Variantes du cycle à compression de vapeur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Variantes du cycle à compression de vapeur"

Transcription

1 Variantes du cycle à compression de vapeur Froid indirect : circuit à frigoporteur Cycle mono étagé et alimentation par regorgement Cycle bi-étagé en cascade

2 Froid direct et froid indirect Froid direct Le frigorigène est amené jusque sur le lieu d utilisation Avantages : meilleure efficacité Inconvénients : quantité de fluide frigorigène, impossible si fluide toxique et lieu public 99% des applications de petite puissance Froid indirect Le froid est transporté par un fluide intermédiaire : le «frigoporteur» Avantages : installation compacte, moins de fluide frigorigène, possibilité de «confiner» le fluide au local technique et donc d utiliser par exemple des fluides toxiques Inconvénients : efficacité diminuée Frigoporteur = eaux glycolées (monoéthylène glycol, polypropylène glycol), saumures 2/63 14:17

3 Froid indirect : circuit à frigoporteur Un tube distribue le frigoporteur pour tous les postes 3/63 14:17

4 Cycle mono-étagé et alimentation par regorgement /63 14:17

5 Cycle cascade deux étages Utilisation du froid à des températures très basses (-60 C) 5/63 14:17

6 Principaux composants des installations frigorifiques Echangeurs de chaleur Compresseur Composants divers

7 Echangeurs réfrigérateur Evaporateur roll bond Condenseur tubes fils 7/63 14:17

8 Echangeurs tubulaires Coaxial En serpentin Tube en tube Echangeurs pour l eau et pour des petites puissances 8/63 14:17

9 Echangeurs multitubulaires Moyenne puissance (>12 kw) Grand nombre de tubes : échangeurs compacts 9/63 14:17

10 Echangeurs à air : batteries à ailettes 10/63 14:17

11 Condenseurs évaporatifs AIR AIR FRIGORIGENE EAU EAU FRIGORIGENE EAU EAU CONDENSEUR A EFFET D EVAPORATION TOUR DE REFROIDISSEMENT D EAU 11/63 14:17

12 Dégivrage des évaporateurs L air ambiant contient de la vapeur d eau Cette vapeur d eau se solidifie au contact de la paroi à température négative => le givre Ce givre forme une couche isolante qui diminue l efficacité des échangeurs Il est ainsi nécessaire de dégivrer périodiquement les évaporateurs : Par soufflage d air chaud Par des résistances électriques chauffantes placées sur l évaporateur Par les gaz chauds (on utilise en général le gaz chaud au refoulement du compresseur) Par inversion de cycle (pour les machines frigorifiques pouvant également fonctionner en pompe à chaleur) 12/63 14:17

13 Echangeurs de chaleur Fluide externe Air sec, gaz Air et gaz humides Eau et liquide Evaporateurs Batteries à ailettes Batteries à ailettes Echangeurs multitubulaires Condenseurs Batterie à ailettes Condenseurs évaporatifs Echangeurs multitubulaires Echangeurs à plaque Echangeurs co-axiaux 13/63 14:17

14 Echangeurs à plaques Assemblage de plaques Le frigorigène passe dans une plaque sur deux Echangeur très compact, coefficients d échange élevés Démontable, peut être nettoyé 14/63 14:17

15 Echangeurs à surface raclée Pour des produits qui cristallisent Les lames raclent la paroi froide pour éviter l obstruction de l écoulement Ex : produits de type beurre, chocolat, crème glacée 15/63 14:17

16 Performances des échangeurs Coefficients d échange globaux U Type d échangeur Air convection naturelle Air convection forcée (ventilateurs) U (W/m²K) Ecart T Liquide convection naturelle Liquide convection forcée en tubes (pompes) Liquide convection forcée en plaques /63 14:17

17 Technologie des compresseurs (1/2) Ouverts Le moteur est séparé du compresseur Moteur Semi-hermétiques (hermétiques accessibles) Le moteur est indissociable du compresseur, mais l ensemble peut être ouvert Arbre moteur Partie compresseur Partie moteur Hermétiques Le moteur est indissociable du compresseur et l ensemble est enfermé dans une cloche hermétique Aspiration Cloche hermétique Refoulement 17/63 14:17

18 Technologie des compresseurs (2/2) Compresseurs à piston La compression s effectue par un mouvement alternatif d un piston dans une chambre (cylindre) Compresseurs à vis Le gaz est comprimé par réduction progressif du volume dans une vis d archimède Compresseurs scroll (à spirale) Le gaz suit un parcours en forme de spirale et est comprimé par réduction progressive du volume Vis Pistons Scroll Puissance 18/63 14:17

19 Compresseurs à piston : principe Le plus utilisé <0,5 kw à 300kW Taux de compression déterminé par les échangeurs Réduction de puissance possible si plusieurs cylindres Aspiration sortie évaporateur Basse pression Refoulement vers le condenseur Haute pression clapets Plage de vitesses limitée Flux discontinu du fluide (vibrations) Très sensible aux «coups de liquide» huile 19/63 14:17

