L'amélioration des performances économiques des territoires : méthodologie des cartes de performance. Application à la liaison Grenoble Sisteron

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'amélioration des performances économiques des territoires : méthodologie des cartes de performance. Application à la liaison Grenoble Sisteron"

Transcription

1 L'amélioration des performances économiques des territoires : méthodologie des cartes de performance Application à la liaison Grenoble Sisteron **** 1

2 Sommaire Introduction : les facteurs de développement des territoires Du calcul socio-économique classique à l étude de la performance économique des territoires: les apports des cartes de performance. Principes et méthodologie, résultats Intérêt dans le cadre de la liaison Grenoble-Sisteron 2

3 Le développement économique des territoires Quels sont les effets d une infrastructure de transport sur le développement économique du territoire? Il faut clairement distinguer - les effets de l infrastructure sur la productivité des actifs existants ainsi que sur celle des entreprises qui les emploient - les effets de l infrastructure sur l implantation de nouvelles résidences ou de nouvelles entreprises 3

4 Le développement économique des territoires: effet sur les actifs et emplois existants L infrastructure nouvelle en permettant aux actifs de choisir entre des destinations plus nombreuses dans un temps de transport inchangé améliore la pertinence des choix de destinations et crée ainsi de la valeur. Il y a augmentation de la richesse. L effet est la même pour les entreprises: l infrastructure nouvelle permet au chef d entreprise de trouver l actif correspondant à l emploi à développer. Il y a là également augmentation de valeur et création de richesse. 4

5 Le développement économique des territoires: effet sur les implantations nouvelles Un territoire mal desservi n attire pas d implantations nouvelles. Une bonne desserte est donc une condition nécessaire à la dynamique d implantation. Un territoire bien desservi n est pas un facteur suffisant pour déclencher de nouvelles implantations. Il faut offrir des sites d accueil bien aménagés, dotés d un excellent environnement et peu coûteux. Une forte mobilisation locale est de ce fait nécessaire. 5

6 Les performances économiques et naturelles des territoires Référence : les travaux sur l accessibilité de J. P. La progression des performances économiques et naturelles des territoires s explique par l augmentation du nombre de destinations potentielles (pour différents motifs) accessibles dans un temps de transport donné. 6

7 Les performances économiques et naturelles des territoires Le temps consacré aux déplacements physiques par un habitant est stable au cours des années. Il ne varie pas à l ouverture d un voie nouvelle. Lorsqu une voie nouvelle est réalisée, la vitesse de déplacement s améliore, la portée des déplacements augmente, le territoire s épanouit. Le choix de la destination devient ainsi plus pertinent: il y a création de valeur. 7

8 Les performances économiques et naturelles des territoires La création de valeur est identique au poids économique du gain de temps qui aurait pu être observé si l usager n avait pas changé de destinations. Il y a transformation de temps en valeur économique ou naturelle. 8

9 Les performances économiques et naturelles des territoires Mise en œuvre opératoire : la performance économique d un territoire est évaluée en comptabilisant depuis chaque lieu d activité le nombre d actifs que l on peut atteindre en une heure. La performance économique peut être également évaluée en comptabilisant depuis chaque lieu de résidence le nombre d emplois accessible en une heure. 9

10 Les performances économiques et naturelles des territoires Le supplément de valeur créée par rapport aux zones isolées du fait de l amélioration de la pertinence de la destination choisie est égal au poids relatif de ce nombre. On peut évaluer le supplément de valeur sans l infrastructure nouvelle et avec l infrastructure nouvelle. On détermine ainsi la création de valeur liée à la mise en service de l infrastructure. 10

11 Les performances économiques et naturelles des territoires Trois types de données essentielles : les caractéristiques du réseau de transport la vitesse moyenne de déplacement selon la nature du tronçon les données de population, d actifs et d emplois selon chaque commune de résidence Résultat: la création de valeur n est pas un phénomène seulement urbain, elle s applique à tout type de territoire, urbain, périurbain ou rural. 11

