Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013"

Transcription

1 Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie

2 Remerciements Vélo Québec tient à remercier ses nombreux partenaires pour leur appui dans le développement de À pied, à vélo, ville active, programme visant à favoriser les déplacements actifs et sécuritaires dans les municipalités, notamment autour des écoles, afin d améliorer la santé, l environnement et le bien-être des citoyens. La réalisation de ce plan de déplacement n aurait pu être possible sans le concours d organismes et individus engagés pour l amélioration de la santé et de la sécurité de nos enfants. Nous remercions tout particulièrement la direction, le personnel, les parents et les élèves de l école de l Envolée et de l école Jacques-Hétu pour leur précieuse collaboration. À pied, à vélo, ville active est une initiative de Vélo Québec rendue possible grâce à l appui de : Québec en Forme Ministère des transports du Québec Vélo Québec remercie également pour leur collaboration le Service de la Sécurité publique de la ville de Trois-Rivières et la Commission scolaire du Chemin-du-Roy. 2

3 Table des matières REGROUPEMENTS D ÉCOLES ÉTAT GÉNÉRAL DE LA SITUATION Portrait général du regroupement Mise en contexte...5 Carte 1.1 : Portrait général du regroupement Une mesure d intervention réalisée pour l ensemble du territoire à l étude...10 Carte 1.2 : Localisation de la mesure d intervention (opération radar) pour l ensemble du territoire à l étude...10 A. ÉCOLE PREMIÈRE (JACQUES-HÉTU)...11 A.1 L ÉTAT DE LA SITUATION SPÉCIFIQUE POUR L ÉCOLE PREMIÈRE...12 A.1.1 Caractéristiques de l école Jacques-Hétu...12 Caractéristiques générales...12 Mise en contexte...12 Caractéristiques physiques de l'école Jacques-Hétu...13 Carte A1 : Répartition géographique des élèves...14 A.2 ENJEUX ET PISTES DE SOLUTION SPÉCIFIQUES À L ÉCOLE PREMIÈRE (JACQUES-HÉTU)...15 Tableau B2 : Enjeux et pistes de solution spécifique à l école Première..15 Carte A2 : Localisation des pistes de solution pour le territoire de l école Première (Jacques-Hétu)...16 B. ÉCOLE SECONDE (DE L'ENVOLÉE)...17 B.1 ÉTAT DE LA SITUATION SPÉCIFIQUE POUR L ÉCOLE SECONDE...18 B.1.1 Caractéristiques de l école de l'envolée...18 Caractéristiques générales...18 Mise en contexte...18 Caractéristiques physiques de l'école de l'envolée...19 Carte B1: Répartition géographique des élèves...20 B.2 ENJEUX ET PISTES DE SOLUTION SPÉCIFIQUE À L ÉCOLE SECONDE (DE L'ENVOLÉE)...21 Tableau B2 : Enjeux et pistes de solution spécifique à l école seconde...21 Carte B2 : Localisation des pistes de solution pour le territoire de l école Seconde (de l'envolée) ENJEUX ET PISTES DE SOLUTION GÉNÉRALES S APPLIQUANT À L ENSEMBLE DU REGROUPEMENT...23 Tableau 2.1 : Enjeux et pistes de solutions pour l ensemble du regroupement...23 Carte B3 : Localisation des pistes de solution pour le territoire des deux écoles SYNTHÈSES ET PRIORISATION DES PISTES DE SOLUTION SPÉCIFIQUES PAR L ÉCOLE...26 ANNEXES

4 Regroupements d écoles Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques-Hétu de la Commission scolaire du Chemindu-Roy dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, de la ville de Trois-Rivières en Mauricie.. École de l Envolée, 420, du Menuisier, Trois-Rivières, (Québec).. École de musique Jacques-Hétu, 775, Berlinguet, Trois-Rivières, (Québec). 4

5 1. État général de la situation 1.1 Portrait général du regroupement Milieu urbain Les écoles de l Envolée et Jacques-Hétu sont situées de part et d autre de la rue Berlinguet à proximité d une zone industrielle et de l autoroute 40. La rue Berlinguet est une rue importante qui traverse un parc industriel Toutefois le trafic lourd n est pas autorisé à circuler sur la portion de la rue Berlinguet qui est située entre les deux écoles. Le trafic lourd est détourné par la rue Dessureault. Toutefois le trafic lourd est autorisé à effectuer des livraisons locales dans le secteur des écoles. La rue Thibeau qui passe un peu à «l est» des deux écoles constitue une des grandes artères de ce secteur de la ville. Cette rue est correspond aussi une des bretelles d accès à l autoroute 40. Une voie cyclable sillonne les rues Berlinguet et Saint-Laurent à proximité des deux écoles et une autre longe la rue du Serrurier et rejoint celle de la rue Berlinguet. Corridor scolaire Il n y a pas de corridor scolaire pour les élèves qui fréquentent ces deux écoles. Emplacement des brigadiers Deux brigadières assurent la sécurité des élèves de ces écoles. La première travaille à l intersection de la rue Thibeau et de la rue Berlinguet, là où se trouve une lumière de circulation. Elle occupe ce poste depuis plus de 20 ans. L autre brigadière travaille à l intersection de la rue Berlinguet et de la rue du Serrurier. Pôles d attraction pour enfants En dehors des cours d école le seul autre pôle d attraction pour les enfants dans les environs est le parc Dessureault situé à environ 800 mètres des deux écoles à l intersection des rues Dessureault et Saint-Laurent où on retrouve des balançoires et des modules de jeux pour enfants. 1.2 Mise en contexte Le 22 septembre 2012, la ville de Trois-Rivières, en collaboration avec l organisation «Roulons Vert» a organisé au port de Trois-Rivières, un événement sur le transport actif «Village du transport durable». Il existe à Trois-Rivières un comité d action local (TRAS=Trois-Rivières en action et en santé) qui a pour mission de mobiliser les partenaires afin de contribuer au développement global et au mieux-être de la communauté, notamment au niveau de la santé globale des enfants et de leur famille. Font entre autres partie de ce regroupement, la commission scolaire du Chemin-du-Roy et la ville de Trois-Rivières. Le transport actif s inscrit dans les actions de ce comité. La marche de repérage La marche de repérage a été effectuée le 11 décembre 2012 autour des écoles de l Envolée et Jacques-Hétu en même temps. 5

