Du cluster RÉGIONAL à l institut NATIONAL : structuration d un partenariat public/privé innovant

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Du cluster RÉGIONAL à l institut NATIONAL : structuration d un partenariat public/privé innovant"

Transcription

1 Du cluster RÉGIONAL à l institut NATIONAL : structuration d un partenariat public/privé innovant

2 Un besoin criant d innovation Pourquoi l analgésie? UN BESOIN MÉDICAL MAJEUR 2/3 des patients estiment que leur douleur est insuffisamment contrôlée Des syndromes douloureux sans traitement très efficaces: douleurs neuropathiques, fibromyalgie, syndrome du colon irritable UN ARSENAL THÉRAPEUTIQUE LIMITÉ Des antalgiques anciens Une balance bénéfice / risque insuffisante Une impasse encore plus importante pour les enfants (absence d AMM pédiatriques) Un manque d évidence clinique des thérapeutiques alternatives UN CONSTAT ÉGALEMENT EN SANTÉ ANIMALE Un motif fréquent de consultation pour les animaux de compagnie Une problématique aussi pour les animaux de rente >10 Millions de patients douloureux chroniques > 50% des patients ont une qualité de vie très altérée 2/ 3 des patients estiment que leur douleur est insuffisamment contrôlée 88 Millions de journées de travail altérées par la douleur (absentéisme / présentéisme) > 3% du PIB, c est l estimation du coût socio-économique global de la douleur 2

3 Une histoire Un potentiel Un intérêt scientifique / culturel / stratégique / économique Pourquoi un partenariat public/privé? Création d une équipe Inserm dédiée à la pharmacologie fondamentale et clinique de la douleur NEURO-DOL En partenariat avec NEURO-DOL, une équipe CNRS de chimie de l ICCF réoriente sa recherche sur les antalgiques CESMA INSTITUT ANALGESIA CIC-501 Inauguration du seul centre d investigation clinique en France spécialisé sur la douleur ANS Biotech Création d une société spécialisée dans l évaluation préclinique des antalgiques ANALGESIA PARTNERSHIP Création du cluster, 1 er partenariat public/privé dédié aux antalgiques 3

4 Plateforme One-Stop-Shop SUCCESS STORY 200 molécules synthétisées, dont une vingtaine entrées en début de développement des nouveaux outils (modèles) 5 brevets déposés des publications de référence : Nature Com. (déc-13) Pain (avr-14) 4 études cliniques en cours Projets R&D partenariaux 4

5 Un projet ambitieux Le 1er pôle européen dédié à la recherche translationnelle et à l innovation contre la douleur en santé humaine et en santé animale Un Institut Un Institut centré «sans mur» sur les partenariats 5

6 Notre stratégie scientifique Caractérisation des patients (Constitution de registres et de cohortes) Axe 1 Nouvelles approches physiopathologiques Axe 2 Axe 3 Candidats-médicaments originaux Axe 4 Stratégies thérapeutiques innovantes Éducation & Formation ( Translational Pain School ) Axe 5 6

7 De nouvelles perspectives de partenariats Essais thérapeutiques Pharmas, Biotechs Santé connectée Entreprises e-santé Épidémiologie, pharmaco-épidémiologie, médicoéconomie Pharmas Caisses & mutuelles Agences réglementaires Développement de nouveaux modèles Pharmas, CROs Explorations physiopathologiques Pharmas, Biotechs Entreprises e-santé Projets amont : synthèse chimique extraction végétale Projets aval : repositionnement, associations Création de startup(s) Pharmas, CROs Approches non médicamenteuses : Nutrition Neurostimulation Indust. agro-nutrition Indust. dispositif médical 7

8 TUTELLES Membres ou partenaires : ils nous soutiennent! Associations de PATIENTS COLLECTIVITÉS SOCIÉTÉS SAVANTES Entreprises RESEAUX INTERNATIONAUX Réseau Québécois de Recherche sur la Douleur Lettre d intérêt et d autres à venir! 8

9 Des perspectives enthousiasmantes Un modèle de partenariat public/privé vertueux, au profit de l innovation MÉCÉNAT RETOMBÉES INNOVATION PARTENARIATS PUBLIC / PUBLIC TRANSFERT CRÉATION TRANSFERT PARTENARIATS PUBLIC / PRIVÉ PRIVÉ / PRIVÉ START UP 9

10 MERCI pour votre attention! Un cœur en Auvergne, un réseau en France, un rayonnement international CONTACT Alice Corteval Directrice Institut Analgesia

MARDI 22 MARS 2016 CONFERENCE DE PRESSE A 12H HOTEL DE REGION AUVERGNE RHONE ALPES SITE DE CLERMONT FERRAND DOSSIER DE PRESSE

MARDI 22 MARS 2016 CONFERENCE DE PRESSE A 12H HOTEL DE REGION AUVERGNE RHONE ALPES SITE DE CLERMONT FERRAND DOSSIER DE PRESSE MARDI 22 MARS 2016 CONFERENCE DE PRESSE A 12H HOTEL DE REGION AUVERGNE RHONE ALPES SITE DE CLERMONT FERRAND DOSSIER DE PRESSE ASSEMBLEE GENERALE CONSTITUTIVE FEDERATION SANTE MOBILITE En lien avec le Domaine

