Hƒ - SOCIÉTÉS ET CULTURES DE L EUROPE MÉDIÉVALE (XI ème -XIII ème SIÈCLES)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Hƒ - SOCIÉTÉS ET CULTURES DE L EUROPE MÉDIÉVALE (XI ème -XIII ème SIÈCLES)"

Transcription

1 Hƒ - SOCIÉTÉS ET CULTURES DE L EUROPE MÉDIÉVALE (XI ème -XIII ème SIÈCLES) Introduction Doc. 2 page 83 : «La chrétienté, un territoire en expansion» À partir de l an mil, et pendant trois siècles, l Europe connaît d importantes transformations. Au Moyen-Âge, l expression «Europe»est assez peu employée par les hommes de l époque : on parle plutôt d Occident chrétien. La définition et la délimitation de l Occident chrétien se font donc sur des critères religieux : l Occident chrétien est donc synonyme de chrétienté (ensemble des terres où le christianisme est pratiqué). Entre le début du XI ème siècle et la fin du XIII ème siècle, une longue période de prospérité et de relative stabilité se manifeste dans l Occident chrétien : cette période fait suite aux crises du IX ème siècle (suite à l effondrement de l Empire carolingien) et précède les crises des XIV ème et XV ème siècles (liées, entre autres, à la Guerre de Cent ans et à la peste). Ce contexte plutôt favorable est propice à l affirmation de la place de l Église et des villes dans les sociétés médiévales de l Occident chrétien. Problématique : En quoi l affirmation de l Église et des villes témoignent-ils d un renouveau de l Europe entre le XI ème et le XIII ème siècle? Étude de cas Š Toulouse, symbole de l affirmation de l Église et des villes en Europe du XI ème au XIII ème siècle Point méthode 1 : Différencier un argument et d un exemple et savoir les choisir : - tout paragraphe se compose d un argument et d un exemple (au minimum) ; - un argument est une idée générale qu on affirme, elle ne donne aucun détail ; - un exemple est un élément venant illustrer l argument, prouvant que celui-ci est vrai ; - en histoire, on peut puiser des exemples dans trois rubriques : o les événements : il faut mentionner leur date précise, le lieu où ils se sont déroulés, qui était présent et ce qui s est passé ; o les chiffres : il faut préciser l unité et la période concernée ; o les personnages : il faut signaler le nom, la fonction et l époque de la personne qu on évoque mais aussi ce qu elle a fit ou dit ; Point méthode 2 : Rédiger l introduction et la conclusion d une composition : - l introduction d une composition comprend quatre étapes : o la phrase d accroche : il s agit de lancer le devoir avec une phrase très générale (mais en rapport avec le sujet) ; o la définition des termes du sujet : il faut en fait répondre à trois questions (quoi? où? quand?) pour éviter le hors-sujet o l annonce de la problématique : c est une question reprenant les mots clefs du sujet ainsi que son cadre spatial et temporal o l annonce du plan : il s agit d annoncer l ordre et le contenu des parties traitées dans le développement - la conclusion d une composition comprend trois étapes : o le bilan : il s agit de résumer chaque partie en une phrase ; o la réponse à la problématique : il convient ici de répondre à la question posée en introduction ; o l ouverture : il s agit d une phrase (en rapport avec le sujet) mais qui élargit vers d autres horizons (soit géographiques soit historiques) : le plus simple consiste à se demander si le phénomène étudié se poursuit après la fin chronologique du sujet. 1

2 A. Une ville marquée par la puissance et l intransigeance de l Église Quelles fonctions l Église assure-t-elle à Toulouse entre le XI ème et le XIII ème siècle? L Église assure des fonctions religieuses (elle offre de très nombreux lieux de culte dans la ville) mais aussi des fonctions sanitaires et éducatives. ex : On trouve à Toulouse la cathédrale Saint- Étienne, mais aussi l Hôtel Dieu qui est un hôpital et les collèges universitaires religieux autour de la basilique Saint-Sernin. Quels signes montrent la richesse et la puissance de l Église à Toulouse à l époque? L Église amasse une fortune importante grâce aux terres qu elle possède (sur lesquelles elle prélève des impôts). De ce fait, elle est propriétaire de nombreux édifices religieux. ex : L abbaye de Saint-Sernin, propriétaire de la basilique qui est la plus grande basilique romane de la chrétienté possède également 183 églises dans tout le grand sud-ouest. Quels signes montrent l intransigeance de l Église? Vis-à-vis de qui et pourquoi? L Église peut être intransigeante vis à vis-à-vis des cathares (groupes d hérétiques chrétiens installés dans la région autour de Toulouse) : elle leur mène une véritable guerre (en assiégeant Toulouse et en traîner des cathares sur le bûcher). Elle leur reproche de ne pas faire baptiser leurs enfants et de croire en deux dieux (un bon et un mauvais donc en le diable). ex : En juin 1218, les troupes de Simon de Montfort assiègent Toulouse pour le compte du roi de France, Philippe-Auguste. De plus, des cathares sont condamnés au bûcher. B. Une ville qui connaît un essor démographique et économique Comment évolue la population de Toulouse entre le XI ème et le XIII ème siècle? Pourquoi? La population de Toulouse augmente entre le XI ème et le XIII ème siècle. Deux raisons expliquent ceci : l exode rural (déplacement de ruraux vers les villes) et l accroissement naturel (taux de natalité supérieur au taux de mortalité). ex : La population de Toulouse est multipliée par deux entre le XI ème et le XIII ème siècle, atteignant à habitants aux alentours de Les ruraux qui arrivent sont originaires du Lauragais et de Carcassonne. Comment cet essor démographique se traduit-il dans le paysage de la ville? La superficie occupée par la ville s étend (on parle d étalement urbain) : de nouveaux quartiers sont bâtis en dehors des remparts antiques qui protègent encore la ville au XI ème siècle. ex : le bourg Saint-Sernin est urbanisé à partir du XI ème siècle et le faubourg Saint-Cyprien est urbanisé à partir du XII ème siècle. C est au XIII ème siècle qu est construit un nouveau rempart pour protéger ces nouveaux quartiers. Quels sont les signes et le raisons du dynamisme économique de Toulouse? Des espaces dédiés aux activités économiques voient le jour. Ce dynamisme s explique par le fait que des seigneurs renoncent à prélever des taxes. ex : Des rues regroupent un même corps de métiers (comme la rue des blanchers), des ports (pour le commerce) et des moulins (pour moudre le blé et produire la farine) apparaissent le long de la Garonne, qui est un axe vital pour la ville. C. Une ville qui obtient son indépendance politique puis qui la perd Jusqu en 1147, sous quelle double autorité politique Toulouse est-elle placée? Jusqu en 1147, Toulouse est placée sous la double autorité politique du comte de Toulouse et de l archevêque de Toulouse. ex : Le sceau de la ville jusqu à cette date en témoigne puisqu il fait apparaître le château narbonnais (le château dans lequel réside les comtes de Toulouse) et la basilique Saint-Sernin (qui symbolise le pouvoir ecclésiastique). À partir de 1147 puis de 1189, qui gère une partie des affaires de la ville? En 1147 puis en 1189, les comtes de Toulouse abandonnent une partie de leurs pouvoirs sur la ville, permettant aux Capitouls de gérer une partie des affaires urbaines. ex : Les comtes de Toulouse n ont plus le droit de traverser la ville en armes en temps de paix, ils renoncent à prélever certains impôts Bref, c est la naissance de la commune (ville qui a obtenu le droit de s administrer seule) de Toulouse. En 1229, sous quelle autorité politique nouvelle la ville bascule-t-elle? Pourquoi? En 1229, la signature du traité de Meaux-Paris permet au pouvoir royal de prendre le comté de Toulouse. C est en quelque sorte une punition suite au développement du catharisme. ex : Ce traité crée l université de Toulouse pour rééduquer religieusement la ville après l épisode cathare et organise le mariage de la fille du comte de Toulouse au fils du roi de France pour faire entrer le comté de Toulouse dans le domaine royal (terres appartenant directement au roi). 2

