PRESENTATION DE L ASSOCIATION AGIRabcd 06

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRESENTATION DE L ASSOCIATION AGIRabcd 06"

Transcription

1 PRESENTATION DE L ASSOCIATION AGIRabcd 06 AGIRabcd est une organisation non gouvernementale (O.N.G.), apolitique et non confessionnelle. Elle a été reconnue d'utilité publique depuis août 1990 et agréée depuis mars 2008 par les Ministères de l'éducation Nationale, de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, des Affaires Etrangères, de la Justice. En France, AGIRabcd mène des actions de solidarité dans les domaines suivants : l'insertion sociale et économique, l'aide à l'emploi, par des actions de formation, de parrainage de jeunes, d'accompagnement de chômeurs, d'aide à la création d'entreprise, le soutien scolaire et l accompagnement à l orientation, la lutte contre l'illettrisme, l alphabétisation et l enseignement du français langue étrangère, l aide aux personnes âgées et l'accès à la santé, l'assistance aux milieux associatifs, l'accompagnement de tous ceux qui en expriment le besoin. Dans le cadre de ses activités en faveur de l insertion des jeunes dans le monde du travail, AGIRabcd06 offre des prestations pédagogiques dans diverses structures éducatives, telles : - Un certain nombre de collèges (dont SEGPA), lycées professionnels, lycées techniques, les Compagnons du Devoir ; - Des associations de quartier pour l accompagnement à la scolarité et la mise à niveau linguistique des immigrés; - La Mission Locale

2 ECOLE, VIE ACTIVE ET ENTREPRISE Formations offertes par l association AGIRabcd 06 PREPARATION A LA VIE ACTIVE La connaissance de soi Construction d un projet personnel et professionnel Comment communiquer Atelier de lecture de l image L ENTREPRISE Le monde de l entreprise La recherche d un emploi Intégration dans l entreprise Création ou reprise d une petite entreprise EDUCATION FINANCIERE ET BUDGETAIRE La banque et vous Comment gérer son budget ELEMENTS D ECONOMIE

3 PREPARATION A LA VIE ACTIVE Une entrée réussie dans la vie active suppose qu on ait acquis un certain nombre de connaissances de base, puis des savoirs plus ou moins spécialisés (c est le rôle premier de l école au sens large), mais aussi des valeurs, des outils et des comportements propres au monde du travail. C est ce que les membres d AGIRabcd, forts de leur expérience de branches professionnelles les plus variées, s attachent à transmettre aux jeunes. LA CONNAISSANCE DE SOI Public : Elève de 2 nde et de 1 ère des lycées professionnels Module de 2 heures Interactive, heuristique. Groupe(s) de 15 élèves maximum Faire individuellement le point sur ses propres traits de caractère et ses aspirations profondes Quelles sont les qualités à développer en fonction du métier choisi? La gestion du stress CONSTRUCTION D UN PROJET PERSONNEL ET PROFESSIONNEL Public : Elève de 2 nde et de 1 ère des lycées professionnels Module de 2 heures Interactive, heuristique. Groupe(s) de 15 élèves maximum Définition de son objectif Les ressources à mobiliser Les étapes et le calendrier de la mise en œuvre Le suivi de la mise en œuvre et les ajustements Sensibilisation à la mobilité (fonctionnelle et géographique)

4 COMMENT COMMUNIQUER (niveau collège) Public : élèves de 3 ème alternance de collège une année scolaire, 2h par semaine Pédagogie : interactive et ludique Entraînement à l expression orale individuelle (comptes-rendus de stages, exposés libres ) Entraînement à l écoute et à l expression orale relationnelle (par ex. simulation d entretien d embauche) Rédaction de CV et de lettres de motivation Visites professionnelles (CRIJ, entreprises, etc.) COMMENT COMMUNIQUER (niveau BTS) Public : élèves en classe de BTS suivant les épreuves Pédagogie : entraînement à l examen avec simulation de jurys. La vidéo reste la propriété de l élève. Enregistrement vidéo des présentations de rapport de stage ou d étude de projet Examen critique en face à face avec l élève de sa présentation sur le plan de la forme, le fond étant l objet du professeur

