OPAC EN OCAB/OCBS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OPAC EN 1090-01 2004 OCAB/OCBS"

Transcription

1 OPAC EN Règlement d Application pour l Attestation de Conformité selon EN 1090 Révision 01 Approuvé par le BT3 le , par le Conseil d Administration le Règlement d application pour l'attestation de conformité de composants structuraux en acier et en aluminium conformément à l'annexe ZA de EN Portée du document 2 Systèmes d attestation de conformité dans le cadre européen 2.1 Principes fondamentaux 2.2 Méthodes de contrôle de la conformité Essai de Type Initial (ETI) Essai par sondage Contrôle de production en usine (CPU) 2.3 Systèmes d'attestation de conformité 2.4 Système Tâches et base pour le marquage CE Spécificités 3 Points principaux de l Annexe ZA de EN Clauses de cette norme européenne adressant les dispositions de la Directive des Produits de Construction 3.2 Systèmes pour l'attestation de conformité des produits selon EN Généralités Produits Usage prévu Système d attestation de conformité Etapes du contrôle de conformité Essai de type initial par le fabricant Contrôle de production en usine 3.3 Certificat de conformité CE et déclaration de conformité 3.4 Marquage CE et étiquetage Exemples de marquage CE OCAB Boulevard de l impératrice, 66 B 1000 BRUSSELS Phone : Fax : Website : OCAB/OCBS

2 Selon clause ZA.3.2 «Déclaration des propriétés du produit par les propriétés du matériau et les données géométriques» Selon clause ZA.3.3 «Déclaration de la (des) valeur(s) de résistance de l élément» Selon clause ZA.3.4 «Déclaration de conformité avec une spécification fournie pour un élément» Selon clause ZA.3.5 «Déclaration de la (des) valeur(s) de résistance de l élément à partir de la commande de l'acheteur» 4 Règles de base pour le Contrôle de Production en Usine 4.1 Commentaires généraux 4.2 Vérifications et essais Surveillance de la conformité Essais Enregistrements des essais Traitement des produits non conformes Enregistrement des vérifications et des essais (le registre du fabricant) Traçabilité 4.3 Contenu des caractéristiques techniques des produits 4.4 Conformité à l'iso Contrôle de production en usine par le fabricant 5.1 Exigences générales 5.2 Manuel de qualité de l usine 5.3 Systèmes de gestion Déclaration de la direction Représentant de la direction Audits internes et revue de direction Formation 5.4 Système de documentation Contrôle des documents Enregistrements du système de qualité 5.5 Contrôle de qualité interne Contrôle du processus Constituants des composants structuraux en acier et en aluminium Mesures et essais Équipement d'inspection, de mesure et d'essai Statut d'inspection et d'essai Manipulation, stockage, empaquetage et livraison Essai d'autocontrôle des échantillons OPAC EN FR, Date d application : , Page 2 de 58

3 Échantillonnage et essai Actions correctives Équipement de mesure et d'essai pour l'essai d'autocontrôle Enregistrements du système de qualité 6 Tâches pour l organisme notifié 6.1 Généralités 6.2 Surveillance, évaluation et acceptation du contrôle de production en usine Tâches d'inspection Fréquence des inspections Rapports 7 Essai de type initial 7.1 Prélèvement 7.2 Propriétés et méthodes d'essai 8 Inspection initiale de l'usine 8.1 Inspection d'une nouvelle usine 8.2 Inspection d'une usine existante 8.3 Critères pour l'évaluation de l'équipement de production 8.4 Critères pour l'évaluation des laboratoires 8.5 Rapports 9 Actions en cas de non-conformité 9.1 Actions à prendre par le fabricant 10 Questionnaire concernant le CPU 11 Procédure de certification 11.1 Fabricants ne détenant pas un certificat ISO Contrôle des échantillons prélevés à l'usine par le fabricant selon un plan d'essai prescrit Contrôle de production en usine par le fabricant Inspection initiale de contrôle de production en usine et d'usine par l organisme notifié Surveillance, évaluation et approbation continues du contrôle de production en usine par l organisme notifié 11.2 Fabricants détenant déjà un certificat ISO Contrôle des échantillons prélevés à l'usine par le fabricant selon un plan d'essai prescrit Contrôle de production en usine par le fabricant Inspection initiale de contrôle de production en usine et d'usine par l organisme notifié Surveillance, jugement et évaluation continus du contrôle de production en usine par l organisme notifié OPAC EN FR, Date d application : , Page 3 de 58

4 12 Demande de certification 13 Exemple de certificat CE 14 Annexe 01, Checklist concernant le contrôle de production en usine OPAC EN FR, Date d application : , Page 4 de 58

5 1 Portée du document Ce document indique la procédure à appliquer pour l'attestation de conformité des composants structuraux en acier ou en aluminium conformément à l'annexe ZA de EN Il s'applique à tous les produits couverts par EN dont l utilisation est faite selon le règlement (UE) N 305/2011 du Parlement européen et du Conseil du 9 mars 2011 établissant des conditions harmonisées de commercialisation pour les produits de construction et abrogeant la Directive 89/106/CEE du Conseil 1. Par la suite, la Directive pourra être référencée par l acronyme «CPD» tandis que le règlement 2 pourra l être par l acronyme «CPR». Le CPR est d application complète depuis le 01 juillet 2013 et abroge ainsi complètement la CPD. Cependant, les normes harmonisées conduisant au marquage CE n ont pas encore été adaptées en leur annexe ZA, laquelle fait encore référence à la CPD. La norme EN est dans cette situation. De même, les guides établis par le groupe des organismes notifiés n ont pas non plus été revus. Le présent règlement fera donc toujours référence soit à la CPD soit au CPR selon les bases des documents d application en vigueur actuellement. Les règles sous-tendant le règlement d application actuel sont conformes à différents documents officiels publiés par la Commission européenne dont la référence est citée. 2 Systèmes d attestation de conformité dans le cadre européen Le guide de recommandations K détaille les divers systèmes d attestation de conformité (AdC) dans le contexte de l'exécution de la CPD (du CPR). Il traite également de la relation entre les systèmes d'adc et les organismes notifiés (NB). Il clarifie le rôle des organismes notifiés appropriés sous les différents systèmes d'adc. 1 Directive des Produits de Construction, DPC - 89/106/CEE, encore dénommée CPD selon le vocable anglais «Construction Product Directive». 2 Construction Product Regulation, Regulation (EU) No 305/2011 of the European parliament and of the Council of 9 March 2011 laying down harmonised conditions for the marketing of construction products and repealing Council Directive 89/106/EEC OPAC EN FR, Date d application : , Page 5 de 58

