Exercices d oxydoréduction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exercices d oxydoréduction"

Transcription

1 xercice d oxydoréductio I 65 xitece de réactio Doée : couple Fe 3 /Fe Fe /Fe Cu /Cu Ag /Ag (e volt) 0,77 0, 0,3 0,80 Da chacu de ca uivat, écrire la réactio d oxydoréductio eviageable, précier i elle et totale, équilibrée ou a pratiquemet pa lieu ; i elle et équilibrée, calculer a cotate d'équilibre et le cocetratio à l'équilibre ; la lame métallique cotiet plu de matière que la olutio où la cocetratio mie e catio et 0, mol/l : a) o trempe ue lame de cuivre da ue olutio de Fe ; b) o trempe ue lame de cuivre da ue olutio de Ag ; c) o trempe ue lame d'arget da ue olutio de Fe 3 II 68 Électrolye Doée: (H /H ) = 0 ; (O /H O) =,3 V ; cotate de gaz parfait R = 8,3 Jmol ; le faraday F = C/mol ) crire le réactio correpodate e olutio aqueue acide ) Sou la preio de bar, o électrolye ue olutio aqueue 0, mol/l e acide ulfurique avec deux électrode de platie Il e dégage à l'ue de électrode du dihydrogèe et à l'autre du dioxygèe Faire le chéma de l'électrolyeur e idiquat e pôle et, le e du courat da le électrode et le mouvemet de io da la olutio crire le bila de réactio à chaque électrode, avec o e 3) Calculer la teio etre le électrode Déped-elle du ph? ) O recueille le gaz dégagé ou bar à 5 C Quel ot le quatité recueillie pour u courat de u ampère pedat ue heure? 5) Le cocetratio ot-elle modifiée da la olutio? III 68 Dimutatio du peroxyde d hydrogèe RT ( O / HO) = 0,69volt ; ( O / HO) =,3volt ; l0 = 0,06volt F Calculer la cotate d équilibre de la réactio HO HO O Commeter IV Autour de pigmet acie de peiture Ue peiture et compoée d u liat (huile de li par exemple) lui coférat a dureté aprè échage et de pigmet, vecteur de la couleur, véhiculé à l aide d u olvat (eece de térébethie par exemple) O e coidérera que le réactio propoée dot o fourit le cotate d équilibre Doée : O aimile le activité aux cocetratio Le potetiel ot idiqué par rapport à l électrode tadard à hydrogèe Sa metio cotraire, le expériece ot réaliée à 5 C Potetiel tadard : Fe / Fe = 0,V Fe / Fe = 0,77V ( ) ( ) Produit de olubilité : 3 Bleu de Prue [ Fe ( CN ) Fe formé par réactio de Fe avec Fe ( CN ) 6 = 3, (olide jaue) 3 = 0 ( olide roe) 3 9,6 = 0 ( bleu oir) 7,8 = 0 PbCrO Pb CrO MS M S PbS Pb S Cotate de diociatio : ( ) 3 Fe CN Fe 3 CN 6 6 d = 0 ( ) d = 0 0 = Fe CN Fe CN HCN CN H a 6, 30 6, HCrO CrO H a = 0 Mae atomique : H = gmol C = gmol N = gmol O = 6 gmol Pb = 07 gmol RT RT l x = l0log x = 0, 06 log x à 98 F F l logarithme épérie, log logarithme à bae 0 DS : oxydoréductio, page

2 A 3 Pigmet bleu Le bleu de Prue et u précipité [ Fe ( CN ) Fe obteu par réactio de Fe CN ur Fe 3 elo : 6 3 ( ) 6 3 3Fe ( CN ) 6 Fe [ Fe ( CN ) 6 3 Fe( ) O itéree à la chimie ou à l électrochimie de epèce utiliée pour cette ythèe : 3 3 Fe, Fe, Fe ( CN ) 6, Fe ( CN ) 6, CN, HCN Quelle et la valeur du potetiel d ue électrode de platie plogeat da ue olutio Fe = Fe 3 moll =? Quelle et la valeur du potetiel d ue électrode de fer plogeat da cette même olutio? 3 O e place, da la uite de cette partie, à u ph où HCN et égligeable devat CN Quel et le potetiel tadard apparet du couple Fe ( III )/ Fe ( II ) e préece de CN, c et-à-dire le potetiel quad le activité de forme prépodérate du fer aux degré d oxydatio II et III da ce coditio ot égale à? A ue cocetratio de 0 moll, Fe ( CN ) 6 et-elle ue epèce dagereue da la meure où elle peut libérer du CN? La limite légale admiible et de µ g L de CN 5 Ue peroe a igéré du CN O veut la traiter avec u el de Fe ou Fe 3 Lequel et le plu efficace à cocetratio égale pour dimiuer la quatité de CN libre? B Pigmet jaue O Le «jaue de chrome» et obteu par actio du chromate Cr ur u el de plomb Pb Par précipitatio da l eau, o obtiet PbCr O L io chromate a u caractère baique da le couple HCr O / CrO O A quel ph opérer pour que Cr oit prépodérat? Aprè précipitatio et filtratio PbCr O et lavé Quelle et la teeur e plomb de cette eau de lavage ( ph = )? Cette eau dépae-t-elle la orme légale de 50 µ gl e plomb? 7 3 Da le ouvrage de peiture, o décoeille de mélager le jaue de chrome et le ulfure de magaèe roe, ce qui doe ue teite couleur chair (trè utile pour peidre de viage) Pourquoi? V 30 Le cadmium Métal découvert e 87 par Stromeyer Au cour d ue ipectio de pharmacie de Haovre, Stromeyer cotata que certai échatillo de carboate de zic, diou da u acide, doaiet u précipité jaue avec de l hydrogèe ulfuré ; il iola le métal de ce ulfure et lui doa le om de cadmium O recotre le cadmium da preque tou le mierai de zic, e particulier da la blede et le carboate de zic qui peuvet e coteir juqu à 3 % O predra, da cette partie : RT l x = 0, 06 log x, F état la cotate de Faraday F Gééralité - La tructure électroique de l atome de cadmium da o état fodametal (Z = 8) et : p 6 3 3p 6 3d 0 p 6 d 0 5 Quel et le degré d oxydatio le plu probable du cadmium? - Hg a la capacité de former ue liaio Hg-Hg pour doer l io Hg Cette tedace et beaucoup moi marquée pour Cd Jutifier ce phéomèe à partir de doée uivate : Cd / Cd = 0,0V Cd / Cd = 0,60V ( ) ( ) ( ) ( ) Hg / Hg = 0,80V Hg / Hg = 0,9V Complexe cyauré du cadmium L io cyaure CN doe avec le io cadmium Cd u complexe trè table de formule [Cd(CN) ( ) O cherche à détermier expérimetalemet la cotate de formatio globale β de ce complexe et l idice de coordiatio etier O réalie pour cela ue pile formée de deux compartimet relié par u pot ali : Da le compartimet (), o vere de volume V CN de olutio de cyaure de potaium de cocetratio molaire 5 moll O meure la force électromotrice e = ( i repréetat le potetiel d électrode da le compartimet i) de la DS : oxydoréductio, page

