Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) Résidence Floréa St Esprit - Martinique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) Résidence Floréa St Esprit - Martinique"

Transcription

1 Floréa Sant-Esprt Etablssement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) Résdence Floréa St Esprt - Martnque 40 lts Une opératon mmoblère sécursée & pérenne > Se consttuer un patrmone mmobler à fort rendement locatf > Optmser sa fscalté grâce aux dspostfs Cens-Bouvard, LMNP, LMP > Se garantr avec un marché locatf offrant une lsblté à long terme et sans souc de geston

2 Un projet d EHPAD au cœur du tssu socal de Sant Esprt L EHPAD «Floréa Sant Esprt» favorse par son mplantaton une large zone d nfluence terrtorale. Postonné au cœur de la vlle de Sant Esprt, l établssement permettra la partcpaton des résdents aux anmatons locales (marché, fêtes, promenades...) : en facltant l accès aux servces de la vlle, en nstaurant des lens ntergénératonnels (écoles, crèches), en permettant les nterventons des assocatons partenares proches. Le projet d établssement «Floréa Sant esprt» permettra de mantenr le len socal des résdents avec leurs proches ou leur famlle dans un envronnement famler et dans le respect de leurs habtudes de ve. Grand-âge et dépendance des besons exponentels Selon une étude de l INSEE, d c 2030 la Martnque passera d un schéma de populaton jeune (où les plus de 60 ans représentent 17%) à l un des départements les plus veux de France. Cette profonde mutaton démographque ndut une nécessté d adaptaton de la prse en charge des aînés sur le plan quanttatf, la carence de places d hébergement étant d ores et déjà constatée.

3 Populaton par groupe d âge en Martnque (source INSEE 2005) En Martnque, l n y a que 65 lts dsponbles pour 1000 personnes de + 75 ans. Populaton totale Effectf de 60 ans et plus % des 60 ans et plus 17,35% Effectf des 75 ans et plus % des 75 ans et plus 6,04% Évoluton prévsonnelle du nombre de senors en Martnque En métropole, l y a 130 lts dsponbles pour 1000 personnes de + 75 ans.

4 Créer un patrmone mmobler de qualté en toute sécurté Le gestonnare assure des garantes et des avantages mportants : Bal commercal ferme de 12 ans Garante et ndexaton des loyers Prse en charge des travaux (artcles 605, 606 du code cvl) et des charges locatves usuelles Remse aux normes médco-socales Entreten du mobler Assurances de l mmeuble, perte d explotaton, responsablté cvle Prorté d occupaton pour l nvestsseur et sa famlle Proftez d une fscalté avantageuse Récupératon de la TVA Programme élgble au dspostf Cens Bouvard* et aux statuts LMNP-LMP Investssez en toute tranqullté d esprt Le gestonnare propose un suv et une assstance avec des cabnets jurdques, fscaux et comptables. Condtons sur demande. Plan de masse * Sous condtons. Le non respect des engagements de locaton entraîne la perte du bénéfce des nctatons fscales. Exemple de chambre médcalsée

5 Vers un réseau gérontologque performant Sant Esprt est un canton défctare en solutons d hébergement pour personnes âgées dépendantes. La stuaton géographque de la résdence «Floréa Sant Esprt» répondra ans aux composantes du réseau gérontologque et au beson d homogénésaton de l offre terrtorale d accuel des personnes âgées : beson de places supplémentares sur le canton pour rejondre le taux d équpement départemental, obsolescence des places d hébergement classques présentes sur la commune (beson de remse aux normes), nécessté de prendre en charge les personnes attentes de troubles psychques comme Alzhemer, certans des cantons lmtrophes (Le Vaucln, Ducos, Rvère Plote), présentant une densté mportante de personnes âgées, vont bentôt vor leur capacté d hébergement renforcée par la créaton de nouvelles places. L objectf est également de meux structurer l offre d accuel terrtorale des aînés martnquas dépendants. Ans, le chox du leu d mplantaton correspond à une volonté de postonner la résdence au plus près des besons locaux : une plus grande maîtrse des dépenses de santé, la qualté de l accompagnement des personnes âgées, un melleur mallage terrtoral dont découleront une lutte contre l solement et le «déracnement», mas auss la consttuton ou le renforcement d un réseau gérontologque pérenne générateur d économes d échelle. Excédent de places Défct de places

6 Une stuaton mpactante par sa localsaton Grâce à sa poston centrale, la commune de Sant Esprt est à envron : 7 klomètres de l aéroport de Fort de France quelques mnutes seulement de Ducos et du Lamentn 7 klomètres de Rvère Salée et du Franços Le Lamentn Le Franços Fort de France Ducos Sant-Esprt Les 3 Ilets Les Anses d Arlet Le Damant Le Vaucln Rvère Salée Sante-Luce Le Marn Hôptal local Le Franços CH Le Lamentn Mason de retrate Sante Anne Foyer logement Pérmètre de 4 km Pérmètre de 8 km Floréa Sant-Esprt Votre conseller Résdence Floréa Sant Esprt (Etablssement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) Rue Schœlcher Sant Esprt

Mobilité à Téhéran. Sous trois angles : Comme un objet de recherche Comme un support d apprentissage Comme une opportunité commerciale

Mobilité à Téhéran. Sous trois angles : Comme un objet de recherche Comme un support d apprentissage Comme une opportunité commerciale Moblté à Téhéran Sous tros angles : Comme un objet de recherche Comme un support d apprentssage Comme une opportunté commercale INRETS/GRETIA MDP 1 GRETIA (Géne des Réseaux de Transport et Informatque