20 Cylindrée d un compresseur à pistons Point mort haut C :course du piston Point mort bas Cylindree = πd 4 2 Cn c D : diamètre du piston C : course du piston n c : nombre de cylindres 20/63 14:17

21 Compresseurs à vis Installations de fortes puissances (30 à 800 kw) Flux continu du fluide (moins de vibrations) Rendement volumétrique excellent Dispositif de réduction de puissance Taux de compression interne fixe (existe aussi en variable) Bruyant Lubrification importante => appareillage (pompe à huile, récupérateurs, etc ) 21/63 14:17

22 Compresseurs scroll Faibles puissances : 1,5 à 25 kw Flux continu du fluide Pas de soupape, d espace mort Excellent rendement volumétrique Peu de vibrations, bruit faible Limités à de faibles débits Pas de système interne de réduction de puissance 22/63 14:17

23 Régulation par tout ou rien Régulation de la température d une chambre froide Fonctionnement compresseur Marche Arrêt du compresseur Arrêt Redémarrage du compresseur Température Temps Consigne Différentiel Temps 23/63 14:17

24 Centrale frigorifique Plusieurs compresseurs en parallèle : régulation de puissance 24/63 14:17

25 Régulation en cascade Centrale à 4 compresseurs Pression Tous les compresseurs en fonctionnement Démarrage Démarrage Compresseur 4 Démarrage Compresseur 1 Démarrage Arrêt Compresseur 2 Arrêt Compresseur 3 Arrêt Arrêt Tous les compresseurs à l'arrêt 25/63 14:17

26 Rendements d un compresseur Puissance théorique d un compresseur isentropique W & is η is Puissance de compression ηm Puissance mécanique sur l arbre du compresseur ηelec rendement isentropique rendement mécanique rendement électrique W & = η W& is i i m espace mort, irréversibilités c W & = η W& pertes mécaniques dans le compresseur et transmission m pertes électriques (effet Joule) Puissance électrique W & = η m elec W& elec 26/63 14:17

27 Composants divers Détendeurs Déshydrateurs Voyant de liquide Vannes Bouteilles de liquide

28 Détendeur Permet de passer de la haute à la basse pression On crée une perte de charge artificielle en faisant passer le fluide par un orifice étroit Son rôle lorsqu il est à ouverture variable est de contrôler le remplissage en liquide de l évaporateur 28/63 14:17

29 Détendeur thermostatique le bulbe contient un fluide en équilibre liquidegaz la pression dans le bulbe varie avec la température de la sortie d évaporateur bulbe détendeur évaporateur 29/63 14:17

30 Détendeur thermostatique L ouverture du détendeur dépend de la pression (~température) dans le bulbe P b T b Pb augmente si T b augmente k r x r xxxxxxxxx xxxxxxxxx xxx Pe BP x r diminue xxxxxxxxx k r x r Pe xxx BP le pointeau se déplace vers le bas Fluide HP Fluide HP 30/63 14:17

31 Principe du détendeur thermostatique Si la pression dans le bulbe est faible le pointeau remonte => le détendeur est fermé Si la pression dans le bulbe est élevée le pointeau descend => le détendeur est ouvert 6 > 6 >. > 2 > 2 >. H. A 2 A 2 A * = I I A F H A I I E. K A 0 = K J A F H A I I E 31/63 14:17

32 Déshydrateur Elimine les éventuelles traces d humidité Filtre les impuretés Photo Carly 32/63 14:17

33 Voyant de liquide Permet de visualiser l écoulement à la sortie du condenseur Placé après le déshydrateur => permet de détecter son colmatage Si l installation manque de frigorigène => bulles Photo Carly 33/63 14:17

34 Réservoir de liquide Rôle de réservoir de stockage Facilite l ouverture de l installation pour la maintenance 34/63 14:17

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles Compresseur croll Inverter Fluide Frigorigène R410a ycroll 20-30 ir EVO Pompes à chaleur réversibles De 20.0 à 34.0 kw De 20.0 à 35.0 kw 1 ycroll 20-30 ir EVO Les unités ycroll 20-30 ir EVO sont des pompes

Plus en détail

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING Guide du monteur Contenu Page Comment monter son installation?...3 Procédé...3 Planification...3 Positionnement des

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

Guide du monteur Thermostats

Guide du monteur Thermostats Refrigeration and Air Conditioning Controls Guide du monteur R E F R I G E R A T I O N A N D A I R C O N D I T I O N I N G Contenu Page Montage... 3 Thermostat KP avec sonde d ambiance... 4 Thermostat

Plus en détail

Le Casino de Montréal & les installations à multiples compresseurs

Le Casino de Montréal & les installations à multiples compresseurs 2014-12-02 Le Casino de Montréal & les installations à multiples compresseurs Luc Simard, ing. M.Sc Directeur de département, Réfrigération-Plomberie-Chauffage Refroidissement WSP Canada 2 Contenu de la

Plus en détail

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf:

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf: RECUPERATION D'ENERGIE I. PRINCIPE La réglementation sanitaire impose l introduction d un minimum d air neuf dans les locaux ce qui implique le rejet d air se trouvant proche des conditions de l ambiance

Plus en détail

SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005

SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005 SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005 1 / 13 SOMMAIRE CLASSIFICATION DES APPAREILS 3 TUYAUTERIE 4 ACCESSOIRES ET ROBINETTERIE 5 APPAREILS DE SEPARATION 6 COLONNES ET REACTEURS 7 ECHANGEURS DE CHALEUR 8 MANUTENTION

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir?