12 PERFORMANCE ECONOMIQUE DES TERRITOIRES AVANT CONSTRUCTION DU RACCORDEMENT DE L A51 Supplément de valeur annuelle créée par les actifs par rapport aux zones isolées. (en euros 2000 par emploi occupé) Valeur basée sur l accessibilité aux actifs situés à moins d une heure de transport. (à partir du centre de chaque commune) Equivalent PIB 12

13 PERFORMANCE ECONOMIQUE DES TERRITOIRES AUGMENTATION DE VALEUR UNITAIRE LIEE A LA CONSTRUCTION DE L A51 TRACE OUEST Augmentation du supplément de valeur annuelle créée par les actifs par rapport aux zones isolées (en euros 2000 par emploi occupé) Valeur basée sur l accessibilité aux actifs situés à moins d une heure de transport (à partir du centre de chaque commune) Augmentation de valeur 13

14 PERFORMANCE ECONOMIQUE DES TERRITOIRES AUGMENTATION DE VALEUR UNITAIRE LIEE A LA CONSTRUCTION DE L A51 TRACE EST Augmentation du supplément de valeur annuelle créée par les actifs par rapport aux zones isolées (en euros 2000 par emploi occupé) Valeur basée sur l accessibilité aux actifs situés à moins d une heure de transport (à partir du centre de chaque commune) Augmentation de valeur 14

15 PERFORMANCE ECONOMIQUE DES TERRITOIRES NOMBRE D EMPLOIS PAR COMMUNE NOMBRE D EMPLOIS PAR COMMUNE 15

16 PERFORMANCE ECONOMIQUE DES TERRITOIRES AUGMENTATION DE VALEUR PAR COMMUNE LIEE A LA CONSTRUCTION DE L A51 TRACE OUEST Augmentation du supplément de valeur annuelle créée par les actifs par rapport aux zones isolées. (en euros 2000 par commune) Valeur basée sur l accessibilité aux actifs situés à moins d une heure de transport (à partir du centre de chaque commune) multipliée par le nombre d emplois par commune. Augmentation de valeur par commune 16

17 PERFORMANCE ECONOMIQUE DES TERRITOIRES AUGMENTATION DE VALEUR PAR COMMUNE LIEE A LA CONSTRUCTION DE L A51 TRACE EST Augmentation du supplément de valeur annuelle créée par les actifs par rapport aux zones isolées. (en euros 2000 par commune) Valeur basée sur l accessibilité aux actifs situés à moins d une heure de transport (à partir du centre de chaque commune) multipliée par le nombre d emplois par commune. Augmentation de valeur par commune 17

18 Les principales remarques découlant de ces analyses La création de valeur économique touche des territoires clairement distincts suivant la variante de tracé adoptée (ouest ou est). La variante «est» apparaît créatrice de davantage de valeur que la variante «ouest» du fait d une présence humaine plus nombreuse, génératrice d échanges plus diversifiés, porteurs de savoir-faire. 18

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc?

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Au cours de la dernière décennie, la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que dieu l assiste a permis de développer

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS

CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS I Le territoire français : entre potentialités et contraintes? II La France n existe-t-elle aujourd hui qu à travers ses villes? A) Quelles sont

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

Congrès annuel aéroportuaire ALFA-ACI Les aéroports comme vecteurs de développement économique et social des territoires avoisinants

Congrès annuel aéroportuaire ALFA-ACI Les aéroports comme vecteurs de développement économique et social des territoires avoisinants Congrès annuel aéroportuaire ALFA-ACI Les aéroports comme vecteurs de développement économique et social des territoires avoisinants Analyse menée par Deloitte pour l ALFA-ACI et présentée dans le cadre

Plus en détail

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour Plan de déplacements inter-établissements des Vallons de la Tour Comité de pilotage 9 décembre 2013 Les objectifs et attentes du PDIE CONSEIL

Plus en détail

Le transport régional voyageurs Synthèse

Le transport régional voyageurs Synthèse Le transport régional voyageurs Synthèse SNCF Région de Marseille Direction du Transport Public Note de synthèse TER.doc Le transport régional voyageurs Note de synthèse 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS L'objectif