Plus en détail

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER 24 Adjont de drecton F/H Votre formaton BTS Hôtellere-restauraton BTS Management des untés commercales BTS Assstant de geston PME-PMI Lcence Management d untés de restauraton Vos mssons Vous anmez, formez

Plus en détail

Economie Ouverte. Economie ouverte. Taux de change et balance courante. Le modèle Mundell-Fleming. Définition du taux de change

Economie Ouverte. Economie ouverte. Taux de change et balance courante. Le modèle Mundell-Fleming. Définition du taux de change Econome Ouverte Econome ouverte Taux de change et balance courante Taux de change et balance courante Modèle Mundell-Flemng Campus Moyen Orent Médterranée Défnton du taux de change Le taux de change est

Plus en détail

CROISSANCE DES JEUNES ENTREPRISES ET TERRITOIRES APPROCHE ECONOMETRIQUE

CROISSANCE DES JEUNES ENTREPRISES ET TERRITOIRES APPROCHE ECONOMETRIQUE Centre de Recherche pour l Etude et l Observaton des Condtons de Ve CROISSANCE DES JEUNES ENTREPRISES ET TERRITOIRES APPROCHE ECONOMETRIQUE Marjore MAZARS Phlppe MOATI Laurent POUQUET CAHIER DE RECHERCHE

Plus en détail

Accessibilité aux md de famille. Objectif: Créer une modalité par agence avec application par CSSS et la publiciser

Accessibilité aux md de famille. Objectif: Créer une modalité par agence avec application par CSSS et la publiciser Accessblté aux md de famlle Objectf: Créer une modalté par agence avec applcaton par CSSS et la publcser But: Mettre fn aux démarches multples des patents et rédure le déla d'accès Prncpes: 1. reconnaître

Plus en détail

Bouclier fiscal : intérêt et limites (EF - GP) Professeur Didier MAILLARD Juin 2007 Mis à jour Décembre 2007 1

Bouclier fiscal : intérêt et limites (EF - GP) Professeur Didier MAILLARD Juin 2007 Mis à jour Décembre 2007 1 Conservatore Natonal des Arts et Méters Chare de BANQUE Document de recherche n 18 Boucler fscal : ntérêt et lmtes (EF - GP) Professeur Dder MALLAD Jun 2007 Ms à jour Décembre 2007 1 Avertssement La chare

Plus en détail

Approche économique des 15 zones d emploi d Aquitaine

Approche économique des 15 zones d emploi d Aquitaine n 4 - octobre 2012 Fche n 15/15 Approche économque des 15 zones d emplo d Aqutane Ce dosser fat sute à l Aqutane e-dossers n 3 paru en jun 2012 : 15 zones d emplo aqutanes plus ou mons armées face aux

Plus en détail

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide Enterprse Agreement True-Up Gude Accord Entreprse Le Gude du True-Up Enterprse Agreement True - Up Gude Le gude du True-Up dans l Accord Entreprse Table des matères Le True-Up des lcences on premse et

Plus en détail

2014 Formations. Programmes DPC Groupe de Recherche et d Intervention pour l Éducation Permanente des Professions Sanitaires et médicosociales

2014 Formations. Programmes DPC Groupe de Recherche et d Intervention pour l Éducation Permanente des Professions Sanitaires et médicosociales 2014 Formatons Programmes DPC Groupe de Recherche et d Interventon pour l Éducaton Permanente des Professons Santares et médcosocales Le GRIEPS a reçu la certfcaton OPQF (Offce Professonnel de la Qualfcaton

Plus en détail

CHAPITRE 2. La prévision des ventes

CHAPITRE 2. La prévision des ventes CHAPITRE La prévson des ventes C est en foncton des prévsons de ventes que l entreprse détermne la producton, les achats et les nvestssements nécessares. La prévson des ventes condtonne l ensemble de la

Plus en détail

Prévision des ventes des articles textiles confectionnés. B. Zitouni*, S. Msahli* * Unité de Recherches Textiles, Ksar-Hellal, Tunisie.

Prévision des ventes des articles textiles confectionnés. B. Zitouni*, S. Msahli* * Unité de Recherches Textiles, Ksar-Hellal, Tunisie. Prévson des ventes des artcles textles confectonnés B Ztoun*, S Msahl* * Unté de Recherches Textles, Ksar-Hellal, Tunse Résumé Dans cette étude, on se propose de détermner s le recours à des réseaux de

Plus en détail

* Notre savoir au service de votre réussite

* Notre savoir au service de votre réussite * Notre savor au servce de votre réusste * Vsualser les ndcateurs clés de performance de votre portefeulle clents sur un tableau de bord Analyser le taux d acceptaton de vos demandes d agréments par notaton

Plus en détail

Ton domaine réservé Organisation Simplicité Efficacité

Ton domaine réservé Organisation Simplicité Efficacité Rev. 07/2012 Ton domane réservé Organsaton Smplcté Effcacté www.vstos.t Ton La tua domane area rservata réservé 1 MyVstos MyVstos est une plate-forme nformatque réservée aux revendeurs Vstos qu permet

Plus en détail

LOCALISATION DES FIRMES ET DÉVELOPPEMENT LOCAL

LOCALISATION DES FIRMES ET DÉVELOPPEMENT LOCAL Centre de Recherche pour l Etude et l Observaton des Condtons de Ve LOCALISATION DES FIRMES ET DÉVELOPPEMENT LOCAL LA SURVIE DES ENTREPRISES DÉPEND-ELLE DU TERRITOIRE D'IMPLANTATION? Phlppe MOATI Anne

