Dossier N 1 : Réhabilitation de 30 logements à Port Neuf Bâtiment PN 29 (15 logements de type 3, 10 de type 4 et 5 de type 5) Maître d ouvrage :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier N 1 : Réhabilitation de 30 logements à Port Neuf Bâtiment PN 29 (15 logements de type 3, 10 de type 4 et 5 de type 5) Maître d ouvrage :"

Transcription

1 Dossier N 1 : Réhabilitation de 30 logements à Port Neuf Bâtiment PN 29 (15 logements de type 3, 10 de type 4 et 5 de type 5) Maître d ouvrage : Office Public HLM de l Agglomération de la Rochelle Localisation de l opération : Boulevard Aristide Rondeau - Port Neuf La Rochelle (17) 7

2 Dossier n 3 : Construction d un ensemble locatifs «Les Edens de Royan» Maître d ouvrage : Eden Promotion Localisation de l opération : Rue du Colvert Royan 9

3 Dossier n 4 : Construction d un ensemble locatifs «Les Terrasses d Iberville» Maître d ouvrage : Mallié & Associés Localisation de l opération : Quartier de la Pallice La Rochelle Description de l opération : 10

4 Dossier N 10 : MIGNALOUX BEAUVOIR Construction de 12 logements et réhabilitation de 2 logements PC déposé le 16/02/12 Maître d ouvrage : LOGIPARC Localisation de l opération : Route de la Gare MIGNALOUX BEAUVOIR 12

5 Dossier N 06 : La Mérigotte Construction d'un bâtiment résidentiel neuf. Maître d ouvrage : SCI BMT Localisation de l opération : ZAC de la Mérigotte POITIERS 11

6 Dossier : Projet n 7 - Autonomie solaire en réhabilitation tertiaire Maître d ouvrage : INNOVERT Localisation de l opération : Puymoyen Zone artisanale Brandeaux (16) 14

7 Dossier N 14 : Réhabilitation du bloc de restauration du groupe scolaire Cezanne - Renoir Maître d ouvrage : Ville d Angoulême Localisation de l opération : Rue Charles Péguy Angoulême (16) Description de l opération 16

8 Dossier N 15 : Réhabilitation du pôle services publics Le Treuil Mureau Maître d ouvrage : Commune de Puyrolland Localisation de l opération : PUYROLLAND (17) 17

9

10 Dossier N 11 : MAISON DU BATIMENT Rénovation du bâtiment existant. Maître d ouvrage : SCI MAISON DU BATIMENT Localisation de l opération : 26 rue Salvador Allende POITIERS Description : La «maison du bâtiment» est un bâtiment construit en 1972 sur 3 niveaux avec une superficie de 3200 m²shon. Ce bâtiment, hébergeant la médecine du travail, la Fédération Française du Bâtiment (régionale et départementale) et quelques structures périphériques à la FFB. Il n a fait l objet d aucune rénovation énergétique de puis sa construction; il présente une consommation annuelle de 149 kwhep/m²(shon). Le maître d ouvrage souhaite réhabiliter ce bâtiment pour répondre aux normes incendie et accessibilité handicapés tout en améliorant le confort des occupants ; la volonté étant de proposer une réhabilitation exemplaire d un point de vue thermique sans bouleverser l architecture contemporaine affirmée par l Architecte Monge. La réhabilitation énergétique doit outre permettre une réduction significative des consommations d énergie mais également assurer un confort d hiver et d été des occupant par une conception passive. Un des objectifs de la Maison du Bâtiment est de démontrer qu il est préférable de réhabiliter l immeuble plutôt qu engager une déconstruction / construction. Compte tenu de son positionnement, une communication auprès des sections professionnelles du bâtiment sera assurée et une présentation auprès de la filière formation dans le secteur bâtiment kwh/m² (RT existant %) 15

