Les aides financières issues du Grenelle de l Environnement. Logements neufs basse consommation Rénovation énergétique des logements existants

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les aides financières issues du Grenelle de l Environnement. Logements neufs basse consommation Rénovation énergétique des logements existants"

Transcription

1 1 Les aides financières issues du Grenelle de l Environnement Logements neufs basse consommation Rénovation énergétique des logements existants

2 2 Intervention de M. Le Préfet du Morbihan Les aides financières issues du Grenelle de l Environnement

3 3 Contexte général et objectifs du grenelle de l environnement J.Lemasson - DREAL les aides mises en place pour les logements neufs E.Fauchet-DSF M-P.Kerembellec-ADIL les aides pour la rénovation énergétique des logements existants F. Hervé, L.Morel-ANAH E. Fauchet, M. Moreau-DSF M-P. Kerembellec-ADIL M-A. Menoud-ALOEN

4 4 Première partie Contexte général et objectifs du Grenelle de l environnement

5 5 5 Contexte Général et objectifs du Grenelle de l environnement Le facteur humain dans le réchauffement climatique «Le réchauffement du système climatique est sans équivoque car il est maintenant évident dans les observations de l accroissement des températures moyennes mondiales de l atmosphère et de l océan, de la fonte généralisée de la neige et de la glace et de l élévation du niveau moyen mondial de la mer.»* + 1,1 à 6,4 C d ici la fin du siècle* *Source : Groupe intergouvernemental d experts sur l évolution du climat (GIEC) Février 2007

6 6 6 Contexte Général et objectifs du Grenelle de l environnement L épuisement des ressources fossiles Réserves prouvées* en années de consommation 2006 *Source : British Petroleum statistical review of world energy Juin 2007

7 7 7 Contexte Général et objectifs du Grenelle de l environnement L évolution du prix de l énergie Prix du baril de pétrole*(us$) *Source : Energy Information Administration (US Government)

8 8 8 Contexte Général et objectifs du Grenelle de l environnement Le bâtiment, premier consommateur d énergie Consommation annuelle moyenne 240 kwhep/m² 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep) 1,1 tep par personne Répartition de la consommation d énergie par secteur d activité* Industrie 21% Transport 31% Autres 5% Bâtiment 43% *Source : ADEME

9 9 9 Contexte Général et objectifs du Grenelle de l environnement Le bâtiment et les émissions de gaz à effet de serre (GES) Émissions annuelles 120 millions de t de CO2 33 millions de t de carbone 0,5 t de carbone par personne Répartition des émissions de gaz à effet de serre par secteur d activité* Industrie 26% Transport 28% Autres 26% Bâtiment 25% *Source : ADEME

10 10 10 Contexte Général et objectifs du Grenelle de l environnement Les objectifs du Grenelle de l environnement Bâtiments neufs (Article 4 de la loi n du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en oeuvre du Grenelle de l environnement) Généralisation des bâtiments basse consommation en Généralisation des Bâtiments à énergie positive en 2020 Bâtiments existants (Article 5 de la loi n du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en oeuvre du Grenelle de l environnement) Réduction de 38 % de la consommation du parc des bâtiments existants rénovations lourdes de logements par an à compter de logements sociaux rénovés d ici 2020 Rénovation des bâtiments de l Etat

11 11 11 Contexte Général et objectifs du Grenelle de l environnement Les objectifs du Grenelle de l environnement Conclusion Des objectifs très ambitieux aux horizons 2012 et 2020 Des moyens puissants mis en place pour les atteindre Sensibilisation Réglementation Incitation

12 12 Seconde partie Les aides mises en place pour les logements neufs Rappel sur la RT 2005 et le label BBC-Effinergie Les aides dans les logements neufs

13 13 Seconde partie Les aides mises en place pour les logements neufs Rappel sur la RT 2005 et le label BBC Les aides dans les logements neufs

14 14 Les aides dans les logements neufs Rappel sur la RT 2005 et le label BBC La réglementation thermique applicable aux constructions neuves : la RT 2005 Pour les demandes de permis déposés depuis le 01/09/2006 jusqu en Concerne les logements et les bâtiments non résidentiels Exigence de consommation énergétique maximale Exigence sur le niveau de confort d été du bâtiment Limitation du recours à la climatisation 14

15 15 15 Les aides dans les logements neufs Rappel sur la RT 2005 et le label BBC RT 2005 : consommations maximales applicables aux logements (trois usages) Zones climatiques H1 H2 H3 RT2005 (Cmax en logement sur chauffage + ECS + refroidissement) Chauffage Chauffage par électrique (dont combustibles pompes à fossiles chaleur)

16 16 16 Les aides dans les logements neufs Rappel sur la RT 2005 et le label BBC-Effinergie Le label Bâtiment basse consommation, BBC 2005 Arrêté du 03 mai 2007 Consommation d énergie (5 usages) inférieure à 50 kwh d énergie primaire/m².an Qualité de la mise en œuvre qualifiée par un test d étanchéité à l air Délivré uniquement dans le cadre d une certification de qualité globale du bâtiment, par les certificateurs ayant passé une convention avec l État Plusieurs milliers de logements en cours de certification, avec un développement très fort depuis fin 2008 Anticipe l étape réglementaire de la RT 2012

17 17 17 Les aides dans les logements neufs Rappel sur la RT 2005 et le label BBC-Effinergie Un label en développement soutenu Nombre de logements sous demande de label HPE De ma n d e s De ma n d e s De ma n d e s ts n e m lg rd b o N HPE 2005 HPE EnR 2005 THPE 2005 Label demandé THPE EnR 2005 Label demandé BBC Effinergie Total

18 18 Seconde partie Les aides mises en place pour les logements neufs Rappel sur la RT 2005 et le label BBC-Effinergie Les aides dans les logements neufs

19 19 19 Les aides dans les logements neufs Des aides qui ciblent les logements BBC-Effinergie Loi n de finances pour 2009 Majoration du crédit d impôt sur les intérêts d emprunts Majoration du prêt à 0% «accession» Exonération de Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties Aides déjà en place Le bonus de COS Aides cumulables entre elles, et avec le crédit d impôt développement durable sur les équipements

