Politique et critères de performance de l IFC en matière de viabilité sociale et environnementale Examen et actualisation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Politique et critères de performance de l IFC en matière de viabilité sociale et environnementale Examen et actualisation"

Transcription

1 Politique et critères de performance de l IFC en matière de viabilité sociale et environnementale Examen et actualisation Vue d ensemble du Processus de consultation et de participation Société financière internationale 26 août 2009

2 TABLE DES MATIERES PAGE Sigles et abréviations... 3 Résumé analytique... 4 I. Rappel des faits... 5 II. Consultation et communications... 6 A. Consultation des communautés... 6 B. Site Web interactif spécialisé... 7 C. Trois phases de consultations... 7 Annexe A. Calendrier indicatif de l examen et de l actualisation...9 2

3 SIGLES ET ABRÉVIATIONS CAO CODE IEG IFD ONG OSC PPS Conseiller médiateur (application des directives) Comité pour l efficacité du développement Groupe indépendant d évaluation Institutions de financement du développement Organisations non gouvernementales Organisations de la société civile Politique et critères de performance en matière de viabilité sociale et environnementale 3

4 4

5 RÉSUMÉ ANALYTIQUE Cette note présente une vue d ensemble du processus de consultation et de participation envisagé, de la façon dont les parties prenantes peuvent y participer et du calendrier que l IFC suivra pour l examen et l actualisation de la politique et des critères de performance de viabilité sociale et environnementale (PPS). Les questions liées au processus d examen et d actualisation de la politique de l IFC en matière de divulgation de l information sont traitées dans un document distinct sur l examen et l actualisation du processus de la politique de l IFC en matière de divulgation de l information, sous le titre Politique de divulgation de l information de la Société financière internationale, Examen et mise à jour. Aperçu du processus de consultation et d engagement. Les PPS de l IFC sont entrés en vigueur le 30 avril L IFC a récemment exposé au Comité pour l efficacité du développement (CODE) du Conseil le bilan de l expérience acquise au cours des trois années de mise en œuvre des PPS et transmis le rapport d accompagnement intitulé IFC s Policy and Performance Standards on Social and Environmental Sustainability and Policy on Disclosure of Information: Report on the First Three Years of Application (IFC/CODE ). Le CODE a conclu qu à maints égards trois années de mise en œuvre ne donnent pas un recul suffisant pour tirer des conclusions en la matière, mais qu un certain nombre de clarifications et de modifications permettraient d améliorer l efficacité des PPS. L examen et l actualisation des notes explicatives sur les critères de performance (Performance Standard Guidance Notes), principal instrument d interprétation de ceux qui utilisent ces critères, permettront aussi d avoir une meilleure idée des problèmes qui se posent. L IFC est déterminée à engager un processus coopératif et transparent d examen et d actualisation qui sera scindé en trois phases. Phase 1 : phase de consultation de 60 jours consacrée au recensement des principales questions que soulèvent les PPS et des problèmes qu ils posent ; phase II : phase de consultation de 60 jours sur la première version du projet de PPS et des notes explicatives sur les normes de performance ; et phase III : phase de consultation de 30 jours sur la deuxième version du projet de PPS et des notes explicatives sur les normes de performance. L IFC associera étroitement les parties prenantes en utilisant un ensemble d outils basés sur le web pour diffuser l information et de consultations via le web et en direct pour recueillir des éléments d information. Les remontées d information émanant des communautés directement concernées par les projets de l IFC, qui sont particulièrement importantes, seront sollicitées dans le cadre de réunions en face à face organisées dans le pays. Ce processus devrait prendre 18 mois et se terminer, selon les estimations, en décembre

6 I. RAPPEL DES FAITS Le 21 février 2006, le Conseil d administration de l IFC a approuvé la proposition de la Direction d adopter un nouveau système de gestion des risques pour les questions touchant les aspects sociaux et environnementaux des opérations de la Société. Ce système couvre la politique de viabilité sociale et environnementale et les critères de performance en matière sociale et environnementale, qui fonctionnent parallèlement avec la politique de divulgation de l information. Les huit critères de performance sont les suivants : Critère de Performance 1 : Évaluation et système de gestion sociale et environnementale Critère de Performance 2 : Main-d œuvre et conditions de travail Critère de Performance 3 : Prévention et réduction de la pollution Critère de Performance 4 : Hygiène, sécurité et sûreté communautaires Critère de Performance 5 : Acquisition des terres et déplacement forcé Critère de Performance 6 : Conservation de la biodiversité et gestion durable des ressources naturelles Critère de Performance 7 : Populations autochtones Critère de Performance 8 : Héritage culturel Chaque critère est accompagné d une note explicative détaillée (Guidance Note), qui donne des indications sur les conditions à remplir pour satisfaire au critère et en particulier sur les documents de référence et les bonnes pratiques de viabilité afin d aider les clients à améliorer la performance des projets. Ces notes seront également examinées et actualisées dans le cadre de ce processus. Ce cadre de référence, qui est entré en vigueur le 30 avril 2006, fait suite à un engagement de l IFC vieux maintenant de près d une vingtaine d années de suivre une politique fondée sur une gestion environnementale et un développement social rationnels, l obligation de rendre des comptes et la transparence. Il met en pratique l engagement de la Société en faveur de la viabilité sociale et environnementale et elle énonce clairement les responsabilités des clients dans les domaines environnemental et social. Lorsque le Conseil a approuvé les PPS, il a aussi demandé à l IFC de faire le bilan de l application du cadre de référence à l issue d une première période de trois ans et de lui présenter un rapport à ce sujet. Suite à cette requête, la Société a soumis un rapport intitulé IFC s Policy and Performance Standards on Social and Environmental Sustainability and Policy on Disclosure of Information: Report on the First Three Years of Application, qui a été examiné 29 juillet 2009 par le CODE du Conseil d Administration. La conclusion de l examen était que, si trois années d application ne donnaient pas un recul vraiment suffisant pour tirer des conclusions quant à la mise en œuvre, un certain nombre de clarifications et de modifications permettraient d accroître l efficacité des PPS. L examen et l actualisation des notes explicatives sur les critères de 6

