l équation taubira 50 % admirée, 50 % détestée 15 mars 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "l équation taubira 50 % admirée, 50 % détestée 15 mars 2014"

Transcription

1 M Le magazine du Monde no 130. Supplément au Monde no du samedi 15 mars Ne peut être vendu séparément. Disponible en France métropolitaine, Belgique et Luxembourg. o 15 mars % admirée, 50 % détestée l équation taubira Spécial Spécial/Dossier accessoires texte le coup maigre d éclat et suite permanent de texte

2

3 "PLUME DE CHANEL" BAGUE ET BIJOU DE TÊTE OR BLANC ET DIAMANTS

4

5

6

7 TOILETPAPER pour M Le magazine du Monde Carte blanche à Fondé en 2010 par l artiste Maurizio Cattelan et le photographe Pierpaolo Ferrari, le magazine TOILETPAPER s amuse de l overdose d images et détourne les codes de la mode, du cinéma, de la publicité. Troublant et captivant. 15 mars

8 2014 CHLOE. ALL RIGHTS RESERVED. 253 rue Saint-Honoré - paris 1er 44 Avenue Montaigne - Paris 8ème chloe.com

9 Edito. Au programme. C est un monde. A part sans doute. Mais c est un monde assurément. Jean-Baptiste Talbourdet/M Le magazine du Monde Avec ses grandes histoires, ses petites intrigues, ses anecdotes romanesques, ses zones d ombre et surtout ses personnages, souvent passionnants, rarement lisses : la justice est un monde. Sur lequel M Le magazine du Monde s est depuis l origine soit 130 numéros très souvent penché. Cette semaine, M ouvre une fois de plus une fenêtre sur ce monde alors que le pays est agité par les informations du quotidien Le Monde sur les écoutes des conversations téléphoniques entre l ex-président Nicolas Sarkozy et son conseil maître Thierry Herzog, les soupçons de trafics d influence qu elles révèlent et le secret professionnel qu elles fragilisent. D abord en livrant un long portrait de la garde des sceaux, Christiane Taubira, qui se trouve elle aussi prise dans le tourbillon de cette affaire d écoutes. Attaquée où qu elle aille par les opposants au «mariage pour tous» dont la rage a depuis longtemps dépassé les limites du débat démocratique. Adulée par une partie de la population chez laquelle elle suscite une ferveur dont peu de politiques peuvent se prévaloir. Elle est à part elle aussi, jouissant d un statut de star que le magazine Elle a sanctifié en la sacrant femme de l année Au point que, souvent, les vraies questions sur son bilan ne sont pas posées Autre portrait de ce numéro : celui que la journaliste spécialiste de la justice Pascale Robert-Diard consacre à l ancienne avocate Brigitte Hemmerlin. Celle qui fut condamnée en 1981 pour avoir fait passer une arme à un détenu condamné à mort quelques semaines seulement avant que la peine capitale soit abolie. Quel monde, décidément! Marie-Pierre Lannelongue 15 mars

10

11 21 15 mars p. 20 j y étais au déjeuner des best-sellers. LA SEMAINE Mikhail Maslovsky/Reuters. Maciek Pozoga pour M Le magazine du Monde. Guy Martin/Panos/REA p. 21 p. 24 les ultras, défenseurs de l ukraine. A Donetsk, dans l est du pays, les supporteurs du club de football local sortent des stades pour assurer la sécurité des partisans de l unité nationale face aux pro-russes. p. 37 la photo. Crimée, l embarras du choix. p. 38 les questions subsidiaires. p. 42 juste un mot. Par Didier Pourquery il fallait oser. Tous à poils (longs). p. 26 le roman-photo des enregistrements pirates. p. 28 société. A la recherche du fils djihadiste. p. 30 qui est vraiment Brian O Driscoll? p. 32 aviation. La chasse au drone est ouverte. ils font ça comme ça! p. 33 ISRAËL Jérusalem, promise aux bobos? p. 34 CANADA Le Québec veut choisir ses immigrés. p. 36 marc beaugé rhabille Laurent Delahousse. 15 mars 2014 p. 58 heureux au jeu. Quand Bruno Tuchszer, comédien de théâtre, devient «Bruno de Lille», c est pour monter sur les plateaux des jeux télévisés et remporter des sommes à plusieurs chiffres. p. 62 l habit fait l élu. Les communicants sont passés par là Si leur marge de manœuvre stylistique reste étroite, hommes et femmes politiques savent désormais que leur look compte pour séduire les électeurs. LE MAGAZINE p. 43 p. 52 christiane taubira, la politique friction. Depuis son combat pour le «mariage pour tous», la garde des sceaux est devenue la cible des uns et l héroïne des autres. Un climat passionnel qui masque souvent son bilan au ministère, jugé mitigé. la damnée du barreau. Un jour de février 1981, Brigitte Hemmerlin, jeune avocate pénaliste, voit son destin basculer quand elle apporte une arme à un condamné à mort. Après cinq ans de prison et trente ans loin des prétoires, elle raconte son histoire dans un roman. LE portfolio p. 68 amour, gloire et réalité. Des scènes fictives, d autres bien réelles Pour son projet «City of Dreams», le photographe Guy Martin s est intéressé aux soap operas turcs, censés diffuser un modèle entre tradition et modernité. Un rêve dissipé lors de la révolte de la place Taksim, en mai dernier. - 11

