DECLARATION DES PERFORMANCES N 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DECLARATION DES PERFORMANCES N 1"

Transcription

1 DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 Résistance mécanique C18 EN 1912 : EN 338 :2009

2 DECLARATION DES PERFORMANCES N 2 Résistance mécanique C24 EN 1912 : EN 338 :2009

3 DECLARATION DES PERFORMANCES N 3 Résistance mécanique C27 EN 1912 : EN 338 :2009

4 DECLARATION DES PERFORMANCES N 4 Résistance mécanique C30 EN 1912 : EN 338 :2009

5 DECLARATION DES PERFORMANCES N 5 Résistance mécanique D18 EN 1912 : EN 338 :2009

6 DECLARATION DES PERFORMANCES N 6 Résistance mécanique D24 EN 1912 : EN 338 :2009

7 DECLARATION DES PERFORMANCES N 7 Résistance mécanique D30 EN 1912 : EN 338 :2009

8

9

10

CERTIFICAT PEB. Données de l installateur Nom...

CERTIFICAT PEB. Données de l installateur Nom... Données de l installateur Adresse : MUFZ-KJ25VE + MFZ-KJ25VE : 3.4 kw Pompe à chaleur équipé d une résistance éléctrique Coefficient de puissance (COPtest)** : 4.6 : Seulement air extéreiur : 2.5 kw Coefficient

Plus en détail

www.zartronic.fr Couleur 1 2 3 Multiplieur Tolérance PPM

www.zartronic.fr Couleur 1 2 3 Multiplieur Tolérance PPM Code des résistances KIT Atelier(WorkShop) Zartronic Résistance à 5 bandes 4 7 0 x 1000 = 470K Tolérance 1% Couleur 1 2 3 Multiplieur Tolérance PPM Bande Bande Bande Noir 0 0 0 1 Marron 1 1 1 10 ±1% 100

Plus en détail

Epaisseur des parois en mm

Epaisseur des parois en mm 116-CPD-BL227 Blocs granulats courant à maçonner : CATEGORIE 1 - GROUPE 3 Variations dimensionnelles 0,5 mm/m Absorption d eau et durabilité gel/dégel : blocs tinés à être enduit Coefficient diffusion

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE TECHNICAL DATA SHEET

FICHE TECHNIQUE TECHNICAL DATA SHEET COVISIL 9764 12/02/2009 Caractéristiques particulières : Résistance au feu : homologations M1, F1, UL94 V1 Fire resistance : M1, F1, UL94 V1 60 1,31 9,1 412 Résistance au déchirement - ép. Angulaire (N/mm)

Plus en détail

FOURCHES OPTIQUES POUR LA DETECTION DE PRESENCE ET DE PASSAGE D OBJETS

FOURCHES OPTIQUES POUR LA DETECTION DE PRESENCE ET DE PASSAGE D OBJETS FOURCHES OPTIQUES POUR LA DETECTION DE PRESENCE ET DE PASSAGE D OBJETS 4 VERSIONS Pour une simple détection du passage ou de la présence : Fourche optique simple faisceau 12/24 V Fourche optique simple

Plus en détail

BLINDÉS / STÉATITE MAGNÉSIUM

BLINDÉS / STÉATITE MAGNÉSIUM NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION BLINDÉS / STÉATITE MAGNÉSIUM CHAUE-EAU ÉLECTRIQUE Présentation du matériel 1. Caractéristiques Manuel d installation 1.1 Chauffe-eau verticaux muraux (VM) 100 100

Plus en détail

Préparer ses entretiens de prospection et de vente

Préparer ses entretiens de prospection et de vente Préparer ses entretiens de prospection et de vente Les entretiens de prospection et de vente sont les moments clés du commercial. Cependant la préparation de ces moments est essentielle : se connaître,

Plus en détail

BROCHURE 10,5 x 15 cm

BROCHURE 10,5 x 15 cm 10,5x15 cm 10,5x21 cm 15x21 cm 21x29,7 cm Carrée Dos carré-collé inkprintshop B R O C H U R E Brochure 10 x 15 cm BROCHURE 120 BROCHURE 10,5 x 15 cm Un format de poche adapté à votre contenu 10,5 x 15

Plus en détail

10,5x15 cm 10,5x21 cm 15x21 cm 21x29,7 cm Carrée Dos carré-collé

10,5x15 cm 10,5x21 cm 15x21 cm 21x29,7 cm Carrée Dos carré-collé 10,5x15 cm 10,5x21 cm 15x21 cm 21x29,7 cm Carrée Dos carré-collé B R O C H U R E 10 x 15 cm BROCHURE 120 BROCHURE 10,5 x 15 cm Un format de poche adapté à votre contenu 10,5 x 15 cm fermé / 21 x 15 cm

Plus en détail

VALEUR D UNE RÉSISTANCE : CODE COULEURS (1/2)

