L'Empereur des Pauvres

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'Empereur des Pauvres"

Transcription

1

2 I Les Grades Productios Fraçaises llllllllllllllllillllllllllllltlllllltlllllltlllllllllllllllllllllllllllllll!!^^ PATHÉ CONSORTIUM CINÉMA éditera prochaiemet L'Empereur des Pauvres d'après les célèbres romas de M. FÉLICIEN CHAMPSAUR Adaptatio et mise e scèe, e six époques, de M. RENÉ LE PRINCE Les Billets de " Ciémagazie " DEUX PLACES à Tarif réduit Valable du I7 au 23 Février I922 Ce Billet e peut être vedu. E aucu cas il e pourra être perçu avec ce billet ue somme supérieure à 1 Ir. 75 par place pour tous droits. Détacher ce coupo et le préseter das l'u des établissemets ci-dessous où il sera reçu aux jours spécialemet idiqués pour chacu d'eux. avec : LEON MATHOT L'Admirable Créateur des rôle» d'edmod DANTES. das MONTE-CRISTO Luc FROMENT, das TRAVAIL, etc., etc. das le rôle de Marc Aava, L'EMPEREUR DES PAUVRES M. Hery KRAUSS L'ioubliable JEAN VALJEAN, des MISÉRABLES, das le rôle de SARRIAS M,le Gia RELLY das le rfle de SYLVETTE et plus de DEUX CENTS des meilleurs Artistes de l'écra et du Théâtre, parmi lesquels : MM. Charles LAMY, MAUPAIN, LORRAIN, SCHUTZ, MOSNIER, de ROCHEFORT, HIERONIMUS, A. MEYER, DALLEU, HALMA, CHAMPDOR, LUGUETj, BURGAT, MAILLARD, SALVAT, BRAS, de KARDEC, BRUNELLE, P. LAURENT, etc., etc. Mlle ANDRÉE PASCAL, M mes Jeae BRINDEAU, Lucy MAREIL, BARBIER KRAUSS, Madeleie ERICKSON, INGERN Y BO, Jeae AMBROÏSE, Lily DESLYS, Madeleie SEVÉ, A. VERVIERS, BARSAC, DURIEZ, Suzy PIERSON, etcj «Il «il i»i;»it»i! -i lîijiiai I»I.» L1 il IIJIIIM»; I»I il 111 :l i m l. il H!» jui 1 :l iru: i u: im. :-«l»i il ^l» i»: i : i»i l «i ; r 11. i i i 18 i» i u i i,» i, i i i, i ; u ; ' L L'EMPEREUR DES PAUVRES sera publié e Feuilleto das LES GRANDS QUOTIDIENS DE PROVINCE et, chaque semaie, das ^jjjc[ï](l(j9zic avec,es P hot g ra hies du film P PARIS Pour les établissemets ci-dessous, les billots de. Cirièmagarie sot valables tous les.jours, matiée et soirée, sauf samedis, dimaches et if les. AUBERT-PALACE, 21, boulevard des Italies. KLEeTBÏC-PALÀCE-ÂUBERTv 5, boi, des Italies. Tél. Giit : L'Ifate à la Rose, com. dram. iterprétée par Mlle Gabrielle Dorziat. Chariot fait du Cié, Shérif/ à quatre pattes, comique. l'alais-roghêchouart-aubert, 96, om. lîochechouart. Tél. Nord Etré le Marteau et V Eclume, comédie, h' A iforme, grard cié-roma e 12 épisodes d'arthur Berède (l or épisode : Le Lieuteat Boaparte). U Charmeur, comédie, avec Douglas Fairbaks. «KENELLE-AUBEBT-PALACE, 141, av. Emile Zola. Tél. Saxe L'Eterelle Sirèe, com. Les Parias de l'amour (5 e épis. : Le Resposable). L'Agoie des Aigles (2 e époque : Les Demi- Solde). Rei-Gliss au bai de mer, comique. 1! EG IN A-AUBÉRT-P AL A CE, 155, rue de Rees. Tél. Fleurus Le Metor, comique. L'Agoie des Aigles (2 e époque : Les Demi-Solde). L'Aigloe, grad cié-roma e 12 épisodes d'arthur Berède. Gustave est Médium, avec Biscot. \ OLTAIRE-AUBERT-PALACE, 05, rue de la Roquette. Tél. Roq La Fille de la Camargue. Les Parias-de l'amour (5 e Episode';' Le Resposable). Fatlg cl sa boe, comique. U Charmeur. l'aràdis-âubjert-palacb, 42, rue de Belleville. Tél. Nord Le Calvaire d'ue mère. La Ifille de la Camargue, avec Napierkowska. Les Parias, de l'amour (5 e " Episode : Le resposable). ARTISTIC-CINÉMA-PATHÉ, 61, rue de Douai. Du ludi au jeudi. CINÉ ÏHÉATBE LAMARCK, 01, rue I.amarck. Ludi, jardi, mercredi et vedredi..\ntox'l\\lace, 00, boulevard Sait-Germai. Du ludi au.jeudi, e matiée et e soirée.! 1-ANDR.E-PA LACE, 20, rue de 1-hmdre. L'Ass<m\mrir. Le Père Goriot. l'.band,cinéma DE GRENELLE, 80, aveue Emile-Zola. Du ludi au jeudi, saut représetatio théâtrale. GAMBET-TA-PALAGE, 6. rue Belgrad (place Gambetta) Tous les jours, saut samedis, dimaches, veilles et jours de fêtes) LOUQSOR, 170, boulevard Mageta. Tous les jours e matiée et. soirée, saut samedi et dimache. PALAIS DES FETES, 8, rue aux Ours, tous les jours, e matiée et e soirée, das les deux salles. CINÉMA DAUMESNIL, 216, aveue Daumesil. Du ludi au jeudi e soirée et jeudi e matiée. PYRÉNÉES-PALACE, 120, rue de Méilmotat. Tous les jours e soirée, sauf : samedi, dimache, veilles et jours de fêles; CINÉMA DU CHATEAU D'EAU, 61, rue du Cha'eau-d'l'au. Du ludi au jeudi iclus, sauf jours fériés. ASNIERES ÉDEN-THÉATRE, 12, Grade-Rue. Vedredi. AUBERVILLIERS PAM IL Y-P AL AC E, place de la Mairie. Vedredi et ludi e soirée. CHATILLON-S OUiBAGNEUX CINÉ MONDIAL (Salle des Fêtes), rue Sadi- Carot. Dimache matiée et soirée. CHOISY-LE-ROI CINÉMA PATHÉ, 13, aveue de ltbïtcl-de-ville. Dimache soir. COLOMBES COLOMBES-PALACE, 11, rue Sait-Deis. Vedredi. DEUIL ARÏTSTIC-CIN'K.MA. Dimache e soirée. ENGHIEN CINÉMA-PATHÉ. Perveche, comédie avec la petite Suxy Love. Les 'trois Mousquetaires (9 chap.) Vedredi soir él dimache soir. CINÉMA GAUMONT. La Maiso des supplices drame. Les 7 rois - Mousqrretaires (9 e chap. Le Bastio Sait-Gcruais). FONTENAY-SOUS-BOIS PALAIS DES FÊTES, rue Dalayrac. Vedredi et ludi e soirée. MALAKOFF FAMILY-CÎX ÉMA, pice des Écoles, Samedi et ludi e soirée. SAINT-GRATIEN SELECT-CINÉMA. Dimache e soirée.

3 (Temagazie SAINT-DENIS CINÉMA-THÉÂTRE, 25, rue Catuliec cl 2, rue Erest-Rea. Jeudi e matiée et soirée et vedredi e soirée, sauf veille et jours de fêtes. SANNOIS THÉÂTRE MUNICIPAL. Dimache e soirée. VINCENNES EDEN, e face le fort. Vedredi et ludi e soirée.... ANGERS SELECT-CINÉMA, 38, rue Sait-Laud, Mercredi, " jeudi, vedredi, dimache l re matiée. ANZIN CASINO CINÉ PATHÉ GAUMONT. Ludi et jeudi. ARCACHON FANTASIO-VARIÉTÉS-CINÉMA (Dr!.. Sorius). Jeudi et vedredi, saut veille et jours de têtes. BEZIERS EXCELSIOR-PALACE, aveue Sait-Saës. Du ludi au mercredi iclus, jours et veille de fêtes exceptés. BORDEAUX SAINT-PROJET-CTNÉMA, 81, rue Saite-Catherie. Du ludi au jeudi., C AH ORS PALAIS DES FETES. Samedi. CHERBOURG ELDORADO. Jeudi. THÉÂTRE OMNIA. Jeudi. DENAIN CINÉMA VILLARD, 112, ie de Villard. Ludi. DIJON VARIÉTÉS, 49, rue Guillaume-Tell. Jeudi,matiée et soirée, dimache e soirée. EPERNAY TIVOLI-CINÉMA, 23, rue de; l'hô] ital. Ludi, sauf ludis fériés. HAUTMONT KURSAAL-PALSt.E, le mercredi, sai f les veilles de fêtes. LE HAVRE ALH AMBRA-CINÉMA, 75, rue du Piésidet- Wilso. LE MANS PALACE-CINÉMA, 104, aveue Thiers. Tous les jours, sauf samedis et dimaches. LIMOGES CINÉ-MOKA. Ludi, mardi, mercredi et jeudi. Les Trois Mousquetaires IIIUIIIIIII EN CARTES POSTALES : : 30 Cartes différetes représetat les pricipales scèes filmées d'après l'œuvre célèbre d'alexandre DUMAS père et AUGUSTE MAQUET Adaptatio et mise e scèe de M. Heri DIAMANT-BERGER PATHÉ-CONSORT1UM, Éditeur Prix des 30 Cartes fraco 2 fr. 50 Adresser les Commaaes à CINÉMAOAZINE 196 L ORIENT SELECT-PALACE. Tous les jours, saut sarriçdis. dimaches, fêtes et veilles de fêtes. LYON BELLECOUR-CINÉMA, place Léviste. IDÉAL-CINÉMA, 83, aveue de la République. Ludi, mardi, mercredi et jeudi ; jours et veilles de fêtes exceptés. M A JESTIC-C IN ÉM A, 77, rue de la République. MARMANDE THÉATBE FRANÇAIS. Dimache e matiée. MARSEILLE TR IANON-CIN ÉMA, 29, rue de la Darse. Du ludi au jeudi. MELUN l'.den'-cinéma-music-hall, 3, place Praslir,. Caraval, comédie dramatique avec lvoi NpVello. L'Orphelie (12 épisode). MONTPELLIER TRIANON-CINÉMA, 11, rue de Verdu. Tous lo jours, sauf samedis, dimaches, veilles et jours de fêtes. MULHOUSE BQYAL CINÉMA. Du jeudi au samedi, sauf vcillet jours de l'êtes. RAISMES (Nord) CINÉMA CENTRAL. Dimache e matiée. ROANNE SALLE MARIVAUX.» Paul Fessy, directeur, rue Noelas. Jeudi, vedredi et samedi. ROUEN OLYMPIA, 20, rue Salt-Sever.Tous les jours, saut samedis, dimaches et jours fériés. BOYAL-PALACIÏ, J. Bramv, directeur-propri. taire, rue de la Savoerie (face le théâtre de* Arts). Ludi, mardi, mercredi, jeudi matiée et soirée. TIVOLI-CINÉMA DE MONT SAINT-AIGNA.N. Dimache matiée et soirée. SAINT-MALO THÉÂTRE MUNICIPAL. Samedi e soirée. SAUMUR CIN ÈM A-l'A LACE, 13, quai Carot. Dimache soir". SOUILLAC CINÉMA DES FAMILLES, route Natioale, jeudi, samedi, dimache matiée et soirée. TARBES CASINO-ELDORADO, boul. Bertrad-Barré. Jeudi et vedredi. TOURCOING SPLENDID-CINÉMA, 17, rue des Ages. Tout» séaces, sauf dimaches et jours fériés. HIPPODROME. Ludi e soirée. CINEMAGAZINE Aée 1921 EN VOLUMES TRIMESTRIELS Nous mettos e vete la collectio complète de " Ciémagazie '' e volumes relié» (plevi toile rouge, impressio bleue et blache), qui toi diges d'orer toutes les bibliothèques. Chacu des quatre volumes cotiet u trimett etier de " Ciémagazie ", soif 13 umiro> Prix, fraco, par volume 15 Le Numéro 1 fr. 2 E Aée. N U 7 17 Février 1922, Ciémagazie Hebdomadaire illustré paraissat le Vedredi ABONNEMENTS JEAN PASCAL et ADRIEN MAITRE ' ABONNEMENTS Frace U a 40 fr. Directeurs Étrger U a 60 fr. : T^iois:::: llï:, 3, **. y*** PARIS m. ; a^,^ ; uï. U mois 4 fr. Les aboemets partet du!" de chaque mois U mois... 5 fr. Chèque postal N 30g 08 (La Publicité est reçue aux Bureaux du Joural) Paiemet par madat-carte mlerflttoa'l PETIT RECENSEMENT ARTISTIQUE ET SENTIMENTAL Cette equête a pour but de reseiger os lecteurs sur leurs artistes favoris e doat la parole aux itéressés eux-mêmes. Nous avos déjà publié les réposes de Bégia Badet, Gaby Morlay, Marcel Lévesque, Musidora, Madeleie Aiia, Sadra Milowaoff, Huguette Duflos, Léo Matbot, Reé Cresté, Georges Riacot, Frace Dhélia, Paul Capellai, Juliette Malherbe, Giette Archambault, Baro fils, Georges Mauloy, Gia Relly, Jea Dax, Geeviève Félix, Edouard Mathé, Georges Mlchior, Nadette Darso, Rmuald Joubé, Simoe Vaudry, Jeae De«clos, Charles Vael, Stacia de Napierkowska, Feraa Herrma, Maguy Doliac, Claude Mérelle, Elmire "autier, Adrée Brabat, Clyde Cook (Dudule), Claude Frace, Suzae Biachetti, Sabie Ladray, Pierre Magier, José Davert (Chéri-Bibij. Aimé Simo-Girard, Ferade de Beaumot, Alfred Sait-Joh, dit «Picratt 0 et Flachet Armad- Berard. Chaque uméro coteat l'u de ces recesemets est e vete au prix de 1 frac. DOUGLAS FAIRBANKS Vos om et préom habituels? Fairbaks Douglas. Lieu et date de aissace? Dcver (Etat du Colorado). Quel est le premier film que vous avez touré? The Lamb. De tous vos rôles, quel est celui que vous préférez? Celui du Sige de Zorro. Aimez-vous la critique? Oui, beaucoup. Avez-vous des superstitios? Ouf. Quel est votre fétiche? La Frace. Quel est votre ombre favori? 23. ' Quelle uace préférez-vous? Le rouge vi/. Quelle est la fleur que vous aimez? La rose. Quel est votre parfum de prédilectio? Celui de la rose. Fumez-vous? Oui, le cigare, la cigarette et la pipe, sas arrêt l Aimez-vous les gourmadises? Modérémet. Lesquelles? T7ie America Pie (les tartes américaies). Votre petit om d'amitié? Doug. Votre devise? 71 faut savoir se plier aux coditios de l'existece. Quel est le om que vous auriez préféré? Napoléo. Quelle est votre ambitio? Le succès. Quel est votre héros? Mort; Pickford. A qui accordez-vous votre sympathie? A (ous les publics de tous les peuples. Avez-vous des maies? Oui, dos ie travail. Etes-vous... fidèle? Oui, d ceux qui me le sot. Si vous vous recoaissez des défauts... quels sot-ils? Je toure trop de ftlmi. Si vous vous recoaissez des qualités, quelles sot-elles? Je e m'e coais pas, et vous? Quels sot vos auteurs favoris : écrivais, musicies? Shakespeare, Damas, Puccii, Chrislié (...à cause de Phi-Phi). Quel est votre peitre préféré? Rembradt, Quelle est votre photographie préférée? Pour le momet, celle-ci, das «Les Trois Mousquetaires».

