REPONSE OPERATIONNELLE DU SDIS 06 FACE A UN EVENEMENT SISMIQUE Patrick BAUTHEAC Directeur Départemental des Services d incendie des Alpes Maritimes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPONSE OPERATIONNELLE DU SDIS 06 FACE A UN EVENEMENT SISMIQUE Patrick BAUTHEAC Directeur Départemental des Services d incendie des Alpes Maritimes"

Transcription

1 Atelier 1 groupe de travail sismique franco-italo-suisse du projet Interreg Alcotra RiskNET Atelier 1 gruppo di lavoro sismico franco-italo-svizzero del progetto Interreg Alcotra RiskNET Anticiper la gestion d'un séisme dommageable Anticipare la gestione dei danni di un terremoto 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI) Immeuble Premium - 1, boulevard Maître Maurice Slama - Bâtiment A - 2ème étage REPONSE OPERATIONNELLE DU SDIS 06 FACE A UN EVENEMENT SISMIQUE Patrick BAUTHEAC Directeur Départemental des Services d incendie des Alpes Maritimes

2 REPONSE OPERATIONNELLE DU SDIS 06 FACE A UN EVENEMENT SISMIQUE Patrick BAUTHEAC Directeur Départemental des Services d incendie des Alpes Maritimes Colonel P. BAUTHEAC

3 INFRASTRUCTURES BATIMENTAIRES I. Réalisation de Centres de Traitement de l alerte répondant aux normes parasismiques II. Réalisation de casernements parasismiques (BV, GRASSE, CONTES, VALBERG ) III. Energies dans les groupements. a) Poursuite de la politique de stations services réparties dans les groupements b) Suppression des alimentations en gaz des centres au profit de l électricité c) Développement de la politique d équipement en groupes électrogènes. IV. Etablissement d un diagnostique de vulnérabilité des casernements, de leurs accès et des antennes radio.

4

5

6 PLANS Mise en harmonie des PCS et des consignes départementales PCS ville de NICE déjà établi dans ce cadre. Participation à l élaboration du Plan ORSEC départemental (2011) Intégrer l organisation du Cdt SDIS dans les disposition spécifiques ORSEC. Limites de financement SDIS/ETAT/Communes/SAMU Exercice préfectoral décembre décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI)

7 TRANSMISSIONS Utilisation systématique des appels sélectifs pour toute permanence ou astreinte même en situation normale. Priorisation des communications téléphoniques SDIS par les opérateurs de réseaux en cas de crise. Equipement en TPH satellitaires CODIS 2 FIXES AVEC DATA CTA 2 x 2 RESERVE TACTIQUE 6 Remorque satellitaire

8 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI) REPONSE OPERATIONNELLE DU SDIS 06 FACE A UN EVENEMENT SISMIQUE Patrick BAUTHEAC Directeur Départemental des Services d incendie des Alpes Maritimes

9 INCIDENTS RESponse NEEDS POPULATION SUSTAIN NEEDS FIRST AID SPECIFICS ACTIONS FLOODS SAR RAD CHIM ETC PROVISORY ACCOMODATION SHELTERS HEAT FOODS AND WATER FIRE EXTINCTION SHOWERS TOILETS EMERGENCY MEDICAL CHAIN MEDICAL & PSYCHOLGIC SUSTAIN RESCUERS SUSTAIN FOODS ACCOMODATIONS ETC.. PROTECTION GOODS THIRD PARTIES ENVIRONNEMENTAL RETURN TO NORMALITY NEEDS SECURITY SAFETY INFRASTRUCURES ENERGIES TRAFFIC ECONOMY STORES BANKS PUBLIC SERVICES TRANSMISSION TRANSPORTATION

10 ANALYSE SITUATION LUTTE CONTRE LES INCENDIES ACTIONS TRANSMISSIONS RECONNAISSANCES ACCES TERRESTRES EVALUATION AERIENNE ECU REU IL S A P E U R S P O M P I E R S MISE EN PLACE D UNE SECTORISATION PREALABLE 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI)

11 SECTORISATION DES ZONES LITTORAL MENTONNAIS PAILLONS VAR VESUBIE REPONSE OPERATIONNELLE DU SDIS 06 FACE A UN EVENEMENT SISMIQUE Patrick BAUTHEAC Directeur Départemental des Services d incendie des Alpes Maritimes MISE EN PLACE D UN OPT MISE EN PLACE D UN CHAINE MEDICALE ENGAGEMENT DE SECOURS SPECIALISES 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI)

12 FI.RE - SEISME Réf. : note d information «séisme» SECOUSSE RESSENTIE (NOMBREUX APPELS) SECOUSSE RESSENTIE AVEC AU MOINS UNE RUPTURE DE FLUX (TPH, ELEC, EAU, CIRCULATION ETC ) 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI) GFO Service COGI / 2010

13 FI.RE - SEISME Réf. : Note d information «séisme» ROLE DU CODIS 1 Montée en puissance des effectifs CODIS et de la chaîne de commandement : BIP GENERAL BIP CONTACT TPH 2 3 Vérification des outils CODIS (Radio, TPH, GIPSY, SYNERGI, ANTARES ) Contact TPH : CODIS avec les CTA ; les CTA avec leurs CSAT et/ou CIS. - établir un 1er point de situation QUESTIONNAIRE Mise en œuvre des moyens complémentaires 4 5 Informations aux autorités : - 1ère phase : Directeur de permanence COZ DDPP + DIRCAB 2ème salve de bip ème phase : toute autre administration Contact avec les services partenaires 6 Demandes de renforts 7 Montée en puissance du CODIS GFO Service COGI / 2010