3 Sujet : «Toulouse, symbole de l affirmation de l Église et des villes en Europe du XI ème au XIII ème siècle» Proposition d introduction Du XI ème au XIII ème siècle, deux transformations affectent l Occident Accroche chrétien : l affirmation de la place de l Église et des villes. Définition des termes du sujet Problématique Annonce du plan Toulouse, ville située dans le sud-ouest du royaume de France, capitale du comté de Toulouse, n échappe pas à cette double évolution. L Église est omniprésente dans la vie des Toulousains de l époque et son influence se renforce à cette époque. D autre part, la ville connaît un véritable essor au plan démographique, économique et obtient son autonomie politique. En quoi Toulouse symbolise-t-elle à la fois l affirmation de l Église et des villes en Europe du XI ème au XIII ème siècle? Après avoir montré que Toulouse est marquée par la puissance et l intransigeance de l Église (I), on analysera l essor démographique et économique que connaît la ville du XI ème au XIII ème siècle (II). Enfin, on verra que la ville obtient puis perd son autonomie politique (III). Proposition de conclusion Du XI ème au XIII ème siècle, l emprise de l Église croît sur la ville de Toulouse : elle est omniprésente dans la vie des Toulousains, manifeste sa Bilan puissance et son intransigeance (I). D autre part, la ville connaît un important essor démographique et économique (II) qui s accompagne également de l obtention de l autonomie sur le plan politique (III). Réponse à la problématique Ouverture Ainsi, Toulouse incarne totalement la double transformation que connaît l Occident chrétien entre le XI ème et le XIII ème siècle : l affirmation de l Église et des villes dans les sociétés médiévales. Cela dit, toutes les villes du royaume de France, entre le XI ème et le XIII ème siècle, ont-elles connu les mêmes évolutions? I. La chrétienté médiévale du XI ème au XIII ème siècle A. Une Église qui encadre et guide la vie des chrétiens Doc. 1 page 112 : «Les trois ordres de la société du Moyen-Âge» Doc. 5 page 85 : «La hiérarchie de l Église» Consigne : Confrontez les documents afin de mettre en évidence les trois ordres de la société médiévale et la place de l Église au sein de celle-ci. La société médiévale se compose de trois groupes appelés ordres : les «oratores» (ceux qui prient, c est-à-dire le clergé), les «bellatores» (ceux qui combattent, c est-àdire la noblesse ou l aristocratie) et les «laboratores» (ceux qui travaillent, c est-à-dire les paysans et les artisans). Au sein de la société médiévale, le clergé (membres de l Église) occupe une place centrale, il encadre les deux autres ordres et les guide dans leur foi. Dirigé par le Pape, le clergé se compose de deux branches : - le clergé séculier (clergé qui vit directement au contact des fidèles les prêtres) guide les chrétiens dans leur foi : il organise des messes, des pèlerinages (voyage sur un lieu sacré) et donne les sacrements (geste symbolique ayant une dimension sacrée) ; - le clergé régulier (clergé qui vit retiré dans les monastères et les abbayes) prie pour les chrétiens, enseigne le dogme (message religieux officiellement reconnu par l Église) et accueille les chrétiens lors des pèlerinages. 3

4 Doc. 2 page 86 : «Une prière à sainte Foy» Doc. page 89 : «Le tympan de Conques» Consigne : Confrontez les documents afin de mettre en évidence les croyances et les pratiques religieuses des chrétiens entre le XI ème et le XIII ème siècle. L Église encadre les croyances des chrétiens. Les chrétiens croient en Jésus, considéré comme le fils de Dieu, qui est représenté au centre du tympan (bas-relief sculpté de forme demi-circulaire, situé au-dessus du portail de l église) : c est donc une religion monothéiste. Le tympan de l abbatiale (église située dans une abbaye) de Conques est divisé en deux parties. Sur la partie gauche, on voit les «élus» qui vont accéder au paradis après leur mort (on note la présence d anges). Sur la partie droite, on voit les «damnés» qui finiront en enfer après leur mort (ils sont torturés par des diablotins ou brûlés sur le bûcher). Ce tympan représente la scène du Jugement dernier (scène racontée dans le Nouveau Testament dans laquelle Jésus juge si l âme des défunts est digne d accéder au paradis ou si elle doit finir en enfer). Les chrétiens croient donc au salut (fait que l âme du défunt peut devenir immortelle en restant à jamais au paradis). Ils croient aussi que les saints ont réalisé des miracles et ils prient pour eux. L Église encadre aussi les pratiques religieuses des chrétiens. Ils font des pèlerinages sur les lieux de vie des saints ou sur les lieux de conservation de leurs reliques (restes d un saint). Lors de ces pèlerinages, ils prient pour Dieu et pour les saints. B. Une Église dont la présence et la puissance s affirment Entre le XI ème et le XIII ème siècle, l Église affiche sa puissance dans le paysage. C est l époque où sont édifiées les cathédrales dans les grandes villes, dans un style gothique (style architectural qui se développe dès le XII ème siècle et qui se caractérise par la voûte à croisée d ogives) : c est le cas de la cathédrale Notre-Dame de Chartres (pages 90-91). À cette époque, des monastères et des abbayes sont fondées un peu partout : des ordres monastiques (ordre régulier dont les clercs ont prononcé des vœux religieux et respectent une règle de vie commune) voient le jour : c est le cas de l abbaye de Fontenay, en Bourgogne, fondée par Bernard de Clairvaux en 1118 (pages 92-93). Doc. 2 page 83 : «La chrétienté, un territoire en expansion» Doc. 1 page 94 : «Les Dictatus Papae (1075)» Consigne : Analysez les documents afin de montrer que l Église est de plus en plus puissante entre le XI ème et le XIII ème siècle. Entre le XI ème et le XIII ème siècle, l Église devient de plus en plus puissante. Cette puissance se manifeste par l extension de la chrétienté sur de nouvelles terres : - dans la péninsule ibérique, les chrétiens lancent la Reconquista (reconquête des régions musulmanes d Espagne et du Portugal par les chrétiens qui débute au VIII ème siècle et s achève à la fin du XV ème siècle) ; - en Europe de l est, les chevaliers teutoniques (ordre des moines-soldats dont la fonction est de convertir de nouveaux peuples au christianisme) christianisent le nord de la Pologne actuelle et les États baltes ; - en Europe du nord, la christianisation (conversion d un peuple au christianisme) débute au IX ème siècle : les rois se convertissent puis leurs peuples font de même car ils peuvent conserver leurs anciennes croyances. En Norvège, le roi Olaf II achève la christianisation au début du XI ème siècle. L affirmation de la puissance de l Église passe également par le renforcement des pouvoirs de la papauté. En 1075, le pape Grégoire VII fait rédiger les «Dictatus Papae» : ces articles réaffirment l autorité du pape sur les monarques européens (c est le sens de l article 9) et sur tous les évêques de la chrétienté, dont il est le plus important car le pape est aussi l évêque de la ville de Rome (c est le sens de l article 3). Cette volonté de réaffirmer la puissance du pape a été appelée «réforme grégorienne». 4