5 ATELIER DE LECTURE DE L IMAGE Public : collégiens de 3ème et élèves de lycées professionnels 3 séances d une heure et demie minimum Animateur : Cet atelier sera mené par une retraitée, membre d AGIRabcd, actuellement animatrice d'un ciné-club pour jeunes et chargée de programmation. Objectifs : Développer l esprit d analyse et l esprit critique des jeunes pour les aider à être moins captifs et passifs face aux images qui les assaillent dès le plus jeune âge. Contribuer à l'acquisition d'une culture du discernement au sein d'une société de plus en plus dominée par les médias. Pédagogie : L atelier s appuie sur des extraits de films, des planches de bandes dessinées, des coupures de presse et des images publicitaires. Les jeunes étudient les plans, les montages d'images, les séquences, les décors choisis, le rôle des couleurs et le graphisme, le choix des bruitages et de la musique, les effets spéciaux, les mythes et les personnages qui s'y rattachent : le héros, le rebelle, ancrés dans une époque donnée. On met en relation le contexte avec son époque : tendances sociales et politiques, goûts et modes culturels. Matériel nécessaire : Lecteurs de D.V.D., tableau, D.V.D. Conformément à la loi, seuls seront utilisés quelques extraits de films, des extraits de spots publicitaires et des coupures de presse.

6 L ENTREPRISE La plupart des jeunes feront carrière dans une entreprise, généralement comme salariés, quelquefois comme créateurs ou repreneurs. Les modules suivants visent à leur présenter le monde de l entreprise, les démarches de recrutement, le savoir-être en entreprise. LE MONDE DE L ENTREPRISE Public : Elèves de 3 ème en alternance de collège, élèves de lycée professionnel jusqu à 3 sessions de 2 heures discussions basées sur un diaporama Classification des entreprises par : secteur d activité, propriété du capital, statut juridique, taille, effectif de salariés Objectifs des entreprises privées et des entreprises à participation de l Etat Les partenaires de l entreprise L organisation interne d une grande entreprise Les différents métiers dans l entreprise Les différents contrats d embauche : contrat d apprentissage, CDI, CDD Salaire brut et salaire net La protection sociale, le problème du travail au noir Le cycle d exploitation, la rentabilité LA RECHERCHE D UN EMPLOI Public : Elèves de 3 ème en alternance, élèves de lycée professionnel jusqu à 3 sessions de 2 heures discussions basées sur un diaporama et sur des documents préparés par les élèves, jeux de rôles. Rédaction d un C.V et d une lettre de motivation Présentation de sa candidature à l entreprise et suivi de celle-ci Sensibilisation à la discrimination L entretien d embauche (ou de recherche de stage), simulations.

7 INTEGRATION DANS L ENTREPRISE Public: Elèves de 3 ème en alternance, élèves de lycée professionnel jusqu à 4 sessions de 2 heures discussions basées sur un diaporama Le profil d un poste: compétences (savoir, savoir-faire) et attitudes (savoir-être) requises L importance du 1 er contact et l identification des personnes clef Relations avec les supérieurs Relations avec les collègues, le travail en équipe Relations avec clients et fournisseurs Construction de son réseau professionnel L évaluation du personnel CREATION OU REPRISE D UNE PETITE ENTREPRISE 1- Initiation Public: élèves de 3 ème alternance 2 heures discussions basées sur une idée de projet d un élève 2- Module de présentation Public: élèves de BTS, apprentis Compagnons du Devoir 2 sessions de 2 heures Discussions basées sur un diaporama Présentation par un «parrain» d expériences de créateurs et de repreneurs

8 3- Etude de cas : «Le Camion Pizza» Public : élèves de BTS, apprentis Compagnons du Devoir jusqu à 4 sessions de 2 heures Pédagogie : étude de cas avec un logiciel basé sur un tableur Les élèves esquisseront, à l aide d un logiciel, les documents prévisionnels d une petite entreprise exploitant un «camion pizza», incluant : L étude de marché les procédés de fabrication (recettes) les équipements requis le personnel à embaucher (profil, horaires, salaires et cotisations sociales) le choix d un statut juridique Le plan d investissement et de financement les prévisions de rentabilité les prévisions de trésorerie la fiscalité.

9 EDUCATION FINANCIERE ET BUDGETAIRE Les banques démarchent des adolescents de plus en plus jeunes et leur proposent une gamme de «produits» de plus en plus complexes. Il s ensuit une multiplication d incidents de paiements et de cas de surendettement de jeunes ménages. Les deux modules suivants présentent les différents services bancaires et les dangers d une mauvaise utilisation ainsi que l art de gérer le budget familial. LA BANQUE ET VOUS Public: 2 séances de 2 heures adolescents à partir de 16 ans Pédagogie : discussions basées sur un diaporama Le compte de particulier et les moyens de paiement o Conditions d ouverture o Chèque, carte de crédit, virement, domiciliation o Procédures et sanctions en cas de provision insuffisante «Produits» d épargne proposés par les banques o Epargne de précaution, épargne pour financer un projet, épargne pour financer un complément de retraite, l assurance-vie, épargne «spéculative» (actions et obligations) et ses dangers. Le crédit o Pourquoi emprunter? o Caractéristiques d un emprunt (quotité, taux, durée, amortissement, garanties ) o Prêts étudiants, prêts personnels, crédits renouvelables, prêts immobilier o Les dangers du surendettement

