J ai eu le plaisir d être citoyenne de la ville de Boulogne-Billancourt durant 25 années.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "J ai eu le plaisir d être citoyenne de la ville de Boulogne-Billancourt durant 25 années."

Transcription

1 Mlle Marianne XXX XXXXXXXXXXX Objet : Demande de Rendez-vous Numéro Unique Régionale : Monsieur Pierre-Christophe BAGUET Maire de Boulogne-Billancourt 26, avenue André Morizet Boulogne Billancourt Le 11/08/2014 Cher Monsieur le Maire, Je souhaiterais tout d abord vous exprimer le respect que j ai pour vous, pour l ensemble de vos collaborateurs ainsi que pour la ville de Boulogne-Billancourt. J ai eu le plaisir d être citoyenne de la ville de Boulogne-Billancourt durant 25 années. Grâce à l accueil de la ville, ses infrastructures de qualité, ses employés dévoués et grâce à ses habitants, j ai eu la chance de réaliser toute ma scolarité dans un cadre sain et propice à la réussite. Je suis très attachée à cette ville étant donné que j'y ai grandi, et l éducation de qualité offerte par la ville m a permis d acquérir les connaissances nécessaires à la poursuite d'études supérieures. Je me permets de vous écrire aujourd hui au sujet de la procédure d expulsion à l encontre de la Famille XXX dont je fais partie, domiciliée au 36 square des Moulineaux à Boulogne- Billancourt. Permettez-moi s il vous plaît, de vous rappeler les faits ainsi que les procédures. Nous sommes une famille jusque-là sans histoire, arrivée à Boulogne-Billancourt depuis maintenant 28 ans, les enfants ont grandi et ont été scolarisés à Boulogne Billancourt et y ont suivi des parcours scolaires reconnus avec beaucoup d'ambition, de sérieux et de réussite, tout cela accompagné d'activités sportives par le biais entre autres de l'athlétique Club de Football de Boulogne Billancourt. 1

2 A notre arrivée à Boulogne nous avons vécu dans des petites chambres d hôtels de la ville louées au mois et des résidences d hébergement d urgence du département des Hauts de Seine dans le 92. Quelques années plus tard des actions de protestation contre les conditions précaires et insalubres dans lesquelles nous vivions sont lancées par des associations et des organisations gouvernementales. En réponse à ces actions, trois immeubles vides sont réquisitionnés par la Ville de Boulogne- Billancourt. Ces immeubles sont rénovés et transformés en logement dépendants du secteur social. Nous avons été relogés dans un des immeubles réquisitionnés situé, rue Yves Kermen à Boulogne Billancourt durant 7 années. L immeuble était délabré, nous y avons vécu dans des conditions vétustes et sa démolition fut planifiée par la ville. Il était situé sur les anciens sites de production des usines «Renault». A l époque, la ville prévoit une grande opération d aménagement. Plus tard, un nouveau quartier sortira de terre, l Ile Seguin-Rives de Seine. En 2002, au bout de 16 années d errance nous obtenons enfin un logement social dans le parc de l OPDH 92. Le 3 décembre 2002, L OPDH des Hauts de Seine a loué aux époux XXX un logement de quatre pièces principales au 36 square des Moulineaux à Boulogne Billancourt. Courant 2010 l OPDH 92 saisi le tribunal d Instance de Boulogne Billancourt à l encontre des époux XXX pour trouble de jouissance. Par jugement du 31 Mai 2011 le Tribunal de Boulogne a débouté l Office de ses demandes en résiliation du bail et expulsion, le tribunal ayant estimé entre autres que l expulsion aurait des conséquences graves pour la famille. Le 07 octobre 2011, l Office a interjeté l appel du jugement. Le 11 Septembre 2012 par arrêt rendu par défaut la cour prononce la résiliation du bail. Par déclaration d opposition les époux XXX ont formé opposition contre l arrêt du 11 Septembre

3 Le 17 Décembre 2013 la cour d appel de Versailles prononce la résiliation du bail et ordonne la libération sans délai et à défaut l expulsion des époux XXX et de tout occupant de leur chef, le cas échéant avec le concours de la force publique. Le 11 Juillet 2014, les époux XXX reçoivent la lettre de commandement de quitter les lieux, au plus tard le 11 Septembre Je me présente aujourd hui à vous en tant que fille ainée de la famille XXXX. Je m exprime au nom de mes frères et sœurs pour vous dire à quel point nous sommes anéantis par les actions à l encontre de nos parents, les époux XXX. Depuis cinq ans, l intégralité de ma famille doit assumer les conséquences désastreuses de faits dont nous ne sommes pas responsables. Il s agit d un seul membre de notre famille dont les faits de délinquance ont été justement condamnés par la justice, un unique membre qui a préféré ignorer l'éducation de nos parents et suivre la voie de l'illégalité. Pourtant ils nous ont transmis des valeurs telles que le respect, le travail, la morale, l'ouverture d'esprit, le partage, la convivialité, la famille... Qui peut se vanter d'être issu d'une famille dont tous les membres sont exemplaires? A ce jour et depuis le jugement de notre frère en 2009, ne pouvant cautionner ses actes nous avons décidé de l'exclure du cadre familiale n'ayant d'autre choix en espérant préserver la sérénité et la stabilité du reste de la famille. De l'avis générale, il est tout simplement injuste que toute une famille (avec de jeunes enfants) pâtisse des actes d'un seul qui plus est, ne semble pas s'en soucier outre mesure. C est pourquoi je souhaiterais vous exprimer au nom de toute ma famille notre désarroi et notre profonde inquiétude face à cette situation. Mes parents, moi-même ainsi que tous les autres membres de la famille n avons nullement toléré, cautionné ou participé à ces faits ou troubles. Nous n avons jamais vécu de ses actes de délinquances, bien au contraire, les valeurs inculquées par nos parents nous ont tous conduit vers des études supérieures. Nos parents eux ont toujours travaillé durement afin de pouvoir nous garantir la sérénité et la sécurité dont nous avions besoin afin de mener à bien nos études et nos avenirs respectifs. Je tiens expressément à vous dire que nous n acceptons pas la délinquance. Aucun des autres membres de la famille n est ni pénalement, ni consciemment impliqué. 3