5 C. Une Église contestée qui réagit de façon très virulente Doc. 2 page 83 : «La chrétienté, un territoire en expansion» Doc. 2 page 98 : «La première croisade» Consigne : Confrontez les documents afin de montrer que la chrétienté subit une contestation religieuse interne et externe et comment elle y fait face. Entre le XI ème et le XIII ème siècle, l Église doit faire face à une double contestation : - à l intérieur de la chrétienté, des mouvements hérétiques (personnes soutenant une croyance religieuse contraire au dogme) se développent : les Cathares dans le sud-ouest du royaume de France, les Lombards dans le nord de l Italie ; - à l extérieur de la chrétienté, les musulmans progressent au détriment des chrétiens : en 1071, les Turcs conquièrent l Orient, c est-à-dire la région de Jérusalem. Dans cette ville, où Jésus a été crucifié, se trouve aussi son tombeau et les Turcs interdisent l accès de la ville aux chrétiens. Face à ces contestations, l Église réagit de manière virulente. À l intérieur de la chrétienté, elle pourchasse les hérétiques, les fait juger par l Inquisition (tribunal religieux chargé de juger les hérétiques), les traîne sur le bûcher et leur fait même parfois la guerre (c est le cas de la «croisade contre les Albigeois», lancée par les troupes chrétiennes contre les cathares au début du XIII ème siècle). Face aux musulmans, l Église déclenche une série de guerres religieuses : en 1095, à l appel du pape Urbain II, débute la première croisade (expéditions militaire chrétienne destinée à reconquérir l Orient des mains des musulmans), suivie par sept autres expéditions dont la dernière s achève en 1271 par l échec définitif des chrétiens. Entre le XI ème et le XIII ème siècle, l Église voit son importance dans la vie des hommes et sa puissance s affirmer. Mais cette affirmation de la puissance de l Église s accompagne de contestations auxquelles elle réagit de façon virulente. II. Sociétés et cultures urbaines du XI ème au XIII ème siècle A. Des villes en plein essor démographique et économique Doc. 1 page 158 : «Monflanquin, une bastide du XIII ème siècle, dans l Agenais» Doc. 2 page 146 : «Plan de Bruges» Consigne : Confrontez les deux cartes afin de mettre en évidence les signes de la croissance urbaine en Europe du XI ème au XIII ème siècle. Entre le XI ème et le XIII ème siècle, l Europe connaît un phénomène de croissance urbaine (augmentation de la population et de la superficie des villes). À l échelle européenne, cette croissance urbaine se manifeste par la fondation de nouvelles villes. Elles sont créées ex nihilo, c est-à-dire à partir de rien, le plus souvent par des seigneurs laïcs (un comte ou un duc local) ou ecclésiastiques (un évêque). Ces seigneurs rédigent une charte (texte juridique exprimant une décision politique) donnant naissance à la ville nouvelle et offrent des avantages pour attirer la population : des dons de terres, des exonérations d impôts Dans le sud-ouest du royaume de France, ces villes sont appelées des bastides : c est le cas de Monflanquin. Leur nom montre très souvent qu il s agit de fondations totalement nouvelles (Villeneuve-lès-Bouloc) ou de villes exonérées d impôts (Villefranche-de-Lauragais). Ces nouvelles villes présentent la plupart du temps un plan en damier, avec des rues qui se croisent perpendiculairement. Au centre, on y trouve la place du marché et elles sont délimitées par des remparts. La croissance urbaine affecte également les villes déjà existantes à l époque. Leur population augmente du fait de l accroissement naturel (augmentation de la population par le jeu des naissances et des morts) et de l exode rural (arrivée de ruraux en ville). Ainsi, de nouveaux quartiers sont construits extra muros (hors les murs) puis ils sont ensuite protégés par un nouveau rempart : c est le cas de Toulouse ou de Bruges. 5

6 Doc. 1 page 138 : «La floraison des villes en Europe» Doc. 1 page 142 : «Paris sous le règne de Philippe Auguste» Consigne : Confrontez les deux cartes afin de mettre en évidence les signes de l essor économique et commercial des villes européennes du XI ème au XIII ème siècle. À la même époque, les villes connaissent un important essor commercial. À l échelle de l Europe, de nombreuses villes se spécialisent dans les activités commerciales comme les ports maritimes (Gênes) ou fluviaux (Paris) et les villes de foire (Troyes). Ces villes sont situées sur les axes commerciaux les plus dynamiques : les routes terrestres qui relient l Europe du nord et l Europe du sud et les routes maritimes qui longent les côtes de l Europe de port en port. Des réseaux de villes commerciales se constituent comme la Ligue hanséatique (association de villes marchandes fondée au XII ème siècle et regroupant des villes situées sur la mer du Nord et sur le mer Baltique). À l intérieur des villes, cet essor commercial se manifeste par l existence de ports (comme le port de Grève à Paris), de rues commerçantes (où les marchands sont regroupés par corps de métiers), par l aménagement d une place du marché ou par la construction de halles (comme les Halles des Champeaux à Paris). B. Des villes qui obtiennent leur autonomie politique Doc. 2 page 149 : «Un exemple de charte : Bruges» Doc. 1 page 159 : «Le sceau de Saint-Omer (1299)» Doc. 4 page 141 : «Des villes qui s imposent face aux pouvoirs politiques traditionnels» Consigne : Après avoir expliqué par quels procédés les villes obtiennent leur autonomie politique, vous mettrez en évidence les signes de cette autonomie. Entre le XI ème et le XIII ème siècle, de plus en plus de villes obtiennent leur autonomie politique : le seigneur qui les administrait jusque là rédige des chartes de franchise (texte juridique par lequel un seigneur accorde des libertés à sa population) où il abandonne une partie de ses pouvoirs aux représentants de la population urbaine que l on appelle les consuls en Europe du sud ou les échevins en Europe du nord. Le comte de Flandre cède aux échevins de Bruges, en 1281 et en 1304, le pouvoir d établir le budget de la ville et de prendre des règlements s appliquant au territoire de la cité : ces chartes donnent naissance aux communes (villes ayant le droit de s administrer seule). Plusieurs signes manifestent l autonomie politique que les villes obtiennent entre le XI ème et le XIII ème siècle. Dès lors qu elles obtiennent leur autonomie politique, elles se dotent d un sceau (objet en métal ou en cire portant les symboles et la devise de la ville) : apposé sur un document, il traduit le fait que la ville a le pouvoir de prendre des décisions concernant le territoire qu elle administre. De plus, certaines villes construisent des bâtiments accueillant le pouvoir municipal (hôtels de ville) ou des tours symbolisant l existence du pouvoir municipal dans le paysage de la ville (beffrois). C. Des villes où se constituent une société et une culture Doc. 2 page 154 : «Des tensions sociales aux émeutes urbaines» Doc. 3 page 157 : «Des métiers très réglementés» Consigne : Analysez les documents afin de montrer que les inégalités socioéconomiques peuvent générer des tensions au sein des sociétés urbaines médiévales. Les sociétés urbaines médiévales sont très hiérarchisées. Au sommet, on trouve les familles les plus riches, les commerçants et les artisans les plus prospères, qui occupent aussi les fonctions politiques à la tête de la cité : ce sont les bourgeois (terme qui à l origine désigne l habitant d un bourg, c est-à-dire une ville, puis qui devient synonyme de l élite sociale urbaine). Viennent ensuite les «moyens», c est-à-dire les petits artisans et commerçants et les «petits» ou le commun (c est-à-dire le petit peuple), qui vivent chichement et ne disposent d aucun pouvoir politique. 6

