Sarkozyveutredorer l étoile de l Europe. paris grand paris Le Marais lancé dans un monde parallèle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sarkozyveutredorer l étoile de l Europe. paris grand paris Le Marais lancé dans un monde parallèle"

Transcription

1 (publicité) N 1439 MARDI 1 ER JUILLET 2008 paris grand paris Le Marais lancé dans un monde parallèle Imprimésurdupapierrecyclé,nejetezpascejournalsurlavoiepublique:donnez-le.Merci! DR Uneagencedecomrécréeen3D le quartier parisien dans l univers de«secondlife»pourvendre des espaces aux boutiques. P.2 high-tech LVMHaleluxede faire condamner ebay Le site de ventes aux enchères doit payer une amende record pour contrefaçonetatteinteauréseaude distribution du groupe français. P.27 SICHOV / SIPA football Le mercato du PSG nelesfaitpasrêver Le président Villeneuve et les joueurs ont été accueillis hier par (publicité) des supporters remontés. P.25 PARLEMENT EUROPEEN / REA Sarkozyveutredorer l étoile de l Europe La France prend aujourd hui la tête de l Union européenne pour six mois, avec lavolontédefaireavancerdesdossierscléscommelepactepourl immigration. Mais le «non» irlandais risque de contrarier ses ambitions. P.15, 16 et 18

2 2 grand paris MARDI 1 ER JUILLET 2008 pour nous écrire : FAITS DIVERS Un entrepôt textile flambe à Clamart Un important incendie a partiellement détruit hier un entrepôt textile à Clamart (92). Il n y a pas eu de victime, les huit employés ont pu être évacués à temps. Une centaine de pompiers sont intervenus pour éteindre le sinistre. En fuite après la collision Un motard est décédé hier après une collision avec un camion à Villeneuve- Saint-Georges (94). Selon les premiers éléments de l enquête, il a été renversé par un poids lourd avant d être happé par une camionnette et traîné sur une vingtaine de mètres. Le chauffeur du camion est en fuite, celui de la camionnette, en garde à vue. SPORTS Souvenirs du Mondial 98 L exposition de photographies de Philippe Tournon, chef de presse de l équipe de France entre 1983 et 2004, intitulée «France 98» débute aujourd hui au Stade de France. Jusqu au 6 août. 12, inclus dans le prix de la visite du Stade. Un Marais virtuel émerge sur la Toile Elle prend la tête de la partie SNCF du RER B Sa mission a un nom de code : le plan RER B Nord plus. C est aujourd hui que Séverine Lepère, ancienne chef de gare de la gare du Nord, prend ses fonctions de directrice de la ligne B du RER. Une date qui n a rien d un hasard : la fin de l interconnexion sur cette ligne, c est-à-dire le changement de conducteur RATP-SNCF en gare du Nord, doit aussi être amorcée ce 1 er juillet, afin de gagner une vingtaine de secondes par rame. Une révolution dans les habitudes cheminots, qui a engendré quelques grèves ces derniers week-ends. S. ORTOLA / 20 MINUTES Séverine Lepère. PHOTOS : MKT LAB Le Marais comme si on y était, mais dans «Second Life». L agence MKT Lab lance ce matin une version 3D du quartier parisien dans cet univers parallèle. Elle a pour ambition de reproduire l architecture, les rues et certains intérieurs d immeubles situés de Beaubourg à la place des Vosges en descendant jusqu à la Seine. Mais elle n a pour l instant réalisé que «10 % du projet, la rue Vieille-du-Temple et une partie de la rue des Francs-Bourgeois», ce qui lui a pris sept mois de conception. Le reste viendra dans l année. Vincent Simon, à l origine du projet, raconte qu il a choisi le Marais car il voulait «un quartier typique. Si on s était attaqué à Montmartre, on aurait été très limités. Et les Champs-Elysées étaient trop luxueux. Le Marais est intéressant en matière culturelle, il rassemble plusieurs communautés, il est superbe question architecture et accueille 150 grandes marques». Car pour lui, tout l intérêt du projet réside dans la vente des espaces aux boutiques. Une fois représentées sur son plan, il compte les faire payer pour montrer leurs collections en vitrine qui changeront à chaque saison et proposer un lien vers leur site. Son concept doit aussi attirer des touristes. L agence va introduire des modules évoquant la vie du quartier et ses innovations. Les Vélib y sont par exemple en bonne place ; il y est question de la collecte sélective des déchets, et les graffitis des rues ont été fidèlement reproduits. Récemment, une boîte aux lettres du quartier a été enlevée par La Poste dans la vraie vie. Vincent Simon prévoit de faire disparaître sa petite sœur virtuelle dans les prochains jours. Magali Gruet Séverine Lepère devra diriger le réseau SNCF de cette voie, entre gare du Nord, l aéroport de Roissy (CDG) et Mitry, la partie sud étant gérée par la RATP. «Ma feuille de route est bien remplie», assure-t-elle. Elle devra mettre en œuvre certaines mutations, comme l objectif d atteindre 92 % de régularité d ici à quatre ans. Alexandre Sulzer le quartier Deux rues du quartier sont déjà reproduites. avenir Le but de l agence n est pas de réaliser la totalité de Paris en 3D, mais de se concentrer sur des «pôles intéressants», qui traitent de la vie de quartier. Elle estime que, jusqu alors, les villes représentées sur «Second Life» étaient «créatives, mais pas représentatives de ce que l on trouve dans la vie». Place aux boursiers en seconde «Il y aura cette année un brassage en seconde, qui permettra de diversifier le recrutement des classes prépas», a assuré Maurice Quenet, le recteur de l académie de Paris, hier, lors de la présentation des affectations en seconde. Avec l informatisation du tri des dossiers, les boursiers sont désormais prioritaires pour choisir leur lycée. Quelque 88 % d entre eux ont obtenu leur premier vœu, contre 80 % de satisfaction en moyenne du premier choix pour l ensemble des élèves (boursiers et non-boursiers) de l académie. Ainsi, un bon lycée tel Sophie-Germain (4 e ) recrute dans trente collèges différents, même si «les parents sont restés raisonnables et n ont pas demandé des lycées à l autre bout de Paris». Près de mille élèves n ont obtenu aucun de leurs dix choix. Sophie Caillat Un tour de cycloparc au Trocadéro A cinq jours du début du Tour de France 2008, les petits Parisiens vont pouvoir découvrir l univers du vélo. Un cycloparc est ouvert vendredi danslesjardinsdutrocadéro, esplanade Joseph-Wresinski (16 e ), dans le cadre de l opération A chacun son tour. Des espaces loisirs et compétition se tiendront sur le site, permettant de tester les aptitudes des jeunes. Certains pourront assister à l arrivée du Tour sur les Champs. Rens. : www. chacunsontour.fr

3 MARDI 1 ER JUILLET 2008 grand paris 3 Karoutchi aussi veut casser la Barack Il aimerait bien piquer les «trucs «de campagne de Barack Obama pour récupérer la région. Hier, Roger Karoutchi, le présidentdel UMPauconseil régional, rencontrait en aparté Dave Senay, le conseiller en communication du candidat démocrate à l élection présidentielle américaine. Une entrevue à laquelle 20 Minutes a pu assister. Le pro de la com a notamment relaté la campagne Internet d Obama, ses amis MySpace, son million d amis sur Facebook, ses 51 millions de pages vues sur YouTube. Et l initiative de certains citoyens, «comme cette fille qui a lancé une chanson, en bikini, sur Obama», raconte Dave Senay. Une anecdote accueillie par un Roger Karoutchi béat d admiration. «Moi aussi, je veux une fille qui chante pour ma campagne!», a lancé l élu, les yeux ronds. Dave Senay lui a expliqué qu Obama n avait pas tenté de tout contrôler, et avait S. ORTOLA / 20 MINUTES laissé les électeurs s exprimer. «Je cherche mon logo pour mes primaires en ce moment, donc ce n est pas ça qui compte, en fait?», a relevé l élu. Sur le thème de la proximité, un «atout» de la campagne de l Américain, Roger Karoutchi y est allé de son expérience. «Donc moi, quand je pense à ma primaire, j ai raison d aller Braquage avec salariés pris en otages chez H&M Haussmann Dès midi, le shopping a repris ses droits dans le magasin H&M du boulevard Haussmann (9 e ), victime d un braquage en début de matinée. Il était aux alentours de 6 h 30 lorsque trois individus encagoulés ont pénétré dans le magasin en suivant les premiers employés, qui se préparaient à mettre en place la marchandise dans les rayons. Durant environ une heure, les salariés, qui étaient entre vingt et quarante, ont été séquestrés. Certains ont reçu des coups de crosse, mais il n y a pas eu de blessé grave, a précisé le parquet. Les malfaiteurs étaient munis d armes de poing et de bombes lacrymogènes. Ils ont réussi à se faire ouvrir le coffre du magasin et se sont enfuis avec , la recette des derniers jours. «Les salariés ont été molestés, a confirmé Magali Jouishomme, responsable presse du magasin, au-dessus duquel est situé le siège de la société. Certains se sont fait voler leur portable. Une cellule de crise psychologique a été mise en place car il y a eu un réel traumatisme.» Le magasin est resté fermé toute la matinée, officiellement «pour raisons techniques». L enquête a été confiée à la 1 re division de police judiciaire. S.C. S. POUZET / 20 MINUTES à toutes les fêtes, aux merguez parties et de pêcher avec les gamins», s est-il félicité. Il a aussi retenu que «les gens en ont marre des appareils politiques. Aux Etats-Unis, ce sont les vrais gens qui font les campagnes. Nous, nous n avons que des militants et des sympathisants dans nos réunions.» Magali Gruet Roger Karoutchi (à g.) et Dave Senay, conseiller de Barack Obama, hier à Paris. génération Dave Senay a fait remarquer qu aux Etats-Unis, les personnes nées depuis 1982 et qui voteront en 2012 seront plus nombreuses que les baby-boomers. Elles sont appelées les «millenials» par les Américains. Une grille qui brille à Versailles Au château de Versailles, hier. Pour sa rénovation, il a fallu quelque cent mille feuilles d or et quinze tonnes de fer. Après deux ans de travaux, la grille royale du château de Versailles (Yvelines), disparue à la Révolution, a été inaugurée hier. Cette grille avait été forgée dans les années 1680 par les plus grands ferronniers de l époque. Elle «rend au château un élément essentiel de son identité historique», a déclaré hier Jean- Jacques Aillagon, président du château. Les travaux ont coûté 5 millions d euros, financés par un groupe privé. FAITS DIVERS Un braquage et des tirs dans l Essonne Des malfaiteurs ont tiré hier matin à plusieurs reprises sur un véhicule de police qui les avait pris en chasse sur la N 20 dans l Essonne, à hauteur de Longjumeau, après un braquage. Aucun fonctionnaire n a été blessé. Les trois individus se sont enfuis avec CIRCULATION Les routiers étaient en colère Le trafic a été fortement ralenti hier sur la Francilienne, l A1, l A10 et l A6 en raison de plusieurs opérations escargot menées par les chauffeurs routiers. Ils protestaient contre la hausse du prix du pétrole. TRANSPORTS Des entrées de métro et de RER fermées Des restrictions d accès aux transports en commun doivent être appliquées aujourd hui dans le 8 e de 13 h 30 à 19 h à l occasion d une cérémonie pour le début de la présidence française de l Union européenne. Les stations Charlesde-Gaulle, Champs-Elysées- Clémenceau, Kléber et George-V sont concernées.