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir? COURS-RESSOURCES Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que Objectifs : / 1 A. Les besoins en eau chaude sanitaire La production d'eau chaude est consommatrice en énergie. Dans les pays occidentaux,

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Chauffe-eau thermodynamique Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Ballon de stockage ( 300 l) chaude M o d e c h a u f f a g e Q k T k Pompe à chaleur Effet utile Pompe à chaleur pour chauffer

Plus en détail

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7 Le livre bla nc d e la eàc mp po haleur SOMMAIRE PRESENTATION DU PRODUIT Présentation du produit...p. 1 AVANTAGES CONCURRENTIELS Tansfert d énergie p. 5 Une plage de fonctionnement tout terrain p. 5 Une

Plus en détail

Guide du monteur. Dépannage des installations 2 Dépannage des défauts

Guide du monteur. Dépannage des installations 2 Dépannage des défauts Guide du monteur Guide du monteur Dépannage des installations 2 Dépannage des défauts Mai 1999 RZ.0Z.H1.04 Guide du monteur Dépannage des installations 2 Dépannage des défauts Dépannage des installations

Plus en détail

Le séchage des ateliers :

Le séchage des ateliers : Le séchage des ateliers : Quelles technologies et quels coûts énergétiques? Jacques GUILPART- MF Conseil j. guilpart@mfconseil.fr 06 43 44 66 28 www.mfconseil.fr Adam TCHAÏKOWSKI, Dessica a.tchaikowski@dessica.fr

Plus en détail

Systèmes R-22 : à quels fluides frigorigènes les convertir? Serge FRANÇOIS*

Systèmes R-22 : à quels fluides frigorigènes les convertir? Serge FRANÇOIS* TE HNIQUE Systèmes R-22 : à quels fluides frigorigènes les convertir? Serge FRANÇOIS* Le R-22, fluide frigorigène de type HCFC, sera interdit dans les installations neuves dès 2010. Dans l'existant, les

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

Pompes à chaleur Refroidir et chauffer par l énergie naturelle

Pompes à chaleur Refroidir et chauffer par l énergie naturelle Pompes à chaleur 2/3 Pompes à chaleur Refroidir et chauffer par l énergie naturelle Cette brochure vous renseigne sur l un des modes de chauffage les plus porteurs d avenir et les plus écologiques : les

Plus en détail

L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère

L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère LE CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère LES PERFORMANCES DE TANÉO C EST L ASSURANCE : > DE 75 % D ÉNERGIE GRATUITE > D UN FONCTIONNEMENT

Plus en détail

REPÈRE DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L UTILISATION DES FLUIDES FRIGORIGÈNES ATTESTATION D APTITUDE

REPÈRE DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L UTILISATION DES FLUIDES FRIGORIGÈNES ATTESTATION D APTITUDE REPÈRE DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L UTILISATION DES FLUIDES FRIGORIGÈNES ATTESTATION D APTITUDE 1 SOMMAIRE 1)- CHAMP DE L ÉTUDE 2)- EVOLUTION DE LA LEGISLATION 3) CATEGORIES D ATTESTATIONS

Plus en détail

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Fiche technique Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Table des matières Page Introduction... 3 Caractéristiques techniques... 3 AVTA pour fluides neutres...

Plus en détail

PROFESSIONNEL AN AIRWELL GROUP COMPANY

PROFESSIONNEL AN AIRWELL GROUP COMPANY PAC HT CHAUFFAGE PRODUCTION ECS POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPÉRATURE PRODUCTION EAU CHAUDE SANITAIRE PROFESSIONNEL AN AIRWELL GROUP COMPANY PAC HT/ECS Pompes à Chaleur Haute Température et production d Eau

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

AQUASNAP TOUT INTÉGRÉ RIEN À AJOUTER 30RY/30RYH REFROIDISSEURS DE LIQUIDE / POMPES À CHALEUR GAINABLES

AQUASNAP TOUT INTÉGRÉ RIEN À AJOUTER 30RY/30RYH REFROIDISSEURS DE LIQUIDE / POMPES À CHALEUR GAINABLES AQUASNAP TM REFROIDISSEURS DE LIQUIDE / POMPES À CHALEUR GAINABLES 30RY/30RYH TOUT INTÉGRÉ RIEN À AJOUTER S INTÉGRER SANS ÊTRE VU UN VÉRITABLE CONCEPT URBAIN INVISIBLE! Invisible, inaudible, discret, l

Plus en détail

PLANS DE MAINTENANCE DU COMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15

PLANS DE MAINTENANCE DU COMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15 PLANS DE MAINTENANE DU OMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15 Sami Bellalah 29 1- Présentation de la machine : Pour générer l air comprimé on fait appel à des compresseurs qui portent l air à la pression

Plus en détail

HRC 15% 23% haute température 70 C AUER 1892-2012. - 120 ans d innovations. Le chauffage garanti même par grands froids! www.auer.fr.

