ESTELLE Allez, allez Éloïse! Papa va être en retard au travail!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ESTELLE Allez, allez Éloïse! Papa va être en retard au travail!"

Transcription

1 1 1 - INT JOUR / PALIER APPARTEMENT GÉNÉRIQUE EN SURIMPRESSION ESTELLE Allez, allez Éloïse! Papa va être en retard au travail! L air un peu absent, attend en tenant la porte de l ascenseur ; Baptiste (8 ans) est déjà dedans. ÉLOÏSE (5½ ans) sort. ESTELLE ferme et les rejoint dans l ascenseur. La porte se referme, mais elle est soudain retenue et rouverte par un homme très grand et inquiétant. C est CHAPUIS ; il entre dans l ascenseur. Ils se tassent. TOUS EN CHŒUR (exagérément polis) Bonjour, Monsieur Chapuis. L homme grommelle un bonjour. La porte se ferme. 2 - EXT JOUR / RUE ST DENIS se fraie un passage au milieu d'un petit attroupement devant un bonneteau. Le manipulateur mélange les cartes sur le carton. met un billet sur une carte. La carte est retournée : perdu. En pestant, aperçoit deux hommes avec un petit chien qui le regardent à une cinquantaine de mètres. C'est L'IRLANDAIS (une tête d'assassin) et Le BAVARD (géant de deux mètres à tête de Pitbull). se carapate. Les deux hommes se lancent à sa poursuite, le chien en tête. 3 - INT JOUR / ASCENSEUR IMMEUBLE Pendant ce temps, l ascenseur descend. est collé contre CHAPUIS. Gêne de. 4 - INT JOUR / HALL IMMEUBLE Ils se désincarcérent de l ascenseur et sortent rapidement de l immeuble. 5 - EXT JOUR / RUE IMMEUBLE La petite troupe sort. TOUS EN CHŒUR (exagérément polis) Au revoir, Monsieur Chapuis. CHAPUIS monte dans une voiture de police qui démarre aussitôt. le regarde sombrement. ESTELLE Ça va? Hein? Oui, super. C est juste qu il me fout les jetons ce type. Pas toi? (elle répond d un haussement d épaule)

2 2 Une voiture arrive et klaxonne amicalement. Une femme et une fillette font coucou. ESTELLE À ce soir. Amuse-toi bien. (ils embrassent tous Paul) Statistiques le matin, réunion avec Boulard l'après-midi. Une certaine image du bonheur. ESTELLE et les enfants montent en voiture. À ce soir. Par la fenêtre, les enfants font au revoir à leur père. leur fait signe de la main et leur envoi des bisous jusqu'à ce que la voiture disparaisse au coin de la rue. La seconde d'après le sourire de retombe dans une expression de détresse. 6 - EXT JOUR / VENELLES & COURS INTÉRIEURES (double entrée) Les deux hommes gagnent du terrain malgré les embûches que sème sur leur chemin. se cache dans un recoin à poubelle et attend sans bouger. Les deux hommes sont tout près, ils le cherchent. Le corniaud de l'irlandais renifle, cherche - son maître l'encourage. a peur, il retient son souffle. Le chien tombe en arrêt devant une belle merde de chien tout près de Du bruit un peu plus loin ; L'IRLANDAIS et Le BAVARD repartent en courant dans la direction du bruit. Le chien court derrière son maître en aboyant s'enfuit dans l'autre sens. 7 - INT JOUR / CAFÉ DU SANS-SOUCIS (rue St-Denis) FIN DU GÉNÉRIQUE entre précipitamment dans le bar, en se cachant derrière des clients et vérifiant qu'il n'est plus poursuivi. (essoufflé) Salut René. File-moi un Banco, j'ai besoin d'un remontant. RENÉ (accent du sud-ouest) Encore des emmerdes au cul, mon Basile? Par lequel tu t'es fait torcher cette fois? (pose une pièce en surveillant la rue) Par ce sal rat d'alphonse. (Il prend le ticket de jeu et toujours en se cachant, il se dirige vers la table de NADINE) NADINE est une prostituée, premier prix de vulgarité ; cuir, seins en exposition, perruque, faux cils... Un café et un blanc sont posés devant elle.

3 3 NADINE Qu'est-ce qui t'arrive? T'as l'air d'un morpion qui sort de chez le gynéco. (s'assied à côté de Nadine et se tasse dans la banquette) Zakarian est au courrant pour Alphonse. Il a lâché ses gorilles. NADINE Merde! Qu'est-ce que tu vas faire? (Il gratte compulsivement son Banco) Me planquer, jusqu'à ce que je trouve un truc. Et putain de jeux à la con, ça aussi! Je le sais pourtant que c'est un piège à con, je le sais, mais je fais comme les cons. (Il jette son Banco d'un geste brusque et renverse le verre de Nadine ) Merde!? ( sur les pieds de Paul) Ben, qu'est-ce que tu fais là, toi? c'est les vacances? Tu connais Nadine? (s assied en face d eux) Bonjour, Madame. NADINE Bonjour. Tu passais te payer une récréation ou c'est moi que tu venais voir? Je suis dans la merde, Basile. Tu tombes bien, c'est ma spécialité! Tu es mon ami, non? Ben, ça dépend de combien t'as besoin? Parce que là, tu vois Juste d'un conseil. Je suis ton meilleur ami. (visage blême) Ça y est, moi aussi je fais partie des 5,8%.

4 4 De quoi? De chômeurs & NADINE Ah, merde! de 40 ans ou plus. Et depuis quand? Presque une semaine. Et Estelle et les gosses? (les larmes lui montent aux yeux) C'est une partie du conseil. regarde qui est habillé bureau (costume, chemise impeccable, cravate, attaché-case...) comme un jour normal. Tout le bar les regarde. Tu leur as toujours pas dit? Je ne sais pas comment faire! J'y arrive pas! (Il se jette dans les bras de Basile et sanglote bruyamment dans son épaule) Je suis une merde!! (lui tapotant le dos, gêné) Mais non. Mais non. Sois positif un peu. Je suis une grosse merde!! Et ben voilà, c'est un début. NADINE Basile!