6 Une marche de repérage commune pour les deux écoles Les deux écoles sont situées dans le même quartier de part et d autre de la rue Berlinguet. Elles sont si proches qu elles partagent même le service de garde, ce qui entraîne des déplacements de groupe d élèves escortés entre les deux écoles le matin et en fin d après-midi. Au début nous avions fixé deux dates pour effectuer une marche de repérage par école afin de regrouper le plus d intervenants possible. Toutefois la 1 ière marche, prévue pour le 10 décembre à l école de l Envolée, a été annulée à cause d une tempête de neige qui a obligé la fermeture des écoles de la commission scolaire. Toutefois, le professeur d éducation physique et le directeur de l école de l Envolée étaient présents. La sécurité publique et la ville étaient aussi représentées Considérant que le moment était mal choisi pour effectuer la marche de repérage prévue, il y a eu une discussion entre les personnes présentes et la marche a été remise au lendemain, le 11 décembre 2012, en la regroupant avec la marche prévue pour l école Jacques- Hétu. Suite à la discussion, le représentant de la sécurité publique, M. Guy Blais, nous a informés qu il sera remplacé dans ce dossier par un autre agent. Il a de plus mentionné que la sécurité publique appliquera toutes les nouvelles recommandations qui émaneront du projet À pied, à vélo, ville active et qui seront mis en œuvre par la ville. Quant à M. Guy Plamondon que représentait la ville, il nous a indiqué qu il ne pourrait être présent à la marche prévue pour le lendemain, le 11 décembre Toutefois, tous se sont mis d accord sur le fait que le principal obstacle au transport actif des élèves dans ce secteur de la ville était l environnement de la rue Berlinguet. Notons que l école Jacques-Hétu, est une école spécialisée en formation musicale, de sorte que sa clientèle provient de partout sur le territoire et même de l extérieur de la ville. Donc le nombre d élèves qui peuvent utiliser le transport actif pour effectuer le trajet de l aller-retour à l école est moins nombreux. Quant à l école de l Envolée c est une école de quartier et un plus grand nombre d élèves peuvent potentiellement effectuer l aller-retour à pied ou à vélo. Brigadières Deux brigadières assurent la sécurité des élèves de ces écoles. La première que nous avons rencontrée travaille à l intersection de la rue Thibeau et de la rue Berlinguet. Elle occupe ce poste depuis plus de 20 ans et nous a fourni de précieuses informations. 1- Cette intersection est un endroit très névralgique. La vitesse du trafic et sa densité, notamment le matin et à la fin de l après-midi, sont très importants. 2- Ces deux rues sont des artères principales dans ce secteur de la ville. C est une des intersections des plus achalandées parce que la rue Thibeau constitue une sortie importante de l autoroute 40 à cet endroit et la rue Berlinguet est l accès principal à un secteur industriel et au Centre Sportif Alphonse Desjardins, où il y a beaucoup d activité. 3- Bien que la circulation des camions soit interdite dans ce secteur de la rue Berlinguet, il n en demeure pas moins qu un bon nombre de camions l empruntent pour faire de la livraison dite «locale» ce qui est permis. 4- L intersection des rues Thibeau/Berlinguet est dotée d une lumière de circulation avec bouton poussoir pour commander le passage des piétons. Lorsque le bouton poussoir est actionné, il y a un délai d attente de 2 minutes avant que la traverse pour piéton s active. Lorsqu activée, la traverse devient alors possible sur les 4 traverses en même temps. Selon la brigadière, la durée du temps de traverse qui est de 20 secondes n est 6

7 pas suffisante pour lui permettre de revenir...elle doit se presser. Elle a déjà demandé d allonger la durée à 25 secondes. Elle a d ailleurs déjà été frappée par une automobile à cet endroit. L Autre brigadière travaille à l intersection de la rue Berlinguet et de la rue du Serrurier. 1- Le trafic y est tellement dense que la brigadière ne peut pas arrêter le trafic trop longtemps au risque de retarder le trafic qui provient de la rue Thibeau et ainsi créer un bouchon de circulation à l intersection de la rue Thibeau et Berlinguet. Elle doit toujours faire vite. 2- Un très grand nombre d autobus scolaires passent dans ce secteur aux heures de présence des élèves à cause du grand nombre d école dans ce secteur, notamment les autobus qui se rendent à l école secondaire «L Académie des Estacade» située tout près. La compagnie Bell Horizon qui est propriétaire des autobus scolaires et qui assure le transport scolaire se trouve aussi à proximité des 2 écoles sur la rue Dessureault. 3- Les élèves des deux écoles utilisent le même service de garde qui est situé à l école Jacques-Hétu. Les élèves de l école de l Envolée doivent donc être escortés par des bénévoles pour circuler entre les deux écoles le matin, et en fin d après-midi. 4- Selon la brigadière, elle apprécierait que la ville installe un «Jersey», doté d un «arrêt lumineux» à l emplacement de son poste de travail sur la rue Berlinguet. Cela aurait l avantage de ralentir le trafic et d assurer sa propre protection et celle des élèves. 5- Selon M. Plamondon, la ville étudie actuellement toute la question de la pertinence d installer des «Jersey» à différents endroits sur le territoire de la ville. Ceux-ci comportent des avantages et des inconvénients. La ville élabore actuellement des critères pour évaluer la pertinence d installer des jerseys. On note que la compagnie Marmen a installé à ses frais, un signal lumineux de traverse de piéton pour ses employés un peu plus loin sur la rue Berlinguet c est donc dire qu il existe des éléments pouvant compromettre la sécurité des piétons dans ce secteur de la rue Berlinguet. 6- Par ailleurs, bien que l endroit soit clairement identifié comme une zone scolaire et que la vitesse permise soit de 30km/h, selon la brigadière, la vitesse n est pas respectée, même par les autobus scolaire. Bref, il y a trop de trafic qui passe par cet endroit qui compte deux écoles primaires. 7- Deux voies cyclables sillonnent les rues du Serrurier, St-Laurent et Berlinguet à proximité des deux écoles. Transport scolaire À l école Jacques-Hétu 43 autobus scolaires sont nécessaires pour assurer le transport des élèves parce que la clientèle de l école provient de partout sur le territoire de la ville. Le débarcadère des autobus scolaire est situé à l intérieur de la cour d école. À l école de l Envolée, le débarcadère des autobus scolaire est situé sur la rue du Menuisier en face de la cour d école. Notons que le même endroit constitue un site de transfert d autobus pour d autres élèves tant du niveau secondaire que primaire. 7

8 1- Au moment opportun, il y a des surveillants qui assurent la sécurité des élèves de l école de l Envolée lors de l embarquement et du débarquement. Les élèves entrent à l école par la porte située dans la cour d école à proximité du débarcadère. 2- Les élèves qui arrivent à pied du côté de la rue Berlinguet rejoignent l entrée de l école de l Envolée en empruntant le trottoir situé du côté «ouest» de la rue du Menuisier sur une distance d environ 100 mètres et viennent traverser cette rue à la hauteur du débarcadère des autobus scolaire. Cet endroit est protégé par les surveillants de l école qui y sont présents. Toutefois, une traverse pour piéton devrait être aménagée à cet endroit. 3- Durant l hiver, le déneigement du trottoir n est pas effectué sur la rue du Menuisier du côté «ouest» qui est emprunté par les élèves de l école de l Envolée en été. Ils doivent donc marcher dans la rue à partir de l intersection de la rue Berlinguet à un moment où la congestion de la circulation s intensifie : trafic local, automobiles des parents qui transportent leurs enfants, autobus scolaire, transfert d autobus. Durant l hiver ces élèves deviennent donc exposés au trafic. M. Carrier, directeur de l école de l Envolée a plus d une fois demandé à la ville de déneiger le trottoir sur cette courte portion située du côté «ouest» de la rue du Menuisier pour permettre à ces élèves de continuer à utiliser le trottoir en hiver pour venir traverser au même endroit qu en été, soit à la hauteur du débarcadère et ainsi profiter de la présence des surveillants d école qui se trouvent à cet endroit à l heure d arrivée des élèves. 8

9 Carte 1.1 : Portrait général du regroupement Parc industriel Rue Berlinguet École Jacques-Hétu Autoroute 40 Brigadières École de l Envolé 2 Voies cyclables Rue Thibeau Parc Dessureault 9

10 1.3 Une mesure d intervention réalisée pour l ensemble du territoire à l étude Tableau 1.1 : Identification d une mesure de sensibilisation favorisant le partage de la route Emplacement Intervention Acteurs Réalisation Photo concernés Rue Berlinguet Sécurité À la rentrée en face de publique de la scolaire en Opération radar l école ville de Trois- septembre Jacques-Hétu Rivières 2012 Carte 1.2 : Localisation de la mesure d intervention (opération radar) pour l ensemble du territoire à l étude École Jacques-Hétu Opération radar septembre 2012 École de l Envolée 10