14 FI.RE - SEISME Réf. : Note d information «séisme» Mise en œuvre des moyens complémentaires : Activation Salle de crise Activation Salle de débordement Déclenchement des relais mobiles + positionnement sur sites Contact ADRASEC Alimentation + écoute fréquance ADRASSEC 140 Mhz Activation TPH satellitaire 1. Contacter le CEA/LDG afin d obtenir les coordonnées de l epicentre i. N telephone : ii. Attention les coordonnées géographiques sont exprimées en degrés minutes secondes 2. Contacter les interlocuteurs suivants afin de leur communiquer le N de rappel du TPH sattelitaire. 1. COZ 2. COD 3. SAMU Contact base d héicoptère par TPH / radio SP RIS ou Mercantour / VHF Marine 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI) GFO Service COGI / 2010

15 FI.RE - SEISME Réf. : Note d information «séisme» Demandes de renforts Première indentification des besoins de renforts extérieurs => COZ : - 2 PC de Site - 6 groupes INCENDIE - 20 VSAV + VLM + 5 PMA - 6 colonnes SD (ou 6 HUSARD) - Logistiques (groupe électrogène, eau ) Renforts par défaut - En fonction des remontées d informations du terrain Renforts spécifiques 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI) GFO Service COGI / 2010

16 ACTIONS TRANSMISSIONS Réseau téléphonique saturé (A.Z.F.) Priorité donnée par France télécom aux appels d urgence (15,18,17,112). Vérifications du réseau d infrastructure radio SDIS. Mise en place du relais mobile. Mise en place des PC mobiles en fonction de la sectorisation préalable. 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI)

17 RECONNAISSANCE ACCES Vérification des itinéraires principaux et des nœuds d accès. Vérification des aérodromes. Vérification des ports maritimes Vérification des réseaux ferrés et tunnels. Vérification des ouvrages d art Vérification des accès aux villages 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI)

18 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI)

19 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI)

20 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI)

21 TENDE BREIL SOSPEL L ESCARENE MENTON ROQUEBRUNE ST ROCH MONACO 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI) BEAULIEU

22 GÊNES

23 EVALUATION AERIENNE DES ZONES DIFFICILES D ACCES S A P E U R S P O M P I E R S ECU REU IL Compléter les informations recueillies par la terre. Reconnaître la viabilité des zones aéroportuaires. Déterminer les DZ potentielles. 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI)

24 MISE EN PLACE D UNE SECTORISATION PREALABLE Objectif : Organiser l accueil et l engagement des renforts. Prise en compte de l étude GERIA. Prise en compte de l étude GEMGEP Découpage en 3 zones subdivisées en 3 secteurs. 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI)

25 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI) REPONSE OPERATIONNELLE DU SDIS 06 FACE A UN EVENEMENT SISMIQUE Patrick BAUTHEAC Directeur Départemental des Services d incendie des Alpes Maritimes

26

27

28 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI) REPONSE OPERATIONNELLE DU SDIS 06 FACE A UN EVENEMENT SISMIQUE Patrick BAUTHEAC Directeur Départemental des Services d incendie des Alpes Maritimes

29

30

31 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI)

32 CARTE DE SYNTHESE

33

34

35 STADES TRINITE PAL STAD DU RAY VAUBAN GARE SNCF CHARLES HERMANN ALBERT 1ER PARC PHENIX HALIOTIS PORT

36 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI) REPONSE OPERATIONNELLE DU SDIS 06 FACE A UN EVENEMENT SISMIQUE Patrick BAUTHEAC Directeur Départemental des Services d incendie des Alpes Maritimes

37 08 Pt. de transit P.C. CODIS TPH SAT 16 COS secteur aérien 18 TPH SAT 16 AERO littoral mentonnais PaillonVésubie LTW LTC LTE MTS MTC MTN PVW PVE

38 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI) REPONSE OPERATIONNELLE DU SDIS 06 FACE A UN EVENEMENT SISMIQUE Patrick BAUTHEAC Directeur Départemental des Services d incendie des Alpes Maritimes

39 Noria de Ramassage CENTRE D ACCUEIL ET DE RECENSEMENT DES INDEMNES Petite noria SECONDAIRES Grande Noria P.R.V. SINISTRE PMA Poste Médical Avancé CME Centre médical d évacuation = Hôpital de proximité HOPITAUX spécialisés MORGUE Il faut parfois mettre en place de nombreux PMA et plusieurs CME 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI)

40 P.R.V. P.R.V. P.R.V. P.R.V. P.R.V. P.R.V. P.R.V. MORGUE PMA PMA PMA CME HOPITAUX spécialisés

41

42 ACCES AU PORT DE NICE OK ACCES RADE DE MENTON OK ACCES RADE DE VILLEFRANCHE OK

43 RADE DE TOULON BATIMENTS MISTRAL & FOUDRE

44 REPONSE OPERATIONNELLE DU SDIS 06 FACE A UN EVENEMENT SISMIQUE Patrick BAUTHEAC Directeur Départemental des Services d incendie des Alpes Maritimes FIN 12 décembre h30/16h30 NICE / NIZZA - Centre Européen des Entreprises Innovantes (CEEI)

Anticiper la gestion d'un séisme dommageable Anticipare la gestione dei danni di un terremoto

Anticiper la gestion d'un séisme dommageable Anticipare la gestione dei danni di un terremoto Atelier 1 groupe de travail sismique franco-italo-suisse du projet Interreg Alcotra RiskNET Atelier 1 gruppo di lavoro sismico franco-italo-svizzero del progetto Interreg Alcotra RiskNET Anticiper la gestion

Plus en détail

Anticiper la gestion d'un séisme dommageable

Anticiper la gestion d'un séisme dommageable Atelier 1 groupe de travail sismique franco italo suisse du projet Interreg Alcotra RiskNET Anticiper la gestion d'un séisme dommageable 12 décembre 2013 9h30 / 16h30 NICE Centre Européen des Entreprises

Plus en détail

Plan ORSEC. du département du Finistère

Plan ORSEC. du département du Finistère PRÉFET DU FINISTÈRE Préfecture du Finistère Cabinet du préfet Service interministériel de défense et de protection civiles Plan ORSEC «secours à nombreuses victimes» du département du Finistère Plan ORSEC