HRC 15% 23% haute température 70 C AUER 1892-2012. - 120 ans d innovations. Le chauffage garanti même par grands froids! www.auer.fr. AUER 1892-2012 1892-2012 - 120 ans d innovations www.auer.fr 70 HRC modulante haute température 70 C é néficiez 15% de Le chauffage garanti même par grands froids! ou que t d e tr a énéficiez va u x 23%

Plus en détail

Pompes à chaleur pour la préparation d eau chaude sanitaire EUROPA

Pompes à chaleur pour la préparation d eau chaude sanitaire EUROPA HEAT PUMP Systems Pompes à chaleur pour la préparation d eau chaude sanitaire EUROPA Le champion du monde De l eau chaude à moindre coût à tout moment? C est désormais possible grâce aux solutions techniques

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION

NOTICE D INSTALLATION BALLON THERMODYNAMIQUE MONOBLOC EAU CHAUDE SANITAIRE NOTICE D INSTALLATION Lisez attentivement la notice d installation avant le montage de l appareil www.airtradecentre.com SOMMAIRE A. REMARQUES IMPORTANTES...

Plus en détail

Economiser sur les groupes de froid

Economiser sur les groupes de froid Economiser sur les groupes de froid Mise à jour le 24/07/2009 La conservation de denrées alimentaires requiert une production de froid importante et constante, ce qui demande une grande quantité d énergie.

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

Thermostate, Type KP. Fiche technique MAKING MODERN LIVING POSSIBLE

Thermostate, Type KP. Fiche technique MAKING MODERN LIVING POSSIBLE MAKING MODERN LIVING POSSIBLE Fiche technique Thermostate, Type KP Les thermostats de type KP sont des commutateurs électriques unipolaires dont le fonctionnement est lié à la température (SPDT). Un thermostat

Plus en détail

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Olivier Palardy - Chambre d Agriculture de Vendée Sources: Ferme Expérimentale de Derval Institut de l élevage Deux gros consommateurs!!! Répartition

Plus en détail

Eau chaude Eau glacée

Eau chaude Eau glacée Chauffage de Grands Volumes Aérothermes Eau chaude Eau glacée AZN AZN-X Carrosserie Inox AZN Aérotherme EAU CHAUDE AZN AZN-X inox Avantages Caractéristiques Carrosserie laquée ou inox Installation en hauteur

Plus en détail

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs 1. Bases 1.1. Fonctionnement du chauffe-eau à pompe à chaleur (CEPAC) Comme son nom l indique, un chauffe-eau pompe à chaleur

Plus en détail

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune :

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune : 1 L injection à rampe commune : 1.Mise en situation : 2. Définition : - On entend par système «common rail», un système d injection Diesel dont les injecteurs sont alimentés par une rampe commune et pilotés

Plus en détail

CONCEPTION - MISE EN SERVICE - MAINTENANCE - DÉPANNAGE

CONCEPTION - MISE EN SERVICE - MAINTENANCE - DÉPANNAGE u n i v e r s a l c o m f o r t CONCEPTION - MISE EN SERVICE - MAINTENANCE - DÉPANNAGE Climatisation Réfrigération Géothermie Aérothermie Traitement de l air Gestion des régulations N 07.94 B Le Centre

Plus en détail

Géothermie CIAT : Ageo et Ageo caleo. Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient Ageo. une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur

Géothermie CIAT : Ageo et Ageo caleo. Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient Ageo. une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur 16 pompes à chaleur de 7 à 36 Géothermie CIAT : Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient et caleo une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur Nouveau design Haute température pour la rénovation

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

Fluide Frigorigène R407C HRW. de 5.8 à 38.1kW. Pompes à chaleur sur boucle d'eau Modèles 019 à 120. de 5.3 à 30.0kW

Fluide Frigorigène R407C HRW. de 5.8 à 38.1kW. Pompes à chaleur sur boucle d'eau Modèles 019 à 120. de 5.3 à 30.0kW Fluide Frigorigène R407C HRW Pompes à chaleur sur boucle d'eau Modèles 019 à 1 de 5.8 à 38.1kW de 5.3 à.0kw Description des appareils 4 tailles de carrosserie avec compacité optimale, 10 modèles avec

Plus en détail

Opteon XP40. Manuel de conversion pour systèmes fixes. Conversion des systèmes chargés en R-404A/R-507 au fluide frigorigène. Opteon XP40 (R-449A)

