Les logements autorisés et mis en chantier dans Lorient Agglomération

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les logements autorisés et mis en chantier dans Lorient Agglomération"

Transcription

1 Les logements autorisés et mis en chantier dans Lorient Agglomération Bilan annuel 213 et perspectives 214 AGENCE DEPARTEMENTALE D INFORMATION SUR LE LOGEMENT AVRIL 214

2 SOMMAIRE 2 Zonage d étude et source de données p.3 Un dynamisme en rupture avec le contexte national p.4 Un marché très fluctuant depuis 29 p.5 Une production très concentrée p.6 Les ménages continuent de construire sur le périurbain p.7 Un redémarrage effectif pour 215? p.8 Synthèse des données par commune p.9

3 ZONAGE D ETUDE ET SOURCE DE DONNEES Lorient Agglomération 3 25 communes habitants (population municipale recensement 211) Base de données Les chiffres publiés dans ce document sont issus de la base de données qui rassemble les informations relatives aux autorisations de construire (permis délivrés) et aux mises en chantier. Ils sont exprimés en date de prise en compte, c est-àdire à la date à laquelle l évènement (autorisations, ouvertures de chantier) est enregistré dans la base de données Les logements ordinaires sont ventilés selon le type de construction : - individuel pur : permis de construire obtenu pour une maison individuelle ne comportant qu un seul logement et possédant une entrée particulière ; - individuel groupé : permis de construire obtenu pour plusieurs maisons individuelles isolées ou accolées, chacune d elles ne comportant qu un logement et possédant une entrée particulière ; - collectif : logement faisant partie d un bâtiment d au moins deux logements dont l un ne dispose pas d accès privatif. Les statistiques de la construction neuve, utilisées dans ce document, nous ont été aimablement transmises par la Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement de Bretagne (DREAL). Quéven PORT-LOUIS GAVRES Lanester LOCMIQUELIC

4 UN DYNAMISME EN RUPTURE AVEC LE CONTEXTE NATIONAL En 213, 1 55 logements ont été mis en chantier dans Lorient Agglomération, soit 17 de plus sur un an. Ce rebond de la production de logements tranche avec le contexte national, régional et départemental, caractérisé par un nouveau recul de l activité. Le territoire figure ainsi en bonne place parmi les agglomérations bretonnes résistant le mieux à la crise. L analyse des projets autorisés dans notre étude* de l an dernier laissait pressentir une orientation favorable de la production, notamment en 1 ère couronne. Celle-ci se confirme en 213 (cf. page 6). Comment expliquer une telle évolution? L offre importante de nouveaux logements neufs répond globalement aux besoins des ménages et est soutenue par une politique locale de l habitat volontariste (Programme Local de l Habitat, rénovation urbaine, ZAC, aide à l accession «Prim Access», etc. ). Les logements mis en chantier en 213 dans les grandes agglomérations bretonnes Mises en chantier 213 Evolution Rennes ,5% Lorient ,8% Vannes ,9% Brest ,2% St Malo ,3% St Brieuc ,8% Lannion-Trégor ,3% Quimper 28 +6,1% Evolution comparée du nombre de logements mis en chantier entre 212 et * «Les logements autorisés et mis en chantier dans Lorient Agglomération Bilan 212», ADIL 56, juin 213 Morbihan logements commencés -9.% 12 Evolution de la construction de logements depuis 27 indice base 1 1 Bretagne logements commencés -3.% LORIENT AGGLOMERATION Morbihan Bretagne France entière France métrop logements commencés -4.7 %

5 UN MARCHE TRES FLUCTUANT DEPUIS 29 Si les mises en chantier se redressent (+19%), sans toutefois retrouver les volumes de construction d avant 27, les autorisations sont beaucoup plus fluctuantes selon les années, et notamment depuis 29. Tout comme sur Vannes agglo, un sérieux coup de frein a été donné au dépôt de permis de construire entre 212 et 213 (-21%), laissant présumer une baisse des futures mises en chantier en 214. La nécessité d écouler les stocks, l environnement économique, financier et fiscal toujours difficile et le contexte électoral synonyme d attentisme font que 214 s annonce d ores et déjà comme une année de transition. Pour autant, l envie de construire reste localement très vive. C est le cas sur Lanester, Caudan ou encore Hennebont. Le marché du logement collectif reste attractif pour les professionnels en raison d un faible stock de logements invendus et des délais de commercialisation plutôt courts, contrairement à ce qu on observe dans les autres pôles bretons. Stock de logements collectifs proposés à la vente à fin du 3 ème trimestre 213 et délai d écoulement des stocks en mois de vente, par pôle breton Stock Délai (mois) Evolution du nombre de logements autorisés et mis en chantier sur le territoire de Lorient Agglomération Autorisations Mises en chantier Nombre de logements mis en chantier par type sur le territoire de Lorient Agglomération Individuel pur Individuel groupé Collectif Quimper Communauté 14.5 mois St Brieuc Lorient Auray Brest Métropole Océane Vannes 63 Dinard-St Malo Rennes Métropole