3 pile formée pour différet volume de la olutio de cyaure veré Le réultat ot à 98 : O pourra égliger l effet de dilutio dû à l additio de la olutio de cyaure ; la cocetratio de io CN da cette olutio état trè élevée, o pourra coidérer que pour toute le valeur de V CN idiquée, CN et e large excè, aprè formatio du complexe, da le compartimet () 3- crire la relatio exitat etre e, β, et [CN, cocetratio de io CN da le compartimet () - déduire la valeur de aii qu ue valeur approchée de β Doée umérique : log = 0,3 ; log 3 =0,8 ; log 5 = 0,7 VI 3 Sauf pécificatio cotraire, ue epèce ioique et coidérée comme e olutio aqueue Doée : (Cu /Cu ) = 0,6 volt ; (Cu /Cu( )) = 0,5 volt ; (CuCl( ) Cu ) Calculer la cotate de l équilibre Cu Cu() Cu Commeter le réultat 7 Cl ) = 0 ) Da quel e l itroductio d io chlorure déplace cet équilibre et modifie cette ituatio? 3) O a mi da ue olutio le cocetratio c = 0,mol/L e Cu et c = 0, 3 mol/l e Cl O y ploge ue lame de cuivre de mae importate Soit x et y le om bre de fo i, e mol/l, que e produiet le potetiel de la lame de cuivre? réactio Cu Cu() Cu et Cu Cl CuCl() Détermier x et y à l équilibre Quel et alor le VII 3 Le feux d artifice cotieet ouvet du perchlorate d ammoium NH ClO, matière qui exploe potaémet par élévatio de température car elle poède à la foi l oxydat (ClO ) et le réducteur (NH ) d ue réactio trè exothermique Équilibrer le bila de cette réactio de décompoitio potaée qui fourit le produit uivat : HCl, HClO, N et H O VIII tude d u complexe, d aprè Véto 998 L'ammoiac doe avec le io arget(i) Ag u complexe trè table de formule [Ag(NH 3 ) O cherche à détermier expérimetalemet la cotate de tabilité β (ou cotate de formatio) de ce complexe et l'idice de coordiatio etier O réalie pour cela u e pile formée de deux compartimet, coteat chacu V 0 = litre d ue olutio aqueue de itrate d arget AgNO3 de cocetratio c 3 =, 0 0 mol L, relié par u pot ali : Da le compartimet, o vere u volume V d ue olutio d'ammoiaque de cocetratio c = 5moll O meure la force électromotrice e de la pile formée pour différet volume d'ammoiaque veré Le réultat ot à 98 V (ml),0,0 6,0 8,0,0 6,0 0,0 e (mv) L'ammoiaque état trè coce trée, o p ourra égliger la dilutio et coidérer que NH 3 et e excè aprè formatio du complexe, da le compartimet ) Évaluer par la théorie le cocetratio réelle da le compartimet Motrer que e = a blogv et doer de expreio de a et b ) Vérifier à parti r de do ée expérimetale cette relatio et détermier β et O pourra tracer le graphe de e e foctio de logv 3) O peut remplacer le pot ali et le compartimet par ue électrode Laquelle? Quelle meure upplémetaire faut-il alor effectuer pour obteir exactemet le valeur de e du tableau ci-deu? O predra :, 3 RT / F = 60 mv à 98 DS : oxydoréductio, page 3

4 IX 5 Doage de io Cu e olutio, d aprè CCP TSI 998 Doée Potetiel rédox tadard de diver couple à 5 C : *Cu /Cu : = 0,3 V * Cu /Cu : = 0,7 V *I (aq)/i : 3 =0,6 V *S O 6 /S O 3 : = 0,08 V Produit de olubilité (à 5 C) de l'iodure de cuivre (I) CuI : = 0 RT A 5 C : l x = 0, 06 log x F Pricipe du doage O e propoe da cette partie de doer le io Cu préet da ue olutio aqueue e le faiat réagir avec le io iodure I d'ue autre olutio a Ue réactio etre Cu et I vou paraît-elle eviageable compte teu de potetiel rédox tadard de Cu et I? b fait la réactio et compliquée par l'apparitio poible du précipité CuI (iodure de cuivre (I)) par réactio etre l'io Cu et l'io I crire la demi-équatio rédox mettat e jeu le couple Cu /CuI() c coidérat ue olutio coteat de io Cu, Cu, I et le précipité CuI, détermier le potetiel rédox tadard aocié au couple Cu /CuI() à 5 C Si l'o 'arrive pa à réoudre cette quetio o pourra admettre la valeur oit 0,89 V d Quelle réactio e produit doc lorque l'o mélage de io Cu et de io I e olutio da le coditio tadard? e Détermier la cotate d'équilibre de cette réactio à 5 C et e déduire i celle-ci et utiliable pour u doage de io Cu f Pour réalier le doage, o e place e excè d'io iodure et o doe le diiode I formé par l'io thioulfate S O 3 crire la réactio etre l'io thioulfate et le diiode Cette réactio peut-elle être coidérée comme totale? Réaliatio pratique du doage g A 0 cm 3 d'ue olutio d'io Cu de cocetratio icoue, o ajoute 50 cm 3 d'ue olutio d'io I de cocetratio 0, moll O doe le diiode formé I par ue olutio de thioulfate de odium de cocetratio 0, moll Ce derier doage éceite 8 cm 3 de thioulfate Détermier la cocetratio de la olutio d'io Cu h Vérifier que l'o était bie e excè d'io iodure Répoe I a) pa de réactio ; b) Cu Ag Cu Ag (total) ; c) Ag Fe 3 Ag Fe 3 équilibrée ; 0,77 0,8 0,06 = 0 = 0, 3 ; [ Fe 3 = 0,076molL [ Fe = [ Ag = 0,0molL II ) H e H ; H e O HO ; ) voir ci-cotre ; 3) e =, 3 V e déped pa du ph ; ) ( H ) = 0, 087 mol et ( O ) = 0, 0093 mol ; 5) o e H e I /,30,69 SO H e H p( O ) 0,03 8 III = = 0 = 0 ; dimutatio totale à l équilibre [ HO IV 0 d A ) = 0, 77 V ; ) o calculable ; 3) = 0,77 0, 06 log = 0, 35 V ; ) [ CN = ( 6c ) /7 7 gl, dagereux ; 5 traiter avec u excè de Fe d = µ 3 d HO O H e B ) ph > p a = 6, ; ) = ( [ H / ) = 73 µ g qui dépae la orme ; 3) précipité de a L PbS V ) II ; ) Cd a pa de domaie de prédomiace, au cotraire de Hg ; 3) e = 30 log( β[ C N ) ; ) 8 = ; β = 80 0,6 0,5 VI ) [ Cu 0,06 6 = 0 = = 0 ; ) da le e de la productio de Cu ; 3) x 0,molL y 0, moll ; = 0,6 V DS : oxydoréductio, page