7 performance, principal instrument d interprétation de ceux qui utilisent ces critères, permettront aussi d avoir une meilleure idée des problèmes qui se posent. Le rapport susmentionné proposait un projet de calendrier des principales questions à étudier dans le cadre du processus d examen et d actualisation. Le présent document donne de plus amples détails sur le processus de consultation et de participation et actualise le calendrier global (annexe A). Pour ce qui est de l incidence sur les pratiques du marché, les critères de performance ont contribué de façon positive à la convergence générale des méthodes de gestion des risques environnementaux et sociaux. Au total, 69 institutions financières ont maintenant adopté les principes de l Équateur. Des institutions publiques de financement du développement, telles que l Organisation de coopération et de développement économiques, les organismes de crédit à l exportation et les institutions européennes de financement du développement ont aussi mentionné publiquement l utilisation des critères de référence. Comme un nombre de plus en plus important d institutions financière utilisent ces critères, l IFC peut examiner et étudier ce que ces institutions ont fait pour compléter les critères et évaluer la pertinence et l utilité de ces améliorations pour la politique générale de la Société. II. CONSULTATION ET COMMUNICATIONS L IFC est déterminée à engager un processus d examen coopératif et transparent. Les consultations publiques permettront aux parties prenantes de fournir des éléments d information tout au long de cet examen, en commençant par cette vue d ensemble du processus de consultation et de participation pour aboutir à des PPS révisés vers décembre L IFC consultera régulièrement les utilisateur externes, et en particulier les institutions financières qui ont adopté les principes de l Équateur (par l intermédiaire du Comité de pilotage), les institutions européennes de financement de développement, les organismes de crédit à l exportation et d autres parties prenantes importantes telles que les banques multilatérales et bilatérales, les syndicats, les agences des Nations Unies, les clients de l IFC et les organisations professionnelles, les communautés directement concernées par les projets fondés sur les critères de performance, les ONG/OSC internationales et locales et le Groupe consultatif externe. Les collègues de la BIRD/IDA et de la MIGA seront aussi consultés tout au long du processus pour les questions touchant des domaines où il est possible d améliorer la cohérence de la politique et l efficience des processus dans le but de renforcer la collaboration du Groupe de la Banque mondiale. L IFC travaillera aussi avec le Groupe de la Banque pour examiner les moyens les plus efficaces pour lier le processus de consultation PPS à l actualisation de la politique environnementale du Groupe de la Banque, ou à toute autre consultation. Le processus de consultation se déroulera en anglais. Le présent document sur le processus de consultation et de participation, ainsi que la version définitive des PPS 7

8 approuvée par le Conseil sera disponible le moment venu en Arabe, chinois, anglais, français, portugais, russe et espagnol sur le site Web. A. Consultation des communautés Les remontées d information émanant des communautés et des particuliers directement concernés par les projets qui appliquent les PPS sont particulièrement importantes et seront sollicitées dans le cadre de réunions en face à face organisées dans le pays. L IFC effectuera une analyse de ces projets afin de sélectionner un échantillon représentatif des communautés qui : i) sont originaires de localisations géographiques variées ; ii) se sont heurtées collectivement à divers problèmes environnementaux, sociaux et de main-d œuvre traités dans les critères de performance ; iii) sont concernées par de grands projets complexes, uniques en leur genre ; iv) sont concernées par de petits projets classiques et simples ; et v) n ont pas fait l objet d études fréquentes dans le cadre d autres études diverses. Les éléments d information fournis par ces communautés et ces personnes seront recherchés en particulier pour déterminer ce qu ils savent du projet et des mesures prises pour en atténuer les effets préjudiciables ; leur expérience concernant la mise en œuvre du projet pendant les travaux de construction, le cas échéant, et le déroulement des opérations en cours ; et recueillir des suggestions sur les dispositions permettant d améliorer l appréciation portée sur leur expérience. Des services de traduction seront fournis autant que de besoin pendant les réunions et un résumé de la réunion dans les langues vernaculaires sera mis à disposition des populations. B. Site Web spécialisé interactif Le site Web spécialisé sera lancé au début du mois de septembre dans le but de promouvoir la transparence et de permettre aux participants de se tenir informés et de participer facilement. Le site est conçu pour que les parties prenantes qui le consultent aient la possibilité de choisir entre trois options : apprendre, participer, se tenir informées. La section Apprendre fournira des renseignements sur le processus, les documents de référence, les instruments d apprentissage, la chronologie des activités, le résumé des réunions et un tableau des questions fréquemment posées. La section Participer permettra aux utilisateurs qui connaissent bien les PPS de fournir des rétro-informations très précises sur le texte des PPS, et ceux qui ne le connaissent pas bien peuvent fournir des éléments d information généraux dans une plate-forme communautaire, où ils peuvent se familiariser avec le processus d élaboration de la politique, voter et formuler des observations sur d autres versions. La section Se tenir informé présente les dernières informations sur la consultation dans une plateforme de blog, des interviews vidéo, des détails marquants sur les documents concernant les PPS, des communiqués de presse et le suivi des nouvelles importantes. Les utilisateurs peuvent s inscrire pour recevoir des mises à jour sur le processus par Twitter. L IFC annoncera le lancement de ce site par un communiqué de presse et en avisant les personnes/entités figurant dans notre liste de diffusion, qui comprend des universitaires, des institutions financières, des associations professionnelles, des ONG, des OSC, des clients, etc. Le site Web affichera des annonces sur les lieux et dates des consultations, annonces qui seront actualisées tout au long du processus. 8