6 UNE PRODUCTION TRES CONCENTREE En 213, quatre communes centralisent 62% des mises en chantier : Ploemeur, Hennebont, Larmor-Plage et Lorient. Cette concentration de la production de logements n est pas spécifique à la Communauté d Agglomération. En effet, ce phénomène s observe également sur Vannes Agglo. 6 Les opérateurs font preuve d une plus grande attention dans le lancement de nouveaux programmes afin de satisfaire aux conditions de pré-commercialisation imposées par les banques. Ils font ainsi un choix plus sélectif des communes permettant d investir dans le dispositif d investissement locatif «Duflot», au plus près des deux villes-centres du département. Les promoteurs ont contribué en 213 à hauteur de 58% à la construction de nouveaux appartements sur le territoire (contre 42% un an plus tôt). La programmation des bailleurs a elle aussi été relativement importante sur ce segment de marché, avec 37% des mises en chantier (contre 54% en 212). Evolution du nombre de logements mis en chantier par secteur Effectifs Evolution sur un an En Nbre En % Ville de Lorient % 1ère couronne % 2ème couronne % 3ème couronne % Ile de Groix % Lorient Agglomération % ère couronne : Lanester, Larmor-Plage, Ploemeur, Quéven 2 ème couronne : Brandérion, Calan, Caudan, Cléguer, Gâvres, Gestel, Guidel, Hennebont, Inzinzac-Lochrist, Languidic, Lanvaudan, Locmiquélic, Pont-Scorff, Port-Louis, Riantec 3 ème couronne : Bubry, Inguiniel, Plouay, Quistinic

7 LES MENAGES CONTINUENT DE CONSTRUIRE SUR LE PERIURBAIN En 213, comme par le passé, les communes périurbaines se révèlent plus attractives pour les ménages qui ont un projet de construction neuve sur le territoire communautaire : 28% des maisons se réalisent sur le périurbain dense (Caudan, Quéven, Ploemeur et Larmor Plage), 25% dans les bourgs avec zones rurales importantes (Languidic, Cléguer, Calan, Bubry, etc.) et 16% sur le pôle urbain nord-est (Hennebont, Inzinzac-Lochrist). L analyse des permis montre également que les ménages localisent le plus souvent leur projet de construction au sein du secteur où ils habitent déjà, signe d une volonté de s implanter durablement sur le territoire. Globalement, les mises en chantier sur le littoral lorientais représentent une part toujours majoritaire (59% du nombre total de logements commencés sur l agglomération en 213), en hausse de 4 points sur un an. Il s agit à 97% d occupation à titre principale, les quelques résidences secondaires étant localisées sur Groix, Ploemeur et Guidel. Le littoral lorientais concentre à lui seul un tiers des logements commencés en 213 sur le littoral morbihannais, contre 2% en 212. Cette hausse d activité correspond au développement de la construction sur le marché du collectif, et notamment sur Ploemeur où une opération de 118 logements est en cours de réalisation. Origine géographique des ménages Construction en individuel pur en 213 Ville de Lorient Ile de Groix 3ème couronne 2ème couronne 1ère couronne ère couronne 3ème couronne Ville de Lorient ème couronne Ile de Groix hors CA Lorient Agglomération Les logements mis en chantier sur le littoral morbihannais Ind.pur Ind.groupé Coll. Total Evol.13/12 (%) Littoral lorientais % Golfe du Morbihan % Rivière d'auray - Baie de Quiberon % Barre d Etel % Littoral Pénerf-Pénestin % 24 7 Définition des 5 zones littorales Les Jardins de Gaia Espacil- Ploemeur Littoral lorientais : Gâvres, Groix, Guidel, Lanester, Larmor-Plage, Locmiquélic, Lorient, Ploemeur, Port-Louis, Riantec Golfe du Morbihan : Arradon, Arzon, Baden, Le Hézo, Ile-aux-Moines, Ile d Arz, Larmor-Baden, Noyalo, Saint-Armel, Saint-Gildas de Rhuys, Sarzeau, Séné, Vannes Rivière d Etel-Baie de Quiberon : Auray, Bangor, Le Bono, Carnac, Crach, Hoëdic, Houat, Locmaria, Locmariaquer, Le Palais, Plouharnel, Pluneret, Quiberon, Saint-Philibert, Saint-Pierre Quiberon, Sauzon, La Trinité-sur-Mer Barre d Etel : Belz, Erdeven, Etel, Locoal-Mendon, Plouhinec, Sainte-Hélène Littoral Pénerf-Pénestin : Ambon, Arzal, Billiers, Damgan, Muzillac, Pénestin

