Agence Régionale de Santé Nord Pas de Calais Cahier des clauses particulières

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agence Régionale de Santé Nord Pas de Calais Cahier des clauses particulières"

Transcription

1 Travaux de séparation physique du réseau informatique des locaux de l Antenne ARS d ARRAS et de la Direction Départementale de la Cohésion Sociales situés 14, voie Bossuet ARRAS Agence Régionale de Santé Nord Pas de Calais Cahier des clauses particulières Antenne Territoriale d ARRAS Direction des Systèmes d Information après : L ensemble des travaux devra être réalisé selon le Cahier des charges définit ci 1.1 Etendue de la prestation Les travaux seront réalisés dans un contexte de locaux occupés. Les prestations de travaux seront prévues en coordination avec notamment la société de maintenance téléphonique.. L objectif est de réaliser la séparation du câblage Voix Données Images (VDI) (courants faibles) associé à une distribution électrique informatiques (courants forts) à partir du local technique (coffret mural) Pour assurer ces prestations et le parfait achèvement des travaux, l entreprise devra prévoir dans son offre tous les matériels et les moyens en main-d œuvre nécessaires. Cette réalisation devra être conforme aux normes en vigueur, aux règles de l art et aux règles d installation préconisées et imposées par les constructeurs des différents matériels installés. L entreprise choisie pour la réalisation de ces travaux devra fournir, en temps utile et autant que de besoin, à tous les intervenants intéressés, tous les renseignements nécessaires concernant la réalisation de ces travaux. De son côté, elle devra se mettre en rapport avec les entreprises notamment de téléphonie en cas de besoin, pour obtenir les informations nécessaires à la réalisation de ses travaux. 1.2 Limites des prestations Ne sont pas prévues dans la prestation : - la fourniture et l installation des baies téléphoniques - la pose et le brassage des lignes téléphoniques pour les deux structures ARS / Direction Départementale de la Cohésion Sociale qui partageront provisoirement le même autocommutateur dans l attente de l achat d un nouveau matériel ces manipulations seront de la compétence de la société de maintenance téléphonique. 1.3 Situation existante du site : 1

2 Il est recommandé à l entreprise de visiter préalablement les locaux concernés par cette opération de séparation de câblage. Elle permettra de prendre en considération tous les aspects techniques de l opération. Si des incohérences, erreurs, imprécisions et/ou omissions sont identifiées dans la présente demande, elle demandera des précisions ou des confirmations. Sur place, elle jugera des difficultés techniques, d exploitation et le fonctionnement du bâtiment ainsi que des réseaux existants pour établir son offre. Pendant les travaux, l entreprise ne pourra prétendre à aucune majoration de prix pour erreurs ou omissions étant entendu que par leur compétence professionnelle, ils y auront supplée d eux même ou les auront signalées en temps utile au maître d ouvrage les éventuels surcoûts aux possibles contraintes techniques.. Le câblage existant est un câblage de catégorie 7 avec connectiques de catégorie 6 en R&M Les travaux demandés pour la séparation de ce câblage récent, devront impérativement respecter les normes de ce constructeur.(voir fiche technique annexée sur les aspects techniques de cette installation) Elle pourra obtenir du Maître d Ouvrage, ou de son représentant, tous les renseignements complémentaires, en plus de ceux fournis, pour le réaliser Pièces à fournir au dossier : L entreprise joindra obligatoirement avec son offre : - Le planning détaillé des interventions prévues en indiquant clairement les délais des différentes phases : - approvisionnement en matériel - travaux : pose des câbles, installation des baies dans les locaux, raccordements des câbles - essais, contrôles et recettage des opérations finales permettant de vérifier la qualité des travaux réalisés - les moyens en personnel mis a disposition pour ces travaux - Les bordereaux de prix détaillés (détail matériels et main d œuvre) - L attestation de compétence nominative fournie par le constructeur du système de câblage installé et normes d entreprises. 1.6 Réalisation : Normes et Règlements Les installations devront être conformes aux décrets, réglementations et normes en vigueur, et plus particulièrement : - Les prescriptions de la norme NFC et additifs relatifs aux installations Basse Tension, les fiches d interprétations permanentes de l UTE ainsi que les guides pratiques UTE de mise œuvre homologués le 13 mai Les documents techniques unifiés DTU et leurs additifs, - Les normes de câblage : internationales ISO (classe E), européenne EN (Classe E) - La norme de compatibilité électromagnétique (CEM) 1.8 Le suivi des travaux 2

3 Des réunions de chantier seront réalisées régulièrement (le nombre de réunion sera défini en fonction de la durée du chantier) dans le but de vérifier que les travaux sont correctement réalisés par l entreprise dans le respect des règles établies 1.9 Le planning de réalisation L entreprise précisera les moyens qu elle compte déployer pour mener à bien sa mission. Elle indiquera : - le nombre de ses effectifs qualifiés. Ils seront encadrés dans le bâtiment par un chef de chantier. Le chef de chantier sera le principal responsable et interlocuteur du Maître d ouvrage ou son représentant sur le site. - Les matériels et les moyens dont elle dispose. 2 - Détail de la prestation demandée Les travaux de séparation des réseaux informatique sont demandés afin de répondre aux exigences de sécurité informatique qu impose la cohabitation de deux structures dans un même bâtiment avec la création de l ARS et de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale... Les deux réseaux cohabitent actuellement dans les locaux situés au 14, voie Bossuet à ARRAS. Celle-ci ne peut être acceptée que de façon provisoire ; le temps des transferts et des déménagements des agents dans chacune des structures de rattachement. Cette séparation pourra se faire dans un premier temps avec la présence de 2 baies de brassage informatiques distinctes et fermées à clés dans le local technique permettant à chaque structure de gérer son propre réseau informatique. L accès du local sera sécurisé par digicode Les travaux à réaliser seront donc les suivants aussi bien pour l ARS que la Cohésion Sociale avec une facturation distincte pour les deux sites : La facturation relative a l ARS sera a adresser a l adresse ci après : Direction Financière et Comptable ARS Nord Pas de Calais 556 Avenue Willy Brandt Euralille La facturation relative a la DDCS sera a adresser a l adresse ci après : Direction Départementale de la Cohésion Sociale 14 voie Bossuet Arras Informatique - Dépose de l équipement existant - Utilisation des baies existantes au sein du local technique pour distinguer le câblage 3

4 Switch des deux structures - Dépose des prises RJ et des platines - Détournement des câbles - Réalisation d une goulotte en en PVC - Installation des prises dans les nouvelles baies. - Réalisation de nouveaux tests à 250 Mhz par fuck DSP 4000 et modification du repérage par étiquette dans chaque baie - Fournir un équipement de matériels actifs compatibles avec la voie sur IP soit de type OPE et comprenant 22 ports RJ45 10 /100//1000 avec 2 ports RJ 45 10/100/1000 et 2 emplacements disponibles pour mini GBIC Liaison depuis le rez de chaussée - les liaisons entre les différentes baies de brassage seront réalisées par une liaison depuis le rez-de-chaussée entre chaque sous répartiteur celui du rez-de-chaussée et celui du second étage ; Elles seront en câble cuivre cat.6 2x4 paires ou par liaisons fibre entre les 3 répartiteurs. - Une liaison 2x4 paire du répartiteur général ARS (comprenant : le câble double les RJ45 cat.6 le recettage, les cordons. Détournement de la rue Pergaud à prévoir - Détournement des deux fibres optiques de Pergaud dans la nouvelle baie ARS. sous réserve que la longueur nous permette de la déplacer. - Dépose des liaisons du RG - Détournement des fibres optiques - Réintégration dans la baie du 1er étage - Pose d'un nouveau connecteurs - Et requalification par réflectométrie Téléphonie : travaux à réaliser en lien avec la société de maintenance téléphonique Déplacement de la baie téléphonique actuellement située au 1er étage afin de permettre la répartition du câblage informatique dans les baies existantes. - Platine téléphonique 50 ports nue - Module de 10RJ45 câblé 4,5/7,8 pour platine téléphonique 50 ports - Rocade téléphonique 15 paires - Cordons téléphonique UTP de couleur Sécurité des équipements Des copieurs réseaux seront installés dans des locaux mutualisés entre l ARS et les services de la Direction Départementale de cohésion Sociale. 4

