES PERSONNES HANDICAPÉES Synthèse des résultats de l appel à témoignages À l occasion des élections municipales des 23 et 30 mars 2014, le Défenseur des droits a invité

Plus en détail

Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 10 juin 2010 DOSSIER DE PRESSE

Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 10 juin 2010 DOSSIER DE PRESSE Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 10 juin 2010 DOSSIER DE PRESSE Dispositions pour la réduction des nuisances en centre-ville Depuis près de 25

Plus en détail

Bilan de l action 2013-2014

Bilan de l action 2013-2014 Bailleurs sociaux - entretien des espaces ouverts au public Opération de soutien technique des bailleurs sociaux de la région Auvergne sur l amélioration et la réduction de leur utilisation de produits

Plus en détail

«Eclairage Public et Economies d Energie» 2016

«Eclairage Public et Economies d Energie» 2016 «Eclairage Public et Economies d Energie» 2016 Dispositif de soutien pour les communes de moins de 10 000 habitants 1 CONTEXTE Dans la cadre du Fonds Régional d'excellence Environnementale Poitou Charentes

Plus en détail

Commune d Hermance. Règlement du cimetière

Commune d Hermance. Règlement du cimetière 1 Commune d Hermance Règlement du cimetière 2 Chapitre I Dispositions générales Article premier - Le Cimetière de la commune d Hermance est la propriété de la commune. Art. 2 - Il est placé sous la garde

Plus en détail

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015 Document à l attention des enseignants LES DÉFIS UNE EXPOSITION TEMPORAIRE DE 800 M 2 PRÉSENTÉE DU 10 AVRIL AU 29 NOVEMBRE 2015 Vers 2050, la population mondiale pourrait atteindre 9 milliards d Hommes

Plus en détail

Opérer un libre service de Véhicules Individuels Publics Electriques, hybrides ou thermiques

Opérer un libre service de Véhicules Individuels Publics Electriques, hybrides ou thermiques Opérer un libre service de Véhicules Individuels Publics Electriques, hybrides ou thermiques Le Système d Information au Service la Mobilité Urbaine «clé en main» Service Grand Public -- Service aux Entreprises

Plus en détail

LE SUPPLÉMENT. Axel Schoenert Architectes Associés LE HALL ADMINISTRATIF SE RÉNOVE

LE SUPPLÉMENT. Axel Schoenert Architectes Associés LE HALL ADMINISTRATIF SE RÉNOVE LE SUPPLÉMENT Axel Schoenert Architectes Associés LE HALL ADMINISTRATIF SE RÉNOVE Le mot du Maire Chères Putéoliennes, chers Putéoliens, Beaucoup d entre vous ont l occasion de venir régulièrement à l

Plus en détail

Proches. Vous. Garantie 0bsèques Capital. Garantie 0bsèques Prestations. quel contrat choisir? PoUrqUoI souscrire?

Proches. Vous. Garantie 0bsèques Capital. Garantie 0bsèques Prestations. quel contrat choisir? PoUrqUoI souscrire? GarantiPerest0bsèques a ti o ns Capi t al formules au choix 2 options facultatives et cumulables Garantie 0bsèques Capita l Cotisations 8 montants au choix Unique 5, 10 25 ans Du financement à l organisation

Plus en détail

PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D AMÉLIORATION DES PRATIQUES DE DÉSHERBAGE DANS LES COMMUNES ET EPCI DE DORDOGNE

PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D AMÉLIORATION DES PRATIQUES DE DÉSHERBAGE DANS LES COMMUNES ET EPCI DE DORDOGNE PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D AMÉLIORATION DES PRATIQUES DE DÉSHERBAGE DANS LES COMMUNES ET EPCI DE DORDOGNE Contexte France : 1 er consommateur Européen de pesticides (85000 tonnes en 2008) source UIPP (

Plus en détail

INTERCOMMISSION PENSER LES ESPACES PLANTES EN VILLE RAPPORT D ACTIVITE

INTERCOMMISSION PENSER LES ESPACES PLANTES EN VILLE RAPPORT D ACTIVITE Ville de Rouen Direction de la démocratie participative et locale INTERCOMMISSION PENSER LES ESPACES PLANTES EN VILLE RAPPORT D ACTIVITE 1. Définition des objectifs de l intercommission Après de nombreux

Plus en détail

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Accessibilité handicapés Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Introduction Les établissements de l Enseignement catholique

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD)

RAPPORT DE VISITE D ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) RAPPORT DE VISITE D ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) RÉGION : Mauricie et Centre-du-Québec ÉTABLISSEMENT : Centre de santé et de services

Plus en détail

Domaine de Poulaines Dossier de formation

Domaine de Poulaines Dossier de formation Dossier de formation Un programme de formations est proposé tout au long de l anneé, pour des professionnels et du grand public. Au printemps et automne 2016 nos intervenants animeront des ateliers de:

Plus en détail

Faire garder. Crèche familiale Crèches collectives Micro-crèche. service Petite enfance

