CONVENTION OPERATIONNELLE D ANTICIPATION FONCIERE SUR LES COMMUNES DES ARCS-SUR-ARGENS ET LE MUY AVENANT N 1 ENTRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONVENTION OPERATIONNELLE D ANTICIPATION FONCIERE SUR LES COMMUNES DES ARCS-SUR-ARGENS ET LE MUY AVENANT N 1 ENTRE"

Transcription

1 Les Arcs sur Argens CONVENTION OPERATIONNELLE D ANTICIPATION FONCIERE SUR LES COMMUNES DES ARCS-SUR-ARGENS ET LE MUY AVENANT N 1 ENTRE La Communauté d Agglomération Dracénoise, représentée par Monsieur Olivier AUDIBERT - TROIN, Président, dûment habilité à signer la présente convention par délibération du Conseil Communautaire n. en date du. Désignée ci-après par les initiales «CAD», La Commune des Arcs-sur-Argens, représentée par Monsieur Alain PARLANTI, Maire, dûment habilité à signer la présente convention par délibération du Conseil Municipal n en date du La Commune du Muy, représentée par Madame Liliane BOYER, Maire, dûment habilité à signer la présente convention par délibération du Conseil Municipal n. en date du D une part, ET L Etablissement Public Foncier Provence-Alpes-Côte d Azur, établissement d Etat à caractère industriel et commercial, dont le siège est à MARSEILLE (13 001) Immeuble «Le Noailles», La Canebière - représenté par son Directeur Général, Monsieur Pierre-Louis SOLDAINI, nommé par arrêté ministériel du 10 janvier 2002 et agissant en vertu de la délibération du Conseil d Administration n 2009/.... du 2009, Désigné ci-après par les initiales «EPF PACA» D autre part,

2 PREAMBULE La Communauté d Agglomération Dracénoise (CAD), la Commune des Arcs-sur-Argens, la Commune du Muy et l EPF PACA ont signé le 25 septembre 2006 pour une caducité fixée au 25 septembre une convention opérationnelle d anticipation foncière portant sur un périmètre de 674 ha situé sur les communes des Arcs-sur-Argens et du Muy. Cet espace géographique compris entre le parc logistique des Bréguières et l échangeur autoroutier du Muy est identifié dans le projet d agglomération de la Dracénie comme un site hautement stratégique dont l avenir influera de façon déterminante sur les grands équilibres urbains, sociaux et environnementaux de l agglomération. Les vocations de ce secteur sont mixtes : habitat, économie, équipements publics, agriculture, gare TGV Les collectivités ont souhaité anticiper et maîtriser le développement de ce secteur à enjeux afin d'éviter une urbanisation au coup par coup, au gré des opportunités foncières et des initiatives privées, mais aussi de maintenir la dynamique agricole sur un secteur «enclavé» sous pression. Cette volonté d anticipation s exprime à travers la signature de la convention d anticipation foncière et le lancement d une étude de définition de projet urbain. Depuis janvier 2007, la CAD a engagé une démarche de projet avec la réalisation d une étude préalable sur l arc sud de la l agglomération permettant de définir un premier schéma d orientations urbaines. Cette démarche de projet urbain devra être prolongée par une série d études pré opérationnelles complémentaires. Début 2009, le bilan de l intervention de l EPF PACA dans le cadre de cette convention porte sur environ 10 ha de terrains acquis pour un prix moyen d environ 12 / m², soit un montant total d acquisitions de Il convient d ajouter que deux acquisitions sont en cours pour un montant global de La convention d origine avait fixé un engagement financier plafonné, «dans un premier temps», à Compte tenu de la dynamique d acquisition sur ce secteur, de la consommation avancée de l enveloppe financière initiale, d une fin de période d acquisition fixée à septembre 2009 et dans l attente d une décision concernant l implantation de la future gare TGV et la validation de périmètres pré-opérationnels, nous proposons d augmenter l engagement financier et de proroger le délai initial de la convention de 12 mois. CELA EXPOSE, IL EST CONVENU CE QUI SUIT

3 ARTICLE 1 - OBJET DE L AVENANT Cet avenant a pour objet de proroger la durée de la convention et d augmenter l engagement financier de l EPF PACA défini dans la convention initiale signée le 25 septembre 2006 entre la Communauté d Agglomération Dracénoise et l EPF PACA. ARTICLE 2- ARTICLES DE LA CONVENTION INITIALE MODIFIES Les articles suivants de la convention d origine sont ainsi modifiés : 2.1. Modification de l Article 9 - Financement Le montant de l engagement financier de l EPF PACA au titre des interventions foncières et des études, et dépenses de gestion pour la présente convention d anticipation foncière est augmenté de 1.2 MILLION D EUROS pour être porté à 3 MILLIONS d EUROS. Le reste de l article reste inchangé Modification de l Article 15 Durée de la convention L article 15 est ainsi modifié : «La durée de la convention est limitée à cinq ans (5 ans) soit jusqu au 24 septembre 2011» Modification l article La période d acquisition L article 16.1 est ainsi modifié : «L EPF PACA procèdera aux acquisitions pendant une durée maximum de quatre ans (4 ans) soit jusqu au 24 septembre Au-delà de cette période, l EPF PACA ne procèdera à aucune acquisitions mais poursuivra ses autres engagements jusqu au terme de la convention.» 2.3. Modification de l Annexe 5 Modalités de cession des immeubles acquis par l EPF PACA L Annexe 5 de la convention initiale est remplacée par l Annexe n 1 du présent avenant.

