CENTRE DE FORMATION ET D INTERPRETATION INTERARMEES DE L IMAGERIE DE CREIL CHEF DE CELLULE D INTERPRETATION ET D ANALYSE D IMAGES NIVEAU III

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CENTRE DE FORMATION ET D INTERPRETATION INTERARMEES DE L IMAGERIE DE CREIL CHEF DE CELLULE D INTERPRETATION ET D ANALYSE D IMAGES NIVEAU III"

Transcription

1 CENTRE DE FORMATION ET D INTERPRETATION INTERARMEES DE L IMAGERIE DE CREIL CHEF DE CELLULE D INTERPRETATION ET D ANALYSE D IMAGES NIVEAU III METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES REFERENTIEL D ACTIVITE ET DE COMPETENCES REFERENTIEL DE CERTIFICATION Contacts : voir annuaire en ligne

2 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Le métier est celui de chef de cellule d interprétation et d analyse d images. Il manage une équipe de deux à six interprètes images. Les centres d intérêt de ce chef d équipe interprète images doivent s étendre à la culture historique, géographique et militaire des zones de crise, aux connaissances techniques et informatiques constamment remises à jour. De par ses aptitudes à la réflexion, il prend aisément place parmi les groupes d études et de recherche sur l imagerie future. Il possède les compétences lui permettant d assurer une veille technologique dans le domaine des industries de défense. Il est également un formateur qui réalise, soit au sein de son équipe, soit dans des centres d instruction les apprentissages des savoirs et savoir-faire afin de favoriser l amélioration de leur compétence ou leur adaptation aux évolutions techniques ou professionnelles. 2) Description des activités Amené à œuvrer dans des situations très variées, sur des théâtres d opérations, il doit avec son équipe analyser minutieusement les éléments rapportés par des vecteurs (avions, drones, satellites ), puis les synthétiser éventuellement en anglais. Il participe directement à l action. En métropole, il reçoit pour mission de gérer l interprétation d images provenant de tous capteurs : spatiaux, aériens, dans le domaine du visible, de l infrarouge ou du radar avec son équipe. L image exploitée va donner naissance au renseignement sous forme d images renseignées, de dossiers élaborés, de documents cartographiques élémentaires. Ce renseignement est destiné aux forces, au niveau stratégique et aux états-majors. Au sens général, le chef de cellule d interprétation et d analyse d images est apte à assurer le management d une équipe pour répondre à une demande de renseignement d origine image. - Il gère et anime une équipe de deux à six interprètes images dont il planifie et coordonne les activités et tâches. Il rend compte de toutes difficultés et réagit aux situations imprévues. Il contrôle les dossiers de renseignement sur lesquels son équipe a restitué le renseignement détecté ; - Il gère aussi bien en métropole ou en mission extérieure les ressources nécessaires à la production. - Il apporte son expertise lors des traitements des images infrarouges et radars ou les images d une difficulté complexe à exploiter (sites militaires compliqués, sites balistiques, sites nucléaires, ). Il est également à même de participer à des études concernant les produits images futurs ou les systèmes de photo-interprétation ; - Il évalue et forme les interprètes image qu ils soient stagiaires ou subordonnés. Plus précisément, il maîtrise les savoir-faire opérationnels (gestes professionnels visant à interpréter une image à des fins de renseignement), c est-à-dire reconnaître les caractéristiques des matériels majeurs des armées, identifier des sources d informations, traiter et évaluer des informations recueillies en vue de leur exploitation, appliquer les règles d élaboration des documents de renseignement et des dossiers d objectifs, et contribuer à la veille technologique. Il met en œuvre les savoir-faire relationnels et cognitifs (capacité à organiser méthodiquement et à valider le travail en respectant les délais imposés par le demandeur) c est-à-dire comprendre la demande et son contexte ; organiser le travail de son équipe, valider ou remonter des problèmes, gérer les imprévus.

3 Lors des missions extérieures, il prépare et gère le matériel mis à sa disposition pour réaliser la mission, il est capable d optimiser les ressources de son matériel lors des missions (gestion des bases de données, diffusion des dossiers de renseignement). En tant qu expert par sa formation, il possède la capacité de réaliser des dossiers avec son équipe sur des images infrarouge ou radar, d interpréter des sites d intérêt civils ou militaires complexes et de participer aux études de produits images. Il est également amené à réaliser les apprentissages des savoirs et savoir-faire des jeunes interprètes images au sein de son équipe ou de stagiaires au sein de centre de formation afin de favoriser leur insertion professionnelle ou leur adaptation aux évolutions techniques et professionnelles. Il est en capacité de concevoir des produits pédagogiques qui permettent la formation de ses subordonnés ou de stagiaires. Il prépare et mène des séances d instruction. De part sa position de chef d équipe, il est amené à évaluer les compétences des stagiaires en tant que formateur, ou des interprètes images lorsqu il est chef d équipe dans une cellule opérationnelle.

