ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC"

Transcription

1 ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Qu est-ce qu un ERP? ERP «Tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des sont admises, soit librement, soit moyennant une rétribution ou une participation quelconque, ou dans lesquels sont tenues des réunions ouvertes à tout venant ou sur invitation, payantes ou non. Sont considérées comme faisant partie du public toutes les admises dans l'établissement à quelque titre que ce soit en plus du personnel» (Art. R123.2 du Code de la construction et de l habitation). Exemples d ERP : mairie, salle des fêtes, commerce, magasin, hôtel, restaurant, etc Règles de classement Les Etablissements Recevant du Public sont classés par s en fonction du nombre de accueillies à l intérieur et par types en fonction de la nature de leur exploitation (arrêté modifié du 25 juin 1980). -En fonction du nombre de accueillies Le Code de la Construction et de l Habitation définit cinq s d établissements réparties en deux groupes : - le 1 er groupe comprend les établissements des 1ère, 2ème, 3ème et 4ème s ; ils sont soumis aux règles les plus contraignantes et doivent en particulier faire l'objet d'un suivi systématique par les commissions de sécurité. - le 2 ème groupe comprend les établissements de la 5e qui sont les plus petits ; ils font l'objet de mesures plus légères et leur suivi ne nécessite pas l'intervention des commissions de sécurité (hormis les locaux à sommeil). 1er Groupe 1ère : effectif supérieur à 1500 ; 2ème : effectif compris entre 701 et ème : effectif compris entre 301 et 700 4ème : effectif inférieur ou égal à 300 On entend par effectif le nombre total de ayant accès aux locaux à titre professionnel (employés de service) ou non professionnel (public) 2ième Groupe 5ème : établissements dans lesquels l effectif du public est inférieur au minimum fixé par le règlement de sécurité pour chaque type d exploitation. Seul l effectif du public est pris en considération Page 1 sur 5

2 - Par types d établissements En fonction de la nature de leur exploitation ; les types d établissements sont ainsi codifiés par lettres, en deux classes, les établissements installés à l intérieur des bâtiments et les établissements spéciaux. On compte 14 types d établissements : J - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - X Y J - Structures d'accueil pour âgées et handicapées L - Salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple M - Magasins de vente, centres commerciaux N - Restaurants et débits de boissons O - Hôtels et pensions de famille P - Salles de danse et salles de jeux R - Etablissements d'enseignement, colonies de vacances S - Bibliothèques, centres de documentation T - Salles d'expositions U - Etablissements sanitaires V - Etablissements de culte W - Administrations, banques, bureaux X - Etablissements sportifs couverts Y - Musées et 8 types d établissements spéciaux : PA CTS - SG - PS - GA - OA - EF - REF PA - Etablissements de plein air CTS - Chapiteaux, tentes et structures SG - Structures gonflables PS - Parcs de stationnement couverts GA - Gares OA - Hôtels restaurants d'altitude EF - Etablissements flottants REF - Refuges de montagne Le tableau de la page suivante présente les seuils d effectifs en-dessous desquels l établissement est en 5 ième (2 ième groupe). Au-delà de ces seuils, l établissement passe dans le 1 er groupe (s 1 à 4). Commissions de sécurité et d accessibilité La commission consultative départementale de sécurité et d accessibilité (CCDSA) est l organe compétent au niveau du département ayant notamment pour mission de formuler des avis sur dossiers de demande de création, d aménagement ou de travaux dans les ERP. Cette commission réalise également des visites avant ouverture, après travaux et périodique dans les domaines de la sécurité contre les risques incendie et de l accessibilité aux handicapées selon les s d ERP. Au niveau de la Haute-Vienne, il existe plusieurs sous-commissions pour l examen des dossiers et les visites de terrain. CCDSA Sous-commission départementale «sécurité incendie» Elle examine les notices sécurité incendie et réalise les visites d ouverture et périodiques pour les ERP de 1 ière et les IGH 4 commissions de «sécurité incendie» (Arrond. Bellac, Rochechouart, Limoges et Communale Limoges) Sous-commission départementale «accéssibilité» Elle examine sur dossier les notices accessibilité et réalise des visites d ouverture pour les nouveaux ERP Elles examinent les notices sécurité incendie et réalisent les visites d ouverture et périodiques pour les ERP de 2 ième à 5 ième. Visite périodique «incendie» ERP sans hébergement ERP avec hébergement 1 ère 2 ème 3 ème 4 ème 2 ans 3 ans 3 ans 5 ans 5 ème (pas d obligation de visite sauf demande du maire)- 2 ans 2 ans 3 ans 3 ans 5 ans Page 2 sur 5