5 Ces copieurs devront être sécurisés par des connexions de part et d autre par un blindage ne permettant pas l accès à un autre équipement informatique qui permettrait l intrusion sur le réseau de l autre structure présente dans ce bâtiment Le contrôle du brassage L entreprise doit respecter les recommandations techniques et de mise en œuvre fixées par le fabricant. Le contrôle du câblage, installé par l entreprise en fin de réalisation, est obligatoire. L entreprise devra valider toutes les liaisons capillaires avec un testeur de niveau 3 muni de la version logicielle la plus récente. Les fiches de mesures seront imprimées pour le cahier de recette, une version sous format CD ROM sera également exigée. Les résumés des mesures devront faire clairement apparaître le repérage du lien, le résultat (positif) et la longueur du lien. Les certificats de calibration des testeurs seront fournis avec les fiches. Les tests devront répondre aux exigences de la norme ISO /IEC version 2 de septembre 2002 dans lesquelles le câblage existant a été réalisé. L'entreprise se doit de respecter les demandes techniques et de mises en œuvre fixées dans ce document. Le contrôle du câblage, fait par l'entreprise en fin de réalisation, est obligatoire. Pour cela, l entreprise réalisera : - Son auto-contrôle visuel pendant tout le déroulement des travaux. Séparation des câbles courants faibles et courants forts Longueur de cheminement Parallèle Distance minimale De séparation 3 m 2 cm 5 m 4 cm 10 m 8 cm 15 m 12 cm 20 m 15 cm 30 m et au delà 30 cm Moteur de puissance (type ascenseur) - séparation de 3 mètres minimum des câbles courants faibles avec les moteurs doit être respecté 5

6 Onduleurs de puissance - séparation de 3 mètres minimum des câbles courants faibles avec les onduleurs doit être respecté Lignes à haute tension, postes de transformation secteur, TGBT - les câbles courants faibles passeront à trois mètres (minimum) de ces sources d'énergie. Il faudra être également vigilant par les interférences que provoque le rayonnement des transformateurs d'un TGBT sur les écrans des micro-ordinateurs. Les écrans sont beaucoup plus sensibles à ce type de perturbations que les câbles. Les distances à respecter dépendent de la puissance des transformateurs et de leurs caractéristiques avec les Normes CEM. - en cas de doute sur la qualité de l environnement, il sera préférable de faire réaliser des mesures par un organisme de contrôle spécialisé avant de décider de l emplacement d un local technique destiné à recevoir le système de câblage et les matériels associés. Si le transformateur est situé au sous-sol, il faudra être vigilant avec les appareils situés dans les locaux mitoyens et avec les appareils installés, à l étage supérieur ou inférieur des transformateurs. Remarques sur l existant : - lorsque les conduits (goulottes, moulures, perches, etc) utilisés ne permettent pas d installer une ou deux cloisons de séparation, il faudra fixer les câbles avec des attaches (embases + colliers) de façon à les maintenir écartés des câbles électriques. La position des câbles courants faibles sera, sur les parcours horizontaux, de préférence au-dessus des câbles secteurs. - l'augmentation de la distance de séparation au-delà des préconisations précitées revient à améliorer l'immunité aux bruits et donc la fiabilité, - les croisements, à niveau et à angle droit, entre câbles courants faibles et courants forts sont autorisés (pas de couplage des signaux), - dans la mesure où il ne serait pas possible de respecter les distances de séparation, il faudra que l'entreprise réalise un blindage efficace (tube métallique ou chemin de câbles plein, capoté, mis à la terre et utilisé comme fourreau) sur le parcours concerné, - tous les câbles courants faibles pourront cohabiter dans le même chemin de câbles, - il n'est pas recommandé d'utiliser un même chemin de câbles pour faire cheminer les câbles courants faibles et les câbles courants forts (même en respectant la séparation des câbles) REGLES DE POSE ET DE RACCORDEMENT DES CABLES Distribution Les câbles devront être posés en respectant la force maximale de traction précisée par le constructeur dans les caractéristiques mécaniques du câble. L'usage d'un dérouleur est obligatoire. Toutes les contraintes mécaniques, exercées sur un câble, modifient de façon 6

7 définitive ses caractéristiques électriques. Un câble ne doit pas jamais être tiré, vrillé et plié. Lorsqu ils sont introduits dans une moulure ou goulotte, en cheminement horizontal, il ne sera pas nécessaire d attacher les câbles. Ils devront être néanmoins parfaitement rangés. En remontée verticale, ils seront attachés en trois points. Aucun "mou" de câble ne doit être laissé dans les goulottes ou moulures. Aucun câble ne doit être plié sous prétexte d'avoir de la réserve pour refaire les connexions d'un connecteur. Les colliers, utilisés pour attacher les câbles, seront serrés manuellement sans les marquer (pour ne pas modifier les caractéristiques électriques des câbles). Le "mou" des câbles ne doit pas être laissé à l'intérieur des goulottes de distribution ou des coffrets 19". Quel que soit le mode d'arrivée des câbles, ils seront regroupés et maintenus par bloc de modules ou par bandeau 19". Cette précaution permettra de vérifier que le nombre de câbles est conforme au document d'étude et qu'aucune erreur de pose ou d'identification n'a été commise. Mise en œuvre générale des raccordements L'entreprise devra respecter les points suivants lors de la mise en œuvre des raccordements : - suivre la formation, du constructeur du système de câblage, sur les méthodes de raccordement des composants utilisés (obligatoire pour obtenir sa garantie), - respecter le rayon de courbure prescrit par les constructeurs pour chaque type de câble utilisé, - réduire au minimum le détorsadage des paires et la longueur de dénudage de la gaine, - conserver l'écran sur la longueur dénudée, - limiter la longueur du drain d'écran, - raccorder les câbles 4 paires en suivant la convention de câblage, - raccorder les modules de raccordement par la gauche en respectant le sens de montage des modules, - utiliser l outil adapté aux composants installés et de préférence neuf pour réaliser les raccordements. - Procéder à la dépose des câbles obsolètes. Raccordement des câbles sur les connecteurs RJ45 Compte tenu de la technologie mise en œuvre, l'entreprise devra suivre une formation chez le constructeur du système de câblage ou être habilitée. Le raccordement des câbles, sur les connecteurs RJ45, installés sur les panneaux de brassage 19 et sur les points d accès, devra être réalisé au plus court et conformément aux préconisations du constructeur. La convention à utiliser est : EIA/TIA 568B 7

8 3 - DISTRIBUTION DE LA TERRE L'utilisation de câbles écrantés implique une mise à la terre de l'écran et du blindage. La terre fait l'objet d'attentions particulières : - Toutes les terres d'un même bâtiment doivent être raccordées entre elles. Ce raccordement doit s'effectuer le plus près possible de l'origine de la terre dans chaque bâtiment, - La mise à la terre des écrans s'effectuera à partir d'un circuit de distribution spécifique pour le câblage qui devra être interconnecté à la référence de terre du bâtiment,- - Les armoires de brassage destinées à recevoir le câblage de l ARS et de la Cohésion Sociale seront raccordées directement sur l origine de la terre du circuit de distribution.- - Les câbles réalisant cette liaison seront de même section que les câbles d alimentation du local. Ils aboutiront sur le châssis sur une borne de cuivre nu installée sur la structure métallique du châssis. - La mise à la terre des drains d écran, présents dans les câbles 4 paires, sera réalise par le clipsage des prises RJ sur le panneau 19 qui les reçoit. L entreprise veillent à respecter le sens du montage du panneau (sinon les câbles ne seront pas mis à la terre). - Tous les accessoires de reprise de terre (shunnts) devront être installés dans chaque sousensemble métallique inséré dans le châssis. Annexe 1 Bordereaux de prix Présentation Afin de pouvoir analyser de façon objective les différentes propositions, chaque type de prestation fera l objet d un bordereau de présentation selon les modèles définis ci-après. Bordereaux de réponses financières détaillées 8