4 (jcmagazie 198 ^PHOTOGRAPHIES D'ETOILES^ BBHHMMBBI ÉDITION DE ' CINÉMAGAZINE;' ' UHHHB Prix de l'uit* i 1 fr. 60 Au motat d» chique commado ajouter 0 tr, 50 P OUR * r ''' <t' av( >t' " 1,1,81 P AL 1. Alice Brapy 2. Catherie Calvert 3. Jue Caprice (e buste) 4. Jue Caprice (e pied) i. Dolorès Cassielll 6. Chariot (à la ville) 7. Chariot (au studio) 8. Bébé Daiels 9. PrisclUa Dea 10. Régie Dumie 11. Douglas Fairbalt» 12. William Farum 13. Fatty 14. Margarlta Flsher 15. William H art 16. Sessue Hayakawa 17. Hery Krauss 18. Juliette Malherbe 19. Matbot (e buste) 20. Tom Mix 21. Atoio Moreo LES ARTISTES DES 40. Aimé Simo-Girard (D'Artaga) j'e buste) 69. Aimé Simo-Girard (à cheval) 60. Jeae Desclos (La Bcle) 61. Pierrette Madd (Madame Boacleux) LISTE DES PHOTOGRAPHIES 22. Mary Miles Alla Nazimova 24. Wallace Beid! 25. Ruth Rollad 26. William Bussel 27. Norma Talmadge (buste) 23. Norme Talmadgef e pied) 29. Costace Talmadge 30. Olive Thomas 31. Fay Ward 32. Pearl Whlte (e buste) 33. Pearl White (e pied) 34. Adré Brabat 35. Irèe Vero Caatle 36. Huguette Duflos 37. Lilia Gis h 38. Gaby Deelys 39. Suzae Gradali 41. Musidora 42. Reé Navarre 43. Adré Nox TROIS, «C'est avec u vif itérêt que je suis la publicatio de Ciémagazie. Le vedredi est pour moi ue grade joie, car c'est le jour où je reçois mo cher "petit livre rouge. De plus, o e s'euie pas du tout avec les réparties du si aimable M. Iris, qui rédige sa rubrique avec ue réelle maestria. «Avec mes félicitatios, etc. «R. DUMAS, Sait-Louis.» o «Je me fais u plaisir de vous (lire, u peu tardivemet, il est vrai, combie Ciémagazie.m'itéresse au plus haut poit. Je me permets de vous prier d'adresser tous mes meilleurs complimets aux rédacteurs de votre coquette revue pour leur "amabilité et dévoilemets ilassables. Adrée G..., Le Tréport.» O «Je suis ue jeue admiratrice de Ciémagazie polir lequel j'ai ue profode admiratio. C'est avec ue impatiece toujours ouvelle que j'atteds le vedredi de chaque semaie qui m'apporte le compago istructif et agréable qu'est pour moi votre joural. «Simoe BERTRAND, à Rivery,» MOUSQUETAIRES» 62. Claude Mérell» (MUady de Wlter) 63. Germaie Larbadlére (duchesse de Chevreuse) 64. De Guigad (Aramis) 65. A. Berard (Plaehet) 66. Martielli (Porthos) 67. Heri Rolla (Athos) d'evoi cotre remboursemet. 44. Mary Picklord 45. Frace Dhélia 46. Emmy Ly 47. Jea Toulout 48. Mathot, das «L'Ami Fritz 49. Jeae Desclos 50. Sadra Milowaoff, das «L'Orphelie s 51. Maë Murray 52. Thomas Meigham 53. Gabrielle Bobie 54. Gia Relly (Sylvettt ie «l'empereur des Pauvre») 55. Jackie Cooga (Le Gosse) 56. Doug et Mary (le couple Fatrbaks-Plckford) photo de otre couverture * Harold Lloyd (Lut) 58. G. Sigoret (Père GorM) 59. Geeviève Félix 68. Nazimova (e buste) 70. Max Lider (saschapeau) 71. Jaque Catelai 72. Biscot 73. Ferad Herma 74. Georges Laes 77. Max Lider (avecchapeau) E préparatio 75. Simoe Vaudry 76. Ferade de Beaumot AUX COLLECTIONNEURS La collectio" de CINÉMAGAZINE predra, avec le temps, ue grade valeur documetaire. Aussi e saurios-ous trop egager os lecteurs à compléter leur collectio pedat qu'il est ecore possible. Tous les uméros acies, idistictemet, sot e vete au prix de ÙN FRANC (fraco de port). Joidre à la commado le motat e timbres, billets, madats ou chèque. iiimiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiuiiiiiiiiuiiiiiiiiiiiiiuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii A'o5 aboés ouveaux sot priés d'idiquer bie Ihiblcmct sur leurs lettres de commade o de réclamatio, leur adresse complète, leurs om et préem, et de quel qualificatif ous devos Jaire précéder leur om : Mosieur, Madame ou Mademoiiclle. A NOS AMIS CINÉMAGAZINE est e vete chez tous les marchads de jouraux, das toutes les bibliothèques des gares ot chez tous les libraires de Frace et de l'étrager. Prière à os amis de ous sigaler le' libraires qui e reçoivet pas CINÉMAGAZINE. La maiso de DOUGLAS FAIRBANKS à Beve.rly Hills. Chez Douglas Fairbaks à Hollywood De oire evoyé spécial, Los Agelès 8 javier Douglas viet de reveir à Los Agelès. Ue activité cosidérable rège maiteat das le studio du sympathique artiste. A l'occasio de la ouvelle aée, je suis allé préseter à Doug les meilleurs vœux de Ciémagazie. Fairbaks est très occupé à préparer ue ouvelle bade ititulée «Robi Hood» (Robi des bois), qu'il dirigera probablemet luimême. Ce film est tiré de la très célèbre et populaire histoire que différets maîtres de la littérature aglaise se sot plu à commeter et qui a été traduite das toutes les lagues. Douglas commecera à tourer le 1 er février. Il m'a cofié qu'il avait 1 itetio de veir travailler au mois d'août e Frace, plus exactemet à Nice où il fera costruire u petit studio, à mois qu'il e loue u des studios de la Victorie, dirigés par otre ami Reé Navarre. Après Robi des Bois. Douglas a 1 itetio de tourer la suite du Sige de Zorro, lequel a remporté u véritable triomphe das toutes les villes américaies. Le rôle de Chicot de la Dame de Motsoreau le tete égalemet... Bref, Doug a beaucoup de pai «DOUG das «La Trois Mousquetaires».

5 (jcmagazie sur la plache. Actuellemet Les Trois Mousquetaires remportet toujours d'éblouissats succès aux Etats-Uis, ils vot être de ouveau présetés à Los Agelès à la demade géérale, pour plusieurs semaies. J'ai revu ces derières semaies ue multitude d'acies films defdouglas qui passet ici. Sept ciémas de Los présetaiet la semaie derière dés acies films de Douglas. Le grad artiste est echaté de so voyage e Europe. Paris le ravit toujours et il m'a chargé de remercier très chaleureusemet de sa part tous ceux qui cotribuèret à lui redre le séjour aussi agréable e Frace. Le 31 décembre, ue très grade soirée avait réui u ombre cosidérable de stars chez Douglas et Mary das leur luxueuse propriété de Berverly Hills ; Charlie Chapli était égalemet préset. L'exquise Mary va commecer das quatre jemaies u ouveau film et l'ami Douglas a été assez aimable pour m'e écrire luimême le titre qui sera : «Tess of the Storm Coutry», e fraçais «Tess au Pays de DOUG et j; MARY. 200 l'orage». «The Little Lord Fautlerou» est toujours très applaudi. J'ai cofié aux deux grads stars otre petit recesemet artistique et setimetal et Douglas qui est u homme sage et réfléchi m'a dit que chacue des réposes devait être méditée très loguemet et qu'il e pouvait répodre à la légère à u questioaire aussi serré, das quelques jours Douglas et Mary m'aurotredulesréposes à mes questios et je vous les ferai par veir aussitôt. Miss Mary Pickford s'est vivemet itéressée à otre cocours de photogéie, elle m'a prié de saluer de sa part toutes les petites amies du Ciéma et de les remercier de l'accueil si charmat qu'elles fot toujours à ses films. C'est chosefaite. ROBERT FLOREY Douglas itime Douglas Fairbaks qui est maiteal puissammet riche et l'ue des gloires de l'écra aux Etats-Uis est bie cou pour sa boe humeur et sa philosophie. Nous 201 avos réui ici quelques détails itimes et aussi des coseils frappés au coi du meilleur bo ses. Ils prouverot à l'occasio que sa réputatio sur ce poit comme sur d'autres 'est pas surfaite. «J ai toujours avat tout, dépesé mo reveu sas compter, racotet-il volotiers. Ceci est probablemet ue très mauvaise philosophie, mais d'ue maière ou d'ue autre, je ai pas eu à m e plaidre. La première chose que me valut cette lige de coduite fut de me couvrir de dettes et, à 'e pas douter, c'est aux dettes que je dois mo salut.» Lorsqu'il arrivait à Douglas Fairbaks de désirer u objet quelcoque, et si cet objet devait l'aider au succès, il e disait jamais «Mes moyes e me permettet pas de l'acquérir», il l'achetait et evisageait esuite la maière de solder la ote. «Vous développez vos chaces de succès e vous mettat das ue fausse positio et e triomphat, ditil- J ai toujours remarqué que, plus u jeue homme a d obligatios,mieux il se rétablit s'il pred le <!lssus. C'est pourquoi 1 homme qui ploge das u océa de A l'etraîemet. dettes accomplit u tour de force e regagat les bords.> Il y a très logtemps, alors qu'il e faisait que débuter, le jeue Doug e put résister au désir de faire u voyage e Europe. Il croyait lermemet cette traversée écessaire à so avacemet. Il empruta l'arget à George M. Coha (le Sacha Guitry ew-yorkais) et se mit e route sas tarder. Après plusieurs mois d'absece, il reveait aux Etats- Uis avec 1 dollar 50. Sa famille habitait à cette époque New-York-City, c'était heureusemet pour lui le pai assuré. Néamois Doug était très axieux de pouvoir rembourser George Coha et, pour le faire, deux choses lui étaiet écessaires: 1 trouver u emploi ; 2 predre u livret de caisse, d'éparge. Il plaça so dollar à l'uio Dimes Savig Bak (caisse d'éparge américaie) et etra chez De Coppett et Doreums de Wall street. Bie que chef d'u départemet de cette firme, il était das l'impossibilité de mettre u cetime de côté sur so maigre salaire et il décida u beau mati de retourer au théâtre. La boe fortue devait bietôt le fa-

6 (jémagazie voriser sous la forme d'u egagemet comme parteaire d'alice Fisher das «Mrs ]ac>\ï>. Malgré des appoitemets iespérés, so livret e s'erichissait guère. Ses dépeses excédaiet toujours ivariablemet ses gais. «Il semble absurde, racdte-t-il, de rap- 202 regarder avec fierté mo compte e baque qui s'élevait à 52 dollars 75. J'étais loi de posséder la somme dûe, mais 'était-ce pas u commecemet. C'est alors qu'à la suite d'ue discussio avec so maager, Douglas aula so cotrat. Absolumet covaicu que tous les directeurs 203 La derière photographie, de Douglas l'hoto Melboure.Spurr peler que c était pour moi ue lutte terrible de placer de temps à autre tje petite partie de ce que je gagais, mais faut-il l'avouer, j'avais sas cesse besoi de quelque chose. Ma garde-robe surtout, qu'il me fallait reouveler souvet gour mes rôles de jeue premier. J'allai même jusqu'à me promettre de prélever chaque jour 10 cets (50 cetimes) sur mes dépeses, mais ayat réfléchi aux ombreux mois qu'il me faudrait pour réuir dollars, j'abadoai bietôt cette boe itetio. «Le momet vit pourtat où je pus étaiet impossibles, Doug s'embarqua pour Lodres, das l'espoir de les oublier. Trois mois plus tard il retrait à New- York sas travail. William A. Brady l'egagea pour «The pit». C'est esuite Lee Shubert, qui, pedat so court séjour à Lodres, le remarqua, et lui cofia le pricipal rôle de «Fataax». Les aées s'écoulèret. Vit le jour pour Fairbaks de la sigature* d'u cotrat avec Coha. Il déposa dollars devat ce derier e lui disat : «Voici les dollars que je vous ai emprutés il DOUG pris au vol das u saut acrobatique.

7 (jcmagazic 204 DOUGLAS (d'artaga) iitie u gami aux fiesses de l'escrime fraçaise. y a sept as. Très obligé». Mais, comme il se disposait à sortir, Coha le rappela pour lui dire : «Ue miute! remettez cet arget das votre poche et cosidérez-le comme votre première semaie d'appoitemets». Mais Doug, décidémet écoome, rapporta promptemet la somme à la baque, et c est 1 origie de so immese fortue. Voici quelques, de ses aphorismes familiers : «J'aime rire. Rire est pour moi u toique. Le rire est ue écessité physiologique. Il est écessaire au système erveux.» «Rire est plus ou mois ue habitude. A quelques-us il viet seulemet par pratique. L'homme qui rit sur le chemi de la vie 'a rie à redouter de l'aveir. Sa cosciece est e paix.» «Le boheur est u état d'esprit.» «L'estomac d'u homme est costitué par ce qu il mage ; le cerveau d'u homme est formé de ce qu'il lit.» «L'accomplissemet d'ue chose compte peu si o le compare à la satisfactio de l'avoir faite.» «Il existe ue chose certaie das ce bo vieux mode : le boheur est pour tous ceux qui s'efforcet d'être _ heureux, et ceux-là qui riet sot heureux.» «Le mode aide ceux qui s'aidet euxmêmes. Nous avos peu d'admiratio pour l'homme qui se lamete sas cesse. La société 'a que faire de cet iutile. Lorsque ous avos fait ce que ous croyos être otre devoir evers cet homme, fuyos-le, si ous voulos coserver otre vrai ses de la justice». «Si vous voulez deveir célèbre, baissez toute pesée d'isuccès. Le succès e déped que de votre état d'esprit. Vous e réussirez qu'aussi logtemps que vous voudrez bie le peser.» S C. LILA LEE Cette excellete iterprète de tat de films Paramout est actuellemet ue des artistes préférées du public fraçais. Nos lecteurs voudrot bie se rappeler sa créatio, toute de grâce et de charme, de la Pricesse Alice. Auparavat, ous avios pu la remarquer das: Ue vieille Querelle, U Reportage tragique, La fille du Loup, Folie d'été et L'Ile de la terreur où ous la vîmes sous u jour différet car elle devait predre ue part active à plusieurs des exploits du plus itrépide des héros, ce qui était pas-ue tâche facile exempte de dagers. Miss Lee avoue que, lorsque James Cruze lui cofia ce rôle, elle se redit compte aussitôt des difficultés qu'il comportait: mais, comme elle est aussi courageuse que belle, elle e voulut pas avoir l'air de reculer, et elle accomplit bravemet tout ce qu'o lui demada!.. Lila Lee, ée à New-York, de so vrai om Miss Bessie Appel, 'a guère plus de dix-huit as. Ayat à peie ue huitaie d'aées, elle affrotait déjà les feux de la rampe. C'est alors que Jesse L. Lasky, lui fit siger u egagemet par lequel elle devait paraître das u film Paramout. Cette semaie, ous la retrouvos das Y Admirable Crichto, où elle icare Ketty, la petite femme de chambre amoureuse de Crichto. La compositio de ce rôle charmat fait grad hoeur au talet divers de la gracieuse artiste qui s'y motre aussi spirituelle que jolie, ce qui 'est pas peu dire! RAPHAËL BERNARD TITRES ET SOUS-TITRES Il est certai, quoiqu'o e ait, que le texte disparaîtra peu à peu des films qui tedet vraimet vers des fis satiriques ou plutôt vers les fis vraies du ciéma. L'image predra de plus e plus toute sa place, ue place exclusive. Et so mode d'expressio défiitif, le plus absolu qui semble devoir être le poème ciégraphique réalisera ue suite de sesatios visuelles, ordoées et rythmées selo des lois que ous cherchos et que ous découvriros, sesatios visuelles qui serot à l'œil ce que les sos, das u poème symphoique, sot à l'oreille. Pourtat, etre cette «forme» d'expressio pure de l'image aimée, et le cié-roma qui costitue, e bas de l'échelle des geres, la première maifestatio de l'ordre à l'écra, il y a place il y aura toujours place pour ue catégorie de films égalemet créateurs de beauté, d'ue beauté moyee, si l'o peut dire, plus accessible, plus uiverselle. Et pour ces films que ous souhaitos e grad ombre, que ous avos plaisir à compter déjà, ous avos le droit de réclamer des titres diges du goût dot témoiget les images, o pas seulemet écrits e ue lague correcte sio parfaite, ceci est u autre sujet de. réflexios mais présetés avec soi, clarté et itelligece. U titre est aussi importat qu'ue image. Il peut détruire ue impressio, galvaiser u setimet, étouffer ue émotio qui s'apprêtait à aître. Jusqu'à ce jour, il y a eu deux faços de préseter les titres : d'abord us, sas le secours d'oremets ou de maquettes décoratives (lettres dessiées ou bie choisies das u catalogue de caractères d'imprimerie), esuite disposés sur ue maquette composée par u artiste (?) das l'itetio de souliger e quelque sorte le ses gééral du film ou le ses particulier du texte lui-même. Cela ous a valu des titres illisibles ou fatigats, réalisés sas soi, sas la coaissace la plus élémetaire de la typographie, et aussi des titres «orés» par des spécialistes de publicité sas doute, dot le mauvais goût et la vulgarité s'évertuet, par ailleurs, à la décoratio des boutiques des boulagers et des charcutiers, comme aussi à la vulgarisatio de ces cartes postales dites artistiques qui colportet la laideur. Il semble bie que les metteurs e scèe soiet tetés de cosidérer leur film comme termié, dès l'istat qu'ils ot fixé les images das leur rythme et posé le texte de leurs titres et sous-titres sur le papier, à l'ecre rouge. Aussi, avos-ous vu de bos films dot les titres rompaiet l'équilibre et l'ordoace, déroutaiet otre émotio, ou bie brisaiet iutilemet le rythme par défaut de clarté ou de simplicité.