6 2.1 Principes fondamentaux La CPD (Le CPR) identifie un ensemble complet de systèmes d attestation de conformité comprenant tous les acteurs avec leurs rôles et tâches respectifs. Les normes européennes ou internationales volontaires [séries ISO 9001] peuvent être employées comme point de départ le cas échéant mais ne sont pas obligatoires. Le producteur est entièrement responsable de l'attestation que les produits sont conformes aux conditions des spécifications techniques. La participation d'un tiers, même pour fournir un certificat de conformité CE, ne dégage le producteur d'aucun de ses engagements. Cependant, tant sous la CPD que sous le CPR, la responsabilité d actions spécifiques est donnée à un tiers pour tous les systèmes d'attestation de conformité (AdC) excepté le système 4. S il y a intervention de tiers dans l'attestation de conformité, tous les essais et procédures exigés par la CPD (le CPR) et les spécifications techniques doivent être exécutés et documentés correctement. La documentation sera disponible pour informer les autorités de surveillance là où il est approprié. 2.2 Méthodes de contrôle de la conformité Essai de Type Initial (ETI) L essai de type initial du produit par le fabricant ou un organisme notifié est applicable à tous les systèmes d'adc. Un essai de type initial est l'ensemble complet d'essais ou autres procédures décrits dans les spécifications techniques harmonisées, déterminant les performances des échantillons représentatifs du type de produit. Un ETI vérifie qu'un produit est conforme aux spécifications techniques harmonisées. Il définit les performances de toutes les caractéristiques harmonisées à déclarer. Selon les limitations des utilisations prévues choisies par le fabricant et les marchés spécifiques envisagés par celui-ci, la portée de l'eti pourrait être limitée aux performances applicables aux utilisations prévues. Un type de produit peut couvrir plusieurs versions du produit, à condition que les différences entre les versions n'affectent pas le niveau de la sécurité et les autres conditions au sujet des performances du produit. Un essai de type initial n'est pas une évaluation de l aptitude aux emplois d'un produit. L'ETI est plutôt une détermination de la performance d un produit, sur la base des essais ou autres procédures décrits dans les spécifications techniques. L'ETI est seulement un élément qui détermine si un produit peut être certifié pour être conforme à des spécifications techniques. Cependant, l'eti joue un rôle fondamental sous la CPD étant donné qu'il fournit la référence pour la performance déclarée du produit Essai par sondage L'essai par sondage des échantillons prélevés à l'usine, sur le marché ou sur un chantier de construction est fait par le fabricant ou un organisme notifié. Les décisions de la Commission limitent OPAC EN FR, Date d application : , Page 6 de 58

7 généralement l audit par sondage par les organismes notifiés, dans les procédures d'attestation de conformité, au siège du fabricant ou de son représentant autorisé. Un «essai par sondage» approprié assume : que le produit de construction est examiné selon les méthodes d'essai indiquées dans les spécifications techniques et l essai de type initial. que les résultats d'essai sont comparés aux performances déclarées du produit dérivé de l essai de type initial. qu un rapport d essais est fourni, confirmant que les résultats sont conformes aux spécifications techniques, à l ETI et aux dispositions du CPU Contrôle de production en usine (CPU) Dans la CPD, le contrôle de production en usine signifie le contrôle interne permanent de la production exercée par le fabricant. Normalement ceci inclut des essais par le fabricant, pour assurer la conformité des produits manufacturés avec les performances déclarées de l essai de type initial. 2.3 Systèmes d'attestation de conformité Les systèmes de l'attestation de conformité incluent : certification de conformité du produit par un organisme notifié de certification sur la base de différentes tâches pour le fabricant et les organismes notifiés (systèmes 1 et 1+) ; déclaration de conformité du produit par le fabricant (systèmes 2, 2+, 3 et 4). 2.4 Système Tâches et base pour le marquage CE Selon le système 2+, en vigueur selon EN 1090 pour des composants structuraux en acier ou en aluminium, les différentes tâches sont définies comme suit : Tâches pour le fabricant o Essai de type initial du produit, o Contrôle de production en usine, o Essais d échantillons selon un plan de prélèvement prescrit. Tâches pour l organisme notifié : o Certification du contrôle de production en usine sur base de l inspection initiale de l usine et du CPU, la surveillance continue, évaluation et approbation du CPU. Base pour le marquage CE o Déclaration de la conformité du fabricant, o Certificat de conformité du contrôle de production en usine. OPAC EN FR, Date d application : , Page 7 de 58

8 2.4.2 Spécificités Le résultat des actions de l'organisme notifié en vertu de cette possibilité est dans tous les cas, un certificat de contrôle de production en usine. La seule différence entre les termes couramment utilisés, «system 2» et «system 2 +», est que tandis que 2 et 2 + impliquent l'évaluation du contrôle de production en usine, le système 2 + implique aussi la surveillance. Il faut noter que le système 2 a été abrogé par le CPR. La certification du contrôle de la production en usine (CPU) se réfère à une évaluation du contrôle interne permanent de la production exercé par le producteur (pour permettre la vérification des caractéristiques du produit à réaliser). Ainsi, à la fois l inspection initiale et la surveillance permanente sont en général des activités liées à une installation de production particulière, afin de démontrer que le CPU est en conformité avec les exigences de la spécification technique et de la CPD. Vu le caractère général de la certification CPU, il n y a pas de relation directe avec la caractéristiques du produit, même si certains aspects de la performance d un produit peuvent notamment le justifier (à préciser dans les spécifications techniques, si tel est le cas). Par conséquent, la répartition des tâches à l organisme notifié ou par le producteur sur la base des caractéristiques du produit particulier n a pas une valeur pratique. L évaluation du CPU concerne tous les éléments, exigences et dispositions adoptées par le producteur à ses obligations en vertu de la CPD. La certification du CPU ne comporte pas d évaluation de la conformité globale d un produit avec les spécifications techniques, cela reste de la responsabilité du producteur. 3 Points principaux de l Annexe ZA de EN Clauses de cette norme européenne adressant les dispositions de la Directive des Produits de Construction La norme européenne a été préparée sous le mandat M/120 «Produits de construction métalliques et produits connexes» donné au CEN par la Commission Européenne et l Association Européenne de Libre Echange. Les clauses de l EN 1090, citées ci-dessous répondent aux exigences du mandat donné sous la Directive des Produits de Construction 89/106/EEC. La conformité à ces clauses confère une présomption d aptitude des composants structuraux en acier ou aluminium couverts par EN 1090 pour leurs usages prévus. Caractéristique pour le mandat Article(s) Tolérances sur les dimensions et la forme 4.2, 5.3 Soudabilité 4.3, 5.4 OPAC EN FR, Date d application : , Page 8 de 58

9 Ténacité Résistance au choc Capacité portante 4.4, , , 4.5.2, Déformation à l état limite de service Résistance à la fatigue 4.5.1, 4.5.3, Résistance au feu 4.5.1, 4.5.4, 5.7 Réaction au feu 4.6, 5.8 Rejet de cadmium et de ses composés 4.7, 5.9 Emission de radioactivité 4.7, 5.9 Durabilité 4.9, Systèmes pour l'attestation de conformité des produits selon EN Généralités Pour les produits et usages prévus énumérés ci-dessous, le système pour l'attestation de conformité des composants structuraux en acier et en aluminium sera comme suit : Produits Composants structuraux en acier ou en aluminium Usage prévu Pour usages structuraux dans tous types de travaux de construction Système d attestation de conformité Système 2+ selon CPD Annexe III.2 (ii) : Première possibilité, comportant une certification du contrôle de production en usine par un organisme notifié, sur la base de son inspection initiale et du contrôle de production en usine ainsi que d une surveillance continue, d une évaluation et d une approbation du contrôle de production en usine Etapes du contrôle de conformité Les étapes du contrôle de la conformité sont présentées ci-dessous. Déclaration de la conformité du produit par le fabricant OPAC EN FR, Date d application : , Page 9 de 58