VALEUR D UNE RÉSISTANCE : CODE COULEURS (1/2) (1/2) Tu dois recopier le contenu de cette fiche et réaliser les exercices proposés (fiche 2/2). La précision de la résistance est aussi appelée tolérance, la plus répandue est la précision à 5% représentée

Plus en détail

Type de Programme Formation Online 1 mois

Type de Programme Formation Online 1 mois Type de Programme Formation Online 1 mois Jour 1 : - Vidéo Utilisation X-Trader. - Vidéo Utilisation et aménagement MT4. --------------------> 2 Vidéos+trading+wébinaire. - Utilisation du Logiciel X-Trader

Plus en détail

Récupération d hydrocarbures

Récupération d hydrocarbures 1. Ecrémeur à disques 7 m3/h L écrémeur à disque comprend une ligne de 8 disques oléophiles de disques (PP) qui collectent les hydrocarbures à l'intérieur de l écrémeur et la rangée de disques est alimentée

Plus en détail

Implanter les composants électroniques

Implanter les composants électroniques Implanter les électroniques Phase 20 Implantation des straps (ponts) 1 Repérer l'implantation des straps 2 Former des pattes sur chaque strap en fonction de l'emplacement des pastilles Distance entre les

Plus en détail

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2 CHPITRE IX Modèle de Thévenin & modèle de Norton Les exercices EXERCICE N 1 R 3 E = 12V R 1 = 500Ω R 2 = 1kΩ R 3 = 1kΩ R C = 1kΩ E R 1 R 2 U I C R C 0V a. Dessiner le générateur de Thévenin vu entre les

Plus en détail

Phase 4 : Amélioration. Revue de direction. Actions correctives. Retour expérience. Valorisation. R Collomp - D Qualité A Améliora2on

Phase 4 : Amélioration. Revue de direction. Actions correctives. Retour expérience. Valorisation. R Collomp - D Qualité A Améliora2on Phase 4 : Amélioration Revue de direction Actions correctives Retour expérience Valorisation Actions d amélioration Réexamen des risques significatifs non totalement éliminés ou les besoins non totalement

Plus en détail

Eléments de correction du TP Freinage rhéostatique.

Eléments de correction du TP Freinage rhéostatique. Eléments de correction du TP Freinage rhéostatique. Question 1 : Etat des contacts du commutateur complexe : En Traction : Sources en série, Moteurs en série («SSMS») 12 34 56 78 910 1112 1314 1516 1718

Plus en détail

SRCE Rhône Alpes : quelle perméabilité des domaines skiables?

SRCE Rhône Alpes : quelle perméabilité des domaines skiables? SRCERhôneAlpes:quelleperméabilitédesdomainesskiables? Irstea Grenoble UnitéEcosystèmesMontagnards UnitéDéveloppementdesTerritoiresMontagnards Définitions Laperméabilité:définition Aucoursd untrajetd unpointàunautre,uneespècevarencontrersuccessivementdifférents

Plus en détail

Choix du tampon silicone 1

Choix du tampon silicone 1 Choix du tampon silicone 1 19 - Impression 80 x 40 mm hauteur 66 mm Base 95 x 55 mm 28 - Impression diam. 30mm Base diam.66 mm 30 - Impression diam. 50 mm Base diam. 91 mm 43 - Impression diam. 40 mm Base

Plus en détail

27 novembre 2012. Natixis Interépargne

27 novembre 2012. Natixis Interépargne 10 ème édition du baromètre de l'abondement et des versements dans les plans d'épargne salariale PEE et PERCO Analyse des versements des premiers semestres 2007 à 2012 Natixis Interépargne Un échantillon

Plus en détail

PRESSES MOBILES PRS-300 / PRS-500

PRESSES MOBILES PRS-300 / PRS-500 PRS-300 / PRS-500 PRS-800 / PRS-1000 PRS-1200 / PRS-1500 / PRS-1800 PRS-2000 / PRS-2200 / PRS-3000 PRS-300 / PRS-500 PRS-500 Modèle PRS-300 PRS-500 Dimensions (Long. x larg. x Haut.) 560x360x145 mm 760x360x145

Plus en détail

Indices de protection suivants les emplacements exposés (IP IK)

Indices de protection suivants les emplacements exposés (IP IK) Indices de protection suivants les emplacements exposés (IP IK) Le matériel à mettre en œuvre dans une installation électrique doit comporter le marquage «CE» de conformité, et il est recommandé qu il

Plus en détail

Les Français et l assurance

Les Français et l assurance pour Les Français et l assurance résultats détaillés Contact : service presse de Carrefour 01 57 32 89 99 groupe@presse-carrefour.com Note Méthodologique Etude réalisée pour : Carrefour Assurances Echantillon