7 Cette hiérarchie se retrouve également au sein des corps de métiers (association de personnes exerçant la même profession). L exercice d un métier est conditionné par la richesse : il faut posséder ou louer son local commercial pour devenir maître (personne étant propriétaire ou locataire de son local commercial et ayant le droit d exercer un métier). Ceux qui ne possèdent pas leur affaire sont apprentis (jeunes qui apprennent leur métier auprès d un maître) ou valets (travailleurs salariés par un maître) dans les boutiques des commerçants et artisans urbains. Cette hiérarchie sociale et professionnelle qui génère d importantes inégalités au sein des sociétés urbaines médiévales est souvent à l origine de tensions sociales qui peuvent déboucher sur des émeutes urbaines : la rancœur du petit peuple contre la bourgeoisie qui dispose de la richesse et du pouvoir politique. Les impôts sont souvent au centre des émeutes urbaines, comme ce fût le cas à Bruges en Doc. 1 page 142 : «Paris sous le règne de Philippe Auguste» Doc. 1 page 152 : «Vue actuelle de la basilique Saint-Marc» Consigne : Confrontez les documents afin de montrer que les villes médiévales deviennent des centres intellectuels et artistiques. Entre le XI ème et le XIII ème siècle, les villes européennes deviennent des centres intellectuels importants. C est à cette époque que sont fondés des lieux d enseignement, et notamment les universités (union de maîtres et d élèves qui constitue l enseignement supérieur, au début uniquement réservé aux clercs puis qui s ouvre aux laïcs) : à Paris, la Sorbonne est fondée par Jean de Sorbon en D autre part, les villes deviennent des centres artistiques : des bâtiments la plupart du temps religieux sont construits et richement décorés : c est le cas des cathédrales gothiques dans le royaume de France (comme Notre-Dame de Paris) ou de basiliques orthodoxes en Europe centrale et orientale (comme la basilique Saint-Marc à Venise). La décoration traduit une volonté de raffinement et une grande expertise technique de la part des ouvriers présents sur le chantier (mais aussi la richesse de la cité qui a pu s offrir un bâtiment d une telle grandeur et richesse). Entre le XI ème et le XIII ème siècle, les villes européennes connaissent un essor qui se manifeste par une croissance démographique et commerciale, par l obtention d une certaine autonomie politique et par l apparition d une société et d une culture typiquement urbaines. Conclusion Entre le XI ème et le XIII ème siècle, l Europe connaît un véritable renouveau. L Église s affirme en occupant une place de plus en plus importante dans la vie des hommes de cette époque-là : elle est omniprésente dans les domaines religieux, sanitaires, intellectuels, judiciaires, politiques Bref, c est le «ciment» de la chrétienté. À la même époque, les villes connaissent une évolution similaire à celle de l Église : elles deviennent les espaces les plus dynamiques de l Occident chrétien (alors que c étaient les campagnes qui occupaient cette fonction jusque là) : leur population et leur taille augmente, leurs activités prospèrent, elles gagnent leur autonomie politique et voient naître une société et une culture qui leur sont propres. 7

IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles

IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles 1) Le pèlerinage Pèlerins en voyage, Jean de Mandeville, Livre des merveilles, vers 1410-1412 Pèlerins au Saint-Sépulcre, Guillaume de Boldensele,

Plus en détail

Chapitre 4 : Un monde urbain qui s affirme (XIème XIIIème siècles)

Chapitre 4 : Un monde urbain qui s affirme (XIème XIIIème siècles) Chapitre 4 : Un monde urbain qui s affirme (XIème XIIIème siècles) Armorial de Revel, France (Auvergne, château et ville de Bussy-la-Ville), 1456Paris, BnF, département des I ntroduction Au Moyen Age,

Plus en détail

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS

L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS Famille Villebéon Maison de Foix Maison de Navarre Maison de Médicis Maison d Armagnac Maison de Savoie Maison d Orléans Quelques dates

Plus en détail

Histoire, partie 2, thème 3 : la place de l Eglise. Leçon 11 : Le sentiment religieux.

Histoire, partie 2, thème 3 : la place de l Eglise. Leçon 11 : Le sentiment religieux. Histoire, partie 2, thème 3 : la place de l Eglise Leçon 11 : Le sentiment religieux. Question : Dans quelle mesure l art médiéval rend-t-il compte des croyances religieuses? I. Le bien et le mal, le paradis

Plus en détail

LE MOYEN AGE. Fiche «Le moyen-âge, la société féodale» Fiche «Les redevances dues au seigneur»

LE MOYEN AGE. Fiche «Le moyen-âge, la société féodale» Fiche «Les redevances dues au seigneur» Cycle 3 LE MOYEN AGE 1) Relation entre seigneurs et paysans 2) Rôle de l église 3) 987 : Hugues Capet roi de France 4) Saint Louis 1) Relation entre seigneurs et paysans Fiche «Le moyen-âge, la société

Plus en détail

Histoire Le Moyen-âge La société féodale

Histoire Le Moyen-âge La société féodale Histoire Le Moyen-âge Objectif(s) : - Connaître les 3 ordres de la société médiévale - Découvrir le cadre et le mode de vie des seigneurs au Moyen Age : Seigneurs / vassaux / chevaliers Histoire racontée

Plus en détail

La première croisade. Marie Desmares

La première croisade. Marie Desmares La première croisade Iconographie du template Pierre l ermite menant la croisade populaire / Abreviamen de las Estorias Chevalier croisé / Commanderie de Cressac L appel à la croisade Contre qui le pape

Plus en détail

LA NAISSANCE DE LA FRANCE

LA NAISSANCE DE LA FRANCE (Ne pas inscrire le titre en début de séance) Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Découvrir que la France est un vieil État, né de l Empire de Charlemagne Objectifs Découvrir la

Plus en détail

Séquence 8 : «Marseille et le Roi Soleil Le siècle de Louis XIV»

Séquence 8 : «Marseille et le Roi Soleil Le siècle de Louis XIV» Portrait de Louis XIV, collection Musée des Beaux-Arts, D.R. Séquence 8 : «Marseille et le Roi Soleil Le siècle de Louis XIV» Louis XIII et Louis XIV avec leurs ministres respectifs, Richelieu et Colbert,

Plus en détail

Le métier de Reine. Rôle et fonction de la Reine de France :

Le métier de Reine. Rôle et fonction de la Reine de France : Le métier de Reine Rôle et fonction de la Reine de France : Une Reine de France doit être une princesse de très haute naissance appartenant à une grande dynastie étrangère dont le mariage avec le Roi de

Plus en détail

La cité gallo-romaine et le début du Moyen Age

La cité gallo-romaine et le début du Moyen Age L histoire de Paris La cité gallo-romaine et le début du Moyen Age Paris a pour origine un village de pécheurs celtes. La tribu des Parisii s installa au 3 e siècle avant J.-C. dans l île de la Cité, la