5 VII 8 NH ClO N 3 HCl 5 HClO H O VIII ) [ NH3 cv / V0 ; Ag ( NH3) c 3 ; c3 Ag = β( cv/ V ) 7 0 = ; β = 0 ; 3) ue électrode de référece meurer e pour V = 0 ; a = 60 log ( c/ V0) β b = 60 ; ) IX a) o : domaie de prédomiace commu ; b) Cu I e CuI ( ) ; c) = 0,7 0, 06 log ( / ) = 0, 89 V ; d) 9 Cu I CuI () I ; e) = 0 ; coviet à u doage ; f) I SO3 I SO total ; g) 6 Cu = 0, 09 mol L ; h) ( I ) = 0 mmol, alor qu il e faut 3,6 mmol pour réagir avec le cuivre et u excè upplémetaire pour dioudre le diiode formé DS : oxydoréductio, page 5

6 Corrigé I a) Cu et Fe ot u domaie de prédomiace commu, doc e réagiet pa b) La réactio totale Cu Ag Cu Ag a lieu (i la ciétique et favorable), car il y a pa de domaie commu aux réactif c) La réactio Ag Fe 3 Ag Fe 3 et équilibrée parce que le potetiel ormaux de deux couple redox ot voii Ag e Ag = 0, 8 0, 06 log[ Ag 3 Fe e Fe = 0, 77 0, 06 log 3 [ Fe [ Fe La loi d actio de mae obtiet par différece membre à membre : 0,77 0,8 [ Fe [ Ag [ Fe [ Ag 0,06 0, 77 0, 8 = 0, 06 log = = 0 = 0, Fe Fe Fe 3 Ag Fe Ag mi 0, excè à l équilibre 0, x x x Ag Ag Cu Cu Fe 3 Fe Fe 0,8 V 0,77 V 0,3 V 0, V x La loi d actio de mae doe = 0, 3 = x = 0, 0 par réolutio umérique Doc, à l équilibre : 0, x [ Fe 3 0,076molL [ Fe [ Ag = = = 0,0molL II H e H ) H e O HO ) 0, 06 a( H ) 3) = log = 0, 06 p H et a( H ) 0, 06 a( O ) a( H ) =, 3 log a( HO) H e H =, 3 0, 06pH La teio (ou fcem) et e = =, 3 V ; elle e déped pa du ph e H SO ) ue heure, pae d ue électrode à l autre la charge q = I t = 3600 = 3600 C, oit e I HO O H e mole de charge élémetaire Il e dégage ( H ) = = 0, 087 mol et ( O ) = = 0, 0093 mol ) Globalemet, le quatité d io e ot pa modifiée ; il e peut que le cocetratio oiet localemet chagée III O H e H O 0, 06 p( O )[ H = 0, 69 log [ HO O H e H 0, 06 O ( ) / =, 3 log p O [ H retrachat membre à membre le deux lige précédete: O H O H O ( ) /,3 0, 69 0, 03 log p O = [ HO /,30,69 p( O ) 0,03 8 = = 0 = 0 [ HO Cette cotate état trè élevée, la dimutatio de HO et pratiquemet totale à l équilibre pratique, ue olutio aqueue de HO garde o activité quelque moi, car la dimutatio et trè lete DS : oxydoréductio, page 6

7 IV A ) Par défiitio du potetiel tadard, = 0 = 0, 77 V ) Ce potetiel e peut être calculé, car l utiliatio de la relatio de Nert doe pluieur valeur icompatible ; e fait, le ytème et hor d équilibre, il e produit la réactio totale 3 Fe Fe 3Fe 3 Si o atted l équilibre, e uppoat le fer métallique e excè, alor Fe a été traformé totalemet e Fe, aii qu ue quatité moitié de fer, doc [ Fe =, 5 mol L et = 0, 0, 03 log, 5 = 0, 3 V O peut e demader i o peut dioudre ue cocetratio aui élevée 3) Le complexe état trè table, le forme prépodérate du fer e préece d u excè de cyaure ot le 3 complexe et la réactio écrit Fe ( CN ) 6 e Fe ( CN ) 6 La relatio de Nert et ue combiaio de équatio : 3 6 [ Fe [ CN 3 3 Fe ( CN ) 6 Fe 6CN = 3 d Fe ( CN ) [ Fe d Fe( CN ) 6 6 = [ Fe [ CN [ Fe ( ) d Fe CN 6 Fe ( CN ) 6 Fe 6CN = d Fe ( CN ) [ Fe Fe ( CN ) 3 d 6 0, 77 0, 06 log 0,77 0, 06 log 0, 06 log Fe ( CN ) 0 6 = = = 0, 06 log [ Fe d Fe ( CN ) 6 Fe ( CN ) 6 0 d 0 = 0,77 0, 06 log = 0,77 0, 06 log = 0, 35 V 35 d 0 ) Soit c = Fe( CN ) 6 = 0 moll la cocetratio du complexe ; la réactio Fe ( CN ) 6 Fe 6CN [ CN e produit faiblemet, egedrat [ Fe = da le proportio 6 tœchiométrique, d où : 6 [ Fe [ CN 7 [ CN = = d Fe ( CN ) 6 6 Fe ( CN ) 6 CN /7 37 /7 6 6 = 6c d = 60 = 70 mol L = 70 = 7 µ g L ( ) ( ) ( ) Doc, le complexe et dagereux ; cela rete vrai il y a excè de Fe, ce qui réduirait la quatité de cyaure libre 3 5) Il faut la traiter avec u excè de, car ce complexe et plu table puique Fe d d B ) Il faut que ph > p a = 6, pour que la forme baique CrO prédomie 6,5 6,5 ) Répoe ommaire : à ph = 7, CrO prédomie, doc égligeo la préece de HCrO ; alor = = 0 mol L = 0 07 g/l = 60µ g /L, qui dépae tout jute la orme Répoe plu précie : [ CrO = a [ HCrO = [ Pb = [ HCrO [ CrO [ CrO = [ H / = [ Pb [ CrO = [ H / a = ( [ H / ) = 0 ( 0 / 0 ) = 3, 50 mol L = 3, = 73 µ g L a a 3 7 6, 7 7 qui dépae la orme 3) Si o mélage le jaue de chrome et le ulfure de magaèe, il e produit la réactio PbCrO MS PbS M CrO qui et totale parce que le produit de olubilité de PbS et plu petit DS : oxydoréductio, page 7