4 Par ailleurs, il est à noter que dès 2003 nous avions effectué des demandes de mutation de logement auprès de notre bailleur afin d écarter notre frère de ce quartier et de ses fréquentations mais ces multiples demandes sont restées sans suite (Récépissé des demandes de mutation ci-jointes) Nous sommes sincèrement surpris et attristés par la tournure des évènements, mais aussi par la ferme volonté de notre bailleur à nous expulser par concours des forces de l ordre et à ne pas nous reloger. Au vu de certains éléments, nous n avons d autres choix que de nous interroger sur la neutralité de Monsieur Christian DUPUY, Président de l OPDHLM 92 dans cette affaire. Lors d un conseil d administration Monsieur DUPUY a mentionné le sujet des familles expulsées alors que cela n avait pas été prévu à l ordre du jour. De plus il aurait attendu le départ de certains membres en opposition avec ces actions pour faire voter la résolution. (Lettre de contestation au vote ci-joint). J ai le souhait de vous faire savoir que l image véhiculée par ces troubles ne reflète en rien la réalité de notre quotidien. Par opposition au parcours regrettable de notre frère, nous estimons en toute modestie que les autres membres de la famille sont à la fois altruistes, intègres, honnêtes, ambitieux et aussi respectueux des lois et des personnes. Cette situation a d ailleurs suscité une vive émotion de la part de nombreux habitants du quartier et de la ville puisque plus de cinq cent signatures ont été recueillies en témoignage de leur solidarité à notre égard (cf. Pétitions Pièce Jointe). Nous sommes une famille de neuf enfants. Cinq de mes plus jeunes frères et sœurs sont à ce jour toujours domiciliés chez mes parents. La benjamine vient d avoir 8 ans. A cet effet, je souhaiterais vous décrire brièvement nos situations professionnelles et scolaires actuelles : Monsieur M P. XXX: 60 ans Agent d entretien, «Les Chenets» devenu «Fondation Diagonet de Neuilly». (Maisons de Retraite- CDI depuis 2010) Madame S. XXX: 54 ans Agent de propreté, Journal «L Equipe» à Boulogne-Billancourt (Temps Partiel- CDI depuis 2000) Agent de propreté, Sécurité Social de Versailles (Temps Partiel- CDI depuis 1999) M. D. XXX : 34 ans CAP Plomberie Obtenu en 2001 Plombier Professionnel, CDI chez Tube 93 4

5 Mlle M. XXX : 28 ans BTS Tourisme obtenu en 2009 Licence Professionnelle Back/ Middle Office Finance obtenu en 2012 Master Finance BAC+5 en cours d obtention Gestionnaire Middle Office Crédits syndiqués (CDD - contrat d apprentissage chez HSBC France) M. S. XXX : 27 ans Diplôme Supérieur Comptabilité Gestion (BAC+4) obtenu en 2011 Cadre Comptable -CDI (Arcadis, 92) M. L. XXX : 24 ans Brevet des Collèges obtenu en 2007 Baccalauréat Technologique obtenu en 2010 BTS Négociations Relation Clients obtenu en 2012 Actuellement en Licence Management en Alternance (Bouygues Telecom, 92) Mlle D. XXX: 21 ans Baccalauréat Scientifique obtenu en 2009 (Mention bien). DUT Gestion des Entreprises et des Administrations obtenu en Licence Economie Gestion obtenu en 2014 (Majeure De Promotion- Université Paris XI). Master1 Contrôle Comptabilité Audit en Septembre (Université Paris Descartes ) Mlle K.XXX : 16 ans Brevet des collèges obtenu en (Mention bien) Passage en classe de 1ere Scientifique en Septembre (Lycée Jacques Prévert à Boulogne- Billancourt.) Mlle F. XXX : 12 ans Passage en classe de 5éme (Moyenne : 16/20). Collège Jean Renoir à Boulogne-Billancourt. Mlle K. XXX : 8 ans Passage en classe de CE2. Ecole Ferdinand Buisson A à Boulogne-Billancourt. A ce jour, tous les enfants domiciliés dans le logement sont scolarisés à Boulogne-Billancourt ou aux alentours et sont tous en réussite scolaire (Diplômes et Bulletins scolaires ci-joints). Ces brillants résultats sont soulignés par Madame Braham, Le Principal du Collège Jean Renoir à Boulogne Billancourt (Attestation ci-jointe) Vous n êtes pas sans savoir Monsieur Le Maire, qu il n existe pas de solutions d hébergement d urgence à Boulogne-Billancourt. L expulsion aura pour conséquence d entrainer une errance perpétuelle pour ma famille. Nous même, c est-à-dire les trois membres de la famille n occupant plus le logement, n avons 5

6 aucune solution de relogement pour eux (logements trop petits) et nous n avons ni les capacités ni les moyens financiers de les aider. Mes parents, les époux XXX n ont jamais eu et n ont aucune dette de loyer. Ils travaillent durement et honnêtement. Mes deux jeunes frères portent fièrement les couleurs de la ville de Boulogne Billancourt. En effet, ils sont licenciés de la section football de l Athlétique Club de Football de Boulogne- Billancourt. Ils y sont très appréciés par leurs co-équipiers ainsi que par la Direction du club pour leurs valeurs, leur moralité et leur exemplarité. Mon frère Lassana est d ailleurs le capitaine de l équipe de football des seniors de l ACBB promu en CFA 2 cette année. Pour preuve, ils sont mis à l honneur en couverture de la revue trimestrielle de Juillet 2014 de l Athlétique Club de Boulogne Billancourt, club municipal omnisports. Veuillez s il vous plait trouver en Pièce Jointe le Courrier de soutien de la Direction du club de l ACBB adressé à la mairie de Boulogne-Billancourt le 20/02/2014. C est avec beaucoup de tristesse, d angoisse et d impuissance que je vous informe que nous sommes dans une situation des plus désespérée puisque nous avons reçu un commandement de quitter les lieux. (Ci-joint) La date d expulsion est fixée pour le 11 Septembre Pour ces raisons, j aimerais vivement vous rencontrer afin d échanger ensemble sur cette situation désastreuse qui affecte notre quotidien. J ai aujourd hui plus que tout besoin de vous Monsieur Le Maire, vous êtes mon seul espoir de pouvoir garantir à mes jeunes frères et sœurs un avenir sain, digne, serein et stable. Je souhaiterais de tout cœur qu ils puissent entamer la prochaine rentrée scolaire dans la sérénité et non pas dans la crainte de se retrouver sans logement. Il m est devenu très difficile de trouver des mots rassurants face aux questions de ma sœur cadette de 8 ans sur cette expulsion. Madame Marie-Laure GODIN, Vice-présidente du Conseil Général des Hauts-de Seine, et Monsieur François LAMY, ministre délégué chargé de la ville de Boulogne-Billancourt, à l époque nous avaient gracieusement et explicitement promis une aide sur le suivi de notre dossier. Monsieur Lamy avait d ailleurs insisté sur le fait «qu il fallait imaginer un dispositif qui soit dans l ensemble du parc HLM et qui permette avec l anonymat qui est nécessaire de ne pas mettre les familles dans la rue». Monsieur Lamy avait aussi ajouté «qu il fallait accompagner socialement les familles dans leur parcours» 1. 1 Propos déclarés sur Europe1 le 11 Janvier

