Cause Lésion. Cercle vicieux. Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cause Lésion. Cercle vicieux. Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie"

Transcription

1 Cause Lésion Renforcement DOULEUR Apprentissage Mémoire Cercle vicieux Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie Retentissement Affectif Pensée négative

2 Prise en charge pluridisciplinaire Les approches pluridisciplinaires associent généralement : Éducation Exercice physique Thérapie cognitivo-comportementales (amélioration de la participation aux soins, et de la gestion du stress) Rationalisation du traitement médicamenteux. Leurs résultats sont positifs sur la douleur, fatigue, fonction, anxiété et/ou humeur dépressive, participation aux soins. (Nielson 1992 et 1997, Buckelew 1998, Williams 2002)

3 Les Techniques complémentaires I Abords psycho-algologiques : Ecoute et empathie, Travail sur les croyances, les comportements, les traumatismes. Distanciation/recentrage par rapport au corps douloureux II Participation active du patient ++ «coping» III Contrôle des facteurs de stress : a) Relaxation : b) Biofeedback : c) Hypnose et auto-hypnose d) Thérapies Stratégiques et Cognitivo-comportementales

4 L hypnose L hypnose naturelle : phénomène banal de concentration mentale, focalisation de l esprit du sujet par ses pensées L hypnose thérapeutique : grâce à l intervention d une autre personne, le sujet accède à un niveau de conscience modifiée (avec une relation plus étroite entre corps et l esprit) et devient indifférent à l environnement Le sujet reste vigilant, concentré, réceptif, libre de ses choix Le thérapeute : pédagogue et compagnon de route Communication complémentaire : «sur-mesure» Hypnose «coopérative»

5 L hypnose thérapeutique utilise notre capacité naturelle de dissociation qui nous permet d être ici (dans le réel) et ailleurs (concentrés sur ce que nous voyons, entendons, sentons ) de s abstraire de l environnement immédiat (en perdant la notion du temps) pour un vécu agréable état facilement réversible (réassociation nécessaire) et un mode relationnel privilégié patient-thérapeute (alliance thérapeutique)

6 Pour les patients douloureux chroniques : objectif du traitement par hypnose Pouvoir agir sur leur douleur Sentiment de contrôle et atténuation de l angoisse Changer la manière d appréhender et d interpréter le stimulus nociceptif Les suggestions hypnotiques concernant la douleur sont personnalisées (langage du patient, description de sa douleur) et indirectes

7 Objectif de l étude Nous supposons une efficacité sur la douleur et l anxiété de la pratique de l hypnose. Une diminution de la consommation de médicament Une amélioration de la qualité de vie. L hypnose : développer de meilleures stratégies d adaptation. se mettre en contact de ses ressources. améliorer ses stratégie de coping et d adaptation. effet d apprentissage pour l autohypnose.

8 Les différentes étapes de la séance d hypnose Après l accord du patient, Installation confortable du patient Induction d une trans avec une dissociation du patient. Installation du lieu sécure. Remémorisation sensorielle (visuelle, auditive, olfactive, kinesthésique) du souvenir, du lieu sécure Signaling et ancrage de l expérience acquise. Suggestion post hypotique. Une fois le lieu sécure installé, Utilisation du phénomène d analgésie, modification des perceptions sensorielles. Suggestions personnalisées d'analgésie, associées à des suggestions de mieux être et de relaxation. Suggestions post hypnotique (auto-hypnose)

9 Critères de jugement l efficacité de la prise en charge portant sur la douleur, l asthénie et l anxiété la satisfaction des patients la capacité des patients à pratiquer l autohypnose

10 Les patients 9 patients pris en charge au CETD entre octobre 2012 et Avril femmes & 4 hommes, moyenne d âge 45 ans Douleurs chroniques rebelles et réfractaires 5 patients avec des douleurs neuropathiques, 3 patients fibromyalgiques 4 patients en activité professionnelle (3 RQTH) 3 en invalidité 2eme catégorie 1 retraité et 1 étudiant Traitement médicamenteux lourd et complexe 4 patients sous BZD, 2 sous morphiniques

11 Résultats des autoévaluations des patients Avant hypnose Après hypnose EVALUATION DE LA DOULEUR (EVA) 7,5 5,7 EVALUATION DE L ASTHENIE (EVA) 6 4,7 EVALUATION DE L'ETAT PSYCHOLOGIQUE HAD items de l'anxiété (moyenne/21) 9,9 7,7 HAD items de la dépression (moyenne/21) 8,2 7 SATISFACTION 68% AMELIORATION 33%

12 Pratique de l autohypnose 6 patients pratiquent l autohypnose Bien être (5 patients) Décontraction (4 patients) Apaisement (2 patient) «bizarre», «étrangeté» (2 patients)

13 Efficacité de la prise en charge Amélioration de la douleur de 24% de l asthénie de 22% de l anxiété de 22% Résultats comparables à l étude de Pelligrini 2006 Diminution des médicaments pourvoyeurs de dépendance et d accoutumance pour 3 patients.