4 3) Fiche(s) ROME la ou les plus proches F1107 mesures topographiques M1808 informations géographiques 4) Cadres d exercice les plus fréquents A. Secteur d activité et taille des entreprises ou services employeurs Le chef de cellule d interprétation et d analyse d images est amené à exercer son activité dans des unités de la défense dont les effectifs sont variables, de mille personnes, en ce qui concerne les unités opérationnelles terre, air et marine, de taille moindre pour les unités interarmées implantées sur la base aérienne de Creil ou rattachées à des états-majors. Il est également amené à servir dans les centres de formation comme instructeur dés lors que ses compétences sont avérées. Dans le secteur civil, l interprète images est conduit à travailler au sein d entreprise liée à la défense ou non qui développe et prépare les futurs outils d interprétation. Il peut également être intégré au sein d atelier de photo-interprétation pour interpréter des images dans des entreprises ayant des liens avec la géographie (utilisation des SIG), dans des collectivités locales (plan local d urbanisme). Parmi les organismes civils employant les interprètes analystes d images issus de la défense, on peut citer : - le centre satellitaire de l Union Européenne de Torrejón en Espagne, qui assure l interprétation de tout type d images à des fins de renseignement au profit de l Etat-major de l Union Européenne de Bruxelles ; - une société dans la formation des étrangers, d un effectif d une cinquantaine de personnes : AIRCO, implantée dans le 8 ème arrondissement de Paris ; - l Institut Géographique National. Parmi les quelques 2500 personnes constituant cet établissement public, les compétences des spécialistes de l image peuvent être mises à profit, que ce soit dans le domaine de la télédétection, de la réalisation de cartes thématiques, ou dans un domaine général d études et de développement ; - le Commissariat à l énergie atomique/département des applications militaires (CEA/DAM), fort de 4500 personnes et implanté pour partie à Bruyères le Châtel, utilise de tels spécialistes en son sein ; - SPOT IMAGE, opérateur commercial de satellites d observation de la Terre, est implanté à Toulouse avec un effectif de 244 personnes. Cette société sollicite les connaissances des interprètes image issus du milieu militaire afin de réaliser des dossiers de sites et ce, au profit d entreprises civiles ou des différents ministères. - ASTRIUM, filiale d EADS dédiée aux systèmes et services spatiaux civils et militaires est la 1 ère entreprise spatiale européenne présente dans plusieurs pays d Europe avec employés. L interprète image y joue un rôle privilégié, notamment dans la compréhension du besoin exprimé par le militaire vis-à-vis de l industriel eu égard à ses connaissances. - THALES, leader mondial des équipements à destination de l aéronautique et de l espace, de la défense entre autres, à l instar d EADS, recrute ce personnel précieux pour les mêmes motifs. - les collectivités locales : les interprètes images peuvent être employés dans la réalisation des PLU (plan local d urbanisme) ; - les interprètes images peuvent également apporter leur savoir-faire dans toute société de SIG (système d information géographique).

5 B. Responsabilité et autonomie caractérisant les postes ciblés Au sein de ces organismes, ce spécialiste, chef de cellule d interprétation et d analyse d images, réalise un travail de management d interprète responsable de la vérification de données extraites de l image sous toutes ses formes et de leur diffusion. Il est également un expert en imagerie radar et infrarouge et est inclus dans des équipes au sein de bureaux d étude qui participent aux recherches sur de nouveaux produits liés à l imagerie. Il est à même de former des subordonnés ou des stagiaires et de concevoir des produits pédagogiques. 5) Réglementation d activités (le cas échéant) Ils devront être titulaires d une habilitation de deuxième catégorie «secret défense» et reconnus médicalement aptes à la vision stéréoscopique et au sens chromatique (Instruction relative à la formation interarmées à l interprétation d images n 8542/DEF/DRM/SDPFC/ORH/FRS du 31 juillet 2013).

6 REFERENTIEL D ACTIVITES ET REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL D ACTIVITES ACTIVITE et TACHES COMPETENCES ASSOCIEES AUX ACTIVITES ET TACHES REFERENTIEL DE CERTIFICATION COMPETENCES OU CAPACITES QUI SERONT EVALUEES 1. Gérer et animer une équipe d interprètes images au regard d un objectif de production «Sur des théâtres d opérations ou en métropole, le chef d équipe d interprètes 1.1. Planifier et répartir le travail à exécuter entre les interprètes images en tenant compte de la Planifier et répartir le travail à exécuter entre les interprètes images en tenant compte de la commande et des contraintes : analystes, assiste le commandement dans les tâches d organisation du travail. Il optimise l emploi des ressources mises à sa disposition pour mener avec efficience les travaux confiés à son équipe. commande et des contraintes Analyser une commande. Planifier les tâches en tenant compte des compétences de l équipe et des éléments de la commande. Transmettre les directives et les consignes en lien avec la commande. Tout au long de la production de dossier le chef d équipe gère le personnel placé sous ses ordres pour cela, il doit : - Animer une équipe de professionnels 1.2. Contrôler et maintenir la fiabilité de la production au regard du planning et de la commande. En s appuyant sur son expertise technique : S'assurer de la fiabilité de la production et faire réaliser les ajustements nécessaires. MODALITES D EVALUATION - Analyse d une commande. Préparation et présentation d un planning et des actions associées pour rendre un dossier dans un délai imposé. - Réalisation d une commande Contrôle de la production et de la fiabilité des informations d un dossier. CRITERES D EVALUATION L analyse de la commande est pertinente et complète. Le planning respecte les contraintes de temps et fait apparaître les différentes tâches des interprètes d images. La mise en adéquation du travail avec les ressources humaines et les techniques disponibles est cohérente. La transmission des directives et consignes est claire et permet l exécution du travail. La production est contrôlée régulièrement. 95 % des erreurs présentes dans le dossier sont identifiées et corrigées. Les erreurs et corrections sont expliquées aux opérateurs. 6