9 C. Trois phases de consultation Le processus d examen et d actualisation sera scindé en trois phases distinctes visant des objectifs différents, mais les parties prenantes sont invitées à fournir des rétroinformations à tout moment pendant le processus. L IFC diffusera le résumé de chaque série de consultations sur le site Web dédié à cet effet. L IFC sollicitera des remontées d information en organisant des consultations sur le Web et des consultations en face à face à Washington et dans différentes régions. Certaines réunions seront réservées aux seuls invités tandis que d autres seront ouvertes à tous. Outre les réunions thématiques en face à face organisées pour examiner les problèmes les plus urgents que soulève la mise en œuvre des PPS, nous consulterons les communautés touchées par les projets. L IFC utilisera aussi les outils électroniques disponibles pour organiser des réunions-débats en ligne ouvertes à un large spectre de parties prenantes. Les renseignements sur les lieux et dates des réunions seront affichés sur le site Web de consultation. Phase 1 : Méthode d approche adoptée pour la consultation et la participation L objectif de cette période de consultations de 60 jours sera de solliciter des rétroinformations sur les principaux problèmes et difficultés rencontrés dans le cadre de l application des PPS. L IFC a identifié un certain nombre de problèmes préliminaires clés dans la note intitulée IFC s Policy and Performance Standards on Social and Environmental Sustainability and Policy on Disclosure of Information: Report on the First Three Years of Application et elle utilisera donc ce rapport pour engager le dialogue. Pendant cette période de consultation, l IFC sera particulièrement intéressée à obtenir des remontées d information sur les points suivants : 1. Clarté du langage : l IFC cherche des conseils sur la façon d améliorer la clarté du texte et d en réduire l ambigüité chaque fois qu il est nécessaire. 2. Efficacité de la mise en œuvre : l IFC souhaiterait obtenir des suggestions sur la façon d améliorer la mise en œuvre des PPS, et en particulier des suggestions émanant de ceux qui ont appliqué les critères de performance à des projets, ou de ceux qui ont été directement concernés par des projets appliquant des critères de performance. 3. Déficiences de la couverture actuelle : désireuse de s adapter à un environnement en mutation rapide, l IFC souhaite répertorier les domaines non couverts et recueillir des conseils sur la façon d appliquer les nouvelles prescriptions sur le terrain. Pendant cette période, l IFC voudrait aussi connaître le point de vue des parties prenantes sur le processus de consultation décrit dans le présent document. 9

10 Phase 2 : Projet de PPS et de notes explicatives, Version 1 Après avoir conduit le dialogue de la phase I sur les principaux problèmes et difficultés, l IFC soumettra au CODE aux fins d examen la première version révisée (V1) des PPS et des notes explicatives. Une fois que le CODE aura approuvé ces documents pour consultation publique, la première version des PPS et les notes explicatives, marquées pour faire bien apparaître les changements éventuellement proposés, seront rendues publiques et une période formelle de consultations de 60 jours commencera. La consultation aura pour objet de solliciter des informations en retour sur les modifications envisagées. Phase 3 : Projet de PPS et de notes explicatives, Version 2 À partir des commentaires reçus pendant les deux périodes précédentes de consultation, l IFC diffusera la deuxième version des modifications apportées au texte des PPS et des notes explicatives pour une période de 30 jours d examen et de commentaires. Les documents seront marqués pour faire clairement apparaître les changements éventuels par rapport à la première version. L objectif de cette période de consultation sera de solliciter des rétro-informations sur les modifications quasidéfinitives apportées au texte avant qu elles ne soient soumises au Conseil de l IFC pour examen et approbation. L annexe A présente un calendrier général du processus avec les jalons importants tels que les dates prévues pour la remise des conclusions de l examen du Conseiller médiateur (application des directives) (CAO) et du Groupe indépendant d évaluation (IEG). Le processus d examen et d actualisation devrait demander à peu près 18 mois. En décembre 2010, l IFC sollicitera l approbation définitive du Conseil pour les PPS. Sous réserve de cette approbation définitive, l IFC propose que la politique générale révisée entre en vigueur en janvier Tout écart important par rapport au calendrier envisagé sera signalé à l ensemble des parties prenantes sur le site Web de consultation. 10

11 ANNEXE A : CALENDRIER INDICATIF D EXAMEN ET D ACTUALISATION 29 juillet 2009 : Présentation au CODE du document : IFC s Policy and Performance Standards on Social and Environmental Sustainability and Policy on Disclosure of Information: Report on the First Three Years of Application, July 29, Septembre novembre 2009 : Phase I : période de consultation de 60 jours sur cette présentation du processus de consultation et de participation et des principaux problèmes et difficultés. Novembre-décembre 2009 : Diffusion des résultats de la consultation de la Phase I. Mars 2010: Examen des conclusions de la Note consultative du CAO sur l examen du portefeuille Politiques et critères de performance de l IFC. Mars 2010 : Examen du rapport de l IEG intitulé Evaluation of the World Bank Group s Experience with Safeguard and Sustainability Policy ( ). Mai 2010 : Présentation de la première version révisée des PPS au CODE pour examen et autorisation de lancer la consultation sur la base du texte envisagé. Mai-juillet 2010 : Première période formelle de consultation (60 jours) ouverte à toutes les parties prenants afin de recueillir des observations sur la première version des modifications apportées au texte. Août-septembre 2010 : Préparation du projet de la deuxième version révisée sur la base des observations des parties prenantes. Octobre 2010 : Soumission au CODE pour information de la deuxième version des modifications amendées du texte final. Octobre 2010 : Seconde période formelle de consultation (30 jours) ouverte à toutes les parties prenantes afin de recueillir des observations sur les modifications apportées au projet de texte final. Décembre 2010 : Présentation du projet de texte final au Conseil. Janvier 2011 : Entrée en vigueur des PPS révisés. 11