7 Par courrier en date du 12 Mars 2014 adressé à Monsieur François LAMY, Ministre de la Ville de Boulogne Billancourt ; Madame Brigitte GONTHIER-MORIN, Sénatrice des Hauts de Seine appelle Monsieur LAMY à porter une attention sur notre situation. Madame GONTHIER-MORIN manifeste son inquiétude à notre égard et partage le point de vue de Monsieur LAMY au sujet du dispositif d accompagnement à mettre en place pour la famille. (Courrier ci-joint) A ce jour, à moins de trois semaines de la rentrée scolaire et à moins de quatre semaines de la date de commandement de quitter les lieux soit le 11 Septembre 2014, aucune proposition de relogement ne nous a été faite. S inquiétant des répercussions sur la scolarité des enfants l Union des Conseils Locaux FCPE de Boulogne-Billancourt a aussi adresser une demande de clémence à l attention de Monsieur Christian DUPUY, Président de l OPDHLM des Hauts de Seine. (Courrier Ci-joint). L inquiétude est telle que Madame GARCIA, Membre Générale du Canton de Nanterre Sud Est, Membre de la commission permanente a aussi tenu à informer Monsieur Le préfet des Hauts de Seine sur ses répercutions. (Courriers Ci-joint) Vous trouverez aussi ci-joint, la lettre de Madame Claire LESAGE, Ancienne responsable d un service social parisien. Madame LESAGE demande à Monsieur Le Préfet des Hauts de Seine à ce qu un relogement soit proposé avant toute exécution de cette mesure par les autorités. Je tiens à vous alerter Monsieur le Maire au sujet de la situation financière de mes parents, les époux XXX. L un des lieux de travail de ma mère se situe à Boulogne-Billancourt et celle-ci débute son service à 6h00 du matin d où la nécessité d être relogé dans la ville, par ailleurs la quasitotalité des enfants y sont actuellement scolarisés. Le lieu de travail de mon père se situe aussi à quelques kilomètres à Courbevoie (92). Dans le cas où l un des deux parents perdrait son emploi cela briserait définitivement toute chance de s en sortir. Les époux XXX ont aussi de lourds problèmes de santé, Monsieur XXX est asthmatique et souffre d une grave inflammation des voies respiratoires. Sa maladie s est aggravée durant nos nombreuses années de vie dans les hôtels et foyers, à cause entre autres des différents stimuli notamment des allergènes présents dans ces lieux. Madame XXX souffre de diabète et d hypertension, un traitement médicamenteux régulier et permanent lui est prescrit. De plus, la résiliation du bail à occasionné la suspension des Aides Pour le Logement, le poids des charges est devenu insoutenable d autant plus que la famille a aussi été condamnée au 7

8 paiement de plus de 8000 de frais de justice majoritairement à titre de dédommagement en faveur de l OPDH des Hauts de Seine. Malgré le montant onéreux, la dette a intégralement été honorée au dépend des économies de tous les membres de la Famille. Pour cette raison je tiens donc à vous démontrer notre coopération et notre bonne foi la plus totale dans cette affaire. Nous avons fait des demandes d entretiens auprès de notre bailleur pour trouver des solutions alternatives mais ces dernières sont restées sans réponse. Ma famille s est tournée vers le logement locatif dans le secteur privé mais malheureusement les revenus du foyer et les charges supplémentaires actuelles ne permettent pas à ma famille d envisager de solution de relogement en dehors du parc HLM. Notre coopération ne s arrête pas là puisque nous avons déposé auprès de la commission de médiation du département des Hauts de Seine un dossier de Droit Au Logement Opposable. Le 17/03//2013, la commission de médiation au droit au logement opposable instituée dans le département des Hauts de Seine n a pas estimé que la demande de logement des époux XXX était prioritaire et notre demande a été rejeté considérant que l intéressé est menacé d expulsion, toutefois il n a pas respecté ses obligations essentielles à l égard de son bailleur. (Décision de la commission DALO ci-jointe) Plusieurs législations fondamentales mentionnent ou garantissent un droit au logement, le droit au logement est un droit fondamental et l Etat Français par l application de textes nationaux et internationaux doit veiller à garantir à chaque citoyen le droit au logement.. Après examen du diagnostic social de la situation familiale, de la scolarité des enfants, du lieu de travail et des problèmes de santé des époux XXX, des soutiens de tout horizon, et de l assurance de notre coopération la plus totale je vous demande s il vous plaît, Monsieur Le Maire de maintenir temporairement ma famille dans le logement, et de lui proposer des solutions de relogement décentes à Boulogne-Billancourt dans un Habitat à Loyer Modéré. Par la présente je vous prie de bien vouloir s il vous plait nous permettre de rester des citoyens actifs, qui tendent tous à travers nos études et nos emplois à intégrer et à développer les différents secteurs d activité économique de notre pays, La France. Il est primordial que nous nous rencontrions avant le 11 septembre (date de l'expulsion), je vous en serais éternellement reconnaissante ainsi que tous les boulonnais qui nous soutiennent dans notre démarche. Je vous remercie d avance, Monsieur le Maire de l attention que vous porterez à ma demande et je vous remercie d avoir lu ce courrier. 8