11 A. École Première (JACQUES-HÉTU) 11

12 A.1 L état de la situation spécifique pour l école Première A.1.1 Caractéristiques de l école Jacques-Hétu Caractéristiques générales Nom : Jacques-Hétu Commission scolaire : Commission scolaire du Chemin-du-Roy Nombre d élèves : 266 Nombre d employés (personnel et enseignants) : 50 Type d école : vocation musique. Transport scolaire : Oui Nombre d élèves : 224 Nombre d autobus/taxi(s) scolaire(s) : 43 Nombre de brigadiers scolaires adultes : 2 Nombre de brigadiers scolaires écoliers : 0 Proportion d élèves qui fréquentent le service de garde : 96 % Mise en contexte L école Jacques-Hétu est une école qui se spécialise dans l enseignement de la musique, de sorte que sa clientèle provient d un peu partout sur le territoire de la ville de Trois-Rivières. Ceci explique le grand nombre d utilisateurs du transport scolaire et le grand nombre d autobus scolaire qui dessert cet établissement. Ce n est donc pas une école de quartier et c est en partie ce qui explique aussi que l école ne possède aucun support à vélo. Toutefois au cours de l année scolaire , le conseil d établissement a manifesté son intention de doter l école de supports à vélo pour satisfaire les besoin de certains élèves qui aimeraient bien utiliser ce mode de transport pour faire l aller-retour entre l école et le domicile. Deux voies cyclables se trouvent à proximité de l école sur les rues Berlinguet, Saint-Laurent et du Serrurier. Marche de repérage La marche de repérage a été effectuée le 11 décembre 2012 autour des écoles de l Envolée et Jacques-Hétu en même temps. (Ref. 1.2) 12

13 Caractéristiques physiques de l école Jacques-Hétu. École Jacques-Hétu Entrée des élèves et du service de garde Emplacements proposés des supports à vélo Cour Stationnement du personnel Entrée principale Débarcadère des autobus scolaires Voies cyclables 13

14 Carte A1 : Répartition géographique des élèves de l école Jacques-Hétu (à venir). 14

15 A.2 Enjeux et pistes de solution spécifiques à l école Première (Jacques-Hétu) Tableau A2 : Enjeux et pistes de solution spécifique à l école Première Emplacement Enjeux École JacquesHétu Intersection de Berlinguet/des Serruriers Une brigadière travaille à cet endroit. Les élèves de l école de l Envolée qui fréquentent le service de garde qui se trouve à l école Jacques-Hétu doivent venir traverser à cet endroit 2 fois par jour. La rue Berlinguet est très achalandée et la vitesse du trafic dépasse les 30km/heure affichée. Aux heures de voyagement pour le service de garde, on ajoute 1 adjoint à la brigadière pour sécuriser davantage la traversée des élèves. Ville de TroisRivières Pistes de solution Sécurité publique de la ville de Trois-Rivières Installer un signal lumineux de traverse d écolier à cet endroit ou un «Jersey» au centre de la rue afin de faire ralentir la circulation. La ville évaluera la pertinence d installer un jersey. Entre-temps la ville aménagera une traverse pour piétons sur la rue du Serrurier

16 Carte A2 : Localisation des pistes de solution pour le territoire de l école Première (Jacques-Hétu) École Jacques-Hétu Installer un Jersey ou un signal lumineux de traverse d écoliers

17 B. École Seconde (DE L ENVOLÉE) 17

18 B.1 État de la situation spécifique pour l école Seconde B.1.1 Caractéristiques de l école de l Envolée Caractéristiques générales Nom : de l Envolée Commission scolaire : Commission scolaire du Chemin-du-Roy Nombre d élèves : 154 Nombre d employés (personnel et enseignants) : 25 Type d école : de quartier Transport scolaire obligatoire : Oui Nombre d élèves : 37. Transport scolaire alternatif : 63 Nombre d autobus scolaires : 06. Taxis : 1 berline Nombre de brigadiers scolaires adultes : 02 Nombre de brigadiers scolaires écoliers : 0 Proportion d élèves qui fréquentent le service de garde : 49 % Mise en contexte Durant l hiver, le déneigement du trottoir n est pas effectué sur la rue du Menuisier du côté «ouest» qui est emprunté par les élèves en été. Ils doivent donc marcher dans la rue à partir de l intersection de la rue Berlinguet à un moment où la congestion de la circulation s intensifie : trafic local, automobiles des parents qui transportent leurs enfants, autobus scolaire, transfert d autobus. Durant l hiver ces élèves deviennent donc exposés au trafic. M. Carrier, directeur de l école de l Envolée, a plus d une fois, demandé à la ville de déneiger le trottoir sur cette courte portion (100 mètres) pour permettre aux élèves de continuer à utiliser le même trottoir en hiver pour venir traverser au même endroit qu en été, soit à la hauteur du débarcadère et ainsi profiter de la présence des surveillants d école qui se trouvent à cet endroit à l heure d arrivée des élèves.. Deux voies cyclables se trouvent à proximité de l école sur les rues Berlinguet, Saint- Laurent et du Serrurier. Marche de repérage La marche de repérage a été effectuée le 11 décembre 2012 autour des écoles de l Envolée et Jacques-Hétu en même temps. (Ref. 1.2) 18

19 Caractéristiques physiques de l école de l Envolée. Voies cyclables Emplacement proposé des supports à vélo Entrée principale Entrée des élèves Débarcadère des autobus scolaires Stationnement du personnel Cour 19

20 Carte B1: Répartition géographique des élèves de l école de l Envolée (à venir). 20

21 B.2 Enjeux et pistes de solution spécifique à l école seconde (de l Envolée) Tableau B2: Enjeux et pistes de solution spécifique à l école seconde Emplacement Trottoir du côté «ouest» de la rue du Menuisier à partir de la rue Berlinguet Enjeux En été les élèves qui proviennent de la rue Berlinguet empruntent le trottoir situé du côté «ouest» de la rue du Menuisier. De cette façon, ils traversent la rue du Menuisier à la hauteur du débarcadère des autobus scolaire, à un endroit où travaille un surveillant d école qui assure leur sécurité. En hiver, le trottoir n est pas déneigé et les élèves doivent s aventurer dans la rue du Menuisier pour la traverser n importe où, malgré la densité du trafic qui règne à cet endroit aux heures de la présence des élèves. École et commission scolaire Pistes de solution Ville de Trois-Rivières Sécurité publique de la ville de Trois-Rivières Procéder au déneigement du trottoir situé du côté «ouest» de la rue du Menuisier sur une distance d environ 100 mètres, soit à partir de la rue Berlinguet jusqu à la hauteur du poste de travail du surveillent de l école. Aménager une traverse pour piéton sur la rue du Menuisier à la hauteur du poste de travail du surveillant (modifié par la ville qui propose plutôt d aménager une traverse pour piéton pour traverser la rue du Menuisier au lieu de déneiger le trottoir. En revanche, l école demandera aux élèves de garder le même cheminement durant toute l année. De plus cette traverse pour piéton servira aux élèves qui fréquentent l école Jacques-Hêtu.)