8 UN REDEMARRAGE EFFECTIF POUR 215? Comme évoqué en page 5, un sérieux coup de frein a été donné au dépôt de permis de construire entre 212 et 213 (-2.8%), ce qui laisse présager une baisse (au mieux une stabilité) des mises en chantier pour 214 sur Lorient Agglomération. Cette tendance générale à la baisse des autorisations concerne l ensemble des grandes agglomérations bretonnes, exception faite de Saint-Malo et de Quimper (respectivement +.4% et +4.5%). A noter, le repli important de la demande sur l agglomération brestoise (-66.1% sur un an). L embellie espérée devrait être perçue à partir de 215 en raison du faible stock de logements à commercialiser sur le territoire, de taux d intérêt particulièrement bas et des réformes entrant en application courant 214 (simplification des normes de construction, révision du zonage de défiscalisation Duflot pour 215 ou encore régulation des honoraires des syndics). Ces mesures impacteront directement le fonctionnement des marchés immobiliers (neuf et ancien) et expliquent l attentisme actuel d une partie des acheteurs et investisseurs. Les logements autorisés en 213 dans les grandes agglomérations bretonnes Autorisations 213 Evolution Rennes % Lorient % Vannes % St Malo % St Brieuc % Brest % Quimper % Evolution comparée du nombre de logements autorisés entre 212 et Logements autorisés en Morbihan (opérations de 2 logements ou plus) Morbihan logements autorisés -17.9% 6 Autres territoires Vannes Agglo Lorient Agglomération Bretagne logements autorisés -15.4% France métrop logements autorisés -12.4% janv.-7 janv.-8 janv.-9 janv.-1 janv.-11 janv.-12 janv.-13 janv.-14

9 SYNTHESE DES DONNEES PAR COMMUNE Nombre de logements mis en chantier (résidences principales et secondaires) en 213 En collectif En individuel pur En individuel groupé Evolution des mises en chantier 211/212 (en nombre) BRANDERION BUBRY CALAN CAUDAN CLEGUER GAVRES GESTEL GROIX GUIDEL HENNEBONT INGUINIEL INZINZAC-LOCHRIST LANESTER LANGUIDIC LANVAUDAN LARMOR-PLAGE LOCMIQUELIC LORIENT PLOEMEUR PLOUAY PONT-SCORFF PORT-LOUIS QUEVEN QUISTINIC RIANTEC LORIENT AGGLOMERATION

10 1 Publication de l Observatoire de l Habitat de l ADIL du Morbihan Parc d activités de Laroiseau 14 rue Ella Maillart 56 Vannes

LA DEMANDE LOCATIVE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2014 DANS LORIENT AGGLOMERATION

LA DEMANDE LOCATIVE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2014 DANS LORIENT AGGLOMERATION LA DEMANDE LOCATIVE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2014 DANS LORIENT AGGLOMERATION Les évolutions récentes et besoins actuels en logement social ADIL du Morbihan Février 2014 1 Sommaire Périmètre de l étude.3

Plus en détail

Le marché locatif privé du Pays de Lorient

Le marché locatif privé du Pays de Lorient Juillet 2012 Les études de l ADIL du Morbihan Le marché locatif privé du Pays de en 2012 et évolution sommaire L enquête sur les loyers : un travail partenarial Le parc locatif privé : quelques rappels

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

ACCESSION AIDEE DANS LORIENT AGGLOMERATION EN 2012

ACCESSION AIDEE DANS LORIENT AGGLOMERATION EN 2012 ACCESSION AIDEE DANS LORIENT AGGLOMERATION EN 2012 Un PTZ+ réorienté vers le neuf et avec rétablissement des plafonds de ressources : quel impact dans Lorient Agglomération? Avant-propos Le PTZ+ en 2012

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU 3EME TRIMESTRE 2012, LE LOGEMENT NEUF ENTRE EN RECESSION Pour le 3 ème trimestre consécutif, les ventes de logements neufs par les promoteurs accusent une forte baisse. L Observatoire

Plus en détail

Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014

Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014 Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014 OBSERVATOIRE DE L ACCESSION SOCIALE Sommaire La production de lotissements en 2014 p.2 Les lots vendus en 2014

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

IMMOBILIER : Tendances et prix des notaires

IMMOBILIER : Tendances et prix des notaires Journée de l immobilier breton IMMOBILIER : Tendances et prix des notaires 14 janvier 2016 Chiffres clés Le parc immobilier 75 % de maisons 25 % d appartements 438.654 logements 67,6 % des Morbihannais

Plus en détail

GOLFE DU MORBIHAN (56) IMMOBILIER LMNP

GOLFE DU MORBIHAN (56) IMMOBILIER LMNP GOLFE DU MORBIHAN (56) LES ÎLES DU MORBIHAN - Résidence de TOURISME IMMOBILIER LMNP un EMPLACEMENT EXCEPTIONNEL BADEN, LA COMMUNE AUX 4 ÎLES A mi-chemin entre les deux pôles urbains de Vannes, ville d

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

Les pulsations urbaines

Les pulsations urbaines 1 9 8 7 6 5 4 2 1 Environnement Habitat Économie Sites d'activités Emploi Formation Déplacements Tourisme Population Social de l'économie à l'aménagement du territoire Note de l'observatoire territorial

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 Le mot du Président «Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Guide. déplacements. des. Quiberon. Belle-Île VANNES

Guide. déplacements. des. Quiberon. Belle-Île VANNES Guide des déplacements Bougez en Pays d Auray lorient LORIENT VANNES Auray vannes Quiberon Belle-Île édition 2014 LE TIRE-BOUCHON AURAY QUIBERON Du 14 Juin au 14 Septembre Détendez-vous, un train c est

Plus en détail

Le logement neuf en 2014 sur l aire urbaine de Rennes

Le logement neuf en 2014 sur l aire urbaine de Rennes HABITAT Le logement neuf en 214 sur l aire urbaine de Rennes N 46 - SEPTEMBRE 215 EN BREF : LES CHIFFRES À RETENIR EN 214 5 63 logements neufs livrés en 214 dans l aire urbaine de Rennes dont 3 674à Rennes

Plus en détail

La commercialisation des terrains à bâtir en lotissements et Z.A.C. dans Lorient Agglomération

La commercialisation des terrains à bâtir en lotissements et Z.A.C. dans Lorient Agglomération 1 La commercialisation des terrains à bâtir en lotissements et Z.A.C. dans Lorient Agglomération Opérations autorisées et offre en cours de commercialisation en 211 AGENCE DEPARTEMENTALE D INFORMATION

Plus en détail

Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest

Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest >> PRIX Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Bretagne Sept 2 015 La reprise sur les volumes des ventes dans l ancien se confirme : +16% pour les appartements et +17% pour les maisons.