4 ARTICLE 3- LES AUTRES ARTICLES DE LA CONVENTION D ORIGINE RESTENT INCHANGES Fait à, en 6 exemplaires originaux Le La Communauté d Agglomération Dracénoise, représentée par son Président Olivier AUDIBERT - TROIN (1) La Commune des Arcs-sur-Argens, représentée par son Maire Alain PARLANTI (1) La Commune du Muy représentée par son Maire Liliane BOYER (1) L Etablissement Public Foncier Provence-Alpes-Côte d Azur représenté par son Directeur Général, (1) Parapher le bas de chaque page Pierre-Louis SOLDAÏNI (1)

5 Annexe n 1 - MODALITES DE CESSION DES IMMEUBLES ACQUIS PAR L EPF PACA (PPI approuvé par délibérations des Conseils d Administration des 08 octobre 2004 et 22 juin 2006) 1. DETERMINATION DU PRIX DE CESSION : Le prix contractuel de cession est établi conformément aux conditions générales de cession de l EPF PACA définies dans son Programme Pluriannuel d Interventions et dans le cadre d un conventionnement en phase transitoire hors convention cadre ou en convention cadre. L établissement du prix de revient prévisionnel se fera sur la base d un bilan prévisionnel prenant en compte l ensemble des coûts connus et des éléments de dépenses dont on pourra établir un coût prévisionnel à la date de cession. Les éléments constitutifs du prix de revient sont les suivants : Le prix d acquisition foncière majoré des frais annexes. Les frais de gestion supportés par l EPF diminués des éventuelles recettes de gestion encaissées par l EPF pendant la durée de portage. Les dépenses de remises en état des sols comprenant travaux de démolition, dépollution ou de «proto-aménagement» c'est-à-dire de valorisation transitoire (pré-verdissement par exemple) ou de préparation à l aménagement ultérieur (remembrements fonciers ou désenclavement). Les dépenses d études de pré-projets et les études opérationnelles éventuelles. En sont exclues les dépenses de référentiels fonciers, d études urbaines, de schéma d organisation urbaine, auxquelles participerait l EPF PACA et réalisées en phase d anticipation, ces études n ayant aucun caractère pré opérationnel. Les frais financiers correspondants à des emprunts éventuels spécifiquement adossés au projet pendant la durée de portage. Le prix de cession à la Collectivité publique, à l issue de la période de portage, sera égal au prix de revient prévisionnel tel que défini ci-dessus, diminué des subventions éventuelles perçues par l EPF pour la réalisation du projet considéré. Il sera enfin prévu une actualisation du prix de cession pour tenir compte, au moins en partie, de l érosion monétaire : Pour les opérations découlant d une convention cadre, cette actualisation sera de 1,5% par an. Le taux d actualisation sera porté à 3% par an et calculé dans les mêmes conditions audelà de la 10 ème année de portage. Pour les autres opérations, le taux d actualisation sera majoré de 0,5% Cette actualisation sera calculée par application à chaque dépense de la formule suivante : Valeur finale = Valeur initiale (1 + taux années) Avec : Valeur initiale= montant initial de la dépense Valeur finale= montant «actualisé» de la dépense 5/6

6 Nombre d années = temps écoulé calculé au prorata temporis entre la date de paiement de la dépense (décaissement) et la date prévisionnelle de cession (date prévisionnelle acte de vente) Taux = cf. «Modalités de cession - PPI en vigueur» Le prix de cession prévisionnel ainsi établi demeurera inchangé si l écart entre la date prévisionnelle de cession et la date de signature de l acte de vente n excède pas trois mois. En cas de dépassement de ce délai, le prix de cession sera recalculé. Le paiement total du prix sera assuré au moment de la cession. Dans certains cas particuliers (principalement lorsqu il s agit de Collectivités locales à faible potentiel fiscal), le Conseil d administration (ou le Bureau) pourra déroger à cette règle générale en autorisant un étalement du paiement. Les actes de cession aux Collectivités Locales seront mis au point en tenant compte de la réglementation appliquée par les Services des Domaines. En cas de cession aux types d opérateurs suivants : - aménageurs réalisant des opérations d aménagement au titre de l article L du code de l urbanisme soit en concession soit avec cahier des charges de cession donnant un caractère public à l opération, - bailleurs sociaux, - établissements publics ou SEM désignés par la collectivité, le prix de cession sera calculé selon les mêmes modalités que cidessus. En cas de cession au profit d acquéreurs autres que ceux cités au paragraphe ci-dessus, le prix de cession sera calculé aux conditions ordinaires et de droit en pareille matière et à la valeur la plus élevée entre celle découlant du calcul du prix de revient tel que défini ci-dessus et celle résultant de la valeur du marché compte tenu de la nature du programme à réaliser. En cas de cession partielle du site aux acquéreurs désignés par la Communauté d agglomération et les communes concernées, la Communauté d agglomération et les communes concernées s engagent à racheter les reliquats fonciers à l EPF PACA à la valeur du prix de revient tel que décrit ci-dessus déduction faite du montant des cessions aux opérateurs. Les cessions à tous opérateurs autres que les Collectivités locales se feront dans le cadre de cahiers des charges précisant les droits et obligations des preneurs approuvés par la collectivité et d un bilan prévisionnel actualisé de l opération foncière objet de la présente convention également approuvé par la collectivité. 2- PAIEMENT DU PRIX, FIN DE PORTAGE FINANCIER PAR L EPF PACA La Communauté d agglomération et les communes concernées (ou toute personne morale mandataire qui s y substituerait), remboursent la totalité du prix de cession à la signature de l acte de vente y compris les délais légaux de mandatement. En cas de non respect de l échéance financière prévue, des pénalités de retard, correspondant à l intérêt au taux légal majoré de deux points, seront appliquées, après mise en demeure, à compter de la date de l échéance précitée. 3- MODALITES DE PAIEMENT La Communauté d agglomération et les communes concernées se libéreront du montant des sommes dues à l EPF PACA par virement au crédit du compte Trésor Public de Marseille n au nom de l Agent Comptable l EPF PACA. 6/6

CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION ENTRE LE STIF ET L EPFY EN MATIERE D ECHANGE D INFORMATION ET D ACTIONS FONCIERES

CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION ENTRE LE STIF ET L EPFY EN MATIERE D ECHANGE D INFORMATION ET D ACTIONS FONCIERES Accusé de réception en préfecture 075-287500078-20120711-2012-0220-DE Date de télétransmission : 13/07/2012 Date de réception préfecture : 13/07/2012 CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION

Plus en détail

Convention de portage foncier. Agence foncière de Loire-Atlantique Commune / EPCI de.