22 Carte B2 : Localisation des pistes de solution pour le territoire de l école Seconde (de l Envolée) La ville préfère aménager une traverse pour piéton pour traverser la rue du Menuisier au lieu de déneiger le trottoir. Cette traverse servira aussi auyx élèves qui fréquentent l école Jacques-Hêtu. École de l Envolée Déneiger le trottoir du côté ouest de la rue du Menuiser sur environ 100 mètres entre la rue Berlinguet et le débarcadère des autobus scolaire Débarcadère des autobus scolaires ou on retrouve un surveillant. Aménager une traverse pour piéton à cet endroit

23 2. Enjeux et pistes de solution générales s appliquant à l ensemble du regroupement Tableau 2.1 : Enjeux et pistes de solutions pour l ensemble du regroupement Emplacement Enjeux Pistes de solution Écoles et commission scolaire Ville de Trois- Rivières Sécurité publique de la ville de Trois-Rivières Intersection des rues Thibeau/Berlin guet Selon la brigadière qui travaille à cette intersection, la durée de temps qu elle a à sa disposition lorsqu elle actionne la traverse pour piéton n est que de 20 secondes. Celles-ci aimerait allonger la durée à 25 secondes ce qui lui laisserait plus de temps pour revenir. Dans les conditions actuelles elle doit s empresser. Elle s est déjà fait frapper à cet endroit Allonger la durée du temps de la traverse pour piétons de 20 à 25 secondes

24 Accentuer les opérations radar près des 2 écoles. Rue Berlinguet entre les rues Thibeau et Saint-Laurent La vitesse affichée est de 30km/h mais cette vitesse est régulièrement dépassée. En fin d après-midi il y a énormément de trafic qui converge vers ces rues pour accéder à l autoroute 40. Occasionnellement on retrouve des camions qui doivent utiliser une autre voie de transit afin d éviter cette zone scolaire. Intersection de Berlinguet/des Serruriers Une brigadière travaille à cet endroit. Les élèves de l école de l Envolée qui fréquentent le service de garde qui se trouve à l école Jacques-Hétu doivent venir traverser à cet endroit 2 fois par jour. La rue Berlinguet est très achalandée et la vitesse du trafic dépasse les 30km/heure affichée. Aux heures de voyagement pour le service de garde, on ajoute 1 adjoint à la brigadière pour sécuriser davantage la traversée des élèves. Installer un signal lumineux de traverse d écolier ou un «Jersey» au centre de l intersection. La ville évaluera la pertinence d installer un jersey. Entretemps la ville aménagera une traverse pour piétons sur la rue du Serrurier 24

25 Carte B3 : Localisation des pistes de solution pour le territoire des deux écoles Installer un signal lumineux de traverse d écolier ou un «Jersey» au centre de l intersection.. Allonger la durée du temps de la traverse pour piétons de 20 à 25 secondes Accentuer les opérations radar près des 2 écoles.

26 3. Synthèses et priorisassions des pistes de solution spécifiques par l école Enjeu Intervention Acteurs concernés École concernée Les élèves de l école de l Envolée qui fréquentent le service de garde qui se trouve à l école Jacques-Hétu doivent venir traverser à cet endroit 2 fois par jour. La rue Berlinguet est très achalandée et la vitesse du trafic dépasse les 30km/heure affichée. En été les élèves qui proviennent de la rue Berlinguet empruntent le trottoir situé du côté «ouest» de la rue du Menuisier. De cette façon, ils traversent la rue du Menuisier à la hauteur du débarcadère des autobus scolaire, à un endroit où travaille un surveillant d école qui assure leur sécurité. En hiver, le trottoir n est pas déneigé et les élèves doivent s aventurer dans la rue du Menuisier pour la traverser n importe où, malgré la densité du trafic qui règne à cet endroit aux heures de la présence des élèves. La durée de temps à la traverse pour piéton n est que de 20 secondes. Dans les conditions actuelles la brigadière doit s empresser. Elle s est déjà fait frapper à cet endroit Installer un signal lumineux de traverse d écolier à l intersection des rues Berlinguet et du Serrurier ou un «Jersey» au centre de la rue afin de faire ralentir la circulation. Aménager une traverse pour piéton sur la rue du Menuisier à la hauteur du poste de travail du surveillant. Procéder au déneigement du trottoir situé du côté «ouest» de la rue du Menuisier sur une distance d environ 100 mètres, soit à partir de la rue Berlinguet jusqu à la hauteur du poste de travail du surveillent de l école À l intersection des rues Thibeau et Berlinguet, allonger la durée du temps de la traverse pour piétons de 20 à 25 secondes Municipalité Municipalité Municipalité École Première (Jacques-Hétu) École seconde (de l Envolée) Les deux écoles 26

27 Annexes 27

28 INDEX ANNEXES ANNEXES 1a) et b). Rapports d expertises de stationnement vélo ANNEXES 2 a) et b). Fiche de suivi 28

29 Annexes 1a) et b) a) Rapport d expertise de stationnement vélo école de Jacques-Hétu. b) Rapport d expertise de stationnement vélo école l Envolée. 29

30 Annexe 2 a) FICHE DE SUIVI DU PLAN DE DEPLACEMENT Diffusion du plan de déplacement : 1- École : Jacques-Hétu : Transmis à l école le mai 2013 par le mandataire régional et au CÉ du / / Personnes ressources école : Isabelle Héon, directrice adjointe, ( , , , ). Autorités municipales : Guy Plamondon, responsable circulation direction des services Techniques ( ) Commission scolaire : Serge Hamel, Conseiller-cadre ( ) Service de police : Sécurité publique de la ville de Trois-Rivières : Jean-Yves Ouellet, capitaine, responsable sécurité des milieux et support organisationnel, Linda Galarneau, responsable des brigadiers ( ). Adoption du plan de déplacement par les partenaires (date) : Suivi des recommandations : rencontres et discussions ou demandes : Avec les conseils d établissement : Avec les groupes de parents : Avec les autorités municipales : Avec la commission scolaire : Avec le service de police : Autre(s) : Interventions en aménagement pour favoriser la marche et le vélo : Aux abords des écoles : Nombre de supports à vélo : Achetés par (ex. commission scolaire, école) : Date : Installés par (ex. la commission scolaire) : Date : Activités de sensibilisation et de mobilisation en lien avec le transport actif planifiées ou réalisées : - Avec les élèves : - Avec les parents : - Avec les équipes-école : - Autre(s) : Atelier d information donné par la Sécurité publique de Trois-Rivières sur le comportement à adopter lors de déplacement à pied et à vélo et les signaux à effectuer à vélo sera organisé avant la fin de l année scolaire

31 Annexe 2 b) FICHE DE SUIVI DU PLAN DE DEPLACEMENT Diffusion du plan de déplacement : 2- École : de l Envolée : Transmis à l école le 7 mai 2013 par le mandataire régional et au CÉ du / / Personnes ressources école : Sylvain Carrier, directeur, ( , , ) Éric Boivin, enseignant en éducation physique ( ) Autorités municipales : Guy Plamondon, responsable circulation direction des services Techniques ( ) Commission scolaire : Serge Hamel, Conseiller-cadre ( ) Service de police : Sécurité publique de la ville de Trois-Rivières : Jean-Yves Ouellet, capitaine, responsable sécurité des milieux et support organisationnel, Linda Galarneau, responsable des brigadiers ( ). Adoption du plan de déplacement par les partenaires (date) : Suivi des recommandations : rencontres et discussions ou demandes : Avec les conseils d établissement : Avec les groupes de parents : Avec les autorités municipales : Avec la commission scolaire : Avec le service de police : Autre(s) : Interventions en aménagement pour favoriser la marche et le vélo : Aux abords des écoles : Nombre de supports à vélo : Achetés par (ex. commission scolaire, école) : Date : Installés par (ex. la commission scolaire) : Date : Activités de sensibilisation et de mobilisation en lien avec le transport actif planifiées ou réalisées : - Avec les élèves : - Avec les parents : - Avec les équipes-école : - Autre(s) : Atelier d information donné par la Sécurité publique de Trois-Rivières le 4 juin 2013 sur le comportement à adopter lors de déplacement à pied et à vélo et les signaux à effectuer à vélo. 31

Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval

Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval 2 Remerciements Vélo Québec et Sports Laval tiennent à remercier ses nombreux partenaires pour leur appui dans le développement de À pied, à vélo,

Plus en détail

École Sainte-Jeanne-d Arc

École Sainte-Jeanne-d Arc École Sainte-Jeanne-d Arc Commission Scolaire de Montréal Montréal A. École Sainte-Jeanne-d Arc 2 1. L état de la situation spécifique pour l école Sainte-Jeanne-d Arc 1.1. Caractéristiques de l école

Plus en détail

École Sainte-Bernadette Commission scolaire des Rives-du-Saguenay 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7

École Sainte-Bernadette Commission scolaire des Rives-du-Saguenay 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7 École Sainte-Bernadette Commission scolaire des Rives-du-Saguenay 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7 ÉCOLE SAINTE-BERNADETTE 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7 ÉQUIPE Coordination

Plus en détail

C. École du Bois-Joli

C. École du Bois-Joli C. École du Bois-Joli C.1 L état de la situation spécifique pour l école du Bois-Joli C.1.1 Caractéristiques de l école du Bois-Joli Caractéristiques générales Nom : École du Bois-Joli Commission scolaire

Plus en détail

École des Hauts-Bois Commission scolaire des Affluents Ville de Mascouche

École des Hauts-Bois Commission scolaire des Affluents Ville de Mascouche École des Hauts-Bois Commission scolaire des Affluents Ville de Mascouche Remerciements Vélo Québec tient à remercier ses nombreux partenaires pour leur appui dans le développement de À pied, à vélo, ville

Plus en détail

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Date : le 7 février 2005 Le transport scolaire Dans les politiques des commissions scolaires sur le transport scolaire, on établit une distance entre

Plus en détail

Circulation à vélo sur les campus universitaires. Quelques expériences canadiennes et américaines

Circulation à vélo sur les campus universitaires. Quelques expériences canadiennes et américaines Circulation à vélo sur les campus universitaires Quelques expériences canadiennes et américaines Octobre 2004 Introduction Au printemps 2004, en réponse au sommet de Montréal de 2002, la ville de Montréal

Plus en détail

École Saint-Pierre Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles Ville de Sainte-Thérèse

École Saint-Pierre Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles Ville de Sainte-Thérèse École Saint-Pierre Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles Ville de Sainte-Thérèse Avant-Propos Le présent document a été rédigé dans le cadre du programme À pied, à vélo, ville active visant

Plus en détail

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie.

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie. Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie 16 octobre 2013 Table des matières Contexte... 3 Mandat... 3 Format du forum... 4 Participation...

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Le cas de Montréal Marc Blanchet - Ville de Montréal Directeur direction des transports Préparé par : Service des infrastructures,

Plus en détail

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES.

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES. PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN octobre 2015 PRIORITÉS D ACTION Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES PLAn d Action Pour L AméLiorAtion de LA Sécurité En milieu urbain

Plus en détail

Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot

Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot GRAME Groupe de recherche appliquée en macroécologie WWW.GRAME.ORG Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot

Plus en détail

4. PLAN D INTERVENTION ET DE MISE EN ŒUVRE

4. PLAN D INTERVENTION ET DE MISE EN ŒUVRE 4. PLAN D INTERVENTION ET DE MISE EN ŒUVRE Le plan d intervention et de mise en œuvre ci-dessous est structuré selon cinq axes d intervention desquels découlent les orientations énumérées au chapitre précédent.

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DU RICHELIEU Point de service de Saint-Bruno. Saint-Bruno-de-Montarville Octobre 2012

CENTRE DE FORMATION DU RICHELIEU Point de service de Saint-Bruno. Saint-Bruno-de-Montarville Octobre 2012 CENTRE DE FORMATION DU RICHELIEU Point de service de Saint-Bruno Saint-Bruno-de-Montarville Octobre 2012 Rapport de visite Expertise des stationnements pour vélos Centre de formation du Richelieu Point

Plus en détail

PLAN DE DÉPLACEMENT. ÉCOLE de L Aquarelle

PLAN DE DÉPLACEMENT. ÉCOLE de L Aquarelle ÉCOLE de L Aquarelle PLAN DE DÉPLACEMENT Commission scolaire des Phares Dans le cadre de MON ÉCOLE À PIED, À VÉLO, Programme d animation et de mobilisation pour le transport actif des enfants du Québec,

Plus en détail

Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars

Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars Le Comité de travail sur l évaluation des études de circulation et de stationnement a

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A6a

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A6a SENS PROVINCE > PARIS Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A6a Juin 2015 Contact presse : Mission communication de la DiRIF Robin LEROY : 01 46 76 87 80 MINISTÈRE DE L

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Projet de Corridor cyclable à Québec Réflexion sur son prolongement dans le quartier Saint-Jean-Baptiste

Projet de Corridor cyclable à Québec Réflexion sur son prolongement dans le quartier Saint-Jean-Baptiste Projet de Corridor cyclable à Québec Réflexion sur son prolongement dans le quartier Saint-Jean-Baptiste Avant-propos Ce document est le fruit d une réflexion tenue au sein de l organisme Accès transports

Plus en détail

Le Plan de mobilité durable de la MRC de Roussillon

Le Plan de mobilité durable de la MRC de Roussillon Le Plan de mobilité durable de la de Roussillon Présenté par : Pierre Largy, directeur général Lyne Dansereau, directrice, Service de l aménagement du territoire Dans le cadre des Mercredis de l AMT 18

Plus en détail

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS PRÉSENTE Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE DU GRAND DÉFI PIERRE LAVOIE ÉDITION 2015 TABLE DES MATIÈRES Mission... 4 Contexte de l évènement... 4 Horaire... 5 La Course de nuit vendredi 8 mai...

Plus en détail

Propositions de Vélo Québec pour réhabiliter le Code de la sécurité routière en faveur de la mobilité durable. [Version condensée]

Propositions de Vélo Québec pour réhabiliter le Code de la sécurité routière en faveur de la mobilité durable. [Version condensée] Propositions de Vélo Québec pour réhabiliter le Code de la sécurité routière en faveur de la mobilité durable [Version condensée] 14 août 2014 NOTRE VISION : UNE CIRCULATION SÉCURITAIRE POUR TOUS Depuis

Plus en détail

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville P O L I T I Q U E Tournage cinématographique et publicitaire sur le territoire de la Ville de Blainville Politique adoptée en vertu d une résolution du Conseil municipal Numéro 2014-09-683 Préparée par

Plus en détail

L AMÉNAGEMENT DU VIEUX-PORT DE TROIS-RIVIÈRES : VERS UN PROJET INTÉGRÉ?