Plus en détail

La commercialisation des terrains à bâtir en lotissements et Z.A.C. dans Lorient Agglomération

La commercialisation des terrains à bâtir en lotissements et Z.A.C. dans Lorient Agglomération 1 La commercialisation des terrains à bâtir en lotissements et Z.A.C. dans Lorient Agglomération Opérations autorisées et offre en cours de commercialisation en 2013 AGENCE DEPARTEMENTALE D INFORMATION

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 1 Les Côtes d Armor : un territoire attractif Avec plus de 587 000 habitants en 2009 soit +45 000 habitants depuis 1999. Une croissance démographique de +0,8%

Plus en détail

L observation foncière dans le Finistère : objectifs et méthode

L observation foncière dans le Finistère : objectifs et méthode L observation foncière dans le Finistère : objectifs et méthode Présentation au CAUE 22 Saint-Brieuc 22 novembre 2011 SOMMAIRE Contexte Brestois Objectifs de l observation foncière dans le Finistère Méthode

Plus en détail

Le marché locatif privé dans le Pays de Lorient

Le marché locatif privé dans le Pays de Lorient Crédit photo : Agence ORPI Septembre 2014 Les études de l ADIL du Morbihan Le marché locatif privé dans le Pays de Niveaux de loyers au 1 er janvier 2014 et évolution Sommaire Méthodologie Le parc locatif

Plus en détail

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Adequation - Caron Marketing - SNAL / UMF - Novembre 2010 1 Objectifs de l étude et

Plus en détail

DES RESSOURCES POUR DECOUVRIR ET ETUDIER LE PATRIMOINE DU MORBIHAN A L ECOLE PRIMAIRE

DES RESSOURCES POUR DECOUVRIR ET ETUDIER LE PATRIMOINE DU MORBIHAN A L ECOLE PRIMAIRE 1 DES RESSOURCES POUR DECOUVRIR ET ETUDIER LE PATRIMOINE DU MORBIHAN A L ECOLE PRIMAIRE LA PREHISTOIRE LES SITES LES ALIGNEMENTS DE CARNAC Maison des Mégalithes Le Ménec 56340 - CARNAC Tél : 02 97 52 29

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché Nombre de résidences secondaires par commune en 2006 5 000 à 30 241 (73) 1 000 à 5 000 (325) 100 à 1 000 (3588) 30 à 0à 100 (9811) 30 (22816) Évaluation de l impact économique des résidences secondaires

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

Répertoire d'archives détaillé : DDE du Morbihan : Plans d'urbanisme de l'arrondissement de Lorient,

Répertoire d'archives détaillé : DDE du Morbihan : Plans d'urbanisme de l'arrondissement de Lorient, Répertoire d'archives détaillé : DDE du Morbihan : Plans d'urbanisme de l'arrondissement de Lorient, 1947-1979 Versement n 1319W Identification Référence de l'inventaire FRAD056_00001319 W Référence service

Plus en détail

Les cars et les bus Les cars TIM.................................... p.25 à 35 Les lignes TIM assurent les liaisons entre les villes du département, pour un tarif unique à 2. 5 lignes desservent le Pays

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 599 Janvier 5 Conjoncture de l immobilier Résultats au troisième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière

Plus en détail

gestionnaire contact Secteur d intervention Service tarifé

gestionnaire contact Secteur d intervention Service tarifé AUTORISÉS OU AGRÉÉS POUR INTERVENIR AUPRÈS DES PERSONNES ÂGÉES ET DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour : 7 avril 2014 Tarifs 2014 1 SERVICES CONSEIL PRESTATAIRES GÉNÉRAL DU MORBIHAN D AIDE À DOMICILE

Plus en détail

baisse. Aujourd hui, les vendeurs l ont compris et acceptent plus facilement de réviser leurs prétentions afin de vendre dans un délai raisonnable.

baisse. Aujourd hui, les vendeurs l ont compris et acceptent plus facilement de réviser leurs prétentions afin de vendre dans un délai raisonnable. PRIX >> Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Sept 2015 Bretagne Dynamisme des volumes et sagesse des prix édito Le marché immobilier breton est redevenu attractif, les prix ont baissé,

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Le marché de. l individuel. Le livre blanc. du foncier. Observatoire de l Habitat de l a-urba. atelier-débat

Le marché de. l individuel. Le livre blanc. du foncier. Observatoire de l Habitat de l a-urba. atelier-débat Le marché de Le livre blanc l individuel du foncier Observatoire de l Habitat de l a-urba atelier-débat 20 février 2013 Syndicat National des Aménageurs Lotisseurs UNE ORGANISATION NATIONALE Le Syndicat