9 Je reste plus que tout à votre disposition dans l espoir de vous rencontrer très prochainement. Marianne XXX 9

VOUS N ARRIVEZ PLUS À PAYER VOTRE LOYER? des conseils, des aides

VOUS N ARRIVEZ PLUS À PAYER VOTRE LOYER? des conseils, des aides VOUS N ARRIVEZ PLUS À PAYER VOTRE LOYER? des conseils, des aides Vous n avez pas payé votre loyer depuis deux mois > Des frais supplémentaires de relance facturés sur quittance > Deux lettres de rappel

Plus en détail

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE MODE D EMPLOI 4 5 18 19 10 11 Le droit au logement opposable P. 5 P. 11 Le droit au logement opposable Le droit à l hébergement opposable P. 16 Cas pratique 2 Introduction QU

Plus en détail

L e x p u ls io n. Conseils Informations pour locataires en impayés DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT

L e x p u ls io n. Conseils Informations pour locataires en impayés DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT Je p e u x é v it e r L e x p u ls io n. Conseils Informations pour locataires en impayés DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT JE N AI PAS PAYE UN OU PLUSIEURS MOIS DE LOYER. Sans réaction de ma part,

Plus en détail

FICHE N 18 LE CASIER JUDICIAIRE

FICHE N 18 LE CASIER JUDICIAIRE FICHE N 18 LE CASIER JUDICIAIRE Le casier judiciaire national automatisé est tenu sous l autorité du ministre de la Justice. Il recense les condamnations, décisions et jugements prononcées contre les personnes

Plus en détail

Service AID. L année 2011 a été marquée par la suppression de 0,5 ETP et le changement de travailleur social au 1 er juillet.

Service AID. L année 2011 a été marquée par la suppression de 0,5 ETP et le changement de travailleur social au 1 er juillet. Service AID Le Droit Au Logement Opposable (DALO) est un moyen pour des personnes qui n arrivent pas à accéder au logement social de faire valoir leur droit au logement. La Loi DALO de 2007 prévoit pour

Plus en détail

Questions réponses. Le maire sera compétent pour la procédure d insalubrité si la mairie possède un service communal d hygiène et de la santé

Questions réponses. Le maire sera compétent pour la procédure d insalubrité si la mairie possède un service communal d hygiène et de la santé Questions réponses L HABITAT INDIGNE : 1. Quelle définition pour l habitat indigne? L habitat indigne regroupe les différentes situations dans lesquelles des locaux donnés à usage d habitation ne sont

Plus en détail

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE MODE D EMPLOI

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE MODE D EMPLOI DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE MODE D EMPLOI P. 5 P. 11 P. 16 2 Le droit au logement opposable : mode d emploi Introduction QU EST-CE QUE LE DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE? La loi du 5 mars 2007 institue un

Plus en détail

Dossier de candidature à l accès en MASTER DROIT 2 e année MENTION DROIT PRIVÉ Master professionnel : Spécialité "Droit des affaires"

Dossier de candidature à l accès en MASTER DROIT 2 e année MENTION DROIT PRIVÉ Master professionnel : Spécialité Droit des affaires Université de Savoie Faculté de droit Photo Dossier de candidature à l accès en MASTER DROIT 2 e année MENTION DROIT PRIVÉ Master professionnel : Spécialité "Droit des affaires" Année Universitaire 2014-2015

Plus en détail

Objet : versement du Supplément Familial de Traitement («SFT»).

Objet : versement du Supplément Familial de Traitement («SFT»). Division des ressources humaines et des moyens du 1 er degré DRHM1 Immeuble le Saint- Simon 68, av. du général de Gaulle 94011 Créteil cedex Objet : versement du Supplément Familial de Traitement («SFT»).

Plus en détail

Le Projet de Rénovation Urbaine 2009 2016

Le Projet de Rénovation Urbaine 2009 2016 Le Projet de Rénovation Urbaine 2009 2016 C est un projet de réhabilitation à l échelle du quartier Pierre Loti, avec Construction, réhabilitation, démolition, renforcement des liaisons entre quartiers,

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement 1/11 Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement (article L. 441-2-3, II, du code de la construction et de l habitation) N 13940*01 Le présent formulaire

Plus en détail

C dc COUR DES COMPTES RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE. Genève, le 25 juin 2013. Votre lettre du 12 juillet 2012 Déménagement du Moulin à Danses

C dc COUR DES COMPTES RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE. Genève, le 25 juin 2013. Votre lettre du 12 juillet 2012 Déménagement du Moulin à Danses Rue du XXXI-Décembre 8 Case postale 3159 1211 Genève 3 Tél.: +41 (0)22 388 77 90 Fax: +41 (0)22 388 77 99 Internet: www.ge.ch/cdc Genève, le 25 juin 2013 Votre lettre du 12 juillet 2012 Déménagement du

Plus en détail

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération faisant suite à un refus d embauche en raison de la grossesse de la réclamante Grossesse - Emploi Emploi privé Rappel à la loi La haute autorité

Plus en détail

OCCUPATIONS ILLICITES DE TERRAINS PAR LES GENS DU VOYAGE

OCCUPATIONS ILLICITES DE TERRAINS PAR LES GENS DU VOYAGE PROCÉDURES D EXPULSIONS OCCUPATIONS ILLICITES DE TERRAINS PAR LES GENS DU VOYAGE PRÉFET DE SEINE-ET-MARNE SOMMAIRE PROCÉDURE NORMALE DE DROIT COMMUN > La procédure juridictionnelle > La procédure administrative

Plus en détail

9Engagements. pour vous reloger dans les meilleures conditions

9Engagements. pour vous reloger dans les meilleures conditions 9Engagements pour vous reloger dans les meilleures conditions Le projet de renouvellement urbain pour 2011-2015 va modifier profondément le site Petit Pré-Sablières Pour le Quartier Petit Pré-Sablières,