Convention de portage foncier. Agence foncière de Loire-Atlantique Commune / EPCI de. Convention de portage foncier Commune / EPCI de. 1 / 9 ENTRE : L, ayant son siège social sis Hôtel du Département 3, quai Ceineray à Nantes, représentée par son Directeur, Monsieur.(nom et prénom), demeurant

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION

PROJET DE DELIBERATION PROJET DE DELIBERATION OBJET : GESTION MUNICIPALE - DELEGATION AU MAIRE Secrétariat général RAPPORTEUR : Madame Patricia BORDAS, Premier adjoint Le conseil municipal a la possibilité de déléguer directement

Plus en détail

IL EST EXPOSE CE QUI SUIT :

IL EST EXPOSE CE QUI SUIT : CONVENTION POUR PORTAGE FONCIER ENTRE : L Etablissement Public Foncier du Bas-Rhin (SIRET 507 679 033 00013), Représenté par son Directeur, M. Benoît GAUGLER, dûment habilité à cet effet par délibération

Plus en détail

OPERATION 1425 REZE CHATEAU CENTRE COMMERCIAL Avenant 7 à la Concession d Aménagement

OPERATION 1425 REZE CHATEAU CENTRE COMMERCIAL Avenant 7 à la Concession d Aménagement OPERATION 1425 REZE CHATEAU CENTRE COMMERCIAL Avenant 7 à la Concession d Aménagement ENTRE : Nantes Métropole, la Communauté Urbaine de Nantes, représentée par Monsieur Charles GAUTIER, Vice-Président

Plus en détail

BILAN DE LIQUIDATION Arrêté au 26 Février 2014

BILAN DE LIQUIDATION Arrêté au 26 Février 2014 1/ Convention Publique d Aménagement LE MANS METROPOLE ROUILLON ZAC du CHARDONNERET Opération n : 1419 BILAN DE LIQUIDATION Arrêté au 26 Février 2014 2/ SOMMAIRE I. PRESENTATION DE L OPERATION... 4 I.1

Plus en détail

RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS

RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS Présentation de la Convention cadre proposée e aux EPCI et de l él étude de stratégie foncière 1 CONVENTION CADRE OBJECTIFS 2 OBJECTIFS 5 enjeux Impulser une

Plus en détail

Clôture du lotissement «Chanteloup» à ROUILLON

Clôture du lotissement «Chanteloup» à ROUILLON n 62 1 Clôture du lotissement «Chanteloup» à ROUILLON Protocole de clôture de concession d aménagement entre Le Mans Métropole et CENOVIA. PREAMBULE Par convention publique d aménagement notifiée le 17/07/1987

Plus en détail

«OPERATION D AMENAGEMENT D UNE ZONE A VOCATION D HABITAT SUR LE SECTEUR DE LA TRESORERIE A RESSONS LE LONG» CONCESSION D AMENAGEMENT.

«OPERATION D AMENAGEMENT D UNE ZONE A VOCATION D HABITAT SUR LE SECTEUR DE LA TRESORERIE A RESSONS LE LONG» CONCESSION D AMENAGEMENT. Commune de Ressong-le-Long Société d Equipement du Département de l Aisne «OPERATION D AMENAGEMENT D UNE ZONE A VOCATION D HABITAT SUR LE SECTEUR DE LA TRESORERIE A RESSONS LE LONG» CONCESSION D AMENAGEMENT

Plus en détail

R.F. Préfecture de GAP Contrôle de légalité Date de réception de l'ar : 19/05/2011 005-210501037-20110513-DE_2011_27-DE

R.F. Préfecture de GAP Contrôle de légalité Date de réception de l'ar : 19/05/2011 005-210501037-20110513-DE_2011_27-DE 005-210501037-20110513-DE_2011_27-DE 005-210501037-20110513-DE_2011_27-DE 005-210501037-20110513-DE_2011_28-DE 005-210501037-20110513-DE_2011_29-DE 005-210501037-20110513-DE_2011_30-DE 005-210501037-20110513-DE_2011_31-DE

Plus en détail

AU TRAITE DE CONCESSION D AMENAGEMENT ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE ET BOUYGUES IMMOBILIER POUR L AMENAGEMENT DE LA ZAC LA BERGE DU LAC A BORDEAUX

AU TRAITE DE CONCESSION D AMENAGEMENT ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE ET BOUYGUES IMMOBILIER POUR L AMENAGEMENT DE LA ZAC LA BERGE DU LAC A BORDEAUX AVENANT n 2 AU TRAITE DE CONCESSION D AMENAGEMENT ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE ET BOUYGUES IMMOBILIER POUR L AMENAGEMENT DE LA ZAC LA BERGE DU LAC A BORDEAUX 1/10 ENTRE : La Communauté Urbaine de Bordeaux,

Plus en détail

SNCF Agence Immobilière Régionale Communauté D Agglomération Dracénoise

SNCF Agence Immobilière Régionale Communauté D Agglomération Dracénoise SNCF Agence Immobilière Régionale Communauté D Agglomération Dracénoise CONVENTION D OCCUPATION D'IMMEUBLES BÂTIS OU NON BÂTISDÉPENDANT DU DOMAINE PUBLIC FERROVIAIRE NON CONSTITUTIVE DE DROITS RÉELS Relative

Plus en détail

TROISIEME PARTIE : CADRE ET MODALITES D INTERVENTION

TROISIEME PARTIE : CADRE ET MODALITES D INTERVENTION TROISIEME PARTIE : CADRE ET MODALITES D INTERVENTION A. LE CADRE REGLEMENTAIRE B. LA NATURE DES INTERVENTIONS LES TROIS PHASES D UNE POLITIQUE FONCIERE LES TROIS TYPES D INTERVENTION C. UN PARTENARIAT

Plus en détail

CONVENTION OPERATIONNELLE. Convention d anticipation foncière sur les communes de LE MUY LES ARCS ************** VAR (83) ************** ENTRE :

CONVENTION OPERATIONNELLE. Convention d anticipation foncière sur les communes de LE MUY LES ARCS ************** VAR (83) ************** ENTRE : Les Arcs sur Argens CONVENTION OPERATIONNELLE Convention d anticipation foncière sur les communes de LE MUY LES ARCS ************** VAR (83) ************** ENTRE : La Communauté d agglomération Dracénoise,

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DRACENOISE

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DRACENOISE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DRACENOISE (Département du Var) CONVENTION OPERATIONNELLE D INTERVENTION FONCIERE MULTI SITES EN VUE DE LA REALISATION DE PROGRAMMES D HABITAT MIXTE AVENANT N 2 ENTRE La Communauté

Plus en détail

2016 DU 143 Cession à la SIEMP de 24 lots de copropriété préemptés par la Ville de Paris (2 e, 11 e, 12 e et 18e). PROJET DE DELIBERATION

2016 DU 143 Cession à la SIEMP de 24 lots de copropriété préemptés par la Ville de Paris (2 e, 11 e, 12 e et 18e). PROJET DE DELIBERATION 2016 DU 143 Cession à la SIEMP de 24 lots de copropriété préemptés par la Ville de Paris (2 e, 11 e, 12 e et 18e). PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Mesdames, Messieurs, La Ville de Paris s est

Plus en détail

1 GENERALITES. Le dossier de subvention comprend des renseignements généraux (paragraphe 3) et des pièces administratives (paragraphe 4).