Opteon XP40. Manuel de conversion pour systèmes fixes. Conversion des systèmes chargés en R-404A/R-507 au fluide frigorigène. Opteon XP40 (R-449A) Opteon XP40 Manuel de conversion pour systèmes fixes Conversion des systèmes chargés en R-404A/R-507 au fluide frigorigène Opteon XP40 (R-449A) Opteon XP40 2 Sommaire Introduction...4 Informations de sécurité

Plus en détail

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Introduction Introduction Sources d EnR Issues du soleil : biomasse solaire thermique et photovoltaïque éolien hydraulique Issues de la chaleur

Plus en détail

Caractéristiques techniques INVERTER 9 SF INVERTER 9 HP INVERTER 12 SF INVERTER 12 HP

Caractéristiques techniques INVERTER 9 SF INVERTER 9 HP INVERTER 12 SF INVERTER 12 HP - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES - UNICO INVERTER - Caractéristiques techniques INVERTER 9 SF INVERTER 9 HP INVERTER 12 SF INVERTER 12 HP Capacité de refroidissement (1) (min/moyen/max) kw 1.4/2.3/2.7 1.4/2.3/2.7

Plus en détail

SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE

SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE Notre partenaire constructeur Créez votre configuration technique en ligne et recevez automatiquement votre devis! SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE Configuration

Plus en détail

REFROIDISSEMENT VÉHICULE UN CONDENSÉ DE CONNAIS SANCES POUR LES GARAGES

REFROIDISSEMENT VÉHICULE UN CONDENSÉ DE CONNAIS SANCES POUR LES GARAGES REFROIDISSEMENT VÉHICULE UN CONDENSÉ DE CONNAIS SANCES POUR LES GARAGES Qu est-ce que le Thermo Management? Le Thermo Management inclut la température moteur optimale dans tous les états de fonctionnement

Plus en détail

www.almig.de Turbocompresseurs Débit volumique : 25 350 m 3 /min DYNAMIC

www.almig.de Turbocompresseurs Débit volumique : 25 350 m 3 /min DYNAMIC www.almig.de Turbocompresseurs Débit volumique : 25 350 m 3 /min DYNAMIC 2 INTELLIGENTE DRUCKLUFT MADE IN GERMANY ALMiG Kompressoren GmbH est un nom associé à une technologie de haut de gamme en matière

Plus en détail

Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 eau. La solution compacte & économique

Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 eau. La solution compacte & économique Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 eau La solution compacte & économique Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 Eau Easitemp définit un nouveau standard pour les thermorégulateurs. Un concept innovant,

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE POUR L EQUIPEMENT DES CHAUFFERIES ET DES SOUS STATIONS

VOTRE PARTENAIRE POUR L EQUIPEMENT DES CHAUFFERIES ET DES SOUS STATIONS VOTRE PARTENAIRE POUR L EQUIPEMENT DES CHAUFFERIES ET DES SOUS STATIONS Réchauffage de l eau d un circuit de chauffage Chaudières gaz à condensation PRESTIGAZ Chaudières gaz basse température EFFIGAZ Echangeurs

Plus en détail

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE CONFERENCE DERBI 1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE 1er SYSTEME SOLAIRE COMBINE La climatisation Le chauffage L eau chaude sanitaire HISTORIQUE Fin 2003 : Lancement du projet Début 2005 : 1er prototype opérationnel

Plus en détail

Les pompes à chaleur

Les pompes à chaleur Les pompes à chaleur 1 Qu est-ce qu une pompe à chaleur? Æ Une pompe à chaleur (PAC) est une machine destinée à assurer le chauffage d un espace ou d eau chaude sanitaire à partir d une source de chaleur

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

Chauffe-eau thermodynamique. Un gain de temps important et la garantie d un bon fonctionnement

Chauffe-eau thermodynamique. Un gain de temps important et la garantie d un bon fonctionnement Nouvelles énergies Pompe à chaleur PRECY Chauffe-eau thermodynamique Un gain de temps important et la garantie d un bon fonctionnement Un système conçu pour faciliter la vie de l installateur! TOUS NOS

Plus en détail

FORMATIONS. IDC PRO FORMATION 2012 Page 1 CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT

FORMATIONS. IDC PRO FORMATION 2012 Page 1 CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT 2012 FORMATIONS CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT Z.A du Libraire 24100 BERGERAC Tél. : 05 53 73 32 57 / Fax : 05 53 22 77 89 www.idcpro.fr Numéro RCS : 453 989 626 - SARL A CAPITAL DE 8000 EUROS - N TVA intracommunautaire

Plus en détail

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante Juillet 2011/White paper par Christophe Borlein membre de l AFF et de l IIF-IIR Make the most of your energy Sommaire Avant-propos

Plus en détail

BASE / MAINTENANCE DE LA CLIMATISATION

BASE / MAINTENANCE DE LA CLIMATISATION DIAGNOSTIC Boîte de vitesses CLIMATISATION automatiques Juillet 2011 AT6 BASE / MAINTENANCE DE LA CLIMATISATION Réf : P12204_F 1 Suivi des modifications Date Page Objet de la modification 2 FORMATION TECHNIQUE

Plus en détail

Enveloppe performante

Enveloppe performante Enveloppe performante Quelle approche pour le chauffagiste? Quel type de producteur de chaleur choisir? SANYDRO MAINTENANCE Enveloppe performante - quelle attitude 1 Structure exposé : 1/ Rappel : le surdimensionnement

Plus en détail

Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006

Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006 Ingénierie Véhicule Direction de la Recherche Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006 Robert YU, Gérard OLIVIER, Pascal ARCHER Sommaire! 1 Introduction!