4 4 grand paris MARDI 1 ER JUILLET 2008 Objectif 2014 pour la Tangentielle Nord S. POUZET / 20 MINUTES Fadela Amara, hier, lors du lancement officiel du projet. Un tracé de 28 km bordé de verdure et de nombreux quartiers défavorisés. Le projet de la Tangentielle Nord, le tram-train qui doit relier Sartrouville (Yvelines) à Noisy-le-Sec (Seine-Saint- Denis) en 2014, a été officiellement lancé hier par ses différents acteurs et financeurs, un mois après la validation de la déclaration d utilité publique du projet. Et pour rendre l inauguration plus concrète, un premier trajet a été réalisé à bord d un train à quelques mètres des futurs rails de la Tangentielle, sur une portion de la grande ceinture. Là même où les trains de fret passent quotidiennement. Au-delà de la desserte des campus de Paris-XIII et du parc de La Courneuve traversés hier, plus de habitants de zones urbaines sensibles pourront accéder au tram-train dans un périmètre de 2,5 km. «Pour l instant, on le voit, ce sont des quartiers éloignés de tout. Mais pour que les habitants de ces secteurs puissent travailler, il faut des transports fiables et réguliers au préalable», a relevé Fadela Amara, la secrétaire d Etat chargée de la Politique de la Ville. Ce projet de tram-train, dont le coût est estimé à un milliard d euros, permettra d aller de banlieue à banlieue tout en reliant les lignes de RER A, B, C, D et E, et sans devoir repasser par Paris. «Il faudra 35 minutes contre 50 actuellement pour se rendre d un bout à l autre de la ligne, a précisé Jean-Pierre Farandou, directeur général délégué à la proximité à la SNCF. Aux heures de pointe, il y aura un train toutes les cinq minutes.» Les premiers coups de pioche sont attendus fin début Carole Bianchi tarifs Les nouveaux tarifs des transports publics d Ile-de-France entrent en vigueur aujourd hui. Le tarif du coupon de Carte orange zones 1 et 2 passera à 55,10, au lieu de 53,50 actuellement, et à 122,10 pour le coupon zones 1 à 6, au lieu de 118,50. Le carnet de dix tickets, qui représente 70 % des ventes, passera de 11,10 à 11,40, soit une augmentation de 2,7 %, alors que le ticket à l unité sera dorénavant à 1,60, soit une hausse de 6,7 %. Les retraités bourguignons perdent une bataille pour la propriété du Fouquet s La Société des restaurants du Café de Paris est bien propriétaire de l immeuble du Fouquet s sur les Champs- Elysées (8 e ), a estimé hier le tribunal de grande instance de Paris. Lina Renault (76 ans), qui depuis un demi-siècle rassemble des pièces pour prouver qu elle en est l héritière, a été déboutée, ainsi que ses deux frères. Pourtant, il y a un an, le bureau des hypothèques leur avait attribué le prestigieux immeuble des Champs-Elysées, estimé à 70 millions d euros. L héritage remonterait à la comtesse de Coëtlogon, décédée en La diversité des familles parisiennes analysée Le long du boulevard des Maréchaux, «un tiers des familles ne comprennent qu un seul parent». Un taux bien plus élevé que dans le reste de la capitale (une famille sur quatre). C est l un des enseignements d une étude de l Observatoire des familles, rendue publique hier. Dans le quart nord-est de la «Choqués» par cette revendication, les restaurants du Café de Paris ont assigné Lina Renault en justice. Elle n avait pas fait le déplacement depuis Rouvray (Côte-d Or) hier, mais ses deux fils, montés à Paris, ont promis de «continuer à se battre». Didier Dolhem et Patrick Collet, gérants l un d une pizzeria, l autre d une petite entreprise de forage, disent avoir «des pièces nouvelles importantes» à même de prouver qu ils ont été spoliés de leur droit de propriété. Ils ont fait appel de la décision. S. C. capitale, les foyers monoparentaux sont «particulièrement confrontés» au dénuement : 53 % d entre eux vivent en dessous du seuil de pauvreté. D une manière générale, à Paris, 10 % des familles monoparentales les plus pauvres ont un niveau de vie quatre fois inférieur aux 10 % les plus riches.

5

6 6 france MARDI 1 ER JUILLET 2008 pour nous écrire : JUSTICE Royal déboutée Ségolène Royal a été déboutée hier de sa plainte en diffamation contre le livre La Femme fatale, des journalistes Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué. La responsable PS compte faire appel. Villepin- Clearstream, suite Dominique de Villepin doit être entendu aujourd hui par les juges de l affaire Clearstream conformément aux réquisitions du parquet qui a demandé aux magistrats d approfondir le rôle de l ex-premier ministre dans ce dossier. Les avoués lâchent Les avoués, qui protestent contre la suppression de leur profession prévue pour 2010, ont annoncé hier la fin de leur mouvement en cour d appel, «les contacts ayant repris à l initiative de la Chancellerie». AGRICULTURE Les viticulteurs gagnent 2 millions Le ministre de l Agriculture, Michel Barnier, a annoncé hier le déblocage exceptionnel et immédiat de 2 millions d euros pour soulager les viticulteurs du Languedoc- Roussillon. Faits divers L enquête sur la fusillade de Carcassonne s oriente vers une faute humaine L incroyable «erreur» du militaire La thèse de l acte prémédité semble écartée. La fusillade qui a eu lieu dimanche lors d une simulation censée animer une journée portes ouvertes d une caserne de Carcassonne (Aude) serait la conséquence d une «erreur humaine», selon les éléments en possession de la justice. Le soldat du 3 e régiment parachutiste d infanterie de marine a vidé le chargeur de son Famas en moins d une seconde sur le public, à balles réelles, au lieu de balles à blanc, faisant dixsept blessés. Selon le procureur de la République de Montpellier, un film amateur réalisé par un militaire sur place montre comment le sergent de 28 ans, à l origine du drame, «s est trompé lorsqu il a rechargé son arme» : «Il avait sur lui plusieurs chargeurs, le malheur a voulu qu il choisisse par réflexe un chargeur qui était dans une poche et qui, malheureusement, contenait des balles réelles.» Reste donc à savoir pourquoi le militaire en question Des questions restent en suspens C. BARREAU / L'INDEPENDANT WITT / SIPA Un exercice de combat en zone urbaine. Tour d horizon des zones d ombre que les enquêteurs doivent éclairer. Quelle sécurité existe-t-il sur le fusil d assaut? Pour tirer à blanc, le Famas doit être équipé d un bouchon de tir à blanc. Si on tire à blanc avec une balle réelle, elle se coince dans le bouchon. Sauf que, semble-t-il, l arme était bien équipée de ce bouchon qui fait l objet d une expertise. Quelles différences entre balles à blanc et balles réelles? S il n y a qu un seul type de chargeur, capable de recevoir à la fois des munitions réelles ou d exercice, les cartouches sont en revanche d aspect différent. Ces munitions sont également beaucoup plus lourdes. Difficile dès lors de les confondre. Pourquoi le militaire avait ces munitions sur lui? Les balles réelles provenaient d un résidu de tirs d une opération fin juin. Selon les procédures, le militaire aurait dû les restituer. S. C. et V. Z. Sur le terrain de sport de la caserne de Carcassonne, hier. avait conservé ces munitions mortelles sur lui. Le chef de l Etat, qui s est rendu sur place hier, parle de «négligences», et beaucoup de questions restent en suspens (lire ci-dessous). Deux enquêtes, l une militaire, l autre judiciaire, ont été ouvertes. L auteur des coups de feu, «excellemment noté et très apprécié», devrait être présenté aujourd hui devant un juge d instruction à Montpellier. Il devrait être mis en examen pour «délit de blessures involontaires», avec «vraisemblablement» la violation des règles de sécurité comme «circonstance aggravante». Laure de Charette blessés Les coups de feu ont fait quatre blessés graves. L enfant de 3 ans atteint d une balle dans le cœur a été opéré hier. L état de santé des victimes évoluait dans le bon sens, selon les médecins. «Les gens tombaient, on a cru que ça faisait partie de l exercice» Quelques témoignages de riverains recueillis au lendemain du drame. Grégory Martinet, commerçant : «On n a pas vu directement la scène, mais il y avait beaucoup de monde, plein d enfants, et les gens partaient dans tous les sens après l accident.» Un témoin anonyme, à l AFP : «Sur le coup, les gens tombaient, on a cru que ça faisait partie de l exercice, et puis on avudusang!immédiatement, un responsable a crié au micro depuis le camion sono : Arrêtez le feu.» Marie Campana, commerçante : «Certains commencent à dire qu ils trouvent ça choquant qu on tire en pleine ville même avec des balles à blanc, alors qu avant l accident personne ne disait rien.» Kéthévane Gorjestani négligence Pour Nicolas Sarkozy, qui s est rendu au chevet des malades hier, «tout ceci traduit quand même des dysfonctionnements et des négligences absolument inacceptables. C est d une très grande gravité. Ça ne peut pas rester sans conséquence.»