5 5 Quoi? Je dédramatise. Il a que 37 ans, faut pas non plus (il se redresse) Tu as raison. Je suis ridicule. Mais non, mais ça ne peut pas être si grave. On va trouver une solution. Tu vas retrouver une autre place. Faut pas te mettre dans des états pareils! Tu en as retrouvé une toi?! Ça fait quoi maintenant? Six ans, sept ans que tu vis aux crochets de la société? Tête de. NADINE passe son mouchoir à qui se mouche bruyamment. Qu'est-ce qui s est passé? regarde misérable. J'ai fait une connerie. Une énorme. Ok, viens. Il faut que je fasse des courses, tu me raconteras en route. 8 - INT JOUR / BUREAU - STÉ NATIONAL-SOND se laisse engueuler, les yeux tristement baissés. BOULARD (hurle) Vous êtes un imbécile, Lefranc!! Ça fait quinze ans que vous travaillez ici et ça fait quinze ans que vous êtes un imbécile! Sortezvous les doigts du cul, putain! Si vous n'êtes pas capable de le boucler ce sondage, laissez la place! Il y a des douzaines d'abrutis qui la veulent! J'espère pour votre femme que vous êtes plus dégourdi au lit! lève soudain les yeux, le regard mauvais. BOULARD (hurle) Parce que sinon la pauvre, elle doit s'emmerder ferm lui colle une gifle magistrale. Tout le monde s'arrête de travailler. BOULARD est bouche bée. Arrêt sur image.

6 6 (Voix off) Ah ouais, pas mal! Et après? (Voix off) Après rien. L image repart. prend sa veste et sa mallette et s'en va. (Voix off) J'ai pris mes affaires et je suis parti. Comme un seigneur. En une gifle, je venais de dire "stop" et je reprenais ma vie en main. Terminé Boulard! Paul sort sous les regards estomaqués de ses collègues. Certains applaudissent. 9 - EXT JOUR / RUE BOURGEOISE (Voix off) Et ben alors, c'est parfait, je ne vois pas où est le problème? Le problème?! appuie sur le bouton du digicode d un immeuble. La porte ne s'ouvre pas. Le problème c'est que lundi est arrivé, le voilà le problème! Tu te rends pas compte de ce qui va m'arriver, toi! insère une longue clef dans la serrure facteur et... Sans blague.... Brzrzzz. Il pousse la porte. Ils entrent INT JOUR / ESCALIERS IMMEUBLE BOURGEOIS Comme un chien perdu, suit d'étage en étage et de porte en porte. regarde sous chaque paillasson. Désemparé, ne s'étonne de rien. J'ai une femme, deux enfants, des crédits... J'aurais jamais dû faire ça, c'est de l'inconscience. C est fini l époque où tu retrouvais du travail du jour au lendemain, on le sait, ça! C'est statistique. Et tes indemnités de licenciement, tu les engloutis vitesse grand V parce que t'as passé l'âge des nouilles à tous les repas et, de toute façon, tu as des enfants et des habitudes. Et le plus grave pour moi, c'est que j'aurai même pas d'indemnités à engloutir ni chômage vu que j'ai claqué la porte. Et la

7 7 suite, elle est tristement célèbre, la suite ; on le sait ça, c'est statistique. Ta femme te quitte, avec tes gosses. C est statistique. Et t es un homme fini. C est statistique. Je suis fini. C est statistique, ok. Mais pourquoi t'y retournes pas pour t'excuser. Sans compter le week-end, ça fait que trois jours. Ils te reprendront sûrement. Ça risque pas d'arriver ça! J'ai mis 15 ans à en sortir, c'est pas pour y retourner la queue entre les jambes! Jamais! Au moins t'aurais une chance de récupérer ton boulot. Jamais, je te dis! Jamais je retournerais baisser mon froc devant ce tortionnaire! C'est terminé. Je suis un homme libre maintenant! C est toi qui vois, mais là je vois pas ce que tu peux faire d autre? Réaliser mon rêve de gosse! Tu voulais être pompier? Cuisinier! Je voulais être cuisinier. Avoir mon propre restaurant, ma propre cuisine. Je voulais créer, rendre les gens heureux avec des choses simples. Créer un bel endroit où les gens pourraient se parler, s'écouter, où ils seraient beaux. Eh ben, ça prouve qu'on a tous des rêves cons! Moi je voulais être danseur étoile! t as qu à voir. fini par tomber sur une clef sous un paillasson. Ah, tout de même! Je vois pas ce que ça a de con? Maintenant que je suis libre, tout peut changer! je peux tenter ma chance.

8 8 tourne la clef dans la serrure ouvre la porte et entre Ah ouais, et comment tu la finances ta Tour d Argent? sans indemnité ni Assedic? Avec le PMU? Ben je sais pas, justement, c est ça le (se réveille) mais qu'est ce que tu fais? Ben, les courses. Mais c'est interdit ça. Tu ne peux pas. On n'a pas le droit ça... Sur le paillasson, le nom des propriétaires des lieux : M et Mme CHAFFIOTTE. (chuchote tout en portant la voix) Sort de là immédiatement ou j'appelle la police! Basile! Du bruit et des voix dans l'escalier. est paniqué ; ne sachant où se cacher, il entre dans l'appartement et referme derrière lui INT JOUR / APPARTEMENT CHAFFIOTTE Par le judas, il regarde des gosses descendre les escaliers en courant. Puis il sort son mouchoir et essuie frénétiquement ses empreintes sur la poignée et la porte. Basile? Pas de réponse. L'appartement est immense. (énervé mais n'osant pas porter la voix : crie en chuchotant) Basile! Sort de là tout de suite! Pas de réponse. Début d'angoisse. serre fort la poignée de son attaché-case. Le cuir crisse légèrement dans le silence. (surpris. commençant à douter de la présence de Basile) Basile? Il se sent soudain prodigieusement seul. Il s'engage dans le long couloir désert.

9 9 (avance à pas feutrés en appelant à voix basse) Basile? Le couloir et le silence sont inquiétants, a la trouille. Il observe les pièces vides sans s'écarter du couloir. Chambre des parents, grande salle de bains, chambre des enfants, bureau, un chat saute d'une armoire en "hurlant", : «Aahhh!», sort de nulle part, seconde frayeur : «Aaahhh!». a les mains chargées de divers objets (sèchecheveux, rasoir électrique, fer à friser...) qu il fourre dans un grand sac plastique en se dirigeant d'un pas alerte vers la cuisine. Il nous reste plus qu à passer au rayon alimentation et on est bon! (crie à voix basse) Mais qu'est ce que tu fais? Mais tu ne peux pas prendre ça ; c'est du vol! Tu paries? (crie à voix basse) T'as pas le droit! Repose ça tout de suite! Repose ça tout de suite! Basile! fait ses courses dans le frigidaire et les placards. Alors, qu'est-ce qu'on a? (peur que quelqu un arrive) Mais c'est du délire! Tu vas pas piller leur frigidaire en plus? T'as du respect pour rien!? Arrête ça, immédiatement. (agacé par ce qu il trouve dans le frigo) C est pas vrai! y a encore que du 0%! C est une vraie épidémie! Repose ça. remet à leur place certains produits arrachés à, referme les placards et essuie les empreintes. Tu vas voir que bientôt même le cassoulet et la choucroute, ils vont nous les faire en 0%! Non remet ça.