Plus en détail

Revenus fonciers : Allocations : ORGANISME. Adresse de réalisation des travaux (si différente de celle indiquée ci-dessus) :

Revenus fonciers : Allocations : ORGANISME. Adresse de réalisation des travaux (si différente de celle indiquée ci-dessus) : EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté : CNI Passeport Ttre de séjour N : Salaré Stuaton professonnelle :

Plus en détail

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros Édton Pays de la Lore Parlons La lettre aux retratés du régme général de la Sécurté socale 2012 retrate L Assurance retrate en chffres* 12,88 mllons de retratés 17,58 mllons de cotsants 346 000 bénéfcares

Plus en détail

Impact de la chirurgie sur une cohorte d adultes d souffrant d éd. épilepsie partielle pharmacorésistante

Impact de la chirurgie sur une cohorte d adultes d souffrant d éd. épilepsie partielle pharmacorésistante Impact de la chrurge sur une cohorte d adultes d souffrant d éd éplepse partelle pharmacorésstante sstante: Analyse par score de propenson 4 ème Conférence Francophone d Epdémologe Clnque - Congrès thématque

Plus en détail

FAMILLE parents au HaVre

FAMILLE parents au HaVre parents au HaVre FAMILLE avec Harane, facltez vos démarches C est au sen de la famlle que l enfant construt, pendant ses premères années, ses repères, ses acqus, son développement et sa personnalté. C

Plus en détail

La mobilité résidentielle depuis 20 ans : des facteurs structurels aux effets de la conjoncture

La mobilité résidentielle depuis 20 ans : des facteurs structurels aux effets de la conjoncture La moblté résdentelle depus 20 ans : des facteurs structurels aux effets de la conjoncture T. Debrand C. Taffn Verson Prélmnare - Ne pas cter 10 mars 2004 Résumé : Les analyses économques sur la moblté

Plus en détail

PEB: EXEMPLES DE DIVISION DE PROJET

PEB: EXEMPLES DE DIVISION DE PROJET Performance Energétque des âtments > pour archtectes et bureaux d études PE: EXEMPLES DE DIVISION DE PROJET Annexes au VADE-MECUM PE Verson jun 2008 Plus d nfos : www.bruxellesenvronnement.be > professonnels

Plus en détail

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD Conservatore atonal des Arts et Méters Chare de BAQUE Document de recherche n 9 Impôt sur la fortune et nvestssement dans les PME Professeur Dder MAILLARD Avertssement ovembre 2007 La chare de Banque du

Plus en détail

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social Drgeant de SAS : Lasser le chox du statut socal Résumé de notre proposton : Ouvrr le chox du statut socal du drgeant de SAS avec 2 solutons possbles : apprécer la stuaton socale des drgeants de SAS comme

Plus en détail

le service social des entreprises

le service social des entreprises le servce socal des entreprses Interface 01600 REYRIEUX SARL - RCS Bourg en Bresse 789 567 039 04 78 92 95 67-06 87 88 17 45 drecton@nterface-es.fr N TVA ntracommunautare : FR26789567039 - APE 7022 Z "

Plus en détail

COMMUNE DE NOGENT-SUR-MARNE

COMMUNE DE NOGENT-SUR-MARNE V L L E D E COMMUNE DE NOGENT-SUR-MARNE CONSEL MUNCPAL SEANCE DU 10 FÉVRER 2015 CONSEL MUNCPAL Délbératons 15/4 à 15/25 R E P U B L Q U E F R A N Ç A S E D E P A R T E M E N T D U V A L - D E - M A R

Plus en détail

LE MAGAZINE DE LA VILLE DE CONCARNEAU

LE MAGAZINE DE LA VILLE DE CONCARNEAU Sllage LE MAGAZINE DE LA VILLE DE CONCARNEAU Janver 2010 - n 75 FINANCES Prévsons budgétares 2010 AMÉNAGEMENTS URBAINS Une révson qu s'mpose REGARD HISTORIQUE Le comblement du bassn Pénéroff Déplacements

Plus en détail

Analyses de sensibilité et Recalage de modèles thermiques spatiaux à l aide d algorithmes génétiques.

Analyses de sensibilité et Recalage de modèles thermiques spatiaux à l aide d algorithmes génétiques. Analyses de sensblté et Recalage de modèles thermques spataux à l ade d algorthmes génétques. Approches stochastques et Industre 2&3/02/2006 F.JOUFFROY/A.CAPITAINE Plan de la présentaton Contexte Modélsaton

Plus en détail

direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 176 Juillet 2013

direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 176 Juillet 2013 Document d études drecton de l anmaton de la recherche, des études et des statstques Numéro 176 Jullet 2013 La régonalsaton des dépenses de formaton des entreprses au ttre du plan de formaton Jérôme Lê

Plus en détail

Référentiels utilisés

Référentiels utilisés Référentels utlsés Abrévatons Référentels Commentares G1 Lo n 2009-967 du 03/08/2009 dte "Grenelle " Publée - 57 artcles - Entrée en vgueur le 13/07/2010 G2 Lo n 2010-788 du 12/07/2010 dte "Grenelle "

Plus en détail

AIDE MEMOIRE. Pierre MONTAGNE. Malick SYLLA

AIDE MEMOIRE. Pierre MONTAGNE. Malick SYLLA REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L'HYDRAULIQUE, DE L'ENVIRONNEMENT ET DE LA LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION PROJET D'AMENAGEMENT DES FORETS NATURELLES AIDE MEMOIRE Perre MONTAGNE 3 au 18 octobre 2002 2ème