8 Qémagazie Ah! la fataisie de lettres orées, ou soidisat appropriées au caractère de l'oeuvre, surtout das celles qui faisaiet vivre quelque drame arabe, hidou, ou plus fataisistemet orietal ecore!... Par réactio cotre ceux qui composaiet des titres us, certais se sot attachés à souliger le ses des mots par des décors appropriés, petits dessis ou véritables tableaux sur lesquels les lettres étaiet posées ou apparaissaiet e surimpressio. Et ce fut pis peut-être, das l'esemble. Récemmet, Phroso ous a fouri u exemple caractéristique de cette erreur : maquettes d'ue vulgarité et d'u maque de goût dot o voudrait e pas redre resposable l'artiste qui ous a doé u film tel que l'appel du Sag. D'autres pourtat, ot prêté toute leur attetio à ce problème et ous e saurios trop les e féliciter, mais ils ot tedace à se préoccuper davatage de la maquette que du choix du type de lettre à employer. Ue lettre baale sur ue admirable maquette est u terrible dager. Cela e résiste pas à l'épreuve de l'observatio et ous choque péiblemet. Le dessi d'ue lettre réclame, s'il est de pure ivetio, ue telle somme de coaissaces et d'études, pour être parfait, qu'o e doit pouvoir l'evisager que très exceptioellemet, et ecore doit-il être cofié à u artiste éprouvé qui e reculera pas devat des essais ombreux. Les maquettes composées spécialemet pour les titres risquet d'ailleurs, si elles sot e grad ombre, de raletir iutilemet l'actio et de créer iévitablemet par leur apparitio fréquete, ue sorte de permaece d'images qui accapare l'attetio au détrimet des images essetielles du film. Ici aussi, il faut user des appoggiatures avec discrétio, sous peie d'e ruier l'effet possible. Titre de F. Berouatd Il résulte doc que tout est subordoé à la clarté et à la lisibilité des titres. Cela paraît si simple qu'il semble qu'o e devrait pas avoir besoi de le rappeler Certais «types» de lettres ot résisté à l'épreuve de la lecture de plusieurs géératios. Il y e a de fort beaux. Il semble doc que ce soit surtout vers eux qu'o doive, d'ordiaire, diriger so choix. Ces caractères d'imprimerie ot l'avatage de posséder des qualités et des défauts loguemet observés et parfaitemet cous. Ecore, doit-o ajouter que ceux qui se sot spécialisés das leur emploi ordiaire, et qui, à leurs qua- U Comte du Berry * ' devit amoureux, il*y a sept as, d'ue jolie fille, sœur d u jeue prêtre veu s établir das le f( jl _ pays. Titre de F. Berouard lités de techicies spécialisés, joiget ue culture artistique étedue, sot assez rares. Persoe 'avait ecore pesé à eux. O viet de le faire pourtat. Réjouissos-ous-e. La première étude de ce gere a été cofiée, à l'occasio des titres des Trois Mousquetaires, au bo maître imprimeur et au parfait artiste qu'est Fraçois Berouard. Les catalogues des fodeurs sot pleis des échatillos les plus divers et, parfois, les plus étrages, issus d'ue mode ou établis d'après des recherches défiitives. O a puisé à tort et à travers. O e s'est pas aperçu, par exemple, que tel type de caractère, comme le Nicolas Cochi, 'était qu'exceptioellemet utilisable à l'écra, car il e supporte pas l'épreuve de l'agradissemet cosidérable de la projectio. Il deviet illisible, du mois très fatigat, surtout pour peu que les textes compreet beaucoup de lettres, telles que les l, b, h. Exemple : lues belles voi le., U aches O l'a pourtat beaucoup employé ces derières aées, parce qu'il était redeveu à la mode das l'éditio livresque. Cela 'est pas ue raiso suffisate. D'autres types de caractères couret aussi ue grade vogue. Il est idispesable de les cotrôler, car qui doc s'aviserait aujourd'hui d'employer, par exemple, 1' «Auriol», qui fit surtout fureur aux eviro de 1900?... O e s'est pas aperçu, o plus, que pour coserver leur élégace et leurs proportios aux caractères d'ue grosseur différete, les artistes rie se sot pas toujours cotetés d'agradir le type origial. C'est aisi qu'o peut observer, das le «Didot» otammet, que la grosseur des déliés 'est pas proportioelle aux pleis, das l'échelle des différets <( corps». Exemple : DANS LA MAISON DANS LA MAISON Si doc o projette l'agradissemet pur et simple de ce type de lettre, o aboutit à ue véritable déformatio..- ; \.... % sj;. Ue autre erreur déplorable, et qui révèle ue recherche d'origialité à tout prix, parfaitemet iutile et souvet isupportable, est celle qui cosiste à disposer les mots, das u titre, d'ue maière tout à fait fataisiste et coforme i à la prose, i à la poésie. Nous avos vu, parfois, des titres et sous-titres ayat l'aspect ci-cotre : Qémagazie Alors le boheur etra avec eux das la maiso. Le tout souteu par différets oremets décoratifs qu'il 'est pas idispesable de reproduire. C'est là ue origialité qui rappelle u peu trop ces formules... baales et faciles qui e sauraiet être pour l'écra pas plus qu'elles e le sot pour la littérature. u erichissemet, bie au cotraire. Les metteurs e scèe diges de ce om, 'ot pas le droit de commettre ici des égligeces déplorables, de se désitéresser o plus de la présetatio d'u texte que le maque d'iitiatio du public, sio leur propre idéal ciégraphique, e leur permet pas ecore de supprimer. LÉON MOUSSINAC. Pourquoi je fais u Film sas titres Le titre est ou devrait être le raccourci d'ue actio trop logue à motrer à l'écra. Le jour où l'o écrit directemet pour le ciéma, les idées se présetet de telle sorte, que les titres devieet très rares. E faisat mo scéario, il e s'e est pas trouvé sur ma route d'idispesable. Voilà tout.j' ai tiré Le Mauvais Garço d'ue pièce fort belle de mo ami Jacques Delval. Or je me méfiais beaucoup de l'esprit de Jacques Delval, tout au mois de sa forme. C'est certaiemet ce qui m'a ameé de méfiace e méfiace à chercher à ses mots ue traspositio muette. Les «mots» de théâtre e sot que la coséquece d'ue situatio. Des phrases creuses 'ot jamais servi à costruire ue boe pièce. Cette covictio m a ameé à faire u scéario sas titres, o pour le vai plaisir d'accomplir u tour de force, mais parce que je 'ai pas seti le besoi urget d'e écrire. J'ai laissé, tout au début, ue lettre, parce que je 'ai pas l'esprit compliqué et qu'elle veait logiquemet à sa place das le film; à part cela, rie. O critique déjà mo film. J'ai cette chace sigulière de soulever des polémiques, avat même de travailler. Les us soutieet que le film sas titre est chose impossible et fatiguera le public. Je e vois pas pourquoi, mais je 'affirme pas le cotraire. Je vaisessayer. O jugera mieux après. Si à la présetatio o 'y compred rie et que l'impressio géérale est frachemet mauvaise, eh bie! j'e coclurai que j'ai échoué et je rajouterai des titres. Je e me lamete pas parce qu'o critique à l'avace, mais j'avoue que je préfère la critique qui s'adresse à ue œuvre présetée et que j'ai u faible pour celui qui discute et o pour celui qui décide ex cathedra. Certais jouraux ot parlé de mo derier film, Les Trois Mousquetaires, pedat des semaies avat de l'avoir vu. Du jour où il a paru, ils 'y ot plus cosacré ue lige. Je 'aime pas cette coceptio du jouralisme. O cherche souvet les causes de la faiblesse des films. Qu'o e s'y trompe pas.

9 La carece de la critique y est pour beaucoup. Et qu'o e s'y trompe pas o plus. Ce 'est pas seulemet pour les autres, que je la réclame. Je e suis pas si méchat ; c'est pour moi et le vœu que je formule est de lire parmi les coupures de presse que je reçois d'u peu partout, o des louages ou des ijures, mais u libre exame que j'ai cosciece de mériter. J'ai loyalemet exposé sur l'écra ce que j'ai produit. Je 'ai -sollicité aucue idulgece, ivoqué aucue excuse m de temps, i d'arget, i de matériel. Je cotiuerai. Je vais doc faire u film sas titres. Ce 'est pas, je le répète, ue acrobatie pure. O abuse des titres et surtout des titres iutiles. Je sais, o me dira qu'il y e avait beaucoup das Les Trois Mousquetaires. A ceci, je répodrai d'abord qu'il y e avait beaucoup mois que das la plupart des films, esuite qu'o m'a à maites reprises, sollicité d'e ajouter, pour me faire compredre du public. Je me suis laissé covaicre, parce qu'u auteur est toujours u peu craitif à la veille du cotact avec le public. Je crois sicèremet que j'ai eu tort. J'ai supprimé, e effet, das la versio aglaise 40 % de mes titres et elle a passé comme ue lettre à la poste. Mieux, u joural a trouvé qu'il y e avait ecore de trop. Or, j'ai e Agleterre des épisodes de 600 mètres et quelques-us comportet e tout 7 ou 8 titres. Qui croire? Je fais ue expériece qui repose, d'ue part, évidemmet sur ma faço de travailler et d'autre part, sur la faculté de compréhesio du public. Je la crois très simple, très directe et très étedue. Je serais très fier de réussir, u peu vexé d'échouer, mais pas découragé. U autre, j'e suis persuadé, y réussira ou bie moimême, plus tard, je recommecerai. Et cela e sigifie pas que je e mettrai pas volotairemet des titres das le film que je ferai après, même si celui-ci a le succès que je e ie pas espérer. Du reste, la suppressio des titres 'est possible que das le domaie psychologique. Je e la coçois pas das le film d'actio et de mouvemet. L'idée seule peut s'exprimer uiquemet paï le cié, pas les actes arbitraires d'u film romaesque. C'est assez dire que Le Mauvais Garço est simplemet ue étude de caractère qui, coditioe ue actio dramatique et setimetale das u milieu plutôt comique. Tout le sujet tiet das le choc de metalités très différetes. Il me semble qu'exposer, das des titres, les réflexes et les cotrastes aisi provoqués eut été retirer au film tout so itérêt. Voilà pourquoi, je vais essayer de motrer, le mois prochai, u film sas titre. Et je verrai bie ce que l'o e dira. HENRI DIAMANT-BERGER. Ce que l'o réalise das les Studios Califories Décembre 1921 Javier 1922 (suite) (1) (De otre evoyé spécial à Los-Agelès). Aux Chester C. L. 'C, à Gower, les metteurs e scèe Vi Moore et Williams Peebles (Sooky star) touraiet à tours de bras deux comédies prétedues comiques... * ' * Chez «Christie Comédies», Hobby Vero a commecé le 15 décembre sous la directio de H. Beaudie ue ouvelle comédie de Cokli qui a écrit égalemet deux autres scéarios tourés actuellemet chez Christie par Viora Daiel et Neal Burs. C'est Al. Christie lui-même qui dirige Viora Daiel. Burs travaille avec le fameux Scott Sidey. * * * Je 'ai eu qu'à traverser le Suset boulvardpour péétrer chez Cetury Comédies. Le populaire Lee Mora tourait ue Farce Comedy sous la directio de A. Gouldig. Harry Sweat veait d'e termier ue de M. Gilstrom et Fred Fishback dirigeait u sie scéario iterprété par Browie-Baby Pegg. Rie de. bie itéressat chez Cetury!! * * E logeat la route de Culver-City, o passe successivemet devat chez Goldwy, Th. Ice, Willat et Roach Studios, arrêtos-ous maiteat chez Th. H. Ice. Douglas Mac Lea m'a déclaré que, malgré e grad ombre de photos qu'il expédie chaque jour e Frace, il tiet toujours ses portraits autogra phiés, à la dispositio des lecteurs qui se recoi madet de Ciémagazie. Mac Lea a termié sous la directio de Del Adrews The Holtetot et il se reposera pour Christmas et le ouvel a. Ue grade aimatio rège depuis quelques jouis près du studio de Maurice Toureur chez Ice ; le fameux metteur e scèe a commecé le 19 décembre Lora Dooe, d'après le rofa de \V. Gittes. Maurice Toureur prépare ue mise e scèe gradiose à cette bade dot la prise de vue se termiera e février. (A suivre) ROBERT FLOFŒY. (1) Voir les N" 3, 4 et 5 des 20 et 27 javier et 3 février 1922 (Téma^azïe Actualités A otre grad âge ous auros eu la joie de voir cette belle ivetio : le cié, poussée à so perfectioemet. Cet efat verra peut-être voter la loi Bokaowski, si Dieu lui prête logue vie! O racote que les studios américais sot silecieux. Les éditeurs auraiet pris le parti de produire mois et mieux. C'est bie leur tour de se reposer et de recevoir des films fraçais. Daa «Mama Pierre» u des prici- paux rôles est joué par o perroquet. Cet iterprète est paraît-il assez mal embou- cbé. Il e reçoit pas les observatios du metteur e scèe avec toule la véératio désirable... Grad débat : doit-o laisser fumer les spectateurs au ciéma? Il semble qu'il est si facile d'aller das les établissemets où le tabac est p-ohibé quad o 'aime pas la cotie, que la questio se résout rapidemet. La Frace a édité 106 films e C'est peu I Oui, eséros que l'aée verra au mois 6O1!j Apies les avetures de Fatty et le Les Allemads touret u film ititulé meurtre de M. Taylor, o sigale que : «Ladru ou le Barbe-bleue des piiuieura lirmes abadoet la Califorie pour aller tourer à côté de New-York. Comme si la géographie avait ue itlece sur I» moralité! temps moderes». Si ces messieurs sot pressés de termier leur scéario ils risquet fort d'attedre ecore logtemps. Les jurés du procès Fatty 'ot pas ecore réussi à se mettre d'accord. Les 1922 e voilà, ressemblace garatie 10 as, oze ~ idulgeces ei l'irréductible douzième! Tu Bais c'que c'est que le raleti? Ça doit être quelque chose com quad les boches paiet les idemités.