Politique de divulgation de l information de la Société financière internationale Examen et mise à jour

Politique de divulgation de l information de la Société financière internationale Examen et mise à jour Politique de divulgation de l information de la Société financière internationale Examen et mise à jour Aperçu du processus de consultation et d engagement Société financière internationale 26 août 2009

Plus en détail

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE Plan des consultations avec les parties prenantes extérieures pendant la phase 2 de l examen et de la

Plus en détail

Guide du Cycle des projets du FEM à l intention des points focaux opérationnels

Guide du Cycle des projets du FEM à l intention des points focaux opérationnels Guide du Cycle des projets du FEM à l intention des points focaux opérationnels Qu est-ce qu un cycle des projets et pourquoi est-il important? Un cycle des projets décrit les diverses phases selon lesquelles

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F OMPI MM/A/42/3 ORIGINAL : anglais DATE : 15 août 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION PARTICULIÈRE POUR L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES (UNION DE MADRID)

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX 1. OBJET DE LA POLITIQUE Les sociétés canadiennes exercent avec succès leurs activités dans presque tous les secteurs de l industrie et sont

Plus en détail

OFFICE DES NATIONS UNIES CONTRE LA DROGUE ET LE CRIME Vienne

OFFICE DES NATIONS UNIES CONTRE LA DROGUE ET LE CRIME Vienne OFFICE DES NATIONS UNIES CONTRE LA DROGUE ET LE CRIME Vienne Mécanisme d examen de l application de la Convention des Nations Unies contre la corruption Documents de base NATIONS UNIES Vienne, 2010 Résolutions

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

Création d'un espace de dialogue pour les Organisations de la société civile et les Autorités locales: Le Forum politique pour le développement

Création d'un espace de dialogue pour les Organisations de la société civile et les Autorités locales: Le Forum politique pour le développement DOCUMENT DE TRAVAIL Création d'un espace de dialogue pour les Organisations de la société civile et les Autorités locales: Le Forum politique pour le développement Le présent document propose la mise en

Plus en détail

Normes du CAD pour une évaluation de qualité. (pour période d application)

Normes du CAD pour une évaluation de qualité. (pour période d application) Réseau du CAD sur l évaluation Normes du CAD pour une évaluation de qualité (pour période d application) Les normes présentées dans ce document ont été approuvées par les membres du Réseau CAD sur l Évaluation

Plus en détail

1. Contexte et finalité. 2. Soumission d une demande. SOP, July 2012 1

1. Contexte et finalité. 2. Soumission d une demande. SOP, July 2012 1 Procédures officielles normalisées pour la reconnaissance officielle du statut sanitaire et la validation des programmes officiels de contrôle de la fièvre aphteuse des pays membres 1. Contexte et finalité

Plus en détail

0.784.03. Convention européenne sur la protection juridique des services à accès conditionnel et des services d accès conditionnel.

0.784.03. Convention européenne sur la protection juridique des services à accès conditionnel et des services d accès conditionnel. Texte original 0.784.03 Convention européenne sur la protection juridique des services à accès conditionnel et des services d accès conditionnel Conclue à Strasbourg le 24 janvier 2001 Approuvée par l

Plus en détail

Mécanisme d examen de l application de la Convention des Nations Unies contre la corruption Documents de base

Mécanisme d examen de l application de la Convention des Nations Unies contre la corruption Documents de base Mécanisme d examen de l application de la Convention des Nations Unies contre la corruption Documents de base NATIONS UNIES Office DES NATIONS UNIES CONTRE LA DROGUE ET LE CRIME Vienne Mécanisme d examen

Plus en détail

Consultation sur le projet de mise à jour des indicateurs PEFA, 7 août 2014

Consultation sur le projet de mise à jour des indicateurs PEFA, 7 août 2014 Consultation sur le projet de mise à jour des indicateurs PEFA, 7 août 2014 Madame, Monsieur Le Programme «Dépenses publiques et Responsabilité financière» (PEFA), lancé en 2001, a mis en place un cadre

Plus en détail

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques NATIONS UNIES BES IPBES/3/L.8 Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques Distr. : limitée 17 janvier 2015 Français Original : anglais Plénière

Plus en détail

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption V.07-80749 (F) 150207 160207 *0780749* Table des matières A. Résolutions... 3

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/70/34/Add.1 17 juin 2013 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS

Plus en détail

COMITÉ D EXAMEN DES DEMANDES DE TERRES

COMITÉ D EXAMEN DES DEMANDES DE TERRES Énergie, Mines et Ressources Direction de la gestion des terres 300, rue Main, bureau 320 Whitehorse (Yukon) Y1A 2B5 667-5215; téléc. : 667-3214 www.emr.gov.yk.ca COMITÉ D EXAMEN DES DEMANDES DE TERRES

Plus en détail

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Avril 2011 Introduction Étape préalable à la demande Phases de l'évaluation environnementale et de l'examen des permis

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/2015/1 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 19 août 2015 Français Original: anglais Sixième session Saint-Pétersbourg

Plus en détail

CODE de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé

CODE de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé CODE de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Soixante-troisième

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement.

Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Elle n a été ni modifiée ni mise à jour depuis sa date d archivage.

Plus en détail

CAC/GL 53-2003 SECTION 1 PRÉAMBULE

CAC/GL 53-2003 SECTION 1 PRÉAMBULE DIRECTIVES SUR L APPRÉCIATION DE L ÉQUIVALENCE DE MESURES SANITAIRES ASSOCIÉES À DES SYSTÈMES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION DES DENRÉES ALIMENTAIRES 1 SECTION 1 PRÉAMBULE CAC/GL 53-2003 1. Il n est

Plus en détail

POLITIQUES DE SAUVEGARDE DE LA BANQUE MONDIALE PROJET D'EXAMEN ET DE MISE A JOUR DOCUMENT DE CADRAGE. 10 octobre 2012

POLITIQUES DE SAUVEGARDE DE LA BANQUE MONDIALE PROJET D'EXAMEN ET DE MISE A JOUR DOCUMENT DE CADRAGE. 10 octobre 2012 POLITIQUES DE SAUVEGARDE DE LA BANQUE MONDIALE PROJET D'EXAMEN ET DE MISE A JOUR DOCUMENT DE CADRAGE 10 octobre 2012 Ceci est une traduction du document Projet de revue et mise à jour des politiques de

Plus en détail

COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES

COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES 9 IGC CE/15/9.IGC/8 Paris, 5 octobre 2015 Original : français COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES Neuvième session ordinaire Paris,

Plus en détail

Mandat concernant l examen des activités d assistance technique de l OMPI dans le domaine de la coopération pour le développement

Mandat concernant l examen des activités d assistance technique de l OMPI dans le domaine de la coopération pour le développement F CDIP/4/8/REV/TOR ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 20 OCTOBRE 2010 Mandat concernant l examen des activités d assistance technique de l OMPI dans le domaine de la coopération pour le développement établi par

Plus en détail

Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC)

Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) Considérations stratégiques et objectifs 1. L objet du Fonds international pour la diversité

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/SC.3/2011/6 Distr. générale 24 août 2011 Français Original: anglais, français et russe Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 LILS POUR DÉCISION

Conseil d administration Genève, novembre 2007 LILS POUR DÉCISION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/LILS/9 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission des questions juridiques et des normes internationales du travail LILS POUR DÉCISION

Plus en détail

Gouvernance de l environnement. Programme des Nations Unies pour l environnement

Gouvernance de l environnement. Programme des Nations Unies pour l environnement Gouvernance de l environnement Programme des Nations Unies pour l environnement Aperçu Gérer la richesse et la diversité des ressources naturelles de notre planète est un défi dont la complexité va croissant.

Plus en détail

INTRODUCTION AU KIT DE RESSOURCES: GUIDE PAR ÉTAPES. Révisé en 2009 CONVENTION DE ROTTERDAM. Partage des Responsabilités

INTRODUCTION AU KIT DE RESSOURCES: GUIDE PAR ÉTAPES. Révisé en 2009 CONVENTION DE ROTTERDAM. Partage des Responsabilités INTRODUCTION AU KIT DE RESSOURCES: GUIDE PAR ÉTAPES Révisé en 2009 CONVENTION DE ROTTERDAM Partage des Responsabilités INTRODUCTION AU KIT DE RESSOURCES: GUIDE PAR ÉTAPES INTRODUCTION Le kit de ressources

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

2. Généralité sur le Processus de l EIE

2. Généralité sur le Processus de l EIE 2 2. Généralité sur le Processus de l EIE 2.1 Quel est le but du processus de l eie? Le processus de l Etude d Impact Environnemental (EIE) est une procédure interdisciplinaire et en plusieurs étapes pour

Plus en détail

Termes de référence pour la mise en place du Forum National «Education Pour Tous»

Termes de référence pour la mise en place du Forum National «Education Pour Tous» Termes de référence pour la mise en place du Forum National «Education Pour Tous» Octobre 2011 2 SOMMAIRE PREAMBULE... 4 1. Description du forum national EPT... 6 1.1 Instances de coordination nationale

Plus en détail

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ L ORGANE DIRECTEUR, PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT Rappelant que la Stratégie de financement a pour objectifs

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

Politiques opérationnelles

Politiques opérationnelles Page 1 Le présent document est la traduction du texte anglais de l OP 4.01, «Environmental Assessment», en date de janvier 1999, qui contient la formulation de cette directive qui a été approuvée par la

Plus en détail

L Abécédaire des Procédures d évaluation environnementale et sociale. Pour les opérations du secteur public. Banque Africaine de Développement

L Abécédaire des Procédures d évaluation environnementale et sociale. Pour les opérations du secteur public. Banque Africaine de Développement Groupe de la Banque Africaine de Développement L Abécédaire des Procédures d évaluation environnementale et sociale Pour les opérations du secteur public Compliance & Safeguards Division (ORQR.3) safeguards@afdb.org

Plus en détail

A/HRC/21/24. Assemblée générale. Nations Unies

A/HRC/21/24. Assemblée générale. Nations Unies Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 2 juillet 2012 Français Original: anglais A/HRC/21/24 Conseil des droits de l homme Vingt et unième session Points 2 et 3 de l ordre du jour Rapport annuel

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/CECI/2015/7 Conseil économique et social Distr. générale 26 juin 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité de l innovation, de la compétitivité et des