Plus en détail

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires Infos pratiques Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique La production d eau chaude instantanée concerne principalement les chaudières murales à gaz. Lors d un

Plus en détail

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT Fiche commerciale Pompes à chaleur Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010 bi-bloc MT INNOVATION 2010 Communiqué de presse Arcoa Nouvelle gamme de pompes à chaleur bi-bloc Des

Plus en détail

La terre comme source de chaleur: des solutions fiables.

La terre comme source de chaleur: des solutions fiables. ÉNERGIES RENOUVELABLES La terre comme source de chaleur: des solutions fiables. Pompes À chaleur SAUMURE eau pompes à chaleur eau eau Source d énergie inépuisable et efficace Rendement élevé et constant

Plus en détail

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE L ORIGINE C est dans les pays où il fait froid que l on sait mieux qu ailleurs produire et conserver la chaleur. Depuis plus de vingt ans

Plus en détail

INSTRUCTION DE MONTAGE

INSTRUCTION DE MONTAGE Société Nouvelle De Climatisation 274, chemin des Agriés 31860 LABARTHE SUR LEZE Tél. : 05 34 480 480 - Fax : 05 34 480 481 AUTAN HD UNITE MONOBLOC DE TOIT Code SNDC VOIR TABLEAU PAGE 2 Ce document est

Plus en détail

Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie

Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie Chapitre 5 Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie 5.1 Bilan d énergie 5.1.1 Énergie totale d un système fermé L énergie totale E T d un système thermodynamique fermé de masse

Plus en détail

de l eau chaude pour toute l a famille, disponible à tout moment. Pompe à chaleur pour la production d Eau Chaude Sanitaire pompes á chaleur

de l eau chaude pour toute l a famille, disponible à tout moment. Pompe à chaleur pour la production d Eau Chaude Sanitaire pompes á chaleur de l eau chaude pour toute l a famille, disponible à tout moment. Pompe à chaleur pour la production d Eau Chaude Sanitaire pompes á chaleur Eau chaude et confort à votre portée! La meilleure façon de

Plus en détail

Auré. AuréaSystème. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire AUTO-VIDANGEABLE et ANTI-SURCHAUFFE

Auré. AuréaSystème. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire AUTO-VIDANGEABLE et ANTI-SURCHAUFFE Les solutions solaires pour l Eau Chaude Sanitaire ou le Chauffage ficie z d'u Auréa n it Crédpôt d'imn la loi deueur Béné Solar Keymark N 011-7S841 F Chauffe-Eau Solaire selo s en vig ce finan Système

Plus en détail

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies Pompe à chaleur Air-Eau Confort et économies Le système de chauffage réversible de l avenir! Un pas en avant pour réduire les émissions de CO₂. L augmentation des émissions de CO₂ et autres gaz à effet

Plus en détail

Traitement d air humide

Traitement d air humide Nos priorités en location Traitement d air humide Sélection du matériel Performants et fiables pour l industrie, le tertiaire et les particuliers, HDAS vous propose une large gamme de déshydrateurs et

Plus en détail

DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS

DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS Volet sur mesure - Nouveau bâtiment ÉnerCible Volume 1, numéro 1 Mars 2012 Liste des documents à transmettre Afin que nous puissions effectuer l analyse technique

Plus en détail

Member of the Danfoss Group

Member of the Danfoss Group La Géothermie au sens propre Member of the Danfoss Group Une énergie moderne utilisée depuis plusieurs millénaires Parmi les énergies renouvelables, la géothermie est l une des plus utilisée depuis l origine

Plus en détail

Super chauffage. MFZ-KJ / MUFZ-KJ L énergie est notre avenir, économisons-la!

Super chauffage. MFZ-KJ / MUFZ-KJ L énergie est notre avenir, économisons-la! Console Hyper Heating Super chauffage 1 MFZ-KJ / MUFZ-KJ L énergie est notre avenir, économisons-la! 1 Performance énergétique La pompe à chaleur Air/Air MFZ-KJ est constituée d un groupe extérieur et

Plus en détail

Instructions de montage. pour compresseurs Copeland Scroll

Instructions de montage. pour compresseurs Copeland Scroll Instructions de montage pour compresseurs Copeland Scroll Instructions de sécurité pour compresseurs Copeland Il est impératif de lire ces instructions de sécurité jusqu au bout avant toute installation

Plus en détail

Énergie - Matériel Thermique

Énergie - Matériel Thermique Énergie - Matériel Thermique Énergie...p. 119 à 121 Échangeurs de chaleur...p. 122 Exploitation des fours et des chaudières...p. 123 à 124 Eaux de réfrigération et froid industriel...p. 125 Énergie EMT

Plus en détail

Outillage d atelier. Consommables

Outillage d atelier. Consommables Outillage d atelier Consommables Equiper son atelier pour la climatisation Détection de fuite par rayon UV Coffret Lampe ultraviolet sans fil Ref : 420A58 Kit de détection de fuites air conditionné véhicule.