20 20 20 Les aides dans les logements neufs Majoration du crédit d impôt sur les intérêts d emprunts Crédit d impôt sur les intérêt d emprunt pour l acquisition ou la construction de la résidence principale, en vigueur depuis 2007 (loi TEPA n du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat) Disposition de base : crédit d impôt de 40 % des intérêts de la 1ère annuité, puis de 20 % des 4 suivantes Pour un logement certifié BBC, le taux du crédit d impôt passe à 40 % pendant 7 annuités de prêt Décret du 02 janvier 2009 Applicable depuis le 1er janvier 2009

21 21 21 Les aides dans les logements neufs Majoration du crédit d impôt sur les intérêts d emprunts Exemple de calcul pour un logement : Maison RT2005, achat à crédit sur 20 ans (TI=4%) Crédit d impôt cumulé = Maison BBC, achat à crédit sur 20 ans (TI=4%) Crédit d impôt cumulé = Estimation de frais énergétiques annuels évités par rapport à la maison RT 2005 : 550 /an

22 22 22 Les aides dans les logements neufs Exonération de Taxe foncière sur les propriétés bâties Pour les logements certifiés BBC Exonération possible de 50 ou 100 % de la TFPB Pendant au moins cinq ans Nécessite une délibération de la commune en ce sens Décret et arrêté en cours d élaboration Application aux logements neufs achevés à compter du 1er janvier 2009, et pour les impositions établies à partir de 2010

23 23 23 Les aides dans les logements neufs Majoration du prêt à 0% «accession» Décrets 1296 et 1297 du 28 octobre 2009 Prêt sans intérêts pour l acquisition ou la construction de la résidence principale neuve d un ménage primo-accédant Sous conditions de ressources du Prêt à 0% Pour un logement certifié BBC-Effinergie, majoration du montant du prêt de : (3 personnes et moins) (4 personnes et plus) Un arrêté du 19/11/2009 précise les conditions de justification du label Bâtiment basse consommation énergétique BBC 2005 en cas d'achat de logements neufs, de construction de maisons individuelles ou vente en l'état futur d'achèvement.

24 24 24 Les aides dans les logements neufs Le bonus de Coefficient d Occupation des Sols Les communes peuvent délibérer pour autoriser le dépassement du COS de 20% en cas d atteinte d une performance énergétique élevée : Loi n , décret n , arrêté du 3 mai 2007 Applicable aux logements BBC depuis le 1er janvier 2007 Projet de loi engagement national pour l environnement : prévoit un passage à 30 % et l extension aux autres règles utilisées dans les documents d urbanisme

25 25 Troisième partie Les aides pour la rénovation énergétique des logements existants Rappel de la RT existant Les aides de l'anah L éco prêt à taux zéro Le crédit d impôt développement durable

26 26 Troisième partie Les aides pour la rénovation énergétique des logements existants Rappel de la RT existant Les aides de l'anah L éco prêt à taux zéro Le crédit d impôt développement durable

27 27 RT existant Les grands principes À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion de travaux de rénovation, de remplacement ou d installation dans un bâtiment existant Objectifs généraux Améliorer la performance énergétique du bâtiment Limiter l utilisation de la climatisation et maintenir le niveau de confort d été Ne pas dégrader le bâti 27

28 28 28 Rappel : la RT existant La réglementation thermique applicable aux rénovations des bâtiments existants : la RT existant Concerne les logements et les bâtiments non résidentiels Exigence de performance globale pour les rénovations très lourdes de bâtiments postérieurs à 1948 depuis septembre 2008 Exigence «par élément» pour les travaux réalisés dans les autres cas Depuis novembre 2007

29 29 29 Rappel : la RT existant 2 volets Surface hors oeuvre nette (SHON) > 1000 m² Coût des travaux de rénovation thermique > 25% du coût de la construction* > 1948 RT «globale» SHON < 1000 m² Coût des travaux de rénovation thermique < 25% du coût de la construction* < 1948 Réglementation thermique «élément par élément» Depuis le 1 avril 2008 er Depuis le 1 07 novembre 20 er *Soit le seuil de 25 % : 335,87 HT/m² en résidentiel et 287,07 HT/m² en non résidentiel pour l année 2010

30 LES 8 POINTS DE LA RT «ÉLÉMENT PAR ÉLÉMENT» Isolation parois opaques Isolation parois vitrées Chauffage Eau chaude sanitaire Refroidissement Ventilation Eclairage (non résidentiel) Energies renouvelables 30 30

31 31 Troisième partie Les aides pour la rénovation énergétique des logements existants Rappel de la RT existant Les aides de l'anah L'éco- prêt à taux zéro Le crédit d impôt développement durable

32 32 32 L Anah Orientations et objectifs de l ANAH - éradication de l habitat indigne et très dégradé - traitement des problèmes de santé et de sécurité dans l habitat (notion d'insalubrité) - aide les propriétaires occupants modestes avec traitement des problèmes de santé (maintien à domicile des personnes agées, adaptation au handicap) et de précarité énergétiques -production de logements locatifs privés à loyers maîtrisés là où il y a des besoins, en complément aux logements sociaux publics - prise en compte du développement durable (économies d'énergie)

33 33 33 L Anah les bénéficiaires LES PROPRIETAIRES OCCUPANTS: Travaux sur des logements>15ans, réalisés par des professionnels (fourniture et pose), occupation du logement à titre de résidence principale pendant au moins 6 ans et sous conditions de ressources Le montant de la subvention varie en fonction des ressources et du type de travaux, il peut atteindre de 20% à 30% des travaux subventionnables plafonnées à HT ou de 60 à 70 % plafonnées à 8000 pour les travaux de maintien à domicile ou handicap prise en compte du développement durable au travers l'éco-prime pour propriétaires très sociaux