12 77 80, bd Auguste-Blanqui, Paris Cedex 13 Tél. : /25-61 Courriel de la rédaction : Courriel des lecteurs : Courriel des abonnements : Président du directoire, directeur de la publication : Louis Dreyfus Directrice du Monde, membre du directoire, directrice des rédactions : Natalie Nougayrède Directeur délégué des rédactions : Vincent Giret Secrétaire générale du groupe : Catherine Joly Directeur adjoint des rédactions : Michel Guerrin Secrétaire générale de la rédaction : Christine Laget 126 Le style p. 77 la Main dans le sac. Les accessoires du soir s encanaillent Mais que fait la police? p. 92 PoP en stock. Ce printemps, sacs, collants et bijoux se portent colorés et scintillants. p. 102 simple dames. Créatives, mais pragmatiques Retour sur les collections automne-hiver p. 114 l icône. Colette, écrivaine ébouriffante. p. 115 fétiche. Carré blanc. p. 116 variations. La revanche des rondes. p. 117 le goût des autres. Lasse du volant. p. 118 d où ça sort? Les bijoux de luxe AOC. p. 119 graine de beauté. Apaisante Centella. p.120 être et à voir. Par Vahram Muratyan. p. 122 la chronique de JP Géné. p. 123 le resto. p. 124 le voyage. Le Santa Barbara de T. C. Boyle. La culture p. 126 les dix choix de la rédaction. BD, théâtre, cinéma, musique, photo, cinéma, danse p. 136 les jeux. p. 138 le totem. Le papier journal d Olivier Saillard Documentation : Sébastien Carganico (chef de service), Muriel Godeau et Vincent Nouvet Infographie : Le Monde Directeur de production : olivier Mollé Chef de la fabrication : Jean-Marc Moreau Fabrication : Alex Monnet Coordinatrice numérique (Internet et ipad) : Sylvie Chayette, avec Aude Lasjaunias Directeur développement produits Le Monde Interactif : edouard Andrieu Publication ipad : Agence Square (conception), Marion Lavedeau et Charlotte Terrasse (réalisation). DiFFuSioN et PRoMoTioN Directeur délégué marketing et commercial : Michel Sfeir Directeur des ventes France : Hervé Bonnaud Directrice des abonnements : Pascale Latour Directrice des ventes à l interna tional : Marie-Dominique Renaud Abonnements : ; de France, (0,34 TTC/min) ; de l étranger (33) Promotion et communication : Brigitte Billiard, Marianne Bredard, Marlène Godet, Anne Hartenstein Directeur des produits dérivés : Hervé Lavergne Responsable de la logistique : Philippe Basmaison Modification de service, réassorts pour marchands de journaux : Paris , dépositaires banlieue-province : M sur ipad ET sur le WEB. M Le magazine du Monde se décline sur tous les supports. L application pour ipad vous propose une expérience de lecture et de visionnage nouvelle. M vous est ainsi accessible à tout moment et dans toutes les situations. Sur le site (lemonde.fr/m), vous retrouverez aussi une approche différente de l actualité et les dernières tendances dans un espace qui fera toute sa place aux images. La photographie de couverture a été réalisée par Maciek pozoga pour M Le Magazine du Monde. elle a été retournée. M PuBLiCiTÉ 80, bd Auguste-Blanqui, Paris Cedex 13 Tél. : /38-91 Directrice générale : Corinne Mrejen Directrices déléguées : Michaëlle Goffaux, Tél. : et Valérie Lafont, Tél. : Directeur délégué digital : David Licoys, Tél. : M Le magazine du Monde est édité par la Société éditrice du Monde (SA). imprimé en France : Maury imprimeur SA, Malesherbes. Dépôt légal à parution. issn Commission paritaire 0712C Distribution Presstalis. Routage France routage. Dans ce numéro, un encart «Relance abonnement» sur l ensemble de la vente au numéro ; un échantillon collé «YSL beauté» sur la vente au numéro et pour les abonnés portés ile-de-france, pour les abonnés postés ; un encart «Nouvel observateur» pour l ensemble des abonnés. 15 mars 2014 Thomas Lagrange pour M Le magazine du Monde. Robert Adams Courtesy Fraenkel Gallery, San Francisco and Matthew Marks Gallery, New York 15 mars 2014 M Le MAGAziNe Du MoNDe Rédactrice en chef : Marie-Pierre Lannelongue Direction de la création : eric Pillault (directeur), Jean-Baptiste Talbourdet (adjoint) Rédaction en chef adjointe : eric Collier, Béline Dolat, Jean-Michel Normand, Camille Seeuws Assistante : Christine Doreau Rédaction : Carine Bizet, Samuel Blumenfeld, Annick Cojean, Louise Couvelaire, emilie Grangeray, Laurent Telo, Vanessa Schneider Style : Vicky Chahine (chef de section), Fiona Khalifa (styliste) Responsable mode : Aleksandra Woroniecka Chroniqueurs : Marc Beaugé, Guillemette Faure, JP Géné, JeanMichel Normand, Didier Pourquery Directrice artistique : Cécile Coutureau-Merino Graphisme : Audrey Ravelli (chef de studio), Marielle Vandamme, avec Aude Blanchard-Dignac Photo : Lucy Conticello (directrice de la photo), Cathy Remy (adjointe), Laurence Lagrange, Federica Rossi, Alessandro zuffi, avec Annabelle Lourenço. Assistante : Françoise Dutech Edition : Agnès Gautheron (chef d édition), Yoanna Sultan-R bibo (adjointe editing), Julien Guintard (adjointe editing), Anne Hazard (adjointe technique), Béatrice Boisserie, Maïté Darnault, Valérie Gannon-Leclair, Catarina Mercuri, Maud obels, avec Valérie LépineHenarejos, Agnès Rastouil et elodie Ratsimbazafy. Correction : Michèle Barillot, Ninon Rosell et Claire Labati, avec Agnès Asselinne. Photogravure : Fadi Fayed, Philippe Laure