10 (Temagazie Le Film allemad aux Etats-Uis Par lettre de otre correspodat spécial à Neu)-Yort\ Après la période pré-révolutioaire et Louis XV, voici que viet de faire so apparitio sur les scèes ciématographiques des Etais- Uis la période révolutioaire fraçaise, a\;ec le film AU for a woma (1).I1 fut préseté tout récemmet au «Strad». C'est ecore ue productio allemade. Pourquoi doc les maisos allemades s'acharet-elles aisi à doer à l'uivers des œuvres dépeigat l'histoire de leurs voisis, de leurs eemis d'hier, alors que peut-être, après tout, avec l'itelligece iée que tout homme doit avoir des choses de sa patrie, il semble hors de doute qu'ils pourraiet ous doer de fort itéressates productios sur l'histoire d'allemage? Cela est, il semble, la remarque essetielle que l'o tiet à faire lorsque l'o a vu «AH for a ivoma», et il faudra y reveir u peu plus tard. Voyos d'abord le film au poit de vue professioel ; le titre est ettemet fâcheux : il est à peie questio d'ue faço sérieuse au cours de la séace de Lucile, que Dato est supposé aimer, alors qu'elle 1 aime e dépit de so affectio première pour Desmoulis. E gééral, les icidets qui se déroulet devat les yeux du spectateur laisset de côté, très ettemet, cette Lucile fataisiste. Et cela ous amèe à formuler u secod reproche ; pourquoi vraimet avoir traformé l'histoire à ce poit : Lucile aimat Dato et le laissat etedre à so mari Camille, alors que ous savos parfaitemet que jamais méage e fut plus ui. Et Desmoulis lui-même, dot il est fait, fort gratuitemet, u lâche qui a peur de mourir, lui qui fut ue des plus belles figures de la Révolutio. Mais, ce reproche ue fois fait, il faut approuver certais traits de la productio et c'est ce que ous examieros après avoir brièvemet racoté le film. Le sujet gééral est la lutte de Robespierre et de Dato, au momet où Dato, las des exécutios icessates, le dit à Robespierre et se pose e champio de la modératio, du libéralisme L'o voit d'abord ue séace du Comité de Salut Public. Le Comité siège das ue salle médiocremet meublée d'ue table grossière. Autour sot réuis l'icorruptible Dato, Sait-Just, Desmoulis, le gééral Westerma, Fouquier-Tiville et quelques autres. Les têtes, e gééral, doet assez bie l'idée de ce que le commu des spectateurs s'imagie être tel ou tel: Notos pourtat l'absurde cra- (1) Tout pour ue femme. I.e titre origial, eu Allemage, est Dato. vate de Robespierre, qui lui pred tout le meto, ce qui est peut être historique, mais qui l'oblige à teir sa tête pechée e arrière à près de 45 degrés, lui doat l'apparece de souffrir d'ue raideur de la coloe vertébrale vraimet peu ordiaire. D'ue faço habituelle d'ailleurs, les têtes surpreet quelque peu ; elles sot éormes. Comme les «close-ups» 'existet pour aisi dire pas, semble-t-il, das la techique allemade, les prises de vue sot peut être faites souvet de plus près, afi que la physioomie de l'acteur soit détaillée. Puis vieet les plaisirs, après que les devoirs de la charge ot été remplis et Dato va faire la fête. Des femmes, des dases, des plaisateries. Dato s'amuse. Efi il choisit ue des femmes présetes et l'emmèe, après e avoir doé ue autre, recueillie das la rue, à Héraut de Séchelles. Il e sauve efi ue troisième des mais des sbires de Robespierre et la doe à Camille Desmoulis, qui l'épouse, car, dit u sous-titre «la cofiace d'ue femme de qualité et la parole d'u poète et les voilà mariés...» (ceci cité de mémoire). Après quelques scèes, où la maîtresse de Dato set qu'il 'est pas isesible à l'amour évidet que Lucile lui porte, quelques allées et veues de Robespierre qui veut sauver Desmoulis, de Dato qui veut, sur les coseils de Westerma, essayer de se récocilier avec so eemi, viet ue scèe vraimet imposate ; le pouvoir oratoire de Dato sur la foule. Ue masse de sas-culottes, de femmes aux faces de pétroleuses, hurlat, gueulat, car o set leurs vocifératios, viet e quelque sorte assiéger sa maiso ; il est assoupi. Ses amis le réveillet. Il regimbe d'abord, puis, s'étirat, va, de so pas let d'ours trapu, jusqu'à la portefeêtre qu'il ouvre d'u coup de poig. Et o le voit se pecher sur la rue, das le oir. Il s accoude à la balustrade du balco, se tait, atted. Et d'u seul mot, le laissat tomber avec mépris, avec pitié aussi ; «Imbéciles» il fait taire ce grouillemet e bas. E ue miute de so éloquece prestigieuse, il se fait acclamer. S'il voulait, ils iraiet tous se ruer sur Robespierre, comme ils se ruaiet sur lui. O voit tout cela sur l'écra. La scèe est vraimet bie veue. Il faut e passer. Il faut émettre le tableau dramatique ou, caché das u coi, Fouquier-Tiville assiste à la rédactio d'ue chaso séditieuse par Desmoulis, et où, das ue fiale bie combiée, toutes les têtes se touret vers lui, pedat qu'il disparaît letemet leur laissat la visio ette de l'hostilité désormais implacable de Robespierre. Il faut e arriver à la scèe du jugemet, où l'effet de foules particulier aux productios allemades est remarquablemet mis e scèe. Que l'o imagie ue immese salle, au milieu, ue sorte d'eceite comme l'o e voit à la campage pour les moutos. Des soldats autour. Au (od des gradis. Sur ces gradis des hommes, des femmes, pêle-mêle, e gueilles,, veus là pour voir se doer la justice du peuple. Les accusés apparaisset, répodet aux questios avec esprit, calme et sag-froid. Westerma, Séchelles, le jeue Desmoulis y passet. Puis viet le tour de Dato. «Quel est votre om?» A cette questio saugreue, à so avis, Dato regarde ses juges sas répodre, puis éclate d'u rire éorme, iextiguible, patagruélique. Et la foule rit. Et les soldats riet. Et quad ils ot fii de rire, le rire recommece. Il y a là u spectacle curieux et bie combié. Seuls les juges e partaget pas la joie géérale. Ils seraiet même e fort mauvaise posture, lorsque la (oule s'élace pour délivrer Dato, après qu'il ait proocé ecore u de ses discours magifiques, si l'u d'eux 'avait l'ispiratio subite d'aocer ue distributio gratuite de pai. E u cli d'oeil, la foule est partie. Dato et ses compagos sot codamés. Nous les revoyos e priso. Les adieux des femmes aux hommes termiet l'avat-derière scèe, où Dato doe à Lucile so derier baiser, tadis que Camille Desmoulis va à la mort lâchemet. Puis c'est l'échafaud et les paroles historiques ; «Gardez cette corde qui me lie pour Robespierre.» «Qu'o motre ma tête au peuple. Elle e vaut la peie!» Voilà u film itéressat. Il a plu d'ailleurs. O a lu, plus haut, quelques critiques faites e passat. Voici des détails ; Pourquoi d'abord le camouflage qui cosiste à aocer le film comme productio «européee» ou «cotietale», mais pas frachemet allemade? Il y a aussi cette metio que le film est basé sur des icidets de la vie de Dato, le leader révolutioaire. Pourquoi doc e pas predre les resposabilités écessaires et dire que ce 'est pas u film historique? Car au fod c est là le pricipal grief que l'o puisse faire à celte productio, belle das so esemble. Elle déforme l'histoire. Et lorsque l'histoire de Frace est déformée par les Allemads, 'a-t-o pas le droit de se demader les raisos de cette trasformatio? Et ous voici efi à la questio de «propagade». Y a-t-il das «AU for a Woma» ue itetio de propagade? Frachemet elle 'est pas très apparete. Premièremet, ce film e semble pas être dirigé ettemet cotre la Révolutio. Les leaders représetés sot ou bie sympathiques, ou bie iattaquables de tout autre poit de vue que celui de la férocité de l'esprit de parti. Il faut oter cepedat que, au poit de vue moralité, fort importat aux yeux de ombreux Américais, Dato et ses amis preet quelques libertés et que leur vie 'apparaît pas e fi ^..^^ Qpmagazie de compte celle d'u ermite. Mais il 'y a aucue comparaiso à faire avec les débauches (le terme a été employé) de «Passio» et «Déceptio». La Révolutio elle-même reçoit sa part de louages, lorsqu'à l'épilogue, apparaisset sur I écra les mots suivats ; «Aisi, s'élevat du milieu de la cedre de ses martyrs, ue ouvelle Frace mota, dige efi de compter au premier rag des Natios das le combat pour la Liberté du Mode». Ce «settig» est d'idée américaie, il est vrai, et 'est qu'ue additio au film lui-même. Alors est-ce ue attaque cotre le régime moarchiste? Deux titres à peie permettet de souteir cette thèse. Alors? Eh bie, il est possible que la formule des films précédets se soit attéuée, ait laissé place à ue autre plus artistique, mois propagadiste. Il coviet de remarquer que les films de l'a derier, étaiet d'erest Lubitsch tadis que «AU for a Woma» est de Dimitri Buchowetsky. Par cotre Jaigs, (Dato) fut le Roi das «Passio» et Hery VIII das «Déceptio». Voilà doc u film qui a fait couler de l'ecre- Ce est peut-être pas fii. Les acteurs sot bos. A oter ecore cette impressio curieuse, déjà idiquée, que tous semblet trop épais, trapus à 1 excès. Les têtes sot d'apparece trop forte. Par ailleurs, l'u des meilleurs, après Jaigs est à otre avis Ferdiad Alter, e Héraut de Séchelles. Babette, sa maîtresse, a beaucoup de vie. Westerma (par Edouard Witerstei) a de la puissace, et Camille Desmoulis (par Joseph Rumich) ue certaie élégace d'allures. Jaigs est vraimet excellet. Quel dommage que l'art oratoire soit impossible à représeter sur l'écra. Jaigs et ses gestes das le vide, o souteus par la voix, perdet u peu de leur valeur. II faut mettre aussi peu d'orateurs à l'écra que possible. E résamé, vraimet bo film, pas de classe supérieure. Ue troupe homogèe, sas taches, avec quelques excellets acteurs. Ue poite possible de propagade, sas éclat: De la techique très au poit, avec les traits caractéristiques de la mise e scèe allemade. U film à voir, quoi! Mais, ecore u coup, pourquoi, diable l'histoire de Frace serait-elle présetée au mode par l'allemage? D. AUDOLLENT. LES PHOTOGRAPHIES D'ÉTOILES i^^ de Ciémagazie-Éditio formet ue collectio artistique très recherchée N PRIX DE L'UNITÉ : 1 fr. 50 'J, ' ES.' P AS F AIT:. d'evoi cofie 4 f plus 0 fr. 50 pour frais a evoi, remboursemet.

11 (Témagazie Le Pot des Soupirs SEPTIÈME ÉPOQUE LE CALVAIRE D'UNE MERE La veille du mariage de sa fille, Impéria se set torturée par u tardif remords. Aidé de Bembo, elle fait fuir Blache à la LES GRANDS FILMS Pedat ce temps, Impéria emmèe Sadrigo das sa godole et lui déclare que Blache s'est efuie pour e pas avoir à l'épouser. Après ue courte lutte, Sadrigo, furieux, précipite Impéria das l'eau oire! Poussé à so tour par Scalabrio, il e tarde pas à rejoidre cette femme, si belle, qui fut la cause de tat de pleurs, de tat de malheurs. vux cospirateurs villa des reuis das Bembo espère aisi V*V*'JTT crypte Sait-Marc, abuser de la jeue fille. '.Altiéri, furieux d'être Il se red, à so tour, à la villa déserte et meace Blache de dévoiler le secret de sa mère, si elle refuse de se doer à lui. Ue lutte s'egage etre la jeue fille et Bembo, au cours de laquelle ce siistre cotiuellemet écoduit par sa femme et par so beau-père, déclare celui-ci traître à leur cause et réclame pour lui la peie de mort. (A suivre). idividu reçoit u mortel coup de poigard.. Cliché Gaumot L Aviateur Masqué SEPTIÈME ÉPISODE LE RÉVEIL D'UNE INTELLIGENCE Grâce à u arcotique, Pierre, déjouat la surveillace de so gardie, a pu s'échapper pour quelques heures de sa priso et rejoidre Prosper Méza, avec qui il s'eted pour cofodre Geévrier et Hoffer et empêcher le mariage de ce derier avec Simoe Dupo-Marti. Avec le cocours de Titie, la fiacée de Prosper, Pierre, le sosie de Jea Dubreuil, déjoue les combiaisos des deux agets de police, Leloup et Daurisse. Les évéemets se précipitet, car le malheureux Jea Dubreuil retrouve la mémoire, et Prosper lui racote commet il a été victime de l'abomiable attetat d'hoffer Nos amis preet leurs dispositios pour empêcher le mariage de Simoe et du traître Hoffer. {A suivre.) 213 Qémagazie LES FILMS QUE L'ON VERRA PROCHAINEMENT i A MYSTERIEUSE AVENTURE. - Miss L Dolly Hore (Ethel Clayto) quitte secrètemet l'orpheliat où elle a été élevée pour épouser le jour même de so évasio, u certai William qu'elle coaît à peie et qui 'a d'autre mérite à ses yeux que d'être le frère degeorges Barto, so tuteur (C.-H. Geldart). Au momet où les deux époux se disposet à partir e voyage de oces William se trouve soudai e présece d'aette sa première femme qu'il a abadoée il y a ciq as e lui faisat croire que leur uio était ulle... Pour couper court à toute explicatio, William s'efuit comme u lâche laissat aux deux femmes le soi de se débrouiller etr'elles. Dolly, aisi délaissée, coduit Aette chez so tuteur qui les accueille à bras ouverts. Quelque temps plus tard, ous retrouvos Dolly à New-York, où elle est veue se fixer pour l'hiver. Das sa maiso, elle fait la coaissace, d'ue faço Au cours d ue visite à so tuteur, Dolly appred que celui-ci a fait mader l'u des meilleurs avocats de New-York pour faire activer so divorce et que cet avocat 'est autre que Jack Oley... Ce choix 'a guère le do de plaire à la jeue femme qui, pour rie au mode e voudrait cofier le secret de so passé à celui qu'elle aime. Jack ivité à assister le soir même à ue fête chez les Barto, essaie de resserrer les lies de douce sympathie qui l'uisset déjà à Dolly ; mais celle-ci, d'accord avec so tuteur, pred toutes les dispositios utiles pour e poit se trouver seule u istat avec lui. Rhodes, qui figure égalemet parmi les covives, redouble d'attetio à l'égard de Claire Barto et obtiet d'elle la promesse d 'u redez-vous. Dolly, qui a tout etedu, reproche amèremet so icoduite à l'associé de so mari, et Rhodes, pour se veger, tete au cours du souper qui 'clôture la fête, de soulever publiquemet par des allusids directes le voile qui recouvre le passé de Dolly, faisat aître u doute agoissat das le cœur du jeue avocat, témoi de la scèe. Rhodes, fier de so triomphe, retre chez lui pour y recevoir Claire, mais c'est William qui l'atted, u William qui, sous l'empire de l'ivresse, lui fait d'étrages cofideces et lui motre ue lettre prouvat d'ue faço idéiable que so premier mariage avec Aette est parfaitemet régulier tadis que sa secode uio avec Dolly est ulle devat la loi. Bietôt, Claire arrive chez Rhodes au redez-vous fixé et a la désagréable surprise d'y recotrer Dolly, veue précisémet pour la rameer à de meilleurs setimets à l'égard de so mari et la détourer de so peu scrupuleux séducteur. Après ue etrevue mouvemetée avec Rhodes, Dolly, au momet de partir, aperçoit so mari par l'etrebaîllertiet d'ue porte et feit ue tout à fait imprévue, CLAYTON das «Sa mystérieuse aveture» ETHEL d u jeue et brillat avocat, M. Jack Oley (Harriso Ford), u soir que celui-ci s'était mis à la poursuite d'u cambrioleur. Dolly l'ayat pris pour le vrai cambrioleur l'avait efermé das so cabiet e attedat l'arrivée de la police. Ue idylle charmate e tardait pas à s ébaucher etre eux ; mais Dolly, qui e veut poit dévoiler sa mystérieuse aveture avec William, détoure systématiquemet la coversatio chaque fois que Jack Oley veut lui parler d'amour. De temps à autre, Dolly se red auprès de so tuteur pour l'etreteir de so divoroe ; mais leurs cociliabules secrets provoquet la jalousie de Claire, la femme de Georges Barto, qu'u grade joie de le revoir ; elle acie soupirat ommé Rhodes veut détourer du droit chemi das u but itéressé. Ce Rhodes est le pricipal associé de William das maites affaires téébreuses. 1 etraîe aussitôt chez so tuteur pour le mettre e demeure de divorcer. Rhodes, teaillé par le remords, peutr être aussi poussé par l'itérêt, arrive à so tour chez Georges Barto pour apporter la preuve