Plus en détail

DISPOSITIONS GENERALES ORSEC LIVRE 2 MODES D ACTION GENERAUX DU DISPOSITIF ORSEC PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES

DISPOSITIONS GENERALES ORSEC LIVRE 2 MODES D ACTION GENERAUX DU DISPOSITIF ORSEC PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES ORGANISATION DE LA REPONSE DE SECURITE CIVILE TOME I DISPOSITIONS GENERALES LIVRE 2 Plan ORSEC nombreuses victimes Préfecture des Landes Cabinet du Préfet - SIDPC - DISPOSITIONS GENERALES ORSEC LIVRE 2

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

Plans de secours NOMBREUSES VICTIMES

Plans de secours NOMBREUSES VICTIMES Plans de secours NOMBREUSES VICTIMES Dispositions générales ORSEC Dr M.NAHON SAMU75 02/2013 Crises sanitaires, Accidents catastrophiques à effets limités (ACEL), Catastrophes Majeures 2 Crises sanitaires,

Plus en détail

NOTE OPERATIONNELLE TEMPORAIRE OPS 2015 42 Dispositif opérationnel Tour de France 2015

NOTE OPERATIONNELLE TEMPORAIRE OPS 2015 42 Dispositif opérationnel Tour de France 2015 --------------------- GROUPEMENT Prévention Prévision Opérations --------------------- Affaire suivie par : Commandant Olivier BLANCO 05.62.38.18.16. NOTE OPERATIONNELLE TEMPORAIRE OPS 2015 42 Dispositif

Plus en détail

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde de CHINON Sommaire CHAPITRE 1 INTRODUCTION FI 1 Préambule FI 2 Objet du PCS et cadre réglementaire FI 3 Arrêté municipal de réalisation du

Plus en détail

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR :

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : IDENTIFICATION DU POSTE : Titre de la fonction : Conducteur Ambulancier SMUR*. Etablissement : Centre Hospitalier Régional Universitaire de Brest. Service

Plus en détail

RETOUR D EXPERIENCE. Exercice Départemental DAREGAL 2012 Milly la forêt DESCRIPTION DE L EXERCICE

RETOUR D EXPERIENCE. Exercice Départemental DAREGAL 2012 Milly la forêt DESCRIPTION DE L EXERCICE Exercice Départemental DAREGAL 22 - SAP - RETEX EXER DESCRIPTION DE L EXERCICE HISTORIQUE Date : 20 janvier 22 Heure de début: 14h00 Heure de fin : 16h30 LIEU Adresse : D 948, OBJECTIFS DE L EXERCICE Pour

Plus en détail

Séquence 1 : La place du MSP et de l ISP

Séquence 1 : La place du MSP et de l ISP Séquence 1 : La place du MSP et de l ISP 1- Sécurité civile et police administrative L activité opérationnelle des sapeurs pompiers s exercent dans le cadre de la police administrative. La police administrative

Plus en détail

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté PPMS Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement Page 1 1 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Année de réalisation du PPMS Nom de l établissement

Plus en détail

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur LES RISQUES MAJEURS Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT Toutes les informations sur Définition des Risques majeurs Quels risques à Niort? Le territoire de la commune se trouve

Plus en détail

L atelier départemental du SDIS 06

L atelier départemental du SDIS 06 L atelier départemental du SDIS 06 Le Groupement fonctionnel «Technique» Au sein de la sous-direction technique et des systèmes d information, le groupement fonctionnel technique (GFTE), placé sous l autorité

Plus en détail

D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATIONS COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS LES BONS REFLEXES EN CAS DE RISQUES MAJEURS

D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATIONS COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS LES BONS REFLEXES EN CAS DE RISQUES MAJEURS D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATIONS COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS LES BONS REFLEXES EN CAS DE RISQUES MAJEURS Les incendies de forêts ou les inondations sont les principaux risques majeurs qui peuvent

Plus en détail

Officiers de Garde Groupement (O.G.G.) Officiers de Garde Compagnie (O.G.C.)

Officiers de Garde Groupement (O.G.G.) Officiers de Garde Compagnie (O.G.C.) DVP-2.3.1 / 15-01 Note de Opérationnelle N.S.O. 2015-01 Version 1.0 Interventions payantes Bureau Procédures Opérationnelles et Plans de Secours Date de parution : 22 décembre 2014 Date de mise en application

Plus en détail

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Bilan annuel 2011 Etienne Lacroix Tous Artifices S.A. Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Page 1 SOMMAIRE Actions réalisées pour la prévention des risques Compte-rendu des

Plus en détail

Dispositif dégradé et réaction initiale

Dispositif dégradé et réaction initiale 3.4 Prise en charge des victimes radiocontaminées Dispositif dégradé et réaction initiale UMH, SMUR Régulation SAMU SAU, UP Les limites du dispositif (circulaire 800) L identification de l attentat n est

Plus en détail

alarme incendie (feu non maîtrisable)

alarme incendie (feu non maîtrisable) INCIDENT N 1 alarme incendie (feu non maîtrisable) Vérification des matériels et systèmes de à disposition au - système de détection incendie (test lampe, signal sonore) - centrale d alarme intrusion(état

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE 2011 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE SOMMAIRE SOMMAIRE 2 DECLENCHEMENT DU PCS 3.1 ROLE ET OBJECTIFS DU PLAN 3.2 MODALITES DE DECLENCHEMENT DES DIFFERENTES ALERTES

Plus en détail

REGLEMENT POUR LA FACTURATION DES PRESTATIONS DE SERVICE - 2015

REGLEMENT POUR LA FACTURATION DES PRESTATIONS DE SERVICE - 2015 REGLEMENT POUR LA FACTURATION DES PRESTATIONS DE SERVICE - 2015 DU SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS DU TARN Article 1 : Article 2 : Conformément aux lois et à la jurisprudence subséquente,