10 COMMENT GERER SON BUDGET 1. Session de présentation Public : 1 séance de 2 heures adolescents à partir de 16 ans discussions autour d un diaporama Les différents revenus d un ménage Les dépenses fixes, courantes et occasionnelles Pourquoi épargner? Formules d épargne pour les jeunes Le budget annuel prévisionnel (revenus, dépenses et épargne) Les prévisions de trésorerie Suivi périodique et ajustement des prévisions Que faire pour rééquilibrer un budget? Les dangers du surendettement 2. Simulation de gestion de budget Durée 2 heures Public : élèves sachant utiliser un tableur Pédagogie : logiciel basé sur un tableur Les élèves simulent l évolution de leur trésorerie courante en fonction de leurs comportements de consommation et de la conjoncture. Par la suite, ils simulent l acquisition d un véhicule en fonction des comportements de consommation, de l épargne disponible, des conditions bancaires, des évènements extérieurs. Le but de l élève est de s équiper au plus tôt sans déséquilibrer sa trésorerie.

11 ELEMENTS D ECONOMIE Public : jeunes souhaitant quitter ou ayant quitté le système scolaire jusqu à 4 séances de 2 heures discussions basées sur un diaporama, jeux Marchés : offre, demande et prix Valeur ajoutée d une entreprise Le produit intérieur brut et sa répartition Deux indicateurs de bien être : le PIB par habitant, et le «Vivre mieux» de l OCDE Emploi et chômage Le budget de l Etat ; ressources, dépenses, déficit et accumulation de dettes Le circuit économique (flux entre ménages, entreprises, administrations, institutions financières et reste du monde) Objectifs et contraintes d une politique économique nationale et d une politique économique mondiale (quelques considérations). Organisation des prestations Nos interventions font l objet d une convention entre l association et la structure éducative. Travail en groupes de maximum 15 élèves Prise de contact en amont avec le professeur Le professeur présente l intervenant aux élèves Une fiche d appréciation est remplie collégialement à chaque fin de module sous la responsabilité d un membre d AGIRabcd

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION TREMPLIN

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION TREMPLIN STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION TREMPLIN Juin 2011 Présentation du déroulement du stage Chaque partie est sous la responsabilité d un animateur et comprend des périodes de cours, des périodes de

Plus en détail

Stratégie, évolution des marchés, développement durable. Stratégie Commerciale

Stratégie, évolution des marchés, développement durable. Stratégie Commerciale PROGRAMME PÉDAGOGIQUE CURSUS ENTREPRENEUR DU BATIMENT Durée totale : 70 jours, soit 525 heures + 1 à 3 semaines de mission en entreprise tierce (voir p.7) Stratégie, évolution des marchés, développement

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE M A I S O N S D E Q U A R T I E R Nos réf. : EC/SD/GRH-2016 La Roche-sur-Yon, le 19 janvier 2016 DE QUARTIER B ourg- s o u s - L a R o c h e OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE La Coordination des Maisons de

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Technico-commercial en milieu industriel de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d

Plus en détail

PROCESSUS N 2 : GESTION DES RELATIONS AVEC LES SALARIES ET LES ORGANISMES SOCIAUX

PROCESSUS N 2 : GESTION DES RELATIONS AVEC LES SALARIES ET LES ORGANISMES SOCIAUX PROCESSUS N 2 : GESTION DES RELATIONS AVEC LES SALARIES ET LES ORGANISMES SOCIAUX Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 2.1.Assurer la veille juridique

Plus en détail

En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 89,5 %.

En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 89,5 %. M2P AFFAIRES ET COMMERCE INTERNATIONAL Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

Gestionnaire de l Entreprise Artisanale du Bâtiment (G.E.A.B.)