11 Dossier N 12 : Construction d un Centre Médico -Psychologique (CMP) Maître d ouvrage : Centre Hospitalier de Niort Localisation de l opération : Parthenay (79) Cep = kwh ep/ m² de SHON (réduction de 70,16% / Cep ref RT 2005 avec un Ubat : 0,341 W/ C. m² (- 45% Ubat ref RT 2005),. Le bâtiment bénéficie d une bonne orientation, une isolation renforcée, un travail sur la perméabilité à l air, une récupération d énergie sur l air extrait, une chaudière aux granulés de bois, d un éclairage performant avec des outils de gestion adaptés. Le bâtiment à énergie positive est obtenu par une maîtrise globale de l ensemble des consommations et par la présence de la chaudière aux granulés et d une installation photovoltaïque. : ,00 TTC soit 2062 TTC / m² de SHON 20

12 Dossier N 23 : SCI HELIOS SCI PERROCHE PC déposé le 30/04/2011 Maîtres d ouvrages : SCI HELIOS SCI PERROCHE Localisation de l opération : 2 Rue de la Goelette POITIERS 22

13 Dossier N 25 : LES GENETS Construction d un groupe scolaire. PC déposé le 26/10/2011 Maître d ouvrage : Commune de VALDIVIENNE Localisation de l opération : Les Genets VALDIVIENNE La commune de Valdivienne, étalée sur 4 bourgs, souhaite regrouper les écoles existantes et vieillissantes sur un même site par la construction d un groupe scolaire en fédérant ses habitants autour d un projet commun. Ce groupe scolaire, d une superficie de 2810 m² de Shon accueillera 11 classes (4 en maternelle et 7 en élémentaire), un service de restauration scolaire et un service de garderie périscolaire. Il sera construit sur un site en dehors des zones urbanisées. Le maître d ouvrage a engagé un processus de certification HQE et de labellisation BBC Effinergie sur son projet, il est accompagné par une AMO HQE depuis la définition du programme. Une concertation a été réalisé par la mise en place d un comité de pilotage composé d élus, d enseignants, de parents d élèves, de 2 cantinières, d une personne de l entretien et d un responsable d accueil périscolaire 23

14 Dossier N 22 : Pôle Santé Saint Varent Tertiaire Neuf Maître d ouvrage : Communauté de Communes du Saint Varentais Localisation de l opération : Rue de la gendarmerie SAINT VARENT 21

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95)

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) RT 2012 : Outil majeur de l application du Grenelle pour le secteur du Bâtiment But : Limiter les consommations énergétique des bâtiments neuf. La RT 2012 impose

Plus en détail

Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015

Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015 Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015 Retours d expériences sur des opérations exemplaires en logements

Plus en détail

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 P a s c a l e M a e s Labels d efficacité énergétique HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 Le label français BBC-Effinergie groupes

Plus en détail

Collectif Effinergie. Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Yann DERVYN Directeur PARIS - 2 OCTOBRE 2013 - AUDITORIUM LE MONDE

Collectif Effinergie. Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Yann DERVYN Directeur PARIS - 2 OCTOBRE 2013 - AUDITORIUM LE MONDE Collectif Effinergie Yann DERVYN Directeur Dynamique territoriale de l efficacité énergétique Un enjeu environnemental et Enjeux économique dans le secteur du bâtiment Une absence de définition de la basse

Plus en détail

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC Les grands principes de la RT2012 - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC CERQUAL Direction des Etudes et Recherches Septembre Octobre 2011 1 Les textes et le calendrier

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015

Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015 Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015 Retours d expériences sur des opérations exemplaires en logements

Plus en détail

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Les Bâtiments Basse Consommation Energétique Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Ph BONNE Responsable Département Energie RT 2000 RT 2005 RT 2012 2020 Historique de la réglementation

Plus en détail

Réhabilitation Durable Session 4

Réhabilitation Durable Session 4 Réhabilitation Durable Session 4 Basse consommation d énergie et Faible émission de gaz à effet de serre Dossier de Pré-candidature I. PIECES CONSTITUTIVES DU DOSSIER DE PRE-CANDIDATURE I.1) Le dossier

Plus en détail

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois?