Plus en détail

N 26. de l Interco. La Brève. Déchets : un sujet qui nous concerne tous! : P6/7. PROJET P8 Ecole de Musique : de nouveaux bâtiments

N 26. de l Interco. La Brève. Déchets : un sujet qui nous concerne tous! : P6/7. PROJET P8 Ecole de Musique : de nouveaux bâtiments La Brève de l Interco N 26 Automne 2015 Lettre trmestrelle de la Mason de l Intercommunalté de Haute Tarentase Communauté de Communes www.hautetarentase.fr Bourg Sant Maurce-Les Arcs / Les Chapelles /

Plus en détail

une garde d Enfant a votre domicile

une garde d Enfant a votre domicile GUIDE A DESTINATION DES PARENTS Ce gude pratque a été réalsé par la CDAJE du Nord (Commsson Départementale de l Accuel des Jeunes Enfants). A retrouver sur www.cdaje59.fr PAO - CAF DU NORD 06/2012 EmploYEr

Plus en détail

4.2.1. Le fondement analytique : le tarif douanier

4.2.1. Le fondement analytique : le tarif douanier 4.2.1. Le fondement analytque : le tarf douaner Le lbre-échange procure des bénéfces à tous les pays. Pourtant, durant des décennes, la plupart des natons ont cherché à contrôler leurs échanges en nstaurant

Plus en détail

Book Commercial // Montpellier

Book Commercial // Montpellier Book Commercial // Montpellier Résidence Services Seniors Domitys Infos pratiques Nom de la résidence : Les Sarments Blonds Adresse : 966 rue Centrayragues 34000 Montpellier Architecte : MDR Architectes

Plus en détail

L Evénement en images

L Evénement en images Rédactrce en chef: Edth Defaux L Evénement en mages P a S s o n DYnamsme EchaNge TransparEnce S o l d a R REspect ProfessIonnalsme EnGagement t é Notre Assemblée Générale s est déroulée le 6 févrer derner

Plus en détail

Book Commercial // Le Havre - Montivilliers

Book Commercial // Le Havre - Montivilliers Book Commercial // Le Havre - Montivilliers Résidence Services Seniors Domitys Infos pratiques Nom de la résidence : La Poudre de Lin Adresse : Rue des 4 saisons 76 290 Montivilliers Architecte : Gérard

Plus en détail

TRANSPORTS URBAINS ET CALCUL ÉCONOMIQUE

TRANSPORTS URBAINS ET CALCUL ÉCONOMIQUE TRANSPORTS URBAINS ET CALCUL ÉCONOMIQUE Mnstère de l Equpement, du Logement, des Transports et du Toursme Consel général des Ponts et Chaussées Mnstère de l Econome et des Fnances Drecton de la Prévson

Plus en détail

Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net. Informations pour locataires et propriétaires

Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net. Informations pour locataires et propriétaires Détecteur de fumée rado fumonc 3 rado net Informatons pour locatares et proprétares Félctatons! Des détecteurs de fumée ntellgents fumonc 3 rado net ont été nstallés dans votre appartement. Votre proprétare

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3 UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV Lcence 3 ère année Econome - Geston Année unverstare 2006-2007 Semestre 2 Prévsons Fnancères Travaux Drgés - Séances n 3 «Les Crtères Fondamentaux des Chox d Investssement»

Plus en détail

compétences en entreprise

compétences en entreprise annexeb GUIDE grlles d ade à l évaluaton des compétences en entreprse Certfcat de Qualfcaton Professonnelle (CQP) Relaton commercale à dstance en commerces de gros RELATION COMMERCIALE À DISTANCE Commsson

Plus en détail

Banque d exercices pour le cours de "mise à niveau" de statistique de M1 AgroParisTech

Banque d exercices pour le cours de mise à niveau de statistique de M1 AgroParisTech Banque d exercces pour le cours de "mse à nveau" de statstque de M1 AgroParsTech Instructons pour les exercces 1. Lorsque ren n est précsé, on suppose que la dstrbuton étudée est gaussenne. Pour les exercces

Plus en détail

Royaume du Maroc المملكة المغربية. Ministère du Commerce Extérieur وزارة التجارة الخارجية. Direction des Etudes

Royaume du Maroc المملكة المغربية. Ministère du Commerce Extérieur وزارة التجارة الخارجية. Direction des Etudes Royaume du aroc nstère du Commerce xtéreur المملكة المغربية وزارة التجارة الخارجية IPACT DS ACCORDS D LIBR- CHANG (ODL CALCULABL D QUILIBR GNRAL : IPAL) Drecton des tudes Févrer 2009 SOAIR INTRODUCTION...

Plus en détail

SEPTEMBRE 2009 RC-POS

SEPTEMBRE 2009 RC-POS SEPTEMBRE 2009 RC-POS (09_POS_131) (mn.) RAPPORT DE MINORITE DE LA COMMISSION THEMATIQUE DE LA SANTE PUBLIQUE chargée d'examner l'objet suvant: Postulat Fabenne Despot et consorts demandant à qu profte

Plus en détail

Les Jardins de Cybèle. Investir dans une. Résidence médicalisée. l avenir. c est. penser à. EHPAD Pro Santé Margny

Les Jardins de Cybèle. Investir dans une. Résidence médicalisée. l avenir. c est. penser à. EHPAD Pro Santé Margny Les Jardins de Cybèle Investir dans une Résidence médicalisée c est penser à l avenir EHPAD Pro Santé Margny Colisée, 4 ème acteur français du secteur des EHPAD LA FORCE D UN GROUPE Colisée, acteur majeur

Plus en détail

SJ) Service -, -V; Æ. International. Volontaire. Bouscule tes horizons, Implique-toi à l étranger! eul ou engroupe. Projets associatifs.