Gestionnaire de l Entreprise Artisanale du Bâtiment (G.E.A.B.) Gestionnaire de l Entreprise Artisanale du Bâtiment (G.E.A.B.) DURÉE : 57 jours répartis sur 2 ans (399 heures) PUBLIC Chefs d entreprises, artisans, conjoints collaborateurs, salariés PRÉ-REQUIS Relever

Plus en détail

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 _ DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 1. Le Programme 1.1. Description du Programme Le programme IntégraTIon Montréal est une mesure financière incitative auprès des employeurs

Plus en détail

Date de création : Statut juridique : Site internet : Candidature auprès de l agence de Budget annuel :

Date de création : Statut juridique : Site internet : Candidature auprès de l agence de Budget annuel : Ce concours s adresse à des initiatives mises en œuvre depuis au moins 1 an. Veuillez prendre connaissance du règlement sur le site de la fondation avant de compléter le formulaire. Excepté pour la 1 ère

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

> Information - Rencontres

> Information - Rencontres > Information - Rencontres Le Carrefour des Associations Parisiennes Propose une série de sessions de formation sur la Production d un spectacle professionnel. Aborder les spécificités d une compagnie

Plus en détail

Son centre opérationnel à Bruxelles : un Référent technique réadaptation

Son centre opérationnel à Bruxelles : un Référent technique réadaptation Fédération Handicap International recrute pour Son centre opérationnel à Bruxelles : un Référent technique réadaptation Envoyez votre CV et lettre de motivation au plus tard le dimanche 1 novembre 2012

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

PRÉPA EUROPÉENNE. en RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES. Ecofac. 1ère année RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES

PRÉPA EUROPÉENNE. en RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES. Ecofac. 1ère année RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES Ecofac Business School ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET DE MANAGEMENT 1ère année PRÉPA EUROPÉENNE La PRÉPA Européenne en Ressources Humaines et Relations Sociales est une formation post Bac qui se compose

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

Présentation ANAPEC. Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences. Dakar les 17 & 18 Septembre 2015

Présentation ANAPEC. Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences. Dakar les 17 & 18 Septembre 2015 Présentation Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences ANAPEC Dakar les 17 & 18 Septembre 2015 1 2 Loi régissant l ANAPEC L Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences

Plus en détail

Passeport de compétences. Dirigeants associatifs Salariés d Associations. Moyens et méthode pédagogiques

Passeport de compétences. Dirigeants associatifs Salariés d Associations. Moyens et méthode pédagogiques Bureautique Passeport de compétences vous serez en mesure : De comprendre le fonctionnement général de l internet et les principaux services existants. Saisir, corriger, mettre en forme et imprimer des

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Construire son avenir avec le Bâtiment!

Construire son avenir avec le Bâtiment! Construire son avenir avec le Bâtiment! FFB Grand Paris Point Rencontre Emploi Formation 10 rue du débarcadère 75852 PARIS Cedex 17 Le Bâtiment en quelques mots Le BTP Alors que le Bâtiment concerne la

Plus en détail

Randstad, un partenaire emploi incontournable

Randstad, un partenaire emploi incontournable Randstad, un partenaire emploi incontournable Sommaire Randstad dans le monde / Randstad en France Les engagements de Randstad Randstad, un réseau 100% spécialisé par métier Notre expertise RH La recherche

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Recherche d un contrat d apprentissage en entreprise

Recherche d un contrat d apprentissage en entreprise Recherche d un contrat d apprentissage en entreprise Responsable de la licence professionnelle EME FEVE Stéphanie 02 48 23 80 53 / Fax 02 48 23 80 51 Mail : stephanie.feve@univ-orleans.fr Secrétariat pédagogique

Plus en détail

Projet de programme. Baccalauréats professionnels du secteur industriel. Consultation des enseignants. Économie - gestion.

Projet de programme. Baccalauréats professionnels du secteur industriel. Consultation des enseignants. Économie - gestion. Baccalauréats professionnels du secteur industriel Consultation des enseignants Projet de programme Économie - gestion Avril 2008 eduscol.education.fr/ - D0048 Rénovation du programme d Économie - Gestion

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ DANS LA FILIÈRE DE L HOTELLERIE-RESTAURATION. 1. La mise en place d un dispositif ludique et attractif : le projet

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ DANS LA FILIÈRE DE L HOTELLERIE-RESTAURATION. 1. La mise en place d un dispositif ludique et attractif : le projet L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ DANS LA FILIÈRE DE L HOTELLERIE-RESTAURATION 1. La mise en place d un dispositif ludique et attractif : le projet Le constat : Sur une classe de 1 ère année bac pro hôtellerie

Plus en détail

BTS SP3S «Services et Prestation des Secteurs Sanitaire et Social»

BTS SP3S «Services et Prestation des Secteurs Sanitaire et Social» UNITÉ DE FORMATION par l APPRENTISSAGE de l ERP MAGINOT Fiche Employeurs privés BTS SP3S «Services et Prestation des Secteurs Sanitaire et Social» L UFA Maginot est une unité du CFA Académique ouverte

Plus en détail

De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain.»