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 : Pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois techniquement? La performance

Plus en détail

LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE

LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE 2 COLLOQUE EFFECACITE ENERGETIQUE SEINE AVAL 17 MAI 2011 LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE Maitrise d ouvrage: LES MUREAUX 78 - SEM 92 LE PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN L ENVIRONNEMENT ET LES AMENAGEMENTS

Plus en détail

ANNEXE A LA DELIBERATION N 1

ANNEXE A LA DELIBERATION N 1 22/06/12 11:06:00 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 12-360 ANNEXE A LA DELIBERATION N 1 Etat récapitulatif 4 22/06/12 11:06:00 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 5 CP 12-360 ANNEXE A LA DELIBERATION

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

Visuels de références

Visuels de références Visuels de références ENERCOBAT SARL Siège: 640 route du Martelet 74300 Châtillon sur Cluses 04 50 96 02 14 Centre Technique : 3 rue du pré Bénévix 74300 Cluses 04 50 34 79 48 / 06 33 33 44 49 www.enercobat.com

Plus en détail

Les indices d une révolution

Les indices d une révolution RT 2012 Les indices d une révolution ÉRIC FeLICE [1] La RT 2012, en rendant obligatoire la conception bioclimatique des bâtiments, bouleverse les règles de construction. Le recours aux énergies renouvelables

Plus en détail

Bilan énergétique ECS effet joule avec pompe à chaleur (COP=4) Bâtiment neuf

Bilan énergétique ECS effet joule avec pompe à chaleur (COP=4) Bâtiment neuf Bilan énergétique ECS effet joule avec pompe à chaleur (COP=4) Surface utile : SHON : 241 m 2 274 m 2 Consommations annuelles : Les consommations ont été estimées à l aide des méthodes Th-CE 2005 et Th-CE-Ex.

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

Equipement. Couverture du bassin extérieur par une structure gonflable Chatillon. Groupe scolaire et bâtiment d extension Paris 20 ème

Equipement. Couverture du bassin extérieur par une structure gonflable Chatillon. Groupe scolaire et bâtiment d extension Paris 20 ème Couverture du bassin extérieur par une structure gonflable Chatillon Groupe scolaire et bâtiment d extension Paris 20 ème Eglise Saint- Thomas Vaulx-en-Velin Centre d'accueil thérapeutique rue de Thionville

Plus en détail

Référentiels et labels pour le logement existant

Référentiels et labels pour le logement existant La réglementation sur l existant Les labels dans l habitat existant Le label BBC EFFINERGIE La certification CERQUAL Patrimoine Environnement Un exemple d opération labélisée BBC Rénovation Référentiel

Plus en détail

P.1... P.2... P.3... P.4... P.5... P.6... P.7... P.8... P.9... P.10... P.11...

P.1... P.2... P.3... P.4... P.5... P.6... P.7... P.8... P.9... P.10... P.11... AMO Logements P.1... P.2... P.3... P.4... P.5... P.6... P.7... P.8... P.9... P.10... P.11... 30 Logements Montbonnot (38) SDH 38 (PRIVE) Construction 80 logements à St OUEN (93), SEQUANO Aménagement (PRIVE)

Plus en détail

lagord Les Jardins du Moulin

lagord Les Jardins du Moulin (*) lagord Les Jardins du Moulin Un nouvel horizon aux portes de La Rochelle * BBC : Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC - effinergie, Bâtiment Basse Consommation auprès de l organisme

Plus en détail

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions 15 septembre 2011 à LIMOGES - ESTER TECHNOPOLE Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation Réglementation thermique RT 2012 Présentation générale g centrée sur les bâtiments à usage d habitation 18 janvier 2010 Sommaire - La RT 2012 1. Contexte et généralités 2. Une nouvelle surface : la SHON

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION

DEMANDE DE SUBVENTION Aide régiona onale aux 1000 premiers ers logements à énergie passi ssive et à énergie positi sitive «effinergie+» et «BEPOS effinergiefinergie» DEMANDE DE SUBVENTION 7 Pièces à retourner à : Maison de

Plus en détail

LES AIDES LOCALES. Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE

LES AIDES LOCALES. Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE LES AIDES LOCALES Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE Région Poitou- Charentes Aide directe pour la construction ou l achat d un logement neuf à énergie

Plus en détail

Top départ pour la RT 2012!