Plus en détail

Montage - Raccordement Implantation EURO-RELAIS MINI

Montage - Raccordement Implantation EURO-RELAIS MINI Montage - Raccordement Implantation EURO-RELAIS MINI 3 FichetechniqueEURO-RELAISMINI DESCRIPTIF La borne Euro-Relais MNI est en polyester armé haute résistance totalement neutre à la corrosion. Cetensemblecomprend:

Plus en détail

Reflectherm, Lda. Parque Industrial do Tortosendo Rua H Lote 73 C 6200-823 Tortosendo PORTUGAL

Reflectherm, Lda. Parque Industrial do Tortosendo Rua H Lote 73 C 6200-823 Tortosendo PORTUGAL Reflectherm, Lda. Parque Industrial do Tortosendo Rua H Lote 73 C 6200-823 Tortosendo PORTUGAL Tel. / Fax: (+351) 275 950 286 Tlm: (+351) 918 556 077 E-mail: geral@reflectherm.com www.reflectherm.com 5

Plus en détail

MACABANE mon catalogue

MACABANE mon catalogue Ce catalogue s adresse aux particuliers à qui nous proposons nos cabanes pour un usage personnel et familial, et aux professionnels à qui nous les proposons pour un usage public. Les professionnels souhaitant

Plus en détail

Récupération de la TVA sur les voitures

Récupération de la TVA sur les voitures Récupération de la TVA sur les voitures Nouvelles règles de récupération de la TVA en VIGUEUR en 2013. Pour les assujettis TVA : La récupération de la TVA dépend désormais du pourcentage de l utilisation

Plus en détail

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Françoise KERLAN GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Préface de Jean-Louis Muller Directeur à la CEGOS Ancien responsable de Formation à l Université Paris 9 Dauphine Deuxième

Plus en détail

Être le photographe des instants de votre vie

Être le photographe des instants de votre vie Le Martinet 43290 Raucoules fabrice.beauvois@sourisdom.fr www.sourisdom.fr 06 33 03 59 16 / 04 71 65 68 04 1/ Formules séance photos + supports Quelque soit le type de formule choisie (avec des tirages

Plus en détail

Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR

Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Dessin technique 0 2 Electricité 1 Electricité électronique appliquée - laboratoire 1 Mécanique 1 Mécanique et mécanismes - applications 22, Technologie des matériaux 1

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE DU PRODUIT Page FONCTIONS TECHNIQUES - SOLUTIONS 1

ANALYSE FONCTIONNELLE DU PRODUIT Page FONCTIONS TECHNIQUES - SOLUTIONS 1 FONCTIONS TECHNIQUES - SOLUTIONS 1 L'analyse fonctionnelle du produit permet, à partir des fonctions de service, donc du CdCF (Cahier des Charges Fonctionnel) de trouver les fonctions techniques, puis

Plus en détail

Cellule Solaire: poly-cristalline (3v,75mA) Batterie: Ni-MH (1200mAH) ou S-capacité (50F) Source lumineuse : 6 LED haute puissance; Couleurs : Rouge,

Cellule Solaire: poly-cristalline (3v,75mA) Batterie: Ni-MH (1200mAH) ou S-capacité (50F) Source lumineuse : 6 LED haute puissance; Couleurs : Rouge, Cellule Solaire: poly-cristalline (3v,75mA) Batterie: Ni-MH (1200mAH) ou S-capacité (50F) Source lumineuse : 6 LED haute puissance; Mode : clignotant ou fixe Autonomie : fixe 24h, mode clignotant 108h

Plus en détail

Verres organiques incassables

Verres organiques incassables Verres organiques incassables MARQUE DÉPOSÉE 0% Bisphénol FABRIQUÉ EN FRANCE Résistance aux chocs (250 fois plus résistant que le verre) Fabricant de verres organiques en PIK 0% Bisphénol Résistance aux

Plus en détail

Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres

Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres Dessin technique 0 2 Electricité 1 Electricité électronique appliquée - laboratoire 15 Mécanique 1 Mécanique et mécanismes - applications 22,5 Technologie

Plus en détail

PARUTIONS PRESSE. 1 er Semestre 2011. 2011 DAW France

PARUTIONS PRESSE. 1 er Semestre 2011. 2011 DAW France PARUTIONS PRESSE 1 er Semestre 2011 2011 Sommaire Reflets et Nuances - Fabricants Boom de l ITE : «Les fabricants sur tous les fronts» n 148/Avril 2011 - Publicité «Capatect, spécialiste Européen des ETICS»

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

RAYONNAGE. Exemple: Rayonnage type 360. Accessoires. Montage facile et rapide. Utilisation universelle Par ex. huiles usagées, bases et acides

RAYONNAGE. Exemple: Rayonnage type 360. Accessoires. Montage facile et rapide. Utilisation universelle Par ex. huiles usagées, bases et acides RAYONNAGE Rayonnage pour le stockage réglementaire et peu encombrant de fûts et de bidons. Tous les rayonnages sont entièrement galvanisés à chaud et sont équipés d un bac de rétention en PRV résistant