10 Essai de type initial du produit par le fabricant Essais d échantillons par le fabricant selon un plan de prélèvement prescrit Contrôle de production en usine par le fabricant Inspection initiale de l'usine et du contrôle de production en usine par l organisme notifié Surveillance, évaluation et approbation continues du contrôle de production en usine par l organisme notifié Essai de type initial par le fabricant L évaluation est liée à deux tâches possibles réalisées par le fabricant : a) le calcul de type initial (CTI) pour évaluer les capacités du dimensionnement structural, lorsque le fabricant doit déclarer les caractéristiques structurales régies par le calcul de l élément. b) l essai de type initial (ETI) pour évaluer les capacités de fabrication Généralités L essai de type initial doit être réalisé : 1) au début de la production d'un nouvel élément ou de l'utilisation de nouveaux produits constitutifs (sauf s'il s'agit d'un élément de la même famille) ; 2) au début d'une nouvelle méthode de production, ou après modification d'une méthode de production, si celle-ci affecte une propriété soumise à l évaluation ; 3) lorsque la production passe à une classe d exécution supérieure. Dans le cas d'un essai de type sur des éléments ou kits pour lesquels une évaluation de type initiale conformément à la présente norme a déjà été réalisée, l'évaluation de type peut être réduite : s'il a été établi que les caractéristiques de performance, comparées avec les éléments ou kits déjà évalués, n'ont pas été affectées ; ou conformément aux règles de regroupement en familles ou d'extension directe d'application de résultats d essais. Si on utilise des éléments dont les caractéristiques ont déjà été déterminées par le fabricant de l'élément sur la base de la conformité avec d'autres normes de produits (par exemple la fabrication à l aide de produits constitutifs déclarés comme étant conformes à une Spécification technique européenne), ces caractéristiques n'ont pas besoin d'être évaluées à nouveau, à condition que les caractéristiques des produits constitutifs et des éléments utilisés dans le procédé de fabrication conservent leur valeur déclarée. On peut présumer que les produits constitutifs et les éléments portant le marquage CE conformément aux spécifications européennes harmonisées appropriées possèdent les caractéristiques de performance accompagnant le marquage CE. OPAC EN FR, Date d application : , Page 10 de 58

11 Caractéristiques Toutes les caractéristiques pour lesquelles le fabricant fournit une déclaration doivent être déterminées à l'aide d un essai de type initial, à l'exception : a) de la réaction au feu d'un élément qui peut être évaluée indirectement en contrôlant les produits constitutifs de l'élément ; b) du rejet de substances dangereuses qui peut être évalué indirectement en contrôlant le contenu des produits constitutifs de l'élément ; c) de la durabilité de toutes les caractéristiques, ce qui est assuré par une spécification correcte pour éviter la corrosion ou en limiter ses effets par une exigence prescriptive de protection contre la corrosion des éléments Utilisation de données historiques Des évaluations effectuées au préalable conformément aux dispositions de la présente Norme européenne (même type d'élément, même(s) caractéristique(s), même méthode d'essai, même procédure d'échantillonnage, même système d'attestation de conformité etc.) peuvent être prises en compte Utilisation de calculs pour l évaluation de la conformité Si la détermination des valeurs caractéristiques ou de calcul est basée sur des calculs, l'évaluation de la conformité de ces caractéristiques (CTI) doit être basée sur les ressources en personnel du fabricant (employé directement ou par un sous-traitant), les équipements et les procédures utilisés pour réaliser les calculs de la gamme d éléments à fabriquer. Les procédures appliquées dans le processus de calcul doivent être documentées et doivent comprendre le traitement des hypothèses, des méthodes de dimensionnement, des calculs, y compris l utilisation de tout programme informatique et des résultats des calculs avec démonstration des procédures relatives aux actions correctives à mettre en œuvre en cas de non-conformité. Dans les cas où le fabricant produit des éléments conformément aux calculs et aux spécifications de l'élément fournis par l acheteur, l évaluation de la conformité doit comprendre un contrôle vérifiant que les éléments ou kits sont conformes à la spécification de l'élément Calcul de type initial Un calcul de type initial réalisé pour un élément peut être utilisé pour la documentation d autres éléments fabriqués ayant les mêmes caractéristiques de performance. Un calcul de type nouveau ou révisé doit être réalisé en cas de modification d une ou de plusieurs caractéristiques de performance structurale affectées par une modification dans le dossier de projet de l élément. OPAC EN FR, Date d application : , Page 11 de 58

12 Échantillonnage, évaluation et critères de conformité Le nombre d échantillons à évaluer représentant un élément ou une famille d'éléments doit être conforme au Tableau 1 (voir norme EN , Tableau 1 pour les détails) Déclaration des caractéristiques de performance Toutes les caractéristiques de performance données dans le Tableau 1 doivent être déclarées par le fabricant de l élément. La mention APD peut être déclarée si cela est conforme à la méthode de déclaration ou s il n existe pas d exigences pour la caractéristique de performance pour laquelle l élément doit être utilisé Enregistrement des résultats des évaluations Les résultats de toutes les évaluations de type initiales doivent être enregistrés et conservés par le fabricant pendant au moins cinq ans Actions correctives Si des actions correctives sont nécessaires pour satisfaire les exigences de la présente Norme européenne, elles doivent être réalisées conformément à l EN pour les éléments en acier ou à l EN pour les éléments en aluminium. Tableau 1 - Échantillonnage, évaluation et critères de conformité pour essai de type initial et calcul de type initial OPAC EN FR, Date d application : , Page 12 de 58

13 Caractéristique Tolérances sur les dimensions et la forme Soudabilité Ténacité/résistance à la rupture fragile (éléments en acier uniquement) Capacité portante Résistance à la fatigue Déformation à l'état limite de service Résistance au feu Nombre Méthode d'évaluation d'échantillons Contrôle et essai conformément à l EN ou l EN Vérification de la conformité des documents de contrôle aux 1 exigences spécifiées pour le produit constitutif. Vérification de la conformité des documents de contrôle aux exigences spécifiées 1 pour le produit constitutif. Calculs conformément à la partie pertinente de l EN 1993, l EN 1994, l EN 1999 ou essais de composants structuraux en acier et en aluminium conformément à la Spécification technique 1 européenne correspondante. Fabrication conforme à la spécification de l élément et à l EN ou à l EN Calculs conformément à la partie pertinente de l EN 1993, l EN 1994 ou l'en Fabrication conforme à la spécification de l élément et à l EN ou à l EN Calculs conformément à la partie pertinente de l'en 1990, l'en 1993, l'en 1994, l'en 1999 ou essais de structures conformément à la Spécification technique européenne correspondante 1 Fabrication conforme à la spécification de l'élément et à l'en ou à l EN Calculs conformément à l EN 1993, l EN 1994 ou l EN 1999 pour la caractéristique de performance R, ou essai et classement conformément à l EN pour les 1 caractéristiques de performance R, E, I et/ou M. Fabrication conforme à la spécification de l élément et à l EN ou à l EN Réaction au feu Vérification des éléments revêtus conformément à l EN OPAC EN FR, Date d application : , Page 13 de 58