Plus en détail

Histoire. Chapitre n.. La place de l Eglise

Histoire. Chapitre n.. La place de l Eglise Histoire Chapitre n.. La place de l Eglise I) François d Assise Problématique : Quels sont les principaux aspects de la vie et de l œuvre de François d Assise? A/ La conversion de François d Assise Fresque

Plus en détail

La guerre de Cent ans Fiche enseignant

La guerre de Cent ans Fiche enseignant La guerre de Cent ans Fiche enseignant 1) Quelles sont les causes de la guerre de cent ans? Liens personnages : Questions : Pourquoi la guerre de Cent ans a-t-elle eu lieu? o Le roi d Angleterre et le

Plus en détail

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant www.partage.org Faire grandir dignement les enfants du monde Mars 2009 1 Association humanitaire française au service des enfants du monde depuis plus

Plus en détail

L expansion de l Occident

L expansion de l Occident L expansion de l Occident Document : évolution des populations de quelques régions d Europe I/ le développement des échanges A. L exemple de Venise 1 : le Grand Canal où se situent les palais des marchands

Plus en détail

Abbaye Ste Foy de Conques : Art roman Cathédrale de Rouen : Art Gothique

Abbaye Ste Foy de Conques : Art roman Cathédrale de Rouen : Art Gothique GOTHIQUE Abbaye Ste Foy de Conques : Art roman Cathédrale de Rouen : Art Gothique Les deux arts : naissance et diffusion Art Roman : Xème au XIIème siècles Art Gothique : XIIème au XIVème siècles Expansion

Plus en détail

HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE

HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE CYCLE 3 NIVEAU : CM1 PERIODE : selon programmation de cycle DOMAINE D APPRENTISSAGE : histoire OBJECTIFS : Situer le siècle de Louis XIV dans le temps à partir

Plus en détail

3) Les clercs avaient un grand pouvoir économique

3) Les clercs avaient un grand pouvoir économique 3) Les clercs avaient un grand pouvoir économique Une donation à une abbaye «Au nom du Seigneur. Moi Raimond, par la grâce de Dieu comte et marquis de Provence, pour le rachat de mes péchés et le salut

Plus en détail

L ABBAYE SAINT VICTOR ET SES CRYPTES

L ABBAYE SAINT VICTOR ET SES CRYPTES JEU DE PISTE A L ABBAYE SAINT VICTOR DURÉE : 1H30 L ABBAYE SAINT VICTOR ET SES CRYPTES Lirelart sera ton guide! 1 Cette collection comprend 7 jeux de piste : Marseille Antique les collections égyptiennes

Plus en détail

Activité p. 32-33. 1) (Doc.1) De quelle cité partent les Grecs qui fondent Massalia? Où se situe-t-elle?

Activité p. 32-33. 1) (Doc.1) De quelle cité partent les Grecs qui fondent Massalia? Où se situe-t-elle? Activité p. 32-33 1) (Doc.1) De quelle cité partent les Grecs qui fondent Massalia? Où se situe-t-elle? 2) (Doc.4) Pour quelles raisons, les Phocéens quittent leur cité? 1) (Doc.1) De quelle cité partent

Plus en détail

HISTOIRE CINQUIÈME THÈME IV VERS LA MODERNITÉ THÈME 2 : L ÉMERGENCE DU «ROI ABSOLU»

HISTOIRE CINQUIÈME THÈME IV VERS LA MODERNITÉ THÈME 2 : L ÉMERGENCE DU «ROI ABSOLU» HISTOIRE CINQUIÈME THÈME IV VERS LA MODERNITÉ THÈME 2 : L ÉMERGENCE DU «ROI ABSOLU» PROPOSITION D ENTRÉE DANS CE THÈME L ENTRÉE ROYALE DE LOUIS XIII ÀPARIS EN 1628 (Allégorie de la prise de la Rochelle)

Plus en détail

FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON

FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE III (GEO) : HABITER LA VILLE FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON Comment les hommes vivent-ils en ville? PLAN DU COURS : I/ UNE PLANÈTE DE PLUS EN PLUS URBAINE II/ HABITER LES VILLES DU MONDE RICHE

Plus en détail

Comment les Arabes musulmans ont-ils conquis un si grand empire? I- La conquête de la Syrie-Palestine (636-638) et la diffusion de l islam.

Comment les Arabes musulmans ont-ils conquis un si grand empire? I- La conquête de la Syrie-Palestine (636-638) et la diffusion de l islam. LES DÉBUTS DE L ISLAM Qu est-ce que l Islam? A quelle civilisation a-t-il donné naissance? CAPACITÉS : - Présenter un document (le situer dans le temps et dans le contexte) - Relever des informations dans

Plus en détail

Chapitre 4 La place de l'eglise au Moyen Age

Chapitre 4 La place de l'eglise au Moyen Age I. Un pèlerinage : Saint-Jacques-de-Compostelle Chapitre 4 Dossier du manuel p.74-75 Chapitre 4 I. Un pèlerinage : Saint-Jacques-de-Compostelle I. Un pèlerinage : Saint-Jacques-de-Compostelle Statue de

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE 2 I. INTRODUCTION 3 II. TROIS TYPES DE VILLE 3 IV. PLAN D'UNE VILLE 4. Maisons 6. Rues 7

SOMMAIRE SOMMAIRE 2 I. INTRODUCTION 3 II. TROIS TYPES DE VILLE 3 IV. PLAN D'UNE VILLE 4. Maisons 6. Rues 7 2 SOMMAIRE SOMMAIRE 2 I. INTRODUCTION 3 II. TROIS TYPES DE VILLE 3 III. DESCRIPTION D'UNE VILLE 3 IV. PLAN D'UNE VILLE 4 V. ASPECT D'UNE VILLE MEDIEVALE 6 Maisons 6 Rues 7 VI. LA SOCIETE 7 Haute bourgeoisie

Plus en détail

Métier et profession

Métier et profession infirmière : profession ou métier? Descriptif : Le passage du métier à la profession, dont les éléments structurant sont ici passés en revue, est un enjeu qui marque autant l histoire d une corporation

Plus en détail

L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs :

L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs : L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs : Connaître et utiliser les repères suivants : Les grandes puissances politiques en Europe Les empires coloniaux sur une carte du monde

Plus en détail

Van Gogh à la quête de son devoir

Van Gogh à la quête de son devoir Van Gogh à la quête de son devoir En 1869, Vincent Van Gogh a 16 ans. Il faut décider de son avenir. Sur les recommandations de son oncle Vincent qui a vendu sa galerie d art de La Haye à la Maison Goupil,

Plus en détail

Aux origines DU NOBLE FAUBOURG

Aux origines DU NOBLE FAUBOURG 1 ère PARTIE Aux origines DU NOBLE FAUBOURG EUX PALAIS JUMEAUX, dans le goût du grand Trianon, entourés d un Dcôté par le fleuve, des trois autres par la campagne environnante... Il faut au promeneur d

Plus en détail

La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux

La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux FÉDÉRATION POUR L URBANISME ET LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE SPÉCIALISÉ Paris - 5 novembre 2014 La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux La vacance commerciale a augmenté de 50 % dans

Plus en détail

Effets du développement résidentiel ou des contraintes au développement

Effets du développement résidentiel ou des contraintes au développement Le 3 juin 2009 Présentation d un mémoire à la MRC de La Jacques-Cartier à l occasion de la consultation sur le projet de règlement 01-P-2009 visant à modifier le schéma d aménagement révisé numéro 02-2004

Plus en détail

Habiter la ville. Schéma de l organisation d une ville d un pays développé : des espaces aux diverses fonctions

Habiter la ville. Schéma de l organisation d une ville d un pays développé : des espaces aux diverses fonctions Habiter la ville Comparaison des deux photographies page 218-219 : nature des documents? Villes représentées? Premier plan? Second plan? Niveaux de richesses des villes? Comment vit-on en ville au XXIème

Plus en détail

LA CHARTE COMMENTÉE. Phrase de préambule La Nation confie à l École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République.