34 34 34 L Anah Création des «Eco-primes» Propriétaires occupants très sociaux : Deux conditions cumulatives doivent être respectées Logt classé étiquette «F» ou «G» avant travaux (DPE) Gain énergétique après travaux d au moins 30 % sur la consommation conventionnelle (kwhep/m²/an), après travaux subventionnés par l Anah Dossiers déposés à compter du 1er janvier 2009

35 35 L Anah et les ressources LES PROPRIETAIRES OCCUPANTS: Plafonds de ressources 2010 Revenu Fiscal de Référence Plafond de base Taux à 20 % Plafond très social Taux à 30 % 1 personne personnes personnes

36 36 36 L Anah les bénéficiaires LES PROPRIETAIRES BAILLEURS: Subvention de 30% (Loyer Conventionné Social) à 70% (Loyer Conventionné Très Social en zone tendue) du coût plafonné de 500 à 650 /m2 de surface habitable, dépend de l'engagement des propriétaires à respecter un niveau de loyer et de louer les logements à des locataires sous conditions de ressources pendant 9 ans minimum, conventionnement APL avec l'anah Loyer compris entre 4,93 et 5,70 /m2 (5,47 à 7,74 /m2 pour les petits logements) Eco conditionnalité des aides en fonction de l'efficacité énergétique

37 37 37 L Anah Création des «Eco-primes» Propriétaires bailleurs : Loyer Conventionné Intermédiaire non concerné Trois conditions cumulatives doivent être respectées : Projet subventionné avec étiquette D après travaux Progression d au moins 2 classes en étiquette énergie après travaux Conventionnement social ou très social Dossiers déposés à compter du 1er janvier 2009

38 38 L Anah et les ressources des locataires Ressources des locataires en zone C (2009) Revenu Fiscal de Référence Loyer Social Loyer Très Social 1 personne personnes personnes

39 39 39 L'Anah et les aides du Conseil Régional Dans les OPAH à volet énergie, le Conseil Régional, apporte une aide supplémentaire pour des travaux portant sur les économies d'énergie modulée selon le gain énergétique Pour les Propriétaires Bailleurs de 2000 à 8000 Pour les Propriétaires Occupants de 1000 à 3000 Les autres collectivités accompagnent également les politiques de l'anah

40 40 40 L'Anah et le plan de relance En 2009, l'anah a subventionné 1135 logements dont 593 au titre du plan de relance énergie Le montant total des subventions versées au titre de 2009 s'élève à , pour un montant de travaux subventionnés de ,

41 41 Troisième partie Les aides pour la rénovation énergétique des logements existants Rappel de la RT existant Les aides de l'anah L éco-prêt à taux zéro Le crédit d impôt développement durable

42 42 L éco prêt à taux zéro Articulation avec les autres aides Champ d application du dispositif Travaux à réaliser pour bénéficier de l éco-prêt Modalités financières Marche à suivre pour obtenir un éco-prêt 42

43 43 43 L éco-prêt à taux zéro Références réglementaires Codifié à l article 244 quater U du code général des impôts Les modalités d application sont codifiées dans le CCH aux articles R à R Décret du 30 mars 2009 Décret du 30 mars 2009 Les caractéristiques techniques des travaux sont précisées par un arrêté du 30 mars 2009 Instruction fiscale BOI n 78 du 6 août 2009, qui rappelle entre autres les règles de performance des actions d isolation

44 44 44 L articulation avec les autres aides Dans le cadre du plan de Relance : Cumul sous conditions de ressources (RFR < en N-2), pour les prêts émis en 2009 et 2010 avec le crédit d impôt développement durable 200 quater Cumul possible avec: Aides de l Anah Aide Personnalisée au Logement ou Allocation Logement Prêt à 0% accession Garantie du FGAS (et prêts PAS) Prêt Épargne Logement, Prêt sur LDD Crédit d'impôt pour les intérêts liés à l'achat d'une Résidence principale

45 45 45 Conditions d éligibilité au dispositif Sur le demandeur Particulier ou Société civile non soumise à l impôt sur les sociétés dont au moins un associé est une personne physique Propriétaires ou copropriétaires occupants et bailleurs Pas de conditions de ressources Sur le logement Achevé avant 1990 Utilisé en tant que résidence principale Logement individuel ou en copropriété N a pas déjà fait l objet d un autre éco-prêt

46 46 46 Les travaux à réaliser pour bénéficier du prêt Trois options exclusives : Bouquet de travaux d économies d énergie Amélioration de la performance énergétique globale du logement Réhabilitation de systèmes d'assainissement non collectif par des dispositifs ne consommant pas d'énergie Les travaux doivent être réalisés par des professionnels Les travaux sont réalisés pour le compte du demandeur, ou de la copropriété, ou conjointement pour les deux

47 47 47 La réalisation d un bouquet de travaux Choix d au moins deux actions dans une liste de travaux de six catégories : travaux d'isolation thermique performants des toitures travaux d'isolation thermique performants des murs donnant sur l'extérieur travaux d'isolation thermique performants des parois vitrées et portes donnant sur l'extérieur travaux d'installation, de régulation ou de remplacement de systèmes de chauffage, le cas échéant associés à des systèmes de ventilation économiques et performants ou de production d'eau chaude sanitaire performants travaux d'installation d'équipements de chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable travaux d'installation d'équipements de production d'eau chaude sanitaire utilisant une source d'énergie renouvelable

48 48 48 Réalisation d un bouquet de travaux Isolation de la toiture : Résistance thermique minimale Plancher de combles perdus R > 5 m²k/w Rampant de combles aménagés R > 4,0 m²k/w Toiture terrasse R > 3 m²k/w Les travaux doivent isoler l ensemble de la toiture du logement

49 49 49 Réalisation d un bouquet de travaux Isolation des murs donnant sur l extérieur: Résistance thermique minimale Les travaux doivent isoler au moins 50 % de la surface des murs donnant sur l extérieur Mur sur l extérieur R > 2,8 m²k/w