10 10 J ai réfléchi. J'aurai peut-être une idée pour régler ton problème. Je pourrais peut-être t'aider. Comment? En m'apprenant à cambrioler les cuisines?! Je te remercie, mais non merci! C est juste une transition, je resterai pas chômeur, moi. Et lâche ça. On dit ça, ouais. Quoi, on dit ça? Ben on dit que c'est juste une transition et un matin tu te lèves et ça fait six ans que tu transites. Ouais et ben, si tu permets, j'ai encore de la marge jusqu'aux cuisines. Et elles me rappellent que ton aide, elle m'a déjà foutu suffisamment dans la merde comme ça quand on était mômes! (indigné) Moi, je t'ai déjà foutu dans la merde, peut-être!? Mo (se fige, bouche bée en découvrant les Chaffiotte) (referme une porte de placard et les découvre) Aaahh! Mais vous êtes malades!! On n a pas idée de faire peur aux gens comme ça!! Qu est-ce qui vous prend!? M. CHAFFIOTTE (outré il tient une grosse plante verte) Mais Monsieur permettez! qu est-ce qui me prend? je suis chez moi tout de même! Que faîtes-vous dans notre cuisine? Monsieur et Madame Chaffiotte? M. CHAFFIOTTE Évidemment. Mais vous, qui êtes-vous? Monsieur et Madame Chaffiotte? M. CHAFFIOTTE Que faîtes-vous chez nous?!

11 11 se tourne vers Basile pour du secours, mais est pétrifié, bouche ouverte. Inspecteur Chapuis. Mme. CHAFFIOTTE La police?! Et voici mon collègue, l inspecteur euh Chapuis. C est ça. Chapuis et Chapuis. M&Mme. CHAFFIOTTE? (visage compatissant) Je suis désolé de vous l'apprendre si brutalement, chère Madame, mais... vous avez été cambriolée. Mme. CHAFFIOTTE Ah, mon dieu! M. CHAFFIOTTE Comment ça? Qui ça? Qu'est-ce qu'ils ont pris? Nous ne savons pas encore. Nous avons été averti par l'un de vos voisins qui a vu deux individus louches sortir de chez vous. Alors Mme. CHAFFIOTTE Ah, mon dieu! M. CHAFFIOTTE Combien de fois, j'ai répété qu'avec cette clef sous le paillasson, ça allait mal finir!?! (il entraîne Basile vers la sortie) Je vous demanderai donc de commencer à dresser un inventaire des objets manquants pour que nous constituions une liste pour les recherches, l'assurance (Mme Chaffiotte s'apprête à toucher quelque chose) Surtout ne touchez à rien malheureuse! Vous fausseriez les empreintes.

12 12 Mme. CHAFFIOTTE (sursaute et retire aussitôt ses mains) Ah, mon dieu! Quant à moi, je reviens dans trois petites minutes ; juste le temps d'un aller-retour à la voiture, pour un message radio, à la brigade. Ensuite nous remplirons les rapports, la plainte, les formalités, tout ça... Mme. CHAFFIOTTE Ça ne se fait plus au commissariat? M. CHAFFIOTTE (tjs la plante dans les mains) Et le sèche-cheveux de ma femme? c'est pour quoi faire? (sur le seuil de la porte) Pardon? M. CHAFFIOTTE désigne le sèche-cheveux qui dépasse du sac plastique de. (recule petit à petit vers l'extérieur) Les empreintes! Toujours les empreintes, pour le labo. Au cas où on puisse, peut-être qui sait, des fois, ça arrive qu'on enfin vous voyez, en même temps, pas souvent mais bon... Il faut tenter. Surtout ne bougez pas, ne touchez à rien, je reviens INT JOUR / ESCALIER IMMEUBLE Ils s'enfuient en courant dans les escaliers EXT JOUR / RUE BOURGEOISE Ils sortent de l immeuble comme des dératés et s enfuient à toute blinde. 11 bis - INT JOUR / ESCALIER IMMEUBLE M et Mme CHAFFIOTTE restent plantés là, l'air interdit. Monsieur n a pas lâché sa plante verte. Ils n osent pas bouger EXT JOUR / RUE BOURGEOISE et courent EXT JOUR / CHAMP DE MARS Ils s écroulent sur un banc. est hors d haleine. est enthousiaste. Extraordinaire! Quel sang-froid! T as été magnifique! Y a plus de doute, t es l homme qu il me faut! c est évident! Tes problèmes sont finis, associé! Tu vas être riche!

13 13 (hurle, sans souffle) Plus jamais je te suis, t as compris?! Plus jamais! M approche plus! se lève et s en va. trottine derrière lui. Mais qu est-ce qui te prend? Attends. Tu dis ça parce que t es en colère! Mais avec mon idée, en une journée, tu pourras gagner assez pour qu'estelle soit jamais au courrant de ta connerie! Terminé Boulard! C est la chance qui te sourie, Paul! Je viens d y goûter là à ta chance et j ai plus le cœur qui convient! Je suis déjà devenu chômeur en une gifle, je deviendrai pas taulard en deux jours. Mais c est un coup sans aucun risque. J'ai tout prévu. Tout est réglé comme du papier à musique. Je le connais déjà l'air de ta musique et c'est l'air d'un con! Tu sais quel est ton problème? T es un pessimiste. Depuis qu'on est môme, t es un pessimiste. Ça doit être ça, oui. T'as jamais eu le sens de l'aventure. T'étonne pas de te réveiller à 40 piges avec une vie de con. (s arrête) 37! Et si t'avais pas été trop con et trop égoïste pour faire des gosses, tu saurais ce que c'est que l'aventure! Et c'est certainement pas de réussir à ne pas se faire sodomiser dans les douches par son codétenu! Tu préfères que ce soit ton patron qui s'en charge? Écoute, je te remercie pour ton aide, vraiment. Mais je resterai pas chômeur, moi, c'est pas pour moi (Il cherche quelque chose du regard) Ça m'a fait du bien de te voir. Ça m a ouvert les yeux, j arrête là mon délire. Je t'appelle.