Plus en détail

Financement public de la recherche clinique, quelles perspectives pour les PME? Contribution de l AP-HP

Financement public de la recherche clinique, quelles perspectives pour les PME? Contribution de l AP-HP Florence Ghrenassia Directrice de l Office du Transfert de Technologie et des Partenariats Industriels de l AP-HP www.ottpi.aphp.fr @valorisation Financement public de la recherche clinique, quelles perspectives

Plus en détail

SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE

SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE Engagé dans une compétition internationale, Sanofi a fait le choix de la France pour y baser ses principales activités

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INNOVONS ENSEMBLE CONTRE LA DOULEUR

DOSSIER DE PRESSE INNOVONS ENSEMBLE CONTRE LA DOULEUR DOSSIER DE PRESSE I N S T I T U T INNOVONS ENSEMBLE CONTRE LA DOULEUR SOMMAIRE ÉDITO... P. 3 L INSTITUT ANALGESIA AGIT CONTRE LA DOULEUR... P. 4 L IMPORTANCE DE LA RECHERCHE... P. 5 LA FONDATION INSTITUT

Plus en détail

Dispositifs de financement et d accompagnement de la recherche par la DGOS

Dispositifs de financement et d accompagnement de la recherche par la DGOS Dispositifs de financement et d accompagnement de la recherche par la DGOS Continuum de recherche Objectif scientifique Identification du concept innovant Transposabilité clinique du concept innovant Efficacité

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Nutrition et inflammation intestinale de l'université de Rouen février 2008 Section des Unités de recherche Rapport du comité

Plus en détail

Dossier de presse. Clusters d Excellence Auvergne

Dossier de presse. Clusters d Excellence Auvergne Dossier de presse Clusters d Excellence Auvergne Sommaire Les entreprises et les laboratoires de la Région Auvergne jouent l excellence collective... p.3 Les clusters d excellence Auvergne... p.5 MEMO

Plus en détail

Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée

Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée Si les conditions physiques telles que l âge, les antécédents, mais aussi des facteurs sociaux, psychiques et culturels influencent

Plus en détail

Conférence La Commande Publique d Innovation. Mardi 1 octobre 2013 Olivier Chavrier Pôle SCS

Conférence La Commande Publique d Innovation. Mardi 1 octobre 2013 Olivier Chavrier Pôle SCS Conférence La Commande Publique d Innovation Mardi 1 octobre 2013 Olivier Chavrier Pôle SCS Le Pôle SCS en bref Pôle de Compétitivité Mondial centré sur la Région PACA Technologies de l Information et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse DOSSIER DE PRESSE We Network : West Electronic & Applications Network Contact presse Isabelle Delatte Tél : 02 401 73 98 08 /02 44 Email : i.delatte@we-n.eu West Electronic & Applications Network (We Network),

Plus en détail

Journée de la Recherche

Journée de la Recherche Journée de la Recherche Pr. Jean-Paul Borg 8 octobre 2015 «Science embodies the human desire to understand nature; Technology couples that desire with the ambition to control nature» Siddharta Mukherjee,

Plus en détail

Dossier de P R E S S E

Dossier de P R E S S E Le 1 er pôle en Europe dédié à la recherche translationnelle et à l innovation c o n t r e la D O U L E U R Dossier de P R E S S E Les 1 ers partenaires de la Fondation de Coopération Scientifique de l

Plus en détail

Résumé de la contribution de l'itmo Santé Publique d Aviesan à la Stratégie Nationale de Recherche

Résumé de la contribution de l'itmo Santé Publique d Aviesan à la Stratégie Nationale de Recherche 1 ITMO Santé publique de la contribution de l'itmo Santé Publique d Aviesan à la Stratégie Nationale de Recherche Les recherches en santé publique de par leur focalisation sur la santé des populations,

Plus en détail

Les différentes étapes de la preuve de concept à la mise sur le marché. Jean- Pierre Saintouil Directeur Pôle Santé - Toulouse Tech Transfer

Les différentes étapes de la preuve de concept à la mise sur le marché. Jean- Pierre Saintouil Directeur Pôle Santé - Toulouse Tech Transfer Les différentes étapes de la preuve de concept à la mise sur le marché Jean- Pierre Saintouil Directeur Pôle Santé - Toulouse Tech Transfer Résumé Ø Le développement des médicaments Ø Le marché des médicaments

Plus en détail

Amgen 30 ans de biothérapies

Amgen 30 ans de biothérapies Amgen 30 ans de biothérapies Amgen découvre, développe et met à disposition des médicaments innovants dédiés à la santé humaine. Pionnier des biotechnologies médicales, Amgen a été l une des premières

Plus en détail

La douleur chez l enfant

La douleur chez l enfant La douleur chez l enfant M.M. Landru Hôpital A. Chenevier, Service d Odontologie du Pr. B. Gogly Définition de la douleur expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un dommage tissulaire

Plus en détail

Vécu de la douleur et relation thérapeutique après traitement initial d un cancer du sein

Vécu de la douleur et relation thérapeutique après traitement initial d un cancer du sein Vécu de la douleur et relation thérapeutique après traitement initial d un cancer du sein Marc-Karim BENDIANE 1,2 & Laura SPICA 1, Patrick PERETTI-WATEL 1,2. (1) INSERM UMR 912 Sciences Economiques & Sociales,