13

14 contributeurs. Ils ont participé à ce numéro. DaviD Revault D allonnes est journaliste au service politique du Monde depuis Il suit l actualité de l Elysée et du gouvernement. S il s est penché sur le cas de Christiane Taubira (p. 43), c est pour comprendre comment cette politique atypique, électron libre de la gauche et devenue son icône après la loi sur «le mariage gay», vit ce statut au quotidien. «J ai voulu raconter quelle était sa vie de ministre harcelée par la guérilla des anti, raconte-t-il, mais aussi comment son image avait débordé de son activité de garde des sceaux.» chroniqueuse judiciaire au Monde, Pascale RobeRt-DiaRD avait entendu parler de l histoire de Brigitte Hemmerlin (p. 52), cette jeune avocate jugée pour avoir apporté une arme en prison à Philippe Maurice, alors condamné à mort. «Quand j ai reçu son lroman, Personne ne peut arrêter une fille qui rêve, j ai traqué à chaque page l histoire vraie derrière la fiction qu elle racontait, explique-t-elle. A travers ce récit réapparaissait toute une époque, celle de la fin des années 1970 et de la bascule de J ai voulu la rencontrer. Ce qui m a frappée, c est de voir à quel point tout est resté intact en elle, comme si cela s était passé la veille.» Le reporter et portraitiste stéphane lavoué a photographié l ancienne avocate Brigitte Hemmerlin (p. 52). Ce diplômé de l Ecole supérieure du bois est parti vivre deux ans en Amazonie brésilienne, chargé des achats pour un groupe industriel français. De retour en France en 2001, il s installe à Paris et abandonne le bois pour la photo. Il travaille aujourd hui autant pour la presse française qu étrangère. Paolo verzone, photographe italien, parisien d adoption, et membre de l Agence VU, a tiré cette semaine le portrait du joueur télévisé le plus célèbre de France, Bruno Tuchszer, dit «Bruno de Lille» (p. 58). Il collabore régulièrement avec la presse française et internationale, tout en construisant des séries au long cours sur l identité européenne. Il a notamment étudié, d Italie en Lituanie, de France en Finlande, la façon dont les baigneurs assument leur image sur le bord de mer. guillemette FauRe est journaliste indépendante. Elle court, chaque semaine, les événements plus ou moins mondains pour sa chronique «J y étais» (p. 20). Dans ce numéro, elle fait le portrait d un joueur de quiz télé (p. 58). «Bruno Tuchszer a fait la même école de commerce que moi, s amuse-t-elle. Quand on m a raconté comment il était devenu un champion des jeux télé, j ai été intriguée par ce mélange d univers. Par l idée qu au fond toutes les cultures pouvaient s absorber.» mars 2014 M Le magazine du Monde. Maciek Pozoga. Pascale Robert-Diard. Stéphane Lavoué/Pasco. Paolo Verzone/VU. Guillemette Faure Maciek Pozoga, photographe français, a suivi le quotidien de Christiane Taubira (p. 43). Il participe à la plate-forme pédagogique du Bal (Les Amis de Magnum Photos), où il développe un projet au long cours sur les relations qu entretiennent les adolescents avec les standards de la société, la construction de soi et le passage à l âge adulte.