14 Apport de l hypnose: Autonomie Sortir du cercle vicieux : amélioration de la qualité de vie. L autohypnose : agir sur la perception de son corps. Le lieu sécure : confort dans le corps, réassocier le patient, la maladie étant une dissociation. Pour obtenir un soulagement, le patient doit se réconcilier avec les zones corporelles atteintes. Acceptation de la réalité, du corps tel qu il est: volonté du patient à acter un processus de changement selon Prochaska et coll., Comme l a décrit un des patients il y a «une vie avant et une vie après».

15 Critiques et limites Faible échantillon Thérapeute unique Thérapeute = Evaluateur Absence de délai d apprentissage Pas de groupe témoins Durabilité des effets?

16 CONCLUSION Intérêt de l hypnose au sein d un programme d éducation thérapeutique dans un CETD dans le suivi de patients douloureux chroniques rebelles souvent en échec de leur prise en charge. Comme le décrit Rossi, la thérapie en hypnose suit trois étapes : Bienveillance du thérapeute pour permettre l établissement d une relation de confiance. (d une attitude de résistance à une attitude de coopération selon de Shazer) Veiller à instaurer un rituel d induction à l hypnose (apprentissage à l autohypnose) Faire émerger des critères permettant la résolution du problème

17 CONCLUSION Dans le contrôle de la douleur, l hypnose thérapeutique est une expérience relationnelle mettant en jeu des mécanismes physiologiques et psychologiques : mieux vivre avec sa pathologie douloureuse. L autohypnose ( patient = acteur de soin ) Soigner avec l hypnose ( patient = un être en relation avec lui-même et avec ce qui l entoure ) L hypnose = entrer en relation avec le patient Face au déni, la résistance ou la mise en échec. Aider accepter la réalité corporelle. Pour percevoir sa vie autrement une des démarches efficaces est d en modifier les perceptions, ce qui est une définition de l hypnose.

18 FIN Merci pour votre attention

L HYPNOSE DANS LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR :

L HYPNOSE DANS LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR : L HYPNOSE DANS LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR : UNE (RE) NOUVEAUTE THERAPEUTIQUE? Dr Patrick Assoune Consultation Douleur Hôpital Tenon Paris Faculté le 24/01/2006 1 1-14 Et l Hypnose!! Après s un long parcours

Plus en détail

!Programme détaillé formation HDAA 2015 Rennes - Emergences. Hypnose et Auto-Hypnose au cabinet dentaire PROGRAMME 2015 RENNES

!Programme détaillé formation HDAA 2015 Rennes - Emergences. Hypnose et Auto-Hypnose au cabinet dentaire PROGRAMME 2015 RENNES PROGRAMME 2015 RENNES Programme détaillé formation HDAA 2015 Rennes - Emergences 1 1. OBJECTIFS" 1. Savoir" Intégrer dans le cabinet, avec chacun de vos patients, une communication thérapeutique efficace

Plus en détail

HYPNOSE MEDICALE. Dr Sylvie CLUZEL Les HÔPITAUX DU BASSIN DE THAU

HYPNOSE MEDICALE. Dr Sylvie CLUZEL Les HÔPITAUX DU BASSIN DE THAU HYPNOSE MEDICALE Dr Sylvie CLUZEL Les HÔPITAUX DU BASSIN DE THAU Il était une fois l'hypnose... Pendant 2 siècles, l'hypnose a été pratiquée en se heurtant au scepticisme des cercles scientifiques. * Fin

Plus en détail

Prévention du stress posttraumatique. Comment réagir après un évènement traumatisant

Prévention du stress posttraumatique. Comment réagir après un évènement traumatisant Prévention du stress posttraumatique Comment réagir après un évènement traumatisant Lindsy Werrebrouck Psychologue Conseiller en prévention psychosociale Mensura Programme Traumatisme Incident critique

Plus en détail

La douleur chez l enfant

La douleur chez l enfant La douleur chez l enfant M.M. Landru Hôpital A. Chenevier, Service d Odontologie du Pr. B. Gogly Définition de la douleur expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un dommage tissulaire

Plus en détail

R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger

R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger «si c est au plan physique que l on ressent la douleur, c est le psychisme qui la supporte». François BOUREAU Quelques définitions

Plus en détail

SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE. Loïc RABAULT

SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE. Loïc RABAULT SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE Loïc RABAULT ZenConseil 2003 2011 Du management de la qualité au management du bien-être ZenConseil 2003 2011 Du management de la qualité au management du bien-être Etre Humain

Plus en détail

L Ordre des Psychologues du Québec 1100 avenue Beaumont, suite 510. Mont-Royal (Québec) H3P 3H5

L Ordre des Psychologues du Québec 1100 avenue Beaumont, suite 510. Mont-Royal (Québec) H3P 3H5 L Ordre des Psychologues du Québec 1100 avenue Beaumont, suite 510 Mont-Royal (Québec) H3P 3H5 ci-après «OPQ» ENTENTE RELATIVE AUX SERVICES POUVANT ÊTRE OFFERTS EN CONFORMITÉ AVEC LES DISPOSITIONS DU PROJET