Plus en détail

du Réseau universitaire de Sherbrooke La recherche en santé dans le Réseau Universitaire de Sherbrooke NUMÉRO UNIVERSITÉ ÉDITORIAL DE SHERBROOKE

du Réseau universitaire de Sherbrooke La recherche en santé dans le Réseau Universitaire de Sherbrooke NUMÉRO UNIVERSITÉ ÉDITORIAL DE SHERBROOKE ÉDITORIAL La recherche en santé dans le Réseau Universitaire de Sherbrooke Jean-Pierre Perreault, France Lavoie, Monique Sullivan Correspondance : Jean-Pierre Perreault, PhD Vice-doyen à la recherche et

Plus en détail

LES POLYNEUROPATHIES DIABETIQUES UNE NOUVELLE APPROCHE THÉRAPEUTIQUE

LES POLYNEUROPATHIES DIABETIQUES UNE NOUVELLE APPROCHE THÉRAPEUTIQUE LES POLYNEUROPATHIES DIABETIQUES UNE NOUVELLE APPROCHE THÉRAPEUTIQUE Dr Nadia BOUAMRANE Unité Douleur Sce de Médecine Interne Pr Brouri (H.Birtraria) PNP diabétiques Définition, généralités NEUROPATHIES

Plus en détail

Le Répertoire des Compétences

Le Répertoire des Compétences LES RENCONTRES CNRS DE L INNOVATION Collaboration public-privé pour la valorisation des logiciels Mercredi 15 juin 2011 La Direction de l' La Direction de l' Une Interface entre laboratoires et entreprises

Plus en détail

Opioïdes et Douleur du Cancer: Les recommandations en 2013

Opioïdes et Douleur du Cancer: Les recommandations en 2013 Opioïdes et Douleur du Cancer: Les recommandations en 2013 Dr Philippe Poulain USP Polyclinique de l Ormeau 65000 Tarbes phpoulain@wanadoo.fr Les Recommandations RèglesOMS 1986 et 1992 Recommandations

Plus en détail

infos dossier spécial p.3-5 auvergnebusiness Filière Biotech : la recherche au service du vivant actus p.2 Les formations services aux entreprises p.

infos dossier spécial p.3-5 auvergnebusiness Filière Biotech : la recherche au service du vivant actus p.2 Les formations services aux entreprises p. lettre d information de l agence régionale de développement économique auvergnebusiness infos numéro 5 - décembre 2012 dossier spécial p.3-5 Filière Biotech : la recherche au service du vivant actus p.2

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT ET COMMERCIALISATION DE BIOMARQUEURS INNOVANTS: LA PERSPECTIVE DE L ENTREPRISE

DÉVELOPPEMENT ET COMMERCIALISATION DE BIOMARQUEURS INNOVANTS: LA PERSPECTIVE DE L ENTREPRISE DÉVELOPPEMENT ET COMMERCIALISATION DE BIOMARQUEURS INNOVANTS: LA PERSPECTIVE DE L ENTREPRISE Patrick Tremblay, PhD Vice-président principal, Développement corporatif et diagnostics, Caprion Vice-président,

Plus en détail

France Innovation Scientifique et Transfert

France Innovation Scientifique et Transfert France Innovation Scientifique et Transfert 20 ans d expérience en Analyse et en Transfert de Technologies 1 Sommaire Présentation générale de FIST SA Activités de FIST SA en Propriété Industrielle - Quelques

Plus en détail

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr Madame la Présidente, Monsieur le Président, Représentant(e) à l Alliance Maladies Rares, Président(e) d une association de malades dans les maladies rares ou son représentant à l Alliance Maladies Rares,

Plus en détail

L'innovation au coeur de la relance mondiale Situation française et mesures en faveur des PME innovantes

L'innovation au coeur de la relance mondiale Situation française et mesures en faveur des PME innovantes L'innovation au coeur de la relance mondiale Situation française et mesures en faveur des PME innovantes Centraliens entrepreneurs Jeudi 10 février 2011 Annie GEAY, directrice de l évaluation et des études

Plus en détail

La vie d un médicament

La vie d un médicament La vie d un médicament Essais cliniques limites à détecter les Effets Indésirables Cours Francophone Inter pays de Pharmacovigilance Centre Anti Poison et de Pharmacovigilance du Maroc Pr. R. Soulaymani

Plus en détail

Séance publique du 14 novembre 2005. Délibération n 2005-3049

Séance publique du 14 novembre 2005. Délibération n 2005-3049 Séance publique du 14 novembre 2005 Délibération n 2005-3049 commission principale : développement économique objet : Projet de mise en oeuvre des plates-formes Hospices civils de Lyon, Lyon-Sud et Lyon-Est

Plus en détail

AFSSI et Plan JUNCKER. Présentation CGI Projet de fonds d investissement dans les biotechnologies de service 21 septembre 2015

AFSSI et Plan JUNCKER. Présentation CGI Projet de fonds d investissement dans les biotechnologies de service 21 septembre 2015 AFSSI et Plan JUNCKER Présentation CGI Projet de fonds d investissement dans les biotechnologies de service 21 septembre 2015 Les biotech : un leader de la croissance économique (aux US?) Etats-Unis Europe