12 (Temagazie 214 décisive, avec documets à l'appui, que William Barto est bel et bie le mari d'aette et o celui de Dolly, laquelle, de ce fait, 'aura plus à s'occuper de so divorce. La jeue orphelie, efi délivrée d'u affreux cauchemar pourra doc désormais doer libre cours à so cœur et épouser Jack Oley. Et c'est aisi que se termie sa mystérieuse aveture! pntre LE MARTEAU ET L'ENCLUME. A l'hôtel Impéria, établissemet modai où les riches désœuvrés vieet faire ue cure d'air, se trouvet Joh Weems et sa femme Costace. Joh Weems est u être terre à terre qui e pese qu'à se reposer, tadis que sa femme est u être très romaesque et rêve d écrire u scéario pour u film e épisodes dot elle serait l'héroïe. Régiald Jay habite lui-même l'hôtel Impéria ; jeue homme plei d'etrai, très recherché, il attire aturellemet les regards de Costace qui voudrait faire de lui so jeue premier. Mais Régiald e se set aucue dispositio pour jouer le rôle que Costace a imagié das so roma impossible mais la jeue femme est etêtée et arrive par des moyes détourés à _ forcer Régiald à la suivre das les bois. Justemet ce jour-là éclate u orage terrible et Régiald et Costace e savet où se mettre à l'abri quad le hasard leur fait apercevoir ue cabae abadoée. Tadis que l'orage bat so plei, Costace toujours Viet de Paraître WALLACE REID et BEBE DANIELS das «fre le marteau et l'eclume». romaesque fait à Régiald des déclaratios que celui-ci reçoit d'ue faço plus que calme ; mais ceci 'est pas pour désarmer Costace. Lorsqu'elle a pu rejoidre l'hôtel, elle rêve de Régiald et pedat so sommeil e cesse de l'appeler par u surom qu'elle lui a doé : Abélard qui est le om du jeue premier de so roma. Pedat que Costace était' avec Régiald, Mosieur Weems était e boe fortue et tadis que_ das la uit Costace s'est edormie, Régiald s'est efui et le hasard lui fait recotrer Mosieur Weems et sa coquête. Désireux de repredre sa liberté, Mosieur Weems pred acte de l'absece de sa femme et du om d'abéiaid pour demader l'istace e divorce. Madame Weems est ravie de ce divorce qui va lui permettre d'épouser Régiald dot elle est éprise et veut obteir que le jeue homme soit so témoi. De so côté, M. Weems fait l'impossible pour que Régiald e témoige pas cotre lui car s'il racote sa fugue, il est perdu. C'est au milieu de ce dilemme que se déroule la comédie iterprétée avec le plus grad brio par Wallace Reid. O imagie ue maladie qui le dispesera de se préseter au tribual, mais Costace découvre le pot aux roses et cherche à prouver que le jeue homme est e parfaite saté et après des quiproquos et des scèes remplies d'esprit, Mosieur Weems pardoe à sa femme et Régiald épousera la urse qui! a soigé pedat sa maladie et tout le mode sera heureux. L'ALMANACH DU CINÉMA Coteat 160 pages ^fe texte et illustratios sous couverture illustrée. So cocours est très passioat et comporte plusieurs prix dot u de fracs. BROCHE : 5 fr. Si vous e trouvez pas l'almaach chez votre libraire, adressez voire RELIÉ : 10 fr. ~ commade : 3, Rue Rossii, Paris (9 e ). 215 (jémagazie UNITED ARTISTS ISRAELI. U film le derier des D «Uited Artists» mais u film extraordiaire tat par ue origialité que par sa puissace, par sa compositio que par sa réalisatio. Nous voici très loi des histoires puériles que se complaît Griffith à mettre magistralemet e scèe. Nous voici plus loi ecore des thèmes chers à Douglas ou à Mary. L'œuvre que l'o viet de ous préseter est ue œuvre e effet. M. Kolher l'a mise e scèe a-vec u soi et u art idiscutables. Des artistes émiets se sot complus à e faire ue perfectio et le scéario est u modèle du gere. Je crois que ce film marquera réellemet ue date et je e sais pas si jamais plus de souci d'exactitude fut apporté das la cofectio d'ue bade ciématographique, o sait GEORGE ARLISS que Disraeli est le«premier miistre» d'agleterre qui rêva (et réalisa ce rêve) de faire de sa Reie, l'impératrice des Ides. Pour ce faire, il fallait évidemmet qu'il s'assurât la route de l'oriet et bie etedu la Russie devat tout faire pour s'opposer à ce projet. Le meilleur moye, c'était de s'assurer de l'egypte, et à cet effet, il fallait être le maître du Caal de Suez, c'est-à-dire l'acheter au Khédive qui e déteait les actios. Or, l'agleterre 'avait pas jusque-là compris l'importace du rêve de so Premier Miistre et était fort loi de le souteir CHEZ CHAPLIN (De otre evoyé spécial à Los Agelès). Charlie Chapli toure actuellemet deux bades à la fois, travaillat uit et jour pour termier so cotrat avec le «First Natioal» et pouvoir commecer à produire pour «Uited Artists». La uit, le studio de la Bréa Aveue, où travaille Chapli, a u aspect vraimet féerique, éclairé comme il l'est avec les grades lampes et les projecteurs à mercure. Charlie Chapli tourera u drame pour 1 «Uited Artists» comme première bade. Le duel, si l'o peut dire, eut doc lieu simplemet, o pas etre deux pays, mais etre deux hommes : Disraeli et le Tsar. U seul aglais appuyait Disraeli : le baquier juif Meyers. Ce fut presque u jeu pour le Tsar de tuer le crédit de ce baquier, et e peu de temps, celui-ci fut acculé à la faillite. Lasituatio, à cet istat, fut pour Disraeli désespérée. Fallait-il doc reocer à faire la fortue de l'agleterre! à coquérir. le Cliché Uited Artists das «Disraeli» fabuleux Empire des Ides. Tout s'arragea bie etedu. Tel est, e raccourci, le thème iattedu de ce film, l'u des plus beaux et des plus émouvats qu'il ous ait été doé de voir. Quad j'aurai dit que Louise Huf joue u rôle d'espioe et que George Arliss est Disraeli, j'aurai affirmé le succès d'ue œuvre dot la mise e scèe est u éblouissemet et la photo ue icomparable perfectio. FILM S FRKA L. D. I A FLAMME DU DESERT. Ue boe )3age qui à le mérite d'être aussi " documetaire * que dramatique. Elle ous permet de vivre quelques istats das ue Egypte baigée de soleil, das d'admirables décors, parmi des costumes éblouissats et d'assister à des défilés et à des fatasias d'u pittoresque trop rare. Lucie DOUBLON. Je e suis plus comique, a-t-il déclaré derièremet. J'ai vu derièremet Charlie au Witer-Garde, le coquet établissemet dacig de Los. Charlie avait so large sourire des bos jours et il a dasé plusieurs fox-trotts. Le film allemad The Golem 'a pas eu de succès ici, il était préseté au «Millio» dollars Graumas Theater. p_ p Il I II Il 11 l!f I «M T lll :i -' - -rrhi' ]l H lllllllll' l'ul 'Ill TOUS LES SAMEDIS : Le Joural Amusat

13 217 ^.-.'.%-.V-V'.--"J"."Aft^,WV'iV/VVVWrfW.V." «AV Le départ de la course des chars das «La Glorieuse Reie cle Saba» LA GLORIEUSE REINE DE SABA le film gradiose que l'o peut voir e exclusivité au GAUMONT-PALACE Gordo Edwards^ le metteur e scèe du grad film qui passe e exclusivité cette semaie, au Gaumot-Palace, a réussi u coup de maître das la présetatio de la course des chars, ue des plus belles scèes de ce film remarquable. Les effets photographiques qui ot exigé des opérateurs de prise de vues autat de sciece que d'adresse et de courage, ot provoqué, e Amérique, au momet de la présetatio du film, de ombreuses polémiques au sujet des procédés techiques mis e œuvre. La course etre la Reie de Saba et Washti, devat ue assemblée de spectateurs, et 4 ' dot l'ejeu était l'amour de Salomo, costitue la pièce de résistace du film. Sas cette LA COURSE DES CHARS scèe, le film serait ecore u spectacle gradiose et u roma d'amour puissat. Mais la course costitue ue iovatio ciématographique. La beauté sculpturale de Miss Betty Blythe das le rôle de la Reie de Saba, l'émotio itese de l'acteur qui persoifie le Roi Salomo (et qui est le plus grad acteur shakespearie d'amérique), les décors spledides de la Cour de Salomo, et les luttes acharées etre les armées eemies, costituet vraimet des «clous» dot se souviedrot les spectateurs. Mais c'est la course des chars qui costitue réellemet l'attractio culmiate et qui provoquera le frisso de l'agoisse. Par momets, dix chars et quarate chevaux se précipitet roue à roue autour de 1 arèe immese. U procédé ciématographique ouveau a permis d'eregistrer la course juste e avat des cocurrets afi de redre perceptibles les moidres icidets du touroi. L'arèe dût être costruit spécialemet das u amphithéâtre aturel, situé etre des collies à eviro 25 kilomètres de Los Agelès. La piste a plus de 50 mètres de largeur et est de forme elliptique Cette ellipse mesure 400 mètres de largeur et presque u kilomètre de logueur. Elle est etourée d'ue double musaille surmotée d ue coloade de 75 pilastres. C est sur cette muraille que se tieet les spectateurs revêtus de BETTY BLYTHE das la course des cha Costume orietaux. Le terrai écessaire à la prise de vues a ue superficie de 75 hectares, et c'est très certaiemet là, u record. L'établissemet de la poste a occupé 85 ouvriers pedat plus de six semaies. Des appareils de prise de vues ciématographiques furet placés à tous les poits de l'arèe, sur des tours pivotates, permettat de saisir les diverses phases des courses. PATHÉ-CONSORTIUM l'ecran BRISE. U roma de M. Hery Bordeaux est déjà euyeux à la lecture. Etait-il bie écessaire de porter l'ecra brisé... à 1 écra? Je crais que l'o e brise l'écra, e réalité, e tourat aisi sas plus de réflexio tat d œuvres si peu ciégraphiques. Je dois à la vérité de coveir, cepedat que le film est préseté fort habilemet,, que sa mise e scèe est D autres appareils de prise de vues furet istallés sur des voitures au'omobiles précédat immédiatemet les chars, ce qui permit d'obteir des clichés remarquables à courte distace, et d'e régistrer otammet les expressios de la Reie de Saba et de Washti, pedat que celles - ci coduisaiet leurs chars. M. Edwards a été secodé pour l'orgaisatio des courses par Tom M i x, cavalier remarquable, qui s'est créé das le mode ci é m atographique américai, ue réputatio uique comme cowboy. Il fut chargé de la sélectio des chevaux les plus fougueux et de l'orgaisatio des courses. Ce fut u de ses meilleurs cavaliers qui, au momet le plus palpitat de la course, fut jeté hors de so char dot ue roue veait de se détacher. Cet icidet imprévu augmeta grademet l'itérêt de la scèe, mais Tom Mix aurait préféré qu'il e se produisit pas, car l'homme 'échappa que par miracle à la mort. Le char qui suivait immédiatemet faillit écraser le coducteur malheureux et cet accidet e fût évité que grâce à u écart du cheval. Le secod char faillit lui-même être reversé. (Photos Fox-Film). dige de la grade firme qui l'a édité et que des comédies tels que le taletueux Georges Mauloy, M. Luguet et Mlle Lioel e ot fait heureusemet ue chose itéressate. Au surplus, il est évidet que l'ecra brisé recueillera auprès du public u certai succès... d'émotio. Il s'agit e effet d'ue femme qui, pour sauver l'hoeur de sa sœur morte, se laisse accuser, mieux, s'accuse de la plus affreuse trahiso. C? 'est rie de plus, i rie de mois!! i L; D.

14 (Temagazie I E TOUR DU MONDE D'UN GAMIN * IRLANDAIS U assez bo film, curieux,.avec des trouvailles sigulières et qui déotet ue recherche que l'o recotre u peu trop raremet: Fils d'émigrés irladais aux Etais-Uis William O'Nell, ouvrier plombier das les Etablissemets Harriso de Ne.v-York, est u jeue homme à l'âme courageuse et pleie de dévouemet, qui éprouve ue grade affectio pour les efats. Deux as auparavat, u jour qu'il déambulait das u des faubourgs populeux de la ville, so attetio avait été attirée par les cris d'u gami qu'ue brute maltraitait. Iterveir et retirer l'efat des mais de so tortioaire après lui avoir admiistré ue sévère correctio, fut l'affaire d'u istat, l'ouvrier plombier jouissat d'ue force peu ordiaire. Ayat iterrogé le pauvre petit, William appreait que l'ifortué s'appelait Patrick Murphy, qu'il était Irladais et qu'à la mort de ses parets, il avait été recueilli par le misérable qui le martyrisait. Se charger d'u bambi lorsqu'o vit d'u modeste salaire de plombier, c'était faire preuve d'u rare désitéressemet ; mais, pris de pitié, -et par sympathie pour so petit compatriote, il 'avait pas hésité u seul istat à l'adopter. De so atelier situé das u sous-sol, dot le soupirail doe sur la 37 e Rue, William examie, chaque jour et à la même heure, les ombreux pieds qui circulet devat lui sur le trottoir. Pourquoi, vous direz-vous, observe-t-il avec autat d'attetio les allées et veues de tous ces pieds C'est que, depuis plusieurs mois, il voit passer ue fie cheville, élégammet chaussée qu'il cotemple avec admiratio, La propriétaire de la fie cheville dot William est tombé amoureux, est ue charmate orphelie Lucy Warre. Possédat ue petite fortue Lucy est veue à New-Vork pour se perfectioer das l'art musical. Das le bureau du directeur du Coservatoire de Musique, Lucy a fait la coaissace de George Norto, jeue homme qui, sous l'aspect d'u parfait getlema, cache ue âme crimielle et perverse. Sur le poit d'accorder sa mai à Norto, Lucy appred que so prétedat est qu u cyique aveturier et quitte New-York rapidemet. Sur ces etrefaites, William O'Nell est mis e possessio d'u legs qui lui a été fait par u vieillard auquel il avait sauvé la vie. Ahuris par cet évéemet iattedu, William et so petit protégé^ Patrick s'imagiet qu'ils fot u beau rêve, e pouvat croire qu ue pareille fortue leur tombe du ciel. Devat la réalité, les deux Irladais se demadet ce qu ils vot bie oouvoir faire de tout cet arget-là, lorsque la vue d'ue affiche Cook leur doe l'idée de faire u voyage autour du Mode. Pedat ce temps, l'aveturier Norto, ayat appris le départ de Lucy charge u de ses compagos u certai Ralph Turer, joyeux viveur toujours à court d'arget, de la retrouver. Après de ombreuses recherches ifructueuses, Ralph appred que Lucy doit s'embarquer sur le vapeur " Ajax», e partace pour le Tour du Mode. Par u hasard extraordiaire, Lucy mote à bord du paquebot à l'istat même où William et Patrick arrivet sur le pot. s A la vue des fies chevilles de la fugitive qui hatet so cerveau depuis logtemps. William sûr que ce sot celles qu'il voyait chaque jour fouler le macadam devat so atelier, e se set plus de joie et se promet de faire coaissace de celle qu'il aime déjà sas la coaître. Après de ombreux icidets surveus, autat à bord que pedat les escales que 1' «Ajax» faisait à Veise, Suez et Sigapour, avetures pedat lesquelles le brave Irladais et so getil compago Patrick ot sauvé Lucy des mais de Norto, celle-ci, recoaissate du dévouemet et du désitéressemet de so courageux compago de voyage, lui accord? sa mai. Evidemmet ça toure u peu court mais c'est si, getimet joué par Aa Nilsso et James Kirkvood! -i Q [_ JE^EZ^It^L AMOUR D'ORIENTALE. Ecore ue ** fataisie à l'américaie, e dépit de so décor italie, de so baro russe, de so scuplteur fraçais ou aglais et de sa Pricesse des mille et ue Nuits. Le sculpteur Richard Arold fait la recotre, à Rome, de la Pricesse Sarahil-Murtzi dot les yeux le troublet aussitôt et dot la beauté le fascie Mais le baro Tolestoff, sculpteur lui aussi, est profodémet épris, égalemet, delà dame aux beaux yeux. U jour ledit Tolestoff est trouvé mort das l'atelier d'arold. Bie etedu celui-ci est accusé du meurtre, arrêté, emprisoé. Pedat ce temps, la Pricesse s'est fait cofier les efats du pauvre homme, lequel était marié, et voici que des isticts sourds l'émeuvet, que la materité s'éveille e elle... sur ces etrefaites, o découvre que c'est u domestique orietal de Sarabil qui a tué Tolestoff au momet où celui-ci allait détruire ue œuvre géiale de so rival... et la Pricesse et so rival pourrot filer le parfait amour. Célébros comme il coviet la gracieuse Gladys Brockwell qui a su préseter de la Pricesse orietale ue image extrêmemet curieuse, très étudiée et charmate e vete. LUCIEN DOUBLON J 219 le Pape de «Christus». 1 L'électio du Cardial Ratti, archevêque de Mila comme successeur de Beoit XV, réjouira les Amis du Ciéma. C'est, e effet, sur le rapport de l'acie oce à Varsovie, coseiller privé du Pape auquel il succède, que» Christus» fut autorisé et doé aux programmes des Ecoles chrétiees et Patroages Catholiques. Dépeses. Recettes. Pour sortir la Frace d'embarras, il faut des idées qui peuvet rapporter des millios et peutêtre ries milliards. Aux Etats-Uis o doe au gééral Dawes, cotrôleur gééra! des dépeses u surcrédit pour so budget du Ciéma qui lui permet, et. ce 'est pas u paradoxe, de réaliser des écoomies e dimiuat et la logueur des études et le prix élevé des livres classiques das les Collèges. S'il existait e Frace u homme comparable au gééral Dawes, que lui accorderait-o pour ses crédits ciégraphiques et qu'e peseraiet les bureaux? Le Bréviaire ciégraphique. Les gardies de la paix vieet de recevoir u petit mémeto très pratique. O y idique o seulemet les rues de Paris mais la coduite à teir das les cas suivats : abado d'efats d'aimaux, de voitures, accidets de toutes sortes, adultère, affichage, aliéés, aoces, réclames. Les gardies de la paix doivet reseiger le public avec complaisace et commuiquer au besoi les adresses des Ciémas. M. Guichard, merci. Le Perroquet idispesable. Maurice Challiot toure actuellemet à Biarritz Mama Pierre d'après le scéario de Reé Bizet et Barreyre qui obtit, o s'e souviet, le premier prix au cocours de «Ciémagazie >r. U perroquet figure das le film et so rôle apparaît de la plus haute importace. Soyos idiscret,. e cofiat à l'écho que le répertoire de ce volatile 'est pus des plus choisis. Il a le mot vif, l'expressio leste cf. l'adverbe saugreu. L'autre jour il traita u acteur de «sot». Ce que c'est que de cofier * des rôles muets» aux c bêtes qui parlet»!... La Cuisie au Studio. Vivia Marti, si goûtée das «'Mosieur mo Urf cultivé ue autre passio que le ciéma ; elle partage so temps etre l'écra... et la cuisie. A peie a-t-elle quitté le studio qu'elle ceit le tablier à bavette, oué d'u large «cordo bleu», et passe des heures et des heures à cofectioer (les petits plats et de grads etremets. Actuellemet, Vivia Marti est sur le poit de réaliser la pis grade ambitio de sa vie : elle a presque découvert ue quarate-septième 'maière d'accommoder le veau! Et l'o dit que les fiacés de cette e star à la Brillât-Savari préfèret lui voir cette assiduité savoureuse que d'appredre sa virtuosité le piao O toure. Le sympathique compositeur ciégraphique des Cotes 'es Mille et ue Xuih, M. Vialeheslaw Toûrjarisky, va commecer icessammet la réalisatio d'u scéario dot Mme Nathalie Kovako sera la pricipale iterprète ; so parteaire serait, chughote-t-o, M. Armad Boiville, le jeue premier sportif d'-lmperia, que* ous reverrios avec plaisir sur l'écra. Le ciéma e relief. D'ici quelque temps, parait-il, ous auros le ciéma e relief; so iveteur, M. Chavaroux, viet de faire quelques essais qui ot élé pleiemet satisfaisats. C'est par u dispositif permettat d'impressioer plusieurs images sous des agles différets et sur la même bade que l'o doera l'illusio du relief. De plus, celte découverte a le grad avatage qu'elle peut s'adapter sur tous les appareils de prise de vues daumot, Pathé, Debrie, etc.;» et e écessite aucue modificatio de l'écra ou du poste de projectio. I,e projet Rameil. La Chambre va discuter ces jours-ci l'aciee propositio de loi Bokaowski, reprise pur M. [la-. meil, qui evisage ue détax-e des films fraçais et ue surtaxe des films étragers, afi de, mettre le ciéma sur le même pied que le théâtre. La crise ciématographique fraçaise réclame î'urgece d'ue solutio équitable. Ue croix bie placée. Parmi la récete promotio de la Légio d'hoeur du Miistère de Commerce, ous usos relevé avec grad plaisir, le om de M. Decaux, directeur gééral des Usies de la Société des Etablissemets Ga umot. M. Decaux Léopold-Reé est é le 11 mars 181)'.). Acie élève de l'ecole des Arts et Métiers d'agers, il fut attaché successivemet, au bureau d'études de la Maiso Carpetier (Ateliers Rumhkorf), de 1S89 à 1.S93, et à la Maiso Georges Richard, de 1S9-Ï à 1895, comme igéieur. Après ue associai io avec Mme Taverier- Gravet, M. Decaux etre le l ir décembre 1896 das la Maiso L. Gaùmot el Cie. 11 est u des premiers et des plus actifs collaborateurs de M. (iaumot qui lui cofie la créatio et la directio géérale 'les Usies Gaumot. Tout o assumat et meat ù bie cette tâche cosidérable, M. Decaux s'occupait égalemet de l'orgaisatio techique des filiales (iaumot à [ étrager. Tl est l'auteur de multiples ivetios cocerat la photographie et la ciématograpiç et e particulier du système obturateur uiverselle met cou. LYNX.!!iiiii:ii{ii:iiii;iiiiiiiiiii:ii!ii!ii:ii:!iuii:iiiii::ii ii:i!iiiii[iit:iiii;:iiii