SJ) Service -, -V; Æ. International. Volontaire. Bouscule tes horizons, Implique-toi à l étranger! eul ou engroupe. Projets associatifs. SJ) Servce Volontare Internatonal WWW. servcevolontare.org ««Bouscule tes horzons, -, A.1*41 > M4MT':A» I-,'*. V m mm M L T/, v. 7 Jr tr tttsktcljt- _ lbkjdfc.3 m* Implque-to à l étranger! r*-: * V\, m

Plus en détail

Prévisions localisées d effectifs d élèves de l enseignement primaire Période 2014-2017

Prévisions localisées d effectifs d élèves de l enseignement primaire Période 2014-2017 Prévsons localsées d effectfs d élèves de l ensegnement prmare Pérode 214-217 Genève - SRED, 214 - Document 14.11 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Assocaton des communes genevoses 2 Prévsons localsées d

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

Développement durable et solidaire GUIDE DES BONNES PRATIQUES

Développement durable et solidaire GUIDE DES BONNES PRATIQUES Développement durable et soldare? GUIDE DES BONNES PRATIQUES 2 Sommare Envronnement Déchets 4 Eau et énerge 6 Déplacements 9 Econome Achat durable et soldare 11 Socal Ensemble, pour un traval soldare 14

Plus en détail

La surcote modifie-t-elle les comportements de départ en retraite? Samiah Benallah

La surcote modifie-t-elle les comportements de départ en retraite? Samiah Benallah CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Groupe de Traval - Séance du 30 jun 2010-15 h «Effets des réformes récentes sur les comportements de départ à la retrate» Document N 14 Document de traval, n engage

Plus en détail

abitat Zoom sur... www.habitat-nord79.fr L habitat adapté...page 2 Parthenay, Saint-Paul : 3 associations,1 quartier...page 8 N 10 - Avril 2013

abitat Zoom sur... www.habitat-nord79.fr L habitat adapté...page 2 Parthenay, Saint-Paul : 3 associations,1 quartier...page 8 N 10 - Avril 2013 abtat L e m a g a z n e d e s l o c a t a r e s d H a b t a t N o r d D e u x - S è v r e s N 10 - Avrl 2013 Zoom sur... L habtat adapté...page 2 Parthenay, Sant-Paul : 3 assocatons,1 quarter...page 8

Plus en détail

Vous ne visualisez pas correctement cet email

Vous ne visualisez pas correctement cet email Vous ne vsualsez pas correctement cet emal Pluseurs lens qu créent du len sur SFR Busness Team Pour plus d nformaton sur nos offres sfrbusnessteam.fr Consultez les mentons légales et le glossare SFR -

Plus en détail

rtisans LE MONDE DES haute-marne Messieurs Luc Chatel, Stéphane Martinelli, Bertrand Ollivier «Artisans d un jour» PAGE 04 répertoire des métiers p.

rtisans LE MONDE DES haute-marne Messieurs Luc Chatel, Stéphane Martinelli, Bertrand Ollivier «Artisans d un jour» PAGE 04 répertoire des métiers p. RETROUVEZ DANS CE NUMÉRO TOUTE L INFORMATION DE VOTRE CMA LE MONDE DES rtsans édton champagne -ardenne haute-marne Bmestrel n 111 Messeurs Luc Chatel, Stéphane Martnell, Bertrand Ollver «Artsans d un jour»

Plus en détail

3) Calculer le pourcentage de personnes ayant entre 30 et 50 ans.

3) Calculer le pourcentage de personnes ayant entre 30 et 50 ans. http://maths-scences.fr EXERCICES SUR LES STATISTIQUES Exercce 1 Un concessonnare automoble étude l âge des acheteurs de votures de son garage. Deux documents ncomplets (un tableau et un hstogramme) rendent

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE L analyse fondamentale Ce document pédagogque n est pas un document de consels pour nvestr en bourse. Les nformatons données dans ce document sont à ttre nformatf. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

Evaluation de l impact de la microfinance au Maroc. Rapport commandité et coordonné par la FNAM. Etude réalisée par IKM (Impact, Knowledge, Market)

Evaluation de l impact de la microfinance au Maroc. Rapport commandité et coordonné par la FNAM. Etude réalisée par IKM (Impact, Knowledge, Market) Evaluaton de l mpact de la mcrofnance au Maroc. Rapport commandté et coordonné par la FNAM Etude réalsée par IKM (Impact, Knowledge, Market) Rapport Fnal L étude a été fnancée par les admnstrateurs de

Plus en détail

Découvrez la gamme complète des certificats électroniques professionnels ChamberSign France

Découvrez la gamme complète des certificats électroniques professionnels ChamberSign France Découvrez la gamme complète des certfcats électronques professonnels ChamberSgn France www.chambersgn.fr Sgnatures électronques Espace sécuré certfé Contrôle de légalté Marchés publcs Appels d offres PESV2

Plus en détail

PLANS. Sommaire. Infos pratiques p. 4. MéDIA. p. 6-8. THèQUE. Visite guidée p. 7-9 - 10. Les animations. p. 11. Le fonctionnement p.