3 Page 3 sur 5

4 Autorisation de construire, d aménager ou de modifier un ERP Le Code de la Construction et de l Habitation (L du CCH) indique que «Les travaux qui conduisent à la création, l'aménagement ou la modification d'un établissement recevant du public ne peuvent être exécutés qu'après autorisation délivrée par l'autorité administrative qui vérifie leur conformité aux règles prévues aux articles L , L et L » Lorsque ces travaux sont soumis à permis de construire, celui-ci tient lieu de cette autorisation dès lors que sa délivrance a fait l'objet d'un accord de l'autorité administrative compétente. Qui délivre cette autorisation? R du CCH : L'autorisation de construire, d'aménager ou de modifier un établissement recevant le public prévue à l'article L est délivrée au nom de l'etat par : a) Le préfet, lorsque celui-ci est compétent pour délivrer le permis de construire ou lorsque le projet porte sur un immeuble de grande hauteur ; b) Le maire, dans les autres cas. 1-Cas de travaux nécessitant le dépôt d un permis de construire (PC) Le Code de l Urbanisme (CU) indique que «Lorsque le projet porte sur un établissement recevant du public, le permis de construire tient lieu de l'autorisation prévue par l'article L du code de la construction et de l'habitation dès lors que la décision a fait l'objet d'un accord de l'autorité compétente.» Le dossier de PC contient un sous-dossier permettant l instruction accessibilité et sécurité. 2-Cas de travaux nécessitant le dépôt d une déclaration préalable (DP) La déclaration préalable ne vaut pas autorisation prévue à l'article L du CCH (seul le PC vaut autorisation, cf. article R du CU). Dans ce cas le demandeur transmet en mairie, parallèlement à la déclaration préalable (urbanisme) le dossier de demande d'autorisation de travaux CCH comprenant les pièces mentionnées dans l'arrêté du 11 septembre Cas de travaux ne nécessitant ni le dépôt d'un permis de construire (PC) ni le dépôt d une déclaration préalable (DP) Dans ce cas il n y a besoin d aucune "autorisation d'urbanisme". Le demandeur transmet en mairie le dossier de demande d'autorisation de travaux CCH comprenant les pièces mentionnées dans l'arrêté du 11 septembre Le maire transmet ce dossier pour avis aux commissions de sécurité (éventuellement) et d'accessibilité compétente. Contenu de la demande d autorisation 1- Dossier incluant le permis de construire valant autorisation ou la déclaration préalable de travaux et la demande d autorisation ou la demande d autorisation seule avec les plans demandés. 2 - Notice de sécurité 3 - Notice d accessibilité Les demandes sont à déposer à la mairie en 4 exemplaires. Page 4 sur 5

5 Quelques rappels réglementaires et bonnes pratiques Organisation du contrôle des établissements Les constructeurs, installateurs et exploitants sont tenus, chacun en ce qui le concerne, de s'assurer que les installations ou équipements sont établis, maintenus et entretenus en conformité avec les dispositions de la présente réglementation. A cet effet, ils font respectivement procéder pendant la construction et périodiquement en cours d'exploitation aux vérifications nécessaires par des organismes ou agrées dans les conditions fixées par arrêté du ministre de l'intérieur et des ministres intéressés. Le contrôle exercé par l'administration ou par les commissions de sécurité ne les dégage pas des responsabilités qui leur incombent personnellement. (article R ) D'une manière générale, et sauf réglementations spécifiques, les installations techniques (électriques, gaz, appareils de cuisson, hottes d'aspiration, ascenseur etc ) et dispositifs de sécurité (alarme incendie, extincteurs, désenfumage) sont contrôlées annuellement. Ouvrir un registre de sécurité Les établissements soumis doivent tenir à jour un registre de sécurité. Y figurent : les dates des divers contrôles et vérifications ainsi que les observations auxquelles ceux-ci ont donné lieu. On notera tout les travaux pouvant avoir une incidence sur la sécurité. Les vérifications techniques, les formations suivies par le personnel, les travaux réalisés sont mentionnés. Installer des équipements de sécurité - Les extincteurs : un extincteur est généralement suffisant pour 200 à 300 m² de surface, et par niveau. Mais pour certaines activités, les règles peuvent être plus contraignantes : ne pas hésiter à contacter un spécialiste ou son assureur. Tenir compte de l environnement immédiat, locaux d habitation, établissements à risque. - Un équipement d'alarme : dispositif qui permet d'avertir le public et le personnel qu'un incendie vient de se produire, pour permettre l évacuation des lieux. - Un dispositif d'éclairage de sécurité : il s'agit d'un éclairage autonome et indépendant de l'éclairage normal permettant, en cas de coupure, de baliser l'itinéraire de sortie. - Un système de sécurité incendie : les dispositions particulières à chaque type d'établissement précisent, le cas échéant, la du système de sécurité exigé. - Utiliser, pour les travaux d'aménagement intérieur, des matériaux ayant fait l'objet d'essais de réaction au feu. Les procès verbaux d'essais de réaction au feu des matériaux seront conservés. Affichage - Les numéros d'urgence : 18, 15 etc.. - Les consignes à suivre en cas d'incendie, - Le plan d évacuation des locaux indiquant l emplacement des extincteurs, les parcours pour l évacuation, des locaux techniques, les dispositifs de coupure du gaz et de l'eau. NOTA / la réglementation complexe et en constante évolution oblige l exploitant à être vigilant lors de la reprise, la construction ou l aménagement d un ERP. Nous conseillons de se rapprocher des services spécialisés, contacter la mairie, les pompiers, les organismes privés de contrôle, l architecte, l assureur. Pour en savoir plus : Valérie CHADEAU Tél. : Mail : Page 5 sur 5

REGLEMENTATION INCENDIE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ASSISTANT DE PREVENTION 2013

REGLEMENTATION INCENDIE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ASSISTANT DE PREVENTION 2013 REGLEMENTATION INCENDIE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ASSISTANT DE PREVENTION 2013 Introduction Pourquoi? Risques ne sont pas nuls : potentiel calorifique, énergie, air. Extinction n est pas

Plus en détail

Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.)

Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.) Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.) Qu est-ce que c est? L'article R123-2 du Code de la Construction et de l'habitation précise : "... constituent des établissements recevant du public tous

Plus en détail

Les établissements recevant du public. Qu'est ce qu'un ERP? Le cas particulier des églises Les acteurs de la prévention La vie d'un ERP

Les établissements recevant du public. Qu'est ce qu'un ERP? Le cas particulier des églises Les acteurs de la prévention La vie d'un ERP Les établissements recevant du public Qu'est ce qu'un ERP? Le cas particulier des églises Les acteurs de la prévention La vie d'un ERP Qu'est ce qu'un ERP? A - Définition Art R 123.2 du CCH Constituent

Plus en détail

LA COMMISSION DE SÉCURITÉ DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

LA COMMISSION DE SÉCURITÉ DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Tout établissement recevant du public - cinémas, discothèques, salles de spectacles, établissements sanitaires, établissements sportifs, centres commerciaux, restaurants, parcs de stationnement - doit

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES DANS LES ERP

PREVENTION DES RISQUES DANS LES ERP b PREVENTION DES RISQUES DANS LES ERP Définitioniti Définition d un ERP : Etablissement Recevant du Public (définition du Code de la Construction et de l Habitation : Art.123-2) «L ensemble des constructions

Plus en détail

EXERCICE D EVACUATION DANS UN ERP APPLICATION DANS UN ETABLISSEMENT SCOLAIRE

EXERCICE D EVACUATION DANS UN ERP APPLICATION DANS UN ETABLISSEMENT SCOLAIRE EXERCICE D EVACUATION DANS UN ERP APPLICATION DANS UN ETABLISSEMENT SCOLAIRE BASE REGLEMENTAIRE Code de la Construction et de l Habitation (décret n 73-1007 du 31 octobre 1973) Règlement de sécurité du

Plus en détail

REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP)

REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Direction des Lycées REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Avril 2002 I. Réglementation en vigueur. Code de la construction et de l'habitation. ( CCH ) Arrête du 25 juin 1980 modifié

Plus en détail

LES ERP ET LA REGLEMENTATION INCENDIE

LES ERP ET LA REGLEMENTATION INCENDIE REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP LES ERP ET LA REGLEMENTATION INCENDIE REG 04-1 LES ERP 1/ Définition de l'e.r.p. Constituent des E.R.P. tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes sont

Plus en détail

Établissement Recevant du Public (E.R.P.)

Établissement Recevant du Public (E.R.P.) Établissement Recevant du Public (E.R.P.) Définition La notion d'établissement recevant du public (E.R.P.) est clairement définie dans l'article R.123-2 du Code de la Construction et de l'habitation :

Plus en détail

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 DE 5èmes CATEGORIES Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 Cdt JL IMBERT SDIS Esplanade de l Arm l Armée d Afrique d 84018 AVIGNON CEDEX 1 * Tél T l 04.90.81.18.18. 1 / 17 LES DIFFERENTES REGLEMENTATIONS

Plus en détail

Séminaire sur les Ad Ap Sommes-nous prêt? Mercredi 17 juin 2015 CWTC Didier BERGEN Président de l Ordre des Architectes de la Guadeloupe

Séminaire sur les Ad Ap Sommes-nous prêt? Mercredi 17 juin 2015 CWTC Didier BERGEN Président de l Ordre des Architectes de la Guadeloupe 1 Qu est ce qu un ERP Selon l article R123-2 du Code de la Construction et de l Habitation, les ERP Établissements recevant du public, sont tous les «bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes

Plus en détail

Réussir le SSIAP1 QU EST-CE QU UN ERP? www.formationssiap.net

Réussir le SSIAP1 QU EST-CE QU UN ERP? www.formationssiap.net 1 - Définition d un ERP Constituent des établissements recevant du public, tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels sont admis des personnes : Soit librement ; Soit moyennant une rétribution ou

Plus en détail

Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP)

Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP) Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP) Pour éviter qu un incident ne se transforme en tragédie, les commissions pour la sécurité contre les risques d incendie et de

Plus en détail

La sécurité et l'accueil du public

La sécurité et l'accueil du public Guide technique : Organisateur > Sécurité et accueil du public > Sécurité et accueil du public La sécurité et l'accueil du public L'accueil de spectateurs, à titre onéreux ou gracieux, engage la responsabilité

Plus en détail

DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC BASE REGLEMENTAIRE

DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC BASE REGLEMENTAIRE DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Une notice de sécurité est à joindre obligatoirement à tout dossier concernant la construction d'un établissement recevant du public. BASE REGLEMENTAIRE

Plus en détail

L'Accessibilité de 2005 à 2015

L'Accessibilité de 2005 à 2015 L'Accessibilité de 2005 à 2015 SALON IDDEBA ELISPACE - BEAUVAIS 19 juin 2014 Sommaire Loi du 11 février 2005 Réglementation Sous commission accessibilité Exemples et illustrations Liens et information

Plus en détail

ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS

ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS 29 avril 2015 PRÉFET DU GERS ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS DÉFINITIONS «Manifestation» : rassemblement de personnes sur la voie publique. Toute manifestation est soumise à

Plus en détail

LE MAILLAGE TERRITORIAL

LE MAILLAGE TERRITORIAL 37 LE MAILLAGE TERRITORIAL Évolutions depuis la départementalisation Les structures par rapport à 2009 641 263 343 2 799 2 535 1 508 + 4 % 0 % - 4 % 0 % - 1 % - 4 % Répartition des SPP par structure Répartition

Plus en détail

doit également perme PREFECTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (E.R.P)

doit également perme PREFECTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (E.R.P) Ce document d information doit également perme PREFECTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (E.R.P) (débits de boissons, restaurants, hôtels, commerces.) Ce document