Plus en détail

PLATEFORME MULTIMODALE LYON-SAINT EXUPERY

PLATEFORME MULTIMODALE LYON-SAINT EXUPERY PLATEFORME MULTIMODALE LYON-SAINT EXUPERY Marie-Christine Bernier Responsable Développement Intermodalité Séminaire de l observatoire régional des transports et de la mobilité de Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes

Plus en détail

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Agence d Urbanisme et d Aménagement du Territoire Toulouse Aire Urbaine OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Décembre 2003

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009 COUR DES COMPTES Synthèse du Rapport public thématique Novembre 2009 Le transfert aux régions du transport express régional (TER) : un bilan mitigé et des évolutions à poursuivre Avertissement La présente

Plus en détail

ATELIER COMMERCE ATELIER DEMOGRAPHIE

ATELIER COMMERCE ATELIER DEMOGRAPHIE ATELIER COMMERCE 1. La vitalité des centres-villes et centres-bourgs ruraux Difficulté de restauration mises aux normes Préserver le commerce local Maintien de l artisanat et des services Maintien du lien

Plus en détail

Mesurer la performance des lignes de transport public urbain Projet APEROL (PREDIT) Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire d Economie des Transports

Mesurer la performance des lignes de transport public urbain Projet APEROL (PREDIT) Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire d Economie des Transports Mesurer la performance des lignes de transport public urbain Projet APEROL (PREDIT) Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire d Economie des Transports PST Rhône-Alpes Février 2014 Les hypothèses de départ Optimisation

Plus en détail

La Région généralise l'accès au haut-débit résidentiel pour tous dans l'aude, avec le Conseil général

La Région généralise l'accès au haut-débit résidentiel pour tous dans l'aude, avec le Conseil général Plan numérique régional : Jeudi 7 juillet 2011 La Région généralise l'accès au haut-débit résidentiel pour tous dans l'aude, avec le Conseil général Andra LICA 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 lica.andra@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales : Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire SCoT de la CUA 53 Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales: Quelles difficultés surmonter?

Plus en détail

Module 197 Développer et implanter un concept de gestion des versions et des configurations

Module 197 Développer et implanter un concept de gestion des versions et des configurations Module 197 Développer et implanter un concept de gestion des versions et des configurations Copyright IDEC 2002-2009. Reproduction interdite. Sommaire Introduction... 3 Délimitation du domaine... 3 Fonctions

Plus en détail

5 - VOLET HOTELIER. Schéma de développement commercial approuvé par l OBSERVATOIRE DÉPARTEMENTAL D ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DU RHONE le 14 octobre 2004

5 - VOLET HOTELIER. Schéma de développement commercial approuvé par l OBSERVATOIRE DÉPARTEMENTAL D ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DU RHONE le 14 octobre 2004 5 - VOLET HOTELIER Schéma de développement commercial approuvé par l OBSERVATOIRE DÉPARTEMENTAL D ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DU RHONE le 14 octobre 2004 1 SOMMAIRE I L ETAT DES LIEUX 1/ - Cartographie 2/ -

Plus en détail

Une énergie d avenir pour votre territoire

Une énergie d avenir pour votre territoire Une énergie d avenir pour votre territoire CARTE d implantation du parc éolien en mer de Fécamp CHERBOURG Parc éolien en mer de Fécamp 83 éoliennes espacées de une puissance de 498 MW entre 1 km entre

Plus en détail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail Thème : Transport durable Orientation : Faire évoluer les pratiques de mobilité L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail par aire urbaine et département hors aires urbaines La part

Plus en détail

Syndicat Mixte RIP36. [dossier de presse] L'aménagement numérique de l'indre. jeudi 10 mars 2015. Hôtel du Département 9h30

Syndicat Mixte RIP36. [dossier de presse] L'aménagement numérique de l'indre. jeudi 10 mars 2015. Hôtel du Département 9h30 Syndicat Mixte RIP36 [dossier de presse] L'aménagement numérique de l'indre jeudi 10 mars 2015 Hôtel du Département 9h30 Déployer l'internet à Très Haut Débit, c'est construire l'avenir. Le déploiement