9 Bordereaux de prix pour les bâtiments une séparation des devis devra être réalisé en fonction des travaux propres à l ARS et ceux de la Cohésion sociale Désignation réf. fournisseur Quantité Prix public HT Remise Prix HT Panneau de brassage RJ Armoire Jarretière optique Jarretière RJ... Câble 4 paires Câble nx4 paires Chemins de câbles m m m m prises RJ 45 Dédoubleurs RJ45... Sous-Total Désignation réf. fournisseur Quantité Prix public HT Remise Prix HT Main œuvre câblage Main œuvre recette... Sous-Total Bordereaux de synthèse de la proposition financière Désignation Prix public HT Remise Prix HT Récapitulatif bâtiments Récapitulatif matériel de câblage Main œuvre Recette Maintenance sous garantie Total 9

10 Annexe 2 Répartition des équipements Situation du Sous répartiteur Nombre postes travail de de Nombre postes informatiques de Nombre postes téléphoniques de Rez de chaussée Ier étage ème étage ème étage ème étage ème étage 10 Annexe 3 Plan des locaux Repris dans un document annexe 10

11 ANNEXE TECHNIQUE DU CABLAGE EXISTANT ARTICLE1 TECHNOLOGIE MISE EN OEUVRE 2.1- Performances Le système de câblage Voix/Données/Images est un câblage structuré blindé ayant un niveau de performances «Classe E ISO/IEC (2002) à 250 Mhz. Les différents composants Cat 6 du système sont conformes aux normes ISO / IEC (2002), EN (2002) et EIA/TIA 568-B-2-1(2002). Le système de câblage est capable d accepter jusqu à quatre points de coupure tels que définis dans les normes ISO/ IEC Les composants autorisent les compatibilités transversales (C6 femelle/cordons C6) avec garantie de performances classe E sur l ensemble. Ils assurent les compatibilités descendantes «Backward Compatibilty» - (C6 femelle et cordons C5) avec garantie de performances classe D sur l ensemble de la liaison. 2.2 Les câbles de la distribution horizontale Le câble utilisé est un câble cuivre 4 paires. Il est utilisé pour toutes les liaisons informatiques et téléphoniques Caractéristiques physiques : - 4 paires torsadées (simple ou double), - Catégorie 6 minimum, - Diamètre des conducteurs : 0.55 à 0.6 (AWG 23) - Structure blindée par paire avec tresse de blindage autour des 4 paires, type S/STP. - Sans halogène de type LSOH selon les critères flammabilité IEC Caractéristiques électriques : - Vitesse de propagation : 75% nominale - Capacité linéique : 44pF/m nominale - Résistance linéique : 145 ohms / Km maximum - PSNEXT à 100 MHz : 75 db - PSNEXT à 250 MHz : 74 db - PSACR à 100 MHz : 48 db - PSACR à 250 MHz : 43 db 11

12 Le câble utilisé répond, en terme de performances, aux spécifications cat 6/ classe E de la norme ISO version 2 de septembre L utilisation de la fibre optique, en complément du cuivre, est réalisée pour tout lien isolé supérieur à 90 mètres 2.3 Les câbles de distribution verticale Le câble utilisé est un câble cuivre 4 paires. La fibre optique Elle est utilisée pour toutes les liaisons informatiques entre répartiteurs Les liens optiques sont réalisés avec la fibre de type multimode 62,5/125 pour les distances inférieures à 250 m ou 50/125 pour les distances de 250 à 500 m. Les câbles répondent au minimum aux caractéristiques suivantes : - Non propagateur de flamme - Etanche si au contact de l eau - Sans halogène - Elément de traction non métallique - Structure semi-serrée ou tubée suivant les conditions de pose - Repérage des fibres par couleurs - Capacité de 6 ou 12 fibres - Résistance à la traction : supérieure à 100 dan - Rayon de courbure : supérieure à 100 mm - Résistance à l écrasement : supérieure à 100 dan - Température : de 20 à +70 C - Bande passante minimale : 500 MHz Km à 850 nm à 1300 nm - Affaiblissement max : 3.5 db/km à 850 nm et 1 db/km à 1300 nm 2.4- Les connecteurs RJ45 Catégorie 6 La connectique RJ 45 Catégorie 6 du constructeur a été testée selon la méthode de test «De-Embedded» avec 12 connecteurs pour assurer ces compatibilités transversales et descendantes. Par précaution, il a été demandé un certificat de conformité par un laboratoire indépendant (Delta, 3P etc ) Chaque liaison a été testée en dynamique en classe E avec les testeurs adéquats niveau 3 calibrés depuis moins d un an munis d une tête générique (et non spécifique au constructeur). Les connecteurs RJ 45 sont utilisés pour la distribution horizontale (informatique et téléphonique) et verticale (informatique) Les extrémités des câbles 4 paires sont raccordés conformément aux préconisations du constructeur. 12

13 Les connecteurs utilisés sont être de catégorie 6 générique, blindés à 360 avec un capot de blindage métallique (et non en plastique métallisé) Chaque connecteur RJ45 dispose de huit contacts pour le raccordement des 4 paires et de 2 contacts latéraux de masse repris sur le blindage du connecteur. Le raccordement du câble est réalisé sans outil spécifique en câblage 568B. Le blindage est repris par système de languette placée à l intérieur du câble. Les connecteurs optiques Les connecteurs optiques sont de type : - SC duplex pour les créations de câblage (recommandé) - ST pour les extensions de câblage si ST utilisé auparavant Ils ont été fournis et été posés avec leur traversée de cloison respective. Cette traversée est compatible avec les tiroirs optiques installés. Caractéristiques des connecteurs : - Perte d insertion : inférieurs à 0.5dB - Endurance mécanique : supérieure à 1000 manœuvres - Embout de la fiche : céramique. 5 Le brassage informatique Les panneaux de brassage informatique Le panneau de brassage informatique intègre le même connecteur RJ45 que le poste de travail. Il sera modulaire et intégrer jusqu à 60 ports RJ45 (15 rangées verticales de 4 RJ45) sur un châssis de hauteur 3U. La mise à la masse des connecteurs RJ45 sur le châssis 19 est automatiquement réalisée lors du clipsage des modules de 4 x RJ45. L identification des ports est réalisé par étiquettes placée sous fenêtre transparente. Les panneaux ont été livrés avec un système arrière de gestion de câbles. Chaque port bénéficie de 4 trous d ancrage en face avant pour permettre la mise en place de dispositif de repérage couleur par volet ou de verrouillage mécanique de liaison par bague type «plug guard». Il est prévu un panneau guide-cordons IU ou 2U par panneau de 48 ou 60 ports. Chaque répartiteur a été dimensionné avec une marge de 30 % d espace libre. Il a été pris en considération la place nécessaire aux éléments actifs susceptibles d être installés par la suite, en tenant compte d une marge de sécurité de 30 % pour d éventuelles évolutions. 13