De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain.» Ce projet, encadré par une équipe pluridisciplinaire, est construit autour de l élaboration d un dossier de candidature pour obtenir une bourse de voyage. Outre les objectifs fixés par l accompagnement

Plus en détail

Devenir Ingénieur Arts et Métiers par la voie de l apprentissage

Devenir Ingénieur Arts et Métiers par la voie de l apprentissage Angers Devenir Ingénieur Arts et Métiers par la voie de l apprentissage A qui s adresse ce document? Ce document s adresse aussi bien aux candidats à la formation d ingénieur Arts et Métiers par la voie

Plus en détail

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils Employeurs ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle. CQP Gestionnaire de l administration du personnel et de la paie du secteur alimentaire

Certificat de Qualification Professionnelle. CQP Gestionnaire de l administration du personnel et de la paie du secteur alimentaire Certificat de Qualification Professionnelle CQP Gestionnaire de l administration du personnel et de la paie du secteur alimentaire 1 Les différentes relations fonctionnelles Les ressources Autres services

Plus en détail

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur Technico-commercial est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire a pour fonction

Plus en détail

Master Contrôle de Gestion Syllabus de l année 1

Master Contrôle de Gestion Syllabus de l année 1 Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Il prend appui sur le référentiel de compétences en Master. Objectifs

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Initiation à la comptabilité simplifiée Les obligations comptables Obligations minimales Obligations de fait Obligations légales Les règles de la comptabilité de trésorerie Principes d enregistrement Utilisation

Plus en détail

En 2011/2012, sur les 52 inscrits, 49 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 94,2%.

En 2011/2012, sur les 52 inscrits, 49 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 94,2%. Mention Arts plastiques - Arts appliqués Domaine ARTS, LETTRES ET LANGUES Devenir de la promotion 2012 Enquête En 2011/2012, sur les 52 inscrits, 49 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 94,2%.

Plus en détail

Convention académique de coopération

Convention académique de coopération Convention académique de coopération Entre les soussignés : L ACADEMIE DE RENNES Représentée par Monsieur Michel Quéré Recteur de l académie de Rennes, chancelier des universités Et LA DIRECTION REGIONALE

Plus en détail

Guide d accompagnement à la mise en œuvre de la grille des classifications Convention Collective Nationale de la Coiffure et des professions connexes

Guide d accompagnement à la mise en œuvre de la grille des classifications Convention Collective Nationale de la Coiffure et des professions connexes Guide d accompagnement à la mise en œuvre de la grille des classifications Convention Collective Nationale de la Coiffure et des professions connexes Validé par les membres de la CMP, le 23 octobre 2012

Plus en détail

MASTER SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES, MENTION SCIENCE POLITIQUE

MASTER SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES, MENTION SCIENCE POLITIQUE INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2013 MASTER SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES, MENTION SCIENCE POLITIQUE SPECIALITE POLITIQUE ET GESTION DE LA CULTURE Un an après 1 Les

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la «Grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord

Plus en détail

Guide de préparation. à remettre lors de votre entretien individuel avec un conseiller de la CCI

Guide de préparation. à remettre lors de votre entretien individuel avec un conseiller de la CCI Guide de préparation à remettre lors de votre entretien individuel avec un conseiller de la CCI Ce guide doit vous permettre de préparer votre entretien individuel avec un conseiller CCI. Il vous facilitera

Plus en détail

FORMATION DÉCORATEUR CONSEILLER EN DESIGN D ESPACE SPECIALISATION AUX METIERS DE L IMMOBILIER DÉCORATION & ARCHITECTURE INTÉRIEURE

FORMATION DÉCORATEUR CONSEILLER EN DESIGN D ESPACE SPECIALISATION AUX METIERS DE L IMMOBILIER DÉCORATION & ARCHITECTURE INTÉRIEURE FORMATION DÉCORATEUR CONSEILLER EN DESIGN D ESPACE SPECIALISATION AUX METIERS DE L IMMOBILIER DÉCORATION & ARCHITECTURE INTÉRIEURE Devenez un professionnel de la décoration et du design d espace! Plus

Plus en détail

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Des conditions matérielles adéquates Des locaux identifiés ayant une surface suffisante; Des ressources humaines

Plus en détail

Présentation générale de la première année :

Présentation générale de la première année : Ces dernières années, les métiers liés au droit des affaires ont connu une véritable mutation notamment de par l'internationalisation des échanges. Une forte demande de profils polyvalents oblige aujourd'hui

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

Moniteur Educateur. Les candidats titulaires du bac (ou équivalent) sont dispensés de l épreuve écrite.