8 que le produit de olubilité de deux autre el ; pour le motrer, calculo a cotate d équilibre : [ Pb [ CrO PbCrO Pb CrO = a( PbCrO ) [ M [ S MS M S = 3 a( MS) [ Pb [ S PbS Pb S = a( PbS) a PbS M CrO PbCrO 3 5, MS PbS M CrO = = = 0 a( PbCrO ) a( MS) L éocé e doe pa le produit de olubilité de MCrO, aui avo ou uppoé ce el oluble, mai il précipitait, cela reforcerait le caractère totale de la réactio pratique, cette réactio et probablemet lete, car le deux réactif ot olide ; la couleur virerait progreivemet au bleu, pui au oir ( ) V ) Le ombre d oxydatio II et le plu probable, car la ou-couche d et plu table i elle et etièremet remplie et la ou-couche 5 perd plu facilemet e deux électro qu u eul (comme pour le alcalio-terreux) ) Deio le diagramme de prédomiace O voit que Cd a pa de domaie de prédomiace, au cotraire de Hg, et doc qu il e dimute potaémet 3) Cd e Cd = l [ Cd 0 60 [ Cd e = = 30 log Cd og Or, du coté, la réactio de formatio du complexe et quai totale et e produit e préece d u excè de cyaure, Cd ( CN ) Cd CN Cd = Cd D où = β = β CN et e = 30 log( β [ CN ) Cd CN Cd d où : ( ) DS : oxydoréductio, page 8 ) La cocetratio état e mol/l, [ CN = 5V i V et e litre ou [ CN = V /00 i V et e ml β ( ) e = 30 log log 00 V de 36 Quad V double, e augmete de 36 mv, doc = = 0 mv qui et cotat, ce qui motre que le dlogv log graphe de e e foctio de logv et ue droite et que la loi et vérifiée L idetificatio de la pete doe 0 = 30 = β e 37 log = logv = log = 0,9 0, 3 = 9, ,7,3 9,7 8,9 8 β = 00 0 = 0 = 0 = 80 VI ) Cu e Cu = 0,6 0, 06 log 0,6 0, 06 log = 0,5 0, 06 log[ Cu 0,6 0, 5 = 0, 06 log 0, 06 log 0,60,5 0,06 = 0 = = 0 6 Cu e Cu() = 0,5 0,06logCu Hg Hg Comme la cotate d équilibre et petite, cette réactio produit peu d io Cu Hg 0,9 V 0,8 V Cd Cd Cd Cd 0, V 0,6 V

9 ) élimiat le io Cu, la réactio Cu Cl CuCl() déplace la réactio Cu Cu() Cu da le e de la productio de Cu 3) Le tableau de cocetratio et : Cu Cu() x Cu Cu Cl y CuCl() mi 0, excè 0, 3 à l équilibre 0, x x y 0, 3 y Faio l approximatio que le réactio ot totale : [ Cl = 0, 3 y 0, mol/l 0 6 = = 0 mol/l [ Cl 0, 7 6 ( 0 ) 6 = = 6 0 mol/l 0 Le approximatio ot bie vérifiée 6 = 0,5 0, 06 log Cu = 0,5 0, 06 log 0 = 0,6 V ( ) x 0,molL y 0, moll Alor : VII Première olutio Le eul élémet qui chaget de ombre d oxydatio ot l azote qui da la traformatio de NH e N pae de III à 0 et le chlore qui da la traformatio de ClO e HCl pae de VII à I Par coéquet, 8 atome d azote pour 3 atome de chlore ubiet cette traformatio Comme il y a iitialemet autat de NH que ClO, 5 atome de chlore retet da l état ClO Pour achever d équilibrer la réactio, il faut ajouter de molécule d eau D où : 8 NH ClO N 3 HCl 5 HClO H O Deuxième olutio Coidéro : a NH ClO b N c HCl d HClO e H O coervatio de N : a = b ; de H : a = c d e ; de Cl : a = c d ; de O : a = d e a = c d e = c d = d e e = c 9c d = c d 5c = 3d c = 3 d = 5 e = VIII ) Da le compartimet, NH 3 et e excè : [ NH excè, a = 8 b = 3 c V / V0 ( ) Ag ( NH ) 3 c3 La loi d actio de mae doe Ag NH3 β = Ag [ NH3 Ag ( NH3 ) c3 Ag = = β[ NH β( cv/ V ) 3 0 Comme le complexe et trè table et NH 3 e D où Ag e Ag = 60 log Ag Ag e = = 60 log = 60 log ( cv / V0) a blogv a 60 log ( c/ V0) b 60 β = = β = Ag ) Le graphe de e et ue droite, comme e témoige le fait que, i V double, e augmete de 36 mv (35 mv etre de 36 V = 8 ml et V = 6 ml) b = 0 60 dlogv = 0, 3 = = = 3 ( ) ( ) a = e 60 logv = 80 0 log 0 = 50 mv = 60 log 5 β β = 0 Remarque : i l o lit ur le graphe où logv a été calculé pour V e ml, o lit a = , 3 = mv 3) O peut ploger da le compartimet ue électrode d arget et ue électrode de référece Il faut meurer la teio etre ce électrode e pour V = 0 et retracher la valeur obteue aux meure pour V =, 0 O obtiet alor le valeur du tableau L électrode de référece peut être l électrode au ulfate mercureux, mai il e faut pa utilier l électrode au calomel, qui plogée da ue olutio coteat Ag provoquerait u précipité de AgCl qui boucherait o poreux et la mettrait hor ervice DS : oxydoréductio, page 9