PLANS. Sommaire. Infos pratiques p. 4. MéDIA. p. 6-8. THèQUE. Visite guidée p. 7-9 - 10. Les animations. p. 11. Le fonctionnement p. Sommare Infos pratques p. 4 MéDIA PLANS p. 6-8 Le fonctonnement p. 5 THèQUE Vste gudée p. 7-9 - 10 Les anmatons p. 11 Infos pratques Le fonctonnement Espace de culture et de socablté, la médathèque vous

Plus en détail

Prévisions localisées d effectifs d élèves de l enseignement primaire Période 2014-2017

Prévisions localisées d effectifs d élèves de l enseignement primaire Période 2014-2017 localsées d effectfs d élèves de l ensegnement prmare Pérode 214-217 Genève - SRED, 214 - Document 14.8 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Assocaton des communes genevoses 2 localsées d effectfs de l ensegnement

Plus en détail

Boostez vos compétences avec le cycle de formations «PerFORMances» 2016. www.maison-formation-wapi.be

Boostez vos compétences avec le cycle de formations «PerFORMances» 2016. www.maison-formation-wapi.be Boostez vos compétences avec le cycle de formatons «PerFORMances» 2016 www.mason-formaton-wap.be La Mason de la Formaton propose aux entreprses et organsatons : Un catalogue semestrel de formatons nter-entreprses

Plus en détail

Virga. itunes 4. sous Mac et Windows. Éditions OEM (Groupe Eyrolles),2004, ISBN 2-7464-0503-2

Virga. itunes 4. sous Mac et Windows. Éditions OEM (Groupe Eyrolles),2004, ISBN 2-7464-0503-2 Vrga Tunes 4 et Pod sous Mac et Wndows Édtons OEM (Groupe Eyrolles),2004, ISBN 2-7464-0503-2 Synchronser l Pod avec l ordnateur L Pod connaît deux types de synchronsaton. L a synchronsaton de la musque

Plus en détail

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux :

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux : Réformer en profondeur la protecton socale des TNS pour la rendre plus effcace Résumé de notre proposton : Fare des régmes TNS les laboratores de la protecton socale de deman appelle des évolutons à deux

Plus en détail

N 23. de l Interco. La Brève. Ouverture du local tourisme Haute Tarentaise. ACTUALITÉS P5 Garde d enfants : de nouvelles solutions

N 23. de l Interco. La Brève. Ouverture du local tourisme Haute Tarentaise. ACTUALITÉS P5 Garde d enfants : de nouvelles solutions La Brève de l Interco N 23 Hver 2014-2015 Lettre trmestrelle de la Mason de l Intercommunalté de Haute Tarentase Communauté de Communes www.hautetarentase.fr Ouverture du local toursme Haute Tarentase

Plus en détail

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes :

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes : Ste: http://gene.ndustrel.aa.free.fr LES POMPES Les pompes sont des apparels permettant un transfert d énerge entre le flude et un dspostf mécanque convenable. Suvant les condtons d utlsaton, ces machnes

Plus en détail

rtisans île-de-france 16/19 LE MONDE DES Essonne le savoir-faire au service de l écologie P. 14 Essonne service de la cma Pour booster votre édition

rtisans île-de-france 16/19 LE MONDE DES Essonne le savoir-faire au service de l écologie P. 14 Essonne service de la cma Pour booster votre édition Janver-févrer 2016 1,50 RETROUVEZ DANS CE NUMÉRO TOUTE L INFORMATION DE VOTRE CMA LE MONDE DES rtsans édton île-de-france Essonne servce de la cma Pour booster votre Bmestrel n 110 programme 2016 en PAGEs

Plus en détail

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 Loueur en Meublé Non Professionnel Dispositif Censi Bouvard Une Réalisation OCEANIS Groupe Equalliance Ensemble, nous valorisons votre patrimoine Construction Valorisation

Plus en détail

La formation débute en octobre.

La formation débute en octobre. CERTIFICAT UNIVERSITAIRE EN PLANIFICATION PATRIMONIALE Sous la drecton de Xaver BOCQUET, Estate Planner, André CULOT, Consel fscal, Professeur à l EFP, Collaborateur scentfque à l ULg, Chargé d ensegnement

Plus en détail

DOCUMENT DE RECHERCHE EPEE

DOCUMENT DE RECHERCHE EPEE DOCUMENT DE RECHERCHE EPEE CENTRE D ETUDES DES POLITIQUES ECONOMIQUES DE L UNIVERSITE D EVRY Comment développer les emplos favorables à la bodversté en Ile-de-France? Jean DE BEIR, Célne EMOND, Yannck

Plus en détail

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com Des solutons globales f ables et nnovantes www.calyon.com OPTIM Internet: un outl smple et performant Suv de vos comptes Tratement de vos opératons bancares Accès à un servce de reportng complet Une nterface

Plus en détail

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010.