Moniteur Educateur. Les candidats titulaires du bac (ou équivalent) sont dispensés de l épreuve écrite. CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Moniteur Educateur Le Métier de Moniteur Educateur Le moniteur-éducateur exerce ses fonctions auprès d enfants ou d adolescents

Plus en détail

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services Cette fiche a été réalisée dans le cadre du groupe de collectivités franciliennes pour une commande publique

Plus en détail

Programme de l épreuve n 2 d admissibilité

Programme de l épreuve n 2 d admissibilité Examen national d aptitude pour l accès à l emploi de secrétaire général de chambres de métiers et de l artisanat (Annexe III du statut du personnel des chambres de métiers et de l artisanat) DROIT PUBLIC

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE 2016

DOSSIER DE CANDIDATURE 2016 DOSSIER DE CANDIDATURE 216 1. PRESENTATION DE L ACTION Intitulé de l action Date prévisionnelle de début de l action Date prévisionnelle de fin de l action Porteur de projet N de SIRET Nom du responsable

Plus en détail

Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON

Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON NB : Pour réussir cette APS il est indispensable de connaître (et d être capable de définir) les notions relatives à l analyse fonctionnelle du bilan et du compte

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

LE E P ROJ O ET E T A SS S OC O I C ATI T F Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier

LE E P ROJ O ET E T A SS S OC O I C ATI T F Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier LE PROJET ASSOCIATIF Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier 3 contraintes pour les associations sportives ; 1. S adapter 2. Se structurer 3. Se développer ; prépare l

Plus en détail

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph.

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph. AGENT(E) D EDUCATION Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies 071.34.93.10 - http://www.gph.be 3 ème Degré Technique de Qualification Agent/Agente d Education

Plus en détail

Master 2 Mention : Communication, stratégie internationale et interculturalité (CSII) SPECIALITE : Communication et Solidarité

Master 2 Mention : Communication, stratégie internationale et interculturalité (CSII) SPECIALITE : Communication et Solidarité Master 2 Mention : Communication, stratégie internationale et interculturalité (CSII) SPECIALITE : Communication et Solidarité Depuis 990, le nombre des formations à l ESS s est développé. Mais la majorité

Plus en détail

Master Gestion de patrimoine

Master Gestion de patrimoine Promotion 2/2 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : ClermontFerrand Master Gestion de patrimoine Objectif de ce master : Former des cadres de haut niveau dans le domaine du conseil patrimonial en leur

Plus en détail

CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS

CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS 1 L'ENTREPRISE BACCALAURÉAT EN 3 ANS Éléments généraux de l entreprise Le commerçant,

Plus en détail

CHARTE DOCUMENTAIRE DES MEDIATHEQUES

CHARTE DOCUMENTAIRE DES MEDIATHEQUES CHARTE DOCUMENTAIRE DES MEDIATHEQUES CENTRES D INFORMATION DU RESEAU CULTUREL FRANCAIS AU MAROC La Charte documentaire des médiathèques-centres d informations sur la France au Maroc présente les principes

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations Catalogue des Formations 2016 PREFACE Former, notre métier, DAVRIL FORMATION organisme référencé par l INRS et participe à l animation de réseau de la CARSAT Midi-Pyrénées. Ses formateurs, spécialisés,

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR. contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris

SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR. contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris «Le son est l écho de la sensation du corps» Depuis 1998, l école associative de

Plus en détail

Le partenaire L association dénommée n de déclaration d établissement d A.P.S :

Le partenaire L association dénommée n de déclaration d établissement d A.P.S : CONVENTION de PARTENARIAT «accompagnement éducatif» Entre Le collège Adresse :. Comptant un effectif total de élèves Représenté par (chef d établissement) Désigné ss le terme «le Collège» L école Adresse

Plus en détail

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET FICHE DE PAIE : COMMENT EST RÉPARTI VOTRE SALAIRE? Votre première fiche de paie va sans doute vous surprendre. Car après la première ligne où figure votre salaire brut,

Plus en détail

Mention complémentaire services financiers RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Mention complémentaire services financiers RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 7 UNITÉ 1 : COMMUNICATION PROFESSIONNELLE RELATION CLIENTÈLE Définition : Cette unité vise l acquisition de techniques de communication orale et écrite permettant d accueillir

Plus en détail

La participation au Trophée des Audacieuses

La participation au Trophée des Audacieuses Réglement du concours A ÉDITION 2013 Article 1 : Objet et catégories du Trophée A La création d entreprise par les femmes est encore insuffisante. Les femmes ne représentent, en effet, que 30 % créateurs

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

Parcours Droit des affaires et droit bancaire

Parcours Droit des affaires et droit bancaire Promotion 211/212 Enquête à 3 mois du diplôme Site : ClermontFerrand Master Droit de l'entreprise Parcours Droit des affaires et droit bancaire Références de l'enquête : 11 diplômés issus de la promotion

Plus en détail

MON IDÉE DEVIENT PROJET À QUI M ADRESSER?