Plus en détail

Composants de 1'electronique logique 11

Composants de 1'electronique logique 11 Composants de 1'electronique logique 11 12 F. Devos region n vers p, on aura simultanement un glissement "vers le diagramme de bande de cette meme zone n. Dans cette dynamique, les electrons bas" du Composants

Plus en détail

Composantes, description et caractéristiques. Verres et moulures

Composantes, description et caractéristiques. Verres et moulures DEVIS GARDE CORPS : MODÈLE IP et AVG FAÇADE Verres passant devant les poteaux hauteur min. 1070mm Main courante IP 910 ou AVG : Extrusion mono pièce alliage d aluminium 6063 T5 Support S 16338 : Extrusion

Plus en détail

Coton. Conductivité thermique: 0.041 W/m.K. Résistance thermique: 4.8 m².k/w (pour 200mm) Avantages: facilité de mise en oeuvre matériau perspirant

Coton. Conductivité thermique: 0.041 W/m.K. Résistance thermique: 4.8 m².k/w (pour 200mm) Avantages: facilité de mise en oeuvre matériau perspirant Coton Conductivité thermique: 0.041 W/m.K Résistance thermique: 4.8 m².k/w Masse volumique: 35 kg/m 3 facilité de mise en oeuvre Inconvénients: énergie grise élevée Qualité thermique: ** Qualité phonique:

Plus en détail

TP Capteurs n 1 : Étude des Capteurs de force

TP Capteurs n 1 : Étude des Capteurs de force I-BUT : TP Capteurs n 1 : Étude des Capteurs de force Le but de ces TPs est de savoir manipuler des capteurs de mesure de force se basant l un sur le principe de contrainte des Jauges, principe de déflexion,(capteur

Plus en détail

Freinage des moteurs asynchrones

Freinage des moteurs asynchrones Freinage des moteurs asynchrones Introduction : Le fonctionnement d un système industriel peut nécessiter pour le moteur d entraînement: Un ralentissement Un freinage Un maintien à l arrêt Pour cela, on

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 3. Utilisation d un multimètre (I)

Fiche technique expérimentale 3. Utilisation d un multimètre (I) Fiche technique expérimentale 3 Utilisation d un multimètre (I) D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Dans cette fiche, on ne s intéresse qu au mesure de tension et d intensité en régime continu mais,

Plus en détail

ANALYSER LES DIFFERENTS RATIOS ET JUSTIFIER LE CHOIX D UNE POLITIQUE DE MAINTENANCE (CORRIGE)

ANALYSER LES DIFFERENTS RATIOS ET JUSTIFIER LE CHOIX D UNE POLITIQUE DE MAINTENANCE (CORRIGE) ANALYSER LES DIFFERENTS RATIOS ET JUSTIFIER LE CHOIX D UNE POLITIQUE DE MAINTENANCE (CORRIGE) Maintenance industrielle Niveau IV CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336

Plus en détail

PPRT SFDM d Huison-Longueville

PPRT SFDM d Huison-Longueville PPRT SFDM d Huison-Longueville Réunion des Personnes et Organismes Associés 5 février 2015 Contrôle général des armées - DDT 91 Sommaire 1/ Carte de zonage brut 2/ Principaux enjeux 3/ Stratégie 4/ Projet

Plus en détail

Projet Prévisionnel de Formation

Projet Prévisionnel de Formation Projet Prévisionnel de Formation Bac Professionnel Gestion-Administration Guide d accompagnement pédagogique Programme National de Pilotage Lyon 10 & 11 mai 2012 Un cadre de formation complexe Multiplication

Plus en détail

1 ) Charge résistive triphasée. 1.1) Couplage étoile. Mesures:

1 ) Charge résistive triphasée. 1.1) Couplage étoile. Mesures: Etude de deux récepteurs triphasés équilibrés en couplage étoile et triangle. Mesure du facteur de puissance. Mesure des puissances active et réactive. Relèvement du facteur de puissance. Nous étudierons

Plus en détail

3 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime triphasé

3 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime triphasé 3 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime triphasé Exercice Tri01 : régime triphasé Soit un récepteur triphasé équilibré constitué de trois radiateurs R = 100 Ω. Ce récepteur est alimenté par

Plus en détail

ISOLATION DE COMBLES OU DE TOITURES

ISOLATION DE COMBLES OU DE TOITURES ISOLATION DE COMBLES OU DE TOITURES Critères d éligibilité & pièces justificatives Sommaire Travaux avec date d engagement en 2014 page 2 I. Qu est ce que la date d engagement? page 2 II. Quels sont les

Plus en détail

2014 Plantes d intérieur du monde entier. Qualité / Prix / Choix www.landi.ch. chaque 8. 95. chaque. chaque 15. 90 3. 20

2014 Plantes d intérieur du monde entier. Qualité / Prix / Choix www.landi.ch. chaque 8. 95. chaque. chaque 15. 90 3. 20 2014 Plantes d intérieur du monde entier Qualité / Prix / Choix www.landi.ch 8. 95 15. 90 3. 20 dès 15. 90 Beaucarnea Différentes grandeurs. 07648 Phalaenopsis Royale Blue 07712 Phalaenopsis «Amore mio»

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE DISSIPATEURS THERMIQUE

DIMENSIONNEMENT DE DISSIPATEURS THERMIQUE DIMENSIONNEMENT DE DISSIPATEURS THERMIQUE Introduction : Un des problèmes des composants actifs tels que les transistors, les régulateurs, etc.., lors de leur utilisation est la dissipation d énergie.