7 de l interprétation images - Mettre en œuvre une dynamique de groupe par une répartition des travaux à réaliser. - Déléguer certains travaux - Contrôler le travail effectué par l équipe - Rendre compte et réagir aux imprévus 1.3. Contrôler et évaluer l avancement de la production au regard du planning et de la commande. Diriger l exécution des différentes tâches Afin de respecter les caractéristiques de la commande, rendre compte des problèmes, réagir rapidement aux imprévus et les résoudre. Contrôler et évaluer l avancement de la production au regard du planning et de la commande. Diriger l exécution des différentes tâches : - Suivre le déroulement d un planning - Surveiller l application des consignes - Mettre en place des points d arrêt - Analyser l état d avancement - Réajuster la répartition des tâches au sein de l équipe ou ajuster les moyens nécessaires Afin de respecter les caractéristiques de la commande, rendre compte des problèmes, réagir rapidement aux imprévus et les résoudre : - Identifier rapidement les difficultés et problèmes pouvant impacter les résultats. - Rendre compte des difficultés et des problèmes rencontrés, proposer des solutions appropriées et agir en conséquence. - Réalisation d une commande Contrôle de la production au regard du planning défini. - Réalisation d un dossier dans un contexte logistique dégradé et sous l influence d impacts extérieurs (exemple : Poste indisponible d un interprète pendant l élaboration du dossier). Des points d arrêt sont réalisés pour suivre l avancement Des comptes rendus oraux intermédiaires sont réalisés à partir des points d arrêt. Les comptes rendus sont pertinents et proposent des solutions. La répartition égale du travail entre les interprètes images sous ses ordres (recherche et production) est ajustée au regard de l avancement. A rendu compte à bon escient. La problématique est identifiée et présentée clairement. Des propositions de solutions sont avancées et pertinentes (planning et technique). Prend les premières mesures appropriées. Le chef d équipe, lorsque la problématique n est pas de son niveau, fait appel à l organisme ou au service appropriés. Les réactions aux situations sont pertinentes. 7

8 REFERENTIEL D ACTIVITES ACTIVITE et TACHES COMPETENCES ASSOCIEES AUX ACTIVITES ET TACHES 2. Gérer les ressources nécessaires à la production «Sur des théâtres 2.1. Gérer la documentation d opérations ou en nécessaire au traitement métropole, le chef des dossiers en d équipe d interprètes respectant la protection analystes, assiste le du secret commandement dans les tâches d organisation du travail. Il optimise l emploi des ressources mises à sa disposition pour mener avec efficience les travaux confiés à son équipe. Préparation d une mission (récupération de la documentation, classement, emballage expédition ) - Gérer la documentation - Gérer le matériel Gérer le matériel nécessaire à la production en cellule ou à une mission REFERENTIEL DE CERTIFICATION COMPETENCES OU CAPACITES QUI SERONT EVALUEES Gérer la documentation nécessaire au traitement des dossiers en respectant la protection du secret : - Maîtriser les bases de données de la documentation - Optimiser les bases de données des images - Classifier et assainir la documentation et les images. - Déterminer les images nécessaires à la production (commandes et suivi des demandes d images) Organiser et contrôler les formalités administratives relatives à la gestion, l utilisation et l entretien des matériels au sein d une cellule en métropole ou lors du déploiement sur le théâtre Vérification de la concordance avec le dossier technique Maîtrise de la chaîne imagerie (liaison entre théâtre et métropole) MODALITES D EVALUATION - Recherche de la documentation sur un ou plusieurs sites. Utilisation de la base de données. Commande d images. - Préparation de l envoi d une équipe avec son matériel sur un théâtre d opération extérieure. CRITERES D EVALUATION Cohérence de la documentation recueillie et triée A utilisé la documentation à jour et appropriée pour ce ou ces sites. Proposition pertinente d une planification de prises de vues (formulaire de commande bien rempli) Utilisation de la classification adéquate conforme à l IGI 1300 Qualité des documents présentés. La méthodologie des documents présentés en fonction des usages professionnels est précise et cohérente. Les fiches et documents de traçabilité sont renseignés. Les codes, le vocabulaire utilisé sont conformes. Les documents sont transmis aux personnes habilitées. La conformité à la directive particulière renseignement est respectée. 8