L AMÉNAGEMENT DU VIEUX-PORT DE TROIS-RIVIÈRES : VERS UN PROJET INTÉGRÉ? L AMÉNAGEMENT DU VIEUX-PORT DE TROIS-RIVIÈRES : VERS UN PROJET INTÉGRÉ? Vers un Cette recherche porte sur le réaménagement du Vieux- Port de Trois-Rivières à des fins récréatives, réalisé en 1988, et ses

Plus en détail

Fiche de lecture du milieu Secteur 8 Secteur Du Boisé

Fiche de lecture du milieu Secteur 8 Secteur Du Boisé Fiche de lecture du milieu Secteur 8 Secteur Du Boisé 21 mai 2015 2 741 habitants* Secteur 8 Secteur Du Boisé CONTEXTE 7 % de la population bouchervilloise* Densité de population de 17,7 hab./ha* Densité

Plus en détail

Projet de réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest. Mémoire. présenté dans le cadre de la démarche. Sainte-Catherine Ouest. s ouvre à vos idées

Projet de réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest. Mémoire. présenté dans le cadre de la démarche. Sainte-Catherine Ouest. s ouvre à vos idées Projet de réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest Mémoire présenté dans le cadre de la démarche Sainte-Catherine Ouest s ouvre à vos idées 21 octobre 2014 0 Conseil régional de l environnement de

Plus en détail

École de l Envolée Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles Ville de Blainville

École de l Envolée Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles Ville de Blainville École de l Envolée Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles Ville de Blainville Avant-Propos Le présent document a été rédigé dans le cadre du programme À pied, à vélo, ville active, programme

Plus en détail

COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS Compilation de statistiques et résultats de sondage

COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS Compilation de statistiques et résultats de sondage Vision Durable COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS de statistiques et résultats de sondage Dernière révision : Mars 2010 TABLE DES MATIÈRES Parc automobile du... 1 Distance pacourue pour

Plus en détail

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE Par définition, un éco-quartier est un milieu de vie, circonscrit dans un territoire donné, qui respecte et applique les principes du développement durable.

Plus en détail

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges ASSOCIATION DES TRANSPORTS DU CANADA Radars photographiques et surveillance aux feux rouges CATÉGORIE : INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE Au début des années 2000, le gouvernement du Québec avait envisagé

Plus en détail

ACSP Pré-conférence Toronto Mai 2014

ACSP Pré-conférence Toronto Mai 2014 ACSP Pré-conférence Toronto Mai 2014 Olivier Bellefleur, Julie Castonguay, François Gagnon et Louise St-Pierre Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé Émile Tremblay

Plus en détail

François CUILLANDRE Président de Brest métropole océane

François CUILLANDRE Président de Brest métropole océane Brest métropole océane se mobilise pour la promotion des déplacements sûrs et non polluants en proposant une alternative à l utilisation croissante de la voiture particulière, notamment sur les courts

Plus en détail

ÉCOLE SAINT-PAUL-APÔTRE Québec Commission scolaire de la Capitale

ÉCOLE SAINT-PAUL-APÔTRE Québec Commission scolaire de la Capitale PLAN DE DÉPLACEMENT ÉCOLE SAINT-PAUL-APÔTRE Québec Commission scolaire de la Capitale Dans le cadre de Mon école à pied, à vélo! Un programme d animation et de mobilisation pour le transport actif chez

Plus en détail

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action Septembre 2013 Famille Table des matières Mot du maire... 1 Mot de la conseillère responsable des questions familiales et des aînés... 1 Présentation

Plus en détail

Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur. Une démarche citoyenne

Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur. Une démarche citoyenne Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur Une démarche citoyenne Exemples de limites à la mobilité durable Constats en bref Caractéristiques de la population - Les 20-34 ans constituent la

Plus en détail

10 h à 10 h 10. Atelier méthodologique Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti

10 h à 10 h 10. Atelier méthodologique Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti Cette présentation a été effectuée le 25 novembre 2013, au cours de l'atelier méthodologique «Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti» dans le cadre des 17es Journées

Plus en détail

Plan d action et d intervention 2011-2013 à l égard des. personnes handicapées

Plan d action et d intervention 2011-2013 à l égard des. personnes handicapées Plan d action et d intervention 2011-2013 à l égard des personnes handicapées Table des matières Remerciements......................................... 3 Mot du maire...........................................

Plus en détail

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ÉCOLE DES BAYARDS

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ÉCOLE DES BAYARDS RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ÉCOLE DES BAYARDS Les élèves sont pris en charge au début des leçons par les enseignantes qui arrêtent leur surveillance aux heures de sortie de l école. En hiver, les portes du collège

Plus en détail

MON ÉCOLE À PIED, À VÉLO! Plan de déplacement

MON ÉCOLE À PIED, À VÉLO! Plan de déplacement MON ÉCOLE À PIED, À VÉLO! Plan de déplacement École des Brise-Vent Saint-Thomas-de-Joliette Étude complétée par Mathieu Martineau Juillet 2011 Partenaire régional de Vélo Québec TABLE DES MATIERES REMERCIEMENTS...

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL. Conseil d administration

PROCÈS-VERBAL. Conseil d administration PROCÈS-VERBAL Conseil d administration Procès-verbal de l assemblée régulière du conseil d administration du Conseil de quartier de Val-Bélair, tenue le 17 septembre 2014 à 19h30 au bureau administratif

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

Questionnaire d enquête. 1. Identification de l unité d établissement et répartition globale des travailleurs

Questionnaire d enquête. 1. Identification de l unité d établissement et répartition globale des travailleurs Questionnaire d enquête Envoyé après avis du conseil d entreprise (cocher uniquement l organe adéquat) du comité de concertation de la représentation syndicale I ou communication aux II donné le repris

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL

REGLEMENT DEPARTEMENTAL REGLEMENT DEPARTEMENTAL des Transports Scolaires Département de l Indre D.G.A/R.T.P.E. Service Départemental des Transports Hôtel du Département CS20639 36020 Châteauroux Cedex REGLEMENT DEPARTEMENTAL

Plus en détail

Soirée de consultation publique du mardi 12 janvier 2016

Soirée de consultation publique du mardi 12 janvier 2016 Soirée de consultation publique du mardi 12 janvier 2016 Axe 1 : transports collectifs et actifs Définition Les transports collectifs comprennent l ensemble des modes favorisant le déplacement de plusieurs

Plus en détail

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC Novembre 2014 UN BREF RAPPEL : Pourquoi ce sondage a été réalisé? Parce que l opinion du citoyen est importante. La Municipalité

Plus en détail

LYCEE FRANCAIS VICTOR HUGO. Manuel Sécupark. Le Schülerlotsen. Sécupark

LYCEE FRANCAIS VICTOR HUGO. Manuel Sécupark. Le Schülerlotsen. Sécupark Manuel Le Schülerlotsen Quelle est la fonction du Schülerlotsen? Leurs emplacement: Les Schülerlotsen se positionnent sur 4 points autour du lycée (voir graphique). 2 Lotsen (A & B) : devant les passages

Plus en détail

MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS

MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS MODELES DE QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LA MOBILITE DES ÉCOLIERS OUTIL PRATIQUE L Arene propose aux porteurs de projet de plan de déplacements d école deux modèles de questionnaire modifiables et reproductibles

Plus en détail

ÉCOLE SAINT-ALBERT-LE-GRAND Québec Commission scolaire de la Capitale

ÉCOLE SAINT-ALBERT-LE-GRAND Québec Commission scolaire de la Capitale PLAN DE DÉPLACEMENT ÉCOLE SAINT-ALBERT-LE-GRAND Québec Commission scolaire de la Capitale Dans le cadre de Mon école à pied, à vélo! Un programme d animation et de mobilisation pour le transport actif

Plus en détail

Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval

Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval Remerciements Vélo Québec et Sports Laval tiennent à remercier ses nombreux partenaires pour leur appui dans le développement de À pied, à vélo, ville

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Mesures et constats 2008/2009 Planification 2010/2017

Mesures et constats 2008/2009 Planification 2010/2017 Gestion des déplacements Vieux-Montréal Mesures et constats 2008/2009 Planification 2010/2017 Préparé par : Service des infrastructures, transport et environnement Direction des Transports Division du