Faire garder. Crèche familiale Crèches collectives Micro-crèche. service Petite enfance Faire garder vos p tits bouts Crèche familiale Crèches collectives Micro-crèche service Petite enfance Fonctionnement des structures Les structures Petite enfance, toutes en gestion municipale, accueillent

Plus en détail

FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires

FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires Ville de Roissy en Brie 9, rue Pasteur 77680 ROISSY EN BRIE FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires Il s agit de ce que l on appelle traditionnellement

Plus en détail

La législation funéraire Association des Maires de la Corrèze 14 décembre 2010

La législation funéraire Association des Maires de la Corrèze 14 décembre 2010 La législation funéraire Association des Maires de la Corrèze 14 décembre 2010 I. Les opérations funéraires 1. Les opérations funéraires consécutives au décès 2. L inhumation 3. La crémation 4. L exhumation

Plus en détail

- CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES -

- CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES - - CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES - 1. OBJECTIF Faire connaître les orientations de la Commission scolaire relativement à la répartition et

Plus en détail

RAPPORT DU MANDATAIRE

RAPPORT DU MANDATAIRE SAEML POMPES FUNEBRES DES COMMUNES ASSOCIEES DE LA REGION DE SAINT-BRIEUC RAPPORT DU MANDATAIRE Période d exercice du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Article L1524-5 du Code Général des collectivités

Plus en détail

Les dossiers incomplets ne seront pas pris en compte. Aucun enfant ne pourra être accueilli sans inscription préalable.

Les dossiers incomplets ne seront pas pris en compte. Aucun enfant ne pourra être accueilli sans inscription préalable. REGLEMENT DES ACTIVITES PERISCOLAIRES (ACCUEILS PRE ET POSTSCOLAIRES, RESTAURATION SCOLAIRE, ETUDES SURVEILLEES) Les accueils pré et postscolaires, la restauration scolaire et les études surveillées sont

Plus en détail

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R.

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R. A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET 1 Diagnostic : Le projet de création d une micro halte-garderie au Centre Social repose sur des données statistiques concernant

Plus en détail

Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Maine et Loire

Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Maine et Loire La Région c est votre Espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Maine et Loire Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse L Espace Régional du Maine et Loire en bref Plaquette «La Région

Plus en détail

Le service civique en alternance

Le service civique en alternance Le service civique en alternance au lycée e Paul Héroult H Saint-Jean Jean-de-Maurienne Ministère de l Él Éducation nationale Agence du service civique Le service civique Domaines Domaines reconnus: reconnus:

Plus en détail

Le Foyer Merici 2015 / 2016

Le Foyer Merici 2015 / 2016 Le Foyer Merici 2015 / 2016 Le Foyer Merici est un lieu d accueil animé par les Ursulines de l Union Romaine pour des étudiantes, majeures ou mineures, françaises ou d autres nationalités, qui font leurs

Plus en détail

V I L L E D E R S T E I N

V I L L E D E R S T E I N V I L L E D E R S T E I N ARRETE MUNICIPAL n 2012/02/14 portant REGLEMENT DES CIMETIERES DE LA VILLE D ERSTEIN TABLE ANALYTIQUE TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES page 4 Article 1 : Localisation des cimetières

Plus en détail

Ville de Saint-Ouen Plan Local d Urbanisme ORIENTATIONS D AMENAGEMENT PAR SECTEUR

Ville de Saint-Ouen Plan Local d Urbanisme ORIENTATIONS D AMENAGEMENT PAR SECTEUR D - L E S I T E E X - W O N D E R ( N O U V E L L E O R I E N T A T I O N D A M E N A G E M E N T ) 1 L E C O N T E X T E D U P R O J E T L usine Wonder de Saint-Ouen, qui était un des berceaux de cette

Plus en détail

Rte de Fétigny 22 A Tél. 026 660 16 92 Fax 026 / 660 70 34 1482 Cugy / FR. édicte :

Rte de Fétigny 22 A Tél. 026 660 16 92 Fax 026 / 660 70 34 1482 Cugy / FR. édicte : Commune de Cugy Rte de Fétigny 22 A Tél. 026 660 16 92 Fax 026 / 660 70 34 1482 Cugy / FR REGLEMENT DU CIMETIERE Le conseil général de Cugy Vu la loi du 16 novembre 1999 sur la santé (loi sur la santé);

Plus en détail

SEPTEMBRE 2015 - MAI 2016

SEPTEMBRE 2015 - MAI 2016 Septembre 2015 Mai 2016 DIFFUSION UNIQUE! Document à conserver 2 Les intentions éducatives de la CCBL La Communauté de Communes de la Beauce Ligérienne (CCBL) souhaite aux côtés des familles, de l école

Plus en détail

COMMUNE DE VUISTERNENS-DEVANT-ROMONT

COMMUNE DE VUISTERNENS-DEVANT-ROMONT COMMUNE DE VUISTERNENS-DEVANT-ROMONT REGLEMENT DU CIMETIERE L assemblée communale du 27 mai 2013 Vu la loi du 16 novembre 1999 sur la santé (loi sur la santé) ; Vu l arrêté du 5 décembre 2000 sur les sépultures