9 REFERENTIEL D ACTIVITES ACTIVITE et TACHES COMPETENCES ASSOCIEES AUX ACTIVITES ET TACHES 3. Expertiser et étudier des produits images spécifiques ou complexes Au sein de l équipe d interprète images, le chef d équipe est l expert des images infrarouges et radars 3.1. A partir de l expertise technique en infrarouge, interpréter les données de ce domaine en lien avec la commande. - Interprétation des images infrarouges. - Interprétation des images radar. Il réalise également le traitement des données complexes - Etude de sites complexes A partir de l expertise technique radar, Dans le cadre des évolutions techniques et prospectives : interpréter les données de ce domaine en lien avec la commande. - Participation aux études de produits images En s appuyant sur son expertise du traitement de l image et les historiques, interpréter des sites complexes. REFERENTIEL DE CERTIFICATION COMPETENCES OU CAPACITES QUI SERONT EVALUEES Réaliser les traitements de l imagerie infrarouge Faire ressortir les éléments essentiels de l imagerie infrarouge seule ou par rapport à l image optique. Utiliser le proche infrarouge, la bande 2 et 3. Réaliser les traitements de l imagerie radar. Faire ressortir les éléments essentiels de l imagerie radar seule ou par rapport à l image optique Utiliser l orientation des images radar pour l optimisation Interpréter des sites complexes. - Site nucléaire - Sites industriels (pétrochimie, ) - Etc.. MODALITES D EVALUATION Réalisation d un dossier d interprétation image à l aide d images infrarouge Réalisation d un dossier d interprétation image à l aide d images radar. (04 images radars d orientations différentes + 1 image optique) Réalisation de l étude d un site complexe (exemple : nucléaire) CRITERES D EVALUATION Met en évidence les «points chauds» caractéristiques des images infrarouges. Colorisation en rouge de l image. Présence de l activité chlorophyllienne par l utilisation du proche infrarouge. Met en évidence des éléments essentiels obtenus par interprétation de l imagerie radar seule ou par rapport à l image optique. Colorisation en vert de l image. Vérification de l orientation du capteur. Utilise les termes adaptés. Fait apparaître les éléments caractéristiques de ce genre de site. 9

10 3.4. A partir de l analyse des résultats de différents capteurs d images et matériels de production, choisir le plus approprié pour réaliser une mission optimale. Analyse et synthèse de documents techniques des capteurs (Utilisation des moyens techniques : algorithmes de comparaison ; radiométrie ; fauchée ; surface couverte des capteurs) Réaliser et présenter une analyse et synthèse d une étude d un dossier de produits images de capteurs différents (SPOT ; HELIOS ; PLEIADES ; RECO NG) pour une mission donnée. Le dossier présenté fait apparaître les avantages et les inconvénients des produits images examinés. L expression écrite et orale est : technique, claire, documentée et précise. La conclusion doit mettre en évidence le meilleur capteur pour réaliser la mission 10

11 REFERENTIEL D ACTIVITES ACTIVITE et TACHES COMPETENCES ASSOCIEES AUX ACTIVITES ET TACHES 4. Former les interprètes et évaluer les compétences. Au sein de l équipe 4.1. Instruire les savoirs et d interprètes images savoir-faire en ou d une structure de renseignement d origine formation, le chef image. d équipe forme les interprètes ou les stagiaires sous ses ordres - Evaluer les compétences (Participer à l évaluation des stagiaires en formation et la notation des interprètes images) - Transmettre ses compétences. - Dispenser des actions de formation. - Réaliser les apprentissages des savoirs et savoir-faire aux stagiaires afin de favoriser leur insertion professionnelle ou leur adaptation aux 4.2. Concevoir et faire évoluer des produits pédagogiques en lien avec le domaine et le plan de formation des équipiers REFERENTIEL DE CERTIFICATION COMPETENCES OU CAPACITES QUI SERONT EVALUEES Dispenser une séance de formation sur les sites d intérêt militaire et la télédétection, en utilisant les techniques pédagogiques adaptées. Concevoir et faire évoluer des produits pédagogiques - Conception de support - Techniques de pédagogie 4.3. Evaluer les compétences Vérifier l aptitude à contrôler les connaissances des stagiaires MODALITES D EVALUATION Préparer une séance de formation sur les sites d intérêt militaire ou de la télédétection. Préparer et présenter un support pédagogique ayant pour objet un site d intérêt militaire ou la télédétection A partir d un fascicule d instruction, préparer un test pour un interprète image de niveau 1 puis un test pour un interprète images de niveau 2. CRITERES D EVALUATION La présentation du cours contient les principaux items pédagogiques requis (titre, but, introduction, plan, conclusion). A partir d un sujet, la présentation doit faire apparaître les parties essentielles sur le site d intérêt militaire. (Parties principales, parties secondaires, moyens de protection, ) Chaque partie est cohérente et l enchaînement des différentes parties est exact (conforme au Stanag 3596). Le test doit faire apparaître une difficulté croissante entre le test de niveau 1 et celui de niveau 2. 11

12 évolutions techniques et professionnelles. Vérifier l aptitude à noter les interprètes images Description du bulletin annuel de notation (BNA) Les réponses aux questions sont pertinentes, et conformes aux règlements (l instruction relative à la notation) Evaluer les acquisitions de connaissances des stagiaires et mettre en place des actions correctives Maîtrise des techniques de pédagogie. Préparer un test et le corriger. Clarté et précision des questions posées. Clarté et précision des informations consignées lors des corrections. 12