10 IX a) A première vue, il y a pa de réactio etre Cu et I, car il ot u domaie de prédomiace commu (figure ) b) Cu I e CuI ( ) c) Cu [ I CuI () Cu I = acui ( ) acui ( ) Cu = [ I Cu e Cu Cu Cu [ I Cu [ I = 0,7 0, 06 log = 0,7 0, 06 log = 0, 06 log Cu a ( CuI ) a ( CuI ) qui et la formule de Nert aociée à Cu I e CuI ( ), avec = 0,7 0, 06 log ( / ) = 0, 89 V Cu ( ) d) I e CuI Cu I CuI ( ) I I e I 0,6 0,3 I I Cu Cu 0,89 0,6 Cu CuI I I 0,6 0,08 Figure Figure Figure 3 ( 0,890,6) I I S O 3 S O 6 0, 06 [ I ( aq) 0,06 9 e) = 0, 89 0, 06 log( C u [ I ) = 0,6 log = 0 = 0 Cmme et grad, [ I la réactio et totale et doc coviet à u doage O dit qu elle et quatitative Ce caractère totale réulte aui de la figure I e I f) I SO3 I SO 6 SO 6 e SO 3 Cette réactio et totale, car I et SO 3 ot pa de domaie de prédomiace commu et leur domaie de prédomiace ot aez éloigé (figure 3) g) S O = 0, 8 =, 8 mmol I = S O / Cu = I =, 8 mmol ( 3 ) ( ) ( 3 ) ( ) ( ), 8 mmol Cu = = 0, 09 mol L 0 ml h) I = =, alor qu il e faut, 8 = 3,6 mmol pour réagir avec le cuivre et u excè ( ) 50 0, 0 mmol upplémetaire pour dioudre le diiode formé DS : oxydoréductio, page 0

Problème I- Acide éthanoïque (ph et conductimétrie) Enoncé

Problème I- Acide éthanoïque (ph et conductimétrie) Enoncé - Acide éthaoïque (ph et coductimétrie) Eocé 1- L acide éthaoïque (H 3 OOH) est u oxydat e solutio aqueuse das le couple H 3 OOH/H 3 H OH (acide éthaoïque/éthaol). Écrire la demi-équatio d oxydoréductio

Plus en détail

Précipitation - Produit de solubilité

Précipitation - Produit de solubilité Précipitation Produit de olubilité A Introduction : Lor de l addition de certain ion ( O H, Cl,...) dan une olution contenant de cation métallique, nou contaton qu il apparaît une phae olide. L apparition

Plus en détail

Devoir sciences physique 1 S février 2013. Ex 1 : Réactions nucléaires : (4pt) justifier chaque réponse par l'écriture des équations de conservation.

Devoir sciences physique 1 S février 2013. Ex 1 : Réactions nucléaires : (4pt) justifier chaque réponse par l'écriture des équations de conservation. Devoir scieces physique S février 0 Ex : Réactios ucléaires : (pt) justifier chaque répose par l'écriture des équatios de coservatio. 7 W est radioactif α. Il se désitègre e: 7 76 Hf ; 7 Ta ; 75 Re ; 7

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

Séquence 9. Sommaire. 1. Pré-requis 2. Intervalles de fluctuation 3. Estimation 4. Synthèse de la séquence 5. Exercices de synthèse

Séquence 9. Sommaire. 1. Pré-requis 2. Intervalles de fluctuation 3. Estimation 4. Synthèse de la séquence 5. Exercices de synthèse Séquece 9 Itervalles de fluctuatio, estimatio Objectifs de la séquece Das le chapitre 2, o étudie des itervalles de fluctuatio des variables aléatoires X F =, fréqueces des variables aléatoires biomiales

Plus en détail

Chapitre 4 Lois discrètes

Chapitre 4 Lois discrètes Chapitre 4 Lois discrètes 1. Loi de Beroulli Ue variable aléatoire X est ue variable de Beroulli si elle e pred que les valeurs 0 et 1 avec des probabilités o ulles. P(X = 1) = p, P(X = 0) = 1 p = q, avec

Plus en détail

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = =

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = = 1) Chlorure de cuivre Le chlorure de cuivre (II) est un composé ionique constitué d'ions chlorure Cl - et d'ions cuivre (II) Cu 2+. Donner la formule statistique de ce composé. Écrire l'équation de sa

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson 4 L E Ç O N Loi biomiale Niveau : Première S + SUP (Covergece) Prérequis : Variable aléatoire, espérace, variace, théorème limite cetral, loi de Poisso 1 Loi de Beroulli Défiitio 41 Loi de Beroulli Soit

Plus en détail

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction Chapitre 3 : Trasistor bipolaire à joctio ELEN075 : Electroique Aalogique ELEN075 : Electroique Aalogique / Trasistor bipolaire U aperçu du chapitre 1. Itroductio 2. Trasistor p e mode actif ormal 3. Courats

Plus en détail

I. (2 points) III. (2 points)

I. (2 points) III. (2 points) ère S Cotrôle du vedredi 7 mars 05 (0 mi) Préom : Nom : Note : / 0 II ( poits) Soit ABC u triagle isocèle e A tel que AB AC 8 cm et BC 5 cm O ote I le milieu de [AC] Calculer BI (valeur exacte) I ( poits)

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011

DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011 MÉTHODES NUMÉRIQUES POUR LE PRICING D OPTIONS DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011 Table des matières 1 Notatios et équatio de Black-Scholes 2 11 Notatios 2 12 Équatio de Black-Scholes

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Acides et Bases en solution aqueuse Acides Exercice 1 Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Exercice 2 L acide nitrique est un acide fort. On dissout dans un

Plus en détail

SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS

SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS 19 QCMs DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 HEURE LES CALCULATRICES NE SONT PAS AUTORISÉES Le sujet comprend 8 pages, veuillez

Plus en détail

Le montant des intérêts acquis est la différence entre la valeur acquise et le capital placé :

Le montant des intérêts acquis est la différence entre la valeur acquise et le capital placé : http://maths-scieces.fr OPÉRATIONS FINANIÈRES A INTÉRÊTS OMPOSÉS I) Itérêts et valeur acquise Défiitio U capital est placé à itérêts composés lorsque le motat des itérêts produits à la fi de chaque période