LA CHARTE COMMENTÉE. Phrase de préambule La Nation confie à l École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République. éduscol LA CHARTE COMMENTÉE Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales notions et

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

La naissance de l Islam

La naissance de l Islam La naissance de l Islam Au VIIème siècle, l Arabie est peuplée de polythéistes, de juifs et de chrétiens. Vers 610, un marchand nommé Mohammed ou Mahomet prêche une nouvelle religion : l islam. Cette religion

Plus en détail

Projet éducatif des CLSH et des accueils périscolaires des services de l Ufcv

Projet éducatif des CLSH et des accueils périscolaires des services de l Ufcv Partenaire de votre projet local Projet éducatif des CLSH et des accueils périscolaires des services de l Ufcv Ufcv 10 Quai de la Charente 75019 PARIS Téléphone : 01 44 72 14 14 L UFCV s enracine dans

Plus en détail

Saint-Omer. Sur les traces du Moyen Âge. Mes impressions. Villes et Pays d art et d histoire. Ecris ce que tu penses de cette visite :

Saint-Omer. Sur les traces du Moyen Âge. Mes impressions. Villes et Pays d art et d histoire. Ecris ce que tu penses de cette visite : Ce livret appartient à : Villes et Pays d art et d histoire Mes impressions Ecris ce que tu penses de cette visite : Parmi ce que tu as vu, dessine ce qui t a plu : Sur les traces du Moyen Âge Saint-Omer

Plus en détail

Utilise Google earth pour savoir dans quel environnement Jacques Cœur a fait bâtir son palais.

Utilise Google earth pour savoir dans quel environnement Jacques Cœur a fait bâtir son palais. Utilise Google earth pour savoir dans quel environnement Jacques Cœur a fait bâtir son palais. Nathan 2010 www.wikipedia.org Palais Jacques Cœur, Bourges, XVe siècle Statue de Jacques Cœur, Bourges, XIXe

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Les débuts de l Islam

CHAPITRE 1 : Les débuts de l Islam CHAPITRE 1 : Les débuts de l Islam Sur quelles bases s établit l islam? A quelle civilisation cette religion donne-t-elle naissance? I Le contexte : la conquête et les premiers empires A- L Arabie, premier

Plus en détail

Cartes sur table. Pour une éducation. en phase. avec la jeunesse. Quatre propositions concrètes

Cartes sur table. Pour une éducation. en phase. avec la jeunesse. Quatre propositions concrètes Cartes sur table Pour une éducation en phase avec la jeunesse Quatre propositions concrètes AVERTISSEMENT La mission de la Fondation Jean-Jaurès est de faire vivre le débat public et de concourir ainsi

Plus en détail

Repères techniques pour l observation des façades

Repères techniques pour l observation des façades Du logement à la maison individuelle : Quelques repères historiques Le concept de «maison individuelle» est étroitement lié aux politiques du logement en France. En dehors des hôtels particuliers ou des

Plus en détail

Histoire. Chapitre n.. L expansion de l Occident

Histoire. Chapitre n.. L expansion de l Occident Histoire Chapitre n.. L expansion de l Occident I) L expansion de l Occident : La croisade de 1095 et ses conséquences Problématique : Quels sont les causes, le trajet et le résultat de la première croisade?

Plus en détail

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe,

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, l Europe pour la culture» (2006) Texte rédigé par le Relais Culture Europe dans le cadre de la consultation

Plus en détail

Cours 6 ème Partie 2 : La civilisation grecque Thème 1 : au fondement de la Grèce, cités, mythes, panhellénisme

Cours 6 ème Partie 2 : La civilisation grecque Thème 1 : au fondement de la Grèce, cités, mythes, panhellénisme Cours 6 ème Partie 2 : La civilisation grecque Thème 1 : au fondement de la Grèce, cités, mythes, panhellénisme THEME 2 : LA CIVILISATION GRECQUE. CHAPITRE 1 : AU FONDEMENT DE LA GRECE : CITES ET MYTHES

Plus en détail

C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815. I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire

C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815. I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815 I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire A) Le poids de l Europe dans le Monde - 1815 : L Europe

Plus en détail

La Roma antica. Complète le résumé suivant : La Rome Antique : pour chaque monument, note un résumé à retenir. Nom : 2- Le Colisée

La Roma antica. Complète le résumé suivant : La Rome Antique : pour chaque monument, note un résumé à retenir. Nom : 2- Le Colisée La Roma antica Complète le résumé suivant : Etape 1 : Rome est une.de la péninsule italienne. De..à.. des.la dirigent. Etape 2 : Rome conquiert. De.à. les Sénateurs de la R... dirigent. Etape 3 : Rome

Plus en détail

L Europe dans le monde au XVIIIe siècle

L Europe dans le monde au XVIIIe siècle L Europe dans le monde au XVIIIe siècle Problématique Les colonies et les échanges mondiaux, fondements de la puissance européenne? ETUDE DE CAS: BORDEAUX, PORT ACTIF DU COMMERCE MONDIAL Situer Bordeaux

Plus en détail

Enquête insertion professionnelle 2008 Devenir des diplômés de master 2006

Enquête insertion professionnelle 2008 Devenir des diplômés de master 2006 Enquête insertion professionnelle 2008 Devenir des diplômés de master 2006 Les 718 diplômés ayant quitté l'université de Franche-Comté, ont reçu une lettre les invitant à répondre à un questionnaire sur

Plus en détail

Le c o m m e r c e d e d é ta i l

Le c o m m e r c e d e d é ta i l Le c o m m e r c e d e d é ta i l d a n s l Un i o n Eu r o p é e n n e Le commerce de détail regroupe toutes les entreprises dont l activité principale est la revente (sans transformation) de biens neufs

Plus en détail

II- L'environnement matériel des séances d histoire

II- L'environnement matériel des séances d histoire Magali Chapelet-Guirriec - Pierrick Friquet Circonscription de Brest - Nord - Novembre 2012 Enseigner l'histoire en cycle 3 «Si nous voulons être les acteurs responsables de notre propre avenir, nous avons

Plus en détail

Réponses : Culture générale. Sport et Culture. Citoyenneté. Histoire et géographie. 1/ B. D une princesse de légende grecque. 1/ A.