Plus en détail

Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit

Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit Manon Fabi, inf. M.Sc. Coach professionnelle certifiée PNL Présentation Un peu de définition Objectifs Réalité quotidienne Stratégie d intervention

Plus en détail

HYPNOANALGESIE en ONCO- HEMATOLOGIE PEDIATRIQUE. Journée de réseau Jeudi 27 novembre 2008 Aurélie, Anne-Sophie, Cécile, Marie-Anne

HYPNOANALGESIE en ONCO- HEMATOLOGIE PEDIATRIQUE. Journée de réseau Jeudi 27 novembre 2008 Aurélie, Anne-Sophie, Cécile, Marie-Anne HYPNOANALGESIE en ONCO- HEMATOLOGIE PEDIATRIQUE Journée de réseau Jeudi 27 novembre 2008 Aurélie, Anne-Sophie, Cécile, Marie-Anne L hypnose Ericksonienne Focalisation de l attention Mise dans un état de

Plus en détail

RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX. Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs :

RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX. Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs : RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs : Journée Régionale de Soins Palliatifs Cité des Congrès

Plus en détail

LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE:

LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE: LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE: I) LES TECHNIQUES DE RELAXATION: le training autogène de Schultz et la relaxation progressive de Jacobson. Toutes les deux s appuient sur la régulation tonique musculaire

Plus en détail

Pourquoi un tel essor du développement personnel?

Pourquoi un tel essor du développement personnel? Pourquoi un tel essor du développement personnel? Ces dernières années, on ne peut que constater l'émergence de nouvelles méthodes dont le but principal est l'épanouissement individuel. Le développement

Plus en détail

«La qualité de vie subjective et l accompagnement social des personnes toxicodépendantes.»

«La qualité de vie subjective et l accompagnement social des personnes toxicodépendantes.» «La qualité de vie subjective et l accompagnement social des personnes toxicodépendantes.» Pierre Duffour Fédération Addiction Besançon 14 Juin 2013 Plan de la présentation Evolution du concept de la qualité

Plus en détail

APPROCHES PSYCHOTHERAPEUTIQUES DU PATIENT DOULOUREUX CHRONIQUE

APPROCHES PSYCHOTHERAPEUTIQUES DU PATIENT DOULOUREUX CHRONIQUE APPROCHES PSYCHOTHERAPEUTIQUES DU PATIENT DOULOUREUX CHRONIQUE GENERALITES Douleur chronique = douleur qui évolue depuis plus de 6 Mois. Douleur «maladie» qui évolue par elle même Douleur «traumatisme»:

Plus en détail

Hypnose et Thérapie Brève créative. Dr Claude VIROT - depuis 1994 PROGRAMME 2016-2017

Hypnose et Thérapie Brève créative. Dr Claude VIROT - depuis 1994 PROGRAMME 2016-2017 PROGRAMME 2016-2017 1 1. OBJECTIFS 1. Savoir 1. Acquérir un savoir validé sur la relation thérapeutique, l hypnose médicale, ses intérêts et ses limites dans les soins. 2. Adapter la pratique hypnotique

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

EVALUATION DE LA DOULEUR

EVALUATION DE LA DOULEUR EVALUATION DE LA DOULEUR Catherine GRENIER IADE -Cadre de Santé -Formateur 18/11/2015 CG - Promotion MONET 2015-2018 et Promotion VAN GOGH 2015-2016CG - Douleur - Promotion 2013-2016 Votre expérience en

Plus en détail

Hypnose : programme de formation.

Hypnose : programme de formation. 2016 PROFORM PROG Hypnose.docx 1 Hypnose : programme de formation. Table des matières Introduction :... 2 Préalable :... 2 Prérequis :... 2 Objectifs :... 2 Evaluation :... 3 Méthodes pédagogiques :...

Plus en détail

La place de l hypnose pour soulager la douleur morale : la reconnaître, la prendre en charge. Dr. Thierry Servillat, Dr.

La place de l hypnose pour soulager la douleur morale : la reconnaître, la prendre en charge. Dr. Thierry Servillat, Dr. La place de l hypnose pour soulager la douleur morale : la reconnaître, la prendre en charge Dr. Thierry Servillat, Dr. Isabelle Stimec Introduction La douleur morale : Dimension rarement abordée lorsqu

Plus en détail

AÏKI-COM Programme Maîtrise mentale et comportementale

AÏKI-COM Programme Maîtrise mentale et comportementale AÏKI-COM Programme Maîtrise mentale et comportementale Conception et animation Fabrice De Ré Formation, coaching 06 18 95 13 40 fabrice.dere@gmail.com Formation pour les entreprises et les institutions

Plus en détail

Le Bien-être et la performance à portée de Voix. Offres Conférences, Ateliers et Formations

Le Bien-être et la performance à portée de Voix. Offres Conférences, Ateliers et Formations Le Bien-être et la performance à portée de Voix Offres Conférences, Ateliers et Formations 2016 Osteomind Consult Osteomind Consult a été créée par Gabriel Choukroun, Ostéopathe et Coach Comportemental