15

16 Le courrier. Le M de la semaine. «Le col du Stelvio, à 2758 m d altitude, est le plus haut des Alpes italiennes. Ses innombrables lacets sont impressionnants et, à l arrivée, surprise, ces M.» Denise Pelissier «La lecture de vos pertinentes remarques sur la tenue vestimentaire de notre illustre philosophe Bernard-Henri Lévy [«Marc Beaugé rhabille BHL», M du 8 mars] m a particulièrement intéressé, mais m a surtout beaucoup inquiété. Le problème n est pas l ombilic. Appartenant à la profession médicale, il me paraît être de mon devoir de vous faire part des risques que présente le port d un pantalon taille haute. ( ) Lentement mais inexorablement le pantalon continuera à monter et progressivement notre philosophe sera englouti et trahi par ce qui était un des secrets de sa silhouette. Le stade suivant est dramatique et, croyez-moi, pour l avoir observé à quelques reprises dans ma vie professionnelle, la fin est horrible et difficilement racontable. Le sujet se débat frénétiquement pendant de longues heures pour éviter de mourir étouffé. Sa seule main encore libre tente désespérément de lutter contre l ascension du pantalon. Il ne peut plus respirer que par les voies nasales. Mais rien n y fait et vous devinez la fin tragique. Les sables mouvants ne sont rien à côté d un pantalon taille haute dont on a perdu le contrôle. Pensez-vous que nous devrions avertir notre illustre philosophe du danger qu il court?» J. F. Henry Pour nous écrire ou envoyer vos photographies de M (sans oublier de télécharger l autorisation de publication sur : M Le magazine du Monde, courrier des lecteurs, 80, bd Auguste-Blanqui, Paris Cedex 13, ou par mail : 16 - Non à la «pornographisation». «Quel est votre lectorat? Des hommes émoustillés par la jupette qui se soulève? Si ce sont des femmes, attention, vous courez vers la désaffection! Nous pourrions ne pas apprécier les stéréotypes qui sont soulevés en même temps que la jupette sur le cul nu [Série photo «Danny and Evita», M du 1er mars] Quelle vision des femmes souhaitez-vous transmettre dans ce magazine? Le choix des photos en dit aussi long que les mots. Ne vous camouflez pas derrière l art. L art est construit. Votre choix relève de votre responsabilité. Ces images de femme en position d objet sexuel sont lassantes. Elles contribuent à créer chez les femmes une insatisfaction d être ce qu elles sont et peuvent les mener à développer diverses pathologies. Je suis psychanalyste, «spécialiste» de l obésité. Et de cette place, je peux, légitimement, vous affirmer combien ce bain dans lequel évoluent femmes et hommes, cet environnement d images les «plombent». La «pornographisation» a des conséquences tant sur les rapports des uns aux autres, que du rapport à soi. Vous dénoncez dans vos colonnes les viols, par exemple, et vous donnez ce type d images. Une contradiction? Je ne peux imaginer que vous l ignoriez.» Catherine Grangeard 15 mars 2014 Denise Pelissier Attention au pantalon!

17 New York, Londres, Milan, Paris Sur LeMonde.fr, dans un grand format inédit et animé, retrouvez l'intégralité des comptes rendus de défilés des dernières Fashion Weeks parus dans Le Monde. Ainsi que des photos, des vidéos, des interviews exclusives de créateurs, mais aussi l histoire des podiums depuis 1858.