Plus en détail

CAP BOUCHER. BAC PRO COMMERCE Vente en boulangerie. CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOULANGER

CAP BOUCHER. BAC PRO COMMERCE Vente en boulangerie. CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOULANGER 06250 MOUGINS BAC PRO COMMERCE Vente en boulangerie. E13A00008 E13A00054 06340 LA TRINITE 06110 LE CANNET E13A00038 E13A00002 06500 MENTON 06300 NICE E13A00039 E13A00057 06260 PUGET THENIERS E13A00045

Plus en détail

«Une heure pour savoir»

«Une heure pour savoir» PLAN CYCLONE. ORGANISATION DÉPARTEMENTALE ET ZONALE DE LA GESTION DE CRISE «Une heure pour savoir» LE 8 JUILLET 2011 E.FONTANILLE/ J. VINCENT Les CYCLONES aux ANTILLES Depuis 1986 le Cyclone (en Grec Dieu

Plus en détail

retour d expérience accident ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (91), le 12 juillet 2013 RETOUR D EXPÉRIENCE DE L ACCIDENT...2

retour d expérience accident ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (91), le 12 juillet 2013 RETOUR D EXPÉRIENCE DE L ACCIDENT...2 SOMMAIRE RETOUR D EXPÉRIENCE DE L ACCIDENT...................................................2 CHRONOLOGIE DES FAITS...........................................3 ORGANISATION DE LA CHAÎNE DE COMMANDEMENT.............................................4

Plus en détail

CAP BOUCHER. BAC PRO COMMERCE Vente en boulangerie. CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER ALIMENTATION 06250 MOUGINS

CAP BOUCHER. BAC PRO COMMERCE Vente en boulangerie. CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER ALIMENTATION 06250 MOUGINS 06250 MOUGINS BAC PRO COMMERCE Vente en boulangerie. E13A00008 E13A00054 06340 LA TRINITE E13A00038 E13A00002 06500 MENTON E13A00039 E13A00014 06260 PUGET THENIERS E13A00057 E13A00045 06640 ST JEANNET

Plus en détail

Etat des risques naturels, miniers et technologiques

Etat des risques naturels, miniers et technologiques Etat des risques naturels, miniers et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Référence : 15/IMO/0204 Date de réalisation : 16 avril 2015 (Valable 6 mois)

Plus en détail

Témoignage. Protection foudre de deux sites relais radio pour les Pompiers du Rhône Saint Cyr le Chatou (site de La pyramide) Le col des Sauvages

Témoignage. Protection foudre de deux sites relais radio pour les Pompiers du Rhône Saint Cyr le Chatou (site de La pyramide) Le col des Sauvages Témoignage Protection foudre de deux sites relais radio pour les Pompiers du Rhône Saint Cyr le Chatou (site de La pyramide) Le col des Sauvages Denis Weller Chef d Unité Télécom Groupement des systèmes

Plus en détail

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule.

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. ANNEXE FICHE 10 : NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. I. MESURES PRISES AU NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE 1.

Plus en détail

Applications SIG-DFCI au SDIS 30. Sophie Sauvagnargues-Lesage Commandant Jean-François Roure Major Thierry Boussardon

Applications SIG-DFCI au SDIS 30. Sophie Sauvagnargues-Lesage Commandant Jean-François Roure Major Thierry Boussardon Applications SIG-DFCI au SDIS 30 Sophie Sauvagnargues-Lesage Commandant Jean-François Roure Major Thierry Boussardon Historique Il y a 30 ans, l'entente mettait en place une cartographie papier «feux de

Plus en détail

Dossier de presse. Exercice cyclone : «ZANNO 2014» Les services de l État et leurs partenaires se préparent à la saison cyclonique

Dossier de presse. Exercice cyclone : «ZANNO 2014» Les services de l État et leurs partenaires se préparent à la saison cyclonique Cabinet du Préfet Bureau de la communication interministérielle Fort-de-France, le 12 juin 2013 Dossier de presse Exercice cyclone : «ZANNO 2014» Les services de l État et leurs partenaires se préparent

Plus en détail

par visio-conférence

par visio-conférence Formation professionnelle continue des agents de services hospitaliers qualifiés par visio-conférence dans les établissements d hébergement et de soins du moyen et haut pays des Alpes-Maritimes Agnès PARIS,

Plus en détail

BTM PATISSERIE. BAC PRO COMMERCE Vente en boulangerie. CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER

BTM PATISSERIE. BAC PRO COMMERCE Vente en boulangerie. CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER 06250 MOUGINS BAC PRO COMMERCE Vente en boulangerie. BTM PATISSERIE E13A00008 E13A00062 06340 LA TRINITE E13A00054 E13A00038 06110 LE CANNET 06500 MENTON E13A00002 E13A00039 06300 NICE 06260 PUGET THENIERS

Plus en détail

TNDB Gestion des réseaux d infrastructures. Tables des matières :

TNDB Gestion des réseaux d infrastructures. Tables des matières : Page 1/18 Tables des matières : 1 Préambule...2 2 Vue générale...3 3 Gestion de réseau...4 4 Calcul Siflow et DACHCZ...6 5 Mesures des charges...9 6 Analyse topologique Rapport d état...11 7 Analyse topologique

Plus en détail

Mardi 3 avril 2012, la Sous-Commission

Mardi 3 avril 2012, la Sous-Commission 02 - Ouverture du nouveau pôle de loisirs et de commerces Lyon Confluence - Mardi 3 avril 2012, la Sous-Commission Départementale de Sécurité (SCDS) délibérait au terme d une visite technique du site de

Plus en détail

«Cofely Endel apporte la force d un groupe, leader sur le marché de la maintenance. Ses