Plus en détail

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation 1 Numéro 201, juin 2013 Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation I) Immobilier : un premier trimestre en forte croissance Une partie de la croissance

Plus en détail

RADE DE LORIENT. île DE GROIX. RIA D étel BAIE DE QUIBERON

RADE DE LORIENT. île DE GROIX. RIA D étel BAIE DE QUIBERON 2015 60 61 RADE DE LORIENT LORIENT Le B.A-BA de la cuisine de la mer par Nathalie Beauvais Le 22/07 et le 19/08 de 15h30 à 17h Renseignements : Nathalie et Arnaud BEAUVAIS au 06 63 08 04 50 Tarif : 15

Plus en détail

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles 6 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles Orha Nord-Pas-de-Calais 54 Les Cahiers de l Orha - Avril 24 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

Plus en détail

État des lieux du tourisme dans le Pays de Lorient

État des lieux du tourisme dans le Pays de Lorient de l'économie à l'aménagement du territoire Environnement Habitat Économie Sites d'activités Emploi Formation Déplacements Tourisme Population Social État des lieux du tourisme dans le Pays de Lorient

Plus en détail

DIAGNOSTIC. Phase 1. Réalisation : groupement E. A. U. - Futurouest Phase 1 - V2-17 avril 2009

DIAGNOSTIC. Phase 1. Réalisation : groupement E. A. U. - Futurouest Phase 1 - V2-17 avril 2009 Etude globale pré-opérationnelle pour le développement, l aménagement et la valorisation du territoire de La Trinité-sur-Mer 47 35 06 N 03 01 39 0 Phase 1 DIAGNOSTIC Réalisation : groupement E. A. U. -

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 730 Février 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au quatrième

Plus en détail

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement Conférence intercommunale du logement 03/02/2015 Rives de l Orne Hémicycle Programme Local de l Habitat 2010-2015 «Note de suivi et d actualisation - 2013» PARTIE I : Bilan annuel des objectif de production

Plus en détail

Sur mer, sur terre... Destination Vannes-Golfe du Morbihan. Guide de l hébergement 2014 Accomodation Alojamiento

Sur mer, sur terre... Destination Vannes-Golfe du Morbihan. Guide de l hébergement 2014 Accomodation Alojamiento Sur mer, sur terre... Destination Vannes-Golfe du Morbihan Guide de l hébergement 20 Accomodation Alojamiento HELLÉAN HELLÉAN radenac lantillac St-Barthélemy Lanvaudan A Remungol Moréac Quistinic JOSSELIN

Plus en détail

CATALOGUE DES REGISTRES PAROISSIAUX ET D'ETAT CIVIL NUMERISES

CATALOGUE DES REGISTRES PAROISSIAUX ET D'ETAT CIVIL NUMERISES CATALOGUE DES REGISTRES PAROISSIAUX ET D'ETAT CIVIL NUMERISES Commune Paroisse Nature des actes Date début Date fin Cédérom Prix Allaire Baptêmes 1568 1668 Mariages 1607 1668 Fiançailles 1616 1652 AD56_CD0001

Plus en détail

1 Densité humaine. Enjeux du développement territorial OBSERVATOIRE DU TERRITOIRE FICHE THÉMATIQUE

1 Densité humaine. Enjeux du développement territorial OBSERVATOIRE DU TERRITOIRE FICHE THÉMATIQUE OBSERVATOIRE DU TERRITOIRE FICHE THÉMATIQUE 1 Densité humaine La présente fiche thématique montre comment la population et les emplois sont répartis à l intérieur du canton, notamment dans les différents

Plus en détail

Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs

Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Service connaissance et développement durable Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs Commercialisation des appartements neufs Résultats au

Plus en détail

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études creditfoncierimmobilier.fr ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études Juin 2015 Point de conjoncture logement PARCE QUE LE LOGEMENT LE VAUT BIEN les acteurs du marché ont dû s adapter, puis le Gouvernement

Plus en détail

SOMMAIRE. Le label Tourisme et Handicap page 3. Carte pages 4 et 5. Campings page 6. Hôtels page 7. Chambres d hôtes page 8

SOMMAIRE. Le label Tourisme et Handicap page 3. Carte pages 4 et 5. Campings page 6. Hôtels page 7. Chambres d hôtes page 8 1 2 SOMMAIRE Le label Tourisme et Handicap page 3 Carte pages 4 et 5 Campings page 6 Hôtels page 7 Chambres d hôtes page 8 Gîtes d étape et de séjour page 9 Maison de vacances page 9 Gîtes et meublés de

Plus en détail

1 VOLET HABITAT - LOGEMENT. Synthèse du volet Habitat - logement

1 VOLET HABITAT - LOGEMENT. Synthèse du volet Habitat - logement 1 VOLET HABITAT - LOGEMENT Synthèse du volet Habitat - logement 2 VOLET HABITAT - LOGEMENT I / Contexte général... 3 A. Les caractéristiques du parc de logement en France... 3 B. Les caractéristiques du