14 14 Attends. Réfléchis-y un peu, au moins. En une journée, c est réglé. (Il se dirige vers un taxi) C'est tout réfléchi. Je t'appelle. Mes amitiés à Boulard! le regarde monter dans le taxi. Puis un mauvais coup semble germer dans sa tête INT JOUR / TAXI (à une vieille dame sur un banc) Excusez-moi, c est à vous ce journal? Le taxi s'éloigne. laisse tomber sa tête en arrière sur la banquette. Vidé. BOULARD off Je vous en prie. Asseyez-vous, cher Monsieur. off Je vous remercie INT JOUR / BUREAU BOULARD - STÉ NATIONAL-SOND, qui a ajouté des petites lunettes austères à sa tenue, s assied face à BOULARD, chacun d un côté du bureau. (tout sourire, il tend une lettre à Boulard) Comme je vous le disais, c'est donc dans le cadre du traitement des dénonciations anonymes que nous avons reçu ce courrier. Comme vous le constatez, il informe nos services d'une grosse fraude fiscale concernant votre entreprise. BOULARD, déconfit, lit la lettre écrite avec des mots découpés dans un journal. BOULARD C'est une calomnie! C'est faux! Un tissu de conneries pour me salir! (avec le sourire) Certainement, cher Monsieur. Mais, voyez-vous, dans ce genre de situation, la procédure officielle exige, qu'après dénonciation, on envoie, pour vérification, l'un de nos inspecteurs pour éplucher tous les comptes de la société dénoncée. Et, statistiquement, dans 93 % des cas, les Français ont menti, d'une manière ou d'une autre, sur leurs déclarations fiscales. Et comme ce qu'ils font sur leur déclaration professionnelle, ils le font généralement sur leur déclaration de revenu personnelle, il faudra que je contrôle la vôtre dans un deuxième temps.

15 15 BOULARD (paniqué, il en bégaye) Mais c'est pas possible!! Je suis victime d'un coup monté! Quelqu'un m'en veut! C'est évident! Mais c'est même limpide, cher Monsieur. Et c'est toute la beauté de notre système. Favoriser le sport national de nos concitoyens : la dénonciation anonyme. Vichy n'y a pas suffi. BOULARD Il doit bien y avoir une façon de s'arranger? Vous m'avez l'air d'un homme intelligent. On peut sans aucun doute en discuter? (sourire satisfait) Mais certainement. Il y a toujours une solution à toutes choses, surtout en cette belle période de Noël. Il suffirait, par exemple, d'une simple petite donation de dix mille francs en liquide à mes bonnes œuvres. Les inspecteurs des impôts sont des hommes comme les autres, vous savez. Ils ont des frais, une famille, une maîtresse, l'alcool et parfois même quelques vices BOULARD Et je serais très heureux de leur permettre de s'épanouir. Ils vous en seront très reconnaissants. BOULARD (Il ne discute pas et va ouvrir le coffre) Et est-ce qu'il n'y aurait pas, aussi, un moyen de savoir qui m'a dénoncé? Qui est l'auteur de cette calomnie? Car s'en est une, je vous l'assure! Évidemment Mais, pour ça, c'est le double. BOULARD Comme vous y allez! Je peux aller à vos livres de comptes, si vous préférez? BOULARD Non, non, non. Ce ne sera pas utile. BOULARD rajoute une liasse de billets. sourit.

16 16 Vous n'auriez pas eu de problèmes récents avec l'un de vos employés, par hasard? Une dispute? Un départ violent? Tête de BOULARD. Car, voyez-vous, statistiquement toujours, les dénonciations de cet ordre sont, dans 84 % des cas, des vengeances d'employés ayant quitté l'entreprise dans des circonstances violentes. BOULARD (tend les billets à Basile) N'en dite pas plus. Je sais qui c'est EXT MATIN / BOUCHE DE MÉTRO sort du métro parmi les gens qui se rendent à leur travail. Il parle tout seul en marmonnant ; il a l air de se motiver EXT MATIN / STÉ NATIONAL-SOND regarde l'enseigne de la société. Il hésite un instant puis, l'air décidé Il entre dans le bâtiment. Monsieur Boulard, je vous fais toutes mes excuses. Je ne sais pas ce qui m'a pris. Je suis désolé. Je suis un imbécile, vous aviez raison 20 - INT MATIN / STÉ NATIONAL-SOND Penaud, entre dans les bureaux. (Il se marmonne son leitmotiv) Estelle, les enfants, Estelle, les enfants, Estelle, les enfants Je m'excuse BOULARD le voit de loin ; son visage vire instantanément au rouge. Monsieur Boulard lui sourit. Son : sonnette de porte. Vu la tête de Boulard, le sourire de s effrite INT MATIN / PETIT MEUBLÉ Son : sonnette de porte. ouvre péniblement les yeux ; le réveil est difficile. Sonnette, sèchement En dormant debout, se rend à la porte d'entrée, en pyjama,

17 17 les cheveux hirsutes. On sonne à nouveau, sèchement ; ça l'énerve de bon matin. Il jette un coup d'œil machinal au judas : c'est la concierge. Il ouvre CONCIERGE (souriante) Bonjour (la tête à l'envers) jour. CONCIERGE (lui tend une enveloppe en souriant) Si vous n'avez pas réglé vos loyers impayés d'ici la fin du mois, c'est l'expulsion. La porte, le trottoir, la rue. (Elle tourne les talons) Bonne journée et meilleurs vœux. reste un instant sans réagir comme un con, l'enveloppe à la main. Je la sens pas cette journée, moi. Puis il referme la porte. La sonnette retentit aussitôt. Il rouvre instinctivement Quoi encore?! et se prend un direct dans le nez qui le fait repartir en arrière et s'étaler parterre. (dans l'encadrement de la porte) Je vais te tuer, Basile. Mais t'avais dit que t'y retournerais pas!! (se rue sur Basile et le soulève par le col) Me prend pas pour un con! Tu l'as fait exprès pour ton coup minable! Je vais te massacrer! (Il étrangle qui devient tout rouge ; les pieds de ne touchent plus le sol) (étouffe) Mais non, tu te trompes! C'est un malentendu (fou de rage) Eh ben, tu vas mourir sur un malentendu, alors!! (étouffe) Mais c'est de ta faute aussi! Fallait pas m'en parler! (l'étrangle de plus belle) Je vais te tuer!!