«Cofely Endel apporte la force d un groupe, leader sur le marché de la maintenance. Ses CHIMIE Maintenance d un centre de stockage NUCLÉAIRE DÉFENSE NUCLÉAIRE PO Augmenter la disponibilité de ses équipements de stockage Avoir un interlocuteur unique sur les prestations de maintenance et capable

Plus en détail

Centre d Information et de Gestion du Trafic

Centre d Information et de Gestion du Trafic Centre d Information et de Gestion du Trafic Présentation NCA juin2012 Le CIGT 06 Un service du Conseil général des Alpes Maritimes Créé en 2006 - Au sein de la Direction des Routes Fonctionnement 24h/24

Plus en détail

RETOUR D EXPERIENCE OPERATIONNEL

RETOUR D EXPERIENCE OPERATIONNEL ELEMENTS GENERATEURS DU RETEX Flux thermique important spécificité et technicité des feux de silo. DESCRIPTION DE L INTERVENTION HISTORIQUE Date : 22 août 2012 Heure d appel : 1h37 N intervention : 12

Plus en détail

CAP BOUCHER. BAC PRO COMMERCE Vente en boulangerie. CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOULANGER

CAP BOUCHER. BAC PRO COMMERCE Vente en boulangerie. CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOUCHER CAP BOULANGER 06250 MOUGINS BAC PRO COMMERCE Vente en boulangerie. 06340 LA TRINITE CAP BOUCHER E13A00008 E13A00038 06110 LE CANNET CAP BOUCHER 06500 MENTON CAP BOUCHER E13A00002 E13A00039 CAP BOUCHER 06260 PUGET THENIERS

Plus en détail

K2503 - Sécurité et surveillance privées

K2503 - Sécurité et surveillance privées Appellations (Métiers courants) Agent / Agente de sécurité Agent / Agente de sécurité incendie Agent / Agente de sûreté aéroportuaire Agent / Agente de télésurveillance Garde du corps privé / privée Maître-chien

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPORT PUBLIC DE LA COUR DES COMPTES

COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPORT PUBLIC DE LA COUR DES COMPTES COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPORT PUBLIC DE LA COUR DES COMPTES SUR LES ENSEIGNEMENTS DES INONDATIONS DE 2010 SUR LE LITTORAL ATLANTIQUE (XYNTHIA) ET DANS LE VAR La Cour des comptes et les trois chambres régionales

Plus en détail

PLAN DE CRISE ECOLE :..

PLAN DE CRISE ECOLE :.. Académie de Corse Direction des services départementaux de l'education nationale de Corse du Sud. PLAN DE CRISE ECOLE :.. Gestion des situations exceptionnelles Ce document doit disposer en annexe de la

Plus en détail

P.A.R.M. (Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale) Quelle est cette profession de santé Méconnue et non reconnue?

P.A.R.M. (Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale) Quelle est cette profession de santé Méconnue et non reconnue? P.A.R.M. (Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale) Quelle est cette profession de santé Méconnue et non reconnue? Référentiel métier de PARM Vr 4 - Mai 2007 Page 1 sur 9 Ce document a été rédigé

Plus en détail

Etat des risques naturels, miniers et technologiques

Etat des risques naturels, miniers et technologiques Etat des risques naturels, miniers et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Référence : 13/ABCD/145 Réalisé par SARL ABCD Diagnostics Date de réalisation

Plus en détail

Les Établissements recevant du public. La prévention incendie

Les Établissements recevant du public. La prévention incendie Les Établissements recevant du public La prévention incendie 1 Sommaire Partie 1 : Les établissements recevant du public Partie 2 : La prévention incendie Partie 3 : L organisation de la prévention dans

Plus en détail

Le point de vue des sapeurs-pompiers sur les. systèmes de lutte contre. l incendie par brouillards d eau

Le point de vue des sapeurs-pompiers sur les. systèmes de lutte contre. l incendie par brouillards d eau Le point de vue des sapeurs-pompiers sur les systèmes de lutte contre l incendie par brouillards d eau Lieutenant-colonel Ronan POILVERD Chef du bureau prévention PLAN La culture du risque française: un

Plus en détail

Etat des risques naturels et technologiques

Etat des risques naturels et technologiques Etat des risques naturels et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Commande n 3505 Date de réalisation : 23 septembre 2011 (Valable 6 mois) Mode COMMANDE

Plus en détail

Adaptation Nationale des Transmissions Aux Risques Et aux Secours

Adaptation Nationale des Transmissions Aux Risques Et aux Secours Adaptation Nationale des Transmissions Aux Risques Et aux Secours Réseau national de radiocommunications numériques pour les sapeurs-pompiers Page 2 de 13 1 ANTARES POURQUOI? 1.1 UNE MODERNISATION RENDUE

Plus en détail

Solution Géolocalisation par Satellite

Solution Géolocalisation par Satellite Solution Géolocalisation par Satellite Votre Système de suivi international AVANTAGES LA SOLUTION TELEMATIQUE Positionnement : GPS intégré pour une localisation très précise Couverture mondiale Données

Plus en détail

OBLIGATIONS RELATIVES À LA CRÉATION OU MODIFICATION D UN ERP

OBLIGATIONS RELATIVES À LA CRÉATION OU MODIFICATION D UN ERP L exploitation d un Établissement Recevant du Public nécessite de respecter un certain nombre de règles spécifiques. Deux domaines sont particulièrement surveillés : l accessibilité, ces établissements

Plus en détail

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir?