14 Substances dangereuses Résistance au choc Durabilité Vérification de la conformité des produits 1 constitutifs aux normes européennes. Évaluation couverte par la ténacité. 1 Exécution de la préparation de surface conformément à la spécification de l élément, 1 à l EN ou à l EN Contrôle de production en usine Le fabricant doit établir, documenter et maintenir un système de contrôle de production en usine (CPU) pour assurer que les produits mis sur le marché sont conformes aux caractéristiques de performance déclarées. Le système de CPU doit comporter des procédures écrites, des contrôles et essais réguliers et/ou des évaluations ainsi que l'utilisation des résultats pour maîtriser les produits constitutifs de l'élément, les équipements, le procédé de production et le produit Généralités Un système de CPU conforme aux exigences de l EN ISO 9001 et incluant les exigences spécifiques de la présente Norme européenne est considéré comme satisfaisant aux exigences ci-dessus. Un système qualité ne doit pas nécessairement être conforme à l EN ISO 9001 pour satisfaire les exigences applicables au CPU de la présente Norme européenne. Les résultats des contrôles, des essais ou des évaluations déclarés dans le système de CPU du fabricant doivent être enregistrés. L'action à entreprendre lorsque les valeurs ou les critères de contrôle ne sont pas satisfaisants doit être enregistrée et conservée pendant la période de temps spécifiée dans les procédures du CPU du fabricant. L évaluation du CPU doit être réalisée conformément à l Annexe B de la norme EN Personnel La responsabilité, l'autorité et les relations entre le personnel qui dirige, effectue ou vérifie le travail affectant la conformité des produits doivent être définies. Ceci s'applique en particulier au personnel qui doit engager les actions de prévention de non-conformité du produit, les actions en cas de nonconformité et l'identification et l enregistrement de tout problème de conformité. OPAC EN FR, Date d application : , Page 14 de 58

15 Le système de CPU doit décrire les mesures permettant de garantir que le personnel impliqué dans les activités ayant une incidence sur la conformité des éléments dispose des qualifications et de la formation appropriées pour la gamme d éléments et les classes d exécution relevant du domaine du fabricant Équipement Tous les équipements de pesage, de mesure et d'essai ayant une incidence sur la conformité des éléments doivent être étalonnés et vérifiés régulièrement conformément à des procédures, fréquences et critères documentés. Tous les équipements utilisés dans le procédé de fabrication doivent être contrôlés et entretenus régulièrement afin de garantir que l'utilisation, l'usure et la défaillance ne provoquent pas de divergence significative dans le procédé de fabrication. Les contrôles et l entretien doivent être effectués et enregistrés conformément aux procédures écrites du fabricant. Les documents d enregistrement doivent être conservés pendant la période définie dans les procédures de CPU du fabricant Processus de dimensionnement Si le dimensionnement est effectué par le fabricant, le système de contrôle de production en usine doit garantir la conformité au dossier de projet, identifier les procédures de contrôle des calculs ainsi que les personnes responsables des calculs. L'enregistrement doit être suffisamment détaillé et précis pour démontrer que le fabricant s est acquitté de ses responsabilités concernant le dimensionnement de manière satisfaisante. Les documents d enregistrement doivent être conservés pendant la période définie dans les procédures de CPU du fabricant Produits constitutifs utilisés dans la fabrication Le fabricant doit mettre en œuvre une procédure de contrôle écrite pour vérifier et enregistrer que les produits constitutifs approvisionnés sont conformes à la spécification, et pour s'assurer qu'ils sont utilisés correctement dans la fabrication des éléments. Les exigences de traçabilité des produits constitutifs indiquées dans l EN et dans l EN doivent être respectées. OPAC EN FR, Date d application : , Page 15 de 58

16 La spécification pour les produits constitutifs utilisés dans la fabrication doit être conservée conformément aux procédures de CPU du fabricant. Les exigences pour la traçabilité données dans l EN et l EN dépendent de la classe d exécution Spécification de l élément La fabrication des éléments doit être contrôlée à l'aide d une spécification de l élément indiquant toutes les informations nécessaires pour l'élément et de manière suffisamment détaillée pour permettre de le fabriquer et sa conformité d être évaluée. La classe d'exécution à appliquer doit être indiquée dans la spécification de l'élément, voir l EN et l EN Le fabricant doit appliquer un plan écrit de contrôle et d'essai pour vérifier et enregistrer que les éléments fabriqués sont conformes à leur spécification de l élément. La spécification de l élément doit être préparée à partir des informations de dimensionnement. Dans la mesure où le fabricant assure la préparation de la spécification de l'élément à partir des informations de dimensionnement, le paragraphe de la norme EN s'applique. L Annexe A donne des recommandations pour la préparation de la spécification de l élément. Dans beaucoup de cas, la responsabilité de la préparation de la spécification de l'élément est partagée entre le fabricant et l'acheteur (ou les concepteurs agissant pour le compte de l'acheteur). La garantie du fabricant sur la conformité d'un élément à la spécification de l élément ne garantit pas les aspects de dimensionnement non effectués par le fabricant ni que ceux-ci aient été incorporés correctement dans la spécification de l'élément dans le cas où celle-ci est également préparée par l acheteur ou en collaboration avec celui-ci Évaluation du produit Le fabricant doit établir des procédures qui garantissent que les valeurs et classes déclarées pour toutes les caractéristiques sont maintenues. Les moyens de contrôle de production des caractéristiques et les méthodes d'échantillonnage pour un élément ou d évaluation d une famille doivent être conformes au Tableau 2. Si la spécification de l'élément comprend des prescriptions relatives à un plan de contrôle et d'essai pour les propriétés de l'élément, alors ces exigences doivent être observées en plus des exigences indiquées dans le Tableau Produits non-conformes Le fabricant doit avoir des procédures écrites qui spécifient comment traiter des produits nonconformes. De tels cas doivent être enregistrés lorsqu ils surviennent et ces enregistrements doivent OPAC EN FR, Date d application : , Page 16 de 58

EN 1090 : un nouveau défi pour les constructeurs métalliques, les maîtres d ouvrage et les concepteurs

EN 1090 : un nouveau défi pour les constructeurs métalliques, les maîtres d ouvrage et les concepteurs EN 1090 : un nouveau défi pour les constructeurs métalliques, les maîtres d ouvrage et les concepteurs prof. ir. Wim HOECKMAN Victor Buyck Steel Construction (Eeklo) Vrije Universiteit Brussel infosteel

Plus en détail

ACTUALISATION ET APPROBATION DU DOCUMENT. Ce document comporte 33 pages. Document AQUAP 02-01

ACTUALISATION ET APPROBATION DU DOCUMENT. Ce document comporte 33 pages. Document AQUAP 02-01 apave groupe 191, rue de Vaugirard - 75015 Paris tél. 01 45 66 99 44 - télécopie 01 45 67 90 47 bureau veritas 17, bis Place des Reflets La Défense 2. 92400 Courbevoie tél. 01 42 91 52 91 - télécopie 01

Plus en détail

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE BELAC 2-003 Rev 1-2014 POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site

Plus en détail

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive Le marquage proprement dit A apposer sur tout produit mis sur le marché européen A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive N est pas une marque de qualité Obligatoire!