Plus en détail

Les déplacements à Bron et dans l agglomération lyonnaise Tramway, vélo v, voiture : changements et permanences dans nos mobilités quotidiennes et

Les déplacements à Bron et dans l agglomération lyonnaise Tramway, vélo v, voiture : changements et permanences dans nos mobilités quotidiennes et Les déplacements à Bron et dans l agglomération lyonnaise Tramway, vélo v, voiture : changements et permanences dans nos mobilités quotidiennes et impacts sur nos émissions de CO2 Introduction: Qu est-ce

Plus en détail

LA DESSERTE ELECTRIQUE DES TERRAINS CONCERNES PAR UNE AUTORISATION D URBANISME

LA DESSERTE ELECTRIQUE DES TERRAINS CONCERNES PAR UNE AUTORISATION D URBANISME LA DESSERTE ELECTRIQUE DES TERRAINS CONCERNES PAR UNE AUTORISATION D URBANISME Ce que dit la loi Les textes clés Loi du 10 février 2000 Le Code de l urbanisme La norme C14-100 Principes de contribution

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Schématisation de l habitat regroupé adapté (HRA) en milieu urbain et rural

Schématisation de l habitat regroupé adapté (HRA) en milieu urbain et rural Schématisation de l habitat regroupé adapté (HRA) en milieu urbain et rural L écosystème serviciel de l habitat regroupé adapté en milieu urbain et rural La courbe décrit les principales composantes de

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Mesure et suivi de la consommation d'espace dans les SCoT et PLU

Mesure et suivi de la consommation d'espace dans les SCoT et PLU Mesure et suivi de la consommation d'espace dans les SCoT et PLU Club des SCoT hautsnormands Pascale GONDEAUX CETE Normandie-Centre 15 février 2011 Centre d'études Techniques de l'équipement Normandie

Plus en détail

Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation

Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation 1 PREAMBULE La commune de Ville La Grand a approuvé le 13 novembre 2006 le Plan Local d Urbanisme. La présente

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES DE LA LIGNE Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris Pièce E : Evaluation

Plus en détail

Synthèse sur les gains d accessibilité permis par la mise en service de la ligne 15 sud

Synthèse sur les gains d accessibilité permis par la mise en service de la ligne 15 sud Service de la Connaissance des Études et de la Prospective Synthèse sur les gains d accessibilité permis par la mise en service de la ligne 15 sud Eric Magdelénat Janvier 2015 La ligne 15 sud du Grand

Plus en détail

Stratégie et plan d actions pour ITER et le

Stratégie et plan d actions pour ITER et le Conseil général é des Hautes-Alpes Stratégie et plan d actions pour ITER et le CEA Cadarache 10 janvier 2008 SOMMAIRE 1. Stratégie de développement des Hautes-Alpes 2. Le projet d une zone d activité dédiée

Plus en détail

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Rapporteur : M. Jean-Claude ROY, Vice-Président AVIS Bureau Validation du Vice-Président

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Nouvelle philosophie d accueil dans les bibliothèques de Laval. 1 er décembre 2014

Nouvelle philosophie d accueil dans les bibliothèques de Laval. 1 er décembre 2014 Nouvelle philosophie d accueil dans les bibliothèques de Laval 1 er décembre 2014 Thèmes abordés 1. Contexte lavallois - Coup d œil sur le territoire lavallois 2. Les bibliothèques de Laval - La mission

Plus en détail

L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE

L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE Dossier de presse du 23 avril 2014 L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE Contact presse : Gaëlle DOS SANTOS Chef du Service Communication Tél : 26 83 26 / 74 77 08 gaelle.dossantos@opt.nc Sommaire

Plus en détail

Options Moulins Lyon

Options Moulins Lyon Ligne à Grande Vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon Options Moulins Lyon Janvier 2012 1. OBJET DU DOCUMENT Plusieurs acteurs, comme l association ALTRO et le Conseil général de l Allier, ont sollicité

Plus en détail

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes.