18 ANTOINE 102 MOIS

19 DANY 210 MOIS

20 J y étais au déjeuner des best-sellers. Par Guillemette Faure en plus ou en moins, ça ne veut pas dire grandchose.» Stéphane de Groodt dit ça gentiment en quittant la salle à manger de l Hôtel Bristol. Evidemment, s il dit ça, c est parce que son livre Voyage en absurdie est en tête des ventes du mois de janvier Il fait partie des invités au déjeuner L Express-RTL des auteurs des livres les plus vendus de l année. «Chaque année, on a des ovnis, observe Jean-PierreTuil, organisateur du déjeuner. Une fois, c était Loana, cette année, c est vous.» Stéphane de Groodt (n 28 du classement) ne le prend pas mal.a balayer la salle, il semblerait que les organisateurs aient fait des tables par thème.les comiques (de Groodt,Baffie),les intellectuels (Antoine Compagnon, Michel Serres). La table des morts (Françoise Giroud, Stéphane Hessel) doit se tenir probablement quelque part à l abri des regards. Je suis à la table des gens respectables. Jean d Ormesson (n 10) a une idée pour sauver la presse. «Il faudrait que les journaux soient écrits par des écrivains. Puisque de toute façon, pour l information, on sait déjà tout.» Il a une idée pour aider la presse parce qu il est assis à côté d une journaliste. A côté d un boucher, il aurait certainement une idée pour sauver la viande. Cet homme délicieux a une anecdote pour chacun. «M Le magazine du Monde? Ah oui, j ai tellement aimé le portrait de pas Barbier mais l autre.» Franz-Olivier Giesbert, à peine retraité du Point et déjà oublié. Sur 20 - d exemplaires le palmarès des meilleures ventes, il se montre plus discret. Jean d Ormesson écrit en ce moment, il préfère donc ne pas lire. «Si c est mauvais, j ai l impression de perdre mon temps. Si c est bien, ça me décourage.» derrière nous, amélie nothomb a eu la gentillesse diques, mais le plan de table veut que chaque personne ait deux voisins. «N essayez même pas de l interrompre», lui glisse une éditrice. «Dans deux ans», finit par répondre Antoine Gallimard à Jean d Ormesson par le truchement de Bruno Le Maire. Difficile de savoir si l académicien est soulagé ou déçu. «Je ne vous remercie pas. Je quitte la littérature pour rentrer dans l ameublement», aurait dit Céline à Gaston Gallimard à l annonce de la publication de son œuvre dans la Pléiade. Une anecdote de Bruno Le Maire, qui rappelle aussi qu avant de faire semblant de râler, Céline avait bassiné son éditeur pour y entrer, dans la Pléiade! En littérature comme ailleurs, il faut donc décrocher les honneurs pour les trouver inintéressants ; et pour trouver que, finalement, quelques milliers d exemplaires de plus ou de moins, ça ne veut pas dire grand-chose. à table à l attention des invités prosopagnosiques (trouble de la reconnaissance des visages). Jean d Ormesson la verrait bien à l Académie française. «On s amuserait!» En face de lui, Bruno Le Maire, député de l Eure (n 26) suggère d y faire entrer Marie NDiaye, «ça aurait de la gueule». D Ormesson rappelle qu il y a fait accepter Yourcenar seul contre tous et ressasse sa blague de l époque («Y aura deux toilettes : Messieurs et Marguerite Yourcenar»). Il regrette de ne pas avoir su y faire entrer Raymond Aron et Louis Aragon. Deux échecs qui tenaient, entre autres, au fait que, si ces auteurs se voyaient bien académiciens, ils ne se voyaient pas faire campagne. «Le pigeon est délicieux», dit quelqu un à propos des oiseaux rôtis dans nos asbruno Le Maire demande à Jean siettes. «Bien plus intéressant que le caviar», répond d Ormesson quand ses œuvres sortiraient un autre. Evidemment, quand on peut manger du dans la Pléiade et Jean d Ormesson caviar, on trouve le pigeon ne veut pas poser la question lui-même plus intéressant. Evidemment, quand on fait partie à Antoine Gallimard, son éditeur. Vous des meilleures ventes de ne pouvez pas lui demander, vous? livres, on préfère parler de l Académie française. Bruno Le Maire vient de demander à Jean d Ormesson quand ses œuvres sortiraient dans la Pléiade et Jean d Ormesson ne veut pas poser la question lui-même à Antoine Gallimard, son éditeur. «Vous ne voulez pas lui demander, vous?» Maintenant Bruno Le Maire poserait bien la question à Antoine Gallimard mais celui-ci est en train de parler avec Pierre Lemaitre, l auteur du Goncourt qui est publié chez Albin Michel. La règle veut que chaque auteur soit placé à côté de son éditeur pour éviter des dragues de mercato impu- de garder son chapeau 15 mars 2014 Jean-Baptiste Talbourdet/M Le magazine du Monde F inalement, quelques milliers

21 La Semaine Uriel Sinai/The New York Times/Redux/Rea / Il fallait oser / Face à face / Le roman-photo / Le buzz du Net / Ils font ça comme ça! / / Les questions subsidiaires / J y étais / Les Ultras, défenseurs de l Ukraine. Partisans de l unité nationale, le 4 mars 2014, à Donetsk. A Donetsk, dans l est russophone de l Ukraine, les hooligans du club de football local assurent la sécurité des partisans de l unité nationale contre les groupes pro-russes. Un phénomène qui s étend dans le reste du pays. Par Benoît Hopquin 21