Plus en détail

Courrier du Club SULLY à l attention des rapporteurs de la mission

Courrier du Club SULLY à l attention des rapporteurs de la mission Courrier du Club SULLY à l attention des rapporteurs de la mission AGRICULTURE INNOVATION 2025 1) Qui sommes-nous? Le Club SULLY, récemment créé, rassemble aujourd hui 10 pôles de compétitivité intervenant

Plus en détail

ENQUETE "INNOVATION SANTE : LE MONDE EN 2025"

ENQUETE INNOVATION SANTE : LE MONDE EN 2025 ENQUETE "INNOVATION SANTE : LE MONDE EN 2025" ATTENTION : SEULEMENT POUR UN REMPLISSAGE MANUSCRIT - A IMPRIMER ET NOUS RENVOYER PAR VOIE POSTALE Nous vous demandons de vous prononcer sur la réalisation

Plus en détail

La Propriété Intellectuelle dans la Recherche. Olivier Deloche 11 mai 2011

La Propriété Intellectuelle dans la Recherche. Olivier Deloche 11 mai 2011 La Propriété Intellectuelle dans la Recherche Olivier Deloche 11 mai 2011 Sommaire Les catégories de droits de propriété intellectuelle Les conditions pour obtenir une protection légale La titularité des

Plus en détail

Santé Les propositions du Manifeste des Entreprises du Médicament pour l avenir de la France

Santé Les propositions du Manifeste des Entreprises du Médicament pour l avenir de la France 2007 Priorité Santé Les propositions du Manifeste des Entreprises du Médicament pour l avenir de la France Au nom des 25 000 chercheurs de nos entreprises dans les Sciences de la vie Au nom des 300 000

Plus en détail

M. Alain Boisvert. M. Laurent Caredda. Les panélistes

M. Alain Boisvert. M. Laurent Caredda. Les panélistes Le 3 décembre 2009, le 3e Forum de l industrie de la santé de Québec organisé par PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a réuni plus de 150 participants sous le thème de l innovation des entreprises au service

Plus en détail

Recherche sur les antiviraux : des découvertes qui font la différence

Recherche sur les antiviraux : des découvertes qui font la différence Recherche sur les antiviraux : des découvertes qui font la différence C est la guerre. L enjeu : la vie humaine. Centre d excellence de Boehringer Ingelheim : Découverte de médicaments antiviraux Notre

Plus en détail

Evaluation de l AERES sur le CIC :

Evaluation de l AERES sur le CIC : Section des Unités de recherche Evaluation de l AERES sur le CIC : CIC-IT Garches sous tutelle des établissements et organismes : CHU Raymond Poincaré - AP-HP Institut National de la Santé Et de la Recherche

Plus en détail

STEEVE. Stockage d Energie Electrochimique pour Véhicules Electriques

STEEVE. Stockage d Energie Electrochimique pour Véhicules Electriques STEEVE Stockage d Energie Electrochimique pour Véhicules Electriques 1 La plate-forme STEEVE est vitale pour la pérennité de la filière électrique Sécurité «intrinsèque» pour toutes les technologies de

Plus en détail

Filière DéfiScience. Maladies Rares du Développement Cérébral et Déficience Intellectuelle NOTRE PLAN D ACTIONS EN SYNTHÈSE

Filière DéfiScience. Maladies Rares du Développement Cérébral et Déficience Intellectuelle NOTRE PLAN D ACTIONS EN SYNTHÈSE Filière DéfiScience Maladies Rares du Développement Cérébral et Déficience Intellectuelle NOTRE PLAN D ACTIONS EN SYNTHÈSE La filière DéfiScience a fait le choix, dès sa constitution, en septembre 2014,

Plus en détail

Corine GENET Grenoble Ecole de Management

Corine GENET Grenoble Ecole de Management Corine GENET Grenoble Ecole de Management Accréditations > 2 Modèle d activité dans l instrumentation en biotechnologies : Construire l offre ou répondre à la demande? 1. Introduction: Constats Objectifs

Plus en détail

Aides publiques à la RDI ATEL / LSC. 10 juin 2013

Aides publiques à la RDI ATEL / LSC. 10 juin 2013 Aides publiques à la RDI ATEL / LSC 10 juin 2013 Structure 1. Présentation de Luxinnovation 2. Présentation des aides publiques à la recherchedéveloppement-innovation (RDI) -2- Luxinnovation en bref 1984

Plus en détail

FONDS EUROPÉENS 2014-2020

FONDS EUROPÉENS 2014-2020 L EUROPE & LA RÉGION PARTENAIRES DE VOS PROJETS EN AUVERGNE SÉMINAIRE DE LANCEMENT DES FONDS EUROPÉENS 2014-2020 29 avril 2015 L Europe, au service de l innovation et de la compétitivité des entreprises

Plus en détail

INFIRMIER(E) EN MEDECINE D URGENCE

INFIRMIER(E) EN MEDECINE D URGENCE Yvon CROGUENNEC IADE / ENSEIGNANT SAMU 29 / CESU 29 Référentiel de Compétences Commission Infirmière Commission Soins d Urgence & Sous - Commission d Élaboration des Manifestations Scientifiques INFIRMIER(E)

Plus en détail

Appel à projets Recherche Hospitalo-Universitaire en santé FAQ

Appel à projets Recherche Hospitalo-Universitaire en santé FAQ Appel à projets Recherche Hospitalo-Universitaire en santé FAQ Ce document regroupe les principales réponses apportées par et en accord avec les tutelles du programme Recherche Hospitalo-Universitaire