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes. Présent dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis 1998, le Centre local de développement s est impliqué fortement dans son milieu pour combler les besoins collectifs. De par ses actions structurantes, le CLDVG

Plus en détail

Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020

Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020 Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020 Sommaire Présentation de l Association Régionale Auvergne de l Union Sociale pour l Habitat...p 3 Le parc social énergivore en Auvergne...p

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Haut débit en Indre-et-Loire

Haut débit en Indre-et-Loire Haut débit en Indre-et-Loire Une couverture totale en 2006 Sommaire Haut Débit en Indre-et-Loire : l'accélération La couverture France Télécom en Indre-et-Loire Charte Département innovant : les engagements

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL POUR LA COHESION SOCIALE ET L EMPLOI DES JEUNES EN AFRIQUE SUB-SAHARIENNE

PROGRAMME REGIONAL POUR LA COHESION SOCIALE ET L EMPLOI DES JEUNES EN AFRIQUE SUB-SAHARIENNE PROGRAMME REGIONAL POUR LA COHESION SOCIALE ET L EMPLOI DES JEUNES EN AFRIQUE SUB-SAHARIENNE Bureau sous-régional, Afrique de l Ouest et du Centre. ASRO-WACA Dakar RAPPORT DE CLÔTURE 2009-2011 D ACTIVITES

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour notre territoire

Une nouvelle ambition pour notre territoire Une nouvelle ambition pour notre territoire Réseaux saturés Il est temps d agir! Chacun l a constaté, le réseau routier est de plus en plus saturé. Ce constat préoccupant est renforcé par un déficit de

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Introduction... 4. Présentation de Jendouba... 5. Analyse descriptive... 5. 1. Infrastructure... 5

Sommaire. Sommaire... 2. Introduction... 4. Présentation de Jendouba... 5. Analyse descriptive... 5. 1. Infrastructure... 5 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 4 Présentation de Jendouba... 5 Analyse descriptive... 5 1. Infrastructure... 5 1.1. Part des routes classées... 5 1.2. Taux de raccordement au réseau d assainissement...

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS. 2. Urbanisation autours des gares

ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS. 2. Urbanisation autours des gares ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS 2. Urbanisation autours des gares Comité syndical du Sepal 26 novembre 2007 Deux enquêtes récentes: Une enquête auprès des

Plus en détail

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE Présentation du contexte et des enjeux du projet - Juin 2009-1 / 7 1 - CONTEXTE DU PROJET [Plan de situation des deux gares] Le site de Besançon Viotte

Plus en détail

Microrégion Haute-Sorne Plan directeur régional

Microrégion Haute-Sorne Plan directeur régional Microrégion Haute-Sorne Plan directeur régional Assemblée plénière 3 mars 2010 Dossier 08J022 Version 02 Rue des Moulins 15 CH 2800 Delémont Tél. +41 (0)32 422 41 59 Fax. +41 (0)32 422 46 38 delemont@rwb.ch

Plus en détail

Plan d action développement durable 2014-2016

Plan d action développement durable 2014-2016 Plan d action développement durable 2014-2016 Orientations 1. Informer, sensibiliser, éduquer, innover (information/éducatio n et formation / recherche et innovation). ORIENTATION PRIORITAIRE 1. Mieux

Plus en détail

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS La France : 4 e destination mondiale Une croissance du nombre de projet Après trois années de stabilité, le nombre des projets d investissements étrangers

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

Synthèse Janvier 2014. numérique & territoires. d Initiative Publique (RIP) www.groupecaissedesdepots.fr

Synthèse Janvier 2014. numérique & territoires. d Initiative Publique (RIP) www.groupecaissedesdepots.fr numérique & territoires Synthèse Janvier 2014 Impact territorial des Réseaux d Initiative Publique (RIP) www.groupecaissedesdepots.fr synthèse Le diagnostic établi fin 2013 par l IDATE pour le compte de

Plus en détail

Les bus de l'agglo roulent vers les entreprises et l'emploi!