Top départ pour la RT 2012! Top départ pour la RT 2012! La poursuite du Grenelle de L'Environnement dans sa volonté de pérenniser la dynamique impulsée par les "bâtiments basse consommation" : De tous les secteurs économiques, celui

Plus en détail

Présentation du nouveau référentiel bureau du Grand Lyon. Atelier de l ALE 29 novembre 2012

Présentation du nouveau référentiel bureau du Grand Lyon. Atelier de l ALE 29 novembre 2012 Présentation du nouveau référentiel bureau du Grand Lyon Atelier de l ALE 29 novembre 2012 Le référentiel bureau du Grand Lyon: genèse 2005 : Premières réflexions sur le référentiel bureaux 2006 : Décision

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

Sorbonne Immo RICS : L immobilier durable : combien ça coûte? Combien ça rapporte? : QUELQUES REPERES

Sorbonne Immo RICS : L immobilier durable : combien ça coûte? Combien ça rapporte? : QUELQUES REPERES 23 juin 2010 2007 Début de la concertation Août 2009 Loi Grenelle I Eté 2010? Loi Grenelle II 2011/2013 RT 2012 / BBC 2012 Annexe environnementale 2020 BEPOS BBC BEPOS BREEAM CEE CPE DPE HQE HPE LEED bâtiment

Plus en détail

Projets et réalisations BEPOS. Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013

Projets et réalisations BEPOS. Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013 Projets et réalisations BEPOS Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013 PRÉSENTATION DE 3 OPÉRATIONS NEUF NEUF RENO - Maisons individuelles VILLAVENIR (6 maisons) - Immeuble collectif LE GRAND CARCOUET ( 30

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UN ECO-IMMEUBLE de 38 logements ZAC des Maisons Neuves à Villeurbanne (69100)

CONSTRUCTION D'UN ECO-IMMEUBLE de 38 logements ZAC des Maisons Neuves à Villeurbanne (69100) CONSTRUCTION D'UN ECO-IMMEUBLE de 38 logements ZAC des Maisons Neuves à Villeurbanne (69100) Coopérative HLM : Rhône Saône Habitat (24 logements en accession sociale sécurisée) Coopérative d'habitants

Plus en détail

POSTE IMMO. "La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation" - mardi 23 avril 2013 1

POSTE IMMO. La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation - mardi 23 avril 2013 1 POSTE IMMO "La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation" - mardi 23 avril 2013 1 Poste Immo, partenaire de la dynamique du Groupe La Poste Une filiale à 100% du Groupe La Poste

Plus en détail

Labellisation de bâtiments mixtes

Labellisation de bâtiments mixtes Labellisation de bâtiments mixtes Brève technique effinergie La certification et la labellisation BBC-Effinergie et BBC-Effinergie Rénovation des extensions de bâtiments et des bâtiments ayant plusieurs

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance FéVRIER 2012 A Nouvelle règlementation thermique RT2012, ce qu il faut retenir 1. RT, les dates d application en fonction des dates de dépôt de PC Quelle règlementation thermique respecter? Le tableau

Plus en détail

L EVOLUTION DES MARCHES DE LA CONSTRUCTION ADUS

L EVOLUTION DES MARCHES DE LA CONSTRUCTION ADUS L EVOLUTION DES MARCHES DE LA CONSTRUCTION ADUS Une volonté politique régionale Mise en place d un Fond Régional d Aide à la Maitrise de l Energie et de l Environnement : le Fonds FRAMEE. Objectif : Promouvoir

Plus en détail

LE DOMAINE DE TRÉBO à Trappes Centre (78)

LE DOMAINE DE TRÉBO à Trappes Centre (78) LE DOMAINE DE TRÉBO à Trappes Centre (78) Découvrez un cœur de ville où il fait bon devenir propriétaire! (1) * Voir au dos de la plaquette. (1) Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 21 novembre 2012)

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 21 novembre 2012) 1. Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie (Validées par le CA du 21 novembre 2012) Les présentes Règles Techniques établies par l association

Plus en détail

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ PIXEL PUBLIé PAR BNP PARIBAS REAL ESTATE 28 FEBRUARY 14 Type de projet : Construction Neuve Type de bâtiment : Immeuble de bureaux Année

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

Siège social de l OPAC l Quels moyens pour une certification HQE?