Plus en détail

Priorisation et promotion d essais par l EMRC

Priorisation et promotion d essais par l EMRC par l EMRC Pr Claude Linassier Journée du Réseau Matinée de l EMRC : la recherche clinique en réseau Château royal de Blois 5 décembre 2013 Les missions de l EMRC Répondre aux besoins des investigateurs

Plus en détail

LE DYNAMISME DE LAUSANNE ET DU CANTON DE VAUD

LE DYNAMISME DE LAUSANNE ET DU CANTON DE VAUD LE DYNAMISME DE LAUSANNE ET DU CANTON DE VAUD DÉCOUV RE Z U N E COM M U N AUT É PAS S IO NN É E D E S SCIE NCE S D E L A V I E UN SITE INCONTOURNABLE POUR LES SCIENCES DE LA VIE Le canton de Vaud est en

Plus en détail

Association des Fibromyalgiques d'auvergne - AFAu

Association des Fibromyalgiques d'auvergne - AFAu Association des Fibromyalgiques d'auvergne - AFAu Dossier de la rédaction France Bleu Pays d Auvergne sur le thème "la lutte contre la douleur" Présenté par Dominique MANENT 16 septembre 2003 1ère partie

Plus en détail

Appendix 1 (as supplied by authors):

Appendix 1 (as supplied by authors): Appendix 1 (as supplied by authors): Questionnaire used to study cannabinoid prescription for the management of chronic noncancer pain among physicians in the Abitibi-Témiscamingue region of Quebec Appendix

Plus en détail

Dossier de presse L Institut de la vision ouvre ses portes

Dossier de presse L Institut de la vision ouvre ses portes Paris, le 19 mars 2008 Dossier de presse L Institut de la vision ouvre ses portes Premier centre de recherche européen intégré entièrement dédié aux maladies de l œil, le tout nouvel Institut de la vision,

Plus en détail

Jacques LEMARE. Départemental d Eure-et-Loir. Vice-président du Conseil. Vice-président Territoire DE FROHEN. Patrick HIBON.

Jacques LEMARE. Départemental d Eure-et-Loir. Vice-président du Conseil. Vice-président Territoire DE FROHEN. Patrick HIBON. www.polepharma.com WWW.GROUPEROUGEVIF.FR - ROUGE VIF - 23971 - octobre 2015 - Photos : Thinkstock - alphaspirit Président de Polepharma Président de LEO Pharma France Guillaume CLEMENT Le pilotage industriel

Plus en détail

LE DON DU VIVANT. aujourd hui? Quelle situation. Quelles économies de santé possibles? Greffe rénale à partir d un donneur vivant

LE DON DU VIVANT. aujourd hui? Quelle situation. Quelles économies de santé possibles? Greffe rénale à partir d un donneur vivant LE DON DU VIVANT Greffe rénale à partir d un donneur vivant Quelle situation aujourd hui? Quelles économies de santé possibles? DONNER UN REIN DE SON VIVANT PEUT CONCERNER CHACUN le don du vivant /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

Présentation SPORALTEC 2.0

Présentation SPORALTEC 2.0 p 28 juin 2013 M.R.A.S.H, 42000 St Etienne DOSSIER DE PRESSE Présentation SPORALTEC 2.0 28 juin 2013 M.R.A.S.H, 42000 ST ETIENNE 1 Sommaire Invitation... 2 Communiqué de presse... 3 Stratégie du cluster...

Plus en détail

réservoir LA BRETAGNE de croissance

réservoir LA BRETAGNE de croissance réservoir LA BRETAGNE Innovation et industrie nos piliers La Bretagne investit dans ses infrastructures pour faciliter l accès à vos marchés Région d excellence pour l industrie et l innovation : la Bretagne

Plus en détail

Dans le cadre de la Semaine Le médicament parlons en, Consacrée au débat sur l innovation thérapeutique en France,

Dans le cadre de la Semaine Le médicament parlons en, Consacrée au débat sur l innovation thérapeutique en France, Colloque Alzheimer Faculté de Médecine Cochin Port-Royal 17 octobre 2007 Dans le cadre de la Semaine Le médicament parlons en, Consacrée au débat sur l innovation thérapeutique en France, Christian Lajoux,

Plus en détail

LES MISSIONS DE BIOASTER

LES MISSIONS DE BIOASTER Unique IRT sélectionné dans le domaine de la santé par le Commissariat Général à l'investissement, BIOASTER est un institut de recherche technologique indépendant dédié à l infectiologie et à la microbiologie,

Plus en détail

Biotechnologies LA BRETAGNE, NATURELLEMENT BIOTECHNOLOGIQUE

Biotechnologies LA BRETAGNE, NATURELLEMENT BIOTECHNOLOGIQUE Biotechnologies LA BRETAGNE, NATURELLEMENT BIOTECHNOLOGIQUE UNE «BIORÉGION» UNIQUE En se hissant au 3 e rang des régions biotechnologiques françaises*, la Bretagne a atteint le statut d acteur majeur en

Plus en détail

Conseil de pratique. Prise en charge du Syndrome de l Intestin Irritable (SII)