13

CENTRE DE FORMATION ET D INTERPRETATION INTERARMEES DE L IMAGERIE DE CREIL INTERPRETE ANALYSTE EN SCIENCES ET TECHNIQUES DE L IMAGE NIVEAU IV

CENTRE DE FORMATION ET D INTERPRETATION INTERARMEES DE L IMAGERIE DE CREIL INTERPRETE ANALYSTE EN SCIENCES ET TECHNIQUES DE L IMAGE NIVEAU IV CENTRE DE FORMATION ET D INTERPRETATION INTERARMEES DE L IMAGERIE DE CREIL INTERPRETE ANALYSTE EN SCIENCES ET TECHNIQUES DE L IMAGE NIVEAU IV METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES REFERENTIEL D ACTIVITE ET DE

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II

CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Au sein

Plus en détail

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Responsable d'études et de travaux en Hygiène Sécurité et Conditions de Travail. Au sein des établissements du

Plus en détail

Chef d équipe, logisticien(ne) d entreposage

Chef d équipe, logisticien(ne) d entreposage Chef d équipe, logisticien(ne) d entreposage NIVEAU III Dossier n : v2 Page 1 sur 46 Date : 21.09.2012 Dossier Cas Général V04.07 FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Compétences Fonctions Capacités Compétences terminales F1, F2, F3 C1 Analyser F3, F4 C2 Concevoir F2, F4 C3 Réaliser Toutes fonctions Toutes fonctions C4 S informer, informer,

Plus en détail

Demande d enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles

Demande d enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles Demande d enregistrement au répertoire national des certifications s Assistant comptable des services financiers Option «Comptabilité du matériel» Option «Gestion des matériels» Dossier n : Page 1 sur

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2008 09 38 0274 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S,

Plus en détail

ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS, AUX RÉMUNÉRATIONS ET À LA CRÉATION D UNE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE

ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS, AUX RÉMUNÉRATIONS ET À LA CRÉATION D UNE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 2 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS, AUX RÉMUNÉRATIONS

Plus en détail

Diplôme professionnel d aide-soignant. Guide d évaluation par candidat

Diplôme professionnel d aide-soignant. Guide d évaluation par candidat Diplôme professionnel d aide-soignant Guide d évaluation par candidat Prénom et nom du candidat (ou identification du candidat) : Date : Dossier n Page 1 / 23 Evaluation de l unité de compétence 1 du DPAS

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : chargé de projets : études et travaux d équipement Classification de la fonction : Fonction de référence : 6 Classes : 6 à 7

Plus en détail

Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage

Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage J2C24 Administration et pilotage - IE Domaine d application - Support au pilotage des unités Il/elle réalise des études ou des analyses permettant

Plus en détail

Notice d accompagnement. Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES

Notice d accompagnement. Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES Notice d accompagnement Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES ((( Cette notice a pour objectif principal de vous aider à remplir votre demande de validation des acquis de l'expérience pour le diplôme

Plus en détail

Référentiel d activités professionnelles

Référentiel d activités professionnelles Bac pro de la 20éme CPC Référentiel d activités professionnelles Les titulaires de ce baccalauréat professionnel 20 ème CPC exercent leurs activités : - dans le souci constant de la bientraitance des personnes,

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION Compétences du domaine professionnel Soutien à la communication et aux relations internes et externes : Collaborer avec le(s) manager (s) - Instaurer et entretenir la relation

Plus en détail

Guide d accompagnement à la mise en œuvre de la grille des classifications Convention Collective Nationale de la Coiffure et des professions connexes

Guide d accompagnement à la mise en œuvre de la grille des classifications Convention Collective Nationale de la Coiffure et des professions connexes Guide d accompagnement à la mise en œuvre de la grille des classifications Convention Collective Nationale de la Coiffure et des professions connexes Validé par les membres de la CMP, le 23 octobre 2012

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP1 : Analyse et traitement d un dossier Coefficient : 4 - UP1 1 - Contenu Cette épreuve vise l évaluation des compétences du candidat pour sur l analyse et

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels I OBJECTIF

Plus en détail

LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI

LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI Les cordées «Bac Pro/BTS» Fiche-conseils Matières professionnelles BAC GA LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI BTS AG PME-PMI Résultats Compétences Activités Tâches 1.1.1 Tenue des dossiers fournisseurs et sous

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence Professionnelle Maintenance des systèmes pluritechniques spécialité mesure et contrôle pour l instrumentation

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités susceptibles de lui être confiées peuvent être, à titre d exemples non exhaustifs :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités susceptibles de lui être confiées peuvent être, à titre d exemples non exhaustifs : COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2006 07 74 0251 Catégorie : B Dernière modification : 10/05/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Animateur (trice) d équipe

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Commercial(e) Niveau IV

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Commercial(e) Niveau IV REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Commercial(e) Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5 Contexte

Plus en détail

CQP Conduite de ligne de conditionnement. Référentiel de compétences

CQP Conduite de ligne de conditionnement. Référentiel de compétences CQP Conduite de ligne de conditionnement Référentiel de compétences Le titulaire du CQP Conduite de ligne de conditionnement est capable de : Conduire tous les équipements d une ligne de conditionnement

Plus en détail

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310)

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL DE FORMATION " MANAGER EN STRATEGIE ET DEVELOPPEMENT " TITRE CERTIFIE

Plus en détail

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions La spécificité de la certification réside dans la multiplicité des métiers visés. Ces métiers ont en commun quatre

Plus en détail

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et Justification

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES - 7 - LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE. 1. LE MÉTIER Secteur d activités et entreprise. Le BTS Maintenance Industrielle donne accès au métier de technicien

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ANNEXES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS Les référentiels d activités et de compétences du métier de manipulateur d électroradiologie médicale ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

La classification des salariés

La classification des salariés La classification des salariés Cette Fiche pratique vous propose de vous présenter la grille de classification des salariés introduite par le chapitre 9 de la Convention collective nationale du sport (CCNS).