Plus en détail

La promotion immobilière privée

La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée en Bretagne Romantique est peu active, comme dans l ensemble des territoires périurbains. Les promoteurs restent prudents à lancer de nouveaux

Plus en détail

Rencontre en Mairie de Saint-Avé Opération «Carré Bossuet» 29 Septembre 2015

Rencontre en Mairie de Saint-Avé Opération «Carré Bossuet» 29 Septembre 2015 Rencontre en Mairie de Saint-Avé Opération «Carré Bossuet» 29 Septembre 2015 Présentation d Construction de 21 160 logements* dont 6 471 logements en accession et 14 689 en locatif social répartis de la

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin HABITAT Obore er su RAPPORT D ETUDE 12/08 en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin Loyers de mise en location dans le parc privé de la région Mulhousienne en 2008 Ce document constitue

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Docteur Yvonne RABILLER Conseiller Technique - Médecin Responsable Départemental I.A du Morbihan 13 avenue St Symphorien BP 506 56019 VANNES CEDEX :

Docteur Yvonne RABILLER Conseiller Technique - Médecin Responsable Départemental I.A du Morbihan 13 avenue St Symphorien BP 506 56019 VANNES CEDEX : + Docteur Yvonne RABILLER Conseiller Technique - Médecin Responsable Départemental I.A du Morbihan 13 avenue St Symphorien BP 506 56019 VANNES CEDEX : 02.97.01.85.86 - : 02.97.01.85.91 e-mail: yvonne.rabiller@ac-rennes.f

Plus en détail

LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX

LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX Au sein de la construction neuve, la création de issus d'un changement de destination de locaux a progressé régulièrement entre 199 et 25

Plus en détail

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e OLOMA O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e Activité de la Promotion immobilière et de l individuel aménagé depuis le 1 er janvier 2011 Club immobilier ADDRN Bertrand Mours, président

Plus en détail

LES ÉCHOS. Morbihannais. Dossier spécial : L hébergement de nos parents âgés. clarpa56 BIMESTRIEL N 215. Juillet-Août 2010

LES ÉCHOS. Morbihannais. Dossier spécial : L hébergement de nos parents âgés. clarpa56 BIMESTRIEL N 215. Juillet-Août 2010 LES ÉCHOS Morbihannais BIMESTRIEL N 215 Juillet-Août 2010 Dossier spécial : L de nos parents âgés clarpa56 ÉDITORIAL a dépendance n empêche pas, sous certaines conditions, de rester chez soi, comme nous

Plus en détail

La commercialisation des terrains à bâtir en lotissements et Z.A.C. dans Lorient Agglomération

La commercialisation des terrains à bâtir en lotissements et Z.A.C. dans Lorient Agglomération 1 La commercialisation des terrains à bâtir en lotissements et Z.A.C. dans Lorient Agglomération Opérations autorisées et offre en cours de commercialisation en 212 AGENCE DEPARTEMENTALE D INFORMATION

Plus en détail

L été arrive et c est la période des vacances

L été arrive et c est la période des vacances Editorial L été arrive et c est la période des vacances Il peut sembler paradoxal de prendre des «vacances» lorsqu on est à la «retraite» la retraite n est-elle pas déjà, en effet, une période de «grandes

Plus en détail

OFFRES ET PRIX DE LOCATION DES

OFFRES ET PRIX DE LOCATION DES 4 note n 4, mars 2005 OFFRES ET PRIX DE LOCATION DES LOGEMENTS EN 2003-2004 I E DITORIAL I NTRODUCTION Selon l enquête «ménages» réalisée par le CEPS/Instead en 2003, le parc locatif représente moins de

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

Impact de l investissement locatif neuf sur le marché locatif et les transactions dans le Finistère

Impact de l investissement locatif neuf sur le marché locatif et les transactions dans le Finistère Impact de l investissement locatif neuf sur le marché locatif et les transactions dans le Finistère 08/244 Agence de DEveloppement et d'urbanisme du Pays de Brest - 24 rue Coat ar Gueven 29200 Brest Tél

Plus en détail

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS 5 note n 5, septembre 25 L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS AU LUXEMBOURG ENTRE 197 ET 22 I I NTRODUCTION Ce 5ème numéro de la Note de l Observatoire a comme objet l analyse de la production de

Plus en détail

Note de l'observatoire territorial N 60 Janvier 2014

Note de l'observatoire territorial N 60 Janvier 2014 Note de l'observatoire territorial N 60 Janvier 2014 Environnement Habitat Économie Sites d'activités Emploi Formation Déplacements Tourisme Démographie Dynamiques Sociales Agriculture Nombre de véhicules

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) PRÉFET DU MORBIHAN Direction de la Réglementation et des Libertés Publiques Bureau des réglementations et de la vie citoyenne Section élections MARCHE PUBLIC DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Le logement neuf en 2013

Le logement neuf en 2013 OBSERVATOIRE DE L AIRE URBAINE DE RENNES Le logement neuf en 2013 AGENCE D URBANISME ET DE DÉVELOPPEMENT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMÉRATION RENNAISE Mai 2014 numéro 45 S O M M A I R E SYNTHESE 5 La construction