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Politique linguistique Informations sur le soutien apporté par le Baccalauréat International en matière de langues, cours de langue et langues d enseignement Mise à jour en octobre 2014 Cette politique

Plus en détail

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 REPUBLIQUE DE LA GUINEE EQUATORIALE MINISTERE DE LA PÊCHE ET DE L ENVIRONNEMENT Direction Générale de l Environnement Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 Titre du projet: Renforcement

Plus en détail

Action 15 : Mandat pour l'élaboration d'un instrument multilatéral sur les mesures relatives aux conventions fiscales visant à lutter contre le BEPS

Action 15 : Mandat pour l'élaboration d'un instrument multilatéral sur les mesures relatives aux conventions fiscales visant à lutter contre le BEPS Projet OCDE/G20 sur l érosion de la base d imposition et le transfert de bénéfices Action 15 : Mandat pour l'élaboration d'un instrument multilatéral sur les mesures relatives aux conventions fiscales

Plus en détail

Réponse et plan d action de la direction Audit du Système d information sur la gestion des ressources humaines Décembre 2013

Réponse et plan d action de la direction Audit du Système d information sur la gestion des ressources humaines Décembre 2013 Décembre Réponses et mesures s par Recommandation 1 adjoint de la Direction générale des services de gestion (partenariat de services partagés) élabore une approche formelle de la gestion des risques opérationnels

Plus en détail

Demande d aide financière

Demande d aide financière Demande d aide financière Fonds d affectation spéciale des Nations Unies devant aider les États en développement, en particulier les pays les moins avancés et les petits insulaires en développement, à

Plus en détail

Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 PFA POUR DÉCISION

Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 PFA POUR DÉCISION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION DOUZIÈME QUESTION À L

Plus en détail

PROCÉDURES DE FONCTIONNEMENT STANDARD APPLICABLES AUX ACHATS (SOP)

PROCÉDURES DE FONCTIONNEMENT STANDARD APPLICABLES AUX ACHATS (SOP) PROCÉDURES DE FONCTIONNEMENT STANDARD APPLICABLES AUX ACHATS (SOP) TABLE DES MATIÈRES 1. LA RESPONSIBILITÉ 1.1 La responsabilité en matière d achats 1.2 La responsabilité en matière de planification des

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE 15 MAI 2012 Document 212021 POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE A. INTRODUCTION Le présent document énonce le processus et les critères définis par le Conseil des normes

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT D AUTEUR ET DES DROITS CONNEXES

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT D AUTEUR ET DES DROITS CONNEXES OMPI SCCR/19/13 ORIGINAL : Français, anglais, arabe, chinois, espagnol, portugais et russe DATE : 11 décembre 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ PERMANENT DU DROIT

Plus en détail

Destinataire : Sociétés pétrolières et gazières relevant de l Office national de l énergie et parties intéressées

Destinataire : Sociétés pétrolières et gazières relevant de l Office national de l énergie et parties intéressées Dossier : Ad GA RG OPR 0301 Destinataire : Sociétés pétrolières et gazières relevant de l Office national de l énergie et parties intéressées Avis de projet de modification réglementaire (APMR) 2011-01

Plus en détail

PLATEFORME DE FORMATION ET DE COOPERATION EN LIGNE CONTRE LE TERRORISME DE L UNODC

PLATEFORME DE FORMATION ET DE COOPERATION EN LIGNE CONTRE LE TERRORISME DE L UNODC PLATEFORME DE FORMATION ET DE COOPERATION EN LIGNE CONTRE LE TERRORISME DE L UNODC GUIDE DE L UTILISATEUR PLATEFORME DE FORMATION ET DE COOPERATION EN LIGNE CONTRE LE TERRORISME DE L UNODC GUIDE DE L UTILISATEUR

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/CEP/2015/L.1 Conseil économique et social Distr. limitée 18 août 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité des politiques de l environnement Vingtième

Plus en détail

PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH

PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH II. PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH II Les programmes de bourses et de formation examinés dans le présent chapitre ont été instaurés par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits

Plus en détail

ECE/TRANS/WP.1/2015/4. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs

ECE/TRANS/WP.1/2015/4. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.1/2015/4 Distr. générale 12 janvier 2015 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe de

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE OMPI PCT/A/34/4 ORIGINAL : anglais DATE : 15 août 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE Trente-

Plus en détail

CLT-11/CONF.211/5 Paris, le 9 mai 2011 Original : anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

CLT-11/CONF.211/5 Paris, le 9 mai 2011 Original : anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CLT-11/CONF.211/5 Paris, le 9 mai 2011 Original : anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE COMITÉ POUR LA PROTECTION DES BIENS CULTURELS EN CAS DE CONFLIT ARMÉ

Plus en détail

Historique et fondement des conclusions Manuel de CPA Canada Comptabilité, Partie II

Historique et fondement des conclusions Manuel de CPA Canada Comptabilité, Partie II Améliorations 2014 des Normes comptables pour les entreprises à capital fermé Historique et fondement des conclusions Manuel de CPA Canada Comptabilité, Partie II Avant-propos En octobre 2014, le Conseil

Plus en détail

28 e CONFÉRENCE SANITAIRE PANAMÉRICAINE 64 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL

28 e CONFÉRENCE SANITAIRE PANAMÉRICAINE 64 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL ORGANISATION PANAMÉRICAINE DE LA SANTÉ ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ 28 e CONFÉRENCE SANITAIRE PANAMÉRICAINE 64 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL Washington, D.C., ÉUA, du 17 au 21 septembre 2012 Point