14 Dans le cadre d une meilleure gestion du brassage informatique, les éléments actifs seront installés à chaque niveau et sont fournis par la DDASS. L entreprise a prévu l adaptation nécessaire pour le bon fonctionnement de chaque sous répartiteur. Le répartiteur général a été transféré du deuxième au premier étage. Les cordons de brassage informatique Le brassage des liaisons informatiques dans les répartiteurs et dans la zone de bureau a été réalisé avec des cordons RJ 45 / RJ 45 quatre paires : - organisés en paires torsadées - écrantés globalement et par paire - d impédance caractéristique 100 ohms - avec une gaine de type LSFROH Les cordons utilisés peuvent être adaptés aux débits à mettre en œuvre : base T = catégorie 6 générique Les cordons Cat 6, sont écrantés paire par paire de type S/STP et avec un plug serti sur le périphérique du câble (et non par écrasement sur le côté), ceci pour avoir des valeurs de Return Lost correctes. Les cordons mis en place acceptent des bagues de couleur fendues pour la codification couleur sans avoir à débrancher le cordon. Ils ont fait partie de l offre du constructeur retenu car ils participent à la performance de la chaîne de liaison spécifiée en offrant une marge de manœuvre appréciable. La longueur des cordons a été adaptée à l organisation du répartiteur. Le brassage optique Le brassage optique informatique Les jarretières optiques retenues sont de type «duplex» ( 2 filtres 62,5/ 125 pour les distances inférieures à 250 m) et équipées de connecteurs ST ou SC, conformément aux fibres et types de connecteurs installés sur le site et disponibles sur le matériel. Les fibres optiques ont les mêmes caractéristiques que celles utilisées en distribution horizontale. Leur longueur est adaptée à l organisation du répartiteur. Les points d accès Les connecteurs RJ 45 des points d accès seront identiques à ceux utilisés dans le répartiteur 14

15 Les connecteurs RJ 45 seront installés sur des supports plastrons inclinés au format 45 x 45 afin d assurer un rayon de courbure correct du câble et de maintenir ainsi les performances dynamiques de l ensemble. Chaque plastron simple est équipé d un volet de protection et d un système de repérage couleur. Les doubleurs d une liaison 4 paires Leur usage (au répartiteur et au point d accès) permettra la mise en service proportionnelle des 2 liaisons sur un même lien 4 paires (partage du câble). La solution proposée est un système d insertion. 15

Mise en réseau des services administratifs de la mairie. Procédure adaptée article 28 et suivants du Code des Marchés Publics.

Mise en réseau des services administratifs de la mairie. Procédure adaptée article 28 et suivants du Code des Marchés Publics. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) MISE EN RESEAU DES SERVICES ADMINISTRATIFS DE LA MAIRIE. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Mise en réseau des services administratifs

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: FICHE DE SEQUENCE Repère : Logiciel VDI LOGICIEL «Legrand» : VDI Système : Ordinateur Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : Introduction à la VDI. Comprendre un câblage VDI. Pourquoi un faire un câblage

Plus en détail

LES PRINCIPALES CONVENTIONS DE CÂBLAGE RJ-45 SIGNAUX. Transmit Data Plus (Outpout) Transmit Data Mines (Output) Receive Data Plus (Input)

LES PRINCIPALES CONVENTIONS DE CÂBLAGE RJ-45 SIGNAUX. Transmit Data Plus (Outpout) Transmit Data Mines (Output) Receive Data Plus (Input) > CÂBLES & CONNECTIQUES Câbles Cordons RJ-45 LA CONNECTIQUE RJ EXPLIQUÉE : MULTIBRIN - MONOBRIN LEQUEL CHOISIR? Un réseau peut avoir les meilleurs Hubs de commutation au monde, le routeur le plus efficace,

Plus en détail

Guide VDI Documents ressource 24/39

Guide VDI Documents ressource 24/39 Guide VDI Documents ressource 24/39 1 Câbler les paires en respectant la norme de câblage EIA/TIA 568, schéma de câblage A ou B. Les étiquettes sur chaque connecteur vous rappellent les codes couleurs

Plus en détail

Câbles de cuivre. Câbles symétriques

Câbles de cuivre. Câbles symétriques Câbles de cuivre Câbles symétriques La paire torsadée Est constituée de 2 conducteurs torsadés ensemble Impédance 1 caractéristique constante sur toute sa longueur Les quartes Une quarte est constituée

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Ministère de l'intérieur Préfecture de Belfort Représentant du Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

Cahier des charges descriptif N 4 Câblage résidentiel - entrée de gamme

Cahier des charges descriptif N 4 Câblage résidentiel - entrée de gamme 1 Cahier des charges descriptif N 4 Câblage résidentiel - entrée de gamme Nouvelle norme : permis de construire à partir de juin 2003 Adresse de l installation : Installateur : Préconisé par : 2 Avertissement

Plus en détail

Dossier d Identité de l Installation

Dossier d Identité de l Installation LES GARANTIES 20 ANS Dossier d Identité de l Installation SYSTÈMES DE CATÉGORIE 5 ET 6 Exemplaire Client Exemplaire Legrand POUR BÉNÉFICIER DES GARANTIES LEGRAND 1 Compléter et signer le dossier d Identité

Plus en détail

CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES SUJET

CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES SUJET CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES SUJET Sélections régionales 2012 SOMMAIRE Vous trouverez dans ce document le sujet des sélections régionales, qui permettra aux meilleurs candidats d être retenus pour

Plus en détail

Schneider Electric France Direction Promotion et Communication Centre PLM F - 38050 Grenoble cedex 9 Tél. 0 825 012 999 www.schneider-electric.

Schneider Electric France Direction Promotion et Communication Centre PLM F - 38050 Grenoble cedex 9 Tél. 0 825 012 999 www.schneider-electric. Schneider Electric France Direction Promotion et Communication Centre PLM F - 38050 Grenoble cedex 9 Tél. 0 825 012 999 www.schneider-electric.fr En raison de l évolution des normes et du matériel les

Plus en détail

Conférence du 18 octobre. Les protocoles ethernet 10G baset et POE+

Conférence du 18 octobre. Les protocoles ethernet 10G baset et POE+ Conférence du 18 octobre Les protocoles ethernet 10G baset et POE+ Évolution des normes: 10GbaseT Évolution des normes: 10GbaseT TIA ISO/ IEC NEXT Connector > 34 db NEXT Connector > 37 db TIA ISO/ IEC

Plus en détail

Bulletin d information / White paper

Bulletin d information / White paper Bulletin d information / White paper Cat. 6A vs. Cat. 6 A Quelle est la différence et pourquoi être prudent? Cat. 6A vs. Cat. 6 A Quelle est la différence et pourquoi être prudent? TABLE DES MATIERES 1.

Plus en détail

LES GARANTIES 20 ANS SYSTÈMES DE CATÉGORIE 6A. , 6 ET 5e. Exemplaire Client. Exemplaire Legrand

LES GARANTIES 20 ANS SYSTÈMES DE CATÉGORIE 6A. , 6 ET 5e. Exemplaire Client. Exemplaire Legrand LES GARANTIES 20 ANS SYSTÈMES DE CATÉGORIE 6A, 6 ET 5e Exemplaire Client Exemplaire Legrand POUR BÉNÉFICIER DES GARANTIES LEGRAND 1Compléter et signer le dossier d Identité : Coordonnées Chantier*, l Engagement

Plus en détail

Système de câblage Cat. 5 e

Système de câblage Cat. 5 e axolan 5 e Système de câblage Cat. 5 e sofim@sofim.axon-cable.fr axolan 5 e SYSTÈME DE CÂBLAGE 5 e - CLASSE D - 100 MHz > Le système de câblage axolan 5 e répond à l'ensemble des exigences des protocoles

Plus en détail

axolan 6 @ 1 Système de câblage Cat. 6 Classe E - 250 MHz Plastrons, p. 4 Connecteurs de brassage, p. 4

axolan 6 @ 1 Système de câblage Cat. 6 Classe E - 250 MHz Plastrons, p. 4 Connecteurs de brassage, p. 4 axolan 6 Système de câblage Cat. 6 Classe E - 250 MHz Plastrons, p. 4 Connecteurs de brassage, p. 4 Panneaux de brassage, p. 5 Accessoires, p. 5 Câbles, p. 6 Cordons de brassage, p. 6 AXOLAN, MEDIASCORE,

Plus en détail

Petit tertiaire. Introduction. Minirep. Panorama page H2. Minirep télécom, optique, 230 V page H5. Minirep RJ45 page H4. Minirep, accessoires page H7

Petit tertiaire. Introduction. Minirep. Panorama page H2. Minirep télécom, optique, 230 V page H5. Minirep RJ45 page H4. Minirep, accessoires page H7 Petit tertiaire Introduction Panorama page H Minirep Minirep RJ page H Minirep télécom, optique, 0 V page H Minirep modules et accessoires page H Minirep, accessoires page H A Doubleurs page H B H Petit

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises. Réfection de la terrasse de la cour de l Institut Supérieur de Mécanique de Paris SUPMÉCA

Dossier de Consultation des Entreprises. Réfection de la terrasse de la cour de l Institut Supérieur de Mécanique de Paris SUPMÉCA Dossier de Consultation des Entreprises Réfection de la terrasse de la cour de l Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. 1 GÉNÉRALITÉS... 2 1.1 OBJET DES TRAVAUX... 2 1.2 CLASSEMENT DE L ÉTABLISSEMENT...