Conseil de pratique. Prise en charge du Syndrome de l Intestin Irritable (SII) Prise en charge du Syndrome de l Intestin Irritable (SII) Rédacteurs : Jean-Marc Sabaté, Pauline Jouet Références : Longstreth GF, Thompson WG, Chey WD, Houghton LA, Mearin F, Spiller RC. Functional bowel

Plus en détail

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer»

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Appel à projets 2013 Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Action 5.3 Attention sélection des projets en deux étapes : 1. Lettre d intention : 29 octobre 2012 2. Dossier présélectionné

Plus en détail

Synthèse d activités 2014 www.genethon.fr

Synthèse d activités 2014 www.genethon.fr Synthèse d activités 2014 www.genethon.fr Missions Généthon a pour mission la conception, le développement préclinique et clinique ainsi que la production de médicaments de thérapie génique pour les maladies

Plus en détail

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013 dvvxcvcxvdfvcs GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013 Le projet GLOBAL CARE Initiative (The Global Partnering Research Initiative of the Carnot Human Health

Plus en détail

Guide du financement de la recherche. N. Grenier, Bordeaux

Guide du financement de la recherche. N. Grenier, Bordeaux Guide du financement de la recherche N. Grenier, Bordeaux Financement de la recherche Financement des projets de recherche Financement des bourses de recherche Coût des projets de recherche Deux parties

Plus en détail

L avenir du marché de la santé Facteur de coûts et opportunité de croissance

L avenir du marché de la santé Facteur de coûts et opportunité de croissance L avenir du marché de la santé Facteur de coûts et opportunité de croissance Stephan Sigrist, Gottlieb Duttweiler Institut; Île St-Pierre, 29 août 2006 Table des matières 1. Mutations de la santé 2. Evolution

Plus en détail

Traitements et essais thérapeutiques dans la PKD. D Chauveau. Néphrologie & Immunologie clinique CHU Toulouse

Traitements et essais thérapeutiques dans la PKD. D Chauveau. Néphrologie & Immunologie clinique CHU Toulouse Traitements et essais thérapeutiques dans la PKD D Chauveau Néphrologie & Immunologie clinique CHU Toulouse Conflit d intérêt (avec l industrie pharmaceutique) : non Traitements conventionnels dans la

Plus en détail

www.universite-lyon.fr/lst De l invention au marché

www.universite-lyon.fr/lst De l invention au marché www.universite-lyon.fr/lst De l invention au marché Lyon Science Transfert, Service de valorisation de l Université de Lyon L Université de Lyon en quelques chiffres 20 Etablissements et Grandes Ecoles

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES LOCALISÉES

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES LOCALISÉES PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES LOCALISÉES LES JEUDIS DE LA DOULEUR Comité de lutte de lutte contre la Douleur Centre hospitalier de Châteauroux 12 mai 2011 Docteur Florentin CLERE Consultation

Plus en détail

Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r

Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r L Ecole de l innovationl Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r votre croissance 1 Principaux programmes spécifiques du 7 e PCRDT Les partenariats compétitifs titifs. CAPACITÉS Renforcer

Plus en détail

Colloque National. Douleurs et démences

Colloque National. Douleurs et démences Organisé par C. L. E. F. Colloque National 5e Edition Vendredi 6 juin 2014 De 8h30 à 17h30 Espace Notre Dame des Champs 92 bis bd du Montparnasse Paris 14 Douleurs et démences Avec le soutien de: La Fondation

Plus en détail

Projet d IHU. des Sciences du vieillissement et de Prévention de la dépendance DOSSIER DE PRÉSENTATION

Projet d IHU. des Sciences du vieillissement et de Prévention de la dépendance DOSSIER DE PRÉSENTATION Projet d IHU des Sciences du vieillissement et de Prévention de la dépendance DOSSIER DE PRÉSENTATION Le Projet Le projet d IHU des Sciences du Vieillissement et de la Prévention de la Dépendance de Toulouse

Plus en détail

@LON Arts et lettres options numériques

@LON Arts et lettres options numériques @LON Arts et lettres options numériques Contexte et historique : Commande de la ministre en mars 2010 Sondage SOM Utilisation des technologies numériques en culture Consultations dans tous les secteurs

Plus en détail

Travail en partenariat : Cancérologie d Aquitaine

Travail en partenariat : Cancérologie d Aquitaine Travail en partenariat : illustration avec le Réseau de Cancérologie d Aquitaine Atelier CCECQA 23 septembre 2014 Dr V. Bousser Réseau de Cancérologie d Aquitaine (RCA) 70 membres (établissements de santé,

Plus en détail

www. www.pharmacie.univ-mrs.fr/ pharmacie.univ-mrs.fr

www. www.pharmacie.univ-mrs.fr/ pharmacie.univ-mrs.fr www. www.pharmacie.univ-mrs.fr/ pharmacie.univ-mrs.fr Pharmacie c est quoi? Une formation multidisciplinaire Des études professionnalisantes De très nombreux métiers UNE FORMATION PLURIDISCIPLINAIRE Des

Plus en détail

Les pratiques intégratives, une nouvelle évolution des réseaux de santé.