Plus en détail

Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ;

Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ; Paris, le 19 septembre 2012 DECISION DU DEFENSEUR DES DROITS N MDE-2012-128 Vu l article 71 1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur

Plus en détail

Fiche pratique problèmes de tri sélectif. Notions de droit

Fiche pratique problèmes de tri sélectif. Notions de droit Fiche pratique problèmes de tri sélectif Si la majorité des collectivités territoriales en France organisent une collecte sélective des déchets (en porte à porte ou en borne d apport volontaire), sa mise

Plus en détail

La lettre de présentation

La lettre de présentation La lettre de présentation Importance de la lettre de présentation Cette lettre est votre premier contact personnalisé avec l employeur. C est pourquoi vous devez y attacher beaucoup d importance. C est

Plus en détail

Dimanche 02 septembre 2012 de 09h à 18h00*

Dimanche 02 septembre 2012 de 09h à 18h00* Châtenay-Malabry, le 6 juillet 2012 Mademoiselle, Monsieur, Vous figurez sur la liste des candidats admis à l Ecole Centrale des Arts et Manufactures à la rentrée prochaine. L accueil à la Résidence des

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE ESSONNE Centre de formation Collez votre photo ici DOSSIER DE CANDIDATURE ÉTAT CIVIL DU CANDIDAT Nom :.... Prénom :..... Né(e) le : à :........ Dépt :... Nationalité :.... Courriel :......@.... Adresse

Plus en détail

NOM Nom de jeune fille Prénom M Mme Mlle Date de Naissance Nationalité Adresse Complète

NOM Nom de jeune fille Prénom M Mme Mlle Date de Naissance Nationalité Adresse Complète Direction des Actions Interministérielle MISIV LOGEMENT (06286 Nice cedex 3) DEMANDE DE LOGEMENT - VALABLE PENDANT UN AN A RENVOYER PAR COURRIER EN DOUBLE EXEMPLAIRE (A REMPLIR A L ENCRE NOIRE) Cadre réservé

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D INSCRIPTION ANNEE 2015-2016

DOSSIER DE DEMANDE D INSCRIPTION ANNEE 2015-2016 DOSSIER DE DEMANDE D INSCRIPTION ANNEE 2015-2016 Madame, Monsieur, Suite à votre demande d inscription, nous avons le plaisir de vous adresser le présent dossier. L inscription et l admission se déroulent

Plus en détail

Tout ce que vous devez savoir pour réussir votre relogement

Tout ce que vous devez savoir pour réussir votre relogement Le relogement facile Tout ce que vous devez savoir pour réussir votre relogement Ce guide du relogement est édité dans le cadre du projet de rénovation urbaine de la ville de Saint-Brieuc. L es 6 étapes

Plus en détail

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail :

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : collegelycee@st-sebastien.fr Site web : www.st-sebastien.fr L assurance

Plus en détail

N 97 DÉC. 2015 LE MAGAZINE DES LOCATAIRES ÉDITION SPÉCIALE. 2015 : une année. bien remplie

N 97 DÉC. 2015 LE MAGAZINE DES LOCATAIRES ÉDITION SPÉCIALE. 2015 : une année. bien remplie N 97 DÉC. 2015 LE MAGAZINE DES LOCATAIRES ÉDITION SPÉCIALE 2015 : une année bien remplie Sommaire 2 EN BREF n L enquête OPS bientôt dans les boites aux lettres n Mieux vous accueillir : votre avis nous

Plus en détail

Projet de réaménagement

Projet de réaménagement Projet de réaménagement De Place L Acadie et de Place Henri-Bourassa Mémoire de Jocelyne Cyr commissaire scolaire Circonscription de Cartierville Commission scolaire de Montréal Déposé le 18 février 2009

Plus en détail

Pré-détection des candidats à la formation par alternance

Pré-détection des candidats à la formation par alternance Université Savoie Mont Blanc Faculté de droit de Chambéry Dossier de candidature année universitaire 2015-2016 Master professionnel 2 ème année droit des obligations parcours droit du dommage corporel

Plus en détail

Prévenir et faire face aux impayés de loyers. Vous êtes locataire L ADIL VOUS CONSEILLE, CONSULTEZ-LA!

Prévenir et faire face aux impayés de loyers. Vous êtes locataire L ADIL VOUS CONSEILLE, CONSULTEZ-LA! L ADIL réunit l État, les collectivités locales, les organismes d intérêt général, les professionnels publics et privés et les représentants des usagers. Elle est agréée par le Ministère chargé du Logement

Plus en détail

NOEL A LA CARTE. I - Le contexte

NOEL A LA CARTE. I - Le contexte NOEL A LA CARTE I - Le contexte Le lycée général MF est situé dans un chef lieu de canton de 11 000 habitants. Le secteur de recrutement est caractérisé par une étroitesse géographique (R< 6kms) et une

Plus en détail

Objet : Inscription Licence Professionnelle Management de Station de Montagne en alternance- Année universitaire 2013/2014

Objet : Inscription Licence Professionnelle Management de Station de Montagne en alternance- Année universitaire 2013/2014 Objet : Inscription Licence Professionnelle Management de Station de Montagne en alternance- universitaire 2013/2014 Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous vous remercions de l intérêt que vous portez à

Plus en détail

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Charte d attribution des logements un processus de mise en location lisible Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Garantir la lisibilité du circuit

Plus en détail

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Le 30 octobre 2006 TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Monsieur le maire. Lors de mes interventions au Conseil, vous m avez indiquez que je mélangeait les choses que je ne comprenais

Plus en détail

FORMATIONS INFO PLUS. Pierre Gestionnaire matériel (Collège Jean Moulin - Ambazac)

FORMATIONS INFO PLUS. Pierre Gestionnaire matériel (Collège Jean Moulin - Ambazac) Pierre Gestionnaire matériel (Collège Jean Moulin - Ambazac) FORMATIONS «Je n avais pas vraiment d idée sur ce que je voulais faire. En classe de Première, mon professeur de mathématiques me préconisant

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE

DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE Preuve de son engagement dans la réduction des gaz à effet de serre, la Ville de Thionville a mis en place des mesures incitatives pour la rénovation thermique,

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL SPECIAL. DU 5 août 2015

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL SPECIAL. DU 5 août 2015 PREFET DU VAL DE MARNE ISSN 0980-7683 RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL SPECIAL DU 5 août 2015 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE - 94038 CRETEIL CEDEX - 01 49 56 60 00 PREFET DU VAL-DE-MARNE RECUEIL

Plus en détail

Le logement social que j occupe ne correspond plus à ma situation...