1 GENERALITES. Le dossier de subvention comprend des renseignements généraux (paragraphe 3) et des pièces administratives (paragraphe 4). 1 GENERALITES Cette note concerne les aides attribuées par l Agence de l Eau Rhône méditerranée et Corse pour la réhabilitation des assainissements non collectif dans le cadre de son IXième programme d

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH ENTRE LES SOUSSIGNES La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), 19 rue Georges Braque

Plus en détail

C O N V E N T I O N. (a) ******************

C O N V E N T I O N. (a) ****************** C O N V E N T I O N (a) ****************** ENTRE LES SOUSSIGNES : - Monsieur le Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, agissant au nom et pour le compte du Département, en vertu de la délibération

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

Objet : Gestion par la CACP de l éclairage privé des voies ou espaces des copropriétés ou ASL ouverts à la circulation publique projet de convention

Objet : Gestion par la CACP de l éclairage privé des voies ou espaces des copropriétés ou ASL ouverts à la circulation publique projet de convention PROJET DE CONVENTION Date 21 mars 2013 Pôle : Juridique / R4E Objet : Gestion par la CACP de l éclairage privé des voies ou espaces des copropriétés ou ASL ouverts à la circulation publique projet de convention

Plus en détail

Toulon Ville centre. Ville de Toulon Ministère de la Justice Agglomération TPM, février 2009 Page 1 sur 11

Toulon Ville centre. Ville de Toulon Ministère de la Justice Agglomération TPM, février 2009 Page 1 sur 11 Convention relative à l aménagement de La rue Robert Guillemard, la démolition de la Maison d arrêt Saint Roch et au relogement du Centre de semi liberté Ville de Toulon Ministère de la Justice Agglomération

Plus en détail

CONTRAT DE COPRODUCTION

CONTRAT DE COPRODUCTION CONTRAT DE COPRODUCTION ENTRE LES SOUSSIGNEES : 1. Dénomination sociale de l'entreprise : dont le siège social est situé à immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de sous le n N TVA intracommunautaire

Plus en détail

AVENANT N 1 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR L'EXPLOITATION, LA GESTION ET L EXTENSION DU PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE NANTES METROPOLE

AVENANT N 1 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR L'EXPLOITATION, LA GESTION ET L EXTENSION DU PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE NANTES METROPOLE AVENANT N 1 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR L'EXPLOITATION, LA GESTION ET L EXTENSION DU PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE NANTES METROPOLE Entre les soussignés : NANTES METROPOLE Communauté

Plus en détail

La SEM SEVE, représentée par Monsieur Jean-Luc DUMAY, Directeur, domicilié en cette qualité à la Mairie de chef lieu, 05100 Puy-Saint André,

La SEM SEVE, représentée par Monsieur Jean-Luc DUMAY, Directeur, domicilié en cette qualité à la Mairie de chef lieu, 05100 Puy-Saint André, Convention d occupation temporaire de la toiture D un hangar technique pour le service des ordures ménagères au lieu dit «pont la lame» à Puy Saint André en vue d installer et d exploiter des panneaux

Plus en détail

Le soussigné, Jacques RAPOPORT, Président du Conseil d Administration de SNCF Réseau,

Le soussigné, Jacques RAPOPORT, Président du Conseil d Administration de SNCF Réseau, Le soussigné, Jacques RAPOPORT, Président du Conseil d Administration de SNCF Réseau, Agissant au nom de SNCF RESEAU, Etablissement Public national à caractère Industriel et Commercial, ayant son siège

Plus en détail

ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION

ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION Délibération n 2009.34 ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION Monsieur ROBIN, Adjoint chargé de l environnement et du développement urbain, rappelle au Conseil Municipal les conditions dans

Plus en détail

Cerema, jeudi 26 mars 2015

Cerema, jeudi 26 mars 2015 Stratégie et mobilisation des outils de politiques foncières pour la production de logement Cerema, jeudi 26 mars 2015 Des outils pour peser sur les charges foncières Direction Habitat et Dynamique Urbaine

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF BUDGET ANNEXE DE L EAU

BUDGET PRIMITIF BUDGET ANNEXE DE L EAU DIRECTION DE LA PROPRETE ET DE L EAU DIRECTION DES FINANCES BUDGET PRIMITIF De l exercice 2011 DPE 2010-38 DF 2010-24 BUDGET ANNEXE DE L EAU PROJET DE DELIBERATION SECTIONS D EXPLOITATION ET D INVESTISSEMENT

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les)

Plus en détail

L EPF NORMANDIE. re Industriel et Commercial. Cet EPF d Etat d

L EPF NORMANDIE. re Industriel et Commercial. Cet EPF d Etat d L EPF NORMANDIE L Etablissement public foncier de Normandie est Etablissement Public à Caractère re Industriel et Commercial. Cet EPF d Etat d a été crée e en 1968. Il exerce ses missions dans le cadre

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015 Monsieur le Maire remercie Monsieur MOISSON, Percepteur à Montluel et Trésorier de la commune, pour sa présence à cette séance du conseil. Monsieur le

Plus en détail

Le règlement général des subventions départementales

Le règlement général des subventions départementales Le règlement général des subventions départementales Les règles d ordre général Article 39. Le cadre général des subventions 39-1 - Définitions Une subvention se définit de la façon suivante : - Un concours

Plus en détail

CONVENTION. Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière»

CONVENTION. Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière» CONVENTION Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière» Entre : LA VILLE DE NANTES, représentée par Madame Michèle FRANGEUL, agissant en cette qualité en vertu d une délibération du Conseil Municipal

Plus en détail

Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009

Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2009/04/16 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009 O B J E T : - Commentaire des dispositions

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 17 DECEMBRE 2015 COMPTE-RENDU SOMMAIRE

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 17 DECEMBRE 2015 COMPTE-RENDU SOMMAIRE CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 17 DECEMBRE 2015 COMPTE-RENDU SOMMAIRE (Affiché en exécution de l article L2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) Le Conseil municipal, régulièrement convoqué,