Plus en détail

CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation

CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation BELAC 2-002 Rev 2-2014 CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation Les dispositions de la présente procédure

Plus en détail

Marquage CE. pour structures en acier

Marquage CE. pour structures en acier Marquage CE pour structures en acier guide pratique - édition 2013 Marquage CE pour structures en acier Guide pratique Avant-propos La première édition de cette publication a été rédigée en 2010 et éditée

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION SOMMAIRE 3.1. Constitution du dossier de demande 3.2. Processus d'évaluation initiale Rev. 9 mai 2012 PROCESSUS D'OBTENTION

Plus en détail

Organisme Notifié N 1826 REFERENTIEL POUR LA CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES PLOTS RETROREFLECHISSANTS

Organisme Notifié N 1826 REFERENTIEL POUR LA CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES PLOTS RETROREFLECHISSANTS ASCQUER Référentiel pour la certification de conformité CE Organisme Notifié N 1826 REFERENTIEL POUR LA CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES PLOTS RETROREFLECHISSANTS EN 1463 partie 1 & 2 Révision n 2 Edition

Plus en détail

ANNEXE D relative à l approbation du système d entretien d un exploitant de services aériens

ANNEXE D relative à l approbation du système d entretien d un exploitant de services aériens ANNEXE D relative à l approbation du système d entretien d un exploitant de services aériens 1.- L objet de la présente annexe est de rappeler les obligations de l exploitant en matière d entretien de

Plus en détail

Marquage CE des Granulats

Marquage CE des Granulats REFERENTIEL SECTORIEL POUR LA Page 1 sur 11 MAÎTRISE DE LA PRODUCTION DES GRANULATS (Système d'attestation de conformité 2+) SOMMAIRE : Article 1 Objet et domaine d application Article 2 Intervenants dans

Plus en détail

CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS

CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS Mars 2014 Sustainable Agriculture Network (SAN) and Rainforest Alliance, 2012-2014. Ce document est disponible sur les sites suivants: www.sanstandards.org

Plus en détail

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR POITIERS le 28 Mars 2013 Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs Pascal BAR 1 Obligations pour les fabricants 1. Détermination du «produit-type» Déclarer l usage attendu du produit

Plus en détail

SPECIFICATION "E" DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES

SPECIFICATION E DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX Page 1 / 11 SPECIFICATION "E" DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES 29/11/00 13 Indice

Plus en détail

Règlement EPAQ pour la qualité des panneaux sandwiches

Règlement EPAQ pour la qualité des panneaux sandwiches Règlement EPAQ pour la qualité des panneaux sandwiches Septembre 2010 Max-Planck-Straße 4 D-40237 Düsseldorf Telephone: +49 211 6989411 Fax: +49 211 672034 E-mail: info@epaq.eu Règlement EPAQ pour la qualité

Plus en détail

Norme de la Chaîne de Traçabilité

Norme de la Chaîne de Traçabilité Norme de la Chaîne de Traçabilité Mars 2014 Réseau d'agriculture Durable et Rainforest Alliance, 2012-2014. www.san.ag Ce document est disponible sur les sites suivants: www.san.ag - www.rainforest-alliance.org

Plus en détail

Application du Règlement Européen des Produits de Construction (RPC) à des produits de terre cuite

Application du Règlement Européen des Produits de Construction (RPC) à des produits de terre cuite Application du Règlement Européen des Produits de Construction (RPC) à des produits de terre cuite Mars 2013 Introduction Objectifs de ce livret A compter du 1 er juillet 2013, le marquage CE des produits

Plus en détail

Marquage CE Mode d emploi SOMMAIRE : I. Les produits concernés

Marquage CE Mode d emploi SOMMAIRE : I. Les produits concernés Marquage CE Mode d emploi Août 2014 SOMMAIRE : I. Les produits concernés II. Les acteurs concernés a. Le fabricant b. Le mandataire c. L importateur d. Le distributeur III. La mise en conformité des produits

Plus en détail

PROGRAMMES D ENTRETIEN

PROGRAMMES D ENTRETIEN Page 1 sur 10 1 OBJET La présente fiche a pour objet de réunir les directives nécessaires à l élaboration du programme d entretien d un aéronef des catégories de ceux utilisés dans le vol à voile (remorqueurs,

Plus en détail

Règles pour la délivrance et la surveillance du certificat du contrôle de production en usine (CPU) appliqué aux caillebotis en béton pour bétail

Règles pour la délivrance et la surveillance du certificat du contrôle de production en usine (CPU) appliqué aux caillebotis en béton pour bétail n d identification du document : CE 2+/18 B.P. 30059 F 28231 ÉPERNON Tél. : +33 (0) 2 37 18 48 00 Fax : +33 (0) 2 37 32 63 46 e.mail : qualite@cerib.com Organisme notifié n 1164 n d'édition 1 date de mise

Plus en détail

Évaluation de la conformité Certification des produits OEM (mise à jour : octobre 2010)

Évaluation de la conformité Certification des produits OEM (mise à jour : octobre 2010) Évaluation de la conformité Certification des produits OEM (mise à jour : octobre 2010) Traduction non officielle du document "Antworten und Beschlüsse des EK-Med" 3.9 1010 B 16 publié sur le site internet

Plus en détail

MODALITES D'APPLICATION DE LA KEYMARK. "Refroidisseurs de lait en vrac à la ferme "

MODALITES D'APPLICATION DE LA KEYMARK. Refroidisseurs de lait en vrac à la ferme Organisme certificateur 11, avenue Francis Le Pressensé F 93571 SAINT-DENIS LA PLAINE CEDEX MODALITES D'APPLICATION DE LA KEYMARK "Refroidisseurs de lait en vrac à la ferme " N d identification AFAQ AFNOR

Plus en détail

GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE

GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE Actualisation Mai 2012 Direction de l'evaluation des Dispositifs Médicaux Département Surveillance du Marché GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE

Plus en détail

La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux

La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux Cette politique regroupe et remplace la Politique du CCPA

Plus en détail

Règlement EPAQ pour la qualité des profilés métalliques

Règlement EPAQ pour la qualité des profilés métalliques Règlement EPAQ pour la qualité des profilés métalliques Septembre 2010 Max-Planck-Straße 4 D-40237 Düsseldorf Téléphone: +49 211 6989411 Fax: +49 211 672034 E-mail : info@epaq.eu Règlement EPAQ pour la

Plus en détail

Système de management H.A.C.C.P.

Système de management H.A.C.C.P. NM 08.0.002 Norme Marocaine 2003 Système de management H.A.C.C.P. Exigences Norme Marocaine homologuée par arrêté du Ministre de l'industrie, du Commerce et des Télécommunications N 386-03 du 21 Février

Plus en détail

Améliorer la Performance des Fournisseurs

Améliorer la Performance des Fournisseurs Les Solutions SQA de Solumina L Assurance Qualité Fournisseur Figure 1 Influence sur les affaires de nos clients actuels. Réduire des Stocks lors des Inspections Le Système de Contrôle Qualité Fournisseurs

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU OU METTANT EN COMMUN DES MOYENS GEN PROC 10 Révision 03 CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU

Plus en détail

Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD

Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD (Version 11 juillet 2008) 1- Quels enrobés doivent être marqués? Tous les enrobés bitumineux

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES DISPOSITIFS DE RETENUE

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES DISPOSITIFS DE RETENUE REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES DISPOSITIFS DE RETENUE Approuvé par le Directeur Général du LIER le 01 octobre 2010 Applicable le 01 octobre 2010 www.lier.fr Organisme Certificateur Notifié

Plus en détail

Validation des processus de production et de préparation du service (incluant le logiciel)

Validation des processus de production et de préparation du service (incluant le logiciel) Validation des processus de production et de préparation du service (incluant le logiciel) Traduction non officielle du document Réponses et décisions de EK-Med 3.9 B 18 publié sur le site Web de l organisme

Plus en détail

Le marquage CE vous ouvre les portes du marché européen!