Plus en détail

VANNES ET PORT-NAVALO

VANNES ET PORT-NAVALO 2015 Belle-Ile-en-Mer Golfe du Morbihan Ile d Arz Ile-aux-Moines Traversées et croisières commentées au départ de VANNES ET PORT-NAVALO 02 97 671 000 www.compagnie-du-golfe.fr Partageons l exceptionnel

Plus en détail

LISTE DES ETABLISSEMENTS ACCUEILLANT DES PERSONNES AGEES DANS LE MORBIHAN EN HÉBERGEMENT TEMPORAIRE, EN ACCUEIL DE JOUR OU EN ACCUEIL DE NUIT

LISTE DES ETABLISSEMENTS ACCUEILLANT DES PERSONNES AGEES DANS LE MORBIHAN EN HÉBERGEMENT TEMPORAIRE, EN ACCUEIL DE JOUR OU EN ACCUEIL DE NUIT s d accueil et d hébergement pour personnes âgées HEBERGEMENT TEMPORAIRE ACCUEIL DE JOUR ACCUEIL DE NUIT Tarifs 2015 en et USLD : ajouter au montant indiqué au tableau, le montant du talon modérateur (tarif

Plus en détail

Presse locale. (par département)

Presse locale. (par département) Presse locale (par département) Presse locale Morbihan Presse locale Morbihan annonces recrutement Ouest-France 13 13 février Lorient Télégramme 15 15 février Lorient Presse locale Morbihan annonces événement

Plus en détail

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances Direction Départementale de l'equipement Ain Service Politique Ville Habitat Mars 2009 Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain Evolutions et tendances Mars 2009 www.ain.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Bretagne UN ÉCLAIRAGE RÉGIONAL

Bretagne UN ÉCLAIRAGE RÉGIONAL 20 e Rapport annuel Bretagne UN ÉCLAIRAGE RÉGIONAL 2015 bretagne UN ÉCLAIRAGE RÉGIONAL Cet éclairage régional 2015 a été réalisé avec la collaboration de l'agence régionale de la Fondation Abbé Pierre.

Plus en détail

Dispositif d accueil. des gens du voyage dans le Morbihan. Analyse statistique Mai 2013

Dispositif d accueil. des gens du voyage dans le Morbihan. Analyse statistique Mai 2013 Dispositif d accueil des gens du voyage dans le Morbihan Analyse statistique 2011 2012 Mai 2013 Toute l information de l Etat dans le Morbihan sur www.morbihan.gouv.fr Ce rapport constitue le 3 ème exemplaire

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

LA DÉFISCALISATION L INVESTISSEMENT LOCATIF L IMMOBILIER NEUF CE QU IL FAUT SAVOIR

LA DÉFISCALISATION L INVESTISSEMENT LOCATIF L IMMOBILIER NEUF CE QU IL FAUT SAVOIR LA DÉFISCALISATION L INVESTISSEMENT LOCATIF L IMMOBILIER NEUF CE QU IL FAUT SAVOIR CE QU IL FAUT SAVOIR POUR BIEN COMPRENDRE NOTRE ACTIVITE Comment payer moins d impôts? C est la question que se posent

Plus en détail

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE A. DEMOGRAPHIE 1. Evolution démographique 1.1. Dynamisme démographique 1.2. Structure de la population 1.3. Structure des ménages 2. Hypothèses d'évolution

Plus en détail

Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013

Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013 Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013 Jeudi 20 Février 2014 - Orléans Raymond Le Roy Liberge, président de l Association OCELOR Benoît Aiglon, président

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 Loueur en Meublé Non Professionnel Dispositif Censi Bouvard Une Réalisation OCEANIS Groupe Equalliance Ensemble, nous valorisons votre patrimoine Construction Valorisation

Plus en détail

ENTREPRISES. EVOLUTIONS 2 èmes trimestres 2013-2014. N 45 Sept 2014 Données au 30 juin 2014

ENTREPRISES. EVOLUTIONS 2 èmes trimestres 2013-2014. N 45 Sept 2014 Données au 30 juin 2014 Comparaisons 2 èmes trimestres 213 et 214 ENTREPRISES Créations d entreprises Liquidations judiciaires Crédits à l équipement Permis de construire de locaux Investissements des entreprises Chiffres d Affaires

Plus en détail

dispositif départemental d éducation au développement durable

dispositif départemental d éducation au développement durable dispositif départemental d éducation au développement durable Livret d activités EDD 2012-2013 à destination des collèges du Morbihan «Une boîte à outils pour vous aider dans vos projets pédagogiques»

Plus en détail

Observatoire DE L HABITAT EN FINISTÈRE. Septembre 2015 BREST BRETAGNE

Observatoire DE L HABITAT EN FINISTÈRE. Septembre 2015 BREST BRETAGNE Observatoire DE L HABITAT EN FINISTÈRE Septembre 215 BREST BRETAGNE La construction neuve dans le en 213-214 - Perspectives 215 Synthèse L année 214 a été marquée par un nouveau ralentissement du marché

Plus en détail

Enjeux et logiques d'acteurs

Enjeux et logiques d'acteurs Direction territoriale Ouest Enjeux et logiques d'acteurs Journée Programmation urbaine Juliette MAITRE Les acteurs et leurs logiques 2 Utilisation Détention et gestion du bien Réalisation du projet Commercialisation

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

de la Compagnie du Puits Ferré Théâtre amateur : des passerelles pour consolider les liens

de la Compagnie du Puits Ferré Théâtre amateur : des passerelles pour consolider les liens Michel Hily, metteur en scène de la Compagnie du Puits Ferré Théâtre amateur : des passerelles pour consolider les liens Plus qu un théâtre non-professionnel, le théâtre amateur est une branche originelle

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Tableau de bord interrégional de la construction

Tableau de bord interrégional de la construction Tableau de bord interrégional de la construction Cette étude a été réalisée pour le bureau de l'analyse des secteurs professionnels du MEEDDM par le réseau des Cellules Economiques Régionales de la Construction.