Plus en détail

LE MAILLAGE TERRITORIAL

LE MAILLAGE TERRITORIAL 37 LE MAILLAGE TERRITORIAL Évolutions depuis la départementalisation Les structures Changement de présentation 597 264 372 2 817 2 863 1 729 + 55 % + 1 % - 21 % + 6 % + 15 % - 45 % depuis 2001 Répartition

Plus en détail

Section II - Adaptation des règles de sécurité et cas particuliers d'application du règlement

Section II - Adaptation des règles de sécurité et cas particuliers d'application du règlement Page 1 sur 5 Règlement de sécurité contre l'incendie relatif aux établissements recevant du public LIVRE PREMIER : Dispositions applicables à tous les établissements recevant du public CHAPITRE UNIQUE

Plus en détail

LES ERP LES COMMISSIONS LA PROCEDURE DE CONSULTATION LE POUVOIR DE POLICE

LES ERP LES COMMISSIONS LA PROCEDURE DE CONSULTATION LE POUVOIR DE POLICE 1 LES ERP LES COMMISSIONS LA PROCEDURE DE CONSULTATION LE POUVOIR DE POLICE 2 Définition d un ERP ( ART R 123-2 du CCH ) Constituent des ERP tous bâtiments, locaux, enceintes dans lesquels des personnes

Plus en détail

Les établissements d une superficie supérieure ou égale à 16 m² mais inférieure à 50 m² Font l objet d une déclaration ( 3 de l'article CTS 1)

Les établissements d une superficie supérieure ou égale à 16 m² mais inférieure à 50 m² Font l objet d une déclaration ( 3 de l'article CTS 1) Aix-en-Provence Ville Thermale et Climatique PhF 17/05/2013 Service de la Réglementation et de la Police Administrative Hôtel de Ville - 13616 Aix-en-Provence Tél : 04.42.91.93.44 Fax : 04.42.91.94.16@mairie-aixenprovence.fr

Plus en détail

CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE N DGS/2006/271

CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE N DGS/2006/271 Ministère de l intérieur et de l aménagement du territoire Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D'INCENDIE ET DE SECOURS DU MORBIHAN NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire

Plus en détail

La Commission Consultative Départementale. de Sécurité et d Accessibilité (CCDSA) Guide pratique à l usage des maires

La Commission Consultative Départementale. de Sécurité et d Accessibilité (CCDSA) Guide pratique à l usage des maires CABINET SERVICE INTERMINISTERIEL DE DEFENSE ET DE PROTECTION CIVILE PREFECTURE DES YVELINES La Commission Consultative Départementale de Sécurité et d Accessibilité (CCDSA) Guide pratique à l usage des

Plus en détail

1 Table des matières générale

1 Table des matières générale OUTILS PRATIQUES chap. 1 page 1 1 0 - Outils pratiques Chap. 1 - Chap. 2 - Index Chap. 3 - Abréviations et sigles 1 - Sécurité incendie Chap. 1 - Généralités concernant les ERP Chap. 2 - Principes de sécurité

Plus en détail

N du dossier. Nature des travaux. Pétitionnaire. Intitulé de l'établissement. Description sommaire du projet

N du dossier. Nature des travaux. Pétitionnaire. Intitulé de l'établissement. Description sommaire du projet Dossier concernant l'accessibilité des personnes handicapées (physique, visuel, auditif, cognitif) dans les établissements recevant du public et les installations ouvertes au public Direction départementale

Plus en détail

1er janvier 2015. Le principes de la loi du 11 février 2005

1er janvier 2015. Le principes de la loi du 11 février 2005 ACCESSIBILITÉ CHRD Le principes de la loi du 11 février 2005 La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous». Les entreprises commerciales et artisanales qui reçoivent du public

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié)

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente notice descriptive (article R.123-22 du

Plus en détail

Fiche thématique. Le principe d'accessibilité des bâtiments et locaux aux personnes handicapées

Fiche thématique. Le principe d'accessibilité des bâtiments et locaux aux personnes handicapées Fiche thématique Accessibilité des ERP (établissements recevant du public) aux personnes handicapées Le principe d'accessibilité des bâtiments et locaux aux personnes handicapées La loi n 2005-102 du 11

Plus en détail

Prise en compte du volet Etablissements recevant du public (ERP) dans l instruction des décisions d urbanisme

Prise en compte du volet Etablissements recevant du public (ERP) dans l instruction des décisions d urbanisme Prise en compte du volet Etablissements recevant du public (ERP) dans l instruction des décisions d urbanisme Rencontre entre services instructeurs ADS 30 juin 2015 Olivier Lefèvre SRMT/BDSA Préambule

Plus en détail

Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 03/2012

Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 03/2012 Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP Pilote : P Date : 03/2012 Généralités sur les ERP Définition de l ERP et généralités en sécurité contre l incendie Qu est-ce qu un E.R.P.? Art.