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir? FICHE N 20 : LES MISSIONS DE TERRAIN À ASSURER Pour assurer la mise en œuvre des missions de sauvegarde, il est nécessaire de disposer d intervenants de terrain. En fonction des phénomènes, de la situation,

Plus en détail

SITUATION GENERALE Description du phénomène

SITUATION GENERALE Description du phénomène BULLETIN N 007 REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana Tanindrazana Fandrosoana ------------------- MINISTERE DE L INTERIEUR ------------------ BUREAU NATIONAL DE GESTION DES RISQUES ET DES CATASTROPHES -----------------

Plus en détail

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme Partie II Les paramètres des séismes Séisme: libération d énergie destructrice à partir de la magnitude 5 Prévision sismique: déterminer l aléa sismique Étude du mécanisme de rupture de la faille 1. Introduction

Plus en détail

Audit, Conseil et Assistance

Audit, Conseil et Assistance Audit, Conseil et Assistance Experto Risk vous apporte son expertise pour vous accompagner dans le domaine de la sécurité Vous vous interrogez sur vos obligations en matière de sécurité. Vous souhaitez

Plus en détail

S I S C E N T A U R E 1 5

S I S C E N T A U R E 1 5 Club Utilisateurs Centaure 15 Jeudi 18 et Vendredi 19 juin 2009 - NANTES Centaure 15 est la solution informatique choisie en 1999 par le CHU de NANTES pour équiper son Samu- Centre 15. C est un progiciel

Plus en détail

SCENARIO PEDAGOGIQUE DE FORMATION

SCENARIO PEDAGOGIQUE DE FORMATION SCENARIO PEDAGOGIQUE DE FORMATION INTITULE : LE CHEF DE GROUPE DISCIPLINE : GESTION OPERATIONNELLE ET COMMANDEMENT NIVEAU : 3 PUBLIC : Un groupe de 12 sapeurs pompiers DUREE TOTALE : 120 heures PRE-REQUIS

Plus en détail

PLAN ROUGE VILLE DE MARSEILLE. B.M.P.M. - Service Santé SMUR 0

PLAN ROUGE VILLE DE MARSEILLE. B.M.P.M. - Service Santé SMUR 0 PLAN ROUGE VILLE DE MARSEILLE B.M.P.M. - Service Santé SMUR 0 Généralités Le Plan Rouge : art 3 loi 87-565 du 22/07/1987 relative à «l organisation de la sécurité civile» Sous l autorité du Préfet des

Plus en détail

DIRECTION DE LA DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ CIVILES. Techniques professionnelles

DIRECTION DE LA DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ CIVILES. Techniques professionnelles DIRECTION DE LA DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ CIVILES GUIDE NATIONAL DE REFERENCE Techniques professionnelles Manœuvres feux de forêts MANŒUVRES FEUX DE FORÊTS 1 2 PRÉAMBULE La doctrine française relative

Plus en détail

Photo : SDIS 95. Photo : Préfecture de Police

Photo : SDIS 95. Photo : Préfecture de Police Photo : SDIS 95 Photo : Préfecture de Police LE RISQUE INONDATION EN ILE DE FRANCE I. LA DESCRIPTION DU RISQUE L aléa historique : Les P.H.E.C.* Val d Oise Paris Seine St Denis Yvelines Hauts de Seine

Plus en détail

Réseaux intelligents de l eau : quelles technologies à disposition des entreprises et des consommateurs?

Réseaux intelligents de l eau : quelles technologies à disposition des entreprises et des consommateurs? webinar 26 novembre 2013 9h30-11h Réseaux intelligents de l eau : quelles technologies à disposition des entreprises et des consommateurs? Pierre-Yves SENGHOR Directeur Marketing m2ocity pierre-yves.senghor@m2ocity.com

Plus en détail

L IMAGERIE SATELLITAIRE LORS DE LA CRISE LA MISE A DISPOSITION DES DONNEES ET LEURS UTILISATIONS

L IMAGERIE SATELLITAIRE LORS DE LA CRISE LA MISE A DISPOSITION DES DONNEES ET LEURS UTILISATIONS GROUPEMENT D INTERET D PUBLIC AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET GESTION DES RISQUES L IMAGERIE SATELLITAIRE LORS DE LA CRISE LA MISE A DISPOSITION DES DONNEES ET LEURS UTILISATIONS TEMPETE XYNTHIA 27 28 FEVRIER

Plus en détail

La gestion des risques par le Département du Loiret

La gestion des risques par le Département du Loiret Conseil Général du Loiret Séminaire du 22 mai 2012 Aix-en-Provence La gestion des risques par le Département du Loiret Plan 1. Les risques Départementaux 1.1 La sécurité : un enjeu à l échelle du Département

Plus en détail

Guide de préparation aux situations d urgence

Guide de préparation aux situations d urgence Guide de préparation aux situations d urgence Soyez Prêts! disponible sur le portail interministériel de prévention des risques majeurs http://www.risques.gouv.fr Faire face en attendant les équipes de

Plus en détail

Un poste central de sécurité, pour quoi faire? XVII e rencontres nationales du GP Sup Clermont-Ferrand - 24 et 25 juin 2004

Un poste central de sécurité, pour quoi faire? XVII e rencontres nationales du GP Sup Clermont-Ferrand - 24 et 25 juin 2004 Un poste central de sécurité, pour quoi faire? XVII e rencontres nationales du GP Sup Clermont-Ferrand - 24 et 25 juin 2004 Présentation du site Rénovation d un site industriel de la Manufacture des Tabacs

Plus en détail

L implication des collectivités territoriales dans la gestion de crise : problématique et exemple de RETAP RESEAUX

L implication des collectivités territoriales dans la gestion de crise : problématique et exemple de RETAP RESEAUX L implication des collectivités territoriales dans la gestion de crise : problématique et exemple de RETAP RESEAUX Continuité d activité : quel partenariat pour l Etat, les collectivités et les entreprises?