Siège social de l OPAC l Quels moyens pour une certification HQE? Réseau d Echanges Techniques de l ADEME Les labels énergie et environnement dans le bâtiment Jeudi 13 décembre 2012 Siège social de l OPAC l de l Oisel Quels moyens pour une certification HQE? Gabriel

Plus en détail

FICHES REGLEMENTAIRES

FICHES REGLEMENTAIRES Conseil & Etudes CODE : FR7 FICHES REGLEMENTAIRES RT 2012 Décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des constructions. Thème associé

Plus en détail

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Fédération Française des Tuiles et Briques 17, rue Letellier 75015 PARIS A l'attention de Hervé Pétard Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Indice 04 Dossier : n 13E496 Chargé

Plus en détail

Le plan local d'urbanisme (PLU) de la commune de Bagnolet a été approuvé par délibération du Conseil Municipal le 10 février 2011.

Le plan local d'urbanisme (PLU) de la commune de Bagnolet a été approuvé par délibération du Conseil Municipal le 10 février 2011. 1 INTRODUCTION Le plan local d'urbanisme (PLU) de la commune de Bagnolet a été approuvé par délibération du Conseil Municipal le 10 février 2011. Cadre juridique de la modification simplifiée: La présente

Plus en détail

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA Suivi d une crèche à Redon Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA 22 Avril 2014 Sommaire Présentation de l opération Le chantier et l instrumentation Résultats Consommations brutes et recalculées Confort

Plus en détail

Exemple d application d climat territorial. PCT de la ville de Nanterre

Exemple d application d climat territorial. PCT de la ville de Nanterre Exemple d application d d un d plan climat territorial PCT de la ville de Nanterre Sommaire le PCT: pourquoi et comment Présentation du PCT Axe 1 : La ville dans ses domaines de compétences Axe 2 : La

Plus en détail

SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SESSION 2011

SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SESSION 2011 SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SESSION 2011 SPECIALITE : INGENIERIE, GESTION TECNHIQUE ET ARCHITECTURE OPTION : CONSTRUCTION

Plus en détail

Séance 1 Deuxième partie UN SYSTEME SECTORIEL QUI A SES PARTICULARITES SANS POUR AUTANT ETRE A PART

Séance 1 Deuxième partie UN SYSTEME SECTORIEL QUI A SES PARTICULARITES SANS POUR AUTANT ETRE A PART Séance 1 Deuxième partie UN SYSTEME SECTORIEL QUI A SES PARTICULARITES SANS POUR AUTANT ETRE A PART page 1/26 Ouvrage de base du cours - lire chapitre 3: «Une activité qui a de fortes particularités sans

Plus en détail

R & D, études et bâtiments démonstrateurs en vue de l objectif «Facteur 4»

R & D, études et bâtiments démonstrateurs en vue de l objectif «Facteur 4» Conférence Internationale DERBI 2007 31 mai - 2 juin 2007 Perpignan Efficience énergétique : bonnes pratiques et innovations R & D, études et bâtiments démonstrateurs en vue de l objectif «Facteur 4» Pierre

Plus en détail

un point sur la rt 2012

un point sur la rt 2012 un point sur la rt 2012 www.sepalumic.com LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À TRAVERS LE TEMPS La performance énergétique des bâtiments est une question essentielle qui n a cessé d évoluer depuis 1974! En effet,

Plus en détail

Diagnostic de Performance énergétique

Diagnostic de Performance énergétique Diagnostic de Performance énergétique Le diagnostic de performance énergétique (DPE) renseigne sur la performance énergétique d'un logement ou d'un bâtiment, en évaluant sa consommation d'énergie et son

Plus en détail

RT 2012 : un après... Où en sommes nous?

RT 2012 : un après... Où en sommes nous? RT 2012 : un après... Où en sommes nous? Narbonne 28 novembre 2013 Carcassonne - 3 décembre 2013 www.developpement-durable.gouv.fr Sommaire RT 2012 : rappels réglementaires Les clefs de la réussite d'une

Plus en détail

Synthèse des orientations. RT2012 Synthèse des orientations

Synthèse des orientations. RT2012 Synthèse des orientations Synthèse des orientations Sommaire Introduction Quelques définitions Les principes généraux Les exigences de moyens Les modalités d application La pathologie émergente Conclusion Sommaire Introduction

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS)

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Les économies d énergie dans le bâtiment sont aujourd hui une priorité : comme nous l avons vu, les secteurs résidentiel et tertiaire représentent 44% de la consommation

Plus en détail

Amélioration Thermique de l Habitat Existant A.L.E. de l agglomération lyonnaise 17 Janvier 2007 - Lyon. Cabinet d Architecture JAURE.