18 18 Petit galop, aboiements et le Corniaud saute aux couilles de. Aaarrg Mais qu est-ce que? Le BAVARD récupère et le soulève à son tour, le chien reste pendu, mâchoires bloquées. Mais vous êtes qui, vous? L'IRLANDAIS (braque Paul avec un énorme revolver) Les méchants. (se recule en levant les mains) Ah, d'accord L'IRLANDAIS Alors, mon Basile, on court plus? Aaarrhh! Enlève-moi ça!! L'IRLANDAIS On manque de souffle peut-être? Enlève-moi ça!!! L'IRLANDAIS Pour ça il faudrait que tu aies de quoi rembourser Monsieur Zakarian! J ai! j ai! Enlève-moi ça!! L'IRLANDAIS (déçu) Ah? Lâche Kevin! Le chien le lâche, Le BAVARD le redescend. (reprend son souffle) J'ai déjà Dans la poche de ma veste, là. Le reste demain, je te jure.

19 19 L'IRLANDAIS Euros? Francs. L'IRLANDAIS Chope, Kevin! Le BAVARD le remonte - le chien fait des bonds pour attraper l'entre jambe de et lui fait faire le yo-yo, presque à portée du chien. (paniqué) Non! Arrête, non!! J'aurai tout demain! Je te jure!! Arrête!! Arrête!! L'IRLANDAIS (prend les dans la veste de accrochée au portemanteau) J arrêterai quand t arrêtera de nous prendre pour des cons, Basile! Mais je te jure que c est vrai! L'IRLANDAIS (compte les billets) Il vaudrait mieux, parce que Monsieur Zakarian est très en colère!! Il aime pas qu'on le prenne pour un con, Monsieur Zakarian! Surtout pas pour un sal rat comme Alphonse. Le chien saute le plus haut possible et chope les couilles de. Le roquet reste pendu dans le vide, accroché aux couilles. (voix d'émasculé) Aaarrh!!! Mais je le prend pas pour un con, j'te jure! Demain j aurai tout! Aaarh!!! L'IRLANDAIS Tu sais ce qui fait Monsieur Zakarian quand on le prend pour un con? (le chien balance entre ses jambes) Aaaarh!!! L'IRLANDAIS Il charge le bavard de lui casser les deux jambes au malin. Et comme ça, il court plus le malin. Il paye. (n'y tenant plus) Bon, ça suffit maintenant!! Le message est passé! Laissez le!

20 20 L'IRLANDAIS Ton ami à raison? Le message est passé? Ouii!! Oui, ouiii!! L'IRLANDAIS Très bien. Lâche Kévin!! Le chien lâche, il remue la queue joyeusement en tournant sur lui-même. L'IRLANDAIS T as jusqu'à demain. Après on court plus, on tire Allez le Bavard, Monsieur Zakarian nous attend. Le BAVARD (rend Basile à Paul) Merci de votre patience. Et bonne continuation. L'IRLANDAIS Mes amitiés à Alphonse. Ils s'en vont. se laisse tomber parterre, les mains sur l'entre cuisse. C'était qui ces Pitbulls? Des amis. T'inquiète pas pour moi. (referme la porte et les verrous) Mais c'est pas pour toi que je m'inquiète. Il m'a foutu la trouille ce psychopathe Dans quelle merde tu t'es foutu encore? Et c'est qui cet Alphonse? Un sal rat. Un raté. Tout est de sa faute. Dans la boîte là. Quoi la boîte? (il ouvre la boîte à chaussures) Aaahh! Qu'est-ce que c'est que cette horreur?! La boîte tombe parterre, un rat crevé est étendu dedans. Alphonse. Le rat qui fonce. Quoi!?

21 21 (ramasse la boîte) Alphonse. Mon rat de course. Il me faut un verre, là. Dans la cuisine. va dans la cuisine ; il cherche dans les placards. (porte un peu la voix) Je l'ai trouvé dans les poubelles de la cour, y a six mois. Le plus rapide que j'ai jamais rencontré. Je l'ai sorti du caniveau, je l'ai nourri, logé et je l'ai entraîné pour en faire un champion. Et comment il me remercie cet ingrat!? revient avec une bouteille et deux verres. Il en tend un à et s'assied parterre près de lui. J'aurai pu tout recommencer à zéro. remplit le verre de puis le sien. boit d'un trait. boit d'un trait. J'ai commencé par le tester dans des petites courses à faibles mises, à Barbès, tu vois. Méthodique. Puis j'ai augmenté les mises au fur et à mesure qu'il progressait. Stratégique. J'ai tout mesuré, calculé, comparé. Statistique. Et puis un jour, il a été prêt. Pour les gros paris. Asiatique Dans le 13ème. Mais pour parier gros, il a fallu que tu empruntes. Gros. Logique. Alors t'es allé trouver Monsieur Zakarian. Classique.

22 22 ouvre la bouche. Ils boivent d'un trait. (remplit à nouveau les verres) Et tu lui as raconté un joli bobard pour qu'il te prête l argent. Évidemment sans lui parler du futur exploit de ton Alphonse Le rat qui fonce. C'est ça. Et t'as tout perdu. Dramatique. Et maintenant, on est dans la merde. Tu dis encore un mot en «ique», je te nique! Y'avait un rat qui supportait pas l'epo dans toute l histoire des courses de rats et il a été pour moi! C'est toute l'histoire de ma vie, ça! Infarctus au deuxième tour. Ratatiné le rat. Séché d'un coup l'alphonse. Et c'est Joli Cœur, le rat de cœur qui a gagné. Un Américain! Comme si le tour de France suffisait pas! Combien? (dépit) Oh, j'ai préféré pas savoir. Combien t'as perdu, Basile? (ça lui semble pas si grave) Francs?! Euros. C'est une catastrophe.

23 23 boit une longue rasade au goulot. T'es le seul qui puisse m'aider maintenant, Paul. Grâce au coup que j'ai en tête, on peut se sortir d'affaire tous les deux. Je t'assure. Ça peut pas rater, j'ai tout prévu. Mais je ne suis pas un voleur, Basile. Je ne peux pas faire ça. J'ai une femme et deux enfants. Si je les perds, je suis mort. Et c'est justement pour ça que tu vas le faire Pour pas les perdre.? Non, je vais pas le faire Je peux pas le faire. Je ne suis pas un voleur, ni suicidaire. Mais t'es obligé de le faire, t'as plus le choix. C'est ça ou dire la vérité à Estelle. Et ça c'est pas possible (regard signifiant : "si c'est possible") (inquiet) Tu peux pas faire ça, Paul? Elle va te quitter, tu vas tout perdre! Tes enfants. Tout. Tu te rends pas compte des conséquences? (regard décidé) (défiant) T'auras pas le courage INT MATIN / CUISINE APPARTEMENT j'en pouvais plus de te mentir, il fallait que je te dise la vérité. Pour les enfants aussi. Je vous mens depuis plus d'une semaine déjà, tu te rends compte!? Et j'ai bien failli me laisser entraîner dans les magouilles de Basile, tu sais. J'ai bien failli. Mais je suis pas un voleur, moi, je l'avais prévenu, je suis pas un voleur ESTELLE (hors champs) À qui tu parles?