Plus en détail

Le dispositif de crise du du Loiret

Le dispositif de crise du du Loiret ANCCLI Groupe permanent post-accident 15 mai 2014 - Paris Le dispositif de crise du Conseil général g du Loiret Sous l angle l NRBC Roland Lerouxel, chargés de mission risques majeurs Conseil Général du

Plus en détail

Du diagnostic local à l action locale

Du diagnostic local à l action locale Du diagnostic local à l action locale Jean François Gauche directeur départemental de l Equipement des Hautes-Pyrénées Bruno Rouch chef du service Déplacements Environnement Contrôles chef de projet risque

Plus en détail

Eric CIOTTI Président du Conseil général des Alpes-Maritimes

Eric CIOTTI Président du Conseil général des Alpes-Maritimes A sa création, en 2005, la FORCE 06, rattachée à l ONF, constituait une unité de forestiers-sapeurs dédiée aux travaux d entretien des infrastructures de Défense des Forêts Contre l Incendie (DFCI) et

Plus en détail

Préfecture Alpes-Maritimes 06

Préfecture Alpes-Maritimes 06 Administration DÉPARTEMENTS Préfecture Alpes-Maritimes 06 Nice et sa célèbre baie des Anges MOEBS STÉPHANE - FOTOLIA PRÉFET DES ALPES-MARITIMES CHRISTOPHE MIRMAND DR Né le 22 juillet 1961 IEP-Paris DESS

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

Journée SIG Rail Juin 2011. Analyse des environnements radio et GPS

Journée SIG Rail Juin 2011. Analyse des environnements radio et GPS Journée SIG Rail Juin 2011 Analyse des environnements radio et GPS Intervenant Olivier DERVYN, Responsable de l offre Machine to Machine OPEN olivier.dervyn@open-groupe.com Sylvie SALLAFRANQUE, Key Account

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES 7 rue Mercure 94 700 MAISONS-ALFORT RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8,

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef d antenne «Chef de chaîne» APPELLATION(S) DU METIER Chef de chaîne DEFINITION DU METIER Chef de chaîne est en charge de la diffusion technique des programmes. Il est garant de la continuité de la

Plus en détail

V I L L E D E N I C E

V I L L E D E N I C E V I L L E D E N I C E ARCHIVES MUNICIPALES SERIE A ACTES DU POUVOIR CENTRAL 1792-1860 SERIE B ACTES DES ADMINISTRATIONS LOCALES 1793-1860 SERIE A LOIS ET ACTES DU POUVOIR CENTRAL A 1 A 2 A 3 A 4 A 5 A

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Document valable jusqu au : 2 octobre 2012 RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE - Déclaration de l état des risques naturels et technologiques

Plus en détail

REFORME DES SERVICES DE SECOURS ET DE LUTTE CONTRE L INCENDIE ANNEXE 12A PROJET DE PLAN NATIONAL D ORGANISATION DES SERVICES DE SECOURS

REFORME DES SERVICES DE SECOURS ET DE LUTTE CONTRE L INCENDIE ANNEXE 12A PROJET DE PLAN NATIONAL D ORGANISATION DES SERVICES DE SECOURS REFORME DES SERVICES DE SECOURS ET DE LUTTE CONTRE L INCENDIE ANNEXE 12A PROJET DE PLAN NATIONAL D ORGANISATION DES SERVICES DE SECOURS Juillet 2012 Annexe 12A : Besoin en personnel du SNIS 1. Besoin en

Plus en détail

Continuité d activités et gestion des risques par le Département du Loiret

Continuité d activités et gestion des risques par le Département du Loiret Conseil Général du Loiret Colloque «Continuité d activités : quel partenariat pour l Etat, collectivités et les entreprises?» 2 juillet 2013 Didier Roch, chargé de gestion risques majeurs Continuité d

Plus en détail

Qu est-ce qu un risque majeur? graves dommages grand nombre de personnes

Qu est-ce qu un risque majeur? graves dommages grand nombre de personnes Qu est-ce qu un risque majeur? Un aléa grave d origine naturelle (inondation, tempête, séisme, ) ou technologique (barrage, transport, ) qui peut causer de graves dommages à un grand nombre de personnes,

Plus en détail

PREFET DES YVELINES. 7 octobre 2014

PREFET DES YVELINES. 7 octobre 2014 PREFET DES 7 octobre 2014 Les commissions de sécurité Sommaire Rôle des commissions de sécurité Domaines de compétence Fonctionnement et délais Composition 2 Les commissions de sécurité Sommaire Rôle des

Plus en détail

ANNEXE 4 QUESTIONS, CONTRIBUTIONS ET ÉTUDES

ANNEXE 4 QUESTIONS, CONTRIBUTIONS ET ÉTUDES LGV Provence-Alpes-Côte d Azur SUD EUROPE MÉDITERRANÉE ANNEXE 4 QUESTIONS, CONTRIBUTIONS ET ÉTUDES Compte-rendu de la concertation sur la liaison ferroviaire Nice-Italie 2012 Un réseau ferroviaire performant

Plus en détail

Questionnaire proposition Tous Risques Informatique

Questionnaire proposition Tous Risques Informatique Questionnaire proposition Tous Risques Informatique 1. Proposant : Nom ou raison sociale Adresse ou siège social Code postal Commune Activité de l entreprise : Code NAF : Description générale du système

Plus en détail

Systeme d évacuation et d alerte

Systeme d évacuation et d alerte Systeme d évacuation et d alerte Systeme d évacuation et d alerte Webclient: Liste de préparation Téléphonie Bouton agression Alarmes techniques Détection incendie Détection intrusion Gestion technique

Plus en détail

GUIDE DE GESTION N 7 DES MOYENS DE LA REPONSE OPERATIONNELLE

GUIDE DE GESTION N 7 DES MOYENS DE LA REPONSE OPERATIONNELLE GUIDE DE GESTION N 7 DES MOYENS DE LA REPONSE OPERATIONNELLE DIRECTION DES OPERATIONS 09/2014 Réglement Opérationnel : Tableau Aptitudes opérationnelles Engin BEA BLS CCEM CCFM CCGC ( LC ) DA EPS 18/25/30