50 50 Réalisation d un bouquet de travaux Isolation des parois vitrées et portes donnant sur l extérieur Remplacement d au moins 50 % des fenêtres existantes Remplacement des portes éventuel Fenêtres Uw < 1,8 W/m²K Ou double fenêtres Uw < 2 W/m²K Porte U < 1,8 W/m²K ou sas Uw < 2 W/m²K 50

51 51 Réalisation d un bouquet de travaux Remplacement du système de chauffage par un chauffage performant Remplacement par une des solutions suivantes : Chaudière combustible à condensation Chaudière combustible BT sous conditions PAC pour le chauffage de COP > 3,3 PAC pour le chauffage + ECS de COP > 3,3 51

52 52 Réalisation d un bouquet de travaux Remplacement du système de chauffage par un chauffage EnR Remplacement par une des solutions suivantes : Chaudière bois classe 3 Poêles, foyers fermés, inserts de rendement > 70 % 52

53 53 53 Réalisation d un bouquet de travaux Remplacement du système d ECS par un système Enr Pose d un système d eau chaude solaire Capteurs certifiés CSTBât ou Solar Keymark ou équivalent

54 54 54 Amélioration de la performance énergétique globale du logement Seulement pour les bâtiments achevés après 1948 (domaine de validité de la méthode de calcul) Les travaux concernent tout le bâtiment Les travaux doivent permettre d atteindre une consommation d énergie maximale Si le bâtiment avant travaux consommait plus de 198 kwh/m².an * La conso après travaux doit être inférieure à 165 kwh/m².an Si le bâtiment avant travaux consommait moins de 198 kwh/m².an La conso après travaux doit être inférieure à 88 kwh/m².an *Les consommations sont modulées selon la zone climatique et l altitude (zone H2-a)

55 55 55 Amélioration de la performance énergétique globale du logement La consommation d énergie est calculée : Consommation en énergie primaire pour le chauffage, l ECS, le refroidissement, l éclairage et les auxiliaires Calculée selon la méthode Th-C-E ex (arrêté 8 août 2008) Il ne s agit donc pas d un simple DPE mais d une étude thermique!

56 56 56 Modalités financières du prêt Caractéristiques Prêt sans intérêts Sans frais de dossier Prêt principal et unique (dans la limite des plafonds) Durée du prêt Durée de base de 10 ans Peut être allongée à 15 ans avec accord de la banque Peut être réduite jusqu à un minimum de 3 ans

57 57 Modalités financières du prêt Assiette du prêt Travaux d économie d énergie Frais éventuels de maîtrise d œuvre, études, assurance dommages ouvrage Travaux induits indissociablement liés : article R Plafond du prêt Bouquet de 2 actions : Bouquet de 3 actions et plus : Amélioration de la performance globale : Travaux d assainissement :

58 58 58 Modalités financières du prêt Versement Versements sur devis ou sur factures Versements en plusieurs fois possible Paiement à l emprunteur ou aux professionnels Possibilités de modifier l éco-prêt : Si les travaux sont plus chers que prévu Complément d éco-prêt à 0% sans frais de dossier sous réserve d examen du dossier par la banque Si les travaux sont moins chers Si les travaux sont différents, mais éligibles

59 59 59 La marche à suivre pour obtenir un prêt Remplir et faire remplir par les entreprises le formulaire «devis» adapté à l option retenue; S adresser à la banque muni du formulaire, des devis correspondants et des documents nécessaires Après l émission de l offre, les travaux sont à réaliser dans un délai de deux ans La réalisation des travaux est justifiée sur la base du formulaire «factures» rempli par les entreprises et le bénéficiaire, des factures correspondantes et des documents nécessaires

60 60 Mise en oeuvre (source dossier de presse Ministère 28/10/09) Eco prêt taux 0 : prêts proposés en banques travaux : 1 Md Bretagne : 9,9 % (3ème région) travaux : montant moyen /logement Eco prêt logement social : plus de logements programmés 700 M de travaux Bretagne : près de 500 logements ANAH : éco subventions accordées à des propriétaires occupants modestes 60

61 61 Mise en oeuvre Locatif : contribution du locataire au partage d économie de charges (décrets et arrêté du 3/11/2009) Conditions liées à : - une concertation préalable bailleur /locataire - la nature des travaux bouquet de travaux ou performance énergétique globale - la forme identifiée sur l avis d échéance et la quittance fixe et non révisable limitée à 15 ans - un contrôle de la conformité des travaux 61

62 62 Mise en oeuvre Et conditions liée à la date d achèvement de l immeuble et à la nature du bailleur Date d achèvement PARC PRIVE Contribution PARC PUBLIC Avant le 01/01/1948 Bouquet de travaux Participation forfaitaire (10, 15 ou 20 ) Bouquet de travaux Bouquet de travaux ½ de l économie réalisée Bouquet de travaux Ou ( 2 méthodes de calcul : Ou Entre le 01/01/1948 et le Performance énergétique th-c-e ex ou Performance énergétique 31/12/1989 globale méthode DPE globale Après le 01/01/1990 Pas de contribution ½ de l économie calculée selon la méthode «th-c-e ex» Option possible Pour la performance énergétique Pour un bailleur détenant 3 logements maxi dans un bâtiment : application du forfait 62

63 63 Troisième partie Les aides pour la rénovation énergétique des logements existants Rappel de la RT existant Les aides de l'anah L éco-prêt à taux zéro Le crédit d impôt développement durable

64 64 Référence réglementaires Article 200 quater du Code Général des impôts Article 18 bis de l Annexe IV du Code Général des impôts Instructions fiscales BOI 5 B n 147 du 1er septembre 2005 BOI 5 B n 83 du 18 mai 2006 BOI 5 B n 88 du 11 juillet 2007 BOI 5 B n 38 du 6 avril 2009 BOI 5 B n 65 du 30 juin

65 65 65 Principes du dispositif Crédit d impôt pour des dépenses d équipements de l habitation principale Logements existants (et neufs pour certains travaux uniquement) Conditionné par la réalisation des travaux ou l installation par l entreprise qui fournit les équipements Le montant des dépenses prises en compte est plafonné Base du crédit d impôt : équipements dans le cas général