Plus en détail

Catalogue de Formations 2014

Catalogue de Formations 2014 Catalogue de Formations 2014 Bienvenue Le fil conducteur de nos formations: Optimiser l image de soi et la communication personnelle pour une meilleure relation aux autres et développer le bien-être du

Plus en détail

Formation à l hypnothérapie positive

Formation à l hypnothérapie positive Formation extra-muros Formation à l hypnothérapie positive Programme DPC n 47341500041 Ibis Paris Porte de Versailles 15 avenue Jean Jaures - 92130 Issy les Moulineaux Formation à l hypnothérapie positive

Plus en détail

BILAN ET POURSUITE DE LA FORMATION A L ECOUTE MAI 2012. Sommaire

BILAN ET POURSUITE DE LA FORMATION A L ECOUTE MAI 2012. Sommaire Sommaire Introduction :... 2 I- Déroulement... 2 II- Qu est-ce qui détermine la qualité d écoute?... 3 III- La reformulation... 3 Conclusion... 4 Bibliographie... 5 1 RECit considère «l écoute» comme une

Plus en détail

La prise en charge au fauteuil ou sous sédations? 12/03/2013. 1 Continuité thérapeutique. 2 Soins interrompus. 3 Soins impossibles

La prise en charge au fauteuil ou sous sédations? 12/03/2013. 1 Continuité thérapeutique. 2 Soins interrompus. 3 Soins impossibles Moulis Estelle MCU-PH Odontologie Pédiatrique Université Montpellier I 1 Un enfant très jeune (0 à 5 ans) Un enfant présentant des polycaries Caries Précoces du jeune Enfant Un enfant qui a peur : anxieux,

Plus en détail

PROGRAMME 2016 RENNES

PROGRAMME 2016 RENNES PROGRAMME 2016 RENNES!1 1. OBJECTIFS 1. Savoir 1. Acquérir un savoir validé sur la relation thérapeutique, ses intérêts dans les soins. 2. Adapter la pratique de techniques relationnelles dans la complémentarité

Plus en détail

l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH

l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH Mercredi 7 Octobre 2015 NANTES JF. Souchon, M. Laprevotte, N. Edeb, A. Simon, O Benveniste Département de Médecine Interne Pôle

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

L I L II L III L IV L V L VI

L I L II L III L IV L V L VI LA SOPHROLOGIE SOMMAIRE L I L II Historique Découvrir la Sophrologie L III L IV Techniques Définition SOPHROLOGIE L V L VI Ses principes d action Principales indications AUTRES TECHNIQUES COMPLÉMENTAIRES

Plus en détail

Outil de détection précoce du burnout

Outil de détection précoce du burnout Outil de détection précoce du burnout Guide d utilisation Objectif de l outil L objectif principal de cet outil est d apporter une aide aux professionnels de la santé pour déceler les signes avant-coureurs

Plus en détail

Formation de Praticien PNL Certifié INLPTA

Formation de Praticien PNL Certifié INLPTA En partenariat avec : contact@ifta.fr 01 76 24 30 81 www.ifta.fr // www.ifta.ovh Formation de Praticien PNL Certifié INLPTA PRATICIEN PNL (15 JOURS - 105H) : 450 Structure de Formation Les exigences pour

Plus en détail

Processus psychologiques d adaptation au handicap

Processus psychologiques d adaptation au handicap DIU «TRAUMATISMES CRANIENS» Processus psychologiques d adaptation au handicap Michèle Koleck Le TBI Traumatisme physique et psychosocial Répercussions sur la vie du patient et de ses proches Nécessité

Plus en détail

Annie JOLY AVOCAT Honoraire Formatrice N 82730114873

Annie JOLY AVOCAT Honoraire Formatrice N 82730114873 1/FORMATION GESTION DU STRESS PROPOSITION DE 2 FORMATIONS POUR LES AVOCATS de RHONE ALPES «Gestion du Stress» et «Mieux communiquer» Selon l' American Institute of Stress, ce problème est à l'origine de

Plus en détail

Plus de 10 ans d expérience en gestion de l anxiété:

Plus de 10 ans d expérience en gestion de l anxiété: Plus de 10 ans d expérience en gestion de l anxiété: Une approche de groupe efficace Manon Cormier, erg. Catherine Fortin, inf. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle CHU de Québec Novembre 2014

Plus en détail

«COMMUNICATION NON VERBALE : GESTE ET TOUCHER EN RELATION DE SOIN» NIVEAU 1

«COMMUNICATION NON VERBALE : GESTE ET TOUCHER EN RELATION DE SOIN» NIVEAU 1 «COMMUNICATION NON VERBALE : GESTE ET TOUCHER EN RELATION DE SOIN» NIVEAU 1 Pour tout soignant le toucher est omniprésent, geste et toucher sont au centre de la relation avec la personne soignée : Sensibiliser

Plus en détail

MÉMO SANTÉ ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SANTÉ ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SANTÉ CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL Souvent qualifié de «mal du siècle», le stress touche toutes les catégories de travailleurs, et notamment

Plus en détail

Stress et émotions Repérages et gestion par les outils des thérapies cognitivo-comportementales

Stress et émotions Repérages et gestion par les outils des thérapies cognitivo-comportementales Stress et émotions Repérages et gestion par les outils des thérapies cognitivo-comportementales Formation de Programme complet Symbiofi SAS Parc Eurasanté 70 r. du docteur Yersin 59120 Loos contact@symbiofi.com

Plus en détail

La gestion du stress. Au sein de l organisation

La gestion du stress. Au sein de l organisation La gestion du stress Au sein de l organisation Plan Introduction Qu est-ce que le stress? Les agents stressants Le stress dans l organisation Les causes du stress au travail Comment se manifeste-t-il?