15 COURRIER DES 44 AMIS DU CINEMA Cette rubrique est exclusivemet réservée à os aboés et aux. Amis du Ciéma». Il e ous est possible de répodra qu'aux lettres ayat rapport à la Ciématographie et rappelat le uméro de carte des Amis du Ciéma ou accompagées de la bade d'evoi de it Ciémagazie». Nous sommes das l'impossibilité do répodre directemet par lettre aux demades, même accompagées d'u timbre, cotte rubrique ayat été créée spécialemet à cet effet. Aux persoes ous demadat la marche à suivre pour «tourer», ous e pouvos que répodre, ue fois pour toutes :» mettez-vous e rapport avec les metteurs eh scèe ou les régisseurs des studios dot vous trouverez les adresses das 1' «Almaach du : Ciéma.. Nous avos répodu par avace à toutes demades d adresses d artistes ou de firmes ciématographiques de Frace, d'amérique, d'agleterre, d'italie, de Suède, d'allemage, du Daemark, etc., e les publiat das l'«almaacb du Ciéma». Efi, os correspodats sot istammet priés de suivre attetivemet cette rubrique, où, das les uméros déjà parus, ils trouverot des réposes allat au-devat de leurs questios. Holdie Plagal. 1" Rita Jollvet, studio du Film d'art, 14, rue Chauveau, Neuilly-sur-Seic; 2 huit à dix mois. Zetle. Oui, c'est bie M. Tourjasky que vous avez vu das La Pocharde (rôle de Baril- Her) et Justice d'abord; vous le reverrez das La Fille sauvage. Le Naulhaka. Vous aurez beaucoup de mal à trouver cet ouvrage car l'éditeur 'e a même plus u exemplaire. Elaie et Mario. Oui, patietez.. Liotte. 1 Mais certaiemet; 2» moi o plus, je 'aime pas ce fllm. Teddg. 1 Vous 'avez pas l'air de vous douter que voiis me posez là ciquate questios? 2 vous trouverez vos réposes das les précédets courriers ; sas racue, surtout? Jea de Iterstal. Merci de ces reseigemets. Farigoulelto. Merci de votre aimable lettre ; vous e vous êtes pas trompée. A plusieurs. Impossible de répodre, ce courrier état exclusivemet réservé aux aboés et aux «Amis du Ciéma». Faites-vous iscrire. Voir coditios 49, page 4. A tous les. Amis du Ciéma». Sur présetatio de votre carte de sociétaire, Deschamps Jeue, tailleur, 37, rue Godot de Mauroy, vous fera ue remise de 10 0/0 sur le motat des commades que vous lui cofierez. >. Alrivie. Les tables du quatrième trimestre vieet de paraître. Madys C. Eda Wheato est la lauréate du Daily News Beauty Cotesl ; elle a 18 as et viet de tourer deux films : le premier avec Richard Barthelmess ; le secod avec Marjorie Daw ; cette hue persoe ressemble beaucoup paraît-il, à Mary Pickford et à Olive Thomas. Suzy. Le jouraliste qui vous a affirmé que Jue Caprice 'était pas mariée est mal reseigé ; il y a eviro u a qu'elle est l'épouse de M. Harry Millarde, so acie metteur e scèe lorsqu'elle tourait pour Fox ; le om de jeue fille de Jue Caprice est Miss Betty Lawso ; voir biographie das le N 3, l r» aée. Raveavé. 1 Oui, les photos que ous vedos sot très ettes et diges d'orer votre appartemet ; 2 No. Biscotie. Edouard Mathé vous répodra certaiemet ; joigez à votre lettre tout au mois u timbre. Jea Roumel. 1 Pearl White et Hery Gsell das La Reie s'euie ; 2 Distributio de la Maiso de la haie : Pearl White (Pearl Waldo), Atoio Moreo (Harveg Gresham), Lloyd Buckley (L'Homme à la cagoule), Paul Clerget (Erza Waldo), Webb Dilho (Hayes Waldo), J. H. Gilmour (Wtthrop Waldo), Peggy Shayor (Naomi Waldo). Ami du cié Jack Warrc Kerriga, Care of W. W. Hodkiso Corporatio, 527 Fifth Aveue, New-York City (U. S. A.) ; ous publieros icessammet sa biographie ; 2 No ; 3 J'igore le film ititulé Vers la plaète Mars. Holdie Plagal. 1» Louise Huff veuve d'edgar Joes s'est remariée avec u igéieur M. Stillma ; doit avoir 24 as ; a fait du théâtre ; au ciéma vous avez pu la remarquer das La Maiso du Diable, Subtilité fémiie, Le Cachet de cire, Sadg le vagabod. Cœurs esclaves, etc. ; Adresse : Care of Associated Producers, 729 Seveth Aveue, New-York City (U. S. A.). Gioris. Maria Fromet e toure plus. Idaola. La maiso Gaumot e vous vedra certaiemet pas ce passage de l'orphelie car il faudrait le couper et par coséquet redre l'épisode iutilisable ; 2 Alice Tissot das le rôle de la Béazer des Deux Gamies ; 3" J'igore le om de l'artiste icarat l'abbé Méral das VOrphelle. Popetle aux cheveux d'or. Pourquoi reluserai-je d'être votre parrai? C'est si getimet demadé! 1 L'^4imaac7i du Ciéma coûte 5 fracs (broché) ; 10 fracs (relié) ; 2 Geeviève Félix, e vous recommadat de Ciémagazie, vous everra certaiemet sa photo (joigez deux fracs pour les frais). Pilla. 1 Votre om figurait e tète de la rubrique Pour correspodre etre Amis du N 3, 2 e aée!! Qu'est-ce que vous lisez doc pour e pas l'avoir vu? 2 No. Loig Delaville. Je e coais pas cette demoiselle; 2 Fracesea Bertii 1 m.73.adressezvous'doc à so mari, M. Roger Cartier pour cofirma ti o! L'homme X drame e ciq parties iterprété par M. Pierre W...?! 1 1 Adressezvous à l'agece Géérale Ciématographique, 12, rue Gaillo, Paris : 2 Agéor m'a quelquefois fait sourire, mais jamais rire... ; 3 Comme je vous approuve pour ce qui cocere les ges désireux de coaître la couleur des cheveux, etc., d'u artiste! ; 4 Prisca est édité par les Ciématographes Harry, 158 1er, rue du Temple, à Paris ; 5 e Voyez page 3 la liste des établissemets où sot valables les billets de Ciémagazie. S. de Villarès. 1 Nous e faisos aucu evoi cotre remboursemet ; veuillez ous evoyer u madat pour votre souscriptio l'almaach du ciéma ; 2 Aimé Simo-Girard a ue tretaie d'aées..rires et chasos. Le Tuisie désirerait coaître votre om aisi que votre adresse pour pouvoir vous répodre. M. P. W. 1 Suzy Love était l'héroïe de Perueche ; 2 Louise Fazeda est la fameuse Philomèe des comédies Mack Seett ; elle toure toujours. L. E. 1 Dès qu'u ciéma de Biarritz acceptera os billets, ous vous le feros savoir ; 2 Vous trouverez l'adresse de Geeviève Félix das VAlmaach du Ciéma aisi que celle de tous les artistes fraçais, américais, suédois, aglais, daois et allemads. Swak. Le Price charmat 'a pas passé a Troyes. Daisy de la Rak. 1 Oui, depuis... deux mois!! ; 2 Champavert, Phocéa-Film, 83, Cours Pierre-Puget, Marseille. H. Lemattre. 1» Nous 'avos pas la photo de Creighto Haie ; 2 U correspodat peut prouver qu'il est aboé ou membre de l'a. A. C. e joigat la bade d'evoi à sa lettre ou e idiquat so uméro d'iscriptio. Miss Kirlby. 1 Ue poule mouillée (scéario de Tom Gerathy d'après le roma d'harokl 22* Mac (jrath, réalisatio de Victor Flemig) était iterprété par : Douglas Fairbaks (Richard Marshall) Wallace Beery (Hery va Holkar), Ruth Ftewick (Virgiia Hall), Adèle Farrigto /Mme Warre), Betty Bauto (Mollte Warrc), george Stewart rôle Olse), Paul Burs (Samuel Leviski) et Morris. Hughes (Patrick O'Flaiga): 2" Oui, j'ai touré, mais e dilettate; 3 Pour dire si vous êtes photogéique, il est idispesable de voir votre photographie; esuite il faudra cosidérer mo avis comme ue simple idicatio car à l'écra, le résultat pourrait être tout autre. Osto. Mlle Madys est ue boe artiste que j'estime beaucoup. Reie des Plages. Vous devez certaiemet l'aire erreur car Wailace Reid 'a jamais touré das L? l'ruil défedu ; Agès Ayres, Clarece Burto, Théodore Robcrts, Kathly Williams, Forrest Staley e étaiet les iterprètes; il se peut maiteat que le scéario du film que vous ave/, vu ressemble à celui du Fruit défedu. Good by, my (leur m'ece! Hélèe Marquise. Tous os remerciemets pour votre boe lettre. 1 Votre remarque sur les pseudoymes de cosoace étragère que choisisset os artistes est très juste ; mais que voulezvous... ça fait américai!!!! ; 2" E effet, le scéario de La Fille des Dier e tiet pas debout! Il ous permet éamois d'admirer les gracieuses [ormes de la pricipale iterprète, Aette Kellerraa, champioe de atatio ; 3 Il y a belle lurette que Ciéma-théâtre e paraît plus! Eigma. 1 Frak Keea iterprétait deux rôles das Le Courrier de Miuit : celui dé. Joh Lyelï et de Big Rivers ; 2 La questio sur la musique et le ciéma a maites fois été posée et jusqu'ici il 'y a que deux ou trois maisos qui doet l'adaptatio musicale de leurs films ; l'e admiratrice de Simo-Girard. Vous trouvère/ tous les reseigemets que vous pouvez désirer sur Aimé Simo-Girard das le 4, 2 e aée. Hache folle. Votre pseudoyme me semble' bie fol..."icho! 1 M. Norville (Georges Lamarche) das La Pocharde ; vous avez pu le remarquer auparavat das Ames Siciliees (rôle du jeue marié) ; 2 M. Stephe Weber (Jacques) das L'affaire du trai 24 : 3 M. Jea Worms (Raymod Ferray) das Miss Rovel ; 4" Biographie de Ferad Herrma das le 34. Xamma. Voir répose à Ue admiratrice de Simo-Girard. Temps des Frimas. 1 Oui ; 2" la SociétéFra- (aisc des lilms Paramout e toure pas pour le momet ; :i Il 'est pas écessaire d'avoir fait (tu théâtre pour tourer, au cotraire!... Malgré tout. 1" Berard Deschamps, 60, rue de Qichy, Paris ; 2" Jea Maoussi, 11, rue Villebois Mareuil, Paris, etc. Toutes les adresses demadées figuret das VAlmaach du Ciéma. luib. - Ch. de Rochefort 'est pas aussi mauvais (p.ie vous le dites das Le Roi de Camargue; évidemmet, ce 'est pas u grad artiste, malgré sa taille, mais il fait ce qu'il peut "... Madys C. 1 L'épouse de William Harl est ue professioelle : Miss Wiifred Westover ; 2" Nous parleros d'elle lorsqu'elle sera coue e Frace. Rcsslig. Das les deux cas ouvrage modere ou acie il y a toujours u droit d'auteur a payer. Jeae Vèque. 1" Olive Thomas est décédée depuis le 11 septembre 1920 ; 2 Vous trouverez les adresses demadées das VAlmaach du Ciéma. Ame de Cristal, Merci de votre aimable lettre ; votre aboemet fiit fi Mars. Simoe M..., Le Havre. Vovcz les coditios de l'a. A. C. page 4 du <> 49. l'ouvre Tiole. 1 Napierkowska (Staéta), Marcelle Schmidt (Jaie), Eugéie Nau (la 'irad'mère) das La Douloureuse Comédie) ; 2 Léo Matliot, Suzae Delvé, Marise Dauvrav. Jacques Robert et Mme Jalabert das La Course du Flambeau. Zorro. 1" Distributio de Chichietle et Cie das les précédets courriers ; 2 Nous travaillos actuellemet pour que les directeurs de ciéma de suisse et Belgique acceptet les billets de Ciémaqzie. (jemagazie Farigoulelto. 1 Les Trois Mousquetaires ot coûté trois millios de fracs, eviro ; 2" Les extérieurs des Mille et ue Nuits ot été tourés e Tuisie ; 3 Cet iterprète est laid aturellemet. Ami 649. Mille regrets mais je e puis vous fourir ces reseigemets privés. Roi de l'audace. 1 Je e coais que Les Frères du Silece iterprété par Kathlee Clifford et Culle Ladis ; 2 Adresse de Gladys Brockwell et des artistes américais das V Almaach duciéma 3 Mais vous 'y pesez pas? S'il fallait que je vous omme tous les artistes qui touret pour Paramout, je 'aurai jamais fii! Comme je suppose que vous e vous voulez pas ma mort... Jemyrhis. î" "Celui d'u archage! 2 Graier, 16, faubourg Sait-Deis ; Pascaud, 6, boulevard des Italies ; si je fête le caraval, je me déguiserais e... Iris! 3 Vous reverrez Eric Barclay aux côtés de Rita Jolivet das le film queréalise actuellemet Jacques de Barocelli ; Roger la-hote : 4" Oui, Jea Guief. 1 Pour essayer de tourer, faites vos offres de services aux producteurs dot vous trouverez toutes les" adresses das l'aîiaacft du Ciéma ; 2 José Davert a, e effet touré das la Nouvelle Aurore ; il icarait Chéri-Bibi. Level, istituteur. Adressez-vous au Musée pédagogique, 41, rue Gay-Lussac, Paris, qui vous doera la liste des films qui peuvet être mis à la dispositio des écoles. II y a certaiemet des appareils dispoibles ; ous savos de boe source que, sur ue commade de 300 appareils qui avait été passée à u fabricat, o laisse se rouiller depuis plus d'u a, chez lui, cet appareils qui sot payés et qui pourraiet faire lé"hoheur de cet écoles. Règéor. Dès que ous auros ces reseigemets, ous vous le feros savoir. Holdie Plagal. 1 Il est exact qu'el Dorado a été sifflé, cela prouve que l'éducatio artistique du public reste ecore à faire ; 2 Oui..S'a Saiteté. 1 Yvoe Aurel a touré égalemet das Fièvre ; 2" J'ai doé la distributio du Sept de Trèfle précédemmet. Rita. Adrew Arbuckle qui icare Le Passeur das Le Roma de la Vallée Heureuse et Pal O'Shaghessy clas Das les Bas Fods 'a aucue pareté avec Fatty ; cet artiste est é le 5 septembre 1884 à Galvesto (Texas) ; i! e compred pas le fraçais; adresse: Hillsu Appartmets, 620 Stmset Boulvard, Los Agelès (Cal.) U. S. A. Patard. 1 Sadra Milowaoff est mariée avec M. de Meck ; 2 L'Homme aux Trois Masques, La Preuve, IJAulre, Le Roi de Camargue, etc., sot quelques films d'elmire Vautier ; 3 Nous pouvos vous procurer YAlmaach du Ciéma (5 li aes : relié ; 10 fracs ; broché). Maurice. 1 La première femme de Douglas Fairbaks s'appelait Miss Betty Sully ; 2 Das Hads up, Ruth Rolad était Maud Delae; sa cousie, Judith Slrage était icarée par Miss Easter Walters. Admirateur de Sadra. 1 Mais oui, ous parleros certaiemet de Mlle Madys ; 2 Vous pouvez préseter mes félicitatios au directeur de votre ciéma qui passe Narayaa, Le Caraval des Vérités, DelaCoupeauxLèvres, El Dorado, etc.; ce sot de très beaux films fraçais ; mazette, les Motilies sot, gâtés! A plusieurs. Afi d'éviter des redites fastidieuses pour tout le mode, veuillez vous reporter à la rubrique : Artistes ciégraphiques de YAlmaach du Ciéma où vous trouverez les adresses de tous les artistes de Frace, Agleterre. Etats-Uis, Suède, Daemark, Italie et Allemage. Fosco. Marcelle. Pradot, Jaque Oatçlai, Gabriel Sigorel et Eve Fracis das Prométhée baquier ; 2 Blache Motel icarait Dolorès das l'orphelie. G. L. 1 Alfred Machi est u metteur eu scèe de Pathè-Cosortium ; adresse : 119, rue Caulaicourt, Paris (18 e ) ; 2 Elsie Ferguso était l'étoile d'amour posthume, film réalisé par otre compatriote Maurice Toureur, d'après le scéario de Charles Maige ; Elsie Ferguso est ée à