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation 300028223-001-03

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation 300028223-001-03 FR Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL Notice d utilisation 300028223-001-03 Sommaire 1 Consignes de sécurité et recommandations...4 1.1 Consignes de sécurité...4 1.2 Recommandations...4

Plus en détail

Electrique / eau chaude. Discret. Rideaux d air ventilation seule. Simple - intelligent. Confortable - innovant

Electrique / eau chaude. Discret. Rideaux d air ventilation seule. Simple - intelligent. Confortable - innovant PW/PE en applique Electrique / eau chaude Esthétique soignée Commande intégrée ou à distance Barrière thermique de 1 m, 1,5 m et 2 m Confort intérieur ou appoint chauffage Hauteur de montage 2 à 3,5 m

Plus en détail

Multisplit premium Duo / DC Inverter

Multisplit premium Duo / DC Inverter Fiche technique YAZE2-18 Multisplit premium Duo / DC Inverter Solutions uniques FLEXY MATCH options de contrôle avancé YAZE2-18 compatible avec HJD SXE CNE dlf dls [ DONNéES TECHNIQUES ] Unité extérieure

Plus en détail

2 Trucs et Astuces 2

2 Trucs et Astuces 2 Trucs et Astuces 2 2 Le chauffe-eau solaire 1.Les capteurs 2.Les circuits solaires 3.Le circuit sanitaire 4.Les systèmes d appoint 5.Fiches synthèse 6.Bon à savoir Trucs et Astuces 3 1 Les capteurs Trucs

Plus en détail

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur»

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» Comment récupérer des calories sur un Data Center présentation de J-Louis PERROT le 06/02/2014 Le Centre de Calcul de l IN2P3 du CNRS Le CC IN2P3 est un prestataire

Plus en détail

Automobile & Mécanique agricole. Sources CNIDEP, IBGE

Automobile & Mécanique agricole. Sources CNIDEP, IBGE Automobile & Mécanique agricole Sources CNIDEP, IBGE I. Etapes de la fabrication (ou du service) et procédés utilisés L essentiel de l activité d une carrosserie consiste à réparer puis à remettre en peinture

Plus en détail

pmpasbl CALCUL DE LA CONSOMMATION DE CHAUFFAGE, D EAU CHAUDE S A N I T A I R E E T A U X I L I A I R E S E N E N E R G I E P R I M A I R E

pmpasbl CALCUL DE LA CONSOMMATION DE CHAUFFAGE, D EAU CHAUDE S A N I T A I R E E T A U X I L I A I R E S E N E N E R G I E P R I M A I R E ANNEXE AU VADE MECUM RESIDENTIEL 2009 (VM consolidé 2011) CALCUL DE LA CONSOMMATION DE CHAUFFAGE, D EAU CHAUDE S A N I T A I R E E T A U X I L I A I R E S E N E N E R G I E P R I M A I R E pmpasbl Page

Plus en détail

Plans API pour Garnitures Mécaniques

Plans API pour Garnitures Mécaniques Plans API pour Garnitures Mécaniques Garnitures Simples plans 01, 02, 11, 13, 14, 21, 23, 31, 32, 41 Garnitures Duales plans 52, 53A, 53B, 53C, 54 Garnitures avec Quench plans 62, 65 Garnitures Gaz plans

Plus en détail

www.almig.de COMPRESSEURS À VIS SANS HUILE Débit : 16,53 88,75 m 3 /min

www.almig.de COMPRESSEURS À VIS SANS HUILE Débit : 16,53 88,75 m 3 /min www.almig.de COMPRESSEURS À VIS SANS HUILE Débit : 16,53 88,75 m 3 /min 2 INTELLIGENTE DRUCKLUFT MADE IN GERMANY ALMiG Kompressoren GmbH est un nom associé à une technologie de haut de gamme en matière

Plus en détail

Sécheurs par adsorption à régénération par chaleur

Sécheurs par adsorption à régénération par chaleur Sécheurs par adsorption à régénération par chaleur Des Systèmes Complets Innovants Pourquoi l air comprimé sec et propre est-il important? Dans la majorité des industries, l air comprimé est un fluide

Plus en détail

Comment économiser de l électricité dans le bloc traite?