Amélioration Thermique de l Habitat Existant A.L.E. de l agglomération lyonnaise 17 Janvier 2007 - Lyon. Cabinet d Architecture JAURE. Amélioration Thermique de l Habitat Existant A.L.E. de l agglomération lyonnaise 17 Janvier 2007 - Lyon Cabinet d Architecture JAURE.S et ArchiMEDES Batiment à Faible Consommation Energétique Projet Innovant

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement APPEL A PROJETS Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014 Règlement L appel à projets «Utilisation dynamique des énergies renouvelables dans le bâtiment»

Plus en détail

Référentiel Millésime 2014

Référentiel Millésime 2014 Référentiel Millésime 2014 synthèse Patrimoine copropriété & Environnement Patrimoine Copropriété Profil Rénovation Énergétique Ré NOUVEAU Certifications destinées aux immeubles en copropriété INTRODUCTION

Plus en détail

Les Métiers du Plâtre et de l'isolation

Les Métiers du Plâtre et de l'isolation Dossier de presse Les Métiers du Plâtre et de l'isolation (UMPI FFB - Union professionnelle de la Fédération Française du Bâtiment) des métiers qui évoluent Sommaire face au défi énergétique et aux exigences

Plus en détail

Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment?

Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment? Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment? bâtiments publics : pourquoi? Enjeux planétaires de lutte contre le changement climatique Programme Européen sur le Changement

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

ANNEXE A LA DELIBERATION N 1

ANNEXE A LA DELIBERATION N 1 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 13-319 ANNEXE A LA DELIBERATION N 1 Etat récapitulatif 14/03/13 12:03:00 4 CP 13-319 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 5 CP 13-319 ANNEXE A LA DELIBERATION N 2 Fiches

Plus en détail

Réalisation de 40 logements collectifs - EuroNantes Gare Ilot 8A2

Réalisation de 40 logements collectifs - EuroNantes Gare Ilot 8A2 Conseil et Expertise Environnementaux Perspective à hauteur d'homme depuis la rue du Pré Gauchet et de la rue Marcel Paul - Source : GDV Réalisation de 40 logements collectifs - EuroNantes Gare Ilot 8A2

Plus en détail

Contribuer à Solvabiliser les ménages modestes par la réduction des dépenses en énergie dans le logement

Contribuer à Solvabiliser les ménages modestes par la réduction des dépenses en énergie dans le logement Contribuer à Solvabiliser les ménages modestes par la réduction des dépenses en énergie dans le logement Permettre la réduction des besoins énergétiques des logements grâce à des constructions performantes

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

énergétique La rénovation des bâtiments existants Matinale de l Energie 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1

énergétique La rénovation des bâtiments existants Matinale de l Energie 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1 Matinale de l Energie La rénovation énergétique des bâtiments existants 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1 Introduction Le contexte économique et écologique o Hausse inexorable des prix

Plus en détail

Conférence Habitat à basse consommation d énergie. 15 mai 2009 MEYRARGUES

Conférence Habitat à basse consommation d énergie. 15 mai 2009 MEYRARGUES Conférence Habitat à basse consommation d énergie 15 mai 2009 MEYRARGUES A chaque période ses priorités. Rappel des faits La demande faite au monde de la construction au XXème siècle a été de construire

Plus en détail

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique 10 avril 2013 ROGER Marie-Christine Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation de la construction DGALN/DHUP/QC Le contexte

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement APPEL A PROJETS Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014 Règlement L appel à projets «Utilisation dynamique des énergies renouvelables dans le bâtiment»

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2012 et 2013

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2012 et 2013 APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2012 et 2013 L appel à projets pluriannuel s inscrit dans le cadre du PRELUDDE 2 (Programme REgional de