66 66 Évolutions du crédit d impôt en 2009 Loi de finances pour 2009 Prolongation jusqu en 2012 Ajout des travaux réalisés par les propriétaires bailleurs, dans la limite de trois logements Modification des travaux concernés et des taux de crédit d impôt associés Nota: prorogation en faveur de l adaptation des logements pour les personnes agées et handicapées 66

67 67 67 Les nouvelles modalités (1) Produits éligibles Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Avant le 1er Après le 1er Après le 1er janvier 2009 janvier 2009 janvier % Non éligible Non éligible Chaudières à condensation, individuelles ou collectives 25 % ou 40 % 15 % Appareils de régulation et de programmation du chauffage 25 % ou 40 % 25 % Matériaux d'isolation thermique : parois opaques 25 % ou 40 % (fourniture) 25 % ou 25 % 40 % (fourniture et (fourniture et pose) pose )

68 68 68 Les nouvelles modalités (2) Produits éligibles Équipements de chauffage ou eau chaude solaires et capteurs photovoltaïque Pompes à chaleur autres que air-air dont la finalité est la production de chaleur sauf géothermique Appareils de chauffage au bois Pompes à chaleur air-air Diagnostics de performance énergétique, réalisés hors obligation réglementaire Équipements de raccordement à certains réseaux de chaleur Avant le 1er janvier 2009 Après le 1er janvier 2009 Après le 1er janvier % 50 % 40 % 25 % 50 % Non éligible Non éligible Non éligible 50 % 50 % 25 %

69 69 69 Les nouvelles modalités (3) Produits éligibles Avant le 1er Après le 1er Après le 1er janvier 2009 janvier 2009 janvier 2010 Pompe à chaleur géothermiqe dont la finalité essentielle est la production de chaleur P.A.C. (autre que air/air) thermodynamique produisant exclusivement de l eau chaude sanitaire Pose d échangeur de chaleur souterrain de P.A.C. géothermique Matériaux d'isolation thermique : parois vitrées 40 % 40 % Non éligible 40 % Non éligible 40 % 25 % ou 40 % (fourniture) 25 % ou 40 % (fourniture ) 15 % (fourniture)

70 70 Troisième partie Les aides pour la rénovation énergétique des logements existants Exemple d application

71 71 71 Troisième exemple Maison construite en 1975, achetée en février 2006, située à Lanester : pas isolée, chaudière fioul d époque, simples vitrages Couple soumis à imposition commune (assiette CI : 16 k ) avec RFR < 45 k Travaux réalisés et facturés en janvier 2010 avec 2 hypothèses : Bouquet de 2 travaux : isolation des combles, remplacement des fenêtres Bouquet de 3 travaux : idem + remplacement chaudière fioul par chaudière bois 71

72 72 72 Les coûts Prix TTC Isolation combles Dont matériel main d œuvre Fenêtres et porte-isolante Dont matériel 7 fenêtres matériel porte-isolante main d œuvre Chaudière bois Dont Total bouquet 2 travaux Total bouquet 3 travaux matériel main d œuvre

73 73 73 Les calculs Bouquet 2 travaux Montant travaux Montant travaux ouvrant droit au crédit d impôt Bouquet 3 travaux , , x 0, , ,25 Montant intérêts d emprunt non payés (4,4 %) Montant du crédit d impôt Facture énergétique avt tvx Remboursement emprunt Facture énergétique après tvx Facture + emprunt

74 74 Pour plus d'informations (cluster habitat durable) 74

75 75 Merci de votre attention La parole est à vous 75

76 76 Conclusion de DDTM 56 Les aides financières issues du Grenelle de l Environnement

Rencontre de l habitat l

Rencontre de l habitat l Rencontre de l habitat l durable Les aides financières pour l habitat ancien Réunion du 27 Mai 2010 Arehn Daniel LEHUE ANAH Alain DEBADIER Notaire Romain DANTEL Catherine OTRAL-VOLLMER Espace Info Energie

Plus en détail

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes La dynamique Grenelle et les outils incitatifs Les aides financières (TVA à taux réduit) (Crédit d impôt développement durable) Eco PTZ, FEDER TVA à 5,5 % Travaux d isolation, changement de fenêtres Installation

Plus en détail

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation.

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. Pourquoi l éco prêt? La mise en place de l éco-prêt est là pour inciter

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro

L éco-prêt à taux zéro VERSION ACTUALISÉE L éco-prêt à taux zéro Avertissement Ce document de présentation de l éco-prêt à taux zéro est destiné aux entreprises et ne saurait être une plaquette commerciale à distribuer à des

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

Conférence Habitat à basse consommation d énergie. 15 mai 2009 MEYRARGUES

Conférence Habitat à basse consommation d énergie. 15 mai 2009 MEYRARGUES Conférence Habitat à basse consommation d énergie 15 mai 2009 MEYRARGUES A chaque période ses priorités. Rappel des faits La demande faite au monde de la construction au XXème siècle a été de construire

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

Les aides pour 2013 En Mayenne

Les aides pour 2013 En Mayenne Les aides pour 2013 En Mayenne Document non contractuel Reproduction soumise à autorisation de l Espace Info-Energie de Laval Mise à jour le 22/01/2013. Les aides pour 2013 En Mayenne Crédits d impôts

Plus en détail

Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental

Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental Page 1 of 6 Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental Une mesure du Grenelle de l'environnement en faveur des travaux d'économie d'énergie : jusqu'à 30 000 de travaux. Le 26 février 2009, Jean-Louis

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

ANNEXE au DOMO FEDER mesure 17 : règlement technique

ANNEXE au DOMO FEDER mesure 17 : règlement technique ANNEXE au DOMO FEDER mesure 17 : règlement technique La Présidence française de l Union européenne est ainsi parvenue à la fin décembre 2008 à un accord au sein du Conseil afin de rendre éligibles aux

Plus en détail

C est quoi l'éco-prêt à taux zéro?