Plus en détail

GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. et accessoires de finition.

GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. et accessoires de finition. 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 06 87 87 Télécopie : 05 55 06 88 88 GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. SOMMAIRE PAGES 1.Gamme 1 à 3 2.Fonctionnalités 4 3.Mise en œuvre GTL 5 à 6 4.Accessoires 7 à 10 5.Mise

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NICE M A I T R E D E L 'O U V R A G E

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NICE M A I T R E D E L 'O U V R A G E CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NICE M A I T R E D E L 'O U V R A G E C.H.U. de NICE Direction du Patrimoine Immobilier - Hôpital de CIMIEZ - Bât.D - 3ème étage - 4 Avenue Reine Victoria - BP 1179

Plus en détail

supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva

supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva Conditions de Raccordement d'un consommateur individuel au RPD Basse Tension pour une puissance supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva Résumé Ce modèle présente les conditions techniques, les types

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux divers des réseaux

Plus en détail

Réseaux VDI. 1 V. D. I. (Voix Données Images) Nom. Prénom

Réseaux VDI. 1 V. D. I. (Voix Données Images) Nom. Prénom Nom.. Prénom.. Réseaux VDI Thème Date : Technologie 1 V. D. I. (Voix Données Images) Toutes les infrastructures de services et de bureaux utilisent de plus en plus des réseaux organisés pour transporter

Plus en détail

Une centrale photovoltaïque

Une centrale photovoltaïque Cahier des charges: Une centrale photovoltaïque Date limite de l offre : 5 novembre 2008 NOTA : une réponse détaillée est exigée pour chaque caractéristique technique présentée ci-dessous Caractéristiques

Plus en détail

Modalité pour le raccordement d immeubles au téléréseau

Modalité pour le raccordement d immeubles au téléréseau Version 2 ARC OCTOBRE 2002 Généralités : Afin de pouvoir garantir à chaque client une bonne qualité de l image et du son des programmes radio et TV, ainsi que l utilisation de la voie de retour (par exemple

Plus en détail

Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P. (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE

Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P. (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3 1. Étendue

Plus en détail

Classes* de signaux véhiculés. Choix des câbles. Type de câbles recommandés en fonction de la classe* du signal véhiculé. Paires torsadées.

Classes* de signaux véhiculés. Choix des câbles. Type de câbles recommandés en fonction de la classe* du signal véhiculé. Paires torsadées. L Les câbles Classes* de signaux véhiculés Classification des signaux par niveau de perturbation Classe* Sensible Peu sensible Perturbateur Sensible ++ + Exemple de signaux véhiculés ou matériels connectés

Plus en détail

GOULOTTE GTL VIADIS et accessoires de finition.

GOULOTTE GTL VIADIS et accessoires de finition. 93691 PANTIN Cedex Téléphone : 01 48 10 69 50 Télécopie : 01 48 10 69 59 GOULOTTE GTL VIADIS SOMMAIRE PAGES 1.Gamme 1 à 3 2.Fonctionnalités 4 3.Mise en œuvre GTL 5 à 6 4.Accessoires 7 à 9 5.Caractéristiques

Plus en détail

Différents types de câbles informatiques :

Différents types de câbles informatiques : Différents types de câbles informatiques : Différentes conventions de câblage des prises RJ45 : Prise RJ 45 Câbles UTP et FTP 100 Ohms Câble 120 Ohms N du contact EIA 568 A EIA 568 B Corel/FICOME BCS 1

Plus en détail

Téléphonie SOMMAIRE. Prise gigogne Filtre ADSL. Cordons téléphoniques Page 60. Accessoires téléphonie Pages 61/62. Répartiteurs & coupleurs Page 63

Téléphonie SOMMAIRE. Prise gigogne Filtre ADSL. Cordons téléphoniques Page 60. Accessoires téléphonie Pages 61/62. Répartiteurs & coupleurs Page 63 Téléphonie 0 SOMMAIRE Cordons téléphoniques Page 0 Prise gigogne Filtre ADSL Internet & téléphone sur la même ligne! Permet de séparer le signal téléphonique vocal et numérique DSL (à utiliser avec un

Plus en détail

Branchements collectifs et colonnes électriques.

Branchements collectifs et colonnes électriques. Document d autocontrôle pour le maître d ouvrage ou son représentant Branchements collectifs et colonnes électriques. N affaire :... Libellé :... Adresse :... Commune :... Rénovation Bâtiment :... Escalier

Plus en détail

Câblage EVOLUKIT- (Annexe 1)

Câblage EVOLUKIT- (Annexe 1) Câblage EVOLUKIT- (Annexe 1) Sommaire 1. CONSIGNES DE SECURITE GENERALES... 2 2. PREPARATION TOITURE... 3 Cas de l écran de sous toiture :... 3 Vérification des Modules Photovoltaïques... 3 3. CABLAGE

Plus en détail

NAVIRE EUROPE : TRAVAUX NEUFS SPECIFICATION DES TRAVAUX CHAPITRE J ELECTRICITE

NAVIRE EUROPE : TRAVAUX NEUFS SPECIFICATION DES TRAVAUX CHAPITRE J ELECTRICITE NAVIRE EUROPE : TRAVAUX NEUFS SPECIFICATION DES TRAVAUX CHAPITRE J ELECTRICITE Sommaire 1 Remarques générales... 3 1.1 Contrôle des soudures... 3 2 Câblage scientifique... 3 2.1 Travaux préparatoires au

Plus en détail

DPGF ELE LOT 11 MEDIATHEQUE ESTAMINET 62 GRENAY DCE V I L L E D E G R E N A Y ALPES STRUCTURES: BET STRUCTURES. ESTB: BET CVC ELEC CF cf

DPGF ELE LOT 11 MEDIATHEQUE ESTAMINET 62 GRENAY DCE V I L L E D E G R E N A Y ALPES STRUCTURES: BET STRUCTURES. ESTB: BET CVC ELEC CF cf V I L L E D E G R E N A Y MEDIATHEQUE ESTAMINET 62 GRENAY DCE DPGF ELE LOT 11 JUIN 2012 ELE03 Maîtrise d Ouvrage :Ville de Grenay APD: http://www.richardschoeller.eu/2011/10/21/mediatheque-estaminet-degrenay/

Plus en détail

MAPA N 01 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Extension du réseau de chauffage de l hôtel d entreprises

MAPA N 01 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Extension du réseau de chauffage de l hôtel d entreprises MAPA N 01 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Extension du réseau de chauffage de l hôtel d entreprises PROCEDURE ADAPTEE ART 28 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MAITRE D'OUVRAGE COMMUNAUTE

Plus en détail

La nouvelle dimension du system de câblage blindé

La nouvelle dimension du system de câblage blindé La nouvelle dimension du system de câblage blindé Modules AMJ Cat.6+ Telegärtner : la solution modulaire allemande Modules AMJ Cat.6+ Telegärtner propose un nouveau connecteur blindé à 360, sans outil