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT ET CHOIX DES VERINS

DIMENSIONNEMENT ET CHOIX DES VERINS 1 Que dimensionner? Lors de l étude d un système pneumatique il est nécessaire de dimensionner chaque vérin en fonction du rôle qu il joue. Le travail qu il réalise conduit à déterminer le diamètre de

Plus en détail

EXAMEN #2 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 25% de la note finale

EXAMEN #2 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 25% de la note finale EXAMEN #2 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 25% de la note finale Hiver 2011 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Si la différence de potentiel aux bornes d une résistance augmente, alors le

Plus en détail

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante 2 La température intérieure constitue le premier paramètre du sentiment de confort dans un bâtiment. Pour maintenir, été comme hiver, une température agréable de manière économique, il est indispensable

Plus en détail

Cahier des Charges. Acquisition de deux robots industriels polyarticulés 6 axes

Cahier des Charges. Acquisition de deux robots industriels polyarticulés 6 axes A Lannion, le 10 février 2010 Cahier des Charges Acquisition de deux robots industriels polyarticulés 6 axes Rue des cordiers BP 80349 22303 Lannion Cedex Tél : 02 96 05 61 71 Fax : 02 96 37 25 83 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Équipement de protection personnelle avec ceinture de sauvetage intégrée

Équipement de protection personnelle avec ceinture de sauvetage intégrée AM.105.1.f Aide-mémoire Équipement de protection personnelle avec ceinture de sauvetage intégrée Édition : 01.10.2012 Inspectorat des sapeurs-pompiers du canton de Berne Page 2 Équipement de protection

Plus en détail

Optimiser le dispositif des AMM

Optimiser le dispositif des AMM Avril 2010 RECONNAISSANCE MUTUELLE EUROPEENNE Optimiser le dispositif des AMM Légumes de France Légumes de France : Syndicat national majoritaire des producteurs de Légumes de France. Représente l ensemble

Plus en détail

ÉDUCATRICES ET ÉDUCATEURS DE LA PETITE ENFANCE UNE C RRIÈRE PLEINE DE VIES!

ÉDUCATRICES ET ÉDUCATEURS DE LA PETITE ENFANCE UNE C RRIÈRE PLEINE DE VIES! ÉDUCATRICES ET ÉDUCATEURS DE LA PETITE ENFANCE UNE C RRIÈRE PLEINE DE VIES! TU VEUX CONTRIBUER À L ÉPANOUISSEMENT DES JEUNES ENFANTS? C est exactement ce qui t attend en devenant éducatrice ou éducateur

Plus en détail

GENLOC 31e Régulations de tension d alimentation

GENLOC 31e Régulations de tension d alimentation TD4 GENLOC 31e Régulations de tension d alimentation Champ professionnel Électronique Industrielle Embarquée Activités F4 Organisation A4-2 S'informer et se documenter Compétences C2-1 Faire un bilan de

Plus en détail

Cahier des charges des chauffe-eau thermodynamiques autonomes NF Électricité Performance LCIE 103-15/B. éligibles aux Labels Promotelec

Cahier des charges des chauffe-eau thermodynamiques autonomes NF Électricité Performance LCIE 103-15/B. éligibles aux Labels Promotelec Cahier des charges des chauffe-eau thermodynamiques autonomes NF Électricité Performance LCIE 103-15/B éligibles aux Labels Promotelec SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 3 2. OBJECTIF DE LA MÉTHODE...

Plus en détail

...et vivez votre métier

...et vivez votre métier est un réseau national de franchisés indépendants DOSSIER CONFIDENTIEL DE CANDIDATURE Dans le but de mieux vous connaître et de répondre à vos attentes, merci de bien vouloir compléter ce dossier. Ce document

Plus en détail

K-STOCKDRY+ Guide utilisateur de la platine électronique de pilotage : PILOT

K-STOCKDRY+ Guide utilisateur de la platine électronique de pilotage : PILOT Guide utilisateur de la platine électronique de Date : Version : 1.0 Table des matières I. DESCRIPTION ET PARAMETRAGE PAR DEFAUT... 2 II. PREMIERE UTILISATION... 2 A. REGLAGE DE L HEURE... 2 III. UTILISATION...