7 MARDI 1 ER JUILLET 2008 france 7 Cambriolage «inquiétant» chez Royal Jean-Pierre Mignard, avocat de Ségolène Royal, a jugé hier sur RTL, «inquiétant» le cambriolage le troisième de l appartement de sa cliente par des visiteurs «très bien renseignés». Selon l avocat, l appartement est bouleversé : «Il n y a quasi rien de pris», mais en revanche, il ya«unemise en scène très particulière». Jean-Pierre Mignard explique que «les boucles d oreille de la petite fille de Ségolène ont été mises en évidence sur un lit» et que «les minutes du procès-verbal de dépôt de plainte» du précédent cambriolage étaient «déchirées sur un meuble». Ce cambriolage a été commis à la veille de la présentation de la contribution de Royal en vue du congrès du PS. Tollé supplémentaire contre la réforme des 35 heures «La dernière étape pour réparer les dégâts des 35 heures.» C est ainsi que Nicolas Sarkozy présente la réforme de la représentativité syndicale et du temps de travail qui arrive aujourd hui à l Assemblée nationale. Un texte très critiqué sur le fond par les syndicats, et vécu comme une trahison par les partenaires sociaux. Ces derniers reprochent à Xavier Bertrand, ministre du Travail, d être passé en force alors que la loi ne devait évoquer que la représentativité des syndicats, un point qui pose peu de problèmes. chat «Si on augmente le nombre d heures de travail, il faudra les payer en heures supplémentaires. Pas question de garder la même Un pauvre garçon déphasé et frustré qui cherchait un dérivatif à son mal-être. Voilà la thèse défendue hier, lors d un point presse, par l avocat du postier qui a plastifié une dizaine de radars en région parisienne en Victime de sa propre bombe dans son appartement de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) ilyatout juste un mois, Frédéric R., 29 ans, est encore hospitalisé. Il a notamment une main et trois doigts arrachés. «C est un apprenti sorcier victime du destin», argue M e Gonzalez de Gaspard, L avocat du postier antiradar donne sa défense J. AYISSI / AFP L appartement du postier à Clichy-la-Garenne. qui explique difficilement le Mein Kampf d Hitler retrouvé à son domicile. Fondateur et finalement unique membre de la Fraction nationaliste armée révolutionnaire, le postier n est pas encore mis en examen en raison de son état de santé. Il encourt entre trois ans de prison pour «destruction de signaux, bornes et repères» et quinze ans pour «sabotage». Laure de Charette Si la durée légale hebdomadaire du temps de travail reste de 35 heures, la réforme ouvre un peu plus la possibilité d avoir recours aux heures supplémentaires. Elle donne surtout plus de souplesse aux entreprises pour négocier directement avec les salariés un aménagement du temps de travail fixant un nouveau contingent d heures supplémentaires. Et un nouveau montant des majorations, ce qui ne garantit pas un impact sur le pouvoir d achat. A travers ce texte, les syndicats redoutent une déréglementation du temps de travail au détriment des salariés les plus fragiles. «Il est nécessaire que soient adoptées des mesures permettant d empêcher un employeur de négocier de gré à gré avec son salarié, explique Maryse Dumas de la CGT. Il ne faut pas que les salariés se retrouvent en position de fragilité face à la pression de leur employeur.» De son côté, la CFDT estime que les heures supplémentaires ne seront plus une exception et la durée du travail augmentera de façon permanente. David Carzon rémunération si on travaille plus», a déclaré hier Xavier Bertrand, ministre du Travail, qui a répondu aux questions des internautes de 20minutes.fr. L hépatite B ou C responsable de morts Près de décès étaient imputables en 2001 aux virus de l hépatite B ou C, selon une étude publiée aujourd hui dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire. Seule l hépatite B, qui se transmet par voies sexuelle et sanguine ou de la mère à l enfant, peut être prévenue grâce à un vaccin. L hépatite C se transmet par du sang infecté, via une seringue. ROUTES Rouen s en prend aux chauffards Le parquet de Rouen va mettre en œuvre à partir d aujourd hui un dispositif permettant la confiscation des véhicules des contrevenants multirécidivistes ou auteurs d infractions graves, a indiqué le procureur de la République. Un car scolaire percute un camion Sept écoliers de l Allier se rendant à une sortie de fin d année ont été très légèrement blessés, hier matin, lorsque leur car scolaire a percuté un poids lourd sur la RN 7 près de La Pacaudière (Loire). SANTÉ La pub fait grincer des dents Vingt-deux associations, dont l UFC-Que Choisir, ont demandé hier au ministère de la Culture et de la Communication de ne plus entraver la mise en place de mesures d encadrement de la publicité pendant les programmes télé pour enfants.

8 8 france MARDI 1 ER JUILLET 2008 Le gazole irrite toujours les routiers FAITS DIVERS Laboratoire animal incendié La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert hier une enquête en flagrance après la destruction par incendie ce weekend d un élevage d animaux de laboratoire à Saint-Germain-surl Arbresle (Rhône). ÉDUCATION Rappel à la loi pour un instit Un instituteur du Bas-Rhin qui avait été suspendu provisoirement après une plainte pour des violences sur un écolier de CM1, fera finalement l objet d un simple rappel à la loi. JUSTICE Dati à audience limitée La ministre de la Justice a salué hier le rapport du groupe de travail sur une nouvelle répartition des contentieux et son concept de «justice sans audience» à travers le développement de procédures allégées. ENVIRONNEMENT Parcelles d OGM fauchées Quatre parcelles de maïs OGM ont été fauchées par le Collectif des faucheurs volontaires dans la nuit de dimanche à lundi dans le Gers et en Haute-Garonne. L objectif était de «durcir le ton». Hier, quelque à camions ont bloqué l ensemble des réseaux routiers français pour protester contre le gazole cher. Une mobilisation qui fait suite à la précédente journée nationale d action le 16 juin, déjà fortement suivie. Hier, la circulation sur les autoroutes d Ile-de-France, du Nord, de Paca et de l Est a été lourdement perturbée tôt le matin par des opérations escargot et des barrages filtrants. Les routiers estiment qu ils sont étranglés par une fiscalité française désavantageuse par rapport à leurs homologues européens, sur le prix du pétrole qui représente 30 % de leurs dépenses. Le 5 juin, le ministère des Transports leur a proposé une série de réformes, dont un étalement du paiement de leurs charges. Insuffisant, selon les représentants syndicaux des routiers qui réclament la réduction de deux impôts spécifiques au secteur, la «taxe à l essieu» Il assure ne pas vouloir jouer la provoc. Un restaurateur a ouvert hier à Cannes (Alpes- Maritimes) la rôtisserie Maison Poulaga avec des serveurs habillés en tenue bleu police en face du commissariat de la commune. Le restaurant, à la devanture bleu vif barrée de l inscription «rôtisserie nationale», est coordonné à la tenue du personnel qui transpire sous des casquettes marquées «poulet» au-dessus de la visière. «Au départ, il y a la volonté de se lancer sur le créneau de la livraison de poulet rôti avec un concept un peu original. L emplacement, c est un hasard total, trouvé après coup», jure l habile entrepreneur. P. HUGUEN / AFP Un restaurant cannois fait le coq S. DANNA / AFP Sur l A 1 près de Lille, hier. censée compenser l usure des routes par les poids lourds, et la taxe professionnelle. A Paris, près de 80 camions ont stationné devant le ministère des Finances. Pour l instant, seule une organisation envisage de prolonger les actions aujourd hui. Le 3 juillet, les instances de la Devant le restaurant, hier. Si, officiellement, le commissariat de Cannes ne prend pas position, les avis semblent partagés en son sein. «Il leur a été recommandé de ne pas aller en tenue faire des achats dans la boutique, l image serait malvenue», assurait hier un officier. Fédération nationale des transports routiers la plus importante du métier doivent se réunir pour discuter d éventuelles nouvelles opérations. Les départs en vacances, qui commencent ce week-end, ne devraient pas quoi qu il arrive, être perturbés. Bastien Bonnefous (avec AFP) Le porté disparu du Mont-Blanc était rentré chez lui à Londres c est dit! avis La mobilisation a été «très réussie» hier selon la Fédération des transports routiers. Un avis non partagé par l Organisation des transporteurs routiers européens, qui a refusé de participer aux blocages. De la poudreuse au smog. Un homme que l on croyait disparu dans le massif du Mont- Blanc, après la découverte jeudi de sa tente sous la neige, était rentré en réalité chez lui à Londres, sain et sauf. Alerté par des amis qu il était recherché, il a prévenu hier les gendarmes de Chamonix. Après être tombé dans un trou par mauvais temps, il avait décidé de redescendre à Chamonix puis de rentrer à Londres, abandonnant sur place son matériel de bivouac et son appareil photo. «Les prix sur les logements anciens vont baisser d environ 15 % sur deux ans.» Le réseau d agences Laforêt Immobilier a affirmé hier que la baisse de l immobilier, «tant de fois prédite mais jamais confirmée, arrive».

9 MARDI 1 ER JUILLET 2008 france 9 Le gilet et le triangle dans le coffre, dès aujourd hui C est jaune et c est moche. Mais à partir d aujourd hui, c est obligatoire. Les gilets fluorescents jaunes et les triangles de présignalisation sont désormais obligatoires dans les véhicules. Seuls les deux-roues et les motos sont dispensés de cet équipement, déjà mis en place dans de nombreux pays européens. Mais les premières sanctions une amende forfaitaire de 135 ne tomberont qu à partir du 1 er octobre. Le temps Des pistes pour divorcer avec un peu de légèreté Pas de divorce devant notaire, mais une procédure «allégée». Le groupe de travail censé plancher sur une nouvelle répartition des contentieux a présenté hier ses pistes pour un «allégement» procédural. Le groupe ne propose pas de confier au notaire les divorces par consentement mutuel, comme l avait suggéré que chacun puisse s équiper «dans les meilleuresconditions», selon Jean-Louis Borloo, ministre de l Ecologie, chargé de la sécurité routière. Dès aujourd hui, les forces de l ordre vont quand même procéder à des contrôles «pédagogiques». Le gilet doit être porté par le conducteur avant qu il sorte du véhicule immobilisé sur la chaussée en urgence. Et le triangle doit être placé àaumoins30mde l obstacle à signaler. à la fin 2007 Nicolas Sarkozy. En remplacement, une audience devant un juge des affaires familiales pourrait être décidée, mais «sur demande spécifique des parties ou du juge». En matière financière, le rapport préconise «une véritable concurrence entre avocats» ou «un tarif maximum fixé par l Etat». SOCIAL Les visiteurs bossent trop Les visiteurs médicaux travaillent entre 47 et 56,5 heures par semaine, selon l Unsa hier. C est plus que la durée du travail prévue par la convention collective, en cours de négociation. INDUSTRIE L ex-boss d Airbus en garde à vue L ex-pdg allemand d Airbus, Gustav Humbert, a été placé en garde à vue hier dans l enquête sur de présumés délits d initiés chez EADS. Il aurait vendu de ses actions en BACCALAURÉAT Les résultats à Lille vont tarder Les profs de philo de l académie de Lille ont voté hier la rétention des notes du bac pour protester contre le délai de correction des copies. M. GENON / AFP Meurtre du pont de Neuilly : Machin libéré? Ce matin, Marc Machin, incarcéré depuis six ans pour le meurtre d une femme au pont de Neuilly en 2001, Marie-Agnès Bedot, sera peut-être libéré. La commission de révision des condamnations pénales doit décider, après l avis positif délivré hier par le parquet général sur cette affaire «exceptionnelle à de nombreux égards», selon l avocat de Marc Machin, M e Louis Balling. «De nouvelles analyses ADN ont permis de confirmer les soupçons pesant sur David Sagno et de faire naître des doutes de plus en plus importants sur la culpabilité de mon client», a expliqué l avocat. Une première Les lieux du meurtre de Marie-Agnès Bedot, sur le pont de Neuilly-sur-Seine à Paris. demande de suspension de peine avait été refusée le 9 juin. Les juges, qui ont condamné Marc Machin à dix-huit ans de réclusion en 2004 avant d alourdir cette peine en appel en 2005 (avec douze ans de sûreté), pourraient donc s être trompés de coupable. Ce sont les aveux de David Sagno, un sans-abri, qui ont fait basculer l affaire en mars dernier. L homme s est accusé de deux meurtres, en 2001 et 2002, à proximité du pont de Neuilly. Des traces ADN retrouvées sur Marie-Agnès Bedot ont conduit à une mise en examen pour «assassinat, vol et viol» de David Sagno. Sophie Caillat profil Agé de 19 ans au moment des faits, déjà connu des services de police et sans emploi, Marc Machin avait été interpellé une dizaine de jours après les faits. Il avait avoué le meurtre en garde à vue avant de se rétracter. Artesia SAS - 24 rue de Londres Paris - R.C.S Paris : B Turismo Torino e Provincia 5000 PLACES À SAISIR AVANT LE 20/07/08! PIÉMONT Vos vacances à l italienne! Offre disponible également dans les gares, boutiques SNCF et agences de voyages agréées. *Tarif à 30 valable pour un aller simple en TGV 2 nde classe et tarif à 40 valable pour un aller simple en TGV 1 ère classe. Tarif valable pour un billet acheté exclusivement en France et dans la limite des places disponibles à ce tarif. Billet non échangeable, non remboursable. OFFRE VALABLE DU 09/06 AU 20/07/08 POUR DES TRAJETS EFFECTUÉS ENTRE LE 16/06 ET LE 27/07/08. PARIS - TURIN EN TGV À PARTIR DE *