Plus en détail

Réaménager des artères pour améliorer la mobilité des aînés: Le projet de réfection des rues Laurentien et Lachapelle

Réaménager des artères pour améliorer la mobilité des aînés: Le projet de réfection des rues Laurentien et Lachapelle Réaménager des artères pour améliorer la mobilité des aînés: Le projet de réfection des rues Laurentien et Lachapelle Présentation effectuée au Colloque à pieds, à vélo, des villes actives Des solutions

Plus en détail

RÈGLEMENT 278-13 RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT ET À LA CIRCULATION (RÈGLEMENT RM 399)

RÈGLEMENT 278-13 RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT ET À LA CIRCULATION (RÈGLEMENT RM 399) PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES LAURENTIDES MUNICIPALITÉ D HUBERDEAU RÈGLEMENT 278-13 RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT ET À LA CIRCULATION (RÈGLEMENT RM 399) CONSIDÉRANT QUE le conseil de la municipalité

Plus en détail

TRAFIC AUX ECHANGEURS

TRAFIC AUX ECHANGEURS TRAFIC AUX ECHANGEURS On constate sur les échangeurs de l A2 dont nous avons les données une grande variation du trafic supporté. A titre d exemple, l échangeur 21, véritable porte d entrée sud sur la

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

5.1 Responsabilités du Centre de traitement des demandes de localisation

5.1 Responsabilités du Centre de traitement des demandes de localisation 5 CARTOGRAPHIE 5.1 Responsabilités du Centre de traitement des demandes de localisation Le Centre de traitement des demandes de localisation exploite un système d information utilisant des bases de données

Plus en détail

École Saint-Joseph Commission scolaire des Laurentides Ville de Sainte-Adèle

École Saint-Joseph Commission scolaire des Laurentides Ville de Sainte-Adèle École Saint-Joseph Commission scolaire des Laurentides Ville de Sainte-Adèle Avant-Propos Le présent document a été rédigé dans le cadre du programme À pied, à vélo, ville active visant à favoriser les

Plus en détail

GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT

GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT PARTIE 1: Portrait général du colloque Écodéveloppement 1- Contexte, historique et présentation du colloque En février 2004, le Collège de Rosemont et

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL. Conseil d administration

PROCÈS-VERBAL. Conseil d administration PROCÈS-VERBAL Conseil d administration Procès-verbal de l assemblée ordinaire du conseil d administration du conseil de quartier de Val-Bélair tenue le 21 octobre 2015 à 19 h 30, au bureau administratif

Plus en détail

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES L UEL, en partenariat avec l Association d assurance accident et forte de la participation d acteurs nationaux, a lancé une nouvelle version de

Plus en détail

Cour Belfast. Construction des bâtiments se termine. Construction de la voie de guidage (rails) Construction de la voie de raccordement et du tunnel

Cour Belfast. Construction des bâtiments se termine. Construction de la voie de guidage (rails) Construction de la voie de raccordement et du tunnel Le projet de Ligne de la Confédération est la première étape du futur réseau de train léger d Ottawa. Ce réseau électrique de 12,5 kilomètres remplacera les autobus actuels alimentés au diesel et fournira

Plus en détail

Laurence B. Dubé supervisé par Pauline Wolff VÉLO, BOULOT, DODO STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT POUR LE VÉLO UTILITAIRE À MONTRÉAL

Laurence B. Dubé supervisé par Pauline Wolff VÉLO, BOULOT, DODO STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT POUR LE VÉLO UTILITAIRE À MONTRÉAL VÉLO, BOULOT, DODO STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT POUR LE VÉLO UTILITAIRE À MONTRÉAL Le vélo utilitaire à Montréal À Montréal, il est intéressant d observer que depuis une dizaine d années, le vélo est de

Plus en détail

Rapport de synthèse de la démarche de concertation sur la planification du site de l hippodrome et ses abords

Rapport de synthèse de la démarche de concertation sur la planification du site de l hippodrome et ses abords Rapport de synthèse de la démarche de concertation sur la planification du site de l hippodrome et ses abords Direction de l urbanisme Division de l aménagement et design urbain Avril 2014 Table des matières

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

Vers une ville VERS UNE VILLE INTELLIGENTE

Vers une ville VERS UNE VILLE INTELLIGENTE VERS UNE VILLE PLAN DE LA PRÉSENTATION Préambule Une infrastructure d avenir Des communications citoyennes 2.0 Des initiatives orientées citoyens Mot de la fin Qui sont les citoyens de Québec? 516 622

Plus en détail

Plan de déplacement scolaire

Plan de déplacement scolaire Plan de déplacement scolaire Arrondissement de Rivière- des- Prairies Pointe- aux- Trembles Écoles primaires des commissions scolaires de la Pointe- de- l Île et English- Montréal Printemps 2014 À pied,

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

Les clés de la réussite de Voyagez Futé Montréal, le centre de gestion des déplacements du centre-ville de Montréal

Les clés de la réussite de Voyagez Futé Montréal, le centre de gestion des déplacements du centre-ville de Montréal Présentation de Bernadette Brun, Directrice générale, Voyagez Futé Montréal Les clés de la réussite de Voyagez Futé Montréal, le centre de gestion des déplacements du centre-ville de Montréal Présentation

Plus en détail

ÉCOLE PRIMAIRE Saint-Eugène. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Ville de Trois-Rivières Mauricie Novembre 2012.

ÉCOLE PRIMAIRE Saint-Eugène. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Ville de Trois-Rivières Mauricie Novembre 2012. ÉCOLE PRIMAIRE Saint-Eugène Commission scolaire du Chemin-du-Roy Ville de Trois-Rivières Mauricie Novembre 2012. 1 Table des matières INTRODUCTION...3 RAPPORT DE VISITE POUR L INSTALLATION DE STATIONNEMENTS

Plus en détail

Secteur Ste-Rose. Commission scolaire de Laval Laval

Secteur Ste-Rose. Commission scolaire de Laval Laval Secteur Ste-Rose Commission scolaire de Laval Laval Remerciements Vélo Québec et Sports Laval tiennent à remercier ses nombreux partenaires pour leur appui dans le développement de À pied, à vélo, ville

Plus en détail

Démarche de co-construction Bilan phase 1

Démarche de co-construction Bilan phase 1 Démarche de Bilan phase 1 RAPPEL DE L OBJECTIF DE LA DÉMARCHE DE CO-CONSTRUCTION La Mine Canadian Malartic (MCM) reconnaît que ses activités génèrent des nuisances et qu elle doit poursuivre ses efforts

Plus en détail

Mobilité urbaine efficace et durable. Suzanne Lareau

Mobilité urbaine efficace et durable. Suzanne Lareau Mobilité urbaine efficace et durable Suzanne Lareau Brain storming Imaginez un moyen de déplacement, efficace sur de courtes distances (5 km), peu coûteux, qui ne pollue pas, ne fait pas de bruit et qui

Plus en détail

Conférence de presse. du 22 avril 2014

Conférence de presse. du 22 avril 2014 Conférence de presse du 22 avril 2014 Programme 1. Bilan des accidents de la route 2013 2. Lancement de la campagne de sensibilisation «Levez le pied!» 3. Présentation du guide «Passages pour piétons en

Plus en détail

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE Par tage de la route 6 6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE N oubliez pas que de nombreux usagers circulent dans nos rues et sur nos routes. Il incombe à chaque usager de tenir compte de la présence et des