24 24 (sursaute) Hein? ESTELLE (sur le seuil, en peignoir) Tu parles tout seul, maintenant? (embarrassé) Hein? Non, je Pas du tout, je non Elle le regarde avec suspicion. Il porte des chaussures de montagne avec son costume. ESTELLE Non? Tu parles à la chaise alors? Mais oui, non, enfin je parle à Avec euh ESTELLE Avec? Mais avec euh (montre le plafond) Dieu. Voilà, avec Dieu. Le créateur. God, quoi pour les intimes. Dieu. ESTELLE Ah, bon? Et tu lui confesses quoi à Dieu? Tu as quelque chose à te reprocher? Hein? Non, mais, rien du tout. Je me confesse pas du tout, je Et puis tu es bizarre, toi, à la fin, avec tes questions! C'est toi qui as des choses à te reprocher ou quoi? Parce que, comme dirait Éloïse, c'est çui qui dit qui y est Hein? ESTELLE (hallucine de sa mauvaise foi)? Et ne prend pas ton petit air innocent avec moi. Ça prend pas, ça, je te connais. Houla! t'as vu l'heure?! Il faut que je file, là. (Il attrape ses affaires). Je vais encore être en retard au bureau, moi, avec tes questions? (Il se dirige vers la porte) ESTELLE (elle bloque la porte et l'empêche de sortir) Tu ne sors pas d'ici avant de m'avoir dit ce qui se passe, Paul. Tu me parles. Tout de suite. Mais qu'est-ce qui te prend? De quoi tu veux que je te parle?

25 25 ESTELLE Le Dieu à qui tu téléphones en douce, ce serait pas plutôt ta maîtresse, par hasard?! Mais pas du tout! Qu'est-ce que tu vas t'imaginer?! Comment tu peux penser que moi? ESTELLE Figure-toi qu'une femme, ça pense aussi, Paul! Et ça pense que si tu as une maîtresse, je te tue, je la tue, je me tue, je tue tout le monde! (s'échappe de l'autre côté de la table) Mais, tu pètes un plomb! ESTELLE (elle le poursuit autour de la table) Je pète un plomb?! (il fuit) Et tu es paranoïaque, aussi. Et grossière, ce qui prouve que tu n'es pas dans ton état normal. ESTELLE (elle attrape la baguette de pain sur la table) Et en plus, je suis folle et grossière! 22 a - INT MATIN / APPARTEMENT Elle le poursuit dans l'appartement et le tape à coups de baguette de pain. (se protège des coups et fuit) Aïe! Mais arrête, t es folle! ESTELLE Et les chaussures?! C'est une coïncidence, les chaussures? Avec le costume? (se protège des coups et fuit) Mais non, c'est mode. Tous les jeunes font ça aujourd'hui, je t'assure. Aïe! Mais arrête, tu mets bien des basquets avec des tailleurs, toi. J'ai bien le droit d'être mode, moi aussi. Aïe! Mais arrête, tu me fais mal! ESTELLE Et pourquoi tu veux faire jeune?! Quel âge elle a?! Mais elle a pas d âge! Aïe!

Qu'est-ce qu'on gagne?

Qu'est-ce qu'on gagne? Qu'est-ce qu'on gagne? Un couple au train de vie aisé rencontre un homme travailleur précaire et une femme plombier qui vie en marge et travaille seulement quand elle a besoin d'un peu d'argent. Durée

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Au secours! La voiture est cassée

Au secours! La voiture est cassée Sara Au secours! La voiture est cassée! 1 Au secours! La voiture est cassée Personnages : Le chien, la voiture, le marin, l'ours. Décors : La forêt Scène 1 Le chien, la voiture Le chien marche dans la

Plus en détail

Alice s'est fait cambrioler

Alice s'est fait cambrioler Alice s'est fait cambrioler Un beau jour, à Saint-Amand, Alice se réveille dans un hôtel cinq étoiles (elle était en congés). Ce jour-là, elle était très heureuse car elle était venue spécialement ici

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

Lisa Simpson à New York

Lisa Simpson à New York Lisa Simpson à New York Lisa Simpson est une fille qui travaille en ville à Paris. Elle a pris deux semaines de congés. Elle en profite pour aller en vacances à New York. Le jour du départ, elle dit au

Plus en détail

Le journal de Miette Chapitre 1

Le journal de Miette Chapitre 1 Le journal de Miette Chapitre 1 Voilà, au départ ma vie était vraiment simple : je dormais sur les coussins du canapé, dans le panier de la salle de bain ou sur le lit de Louise. Ensuite je vais jusqu

Plus en détail

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? -

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Editions Val d'arve juin 2012 - CHAPITRE 1 - À Nairobi, en ce beau matin, Sébastien se lève, regarde par la fenêtre et dit: - Il fait beau! Il voit le soleil qui sort

Plus en détail

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières S1 Voix OFF Moi, c'est *, née le 26 décembre 1972, à Saint-Caly- En-Saonois**, dans une famille composé d'astro physiciens, professeur de mathématiques, de physique chimie et même des boulanger ***(je

Plus en détail

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman Simone Luc Tartar Editions Lansman Entre le père, avec un cadeau. PAPA Le père : Simone? Tu es là? Evidemment que tu es là. On m a dit que tu avais roulé sous une voiture. Simone. Que s est-il passé? Temps

Plus en détail

HEIDI KIPFER COMÉDIENNE

HEIDI KIPFER COMÉDIENNE HEIDI KIPFER COMÉDIENNE MILENA DE ET PAR HEIDI KIPFER, D APRÈS INTERVIEW Une femme albanaise de Serbie, un foulard autour des épaules, est assise dans un bureau communal. Elle est venue chercher de l'aide.

Plus en détail

Une place pour chaque chose, chaque chose à sa place.

Une place pour chaque chose, chaque chose à sa place. Une place pour chaque chose, chaque chose à sa place. De Delphine Bretesché. Courte pièce en 4 scènes pour dix,douze ou treize comédiens, dont un homme et trois femmes. Lecture au Théâtre du Peuple, Bussang.