C est quoi l'éco-prêt à taux zéro? C est quoi l'éco-prêt à taux zéro? de 10 précédemment. La loi de finances pour 2009 (article 99) a instauré un prêt à taux zéro (éco-ptz) pour les travaux d'amélioration de la performance énergétique des

Plus en détail

L ECO PTZ PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO PTZ et C.I.T.E 2015

L ECO PTZ PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO PTZ et C.I.T.E 2015 L ECO PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO et C.I.T.E 2015 La liste des équipements, matériaux et appareils mentionnés au 1 de l'article 200 quater du code général des

Plus en détail

Crédit Impôt Transition Energétique 2016

Crédit Impôt Transition Energétique 2016 Crédit Impôt Transition Energétique 2016 Les particuliers peuvent bénéficier d un crédit d impôt transition énergétique de 30% pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur habitation principale.

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Mise à jour mai 2016 Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007 Réglementation thermique RT 200 TOULOUSE le 10 mai 2007 Le contexte, les enjeux 20 Les ressources naturelles s épuisent Réserves en années consommation 2001 200 10 100 0 0 Charbon (sauf lignite) Pétrole

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique des logements. Quelles aides financières?

Améliorer la performance énergétique des logements. Quelles aides financières? Améliorer la performance énergétique des logements Quelles aides financières? Quelles aides pour améliorer la performance énergétique d un logement existant Subventions en faveur du BOIS ENERGIE Quels

Plus en détail

RÉNOVATION : Les Aides Financières

RÉNOVATION : Les Aides Financières 9 èmes rencontres du réseau INFO INFO ÉNERGIE RÉNOVATION : Les Aides Financières Agir Ensemble Localement Mars 2012 Sommaire L Espace INFO ENERGIE SOLEVAL Le réseau en Midi Pyrénées Pourquoi rénover? Les

Plus en détail

Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC

Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour une meilleure

Plus en détail

GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016

GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016 VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016 Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (nouveau CIDD) P.2

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

Les notions essentielles. Ses domaines d application. Pour tout contribuable, Qu est-ce que le crédit d impôt?

Les notions essentielles. Ses domaines d application. Pour tout contribuable, Qu est-ce que le crédit d impôt? Pour tout contribuable, le crédit d impôt Le crédit d impôt «développement durable» est sans doute l aide que les particuliers connaissent le mieux. Mais attention, il ne s applique pas de façon identique

Plus en détail

Prolongement de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) jusqu au 31 décembre 2018!

Prolongement de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) jusqu au 31 décembre 2018! Prolongement de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) jusqu au 31 décembre 2018! L'éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) permet de financer les travaux de rénovation énergétique des logements. Ce prêt peut être accordé

Plus en détail

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions 15 septembre 2011 à LIMOGES - ESTER TECHNOPOLE Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du

Plus en détail

Quelles sont les conditions pour en bénéficier?

Quelles sont les conditions pour en bénéficier? Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2015. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même taux à tous les

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

1. Celui qui engage les travaux dans son lieu d habitation principale, soit le propriétaire, le locataire ou l occupant à titre gratuit.

1. Celui qui engage les travaux dans son lieu d habitation principale, soit le propriétaire, le locataire ou l occupant à titre gratuit. Crédit d impôt, ce qui change en 2010 L Etat s est engagé à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à valoriser de plus en plus les énergies renouvelables pour moins polluer et mieux consommer

Plus en détail

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP Club des utilisateurs Display en France La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment Sophie LE GARREC Chef de projet DPE & Performance énergétique des bâtiments existants

Plus en détail

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique Petit Rappel Quelles sont les conditions pour en bénéficier en 2012? Votre situation : Vous êtes locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit ; Vous êtes fiscalement domicilié en France.

Plus en détail

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie

Plus en détail

FONDS ENERGIE HABITAT + BOUQUET DE TRAVAUX

FONDS ENERGIE HABITAT + BOUQUET DE TRAVAUX FONDS ENERGIE HABITAT + BOUQUET DE TRAVAUX Formulaire de demande de subvention 2016 FEH+ Données relatives au demandeur (à remplir par le demandeur/bénéficiaire) NOM, Prénom... Adresse...... Code postal,

Plus en détail

Création de «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements

Création de «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements Création de «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements 20 partenaires se mobilisent pour mettre en œuvre l engagement du Grenelle Environnement Partenaires L Etat, représenté par

Plus en détail

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique Ségolène Royal soutient la rénovation énergétique des logements et la création d emplois pour la croissance verte en permettant le cumul de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et du crédit d impôt transition

Plus en détail

TAUX DE 5,5 % AUX TRAVAUX D AMELIORATION DE LA QUALITE ENERGETIQUE

TAUX DE 5,5 % AUX TRAVAUX D AMELIORATION DE LA QUALITE ENERGETIQUE CAPEB Côte d'or 02/2014 TAUX DE 5,5 % AUX TRAVAUX D AMELIORATION DE LA QUALITE ENERGETIQUE L article 9 de la loi de finances pour 2014 institue la TVA au taux de 5,5% pour les travaux d amélioration de

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

Le crédit d impôt développement durable

Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l article

Plus en détail

Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne. Jean Luc DOL

Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne. Jean Luc DOL Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne Jean Luc DOL L ASDER Association Savoyarde pour le Développement des Energies Renouvelables Association sans but lucratif créée en 1981, 20 salariés

Plus en détail

Alain CROMBEZ Chef du Service Construction, Habitat & Ville (DDE)

Alain CROMBEZ Chef du Service Construction, Habitat & Ville (DDE) Conférence débat sur la rénovation énergétique des bâtiments publics Saint-Pourçain/Sioule 13 octobre 2009 La réglementation thermique en vigueur L expérience de la Direction Départementale de l Équipement

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

Nouvelles aides fiscales 2014, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO-PTZ ÉCO - RENOVATION CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE RGE

Nouvelles aides fiscales 2014, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO-PTZ ÉCO - RENOVATION CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE RGE Nouvelles aides fiscales 2014, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO-PTZ CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE RGE ÉCO - RENOVATION 2 Schüco Nouvelles aides fiscales 2014, ce qu il faut retenir... Nouvelles

Plus en détail

Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles

Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles De multiples possibilités Lamballe Communauté National Liées à votre situation Des aides différentes en fonction de votre situation : Statut

Plus en détail

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES)

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) Fiche Pratique LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) * Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour

Plus en détail

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi?