Réponses : Culture générale. Sport et Culture. Citoyenneté. Histoire et géographie. 1/ B. D une princesse de légende grecque. 1/ A. Réponses : Culture générale Sport et Culture 1/ A. la force 2/ B. 25 pays membres 3/ B. 12 4/ C. L Ode à la joie, de Beethoven 5/ A. en 1957 1/ B. D une princesse de légende grecque 2/ A. autrichien 3/

Plus en détail

Les concepts importants en histoire-géographie

Les concepts importants en histoire-géographie Les concepts importants en histoire-géographie A Adoubement : fête où l enfant devient chevalier. Exemple : Nous avons vu qu un fils de seigneur devient seigneur, il s entraîne à partir de 7 ans chez un

Plus en détail

à Salins-Les-Bains 3 P (parcours patrimonial et pédagogique) dans le Jura Par le Service Educatif du Musée d Archéologie du Jura

à Salins-Les-Bains 3 P (parcours patrimonial et pédagogique) dans le Jura Par le Service Educatif du Musée d Archéologie du Jura 3 P (parcours patrimonial et pédagogique) dans le Jura à Salins-Les-Bains Par le Service Educatif du Musée d Archéologie du Jura Texte et organisation : Aurore Alix Avec l aide : «De la promenade à travers

Plus en détail

Lille métropole. Olivier Leclercq Alain Etienne

Lille métropole. Olivier Leclercq Alain Etienne Lille métropole Olivier Leclercq Alain Etienne Lille métropole Photographies Olivier Leclercq Texte Alain Etienne Conception et direction éditoriale Bertrand Dalin Assisté de Paméla Cauvin Couverture -

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Compte rendu de l atelier Les jeunes en région

Compte rendu de l atelier Les jeunes en région Compte rendu de l atelier Les jeunes en région Marie Legaré, étudiante UQAR 1) La pièce de théâtre La pièce de théâtre met en scène une jeune qui doit décider, une fois ses études complétées, si elle reste

Plus en détail

Visite guidée: au cœur de Notre-Dame de Paris

Visite guidée: au cœur de Notre-Dame de Paris Visite guidée: au cœur de Notre-Dame de Paris Exercices 11 1 - Avant de commencer, un peu de vocabulaire. Connaissez-vous ces termes particuliers à l architecture religieuse? Sélectionnez le bon mot pour

Plus en détail

Typologie des maisons traditionnelles

Typologie des maisons traditionnelles Typologie des maisons traditionnelles Histoire de la maison «paysanne» traditionnelle D e tout temps l homme a cherché à s abriter. A la préhistoire il vivait dans des grottes ou des abris naturels. Peu

Plus en détail

Pour la première fois, depuis 2008, Il y a plus d urbains que de ruraux. Mais la croissance urbaine a surtout lieu dans le Sud.

Pour la première fois, depuis 2008, Il y a plus d urbains que de ruraux. Mais la croissance urbaine a surtout lieu dans le Sud. Pour la première fois, depuis 2008, Il y a plus d urbains que de ruraux. Mais la croissance urbaine a surtout lieu dans le Sud. A gauche, une ville. A droite, une ville. Pourquoi autant de différences?

Plus en détail

Constitution québécoise

Constitution québécoise PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 196 Constitution québécoise Présentation Présenté par M. Daniel Turp Député de Mercier Éditeur officiel du Québec 2007 1 NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

A la découverte du Champagne!

A la découverte du Champagne! UFEJAPON COMPTERENDUDELACONFERENCEDU3décembre2014 AladécouverteduChampagne! Mercredi 3 décembre 2014, l UFE a eu l honneur de recevoir dans la salle Atrium de l Ambassade de France, Monsieur Christian

Plus en détail

Les églises Renaissance de Roissy Porte de France

Les églises Renaissance de Roissy Porte de France Les églises Renaissance de Roissy Porte de France Livret parcours À l occasion des journées européennes du patrimoine, ARCHÉA et le musée national de la Renaissance vous proposent de découvrir un aspect

Plus en détail

«Le défi du Meilleur» Rétrospective démographique Consultants KOFFI N Guessan MOSSO Rosine Addy ASSANDE Koffi Paul

«Le défi du Meilleur» Rétrospective démographique Consultants KOFFI N Guessan MOSSO Rosine Addy ASSANDE Koffi Paul CÔTE D IVOIRE 2040 «Le défi du Meilleur» Rétrospective démographique Consultants KOFFI N Guessan MOSSO Rosine Addy ASSANDE Koffi Paul PLAN DE PRESENTATION Introduction Politique de population État et dynamique

Plus en détail

Des Français bien logés : satisfaction ou résignation?

Des Français bien logés : satisfaction ou résignation? Des Français bien logés : satisfaction ou résignation? Si 89 % d entre eux se déclarent satisfaits de leur logement, l étude ORPI/Ipsos révèle un optimisme de façade relevant de la résignation en période

Plus en détail

La face cachée des «Tanguy»

La face cachée des «Tanguy» La face cachée des «Tanguy» Les jeunes en hébergement contraint chez leurs parents 05 DÉCEMBRE 2015 La face cachée des «Tanguy» Dans le film d Etienne Chatiliez, le jeune «Tanguy» se complaît jusqu à un

Plus en détail

22 octobre 2014 > 23 février 2015 VOYAGER AU MOYEN ÂGE

22 octobre 2014 > 23 février 2015 VOYAGER AU MOYEN ÂGE 22 octobre 2014 > 23 février 2015 VOYAGER AU MOYEN ÂGE parcours-jeu > Le voyage d Outre-Mer. Vue de Jérusalem. France, fin du XV e siècle. Voyager au Moyen Âge Qui voyage à l époque médiévale? Comment,

Plus en détail

Les foyers de la civilisation grecque

Les foyers de la civilisation grecque Les foyers de la civilisation grecque template : www.iliadeodyssee.com Voici une carte de l Europe politique aujourd hui Clique sur la Grèce La Grèce actuelle est un petit Etat européen Sous l Antiquité,

Plus en détail

Préface de la première édition

Préface de la première édition Préface de la première édition AU détour d une phrase ou d un mot, un livre choisi sait toujours vous apporter ce que vous attendez, ici et maintenant. La lecture de ce livre n est pas linéaire, elle s

Plus en détail

Noël à Venise. Les points forts

Noël à Venise. Les points forts Noël à Venise Jamais sans doute l impressionnante châsse dorée que constitue la basilique Saint-Marc n est aussi bien mise en valeur qu à Noël, sous les lumières dansantes des milliers de cierges. Alentour,

Plus en détail

«AINSI SOIENT-ILS» AUTOUR D UN SEMINAIRE, UNE FICTION D ARTE BIEN FICTIVE.

«AINSI SOIENT-ILS» AUTOUR D UN SEMINAIRE, UNE FICTION D ARTE BIEN FICTIVE. «AINSI SOIENT-ILS» AUTOUR D UN SEMINAIRE, UNE FICTION D ARTE BIEN FICTIVE. UN PROJET ORIGINAL Annoncée à grand renfort d affiches équivoques et accrocheuses, la nouvelle fiction d ARTE, «Ainsi soient-ils»,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Un évènement mémorable d accueil, de joie, de partage

DOSSIER DE PRESSE. Un évènement mémorable d accueil, de joie, de partage DOSSIER DE PRESSE Un évènement mémorable d accueil, de joie, de partage Spectacles Concerts Ateliers Rencontres Marches Célébration de la Parole pour découvrir, écouter, danser, goûter, rencontrer, jouer,

Plus en détail

L'organisation du territoire français.