Plus en détail

ENTRETIEN ET SECURITE. Batigère Ressources - Développement & Patrimoine

ENTRETIEN ET SECURITE. Batigère Ressources - Développement & Patrimoine ENTRETIEN ET SECURITE Batigère Ressources - Développement & Patrimoine 9ESH 1 Coop d HLM 70 000 logements, 1 350 collaborateurs Batigère Ressources - Développement & Patrimoine 1 Batigère Ressources -

Plus en détail

Classe 4 18 septembre 2008. Certification Qualitel - Millésime 2008. Jean François Redt - Emmanuel Peillex

Classe 4 18 septembre 2008. Certification Qualitel - Millésime 2008. Jean François Redt - Emmanuel Peillex Classe 4 18 septembre 2008 Certification Qualitel - Millésime 2008 Jean François Redt - Emmanuel Peillex Les marques de qualité Certification Qualitel (qualité, confort et maîtrise des charges) NEUF Certification

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

Zones de développement à commercialiser

Zones de développement à commercialiser Zones de développement à commercialiser Secteur 1 : une nouvelle dynamique en entrée de Ville. Les Quartiers Est de la Ville de Montauban connaissent depuis 2004 une réelle transformation aboutissant à

Plus en détail

CHATOU. Côté Lacs. Résidentielle par nature

CHATOU. Côté Lacs. Résidentielle par nature * CHATOU Côté Lacs Résidentielle par nature * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Les bords de Seine L'Église

Plus en détail

locaux d ERDF à Mont-de-Marsan à Mont-de-Marsan DOSSIER DE PRESSE POSE DE LA 1ère PIERRE Le jeudi 23 octobre 2014

locaux d ERDF à Mont-de-Marsan à Mont-de-Marsan DOSSIER DE PRESSE POSE DE LA 1ère PIERRE Le jeudi 23 octobre 2014 Réalisation Pose de la du 1ère Site pierre d exploitation des nouveaux ERDF locaux d ERDF à Mont-de-Marsan à Mont-de-Marsan DOSSIER DE PRESSE POSE DE LA 1ère PIERRE Le jeudi 23 octobre 2014 invest Contact

Plus en détail

S T LUCE SUR LOIRE Le Carré des Ateliers

S T LUCE SUR LOIRE Le Carré des Ateliers S T LUCE SUR LOIRE Le Carré des Ateliers En toute intimité * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, Bâtiment Basse Consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Place de l

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 La réglementation thermique 2012 réunion régionale de l'association des Ingénieurs Hospitaliers de France Centre Hospitalier Esquirol à Limoges 8 avril 2011 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Cost-effective Low-energy Advanced Sustainable Solutions www.class1.dk Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Le rapport complet est disponible

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION Maison BBC EFFINERGIE SAINT MARTIN DU MONT

DOSSIER DE PRESENTATION Maison BBC EFFINERGIE SAINT MARTIN DU MONT C DOSSIER DE PRESENTATION Maison BBC EFFINERGIE SAINT MARTIN DU MONT SOMMAIRE I. DESCRIPTIF SOMMAIRE DE LA MAISON... 3 II. COUT DE CONSTRUCTION D UNE MAISON BBC... 5 III. AVANTAGE FISCAL POUR LA CONSTRUCTION

Plus en détail

Vence, cité d art et d azur

Vence, cité d art et d azur Vence, cité d art et d azur La beauté du site, la lumière incomparable qui illumine les pierres et les toits de la ville ont inspiré les plus grands peintres : Matisse, Dufy, Dubuffet, Soutine On y retrouve

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 TECHNIQUE CONSTRUCTION PARIS ILE-DE-FRANCE 15 novembre 2010 Réglementation Thermique 2012 Ce qu il faut retenir La nouvelle réglementation thermique RT 2012 s appliquera à partir de la fin de l année 2011.