Plus en détail

Projet d aménagements paysagers

Projet d aménagements paysagers La note d intention 6. La note d intention Qu est-ce que la note d intention? La note d intention a pour but de présenter et argumenter les principaux choix de conception, ceci afin de justifier et valoriser

Plus en détail

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE SAINTE MARIE DES CHAMPS Elaboration du POS Prescrite le : 05.07.1978 Approuvée le : 13.01.1984 Sources : Normandie vue du ciel 1 e Modification Approuvée le

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune du Blanc-Mesnil Plan Local d Urbanisme Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation (OAP) Vu pour être annexé à la Délibération du Conseil Municipal du 16 juillet 2015 arrêtant le

Plus en détail

Visite du pôle Enfance «Cap Ouest» - Ville de Saint Médard en Jalles (33160) Le mercredi 12 juin 2013

Visite du pôle Enfance «Cap Ouest» - Ville de Saint Médard en Jalles (33160) Le mercredi 12 juin 2013 Visite du pôle Enfance «Cap Ouest» - Ville de Saint Médard en Jalles (33160) Bâtiment labellisé BBC et BPOS (1) Le mercredi 12 juin 2013 La visite est assurée par l'architecte du projet, M. LOIRAT (HPL

Plus en détail

1 ADMISSION ET FORMALITES D INSCRIPTIONS

1 ADMISSION ET FORMALITES D INSCRIPTIONS REGLEMENT DES SERVIICES PERIISCOLAIIRES DE LA COMMUNE DE TOURRETTES 1 ADMISSION ET FORMALITES D INSCRIPTIONS 1.1 Bénéficiaires des services Les services périscolaires sont proposés aux familles des enfants

Plus en détail

Dossier de presse vendredi 10 janvier 2014 ADMISSION POST BAC. enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr #APostBac

Dossier de presse vendredi 10 janvier 2014 ADMISSION POST BAC. enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr #APostBac Dossier de presse vendredi 10 janvier 2014 ADMISSION POST BAC enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr #APostBac DOSSIER DE PRESSE - 10 JANVIER 2014 SOMMAIRE APB EN UNE INFOGRAPHIE...... 5 QU EST

Plus en détail

Projet Educatif territorial

Projet Educatif territorial Projet Educatif territorial Commune d Estrées 59151 Transit Transit Transit Transit 2014 Définition du porteur de projet Estrées est un commune du nord de la France, située dans le département du Nord

Plus en détail

Projet de réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest. Mémoire. présenté dans le cadre de la démarche. Sainte-Catherine Ouest. s ouvre à vos idées

Projet de réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest. Mémoire. présenté dans le cadre de la démarche. Sainte-Catherine Ouest. s ouvre à vos idées Projet de réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest Mémoire présenté dans le cadre de la démarche Sainte-Catherine Ouest s ouvre à vos idées 21 octobre 2014 0 Conseil régional de l environnement de

Plus en détail

Travaux de reprise technique des concessions funéraires et de construction d un ossuaire

Travaux de reprise technique des concessions funéraires et de construction d un ossuaire Travaux de reprise technique des concessions funéraires et de construction d un ossuaire Cahier des charges Sommaire 1 Objet du marché... 3 2 Forme du marché... 3 3 Délai d exécution du marché... 3 4 Caractéristiques

Plus en détail

Compte rendu de l Assemblée des partenaires du 27 février 2013

Compte rendu de l Assemblée des partenaires du 27 février 2013 Compte rendu de l Assemblée des partenaires du 27 février 2013 L Assemblée des partenaires du 27 février 2014 donnait suite à celle du 5 décembre réunissant plusieurs acteurs du milieu pour travailler

Plus en détail

Les résidences. pour personnes âgées. du CCAS

Les résidences. pour personnes âgées. du CCAS Les résidences pour personnes âgées du CCAS Prendre soin de nos seniors Article I Choix de vie Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son mode de vie Charte des droits et libertés de

Plus en détail

Procédure relative aux conseils de disciplines

Procédure relative aux conseils de disciplines Annexe 5 Procédure relative aux conseils de disciplines I - LES REGLES RELATIVES A LA MISE EN PLACE DU CONSEIL DE DISCIPLINE. C est au chef d établissement qu il revient d apprécier, s il y a lieu, d engager

Plus en détail

Entretien des aménagements paysagers du Parc de l Ermitage à Lormont

Entretien des aménagements paysagers du Parc de l Ermitage à Lormont Marché public de services Établi en application de l article 28 du Code des Marchés Publics (Décret n 2006-975 du 1 août 2006) MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin B.P. n 1 33305 LORMONT CEDEX Tél. 05 57

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES CIMETIERES NIORTAIS

REGLEMENT INTERIEUR DES CIMETIERES NIORTAIS REGLEMENT INTERIEUR DES CIMETIERES NIORTAIS SOMMAIRE TITRE I ORGANISATION DU SERVICE DES CIMETIERES 2 TITRE II MESURES DE POLICE ET D ORDRE INTERIEUR 3 Sous titre premier : Dispositions Générales... 3/4

Plus en détail