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d'équipe de fabrication des industries chimiques

CQP Animateur(trice) d'équipe de fabrication des industries chimiques CQP Animateur(trice) d'équipe de fabrication des industries chimiques Guide d évaluation des compétences Candidat Nom :... Prénom :... Entreprise :... Dossier à adresser au secrétariat des CQP des Industries

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. Innovation textile

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. Innovation textile MINISTÈRE DE L EDUCATION NATIONALE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR Innovation textile option A «structures» option B «traitements» Septembre 2013 RÉPUBLIQUE

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Conducteur(trice) de ligne de conditionnement des Industries Chimiques : niveau IV* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence

Plus en détail

Poste : RÉPARTITEUR. Conditions d accès à la profession : Tâches : Description du poste (selon la définition des

Poste : RÉPARTITEUR. Conditions d accès à la profession : Tâches : Description du poste (selon la définition des NORME PROFESSIONNELLE (À utiliser pour décrire des emplois de la chaîne d approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Poste : RÉPARTITEUR Description

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de production des Industries Chimiques : niveau III* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence est celui

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves Annexe III Définition des épreuves EP1 : Épreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l usager Coefficient : 4 Objectif de l épreuve : Cette épreuve vise à apprécier la maîtrise des techniques

Plus en détail

L ENREGISTREMENT D UNE CERTIFICATION AU RNCP

L ENREGISTREMENT D UNE CERTIFICATION AU RNCP L ENREGISTREMENT D UNE CERTIFICATION AU RNCP Evelyne LAVIE - Direccte Aquitaine - Correspondante CNCP en Aquitaine Bernadette LOUSTALOT - Aquitaine Cap métiers - Chargée de mission VAE 17 novembre 2015

Plus en détail

GRILLE CLASSIFICATION POSTE CHEF DE VENTE - MAGASIN DARTY Paris IdF SOMMAIRE

GRILLE CLASSIFICATION POSTE CHEF DE VENTE - MAGASIN DARTY Paris IdF SOMMAIRE SOMMAIRE CLASSIFICATION MAGASIN 1... 2 CLASSIFICATION MAGASIN 2... 3 CLASSIFICATION MAGASIN 3... 4 CLASSIFICATION MAGASIN 4... 5 page 1 sur 5 CLASSIFICATION MAGASIN 1 MAGASIN 1 (1 an maxi dans la catégorie)

Plus en détail

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI AGENCE TUNISIENNE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif Livret

Plus en détail

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur Technico-commercial est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire a pour fonction

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

PARCOURS DE FORMATION POUR LA QUALIFICATION ET L'EMPLOI

PARCOURS DE FORMATION POUR LA QUALIFICATION ET L'EMPLOI MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES REGION CENTRE Direction Formation Professionnelle 9, rue St Pierre Lentin 45041 ORLEANS CEDEX 1 Tél: 02.38.70.30.30 PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION

Plus en détail

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Qu est-ce que le Passeport Orientation/Formation? Le passeport Orientation/Formation est un document qui vous permet de faire le point sur vos compétences

Plus en détail

Demande d enregistrement au Répertoire national des certifications professionnelles SECRETAIRE ASSISTANT DE DIRECTION

Demande d enregistrement au Répertoire national des certifications professionnelles SECRETAIRE ASSISTANT DE DIRECTION Demande d enregistrement au Répertoire national des certifications s SECRETAIRE ASSISTANT DE DIRECTION FICHE 6 INGENIERIE : REFERENTIEL D ACTIVITES ET REFERENTIEL DE CERTIFICATION Domaine d activités 1

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa MCMEJF REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail ----- & ----- MINISTERE CHARGE DE LA MICROFINANCE DE L EMPLOI DES JEUNES ET DES FEMMES ------&----- PROJET BUSINESS PROMOTION CENTER (BPC) N : 00082750

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) en service de santé au travail Management ou Animation

DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) en service de santé au travail Management ou Animation DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) en service de santé au travail Management ou Animation 1 INTITULE Unité : EDF SA ERDF Sous-unité d affectation : Famille professionnelle : Médico-social Métier : Infirmier

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique Industrielle

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique Industrielle COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/11/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique

Plus en détail

CAP OPÉRATEUR/OPÉRATRICE LOGISTIQUE

CAP OPÉRATEUR/OPÉRATRICE LOGISTIQUE 25 Mars 2015 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE CAP OPÉRATEUR/OPÉRATRICE LOGISTIQUE Page 1 sur 73 SOMMAIRE LE RÉFÉRENTIEL 3 1- LE CAP OPÉRATEUR/OPÉRATRICE LOGISTIQUE : TROIS ACTIVITÉS 3 ACTIVITÉ 1 : LA

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

Gestionnaire des ressources humaines

Gestionnaire des ressources humaines Gestionnaire des ressources humaines J4D22 Ressources humaines - T Le gestionnaire des ressources humaines réalise des actes administratifs, dans le respect des techniques, des règles et des procédures

Plus en détail

Charte du. Proximité. Expertise. Partenariat

Charte du. Proximité. Expertise. Partenariat Proximité Expertise Partenariat Charte du Le Point A est le service d information, d orientation professionnelle et d appui aux entreprises pour le développement de l alternance et l emploi des jeunes

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client I APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ II.1. DÉFINITION RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client L activité du titulaire du brevet

Plus en détail

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Chef de groupe de réparation des matériels mobilités terrestres Chef d atelier de réparation des matériels mobilités

Plus en détail

CQP AMT. Certificat de Qualification Professionnelle : Assistant Moniteur de Tennis

CQP AMT. Certificat de Qualification Professionnelle : Assistant Moniteur de Tennis CQP AMT Certificat de Qualification Professionnelle : Assistant Moniteur de Tennis Préambule L initiation au tennis des jeunes de moins de 18 ans nécessite le recours à des intervenants occasionnels pour

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3. Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015 Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.fr Page 2 SOMMAIRE 1. (Pré)Histoire de la Qualité 2. ISO

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR UNE ACTION DE FORMATION D AUDITEURS EN CERTIFICATION DE SYSTEMES DE MANAGEMENT

TERMES DE REFERENCE POUR UNE ACTION DE FORMATION D AUDITEURS EN CERTIFICATION DE SYSTEMES DE MANAGEMENT REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DE LA TECHNOLOGIE Institut National de la Normalisation et de la Propriété Industrielle -INNORPI TERMES DE REFERENCE POUR UNE ACTION DE FORMATION D AUDITEURS

Plus en détail

FICHE METIER. «Responsable du planning» Chargé de planning Responsable de planification Responsable ordonnancement APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Responsable du planning» Chargé de planning Responsable de planification Responsable ordonnancement APPELLATION(S) DU METIER Responsable du planning Version 1 «Responsable du planning» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de planning Responsable de planification Responsable ordonnancement DEFINITION DU METIER Le responsable du planning

Plus en détail

REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER

REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER Référentiel métier RESPONSABLE ATELIER 1. Intitulé métier & autres appellations Responsable atelier Chef d atelier 2. Définition et description synthétique du métier Définition

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Diplôme d Ambulancier 1/14 1. CARACTERISTIQUES DE LA SPECIALITE 2. CERTIFICATS PROFESSIONNELS UNITAIRES (CPU) 3. VOIES D ACCES A LA CERTIFICATION 4. DISPOSITIF D EVALUATION

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT Comprendre et expliquer la politique documentaire à l heure des ENT Sommaire 1. Introduction (diapositives 3 à 5) 2. Historique (diapositives 6 à 17) 3. Enjeux et caractéristiques d une politique documentaire

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence Sciences humaines et sociales mention Sociologie Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ministère

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en maintenance industrielle

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 2me année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 2me année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la deuxième année de formation. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités

Plus en détail

Annexe à la circulaire D1 2001/13 du 18 décembre 2001 relative à la compliance TABLE DES MATIERES

Annexe à la circulaire D1 2001/13 du 18 décembre 2001 relative à la compliance TABLE DES MATIERES Annexe à la circulaire D1 2001/13 du 18 décembre 2001 relative à la compliance TABLE DES MATIERES Table des matières 0. Base légale et aperçu des principes 1. Définition de la compliance 2. Responsabilité

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET COMMUNICATION

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET COMMUNICATION PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Responsable d équipe logistique logistique www.cpnef.

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Responsable d équipe logistique logistique www.cpnef. production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Responsable d équipe logistique logistique www.cpnef.info 2 CQP validé par la CPNE de la branche «Production d eaux

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Superviseur (se) Relation Client à Distance Niveau III Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

LES CONNAISSANCES ASSOCIEES

LES CONNAISSANCES ASSOCIEES LES CONNAISSANCES ASSOCIEES F 1 : / / Clas 1.1 Conduite d'un de Compétence générale : C11 Préparer le de 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur -

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

Convention des entraîneurs de l UEFA

Convention des entraîneurs de l UEFA Convention des entraîneurs de l UEFA Édition 2015 CONVENTION DES ENTRAÎNEURS DE L UEFA 2015 Préambule Considérant la nécessité : a) de garantir la qualité future du football, placée, dans une large mesure,

Plus en détail

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ Schéma de passation des épreuves de qualification Secteur : SERVICES AUX PERSONNES Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ 1. Le Décret CQ6/CQ7 et CESS/CE6P Depuis septembre 2010, le Décret qualification est

Plus en détail

FICHE DU POSTE OCCUPÉ PAR :.. ÉTABLISSEMENT OU SERVICE D AFFECTATION: Institut français de Finlande