16 dcmagazie 222 New-York le. 10 août 1883 ; mariée à u baquier : M. Thomas Clarkë ; elle était égalemet l'étoile de L'Exilée, La Délaissée, La Meace du Passé, Fauvette, I^es Yeux Morts, etc. ; adresse : (lare of Faios Players Lasky Studios, 1520 Ville Street, Hollywood (Cal.) U. S. A. Marthe-Iris-lté! Que de complicatios pour bie peu de chose!! 1 La Lutte pour la Vie est u très vieux film que MM. Zecca et Reé Lepriee avaiet composé pour Pathc Frères ; distributio : Alexadre (Jea Mori), Robie (Préval), Ravet (Migaul fils), Sigoret (Jacques Préval), Simoe Mareix, (la fille de Miat), De Valece (Migaul père) et Carme Deraisy (la mediate). Lord Falleroy. 1 Agès Ayres : cheveux châtai ; yeux oisette ; elle aime beaucoup jouer au golf ; ous éditeros sa photo lorsqu'elle sera populaire e Frace. Le Cyge de Chatilly, 1 L'Almaach du Ciéma est paru ; 2 Vous trouverez les coditios de l'a. A. C, das le N» 49, page 4 ; :S" William Farum est u bo artiste de secod ordre. Petite Madette. 1 Mais oui, votre mari a parfaitemet raiso ; 2 Tous mes remerciemets pour vos bos vœux que vous m'avez adressés si aimablemet ; 3 Ne pleurez plus, petite Madette, vous pourrez lire Parisetle, que ous publieros à partir du 3 mars, comme ous avos fait pour L'Orpheli^. Alie litircher. 1 Les iterprètes du Collier Fatal 'ot pas été metioés; 2 Atoio Moréo et Paulie Curley das La Maiso Ivisible (titre américai: The uforesee had). La Du Barry. 1 Suzy Love das Perveche ; 2" e effet, l'opérateur aurait bie dû predre des gros"premiers plas de certaies scèes de Claude M.érellc das Le Roi de Camargue ; elle 'était pas tout à fait obligée de se motrer das ue teue aussi légère... mais c'est ue belle femme... qui 'a rie a cacher!! Malys 'y a pas d'âge pour deveir vedette ; la preuve? Jackie Cooga a 7 as! 2 Je e puis vous fixer ue limite de temps : j'ai des camarades qui sot depuis deux as das le cié et qi\j e remplisset que des rôles isigifiats alors (pie d'autres sot déjà parteaires de stars! ; 3 11 faut beaucoup d'arget : si vous icarez les jeues premiers,faites e sorte d'avoir 50 cravates de réserve, 10 complets de ville, 5 smokigs, 10 habits, 50 paires d'escarpis, autat de guêtres, (i costumes pour l'équitatio, l'automobile, la moto; et, avec cela, vous coquerrez le cœur de l'igéue" à la li du film ou peu t- être même avat!!!! ; 4 Hessie Barriscale, R. ' Bruto Studios, 5341 Melrose Aveue, Los Agelès(al.) U. S. A. U u U 0. v. v. g u h :o; B h Iris bleu. Adresses de : Jack Wawe Kerri"a Sessue Hayakawa, Wallace Reid et Charles Rav das l'almaaeh du Ciéma. Rêve châtai. Disos ue fois de plus que les iterprètes du Pot des Soupirs ous sot icous. IRIS. L'abodace des matières m'oblige à reporter u certai ombre de réposes au prochai uméro. Pour correspodre etre "Amis" Nous publios sous cette rubrique les oms ci adresses des membres de l'associatio des Amis du Ciéma désireux d'etreteir ue correspodace avec d'autres Amis «ayat le même désir. H est bie etedu que celte correspodace doit cire strictemet ciégraphiqua ; ous prios doc les persoes dot te but est tout autre, de bie vouloir s'absteir. M. Heri Loqeville, 14, passage Boameti, Nates (Loire-Iférieure). M. Heri Guidét, 67» Régimet d'ifaterie, l r «Compagie à Soissos (Aise). M. Pierre Jaillcl remercie M. Paul Ichiel de sa lettre et prie ce derier de lui commuiquer so adresse pour répose. M.. Louis Dcrosiè.re, 7, rue Ordeer, Paris (18'). A/. Adré Ferrier, 17, rue Jouvèe, Arles (Bouches-du-Rhôe). M. Robert Delbar, 69, rue Gravel, à Levallois- Perret (Seie). M. Serge Mis.:hkid, 25, rue d'irikermaii, il Roubaix (Nord). M. Joseph Spielma, aveue de la Sare Sio- Valais (Suisse). Coservatoire SELECTA 12-14, Passage dis Prices - 5 bis, Bout, des Italies Préparatio pour le Ciéma Cours et leços particulière! Eseigemet pratique pour débuts rapides par M. Raphaël ADAM Metteur e scèe aux Films Éclipsa Evol des coditios sur demade LA MAISON QUI N'EST PAS... COMME AILLEURS! c'est L'Uiversité Ciématographique 4 et 6, Rue Coustou, PARIS (Place Blache). - Téléph. : MARCADET Là, das u studio charmeur, das des décors d'echatemet, sous des lumières tamisées : ON TRAVAILLE! ON Y APPREND TOUT ce qu'il faut vraimet «'Vedette de l'ecrail" savoir, compredre et traduire pour deveir ue... lfr'h!m»hhii;ypl^ Tous les jours (sauf le Samedi et le Dimache), de 9 h. à 12 h. et de 4 h. à 7 h. Programme et tarif fraco. Cours d'esemble et leços particulières Cours spécial populaire le soir, les Mardis et leudis, de 20 h. 30 à 22 h. U U u «v. :o: v. v. v. :<>; i :o: v. iilllllllllllllllllllllllllllllllllll INSTITUT CINÉGRAPHIQUE Placé de la République (18-20, Faubourg du Temple) ASCENSEURS TÉLÉPHONE : ROQUETTE «*» iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiihiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Préparatio complète au Ciéma das studio modere, par artistes, metteurs e scèe MM. Nat P1NKERTON, F. ROBERT, CONSTHANS, HUGUENET Fils, etc. COURS ET LEÇONS PARTICULIÈRES de 14 à 21 heures LES ÉLÈVES SONT HLMÉS ET PASSÉS A L'ÉCRAN AVANT DE SUIVRE LES COURS = Si vous désirez deveir ue vedette de i'écra Si vous désirez savoir si vous êtes photogéique Si vous désirez e pas perdre de temps et d'arget Si vous désirez vous éviter des désillusios Si vous désirez savoir si vous êtes doué ADRESSEZ-VOUS A NOUS! TOUT; Mariages, Baptêmes, etc. NOUS filmos TOUS, petits et grads, jeues et vieux, amateurs et professioels. Nos opérateurs vot PARTOUT. iimiiiliiiiiiiiiiiiiiiililiiiiiiiiiiiliilliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIH LOUIS DELLUC CHARLOT U vol. grad i-8, illustré des pricipales scèes des films les plus remarquables de Charlie Chapli. Prix : 6 fr. Adresser les commades à «Ciimagazie. Evoi fraco. EL DORADO Mélodrame ciématographique de Marcel L'HERBIER (racoté par R.,PAYEIAE) U vol. luxueux fr. 76 LE GRAND JEU Roma-cié e 12 épisodes de GUY DE TÉRAMOND 1 vol. l-8 abodammet illustré.. 2 fr. 50.Adresser les commades à " CINEMAGAZINE " L'ALMANACH oilliflllllllllllllllll^lllllllllllllllllllfllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllilul^'l" DD CINEMA SOCIÉTÉ MODERNE D'IMPRESSIONS, 35, rue Mazaric ÉCOLE Professioelle d'opérateurs 66, But de Body - Nord PROJECTION ET PRISE DE VUES COURS GRATUITS ROCHE O I Q 35* aée. Subvetio mi. Istr. Pub. Ciéma. Tragédie, Comédie, Chat, 10, rue Jacquemot (XVII 1 ). Noms de quelques élèves de M. Roche qui ot arrivés au Théâtre ou au Ciéma : MM. Déi» d'iès, Pierre Magier, Etiévat Volys, Vermoyal, de Gravos, Cueille, Térol, etc., etc. ' Mlles Mistiguette,.eaviève Félix, Pierrette Madd, Louise DauviUe, Evelie Jeey, Pascalie Germaie, Rouer, etc., etc. POUR 8 FR. Votre portrait émail couleurs sur ue migoe glace de poche ; curieux travail artist. Ev.photo'à J. Bleuse, 21, r. d'alger, St-Queti- = Films actualités, o fr. 20 le mètre. = Expéditio depuis 15 m. Muller, 21, Fg. Poissoiiièie Académie du Ciéma, dirigée p' M»«Reée Cari, du théâtre Gaumot, 7, rue du 29-Julllet,. Paris. Leços et cours tous les après-midi. GRANDIR de 10 cet, e 3 mois, jusqu'à l'âge de 35 as: brochures gratuites Istitut Américai 10 bis, rue Qeoffroy-Marie. Paris (g e ). llll!lllllill!lllllllllll!lltllllli!i:!l>llllluii<iiiiiiillll<l!!ll!llflllllllllllll!llilluitllllll!lll EST PARU So cocours de têtes est très amusat et comporte de ombreux prix dot u de 1.000fr. e espèces. 3, r. Rossii. Le Rédacteur e Chef-Gérat : Jea PASCAL.

17

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

Accueil chez l assistante maternelle

Accueil chez l assistante maternelle Accueil chez l assistate materelle 2 Ce livret a été réalisé par u groupe d assistates materelles idépedates qui se réuisset régulièremet pour réfléchir à leurs pratiques professioelles. Ce groupe est

Plus en détail

trouve ton équilibre

trouve ton équilibre trouve to équilibre www.bee-secure.lu FR Trouver so équilibre Es-tu allé à u cocert ou à la piscie récemmet? A quad remote ta derière recotre avec des amis? Combie de temps passes-tu sur les réseaux sociaux?

Plus en détail

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans)

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans) Guide pédagogique sur le thème de la prévetio des icedies à l itetio du persoel eseigat aux élèves de materelle (4-5 as) Service de sécurité icedie de Motréal 2010 Illustratios : Roxae Fourier, Lise Moette

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

REQUÊTES. Il est possible de créer des formulaires ou des états à partir de requête.

REQUÊTES. Il est possible de créer des formulaires ou des états à partir de requête. Cliclasolutio Aée 2006/2007 REQUÊTES Utilité des requêtes QUESTIONNER LA BASE DE DONNÉES La foctio classique d'ue requête est de répodre à ue questio sur la base de doées. "Quels sot les cliets habitat

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone Règlemet Télé-Equity relatif à la trasmissio d ordres par fax et téléphoe (Cliets de détail) 02541 Pour des raisos d efficacité et de rapidité, le Cliet peut trasmettre ses ordres par fax et/ou téléphoe

Plus en détail

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine Suggestios d activités d aimatio de la lecture du magazie 7A D epuis 2005, le Cetre fraco-otarie de ressources pédagogiques élabore et produit ue ressource qui répod aux besois et aux champs d itérêt des

Plus en détail

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov AME Dossier : Matrices et suites 545 romeades aléatoires : vers les chaîes de Markov ierre Griho (*) Cet article propose ue mise e perspective de la otio de promeade ou de marche aléatoire itroduite das

Plus en détail

II. Permutations sans répétitions et notation factorielle

II. Permutations sans répétitions et notation factorielle février 2012 ORRIGE II. Permutatios sas répétitios et otatio factorielle Aalyse combiatoire 4 ème - 1 I. Itroductio Les différets modèles mathématiques costruits pour étudier les phéomèes où iterviet le

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon Chapitre 3 Détermiatio de la taille de l'échatillo Lorsqu o prélève u échatillo pour estimer u paramètre, o court toujours le risque de découvrir u peu trop tard que l'échatillo prélevé est trop petit

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1. Défiitios L'itérêt est l'idemité que doe au propriétaire d'ue somme d'arget celui qui e a joui pedat u certai temps. Divers élémets itervieet das le calcul

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

Gérer les applications

Gérer les applications Gérer les applicatios E parcourat les rayos du Widows Phoe Store, vous serez e mesure de compléter les services de base de votre smartphoe à travers plus de 10 000 applicatios. Gratuites ou payates, ces

Plus en détail

Demandes de prêt REER FAQ

Demandes de prêt REER FAQ Demades de prêt REER FAQ Commet soumettre des demades de prêt REER e lige 1. Commet puis-je accéder à l outil e lige? Pour accéder à l outil e lige, redez-vous à l adresse mauvie.ca/pretreer. Etrez votre

Plus en détail

Chapitre 1: Calcul des intérêts

Chapitre 1: Calcul des intérêts Chapitre 1: Calcul des itérêts Ce chapitre vise à familiariser le lecteur avec les otios suivates : Itérêt Taux d itérêt omial Taux d itérêt périodique Valeur acquise Valeur actuelle Capitalisatio Le lecteur

Plus en détail

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles Été 2007 l Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales U mot de la rédactrice... 2 ELNEJ dispoible e lige!... 2 Coup d oeil sur les cycles.. Cycle 6...3.. Cycle 7...3.. Cycle 8... 3 Faits saillats.. La dispositio

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Chapitre 4 Lois discrètes

Chapitre 4 Lois discrètes Chapitre 4 Lois discrètes 1. Loi de Beroulli Ue variable aléatoire X est ue variable de Beroulli si elle e pred que les valeurs 0 et 1 avec des probabilités o ulles. P(X = 1) = p, P(X = 0) = 1 p = q, avec

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante : " tirer p éléments de E ".