Plus en détail

DISPOSITIONS-CADRES POUR LE SERVICE D ACCÈS NUMÉRIQUE AUX DOCUMENTS DE PRIORITÉ 1

DISPOSITIONS-CADRES POUR LE SERVICE D ACCÈS NUMÉRIQUE AUX DOCUMENTS DE PRIORITÉ 1 ANNEXE II PROJET MODIFIÉ DISPOSITIONS-CADRES POUR LE SERVICE D ACCÈS NUMÉRIQUE AUX DOCUMENTS DE PRIORITÉ 1 établies le 31 mars 2009 et modifiées le [ ] Service d accès numérique 1. Les présentes dispositions

Plus en détail

TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX

TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX Agence internationale de l énergie atomique Résolutions adoptées par la Conférence générale de l AIEA (2004)* La 48 ème session de la Conférence générale de l AIEA

Plus en détail

Conseil économique et social. Prorogation du mandat de l Équipe spéciale conjointe sur les indicateurs de l état de l environnement

Conseil économique et social. Prorogation du mandat de l Équipe spéciale conjointe sur les indicateurs de l état de l environnement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 15 août 2014 Français Original: anglais ECE/CEP/2014/12 Commission économique pour l Europe Comité des politiques de l environnement Vingtième

Plus en détail

Code de conduite en matière de jeu responsable

Code de conduite en matière de jeu responsable Code de conduite en matière de jeu responsable 1 Notre mission Loto-Québec a pour mission première d exploiter dans l ordre et la mesure les jeux de hasard et d argent au Québec. Créée en 1969 afin d implanter

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/SC.1/2008/1 11 août 2008 FRANÇAIS Original: FRANÇAIS ET ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

CLOUT Recueil de jurisprudence

CLOUT Recueil de jurisprudence CNUDCI Commission des Nations Unies pour le droit commercial international Présentation de CLOUT Recueil de jurisprudence concernant les textes de la CNUDCI Une base de données juridiques sur les décisions

Plus en détail

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement durable Association québécoise de vérification environnementale

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation. Manuel. Gestion du Cycle de Projet. Programmation.

COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation. Manuel. Gestion du Cycle de Projet. Programmation. COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation Manuel Gestion du Cycle de Projet Programmation Evaluation Identification Mise en œuvre Instruction Financement Mars

Plus en détail

24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009

24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009 1 avril 2009 24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009 Déclaration de l Association du Personnel du Secrétariat de l ONUSIDA Document préparé par

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD. Pour la création du CODETIC

PROTOCOLE D ACCORD. Pour la création du CODETIC NRef RM/SF0704165 PROTOCOLE D ACCORD Pour la création du CODETIC Consortium Mondial pour le Développement Equitable des Technologies de l Information et de la Communication Entre WebForce International

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique

Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique Cadre et Plan d action pour la création des capacités nécessaires à l application effective du Protocole de Cartagena sur la prévention des risques biotechnologiques Secrétariat de la Convention sur la

Plus en détail

GC.12/11 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

GC.12/11 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr.: Générale 19 octobre 2007 Français Original: Anglais Conférence générale Douzième session Vienne, 3-7 décembre 2007 Point 10 d) de

Plus en détail

CCM/MSP/2010/WP.3. Convention sur les armes à sous-munitions 13 octobre 2010. Projet Plan d action de Vientiane. I. Introduction

CCM/MSP/2010/WP.3. Convention sur les armes à sous-munitions 13 octobre 2010. Projet Plan d action de Vientiane. I. Introduction Convention sur les armes à sous-munitions 13 octobre 2010 Français Original: anglais CCM/MSP/2010/WP.3 Première Assemblée des États parties Vientiane (République démocratique populaire lao) 9-12 novembre

Plus en détail

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale SOIXANTE-CINQUIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A65/35 Point 18.2 de l ordre du jour provisoire 29 mars 2012 Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale Rapport du Secrétariat 1.

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/CEP/2015/10 Conseil économique et social Distr. générale 18 août 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité des politiques de l environnement Vingtième

Plus en détail

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction POINT DE L ORDRE DU JOUR : 15g Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction Période de référence : Du 9 mai 2013 au 8 mai 2014 Période de référence précédente : 7 juin

Plus en détail

Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur)

Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur) Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur) MODE DE FONCTIONNEMENT 1. Participation au Conseil mondial: Les délégués des associations membres Le bureau et les

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières. Rapport de vérification interne sur le Groupe de l assurance-vie Conglomérats

Bureau du surintendant des institutions financières. Rapport de vérification interne sur le Groupe de l assurance-vie Conglomérats Bureau du surintendant des institutions financières Groupe de l assurance-vie Conglomérats Juin 2012 Table des matières 1. Contexte... 2 2. Objectif, portée et méthodologie... 3 3. Conclusion... 4 4. Réponse

Plus en détail

CADRE POUR LA COORDINATION INTERNATIONALE DES INTERVENTIONS D APPLICATION DES LOIS DE PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

CADRE POUR LA COORDINATION INTERNATIONALE DES INTERVENTIONS D APPLICATION DES LOIS DE PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE CADRE POUR LA COORDINATION INTERNATIONALE DES INTERVENTIONS D APPLICATION DES LOIS DE PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE Sujet de discussion pour la 34 e Conférence internationale des commissaires à la protection

Plus en détail

GESTION DES INSTITUTS DE CATÉGORIE 1 RELATIFS À L ÉDUCATION. Résumé

GESTION DES INSTITUTS DE CATÉGORIE 1 RELATIFS À L ÉDUCATION. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session 197 EX/15 PARIS, le 10 août 2015 Original anglais Point 15 de l'ordre du jour provisoire GESTION DES INSTITUTS DE CATÉGORIE 1 RELATIFS À L ÉDUCATION