Plus en détail

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ET INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ET INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ET INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC Direction départementale de l'équipement de la Haute-Vienne Pôle constructions publiques SOMMAIRE Les ERP concernés Les Nouvelles exigences

Plus en détail

Manifestations et utilisations exceptionnelles de locaux recevant du Public (ERP)

Manifestations et utilisations exceptionnelles de locaux recevant du Public (ERP) Ville de Saint Jacques de la Lande Direction de l Aménagement Urbain 11, rue des 25 Fusillés CS 20732 35207 Rennes Cedex 2 Tél. : 02-99-29-75-54 Fax : 02-99-31-21-06 Manifestations et utilisations exceptionnelles

Plus en détail

Organisation de la sécurité incendie dans les manifestations accueillant du public

Organisation de la sécurité incendie dans les manifestations accueillant du public Organisation de la sécurité incendie dans les manifestations accueillant du public Ou comment évacuer dans le calme en évitant la panique en cas d incendie Stéphane NICOLAS Ingénieur Régional de Prévention

Plus en détail

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie) Effectif < à 20 personnes et sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie) Effectif < à 20 personnes et sans locaux à sommeil prevolivier www.ssiap.com Notice descriptive de sécurité ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie) Effectif < à 20 personnes et sans locaux à sommeil RÉGLEMENTATION APPLICABLE

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40 NOTICE DE SECURITE 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD Notice de sécurité établie avec M. FOURMONT Bureau de contrôle VERITAS PC 40 SOMMAIRE 1. GENERALITES 2. DESCRIPTION DU PROJET

Plus en détail

CADRE D ORDRE. Ordre de mouvement. Prise de commandement Message flash «Infos claires de commandement» Poursuivons reconnaissance! Actions réfléchies

CADRE D ORDRE. Ordre de mouvement. Prise de commandement Message flash «Infos claires de commandement» Poursuivons reconnaissance! Actions réfléchies Adj B THERIN CADRE D ORDRE Ordre préparatoire Ordre de mouvement Arrivé sur les lieux Analyse rapide de la situation Prise de contact avec Le COS, point de situation Actions réflexes REACTIONS IMMEDIATES

Plus en détail

accessibilité > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public

accessibilité > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public accessibilité l essentiel > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

DEFINITIONS E.R.P HANDICAP

DEFINITIONS E.R.P HANDICAP DEFINITIONS E.R.P L abréviation E.R.P, établissements recevant du public, défini dans l'article R123-2 du Code de la construction et de l'habitation, nous indique en droit français les lieux privés ou

Plus en détail

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE Sont reproduits ci-après : - le sommaire de l ouvrage - un extrait de la partie 8 relative à l enregistrement des exercices d évacuation - un bon de commande ÉDITIONS BOUCHARD-MATHIEUX

Plus en détail

OBLIGATIONS RELATIVES À LA CRÉATION OU MODIFICATION D UN ERP

OBLIGATIONS RELATIVES À LA CRÉATION OU MODIFICATION D UN ERP L exploitation d un Établissement Recevant du Public nécessite de respecter un certain nombre de règles spécifiques. Deux domaines sont particulièrement surveillés : l accessibilité, ces établissements

Plus en détail

La sécurité incendie dans les petits hôtels

La sécurité incendie dans les petits hôtels La sécurité incendie dans les petits hôtels Collection Entreprises Tourisme et CHR, Janvier 2014 Janvier 2014 Sommaire Introduction 3 Mise en sécurité des petits hôtels existants au 4 août 2006 4 Mesures

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

Intégrer les règles d accessibilité dans les dossiers de demande de travaux ou de permis de construire

Intégrer les règles d accessibilité dans les dossiers de demande de travaux ou de permis de construire Etablissements recevant du public Guide pratique Intégrer les règles d accessibilité dans les dossiers de demande de travaux ou de permis de construire Tous travaux dans un Etablissement Recevant du Public

Plus en détail

FORMATION ACCESSIBILITE. Les établissements

FORMATION ACCESSIBILITE. Les établissements FORMATION ACCESSIBILITE Direction Départementale Des Territoires De l'isère Les établissements recevant du public DDT de DDT l'isère 38 - - SLC/QC - Mars 2013 1 ERP QUELQUES DEFINITIONS (code de la construction

Plus en détail

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie)

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie) prevolivier www.ssiap.com Notice descriptive de sécurité ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie) RÉGLEMENTATION APPLICABLE Art. GN 1 à GN 14 de l'arrêté du 25 Juin 1980 modifié,

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE des ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE des ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION Date de début possible des travaux A T R Date de dépôt Département Commune Année N dossier DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE

Plus en détail

car elle conditionne la détermination de la catégorie du futur ERP qu une autorisation complémentaire au titre de l article

car elle conditionne la détermination de la catégorie du futur ERP qu une autorisation complémentaire au titre de l article Service urbanisme opérationnel Unité pilotage, expertise, conseil, animation en ADS et publicité 01 60 32 13 34 C Permis 77 Etablissement Recevant du Public n 19 Etablissement recevant du public dans le

Plus en détail

Organiser une manifestation sur le domaine public à Strasbourg

Organiser une manifestation sur le domaine public à Strasbourg Organiser une manifestation sur le domaine public à Strasbourg Maison des Associations 20 mai 2014 Ville de Strasbourg- Service Evènement Définition de l espace public? Qui autorise votre manifestation?