Plus en détail

SERIE D EXERCICES N 21 : FORMATION DES IMAGES DANS LES CONDITIONS DE GAUSS

SERIE D EXERCICES N 21 : FORMATION DES IMAGES DANS LES CONDITIONS DE GAUSS Nathalie Va de Wiele - Physique Sup PCSI - Lycée les Eucalyptus - Nice Série d exercices SERIE D EXERCICES N : FORMATION DES IMAGES DANS LES CONDITIONS DE GAUSS Propagatio rectilige. Exercice. Das le cas

Plus en détail

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet A Introduction : ) Définitions : Titre Alcalimétrique (T.A.) : F m / L T.A. T.A.C. Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en ml) à 0,0 mol.l

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

La Méthode de Monte Carlo

La Méthode de Monte Carlo La Méthode de Mote Carlo Etiee Pardoux UMR 6632 Laboratoire d Aalyse, Topologie, Probabilités et EA 3781 Evolutio Biologique Uiversité de Provece Etiee Pardoux (LATP) Marseille, 13/09/2006 1 / 33 Cotets

Plus en détail

PHYSIQUE-CHIMIE. Traitements des surfaces. Partie I - Codépôt électrochimique cuivre-zinc.

PHYSIQUE-CHIMIE. Traitements des surfaces. Partie I - Codépôt électrochimique cuivre-zinc. PHYSIQUE-CHIMIE Traitements des surfaces Partie I - Codépôt électrochimique cuivre-zinc IA - Pour augmenter la qualité de surface d une pièce en acier, on désire recouvrir cette pièce d un alliage cuivre-zinc

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Statistiques inférentielles

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Statistiques inférentielles BTS Mécaique et Automatismes Idustriels Statistiques iféretielles, Aée scolaire 2005 2006 Statistiques iféretielles 1. Itroductio vocabulaire Pour étudier ue populatio statistique, o a recours à deux méthodes

Plus en détail

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool CHAPITRE 10 RÉACTINS D ESTÉRIFICATIN ET D HYDRLYSE 1 Formatio d u ester à partir d u acide et d u alcool 1. Nomeclature Acide : R C H Alcool : R H Groupe caractéristique ester : C Formule géérale d u ester

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

Chapitre 1: Calcul des intérêts

Chapitre 1: Calcul des intérêts Chapitre 1: Calcul des itérêts Ce chapitre vise à familiariser le lecteur avec les otios suivates : Itérêt Taux d itérêt omial Taux d itérêt périodique Valeur acquise Valeur actuelle Capitalisatio Le lecteur

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail

Teneur en mg/1. maximale. minimale 0,1. 4 Al. Mo 0,5. 50 Ba Ça 0,05 0,1 0,05 0,05 0,01 0,5 PRINCIPE

Teneur en mg/1. maximale. minimale 0,1. 4 Al. Mo 0,5. 50 Ba Ça 0,05 0,1 0,05 0,05 0,01 0,5 PRINCIPE CETAMA ANALYSE DE L 1 EAU- DOS AGE D'ELEMENTS PAR ABSORPTION ATOMIQUE N 47 OCTOBRE 1 97 OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION Le préset documet a pour objet la descriptio schématique d'ue méthode de dosage des

Plus en détail

Physique : Thermodynamique

Physique : Thermodynamique Correction du Devoir urveillé n o 8 Physique : hermodynamique I Cycle moteur [Véto 200] Cf Cours : C P m C V m R relation de Mayer, pour un GP. C P m γr γ 29, 0 J.K.mol et C V m R γ 20, 78 J.K.mol. 2 Une

Plus en détail

Réactions d oxydo-réduction

Réactions d oxydo-réduction Réactions d oxydo-réduction Définition Les réactions d oxydo-réduction sont des réactions pendant lesquelles les entourages électroniques des atomes (donc les structures des ions et molécules) changent

Plus en détail

Probabilités exercices corrigés

Probabilités exercices corrigés Termiale S Probabilités Exercices corrigés Combiatoire avec démostratio Ragemets Calcul d évéemets Calcul d évéemets Calcul d évéemets 6 Dés pipés 7 Pièces d or 8 Agriculteur pas écolo 9 Boules Jeux 6

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL UNIVERSITE DE CAEN 2004-03-03 LYMPIADES REGINALES de LA CHIMIE - XX ème édition PRTCLE EXPERIMENTAL Durée 2 h Au début du XX ème siècle, l industrie des produits cosmétiques connaît un développement exponentiel.

Plus en détail

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2 Chimie : Séance n 2 I. Réaction entre l acide acétique et l ion borate : On mélange 25,0 ml d une solution d acide acétique de concentration 2,50.10 2.L 1 et 75,0 ml d une solution de borate de sodium

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1 [htt://m.cgeduuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Eocés 1 Déombremet Exercice 1 [ 01529 ] [correctio] Soiet E et F deux esembles fiis de cardiaux resectifs et. Combie y a-t-il d ijectios de E das F?

Plus en détail

22 et 23 mars 2014, OSTENDE, Belgique Compte-rendu Team France

22 et 23 mars 2014, OSTENDE, Belgique Compte-rendu Team France et mar 0, OTENE, Belgique Compte-redu Team race 9 pilote de atioalité réparti e catégorie : pilote e pformace et pilote e productio. Le catégorie pformace et productio, couraiet chacue leur tour, toute

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

Terminale BEP Construction et topographie

Terminale BEP Construction et topographie Terminale BEP Construction et topographie Epreuve : MATHÉMATIQUES - SCIENCES PHYSIQUES Mathématiques Exercice I, II, III Note :... / 10 Durée : 2 heures Sciences Physiques Exercice IV, V, VI et VII Note

Plus en détail

Rappels sur les couples oxydantsréducteurs

Rappels sur les couples oxydantsréducteurs CHAPITRE 1 TRANSFORMATIONS LENTES ET RAPIDES 1 Rappels sur les couples oxydantsréducteurs 1. Oxydants et réducteurs Un réducteur est une espèce chimique capable de céder au moins un électron Demi-équation

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS (Classes de Terminales STL - CLPI) PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE Deux méthodes de dosage d une solution de dichromate

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi mars 204 MATHEMATIQUES durée de l'épreuve : 3h - coefficiet 2 Le sujet est uméroté de à 5. L'aexe est à redre avec la copie. L'exercice Vrai-Faux est oté sur 8,

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz CCP Chimie MP 20 Énoncé /5 6(66,2 03&+ C O N C O U R S C O M M U N S P O LY T E C H N I Q U E S (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz %/HFDQGLGDWDWWDFKHUDODSOXVJUDQGHLPSRUWDQFHjODFODUWpjODSUpFLVLRQHWjODFRQFLVLRQGH