Les pratiques intégratives, une nouvelle évolution des réseaux de santé. Les pratiques intégratives, une nouvelle évolution des réseaux de santé. Exemple de l expérience du CETD du CHU du Kremlin-Bicêtre, du DIU des Pratiques Psycho-Corporelles et Santé Intégrative à l université

Plus en détail

L HYPNOSE et l Analgésie

L HYPNOSE et l Analgésie L HYPNOSE et l Analgésie IFSI- 2013 Dr Jean-Marc BENHAIEM Responsable D. U. d Hypnose Médicale - Paris VI, Pitié-Salpêtrière Centres d'evaluation et de Traitement de la Douleur Hôpital Ambroise Paré (92

Plus en détail

L Inserm à Clermont-Ferrand de 1969 à 2014

L Inserm à Clermont-Ferrand de 1969 à 2014 L Inserm à Clermont-Ferrand de 1969 à 2014 1 L Inserm à Clermont Sommaire Avant propos par Mme le Pr. A. Veyre: Page 2 Historique des Unités Inserm de Clermont-Ferrand: Page 5 Isotopes appliqués à la Santé:

Plus en détail

antipyrétique chez l'enfant? Revue de la littérature en 2010/2011

antipyrétique chez l'enfant? Revue de la littérature en 2010/2011 Université Paris Diderot Paris 7 Faculté de Médecine Faut-il prescrire les antiinflammatoires non stéroïdiens à visée antipyrétique chez l'enfant? Revue de la littérature en 2010/2011 DES Médecine Générale

Plus en détail

Médecine 4P Prédictive, Préventive, Personnalisée, Participative Les enjeux

Médecine 4P Prédictive, Préventive, Personnalisée, Participative Les enjeux Médecine 4P Prédictive, Préventive, Personnalisée, Participative Les enjeux Unité Inserm UMR 1087-CNRS UMR 6291 Hervé Le Marec Evolution de la médecine et de la recherche biomédicale développement de traitements

Plus en détail

FORUM D ÉTÉ. E-commerce : une logistique à part L importance du système d information

FORUM D ÉTÉ. E-commerce : une logistique à part L importance du système d information André Benayoun Jean-Pierre Gautier FORUM D ÉTÉ MARDI 6 JUILLET 2010 E-commerce : une logistique à part L importance du système d information L4 Epsilon : Fiche d identité Inventeur et éditeur de L4 Epsilon

Plus en détail

Opération d Intérêt National 12-09-2014. B to B Bordeaux to Brussels

Opération d Intérêt National 12-09-2014. B to B Bordeaux to Brussels Opération d Intérêt National 12-09-2014 B to B Bordeaux to Brussels Bordeaux, nouveau hub TGV en Europe 2017 Paris à 2h00 Bruxelles à 4h00 2024 Toulouse à 1h00 2032 Bilbao à 1h45 Madrid à 4h00 2030 20

Plus en détail

Le pied diabétique. Dre Nadesh Morissette Médecine interne, Hôtel-Dieu de Québec Colloque annuel du REINQ 7 octobre 2015

Le pied diabétique. Dre Nadesh Morissette Médecine interne, Hôtel-Dieu de Québec Colloque annuel du REINQ 7 octobre 2015 1 Le pied diabétique Dre Nadesh Morissette Médecine interne, Hôtel-Dieu de Québec Colloque annuel du REINQ 7 octobre 2015 2 Objectifs Décrire la physiopathologie de l ulcère diabétique et les déformations

Plus en détail

Etudes de satisfaction et de fidélité

Etudes de satisfaction et de fidélité Etudes de satisfaction et de fidélité Mesure de l expérience clients, études de satisfaction et analyse stratégique Printemps des Etudes 2015 - Visite guidée Présenté par : Thierry Backer, Directeur du

Plus en détail

Les équipes DOULEUR en BASSE NORMANDIE. Quels recours possibles?

Les équipes DOULEUR en BASSE NORMANDIE. Quels recours possibles? Les équipes DOULEUR en BASSE NORMANDIE Quels recours possibles? 3ème journée des infirmiers de Basse Normandie Château de CARROUGES Le 08/10/2015 Mme LE CHEVALIER Aline Ide coordinatrice du réseau régional

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Politiques sociales de l Université d Avignon et des Pays de Vaucluse Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

Projet ECO-EX : Plateforme mutualisée d éco-extraction

Projet ECO-EX : Plateforme mutualisée d éco-extraction Projet ECO-EX : Plateforme mutualisée d éco-extraction «Une vitrine de l excellence réunionnaise dans l océan indien pour la valorisation équitable des bioressources dans les pays tropicaux» Pôle Qualitropic

Plus en détail

Du modèle animal à l essai clinique I. Master 2011

Du modèle animal à l essai clinique I. Master 2011 Du modèle animal à l essai clinique I Master 2011 Plan Qu est ce qu une maladie? L invention d une maladie La prise en charge thérapeutique Comment et pourquoi modéliser? Le développement du médicament

Plus en détail

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 1 INTRODUCTION L accès aux soins de premier recours est une des composantes majeures du droit fondamental à la santé.