Plus en détail

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger Pour en savoir plus sur la douleur chronique Nicole Brunet Aline Boulanger Jeu-questionnaire Vrai ou faux La cause de la douleur chronique est toujours connue Jeu-questionnaire Vrai ou faux Le stress et

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CONFERENCE

COMPTE RENDU DE CONFERENCE COMPTE RENDU DE CONFERENCE Maîtrise des effectifs et développement des clubs. Quels enjeux et stratégies motivationnelles? Présentation de Julie Doron et du cadre de son intervention. Elle a la volonté

Plus en détail

Hypnoanalgésie en cancérologie pédiatrique CHU de Caen

Hypnoanalgésie en cancérologie pédiatrique CHU de Caen Hypnoanalgésie en cancérologie pédiatrique CHU de Caen Le 8 octobre 2015 Béatrice Dujarrier Les particularités et le vécu des soins en cancérologie pédiatrique Le contexte particulièrement anxiogène Des

Plus en détail

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire La scolarisation des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire INTRODUCTION Une nécessaire coopération entre tous les acteurs présents

Plus en détail

Communiquer avec efficacité

Communiquer avec efficacité Communiquer avec efficacité Intégrer les processus d influence Les réactions de chacun, la capacité à intégrer, à analyser une situation, sont directement déterminées par le mode de raisonnement appris.

Plus en détail

«La boule au ventre» ou «le stress au travail» ( et comment essayer d y remédier )

«La boule au ventre» ou «le stress au travail» ( et comment essayer d y remédier ) «La boule au ventre» ou «le stress au travail» ( et comment essayer d y remédier ) 1 -1 Bien s hydrater chaque jour! La déshydratation est sournoise et entraine une fatigue quotidienne accrue Une alimentation

Plus en détail

Formation continue en Relaxation Psycho-Émotionnel-Corporelle. Basé sur le travail de Louise Hay (Guéris ta vie)

Formation continue en Relaxation Psycho-Émotionnel-Corporelle. Basé sur le travail de Louise Hay (Guéris ta vie) Formation continue en Relaxation Psycho-Émotionnel-Corporelle Basé sur le travail de Louise Hay (Guéris ta vie) 70 heures de théorie et pratique Pourquoi cette formation des formateurs? Un de nos buts

Plus en détail

Comment pratiquer l'autohypnose

Comment pratiquer l'autohypnose Comment pratiquer l'autohypnose Le langage de l'inconscient Le langage de l inconscient correspond à celui d un enfant de 7 ans. Il comprend les mots dans leur sens littéral, et en même temps peut donner

Plus en détail

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. qualité de vie

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. qualité de vie Polyarthrite Rhumatoïde & Rémission qualité de vie Rémission : Contrôle des symptômes Contrôle de la douleur et de l inflammation articulaire Rémission stable dans le temps Préservation des articulations

Plus en détail

Hypnose Enfant Adolescent

Hypnose Enfant Adolescent Hypnose Enfant Adolescent Formation de 2 jours Programme complet Symbiofi SAS Parc Eurasanté 70 r. du docteur Yersin 59120 Loos contact@symbiofi.com 03.28.55.51.19 Hypnose enfant adolescent 2 jours Docteur

Plus en détail

ACOUPHENES. Comprendre la souffrance du patient Répondre à son questionnement. Dr RENAUD PICARD Service ORL-Audiophonologie C.H.U.

ACOUPHENES. Comprendre la souffrance du patient Répondre à son questionnement. Dr RENAUD PICARD Service ORL-Audiophonologie C.H.U. ACOUPHENES Comprendre la souffrance du patient Répondre à son questionnement Dr RENAUD PICARD Service ORL-Audiophonologie C.H.U. Besançon Prise en charge (PEC) souvent multidisciplinaire. ORL, MG, audioprothésiste,

Plus en détail

Mobilisation Toucher Bien Être en Fin de Vie

Mobilisation Toucher Bien Être en Fin de Vie Mobilisation Toucher Bien Être en Fin de Vie Stéphane Martin MK-O Bastien Djidel Hennenfent :Psychomotricien Pourquoi Mobiliser? Pourquoi Mobiliser? Prévenir les décompensations de décubitus Limiter les

Plus en détail

Qu est-ce que le bien-être animal?