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE -

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - - SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - 1. OBJECTIFS 1.1 Préciser les orientations de la Commission scolaire quant à la mise en place, à l organisation et au fonctionnement des services de garde en milieu

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse :

Dossier de presse Contact presse : Dossier de presse Contact presse : Corine Busson-Benhammou, responsable des relations presse Ville d Angers - Angers Loire Métropole Tél. : 02 41 05 40 33 - corine.busson-benhammou@ville.angers.fr 1 Sommaire

Plus en détail

ADEME/Energie-Cités Politiques de déplacement favorisant la marche à pied en ville 2002-2003

ADEME/Energie-Cités Politiques de déplacement favorisant la marche à pied en ville 2002-2003 La marche à pied en ville Freiburg im Breisgau (DE) Le développement des déplacements à pied est parfois un véritable objectif que se fixent certains responsables d autorités locales dans leur quête de

Plus en détail

CONSULTATION SUR LA RÉDUCTION DE LA DÉPENDANCE AUX ÉNERGIES FOSSILES DE MONTRÉAL

CONSULTATION SUR LA RÉDUCTION DE LA DÉPENDANCE AUX ÉNERGIES FOSSILES DE MONTRÉAL 1550, rue Metcalfe Bureau 1414 Montréal (Québec) H3A 1X6 Téléphone : (514) 872-3568 Télécopieur : (514) 872-2556 ocpm.qc.ca CONSULTATION SUR LA RÉDUCTION DE LA DÉPENDANCE AUX ÉNERGIES FOSSILES DE MONTRÉAL

Plus en détail

P l a n d e s t a t i o n n e m e n t s d e v é l o s

P l a n d e s t a t i o n n e m e n t s d e v é l o s P l a n d e s t a t i o n n e m e n t s d e v é l o s École secondaire D Iberville Commission scolaire de Rouyn-Noranda, Rouyn-Noranda Dans le cadre du projet À PIED, À VÉLO, VILLE ACTIVE Programme d animation

Plus en détail

Le Département de Loire-Atlantique, représenté par son Président, agissant en sa qualité d exécutif du Département.

Le Département de Loire-Atlantique, représenté par son Président, agissant en sa qualité d exécutif du Département. CONVENTION Relative à la mise en œuvre des actions de prévention spécialisée sur les territoires des villes de Nantes, Saint-Herblain et Rezé ENTRE Le Département de Loire-Atlantique, représenté par son

Plus en détail

Protocole d entente et code de conduite. Les documents à présenter à cette occasion sont les suivants

Protocole d entente et code de conduite. Les documents à présenter à cette occasion sont les suivants Ouverture de dossier Protocole d entente et code de conduite Trois (3) semaines avant le début du tournage, le directeur de production doit prendre rendez-vous avec le Bureau du cinéma et de la télévision

Plus en détail

Questions de l Office de consultation publique de Montréal

Questions de l Office de consultation publique de Montréal Questions de l Office de consultation publique de Montréal Circulation et stationnement 1- Les études de CIMA sur l impact du CHUM sur la circulation et les besoins de stationnements sont fondées sur la

Plus en détail

Consultation publique sur l industrie du taxi à Montréal

Consultation publique sur l industrie du taxi à Montréal Consultation publique sur l industrie du taxi à Montréal Commentaire de Vélo Québec présenté à la Commission du conseil municipal sur le transport, la gestion des infrastructures et l environnement de

Plus en détail

École Plateau Saint-Louis Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles Ville de Blainville

École Plateau Saint-Louis Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles Ville de Blainville École Plateau Saint-Louis Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles Ville de Blainville Avant-Propos Le présent document a été rédigé dans le cadre du programme À pied, à vélo, ville active,

Plus en détail

Education à la route. Et si, chacun respectait la loi!... COLLÈGE LE PARC DIJON. Classe de 6 ème 2

Education à la route. Et si, chacun respectait la loi!... COLLÈGE LE PARC DIJON. Classe de 6 ème 2 Education à la route Quelles solutions :... et si : de chez moi au collège... en sécurité - on augmentait le temps de traversèe des piètons... - on ajoutait des passages protègès... - la rue ètait en sens

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 413

RÈGLEMENT NUMÉRO 413 Page 1 MUNICIPALITÉ DE SHANNON MRC La Jacques-Cartier Province de Québec RÈGLEMENT NUMÉRO 413 RÈGLEMENT SUR LE STATIONNEMENT ET ABROGEANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 297 Règlement #413 adopté le 3 mai 2011 Règlement

Plus en détail

Mémoire de l Association locale de Projet Montréal dans Ville-Marie Montréal

Mémoire de l Association locale de Projet Montréal dans Ville-Marie Montréal Mémoire de l Association locale de Projet Montréal dans Ville-Marie Présenté dans le cadre de l élaboration du Plan local de déplacement de Ville-Marie Montréal Déposé le 7 octobre 2015 Aux consultations

Plus en détail

LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES. Offre de service Région de la Capitale-Nationale

LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES. Offre de service Région de la Capitale-Nationale LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES Offre de service Région de la Capitale-Nationale Septembre 2015 Sylvie Bernier, ambassadrice des saines habitudes de vie de Québec en Forme et présidente de la Table

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS VERSION JUIN 2014 COMPRENDRE SON QUARTIER et EXPLORER DES SOLUTIONS ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée à condition

Plus en détail

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009 ÎLOTS DE FRAÎCHEUR VERDISSEMENT EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE TRANSPORT ACTIF CHANGEMENTS CLIMATIQUES ÉNERGIE RENOUVELABLE APPAREILS ÉCOÉNERGÉTIQUES Le Plan de réduction des émissions de GES de la collectivité

Plus en détail

Pour une solution intégrée de transport collectif

Pour une solution intégrée de transport collectif Projet du Quartier Bonaventure Pour une solution intégrée de transport collectif Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal sur l avant-projet de réaménagement de l autoroute Bonaventure

Plus en détail

Le code de conduite doit être distribué à tous les membres de l équipe avant le début du tournage; le BCTM s attend à ce que tous s y conforment.

Le code de conduite doit être distribué à tous les membres de l équipe avant le début du tournage; le BCTM s attend à ce que tous s y conforment. GUIDE DE SUPPORT LOGISTIQUE MUNICIPAL POUR LES TOURNAGES CINÉMATOGRAPHIQUES ET TÉLÉVISUELS SUR LE DOMAINE PUBLIC 2 1. OUVERTURE DU DOSSIER : PROTOCOLE D ENTENTE ET CODE DE CONDUITE Trois (3) semaines avant

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

Daniel Garneau (conseiller-cadre à la Direction générale, Portneuf), Michel Delamarre, Guy Thibodeau

Daniel Garneau (conseiller-cadre à la Direction générale, Portneuf), Michel Delamarre, Guy Thibodeau INFO CIUSSS de la Capitale-Nationale Bulletin d information Dans ce numéro - Rencontres dans les régions de Charlevoix et Portneuf - Recrutement de cadres supérieurs. Bilan des travaux en cours - Budget

Plus en détail

CAMPAGNE DE FINANCEMENT 2011 25 ANS DE VISION, UN NOUVEAU REGART!

CAMPAGNE DE FINANCEMENT 2011 25 ANS DE VISION, UN NOUVEAU REGART! CAMPAGNE DE FINANCEMENT 2011 25 ANS DE VISION, UN NOUVEAU REGART! PROJET DE RELOCALISATION DE REGART, CENTRE D ARTISTES EN ART ACTUEL Regart, centre d'artistes en art actuel Courriel : regart @ qc. aira.

Plus en détail