Plus en détail

Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal

Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal SOFOMEC - Jeudi 17 mars 2011 1 Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal OUI!... Puisque Sine materia... En fait : NON But de cette présentation

Plus en détail

Hyperalgésie et douleur chronique. Matthieu LANGLOIS Clinique Jouvenet

Hyperalgésie et douleur chronique. Matthieu LANGLOIS Clinique Jouvenet Hyperalgésie et douleur chronique Matthieu LANGLOIS Clinique Jouvenet Contexte clinique Fréquence accrue de la chirurgie 4,5 millions d! interventions par an; 1980-1996 : + 120 % Douleur aiguë intense

Plus en détail

TIC & Education à Madagascar. Présenté par ANDRIANILANONA JERY Chef de Service des innovations Technologiques pour l Education DTIC/MEN

TIC & Education à Madagascar. Présenté par ANDRIANILANONA JERY Chef de Service des innovations Technologiques pour l Education DTIC/MEN TIC & Education à Madagascar Présenté par ANDRIANILANONA JERY Chef de Service des innovations Technologiques pour l Education DTIC/MEN Plan Organisation du Ministère de l Education Nationale Répartition

Plus en détail

Mésusage et addiction aux antalgiques opioïdes Point de vue de l addictologue Dr Philippe LACK Praticien Hospitalier CSAPA Hôpital Croix Rousse

Mésusage et addiction aux antalgiques opioïdes Point de vue de l addictologue Dr Philippe LACK Praticien Hospitalier CSAPA Hôpital Croix Rousse Mésusage et addiction aux antalgiques opioïdes Point de vue de l addictologue Dr Philippe LACK Praticien Hospitalier CSAPA Hôpital Croix Rousse 13/12/2013 Déclaration de conflits d intérêts Laboratoire

Plus en détail

GRAND PRIX DE L IMPLANTATION START-UP. e-santé CASTRES-MAZAMET. Développons ensemble votre solution e-santé

GRAND PRIX DE L IMPLANTATION START-UP. e-santé CASTRES-MAZAMET. Développons ensemble votre solution e-santé GRAND PRIX DE L IMPLANTATION START-UP e-santé 2015 CASTRES-MAZAMET Développons ensemble votre solution e-santé VOUS AVEZ UN PROJET, VOUS ÊTES CRÉATEUR D ENTREPRISE DANS LE DOMAINE DE LA e-santé? CANDIDATEZ

Plus en détail

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

Pourquoi communiquer?

Pourquoi communiquer? Pourquoi communiquer Qu est-ce que l Inserm L Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) est, depuis plus de cinquante ans, le seul organisme public français dédié à la recherche

Plus en détail

Ma fibromyalgie. Jean-Michel Gillot 25 mai 2013

Ma fibromyalgie. Jean-Michel Gillot 25 mai 2013 Ma fibromyalgie Jean-Michel Gillot 25 mai 2013 Définition Maladie douloureuse, invalidante, chronique, non curable, évoluant par poussées Dont le bilan (biologique, radiologique ) est normal Qui peut être

Plus en détail

Dynamique de l industrie pharmaceutique

Dynamique de l industrie pharmaceutique African Workshop on Technology Transfer for Local Manufacturing Capacity on Drugs and Vaccines Cape Town, South Africa. 10 and 11th december 2009 Dynamique de l industrie pharmaceutique l expérience de

Plus en détail

«CHIMIOTHÉRAPIES ORALES» ET «TRAITEMENTS À DOMICILE» Cancers du Sein E.C ANTOINE, ISHH, CENTRE HARTMANN, NEUILLY/SEINE

«CHIMIOTHÉRAPIES ORALES» ET «TRAITEMENTS À DOMICILE» Cancers du Sein E.C ANTOINE, ISHH, CENTRE HARTMANN, NEUILLY/SEINE «CHIMIOTHÉRAPIES ORALES» ET «TRAITEMENTS À DOMICILE» Cancers du Sein E.C ANTOINE, ISHH, CENTRE HARTMANN, NEUILLY/SEINE «CHIMIOTHÉRAPIES ORALES» ET «TRAITEMENTS À DOMICILE» DANS QUEL CADRE? QUALITÉ DE VIE,

Plus en détail

Effet antalgique de l effort musculaire et de l activité physique chez le patient douloureux chronique.

Effet antalgique de l effort musculaire et de l activité physique chez le patient douloureux chronique. Effet antalgique de l effort musculaire et de l activité physique chez le patient douloureux chronique. Journée de l hôpital Sud Grenoble le 29 novembre 2011 M.GUINOT UM Sports &Pathologies Clinique Physiologie,

Plus en détail

Atelier 4. Comment former les professionnels à la sécurité des patients :

Atelier 4. Comment former les professionnels à la sécurité des patients : Atelier 4 Comment former les professionnels à la sécurité des patients : le Guide pédagogique pour la sécurité des patients de l OMS édition multi-professionnelle Rémy Collomp (CHU Nice SFPC), Michèle

Plus en détail

Malakoff Médéric, membre de l équipe «French IoT» de La Poste, au CES de Las Vegas, du 6 au 9 janvier 2016

Malakoff Médéric, membre de l équipe «French IoT» de La Poste, au CES de Las Vegas, du 6 au 9 janvier 2016 Communiqué de presse Paris, le 6 janvier 2016 Malakoff Médéric, membre de l équipe «French IoT» de La Poste, au CES de Las Vegas, du 6 au 9 janvier 2016 Malakoff Médéric est membre de l équipe de France

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Physiopathologie, Diagnostic et traitements des Maladies osseuses sous tutelle des établissements et organismes : Université Lyon 1 INSERM

Plus en détail