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet, grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie et les émissions

Plus en détail

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS DOSSIER 22 OCTOBRE 2013 N 17 FÉDÉRATION FRANÇAISE DU BÂTIMENT Projet de loi de finances pour 2014 Le projet de loi de finances pour 2014

Plus en détail

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95)

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) RT 2012 : Outil majeur de l application du Grenelle pour le secteur du Bâtiment But : Limiter les consommations énergétique des bâtiments neuf. La RT 2012 impose

Plus en détail

Aides financières 2016. Pour des travaux de rénovation énergétique des logements existants

Aides financières 2016. Pour des travaux de rénovation énergétique des logements existants Aides financières 2016 Pour des travaux de rénovation énergétique des logements existants Édition : janvier 2016 Sommaire Introduction Des aides pour rénover votre logement....3 Les principales évolutions

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD)

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) Janvier 2014 CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) EQUIPEMENTS ELIGIBLES AU 1 er JANVIER 2014 1/ Les chaudières à condensation 2/ Les chaudières à micro-cogénération gaz 3/ Les matériaux d isolation

Plus en détail

Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE

Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir... CEE TVA éco-ptz CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ÉCO - RÉNOVATION RGE 2 Schüco Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir...

Plus en détail

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD)

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) n 29 Novembre 2013 BTP Ille-et-Vilaine ::: CRÉDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) ET ECO-PTZ : les changements attendus pour ::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) Le projet de loi de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Décret n o 2013-832 du 17 septembre 2013 relatif aux modalités d attribution de la prime exceptionnelle

Plus en détail

Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Champ d application Principes Exigences Exemples

Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Champ d application Principes Exigences Exemples Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Arrêté relatif à la performance énergétique des bâtiments existants de surface supérieure à 1000 m², lorsqu ils font

Plus en détail

Le FOnds Régional pour l Eco-habitat Social (FORES) Bilan 2011

Le FOnds Régional pour l Eco-habitat Social (FORES) Bilan 2011 Le FOnds Régional pour l Eco-habitat Social (FORES) Bilan 2011 En 2007, la Région a réalisé un état des lieux des constructions, réalisées par les bailleurs sociaux. Elle a pu constater que celles-ci étaient,

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2013

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2013 Économies d énergie et énergies renouvelables Le crédit d impôt en 2013 Illustrations : Claire Laffargue limitons LES EFFETS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE Le changement climatique est une réalité. Mais savez-vous

Plus en détail

L offre de prêt réhabilitation énergétique de la Caisse des Dépôts

L offre de prêt réhabilitation énergétique de la Caisse des Dépôts L offre de prêt réhabilitation énergétique de la Caisse des Dépôts DR Rhône-Alpes - Mai 2014 La réhabilitation du parc social : un enjeu partagé L État Volet inscrit dans les politiques publiques de l

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES CRÉDITS D'IMPÔTS EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE (ACHAT CHAUDIÈRE, ISOLATION, POMPE CHALEUR, ETC)

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES CRÉDITS D'IMPÔTS EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE (ACHAT CHAUDIÈRE, ISOLATION, POMPE CHALEUR, ETC) Fiche Pratique Édition MyAvocat 2016 LES CRÉDITS D'IMPÔTS EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE (ACHAT CHAUDIÈRE, ISOLATION, POMPE CHALEUR, ETC) Fiche Pratique Édition MyAvocat 2016 Crédits d'impôts pour

Plus en détail

LES AIDES LOCALES. Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE

LES AIDES LOCALES. Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE LES AIDES LOCALES Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE Région Poitou- Charentes Aide directe pour la construction ou l achat d un logement neuf à énergie

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

les aides financières habitat 2009

les aides financières habitat 2009 Maîtriser l énergie dans l habitat, les aides financières habitat 2009 L H A B I T A T des aides, pour qui, La liste des aides présentées dans ces tableaux n est pas exhaustive, elle ne comprend pas les

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE Pour réduire sa dépendance à la fois sur le plan énergétique et de l'approvisionnement en matières premières,

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation Réglementation thermique RT 2012 Présentation générale g centrée sur les bâtiments à usage d habitation 18 janvier 2010 Sommaire - La RT 2012 1. Contexte et généralités 2. Une nouvelle surface : la SHON

Plus en détail

Aides financières habitat 2012

Aides financières habitat 2012 L habitat Comprendre? Aides financières habitat 2012 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : février 2012 Ce document est un document intermédiaire. Des informations complémentaires

Plus en détail

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 F. PIETRE-CAMBACEDES 11/11/2013 Centre de Recherche et Innovation Gaz et Energies Nouvelles DIRECTION

Plus en détail

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 Les aides financières 2015 Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Dans le neuf 2 PTZ + : Neuf Primo-accédant. Acquisition d une résidence principale.

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

RT 2012 : un après... Où en sommes nous?

RT 2012 : un après... Où en sommes nous? RT 2012 : un après... Où en sommes nous? Narbonne 28 novembre 2013 Carcassonne - 3 décembre 2013 www.developpement-durable.gouv.fr Sommaire RT 2012 : rappels réglementaires Les clefs de la réussite d'une

Plus en détail

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique 10 avril 2013 ROGER Marie-Christine Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation de la construction DGALN/DHUP/QC Le contexte

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance FéVRIER 2012 A Nouvelle règlementation thermique RT2012, ce qu il faut retenir 1. RT, les dates d application en fonction des dates de dépôt de PC Quelle règlementation thermique respecter? Le tableau

Plus en détail

"Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte?

Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? "Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? ingéniosité Crédit images J. DOMEAU Quelles sont les vraies opportunités de développement pour vos entreprises?" 1 Contexte

Plus en détail

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments?