Plus en détail

CHSCT et. Diverses. Réglementations. Créé par Alexandre MOREAU 1 30/09/2010

CHSCT et. Diverses. Réglementations. Créé par Alexandre MOREAU 1 30/09/2010 CHSCT et Réglementations Diverses MOREAU 1 Notions Réglementaires et Juridiques La législation Française est à l origine de la Constitution de la 5ème République adoptée le 04 Octobre 1958, La Constitution

Plus en détail

Délibération n 315 du 30 août 2013. relative à la protection contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public

Délibération n 315 du 30 août 2013. relative à la protection contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public relative à la protection contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public Historique : Créée par : relative à la protection contre les risques d incendie et de panique

Plus en détail

ERP V1 PIA ERP V2 LE CONTEXTE. De Novembre 2014 à Aout 2015 En mode Start Up d Etat : de Février 2015 à Aout 2015

ERP V1 PIA ERP V2 LE CONTEXTE. De Novembre 2014 à Aout 2015 En mode Start Up d Etat : de Février 2015 à Aout 2015 ign.fr LE CONTEXTE ERP V1 De Novembre 2014 à Aout 2015 En mode Start Up d Etat : de Février 2015 à Aout 2015 PIA ERP V2 Soumission et sélection du projet dans le cadre d un PIA 4 ETP IGN et coaching SGMAP

Plus en détail

Maintenance Obligatoire

Maintenance Obligatoire Maintenance Obligatoire Lots Textes Nbre d intervention annuelle Portes piétonnes automatiques Ascenseurs-monte plats- EPMR Décret 92-333 Arrêté du 18 novembre 2004 Arrêté du 11 mars 1977 9 à 12 fois par

Plus en détail

Voirie et espaces publics

Voirie et espaces publics PREFET DE L'ALLIER 51, Boulevard Saint-Exupéry CS 30110-03403 YZEURE Cedex Site internet : http://www.allier.gouv.fr Téléphone 04 70 48 79 79 Télécopie 04 70 48 79 01 horaires d ouverture : 8h30-12h00

Plus en détail

Journées Techniques. Application du droit des sols. Mars 2014

Journées Techniques. Application du droit des sols. Mars 2014 Journées Techniques Application du droit des sols Mars 2014 SOMMAIRE - LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) - LOTISSEMENT : GLOBALISATION DES REGLES DU PLU à L'ENSEMBLE DU PROJET APPLICATION DE

Plus en détail

Accueil et prise en charge des personnes handicapées

Accueil et prise en charge des personnes handicapées Circulaire n 94-55 du 7 juillet 1994 relative à l'accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public et des installations ouvertes au public Date : Type : Rubrique : Thème(s)

Plus en détail

PROJET ERP AFIGÉO 24/03/2016. ign.fr 24/03/2016

PROJET ERP AFIGÉO 24/03/2016. ign.fr 24/03/2016 ign.fr PROJET ERP AFIGÉO ign.fr LE PROJET BDERP ET LES PLATEFORMES Travailler avec vous sur l animation du réseau des utilisateurs Connaitre encore mieux les utilisateurs potentiels Vous informer de notre

Plus en détail

Les formations obligatoires dans le spectacle vivant.

Les formations obligatoires dans le spectacle vivant. Les formations obligatoires dans le spectacle vivant. Un certain nombre de connaissances et de formations sont obligatoires pour répondre : - aux exigences du code du travail vis à vis de la sécurité du

Plus en détail

Etude de dossier. Date de l étude : Nom de l établissement : Adresse : Exploitant ou maître de l ouvrage : Maître d œuvre ou architecte :

Etude de dossier. Date de l étude : Nom de l établissement : Adresse : Exploitant ou maître de l ouvrage : Maître d œuvre ou architecte : Etude de dossier Date de l étude : Nom de l établissement : Adresse : Exploitant ou maître de l ouvrage : Maître d œuvre ou architecte : Organisme de contrôle : Objet de la demande Construction d un gymnase

Plus en détail

Réglementation ERP et IGH

Réglementation ERP et IGH PENSE Bête : Réglementation ERP et IGH Réalisé par Alexandre MOREAU 01.69.45.73.06 06.99.44.60.36 Mail : securiteincendie.idf@gmail.com Site : securiteincendie-idf.com A) DEFINITION : (R 123.2) 1 ) Définition

Plus en détail

G U I D E D E S E C U R I T E P O U R L E S E T A B L I S S E M E N T S R E C E V A N T D U P U B L I C R E G L E M E N T A T I O N A N N É E 2 0 1 1

G U I D E D E S E C U R I T E P O U R L E S E T A B L I S S E M E N T S R E C E V A N T D U P U B L I C R E G L E M E N T A T I O N A N N É E 2 0 1 1 G U I D E D E S E C U R I T E P O U R L E S E T A B L I S S E M E N T S R E C E V A N T D U P U B L I C R E G L E M E N T A T I O N A N N É E 2 0 1 1 Ce document regroupe 7 fiches pratiques à l usage des

Plus en détail

MEET PRO BRETAGNE JEUDI 14 NOVEMBRE 2013

MEET PRO BRETAGNE JEUDI 14 NOVEMBRE 2013 MEET PRO BRETAGNE JEUDI 14 NOVEMBRE 2013 Sécurité et Réglementation Préventionet Réglementation INTERVENANTS Yann ESTEVE Gérant de CAP EVENEMENTIEL Débats animés par l agence Phares & Balises Préventionet

Plus en détail

PRV 2 METHODE D UTILISATION DE LA DOCUMENTATION. Module A0. Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers

PRV 2 METHODE D UTILISATION DE LA DOCUMENTATION. Module A0. Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers PRV 2 METHODE D UTILISATION DE LA DOCUMENTATION Module A0 Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers OBJECTIFS Savoir : Comprendre l architecture générale des réglementations relatives

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

Registre de sécurité incendie

Registre de sécurité incendie A 2 Registre de sécurité incendie Code du Travail art.r 4227-1 et s et R 4227-39 Il est obligatoire conformément à l article R 123-51 du C.C.H. Il doit relater tous les évènements ayant un rapport direct