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures) ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE STATISTIQUE ET D ÉCONOMIE APPLIQUÉE ENSEA ABIDJAN AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES ITS Voie B Optio Écoomie MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

Correction Devoir commun Classes de Secondes concernées : 2nde 10, 2nde 11, 2nde13,

Correction Devoir commun Classes de Secondes concernées : 2nde 10, 2nde 11, 2nde13, LYCEE GRAND AIR Correctio Devoir commu Classes de Secodes cocerées : de 10, de 11, de13, feuilles + papier millimétré. 08/0/013 Exercice 1 : L aée lumière. 1. D après le texte, la vitesse de la lumière

Plus en détail

Les molécules et les solutions Les molécules et les ions

Les molécules et les solutions Les molécules et les ions Chapitre 2 Les molécules et les solutions Les molécules et les ions PAGES 40 À 48 En théorie 1. Que suis-je? Pour répondre à certaines des questions qui suivent, vous aurez besoin du tableau périodique

Plus en détail

REQUÊTES. Il est possible de créer des formulaires ou des états à partir de requête.

REQUÊTES. Il est possible de créer des formulaires ou des états à partir de requête. Cliclasolutio Aée 2006/2007 REQUÊTES Utilité des requêtes QUESTIONNER LA BASE DE DONNÉES La foctio classique d'ue requête est de répodre à ue questio sur la base de doées. "Quels sot les cliets habitat

Plus en détail

OLYMPIADES DE LA CHIMIE 1999/2000

OLYMPIADES DE LA CHIMIE 1999/2000 ACADEMIE DE NANCY-METZ OLYMPIADES DE LA CHIMIE 1999/2000 Traitements de déchets minéraux Edith Antonot E-mail : Edith.Antonot@netcourrier.com ou edith.antonot@wanadoo.fr 1. Objectifs : Vous disposez d

Plus en détail

Manitoba Éducation, citoyenneté et jeunesse

Manitoba Éducation, citoyenneté et jeunesse Manitoba Éducation, citoyenneté et jeunesse CHIMIE, 12 e année Document de mise en œuvre REGROUPEMENT 1 : LES RÉACTIONS EN SOLUTION AQUEUSE ÉBAUCHE NON-RÉVISÉE Janvier 2008 1 BLOC A : La solubilité et

Plus en détail

II. Permutations sans répétitions et notation factorielle

II. Permutations sans répétitions et notation factorielle février 2012 ORRIGE II. Permutatios sas répétitios et otatio factorielle Aalyse combiatoire 4 ème - 1 I. Itroductio Les différets modèles mathématiques costruits pour étudier les phéomèes où iterviet le

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Modes propres de vibration ; interprétation ondulatoire

Modes propres de vibration ; interprétation ondulatoire SPECIALITE TS ( PHYSIQUE ) : FICHE CURS 6 1/5 MDES PRPRES DE IBRATI Ce qu'il faut reteir Modes propres de vibratio ; iterprétatio odulatoire 1. Productio d u so à l aide d u istrumet de musique U istrumet

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif 1. Question 1 Etant donné que le germanium (Ge) est dans la même colonne que le carbone, cela implique qu il possède 4 électrons

Plus en détail

Tableau d avancement

Tableau d avancement Terminale S - AP SPC 6 Tableau d avancement Objectifs : Savoir réaliser un bilan de matière initial, intermédiaire ou final grâce à un tableau d avancement. Une transformation chimique est l évolution

Plus en détail

2. Comment recharger un accumulateur? Capacités Connaissances Exemples d activités. Savoir que : un accumulateur se recharge à l aide d un courant

2. Comment recharger un accumulateur? Capacités Connaissances Exemples d activités. Savoir que : un accumulateur se recharge à l aide d un courant 5 Programme du chapitre 1. Quelle est la différence entre une pile et un accumulateur? Pourquoi éteindre ses phares quand le moteur est arrêté? Capacités Connaissances Exemples d activités Réaliser une

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Fiace d Etreprise, Gestio des systèmes d iformatio. SESSION 2012 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et fiace d etreprise

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Logique, esembles et applicatios Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I :

Plus en détail

H 2012/04. Détection des disparités socio-économiques L apport de la statistique spatiale

H 2012/04. Détection des disparités socio-économiques L apport de la statistique spatiale Ititut Natioal de la Statitique et de Étude Écoomique Série de documet de travail de la Directio de la Diffuio et de l Actio Régioale H /4 Détectio de diparité ocio-écoomique L apport de la tatitique patiale

Plus en détail

LA CHIMIE QUANTITATIVE

LA CHIMIE QUANTITATIVE Collège Voltaire, 2014-2015 EXERCICES LA CHIMIE QUANTITATIVE http://dcpe.net/poii/sites/default/files/cours%20et%20ex/ex-ch2os-quantitative.pdf Table des matières Série 5 La chimie quantitative octobre

Plus en détail

Les gaz: caractéristiques

Les gaz: caractéristiques Les gaz Les gaz: caractéristiques les gaz épousent le volume et la forme de leurs contenants les gaz sont compressibles alors que les liquides et les solides le sont très peu des gaz déversés dans un même

Plus en détail

Dénombrement. 1 Dénombrer des listes 2 1.1 Permutation... 2 1.2 Arrangement... 3 1.3 p-liste... 4

Dénombrement. 1 Dénombrer des listes 2 1.1 Permutation... 2 1.2 Arrangement... 3 1.3 p-liste... 4 1 Déombremet Table des matières 1 Déombrer des listes 2 1.1 Permutatio................................ 2 1.2 Arragemet............................... 3 1.3 -liste.................................... 4

Plus en détail

/RJLTXHERROpHQQH. Symbole (norme IEC 1 ) x

/RJLTXHERROpHQQH. Symbole (norme IEC 1 ) x /RJLTXHERROpHQQH I. Défiitios I.. Variable biaire O appelle variable biaire (ou logique), ue variable preat ses valeurs das l esemble {0, }. Eemple : état d u iterrupteur, d u bouto poussoir, la présece

Plus en détail

b) la diminution de pression créée dans la bouche permet à la pression atmosphérique de pousser le liquide à monter dans la paille ;

b) la diminution de pression créée dans la bouche permet à la pression atmosphérique de pousser le liquide à monter dans la paille ; CHAITRE 4 LES GAZ QUESTIONS. a) uisque, das le coteat, et sot costats, la pressio est proportioelle à la température T. L augmetatio de T peut ameer à ue valeur dépassat la résistace des parois du coteat