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010. Master 1ère année de Mathématques Analyse Numérque - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen fnal, en Janver 2010. CMI, Unversté de Provence Année 2009-2010 Ce qu vous est demandé : Rédger les

Plus en détail

ACCORD GENERAL DE COOPERATION. entre Ie Gouvernement du Grand-Duche de. Luxembourg

ACCORD GENERAL DE COOPERATION. entre Ie Gouvernement du Grand-Duche de. Luxembourg ACCORD GENERAL DE COOPERATON entre e Gouvernement du Grand-Duche de, Luxembourg et e Gouvernement de la Republque Democratque Populare Lao 2 Le Gouvernement du Grand-Duche de Luxembourg et e Gouvernement

Plus en détail

2015 Formations. E-learning Programmes DPC

2015 Formations. E-learning Programmes DPC 2015 Formatons E-learnng Programmes DPC Groupe de Recherche et d Interventon pour l Éducaton Permanente des Professons Santares et médcosocales Le GRIEPS a reçu la certfcaton OPQF (Offce Professonnel de

Plus en détail

Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien

Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien CONTACT / VÉRONIQUE GUILLAUMIN : 0 44 77 39 55 OU 06 37 55 09 98 24 avril 203 L amélioration du

Plus en détail

Assistance à la saisie en milieu non structuré

Assistance à la saisie en milieu non structuré Assstance à la sase en mleu non structuré R. Gharb 1, N. Rezzoug 1, P. Gorce 1 P. Hoppenot 2, E. Colle 2 1 Laboratore ESP EA 3162 Unversté de Toulon et du Var BP 20132, 83957 La Garde gorce{rezzoug, gharb}@unv-tln.fr

Plus en détail

Le Secteur du Transport Aérien en Afrique Centrale et Occidentale Note Sectorielle

Le Secteur du Transport Aérien en Afrique Centrale et Occidentale Note Sectorielle Le Secteur du Transport Aéren en Afrque Centrale et Occdentale Ma 2015 Avant-propos Le secteur des transports est généralement reconnu comme un vecteur de crossance économque et de réducton de la pauvreté.

Plus en détail

L'INDUCTION ON5WF (MNS)

L'INDUCTION ON5WF (MNS) 'IDUCTIO ème parte / O5WF (MS) Dans la ère parte de cet artcle, nous avons vu qu'un courant électrque donnat leu à un champ magnétque (expérence d'oersted). ous avons ensute vu comment Faraday, après avor

Plus en détail

rtisans haute-garonne LE MONDE DES édition P. 5 P. 10 RETROUVEZ DANS CE NUMÉRO TOUTE L INFORMATION DE VOTRE CMA Bimestriel n 108 affaires à céder p.

rtisans haute-garonne LE MONDE DES édition P. 5 P. 10 RETROUVEZ DANS CE NUMÉRO TOUTE L INFORMATION DE VOTRE CMA Bimestriel n 108 affaires à céder p. Inscrpton oblgatore avant le 13 novembre 2015 au 05 61 10 47 14 ou par mal nwatek@cm-toulouse.fr www.cm-toulouse.fr Chambre de méters et de l artsanat de la Haute-Garonne 18 bs boulevard Lascrosses à Toulouse

Plus en détail

Chapitre 3: Stockage et distribution

Chapitre 3: Stockage et distribution I- Défntons Chaptre 3: Stockage et dstrbuton Réseau de desserte = Ensemble des équpements (canalsatons et ouvrages annexes) achemnant de manère gravtare ou sous presson l eau potable ssue des untés de

Plus en détail

Extraction et dosage par CLHP de la caféine contenue dans le Coca-Cola

Extraction et dosage par CLHP de la caféine contenue dans le Coca-Cola Extracton et dosage par CLHP de la caféne contenue dans le Coca-Cola La caféne est le composant du café et du thé qu stmule le cortex cérébral. On trouve également la caféne dans les granes des plants

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ VILLE DE CRÉTEIL

RAPPORT D ACTIVITÉ VILLE DE CRÉTEIL RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 VILLE DE CRÉTEIL LE MOT DU MAIRE Le rapport d actvté des servces muncpaux permet de prendre la mesure du traval quotden effectué durant toute une année par l ensemble des agents

Plus en détail

Les métiers de. la petite enfance. Dans la collection

Les métiers de. la petite enfance. Dans la collection Dans la collecton DÉCOUVRIR AUTREMENT DES MÉTIERS DÉCOUVRIR AUTREMENT DES MÉTIERS Les méters de l'ade à domcle DÉCOUVRIR AUTREMENT DES MÉTIERS Les méters de l envronnement DÉCOUVRIR AUTREMENT DES MÉTIERS

Plus en détail

PATRIMOINE MUTEX PLUS

PATRIMOINE MUTEX PLUS Vos projets et vos prortés d aujourd hu ne seront pas forcément les mêmes deman. Volà pourquo votre Mutuelle vous propose Patrmone Mutex Plus. : un contrat d assurance-ve multsupport capable d évoluer

Plus en détail

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances Un programme nter-entreprses de découverte professonnelle > autour du téléphone moble > en faveur de légalté des chances 1 ère édton en 2007-2008 2 ème édton en 2008-2009 3 ème édton en 2009-2010 Prncpe

Plus en détail

LeanConcept. La solution déploiement du Lean Manufacturing. Stockage Logistique Ergonomie Environnement Aménagement Services

LeanConcept. La solution déploiement du Lean Manufacturing. Stockage Logistique Ergonomie Environnement Aménagement Services Stockage Logstque Ergonome Envronnement Aménagement Servces La soluton déploement du Lean Manufacturng SIRE 4808480004 - NAF 4669C - VA ntracommunautare FR 9480848 www.sma.fr - contact@sma.fr - Fax 05

Plus en détail

Les stages en entreprise sont une pratique historique des établissements

Les stages en entreprise sont une pratique historique des établissements L INTÉRÊT D UN STAGE EN ENTREPRISE À L ÉTRANGER Les stages en entreprse sont une pratque hstorque des établssements de formaton des Chambres de Commerce et d Industre. Généralement ntégrés dans les cursus