Plus en détail

Sommaire... 2. Le mot du Maire... 3. Glossaire... 4. Pour en savoir plus... 4. Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5

Sommaire... 2. Le mot du Maire... 3. Glossaire... 4. Pour en savoir plus... 4. Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5 Sommaire Sommaire... 2 Le mot du Maire... 3 Glossaire... 4 Pour en savoir plus... 4 Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5 Les risques naturels... 6 Les inondations... 6 Les phénomènes météorologiques... 7

Plus en détail

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 E-LGVPACA.1-PRG-CPI.C08-PRD-RFF-00001 Comité de Pilotage du 23 septembre 2013 Ordre du jour du COPIL : Conclusions du rapport de

Plus en détail

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU V.2011 Incendie Classes de feu : CLASSE A CLASSE B CLASSE C CLASSE D CLASSE F Signalétique Dénomination Feux de matériaux solides Feux

Plus en détail

Le risque sismique : ce qui change

Le risque sismique : ce qui change Le risque sismique : ce qui change Conséquences de la publication des décrets Intervenant Service Date Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY Présentation des infrastructures Date: 30/08/2013 Version : 1.0 Toute utilisation ou reproduction même partielle est interdite. Page 1 Sommaire 1. PRESENTATION

Plus en détail

Garantir son caractère opérationnel. Les guides de bonnes pratiques SMACL. Les responsables des collectivités face au > Plan Communal de Sauvegarde

Garantir son caractère opérationnel. Les guides de bonnes pratiques SMACL. Les responsables des collectivités face au > Plan Communal de Sauvegarde Les guides de bonnes pratiques SMACL Les responsables des collectivités face au > Plan Communal de Sauvegarde Garantir son caractère opérationnel Partageons nos expériences pour prévenir nos risques >

Plus en détail

Un projet régional et une démarche collégiale

Un projet régional et une démarche collégiale Interconnexion des SAMU de la Région PACA Un projet régional et une démarche collégiale 1 Déclaration d intérêt Je déclare n avoir aucune relation financière avec l industrie 2 PLAN DE LA PRESENTATION

Plus en détail

Guide utilisateur. du Centre National de Relais des appels d urgence pour personnes sourdes ou malentendantes, le 114 GENDARMERIE

Guide utilisateur. du Centre National de Relais des appels d urgence pour personnes sourdes ou malentendantes, le 114 GENDARMERIE Guide utilisateur du Centre National de Relais des appels d urgence pour personnes sourdes ou malentendantes, le SAMU POLICE GENDARMERIE SAPEURS POMPIERS Une urgence? ou Envoyez un SMS au, numéro d urgence

Plus en détail

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48 Le Guide ÉCOLE DE SÉCURITÉ SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté....48 Les obligations légales....49 Surveillance, prévention :...50 - CQP Agent

Plus en détail

Guide des transports

Guide des transports Plan de mobilité douce Tous Entrepreneurs d Avenir Etre responsable dans notre mobilité à et vers Sophia Antipolis Guide des transports 26 mars 2015 1 Edito En participant à la journée «Tous Entrepreneurs

Plus en détail

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)?

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)? Les plans de secours sont organisés et mis en oeuvre par une direction unique, le directeur des opérations de secours (DOS) qui est le préfet du département concerné. Qu est ce que le plan d organisation

Plus en détail

Centres d Urgence et. Stephane Delaporte Global Account Director Alcatel-Lucent Enterprise

Centres d Urgence et. Stephane Delaporte Global Account Director Alcatel-Lucent Enterprise Centres d Urgence et Sécurité Publique Stephane Delaporte Global Account Director Alcatel-Lucent Enterprise Agenda 1.Alcatel-Lucent & Sécurité Publique 2.Ecosystème 112/911 Integré 3.Approche112/911 Personnalisée

Plus en détail

La sécurité physique et environnementale

La sécurité physique et environnementale I. Qu est ce que la sécurité physique? "Il ne sert à rien de dresser une ligne Maginot logique si n'importe qui peut entrer dans la salle serveurs par la fenêtre " (Christian Pollefoort, consultant en

Plus en détail

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie)

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie) Mémento Sécurité incendie dans les petits hôtels (de 5 e catégorie) Les grands principes de la prévention incendie Le cadre réglementaire Les contacts utiles Les grands principes de la prévention incendie

Plus en détail

Plan de secours. Annie Butel. CLUSIF Septembre 2008. PCA 2008 09 24.ppt

Plan de secours. Annie Butel. CLUSIF Septembre 2008. PCA 2008 09 24.ppt Plan de secours CLUSIF Septembre 2008 Annie Butel PCA 2008 09 24.ppt BNP Paribas Group Story Year 1999 2000 2007 Number of Employees International presence (Number of countries) 50 000 France, North African

Plus en détail

MEMENTO FEUX DE FORETS DOCUMENT DE FORMATION

MEMENTO FEUX DE FORETS DOCUMENT DE FORMATION MEMENTO FEUX DE FORETS DOCUMENT DE FORMATION Document réalisé par les SDIS 67-68 Validation en commission pédagogique le 29 Novembre 2011 SOMMAIRE 1 La sécurité en feux de forêts : - La sécurité individuelle

Plus en détail

LTE dans les transports: Au service de nouveaux services

LTE dans les transports: Au service de nouveaux services LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 1 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services Dr. Cédric LÉVY-BENCHETON Expert Télécom, Egis Rail cedric.levy-bencheton@egis.fr Résumé

Plus en détail

JHHC - juillet 2013. Produit : ligne Strasbourg - Paris CDG

JHHC - juillet 2013. Produit : ligne Strasbourg - Paris CDG JHHC - juillet 2013 Produit : ligne Strasbourg - Paris CDG Sommaire 1. Contexte 2. Les améliorations de l offre de voyage 3. L enregistrement de bout en bout 4. Un service d accompagnement en correspondance

Plus en détail