Plus en détail

Test de validité et d'hypothèse

Test de validité et d'hypothèse Test de validité et d'hypothèse 1 Vocabulaire Problème: Il s'agit à partir de l'étude d'u ou plusieurs échatillos de predre des décisios cocerat l'esemble de la populatio. O est alors ameé à émettre des

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES PHYSIQUES SESSION 2011. Durée: 3 heures Coefficient : 4

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES PHYSIQUES SESSION 2011. Durée: 3 heures Coefficient : 4 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES PHYSIQUES SESSION 2011 Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biochimie - Génie biologique Durée: 3 heures Coefficient : 4 L'emploi de toute calculatrice

Plus en détail

LES PRÉCAUTIONS D USAGE

LES PRÉCAUTIONS D USAGE LES PRÉCAUTIONS D USAGE Si vou ête pa propriétaire u HDJ80, il y a de forte chace que vou ouhaitiez le deveir u jour, pour peu que vou ayez l âme u baroudeur. A moi que vou oyez déjà u «coaieur» e la matière,

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

Un TP d'analyse qualitative et quantitative de différents ions. sans aucune solution préparée!

Un TP d'analyse qualitative et quantitative de différents ions. sans aucune solution préparée! Un TP d'analyse qualitative et quantitative de différents ions sans aucune solution préparée! Les séances de travaux pratiques en chimie générale (ou minérale) se déroulent bien souvent de la manière suivante

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h Etrée à Scieces Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h A P M E P Les calculatrices sot autorisées Exercice Vrai-Faux 8 poits Pour chacue des affirmatios suivates,

Plus en détail

Cryptographie et algorithmique

Cryptographie et algorithmique F.Gaudo 1 er ovembre 2010 Table des matières 1 Avat de commecer 2 2 Préformattage d'u texte pour aalyse 3 2.1 Élimiatio de la poctuatio et des espaces das u texte................. 3 2.2 Formatage du texte

Plus en détail

1 Mesure et intégrale

1 Mesure et intégrale 1 Mesure et itégrale 1.1 Tribu boréliee et foctios mesurables Soit =[a, b] u itervalle (le cas où b = ou a = est pas exclu) et F ue famille de sous-esembles de. OditqueF est ue tribu sur si les coditios

Plus en détail

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS CHAPITRE 4 MATRICES ET SUITES 1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS 11/ Présetatio et modélisatio O cosidère u système ui peut se trouver soit das u état A, soit das u état, et

Plus en détail

Système d'éclairage et perturbations

Système d'éclairage et perturbations Lycée N.APPER 447 ORVAUL Essai de système Système d'éclairage et perturbatios Objectifs Etude du foctioemet des systèmes d'éclairage fluorescets à tube et "fluocompacte" : foctioemet, perturbatios du réseau.

Plus en détail

Modèle de pointage et correction des dérives

Modèle de pointage et correction des dérives Ges de la Lue Observatoire astroomique de Plougastel Tél : 0 98 40 69 73 http://www.gesdelalue.org Modèle de poitage et correctio des dérives 1. Présetatio du problème Le poitage d u astre par u télescope

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices

obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices Alcool à 90% Un fluidifiant : Lors d une séance de TP, le professeur demande de préparer 250 ml d une solution d alcool à 90,0 % en volume. a) Calculer le

Plus en détail

Les sondes d oscilloscopes

Les sondes d oscilloscopes Le onde d ocillocope /6 I Decription Il exite troi grande catégorie de onde: - Le onde paive (, L, C, atténuatrice ou non, avec de rapport d atténuation de,, ou (Sonde X, X, X, X. - 2 Le onde active, qui

Plus en détail

BAC BLANC SCIENCES PHYSIQUES. Durée : 3 heures 30

BAC BLANC SCIENCES PHYSIQUES. Durée : 3 heures 30 Terminales S1, S2, S3 2010 Vendredi 29 janvier BAC BLANC SCIENCES PHYSIQUES Durée : 3 heures 30 Toutes les réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Chaque exercice sera traité sur une

Plus en détail

PHYSIQUE & CHIMIE COMPOSITION n 2 PREMIERES S 1, S 2, S 3, S 4 & S 5

PHYSIQUE & CHIMIE COMPOSITION n 2 PREMIERES S 1, S 2, S 3, S 4 & S 5 PYSIQUE & CIMIE COMPOSITION n PREMIERES S 1, S, S 3, S 4 & S 5 Février 014 Total des points : 40 Durée : 3h00 calculatrice autorisée PARTIE 1 Etude d un solide ionique, l iodure de potassium (9 points)

Plus en détail

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Réseau par réflexion... 2 I.Diffraction par un miroir... 2 II.Diffraction par deux miroirs... 4 III.Réseau plan par réflexion...

Plus en détail

CHIMIE Durée : 3 heures

CHIMIE Durée : 3 heures SESSIN 009 CNCURS GE CHIMIE Durée : 3 heures Les calculatrices programmables et alphanumériques sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est strictement interdit. Si, au

Plus en détail

Emploi-type : Technicien en sciences des matériaux/caractérisation. Aucun document n est autorisé ainsi que le téléphone et l ordinateur portable ;

Emploi-type : Technicien en sciences des matériaux/caractérisation. Aucun document n est autorisé ainsi que le téléphone et l ordinateur portable ; CONCOURS EXTERNES IT 2012 EPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION Durée : 01 heures 30 Coefficient : 2 CONCOURS N 208 Corps : Techniciens de la recherche BAP : B Sciences chimiques et sciences des matériaux Emploi-type

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement Fiche stadardisée pour pla tarifaire mobile à prépayemet Opérateur Mobile Vikigs Pla tarifaire 10 Date de derière mise à jour 27/05/2015 Date de limite de validité Ne s applique pas Valeur de recharge

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progreon ver l internet de demain COMPRENDRE LA NOTION DE DÉBIT La plupart de opérateur ADSL communiquent ur le débit de leur offre : "512 Kb/", "1 Méga", "2 Méga", "8 Méga". À quoi ce chiffre correpondent-il?

Plus en détail

BAREME sur 40 points. Informatique - session 2 - Master de psychologie 2006/2007

BAREME sur 40 points. Informatique - session 2 - Master de psychologie 2006/2007 BAREME ur 40 point Informatique - eion 2 - Mater de pychologie 2006/2007 Bae de donnée PRET de MATERIEL AUDIO VISUEL. Remarque : Le ujet comporte 7 page. Vérifier qu il et complet avant de commencer. Une

Plus en détail