Plus en détail

Une évaluation économétrique de l impact des politiques publiques d emploi sur les trajectoires professionnelles des demandeurs d emploi

Une évaluation économétrique de l impact des politiques publiques d emploi sur les trajectoires professionnelles des demandeurs d emploi 9 es Journées d études Céreq Lasmas-IdL, Rennes, 15 et 16 ma 2002 «Formaton tout au long de la ve et carrères en Europe» Une évaluaton économétrque de l mpact des polques publques d emplo sur les trajectores

Plus en détail

22 environnement technico-professionnel

22 environnement technico-professionnel 22 envronnement technco-professonnel CYRIL SABATIÉ Drecteur du servce jurdque FNAIM Ouverture du ma IMMOBILIER, OÙ 1 Artcle paru également dans la Revue des Loyers, jullet à septembre 2007, n 879, p. 314

Plus en détail

Demande d insertion au registre de l état civil du Québec d un acte d état civil fait hors du Québec

Demande d insertion au registre de l état civil du Québec d un acte d état civil fait hors du Québec Demande d nserton au regstre de l état cvl du Québec d un acte d état cvl fat hors du Québec IMPORTANT Lsez les rensegnements généraux et les drectves Remplssez le formulare en caractères d mprmere, à

Plus en détail

- Année Universitaire 2011 -

- Année Universitaire 2011 - DEMANDE D OBTENTION D UNE CHAMBRE EN RESIDENCE UNIVERSITAIRE Photo d dentté à coller c - Année Unverstare 2011 - PREMIERE DEMANDE RENOUVELLEMENT INSCRIPTION UNIVERSITAIRE EN (Précser l année et la dscplne)

Plus en détail

Sociétés d investissement immobilier cotées (SIIC), valeur et prix : deux notes

Sociétés d investissement immobilier cotées (SIIC), valeur et prix : deux notes Socétés d nvestssement mmobler cotées (SIIC), valeur et prx : deux notes I. Dette et créaton de valeur dans les socétés foncères II. La cesson à une SIIC : un cas de dstorson fscale Laurent BATSCH CEREG-DRM,

Plus en détail

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique Ch 4 Séres statstques à une dmenson Défntons et représentaton graphque Termnologe Ensemble étudé = populaton Eléments de cet ensemble = ndvdus ou untés Attrbut consdéré = caractère qu peut être qualtatf

Plus en détail

pour des résultats minceur eff icaces et durables.

pour des résultats minceur eff icaces et durables. Mnceur - Légèreté - ben-être Technologe 100% mans lbres pour des résultats mnceur eff caces et durables. Plus de 10 années d expérence au servce des professonnels de l esthétque. Offrez-leur le corps de

Plus en détail

Driss HARRIZI. MOTS CLES : contrôle de gestion - système d'éducation et de formation système d information - établissement public.

Driss HARRIZI. MOTS CLES : contrôle de gestion - système d'éducation et de formation système d information - établissement public. Ver sunenouvel l ecul t ur emanagér al e:mét hodol og e dem seenpl aced unsyst èmedecont r ôl edegest on dansunét abl ssementpubl c Casd uneacadém er ég onal ed éducat onetde f or mat on. Aut eur s:dr

Plus en détail

la résidence RivieRa

la résidence RivieRa la résidence Riviera Liège, Prenez de la hauteur en bord de Meuse Grâce à son port en relation avec les ports maritimes d Anvers et de Rotterdam, son aéroport et sa nouvelle Gare des Guillemins accueillant

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE

REPUBLIQUE TUNISIENNE REPUBLIQUE TUNISIENNE ETUDE D EVALUATION DES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA MICRO-ENTREPRISE VOLUME II : ANNEXE TECHNIQUE MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD SECTEURS SOCIAUX (MNSHD) Rapport conjont de la

Plus en détail

LES JARDINS DE CÉSARÉE ÉCULLY / 69

LES JARDINS DE CÉSARÉE ÉCULLY / 69 LES JARDINS DE CÉSARÉE ÉCULLY / 69 ÉCULLY, L ART DE VIVRE ENTRE VILLE ET NATURE PAROLES D ARCHITECTE «Pour "Les Jardins de Césarée", nous avons apporté un soin particulier à l implantation des bâtiments

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

Nexity & Aegide vous invitent à découvrir l investissement idéal. RÉSIDENCE SERVICES SENIORS ROSA GALLICA ANGERS / 49

Nexity & Aegide vous invitent à découvrir l investissement idéal. RÉSIDENCE SERVICES SENIORS ROSA GALLICA ANGERS / 49 RÉSIDENCE SERVICES SENIORS ROSA GALLICA ANGERS / 49 Nexity & Aegide vous invitent à découvrir l investissement idéal. LA RÉSIDENCE "ROSA GALLICA" : LE PLUS SÛR DES INVESTISSEMENTS POUR SE CRÉER UN PATRIMOINE

Plus en détail

Prêt au développement de zones d activité économique

Prêt au développement de zones d activité économique Prêt au développement de zones d activité économique L AFD vous accompagne dans le financement de vos projets les zones d activité économique ; les lotissements d activité ; les parcs industriels. le financement

Plus en détail

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Conférence : Salon de l immobilier avril 2014 1. Présentation de l intervenant

Plus en détail

Découvrir l interface Windows 8

Découvrir l interface Windows 8 Wndows 8.1 L envronnement Wndows 8 Interfaces Wndows 8 et Bureau L envronnement Wndows 8 Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître

Plus en détail