Le logement social que j occupe ne correspond plus à ma situation... Le logement social que j occupe ne correspond plus à ma situation... 27 28 Changer de logement? Combien de chambres pour votre logement? Un logement est dit «proportionné» lorsqu il correspond à votre

Plus en détail

Dispositif exceptionnel de délais de paiement en faveur des entreprises affectées par la. crise -

Dispositif exceptionnel de délais de paiement en faveur des entreprises affectées par la. crise - DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES DIRECTION REGIONALE DES FINANCES PUBLIQUES D ÎLE-DE-FRANCE ET DU DEPARTEMENT DE PARIS SITE REAUMUR 94 RUE REAUMUR - 75104 PARIS CEDEX 02 ACCUEIL DU PUBLIC : 8H35

Plus en détail

Si vous résidez chez vos parents pendant vos études, cochez cette case et passez à la section suivante :

Si vous résidez chez vos parents pendant vos études, cochez cette case et passez à la section suivante : 1. Renseignements généraux Section 1.1 Identité du candidat Nom de famille: Prénom : Code permanent du ministère de l Éducation : Date de naissance : Sexe : F M Numéro d assurance sociale : Section 1.2

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MLD 2013-260

Décision du Défenseur des droits n MLD 2013-260 Décision du Défenseur des droits n MLD 2013-260 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative à un refus d embauche discriminatoire présentations observations devant la Cour d Appel Domaine de compétence

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE TECHNICIEN SUPÉRIEUR PRINCIPAL D ADMINISTRATIONS PARISIENNES SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE TECHNICIEN SUPÉRIEUR PRINCIPAL D ADMINISTRATIONS PARISIENNES SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE

Plus en détail

Procédure relative aux conseils de disciplines

Procédure relative aux conseils de disciplines Annexe 5 Procédure relative aux conseils de disciplines I - LES REGLES RELATIVES A LA MISE EN PLACE DU CONSEIL DE DISCIPLINE. C est au chef d établissement qu il revient d apprécier, s il y a lieu, d engager

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE ÉTAT CIVIL DU CANDIDAT Nom :.... Prénom :..... Né(e) le : à :........ Dépt :....... Nationalité :.... Courriel :... @.......... Adresse :.......... CP :.. Ville :......... Téléphone

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83

Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83 Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision n MDE-2013-83 du 22 avril 2013 relative la scolarisation d un enfant porteur de handicap Domaine(s) de compétence

Plus en détail

QUELQUES FORMULES DE CORRESPONDANCE

QUELQUES FORMULES DE CORRESPONDANCE QUELQUES FORMULES DE CORRESPONDANCE LES FORMULES DE SALUTATION Messieurs, Cher, chère Cher ami INFORMER, ANNONCER o J ai le plaisir de vous informer que o Je suis très heureux de vous dire o Pour de plus

Plus en détail

L A P U B L I C I T E L O B L I G A T I O N D U B A I L E C R I T

L A P U B L I C I T E L O B L I G A T I O N D U B A I L E C R I T I. L A P U B L I C I T E A partir du 18 mai 2007, toute communication (affichettes, annonces dans les journaux ou sur internet, ) relative à la mise en location de tout logement (résidence principale,

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE STRASBOURG N 1302997 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE STRASBOURG N 1302997 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE STRASBOURG ct N 1302997 Union Nationale des Etudiants de France Assemblée Générale des Etudiants de Strasbourg - UNEF M. Gros Rapporteur M. Rees Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

Plus en détail

S e p t e m b r e 2 0 0 9

S e p t e m b r e 2 0 0 9 STYLE S e p t e m b r e 2 0 0 9 Direction Générale de l Aménagement, du Logement et de la Nature Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages Arche sud 92055 La Défense cedex téléphone : 33 (0)

Plus en détail

SENTENCE ARBITRALE DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES A BRUXELLES

SENTENCE ARBITRALE DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES A BRUXELLES SENTENCE ARBITRALE DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES A BRUXELLES AUDIENCE DU 28 SEPTEMBRE 2004 En cause : Monsieur A, xxx, domicilié à xxx ; Et Madame B, domiciliée à xxx ; Et C (mineur) Demandeurs comparaissant

Plus en détail

Dossier de candidature Jeunes Ambassadeurs 2013

Dossier de candidature Jeunes Ambassadeurs 2013 Région Rhône-Alpes (Département du Rhône) Dossier de candidature Jeunes Ambassadeurs 2013 1) Présentation du programme Le programme Jeunes Ambassadeurs 2013 est proposé par l Acsé (Agence nationale pour

Plus en détail

Congé délivré par le bailleur en vue de vendre le logement

Congé délivré par le bailleur en vue de vendre le logement Modèles de congés* que le bailleur peut adresser au locataire en le prévenant six mois au moins avant le terme du bail par lettre recommandée avec accusé de réception ou exploit d huissier ADIL de l AIN

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Dossier candidat Dossier à adresser au secrétariat des CQP des Industries Chimiques Le Diamant A 14, rue de la République 92800 PUTEAUX OBSERVATOIRE

Plus en détail

Tout savoir sur la loi Hamon. Changement d assurance de prêt immobilier en première année

Tout savoir sur la loi Hamon. Changement d assurance de prêt immobilier en première année Guide Tout savoir sur la loi Hamon Changement d assurance de prêt immobilier en première année Ce document est la propriété de Réassurez-moi et ne doit pas être copié, reproduit, dupliqué totalement ou

Plus en détail

DEMANDE D AGRÉMENT D EXPLOITATION D UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT, À TITRE ONÉREUX, DE LA CONDUITE DES VÉHICULES À MOTEUR ET DE LA SÉCURITE ROUTIÈRE