Le marquage CE vous ouvre les portes du marché européen! Le marquage CE vous ouvre les portes du marché européen! Commission européenne Entreprises et industrie Table des matières Qu est-ce que le marquage CE? Qu est-ce que le marquage CE? 3 Obligations légales

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB Avis Technique 14/13-1922*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1922 Tubes en PE-Xc Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS

1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS CERN LIBRARIES, GENEVA CM-P00090679 1 EXTRAIT DU REGLEMENT INTERNE APPLIQUE PAR L'ADMINISTRATION DANS L'ATTRIBUTION DES MARCHES DU CERN 1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS 1.0 Ouverture et évaluation

Plus en détail

La législation est très stricte sur la sécurité des portes automatiques d où un grand nombre de normes et de règlementations.

La législation est très stricte sur la sécurité des portes automatiques d où un grand nombre de normes et de règlementations. La législation est très stricte sur la sécurité des portes automatiques d où un grand nombre de normes et de règlementations. Portes automatiques de garage Les normes relatives à la sécurité des portes

Plus en détail

BOC/PP 31 juillet 2006 Nº17 texte 11

BOC/PP 31 juillet 2006 Nº17 texte 11 texte 11 CONTRÔLE GÉNÉRAL DES ARMÉES. NOTE-CIRCULAIRE N 1993/DEF/CGA/CRM relative au cahier des clauses administratives particulières communes relatives au traitement d une non conformité, à l émission

Plus en détail

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT 1. Préambule 1.1 Généralités La présente convention d assurance qualité (QAA) définit les exigences posées aux fournisseurs REHAU en matière d assurance qualité. La QAA REHAU constitue des règles destinées

Plus en détail

BELAC 2-201 Rev 5-2006. Note valable uniquement pour la version en français:

BELAC 2-201 Rev 5-2006. Note valable uniquement pour la version en français: BELAC 2-201 Rev 5-2006 CRITERES GENERAUX ET LIGNES DIRECTRICES POUR LA MISE EN OEUVRE DE LA NORME NBN EN ISO/IEC 17020 PAR LES ORGANISMES D'INSPECTION CANDIDATS A UNE ACCREDITATION. Note valable uniquement

Plus en détail

Agrément technique national

Agrément technique national DEUTSCHES INSTITUT FÜR BAUTECHNIK (INSTITUT ALLEMAND DU GENIE CIVIL) Etablissement de droit public 10829 Berlin, le 1 er Février 2008 Kolonnenstraße 30 L Téléphone : 030 78730-261 Fax : 030 78730-320 Référence

Plus en détail

n d identification du document : CE 2+/RA 22 Directive Produits de Construction Marquage Système d attestation de conformité 2+

n d identification du document : CE 2+/RA 22 Directive Produits de Construction Marquage Système d attestation de conformité 2+ n d identification du document : CE 2+/RA 22 B.P. 30059 F 28231 ÉPERNON Tél. : +33 (0) 2 37 18 48 00 Fax : +33 (0) 2 37 32 63 46 e.mail : qualite@cerib.com Organisme notifié n 1164 n d'édition 1 date de

Plus en détail

DIRECTIVES. (version codifiée) (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee)

DIRECTIVES. (version codifiée) (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee) L 122/6 Journal officiel de l Union européenne 16.5.2009 DIRECTIVES DIRECTIVE 2009/23/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 23 avril 2009 relative aux instruments de pesage à fonctionnement non automatique

Plus en détail

Agrément Technique Européen ETA-07/0144

Agrément Technique Européen ETA-07/0144 Institut Allemand pour les Techniques du Bâtiment Institution de Droit Public Kolonnenstraße 30 L 10829 BERLIN ALLEMAGNE Tél. : +49 (0) 30 787 30 0 Fax : +49 (0) 30 787 30 320 E-mail : dibt@dibt.de Internet

Plus en détail

Garantir aux enfants une protection maximale. Commission européenne DG Entreprises et industrie

Garantir aux enfants une protection maximale. Commission européenne DG Entreprises et industrie SÉCURITÉ DES JOUETS Garantir aux enfants une protection maximale Commission européenne DG Entreprises et industrie Fotolia Orange Tuesday L Union européenne (UE) compte environ 80 millions d enfants de

Plus en détail

Modalités d application pour la certification de conformité système 1

Modalités d application pour la certification de conformité système 1 N d identification : CE 292 N de révision : 0 Date de mise en application : Août 2006 APPLICATION DE LA DIRECTIVE PRODUITS DE LA CONSTRUCTION 89/106/CEE Modalités d application pour la certification de

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION Référentiel N NF 367 I82 N de révision : 3 (Juillet 2012) VIDEOSURVEILLANCE Service d installation et de maintenance ORGANISMES CERTIFICATEURS AFNOR Certification 11 rue Francis

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e SÉCURITÉ DES JOUETS

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e SÉCURITÉ DES JOUETS MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1929 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 120 110 1522 juillet mai 2009 2013 S o m m a i r e SÉCURITÉ DES

Plus en détail

Nom du distributeur Adresse du distributeur

Nom du distributeur Adresse du distributeur Adresse du distributeur Numéro de licence R.B.Q. : MANUEL DE CONTROLE DE LA QUALITÉ Pour la vérification de l installation initiale et le contrôle de la corrosion de réservoir de propane sous terre conformément

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE Réf. 62 006 05 EPI. Tige : Embout: Semelage: Pointures: 35 à 48 NOTICE D'UTILISATION

FICHE TECHNIQUE Réf. 62 006 05 EPI. Tige : Embout: Semelage: Pointures: 35 à 48 NOTICE D'UTILISATION CHAUSSURES Utilisation du Produit Chaussure de sécurité à usage professionnel. Descriptif Technique EPI Tige : - Cuir fleur pigmenté. - Fermeture par languettes et oeillets. - Haut de tige et protège malléoles

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 72 FOURNITURE DE SEMELLES ELASTIQUES POUR LA FIXATION DE VOIE "TYPE BOTZELAER" EDITION: 04/2001 Index 1. INTRODUCTION... 3 1.1. DOMAINE

Plus en détail

pour des structures en toute sécurité

pour des structures en toute sécurité Boulonnerie de construction métallique apte à la précontrainte et pour des structures en toute sécurité Marque : une chaîne de qualité ininterrompue La Marque NF Boulonnerie de Construction Métallique

Plus en détail

PROCEDURE DE CERTIFICATION IIW MCS SELON EN ISO 3834

PROCEDURE DE CERTIFICATION IIW MCS SELON EN ISO 3834 1 PROCEDURE DE CERTIFICATION IIW MCS SELON EN 2 SYNTHESE DES REVISIONS Révision 0 : Révision 1 : édition originale de la procédure modification du paragraphe 3.3.1 c) : critères pour évaluation des coordonnateurs

Plus en détail

Concept d inspection et de certification

Concept d inspection et de certification Concept d inspection et de certification Fruits, légumes et pommes de terre Table des matières 1 Introduction et documents normatifs... 3 2 Champ d application et définitions... 3 2.1 Producteur:... 3