Plus en détail

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Journée du 22 mars 2013 : Les indices actions finissaient hier la séance dans le rouge soucieux de l'évolution du cas chypriote dans les prochains jours. Les indices américains patissaient également de

Plus en détail

Sécheuses. Sécheuses SECHEUSE, SR/E-10 857,00 955,00. 12,43 NO 3x10+T - 63 A 4x4+T - 32 A 64,00

Sécheuses. Sécheuses SECHEUSE, SR/E-10 857,00 955,00. 12,43 NO 3x10+T - 63 A 4x4+T - 32 A 64,00 SECHEUSE, SR/E-1 15111 Longueur Profondeur Hauteur 785, 88, 857, 955, 1.665, 1.84, 17, 2, 1,12 1,55 12,43 NO 3x1+T - 63 A 4x4+T - 32 A SECHEUSE, SR/E-1 Capacité: 8,4. (Rap. 1:25) - 1,5 (Rap.1:2) Temporisateur

Plus en détail

Le composite minéral fascinant

Le composite minéral fascinant Le composite minéral fascinant Pour avoir une longueur d avance, nous avons besoin d une multitude d idées originales et d un matériau d exception. Varicor est un matériau minéral massif qui se compose

Plus en détail

FENÊTRES: CORONA CT- 70 AS

FENÊTRES: CORONA CT- 70 AS FENÊTRES: CORONA CT- 70 AS produits 1 produits 2 produits 3 Pour le rapport complet des caractéristiques, se référer aux rapports ITT suivants : IFT 101 26795 IFT 201 27361 dimensions h max =1514 mm 1814

Plus en détail

Université de La Rochelle. Sciences, Technologies, Santé. Sciences et génie des matériaux MASTER

Université de La Rochelle. Sciences, Technologies, Santé. Sciences et génie des matériaux MASTER Université de La Rochelle Sciences, Technologies, Santé MASTER Sciences et génie des matériaux Objectifs de la formation Connaissances dispensées Le master Sciences et génie des matériaux prépare des ingénieurs

Plus en détail

REGLEMENT D'EXAMEN. Baccalauréat professionnel Etude et Définition de Produits Industriels

REGLEMENT D'EXAMEN. Baccalauréat professionnel Etude et Définition de Produits Industriels Baccalauréat Professionnel "Etude et Définition de Produits Industriels" REGLEMENT D'EXAMEN Baccalauréat professionnel Etude et Définition de Produits Industriels Epreuves Unités Coef. Forme Durée But

Plus en détail

ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES

ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES 1 ère STI2D CI8 : Mesures énergétiques TP EE ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Journée du 20/02/2013 : Les indices actions européens profitaient hier d un indice ZEW meilleur que prévu en Allemagne et d une bonne adjudication espagnole pour repartir assez fortement à la hausse. Bien

Plus en détail

Article Texte Quantité Un Prix Montant

Article Texte Quantité Un Prix Montant CAN Constr Projet: TU - Muster LV PRD Plattform Page 1 622F/10 Portes (V'15) 000 Conditions générales Articles de réserve: les articles qui ne correspondent pas aux textes originaux du CAN ne seront introduits

Plus en détail

ELECTROPISTONS. Information technique a Télécharger. La véritable alternative aux vérins pneumatiques

ELECTROPISTONS. Information technique a Télécharger. La véritable alternative aux vérins pneumatiques ELECTROPISTONS La véritable alternative aux vérins pneumatiques Information technique a Télécharger Résumé des performances des ElectroPistons et fiches techniques des produit www.directthrust.co.uk 0044

Plus en détail

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux?

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Les faits nous interpellent! En 1950 il y avait 50 millions de véhicules sur terre En 2009 : il y a 800 millions de véhicules

Plus en détail

1. Notion de Puissance. 1.1. Caractéristiques nominales d'un dipôle électrique. Le culot de la lampe porte les indications : 24 V -5W.

1. Notion de Puissance. 1.1. Caractéristiques nominales d'un dipôle électrique. Le culot de la lampe porte les indications : 24 V -5W. 1. Notion de Puissance. 1.1. Caractéristiques nominales d'un dipôle électrique. Le culot de la lampe porte les indications : 24 V -5W. La mention V indique La mention. W (pour watt) indique reçue lorsque

Plus en détail

WTCM - CRIF. ERPme. Analyse et définition des besoins. francis.decasteau@crif.be Celestijnlaan 300C B-3001 Heverlee Gsm : 0498 919316

WTCM - CRIF. ERPme. Analyse et définition des besoins. francis.decasteau@crif.be Celestijnlaan 300C B-3001 Heverlee Gsm : 0498 919316 ERPme Analyse et définition des besoins francis.decasteau@crif.be Celestijnlaan 300C B-3001 Heverlee Gsm : 0498 919316 Agenda Objectifs de la démarche Méthodologie de sélection 2 Objectifs Sélectionner