FICHE DU POSTE OCCUPÉ PAR :.. ÉTABLISSEMENT OU SERVICE D AFFECTATION: Institut français de Finlande INSTITUT FRANCAIS DE FINLANDE FICHE DU POSTE OCCUPÉ PAR :.. ÉTABLISSEMENT OU SERVICE D AFFECTATION: Institut français de Finlande Fiche révisable à tout moment en fonction des nécessités de service. Type

Plus en détail

POLITIQUE GESTION ET SÉCURITÉ DE L INFORMATION

POLITIQUE GESTION ET SÉCURITÉ DE L INFORMATION POLITIQUE GESTION ET SÉCURITÉ DE L INFORMATION Objectifs Encadrer la gestion de l information conformément aux lois et règlements en la matière Promouvoir une utilisation efficace, appropriée et sécuritaire

Plus en détail

Efficiente : elle évalue le rapport entre les moyens mis en œuvre et les résultats de l action publique.

Efficiente : elle évalue le rapport entre les moyens mis en œuvre et les résultats de l action publique. EVALUER LES POLITIQUES PUBLIQUES Les collectivités locales interviennent dans des champs de plus en plus étendus, depuis les services publics de la vie quotidienne jusqu aux politiques les plus complexes.

Plus en détail

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit MISSION DES AUDITS Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit Novembre 2011 Sommaire Objectifs de la fiche d organisation fonctionnelle 3 Domaine d application 3 Responsable

Plus en détail

BTS Conception et réalisation de systèmes automatiques. Brevet de technicien supérieur. Conception et réalisation de systèmes automatiques

BTS Conception et réalisation de systèmes automatiques. Brevet de technicien supérieur. Conception et réalisation de systèmes automatiques Brevet de technicien supérieur Conception et réalisation de systèmes automatiques Septembre 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du 23 juin 2011 portant

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs Centre de Paris Formation Permanente du Centre INRA de Paris CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL Lot 1 : cours individuels Lot 2 : cours collectifs Contacts : Viviane BOCK Sdar/FPL Tél.

Plus en détail

Missions et compétences des Infirmier(ère)s en Santé au Travail à La Poste

Missions et compétences des Infirmier(ère)s en Santé au Travail à La Poste Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction Prévention Santé Sécurité au Travail Destinataires Tous services Contact Médecin coordinateur Tél : 01 55 44 24 39 Fa : E-mail : Date

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Direction : Direction générale Effectifs supervisés : Trois personnes Supérieur immédiat : Directrice générale 1. Sommaire de la fonction Sous

Plus en détail

Norme ISO 9001 version 2000

Norme ISO 9001 version 2000 Norme ISO 9001 version 2000 Page 1 Plan Introduction : QQOQCP «comprendre les enjeux pour l organisme» 1.Les 8 principes du Management de la Qualité 2.ISO 9001 : 2000 et cycle PDCA 3.Le système documentaire

Plus en détail

Les Entreprises. Adaptées. Trois filières métiers d avenir

Les Entreprises. Adaptées. Trois filières métiers d avenir Les Entreprises Adaptées Trois filières métiers d avenir Propreté Gestion électronique de documents Travaux paysagers édito Bien plus qu un instrument de progrès et de justice sociale, l Entreprise Adaptée

Plus en détail

VOIR LE DOCUMENT CI-JOINT (21 PAGES)

VOIR LE DOCUMENT CI-JOINT (21 PAGES) Title: COMMISSION SCOLAIRE GESTION DES DOSSIERS DE L ÉLÈVE EASTERN TOWNSHIPS Source: Archives Secrétaire générale Adopted: ETSB05-02-124 En vigueur à compter de Février 2005 Reference Number: P002-1 VOIR

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES ET DROIT SOCIAL

MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES ET DROIT SOCIAL MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES ET DROIT SOCIAL Une question? Un conseil? Contactez-nous au 0 800 940 367 CONTACTS AFPI Responsable Christophe LHUILLIER / 05 56 57 44 31 c.lhuillier@afpiso.com Assistante

Plus en détail

«Techniques et Services en Matériels Agricoles»

«Techniques et Services en Matériels Agricoles» Brevet de technicien supérieur «Techniques et Services en Matériels Agricoles» Document de travail Page 1 / 148 SOMMAIRE Pages ANNEXE 1 : REFERENTIELS DU DIPLOME I a Référentiel des activités professionnelles

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration des ressources humaines

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration des ressources humaines COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 11/10/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en gestion et administration

Plus en détail

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION SECTEUR : FILIERE : NIVEAU : TERTIAIRE TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES TECHNICIEN 1 Document élaboré par : Nom et Prénom Etablissement : Mohamed BACHAR :

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur MÉTIERS DE LA COIFFURE

Brevet de technicien supérieur MÉTIERS DE LA COIFFURE Brevet de technicien supérieur MÉTIERS DE LA COIFFURE Septembre 2014 1 ANNEXE VI 9 Épreuve E1 (Unité 1) : Culture générale et expression Coefficient 3 1. Objectif de l épreuve L objectif visé est de certifier

Plus en détail