Plus en détail

axolan 5 e Système de câblage 5 e classe D (2000) - 100 MHz Prises, p. 2 Connectique de brassage, p. 3

axolan 5 e Système de câblage 5 e classe D (2000) - 100 MHz Prises, p. 2 Connectique de brassage, p. 3 axolan 5 e Système de câblage 5 e classe D (2000) - 100 MHz Ce système répond à la grande majorité des exigences des protocoles de transmission connus à ce jour, dont le Gigabit Ethernet. Il est supérieur

Plus en détail

"OPTION 2 FEUX VIFS " LAG 020 R LAG 024 R

OPTION 2 FEUX VIFS  LAG 020 R LAG 024 R "OPTION 2 FEUX VIFS " LAG 020 R LAG 024 R LAG 020 R - 024R - Ft 127_ - FR - Rév 01 - Modifié le : 01/06/2012 1/13 Sommaire FICHE TECHNIQUE, COTES ET DIMENSIONS 3 5 IMPLANTATION 7 RACCORDEMENT GAZ 8 CHANGEMENT

Plus en détail

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées Administration Déléguée Régionale Paris VII Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 1 : ELECTRICITE (CCTP) Accord-cadre concernant les

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

S4.2 COURANTS FAIBLES - VDI

S4.2 COURANTS FAIBLES - VDI S4.2 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS LES COURANTS FAIBLES LA VDI 1) 2) 3) 4) 5) 6) Alarme incendie Éclairage de sécurité Alarme intrusion Contrôle d accès Gestion technique Voix Données Images

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE LA PRESTATION DE TDF...

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE LA PRESTATION DE TDF... O F F R E D E R E F E R E N C E 2 0 1 6 Hébergement TNT RP ANNEXE H8 CAHIER DES CHARGES POUR LA FOURNITURE DE L ENERGIE Version 2016_2 du 01 juin 2016 * Imaginer des solutions pour un monde numérique TDF

Plus en détail

Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires

Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires 1 Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires Pour téléphonie, informatique, ADSL, TV, sonorisation Adresse de l installation : Installateur : Nombre de prises RJ45 : Type de

Plus en détail

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS 1- GÉNÉRALITÉS Le coffret comptage S19 est destiné au raccordement des clients basse tension dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kva et limitée à 250 kva. Celui-ci, conformément à la NF C 14-100,

Plus en détail

TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR

TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR Compatible selon version : GRADE 1 GRADE 2 GRADE 3 GRADE 3 + SAT PRÉCÂBLÉ Conforme au guide UTE C 90-483 et à la norme NF C 15-100 Constitution du produit 1

Plus en détail

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques V I L L E D E G U I P A V A S SERVICES TECHNIQUES LOT : 3 ELECTRICITE CCTP Renseignements généraux d ordre Technique Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas Mairie de Guipavas Services Techniques Monsieur

Plus en détail

Bilan des contrôles sur les installations de production à énergie renouvelable dans le cadre du décret n 72-1120 du 14 déc.

Bilan des contrôles sur les installations de production à énergie renouvelable dans le cadre du décret n 72-1120 du 14 déc. Bilan des contrôles sur les installations de production à énergie renouvelable dans le cadre du décret n 72-1120 du 14 déc. 1972 modifié 1. Introduction Au titre du décret n 72-1120 du 14 déc. 1972 modifié,

Plus en détail

Solutions de câblage résidentiel axhome axhome

Solutions de câblage résidentiel axhome axhome Solutions de câblage résidentiel axhome axhome Objectif : Permettre la distribution de toutes les applications multimédia au travers de l habitation. Normes NFC15-100 UTE C90-483-1 Installation : passage

Plus en détail

Appel à propositions n PTD/10/071 Annexe I, page 18

Appel à propositions n PTD/10/071 Annexe I, page 18 Annexe I, page 18 23 INSTALLATIONS ELECTRIQUES 237 237.7 SYSTEME ANTIVOL POUR BIBLIOTHEQUE 1. GENERALITES Cet appel à propositions comprend la fourniture, le montage, le raccordement et la mise en service

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-GENEST-MALIFAUX

COMMUNE DE SAINT-GENEST-MALIFAUX COMMUNE DE SAINT-GENEST-MALIFAUX Marché à procédure adaptée Art. 28 du Code des Marchés Publics «Fourniture, installation et maintenance de l équipement pour la projection numérique du cinéma municipal

Plus en détail

RapidNet -75% RapidNet RapidNet RapidNet Les différentes possibilités de faisceaux

RapidNet -75% RapidNet RapidNet RapidNet Les différentes possibilités de faisceaux Système de câblage structuré Solutions pré-connectées cuivre et fibre optique Solutions pré-connectées de câblage pour réseau LAN Déjà raccordé Déjà testé Juste à poser Pourquoi choisir HellermannTyton

Plus en détail

Mairie de GAGNAC-SUR-GARONNE - Rue du Terrial 31150 GAGNAC-SUR-GARONNE Tél: 05.62.22.93.50

Mairie de GAGNAC-SUR-GARONNE - Rue du Terrial 31150 GAGNAC-SUR-GARONNE Tél: 05.62.22.93.50 Mairie de Gagnac sur Garonne Mairie de GAGNAC-SUR-GARONNE - Rue du Terrial 31150 GAGNAC-SUR-GARONNE Tél: 05.62.22.93.50 ACQUISITION ET MISE EN ŒUVRE D UN SYSTEME DE TELEPHONIE FIXE, RESEAU INFORMATIQUE

Plus en détail

REFERENTIEL TECHNIQUE

REFERENTIEL TECHNIQUE REFERENTIEL TECHNIQUE A. L INSTALLATION DE L UTILISATEUR ET SON RACCORDEMENT A.1 RACCORDEMENT A.1.2 PROCEDURE DE RACCORDEMENT A.1.2.3 ETUDES ET METHODES ASSOCIEES A.1.2.3.1 GENERALITES RACCORDEMENT AU

Plus en détail

Guide du câblage universel

Guide du câblage universel Guide du câblage universel Jacques Nozick Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-212-11329-3 76 GUIDE DU CÂBLAGE UNIVERSEL Cahier des charges descriptif n 1 Câblage résidentiel nouvelle norme NF C 15-100 Permis

Plus en détail

Installation intérieure de télécommunications d un logement

Installation intérieure de télécommunications d un logement Installation intérieure de télécommunications d un logement 1 Installation intérieure de télécommunications d un logement Les besoins en termes de connectivité évoluent rapidement, c est pourquoi il est

Plus en détail

PUISSANCES FORFAITAIRES

PUISSANCES FORFAITAIRES PUISSANCES FORFAITAIRES Règles de prélèvement d'énergie électrique sans comptage de systèmes LED éclairage public raccordés sur le réseau du GRD et méthode de mesure de la puissance forfaitaire C4/15-05/2014

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières CCTP

Cahier des Clauses Techniques Particulières CCTP ACQUISITION DE MOBILIER Dans le cadre de l'extension des locaux du Centre de Gestion 17 Cahier des Clauses Techniques Particulières CCTP CDG 17 / CONSULTATION MOBILIER / CCTP 20/11/2015 1 SOMMAIRE ARTICLE

Plus en détail

Technique des réseaux

Technique des réseaux Technique des réseaux... l'habillage parfait au service de l'électronique 87 Technique des réseaux Petit répartiteur LAN à partir de la page 90 pour les réseaux informatiques pour CAT.5/CAT.6, fibre optique,

Plus en détail

/ 20. Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN. Lycée Edouard Branly. Bac professionnel Systèmes Electronique et Numériques

/ 20. Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN. Lycée Edouard Branly. Bac professionnel Systèmes Electronique et Numériques Date : ACTIVITÉ : Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels Niveau de maîtrise des savoirs 1 2

Plus en détail

Guide du câblage universel

Guide du câblage universel Guide du câblage universel Jacques Nozick Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-212-11329-3 C AHIERS DES CHARGES TYPES 89 Cahier des charges descriptif n 2 Câblage des petits sites tertiaires POUR TÉLÉPHONIE,

Plus en détail

GENDARMERIE NATIONALE

GENDARMERIE NATIONALE CCTP Rénovation des Systèmes Sécurité Incendie des Bâtiments Hébergement Ecole Gendarmerie Montluçon 1/8 MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, GENDARMERIE NATIONALE MARCHÉ PASSÉ SELON LA PROCÉDURE ADAPTÉE (article

Plus en détail

DEMANDE DE CABLAGE - ANNEXE

DEMANDE DE CABLAGE - ANNEXE DEMANDE DE CABLAGE - ANNEXE Page 1 sur 11 Mise à jour du 12/07/1999 DEMANDE TYPE DE CABLAGE - ANNEXE CHAPITRE I - MODE D'EMPLOI I - 1PROCEDURE DE DEMANDE 1.1.a CIRCUIT DE TRAITEMENT DES DEMANDES DES LYCEES

Plus en détail

MAPA. Extension du réseau de fibres optiques de la ville de Chambly. Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P.)