Plus en détail

PROCEDURE ADAPTEE - ACTE D ENGAGEMENT -

PROCEDURE ADAPTEE - ACTE D ENGAGEMENT - PROCEDURE ADAPTEE MISSION D'ASSISTANCE TECHNIQUE ET FINANCIERE POUR L'AMELIORATION DU CADRE DE VIE ET LA MISE EN PLACE DE LA TAXE SUR LA PUBLICITE EXTERIEURE (TLPE) - ACTE D ENGAGEMENT - ENTRE : Ville

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement

CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement POUR LA PARTICIPATION DE LE MANS METROPOLE AU FINANCEMENT DES PRÊTS PARTICIPATIFS DE DÉVELOPPEMENT ENTRE : Le Département

Plus en détail

PROCÈS VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 FÉVRIER 2015

PROCÈS VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 FÉVRIER 2015 PROCÈS VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 FÉVRIER 2015 L an deux mil quinze, le vingt-trois février à vingt-et-une heures, le Conseil Municipal de la commune convoqué en réunion ordinaire s est réuni dans

Plus en détail

Entre. Et, D autre part, PREAMBULE

Entre. Et, D autre part, PREAMBULE CONVENTION DE PARTENARIAT TECHNIQUE ENTRE LE SERPN ET LE SYDAR, POUR LA PROTECTION DE LA RESSOURCE EN EAU ET DE L ENVIRONNEMENT «FILIERES COURTES ET TRAME VERTE ET BLEUE» Entre Le Syndicat d Eau du Roumois

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les) collectivité(s)

Plus en détail

CONVENTION DE FOURNITURE D EAU POTABLE

CONVENTION DE FOURNITURE D EAU POTABLE CONVENTION DE FOURNITURE D EAU POTABLE Entre les services publics d eau potable de la Commune de CABANAC et VILLAGRAINS et de la Communauté Urbaine de BORDEAUX Entre les soussignés La Commune de Cabanac

Plus en détail

2014 DLH 1251 Location des propriétés communales 7, passage Brûlon et 10-10s, passage Driancourt (12e) à la RIVP-Bail emphytéotique.

2014 DLH 1251 Location des propriétés communales 7, passage Brûlon et 10-10s, passage Driancourt (12e) à la RIVP-Bail emphytéotique. Direction du logement et de l habitat Service d administration d immeubles 2014 DLH 1251 Location des propriétés communales 7, passage Brûlon et 10-10s, passage Driancourt (12e) à la RIVP-Bail emphytéotique.

Plus en détail

AVENANT 1 CONVENTION RELATIVE AU FINANCEMENT DES TRAVAUX CONCERNANT LA CONSTRUCTION D UN PONT RAIL SUR LE RACCORDEMENT

AVENANT 1 CONVENTION RELATIVE AU FINANCEMENT DES TRAVAUX CONCERNANT LA CONSTRUCTION D UN PONT RAIL SUR LE RACCORDEMENT AVENANT 1 CONVENTION RELATIVE AU FINANCEMENT DES TRAVAUX CONCERNANT LA CONSTRUCTION D UN PONT RAIL SUR LE RACCORDEMENT DE GRAVILLE SUR LA LIGNE N 341 306 DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UN COMPLEXE

Plus en détail

B. Conditions du bail actuel et modifications à venir P5 1. Propriétaire 2. Durée du bail 3. Loyer 4. Destination

B. Conditions du bail actuel et modifications à venir P5 1. Propriétaire 2. Durée du bail 3. Loyer 4. Destination Table des matières Introduction : Description procédure A. Désignation sommaire des locaux donnés à bail au titre de la cession.p4 1. Situation des commerces de la Ville de Cassis 2. La Situation et la

Plus en détail

CONVENTION. entre. La VILLE de ROUEN L ENTREPRISE SOCIALE POUR L HABITAT DIALOGE

CONVENTION. entre. La VILLE de ROUEN L ENTREPRISE SOCIALE POUR L HABITAT DIALOGE CONVENTION entre La VILLE de ROUEN et L ENTREPRISE SOCIALE POUR L HABITAT DIALOGE Entre les soussignés : La Ville de ROUEN représentée par Mme Emmanuèle JEANDET-MENGUAL, Conseillère Municipale Déléguée,

Plus en détail

ANNEXE A LA DELIBERATION DU CONSEIL DU XXXXXX PROJET LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE CONVENTION SARL YUZU / LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE

ANNEXE A LA DELIBERATION DU CONSEIL DU XXXXXX PROJET LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE CONVENTION SARL YUZU / LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE ANNEXE A LA DELIBERATION DU CONSEIL DU XXXXXX PROJET LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE CONVENTION SARL YUZU / LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE Vu le Code Général des Collectivités Territoriales notamment

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières Mission de conduite d opération pour la construction d une de médiathèque, d un pôle médical et d un parc public à Ecuelles MARCHÉ À PROCEDURE ADAPTEE Cahier des Clauses Particulières Pouvoir adjudicateur

Plus en détail

LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE CONVENTION SOCIETE AGC PLV /

LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE CONVENTION SOCIETE AGC PLV / LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE CONVENTION SOCIETE AGC PLV / LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE Vu le Code Général des Collectivités Territoriales notamment ses articles L 1511-2 et suivants ; Vu la

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional

Rapport pour le conseil régional Rapport pour le conseil régional JUIN 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france APPROBATION DE L ADHESION DE L AGENCE DES ESPACES VERTS DE LA REGION D

Plus en détail

CONTRAT D AMENAGEMENT DE GARE GARE DE CHABONS. Travaux de requalification des abords de la gare

CONTRAT D AMENAGEMENT DE GARE GARE DE CHABONS. Travaux de requalification des abords de la gare CONTRAT D AMENAGEMENT DE GARE GARE DE CHABONS Travaux de requalification des abords de la gare Vu l article L.3211-1 du code général des collectivités territoriales, Vu la loi n 85-704 du 12 juillet 1985

Plus en détail

La Ville d Angers, représentée par Monsieur Jean-Claude ANTONINI, Maire, agissant en vertu de la délibération du Conseil Municipal du 4 octobre 2006

La Ville d Angers, représentée par Monsieur Jean-Claude ANTONINI, Maire, agissant en vertu de la délibération du Conseil Municipal du 4 octobre 2006 CONVENTION GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DE NANTES VILLE D ANGERS ANGERS LOIRE METROPOLE CCAS D ANGERS ENTRE LES SOUSSIGNES : La Ville de NANTES, représentée par Monsieur Jean-Marc AYRAULT, Député-Maire,