Plus en détail

Les langues d oiseaux moulus

Les langues d oiseaux moulus Les langues d oiseaux moulus «Le dire, c est déjà l infirmer» était la phrase préférée de l homme qui me servait de père. Elle résonnait en moi comme une sentence. Il me la répétait à chaque fois que je

Plus en détail

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE La rentrée des classes est faite, elle s'est bien déroulée et chaque matin les Mamans viennent confier leurs enfants à la Maîtresse pour les reprendre le soir. Chaque

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

Acte 1. Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce

Acte 1. Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce Acte 1 Acte 1 Scène 1 : Rebecca, Victor Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce Victor (se laissant tomber dans un fauteuil): Ouf! Il se relève et fait un

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

AVERTISSEMENT. On vous rappellera de Anne-Sophie Nédélec

AVERTISSEMENT. On vous rappellera de Anne-Sophie Nédélec AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

CONSTAT EN COULEURS AVERTISSEMENT. Vous venez de télécharger un texte sur le site leproscenium.com.

CONSTAT EN COULEURS AVERTISSEMENT. Vous venez de télécharger un texte sur le site leproscenium.com. CONSTAT EN COULEURS AVERTISSEMENT Vous venez de télécharger un texte sur le site leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence, avant son exploitation, vous devez obtenir

Plus en détail

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures.

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. REVEIL Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. Simone : Rabattre les couvertures Le Chef de gare : Madame votre fille La mère : Que dit-elle?

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

Sans tambour ni trompette

Sans tambour ni trompette Sans tambour ni trompette Un roman-photo des classes 10d et 10e Année scolaire 2005/2006 Patricia va dans le metro Je veux gagner beaucoup d argent ...Très bien!! continue! Des gens regardent. Ils aiment

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel

Plus en détail

La vengeance de Cornebidouille

La vengeance de Cornebidouille La vengeance de Cornebidouille Nom : Tu as déjà réfléchi à la façon dont Cornebidouille pouvait se venger. Explique la réelle vengeance de la sorcière racontée dans l album. Es-tu d accord avec Cornebidouille

Plus en détail

Contrat à Las Vegas. A vous de jouer! Écrit et édité par Marie, Mélanie, Alexandre, Dany, Dylan, Matthias, Pierre, Rafaï et Steven.

Contrat à Las Vegas. A vous de jouer! Écrit et édité par Marie, Mélanie, Alexandre, Dany, Dylan, Matthias, Pierre, Rafaï et Steven. A vous de jouer! Écrit et édité par Marie, Mélanie, Alexandre, Dany, Dylan, Matthias, Pierre, Rafaï et Steven. Editions Végas Etats-Unis. «Non, on ne part pas pour travailler mais pour se reposer. Nous

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

Les gars, allez! Je vous ramène! Allez, allez, allez. Il accélère, laissant ses amis sur le parking. Ils courent après la voiture. Martin et Al: Oh!

Les gars, allez! Je vous ramène! Allez, allez, allez. Il accélère, laissant ses amis sur le parking. Ils courent après la voiture. Martin et Al: Oh! 1. Ext. nuit. Parking boîte de nuit bord de l autoroute. Une Mercedes noire toute rutilante est garée sur un terrain vague en contrebas d une boîte de nuit. Ivres, Franck, Al et Martin, la trentaine, en

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005

YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005 YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005 Nota : Narrateur, voix off : celle de Yolan. Tonalité de narration, neutre. Texte en noir dans le script. Yolan dans l'action : texte en vert. Elfe mâle, jeune.

Plus en détail

ON VOUS RAPPELERA. de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële

ON VOUS RAPPELERA. de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële ON VOUS RAPPELERA de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële 1 Synopsis Trois comédiens se retrouvent dans un casting un peu particulier. Les demandes très spéciales du directeur de casting sont pour

Plus en détail

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Dans la collection Visages du monde : Les enfants des rues (Marc Cantin) Du même auteur chez d autres éditeurs : Têtes de mule, Seuil Jeunesse Pourquoi c est interdit?, Oxygène

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005 Irina L. Irina d ici Témoignage recueilli en juin 2005 Production : atelier du Bruit Auteur (entretiens, récit de vie, module sonore) : Monica Fantini Photos : Xavier Baudoin 197 7 Naissance à Caransebes,

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin»

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Texte : Leona Frommelt Rédaktion : Maja Dreyer Traduction: Julien Méchaussie Introduction : Bonjour et bienvenue

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon

Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon Agathe : Simon, mon chéri! Simon (embrassant sa mère) : Salut maman. Mais tu es en pleine forme dis-moi! (embrassant Rebecca) Toi, par contre,

Plus en détail

1. INT./EXT. SUPERMARCHÉ - PARKING / FIN DE JOURNÉE

1. INT./EXT. SUPERMARCHÉ - PARKING / FIN DE JOURNÉE 1. INT./EXT. SUPERMARCHÉ - PARKING / FIN DE JOURNÉE Dans une travée marche un adolescent, entre 12 et 14 ans, pas bien grand, maigre, de grands yeux sombres. Il est vêtu d un short de sport, d un marcel

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Acheter un billet de train Contexte : Audrey a passé une semaine à Paris dans sa famille. Avant de rentrer chez elle en Allemagne, elle décide d aller rendre visite à une amie à Metz. Elle se rend à la

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 JE ME SOUCIE DE TOI Chant d entrée : La promesse Grégoire et Jean-Jacques Goldman La Promesse On était quelques hommes Quelques hommes quelques femmes en rêvant de

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

LE PLAN DE MILI. Si tout le monde signe, elle aura plus de valeur!

LE PLAN DE MILI. Si tout le monde signe, elle aura plus de valeur! LE PLAN DE MILI Mili lance un message comme on lance une bouteille à la mer. Elle s adresse à nous tous, mais plus particulièrement à ceux Des îles de la Polynésie Française Vous pouvez l aider en envoyant

Plus en détail

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET)

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET) ELMO DES ENFANTS... EN PARLENT Nous incitons de mille manières nos enfants à lire. Nous tentons de nous montrer psychologues en tenant compte de leurs manières de choisir, de leur goût, des aides dont

Plus en détail

Poème n 9. Poème n 10

Poème n 9. Poème n 10 Poème n 9 Quand je t ai vu, je savais que t avais un bon jus. Je t ai goutté, tu étais sucré Je ne pouvais plus me passer de toi Mais un jour, tu m as fait grossir Merci coca-cola pour tout ce plaisir

Plus en détail

Incivilites aux téléphone

Incivilites aux téléphone VOD 28 Clips 1 à 7 Incivilites aux téléphone Distribué par asb publishing Distribué par www.formavision.com 1 F28.01 Incivilités au téléphone erreur La conseillère laisse ses émotions prendre le contrôle

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning OTTO entend tout ou presque Par Linda Hutsell-Manning A propos de l auteur : Linda Hutsell-Manning est l auteur de ce livre d image, de jeux et séries de voyages dans le temps. www.lindahutsellmanning.ca

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois.