MAPA. Extension du réseau de fibres optiques de la ville de Chambly. Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P.) MAPA Extension du réseau de fibres optiques de la ville de Chambly. Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P.) Page 1 sur 57 SOMMAIRE 1 PREAMBULE... 5 2 DISPOSITIONS GENERALES... 5 2.1 OBJET

Plus en détail

SERIE PRO MANUEL UTILISATEUR POUR LA PS 19 BOITIER PORTABLE MONO CANAL

SERIE PRO MANUEL UTILISATEUR POUR LA PS 19 BOITIER PORTABLE MONO CANAL R SERIE PRO MANUEL UTILISATEUR POUR LA PS 19 BOITIER PORTABLE MONO CANAL CONTENU 1.0 DESCRIPTION GENERALE...3 2.0 DEBALLAGE...3 3.0 INSTALLATION...3 4.0 CONTROLES DE LA FACE AVANT...4 5.0 CONNECTEURS ARRIERE...5

Plus en détail

Ce document guide l utilisateur à travers le processus d installation d équipement fabriqué par VibroSystM.

Ce document guide l utilisateur à travers le processus d installation d équipement fabriqué par VibroSystM. Ce document guide l utilisateur à travers le processus d installation d équipement fabriqué par VibroSystM. Seule une vue d ensemble est présentée, ce document étant principalement destiné à des fins de

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESSIBILITE 68650 LE BONHOMME

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESSIBILITE 68650 LE BONHOMME MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESSIBILITE 68650 LE BONHOMME - LOT 10 - METALLERIE CONCEPTION MAITRISE D ŒUVRE

Plus en détail

Établi en application du Code des Marchés Publics Articles 28 et 71

Établi en application du Code des Marchés Publics Articles 28 et 71 CONSEIL DE LA CONCURRENCE PROCEDURE ADAPTEE SERVICES DE TÉLÉCOMMUNICATION Établi en application du Code des Marchés Publics Articles 28 et 71 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 20050221 - CCTP

Plus en détail

L objectif du projet est la mise en oeuvre d une chaudière à granulés bois et d un plancher chauffant à basse température

L objectif du projet est la mise en oeuvre d une chaudière à granulés bois et d un plancher chauffant à basse température PRESENTATION DU PROJET L objectif du projet est la mise en oeuvre d une chaudière à granulés bois et d un plancher chauffant à basse température 1 - ETENDUE DE LA PRESTATION Les travaux concernent la conception

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Travaux de courant faible. Bâtiment B (RDJ) - Bâtiment C (Sous-sol - RDC - 1 er étage) Bâtiment I (Atelier) Marché N 2015 66 001

CAHIER DES CHARGES. Travaux de courant faible. Bâtiment B (RDJ) - Bâtiment C (Sous-sol - RDC - 1 er étage) Bâtiment I (Atelier) Marché N 2015 66 001 CRP BEAUVOIR CAHIER DES CHARGES Travaux de courant faible Bâtiment B (RDJ) - Bâtiment C (Sous-sol - RDC - 1 er étage) Bâtiment I (Atelier) Marché N 2015 66 001 La présentation demandée au titre du présent

Plus en détail

CREDIT MUNICIPAL DE PARIS

CREDIT MUNICIPAL DE PARIS MAÎTRE DE L OUVRAGE CREDIT MUNICIPAL DE 75004 - OPERATION AMENAGEMENT DE DEUX SALLES INFORMATIQUES DOCUMENT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 8 TRAVAUX DE CLIMATISATION DOSSIER

Plus en détail

Réorganisation et Extension du groupe scolaire À BRETTEVILLE SUR ODON

Réorganisation et Extension du groupe scolaire À BRETTEVILLE SUR ODON Réorganisation et Extension du groupe scolaire À BRETTEVILLE SUR ODON NOVEMBRE 2014 Maîtrise d ouvrage MAIRIE DE BRETTEVILLE SUR ODON Avenue de Woodbury 14 760 Bretteville sur Odon Maîtrise d œuvre L2

Plus en détail

Lot 6 : ÉLECTRICITÉ CF et cf

Lot 6 : ÉLECTRICITÉ CF et cf Rédacteur du document: AS2A - Agence Stéphany Alvernhe Architecture 24, Rue Albert Camus 81 400 CARMAUX Ref consultation : 2015-007 Maître d'ouvrage : ÉCOLE DES MINES ALBI-CARMAUX Campus Jarlard - 81000

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES (CDC) Pour Consultation UTILITAIRE PLATEAU CHASSIS DOUBLE CABINE ET GRUE. Sommaire

CAHIER DES CHARGES (CDC) Pour Consultation UTILITAIRE PLATEAU CHASSIS DOUBLE CABINE ET GRUE. Sommaire Ville de Mont Saint Martin Service Technique Bld. Du 8 Mai 1945 54350 Mont Saint Martin CAHIER DES CHARGES (CDC) Pour Consultation UTILITAIRE PLATEAU CHASSIS DOUBLE CABINE ET GRUE Sommaire 1. CONDITIONS

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE POUR LA POSE DE FOURREAUX EN ATTENTE 25 Février 2009

NOTE TECHNIQUE POUR LA POSE DE FOURREAUX EN ATTENTE 25 Février 2009 NOTE TECHNIQUE POUR LA POSE DE FOURREAUX EN ATTENTE 25 Février 2009 Cette note rappelle les recommandations techniques à prendre en compte pour la pose de fourreaux en attente destinés au réseau THD du

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maison de Retraite départementale de la Loire EHPAD 11 Route de Chambles 42176 St Just St Rambert Tél. 04 77 36 31 36 Fax. 04 77 36 31 31 courriel : mrl@mrl42.fr CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NICE

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NICE CENTRE HOSPITALIER NIVERSITAIRE DE NICE M A I T R E D E L 'O V R A G E C.H.. de NICE Direction de la Stratégie et des Travaux - Hôpital de CIMIEZ - Bât.D - 3ème étage - 4 Avenue Reine Victoria - BP 79

Plus en détail

Les éléments à mentionner dans son mémoire technique

Les éléments à mentionner dans son mémoire technique Les éléments à mentionner dans son mémoire technique Voici les éléments et parties qu'il est indispensable de mentionner dans son mémoire technique : I. Profil Général de la société Nom et raison sociale

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE DES PHOTOCOPIEURS DE LA COMMUNE DE CADEROUSSE CAHIER DES CHARGES

LOCATION ET MAINTENANCE DES PHOTOCOPIEURS DE LA COMMUNE DE CADEROUSSE CAHIER DES CHARGES LOCATION ET MAINTENANCE DES PHOTOCOPIEURS DE LA COMMUNE DE CADEROUSSE CAHIER DES CHARGES 1- OBJET DE LA CONSULTATION La présente consultation a pour objet la location et la maintenance de 4 photocopieurs

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'equipement en Electricité. Niveau IV

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'equipement en Electricité. Niveau IV REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien d'equipement en Electricité Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5

Plus en détail

Manuel de pose. Thermofilm 50 cm et 100 cm Thermostat modèle TIN 8200

Manuel de pose. Thermofilm 50 cm et 100 cm Thermostat modèle TIN 8200 Manuel de pose Thermofilm 50 cm et 100 cm Thermostat modèle TIN 8200 Manuel de pose Thermofilm Le présent guide décrit l ensemble des règles à respecter et des tâches à accomplir pour installer Thermofilm.