Plus en détail

Information complémentaire pour l installation à l aide du support de fixation murale (SU-WL100)

Information complémentaire pour l installation à l aide du support de fixation murale (SU-WL100) Information complémentaire pour l installation à l aide du support de fixation murale (SU-WL100) A-DNU-100-21(1) Modèles de téléviseur compatibles avec ce support de fixation murale : Pour des raisons

Plus en détail

FORD RANGER Ranger_2012.5_Cover_V3.indd 1 30/03/2012 12:12

FORD RANGER Ranger_2012.5_Cover_V3.indd 1 30/03/2012 12:12 FORD RANGER 1 2 3 Pour qu un travail soit efficace, mieux vaut le terminer en une seule fois 4 5 Le Ford Ranger présente une capacité de charge impressionnante ainsi qu un volume de chargement exceptionnel.

Plus en détail

Propositions et recommandations

Propositions et recommandations «Culture et développement durable dans l agenda de développement post-2015» Propositions et recommandations Troisième édition du Forum mondial de l UNESCO sur la culture et les industries culturelles -

Plus en détail

Chapitre 2 LE COURANT ÉLECTRIQUE

Chapitre 2 LE COURANT ÉLECTRIQUE Chapitre 2 LE COURANT ÉLECTRIQUE Circuit à réaliser Réalisez le circuit ci-dessous, constitué d une seule boucle : on dit qu il est en boucle simple. Interrupteur Pile Moteur Expérience à réaliser Fermez

Plus en détail

Gestion de la Paie. www.serena-info.fr. 5 rue Marie Marvingt (51100 - Reims) 03.26.79.69.13

Gestion de la Paie. www.serena-info.fr. 5 rue Marie Marvingt (51100 - Reims) 03.26.79.69.13 Gestion de la Paie Gestion des Ressources Humaines Serena pour SAP Paie Serena Pour Un seul et unique fichier «salariés» Gestion des Ressources Humaines Serena Paie Serena Pour Un seul et unique fichier

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

QUIZZ N 2 Un résidant en EHPAD présente une BMR dans les urines : un Escherichia coli résistant au céfotaxime.

QUIZZ N 2 Un résidant en EHPAD présente une BMR dans les urines : un Escherichia coli résistant au céfotaxime. QUIZZ N 2 Un résidant en EHPAD présente une BMR dans les urines : un Escherichia coli résistant au céfotaxime. Lire les questions attentivement, puis choisir la lettre correspondant à la ou les bonnes

Plus en détail

Guide utilisateur de l application web Conso-ATB

Guide utilisateur de l application web Conso-ATB Année 2010 Guide utilisateur de l application web Conso-ATB Conso-ATB 1 I Connexion à l application Table des matières II Choix de l établissement et de l année de consommation 1) niveau établissement

Plus en détail

Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente

Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente Plus de 270 000 établissements dans le secteur HCR en France en 2010 Nombre d'établissements 2003

Plus en détail

MEUBLE SUPPORT MACHINE A GRAVER AVEC TRAITEMENT DE L EAU

MEUBLE SUPPORT MACHINE A GRAVER AVEC TRAITEMENT DE L EAU MEUBLE SUPPORT MACHINE A GRAVER AVEC TRAITEMENT DE L EAU Ce système compact permet le nettoyage des eaux usées par le rinçage des circuits imprimés dans les machines à graver. Le meuble support machine

Plus en détail

ENSEMBLES ROBINETTERIES. u ENSEMBLES ROBINETTERIES

ENSEMBLES ROBINETTERIES. u ENSEMBLES ROBINETTERIES NSMLS ROINTTRIS u NSMLS ROINTTRIS 13 NSMLS ROINTTRIS > istributeurs vec régulateur de pression Vanne de coupure générale Manomètre de contrôle à glycérine Pression maxi : 20 bars Peut être associé avec

Plus en détail

Chapitre 4 : Etude Energétique

Chapitre 4 : Etude Energétique Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 4 : Energétique SMPC1 Chapitre 4 : Etude Energétique I Travail et Puissance d une force I.1)- Puissance d une force Soit un point matériel M de vitesse!!/!,

Plus en détail

SECURITE RESEAU. par: DIALLO. réalisé

SECURITE RESEAU. par: DIALLO. réalisé SECURITE RESEAU par: DIALLO réalisé Plan du travail I) Introduction 1-Quelques chiffres ( statistiques des années 2000 à 2003) 2- Notion de sécurité réseau II) Les objectifs III) Types et fonctionnement

Plus en détail

Gestion de l humidité dans la rénovation. www.tyeco2.com

Gestion de l humidité dans la rénovation. www.tyeco2.com Gestion de l humidité dans la rénovation 1 Une réhabilitation thermique implique le renforcement de l isolation Les travaux d isolation peuvent modifier le comportement hygrothermique des parois Les maîtres