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments? Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement Hôtel de la Région Rhône-Alpes Sylvain Charlot 27 avril 2012 Une RT2012 pour quels bâtiments? Les orientations de la RT2012 Les bâtiments visés Tous

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

«FORMULAIRE TYPE FACTURES 2016»

«FORMULAIRE TYPE FACTURES 2016» TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX OU D UN ECO-PRET COMPLEMENTAIRE A UN ECO-PRET ATTRIBUE AU SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES,

Plus en détail

«FORMULAIRE TYPE FACTURES»

«FORMULAIRE TYPE FACTURES» TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX OU D UN ECO-PRET COMPLEMENTAIRE A UN ECO-PRET ATTRIBUE AU SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES,

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

adaptations urbaines en Île-de-France

adaptations urbaines en Île-de-France Atelier de prospective Contrainte énergétique et Habitat et tertiaire face aux enjeux énergétiques Enjeux et instruments Pierre HERANT Chef du Département Bâtiment et Urbanisme Agence de l Environnement

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS 2.1 RÉCAPITULATIF 2.2 VERSION DE BASE 2.3 OPTION N 1 2.4 OPTION

Plus en détail

TRAVAUX D ECONOMIE D ENERGIE : L ECO-PRET A TAUX ZERO

TRAVAUX D ECONOMIE D ENERGIE : L ECO-PRET A TAUX ZERO UNION DES SYNDICATS DE L IMMOBILIER TRAVAUX D ECONOMIE D ENERGIE : L ECO-PRET A TAUX ZERO Financement des travaux d amélioration de la performance énergétique dans les logements anciens L article 99 de

Plus en détail

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Les Bâtiments Basse Consommation Energétique Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Ph BONNE Responsable Département Energie RT 2000 RT 2005 RT 2012 2020 Historique de la réglementation

Plus en détail

Montant de la majoration Justification du niveau élevé de performance énergétique Aménagements du dispositif SCELLIER

Montant de la majoration Justification du niveau élevé de performance énergétique Aménagements du dispositif SCELLIER AVRIL 2010 E T U D E INTRODUCTION page 3 PRÊT À 0% MAJORÉ BBC (BÂTIMENT BASSE CONSOMMATION) Montant de la majoration Justification du niveau élevé de performance énergétique Aménagements du dispositif

Plus en détail

Signature : Consommation en énergies finales Détail par énergie et par usage en kwh EF 5 918 kwh EF. 3 202 kwh EF. kwh EF.

Signature : Consommation en énergies finales Détail par énergie et par usage en kwh EF 5 918 kwh EF. 3 202 kwh EF. kwh EF. N : 604 Valable jusqu au : 22/03/2023 Type de bâtiment : Logement collectif. Lot 167 Année de construction : < 1975 Surface habitable Adresse : 72 m 2 environ : 13 Rue Charles Linné 78180 Montigny-le-Bretonneux

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro Eco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement et ainsi de réduire vos consommations d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

Plus en détail

«Le bois dans la rénovation thermique»

«Le bois dans la rénovation thermique» 3èmes Rencontres Bois Construction en Limousin «Le bois dans la rénovation thermique» Application du PREH sur cas concrets 14 novembre 2013 Chargée de Mission Construction Durable Myriam SAPPEY Conseiller

Plus en détail

Groupe de Travail Logement Social

Groupe de Travail Logement Social Groupe de Travail Logement Social MEMBRES DU GT LOGEMENT SOCIAL Président PLAN BATIMENT GRENELLE S DAMBRINE assisté de D AUBERT et C di COSTANZO (USH) J GATIER Association régionales d HLM AR Habitat Nord

Plus en détail

Crédit d impôt sur le revenu Dépenses et travaux liés à l énergie dans l habitat

Crédit d impôt sur le revenu Dépenses et travaux liés à l énergie dans l habitat Crédit d impôt sur le revenu Dépenses et travaux liés à l énergie dans l habitat Mise à jour le 20/12/2007 Le crédit d impôt est une forme d incitation fiscale : il permet au contribuable imposable ou

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail

Fiches pratiques. Labels Européens dans la construction neuve. Le label Passivhaus. Le label Minergie. Gérer - Informer - Préserver - Économiser

Fiches pratiques. Labels Européens dans la construction neuve. Le label Passivhaus. Le label Minergie. Gérer - Informer - Préserver - Économiser Fiches pratiques Gérer - Informer - Préserver - Économiser 26 Labels Européens dans la construction neuve Poussée par son adhésion aux protocoles de Montréal et de Kyoto et par la prise de conscience de

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 : Le cas du logement collectif Ulrich ROCHARD Ingénieur génie climatique / thermicien POUGETS Consultants, Paris Mardi 8 novembre 2011 La RT 2012 : le départ est donné

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

Les aides fiscales et financières issues du Grenelle de l Environnement

Les aides fiscales et financières issues du Grenelle de l Environnement Les aides fiscales et financières issues du Grenelle de l Environnement Logements neufs basse consommation Rénovation énergétique des logements existants Première partie : Contexte général et objectifs

Plus en détail

Grenelle Environnement

Grenelle Environnement Grenelle Environnement Convention d engagements pour l accélération de la construction de «Bâtiments Basse Consommation» (BBC) Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre d Etat, ministre

Plus en détail

Les indices d une révolution

Les indices d une révolution RT 2012 Les indices d une révolution ÉRIC FeLICE [1] La RT 2012, en rendant obligatoire la conception bioclimatique des bâtiments, bouleverse les règles de construction. Le recours aux énergies renouvelables

Plus en détail

Bâtiment. actualité. dossier. Les essentiels. Éco-prêt et bouquets de travaux. à taux zéro et. Le journal des artisans et des entrepreneurs

Bâtiment. actualité. dossier. Les essentiels. Éco-prêt et bouquets de travaux. à taux zéro et. Le journal des artisans et des entrepreneurs Bâtiment numéro 10 25 mai 2010 actualité Le journal des artisans et des entrepreneurs dossier Cyril Magnin - Fotolia Les essentiels Éco-prêt à taux zéro et bouquets de travaux L éco-prêt à taux zéro finance

Plus en détail