Plus en détail

Vérification de la fonction de trésorerie

Vérification de la fonction de trésorerie Vérification de la fonction de trésorerie La fonction de trésorerie est conforme à l ensemble des dispositions législatives et des politiques Ottawa, le 28 novembre 2013 Le vérificateur général Alain Lalonde

Plus en détail

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Services de conseil en gestion Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Le 25 septembre 2009 KPMG LLP 160 rue Elgin, Suite 2000

Plus en détail

FCCC/CP/2015/L.9. Convention-cadre sur les changements climatiques. Nations Unies. Adoption de l Accord de Paris

FCCC/CP/2015/L.9. Convention-cadre sur les changements climatiques. Nations Unies. Adoption de l Accord de Paris Nations Unies Convention-cadre sur les changements climatiques Distr. limitée 12 décembre 2015 Français Original : anglais FCCC/CP/2015/L.9 Conférence des Parties Vingt et unième session Paris, 30 novembre-11

Plus en détail

INTRODUCTION. Cadre d évaluation de la qualité des données (CEQD) (juillet 2003)

INTRODUCTION. Cadre d évaluation de la qualité des données (CEQD) (juillet 2003) INTRODUCTION Cadre d évaluation de la qualité des données (CEQD) (juillet 2003) Le cadre d évaluation des données (CEQD) propose une structure qui permet d évaluer la qualité des données en comparant les

Plus en détail

PROGRAMME DU GOUVERNEMENT DU CANADA POUR L ANNÉE POLAIRE INTERNATIONALE FORMATION, COMMUNICATION ET VULGARISATION APPEL DE PROPOSITIONS

PROGRAMME DU GOUVERNEMENT DU CANADA POUR L ANNÉE POLAIRE INTERNATIONALE FORMATION, COMMUNICATION ET VULGARISATION APPEL DE PROPOSITIONS PROGRAMME DU GOUVERNEMENT DU CANADA POUR L ANNÉE POLAIRE INTERNATIONALE FORMATION, COMMUNICATION ET VULGARISATION APPEL DE PROPOSITIONS CONTEXTE L Année polaire internationale (API) 2007-2008 consiste

Plus en détail

FÉVRIER 2003. Le Centre international pour la réforme du droit criminel et la politique en matière de justice pénale (CIRDC)

FÉVRIER 2003. Le Centre international pour la réforme du droit criminel et la politique en matière de justice pénale (CIRDC) Coopérer aux enquêtes et poursuites impliquant la Cour pénale internationale : Un guide introductif destiné au personnel du système de justice pénale des États FÉVRIER 2003 Le Centre international pour

Plus en détail

Sécurité nucléaire. Résolution adoptée le 26 septembre 2014, à la neuvième séance plénière

Sécurité nucléaire. Résolution adoptée le 26 septembre 2014, à la neuvième séance plénière L atome pour la paix Conférence générale GC(58)/RES/11 Septembre 2014 Distribution limitée Français Original : anglais Cinquante-huitième session ordinaire Point 14 de l ordre du jour (GC(58)/22) Sécurité

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/MP.PP/WG.1/2010/8 Distr. générale 17 mai 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion des Parties à la Convention sur l accès

Plus en détail

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Juin 2015 Table des matières INTRODUCTION... 3 ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 RÉSUMÉ DU PROCESSUS D ÉVALUATION PAR LES PAIRS... 3 PHASE

Plus en détail

Agence Multilatérale de Garantie des Investissements (MIGA) Politique de Divulgation de l Information

Agence Multilatérale de Garantie des Investissements (MIGA) Politique de Divulgation de l Information Agence Multilatérale de Garantie des Investissements (MIGA) Politique de Divulgation de l Information 1 octobre 2007 TABLE DES MATIÈRES Section I. OBJECTIF...1 Section II. CONTEXTE...1 Section III. INFORMATIONS

Plus en détail

1. Qu est-ce que l IGC?

1. Qu est-ce que l IGC? Questions fréquemment posées concernant l accréditation auprès du Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore

Plus en détail

TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III)

TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III) TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III) DIRECTIVES ET FORMAT POUR LA PRÉPARATION DE RAPPORTS NATIONAUX SUR SIX SUJETS PRINCIPAUX, TRENTE

Plus en détail

Statuts* * Tels que révisés à la septième série de consultations officieuses des États parties à l Accord, tenue à New York, les 11 et 12 mars 2008.

Statuts* * Tels que révisés à la septième série de consultations officieuses des États parties à l Accord, tenue à New York, les 11 et 12 mars 2008. Fonds d assistance créé au titre de la partie VII de l Accord aux fins de l application des dispositions de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer du 10 décembre 1982 relatives à la conservation

Plus en détail

Rapport du Comité de vérification au directeur général des élections du Canada pour l exercice 2009-2010. Introduction. Composition et réunions

Rapport du Comité de vérification au directeur général des élections du Canada pour l exercice 2009-2010. Introduction. Composition et réunions 9 juin Rapport du Comité de vérification au directeur général des élections du Canada pour l exercice 2009- Introduction Le Comité de vérification du Bureau du directeur général des élections du Canada

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

Partage des connaissances

Partage des connaissances Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.4 Directive Partage des connaissances Approbation de : Alain Le Roy, SGA aux opérations de

Plus en détail

Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets

Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets du 24 mars 1971, modifié le 28 septembre 1979 Les Parties Contractantes, Considérant que l adoption, sur le plan mondial,

Plus en détail