10 10 monde MARDI 1 ER JUILLET 2008 pour nous écrire : Birmanie Depuis le passage du cyclone les 2 et 3 mai, la troupe de comédiens se mobilise pour les sinistrés Les Moustache Brothers, assignés à résistance «Avant, les voleurs on les appelait des voleurs. Maintenant, on les appelle des fonctionnaires.» Cette blague faisait partie du spectacle de satire politique des Moustache Brothers, une troupe de comédiens de Mandalay, la deuxième ville de Birmanie. Elle n a pas fait rire la junte militaire. Son auteur, Par Par Lay, a été condamné à sept ans de prison et de travaux forcés pour «divulgation de fausses informations». Lu Maw, son frère, ressort le cahier de l époque et chausse ses lunettes. «C était le 4 janvier 1996», dit-il en pointant la page du doigt. Ce soir-là, les deux frères moustachus et leur cousin officiaient en l honneur d Aung San Suu Kyi. La chef de l opposition birmane et icône de la résistance les avait invités à donner leur spectacle chez elle, à l occasion du 48 e anniversaire de l indépendance du pays. «Plus de personnes étaient venues. Les blagues fusaient, les gens n arrêtaient pas d applaudir», se souvient Lu Maw. Par Par Lay a été arrêté la nuit suivante. Il est resté cinq ans et sept mois dans la prison de Myitkyina, dans le nord du pays. «Je cassais des pierres toute la journée, raconte-t-il aujourd hui. Quand je tombais malade, je n étais jamais soigné.» La communauté internationale a fait pression pendant des années. Par Par Lay a fini par être relâché en juillet Le comédien a encore des cicatrices aux chevilles, souvenir des chaînes qu il portait pendant ses années de travaux forcés. Cette expérience ne l a pas empêché pour autant d aller rejoindre les manifestations pacifiques des moines en septembre dernier. Et d être de nouveau arrêté, interrogé, puis relâché. «En tout, j ai été arrêté trois fois. C est devenu la routine», lâche-t-il, pince-sans-rire. Blacklistés par le gouvernement Depuis sa libération, le trio figure sur la liste noire du gouvernement, mais il est toléré, à condition qu il ne fasse plus de représentations ailleurs que chez eux. «Continuer à faire le spectacle, c est une façon de résister et de montrer qu on n a pas peur du gouvernement», assure Lu Maw. Dans leur petite échoppe plongée dans la pénombre, la scène se résume désormais à une simple planche en bois posée sur le sol. Sur le mur, le trio a accroché les photos de leur première rencontre avec Aung San Suu Kyi, assignée à résidence depuis Les soirs où les spectateurs sont assez nombreux, Lu Maw déroule un vieux tapis rouge pour faire le spectacle. Mais désormais, seuls les touristes font le déplacement : depuis 1996, la population locale, qui faisait appel à eux pour égayer mariages ou baptêmes, doit demander la permission au gouvernement pour les solliciter. «C est pour ça que plus personne ne nous embauche», regrette Lu Maw. La troupe, comédienne depuis trois générations, survit aujourd hui grâce aux touristes et à la vente de marionnettes traditionnelles. Mobilisation pour les victimes du cyclone Nargis Depuis le passage dévastateur du cyclone Nargis les 2 et 3 mai dans le sud du pays, les Moustache Brothers ont mis leur activité entre parenthèses pour se consacrer à l aide des 2,4 millions de sinistrés. Une semaine après la catastrophe, la troupe a mobilisé les comédiens de Mandalay pour donner des représentations et récolter des dons. A la nuit tombée, la famille, rassemblée au grand complet, recompte les donations sur le pas de la porte, tandis que les sacs de vêtements et de nourriture s entassent dans la maison voisine. «Un camion est déjà parti dans le delta de l Irrawaddy. On devrait avoir de quoi en faire un deuxième bientôt», se réjouit Lu Maw. Pendant ce temps-là, à l intérieur de l échoppe, la seule touriste venue voir leur spectacle attend patiemment de nouveaux arrivants. En vain. «Désolé, le spectacle est annulé, lui lance gaiement Lu Maw au bout d une heure. Revenez demain, et trouvez-vous des amis d ici là!» Texte et photos Elsa Broissand, envoyée spéciale à Mandalay, Birmanie Les comédiens recueillent les donations pour les victimes du cyclone. Lu Maw, l un des membres des Moustache Brothers. Dans leur échoppe. Ils y font leur spectacle et vendent des marionnettes.

11 MARDI 1 ER JUILLET 2008 monde 11 Zimbabwe L UA condamne la réélection du chef de l Etat, tout en espèrant un compromis L Union africaine réprimande Mugabe Sous la pression de l ONU, des Etats-Unis et de l Union européenne, les observateurs de l Union africaine (UA) sont enfin sortis de leur silence hier après la réélection contestée du président autocrate, Robert Mugabe, au Zimbabwe. Alors que s ouvrait le onzième sommet de l Union africaine en Egypte en présence de l intéressé, ils ont dénoncé un scrutin organisé dans un climat de violence et jugé sa réélection non démocratique, tout en espérant trouver un compromis. La veille, Robert Mugabe, 84 ans, avait été investi pour un sixième mandat après un second tour où il était seul en lice. Le chef de l opposition Morgan Tsvangirai, arrivé en tête au premier tour du 29 mars, avait en effet jeté l éponge face aux violences. C est la première fois que des observateurs de l UA font preuve d une telle fermeté envers le Zimbabwe. En 2002, La crise politique précipite la ruine de l économie La folle inflation qui frappe le Zimbabwe est devenue incontrôlable. Pour acheter une miche de pain denrée désormais quasi introuvable, il faut débourser un milliard de dollars zimbabwéens (l équivalent de 0,05 ) soit 100 fois plus qu au premier tour des élections le 29 mars. Selon les estimations, le taux d inflation oscille entre % et 4 millions de pour cent par an, un record. La désintégration de l économie du pays provoque la A. JOE / AFP A 84 ans, Robert Mugabe entame son sixième mandat. pénurie des produits alimentaires courants et des biens de première nécessité. Résultat, le marché noir explose, la famine guette et les habitants fuient le pays. Entre 2 millions et 3 millions de Zimbabwéens auraient trouvé refuge en Afrique du Sud. La réforme agraire, lancée par Robert Mugabe au début des années 2000, est la principale responsable de cette situation. Elle visait à déposséder les terres des fermiers l UA avait validé la réélection controversée de Mugabe, alors que l Occident avait adopté des sanctions pour protester contre le scrutin. Isolé sur la scène internationale, le président du Zimbabwe a fait mine de donner un signe d ouverture en laissant espérer des négociations rapides avec l opposition, qui a elle-même laissé la porte ouverte à des discussions. «Mugabe sait depuis un mois qu il doit négocier, explique Sylvain Touati, chercheur à l Institut français de relations internationales (Ifri). Mais il voulait le faire en position de force. D où le matraquage de l opposition.» Faustine Vincent A. JOE / AFP blancs pour les redistribuer aux populations locales. Cette mesure, populaire, devait permettre à Mugabe, de violences Selon l opposition, les violences politiques déchaînées contre ses partisans ont fait près de 90 morts, déplacés et blessés depuis le premier tour, fin mars. plus en plus contesté, de redorer son blason et de consolider son pouvoir. Sauf que cette réforme a totalement désorganisé le système de production, provoquant hyperinflation et obligeant le pays, jusqu alors grand exportateur de céréales, à importer ces mêmes denrées. La crise politique qui sévit aujourd hui aggrave cette crise économique. Aujourd hui, mêmes les zones rurales sont menacées par la pénurie. F. V. ÉTATS-UNIS Davantage de fonds pour les guerres Le président américain George W. Bush a promulgué hier un texte allouant 162 milliards de dollars aux guerres en Irak et en Afghanistan jusqu à l été 2009, plusieurs mois après la fin de son mandat. RUSSIE Khodorkovski encore visé De nouvelles accusations ont été présentées hier contre l ex-patron du groupe pétrolier Ioukos, Mikhaïl Khodorkovski, a affirmé son avocat, qui soupçonne le parquet de vouloir prolonger la procédure dans l attente de «nouveaux ordres» du Kremlin. MAURITANIE Motion de défiance Des députés mauritaniens, dont la plupart appartiennent au parti au pouvoir, ont déposé lundi une motion de censure susceptible de déboucher sur une chute du gouvernement en place depuis mai, a annoncé leur porte-parole.