Plus en détail

TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR

TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR TABLEAU DE COMMUNICATION GUIDE INSTALLATEUR Compatible selon version : GRADE 1 GRADE 2 GRADE 3 GRADE 3 + SAT PRÉCÂBLÉ Conforme au guide UTE C 90-483 et à la norme NF C 15-100 Constitution du produit 1

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION TABLEAUX NL102-00X FRANCAIS

NOTICE D UTILISATION TABLEAUX NL102-00X FRANCAIS NOTICE D UTILISATION TABLEAUX NL102-00X TABLEAUX FUSIBLES A REARMEMENT AUTOMATIQUE Fonction de l instrument NL102-00X tableau électrique de distribution en 12 ou 24Vcc protégé par fusibles à réarmement

Plus en détail

BANC DE PREREGLAGE D OUTILS

BANC DE PREREGLAGE D OUTILS Le Centre de Formation d'apprentis du Lot (dont le siège est au Lycée Monnerville à Cahors) vous informe qu il lance une procédure adaptée pour l acquisition d un banc de préréglage d outils. BANC DE PREREGLAGE

Plus en détail

Sujet de la Finale Niveau V

Sujet de la Finale Niveau V Sujet de la Finale Niveau V Sujet réalisé en collaboration avec : J.P.Benoit et E.Jacob Préambule Vous avez été plus de 3000 à vous inscrire au Défi Internet. Vous avez passé avec succès les épreuves de

Plus en détail

<1 > solutions intelligentes. pour réseaux hauts débits

<1 > solutions intelligentes. pour réseaux hauts débits solutions intelligentes pour réseaux hauts débits sofim@sofim.axon-cable.fr s o f i m o a. f Systemes de Cablage Cuivre axolan 5 e SYSTEME DE CABLAGE CAT. 5 e CLASSE D - 2000-100 MHZ CONNECTIQUE

Plus en détail

Lot N 05 ELECTRICITE

Lot N 05 ELECTRICITE MAITRE D OUVRAGE LOGEHAB 18 rue Blatin 63000 CLERMONT FERRAND Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Lot N 05 ELECTRICITE 27/03/2015 MAÎTRE

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESIBILITE 68650 LE BONHOMME

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESIBILITE 68650 LE BONHOMME MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESIBILITE 68650 LE BONHOMME - LOT 05 FAIENCE CONCEPTION MAITRISE D ŒUVRE Jean-

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MAIRIE DE BOULIAC EXTENSION DE L ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE DE BOULIAC Date et heure limites de réception des offres 26 Juin 2015 à 12 Heures Règlement de la Consultation Page 1 sur 8

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux de communication des

Plus en détail

Commune de Chambly CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES REMPLACEMENT DE VOLETS DANS BATIMENTS COMMUNAUX

Commune de Chambly CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES REMPLACEMENT DE VOLETS DANS BATIMENTS COMMUNAUX Commune de Chambly CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES REMPLACEMENT DE VOLETS DANS BATIMENTS COMMUNAUX 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3 1.3 DELAIS D EXECUTION...3

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Rédigé par : MD/JFR Le 24/05/2013 Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Versions : Nom Version Date Modifications MD V1.3

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉNOVATION DE LA SALLE DES FETES A AUBERVILLE-LA-CAMPAGNE COMMUNE DE PORT-JÉRÔME-SUR-SEINE

TRAVAUX DE RÉNOVATION DE LA SALLE DES FETES A AUBERVILLE-LA-CAMPAGNE COMMUNE DE PORT-JÉRÔME-SUR-SEINE COMMUNE DE PORT-JÉRÔME-SUR-SEINE TRAVAUX DE RÉNOVATION DE LA SALLE DES FETES A AUBERVILLE-LA-CAMPAGNE COMMUNE DE PORT-JÉRÔME-SUR-SEINE LOT N 2: REMPLACEMENT DE LUMINAIRES Cahier des Clauses Techniques

Plus en détail

CATV Transmission analogique et numérique de signaux TV sur le système de câblage

CATV Transmission analogique et numérique de signaux TV sur le système de câblage CATV Transmission analogique et numérique de signaux TV sur le système de câblage Note d information et de conception de réseaux vidéo CATV sur les systèmes de câblage en paires torsadées. Août 2004 Auteur

Plus en détail

BAIES 19" BAIES SERVEUR AUVIDIS

BAIES 19 BAIES SERVEUR AUVIDIS BAIES 19" BAIES SERVEUR BA0001C AUVIDIS 3, allée des rochers 94 045 CRETEIL cedex - France Tel : + 33(0)1 43 99 94 05 Fax : +33 (0)1 43 39 10 55 Email : info@auvidis.fr web : http://www.auvidis.fr Baies

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs Centre de Paris Formation Permanente du Centre INRA de Paris CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL Lot 1 : cours individuels Lot 2 : cours collectifs Contacts : Viviane BOCK Sdar/FPL Tél.

Plus en détail

Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec

Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec BC Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec Rédigé par : Essais spécialisés de transport (TransÉnergie) Pour

Plus en détail

LOT 1 : ENSEMBLES DE CAMERAS DE PLATEAU...2

LOT 1 : ENSEMBLES DE CAMERAS DE PLATEAU...2 CCT Spécifications Caméras de Plateau Date : 23 octobre 2013 Rédaction : François RENEVIER / Frédéric BOURDIER Ce document constitue le cahier des charges technique et opérationnel de caméras de plateau

Plus en détail

ACION Contrôleur de flamme à Ionisation Auto vérifiant

ACION Contrôleur de flamme à Ionisation Auto vérifiant Bulletin 100/1 Avril-2009 ACION Contrôleur de flamme à Ionisation Auto vérifiant ATTENTION : Ce bulletin est destiné aux techniciens ayant une bonne connaissance des chaudières et aux ingénieurs en combustion

Plus en détail

MFP8 Cat.6 A. Deux fois plus simple. Deux fois plus rapide. Data Voice. Plug RJ45 de chantier sans outil. 500 MHz. 10 GB Ether. Cat.

MFP8 Cat.6 A. Deux fois plus simple. Deux fois plus rapide. Data Voice. Plug RJ45 de chantier sans outil. 500 MHz. 10 GB Ether. Cat. Deux fois plus simple. Deux fois plus rapide. CÂBLAGE SANS OUTIL SPÉCIFIQUE Cat. 6 A 10 GB Ether. 500 MHz Blindage 360 PoE+ Data Voice MFP8 Cat.6 A Plug RJ45 de chantier sans outil Moins de soucis, plus

Plus en détail

MARCHÉ DE TRAVAUX ADDITIF AU CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

MARCHÉ DE TRAVAUX ADDITIF AU CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Administration : Commune de Saint-Pierre - Régie Eau et Assainissement OPÉRATION : Construction de réseaux Eau et Assainissement MARCHE DE TRAVAUX N... Construction des réseaux Eau et Assainissement Rue

Plus en détail

ARMOIRE AUTOMATE RÈGLES GÉNÉRALES ET SCHEMAS DE CÂBLAGE LIAISONS AUTOMATE / BORNIER / EQUIPEMENT

ARMOIRE AUTOMATE RÈGLES GÉNÉRALES ET SCHEMAS DE CÂBLAGE LIAISONS AUTOMATE / BORNIER / EQUIPEMENT ARMOIRE AUTOMATE RÈGLES GÉNÉRALES ET SCHEMAS DE CÂBLAGE LIAISONS AUTOMATE / BORNIER / EQUIPEMENT Le texte ci-dessous définit les principes de l'installation d'un automate programmable SAIA PCD3 (modules

Plus en détail