22 la semaine. S viatoslav arrive au rendez-vous avec un œil au gaillard de 25 ans tend en guise de main un énorme battoir. On l avait vu à l œuvre la veille, lors de la manifestation organisée par les partisans de l unité ukrainienne, à Donetsk, dans cette région russophone de l est du pays où quelques milliers de personnes brandissaient les couleurs nationales bleu et jaune. Face à eux, massée sous la statue de Lénine, se trouvait la frange extrémiste des pro-russes décidés à en découdre. Au moment de la dispersion, tandis que des pro-ukrainiens se faisaient molester, Sviatoslav et une petite centaine de ses camarades ont assuré un service d ordre à leur manière. Ils ont défié les pro-russes dans un coin de la place, attirant à eux la foudre tandis que les autres participants pouvaient s éclipser. Encerclés, se battant à un contre trois, ils ont été finalement sortis de ce mauvais pas par les policiers qui les ont embarqués dans des paniers à salade, au milieu des insultes. Ils ont été libérés dans la soirée. Sviatoslav et les siens sont membres des «Ultras» du Chakhtiar Donetsk, le grand club de football de la ville. Ils traînent une mauvaise réputation dans les gradins de la Donbass Arena, le magnifique stade de places offert au club, en même temps que des joueurs de classe internationale, par son propriétaire, le milliardaire Rinat Akhmetov. Leur slogan officiel est «Seulement l Ukraine et le Chakhtiar». Un autre, claironné moins fort, clame : «Si ton voisin ne chante pas, tape-lui dessus!» Ces groupes ne sont guère appréciés du reste du public. On les appelle «hooligans», dénomination qui, ici, n a pas tout à fait la même signification qu ailleurs. A l époque soviétique, on appelait ainsi les contestataires politiques. C est exactement ce que sont devenus ces hommes depuis que l Ukraine s agite. Dans cette région industrielle frontalière, le sentiment pro-russe est très prégnant et les parti22 - beurre noir. Ce sans de l unité ukrainienne manifestent en terre hostile. Ce sont les «Ultras» qui les encadrent, se tenant quelques mètres en arrière, à l écart des caméras, prêts à intervenir. «Je partage leurs idées», dit Yegor, 22 ans, une autre carrure rencontrée dans un de ces rassemblements sous tension. Le service d ordre informel du Chakhtiar («mineur», en russe) est renforcé par des partisans du Metalurg («sidérurgiste»), le club concurrent de la ville. Pas si simple de perdre l étiquette de vilains. «Même les gens que nous protégeons ne nous aiment pas forcément», sait Sviatoslav. Rencontré dans un parc, pour plus de discrétion, Andréï, 35 ans, est un des responsables des Ultras. L homme est élégamment habillé, plein de bonnes manières. Il était pourtant au cœur des échauffourées de la veille. Il explique pourquoi son groupe a mis son sens de l organisation mais également son «expérience des batailles de rue» au service d une cause autre que le football. L homme parle de la situation actuelle de l Ukraine, de sa pauvreté, de son absence de perspectives. Il raconte comment les rêves communistes de son père se sont envolés, comment ses propres idéaux d indépendance se sont délités dans le système oligarchique. Le discours est clair, cohérent, articulé, assez loin des clichés sur les décérébrés violents que seraient les Ultras. L Europe, pour ceux de Donetsk, c est ce territoire où leur club se déplace dans le cadre des compétitions internationales. Mais ils sont rarement du voyage. Pas assez propres sur eux pour qu on les emmène. Et, surtout, pas les moyens de se le payer. Même lorsque, en 2012, des matchs du dernier Euro de football se sont disputés à Donetsk, Sviatoslav, qui vit de petits boulots, n a pu s offrir un billet. Depuis le Début Des événements, dans toute l Ukraine, les différents clubs d Ultras ne surtout pas les appeler «supporteurs», ils se vexeraient ont joué un rôle non négligeable. A Kiev, mais aussi à Kharkiv ou Dnipropetrovsk, ils ont soutenu une contestation qu on qualifie un peu hâtivement de pro-occidentale. Ils ont communiqué entre eux. Au nom de l unité nationale, les Ultras du Chakhtiar Donetsk ont même organisé un match amical avec leurs ennemis jurés du Dynamo Kiev. Combien de temps cette paix va-t-elle durer? Le championnat ukrainien de football reprend au printemps. 15 mars 2014 Carmen Jaspersen/DPA/Maxppp. Marius Becker/DPA/Maxppp. Ole Spata/DPA/Maxppp Le club du Chakhtiar Donetsk appartient au milliardaire Rinat Akhmetov (ci-contre après que le club a remporté la coupe de l UEFA en 2009). Il a notamment fait construire la Donbass Arena, un stade de places.