Plus en détail

Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012

Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012 Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012 4 rue Voltaire, 38000 Grenoble 04 76 00 19 09 www.alec-grenoble.org Postulat Volonté des organismes sociaux

Plus en détail

Résidence de Tourisme. Paris la Défense. Colombes

Résidence de Tourisme. Paris la Défense. Colombes Résidence de Tourisme Paris la Défense Colombes SITUATION DE LA RÉSIDENCE+ Au pied du tramway, à quelques minutes de la Défense, à 12 minutes de la gare Saint-Lazare et 20 minutes des Champs-Elysées. LA

Plus en détail

DAMMARIE-LÈS-LYS. Rêve de Castille. Propriétaire?... un privilège enfin réalisable!

DAMMARIE-LÈS-LYS. Rêve de Castille. Propriétaire?... un privilège enfin réalisable! * DAMMARIE-LÈS-LYS Rêve de Castille Propriétaire?... un privilège enfin réalisable! * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Forte de son expérience dans le domaine de la. construction passive, l association La Maison. Passive France lance cette année le premier salon

Forte de son expérience dans le domaine de la. construction passive, l association La Maison. Passive France lance cette année le premier salon Passi bat Le salon national du bâtiment passif 1Édition e Parc Floral de Paris - 9 & 10 décembre 2010 9h - 18h Conférences Exposants La Maison Passive France Forte de son expérience dans le domaine de

Plus en détail

Le patrimoine immobilier et la politique de Développement Durable au Département du Nord

Le patrimoine immobilier et la politique de Développement Durable au Département du Nord SOMMAIRE Le patrimoine immobilier et la politique de Développement Durable au Département du Nord La démarche HQE et les toitures végétalisées Présentation de projets réalisés en plantations extensives

Plus en détail

1 er Contrat de Performance Energétique en logement social. Présentation des résultats 14 novembre 2013

1 er Contrat de Performance Energétique en logement social. Présentation des résultats 14 novembre 2013 1 er Contrat de Performance Energétique en logement social Présentation des résultats 14 novembre 2013 Introduction Daniel BIARD Président du Comité Exécutif Pourquoi un CPE? François GUIDOT, Directeur

Plus en détail

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Sommaire 1. ANALYSE DES RECHERCHES... 2 2. RECOMMANDATIONS...11 2.1. ELEMENTS DETERMINANTS...11 2.2. SELECTION DE MOTS CLES...11 Page 2 sur

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique RT 2012 Une nouvelle étape vers l efficience énergétique Introduction - Sommaire Rappels historiques Dates d applications Conditions d applications Les évolutions Les exigences minimales Le calcul thermique

Plus en détail

LISTE DES PROJETS 2004-2008

LISTE DES PROJETS 2004-2008 LISTE DES PROJETS 2004-2008 01- LOGEMENTS 01.1- LOGEMENTS COLLECTIFS > «RENOVATION ET SURELEVATION D UN IMMEUBLE DE LOGEMENTS COLLECTIFS» CHAUSSEE NAPOLEON, HUY (Province de Liège) Rénovation des communs

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

FICHES PROGRAMMES BUREAUX (1) Lots attribués dans le secteur Saussure

FICHES PROGRAMMES BUREAUX (1) Lots attribués dans le secteur Saussure FICHES PROGRAMMES BUREAUX (1) Lots attribués dans le secteur Saussure Fiche technique Aménageur ESPACES FERROVIAIRES AMENAGEMENT Opérateur SCI PEREIRE CARDINET (composée de SODEARIF et SNEF) Maître d œuvre

Plus en détail

Bâtiments performants - Bâtiment Basse Consommation BBC Dans l existant www.prioriterre.org

Bâtiments performants - Bâtiment Basse Consommation BBC Dans l existant www.prioriterre.org Bâtiments performants - Bâtiment Basse Consommation BBC Dans l existant www.prioriterre.org Mise à jour le 22/11/2010 La consommation d'énergie liée à l utilisation et à l exploitation des bâtiments représente

Plus en détail

Références ÖkoFEN. Collectivités Tertiaire. www.okofen.fr

Références ÖkoFEN. Collectivités Tertiaire. www.okofen.fr Références ÖkoFEN Collectivités Tertiaire www.okofen.fr Immeuble Woopa Carré de Soie (69) Bureaux et logements 96 kw - 3 PELLEMATIC PLUS en cascade (condensation) Date de mise en service : 2011 Localisation

Plus en détail