Plus en détail

Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10)

Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10) Le document ICH Q10 sur le

Plus en détail

Cahier technique professionnel. Dispositions spécifiques applicables aux équipements à paroi vitrifiée

Cahier technique professionnel. Dispositions spécifiques applicables aux équipements à paroi vitrifiée A.F.I.A.P. Association française des ingénieurs en appareils à pression Cahier technique professionnel Dispositions spécifiques applicables aux équipements à paroi vitrifiée Edition février 2005 Pour tout

Plus en détail

Manuel d assurance qualité ISO 9001:2000. Copie originale

Manuel d assurance qualité ISO 9001:2000. Copie originale Manuel d assurance qualité ISO 9001:2000 Copie originale Approuvé par : Hugue Meloche ing. Page 1 de 24 Propriété intellectuelle Ce document, élaboré par Groupe Meloche Inc. pour sa compagnie située à

Plus en détail

ANNEXE RELATIVE A L APTITUDE AU VOL DES AERONEFS OU ELEMENTS D AERONEFS AINSI QUE LA GESTION DU MAINTIEN DE LA NAVIGABILITE CHAMP D APPLICATION Le présent document fixe les règles et les procédures techniques

Plus en détail

Règles pour la délivrance et la surveillance du certificat de constance des performances des articles de quincaillerie

Règles pour la délivrance et la surveillance du certificat de constance des performances des articles de quincaillerie Règlement Produits de Construction Marquage Système d évaluation et de vérification de la constance des performances 1 Règles pour la délivrance et la surveillance du certificat de constance des performances

Plus en détail

Guide d'utilisation des certificats officiels pour l'exportation de denrées alimentaires

Guide d'utilisation des certificats officiels pour l'exportation de denrées alimentaires Verband der KantonschemikerInnen der Schweiz Association des chimistes cantonaux de Suisse Associazione dei chimici cantonali svizzeri Eidgenössisches Departement des Innern EDI Bundesamt für Gesundheit

Plus en détail

Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE

Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE DEPARTEMENT ENVELOPPES ET REVETEMENTS Constructions Légères et Couvertures Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE Livraison Cahier V1 de Mars 2010

Plus en détail

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail;

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail; Arrêté royal du 30 août 2013 fixant des dispositions générales relatives au choix, à l'achat et à l'utilisation d'équipements de protection collective (M.B. 7.10.2013) Chapitre I er. - Dispositions relatives

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE Fabrication et transformation de matériaux et d emballages destinés au contact des aliments : respect des règles d hygiène (méthode HACCP) Réf. Rédacteur LNE PP/GLB

Plus en détail

Avons ordonné et ordonnons:

Avons ordonné et ordonnons: Recouvrement CE créances,cotisations,taxes et autres mesures Loi du 20 décembre 2002 concernant l'assistance mutuelle en matière de recouvrement dans la Communauté européenne des créances relatives à certains

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4 REGLES DE CERTIFICATION MARQUE MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PARTIE 4 CERTIFICATION 2014-01. (Also available in English) (Auch in deutscher Fassung erhältlich)

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PARTIE 4 CERTIFICATION 2014-01. (Also available in English) (Auch in deutscher Fassung erhältlich) RÈGLEMENT INTÉRIEUR PARTIE 4 CERTIFICATION (Also available in English) (Auch in deutscher Fassung erhältlich) 2014-01 CEN-CENELEC Avant-propos La présente Partie 4 du Règlement intérieur du CEN-CENELEC

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne 20.5.2014 L 148/29 RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N o 528/2014 DE LA COMMISSION du 12 mars 2014 complétant le règlement (UE) n o 575/2013 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les normes techniques

Plus en détail

Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000

Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000 Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau Services HP Données techniques Le service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau offre l'installation

Plus en détail

Les réglementations feu-fumées

Les réglementations feu-fumées Les réglementations feu-fumées Les réglementations feu-fumées sont nombreuses et dépendent de l environnement dans lequel sont utilisés les produits. Par exemple, plus il est difficile de sortir d un véhicule,

Plus en détail

Conditions générales d intervention du CSTB pour la délivrance des certificats de marquage CE

Conditions générales d intervention du CSTB pour la délivrance des certificats de marquage CE CSTB/CG CE/2013 Conditions générales d intervention du CSTB pour la délivrance des certificats de marquage CE Applicable au 1 er juillet 2013 (applicable on July, 1er, 2013) page 2/14 PREAMBULE Les États

Plus en détail

Lignes directrices concernant les contrôles à l importation dans le domaine de la sécurité et de la conformité des produits

Lignes directrices concernant les contrôles à l importation dans le domaine de la sécurité et de la conformité des produits COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Sécurité et sûreté, facilitation des échanges et coordination internationale Protection des citoyens et application des DPI Lignes

Plus en détail

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NFPOSTES DE SECURITE MICROBIOLOGIQUE PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus de surveillance des produits

Plus en détail

IRIS International Railway Industry Standard

IRIS International Railway Industry Standard Français Addendum 19 Juin 2008 IRIS International Railway Industry Standard Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text

Plus en détail

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau No d agrément : Z-23.11-1595 INSTITUT ALLEMAND DES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION Etablissement de droit public 10 février 2006 10829 Berlin Kolonenstr. 30 L Tel. (49) 030 78730-332 Fax. (49) 030 78730-320

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS PREFET DES PYRENEES-ATLANTIQUES Direction Départementale de la Protection des Populations des Pyrénées-Altantiques SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS Quelques règles à respecter, secteur de la remise directe

Plus en détail

BE-CERT www.be-cert.be certif@be-cert.be Tél. : + 32 2 645 52 41 Fax : +32 2 645 52 61 CRC CE 105 REGLEMENT D'APPLICATION EDITION 2 2014

BE-CERT www.be-cert.be certif@be-cert.be Tél. : + 32 2 645 52 41 Fax : +32 2 645 52 61 CRC CE 105 REGLEMENT D'APPLICATION EDITION 2 2014 www.be-cert.be certif@be-cert.be Tél. : + 32 2 645 52 41 Fax : +32 2 645 52 61 REGLEMENT D'APPLICATION CRC CE 105 EDITION 2 2014 Evaluation et vérification de la constance des performances du FPC dans

Plus en détail

EXIGENCES QUALITE APPLICABLES AUX FOURNISSEURS ET SOUS- TRAITANTS DE LOUPOT SAS (GROUPE AXON')

EXIGENCES QUALITE APPLICABLES AUX FOURNISSEURS ET SOUS- TRAITANTS DE LOUPOT SAS (GROUPE AXON') IQL.16.C5 FOLIO 1/13 EXIGENCES QUALITE APPLICABLES AUX FOURNISSEURS ET SOUS- TRAITANTS DE LOUPOT SAS (GROUPE AXON') - LOUPOT - 103, AVENUE DE TY-BOS 29556 QUIMPER CEDEX 9 - FRANCE - Cette instruction est

Plus en détail

Direction générale Qualité et Sécurité Service Sécurité des Consommateurs. Réglementation sur les défibrillateurs.