Les bus de l'agglo roulent vers les entreprises et l'emploi! Communiqué de Presse www.perpignanmediterranee.com Les bus de l'agglo roulent vers les entreprises et l'emploi! A travers 11 nouveaux arrêts, la ligne 5 va assurer dès le début de l'année 2010 la desserte

Plus en détail

Institut national d études et d action pour le développement de l Education (INEADE) EVALUATION DES APPRENTISSAGES SCOLAIRES AU SENEGAL

Institut national d études et d action pour le développement de l Education (INEADE) EVALUATION DES APPRENTISSAGES SCOLAIRES AU SENEGAL Institut national d études et d action pour le développement de l Education (INEADE) EVALUATION DES APPRENTISSAGES SCOLAIRES AU SENEGAL 1. Présentation du système éducatif sénégalais 2. Place de l évaluation

Plus en détail

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 SOMMAIRE 1. OBJECTIF ET METHODE DES ETUDES... 3 1.1 LE CONTEXTE... 3 1.2 LES OBJECTIFS DE L ETUDE

Plus en détail

Gestion des eaux de pluie et de ruissellement. Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse.

Gestion des eaux de pluie et de ruissellement. Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse. Gestion des eaux de pluie et de ruissellement Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse. 22/04/2009 Introduction des techniques alternatives dans la réflexion du Grand Toulouse Pourquoi

Plus en détail

Guide des réseaux convergents à lignes groupées SIP destiné aux responsables des TI. Document de présentation technique d Allstream

Guide des réseaux convergents à lignes groupées SIP destiné aux responsables des TI. Document de présentation technique d Allstream Guide des réseaux convergents à lignes groupées SIP destiné aux responsables des TI Document de présentation technique d Allstream Table des matières Introduction 3 Architecture de réseau SIP 4 Avantages

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

3ème forum national TRES HAUT DEBIT Jeudi 14 janvier 2010 - - - Présentation de l opération LIAin (Liaison Internet de l Ain)

3ème forum national TRES HAUT DEBIT Jeudi 14 janvier 2010 - - - Présentation de l opération LIAin (Liaison Internet de l Ain) 1 3ème forum national TRES HAUT DEBIT Jeudi 14 janvier 2010 - - - Présentation de l opération LIAin (Liaison Internet de l Ain) Le SIEA et la communication électronique Objectifs Couvrir le département

Plus en détail

HAUTE-MARNE NUMERIQUE PROGRAMME 2010-2015. Dossier de présentation générale

HAUTE-MARNE NUMERIQUE PROGRAMME 2010-2015. Dossier de présentation générale HAUTE-MARNE NUMERIQUE PROGRAMME 2010-2015 Dossier de présentation générale Octobre 2009 SOMMAIRE Pages Introduction 5 1) L état des lieux et les objectifs du conseil général 7 1.1) Les services disponibles

Plus en détail

Le projet de bus à haut niveau de service

Le projet de bus à haut niveau de service Le projet de bus à haut niveau de service Les + du projet : Ce projet de bus rapide est l occasion de réaménager les voies de circulation, d aménager des pistes cyclables et des espaces de circulation

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Présentation générale du projet Le projet d extension en débat Pourquoi un projet de transports en commun en rocade

Plus en détail

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 DREAL Champagne- Ardenne Juin 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES Le logement en chiffres La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 En 2012, 2 191 permis ont été délivrés en Champagne-Ardenne

Plus en détail

Photo. Les remontées mécaniques comme transport en commun. Journée du Tourisme workshop A2. Citec Ingénieurs Conseils

Photo. Les remontées mécaniques comme transport en commun. Journée du Tourisme workshop A2. Citec Ingénieurs Conseils Citec Ingénieurs Conseils Photo Les remontées mécaniques comme transport en commun Journée du Tourisme workshop A Martigny, er octobre 0 Pierre Favre, Citec Ingénieurs Conseils Sommaire. Introduction.