12 12 économie MARDI 1 ER JUILLET 2008 pour nous écrire : FRANCE TÉLÉCOM Pas d alliance avec TeliaSonera France Télécom a renoncé hier à l acquisition du groupe suédo-finlandais TeliaSonera, jugé trop cher. SÉCURITÉ SOCIALE Pas de comptes certifiés La Cour des comptes a refusé hier de certifier une partie des comptes de la Sécu, invoquant un manque de sincérité. Son déficit aurait été «sous-estimé de près d un milliard d euros au regard des principes et règles comptables applicables». PÉTROLE Nouveau record Le baril de brut a atteint hier le nouveau sommet de 143 dollars à New York. Social L organisation du travail mise en cause après des suicides liés au surmenage Le stress met les sociétés sous pression Détecter le stress au travail et trouver les remèdes. C est l objectif de la négociation entre syndicats et patronat qui doit s achever demain à Paris. Imposés par une directive européenne, les pourparlers, entamés en avril, risquent d achopper. De nombreux employeurs rejettent, en cas de suicide, la responsabilité de l entreprise et préfèrent attribuer le problème à une fragilité émotionnelle. Quant aux syndicats, ils mettent en cause les conditions de travail et réclament des mesures préventives. Alors que les familles de trois salariés de Renault décédés en 2006 et 2007 tenaient hier une conférence de presse sur les procédures judiciaires en cours (lire cidessous), le ministre du Travail, Xavier Bertrand, a annoncé vendredi la mise en place d une «enquête nationale», afin de déterminer les secteurs les plus exposés au stress. D après le Conseil économique et social, une personne se suicide chaque jour à cause du stress professionnel. Depuis 2005, PSA, Renault, EDF ou encore La Poste ont été touchés. Bruno Pinel M. LE MOINE / SIPA Le Technocentre Renault à Guyancourt(Yvelines). Les conditions de travail attaquées chez Renault Les avocats des familles de trois salariés «suicidés» du Technocentre de Renault à Guyancourt (Yvelines) ont mis en cause hier, lors d une conférence, la responsabilité de l exemployeur de leurs proches. Antonio, Hervé et Raymond travaillaient plus de 10 heures par jour, se remettaient souvent à plancher sur leur ordinateur portable le soir et ne dormaient que trois ou quatre heures par nuit. Ils se sont suicidés à quelques mois d intervalle (entre octobre 2006 et février 2007), les deux premiers sur leur lieu de travail, le second chez lui après avoir rédigé ces quelques mots : «Je ne suis qu une merde, je vais être licencié.» Après avoir fait reconnaître les décès d Antonio et d Hervé comme accidents du travail (pas encore celui de Raymond), les avocats tentent de faire reconnaître la faute inexcusable de l employeur devant le tribunal des affaires de Sécurité sociale. «Il ne s agit pas d une succession de situations individuelles, mais bien d un drame collectif», indique M e Teissonnière. «C est la demande constante de performance qui a condamné ces trois salariés à l échec. Il faut s interroger sur l organisation collective du travail», ajoute sa consœur Rachel Saada. Delphine Bancaud LE COIN DES LIVRES Du poisson sans décimer la mer Entre les métaux lourds dans certains poissons et les réserves qui fondent, vous envisagez un boycott. Mais vous hésitez à mettre les pêcheurs sur la paille et à vous priver d oméga 3. Le dernier guide de Terre vivante est fait pour vous. Le consommateur responsable y trouvera la liste des achats à éviter (à l instar du thon rouge, mais pas uniquement) et ceux à privilégier, avec des explications sur la pêche, les labels et surtout des recettes. A. B. Il est bon mon poisson, Claude Aubert et Lionel Goumy. Terre vivante, 17.

13 Tous les jours dans 20 Minutes. Du lundi au jeudi, retrouvez toutes les opportunités, toutes les clés du marché de l Emploi, dans toutes les villes. Prenez rendez-vous le vendredi pour consulter les annonces Formation. en partenariat avec n retrouvez toutes les offres emploi du lundi au jeudi retrouvez toutes les offres de formation tous les vendredis

14 14 emploi Pour passer une annonce : MARDI 1 ER JUILLET 2008 LA PREFECTURE DE POLICE recrute par concours au titre de l année 2008 : Techniciens Supérieurs h/f (2 postes) Epreuves écrites d'admissibilité : à partir du jeudi 11 septembre Epreuves orales d'admission : à partir du lundi 13 octobre Date limite de dépôt des dossiers : vendredi 8 août Les dossiers devront être retirés et déposés à l adresse suivante : Préfecture de Police, Direction des Ressources Humaines, Sous-Direction des Personnels, Accueil du Bureau du Recrutement, Bureau 308, 3 ème étage, 11 rue des Ursins, Paris cedex 04. Renseignements : Pièces à joindre obligatoirement avec le dossier : 3 enveloppes timbrées - copie recto-verso de la carte nationale d'identité - photocopie du diplôme exigé ou titre - pièce justificative de la situation à l'égard du service national - fiche option. pour passer une annonce pour consulter toutes les offres emploi

15 1 ER JUILLET 2008 EUROPE LE MAGAZINE DE minutes SUPP Pour la France présidente, l'union vient avec les ennuis Une présidence européenne, c est d abord, comme le dit Justin Vaïsse, chercheur à The Brookings Institution, «uncertaineffacementetbeaucoupdenégociation». Nicolas Sarkozy va le découvrir, lui qui n a pasfaitmystèredesesambitions pour les six mois à venir. «A la fin de la présidence française, je voudrais que l Europe ait une politique de défense, une politique de l immigration, une politique de l énergie, une politique de l environnement», avaitil lancé, le 8 janvier, lors de sa conférence de rentrée. A cesprioritésvientdes inviter la flambée des prix, dossier cher au chef de l Etat, qui, bien qu incapable de l endiguer dans l Hexagone, a décidé de l inscrire dans son agenda européen. Mais, ces projets pourraient se heurterau«non»irlandaisau traité de Lisbonne, pas prévu au programme lui non plus, mais dont les conséquences risquent de parasiter les six prochains mois. Revue de détail des chantiers à venir. CE QUI PEUT MARCHER LetraitéPour sortir de la crise, le président français s est fixé de poursuivre coûte que coûte le processus de ratification du traité delisbonne.quitteàfairele forcingauprèsdestchèques, très hésitants. Et tout en évitant de donner l impression de contraindre Dublin. Pas L. DOLEGA / EPA / SIPA Nicolas Sarkozy et José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, au palais de l'elysée, à Paris, le 31 janvier dernier. facile. Mais Sarkozy a déjà montré, au moment des négociations sur le traité simplifié, obtenu à l arraché en juin 2007, qu il savait se montrer persuasif. L'environnement Paris veut que l Union européenne soitenordredebataillepour la conférence internationale de Poznan (Pologne) en décembre Autrement dit, que les Vingt-Sept aient signé pour une réduction de 20%desémissionsdegazà effetdeserred icià2020(par rapportà1990).mais,entre ceux qui ont fait le choix du nucléaireetceuxquidépendent du charbon, difficile de mettre tout le monde au diapason. Sarkozy a également annoncé hier vouloir obtenir unetvaà5,5%sur«toutce qui est écologique». L'immigration La France proposeun«pactepourl immigration», porté par son ministre ad hoc, Brice Hortefeux, et largement inspiré parsaproprepolitiquepour uneimmigrationrestreinteet «choisie». Objectif : mettre fin aux régularisations massives et améliorer le contrôle aux frontières, notamment. L Espagnesemontreréservée, mais promet son accord d iciàoctobre, dateàlaquelle Parisespèrel adoptionde son texte. CE QUI PEUT COINCER La flambée des prix Quand toute l Europe gronde, Sarkozytrépignepourtrouver la solution. Mais, encore une fois, le chef de l Etat se retrouve en butte à ses partenaires européens. L Allemagne, d abord, qui a moyennement apprécié son idée de réduction des taxes sur les carburantsàl échelleeuropéenne. La Banque centrale européenne, ensuite, qui, au vu de l inflation record de la zone euro, risque une nouvellefoisderemonterses taux, ce qui, il l a déjà dit, n est paspourplaireaunouveau président de l Europe La défense C est tellement malpartiquelesambitions françaises ont déjà été revues à la baisse. Trois raisonsaureculdeparissurce dossier : le «non» irlandais, lesréticencesbritanniques et les limites budgétaires hexagonales. Désormais «ce qu on veut, c est donner un élan», résume-t-on à l Elysée. Armelle Le Goff

16 16 europe MARDI 1 ER JUILLET 2008 les couacs en dates 2 juin 1992 Les Danois rejettentletraité de Maastricht par référendum avec 50,7%de«non». Ils l approuveront amendé à leur intention - le 18 mai 1993, grâce à 56,8 % de votants. 20 septembre 1992 Au référendum surletraitéde Maastricht en France, le «oui» l emporte de peu avec 51,05 %, sans atteindre la majorité des votants (69,69 %). POLITIQUE L UNIONPOURLAMÉDITERRANÉEESTUNEDESPRIORITÉSDUCHEFDEL ÉTAT Sarko ne lâche pas ses grands projets Ilrêvaitd uneprésidenceflamboyante. L actualité risque de le pousser à remiserquelques-unesdesesambitions. Le «non» irlandais au traité de Lisbonne a remis l UE dans l ornière institutionnelle. Mais le chef de l Etat français n a pasl intentionderenonceràsesgrands projets. Parmi eux, l Union pour la Méditerranée(UPM),qu illancerale13juillet. Quelque43payseuropéensetriverains de la Méditerranée ont été conviés à un sommet aux ambitions ratiboisées. A la demandedeberlin,parisadûaccepter d associer au projet tous les partenaires de l UE. Aujourd hui, l UPM ressemble fort au «processus de Barcelone», lancé en1995.sanssuccès. SiNicolasSarkozyveutréussirsaprésidence, il va devoir apprendre à en rabattre. A la Commission européenne, on le soupçonne de vouloir servir ses intérêts. MaisàBruxelles,enmêmetempsqu on fustige son agitation, on loue son volontarisme. Celui qui lui a permis d arracher unaccordsurletraitédelisbonneen 2007ouderedonnerunpeudepepsàla relation Paris-Bruxelles. Voire un peu delustreàladiplomatieeuropéenne. Le 13 juillet, le Premier ministre israélien, Ehoud Olmert, et le président syrien Bachar el-assad devraient être à Paris. S il n est pas question de poignée de main entre ces deux chefs d Etat, Nicolas Sarkozy n en espère pas moins une percée diplomatique pour la France et l Europe au Proche-Orient. A. Le G. 2 juin 2001 Les Irlandais rejettentletraité de Nice avec 54 % de «non». Le 19 octobre 2002, ils approuvent le texte amendé à 62,82 %. 29 mai 2005 «Non»français par54,6%des votants au projet de Constitution européenne par référendum. L idée de la Constitution avait pourtant été lancée par Jacques Chirac, puis pilotée par Valéry Giscard d Estaing. 1 er juin 2005 «Non»hollandais par61,6%des votants au projet de Constitution européenne par référendum. 12 juin ,4 % des votants irlandais disent «non»autraité de Lisbonne.