MON IDÉE DEVIENT PROJET À QUI M ADRESSER? MON IDÉE À QUI M ADRESSER? 5 HP_Photo - Fotolia.com Étape 1 > Mon activité et mon offre > Mes qualités et mes compétences > Mes ressources > Je reprends une entreprise > Je cumule ma future création d

Plus en détail

Commissariat à la protection de la vie privée du Canada Notes afférentes aux états financiers Exercice terminé le 31 mars 2005

Commissariat à la protection de la vie privée du Canada Notes afférentes aux états financiers Exercice terminé le 31 mars 2005 1. Pouvoirs Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (le «Commissariat») a été créé en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, en vigueur depuis le 1 er juillet

Plus en détail

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création.

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. DU RESULTAT AU FLU DE TRESORERIE Cette étude a pour objet : de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. de faire des simulations à partir d un tableur et

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS pour le développement professionnel des enseignantes et des enseignants Direction des études et Direction des services aux ressources humaines ADOPTÉE

Plus en détail

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national Conseils pour la préparation des lancements nationaux et d activités pour la Décennie des Nations Unies sur l Éducation en vue du Développement Durable Contexte Beaucoup de pays ont montré un intérêt pour

Plus en détail

Titre professionnel - Gestionnaire de paie

Titre professionnel - Gestionnaire de paie Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 04/02/2016. Fiche formation Titre professionnel - Gestionnaire de paie - N : 15857 - Mise à jour : 21/09/2015 Titre professionnel - Gestionnaire

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN. 1816Le B.O. SUPÉRIEUR - MODIFICATION

BREVET DE TECHNICIEN. 1816Le B.O. SUPÉRIEUR - MODIFICATION 1816Le B.O. BREVET DE TECHNICIEN a) Techniques commerciales appliquées aux affaires immobilières 1 - La connaissance des besoins et du marché dans le domaine de l immobilier 1.1 La connaissance du marché

Plus en détail

Construction du projet professionnel

Construction du projet professionnel Construction du projet professionnel Groupe Altedia, conseil en management, Ressources humaines et communication Consultant : Tel :. E-mail : NOM Prénom :. Mission :. Date :. INTRODUCTION Ce document d

Plus en détail

Gestionnaire polyvalent de PME

Gestionnaire polyvalent de PME Gestionnaire polyvalent de PME SESSION janvier 2016 1 - Objectifs : Cette formation spécialisée permet d'acquérir les outils et techniques nécessaires en comptabilité, en fiscalité, en gestion et en traitement

Plus en détail

Politique numéro 24 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

Politique numéro 24 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Politique numéro 24 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

Plus en détail

fiche DE CANDIDATURE FORMATION CONCEPTEUR RÉALISATEUR 3D ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013

fiche DE CANDIDATURE FORMATION CONCEPTEUR RÉALISATEUR 3D ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 fiche DE CANDIDATURE FORMATION CONCEPTEUR RÉALISATEUR 3D ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 Merci de coller une photo d identité récente A nous faire parvenir au plus tard le lundi 19 mars 2012. Joindre un chèque

Plus en détail

Catalogue de Formations

Catalogue de Formations LA SOLUTION POUR LES BESOINS DE GESTION, DEVELOPPEMENT ET FORMATION DU SECTEUR ASSOCIATIF Catalogue de Formations ASSO EMPLOI FORMATION Catalogue de Formations Bienvenue dans notre catalogue de formations

Plus en détail

OUTILS R.H. FPG114. 2 ème session 2012-2013 06 septembre 2013. Durée : 3 Heures Documents papiers : NON AUTORISES Mme TABURET

OUTILS R.H. FPG114. 2 ème session 2012-2013 06 septembre 2013. Durée : 3 Heures Documents papiers : NON AUTORISES Mme TABURET CNAM PACA OUTILS R.H. FPG114 2 ème session 2012-2013 06 septembre 2013 Centre de Nice Nombre de pages du sujet : 6 (non compris la page de garde) Durée : 3 Heures Documents papiers : NON AUTORISES Mme

Plus en détail

Annexe financière pour l année 2013

Annexe financière pour l année 2013 1/5 Nom de votre association ----------------------------------------------------------------------------- Sigle -----------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE

TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE GÉNÉRALE LEXIQUE ET ABRÉVIATIONS UTILISÉES PAR L AUTEUR MODULE I INTRODUCTION MODULE II COMPRÉHENSION DE L ENVIRONNEMENT MODULE III ÉTABLISSEMENT D UNE STRATÉGIE DE FINANCEMENT MODULE IV PLANIFICATION

Plus en détail

Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Ouest État de la situation financière Au 31 mars 2015

Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Ouest État de la situation financière Au 31 mars 2015 État de la situation financière Au 31 mars 2015 Actif Actif à court terme Trésorerie 5 227 401 4 992 479 Débiteurs (note 3) 235 501 196 578 Charges payées d avance 67 728 41 871 5 530 630 5 230 928 Immobilisations

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE AU CONCOURS INTERNATIONAL D ENTREE AU CYCLE DESS-A

PROGRAMME DETAILLE AU CONCOURS INTERNATIONAL D ENTREE AU CYCLE DESS-A PROGRAMME DETAILLE AU CONCOURS INTERNATIONAL D ENTREE AU CYCLE DESS-A A/- EPREUVE DE CULTURE GENERALE ET FRANÇAIS 1- Les problèmes du monde contemporain 2- Les grands courants de la pensée moderne 3- Exercice

Plus en détail

Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école

Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école Mai 2009 Les compétences qu il faudrait avoir acquises A la fin du primaire A la fin de la scolarité obligatoire Les élèves doivent

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur toutes les informations fournies dans ce document. Si vous

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DE MANAGEMENT FINANCE Finance d Entreprise et des Marchés

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DE MANAGEMENT FINANCE Finance d Entreprise et des Marchés sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Parcours DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DE MANAGEMENT FINANCE Finance d Entreprise et des Marchés M2

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE LE GUIDE

CONTRAT D APPRENTISSAGE LE GUIDE CONTRAT D APPRENTISSAGE LE GUIDE Toutes les informations essentielles pour préparer son alternance à l IAE Toulouse Aspects juridiques Aspects pédagogiques Aspects financiers Aspects administratifs ASPECTS

Plus en détail

Le module Accompagnement au projet personnel et professionnel : APPP. Session «mise en œuvre BTSA», Dijon, C. Lépine, juin 2010 1

Le module Accompagnement au projet personnel et professionnel : APPP. Session «mise en œuvre BTSA», Dijon, C. Lépine, juin 2010 1 Le module Accompagnement au projet personnel et professionnel : APPP Session «mise en œuvre BTSA», Dijon, C. Lépine, juin 2010 1 L acception du projet dans la formation BTSA Aider l étudiant à se mettre

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

Thème 11 : La présentation de l entreprise et le rapport de stage... 75

Thème 11 : La présentation de l entreprise et le rapport de stage... 75 Gestion de l entreprise 1 - L ENTREPRISE Thème 1 : L entreprise : unité de production et centre de répartition de revenus... 3 Thème 2 : L entreprise citoyenne et son éthique... 9 Thème 3 : La classification

Plus en détail

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESENTATION 8 JANVIER 2013 «Ma première pierre» Reconduction et actualisation en 2013 du dispositif d aide aux primo-accédants modestes, acquéreurs d un logement neuf ou ancien avec travaux,

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE LECTURE PUBLIQUE DE LA MEUSE 2011-2015

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE LECTURE PUBLIQUE DE LA MEUSE 2011-2015 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE LECTURE PUBLIQUE DE LA MEUSE 2011-2015 A l horizon 2020, le département de la Meuse souhaite offrir à tous ses habitants, des lieux d accès à la connaissance, à la culture et aux

Plus en détail

Devenir collaborateur comptable

Devenir collaborateur comptable 15 Jours Devenir collaborateur comptable dans COMPTABILITE - COMPTABILITE GENERALE et ECRITURES DE COMPTE Objectifs de la formation Découvrir le bilan et le compte de résultat Maîtriser l enregistrement

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement» Présentation des semestres 1/7 Tableau A : tableau synthétique des modules et des Unités d'enseignement (UE) par semestre UE Thème+

Plus en détail

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée I- Principes généraux Définition L accompagnement personnalisé (AP) est un temps d enseignement distinct du face à face disciplinaire et intégré

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

NEGOCIATEUR TECHNICO-COMMERCIAL

NEGOCIATEUR TECHNICO-COMMERCIAL 60-70 Centre Saint John Perse 97110 POINTE A PITRE 0590 93.06.30 05.90.89.09.93 www.ifacom.com NEGOCIATEUR TECHNICO-COMMERCIAL PRESENTATION DU PROGRAMME DE FORMATION SESSION 2015 Titre Professionnel du

Plus en détail