Plus en détail

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants PADARTV Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants Table des matières Table des matières... 2 Contexte... 3 Objectif général... 3 Interventions... 4 Mesure

Plus en détail

CONVENTION DE PARTICIPATION FINANCIERE AUX EQUIPEMENTS. PUBLICS EXCEPTIONNELS (article L. 332-8 du Code de l Urbanisme)

CONVENTION DE PARTICIPATION FINANCIERE AUX EQUIPEMENTS. PUBLICS EXCEPTIONNELS (article L. 332-8 du Code de l Urbanisme) CONVENTION DE PARTICIPATION FINANCIERE AUX EQUIPEMENTS PUBLICS EXCEPTIONNELS (article L. 332-8 du Code de l Urbanisme) REALISATION D UNE SURFACE DE VENTE CASTORAMA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX COMMUNE

Plus en détail

IMPOT SUR LES SOCIETES

IMPOT SUR LES SOCIETES ACTUALITE FISCALE IMPOT SUR LES SOCIETES JURISPRUDENCE Intégration fiscale Subventions indirectes entre sociétés membres d un groupe fiscal intégré Le Conseil d État se prononce sur les modalités de neutralisation,

Plus en détail

Convention Relative au financement des travaux. GARE DE NANTES Transfert du Centre de Réparation des Engins Moteurs / Centre Voie

Convention Relative au financement des travaux. GARE DE NANTES Transfert du Centre de Réparation des Engins Moteurs / Centre Voie GARE DE NANTES Transfert du Centre de Réparation des Engins Moteurs / Centre Voie Convention Relative au financement des travaux Conditions particulières SPIRE n 407321 ARCOLE n SIGBC n Vérifié SAF le

Plus en détail

Dispositions diverses

Dispositions diverses Loi n 2009-323 du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et la lutte contre l exclusion Dispositions diverses 1- HEBERGEMENT L article 69 a pour objet : Plan départemental d accueil, d hébergement

Plus en détail

Aline GADALA à Marie-Christine THIVANT, Alain SARTRE à Olivier VILLETELLE, Jean-Marc JAGER à Marie-Hélène MASSON

Aline GADALA à Marie-Christine THIVANT, Alain SARTRE à Olivier VILLETELLE, Jean-Marc JAGER à Marie-Hélène MASSON MAIRIE DE SORBIERS 2015-87 LE 12 JANVIER 2015 à 20 heures 30, le Conseil Municipal de la Commune de SORBIERS s'est réuni en session ordinaire, salle des délibérations, sous la présidence de Monsieur Raymond

Plus en détail

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 2013/6098 Direction de l'aménagement Urbain PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 Commission Urbanisme - Développement Durable - Cadre de Vie et Environnement du 4 décembre 2013

Plus en détail

Commune de LELEX. COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL 10 septembre 2012 19 h

Commune de LELEX. COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL 10 septembre 2012 19 h COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL 10 septembre 2012 19 h Le Conseil Municipal s est réuni sous la présidence de Danièle GABRIEL-ROBEZ, Maire, en séance ordinaire le 10 septembre 2012 à 19 heures. Etaient

Plus en détail

CONSTITUTION DES DOSSIERS DE DEMANDE DE SUBVENTION

CONSTITUTION DES DOSSIERS DE DEMANDE DE SUBVENTION CONSTITUTION DES DOSSIERS DE DEMANDE DE SUBVENTION 1) Dépôt des demandes : MODE D EMPLOI Les demandes de subvention au titre de l aide aux communes, ainsi que toutes pièces constitutives des dossiers,

Plus en détail

G Annexe. RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011. Résolutions soumises à l Assemblée générale mixte du 24 mai 2011...

G Annexe. RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011. Résolutions soumises à l Assemblée générale mixte du 24 mai 2011... G Annexe RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011...514 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2010 EDF 513 G ANNEXE Ordre du jour À TITRE ORDINAIRE : Approbation des rapports et comptes annuels

Plus en détail

Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée.

Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée. Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée. Mise en œuvre des secteurs de diversité sociale Inscrits au PLU Entre : La Communauté Urbaine de Bordeaux, représentée

Plus en détail

PROMOTION DES ACTIVITES TOURISTIQUES

PROMOTION DES ACTIVITES TOURISTIQUES PROMOTION DES ACTIVITES TOURISTIQUES CONVENTION n 2014 - C - DGAD - DTPS - Entre : Le Département de la Vienne Place Aristide Briand BP 319 86008 POITIERS CEDEX, représenté par le Président du Conseil

Plus en détail

Programme Local de l Habitat

Programme Local de l Habitat DDE 33 Programme Local de l Habitat Convention d application du PLH Annexes Annexes Novembre 2003 Sommaire Préambule : Les fiches ci-après présentent les caractéristiques principales des aides susceptibles

Plus en détail

Le soussigné, Guillaume PEPY, Président du Conseil d Administration de SNCF MOBILITES,

Le soussigné, Guillaume PEPY, Président du Conseil d Administration de SNCF MOBILITES, Le soussigné, Guillaume PEPY, Président du Conseil d Administration de SNCF MOBILITES, Agissant au nom de SNCF Mobilités, Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial, dont le siège est à

Plus en détail

MISE EN CONCURRENCE SIMPLIFIEE

MISE EN CONCURRENCE SIMPLIFIEE Adresse : ECOLE REGIONALE DE LA 2 ème CHANCE MIDI-PYRENEES 57, allée de Bellefontaine BP 13589 31035 TOULOUSE Cedex 1 SIRET : 449 908 581 00027 - Assocition Loi 1901 Contact : Marc MARTIN, Directeur Emmanuelle

Plus en détail

PROJET DE LOI. relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social

PROJET DE LOI. relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l égalité des territoires et du logement PROJET DE LOI relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE - DÉPARTEMENT DU NORD VILLE DE ROUBAIX PROJET DE RENOVATION URBAINE (PRU) QUARTIER DES TROIS PONTS MISSION GLOBALE DE GEOMETRE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE - DÉPARTEMENT DU NORD VILLE DE ROUBAIX PROJET DE RENOVATION URBAINE (PRU) QUARTIER DES TROIS PONTS MISSION GLOBALE DE GEOMETRE MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS DE SERVICES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE - DÉPARTEMENT DU NORD VILLE DE ROUBAIX PROJET DE RENOVATION URBAINE (PRU) QUARTIER DES TROIS PONTS MISSION GLOBALE DE GEOMETRE CONVENTION