Plus en détail

GISA. Textes publicitaires

GISA. Textes publicitaires GISA Textes publicitaires Textes publicitaires 2 Table des matières 1 Textes publicitaire 3 1.1 Enregistrements de configuration 3 1.2 Saisir les textes publicitaire 4 1.2.1 Tête du texte publicitaire

Plus en détail

Activité au 30 septembre 2009

Activité au 30 septembre 2009 Séch ché Environnement Activité au 30 septembre 2009 Conférence téléphonique du 28 octobre 2009 1 Faits marquants du trimestre Séché : confirmation des tendances du 1 er semestre (CA : 91,9 soit -2,5%

Plus en détail

www.novetal.com Sièges inox

www.novetal.com Sièges inox Sièges inox 1 Tabourets inox 316 L polyuréthane noir Colonne tout inox à réglage par vis inox cachée pour hauteur d assise réglable de 500 à 750 mm Assise ronde en mousse de polyuréthane noire Sans agrafe

Plus en détail

Distance du centre du tube au sommet - h. épaisseur de section du collier (b x s)

Distance du centre du tube au sommet - h. épaisseur de section du collier (b x s) Collier résidentiel acier inoxydable A4 MPN-R Fixation de x d'alimentation d'eau et d'eaux usées pour installations résidentielles Fixation de conduites de chauffage Composition du matériau Acier inoxydable,

Plus en détail

1er Championnat de France De Musculation. Le samedi 27 juin 2015 - INSEP

1er Championnat de France De Musculation. Le samedi 27 juin 2015 - INSEP 1er Championnat de France De Musculation Le samedi 27 juin 2015 - INSEP Formules de compétition Championnat Individuel Homme -75kg; +75kg Championnat individuel Femme -57kg; +57 kg Championnat par équipe

Plus en détail

LES ACTIVITES COMMERCIALES AU SEIN DES ASBL. Fabio Ciarrocchi, fci@oxfamsol.be 17 octobre 2008

LES ACTIVITES COMMERCIALES AU SEIN DES ASBL. Fabio Ciarrocchi, fci@oxfamsol.be 17 octobre 2008 LES ACTIVITES COMMERCIALES AU SEIN DES ASBL Fabio Ciarrocchi, fci@oxfamsol.be 17 octobre 2008 Oxfam-Solidarité ASBL: Types d activités commerciales: Produits de deuxième main: vêtements, ordinateurs, livres,

Plus en détail

FICHES PRODUITS DIMENSIONS. FINITIONS Volées droites. Escaliers hélicoïdaux. Escaliers hélicoïdaux avec palier. tournant

FICHES PRODUITS DIMENSIONS. FINITIONS Volées droites. Escaliers hélicoïdaux. Escaliers hélicoïdaux avec palier. tournant FICHES PRODUITS Volées droites Escaliers hélicoïdaux Escaliers hélicoïdaux avec palier Escaliers balancés sur voile de 15cm ½ tournant Escaliers balancés sur voile de 15cm ¾ tournant Escaliers balancés

Plus en détail

La solidarité commence par un sourire!

La solidarité commence par un sourire! La solidarité commence par un sourire! Céline GACON 22 ans Élève Ingénieure à Phelma Grenoble INP FORMATION Classes préparatoires PC Phelma, PMP Phelma, BIOMED 2011-2013 2013-2014 2014-2016 PARCOURS ASSOCIATIF

Plus en détail

Damage Démarrage. Démarrage de la tablette. L application Damage se lance automatiquement. Si réseau mobile (GPRS): Chargement des données.

Damage Démarrage. Démarrage de la tablette. L application Damage se lance automatiquement. Si réseau mobile (GPRS): Chargement des données. Démarrage Démarrage de la tablette L application Damage se lance automatiquement. Si réseau mobile (GPRS): Chargement des données. Module hauteur de neige Au lancement de l application si le système arrive

Plus en détail

C493 Connecteur pour fonctionnalité étendue. Introduction au C493

C493 Connecteur pour fonctionnalité étendue. Introduction au C493 Introduction au C493 Introduction au C493 C493 est un connecteur à 15 broches qui permet au carrossier d'accéder à plusieurs fils de signaux et fonctions via le système de commande de superstructure (BWS,

Plus en détail

SEMINAIRE ACADEMIQUE 13 MAI 2014 - CLEMI AMIENS - CANOPE Conducteur de l'émision en direct LMC RADIO.FR

SEMINAIRE ACADEMIQUE 13 MAI 2014 - CLEMI AMIENS - CANOPE Conducteur de l'émision en direct LMC RADIO.FR SEMINAIRE ACADEMIQUE 13 MAI 214 - CLEMI AMIENS - CANOPE Conducteur de l'émision en direct LMC RADIO.FR 14h 14h m 15s jingle prise micro Quentin h m 15s 18s Présentation de l équipe sur le plateau de Canopé

Plus en détail