DEMANDE D AGRÉMENT D EXPLOITATION D UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT, À TITRE ONÉREUX, DE LA CONDUITE DES VÉHICULES À MOTEUR ET DE LA SÉCURITE ROUTIÈRE DIRECTION DE L ACCUEIL DU PUBLIC, DE L IMMIGRATION ET DE LA CITOYENNETE Service de la citoyenneté, de la circulation et des professions réglementées Bureau des usagers de la route PRÉFET DU VAL D OISE

Plus en détail

Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents

Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Pourquoi un stage? Sensibiliser les élèves au monde du travail : Aimer le monde du travail. Souvent, nos enfants n ont qu une idée très partielle de ce

Plus en détail

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement N 15036*01 (article L. 441-2-3, II, du code de la construction et de l habitation)

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE AGENTS SPÉCIALISÉS DES ÉCOLES MATERNELLES DE LA COMMUNE DE PARIS

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE AGENTS SPÉCIALISÉS DES ÉCOLES MATERNELLES DE LA COMMUNE DE PARIS COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE

Plus en détail

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Je suis actuellement en cinquième année d études universitaires pour la préparation d un Master 2 en Fiscalité et Droit des Affaires au Groupe Ecole des Hautes Etudes Commerciales à X. Je désire poursuivre

Plus en détail

ARRÊT DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF. du 3 octobre 2006

ARRÊT DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF. du 3 octobre 2006 R É P U B L I Q U E E T C A N T O N D E G E N È V E P O U V O I R J U D I C I A I R E -LCR ATA/533/2006 ARRÊT DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF du 3 octobre 2006 1 ère section dans la cause Madame H contre SERVICE

Plus en détail

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques Dossier candidat Candidat Nom :... Prénom :... Demande du CQP : Parcours avec actions de formation pour tous les salariés (chimie et hors chimie) dont

Plus en détail

------------------------------------------------

------------------------------------------------ A.A.A.D.F.Q. COUR D APPEL MARS 2013 Me Christiane Lalonde POINTS MARQUANTS : Rappel des quatre critères pour obtenir la suspension de l exécution provisoire en appel (Droit de la famille 13485); L enfant

Plus en détail

Références LEXIQUE JURIDIQUE A FICHE 19. Références Juridiques 318

Références LEXIQUE JURIDIQUE A FICHE 19. Références Juridiques 318 FICHE 19 Références LEXIQUE JURIDIQUE A ACTE EXTRA-JUDICIAIRE Acte établi généralement par un huissier. Par exemple, un commandement de payer. ACTION EN JUSTICE Pouvoir de saisir la justice. ACTION PUBLIQUE

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30 Le samedi matin de 9h à 12h

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30 Le samedi matin de 9h à 12h Direction de la CITOYeNNETÉ Affaires Générales PASSEPORT BIOMÉTRIQUE Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30 Le samedi matin de 9h à 12h Pour déposer vos demandes de passeport, vous serez accueillis

Plus en détail

D ADMISSION A L UNIVERSITÉ D ARTOIS 2013-2014. Mention : Spécialité : Parcours (le cas échéant) : Voie (pour le master 2) : Spécialité :

D ADMISSION A L UNIVERSITÉ D ARTOIS 2013-2014. Mention : Spécialité : Parcours (le cas échéant) : Voie (pour le master 2) : Spécialité : DOSSIER D ADMISSION A L UNIVERSITÉ D ARTOIS 2013-2014 (HORSHORS PROCÉDURE CAMPUSAMPUS FRANCE) PHOTO Date de retrait du dossier : / / Date de retour du dossier : / / Numéro de dossier : INTITULE EXACT DU

Plus en détail

Retour du dossier le 6 juin 2014, dernier délai

Retour du dossier le 6 juin 2014, dernier délai PHOTO Retour du dossier le 6 juin 2014, dernier délai Pôle Universitaire Léonard de Vinci Université Paris Ouest Nanterre La Défense U.F.R. SEGMI Bâtiment IGH Bureau E665A 2/12 avenue Léonard de Vinci

Plus en détail

Date de retrait du dossier : Date de retour du dossier :

Date de retrait du dossier : Date de retour du dossier : Cadre réservé au Chef d Établissement : Dossier présenté le : / /20 Rendez-vous accepté En attente T1 T2 T3 Refusé Cadre réservé à l administration : Entretien le / / 20 à h Avec : Résultat : Accepté Refusé

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE Loi n 2008-1249 du 1 er décembre 2008

REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE Loi n 2008-1249 du 1 er décembre 2008 REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE Loi n 2008-1249 du 1 er décembre 2008 Ce document a été réalisé sur la base d une hypothèse de transfert d une synthèse des éléments contenus dans IODAS RSA aux RGP au moment

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 2 mars 2010 N de pourvoi: 09-12175 Non publié au bulletin Cassation Mme Favre (président), président SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Roger

Plus en détail

MÉMO PRATIQUE JE CHERCHE UN LOGEMENT SOCIAL

MÉMO PRATIQUE JE CHERCHE UN LOGEMENT SOCIAL MÉMO PRATIQUE JE CHERCHE UN LOGEMENT SOCIAL Vous trouverez dans ce MÉMO PRATIQUE Dialoge des informations et des conseils qui vous aideront dans votre recherche de logement. Étape 1 Bien cibler votre recherche

Plus en détail

(TOME II page 194 ) Page n 41

(TOME II page 194 ) Page n 41 (TOME II page 194 ) Page n 41 La première cause concernant le retard de ma demande d indemnisation sur la base de l article 141.1 du code de l organisation judiciaire, fût justement de prouver qu en date

Plus en détail

Monsieur François HOLLANDE. Président de la république Palais de l Elysée. 55 rue du Faubourg- Saint Honoré. 75008 PARIS

Monsieur François HOLLANDE. Président de la république Palais de l Elysée. 55 rue du Faubourg- Saint Honoré. 75008 PARIS Monsieur LABORIE André Le 7 février 2013 2 rue de la Forge 31650 Saint Orens «Courrier transfert» Tél : 06-14-29-21-74. Mail : laboriandr@yahoo.fr http://www.lamafiajudiciaire.org PS : «Actuellement le

Plus en détail

C I R C U L A I R E 20.2012 - juillet 2012

C I R C U L A I R E 20.2012 - juillet 2012 C I R C U L A I R E 20.2012 - juillet 2012 COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE Références : - loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE Formation BACHELOR Session 2014 2015 1 ère Année BACHELOR OF BUSINESS Classique 2 ème Année BACHELOR OF BUSINESS Classique Alternance 3 ème Année BACHELOR OF BUSINESS Classique Alternance

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 13/10/2011 Cour Administrative d Appel de Versailles N 08VE00008 Inédit au recueil Lebon 5ème chambre M. MOUSSARON, président M. Frédéric MARTIN, rapporteur M. DAVESNE, commissaire du gouvernement

Plus en détail

Les droits des occupants d un logement frappé d un arrêté d insalubrité.