Plus en détail

Friches industrielles, obsolescence : enjeux et opportunité

Friches industrielles, obsolescence : enjeux et opportunité Friches industrielles, obsolescence : enjeux et opportunité Etablissement Public Foncier, acteur du développement économique C C I E S S O N N E E v r y j e u d i 2 7 n o v e m b r e 2 0 1 4 1 L Etablissement

Plus en détail

CONTRAT DE RÉSERVATION

CONTRAT DE RÉSERVATION CONTRAT DE RÉSERVATION CONDITIONS PARTICULIÈRES DU CONTRAT N.. ARTICLE 1 DÉSIGNATION DES PARTIES Réservant : La société. Représentée par en sa qualité de.., dûment habilité à l effet des présentes. Il

Plus en détail

Fiche de demande d intervention. Grille de lecture

Fiche de demande d intervention. Grille de lecture Fiche de demande d intervention Grille de lecture Avant propos : rappel du PPI L action de l EPFL est menée dans le cadre du Programme Pluriannuel d Intervention défini par son Conseil d Administration.

Plus en détail

Cahier des charges de rétrocession par la Ville de Meaux d un droit au bail commercial situé dans un local au 12 rue Saint Rémy

Cahier des charges de rétrocession par la Ville de Meaux d un droit au bail commercial situé dans un local au 12 rue Saint Rémy Cahier des charges de rétrocession par la Ville de Meaux d un droit au bail commercial situé dans un local au 12 rue Saint Rémy Article 1 : Le présent cahier des charges a pour objectif de répondre aux

Plus en détail

YMAGIS Société anonyme au capital de 1.974.040,50 euros Siège social : 106, rue La Boétie 75008 Paris 499619864 R.C.S. Paris

YMAGIS Société anonyme au capital de 1.974.040,50 euros Siège social : 106, rue La Boétie 75008 Paris 499619864 R.C.S. Paris YMAGIS Société anonyme au capital de 1.974.040,50 euros Siège social : 106, rue La Boétie 75008 Paris 499619864 R.C.S. Paris RAPPORT DU CONSEIL d ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 30 JUIN

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation.

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation. Direction du Logement et de l Habitat 2011 DLH 222 Réalisation par Paris Habitat OPH d un programme de construction neuve de 32 logements PLUS, 6 logements PLAI, 22 logements PLS 102-104-108, rue Castagnary

Plus en détail

LES CONCLUSIONS DU RAPPORT SONT ADOPTEES POUR EXTRAIT CONFORME LE MAIRE,

LES CONCLUSIONS DU RAPPORT SONT ADOPTEES POUR EXTRAIT CONFORME LE MAIRE, 2005-01 - N - C.M. du 11 Février 2005 DIRECTION DES FINANCES OFFICE PUBLIC D AMENAGEMENT ET DE CONSTRUCTION (OPAC) DE TOULOUSE CONSTRUCTION D UN CENTRE MEDICAL SITUE AU N 14 PLACE SOUPETARD A TOULOUSE

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DU 17 DECEMBRE 2009

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DU 17 DECEMBRE 2009 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DU 17 DECEMBRE 2009 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 11 décembre 2009, conformément à l article L 2121-12 du

Plus en détail

PARC DE STATIONNEMENT «CREAC H» CONTRAT DE CESSION DE DROITS D OCCUPATION AMODIATION

PARC DE STATIONNEMENT «CREAC H» CONTRAT DE CESSION DE DROITS D OCCUPATION AMODIATION VILLE DE VANNES PARC DE STATIONNEMENT «CREAC H» CONTRAT DE CESSION DE DROITS D OCCUPATION AMODIATION Entre les soussignés : La commune de VANNES, représentée par son Maire, Monsieur David ROBO, agissant

Plus en détail

MAINTENANCE DES ALARMES ANTI-INTRUSION ET SYSTEMES DE VIDEOSURVEILLANCE

MAINTENANCE DES ALARMES ANTI-INTRUSION ET SYSTEMES DE VIDEOSURVEILLANCE MAINTENANCE DES ALARMES ANTI-INTRUSION ET SYSTEMES DE VIDEOSURVEILLANCE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE PASSE EN VERTU DE L ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS ACTE D ENGAGEMENT Entre les soussignés : Monsieur

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 11 avril 2011

Délibération au Conseil Municipal du lundi 11 avril 2011 17 Délibération au Conseil Municipal du lundi 11 avril 2011 Ilot Wollek : vente de terrain au profit de Vauban conseil pour la réalisation d'un programme immobilier mixte logements-bureaux-commerces de

Plus en détail

PARKING DE LA BOURSE PROTOCOLE TRANSACTIONNEL

PARKING DE LA BOURSE PROTOCOLE TRANSACTIONNEL PARKING DE LA BOURSE PROTOCOLE TRANSACTIONNEL Entre La Ville de Rouen, représenté par Monsieur Jean-Michel GUYARD, Adjoint au Maire, agissant au nom et pour le compte de ladite Ville, en exécution d'un

Plus en détail

PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET

PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET Entre : l État, représenté par Monsieur Pierre de Bousquet de Florian, Préfet de la région Haute-Normandie, Préfet de la Seine-Maritime, L'Agence Nationale pour

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2012

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2012 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2012 POINT URBANISME Centre commercial Jeanne Hachette/Marat/Voltaire Clôture de l'opération de restructuration urbaine et commerciale et résiliation de la convention

Plus en détail

INSTRUCTION FISCALE MADELIN BIC

INSTRUCTION FISCALE MADELIN BIC INSTRUCTION FISCALE MADELIN BIC PREAMBULE La loi Fillon du 21/08/2003 portant réforme des retraites a procédé à une refonte du régime fiscal des contrats de retraite et de prévoyance dits «Madelin». L

Plus en détail

Convention de partenariat ECHO(S) Démarche Ecolo Crèche C15-020 du 15 décembre 2015

Convention de partenariat ECHO(S) Démarche Ecolo Crèche C15-020 du 15 décembre 2015 Convention de partenariat ECHO(S) Démarche Ecolo Crèche C15-020 du 15 décembre 2015 Entre La commune Saint Sébastien sur Loire Domiciliée à l Hôtel de ville, place Marcellin Verbe, 44233 Saint Sébastien

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE LA LOZÈRE COMMISSION PERMANENTE Séance du 23 novembre 2015