17

18 18 europe MARDI 1 ER JUILLET 2008 rendezvous Sommets, conférences Plusieurs centaines de manifestations seront organisées entre le 1 er juillet et le 31 décembre. 10 juillet Intervention de Nicolas Sarkozy devant le Parlement européen 25 juillet Sommet UE- Afrique du Sud à Bordeaux 9septembre Sommet UE- Ukraine à Evian 29 septembre Sommet UE-Inde à Marseille octobre Conseil européen àbruxelles 17 octobre Sommet UE- Canada à Montréal octobre Conférence de Paris sur les migrations et le développement 21 octobre Intervention de Nicolas Sarkozy devant le Parlement européen octobre Sommet Asem (Asie-Europe) àpékin 14 novembre Sommet UE- Russie à Nice 1 er décembre Sommet UE- Chine à Lyon décembre Conseil européen àbruxelles 22 décembre Sommet UE-Brésil au Brésil DÉSAMOUR LA PRÉSIDENCE FRANÇAISE A POUR OBJECTIF DE RENDRE L UE «CONCRÈTE» Endiguer le vent eurosceptique WENN / SIPA Guérir une Europe «qui semble», selon le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, «en panne d espoir». «Les peuples d Europe estiment que leurs dirigeants ne s occupent pas assez d eux. Nos priorités visent donc à promouvoir une Europe qui les protège plutôt qu une Europe qui les inquiète», explique Nicolas Sarkozy. L objectif, qui sonnecommeunvœupieux: rendre l UE «concrète». Pouryparvenir,lechefdel Etat n a pas lésiné sur les moyens. Enmoinsd unan,ilavisité, avec son Premier ministre, François Fillon, la quasi-totalité des Etats membres et reçu à Paris tous les chefs de groupes parlementaires qui siègentàstrasbourg.aleurs côtés,lesecrétaired Etataux Affaires européennes, Jean- Pierre Jouyet, «europhile» convaincu, a plaidé dans toutes les capitales de l UE la cause d une présidence «honnête et efficace». Mais Paris pourra-t-il endiguer le vent eurosceptique qui soufflesurl UE?Laconjonction entrelacrisefinancièreetla flambéedesprixdel énergie contribue à plomber le climat social d une UE où les opinions publiques font parfois debruxellesleréceptaclede leur malaise. Ainsi, les Irlandais ont rejeté par référendum le 12 juin le traité de Lisbonne, censé faire fonctionner plus efficacementl UE.En2005,ce sont les Français et les Hollandais qui refusaient de ratifier la Constitution européenne. Et, aujourd hui, un sondage BVA, paru dans Ouest-France dimanche, fait apparaître que pour 33 % des Français, l UE est«sourcedecrainte». Armelle Le Goff Le«plombierpolonais»bienvenuenFrance «Vousêtesdesamisetvous êtes les bienvenus!», avait lancé Nicolas Sarkozy aux Polonais le 28 mai dernier, en visite à Varsovie. Le chef de l Etat annonçait ainsi «la levéedetouteslesbarrières» du marché du travail français aux pays entrés dans l UE en 2004 pour le 1 er juillet. A partir d aujourd hui donc, le «plombier polonais» est le «bienvenu» en France. Et ce, après avoir constitué un des arguments des «nonistes» au référendum de 2005 sur la Constitution européenne, en référence à ladirectivebolkesteinsur la libéralisation des services. En 2004, craignant un déferlementdemain-d œuvreàbascoûtenprovenance Despartisansdu«non»auréférendumsurletraitédeLisbonnemanifestentàDublin(Irlande),le13juin. d Europe de l Est, les Etats membres avaient pris le parti d une transition en douceur, instaurant des restrictions aux frontières. Seuls la Suède, le Royaume-Uni et l Irlande avaient donné leur feu vert. En 2006, la majeure partie des pays avaient finalement suivi cette politique d ouverture, excepté la France, l Allemagne, l Autriche, la Belgique, et le Danemark. L Hexagone avait alors ouvert partiellement son marché à certains secteurs, notamment la restauration et le bâtiment. Selon la Commission européenne, non seulement la déferlante tant redoutée n a paseulieudanslespays «ouverts»,maisl apportdes travailleursvenusdel Esta MEIGNEUX / SIPA L office du tourisme polonais a détourné l argument du plombier pour une campagne, en mêmeeuunimpactpositif : ila «contribué à la réduction des pénuries de main-d œuvre et àl améliorationdesrésultats économiques en Europe. Le Royaume-Uni, l Irlande et la Suède ont enregistré une forte croissance économique, unechuteduchômageetune augmentation de l emploi» après mai La France aprisnote.«l Europeparle aux voyageurs, aux entrepreneurs, aux consommateurs, jeveuxqu elleparleauxtravailleurs», a souhaité hier le ministre du Travail, Xavier Bertrand, interrogé sur RFI. Ainsi,avantladatedemai 2009 initialement prévue, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie, la Slovénie, la Lettonie, la Lituanie, l EstonieetlaHongriesevoient enfin accorder le sésame français. La Roumanie et la Bulgarie, dernières venues dans l Union en 2007, devront encore patienter. Camille Raynaud de Lage

19 culture 19 MARDI 1 ER JUILLET 2008 Musées, fin de collections Les musées gratuits, c est fini. Du moins, pour l instant L expérience de la gratuité dans quatorze musées lancée par Christine Albanel, en janvier, s est terminée hier soir. Une agence privée d étude, nommée par le ministère, rendra son rapport sur l opération fin août. «Les chiffres de fréquentation ne veulent pas dire grand-chose, explique-t-on à la Direction des musées de France. L objectif était d attirer les jeunes et ceux qui disent ne pas avoir les moyens d aller au musée.»plusieurs directions d établissements n ont pas attendu la remise du rapport pour critiquer l expérience. Au château de Pierrefonds (Oise), Isabelle de Gourcuff juge que «l opération n a pas touché un public différent sociologiquement», et estime que le ministère devrait «mettre le paquet sur l éducation culturelle». Du côté des musées parisiens de Cluny (Moyen Age) et Guimet (arts asiatiques), les «habitués» revenaient plus souvent «pour se balader tranquillement.» P. RENAULT / HEMIS.FR Le château d Oiron, en Poitou-Charentes. En revanche, au château d Oiron (Deux- Sèvres), l administrateur Paul Herbé Parsy a noté davantage de diversité sociale dans le public. «Notre région est moins peuplée et moins riche que les autres : 6,50 le billet, c est une somme significative pour les gens d ici.» Mais au musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), le «sentiment général» est identique alors que l établissement est situé dans une banlieue aisée de la région parisienne. Oihana Gabriel et Benjamin Chapon Avedon, portraits en intégral Les portraits en noir et blanc sur fond blanc, c est lui. Dans la foulée de l expo consacrée à Annie Leibovitz à la Maison de la photographie (Paris 4 e ), le Jeu de paume (Paris 1 er ) rend hommage à un autre monstre sacré : l Américain Richard Avedon, dont l œuvre intégrale est honorée pour la première fois, quatre ans après sa mort. Un talent précoce : à 10 ans, Richard RICHARD AVEDON Avedon s initiait au portrait en immortalisant son voisin de palier, un certain Sergueï Rachmaninov! Mais le vrai déclic, ce sera la photo de mode et les audaces stylistiques, tels ces portraits solarisés des Beatles, pris en Annie Dovima et les éléphants, Cirque d Hiver, Paris, Leibovitz suivra son exemple en devenant célèbre grâce à ses reportages sur John Lennon. Stéphane Leblanc (avec E.D) Sur Portraits croisés de Richard Avedon et Annie Leibovitz

20 20 culture MARDI 1ER JUILLET 2008 Laurent Cantet a vraiment la classe Les «dancing queens» tournent depuis dix ans dans le monde entier, avec des chan- sons d Abba dans leurs valises. Mamma Mia! débarque demain au Palais des Congrès (Paris 17e) et s y arrête jusqu au 13 juillet. Cette comédie musicale est drôle et entraînante : une jeune femme tente avant son mariage de découvrir qui est son père. La mise en scène, sobre, évite le kitsch et met en valeur les chansons du mythique groupe disco. A Monaco, la semaine dernière, la première partie s est révélée mieux rythmée et plus comique, même si la seconde offrait des moments magiques et un final jouissif. O. G. Les enfants de 6 à 10 ans auront entrée libre au festival Rock en Seine, à condition d être accompagnés. Ils seront accueillis et encadrés les 28 et 29 août de 14 h à 23 h, dans un espace aménagé au cœur du parc de Saint-Cloud (92). A l écart de la foule, ils pourront assister gratuitement à des ateliers et à des concerts : Vincent Malone le jeudi et les Farfadas le vendredi. F. DUFOUR / AFP DR MUSIQUE Rock en Seine junior A Cannes, le 25 mai dernier. Après avoir obtenu le prix d excellence au Festival de Cannes, l élève Laurent Cantet est resté fidèle en amitié. «C est Charlotte Rampling qui m a demandé de venir présenter Entre les murs au festival Paris Cinéma», dit-il. Ne pouvant rien refuser à son interprète de Vers le sud, c est avec un plaisir non dissimulé que le cinéaste a répondu «présent» pour ouvrir la manifestation. «Vous saviez que la Palme d or est très lourde?», plaisante-t-il en revenant sur la cérémonie cannoise. «Partager cela avec les jeunes puis les voir papoter avec Sean Penn, le président du jury, restera à jamais gravé dans ma mémoire. J ai eu l impression de vivre un tourbillon de sensations.» Le réalisateur se souvient de l intensité de l attente avant que la Palme lui soit décernée. «On la voyait se rapprocher au fur et à mesure que les récompenses défilaient, mais on n osait pas y croire. J étais d autant plus surpris que je craignais que mon film ne soit considéré comme trop franco-français.» La gloire n a pas fait perdre le sens des priorités à Laurent Cantet, résolu à protéger ses interprètes fort occupés à passer le brevet. «Je ne veux pas qu ils soient happés par une spirale médiatique, dit-il, mais je ne suis pas trop inquiet car ils gardent la tête sur les épaules. Aucun d entre eux ne s imagine à Hollywood.» Caroline Vié Le beau «Boléro» de Béjart à Versailles Sylvie Guillem, l une des plus fabuleuses interprètes du Boléro de Maurice Béjart, reprend Sylvie Guillem. le rôle central de la Mélodie pour un hommage au chorégraphe décédé en novembre Après les Nuits de Fourvières, revoici cet incandescent Boléro présenté ce soir et demain, avec trois autres pièces, dans le cadre enchanteur du bassin de Neptune. Dans la foulée, les bien nommées Fêtes de Versailles verront surgir K. HASEGAWA Abba est à la noce les Gûmes, créatures mi-humaines, mi-végétales, du potager de Marie-Antoinette dans les jardins du Petit Trianon (du 10 au 14 juillet), puis accueillir un pique-nique républicain sur les rives du Grand Canal, avec dress code blanc de rigueur (le 14 juillet) avant de renouer avec la débauche pyrotechnique des artificiers du Groupe F (du 17 au 19 juillet). Stéphane Leblanc