Qu est-ce que le bien-être animal? Nouvelles tendances en bien-être animal Sciences, et sensibilisation John Webster Université de Bristol Conférence du CNSAE, Ottawa 2007 Qu est-ce que le bien-être animal? Pour eux? Qu entend-on par protection,

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE

LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE SEPTEMBRE 2013 C.MADEC E.DEYDIER 1 PLAN INTRODUCTION Rappel :apporter documents sur analyse des articles et s installer par groupe au 2ème cours -Pourquoi ce cours : présentation

Plus en détail

Formation soins palliatifs et qualité de vie. Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir

Formation soins palliatifs et qualité de vie. Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Formation soins palliatifs et qualité de vie Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Introduction La maladie grave = événement traumatisme pour le malade et les proches Bouleversement

Plus en détail

Management, stress et risques psychosociaux

Management, stress et risques psychosociaux S. CHAMPION - 1 Management et RP Management, stress et risques psychosociaux Objectifs Cette action de formation propose de : Comprendre et d identifier les risques psychosociaux Acquérir une culture commune

Plus en détail

Djea SARAVANE, MSc, MD

Djea SARAVANE, MSc, MD Douleur et Schizophrénie: Comment évaluer? Réseau Douleur Basse Normandie, 15 Octobre 2013 Djea SARAVANE, MSc, MD Chef de Service-Directeur de l Enseignement Membre Associé CHUS Sherbrooke-Canada CENTRE

Plus en détail

4èmes Rencontres d'education Thérapeutique SeFor Lyon, 14 novembre 2014

4èmes Rencontres d'education Thérapeutique SeFor Lyon, 14 novembre 2014 4èmes Rencontres d'education Thérapeutique SeFor Lyon, 14 novembre 2014 Hôpital TROUSSEAU (AP-HP) Alexia CHALLAN-BELVAL, Service de pneumologie Françoise LEFEVRE, Centre de l Asthme et des Allergies et

Plus en détail

INTÉRÊT DE L HYPNOSE MÉDICALE DANS LA

INTÉRÊT DE L HYPNOSE MÉDICALE DANS LA INTÉRÊT DE L HYPNOSE MÉDICALE DANS LA PRISE EN CHARGE DES DOULEURS ET DE L ANXIÉTÉ EN CANCÉROLOGIE Etude basée sur une expérience de bénévolat à la ligue contre le cancer de Charente Docteur Evelyne Pitrou-Duterme

Plus en détail

La psychologie clinique cognitive et comportementale. Introduction - Aspects historiques. Lectures obligatoires

La psychologie clinique cognitive et comportementale. Introduction - Aspects historiques. Lectures obligatoires La psychologie clinique cognitive et comportementale Introduction - Aspects historiques Lectures obligatoires Légeron, P. & Van Rillaer, J. (1999). Approche théorique des thérapies comportementales et

Plus en détail

LA MALADIE D ALZHEIMER

LA MALADIE D ALZHEIMER LA MALADIE D ALZHEIMER Définition Maladie du cerveau Affection neurodégénérative Entraîne une détérioration progressive et définitive des cellules nerveuses Retentissement sur la vie quotidienne des malades

Plus en détail

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS sommaire 1. Avoir confiance pour mieux réussir 2 2. Changement : le plus difficile des challenges à gérer! 2 3. La créativité au

Plus en détail

Institut Jean-Pierre Lallemand

Institut Jean-Pierre Lallemand Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (2 e partie) (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2011-2012 Cours de

Plus en détail

Prise en charge coordonnée pour le retour et le maintien en emploi des travailleurs souffrant de TMS des membres et du rachis

Prise en charge coordonnée pour le retour et le maintien en emploi des travailleurs souffrant de TMS des membres et du rachis Journées Santé au Travail dans le BTP -Limoges 27, 28 et 29 mai 2015 Prise en charge coordonnée pour le retour et le maintien en emploi des travailleurs souffrant de TMS des membres et du rachis Dr Audrey

Plus en détail

La prévention des RPS

La prévention des RPS La prévention des RPS Le stress La souffrance au travail : La souffrance revêt des aspects psychiques, sociaux, voir physiques. On parle de souffrance au travail lorsqu il y a atteinte à la santé psychologique

Plus en détail

PROGRAMME. ACTIVITÉ DE FORMATION CONTINUE EN PSYCHOTHÉRAPIE N o de reconnaissance OPQ : RA00279-13

PROGRAMME. ACTIVITÉ DE FORMATION CONTINUE EN PSYCHOTHÉRAPIE N o de reconnaissance OPQ : RA00279-13 Formateur : Richard Gagnon, psychologue PROGRAMME ACTIVITÉ DE FORMATION CONTINUE EN PSYCHOTHÉRAPIE N o de reconnaissance OPQ : RA00279-13 Titre de la formation : PRATIQUE D INTÉGRATION ET DE RESTAURATION

Plus en détail

EFFICACITÉ D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D OSTÉOPOROSE

EFFICACITÉ D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D OSTÉOPOROSE EFFICACITÉ D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D OSTÉOPOROSE MARIE-ANNE SCHAAD INFIRMIÈRE SPÉCIALISTE CLINIQUE DIRECTION DES SOINS HUG PR T. CHEVALLEY F. MERMINOD M. TOMCIK

Plus en détail

Diagnostic éducatif. DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011. A. Communier et D. Couralet

Diagnostic éducatif. DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011. A. Communier et D. Couralet Diagnostic éducatif DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011 A. Communier et D. Couralet Objectifs de la matinée Définir le diagnostic éducatif Analyser le déroulement

Plus en détail

Les formes de communication

Les formes de communication 12. Les formes de communication On distingue deux grandes formes de communication : la communication verbale et la communication non verbale. La communication verbale Elle est constituée des signaux linguistiques

Plus en détail

GESTION DU STRESS ET DE LA DOULEUR PAR LA SOPHROLOGIE DANS LES SERVICES DE SOINS A LA PERSONNE

GESTION DU STRESS ET DE LA DOULEUR PAR LA SOPHROLOGIE DANS LES SERVICES DE SOINS A LA PERSONNE En introduction à ce programme : Il apparait clairement lors de la description des différents symptômes du stress et de la douleur qu une prise en charge thérapeutique holistique de la personne est une

Plus en détail

L insomnie Les thérapies cognitivo- comportementales

L insomnie Les thérapies cognitivo- comportementales L insomnie Les thérapies cognitivo- comportementales L. Beaudeaux Psychologue Centre de médecine du sommeil L insomnie Définitions Classification Épidémiologie Modèles théoriques Prise en charge Traitement

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION FORMATION EN MANAGEMENT DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS MANAGÉRIALES STRUCTURE DE LA FORMATION Programme de formation : 7 jours Siège social : 3B, Rue Taylor, CS 20004 75481 PARIS Cedex

Plus en détail

Les domaines de compétences

Les domaines de compétences ACCOMPAGNEMENT ET AIDE individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Associer aux actes essentiels de la vie quotidienne des moments d échange privilégiés. Veiller au respect du rythme

Plus en détail

Formation de base en Relation d aide. Présentée par Dre Céline Lafrenière, md conseil en allaitement

Formation de base en Relation d aide. Présentée par Dre Céline Lafrenière, md conseil en allaitement Formation de base en Relation d aide Présentée par, md conseil en allaitement Objectifs Connaître les éléments essentiels pour établir une relation d aide en particulier: L écoute active Le respect de

Plus en détail

Formation professionnelle. Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module)

Formation professionnelle. Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module) Formation professionnelle Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module) Module 1. Comprendre et mettre en œuvre le sens corporel interne en situation

Plus en détail

Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles

Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles 1 Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles En inter établissements à Montpellier plusieurs modules de formation à destination des travailleurs sociaux, éducateurs, psychologues,

Plus en détail

Douleur et bien être chez les diabétiques. Dorothée Jean, IDE, Chambéry (73)

Douleur et bien être chez les diabétiques. Dorothée Jean, IDE, Chambéry (73) Douleur et bien être chez les diabétiques Dorothée Jean, IDE, Chambéry (73) Contexte Le réseau Savédiab (Savoie éducation diabète) a pour but d apporter une aide adaptée aux patients diabétiques type II

Plus en détail

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Référentiel Fonction / Activités fonctions Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Accompagnement dans la relation à l environnement / Maintien de la vie

Plus en détail

Ressources & Actualisation

Ressources & Actualisation La relaxation : tout ce que vous devez savoir sur la relaxation Il existe aujourd hui de très nombreuses méthodes de relaxation proposées au public pour son bien-être et son équilibre, mais, pour le néophyte,

Plus en détail

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux L implantation et la conduite d une démarche efficace de prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

Education thérapeutique et Médecine Physique et Réadaptation

Education thérapeutique et Médecine Physique et Réadaptation Education thérapeutique et Médecine Physique et Réadaptation E Coudeyre 1,2 Cours national DES/DIU de MPR, Rouen 2009 1 Service de Médecine Physique et Réadaptation, CHU Clermont-Ferrand, Université d

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT

PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT FORMATION RÉGIONALE DES AIDES SOIGNANTES VENDREDI 20 MARS 2015 Florine MAGRIN Assistante sociale CHRU Besançon Odile ROMANET Cadre

Plus en détail

Djea SARAVANE, MSc, MD

Djea SARAVANE, MSc, MD SOINS PALLIATIFS EN PSYCHIATRIE, au-delà des préjugés LYON, 9 Octobre 2013 Djea SARAVANE, MSc, MD Chef de Service-Directeur de l Enseignement Membre Associé CHUS Sherbrooke-Canada CENTRE REGIONAL DOULEUR

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Comment gérer ses émotions, ses peurs et son stress?

Le Clown de Théâtre : Comment gérer ses émotions, ses peurs et son stress? Le Clown de Théâtre : Comment gérer ses émotions, ses peurs et son stress? Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants et de psychologues, certains

Plus en détail

FORMATIONS ORGANISÉES SUR BORDEAUX

FORMATIONS ORGANISÉES SUR BORDEAUX 2016 OAREIL Office Aquitain de Recherches, d Études, d Information et de Liaison sur les problèmes des personnes âgées 40 ans au service de la formation des professionnels en gérontologie FORMATIONS ORGANISÉES

Plus en détail

Accompagnement de la douleur chez les personnes âgées en EHPAD par les approches non médicamenteuses

Accompagnement de la douleur chez les personnes âgées en EHPAD par les approches non médicamenteuses Accompagnement de la douleur chez les personnes âgées en EHPAD par les approches non médicamenteuses Eric GIRARDOT Praticien-Formateur à TROYES ( 10 ). Haptonomie Institut Scientifique d Haptonomie F.R

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE

EDUCATION THERAPEUTIQUE EDUCATION THERAPEUTIQUE Qu est ce que la santé? Définition OMS 1948: absence de maladie et bien être physique mental et social complet Définition refusée par le ministère de la santé 13 millions de malades

Plus en détail

réussite importante. Nous aussi. Votre est lecroyons

réussite importante. Nous aussi. Votre est lecroyons Votre réussite est importante. Nous lecroyons aussi. Plus de 40 ans d expérience acquise en grandes et petites entreprises, en terme de pratiques professionnelles éprouvées, de créativité et de passion

Plus en détail

- un questionnaire destiné aux fibromyalgiques ayant déjà effectué une cure = 127 réponses ;

- un questionnaire destiné aux fibromyalgiques ayant déjà effectué une cure = 127 réponses ; Association reconnue d Intérêt général et agréée au niveau national par le Ministère de la Santé et des Solidarités agrément n N2006AGD43 - Siret : 50880038000026 Association Loi 1901 n W 751190228 site

Plus en détail

Les soins palliatifs et d accompagnement. Mise en œuvre dans l établissement

Les soins palliatifs et d accompagnement. Mise en œuvre dans l établissement Mise en œuvre dans l établissement Une obligation légale La loi n 99-477 du 9 juin 1999 garantit, dans son premier article, le droit d accès aux soins palliatifs «Toute personne malade, dont l état le

Plus en détail

Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve

Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve Virginie Nicaise Maître de Conférences Université de Lyon Préparatrice Physique

Plus en détail

1. Les états de conscience. Intérêt de l hypnose dans la prévention du burn out en chirurgie dentaire

1. Les états de conscience. Intérêt de l hypnose dans la prévention du burn out en chirurgie dentaire Intérêt de l hypnose dans la prévention du burn out en chirurgie dentaire 60% des chirurgiens dentiste en phase d épuisement professionnel, de burn out! 12% sont dans un niveau pathologique incapables

Plus en détail

La recherche de l équilibre

La recherche de l équilibre La recherche de l équilibre Une approche systémique pour harmoniser sa vie Robert Béliveau, m.d. Clinique de Réduction du Stress Anjou Courriel : quatrecles@yahoo.ca Objectifs 1. Sensibiliser à la problématique

Plus en détail

L ANALYSE DE LA PRATIQUE ET L ATTITUDE CM DU 4 OCTOBRE 2012 UE 2.6 S5. RÉFLEXIVE DE L INFIRMIER EN PSYCHIATRIE.

L ANALYSE DE LA PRATIQUE ET L ATTITUDE CM DU 4 OCTOBRE 2012 UE 2.6 S5. RÉFLEXIVE DE L INFIRMIER EN PSYCHIATRIE. L ANALYSE DE LA PRATIQUE ET L ATTITUDE RÉFLEXIVE DE L INFIRMIER EN PSYCHIATRIE. CM DU 4 OCTOBRE 2012 UE 2.6 S5. Jean Maillet-Contoz Bureau des soins infirmiers. CH le Vinatier OBJECTIFS Remobiliser les

Plus en détail

DEUXIEME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES. Trouble psychosomatique Question 289

DEUXIEME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES. Trouble psychosomatique Question 289 DEUXIEME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES Trouble psychosomatique Question 289 Rédaction : M. Ferreri Fl. Ferreri C. Agbokou M. Lejoyeux Le trouble psychomatique se définit comme un trouble somatique

Plus en détail

Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail

Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail RÉF. : PS14 PRÉVENTION GÉNÉRALE Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail Définir les risques psychosociaux et comprendre leurs mécanismes Identifier l impact des RPS sur

Plus en détail

L évaluation des programmes de prévention du tabagisme en entreprise. Dépasser la simple mesure du nombre d arrêts du tabac

L évaluation des programmes de prévention du tabagisme en entreprise. Dépasser la simple mesure du nombre d arrêts du tabac L évaluation des programmes de prévention du tabagisme en entreprise Dépasser la simple mesure du nombre d arrêts du tabac Tony Foglia Chargé d études, ORS Bourgogne Objectifs L'évaluation de processus

Plus en détail

Quand une équipe profite de sa participation à un projet de recherche pour rendre ses interventions plus efficientes

Quand une équipe profite de sa participation à un projet de recherche pour rendre ses interventions plus efficientes Quand une équipe profite de sa participation à un projet de recherche pour rendre ses interventions plus efficientes Mylène Lévesque, psychologue Caroline Beaulieu, ergothérapeute Projet de recherche printemps

Plus en détail