DÉPARTEMENT DE LA LOZÈRE COMMISSION PERMANENTE Séance du 23 novembre 2015 Délibération n CP_15_920 DÉPARTEMENT DE LA LOZÈRE COMMISSION PERMANENTE Séance du 23 novembre 2015 Objet : Patrimoine : convention constitutive du groupement de commande pour la passation et la signature

Plus en détail

MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR

MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR MARCHE : 15.004 MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR CONVENTION DE PRESTATIONS Page n 1/6 CONTRACTANTS Entre d'une part, CILGERE - Association régie par la Loi du 1 er juillet

Plus en détail

Les modalités de valorisation et de mise en œuvre des transferts d opérations d aménagement (ZAC/ZAE)

Les modalités de valorisation et de mise en œuvre des transferts d opérations d aménagement (ZAC/ZAE) Les modalités de valorisation et de mise en œuvre des transferts d opérations d aménagement (ZAC/ZAE) MAI 2006 L aménagement d une zone, ZAC (Zone d Aménagement Concerté) ou ZAE (Zone d activité économique),

Plus en détail

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural ETAT MEMBRE : FRANCE REGION : Provence-Alpes-Côte d Azur Département des Bouches-du-Rhône INTITULE DU REGIME D AIDE : Fonds Départemental de Gestion de

Plus en détail

C O N V E N T I O N (a) ******************

C O N V E N T I O N (a) ****************** C O N V E N T I O N (a) ****************** ENTRE LES SOUSSIGNES : - Monsieur le Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, agissant au nom et pour le compte du Département en vertu de la délibération

Plus en détail

FINANCEMENTS DE LOGEMENTS LOCATIFS A PERSONNES MORALES Art. R. 313-19-2 II, III,III bis, IV, V et VI et R. 313-20-2 I, II, III, IV, V et VI du CCH

FINANCEMENTS DE LOGEMENTS LOCATIFS A PERSONNES MORALES Art. R. 313-19-2 II, III,III bis, IV, V et VI et R. 313-20-2 I, II, III, IV, V et VI du CCH FINANCEMENTS DE LOGEMENTS LOCATIFS A PERSONNES MORALES Art. R. 313-19-2 II, III,III bis, IV, V et VI et R. 313-20-2 I, II, III, IV, V et VI du CCH de mise en œuvre En application de l article R 313-12

Plus en détail

ATELIER N 3 Production et recyclage foncier

ATELIER N 3 Production et recyclage foncier ATELIER N 3 Production et recyclage foncier SOMMAIRE Des gisements fonciers à mobiliser Le développement d actions réglementaires Le lancement d action foncière Le développement d action de régulation

Plus en détail

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille.

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille. Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE L immobilier de commerce français en portefeuille. AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après,

Plus en détail

ZAC «des TOUPETS» à VAURÉAL (Val d Oise) CONVENTION DE PARTICIPATION DES CONSTRUCTEURS EN ZAC A MAITRISE FONCIERE PARTIELLE

ZAC «des TOUPETS» à VAURÉAL (Val d Oise) CONVENTION DE PARTICIPATION DES CONSTRUCTEURS EN ZAC A MAITRISE FONCIERE PARTIELLE ZAC «des TOUPETS» à VAURÉAL (Val d Oise) CONVENTION DE PARTICIPATION DES CONSTRUCTEURS EN ZAC A MAITRISE FONCIERE PARTIELLE (Art. L. 311-4 du Code de l Urbanisme) ENTRE LES SOUSSIGNES : La Communauté d'agglomération

Plus en détail

ACTE D'ENGAGEMENT. Étude de faisabilité architecturale et juridique pour l'aménagement d'une micro-crèche dans l'ancienne école de Laqueuille Gare

ACTE D'ENGAGEMENT. Étude de faisabilité architecturale et juridique pour l'aménagement d'une micro-crèche dans l'ancienne école de Laqueuille Gare ACTE D'ENGAGEMENT Étude de faisabilité architecturale et juridique pour l'aménagement d'une micro-crèche dans l'ancienne école de Laqueuille Gare Marché passé selon la procédure adaptée de l'article 26-II

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT. entre Gaz réseau Distribution France et. Brest métropole océane, autorité concédante du réseau de distribution

CONVENTION DE PARTENARIAT. entre Gaz réseau Distribution France et. Brest métropole océane, autorité concédante du réseau de distribution CONVENTION DE PARTENARIAT entre Gaz réseau Distribution France et Brest métropole océane, autorité concédante du réseau de distribution pour favoriser l alimentation en gaz naturel des chaufferies et autres

Plus en détail

Exploitation Indépendante d une centrale photovoltaïque

Exploitation Indépendante d une centrale photovoltaïque DOSSIER ACQUISITION-EXPLOITATION www.sfer.org Exploitation Indépendante d une centrale photovoltaïque 2010 DOSSIER D ACQUISITION ET D EXPLOITATION D UNE CENTRALE PHOTOVOLTAÏQUE Contrat d étude technique

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE «THEATRE DE BOURG-EN-BRESSE» STATUTS

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE «THEATRE DE BOURG-EN-BRESSE» STATUTS ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE «THEATRE DE BOURG-EN-BRESSE» STATUTS EXPOSE DES MOTIFS Le Théâtre de Bourg-en-Bresse constitue aujourd hui un équipement culturel notoire en matière de spectacle

Plus en détail

RÈGLEMENT. N 2014-06 du 2 Octobre 2014 Relatif aux règles comptables applicables aux organismes de placement collectif immobilier

RÈGLEMENT. N 2014-06 du 2 Octobre 2014 Relatif aux règles comptables applicables aux organismes de placement collectif immobilier AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RÈGLEMENT N 2014-06 du 2 Octobre 2014 Relatif aux règles comptables applicables aux organismes de placement collectif immobilier Règlement homologué par arrêté du 26 décembre

Plus en détail

C O N V E N T I O N D E C E S S I O N D E S E Q U I P E M E N T S P R I M A I R E S D E P R O D U C T I O N D E N E R G I E

C O N V E N T I O N D E C E S S I O N D E S E Q U I P E M E N T S P R I M A I R E S D E P R O D U C T I O N D E N E R G I E C O N V E N T I O N D E C E S S I O N D E S E Q U I P E M E N T S P R I M A I R E S D E P R O D U C T I O N D E N E R G I E ENTRE LES SOUSSIGNÉS : La Ville de Versailles représentée par son Maire en exercice,

Plus en détail