Plus en détail

Fictions TV françaises

Fictions TV françaises Fictions TV françaises REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES TOURNAGES EN 2012 Note méthodologique : Productions concernées : Unitaires et séries TV français (COSIP, ou productions françaises ayant au moins une

Plus en détail

Projet de Transport Régional

Projet de Transport Régional Consulting Mass Transit Projet de Transport Régional en Pays de La Loire / Bretagne et dans le Grand Ouest Rappel raison sociale Le Groupe de Support à l Economie ESG INFRA a comme objectif de créer, aider

Plus en détail

Haut débit en Gironde :

Haut débit en Gironde : Haut débit en Gironde : Signature du contrat de partenariat public-privé pour la couverture des zones d ombre et la construction d un réseau haut débit départemental entre Gironde numérique et France Télécom-Orange

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES DES SOLUTIONS! Secteurs industriels de Rivière-du-Loup

FINANCEMENT D ENTREPRISES DES SOLUTIONS! Secteurs industriels de Rivière-du-Loup FINANCEMENT D ENTREPRISES DES SOLUTIONS! Secteurs industriels de Rivière-du-Loup PARC INDUSTRIEL UN CHOIX STRATÉGIQUE Pour la proximité des marchés Nouveau-Brunswick; État du Maine; Rive nord du fleuve

Plus en détail

Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport

Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport 11/12/13 1/7 Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport Introduction Pour progresser vers une valorisation plus complète des effets socioéconomiques et économiques du

Plus en détail

DES TRANSPORTS EFFICACES ET ECOLOGIQUEMENT VERTUEUX POUR SOUTENIR LA CROISSANCE

DES TRANSPORTS EFFICACES ET ECOLOGIQUEMENT VERTUEUX POUR SOUTENIR LA CROISSANCE DES TRANSPORTS EFFICACES ET ECOLOGIQUEMENT VERTUEUX POUR SOUTENIR LA CROISSANCE Jean POULIT Ancien préfet, DRE d Île de France Ancien DG de l Institut géographique national LES PERFORMANCES ECONOMIQUES

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

Pour mieux comprendre

Pour mieux comprendre Pour mieux comprendre 1. L enjeu du débat public pour le monde économique Enjeu majeur : Confirmer que le projet doit se faire et faire pencher pour le(s) scénario(s) qui desservent le mieux Orléans, capitale

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lyon, le 4 décembre 2014

DOSSIER DE PRESSE. Lyon, le 4 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Lyon, le 4 décembre 2014 Contacts presse : Emmanuelle MANFREDI - CGPME du Rhône emmanuelle.manfredi@cgpme69.org Tél. 04 72 53 74 74 Séverine RENARD - MEDEF Lyon-Rhône severine.renard@medeflyonrhone.com

Plus en détail

Présentation du nouveau projet de transport en commun en site propre de l agglomération caennaise

Présentation du nouveau projet de transport en commun en site propre de l agglomération caennaise Présentation du nouveau projet de transport en commun en site propre de l agglomération caennaise Un contexte financier difficile Avril 2014 : remise à plat du projet de deux lignes de tramway fer (300M

Plus en détail

22/09/2015. Plan. Méthodologie. Analyse coût-bénéfice de la Pierre Bleue belge dans les marchés publics en Belgique. Mise en œuvre.

22/09/2015. Plan. Méthodologie. Analyse coût-bénéfice de la Pierre Bleue belge dans les marchés publics en Belgique. Mise en œuvre. Analyse coût-bénéfice de la Pierre Bleue belge dans les marchés publics en Belgique Mise en œuvre Alexis Dion Plan Méthodologie Résultats Conclusion 2 Méthodologie 3 niveaux Impacts socio-économiques o

Plus en détail

Exposé des motifs des changements apportés Mise en compatibilité du PLU avec DUP ligne 15 Sud métro Grand Paris Décret du 24 décembre 2014

Exposé des motifs des changements apportés Mise en compatibilité du PLU avec DUP ligne 15 Sud métro Grand Paris Décret du 24 décembre 2014 Exposé des motifs des changements apportés Mise en compatibilité du PLU avec DUP ligne 15 Sud métro Grand Paris Décret du 24 décembre 2014 1 2 A - INTRODUCTION Le réseau de transport «Grand Paris Express»

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES Eléments de définition Les actions de sobriété et d efficacité énergétiques permettent de réduire les consommations d énergie. La sobriété énergétique «consiste à interroger nos besoins puis agir à travers