Comment économiser de l électricité dans le bloc traite? Comment économiser de l électricité dans le bloc traite? La consommation électrique du bloc traite représente 20 % en moyenne de la consommation énergétique totale d une exploitation laitière. Le tank

Plus en détail

T.I.P.E. Optimisation d un. moteur

T.I.P.E. Optimisation d un. moteur LEPLOMB Romain Année universitaire 2004-2005 LE ROI Gautier VERNIER Marine Groupe Sup B, C, D Professeur accompagnateur : M. Guerrier T.I.P.E Optimisation d un moteur 1 1. Présentation du fonctionnement

Plus en détail

Daikin. Altherma. Basse température. Pompe à chaleur Air / Eau. Nouvelle génération. La sélection naturelle 5,04* COP

Daikin. Altherma. Basse température. Pompe à chaleur Air / Eau. Nouvelle génération. La sélection naturelle 5,04* COP Pompe à chaleur Air / Eau Daikin Altherma Basse température Nouvelle génération La sélection naturelle * ERLQ004 / EHVH004, certifiée NF PAC conditions 7 C ext, 35 C température sortie d eau. COP 5,04*

Plus en détail

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02 FR Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02 Sommaire 1 Introduction...4 1.1 Symboles utilisés...4 1.1.1 Symboles utilisés dans la notice...4 1.1.2

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail

Theta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe

Theta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe heta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe Un module pour la production de l ECS et du chauffage central Echangeur à plaques avec circulateur ECS primaire, une vanne trois voies,

Plus en détail

Article de la Chambre d Agriculture de la Gironde Bilan thermique et énergétique d une cave : comment raisonner l investissement en cave

Article de la Chambre d Agriculture de la Gironde Bilan thermique et énergétique d une cave : comment raisonner l investissement en cave Page : 1/7 1. INTRODUCTION Depuis plusieurs années maintenant, la maîtrise des températures de vinification est devenue un outil incontournable pour produire des vins de qualité, permettant au vinificateur

Plus en détail

Faire le bon choix : Quelles chaudières, Quelle solution d évacuation des produits de combustion?

Faire le bon choix : Quelles chaudières, Quelle solution d évacuation des produits de combustion? Yoan Gué Vianney Bucher Faire le bon choix : Quelles chaudières, Quelle solution d évacuation des produits de combustion? Collectif individualisé Chaufferie gaz condensation Chaufferie fioul condensation

Plus en détail

produits de climatisation york Refroidisseurs de liquide et systèmes de traitement d air

produits de climatisation york Refroidisseurs de liquide et systèmes de traitement d air produits de climatisation york Refroidisseurs de liquide et systèmes de traitement d air En couverture... Les lignes de cette forme proviennent de la silhouette du bâtiment ultra moderne du Biodome de

Plus en détail

CONTROLE : EFFICACITE D'UN CIRCUIT DE CLIMATISATION

CONTROLE : EFFICACITE D'UN CIRCUIT DE CLIMATISATION Outillage EXXOTest Outillage VALEO Exxoclim N OPR : 9776.EA Clim test 2 : 4372-T. Mode d emploie : Voir notice constructeur Mode d emploie : Voir notice constructeur E5AP2N4D E5AP2N5D 404 Procédure de

Plus en détail

Questions avant intervention pour dépannage Enomatic

Questions avant intervention pour dépannage Enomatic Questions avant intervention pour dépannage Enomatic 1 La machine de fonctionne pas - absence de voyant lumineux? Contrôler que la fiche de la machine soit en place dans une prise 220V Fusible de la prise

Plus en détail

GUIDE DES PRODUITS Process industriels

GUIDE DES PRODUITS Process industriels GUIDE DES PRODUITS Process industriels Cooling your industry, optimising your process. Cooling, conditioning, purifying. Cooling, conditioning, purifying. Une entreprise sur des bases solides Fondée il

Plus en détail

Dossier de maintenance

Dossier de maintenance Les climatiseurs Fujitsu figurent dans l annuaire Eurovent des produits certifiés Gamme Bisplit Inverter Fujitsu Dossier de Maintenance Bisplit Inverter Fujitsu Dossier de Maintenance Bisplit Inverter

Plus en détail

COMPRESSEURS DENTAIRES

COMPRESSEURS DENTAIRES FRANCE COMPRESSEURS DENTAIRES TECHNOLOGIE SILENCIEUSE MGF NOS SERVICES, NOS ENGAGEMENTS - Les pièces détachées sont disponibles sur stock dans notre site localisé en Saône-et-Loire. Envoi express en h

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12. 1406-TIS T Session 2014

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12. 1406-TIS T Session 2014 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12 1 Synoptique de principe Chaufferie 8 7 5 2 6 3 4 Durée : 4h Coefficient : 3 Page 2 / 12 Plan d implantation Conduits de ventilation et de chauffage. Durée

Plus en détail

Manuel d installation et de maintenance

Manuel d installation et de maintenance Manuel d installation et de maintenance REFROIDISSEURS DE LIQUIDE A CONDENSATION A AIR Providing indoor climate comfort CHILLER_AC-IOM-0105-F TABLE DES MATIÈRES REFROIDISSEURS DE LIQUIDE À CONDENSATION

Plus en détail