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante :  tirer p éléments de E . Cours de termiales Probabilités sur u esemble fii Mr ABIDI F I- Rappel I- Types de tirages : Soit u esemble fii E coteat élémets O cosidère l'épreuve suivate : " tirer p élémets de E " Type de tirages

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement Fiche stadardisée pour pla tarifaire mobile à prépayemet Opérateur Mobile Vikigs Pla tarifaire 10 Date de derière mise à jour 27/05/2015 Date de limite de validité Ne s applique pas Valeur de recharge

Plus en détail

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine Suggestios d activités d aimatio de la lecture du magazie 7B D epuis 2005, le Cetre fraco-otarie de ressources pédagogiques élabore et produit ue ressource qui répod aux besois et aux champs d itérêt des

Plus en détail

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours Aée 2013/2014 TS Itervalle de fluctuatio et estimatio Cours est u etier aturel o ul et p est u réel de l itervalle 0 ; 1. I Itervalle de fluctuatio Cotexte : Das ue populatio, la proportio d idividus présetat

Plus en détail

PROBABILITÉS. A cette expérience aléatoire, on associe l ensemble des résultats possibles appelé univers. Ses éléments sont appelés éventualités.

PROBABILITÉS. A cette expérience aléatoire, on associe l ensemble des résultats possibles appelé univers. Ses éléments sont appelés éventualités. PROBABILITÉS I. PROBABILITÉS ( RAPPELS) a. Expérieces aléatoires et modèles Le lacer d ue pièce de moaie, le lacer d u dé sot des expérieces aléatoires, car avat de les effectuer, o e peut pas prévoir

Plus en détail

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures) ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE STATISTIQUE ET D ÉCONOMIE APPLIQUÉE ENSEA ABIDJAN AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES ITS Voie B Optio Écoomie MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

FLUCTUATION ET ESTIMATION

FLUCTUATION ET ESTIMATION 1 FLUCTUATION ET ESTIMATION Le mathématicie d'origie russe Jerzy Neyma (1894 ; 1981), ci-cotre, pose les fodemets d'ue approche ouvelle des statistiques. Avec l'aglais Ego Pearso, il développe la théorie

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain ivestir Autocall EUR/USD Feu vert pour le billet vert Profiter d ue possible appréciatio du dollar américai U coupo uique évetuel de 8% brut la 1 re aée à 40% brut la 5 e aée U capital garati à 100% à

Plus en détail

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible.

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible. L UN DES MEILLEURS CONTRATS D ASSURANCE-VIE DU MARCHÉ ACTÉPARGNE Actéparge : l u des meilleurs cot Actéparge, la solutio persoalisée LES FRANÇAIS ET L ASSURANCE-VIE Optimisatio fiacière Gestio souple Régime

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

2013 Pearson France Grand livre de la photographie de Scott Kelby Scott Kelby

2013 Pearson France Grand livre de la photographie de Scott Kelby Scott Kelby 5 Créer et utiliser so studio comme u pro Obturatio : 1/20 s Ouverture : f/4 ISO : 100 Focale : 180 mm Photo Scott Kelby 5 Créer et utiliser so studio comme u pro Décor de studio Ue des méthodes les plus

Plus en détail

Modes propres de vibration ; interprétation ondulatoire

Modes propres de vibration ; interprétation ondulatoire SPECIALITE TS ( PHYSIQUE ) : FICHE CURS 6 1/5 MDES PRPRES DE IBRATI Ce qu'il faut reteir Modes propres de vibratio ; iterprétatio odulatoire 1. Productio d u so à l aide d u istrumet de musique U istrumet

Plus en détail

Remise à Niveau Mathématiques

Remise à Niveau Mathématiques Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet Remise à Niveau Mathématiques Première partie : Calcul et raisoemet Exercices Page sur 9 RAN Calcul et raisoemet Ex - Rev 04 Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet

Plus en détail

B) CHAÎNES DE SOLIDES

B) CHAÎNES DE SOLIDES Chaîes de solides B) CHAÎNES DE SOLIDES Objectifs Cette théorie a pour but d'aalyser les comportemets statique et ciématique d'u mécaisme à partir d'u modèle défii par le schéma ciématique du mécaisme.

Plus en détail

La Médiathèque du Grand Troyes et son réseau

La Médiathèque du Grand Troyes et son réseau La Médiathèque du Grad Troyes et so réseau Ces médiathèques vous proposet ue carte d aboemet et u catalogue iformatique commus, vous offrat aisi l accès à plus de 700 000 documets. La Médiathèque du Grad

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi mars 204 MATHEMATIQUES durée de l'épreuve : 3h - coefficiet 2 Le sujet est uméroté de à 5. L'aexe est à redre avec la copie. L'exercice Vrai-Faux est oté sur 8,

Plus en détail

Les PAVÉS DE PARIS en Bois de Bout Situation dans son marché

Les PAVÉS DE PARIS en Bois de Bout Situation dans son marché Les PAVÉS DE PARIS e Bois de Bout Situatio das so marché Les plachers aspect bois ot vécu ue forte progressio ces dix derières aées au détrimet des revêtemets de sols textiles. Les plachers usuellemet

Plus en détail

Petit manuel de bonne rédaction

Petit manuel de bonne rédaction Petit mauel de boe rédactio «Bie rédiger» peut sigifier deux choses : 1) exposer sa pesée clairemet, c est-à-dire avec ordre et rigueur et si possible avec style ; U raisoemet faux peut être bie rédigé,

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012 Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales 9040412 09/2012 U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet ses affaires, il y a pas de secret : il faut savoir predre

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Modèle de pointage et correction des dérives

Modèle de pointage et correction des dérives Ges de la Lue Observatoire astroomique de Plougastel Tél : 0 98 40 69 73 http://www.gesdelalue.org Modèle de poitage et correctio des dérives 1. Présetatio du problème Le poitage d u astre par u télescope

Plus en détail

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS CHAPITRE 4 MATRICES ET SUITES 1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS 11/ Présetatio et modélisatio O cosidère u système ui peut se trouver soit das u état A, soit das u état, et

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX, soutie idividualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX est ue aide spécifiquemet destiée aux PME et TPE fraçaises. Souple et très simple d accès, elle leur permet de fialiser u projet

Plus en détail

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives Calcul des itervalles de cofiace our les EPCV 996-004 - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio e oit das la oulatio totale des méages - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio das ue sous oulatio das les méages

Plus en détail

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f.

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f. Chapitre 14 Itervalle de fluctuatio des fréqueces. Estimatio Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Itervalle de fluctuatio Estimatio Itervalle de cofiace (*). Niveau

Plus en détail

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson 4 L E Ç O N Loi biomiale Niveau : Première S + SUP (Covergece) Prérequis : Variable aléatoire, espérace, variace, théorème limite cetral, loi de Poisso 1 Loi de Beroulli Défiitio 41 Loi de Beroulli Soit

Plus en détail

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR TI Nspire Documet de Formatio T3 Walloie TI-Nspire Le tout e u des mathématiques Suites umériques La loi de Verhulst Applicatio «Calculs» Applicatio «Graphiques» Applicatio «Tableur et listes» FR Formatios

Plus en détail

Cryptographie et algorithmique

Cryptographie et algorithmique F.Gaudo 1 er ovembre 2010 Table des matières 1 Avat de commecer 2 2 Préformattage d'u texte pour aalyse 3 2.1 Élimiatio de la poctuatio et des espaces das u texte................. 3 2.2 Formatage du texte

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011

DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011 MÉTHODES NUMÉRIQUES POUR LE PRICING D OPTIONS DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011 Table des matières 1 Notatios et équatio de Black-Scholes 2 11 Notatios 2 12 Équatio de Black-Scholes

Plus en détail

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6 Corrigés TD Chapitre : Variables aléatoires sur u uivers fii Exercice : Soit X la VAR défiie par le tableau suivat : x i - - 0 p 6 4 6 4 6 i O ote Y = X ) Détermier la loi cooite de X et Y ) Détermier

Plus en détail

Point presse. Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS

Point presse. Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS Poit presse Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS Sommaire 2015 : du PNRU au NPNRU, d ue aveture à l autre Ue ouvelle ambitio au service des quartiers Objectifs icotourables Chiffres clés Top départ Des

Plus en détail

Chèque Isolation. Le Petit Guide Pratique du. Des questions? Contacter l Espace Info Energie du Conseil Général des Pyrénées-Orientales 04.68.85.82.

Chèque Isolation. Le Petit Guide Pratique du. Des questions? Contacter l Espace Info Energie du Conseil Général des Pyrénées-Orientales 04.68.85.82. Le Petit Guide Pratique du Chèque Isolatio Des questios? Cotacter l Espace Ifo Eergie du Coseil Gééral des Pyréées-Orietales 04.68.85.82.18 www.cg66.fr > L Accet Catala de la République Fraçaise Le mot

Plus en détail

La Méthode de Monte Carlo

La Méthode de Monte Carlo La Méthode de Mote Carlo Etiee Pardoux UMR 6632 Laboratoire d Aalyse, Topologie, Probabilités et EA 3781 Evolutio Biologique Uiversité de Provece Etiee Pardoux (LATP) Marseille, 13/09/2006 1 / 33 Cotets

Plus en détail

Correction Devoir commun Classes de Secondes concernées : 2nde 10, 2nde 11, 2nde13,

Correction Devoir commun Classes de Secondes concernées : 2nde 10, 2nde 11, 2nde13, LYCEE GRAND AIR Correctio Devoir commu Classes de Secodes cocerées : de 10, de 11, de13, feuilles + papier millimétré. 08/0/013 Exercice 1 : L aée lumière. 1. D après le texte, la vitesse de la lumière

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE

CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE J. 3 398 CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE ANNÉE 04 ÉPREUVE ÉCRITE D ADMISSIBILITÉ N 3 Durée : 3 heures

Plus en détail

Orange Graduate Programme. Edition 2016

Orange Graduate Programme. Edition 2016 Orage Graduate Programme Editio 2016 Commet Orage vous rapproche de l essetiel? Editorial Vous êtes passioé(e) par les progrès rapides et multiples du umérique? L Orage Graduate programme, c est pour vous!

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

Sciences Po Option Mathématiques

Sciences Po Option Mathématiques Scieces Po Optio Mathématiques Epreue 3 Vrai-Fau Questio FAUX La suite ( u ) état géométrique de raiso différete de, o a classiquemet, pour tout etier aturel : où q est la raiso de la suite ( u ) Ici,

Plus en détail

MATHÉMATIQUES Corrigé

MATHÉMATIQUES Corrigé Exame de ovembre 009 Exame du premier trimestre Le 30 ovembre 009 Classes de ère STG Durée 3 heures MATHÉMATIQUES Corrigé Note aux cadidats L emploi des calculatrices est autorisé (circulaire 99 86 du

Plus en détail

1 ère année > Programme

1 ère année > Programme Istitut Supérieur de Plasturgie d Aleço 1 ère aée > Programme Igéieur Polymères & Composites L igéieur ISPA est u expert e Polymères et Composites ayat ue visio globale de l etreprise lui permettat de

Plus en détail

GRAPHES. 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0 Les graphes ci-dessous peuvent-ils être associés à A? Exercice n 6. Ecrivez la matrice associé à chaque graphe :

GRAPHES. 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0 Les graphes ci-dessous peuvent-ils être associés à A? Exercice n 6. Ecrivez la matrice associé à chaque graphe : Exercice. Détermier le degré de chacu des sommets du graphe suivat : GRAPHES Exercice 6. Ecrivez la matrice associé à chaque graphe : Exercice. Trois pays evoiet chacu à ue coférece deux espios ; chaque

Plus en détail

= e 1, où e est la base des logarithmes népériens ; la relation de récurrence : n I N, u n+1

= e 1, où e est la base des logarithmes népériens ; la relation de récurrence : n I N, u n+1 ERREURS D'ARRONDIS ET CALCULATRICES par Christia Vassard et Didier Trotoux L'idée de cet article ous a été ispirée par u exemple illustrat ue cotributio de Jea-Michel Muller ("Ordiateur e quête d'arithmétique"

Plus en détail

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Questios Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Expliquer la otio de variable et défiir les différets types de variables Décrire les échelles de classificatio et trasformer les doées pour passer

Plus en détail

PROJET DE MONTE CARLO SUJET 1: LE PRICING

PROJET DE MONTE CARLO SUJET 1: LE PRICING LE Age KHOURI Nadie M MMD PROJE DE MONE ARLO SUJE : LE PRIING Selim ZOUGHLAMI QUESION : Supposos d abord que X est u mouvemet browie W t G([ 0, ]) Alors W0 G( 0 ) suit ue loi N(0,0) et doc W 0ps 0 Esuite,

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse BOURSE Illkirch-Graffestade AUX PROJETS JEUNES Souteue par la Ville d'illkirch-graffestade Service Jeuesse 2 rue des Soeurs 67400 Illkirch-Graffestade Tél. 03 88 66 80 18 / 06 99 07 64 18 Cadre réservé

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

PEGA-MSB1 Mise à jour BIP Remote Camera et CLIE Viewer

PEGA-MSB1 Mise à jour BIP Remote Camera et CLIE Viewer v PEGA-MSB1 Mise à jour BIP Remote Camera et CLIE Viewer Cliquez sur le lie pour accéder au mauel correspodat. Importat Remote Camera Versio 1.0 CLIE Viewer (BIP Fuctios) Versio 1.0 Importat Importat Importat

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail

Test de validité et d'hypothèse

Test de validité et d'hypothèse Test de validité et d'hypothèse 1 Vocabulaire Problème: Il s'agit à partir de l'étude d'u ou plusieurs échatillos de predre des décisios cocerat l'esemble de la populatio. O est alors ameé à émettre des

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

P : Dénombrements / Probabilités en univers fini

P : Dénombrements / Probabilités en univers fini P : Déombremets / Probabilités e uivers fii Déombremet & Combiatoire P.1 O tire les cartes! O tire 5 cartes das u jeu de 32 cartes usuel. Combie y a-t-il de tirages possibles vérifiat les coditios suivates

Plus en détail

/RJLTXHERROpHQQH. Symbole (norme IEC 1 ) x

/RJLTXHERROpHQQH. Symbole (norme IEC 1 ) x /RJLTXHERROpHQQH I. Défiitios I.. Variable biaire O appelle variable biaire (ou logique), ue variable preat ses valeurs das l esemble {0, }. Eemple : état d u iterrupteur, d u bouto poussoir, la présece

Plus en détail

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais 2013 / 2014 Après les aées MEP, les aées mis Pour ma mutuelle, je sais où je vais Bieveue das vos aées mis Vos études sot termiées, il vous faut doc passer de votre mutuelle étudiate à ue mutuelle spécialisée

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Logique, esembles et applicatios Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I :

Plus en détail

XV. Probabilités. Pour le second exemple, le dénombrement de toutes les issues possibles (un schéma en arbre peut nous y aider),

XV. Probabilités. Pour le second exemple, le dénombrement de toutes les issues possibles (un schéma en arbre peut nous y aider), . Itroductio XV. robabilités. L'étude des probabilités couvre toutes les situatios de phéomèes ayat plusieurs issues possibles, la réalisatio de chaque résultat état due au hasard. Des exemples de calcul

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1 [htt://m.cgeduuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Eocés 1 Déombremet Exercice 1 [ 01529 ] [correctio] Soiet E et F deux esembles fiis de cardiaux resectifs et. Combie y a-t-il d ijectios de E das F?

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS Les logiciels utilisés pour la gestio des stocks itègret de ombreuses foctios de calcul. L ue des plus importates est l exécutio des prévisios des cosommatios futures d

Plus en détail