Plus en détail

Journée d information Horesca du 16.09.2013

Journée d information Horesca du 16.09.2013 Journée d information Horesca du 16.09.2013 Introduction à la législation 1. Objet en vigueur Loi du 10 juin 1999 relative aux établissements classés - Réaliser la prévention et la réduction intégrées

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public Préambule : à l'attention des rédacteurs Cette notice descriptive concernant toutes les catégories a été élaborée à votre intention,

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE ETABLISSEMENT DE TYPE T EXPOSITIONS A CARACTERE TEMPORAIRE SALLE D EXPOSITIONS

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE ETABLISSEMENT DE TYPE T EXPOSITIONS A CARACTERE TEMPORAIRE SALLE D EXPOSITIONS NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE ETABLISSEMENT DE TYPE T EXPOSITIONS A CARACTERE TEMPORAIRE SALLE D EXPOSITIONS Est classé «type T» tout établissement à vocation commerciale destinés à des expositions, des

Plus en détail

Ce document d information est destiné aux responsables d E.R.P afin que ceux-ci puissent mieux connaître les obligations légales qui leur incombent

Ce document d information est destiné aux responsables d E.R.P afin que ceux-ci puissent mieux connaître les obligations légales qui leur incombent it également perme Z.I La Bouriette - BP 1053 11870 Carcassonne Cedex 09 Standard : 04.68.79.59.00 Rue Jean Bringer - BP 1053 11836 Carcassonne Standard : 0821 803 011 GUIDE A L USAGE DES EXPLOITANTS Sécurité

Plus en détail

Durée : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2

Durée : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2 1 : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2 PROGRAMME DE FORMATION : «Chef d équipe de sécurité incendie (SSIAP 2)» Formation des chefs d équipe de Sécurité Incendie

Plus en détail

INTERVENANT : Prénom Nom. Vincent Panier. Chef d entreprise élu de de la CCI Dordogne. Animation : Christian Lacombe

INTERVENANT : Prénom Nom. Vincent Panier. Chef d entreprise élu de de la CCI Dordogne. Animation : Christian Lacombe Animation : Christian Lacombe INTERVENANT : Prénom Nom Vincent Panier Chef d entreprise élu de de la CCI Dordogne Commandant Pittorino Chef de service prévention des risques bâtimentaires du SDIS de la

Plus en détail

Journée d études Nationales 2011

Journée d études Nationales 2011 Journée d études Nationales 2011 Appliquer la nouvelle règlementation ERP pour les équipements sportifs : quelle méthode pour le service des sports? Alexandre CHEVAILLER, Ville de Montbéliard (25) Capitaine

Plus en détail

Réunion d information «Mise aux normes accessibilité : mode d emploi»

Réunion d information «Mise aux normes accessibilité : mode d emploi» Réunion d information «Mise aux normes accessibilité : mode d emploi» Jeudi 26 Novembre 2015 Nous vous souhaitons la bienvenue! Décret 2006-555 du 17 mai 2006 modifié par le décret du 11 septembre 2007

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation Ville de Perpignan Direction Générale des Services Techniques Etablissement Recevant du Public Consignes Générales d Exploitation 1- Surveillance de l établissement En présence du public, l établissement

Plus en détail

Organiser une Manifestation Exceptionnelle dans un Etablissement Universitaire (ERP) Didier HUSSON (HS UHP)

Organiser une Manifestation Exceptionnelle dans un Etablissement Universitaire (ERP) Didier HUSSON (HS UHP) Organiser une Manifestation Exceptionnelle dans un Etablissement Universitaire (ERP) Didier HUSSON (HS UHP) SOMMAIRE Objectifs de la procédure Activités concernées par la procédure Personnes et services

Plus en détail

Les Ad AP Le dossier d Ad AP

Les Ad AP Le dossier d Ad AP Les Ad AP Le dossier d Ad AP Constitution du dossier d Ad AP Constitution du dossier d Ad AP La transmission à l administration d un dossier d Ad AP n exonère pas de la demande d autorisation CCH art L

Plus en détail

ANNEXE 6 : DOCUMENTS ET REGISTRES OBLIGATOIRES DANS L ECOLE

ANNEXE 6 : DOCUMENTS ET REGISTRES OBLIGATOIRES DANS L ECOLE ANNEXE 6 : DOCUMENTS ET REGISTRES OBLIGATOIRES DANS L ECOLE I. Registres ou documents obligatoires dans le domaine de l hygiène et la sécurité... 2 1. Le registre santé et sécurité au travail (registre

Plus en détail

Demande d autorisation de construire, d aménager. Non 1/4 N 13824*03. N de l autorisation

Demande d autorisation de construire, d aménager. Non 1/4 N 13824*03. N de l autorisation MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Demande d autorisation de construire, d aménager Non 1/4 N 13824*03 Cadre 4 du code de la construction et de l habitation Cadre 6 informations nécessaires à l instruction

Plus en détail

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE - 2 A - REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE Code du Travail art. R 4227-1 et s et R 4227-39 Il est obligatoire conformément à l article R 123-51 du C.C.H. Il doit relater tous les événements ayant un rapport

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP de 5ème catégorie sans fonction sommeil

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP de 5ème catégorie sans fonction sommeil NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP de 5ème catégorie sans fonction sommeil 1 / 11 A. PROCEDURE L article L.111-8 du code de la construction et de l'habitation pose le principe d une vérification du respect

Plus en détail

0.03 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES TOME I INTERCALAIRE 0 INTERCALAIRE 1 INTERCALAIRE 2. Tables

0.03 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES TOME I INTERCALAIRE 0 INTERCALAIRE 1 INTERCALAIRE 2. Tables TOME I INTERCALAIRE 0 Tables Sommaire général... 0.01 Présentation de l ouvrage... 0.02 Table des matières générale... 0.03 Liste des abréviations... 0.04 Table chronologique des textes réglementaires..