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois. SCÈNE UN Dans un petit village rural d Afrique, sous la chaleur écrasante de la mi-journée. Les femmes et les fillettes ramassent le bois nécessaires pour cuisiner. Sara et son amie Amina, deux écolières,

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Indications pédagogiques C3 / 22

Indications pédagogiques C3 / 22 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C3 / 22 C : Comprendre un message Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 2 : Saisir la signification globale d un message Objectif opérationnel

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

Casting. Monologue (Homme) Casting d un publicitaire à la recherche de futurs candidats. Durée approximative : 7 minutes

Casting. Monologue (Homme) Casting d un publicitaire à la recherche de futurs candidats. Durée approximative : 7 minutes Casting Monologue (Homme) Casting d un publicitaire à la recherche de futurs candidats. Durée approximative : 7 minutes 1 Tous droits de reproduction, d adaptation et de traduction, intégrale ou partielle

Plus en détail

Le commissaire s approche du sac de sport contenant le

Le commissaire s approche du sac de sport contenant le CHAPITRE 1 Un million d euros dans un sac Le commissaire s approche du sac de sport contenant le million, et demande au garçon de décliner son identité. Jérôme Forestier. Jérôme Forestier Il y a un rapport

Plus en détail

Travail significatif de français 6P

Travail significatif de français 6P Etablissement primaire Payerne et environs Nom : Date : Travail significatif de français 6P L1:21 Lire de manière autonome des textes variés et développer son efficacité en lecture. Progression des apprentissages:

Plus en détail

Les naufragés du parking

Les naufragés du parking Les naufragés du parking Synopsis Quatre personnes se rendent au parking pour récupérer leur véhicule après une soirée qui s'est prolongée. Malheureusement, le parking est fermé. Ces personnes qui ne se

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe.

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. Une belle rencontre La vie d'elise Chapitre 1 Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. J'habite à Lyon dans un appartement à deux kilomètres du

Plus en détail

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S 2010-11-22 Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S Case postale 1202 Lévis (Québec) G6V 6R8 Téléphone : 418 833-5607 Télécopieur : 418 833-9723 www.envolee.com / info@envolee.com LES RÉBUS Nom 1 Écris le

Plus en détail

PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr.

PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr. PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr.st Nous vous présentons ici à peu près la moitié de la pièce. Si vous êtes

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

Une enquête de l inspecteur Copeland

Une enquête de l inspecteur Copeland Une enquête de l inspecteur Copeland De Mélissa, Nigel et Kenza (5 ème 7) L enquêteur Patrick Copeland, policier à Alès, était tranquillement assis dans son fauteuil en train de regarder «Enquêtes Criminelles»

Plus en détail

ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT

ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT Un rêve aventureux du détective Paul X UNE PIÈCE DE THÉÂTRE POUR LA JEUNESSE DE JEAN-PIERRE DURU PRÉSENTATION DE LA PIÈCE «ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT» Le détective privé

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Coups d news de Pascal Sugg

Coups d news de Pascal Sugg Good News Matière à Répliques du 8/0/5 Coups d news de Pascal Sugg Texte écrit dans le cadre de la soirée «Matière à Répliques» du samedi 8 février 05 à la Galerie Le Palladion à Toulouse autour du tableau

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976)

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La véritable histoire de la Belle au bois dormant (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La classe de 6 ème 1 du collège Paul Froment vous présente : La

Plus en détail

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici.

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Version audio - CLIQUE ICI Un taxi à New York L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Ici, on est à New York City, c

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

DIVORCE. L'homme : Quelque chose? La femme : Je n'ose pas regarder. Le chœur : Ne regarde pas! Ne regarde pas!

DIVORCE. L'homme : Quelque chose? La femme : Je n'ose pas regarder. Le chœur : Ne regarde pas! Ne regarde pas! 1 DIVORCE (L'homme et la femme entrent en se tenant par le bras, habillés comme des mariés "en négatif": elle en robe de mariée noire, lui en habit blanc, chemise noire, noeud papillon blanc. Tous deux

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre»

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» Il est 7h du matin, mon réveil sonne, je n'ai aucune envie d'aller en cours. Malgré tout, je me lève, je pars prendre mon petit déjeuner,

Plus en détail

LES GOUTS ET LES DOULEURS

LES GOUTS ET LES DOULEURS Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr Peines de Vies 4 LES GOUTS ET LES

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

Laurent Nej! Jag är upptagen! Jag kommer snart. Alors, je refais 00 33 1 23 45 66

Laurent Nej! Jag är upptagen! Jag kommer snart. Alors, je refais 00 33 1 23 45 66 SÄNDNINGSDATUM: 2009-01-20 PRODUCENT: GABRIELLA THINSZ Anaconda en français /À Stockholm, chez / Bon, alors elle a quel numéro déjà,... Attends, je regarde... La maman! Jag vill gärna prata med dig. Kan

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien Quel est l animal doté des dents les plus puissantes?

Learning by Ear Le savoir au quotidien Quel est l animal doté des dents les plus puissantes? Learning by Ear Le savoir au quotidien Quel est l animal doté des dents les plus puissantes? Texte : Leona Frommelt Rédaction : Maja Dreyer Adaptation : Julien Méchaussie 1. scène : Jenny et Jack se rencontrent

Plus en détail

John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni. Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil

John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni. Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni Austerlitz, Mercredi 26 Novembre Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil Bonjour, J ai trouvé un après-midi

Plus en détail

ERDESS VD2_9_M6 (BB) Version anonyme. (Brouhaha dans la classe, M Clavel commence le débat à 2:51) Mme Clavel écrit au tableau les instructions

ERDESS VD2_9_M6 (BB) Version anonyme. (Brouhaha dans la classe, M Clavel commence le débat à 2:51) Mme Clavel écrit au tableau les instructions (Brouhaha dans la classe, M Clavel commence le débat à 2:51) Mme Clavel écrit au tableau les instructions 5 M: Voilà Merci! T'es assise comment là? Les garçons ils te laissent te mettre comme ça? sympa

Plus en détail