Plus en détail

Les constructions récentes se concentrent le long des axes structurants et en bord de Seine

Les constructions récentes se concentrent le long des axes structurants et en bord de Seine 58 P r o g r a m m e l o c a l d e l h a b i t a t D i a g n o s t i c F é v r i e r 2 0 1 2 Peu de grands logements dans les communes limitrophes de Paris Les petits logements sont surreprésentés dans

Plus en détail

Observatoire du logement de la Métropole Atlantique. Activité en promotion immobilière sur la CARENE au 1 er octobre 2014

Observatoire du logement de la Métropole Atlantique. Activité en promotion immobilière sur la CARENE au 1 er octobre 2014 Vendredi 21 novembre 2014 Observatoire du logement de la Métropole Atlantique Club Immobilier - Activité de la promotion immobilière Territoires de la CARENE et de Cap Atlantique (44) Bertrand Mours, Président

Plus en détail

INAUGURATION DE L ANTENNE GUYANAISE DU GROUPE AMALLIA

INAUGURATION DE L ANTENNE GUYANAISE DU GROUPE AMALLIA INAUGURATION DE L ANTENNE GUYANAISE DU GROUPE AMALLIA 9 février 2015 Cayenne Habitat social Logement des salariés Accession sociale Dossier de presse Février 2015 1 Le groupe Amallia s implante en Guyane

Plus en détail

Atelier immobilier PLH n 1. 13 février 2013

Atelier immobilier PLH n 1. 13 février 2013 Atelier immobilier PLH n 1 13 février 2013 Objectif de l atelier immobilier Construire un cadre de dialogue pour réguler le marché immobilier, mieux organiser la production urbaine et immobilière en partageant

Plus en détail

Le logement locatif social sur le territoire de l Espace Sud

Le logement locatif social sur le territoire de l Espace Sud Lettre N 1 Le logement locatif social sur le territoire de l Espace Sud Mars 2015 Avant-propos Tout Établissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) disposant d un Programme Local de l Habitat

Plus en détail

ORPI. septembre 2012

ORPI. septembre 2012 ORPI Conférence de presse de rentrée 18 septembre 2012 Bilan et faits marquants du premier semestre 2012 National La France : un marché au point mort Aucune chute brutale des prix à espérer De fortes tensions

Plus en détail

Les paysages du Golfe du Morbihan au fil du temps. Archives départementales du Morbihan 80, rue des Vénètes - Vannes Tél. 02 97 46 32 52 Entrée libre

Les paysages du Golfe du Morbihan au fil du temps. Archives départementales du Morbihan 80, rue des Vénètes - Vannes Tél. 02 97 46 32 52 Entrée libre Y a pas phot! Les paysages du Golfe du Morbihan au fil du temps 28 juin > 29 octobre 2010 Archives départementales du Morbihan 80, rue des Vénètes - Vannes Tél. 02 97 46 32 52 Entrée libre AfficheV8.indd

Plus en détail

LES CAHIERS DU MAL-LOGEMENT DE LA FONDATION ABBE PIERRE L ETAT DU MAL-LOGEMENT REGION BRETAGNE. Julien REMY Didier VANONI

LES CAHIERS DU MAL-LOGEMENT DE LA FONDATION ABBE PIERRE L ETAT DU MAL-LOGEMENT REGION BRETAGNE. Julien REMY Didier VANONI LES CAHIERS DU MAL-LOGEMENT DE LA FONDATION ABBE PIERRE ECLAIRAGE REGIONAL SUR L ETAT DU MAL-LOGEMENT REGION BRETAGNE JUILLET 2007 Etude réalisée par : Julien REMY Didier VANONI Secteur Etudes et Recherches

Plus en détail

Les logements autorisés et mis en chantier en Bretagne bilan annuel 2014

Les logements autorisés et mis en chantier en Bretagne bilan annuel 2014 Construction neuve - bilan annuel 1 logement neuf / Avril 15 Les logements autorisés et mis en chantier en Bretagne bilan annuel 1 A noter que les chiffres présentés ici sont en date de prise en compte

Plus en détail

A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n. A compléter par l ADIL 29 : Nom : Prénom : Commune du projet : Date d ouverture du dossier :

A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n. A compléter par l ADIL 29 : Nom : Prénom : Commune du projet : Date d ouverture du dossier : «CLÉ PRIMO ACCESSION» PRET A TAUX ZERO DE DOUARNENEZ COMMUNAUTE EN FAVEUR DE L ACCESSION A LA PROPRIETE, DANS L ANCIEN, DES JEUNES MENAGES A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n A compléter

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail