DOSSIER DOCUMENTAIRE. Séminaire national CNFPT - ONED MISE A JOUR : 06/2012. Centre national de la fonction publique territoriale 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DOCUMENTAIRE. Séminaire national CNFPT - ONED MISE A JOUR : 06/2012. Centre national de la fonction publique territoriale 1"

Transcription

1 SERVICE DOCUMENTATION INSET ANGERS Séminaire national CNFPT - ONED MISE A JOUR : 06/2012 PARENTS, ENFANTS, FAMILLES EN PROTECTION DE L ENFANCE - 27 et 28 septembre 2011 IINSET Angers DOSSIER DOCUMENTAIRE Elaboré par le service documentation de l Inset d Angers et le service des Pôles de compétences des Politiques de solidarité, cohésion sociale et enfance Centre national de la fonction publique territoriale 1

2 Parents, enfants, familles en Protection de l enfance 27 et 28 septembre 2011 I/ QUELLE PLACE POUR LA FAMILLE EN PROTECTION DE L ENFANCE? A/ La construction juridique de la prise en compte des parents et des enfants B/ La loi réformant la protection de l enfance du 5 mars 2007 : nouvelle étape pour les familles II/ SOUTENIR ET ACCOMPAGNER LES PARENTS A/ Accompagnement parental ou responsabilité parentale? B/ Parentalité, précarité et protection de l enfance III/ UN AUTRE REGARD SUR LES FAMILLES A/ Les compétences des familles dans la construction d une place pour l enfant B/ Le Développement du pouvoir d agir des communautés et des personnes C/ A l écoute du point de vue des parents et des enfants * Se co-former entre professionnels de la protection de l enfance et personnes en situation de pauvreté * Prendre en compte les besoins des enfants IV/ MIEUX TRAVAILLER AVEC LES FAMILLES : EXPERIENCES A/ Les dispositifs et pratiques innovants en protection de l enfance * Maintien à domicile d enfants confiés et accompagnement de la famille dans son environnement * Accueil séquentiel * Autres expériences innovantes B / Focus sur l accompagnement de la relation entre enfants et parents en grandes difficultés C / La prise en compte de la famille dans les modes d accueil plus traditionnels : placements et accueil familial D / Le Projet pour l enfant un levier pour associer l enfant et la famille V/ LA SOUFFRANCE DES PROFESSIONNELS DE LA PROTECTION DE L ENFANCE

3 I/ QUELLE PLACE POUR LA FAMILLE EN PROTECTION DE L ENFANCE? A/ La construction juridique de la prise en compte des parents et des enfants Pascaline CHAMBONCEL-SALIGUE Les étapes successives dans la construction législative des droits des usagers en protection de l enfance - Note de l ONED p. Lire le document : L'exercice de l'autorité parentale dans le cadre du placement - Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux 09/ p. Cette recommandation a pour objectif de promouvoir des pratiques professionnelles basées sur une prise en compte réfléchie et articulée des dimensions juridique, affective, sociale, et institutionnelle, qui traversent l exercice de l autorité parentale dans le cadre du placement. La recommandation met en évidence des points de repère qui intègrent la collaboration avec les parents dans le cadre de la mission psycho-socio-éducative dévolue aux professionnels. Lire le document : * Textes juridiques Loi n du 6 juin 1984 relative aux droits des familles dans leurs rapports avec les services chargés de la protection de la famille et de l'enfance Décret d application relatif aux droits des parents et des enfants n du 23 août 1985 Loi n du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico-sociale La loi n du 5 mars 2007 réformant la protection de l enfance * Les rapports officiels J-L. BIANCO et P. LAMY L'Aide à l'enfance demain, contribution à la réduction des inégalités NAVES Pierre, CATHALA Bruno, INSPECTION GÉNÉRALE DES AFFAIRES SOCIALES Accueils provisoires et placements d'enfants et d'adolescents : des décisions qui mettent à l'épreuve le système français de protection de l'enfance et de la famille - Documentation Française - 06/ p. + annexes Ce rapport conjoint de l'igas et de l'inspection Générale des Services de la Justice fait le point sur le dispositif actuel de protection de l'enfance par placement. Il montre à quel point les chiffres produits par les administrations ne permettent pas de bien connaître la situation, et la difficulté à collecter des informations utilisables. D'autre part, il démontre les insuffisances du dispositif par rapport aux besoins actuels des familles et fait des propositions pour améliorer la coordination entre les nombreux services qui interviennent dans la protection de l'enfance (Justice, départements, associations, Etat...), renforcer la formation des intervenants de terrain, et surtout mieux articuler la prévention et les interventions socio-éducatives. Lire le document : ROMEO Claude L'évolution des relations parents - enfants - professionnels dans le cadre de la protection de l'enfance - Ministère délégué à la Famille, 01/10/2001, 79 p. "Comment garantir aux parents leur place de responsable et d'éducateur de leurs enfants dans le cadre d'une séparation, qu'elle soit préconisée par les services sociaux ou décidée par un juge avec ou sans adhésion des parents? Quelle place leur donner durant la durée du placement de leurs enfants? Comment amener en établissement ou services de placement familial à concevoir encore plus souvent des projets éducatifs qui tiennent compte de la place allouée par la loi aux parents?" Lire le document :

4 B/ La loi réformant la protection de l enfance du 5 mars 2007 : nouvelle étape pour les familles MARTY François, LEVY-SOUSSAN Pierre, BERGER Maurice, LE RUN Jean-Louis, NEIRYNCK Claire Le parent en questions Lettre de l'a.s.e (la) - 05/ n 99 - pp Dans le présent dossier, des psys et des juristes abordent, de façon croisée et pas toujours consensuelle, diverses questions relatives au parent. Tout se passe en fait comme si le juridique - dont le cadre est certes nécessaire dans toute société humaine, mais aucunement suffisant - tendait à développer sa propre logique, centrée sur le parent et fortement marquée par l'idéalisation du lien biologique, en faisant curieusement abstraction des connaissances les plus récentes en sciences humaines relatives au développement psychologique de l'enfant, et notamment la construction du lien psychique. - Parentalité et paternalité, François Marty - Qui nomme le parent? Filiation et loi - Pierre Lévy-Soussan - Pour une protection du développement de l'enfant, Maurice Berger - Que fait le parent? Besoins de l'enfant et parentalité - Jean-Louis Le Run - Qui contrôle le parent? Placement familial et droits de la famille - Claire Neirinck - Jusqu'où légiférer sur l'évolution de la parenté? Questions à J-P. Winter MAUFROID Laurence, CAPELIER Flore Le placement du mineur en danger : le droit de vivre en famille et la protection de l'enfance Journal du Droit des Jeunes : la Revue d'action juridique et sociale - 09/ n pp Suite et fin de l'article paru dans le n 308 d'octobre Les auteurs abordent les garanties procédurales, tant en matière judiciaire que dans la relation des usagers avec l'administration, en l'occurrence les services d'aide sociale à l'enfance, et enfin les pistes de réflexion pour une meilleure garantie d'équilibre du respect du droit à vivre en famille et de l'intérêt supérieur de l'enfant. Développement social. Un nouvel horizon pour la protection de l'enfance. Journal de l'action Sociale (le) - 12/ n pp Cahier spécial Assises nationales de la protection de l'enfance. - Enfance et Famille : appel à une nouvelle conception du travail social - Service social : le refus de l'enlisement bureaucratique - Territorialisation : sert-elle vraiment l'usager? - Actions collectives : comment le travail social se lance dans l'aventure Pour l'intérêt de l'enfant, quel soutien à la famille? ATD Quart Monde p. Compte-rendu de la journée du Réseau Wresinski Famille du 5 mars 2011 Pour en savoir plus : BICHWILLER Jean-Paul L'administration face au droit des familles : libertés individuelles et contrôle social In Famille et société. Une protection de l'enfance préoccupante... Lettre de l'a.s.e (la), 02/2011, n 94, pp «L évolution des organisations est nécessaire car elles tendent parfois à standardiser les compétences et à les rendre invisibles» SELLENET Catherine L art d accommoder les parents dans la loi de 2007? In Les évolutions de la protection de l'enfance - Les cahiers dynamiques, Eres, 2011, pp En 1980, Geneviève Delaisi de Parseval et Suzanne Lallemand faisaient paraître un livre succulent, L art d accommoder les bébés, 100 ans de recettes françaises de puériculture. Les auteures y dénonçaient, avec humour, l imposition de conseils fluctuants, normatifs, en matière de puériculture. Catherine Sellenet leur emprunte ce titre en l appliquant aux parents, pour interroger la place qui leur est accordée dans la loi réformant la protection de l enfance du 5 mars 2007.

5 LEGLISE Françoise Travail social - familles : comment retisser les liens? Plénière 3 In Spécial 4èmes Assises nationales de la protection de l'enfance - Marseille - 28 et 29 juin Principaux extraits des interventions - Bulletin de la Protection de l'enfance (Le), 11-12/2010, n 29-30, pp Le service social devient souvent un passage obligé - Le service social ne cesse de se bureaucratiser et perd le contact avec les personnes - Le service social devient un instrument de contrôle et de surveillance - Le secret professionnel doit être protégé LHUILLIER Jean-Marc ; BICHWILLER Jean-Paul ; GUTTON Philippe ; DELALANDE Christian ; BERGER Maurice ; ROSENCZVEIG Jean-Pierre ; DELAGE Michel ; GORI Roland Famille et société. Une protection de l'enfance préoccupante... Lettre de l'a.s.e (la), 02/2011, n 94, pp Analyse critique de la loi du 5 mars 2007, Jean-Marc LHUILLIER - L'administration face au droit des familles : libertés individuelles et contrôle social, Jean-Paul BICHWILLER - Clinique du signalement, Philippe GUTTON - Ce qui protége de l'infantile et ce que l'enfant protège, Christian DELALANDE - Annexe : circulaire Justice du 31 décembre 2010 avec en contrepoint : - Faillite de la protection préventive? Maurice BERGER - Parentaliser l'éducation - Jean-Pierre ROSENCZVEIG - Secret et confidentialité - Michel DELAGE - La psychanalyse, rempart contre la norme? Roland GORI MOUNIER Marie-Geneviève La protection de l'enfance : une mission essentielle du travailleur social dans le respect de la vie privée des parents - Revue française de service social, 2010, n 4, pp Après une présentation des grandes lignes de l'évolution de la protection de l'enfance, cet article analyse dans une première partie les dispositifs actuels, le rôle des travailleurs sociaux et les liens qui doivent être établis avec leurs partenaires. La deuxième partie portera sur l'identité du travail social face à ces situations, son interrogation sur ses valeurs, son éthique selon les situations, à laquelle l'auteur tentera d'apporter une réponse. Un nouveau rapport aux familles? - Actualités Sociales Hebdomadaires, 10/09/2010, n 2673, pp Profondément réformé il y a trois ans, le dispositif de protection de l enfance cherche ses marques. Au cœur de ce chantier, la redéfinition des places respectives de l intervention administrative et judiciaire devrait conduire à un rapport renouvelé aux familles. Mais, désorientés par différentes modifications de leurs conditions d exercice, les travailleurs sociaux semblent en peine de retisser le lien avec les usagers. Place des familles en protection de l'enfance - Les non-dits - Journal de l'action Sociale (le), 06-07/2010, n 148, pp Un rapport inédit de l'odas montre que si la prise de conscience de l'"agir ensemble" est bien là, les difficultés de communication sont encore nombreuses entre les familles et l'institution. Le Jas a voulu aller plus loin en accompagnant la présentation du rapport de témoignages d'usagers qui ont voulu dire sans détour leur souffrance, mais avec la volonté d'apporter ainsi une contribution à l'amélioration de la protection de l'enfance. Certains propos pourront déplaire. Mais, on le sait, la protection de l'enfance n'est jamais exempte de tensions et d'irrationnel. Le travail du Jas n'est donc en aucun cas un jugement sur le travail des professionnels, mais répond à la volonté de ne pas faire sans entendre cette parole, ce qui constitue le BA-Ba d'une démarche d'évaluation. GUIGUE Michèle Les relations familles-professionnels. Un partenariat obligé - Revue internationale de l'éducation familiale (la), 2010, 156 p. Qu'il s'agisse de "soutenir les parents dans leur fonction parentale" ou bien de chercher à les "impliquer" dans les autres lieux d'éducation, de les responsabiliser, de les faire coopérer ou bien qu'il s'agisse plus simplement de les prendre en compte en leur ouvrant les portes de l'école, les chercheurs constatent les difficultés rencontrées par les différents acteurs pour mettre en œuvre cette nouvelle norme relationnelle entre les familles et les autres instances éducatives de nature institutionnelle.

6 CALIFICE Marie Familles je vous hais! Familles je vous aime! Ou comment en tant que travailleur social réussir une relation complémentaire avec la famille dans l'intérêt de l'enfant? Journal du Droit des Jeunes - Revue d'action juridique et sociale (la), 05/2010, pp L'article s'inscrit dans la tentative de faire évoluer la réflexion sur le travail des intervenants sociaux avec les familles des bénéficiaires qui leur sont confiés. Le propos est de démontrer à quel point cette démarche requiert des compétences plutôt liées aux attitudes que des "savoir-faire" techniques, même si ces derniers sont indispensables. Le travail avec les familles revêt multiples facettes. La complexité de l'accompagnement nécessite une palette d'aptitudes, de qualités, d'outils. Même si, par la formation, l'expérience, nous en sommes pourvus, il est un préalable incontournable : l'accompagnement ne peut être que technique. Le positionnement éthique, l'authenticité, la bienveillance sont indispensables. Nous pouvons être experts, maître en "éducation", si notre communication, notre positionnement dans la relation sont disqualifiants, le travail sera vain. Mais qu'est-ce-qui fait que la plupart des familles vivent l'accompagnement social comme une contrainte? Pour éviter cet écueil, nous prônons un travail qui interroge autant : "qui" nous sommes dans cet accompagnement que "ce que" nous voulons faire. Protection de l'enfance et place des familles Journal de l'action Sociale (le), 09/2009, n 139, pp Bien qu'il soit prématuré d'imputer seulement à la crise économique la très forte progression du nombre d'informations préoccupantes, il est indéniable que la progression de la précarité influe considérablement sur la situation des familles. Le travail social va donc devoir soutenir un nombre croissant de familles précarisées. Ce qui donne encore plus d'intérêt aux expériences menées ces dernières années sur l'accompagnement de ces familles. Car l'instauration d'une relation équilibrée entre travail social et familles en détresse n'est pas une entreprise facile. Les préjugés, les postures, les pesanteurs bureaucratiques créent souvent des situations d'incompréhension, s'analysant parfois comme une véritable violence institutionnelle. Enquête. Educateur spécialisé en foyer de l'enfance : de la difficulté à penser et à agir le changement dans la relation aux parents - Approche clinique - THEODON Ophélie Revue Empan n 73-03/ pp Le contexte actuel encourage les travailleurs sociaux qui interviennent dans le cadre de la protection de l enfance à établir des relations partenariales avec les parents des enfants qu ils accompagnent. Divers auteurs ont pointé l importance de ce partenariat, cependant sa mise en place concrète reste complexe pour les professionnels. La problématique familiale, questionnée et bouleversée lors d un placement, a besoin de trouver un étayage du côté des professionnels. Afin d appréhender plus nettement le positionnement des professionnels en tant que sujets agis par leur histoire singulière et leur appartenance à une profession et à une institution, cet article présente un aspect du vécu et du ressenti des éducateurs spécialisés qui interviennent en foyer départemental de l enfance, lors des temps de rencontre entre les parents et les enfants. Ces quelques éléments mettent au jour un décalage entre représentation de la fonction et vécu situationnel. Coopérer avec les parents en protection de l'enfance Vie Sociale, 2008, n 2, 125 p. - Valorisation des diplômes en travail social, Isabelle Kittel - Coopération, coéducation entre parents et professionnels de la protection de l'enfance, Catherine Sellenet - Quelles modalités de coopération entre les professionnels et les familles dans le cadre du placement d'un enfant en établissement? Anne-Marie Doucet-Dahlgren - Evolution de la prise en charge des enfants en MECS, Abdel Afquir - Femmes hébergées et professionnels. Regards croisés sur la parentalité en CHRS : quelles interventions socio-éducatives? Nathalie Thiery - La participation des jeunes au sein du conseil de la vie sociale d'un établissement en protection de l'enfance, Marc Noël - Dilemmes en protection de l'enfance : les dimensions éthiques des suivis en AEMO judiciaire, Nordine Sahli - Proposition de synthèse - Contrepoint : la vérité sort de la bouche des enfants. Le mensonge aussi, Gisèle Doutreligne Participation des parents : du changement législatif au changement des mentalités Bulletin de la Protection de l'enfance (Le), 05/2008, n 5, p. 4 et 6 La loi du 5 mars 2007 a affirmé un principe fondamental : tout enfant est d'abord l'enfant de ses parents. Une façon de placer la famille au coeur du dispositif de la protection de l'enfance. Si depuis 20 ans, le soutien des parents est favorisé, leur participation active aux mesures de protection reste limitée. La loi donne un nouveau cadre pour mieux les associer. Mais les obstacles restent nombreux sur la voie du changement

7 Documents en ligne GREVOT Alain, DOTTORI Sandrine, LESUEUR Didier, SANCHEZ Jean-Louis La place des parents dans la protection de l'enfance - Contribution à une meilleure adéquation entre les pratiques et le droit - Observatoire Départemental de l'action Sociale 06/ p. Le renforcement de l intrusion de l action publique dans la vie familiale et son environnement doit nécessairement composer avec les évolutions paradoxales de la société. Mais à l heure où la loi du 5 mars 2007 relative à la protection de l enfance rappelle que les parents sont les premiers protecteurs de leurs enfants, et repositionne l action publique, il est particulièrement important de s interroger sur les modalités permettant d adapter les pratiques professionnelles à ces intentions. Une analyse, menée au sein d un groupe de travail de l ODAS avec des professionnels de collectivités publiques et d associations, a conduit à cette contribution pour la revalorisation du rôle des familles dans le dispositif de protection de l enfance. Lire le document : _place_des_parents_en_protection_de_l_enfance_-_juin_2010.pdf II/ SOUTENIR ET ACCOMPAGNER LES PARENTS A / De l accompagnement parental à la responsabilité parentale * Le soutien à la parentalité l accompagnement parental Ouvrages et Documents en ligne BOUCHER Manuel Gouverner les familles. Les classes populaires à l'épreuve de la parentalité L'Harmattan p. Depuis plusieurs décennies, la responsabilisation éducative des familles des classes populaires est devenue une préoccupation forte pour les institutions soucieuses de l intérêt et de la protection des enfants mais aussi pour celles qui sont directement préoccupées par la gestion des «turbulences urbaines». Dans ce contexte, Manuel Boucher a dirigé une enquête sociologique, durant près de deux ans, dans des quartiers populaires de trois départements français au sein desquels des intervenants sociaux, des acteurs politico-institutionnels et des familles directement concernés par des actions de soutien à la fonction parentale ont été rencontrés. Tiré de cette enquête, ce livre décrit et analyse ce que représente la «nébuleuse de la parentalité», un système complexe dans lequel de multiples intervenants sociaux encadrent des familles. Des dispositifs de soutien à la parentalité concourant à la protection de l enfance dans le cadre de la prévention. - CNAPE - 09/ p. Cette publication vient en appui de la fiche relative à la parentalité, publiée en avril Il s agit d une fiche qui reprend des dispositifs de soutien à la parentalité concourant à la protection de l enfance dans le cadre de la prévention. Elle sera bientôt suivie d une fiche sur les dispositifs dans le cadre d une décision de protection. Consulter le document : La parentalité - Groupe d'appui à la protection de l'enfance, 04/2011, 6 p. Après plus d un an de réflexion et d échange sur le concept de parentalité, le groupe d appui à la protection de l enfance, animé par la CNAPE depuis octobre 2007, publie officiellement une nouvelle fiche à destination des professionnels. Dans un premier temps, ce document retrace l évolution du terme de parentalité et son inscription dans les textes internationaux et les politiques publiques à la fin des années Puis, dans un second temps, il tend à définir les contours de ce concept relativement récent avant d en proposer une définition dans laquelle se retrouve la pluralité des acteurs de la protection de l enfance, membres du groupe d appui. Avant même la validation officielle de la fiche, on a pu voir, ici ou là, des extraits circuler dans certaines instances nationales ; preuve, s il en est, de l intérêt que suscite les travaux du groupe d appui et de la qualité qui leur est reconnue. Lire le document :

8 BUC RESSOURCES - Parentalité - Du discours à la méthode - L'Harmattan, 2010, 128 p. Le concept de parentalité est un terme polysémique qui est passé du langage des spécialistes au domaine public, sans même que les juristes ne l'aient consacré. A quelle fin le concept a-t-il été conçu? Dans quel contexte s'est-il déployé? De quoi cette notion est-elle le symptôme? Ajuridique, le concept est-il apolitique? Cet ouvrage est réalisé à partir d'une journée d'études et donne la parole à des spécialistes des sciences sociales et à des professionnels dans une volonté de cerner les enjeux du débat. OTT Laurent ; QUIRIAU Fabienne ; CHATONEY Brigitte ; VAN DER BORGHT Frédéric Protéger l'enfant avec ses deux parents - Le centre parental, une autre voie pour réussir la prévention précoce - L'Atelier, 2010, 158 p. Dans cet ouvrage, qui s appuie sur une expérience de six ans, Brigitte Chatoney et Frédéric Van der Borght invitent à sortir des réponses traditionnelles qui consistent à héberger la mère et son bébé dans des centres maternels, les privant ainsi de lien avec le père, et proposent d accueillir ensemble le père, la mère et l enfant pour qu ils puissent consolider leurs liens et s insérer dans la société. Ainsi, le centre parental "Aire de famille", accueille dans des appartements dont ils assument progressivement la location, de jeunes parents en situation de grande vulnérabilité psychosociale. HOUZEL Didier Les enjeux de la parentalité - Erès, 2010, 200 p. Y-a-t-il des conditions optimales pour le développement psychique d un enfant? Quelle est la nature des liens qui s établissent entre l enfant et ses parents? Si l enfant ne peut rester dans sa famille est-il souhaitable ou non de favoriser des rencontres avec elle? Quels sont les enjeux, à moyen et à long terme, de la rupture ou du maintien des relations entre un enfant placé et ses parents? Quels liens peuvent-ils alors élaborer? Comment évaluer la capacité des parents à assumer à nouveau, après une période de séparation, tout ou partie de leurs fonctions parentales? Comment y préparer l enfant? Partant de l analyse détaillée de cas cliniques qui mettent en scène ces interrogations, le groupe de recherche* conduit par Didier Houzel sous l égide du ministère de l Emploi et de la Solidarité s est donné pour tâche de mieux comprendre les enjeux de la parentalité. Cet ouvrage rend compte de ce travail de réflexion. MAUVAIS Patrick La parentalité accompagnée - Erès, 2008, 142 p. Des professionnels de PMI, de lieux d'accueil, de services de soins en périnatalité, de CAMSP et de pouponnières témoignent de leurs pratiques dans l'accompagnement des relations entre parents et enfants. On reconnaîtra aisément, au travers de ces expériences diverses, une référence appuyée aux travaux d'emmi Pikler - pédiatre hongroise qui a fondé en 1946 la pouponnière de Lòczy à Budapest - sur le très jeune enfant et sa famille. On y retrouvera l'importance qu'elle accordait, jusqu'au moindre détail, aux conditions concrètes du bien-être et de la sécurité de l'enfant. Les professionnels réunis ici, attentifs et assurés de leur confiance en l'enfant, nous enseignent combien l'accompagnement du processus de parentalisation peut bénéficier de cette approche, dans le respect des familles en devenir. FEDERATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS D'ACCUEIL ET DE READAPTATION SOCIALE Guide de bonnes pratiques de soutien à la parentalité Fédération Nationale des Associations d'accueil et de Réadaptation Sociale ; Caisse Nationale d'allocations Familiales, 11/2008, 196 p. Au cours de ces quarante dernières années, le modèle familial français s'est recomposé et diversifié, entraînant une évolution des formes et des fonctions de la famille. Dans un contexte économique devenu difficile, les familles et les parents les plus démunis ou isolés sont, de fait, les plus touchés par la précarité en matière d'emploi, de logement, de santé... C'est ainsi que les structures d'hébergement, les Espaces-rencontre, les relais parentaux, les centres maternels ou les centres parentaux du réseau FNARS prennent en compte aujourd'hui l'identité parentale des personnes qu'elles accueillent, convaincus que la valorisation de la parentalité est un facteur d'insertion, de socialisation et de restauration de l'estime de soi. Ce guide s'adresse à tous les professionnels amenés à travailler avec les familles, des parents et des enfants au sein de structures d'accueil et d'hébergement. S'appuyant sur des expériences de terrain, il vise à outiller méthodologiquement les acteurs qui s'engagent dans une démarche d'évaluation de la qualité de leurs services en leur proposant une sélection de "bonnes pratiques professionnelles" ainsi qu'une grille d'autoévaluation, spécifiques au soutien à la parentalité.

9 SELLENET Catherine La parentalité décryptée - Pertinence et dérives d'un concept - L'Harmattan, 2007, 188 p. Le concept de parentalité est à la mode et génère de multiples pratiques de soutien en direction de parents que l'on dit perdus, faillibles voire démissionnaires. Chaque discipline a sa définition de la parentalité, sa lecture plus ou moins partielle qui légitime la présence d'un professionnel autour du berceau. La polysémie du terme jette le trouble, aussi nous a-t-il semblé urgent de mettre à plat les contradictions et les apports de chacun. Secondairement nous promènerons le lecteur du côté de l'évaluation de la parentalité à partir de situations cliniques. Que cache la notion de " compétences parentales ", devons-nous éduquer les parents à la parentalité? Existe-t-il de " bonnes pratiques " et quels sont les outils de transmission d'un savoir sur ce métier que Freud disait impossible? BOUREGBA Alain Troubles de la parentalité. Approche clinique et socio-éducative Dunod p. La "parentalité" désigne l'ensemble des processus de maturation psychique propres à la fonction parentale. Cet ouvrage est le premier à en dessiner rigoureusement les contours pour étudier ensuite les modalités de prises en charge clinique et socio-éducatives des troubles et dysfonctionnements de la parentalité : couples en crise, violences juvéniles, maltraitance intrafamiliale, etc... Les nombreuses vignettes cliniques sont conçues dans l'optique de décrire un ensemble de techniques et de savoir-faire (points-rencontres, médiations, accueils parents-enfants, groupes de parole) qui associent praticiens de la psychologie et intervenants sociaux. Articles Quand la parentalité est empêchée... Carnets de parentel (Les) p. - Fonction maternelle, fonction paternelle Quand la parentalité est empêchée. Gaëlle LEGO, psychologue - De la capacité à être parent. Daniel COUM, psychologue et directeur de Parentel - Accompagner les parents endeuillés. Michèle THOS, psychologue clinicienne - Du délaissement et de ses conséquences sur le devenir de l enfant : changer de statut et parfois de filiation. Claire GORE, docteur en psychologie - La parentalité ou la déconstruction de la fonction parentale en actes. Brigitte ANNEZO, éducatrice spécialisée - De l enfant comme objet : enjeux pour le travail avec les familles. Mathieu PERSONNIC, psychologue clinicien - Comment être parent d un petit garçon étrange? Christelle DURIF, psychologue - Handicap et allaitement, devenir mère autrement. Claire LE POCREAU, puéricultrice - La parentalité : du fantasme à la réalité. Natacha HERRY, monitrice-éducatrice - Parentalité empêchée ou parentalité impossible? Un cas d un déni de grossesse. Béatrice RIGAL, psychologue - Lorsque le signifiant «Père» fait défaut. Gaëlle LEGO, psychologue clinicienne - Le Café des parents au sein d un SESSAD. Dorothée DELBARY, psychologue clinicienne. - L art-thérapie au service du lien parent/enfant. Céline RIVAULT, art-thérapeute Parentalité - Les villes accompagnent les familles au plus près Gazette des Communes (la) - 25/07/ n 29 - pp Face à la demande croissante des parents, les villes renforcent leur rôle d'accompagnement et de soutien des familles, par des lieux et des programmes spécifiques. Les difficultés rencontrées dépassent cependant parfois leur champ de compétences. - A Saumur (49), un espace de conseils et de rencontres - A Bobigny (93), une maison qui rassure et qui invite à la parole. A la Maison des familles, l'éducation prend le pas sur le quotidien Bulletin de la Protection de l'enfance (Le), 09-10/2010, n 27-28, pp , Les apprentis d'auteuil se sont associés au Secours catholique pour monter un projet innovant : la Maison des familles, en banlieue grenobloise, accueille parents et enfants en grande difficulté les mercredis pour travailler sur l'éducation dans un environnement plus serein et plus humain qu'au quotidien. Le délicat soutien à la parentalité Gazette Santé Social (la), 09/2010, n 66, pp Refusant ingérence et discours culpabilisateur, les acteurs du soutien à la parentalité misent sur la valorisation de la fonction parentale. Lien Internet :

10 Aire de famille L'école des parents, 04-05/2010, n 584, pp Aire de famille accueille et accompagne de tout jeunes parents, vulnérables, aux parcours difficiles. Afin de les rendre responsables de leur enfant et acteurs de leur propre vie. Une association de soutien à la parentalité - Sur un pied d'égalité Actualités Sociales Hebdomadaires, 05/02/2010, n 2645, pp A Nîmes, dans le quartier enclavé de Pissevin, l'association Paseo propose depuis 2007 à des familles en difficulté un accompagnement à domicile d'une durée d'environ un an, effectué par des bénévoles. Ces derniers étant eux-mêmes formés et encadrés par des travailleurs sociaux. En Meurthe-et-Moselle - Repousser les limites de la protection Bulletin de la Protection de l'enfance (Le), 11-12/2009, n 19-20, pp Pour prévenir la rupture dans des familles très en difficulté et éviter les placements, le conseil général de Meurthe et Moselle créé récemment le premier relais éducatif parents enfants (Repe). Un outil qui repousse les limites de la protection administrative. Un soutien à la parentalité à Bondy - Protection rapprochée Actualités Sociales Hebdomadaires, 09/10/2009, n 2627, pp Au service d'accueil de jour Du Breuil, à Bondy (Seine-Saint-Denis), dépendant de l'aide sociale à l'enfance, on lie prévention et protection de l'enfance en soutenant les familles sur le long terme. Une innovation sociale et psychoéducative parfois controversée, mais qui essaime peu à peu dans le département. A Noisy-le-Grand, ATD enraye la spirale du placement Bulletin de la Protection de l'enfance (Le), 10/2008, n 8, pp. 4-6 Depuis plus de trente ans, 35 familles en situation de grande pauvreté, sont accueillies au sein de la Cité de la promotion familiale de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) du Mouvement ATD Quart-Monde. Pendant deux à quatre années, elles sont entourées au quotidien par des travailleurs sociaux mais aussi par des volontaires du Mouvement. A travers un accompagnement qui conjugue le collectif et l'individuel, parents et enfants apprennent à construire un avenir commun. La parentalité se concocte en cuisine Bulletin de la Protection de l'enfance (Le), 09/2008, n 7, pp. 6-7 Depuis presque dix ans, les psychologues de l'association nantaise "Les Pâtes au beurre" accueillent les parents, seuls ou en couple ou avec leurs enfants pour échanger autour d'un repas ou d'une collation. Cet accueil anonyme et gratuit autour de la table de la cuisine est devenu un concept qui essaime dans trois villes de la région nantaise. Coup de projecteur sur un lieu original de prévention des difficultés où la parole et l'écoute permettent aux parents d'avancer. Le Nord parie sur l'accompagnement préventif Bulletin de la Protection de l'enfance (Le), 06-07/2008, n 6, pp Dans le Nord, les mesures éducatives à domicile administratives (AED) sont en constante désaffection au profit des AEMO judiciaires. Pour freiner cette tendance, le département a mis en place des services expérimentaux en amont du dispositif de protection de l'enfance. Coup de projecteur sur Reliance et le SSEEPAD, des services financés par l'ase qui accompagnent les familles à domicile hors-mandat des services sociaux. Les pionniers de la prévenance à Chaumont Journal de l'action Sociale (le), 12/2005, n 102, pp La réforme annoncée pour 2006 de la protection de l'enfance va pour la première fois mettre l'accent sur le rôle important des villes dans la prévention des risques sociaux pour les enfants et leurs familles, ce que les québécois appellent prévenance pour distinguer cette notion de celle de prévention plus axée sur des publics ciblés. A Chaumont dans la Haute-Marne, on a anticipé le changement en consacrant beaucoup d'efforts à développer des démarches de soutien à la parentalité.

11 * La responsabilité parentale Jeunes en difficulté - Comment rappeler les parents à leurs devoirs Gazette des Communes (la), 07/03/2011, n 10, pp Le gouvernement veut relancer les outils de responsabilisation parentale. Les villes, issues de la majorité présidentielle, affichent un bilan positif. Témoignages : Halluin(Nord), Orléans (Loiret), CG Alpes Maritimes, Rosny-sous-Bois... Enfance en danger : controverse sur une proposition de loi sur le suivi des familles Actualités Sociales Hebdomadaires, 31/12/2010, n 2689, pp , Une «logique de pistage, de contrôle et de surveillance». C est en ces termes que le Syndicat national des assistants sociaux de l Education nationale (Snasen) -UNSA et l Association nationale des assistants de service social (ANAS) analysent la proposition de loi relative «au suivi des enfants en danger par la transmission des informations», déposée il y a un an par Henriette Martinez (UMP, Hautes-Alpes) avec 47 autres députés. Proposition de loi : Protection de l'enfance - Aider ou surveiller les familles? Actualités Sociales Hebdomadaires, 26/03/2010, n 2652, pp Déjouer aussi précocement que possible les difficultés éducatives auxquelles des parents peuvent être confrontés, telle est l'ambition de la politique de protection de l'enfance. Mais une si large acception de la notion de prévention ne laisse pas d'interroger les professionnels de l'aide et du soin, qui dénoncent une résurgence de la police des familles. Stages de responsabilité parentale - Eviter la réponse répressive Lien social, 16/12/2010, n 998, pp Que faire lorsque le délaissement parental est constaté? Depuis plusieurs années, des stages de responsabilité parentale sont mis en oeuvre dans les tribunaux de grande instance. Un nouvel outil à la disposition des procureurs qui ne jugent pas nécessaire de poursuivre au pénal ces parents en difficulté. - L'apport du théâtre-forum : Afin de permettre aux parents de mieux comprendre et d'analyser leurs comportements, la Sauvegarde a fait appel à des professionnels du théâtre. Les résultats ont été à la hauteur des enjeux. - Entretien avec François Duvignau, chargée de mission au cabinet du procureur de la République de Paris GRILHOT Marie-Odile Les ambiguïtés du contrat de responsabilité parentale Actualités Sociales Hebdomadaires, 12/11/2010, n 2682, pp , Les récentes modifications apportées par la loi «Ciotti» au contrat de responsabilité parentale posent certaines questions, notamment en matière de gouvernance de la politique territoriale de protection de l enfance, analyse Marie-Odile Grilhot, formatrice à l IRTS PACA-Corse, docteure en droit social, auteure d une thèse sur la décentralisation de l aide et de l action sociales. MAÏLAT Maria La famille et l'etat - La parentalité sous contrôle Lettre de l'a.s.e (la), 09/2010, n 92, pp La parentalité, nouveau concept à la mode, n'est autre qu'une métaphore servant ceux qui fabriquent des règles et des "bons comportements" - "le mauvais parent" étant le levier du consensus entre des institutions incapables de produire un réel projet collectif. Faut-il sanctionner les parents? Gazette Santé Social (la), 06-07/2010, n 64-65, pp. 6-8 La proposition de loi d'eric Ciotti sur la suspension des allocations familiales pour absentéisme scolaire était examinée à partir du 16 juin. Débat entre Michel Berson, président PS du conseil général de l'essonne, Françoise Léglise, présidente de l'association nationale des assistants de service social et Eric Raoult, député maire UMP de Raincy. L'autorité, c'est reconnaître l'autre dans sa faiblesse Actualités Sociales Hebdomadaires, 02/04/2010, n 2653, pp «Trop longtemps nous avons supporté [...] l'irresponsabilité de certains parents qui ne s'occupent pas de l'éducation de leurs enfants», déclarait Nicolas Sarkozy le 24 mars. Quelques jours avant la tenue des états généraux de la sécurité à l'école, les 7 et 8 avril, les parents «en panne» d'autorité sont une nouvelle fois pointés du doigt. Encore faut-il savoir ce qu'est une autorité réellement éducative, rappelle Daniel Marcelli, psychiatre de l'enfant et de l'adolescent.

12 Mineurs délinquants - Les parents, responsables, victimes ou partenaires? Actualités Sociales Hebdomadaires, 22/02/2008, n 2546, pp Les parents sont de plus en plus systématiquement pointés du doigt lorsqu'il est question de délinquance juvénile et une kyrielle de dispositifs a été créée en vue de les responsabiliser en cas de dérapage de leurs enfants. Les familles ne sont pourtant pas les seuls acteurs de la socialisation des jeunes et, si responsabilité il y a, elle ne peut être que partagée. Face à des parents en perte de légitimité, souvent accablés par les difficultés socio-économiques, nombre d'acteurs appellent à un accompagnement plutôt qu'à une sanction. CREOFF Michèle La protection de l'enfance : impuissance, toute puissance et recherche de sens Enfances & PSY n 40 - ERES pp L auteur dénonce la réforme de la protection de l enfance du 5 mars 2007, dont la mission de prévention a été tellement étendue qu elle est impossible à remplir, et qui est fondamentalement stigmatisante : les dispositifs d aide sont uniformément regroupés sous le signifiant «enfance en danger», alors qu ils ont des fondements différents. Ceci aboutit à une «police administrative». Dès lors, protéger relève d un défi : celui de la préservation d un espace démocratique de protection et de respect des droits des familles et des enfants. Le contrat de responsabilité parentale Actualités Sociales Hebdomadaires, 16/11/2007, n 2531, pp Dispositif inédit instauré en vue de «répondre aux carences de l'autorité parentale», le contrat de responsabilité parentale est opérationnel depuis un peu plus de un an. En cas de refus ou de non-respect, les parents «défaillants» peuvent voir leurs allocations familiales suspendues. Présentation d'un dispositif très critiqué par les associations.

13 B/ Parentalité, précarité et protection de l enfance Ouvrages ZAOUCHE-GAUDRON Chantal Précarités et éducation familiale - Erès, 2011, 455 p. Les formes plurielles de précarité socio-économique (RMI, travail féminin à temps partiel, flexibilité de l'emploi...) et les insécurités quotidiennes dans tous les domaines d'existence font émerger des situations familiales nouvelles et sont susceptibles d'avoir des conséquences non négligeables sur la façon dont les parents occupent leur place et assurent leur rôle de père et de mère, sur la manière dont ils assument leur conjugalité et leur parentalité, et sur la façon dont se développent, de façon singulière, enfants et adolescents. Dans cette situation particulière que connaît la France mais aussi d'autres pays européens (Portugal, Espagne...), voire des pays «plus riches» tel que le Québec, cet ouvrage a pour mission essentielle de rassembler les résultats des recherches menées aux plans national et international, dans les champs disciplinaires que sont la psychologie, la sociologie, les sciences de l'éducation, le travail social... Il met en exergue les différentes actions menées auprès des populations les plus précarisées, et donne des pistes à développer par les politiques familiales et sociales. Son objectif est aussi d'examiner les fonctionnements, styles, pratiques éducatives des familles en situation de précarité, non pas dans une démarche de stigmatisation, mais dans une approche compréhensive des processus en jeu. Si les manques et les carences peuvent être analysés, les ressources, les modes de réactivité de ces familles doivent être eux aussi précisés et examinés. BOUTANQUOI Michel ; BOUTIN Gérald ; THIERY Nathalie ; LACHARITE Carl ; MINARY Jean- Pierre ; BREUGNOT Pascale ; FABLET Dominique ; RURKA Anna Interventions sociales auprès des familles en situation de précarité - L'Harmattan, 2011, 140 p. Travail avec les familles, soutien à la parentalité, voilà deux expressions familières dans le champ du travail social, tant sur le plan législatif et administratif que du point de vue des projets des équipes éducatives. Il n en demeure pas moins nécessaire d interroger ce que ces notions recouvrent. S agit-il de changer les parents ou de modifier le regard des professionnels et des chercheurs en particulier sur les familles en situation de précarité? Quelles sont les logiques à l oeuvre : aide ou contrôle? Les contributions rassemblées dans cet ouvrage cherchent à ouvrir la réflexion sur ce point. Il intéressera autant les professionnels que les chercheurs que ces questions mobilisent. Cet ouvrage s adresse aux professionnels de l intervention sociale et à tous ceux qui se destinent à l exercice de ces métiers : assistants sociaux, éducateurs spécialisés SECHER Régis Reconnaissance sociale et dignité des parents d'enfants placés - Parentalité, précarité et protection de l'enfance - L'Harmattan, 2010, 206 p. A une époque où la performance et la responsabilité individuelle sont érigées en culte, les parents dont les enfants sont placés dans le cadre d'une mesure de protection de l'enfance vivent une double disqualification : ils appartiennent majoritairement aux couches sociales défavorisées et sont considérés comme étant défaillants sur le plan éducatif. Dans ce contexte, pour comprendre comment ces personnes définissent leur situation, l'auteur a construit une recherche de type qualitatif auprès d'une trentaine d'entre eux. RENOUX Marie-Cécile ; NAVES Pierre ; BOUCHET Paul Réussir la protection de l'enfance avec les familles en précarité - Quart monde, 2008, 249 p. En France, enfants font aujourd'hui l'objet d'une mesure judiciaire de placement hors du foyer de leurs parents. Généralement trop peu accompagnée, cette mesure entraîne de fréquents traumatismes. Incontournable dans certaines situations, elle pourrait être évitée dans bien des cas. Comment sortir de cette logique qui, au nom de la «protection de l'enfant», conduit trop souvent - notamment dans les situations de grande pauvreté - à le priver de relations vitales avec ses parents? C'est pourtant un droit reconnu par la Convention internationale des droits de l'enfant. S'appuyant sur un dialogue aussi bien avec des parents en grande pauvreté qu'avec des professionnels concernés et l'auteur, ce livre propose une alternative à la rupture des liens familiaux, fût-elle temporaire. Cette rupture s'effectue, la plupart du temps, dans un contexte de précarité ou d'exclusion sociale. On ne peut donc intervenir pour protéger les enfants sans en tenir compte et sans agir de concert avec les parents pour les épauler dans la réalisation de leurs projets familiaux. Relatant de nombreuses expériences où les Conseils généraux et les associations soutiennent enfants et parents afin d'éviter le placement, ce livre constitue un outil judicieux d'information et de formation, notamment pour les professionnels qui travaillent dans le secteur de l'aide sociale à l'enfance.

14 ZAOUCHE-GAUDRON Chantal Conditions de vie défavorisées influent-elles sur le développement des jeunes enfants? Les Mille et uns bébés n 73 - Eres p. Ce livre fait le bilan des recherches les plus contemporaines en psychologie sur les liens qui existeraient entre le développement du jeune enfant et ses conditions de vie, de façon spécifique, quand celles-ci sont défavorisées. Ainsi sont analysés l environnement de l enfant (voisinage, modes de garde, etc.), la conjugalité, la parentalité et les interactions parents-enfants qui en découlent. Les résultats des principaux travaux de recherche réalisés ces dernières années nous aident à mieux comprendre les relations d attachement, les problèmes de comportement, les compétences sociales des jeunes enfants qui vivent dans des conditions de vie défavorisées, auprès de leurs parents, eux-mêmes en situation de grande précarité économique. ZAOUCHE-GAUDRON Chantal, SANCHOU Paule Précarités - Revue EMPAN n 60 - Erès - 12/ p. La notion de précarité fait écho à l instabilité, à la fragilité, à l incertitude Les figures de la précarité prennent des formes multiples : santé précaire, revenus précaires, logements précaires, liens sociaux et familiaux précaires Quelles réalités économique, sociale et psychologique recouvre la notion de précarité? Qui sont les sujets ou les familles en risque de précarité? Quels sont aussi les moyens et les stratégies de survie qu ils mettent en place? En quoi la précarité diffère-t-elle ou rejoint-elle la pauvreté objective et subjective, et l exclusion sociale? Quels sont les liens avec le marché du travail? Comment les pouvoirs publics, les travailleurs sociaux, les professionnels de santé, et de façon plus générale les pratiques institutionnelles se positionnent-ils par rapport à la précarité et aux personnes précaires? Extrait sommaire : Développer les compétences éducatives des familles en situation de précarité BARRAS Christine et POURTOIS Jean-Pierre - pp Consulter les articles : Articles SECHER Régis Le placement d'enfants : aide ou contrainte pour leurs parents? Revue Quart Monde, 02/2011, n 217, pp Le placement des enfants dans les familles en situation de pauvreté est devenu banal. Bien qu'il soit vécu dans des logiques différentes, la souffrance des parents est énorme. Etre reconnus en tant que parents, faire respecter ses droits, conserver estime de soi et dignité devient alors une lutte incessante. Placements : le rôle que joue la pauvreté divise In Dépenser utile pour la protection de l'enfance Gazette Santé Social (la), 04/2010, n 62, p. 24 Certaines familles dont les enfants sont pris en charge par l'aide sociale à l'enfance appellent plus un soutien économique que psychologique. Des parents : "Rien n'est jamais dit sur les bonnes choses" - Revue Quart Monde pp L'accompagnement et l'écoute de parents très pauvres permet à l'auteur de montrer qu'ils veulent être soutenus dans leurs efforts pour élever et protéger leurs enfants, et non stigmatisés, humiliés et déresponsabilisés par les intervenants sociaux, comme c'est trop souvent le cas. L'aide budgétaire aux parents en difficulté Travail Social Actualités, 07-08/2009, n 4, pp. 6-7 L'entrée en vigueur le 1er janvier 2009 de la mesure judiciaire d'aide à la gestion du budget familial parachève le dispositif d'accompagnement social et budgétaire prévu par la loi du 5 mars 2007 réformant la protection de l'enfance. Destiné à aider les parents à mieux gérer leurs prestations dans l'intérêt de leur enfant, il débute par une première étape administrative : l'accompagnement en économie sociale et familiale. Protection de l'enfance - La pauvreté, une question qui dérange Actualités Sociales Hebdomadaires, 10/07/2009, n 2617, pp Problèmes de logement, d'emploi, de santé, manque de ressources financières et culturelles, isolement social : les différentes dimensions de la précarité ne sont pas sans incidences sur les difficultés éducatives que des parents peuvent rencontrer. Cet impact, pourtant, est largement méconnu. Et son évocation, quasiment taboue. Mais ce n'est pas en évitant les questions qui dérangent qu'on peut espérer y répondre.

15 RENOUX Cécile-Marie Le droit de vivre en famille : dialogue entre professionnels et familles en situation de grande pauvreté Revue Quart Monde, n 11, 2002, 247 p. "Tous les parents ont les mêmes aspirations, mais les conditions de vie des plus pauvres les empêchent le plus souvent de bâtir le projet familial dont ils rêvent. Beaucoup vivent dans la crainte du placement de leurs enfants. Avec eux, le Mouvement ATD Quart Monde s'efforce de trouver les moyens de rendre effectif le droit de vivre en famille, rejoignant en cela les préoccupations de nombreux professionnels." Lire l article : Documents en ligne DEFENSEUR DES ENFANTS Précarité et protection des droits de l'enfant - Etat des lieux et recommandations Défenseure des enfants, 11/2010, 190 p Deux millions d'enfants vivent sous le seuil de pauvreté. Une population qui "cumule des inégalités", rappelle la défenseure des enfants, Dominique Versini, en présentant son rapport thématique 2010, intitulé Précarité et protection des droits de l'enfant et rendu public lundi 15 novembre. - Précarité et protection des droits de l enfant. Ouverture par Dominique Versini, Défenseure des enfants - Au coeur de la crise quelles perspectives pour une meilleure protection des enfants de familles vulnérables? Patrick Viveret, Philosophe - Les politiques sociales permettent-elles de garantir la protection des enfants de familles vulnérables? Julien Damon, Sociologue, professeur associé à Sciences Po, Paris - Premier débat : Précarité et réalités de la vie quotidienne. - Deuxième débat : Précarité et réalités du droit au logement - Troisième débat : Précarité et réalités des parcours scolaires - L État de la précarité en Europe : comment mieux protéger les droits fondamentaux des enfants - Quatrième débat : Précarité et réalités du maintien des liens familiaux Lire le document :

16 III/ UN AUTRE REGARD SUR LES FAMILLES A/ Les compétences des familles dans la construction d une place pour l enfant Ouvrages BERGIER Bertrand, GOURAUD François Familles sous aide contrainte - Paradoxe et processus d'humanisation L'Harmattan p. L'Annuaire statistique de la Justice de 2008 dénombrait mesures individuelles d'aemo (Action Educative en Milieu Ouvert), dont mesures nouvelles. En quoi les paroles de chacun des interlocuteurs - le juge des enfants, le mineur, le ou les parents, l'éducateur - sont-elles révélatrices de la façon dont chacun d'eux se représente les contradictions qui structurent leur situation sociale? Quel rapport paradoxal entre l'aide et la contrainte qui structurent les mesures d'aemo? MUGNIER Jean-Paul Ces familles qui ne demandent rien yapaka.be - 10/ p. Vouloir protéger des enfants victimes de maltraitances, de négligences et tenter d aider leurs parents pour leur permettre de se montrer plus compétents, amène régulièrement les intervenants de la protection de l enfance à devoir faire face à un premier obstacle : comment convaincre ces familles d accepter les aides qui leur sont proposées ou imposées? Passée cette première difficulté, de nouvelles questions apparaissent : est-il possible d envisager, sans excuser ni condamner, ce qui dans leur histoire a pu conduire des parents à se montrer à ce point défaillants? Comment s assurer, ensuite, que ces aides, laisseront des traces positives durables dans l histoire de ces familles? Ce texte propose d apporter des pistes de réflexions pour permettre à chacun de trouver des réponses à ces interrogations et lutter contre le sentiment de découragement que souvent ces familles inspirent. Lire le document : AUSLOOS Guy La compétence des familles - Temps, chaos, processus - Erès, 2010, 173 p. - 2ème édition Faire de la thérapie n est pas résoudre des problèmes ou corriger des erreurs mais se plonger dans le mystère des familles et de leur rencontre. Ceci implique de passer d une thérapie où le thérapeute observe à une thérapie où le thérapeute s observe pour refléter à la famille compétente cette perception qui permet de laisser émerger l autosolution.» Ainsi dans ce livre qui reflète sa carrière déjà longue de praticien et de théoricien systémique, Guy Ausloos exhorte le lecteur à se laisser pénétrer par le mystère de la famille compétente plutôt qu à rechercher des recettes pour traiter la famille dysfonctionnelle. Les difficultés et les mutations des statuts parentaux, la perte des valeurs traditionnelles, la violence sociale, l incertitude quant à l avenir devant le chômage et la maladie, l évolution des modèles professionnels, etc., déstabilisent les familles qui ont aujourd hui besoin d être confortées dans leur parentalité pour accompagner leurs enfants vers l âge adulte. Par ses récits cliniques vivants issus de son expérience auprès d adolescents et de jeunes adultes, dans le champ de la déviance et de la psychiatrie, ainsi que par une réflexion théorique constamment réactualisée et élargie, Guy Ausloos nous guide dans cette passionnante aventure du soin direct apporté lors des crises familiales et institutionnelles. BARUDY Jorge ; DANTAGNAN Maryorie ; CYRULNIK Boris De la bientraitance infantile - Compétences parentales et résilience - Editions FABERT, 04/2007, 257 p. La prise en charge psychologique des enfants victimes de maltraitance est une spécialité relativement nouvelle. L'approche de Jorge Barudy et Maryorie Dantagnan a ceci d'original qu'ils considèrent les phénomènes de maltraitance non plus uniquement sous l'angle d'un problème individuel mais sous celui d'un dysfonctionnement collectif : l'absence de soutien à la fonction parentale. En effet, comment devient-on parent, de préférence un bon parent? Comment le rester dans ce parcours au long court, et semé d'embûches, qu'est l'éducation des enfants?en explorant le rôle joué par les processus biologiques et l'environnement social, en prenant en compte les apports de la psychogénéalogie ainsi que les théories de l'attachement et de la résilience, les auteurs bâtissent un modèle pluridisciplinaire de la bientraitance. Puis, en s'appuyant également sur leur expérience clinique, ils définissent les axes de l'intervention thérapeutique qui assurera la réparation des blessures des enfants meurtris.

17 Articles Un centre parental - Soutiens de famille Actualités Sociales Hebdomadaires - 20/01/ n pp A Paris, le centre parental Aire de famille héberge des jeunes couples en grande précarité de la naissance de leur enfant à ses 3 ans. Ils y bénéficient notamment d un soutien psychologique et d une aide à l insertion. Une structure expérimentale qui pourrait séduire le secteur de la protection de l enfance. Pour en savoir plus : La Maison des familles de Perpignan - Un lieu pour renouer les liens parents-enfants Bulletin de la Protection de l'enfance (Le) / n pp Depuis janvier 2010, la Maison des familles de Perpignan accueille les familles ayant obtenu le droit de visite de leur enfant, avec ou sans présence d'un tiers. Et renoue ainsi des liens essentiels. Centres maternels. Un père, passe et manque... Bulletin de la Protection de l'enfance (Le) / n pp Héritiers des hôtels et des maisons maternels créés à la fin du 19ème siècle pour secourir les "filles-mères" et lutter contre l'abandon et l'infanticide, les centres maternels ont aujourd'hui pour mission première de favoriser la relation et le lien précoce entre la mère et l'enfant. Ils s'adressent aux "femmes enceintes et mères isolées avec leurs enfants de moins de trois ans qui ont besoin d'un soutien matériel et psychologique, notamment parce qu'elles sont sans domicile", comme le stipule désormais le code de l'action sociale et des familles (CASF art. L222-5). Dans une logique de prévention de la séparation, ils sont financés au titre de l'aide sociale à l'enfance par les conseils généraux. Signe d'une évolution constante, la réforme de la protection de l'enfance du 5 mars 2007 reconnaît pour la première fois la place du père dans ces prises en charge. Une évolution qui n'est pas sans interroger le cadre actuel. Mais quelles sont les réalités de terrain qui précèdent et qui découlent de la loi? Le modèle du centre maternel a-t-il vécu? Un père, passe et manque... Protéger le couple pour protéger l'enfant Journal de l'action Sociale (le), 11/2010, n 151, pp Comment protéger un bébé quand ses parents n'ont pas le même logement? Avec son centre parental qui accueille père mère et enfant en grande difficulté, l'association Aire de Famille apporte une réponse innovante qui réhabilite le couple dans son rôle de premier protecteur de l'enfant. La compétence des individus, des familles, de leurs réseaux : réelles perspectives et/ou miroir aux alouettes?" - Journée d'étude du 25 mai 2010 Nancy Journal du Droit des jeunes - Revue d'action juridique et sociale (la), 10/2010, n 298, pp Ouverture de la journée / Michel Dinet - Le contexte juridique et déontologique de l'action sociale ; la place des familles et de l'enfant dans la décision d'aide / Pierre Verdier - Que penser de la focalisation sur la compétence des familles? / Laurent Ott - Le placement hors les murs / Claire Genneret - La compétence des individus, des familles, de leurs réseaux, vue de l'intérieur de l'institution départementale / Jean-Paul Bichwiller OTT Laurent Que penser de la focalisation sur la compétence des familles? In La compétence des individus, des familles, de leurs réseaux : réelles perspectives et/ou miroir aux alouettes?" - Journée d'étude du 25 mai Nancy Journal du Droit des Jeunes - Revue d'action juridique et sociale (la), 10/2010, n 298, pp SELLENET Catherine Approche critique de la notion de "compétences parentales" Revue internationale de l'éducation familiale (la) n pp Le présent article interroge les définitions possibles du terme "compétence", son texte d'émergence dans le champ de la famille, ses contenus et les modalités d'évaluation des compétences parentales. Assistons-nous à un simple renversement de la notion d'incompétence ou à une réelle modification des regards posés sur les parents? Pour tous les professionnels travaillant au soutien de la parentalité, voire à l'évaluation des points faibles et des ressources des familles, ce concept né du monde du travail peut s'avérer utile, mais à la condition d'en maîtriser les apports, les impasses voire les dérives possibles.

18 Aide éducative - A l'aube d'une révolution Journal de l'action Sociale (le) - 10/ p. 14 Au conseil général de l'aube, le référentiel "compétences des familles" fédère une trentaine d'acteurs de la protection de l'enfance. A l'usage des travailleurs sociaux et médico-sociaux, ce nouvel outil expérimental permettra d'associer étroitement les familles aux décisions d'aide éducative. CALMO Patrice Eduquer sans sanction - D'autres chemins possibles - Journal du Droit des Jeunes - Revue d'action juridique et sociale (la), 06/ n 276, pp Patrice Calmo, directeur de MECS et formateur en travail social. "Surveiller, identifier, stigmatiser et punir renvoient à une orientation et à une vision policière de la société. Cette méthodologie d'intervention repose sur le principe du maintien des enfants dans leur cadre de vie. Un travail spécifique entre un parent et son enfant à partir d'un support choisi par toutes les parties. Il nous importe en effet de prendre en considération le contexte social, économique et juridique dans lequel est "prise" la famille. Ne pas se substituer aux parents mais venir les soutenir dans leur fonction. Mener des expériences de réseaux de parents capables de s'apporter un soutien mutuel."

19 B/ Le Développement du pouvoir d agir des communautés et des personnes Ouvrages VALLERIE Bernard, LE BOSSE Yann, JOUFFRAY Claire, BUENO-CAZEJUST Martine, PORTAL Brigitte Interventions sociales et empowerment (développement du pouvoir d'agir) L'Harmattan p. Cette analyse du "développement du pouvoir d'agir" des personnes et des collectivités va ici se limiter au champ des interventions sociales. Dénonciation des pratiques standardisées, réflexion et action s'effectuant "avec" et non "sur", prise en compte de la complexité des enjeux en présence, décentration des seules caractéristiques individuelles pour s'intéresser aux composantes structurelles, constituent ainsi des repères pour les intervenants œuvrant dans la perspective d'une plus grande justice sociale. VALLERIE Bernard L empowerment : une référence pour conduire les interventions socio-éducatives? Nouvelles approches pour de nouvelles collaborations In Familles et professionnels de l'action sociale - Eduquer ensemble - Chronique sociale - 03/2009 pp A l origine, la psychologie communautaire - De l empowerment au développement du pouvoir d agir des personnes et des collectivités - Un modèle d analyse des pratiques - La mise en œuvre en France de ce modèle d analyse des pratiques - Une approche susceptible de favoriser la prise en compte des savoirs des personnes concernées par ces interventions - L intérêt de la prise en compte de l approche centrée sur le développement du pouvoir d agir dans la conduite des interventions socio-éducatives - Une approche susceptible de favoriser la mise en œuvre de la réforme de la protection de l enfance - Une approche nécessitant un apprentissage pour être mise en œuvre LACHARITE Carl ; GAGNIER Jean-Pierre Comprendre les familles pour mieux intervenir - Repères conceptuels et stratégies d'action Gaëtan Morin editeur, 2009, 384 p - Réalités familiales et repères conceptuels - Les formes d action qui touchent les familles Articles et documents en ligne Participation des personnes précaires : un processus à relancer Actualités Sociales Hebdomadaires - 09/03/ n pp La France fait figure de mauvais élève pour la participation des personnes en situation de pauvreté ou d exclusion à la définition des politiques publiques. Frilosité des élus, manque de mobilisation des travailleurs sociaux, sentiment d inutilité de la part des habitants ou des usagers, les freins sont nombreux. Pour autant, l échec des politiques de lutte contre la pauvreté pourrait relancer la machine Des recommandations pour une "révolution culturelle". En moins de cinq ans, les recommandations de bonnes pratiques participatives se sont multipliées. Un phénomène admis par tous qui tend à montrer que les esprits sont mûrs LEPELTIER Céline L'empowerment dans les ateliers de cuisine : entre enjeux et pratique Vie Sociale n 3 - pp Cet article présente les principaux résultats d'une recherche portant sur l'empowerment des personnes en situation de précarité dans les ateliers cuisine mis en oeuvre dans les épiceries sociales et solidaires. Il s'intéresse au concept d'empowerment dans les pratiques en travail social comme réponse pour lutter contre les inégalités sociales et la précarité. Cette recherche vise à décrire les pratiques des animateurs et leurs effets sur les personnes en situation de précarité qui y participent, afin d'étudier comment ils peuvent contribuer ou non au changement dans leurs pratiques alimentaires. Pour en savoir plus :

20 Adhésion des usagers : derrière la belle intention... Actualités Sociales Hebdomadaires, 24/09/2010, n 2675, pp La recherche de l adhésion des usagers constitue un impératif catégorique pour les travailleurs sociaux. Mais elle n est pas dénuée d ambiguïtés ni d effets pervers, analyse Claire Jouffray, formatrice et consultante, présidente de l Association nationale pour le développement de l approche «Développement du pouvoir d agir» (AndaDpa). Lien Internet : L'action collective, un levier du travail social Gazette Santé Social (la), 04/2010, n 62, pp Peu développées en France, les pratiques collectives favorisent l'autonomie des personnes accompagnées et stimulent leur pouvoir d'agir. JOUFFRAY Claire Etre un expert de l intervention professionnelle en service social? Peut-être mais gare à la toute puissance Revue française de service social n 236, 03/2010, pp Cet article propose d examiner les conditions d une position «d expert de l intervention en service social», à la suite de la réforme du diplôme d Etat d assistant de service social. Il montre les risques de la toute puissance de cette expertise et propose une articulation avec l expertise expérientielle des personnes accompagnées. BINGEN Aline, HAMZAOUI Mejed Pratiques partenariales et pouvoir des parents : quels référentiels? In Vers de nouvelles pratiques participatives? Politiques sociales (Les) 2010 pp La cohésion et la réussite du partenariat demeurent liées au développement d une vision globale, partagée et commune de la situation de l enfant. Or, quels sont la place et le pouvoir réel des parents dans un contexte où les visions divergent et où celle des professionnels prédomine? Promouvoir le pouvoir des parents, lorsque ceux-ci sont parfois eux-mêmes en situation de grande vulnérabilité, pose des défis de taille. Le choix du référentiel pour l analyse de la situation qui pose problème revêt toute son importance lorsqu il s agit d orienter les services, ces décisions ayant un impact majeur sur le devenir des enfants et de leur famille. Cet article s intéresse ici aux pratiques de partenariat entourant les services rendus aux jeunes en difficultés multiples. VALLERIE Bernard Développement du pouvoir d agir des personnes et des collectivités (empowerment) et pratiques sociales - Une approche susceptible de contribuer à une dynamique de développement durable - IUT2 de Grenoble, 2010, 8 p. Nous étudions l intérêt, dans une dynamique de développement durable, de la référence à l approche centrée sur le développement du pouvoir d agir des personnes et des collectivités (empowerment). Et ce, dans le cadre des pratiques sociales auprès de personnes en situation de difficultés familiale et sociale. Pour ce faire, d'abord, nous présentons l origine et les caractéristiques de la notion d'empowerment. Ensuite, nous détaillons une manière de l'appréhender dans le cadre des pratiques sociales. Enfin, nous examinons l intérêt de cette approche dans une dynamique de développement durable. Lire le document : VALLERIE Bernard L émergence, en France, de la référence à l approche centrée sur le développement du pouvoir d agir des personnes et des collectivités - UNIVERSITE PIERRE MENDES-FRANCE, IUT 2 Passerelles - Cahier de recherches et d initiatives sociales sur le développement du pouvoir d agir des personnes et des collectivités Vol. 1 n 1-06/2009 Tout d abord, nous précisons la relation entre empowerment et approche centrée sur le développement du pouvoir d agir. L empowerment inclut l approche centrée sur le développement du pouvoir d agir mais ne s y limite pas. Puis, nous présentons quelques repères concernant l émergence, en France, au sein des pratiques d interventions socio-éducatives et des pratiques d interventions sociales territorialisées, de la référence à l empowerment et de la référence à l approche centrée sur le développement du pouvoir d agir des personnes et des collectivités. Enfin, nous évoquons l intérêt de cette seconde référence dans le contexte actuel du questionnement des pratiques socio-éducatives. Trois caractères sont succinctement abordés : l affirmation de l action comme levier de changement, la prise en compte des connaissances expérientielles de la personne ou collectivité concernée par l intervention, la décentration de la seule dimension individuelle au profit de la prise en compte des caractères contextuels. Lire le document :

DE LA COHÉSION SOCIALE

DE LA COHÉSION SOCIALE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA COHÉSION SOCIALE Conseil supérieur de travail social Synthèse du Rapport Le partage d'informations dans l'action sociale et le travail social remis à Madame la Ministre Marisol

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

La Protection de l'enfance Signalement et information préoccupante

La Protection de l'enfance Signalement et information préoccupante Rapport adopté lors de la session du Conseil national de l Ordre des médecins du 8 octobre 2010 Dr Irène KAHN-BENSAUDE Dr Jean-Marie FAROUDJA La Protection de l'enfance Signalement et information préoccupante

Plus en détail

Dép. 75 «Enfant présent»

Dép. 75 «Enfant présent» Dép. 75 «Enfant présent» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Créée en 1987, l association Enfant Présent, dispositif multi-accueil à caractère préventif, dispose de plusieurs

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Mention «Mandataire Judiciaire à la protection des majeurs»

Mention «Mandataire Judiciaire à la protection des majeurs» Certificat National de Compétence Mandataires Judiciaires à la Protection des Majeurs Mention «Mandataire Judiciaire à la protection des majeurs» Cette formation complémentaire est visée par la loi n 2007-308

Plus en détail

Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ;

Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ; Paris, le 19 septembre 2012 DECISION DU DEFENSEUR DES DROITS N MDE-2012-128 Vu l article 71 1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur

Plus en détail

Approche juridique de la profession infirmier(e) dans l Education Nationale

Approche juridique de la profession infirmier(e) dans l Education Nationale Approche juridique de la profession infirmier(e) dans l Education Nationale Le 13 octobre 2010, Madame GOUTTENOIRE, Professeur à la faculté de Droit de Bordeaux 4, Directrice de l institut des Mineurs

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DE L ASSOCIATION FRANCAISE DES MAGISTRATS DE LA JEUNESSE ET DE LA FAMILLE des 16 et 17 MAI 2014

ASSEMBLEE GENERALE DE L ASSOCIATION FRANCAISE DES MAGISTRATS DE LA JEUNESSE ET DE LA FAMILLE des 16 et 17 MAI 2014 ASSEMBLEE GENERALE DE L ASSOCIATION FRANCAISE DES MAGISTRATS DE LA JEUNESSE ET DE LA FAMILLE des 16 et 17 MAI 2014 LA JUSTICE DES MINEURS : CAP SUR L AVENIR La Garde des Sceaux a lancé une vaste consultation

Plus en détail

Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI

Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI La formation continue du Centre d Ouverture Psychologique Et Sociale (Copes) s adresse à tous les acteurs du champ médical, psychologique,

Plus en détail

Présentation du guide juridique et pratique «Le crédit à la consommation»

Présentation du guide juridique et pratique «Le crédit à la consommation» Présentation du guide juridique et pratique «Le crédit à la consommation» Mardi 20 mars 2012 à 11h00 Salle des Mariages- Hôtel de Ville Sommaire I. Le Guide «Le crédit à la consommation» et les différents

Plus en détail

LE PROJET POUR L ENFANT

LE PROJET POUR L ENFANT Groupe d appui pour accompagner la réforme de la protection de l enfance LE PROJET POUR L ENFANT Fiche technique Mars 2010 Pour accompagner la mise en œuvre de la loi réformant la protection de l enfance

Plus en détail

SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATION INTEGRATION SOCIALE, LUTTE CONTRE LA PAUVRETE ET ECONOMIE SOCIALE

SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATION INTEGRATION SOCIALE, LUTTE CONTRE LA PAUVRETE ET ECONOMIE SOCIALE Publié le : 2014-04-18 SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATION INTEGRATION SOCIALE, LUTTE CONTRE LA PAUVRETE ET ECONOMIE SOCIALE 19 DECEMBRE 2013. - Arrêté ministériel fixant le code de déontologie pour

Plus en détail

Département 74 «SEMOH A.RETIS»

Département 74 «SEMOH A.RETIS» Département 74 «SEMOH A.RETIS» PRÉSENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation L Association Recherche, Education, Territoires, Interventions, Sociabilités (A.RETIS) a démarré avec

Plus en détail

La Protection des majeurs

La Protection des majeurs La Protection des majeurs Les mesures de protection juridique des majeurs Les mesures de protection juridique des majeurs sont définies dans le cadre de la loi du 5/03/2007 portant réforme de la protection

Plus en détail

Dép. 54 Accueil de jour Educatif et Scolaire (A.J.E.S.)

Dép. 54 Accueil de jour Educatif et Scolaire (A.J.E.S.) Dép. 54 Accueil de jour Educatif et Scolaire (A.J.E.S.) PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation L accueil de Jour Educatif et Scolaire -A.J.E.S.- est implanté dans la commune

Plus en détail

Dossier de presse 30 mars 2012. Création de la Carsat Alsace-Moselle www.carsat-alsacemoselle.fr

Dossier de presse 30 mars 2012. Création de la Carsat Alsace-Moselle www.carsat-alsacemoselle.fr Dossier de presse 30 mars 2012 Création de la Carsat Alsace-Moselle www.carsat-alsacemoselle.fr Création de la Carsat Alsace-Moselle La démarche de fusion de la CRAM et de la CRAV trouve son origine dans

Plus en détail

LA PROCEDURE D'EVALUATION A.NA.PSY.p.e. EST LE RESULTAT D'UNE RECHERCHE

LA PROCEDURE D'EVALUATION A.NA.PSY.p.e. EST LE RESULTAT D'UNE RECHERCHE LA PROCEDURE D'EVALUATION A.NA.PSY.p.e. EST LE RESULTAT D'UNE RECHERCHE CETTE RECHERCHE A ETE FINANCEE PAR Le Ministère des Affaires Sociales et de l'emploi, Direction Générale de la Santé,Sous- Direction

Plus en détail

Intitulé de la formation

Intitulé de la formation Intitulé de la formation La fonction managériale dans les structures du spectacle vivant : parcours de formation comprenant 4 modules. Module 1 Construire et porter une vision de structure : y faire adhérer

Plus en détail

Le partage d informations dans l action sociale et le travail social

Le partage d informations dans l action sociale et le travail social Ministère des affaires sociales et de la santé DIRECTION GÉNÉRALE DE COHÉSION SOCIALE CONSEIL SUPÉRIEUR DU TRAVAIL SOCIAL 7 e mandature Rapport au ministre des affaires sociales et de la santé Le partage

Plus en détail

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour»

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Service d accueil de jour -SAJE- est implanté sur le 19 e arrondissement de Paris et accueille

Plus en détail

«LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT»

«LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT» «LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT» Ministère de l Éducation Nationale Protection Judiciaire de la Jeunesse Théâtre Liberté Contact : Betty Le Mellay, Responsable de

Plus en détail

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine O B J E C T I F S Programme llongiitudiinall : Introduction Personne, santé, société (PSS) Cours d introduction - Présentation du cours PSS. - Importance des dimensions psycho-sociales dans la pratique

Plus en détail

Etablissement S.A.S. / ARPADE. Services d Accueil et de Soins. - Livret d accueil -

Etablissement S.A.S. / ARPADE. Services d Accueil et de Soins. - Livret d accueil - Etablissement S.A.S. / ARPADE Services d Accueil et de Soins - Livret d accueil - Association Régionale de Prévention et d Aide face aux Dépendances et aux Exclusions Valeurs fondamentales de l Association

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

Annexe III : Le stage professionnel, réalisés au titre de l ISAP ou de l ISIC, doit permettre l identification de ces différents mécanismes.

Annexe III : Le stage professionnel, réalisés au titre de l ISAP ou de l ISIC, doit permettre l identification de ces différents mécanismes. Annexe III : Intervention professionnelle en service sociale : Intervention sociale d'aide à la personne (ISAP) et intervention sociale d'intérêt collectif (ISIC) - définitions et exemples - Dans le cadre

Plus en détail

Dép. 30 «Service d adaptation progressive en milieu naturel»

Dép. 30 «Service d adaptation progressive en milieu naturel» Dép. 30 «Service d adaptation progressive en milieu naturel» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Service d adaptation progressive en milieu naturel SAPMN- du Gard a

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

LA CELLULE DÉPARTEMENTALE DE RECUEIL, DE TRAITEMENT ET D ÉVALUATION

LA CELLULE DÉPARTEMENTALE DE RECUEIL, DE TRAITEMENT ET D ÉVALUATION Guide Pratique Protection de l enfance LA CELLULE DÉPARTEMENTALE DE RECUEIL, DE TRAITEMENT ET D ÉVALUATION grandir parents respecter prévenir devoirs écouter mieux-être protéger LA CELLULE DÉPARTEMENTALE

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment Accompagner la participation des allocataires Par Marion Drouault, responsable de projets à l (Version courte) Participation et RSA : «Accompagner la l participation des allocataires» S appuyant en particulier

Plus en détail

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66 Points clefs Lille, le 14 novembre 2012

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66 Points clefs Lille, le 14 novembre 2012 Les journées de rencontre CNPTP CCN 66 Points clefs Lille, le 14 novembre 2012 Lille, le 14 novembre 2012 La CNPTP en bref Ouverture par Jacky Desdoigts, Président de la CNPTP. Les mutations et les risques

Plus en détail

APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD)

APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD) PREFET DE LA VIENNE Direction Départementale de la Cohésion Sociale APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD) [Référence : stratégie nationale

Plus en détail

Le regroupement d assistantes maternelles

Le regroupement d assistantes maternelles Mois AAAA Juillet 2009 En bref L objectif de cette fiche est de présenter, de manière synthétique, une des propositions énoncées par Michèle Tabarot, Députée des Alpes Maritimes, dans le rapport publié

Plus en détail

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr ) Découvrez les métiers de la Justice Informez-vous sur www.justice.gouv.fr PENITENTIAIRE Sommaire SOMMAIRE Magistrat............................................................. p. 4, 5 Greffier en chef......................................................

Plus en détail

LA CHARTE D'ETHIQUE PROFESSIONNELLE DES EDUCATEURS SPECIALISES ONES. Organisation nationale des éducateurs spécialisés.

LA CHARTE D'ETHIQUE PROFESSIONNELLE DES EDUCATEURS SPECIALISES ONES. Organisation nationale des éducateurs spécialisés. LA CHARTE D'ETHIQUE PROFESSIONNELLE DES EDUCATEURS SPECIALISES ONES. Organisation nationale des éducateurs spécialisés. -Avril 2014- Article premier Les dispositions qui suivent constituent la charte d

Plus en détail

IDENTIFICATION DE CLIGNOTANTS SOCIAUX AU COURS DE l E4M

IDENTIFICATION DE CLIGNOTANTS SOCIAUX AU COURS DE l E4M IDENTIFICATION DE CLIGNOTANTS SOCIAUX AU COURS DE l E4M La loi de la protection de l enfance La loi du 5 mars 2007 insiste sur la prévention et confie au Président du Conseil Général le soin d organiser,

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés

Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés IEN/CTR ASH 2011-2012 Comportements inappropriés / Troubles de la conduite et du comportement

Plus en détail

Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie

Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie Position et propositions d amendements de l UNIOPSS Octobre 2004 Mme Marie-Anne Montchamp, secrétaire d'état aux

Plus en détail

au service de chacun!

au service de chacun! Les associations sanitaires et sociales : au service de chacun! Petite enfance Handicap Jeunes en danger Santé Personnes âgées Pauvreté, Exclusion * «L association est la convention par laquelle deux ou

Plus en détail

Les stratégies de prévention du tabagisme développées par les structures qui encadrent les jeunes

Les stratégies de prévention du tabagisme développées par les structures qui encadrent les jeunes Le réseau régional d Education Pour la Santé Membre du réseau de l'institut National de Prévention et d'education pour la Santé et l Institut Rhône-Alpes de Tabacologie Les stratégies de prévention du

Plus en détail

juin 2002 Dr F. Cayla Rapport réalisé dans le cadre de l évaluation du PRAPS 1

juin 2002 Dr F. Cayla Rapport réalisé dans le cadre de l évaluation du PRAPS 1 Évaluation des actions «d accompagnement», «médiation», «permanence» ou «consultation santé» dans les lieux d accueil ou d hébergement en Midi-Pyrénées juin 2002 Rapport réalisé dans le cadre de l évaluation

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT

CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT PLAN DEPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES DEPARTEMENT DE LA LOIRE CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT Les mesures d'accompagnement Social Lié au Logement (A.S.L.L.)

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S P r é a m b u l e Proximité Singularité de la personne Universalité du service De nombreux territoires ruraux et urbains se situent en

Plus en détail

Projet éducatif vacances enfants et adolescents

Projet éducatif vacances enfants et adolescents Projet éducatif vacances enfants et adolescents SOMMAIRE 1- Présentation du mouvement 2- Valeurs et finalités 3- Nos objectifs 4- Nos orientations éducatives 5- L équipe d encadrement 6- Les activités

Plus en détail

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Éducation nationale NOR : MENE1007267A ARRÊTÉ du Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de générale et technologique Le Ministre

Plus en détail

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 Contacts CCAS - Solidarités Marie-Noëlle GRANDJEAN 03 81 41 21 69 marie-noelle.grandjean@besancon.fr

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

L enfant au coeur de l adoption

L enfant au coeur de l adoption L enfant au coeur de l adoption Aujourd hui l adoption est généralement considérée comme étant d abord une mesure de protection de l enfant, un droit pour l enfant privé de famille. Tout projet d adoption

Plus en détail

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION Ø Un Master orienté vers l éducation, le jeu, la formation et l intervention, hors l école Le master en sciences de l éducation EFIS, Éducation, Formation, Intervention

Plus en détail

Dernière mise à jour le 11/09/15 1

Dernière mise à jour le 11/09/15 1 Libellé de l UE Libellé de l EC CM Résumés Intervenants SEMESTRE 3 UE 1 : Les politiques publiques sociales (6c) Politiques sociales (3c) Evaluation des politiques publiques des secteurs 18 h Par ce cours,

Plus en détail

PREMIER DEGRE. Marie BOISSAVI-MERCKX

PREMIER DEGRE. Marie BOISSAVI-MERCKX Cité administrative Jean Montalat BP 314 19011 TULLE Cedex PREMIER DEGRE GUIDE DE LA PROTECTION DE L ENFANCE Marie BOISSAVI-MERCKX Responsable départementale Conseillère technique de service social 05.87.01.20.31

Plus en détail

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Objectifs : indiquer les objectifs de prévention du Service départemental de Protection Maternelle et

Plus en détail

Règlement de fonctionnement du. Service d accompagnants des étudiants

Règlement de fonctionnement du. Service d accompagnants des étudiants Règlement de fonctionnement du Service d accompagnants des étudiants mis à jour au 1er septembre 2014 (Selon décret n 2003-1095 du 14 novembre 2003) 1 Préambule : Préambule : Le présent document s adresse

Plus en détail

"Couples séparés mais toujours parents"

Couples séparés mais toujours parents "Couples séparés mais toujours parents" Compte rendu Rencontre à thème Le 31 Janvier 2012 Matin Intervenante : Katell Jouffe, psychologue à l'hôpital de jour pour enfants autistes et psychotiques et médiatrice

Plus en détail

VIOLENCES CONJUGALES ET SECURITE DU SYSTEME FAMILIAL

VIOLENCES CONJUGALES ET SECURITE DU SYSTEME FAMILIAL VIOLENCES CONJUGALES ET SECURITE DU SYSTEME FAMILIAL Par Sandrine Bodson, Claire Gavroy, Nadia Uwera du CVFE En matière de violence conjugale, l évaluation de la dangerosité des situations est un enjeu

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

PRÉVENTION EN FAVEUR DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT

PRÉVENTION EN FAVEUR DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT Guide Pratique Protection de l enfance PRÉVENTION EN FAVEUR DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT grandir parents respecter prévenir devoirs écouter mieux-être protéger PRÉVENTION EN FAVEUR DE L ENFANT ET DE

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

Un métier en évolution.

Un métier en évolution. Intégré à une équipe de soins, l'aide-soignant assiste l'infirmier dans les activités quotidiennes de soins. Il contribue au bien-être des malades, en les accompagnant dans tous les gestes de la vie quotidienne

Plus en détail

I. Compte-rendu groupe 1 II. Compte-rendu groupe 2 III. Compte-rendu groupe 4

I. Compte-rendu groupe 1 II. Compte-rendu groupe 2 III. Compte-rendu groupe 4 JOURNEE D'ANIMATION SUR LA LIAISON BAC PRO/BTS DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL MME GANDON IEN-ET SBSSA MME CAPRA IA-IPR SMS BSE MERCREDI 19 FEVRIER 2014 LYCEE VOLTAIRE ORLEANS LIAISON BAC PRO ASSP/BTS

Plus en détail

L ACCUEIL DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT PROTÉGÉ

L ACCUEIL DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT PROTÉGÉ Guide Pratique Protection de l enfance L ACCUEIL DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT PROTÉGÉ grandir parents respecter prévenir devoirs écouter mieux-être protéger L ACCUEIL DU MINEUR ET DU JEUNE MAJEUR Ce

Plus en détail

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008 Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation Septembre 2008 Louis Plamondon Centre de recherche de l institut universitaire de gériatrie

Plus en détail

"Allô Parents Marseille" Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute.

Allô Parents Marseille Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute. "Allô Parents Marseille" Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute. QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé) sont requis pour visionner cette image. " Mieux faire connaître ce

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185 Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185 RESUMÉ ANONYMISÉ DE LA DÉCISION Décision relative à une Recommandation Domaines de compétence de l Institution : Défense des droits de l'enfant, Droits

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Session 2012 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES Épreuve ÉCRITE Durée : 3 heures Coefficient : 7 L usage de la calculatrice

Plus en détail

AIDE À DOMICILE. Le métier abordé dans ce film est celui d aide à domicile qui relève du secteur social.

AIDE À DOMICILE. Le métier abordé dans ce film est celui d aide à domicile qui relève du secteur social. JE SUIS... Santé - Social - Soins esthétiques AIDE À DOMICILE Réalisation : Luc Millet Production exécutive : CRIPT Sylvestre Audiovisuel Production : Educagri éditions, DRAF SRFD Pays de la Loire, ONISEP

Plus en détail

Etablissement d'accueil mèreenfant

Etablissement d'accueil mèreenfant Etablissement d'accueil mèreenfant Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 Table des matières I Definition...4 II Rappels historiques...4 III Le cadre réglementaire...

Plus en détail

Sommaire. Introduction...p 2. Le 4ème schéma départemental Enfance - Famille - Jeunesse 2011-2015.p 3

Sommaire. Introduction...p 2. Le 4ème schéma départemental Enfance - Famille - Jeunesse 2011-2015.p 3 Sommaire Introduction...p 2 Le 4ème schéma départemental Enfance - Famille - Jeunesse 2011-2015.p 3 Présentation des structures au programme de la journée thématique Enfance-Famille..p 4 Le service éducatif

Plus en détail

Le droit d auteur dans un environnement numérique : les positions de l IFLA et de l UNESCO 1

Le droit d auteur dans un environnement numérique : les positions de l IFLA et de l UNESCO 1 Le droit d auteur dans un environnement numérique : les positions de l IFLA et de l UNESCO 1 Das Urheberrecht in einer digitalen Umwelt: die Positionen der IFLA und der UNESCO Jean-Philippe Accart Information

Plus en détail

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes :

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : On a souvent considéré la mixité comme un fait acquis, comme si le «vivre ensemble» allait de soi. Et pourtant, les

Plus en détail

La visite en présence d un tiers dans le cadre de la protection judiciaire : faire de la visite un acte bientraitant et éducatif

La visite en présence d un tiers dans le cadre de la protection judiciaire : faire de la visite un acte bientraitant et éducatif Groupe d appui à la protection de l enfance La visite en présence d un tiers dans le cadre de la protection judiciaire : faire de la visite un acte bientraitant et éducatif Décembre 2012 2 Créé en octobre

Plus en détail

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires ANNUAIRE SANTE Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Poitou-Charentes (4 antennes

Plus en détail

Climat scolaire. Marc Thiébaud. mars 2005

Climat scolaire. Marc Thiébaud. mars 2005 Climat scolaire mars 2005 Le climat d école La notion de climat scolaire renvoie à la qualité de vie et de communication perçue au sein de l école. On peut considérer que le climat d une école correspond

Plus en détail

Schéma départemental de prévention et de protection de l enfance et de la jeunesse 2012-2016

Schéma départemental de prévention et de protection de l enfance et de la jeunesse 2012-2016 Schéma départemental de prévention et de protection de l enfance et de la jeunesse 2012-2016 www.hauts-de-seine.net Une ambition renouvelée au service de la protection de l enfance dans les Hauts-de-Seine

Plus en détail

Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service»

Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service» Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service» DANS LE RESPECT DU PROJET ET DU FONCTIONNEMENT DE LA PERSONNE MORALE, EN CONFORMITE AVEC LA LEGISLATION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Thématique de l appel à projets 2014. Favoriser les liens entre les générations pour lutter contre les solitudes

CAHIER DES CHARGES. Thématique de l appel à projets 2014. Favoriser les liens entre les générations pour lutter contre les solitudes CAHIER DES CHARGES Thématique de l appel à projets 2014 Favoriser les liens entre les générations pour lutter contre les solitudes Fondation Alsace Personnes Agées 4 rue de la Houblonnière 68000 COLMAR

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Pour une ÉDUCATION INCLUSIVE, Un projet éducatif partagé Une CHARTE DE L ÉDUCATION PARTAGÉE

Pour une ÉDUCATION INCLUSIVE, Un projet éducatif partagé Une CHARTE DE L ÉDUCATION PARTAGÉE Pour une ÉDUCATION INCLUSIVE, Un projet éducatif partagé Une CHARTE DE L ÉDUCATION PARTAGÉE Un projet éducatif partagé pour relever les défis de l avenir Comme d autres pays, la France est confrontée aujourd'hui

Plus en détail

3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934)

3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934) 3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934) Psychologue russe contemporain de Piaget, a également élaboré une théorie interactionniste de l'apprentissage, sage, mais qui insiste sur tout sur la

Plus en détail

Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com comptabilite@actif-online.

Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com comptabilite@actif-online. BON DE COMMANDE INTERNET Tarifs 2015 à retourner à : Actif 259, Avenue de Melgueil BP 3 34280 LA-GRANDE-MOTTE Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com

Plus en détail

Accompagnement des managers : la solution coaching

Accompagnement des managers : la solution coaching Accompagnement des managers : la solution coaching Dans sa circulaire DGOS/RH4/2013/295 du 19 juillet 2013, la Ministre des Affaires sociales et de la santé indique les axes et actions prioritaires à mettre

Plus en détail

CONTRAT D ACCUEIL DE JOUR

CONTRAT D ACCUEIL DE JOUR Maison de retraite Foyer de vie 6-8 avenue Théodore d Arthez 64 120 SAINT PALAIS Tél. : 05.59.65.73.04 Fax : 05.59.65.61.82 E.mail : contact@stelisa.com Nom : Prénom :.. Date :.. CONTRAT D ACCUEIL DE JOUR

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS ANJEU-TC juin 2008-1 - PETIT GUIDE PRATIQUE LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS Dès 18 ans, le jeune est légalement capable de tous les actes de la vie civile et ses parents ne peuvent plus agir pour son

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Communiqué de presse L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Objectif : Aider les managers à gérer la diversité religieuse au quotidien Alors que la question de l expression religieuse

Plus en détail

Annexe 2 241. Vu la loi spéciale du 12 janvier 1989 relative aux Institutions bruxelloises, notament les articles 42 et 63;

Annexe 2 241. Vu la loi spéciale du 12 janvier 1989 relative aux Institutions bruxelloises, notament les articles 42 et 63; Annexe 2 241 Annexe 2 Accord de coopération entre l'etat fédéral, les Communautés et les Régions relatif à la continuité de la politique en matière de pauvreté L'accord de coopération entre l'etat fédéral,

Plus en détail