Plus en détail

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE SYNDICAT DES TRANSPORTS D ÎLE-DE-FRANCE TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE Projet inscrit pour les études au Contrat de Plan 2000-2006 entre l État et la Région Ile de France Schéma de

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Dossier de presse Carcassonne, le 5 février 2015 Maître d Ouvrage : SYADEN (Syndicat

Plus en détail

ETUDE LOGEMENT GLOBALE

ETUDE LOGEMENT GLOBALE ETUDE LOGEMENT GLOBALE SYNTHESE DU DIAGNOSTIC Avril 2016 Siège social : Espace Eiffel 18-20, rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 fax. 04 78 27 70 72 www.adequation-france.com SAS au capital de

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. REQUALIFIER ET SPECIFIER LES ZONES ET LES SERVICES ASSOCIES

Plus en détail

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION Un niveau de fécondité élevé Le recul démographique du bassin havrais ne s explique pas par un manque de vitalité de sa démographie «naturelle». En effet,

Plus en détail

L investissement : entre projet politique et impératifs budgétaires

L investissement : entre projet politique et impératifs budgétaires L investissement : entre projet politique et impératifs budgétaires L a réalisation des projets d investissement constitue un des grands temps forts du mandat municipal. Elle atteste du dynamisme de l

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions.

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions. Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante Analyse comparative des deux solutions décembre 2010 Ordre du jour - Origine de la LGV Bordeaux-Toulouse - Comparaison

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

Le Transport à la Demande. objectif(s)? Réalisé avec Anna Pautard et Laurent Boudot (AGIR)

Le Transport à la Demande. objectif(s)? Réalisé avec Anna Pautard et Laurent Boudot (AGIR) Le Transport à la Demande Quel(s) usage(s)? Pour quel(s) objectif(s)? Réalisé avec Anna Pautard et Laurent Boudot (AGIR) Sommaire Enjeux Rappel des principaux systèmes de TAD Paramètres de dimensionnement

Plus en détail

Pièce H Évaluation socio-économique

Pièce H Évaluation socio-économique Pièce H Pièce H Évaluation socio-économique 220 SOMMAIRE GENERAL DE LA PIECE H PARTIE 1 : CADRAGE DE L ÉVALUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DU PROJET... 222 1. Objectifs... 222 2. Hypothèses... 222 PARTIE

Plus en détail

NOUVELLES SUR LA LN LANGUEDOC

NOUVELLES SUR LA LN LANGUEDOC Débat public sur la ligne nouvelle Languedoc Roussillon LA PROBLEMATIQUE DES GARES NOUVELLES SUR LA LN LANGUEDOC Gabriel JOURDAN Maître de conférences en urbanisme / urbaniste qualifié OPQU gabriel.jourdan@upmf-grenoble.fr

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

>>> PARTIE 4 : PÉRIURBANISATION ET CONSOMMATION D ESPACES LA CONSOMMATION D ESPACES POUR L HABITAT

>>> PARTIE 4 : PÉRIURBANISATION ET CONSOMMATION D ESPACES LA CONSOMMATION D ESPACES POUR L HABITAT Les lois du Grenelle de l environnement réaffirment l exigence de lutter contre la régression des surfaces agricoles et naturelles. À cette fin, elles renforcent le rôle des documents d urbanisme, notamment

Plus en détail

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU Diagnostic préalable au Document d Aménagement Commercial Décembre 2012 1 SOMMAIRE INTRODUCTION.........3 1. ENJEUX

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

Introduction. Le contexte ferroviaire européen

Introduction. Le contexte ferroviaire européen LE FERROVIAIRE Introduction Le contexte ferroviaire européen L arrivée de la concurrence ferroviaire Pour le Fret, une réalité depuis 2006 Pour le Transport Public, une réalité dès 2007 Pour les passagers

Plus en détail

par jour. LIGNES la ligne 15

par jour. LIGNES la ligne 15 LE GRAND PARIS DES TRANSPORTSS Le Grand Paris des transports prévoit la modernisation des transports existants et la réalisation d un nouveau métro automatique. Le Grand Pariss Express, c est : 2000 km

Plus en détail