Les droits des occupants d un logement frappé d un arrêté d insalubrité. ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Les droits des occupants d un logement frappé d un arrêté d insalubrité. 06/08 La procédure d insalubrité initiée par la DDASS ou un service d hygiène communal,

Plus en détail

Ville, le (date de l envoi)

Ville, le (date de l envoi) Ville, le (date de l envoi) Nom de l employeur (si vous ne le connaissez pas, renseignez-vous par téléphone) Titre de l employeur Raison sociale de l entreprise Adresse Ville (Province) code postal Monsieur

Plus en détail

Prévention de l exclusion locative

Prévention de l exclusion locative Prévention de l exclusion locative Expulsion pour impayés locatifs Conférence du 10 avril 2014 Les textes fondateurs Loi n 98-657 du 29 juillet 1998 d'orientation relative à la lutte contre les exclusions

Plus en détail

Le mémento du référé précontractuel

Le mémento du référé précontractuel Aldo Sevino Le mémento du référé précontractuel Procédure, moyens et jurisprudence Éditions Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12260-2 ANNEXE 1 MODÈLES D ACTES 1 Exemple de demande de renseignements à la collectivité

Plus en détail

Loyers payés = Logement conservé!

Loyers payés = Logement conservé! Loyers payés = Logement conservé! Suivez le guide... Quand faut-il que je paye mon loyer? Comment payer mon loyer? Quand faut-il que je paye mon loyer? Votre loyer est payable chaque mois à terme échu

Plus en détail

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER 1 LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER La profession d agent immobilier est réglementée par : la loi modifiée n 70-9 du 2 janvier 1970 modifiée par l ordonnance n 2004-634 du 1 er juillet 2004 réglementant

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE DIRECTEUR DES CONSERVATOIRES DE PARIS

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE DIRECTEUR DES CONSERVATOIRES DE PARIS COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : Catégorie envisagée (1 ère et/ou

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE TECHNICIEN SUPERIEUR PRINCIPAL D ADMINISTRATIONS PARISIENNES SPÉCIALITÉ GÉNIE URBAIN

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE TECHNICIEN SUPERIEUR PRINCIPAL D ADMINISTRATIONS PARISIENNES SPÉCIALITÉ GÉNIE URBAIN COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE

Plus en détail

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques Dossier candidat Candidat Nom :... Prénom :... Demande du CQP dans le cadre d un : Parcours avec actions de formation pour tous les

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

PROPRIÉTAIRES LOUEZ EN TOUTE SÉCURITÉ! WWW.SOLIBAIL.FR

PROPRIÉTAIRES LOUEZ EN TOUTE SÉCURITÉ! WWW.SOLIBAIL.FR PROPRIÉTAIRES LOUEZ EN TOUTE SÉCURITÉ! WWW.SOLIBAIL.FR COMMENT ÇA? MARCHE Des associations sont agréées par la préfecture Le propriétaire loue son bien à une de ces associations Le logement est proposé

Plus en détail

Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement. Fonds national d'accompagnement vers et dans le logement

Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement. Fonds national d'accompagnement vers et dans le logement Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Fonds national d'accompagnement vers et dans le logement DREAL de Midi-Pyrénées Cahier des charges de l'appel à projets

Plus en détail

CAUTIONNEMENT Bail loi du 06/07/1989

CAUTIONNEMENT Bail loi du 06/07/1989 www.strategie-immobilier.com Siège social 37, Grande Rue 71390 BUXY Tél : 03 85 92 05 04 Fax : 03 85 92 10 00 buxy@strategie-immobilier.com Bureaux secondairex La Promenade 71460 ST GENGOUX LE NATIONAL

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION PIECES A FOURNIR

DOSSIER D ADMISSION PIECES A FOURNIR DOSSIER D ADMISSION PIECES A FOURNIR Pour rappel : pièces (photocopies) à fournir telles que mentionnées dans le Dossier Unique d Admission : Dernier avis d imposition ou de non-imposition Justificatifs

Plus en détail

C20 G/MCL 1/2. NOISIEL, le 27 octobre 2009

C20 G/MCL 1/2. NOISIEL, le 27 octobre 2009 C20 G/MCL 1/2 Le Président NOISIEL, le 27 octobre 2009 N /G/72/09-0937 E N 09-0211 R RECOMMANDE AVEC A.R. Monsieur le Directeur, Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le rapport comportant les

Plus en détail

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM,

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Hotel SARAKAWA, Vendredi 22 novembre 2013 ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Représentante

Plus en détail

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité)

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Présentation : Réunion ADS du 10 avril 2008 1 Les recours à l égard des permis (permis de construire, permis de démolir, permis d aménager)

Plus en détail

La lettre d information de Bellevue

La lettre d information de Bellevue La lettre d information de Bellevue PROJET DE RÉNOVATION URBAINE SAINT-HERBLAIN n 4 février 2010 INVITATION Réunion publique d information sur l avancement du projet : 22 février 2010 à 18h30 au Centre

Plus en détail

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)...

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... 2012 2013 Être apprenti(e) en Nord-Pas de Calais Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... RÉGION NORD-PAS DE CALAIS www.apprentissage.nordpasdecalais.fr L apprentissage ne concerne

Plus en détail

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation)

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation) Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue de l accueil dans une structure d hébergement, un logement de transition, un logementfoyer ou une résidence

Plus en détail