L'organisation du territoire français. L'organisation du territoire français. 2 ème partie : AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE FRANÇAIS. Thème 2 : L organisation du territoire français. Introduction. Depuis les trente dernières années,

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

Irlande un modèle européen

Irlande un modèle européen Irlande un modèle européen Surnommée le "Tigre Celtique", l'irlande est un petit pays périphérique qui doit sa réussite économique en partie à la construction européenne. Va-t-il servir de modèle aux nouveaux

Plus en détail

Les débuts de l islam

Les débuts de l islam Les débuts de l islam PBQ : Comment la religion musulmane, l islam, est-elle elle née et comment a-t-elle donné naissance à une brillante civilisation, l Islam? islam : Ensemble des croyances et des pratiques

Plus en détail

Les clusters labellisés «Grappes d entreprises»

Les clusters labellisés «Grappes d entreprises» Arnaud STRAPPE Tutrice académique : Corinne L Harmet-Odin Sommaire : Fiche Technique Les clusters labellisés «Grappes d entreprises» 1. Contexte / Introduction 2. Définition des «grappes d entreprises»

Plus en détail

ESCAPADE DANS LE DEPARTEMENT DE L AUDE

ESCAPADE DANS LE DEPARTEMENT DE L AUDE ESCAPADE DANS LE DEPARTEMENT DE L AUDE Trèbes - itinéraire 2 17 km Carcassonne La Cité La Cité de Carcassonne, bâtie sur la rive droite de l Aude, est la plus grande forteresse d Europe. Elle se compose

Plus en détail

Jacques Cœur. Marie Desmares

Jacques Cœur. Marie Desmares Jacques Cœur Iconographie du template Pierre l ermite menant la croisade populaire / Abreviamen de las Estorias Chevalier croisé / Commanderie de Cressac Observe cet extrait vidéo : quelle est la nature

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

Introduction SOMMAIRE. Fiche Objectifs Supports... 2. Fiche Scénario pédagogique... 5. À propos... 12

Introduction SOMMAIRE. Fiche Objectifs Supports... 2. Fiche Scénario pédagogique... 5. À propos... 12 1 Arabe Disciplines associées : histoire, géographie, arts plastiques Lycée / B1 B2 Introduction Dossier pédagogique La mosquée des Omeyyades à Damas «L Islam» Né au VII e siècle dans la péninsule Arabique,

Plus en détail

LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV?

LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV? LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV? Cette question s inscrit dans la problématique plus large de «la naissance et le développement du royaume de France» et de l affermissement

Plus en détail

Caté : la découverte des Béatitudes

Caté : la découverte des Béatitudes Caté : la découverte des Béatitudes Deux rencontres de deux heures sur les Béatitudes avec une découverte du Sermon sur la montagne et des Béatitudes d aujourd hui. Déroulement de la rencontre (partie

Plus en détail

La fin au Moyen-âge CM1. 1 La construction du pouvoir royal Matériel : Document d appui Questions Leçon et / ou leçon à trous

La fin au Moyen-âge CM1. 1 La construction du pouvoir royal Matériel : Document d appui Questions Leçon et / ou leçon à trous CM1 Objectifs notionnels : o -Comprendre l importance de la dynastie des Capétiens et la manière dont s est instauré le principe d hérédité de la couronne de France o -Situer les moments importants de

Plus en détail

Défendre Metz au Moyen Âge. l histoire d une architecture au service des hommes

Défendre Metz au Moyen Âge. l histoire d une architecture au service des hommes Défendre Metz au Moyen Âge l histoire d une architecture au service des hommes Livret pédagogique accompagnant l exposition proposée par Historia Metensis en partenariat avec les Archives municipales de

Plus en détail

La " France en villes " : Mouvements de population, urbanisation, métropolisation.

La  France en villes  : Mouvements de population, urbanisation, métropolisation. Première S, géographie LMA, 2011-2012 Thème 2 Aménager et développer le territoire français Question 2 La France en villes Cours 1 La " France en villes " : Mouvements de population, urbanisation, métropolisation.

Plus en détail

Les différents ouvrages publiés sur l histoire de Nancy (notamment par Pfister) apportent le reste des informations qui suivent.

Les différents ouvrages publiés sur l histoire de Nancy (notamment par Pfister) apportent le reste des informations qui suivent. Corrigé sommaire de l évaluation L objectif était de faire un historique du site sur lequel est implanté l actuel campus CLSH, à l aide d un SIG historique composé de plans anciens. On aurait pu aussi

Plus en détail

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament...

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament... Table des matières Préface à l édition française... 5 1. Quelle importance?... 7 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11 3. Le canon du Nouveau Testament... 23 4. Les Évangiles...

Plus en détail

Jacques Cœur. Marie Desmares

Jacques Cœur. Marie Desmares Jacques Cœur Iconographie du template Pierre l ermite menant la croisade populaire / Abreviamen de las Estorias Chevalier croisé / Commanderie de Cressac Observe cet extrait vidéo : est-ce un bâtiment

Plus en détail

Fiche de travail : L Union Européenne.

Fiche de travail : L Union Européenne. Fiche de travail : L Union Européenne. Cette fiche de travail est à compléter en partie à partir du logiciel «Europe et UE» disponible sur le site Internet dans le chapitre de Géo intitulé «L Union Européenne».

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Édition janvier 2013 Données sociodémographiques Population Âge Sexe Accroissement naturel Familles Ménages État matrimonial Langues Photo de la page couverture : Denis Labine Ce profil sociodémographique

Plus en détail

Accord sur la libre circulation des personnes: assurer l égalité de traitement

Accord sur la libre circulation des personnes: assurer l égalité de traitement FEPS Focus 3 Accord sur la libre circulation des personnes: assurer l égalité de traitement Prise de position du Conseil de la FEPS Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS Le présent document

Plus en détail

11e Colloque de la Relève VRM

11e Colloque de la Relève VRM Girard, David Candidat à la maîtrise Histoire Université du Québec à Joanne Burgess Adresse courriel : david.girard1@gmail.com 11e Colloque de la Relève VRM Introduction La présente communication porte

Plus en détail

Introduction. 1. Les racines du droit français

Introduction. 1. Les racines du droit français Introduction historique au droit (Vème XVème siècle) Introduction 1. Les racines du droit français A. L apport de Rome 1. L Empire Romain, modèle du pouvoir a. Le concept d État : la res publica b. Une

Plus en détail

LE JARDIN PARTAGÉ LE JARDIN AUTREMENT

LE JARDIN PARTAGÉ LE JARDIN AUTREMENT LE JARDIN PARTAGÉ LE JARDIN AUTREMENT Le rôle social et écologique des jardins partagés Par Catherine CREUZE Les jardins partagés trouvent leur place dans la composante d un développement durable, force

Plus en détail

L HISTOIRE DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS

L HISTOIRE DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS Chapitre 1 L HISTOIRE DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS Antoine Prost, dans son Histoire de l enseignement en France (Armand Colin, coll. U), fait remarquer qu on ne peut comprendre le processus de création

Plus en détail

Repères. L'isolement des adultes. novembre 2014. Chiffres clés de Rezé

Repères. L'isolement des adultes. novembre 2014. Chiffres clés de Rezé Repères Rezé novembre 2014 L'isolement des adultes Jeunes adultes, couples séparés, personnes âgées : de plus en plus de personnes vivent seules. Pour certains c est un choix assumé qui n empêche pas d

Plus en détail

LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE

LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE Introduction 1. L économie et la société bénéficient des performances de haute qualité des experts-comptables qui contribuent à l imputation et à

Plus en détail

Croissance, emploi et protection sociale

Croissance, emploi et protection sociale Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Croissance, emploi et protection sociale Juillet 1998 Document de travail n 32 La problématique croissance, emploi et protection sociale

Plus en détail