Direction générale Qualité et Sécurité Service Sécurité des Consommateurs. Réglementation sur les défibrillateurs. Direction générale Qualité et Sécurité Service Sécurité des Consommateurs Réglementation sur les défibrillateurs Version 23/05/07 Références : Arrêté royal fixant les normes de sécurité et les autres normes

Plus en détail

FLEGT Note d Information

FLEGT Note d Information Série 20 Note FLEGT Note APPLICATION DES REGLEMENTATIONS FORESTIERES, GOUVERNANCE ET ECHANGES COMMERCIAUX Directives sur le Contrôle Indépendant INTRODUCTION Le Plan d action de l UE pour l application

Plus en détail

Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc.

Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc. 11 mars 2005 Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc. 2004) Introduction Tous les produits de construction

Plus en détail

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Relation avec d autres normes de Management de la Qualité Formation Assurance Qualité LNCM, Rabat 27-29 Novembre 2007 Marta Miquel, EDQM-CoE 1 Histoire de l ISO/IEC

Plus en détail

Format d Évaluation et Dossier Type. Évaluation des Propositions de Première Étape

Format d Évaluation et Dossier Type. Évaluation des Propositions de Première Étape Format d Évaluation et Dossier Type Évaluation des Propositions de Première Étape Édition d Essai Septembre 2011 PRÉFACE Le présent Format d'évaluation et le dossier type ont été préparés par la Banque

Plus en détail

Annexe sur la maîtrise de la qualité

Annexe sur la maîtrise de la qualité Version du 09/07/08 Annexe sur la maîtrise de la qualité La présente annexe précise les modalités d'application, en matière de maîtrise de la qualité, de la circulaire du 7 janvier 2008 fixant les modalités

Plus en détail

ISO/CEI 20000-1 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Gestion des services Partie 1: Exigences du système de management des services

ISO/CEI 20000-1 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Gestion des services Partie 1: Exigences du système de management des services NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 20000-1 Deuxième édition 2011-04-15 Technologies de l'information Gestion des services Partie 1: Exigences du système de management des services Information technology Service

Plus en détail

Art. 2. Les vérificateurs environnementaux, tels que définis à l article 2, point 20) du règlement (CE), relèvent du régime suivant :

Art. 2. Les vérificateurs environnementaux, tels que définis à l article 2, point 20) du règlement (CE), relèvent du régime suivant : Projet de loi portant certaines modalités d application et sanction du règlement (CE) no 1221/2009 du Parlement européen et du Conseil du 25 novembre 2009 concernant la participation volontaire des organisations

Plus en détail

l utilisation opérationnelle des drones en Europe

l utilisation opérationnelle des drones en Europe Proposition de création de règles communes pour l utilisation opérationnelle des drones en Europe easa.europa.eu/drones septembre 2015 Proposition de création de règles communes pour l utilisation opérationnelle

Plus en détail

ANAC RAM 04 LISTE DES PAGES EFFECTIVES

ANAC RAM 04 LISTE DES PAGES EFFECTIVES Page: LPE 1 de 1 Révision: 01 LISTE DES PAGES EFFECTIVES Chapitre Page N d Édition Date d Édition N de révision Date de révision LPE 1 01 Dec 2007 01 Fev. 2011 ER 1 01 Dec 2007 01 Fev. 2011 LA 1 01 Dec

Plus en détail

Énoncés des politiques et des procédures de placement (EPPP) pour les régimes à cotisations déterminées accompagnés de choix

Énoncés des politiques et des procédures de placement (EPPP) pour les régimes à cotisations déterminées accompagnés de choix Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario SECTION : INDEX N O : TITRE : APPROUVÉ PAR : PUBLICATION : DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR : Notes d'orientation sur les

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA SÉCURITÉ LASER

POLITIQUE SUR LA SÉCURITÉ LASER Date d entrée en vigueur: 30 aout 2011 Remplace/amende: VRS-51/s/o Origine: Vice-rectorat aux services Numéro de référence: VPS-51 Les utilisateurs de lasers devront suivre les directives, la politique

Plus en détail

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative aux conditions d exportation en vue d être conforme aux exigences spécifiques des pays tiers au niveau des limites maximales

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION Référentiel I4 NF 285 Edition : Janvier 2015 N de révision : 4 ORGANISMES CERTIFICATEURS CNPP Cert. Route de la Chapelle Réanville CD 64 - CS 22265 F- 27950 SAINT-MARCEL Tél.

Plus en détail

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Les marchés publics écologiques (MPE) constituent un instrument non contraignant. Le présent document récapitule les critères MPE de l UE mis au point

Plus en détail

Protocole de Certification UTZ Certified

Protocole de Certification UTZ Certified Protocole de Certification UTZ Certified Version 3.0 septembre 2012 (Version préalable 2.0 février 2010) Protocole de Certification UTZ Certified Septembre 2012 Des copies gratuites de ce document sont

Plus en détail

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Glossaire La terminologie propre au projet, ainsi que les abréviations et sigles utilisés sont définis dans le Glossaire. Approbation Décision formelle, donnée

Plus en détail

LSSSS. Aux fins du deuxième alinéa: Page 1 sur 13

LSSSS. Aux fins du deuxième alinéa: Page 1 sur 13 LSSSS Fonctions reliées à l'identification et à la certification des résidences privées pour aînés et de certaines ressources offrant de l'hébergement pour des clientèles vulnérables 346.0.1. Afin d'identifier

Plus en détail

...... (dénomination statutaire)...( 1 ) a désigné au cours de l'assemblée générale de la société du...( 2 )

...... (dénomination statutaire)...( 1 ) a désigné au cours de l'assemblée générale de la société du...( 2 ) 5112/PC/MS ANNEXE 1 À LA COMMUNICATION F.2 DÉSIGNATION D'UN COMMISSAIRE AUPRÈS D'UNE SOCIÉTÉ DE CAUTIONNEMENT MUTUEL La société de cautionnement mutuel...... (dénomination statutaire)......... (adresse

Plus en détail

POLITIQUE DE BIOSÉCURITÉ

POLITIQUE DE BIOSÉCURITÉ Date d entrée en vigueur: Mai 2006 Remplace/amende: VRS-52/s/o Origine: Vice-rectorat aux services Numéro de référence: VPS-52 DÉFINITION Une substance biologique dangereuse se définit comme un organisme

Plus en détail

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur;

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur; Arrêté royal du 4 décembre 2012 concernant les prescriptions minimales de sécurité des installations électriques sur les lieux de travail (M.B. 21.12.2012) Section I er. - Champ d'application et définitions

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE CONSTITUTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE À CHARTE QUÉBÉCOISE Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité

Plus en détail

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Section 2 : Exposition à l'amiante dans les immeubles bâtis Sous-section 1 : Immeubles construits avant le 1er janvier 1980 Article R1334-14 : Les articles de la présente sous-section

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION

PROCESSUS DE CERTIFICATION v. 02/02/2015 PROCESSUS DE CERTIFICATION COSMETIQUES ECOLOGIQUES ET BIOLOGIQUES Le présent document a pour objectif de décrire les étapes clefs du processus de certification et fait partie intégrante de

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE Système de management de l Énergie (SMÉ)

FICHE EXPLICATIVE Système de management de l Énergie (SMÉ) Certificats d économies d énergie Fiche explicative n FE 50 FICHE EXPLICATIVE Système de management de l Énergie (SMÉ) Fiches d opérations standardisées concernées : N BAT-SE-02 et IND-SE-01. Ce document

Plus en détail