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a entendu Mme M.R., sa fille, Mme M.K., ainsi que MM. S.A., capitaine de police, et S.C., brigadier-chef.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a entendu Mme M.R., sa fille, Mme M.K., ainsi que MM. S.A., capitaine de police, et S.C., brigadier-chef. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COMMISSION NATIONALE DE DÉONTOLOGIE DE LA SÉCURITÉ Saisine n 2010-109 AVIS ET RECOMMANDATIONS de la Commission nationale de déontologie de la sécurité à la suite de sa saisine, le

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné La justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Vous êtes condamné VOUS ÊTES CONDAMNÉ PÉNALEMENT Le juge a statué sur votre cas et vous a condamné. Que vous reste-il

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

Convention d assistance 921.147. FORMULE 2 Véhicule de collection Sans franchise kilométrique

Convention d assistance 921.147. FORMULE 2 Véhicule de collection Sans franchise kilométrique Convention d assistance 921.147 FORMULE 2 Véhicule de collection Sans franchise kilométrique Les prestations de la convention d'assistance souscrite par TEA CEREDE auprès de Fragonard Assurances (Société

Plus en détail

Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire

Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire DOSSIER DE PRESSE 01/09/2014 Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire Avec l appui de la Ligue Contre la Violence Routière,

Plus en détail

La lettre de l Ét@t en Dordogne

La lettre de l Ét@t en Dordogne N 1 - Janvier - Février 2013 La lettre de l Ét@t en Dordogne LE DOSSIER DU MOIS LE BILAN DE LA DELINQUANCE 2012 Sommaire L'éditorial Je vous présente le premier numéro de l année 2013 de la lettre des

Plus en détail

Focus Assistance 2014

Focus Assistance 2014 Focus Assistance 2014 SOCIETE D ASSURANCE MUTUELLE LES SERVICES D ASSISTANCE INTÉGRÉS À VOS CONTRATS D ASSURANCES SOMMAIRE Assistance Route Tranquille... 3 Assistance Automobile... 4-5 Assistance Vie Tranquille...

Plus en détail

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN Centre européen de sensibilisation et d éducation aux risques Le contexte français Toujours trop de victimes Chaque année en France, 11 millions d accidents de la vie courante

Plus en détail

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS DÉCLARATION AUX MÉDIAS POUR LA PUBLICATION DU Rapport annuel 2013-2014 par François Boileau Commissaire aux services en français de l Ontario Jeudi 10 juillet 2014 11 h 00 Salle des médias Édifice de l

Plus en détail

Pour le parent à la recherche de son enfant enlevé par l autre parent

Pour le parent à la recherche de son enfant enlevé par l autre parent enfant enlevé par l autre parent En cas d urgence, COMPOSEZ LE 911. Premières étapes à faire immédiatement Cette liste de contrôle vous aidera à rassembler toute l information utile aux corps policiers.

Plus en détail

LES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE

LES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE LES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE Introduction générale Qu est ce qu une Constitution? Les Institutions de la République Française Introduction : Rappels sur l histoire constitutionnelle de la

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Collection Au Quotidien LES ROMS, LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE LES ROMS LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE

Collection Au Quotidien LES ROMS, LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE LES ROMS LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE Collection Au Quotidien LES ROMS, LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE LES ROMS LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE 1 2 LES ROMS, LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE L Europe est, particulièrement

Plus en détail

N 343711 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 343711 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE CONSEIL D ETAT statuant au contentieux N 343711 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ASSOCIATION DEFENSE PERMIS BANLIEUE et autres Ordonnance du 8 novembre 2010 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LE JUGE DES RÉFÉRÉS Vu la requête,

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 Ifop Fiducial / Europe 1 Bilan de l action de François Hollande un an après l élection présidentielle de 2012 BILAN DE L ACTION DE FRANÇOIS HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 La méthodologie

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE Montpellier - 13 novembre 2012 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques La nature de l activité L âge des participants à l activité Le lieu de l activité

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Elle a pris connaissance de la procédure judiciaire. Elle a entendu M. D.M., ainsi que M. E.P., officier de police judiciaire.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Elle a pris connaissance de la procédure judiciaire. Elle a entendu M. D.M., ainsi que M. E.P., officier de police judiciaire. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COMMISSION NATIONALE DE DÉONTOLOGIE DE LA SÉCURITÉ Saisine n 2008-108 AVIS ET RECOMMANDATIONS de la Commission nationale de déontologie de la sécurité à la suite de sa saisine, le

Plus en détail

LES DÉPLACEMENTS EN VÉHICULES un risque pour l entreprise

LES DÉPLACEMENTS EN VÉHICULES un risque pour l entreprise LES DÉPLACEMENTS EN VÉHICULES un risque pour l entreprise Guide de sensibilisation ACCIDENTS DE CIRCULATION AU TRAVAIL Mission - Trajet LES ENJEUX DE LA PREVENTION DU RISQUE ROUTIER ENCOURU PAR LES SALARIES

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de Cassation Chambre criminelle Audience publique du 26 janvier 2005 Rejet N de pourvoi : 04-84805 Inédit Président : M. COTTE REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS LA COUR DE CASSATION,

Plus en détail

M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président

M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 16 décembre 2010 N de pourvoi: 10-11628 Non publié au bulletin M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président Cassation partielle

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

L éducation au Bénin : «Nous étions aveugles, maintenant, nous commençons à y voir clair!»

L éducation au Bénin : «Nous étions aveugles, maintenant, nous commençons à y voir clair!» L éducation au Bénin : «Nous étions aveugles, maintenant, nous commençons à y voir clair!» Richard Gerster* Le nombre des élèves augmente rapidement au niveau primaire. Au Bénin, un pays d Afrique de l

Plus en détail

DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2. Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE

DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2. Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2 Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE page Audition de M. Yves Doutriaux, Ambassadeur de France auprès de l

Plus en détail

LES FICHES ARGU DU GROUPE SOCIALISTE, RÉPUBLICAIN ET CITOYEN LE COLLECTIF BUDGÉTAIRE 12 JUILLET 2012

LES FICHES ARGU DU GROUPE SOCIALISTE, RÉPUBLICAIN ET CITOYEN LE COLLECTIF BUDGÉTAIRE 12 JUILLET 2012 LES FICHES ARGU DU GROUPE SOCIALISTE, RÉPUBLICAIN ET CITOYEN LE COLLECTIF BUDGÉTAIRE 12 JUILLET 2012 FICHE N 1 UN COLLECTIF BUDGÉTAIRE POUR REDRESSER NOS FINANCES PUBLIQUES L e projet de loi de Finances

Plus en détail

Règlement intérieur du primaire

Règlement intérieur du primaire Règlement intérieur du primaire Préambule Le Lycée Français de Toronto est un lieu d apprentissage et de formation, où les élèves acquièrent des connaissances, mais aussi s imprègnent de principes de comportements

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 6 mars 2012 N de pourvoi: 11-84711 Publié au bulletin Cassation partielle M. Louvel (président), président SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s)

Plus en détail

JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación)

JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación) JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación) Bruxelles, lundi 3 août (1914) Bruxelles vient de s éveiller avec une effroyable impression. On n a appris qu aujourd hui, ce matin,

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES

LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES Les juridictions pénales jugent les infractions à la loi pénale. Ces infractions sont définies dans le code pénal. Il existe en France, trois types d'infractions, définies

Plus en détail

Multirisques de Professionnels

Multirisques de Professionnels Multirisques de Professionnels GARANTIES Incendie Dégât des eaux Vol Bris de glace Matériel Informatique Perte d exploitation Frais supplémentaires d exploitation Responsabilité Civile 2 La Responsabilité

Plus en détail

Pièces à fournir ou renseignements à donner

Pièces à fournir ou renseignements à donner Aide sociale CIAS Justificatif de ressources Attestation d accueil Autorisation de sortie du territoire Certificat d immatriculation Carte nationale (durée de validité : 10 ans) Carte d électeur Célébration

Plus en détail

QUIZZ DE LA PERMANENCE DES SOINS. 1)-LA PDS libérale coûte cher.

QUIZZ DE LA PERMANENCE DES SOINS. 1)-LA PDS libérale coûte cher. QUIZZ DE LA PERMANENCE DES SOINS 1)-LA PDS libérale coûte cher. -vrai : 360 millions d euro en 2007 Coût des astreintes 140 millions d euro -faux : un médecin libéral est un professionnel de santé bac+10

Plus en détail

Pour plus d informations sur les Livrets Blancs Chartis: nicole.gesret@chartisinsurance.com

Pour plus d informations sur les Livrets Blancs Chartis: nicole.gesret@chartisinsurance.com Pour plus d informations sur les Livrets Blancs Chartis: nicole.gesret@chartisinsurance.com L indemnisation des risques liés au travail Colloque Sinistres du 10 Mars 2011 Le 10 Mars 2011, à l initiative

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

Me Balat, SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Boulloche, SCP Odent et Poulet, SCP Ortscheidt, SCP Rocheteau et Uzan-Sarano, avocat(s)

Me Balat, SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Boulloche, SCP Odent et Poulet, SCP Ortscheidt, SCP Rocheteau et Uzan-Sarano, avocat(s) Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 22 novembre 2012 N de pourvoi: 11-19523 11-19806 Non publié au bulletin Cassation Mme Flise (président), président Me Balat, SCP Boré et Salve de

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

La fraude fiscale : Une procédure pénale dérogatoire au droit commun. Par Roman Pinösch Avocat au barreau de Paris

La fraude fiscale : Une procédure pénale dérogatoire au droit commun. Par Roman Pinösch Avocat au barreau de Paris La fraude fiscale : Une procédure pénale dérogatoire au droit commun Par Roman Pinösch Avocat au barreau de Paris La volonté affichée au printemps 2013 par le Président de la République d intensifier la

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Questionnaire du projet Innocence

Questionnaire du projet Innocence 1 Questionnaire du projet Innocence Directives : Répondez de façon aussi détaillée que possible à chacune des questions suivantes ayant trait à votre dossier. Des réponses complètes et précises nous permettront

Plus en détail

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1)

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1) Vous êtes victime Introduction Vous avez été victime d une infraction (1). C est un événement traumatisant et vous vous posez sûrement de nombreuses questions : Quels sont mes droits? Que dois-je faire

Plus en détail

La Constitution européenne

La Constitution européenne La Constitution européenne "Le Parlement européen approuve la Constitution et appuie sans réserve sa ratification"(*): elle éclaire la nature et les objectifs de l'union, renforce son efficacité et son

Plus en détail

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES CRIME EN EAUX PROFONDES LE MOBILE DU CRIME ET LE COMPLICE Parce qu on pêche trop, trop loin, trop profond, nos océans sont en train de mourir, tout spécialement

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE JURIDIQUE MORALE CIVILE PENALE ETHIQUE TRIBUNAUX TRIBUNAUX MORALE CIVILS REPRESSIFS - Conscience du devoir - Instance - Police - Grande Instance