Plus en détail

La loi «handicap» Loi du 11 février 2005. juin 2012 - Christine Leray

La loi «handicap» Loi du 11 février 2005. juin 2012 - Christine Leray La loi «handicap» Loi du 11 février 2005 juin 2012 - Christine Leray r SOMMAIRE Le handicap en France Les situations de handicap La loi du 11 février 2005 Quels bâtiments sont concernés Quelles obligations

Plus en détail

w w w. v i l l e d u g o s i e r. f r

w w w. v i l l e d u g o s i e r. f r www.villedugosier.fr Mot du maire La ville du Gosier connue pour son dynamisme économique et touristique a vu sa notoriété renforcée par l obtention du label «ville nautique». Fort de cette avancée, nous

Plus en détail

Dossier de demande d organisation d une manifestation

Dossier de demande d organisation d une manifestation Dossier de demande d organisation d une manifestation Ce dossier doit être transmis complet à l accueil de la Mairie 1 mois minimum avant la manifestation. Pour toute demande, merci d effectuer une pré-réservation

Plus en détail

Communauté de communes D Erdre et Gesvres Accessibilité aux ERP Jeudi 29 mars 2012

Communauté de communes D Erdre et Gesvres Accessibilité aux ERP Jeudi 29 mars 2012 Communauté de communes D Erdre et Gesvres Accessibilité aux ERP Jeudi 29 mars 2012 Département Commerce et Tourisme Chapitre 1 > Titre SOMMAIRE du chapitre. Préambule 1 Définition d un ERP et ses obligations

Plus en détail

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 Septembre 2008 Note d information juridique Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort Centre d Affaires des 4 As BP 107-90002 Belfort Cedex Tél : 03 84 46 51 51 - Fax : 03 84 46 51 50 Courriel : autb@autb.asso.fr

Plus en détail

-Référentiel pédagogique S.S.I.A.P. 2- Durée totale indicative EVALUATION. Animation d une séquence pédagogique

-Référentiel pédagogique S.S.I.A.P. 2- Durée totale indicative EVALUATION. Animation d une séquence pédagogique ANNEXE III à l arrêté du 2 mai 2005 relatif aux missions, à l emploi et à la qualification du personnel permanent des services de sécurité incendie des établissements recevant du public et des immeubles

Plus en détail

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Evacuation des personnes en situation de handicap Le contexte Les modifications réglementaires: Les modifications du CCH La modification

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP A joindre à la demande de permis de construire, déclaration de travaux ou d aménagement Cette notice n est pas exhaustive ; tous renseignements complémentaires doivent

Plus en détail

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique Flandres/Côte d'opale Parc d'activité de l'etoile Rond-Point de la porte de Lille 59760 GRANDE SYNTHE Tél:03.28.25.92.00 Fax:03.28.25.92.19 Mél:olivier.quenehen@fr.bureauveritas.com N. Réf. : /RICT/0 V.

Plus en détail

L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public

L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Réunion d information Lundi 25 juin 2012 - Meaux Programme La réglementation accessibilité La notion d accessibilité

Plus en détail

LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP)

LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Roger Cadiergues MémoCad na17.a LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) SOMMAIRE na17.1. Les établissements recevant du public na17.2. Les établissements généraux na17.3. Les établissements spécialisés

Plus en détail

Bureaux AIM : déménagement réalisé

Bureaux AIM : déménagement réalisé N 90 Juin 2015 La Lettre AIM Objectif de la lettre : Transmettre à nos partenaires une information régulière sur nos activités et notre actualité, les services que nous sommes à même de leur proposer ainsi

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire Cette notice a été élaborée à votre attention dans le but de faciliter votre

Plus en détail

REGISTRE DE SECURITE

REGISTRE DE SECURITE REGISTRE DE SECURITE 1 1. TABLE DES MATIERES 1. TABLE DES MATIERES...2 2. TEXTES REGLEMENTAIRES...3 3. AUTORISATION D OUVERTURE...4 4. PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT...5 4.1. GENERALITES SPECIFIQUES A

Plus en détail

Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du

Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles, un magasin, ou vous souhaitez devenir exploitant d un tel établissement, et vous

Plus en détail

Atelier 5 Prévention et sécurité : quelle réglementation?

Atelier 5 Prévention et sécurité : quelle réglementation? PREVENTION et REDUCTION DES RISQUES EN MILIEU FESTIF Colloque du 13 décembre 214 - Angers Atelier 5 Prévention et sécurité : quelle réglementation? Mathias Autier Directeur technique du Chabada (ANGERS)

Plus en détail

La nouvelle fiscalité de l aménagement Mai 2012

La nouvelle fiscalité de l aménagement Mai 2012 0 La nouvelle fiscalité de l aménagement SOMMAIRE 1 2/3 Introduction LA TAXE D AMENAGEMENT 4 Schéma de synthèse 5/6 La Taxe d Aménagement 7/8 La base d imposition 9 Taux 10 Mode de calcul 11/12 Exonérations

Plus en détail