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES RÉPUBLIQUE DU BÉNIN COUR CONSTITUTIONNELLE REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Le présent Règlement Intérieur est pris en application des dispositions de la Loi n 90-032

Plus en détail

L'exécution des peines correctionnelles

L'exécution des peines correctionnelles L'exécution des peines correctionnelles I) L application des peines Le juge de l application des peines est chargé de déterminer les modalités d exécution des peines prononcées par les juridictions pénales

Plus en détail

CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE

CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE Nicolae Cochinescu Juge à la Cour constitutionnelle de la Roumanie CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE 1. Conformément à l article 146 de la Constitution de la

Plus en détail

Projet de loi de régulation et de séparation des activités bancaires Intervention générale

Projet de loi de régulation et de séparation des activités bancaires Intervention générale Nom du sénateur Eric Bocquet Groupe Communiste Républicain Citoyen Sénateur du Nord Paris, le 19 mars 2013 Projet de loi de régulation et de séparation des activités bancaires Intervention générale Monsieur

Plus en détail

VIDEO PROTECTION : Sécurité publique

VIDEO PROTECTION : Sécurité publique AFFAIRES RESOLUES VIDEOPROTECTION mai 2011 VIDEO PROTECTION : Sécurité publique MARSEILLE (13) Viols 1 interpellation Le 21 puis le 22 mai 2011, les enquêteurs de la sûreté départementale des Bouchesdu-Rhône

Plus en détail

1- FAQ KLM Contrat 303.595 Questions Assistance

1- FAQ KLM Contrat 303.595 Questions Assistance 1 FAQ KLM / Questions Assistance : page 1 2 FAQ KLM / Questions Assurance : page 3 1- FAQ KLM Contrat 303.595 Questions Assistance ASSISTANCE AUX PERSONNES - Qui prend la décision de rapatriement? - Mon

Plus en détail

Guide d animation Caravane citoyenne

Guide d animation Caravane citoyenne Guide d animation Caravane citoyenne Nicolas Zorn Chargé de projet Mai 2013 Introduction Les inégalités tuent. Elles rendent malade, méfiant et malheureux. Elles frappent toute la population d une société

Plus en détail

L organisation des pouvoirs de la Vème République

L organisation des pouvoirs de la Vème République L organisation des pouvoirs de la Vème République I. Comment fonctionne la Vème République? A. La constitution P. 105 : Préambule de la Constitution de la Vème République : Qu est-ce qu une constitution?

Plus en détail

SERVICE DE L EXERCICE PROFESSIONNEL

SERVICE DE L EXERCICE PROFESSIONNEL SERVICE DE L EXERCICE PROFESSIONNEL PRESTATION DE SERMENT DÉMARCHES PRÉALABLES Nous vous remercions de bien vouloir prendre rendez-vous auprès du SEP pour déposer le présent dossier accompagné de toutes

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

Démystifier l assurance juridique

Démystifier l assurance juridique Démystifier l assurance juridique Janvier 2014 2 Présentateurs: Diane Bélanger FBA Solutions Présidente Présidente et co-fondatrice de FBA Solutions depuis 1998, ainsi que Membre du Barreau du Québec depuis

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

> Un cadre législatif spécifique

> Un cadre législatif spécifique R 111 Centre de documentation et d information de l assurance Mars 2007 Accidents de la circulation : l indemnisation des dommages corporels Piéton, cycliste, motard, passager d un véhicule ou conducteur

Plus en détail

Livret d accueil. Sommaire. Présentation Pages 1 à 3. Nos services Pages 4 à 9. Vos intérêts Page 10

Livret d accueil. Sommaire. Présentation Pages 1 à 3. Nos services Pages 4 à 9. Vos intérêts Page 10 Fédération Indépendante du Rail et des Syndicats des Transports Livret d accueil Sommaire Présentation Pages 1 à 3 Nos services Pages 4 à 9 Vos intérêts Page 10 FiRST, notre histoire La Fédération Indépendante

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen Cette brochure vous explique quelles sont les tâches et les

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Asnières bénéficie d'une excellente connexion au réseau de transports en commun de l Île-de-France. Toutefois, le territoire génère de nombreux déplacements motorisés et supporte les déplacements pendulaires

Plus en détail

LA PLANETE BOUGE. Le scandale de «premier pocheton»

LA PLANETE BOUGE. Le scandale de «premier pocheton» Le scandale de «premier pocheton» La polémique enfle depuis le 1er mars, après la mise en ligne d une vidéo de rap aux paroles ultraviolentes et sexistes, où une dizaine de jeunes mineurs de Sarcelles

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014 Saviez-vous que? Dans le cadre de l opération «VACCIN» se déroulant durant tout le mois de décembre, les policiers de la MRC des Maskoutains ont érigé différents points de contrôle routier afin de vérifier

Plus en détail

> Une garantie obligatoire

> Une garantie obligatoire R 414 Juillet 2007 Centre de documentation et d information de l assurance La voiture et l assurance > Une garantie obligatoire La garantie responsabilité civile Seule assurance obligatoire en automobile,

Plus en détail

Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS

Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS UN MAIRE. DANS LA TOURMENTE.LES INFORMATIONS CAPITALES POUR RASSURER UNE EQUIPE MUNICIPALE QUI SE RESSERRRE (ELUS ET AGENTS ) Des décisions rapides

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Marseille N 09MA02599 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre-formation à 3 Mme FELMY, président M. Dominique REINHORN, rapporteur M. GUIDAL, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

Chapitre 3: Qui tient les ficelles en Europe?

Chapitre 3: Qui tient les ficelles en Europe? Chapitre : Qui tient les ficelles en Europe?. Qui est qui? Tout comme une commune, une province ou un pays, l Union européenne est gouvernée par des politiciens. Ceux-ci travaillent au sein de différentes

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS ANJEU-TC juin 2008-1 - PETIT GUIDE PRATIQUE LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS Dès 18 ans, le jeune est légalement capable de tous les actes de la vie civile et ses parents ne peuvent plus agir pour son

Plus en détail

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management 2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management Double-diplôme INSEEC BACHELOR/FACulté DE PHARMACIE Bachelor en Management Un double-diplôme inseec bachelor / faculté de pharmacie CAleNDRieR

Plus en détail

A Nancy 14 novembre 2012 n 12/00388, Ch. soc., M. c/ Sté Lorraine Environnement

A Nancy 14 novembre 2012 n 12/00388, Ch. soc., M. c/ Sté Lorraine Environnement A Nancy 14 novembre 2012 n 12/00388, Ch. soc., M. c/ Sté Lorraine Environnement (Extraits) Sur le licenciement : Attendu que la lettre de licenciement, qui fixe les limites du litige, doit être suffisamment

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

Assurance des risques divers

Assurance des risques divers L assurance du terrorisme en Tunisie : où en sommes-nous? Nabil Ben Azzouz D.U en Droit des assurances de l IAL Etudiant en Master 2 Droit des assurances à l IAL Assurance des risques divers Depuis quelques

Plus en détail

caisse de défense collective

caisse de défense collective caisse de défense collective caisse d autodéfense juridique collective à Paris un outil pour :» élaborer ensemble un discours public permettant de continuer à défendre les raisons de la lutte» se réapproprier

Plus en détail

Je m adresse à vous comme socialiste, comme parlementaire et comme Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

Je m adresse à vous comme socialiste, comme parlementaire et comme Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Audition Commission sur la réforme territoriale Intervention de M. Claude Bartolone Jeudi 15 janvier 2009 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les membres de la Commission, Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

Association nationale des victimes de l insécurité routière www.victimes.org AIDE AUX VICTIMES D UN ACCIDENT DE LA ROUTE

Association nationale des victimes de l insécurité routière www.victimes.org AIDE AUX VICTIMES D UN ACCIDENT DE LA ROUTE Association nationale des victimes de l insécurité routière www.victimes.org AIDE AUX VICTIMES D UN ACCIDENT DE LA ROUTE L accueil est assuré 24 h sur 24 au 0 820 30 3000 * ou 06.86.55.24.01 Victimes &

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE

Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE Guide pratique pour les étudiants étrangers souhaitant s'inscrire à l'école nationale supérieure d'architecture de Grenoble, dans le cadre

Plus en détail

LA LÉGISLATION ROUTIÈRE

LA LÉGISLATION ROUTIÈRE LA LÉGISLATION ROUTIÈRE LES RÈGLES À APPLIQUER ET LEURS SANCTIONS ALCOOL CONTRAVENTION Conduite avec une alcoolémie comprise entre 0,5 et 0,8 g / litre de sang (0,25 et 0,4 mg/ litre d air expiré) Amende

Plus en détail

POLITIQUE FISCALE : L ANTI-REFORME

POLITIQUE FISCALE : L ANTI-REFORME NICOLAS SARKOZY 2007-2012 : LE DEPOT DE BILAN POLITIQUE FISCALE : L ANTI-REFORME Par Daniel Vasseur Le 17 février 2012 Jusqu au plan de rigueur du Gouvernement annoncé le 7 novembre 2011, l Etat avait

Plus en détail

Vos droits juridiques au Danemark et quelques remarques sur la police danoise

Vos droits juridiques au Danemark et quelques remarques sur la police danoise Vos droits juridiques au Danemark et quelques remarques sur la police danoise Ce qui suit est un court résumé de vos droits au Danemark et des us et coutumes de la police danoise. Il est utile à tous les

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Ministère de la Justice Vous êtes victime Vous pouvez, en tant que victime d une infraction, déposer une plainte

Plus en détail

- définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans)

- définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans) Leçon introductive au droit pénal des mineurs - définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans) - textes régissant

Plus en détail

Réseau des Centres Européens des Consommateurs

Réseau des Centres Européens des Consommateurs Le tourisme en Grèce Réseau des Centres Européens des Consommateurs Cette brochure vous donnera des informations sur la conduite en Grèce. Toutefois, les informations que vous y trouverez ne sont pas exhaustives

Plus en détail

Contribution du ministère de la Justice et des Libertés au bilan annuel de la sécurité routière

Contribution du ministère de la Justice et des Libertés au bilan annuel de la sécurité routière Contribution du ministère de la Justice et des Libertés au bilan annuel de la sécurité routière Condamnations et sanctions prononcées en matière de sécurité routière Année 2011 Les condamnations pour infraction

Plus en détail

à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier

à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier 30 trucs et astuces à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier Par Olivier Seban, auteur de : TOUT LE MONDE MERITE D ETRE RICHE Ou tout ce que vous n avez jamais appris à l école à propos

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement?

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Ce livret vous a été remis en complément de la vidéo «4 éléments pour travailler plus efficacement». Visitez http://methode-prepa.com pour

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 13 juin 2013 N de pourvoi: 12-10260 ECLI:FR:CCASS:2013:C200963 Non publié au bulletin Cassation M. Bizot (conseiller doyen faisant fonction de président),

Plus en détail