23

24 La semaine. LE DéCoDEUr Luc Chatel, Le Figaro, 7 mars L AffIrMAtION. «Comme par hasard» est un vieil argument politique. «Comme par hasard», donc, explique l ancien ministre UMP Luc Chatel, une série d affaires Jean-François Copé et la société Bygmalion, Patrick Buisson et son dictaphone, Nicolas Sarkozy et les écoutes touche la droite au moment où celle-ci serait en passe de «remporter une majorité des villes» lors des municipales. Une majorité, vraiment? LA vérification. Difficile de définir exactement ce qu est une victoire aux municipales pour un parti. En France, administrativement, une commune de plus de habitants est une ville. Mais dans ces petites villes, beaucoup de maires n ont pas d appartenance partisane (ou n en font pas mention). En 2008, François Hollande, alors premier secrétaire du Parti socialiste, s était réjoui que la gauche reprenne à la droite la majorité des villes de plus de habitants. Alors retenons cette échelle pour tenter une comparaison. Dans la catégorie des communes de plus de habitants, on compte 438 villes. A l issue des élections de 2008, sur ce total, 181 avaient un maire de droite (UMP ou Centre, 24 - hors MoDem), et 244 un maire de gauche (PS, PC, PG, EELV), 13 restant en «autres» (dont 11 MoDem). Les partis de gauche dominent donc, avec 63 villes administrées de plus que les partis de droite. Selon les calculs électoraux du Monde, on compte 20 villes de plus de habitants qui pourraient passer de gauche à droite, 25 autres entre et habitants qui pourraient aussi basculer, et enfin 17 villes entre et habitants. Soit 62 villes au total. qui pourraient passer de la gauche à la droite à l issue du scrutin des 23 et 30 mars. LA CONCLUSION. L UMP n a pas besoin de récupérer ces 62 villes pour reprendre sa majorité sur les communes de plus de habitants. Il lui suffirait de 31 basculements à droite pour repasser devant la gauche. Luc Chatel n a donc pas tort sur le fait que son camp peut gagner les élections. Mais gageons que, si tel est le cas, la gauche s empressera de communiquer sur son bon maintien dans les villes de plus de habitants... Samuel Laurent Il fallait oser Tous à poils (longs). Par Jean-Michel Normand Il n y a pas que les tatoués. Il y a aussi les barbus. Ils sont partout et ce qui devait arriver est en train de se produire : l industrie du rasage vacille. Au cours des trois derniers mois de 2013, les ventes de rasoirs et de lames réalisées par Gillette (Procter & Gamble) ont pris un sacré bouillon. La baisse atteint 7,8 % et, nous apprennent Les Echos, les affaires ne se portent guère mieux chez Schick. Les hommes, désormais, se rasent en moyenne un peu moins de quatre fois par semaine, ce qui signifie que le concept de barbe de trois jours est pratiquement devenu la norme. D où cette subtile analyse du consultant JPMorgan qui discerne «un intérêt croissant pour la pilosité faciale». Le business du poil se reporte sur la chirurgie esthétique, en particulier l implantation de cheveux sur le visage pour ceux dont la végétation personnelle n est pas assez luxuriante (à New York, les tarifs peuvent grimper jusqu à dollars). Ne reculant devant rien, le puissant lobby des barbus organise ses propres J. O. Le prochain championnat du monde (où les moustachus seront tolérés) comprendra plus de dix spécialités différentes et se tiendra en septembre prochain à Portland, Oregon, ville bénie des hipsters, ces jeunes gens qui boutonnent leur chemise de bûcheron jusqu en haut et laissent librement prospérer leur barbe. Cependant, la symbolique du poil ayant toujours été à double tranchant, le revers de fortune des industriels du rasage pourrait n être que passager. Aux Etats-Unis, les capteurs de tendances pileuses observent l émergence d un phénomène baptisé manscaping. Autrement dit, la propension d hommes, plutôt jeunes, à se raser autre chose que le visage ou la tête. Procter & Gamble, qui prétend que cela concerne 29 % des mâles américains, vient, bien entendu, de commercialiser à leur intention un rasoir pour le corps. Retrouvez les vérifications des Décodeurs sur 15 mars 2014 Albert Facelly/french-politics.com. Cecilia Garroni Parisi pour M Le magazine du Monde L UMP est à la veille de remporter une majorité des villes de France et c est à ce moment qu intervient cette cascade d histoires?

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

LA PLANETE BOUGE. Le scandale de «premier pocheton»

LA PLANETE BOUGE. Le scandale de «premier pocheton» Le scandale de «premier pocheton» La polémique enfle depuis le 1er mars, après la mise en ligne d une vidéo de rap aux paroles ultraviolentes et sexistes, où une dizaine de jeunes mineurs de Sarcelles

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres.

Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres. Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres. Charles, l avocat, François, l écrivain, Jean- Christophe, le trader, déçus par leur patrie et malheureux

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTÉ

LE DISCOURS RAPPORTÉ LE DISCOURS RAPPORTÉ Le discours rapporté Le discours rapporté direct et indirect On parle de discours rapporté quand une personne rapporte les paroles d une autre personne ou bien ses propres paroles.

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU B2 ÉPREUVE 3 : compréhension de l'oral NOVEMBRE 2008 Κρατικό Πιστοποιητικό Γλωσσομάθειας

Plus en détail

Matériel. . 9 cartes Personnage

Matériel. . 9 cartes Personnage Avec cette extension, les règles de base peuvent être modifiées de cinq façons différentes et combinables comme bon vous semble Les dames de Troyes font leur apparition sous la forme de trois nouvelles

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Cette semaine, Fannie Dagenais, la directrice générale d ÉquiLibre, et Louise Dugas, la rédactrice en chef reportage, culture et style

Plus en détail

S initier aux probabilités simples «Question de chance!»

S initier aux probabilités simples «Question de chance!» «Question de chance!» 29-11 Niveau 1 Entraînement 1 Objectifs - S entraîner à activer la rapidité du balayage visuel. - Réactiver le comptage par addition jusqu à 20. - Développer le raisonnement relatif

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

un nouveau livre encore plus magique L aventure continue

un nouveau livre encore plus magique L aventure continue L aventure continue un nouveau livre encore plus magique L association «Magie à l hôpital - Du rêve pour les enfants» fête le 23 octobre 2008 la sortie de son nouvel ouvrage pour les enfants hospitalisés

Plus en détail

ACADEMIE de MAQUILLAGE & de la BEAUTE GLOBALE

ACADEMIE de MAQUILLAGE & de la BEAUTE GLOBALE ACADEMIE de MAQUILLAGE & de la BEAUTE GLOBALE L Académie Annick Cayot, située à Bruxelles, forme et développe les talents des maquilleurs professionnels, des esthéticiennes, des coiffeurs et des passionnés

Plus en détail

Autoportraits photographiques. Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre)

Autoportraits photographiques. Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre) Autoportraits photographiques Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre) 1-pratique photographique : en se montrant jouer sur les notions propres à la photographie

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange 1 Soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Campagne TV et radio Site internet Brochures

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

UNITÉ 8. Les adolescents et leur cher téléphone. Bon Courage! Vol. 2

UNITÉ 8. Les adolescents et leur cher téléphone. Bon Courage! Vol. 2 Les adolescents et leur cher téléphone La plupart des ados en France (70 % des ados de plus de 12 ans ont un téléphone portable et 95 % des 15-17 ans sont équipés) se sent complètement perdue sans le téléphone.

Plus en détail

Test - Quel type de voisin êtes-vous?

Test - Quel type de voisin êtes-vous? Test - Quel type de voisin êtes-vous? Être un voisin solidaire, c est d abord et avant tout un état d esprit. Chacun fait à sa façon, selon sa disponibilité et sa personnalité. Répondez au questionnaire

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Dossier de presse. Mai 2015

Dossier de presse. Mai 2015 Dossier de presse Mai 2015 03 05 06 07 08 10 12 13 Les débuts Le site skyscanner skyscanner en chiffres Les applications mobiles L équipe de direction Des données pour la presse Nos récompenses Contacts

Plus en détail

Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants

Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants Présentation du livre Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants 17 X 23 cm, 100 pages, 2014, 12 Pourquoi un livre sur le jeu? Parce que jouer est un droit fondamental de l'enfant,

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

VOYAGES RÊVE > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB. & hôtels de

VOYAGES RÊVE > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB. & hôtels de AUDIENCE GLOBALE : + 24 % EN 2013! (SOURCE MLP) > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB Informations & contact : VIP Médias Tél. +33 (0)4 42 23 22 45 voyagesdereve@vipmedias.com Voyages & Hôtels de Rêve

Plus en détail

Une nuit magique dans l hiver

Une nuit magique dans l hiver Patrick ALLEN Une nuit magique dans l hiver A magic night in Winter Conte pour le temps de Noël 2009 ne nuit magiqu dans l hive 1 Il était une fois, dans une lointaine province située au nord d un immense

Plus en détail

Le droit d espérer. Didier Chastagnier

Le droit d espérer. Didier Chastagnier Février 2013 MULHOUSE STRASBOURG COLMAR Notre mission, plus que jamais, grâce à vous: Donner à chaque enfant le droit d être un enfant Le droit d espérer Chers Amis d Action Quartiers C est une joie pour

Plus en détail

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine.

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine. Bonjour, chers lecteurs et lectrices. Voici votre 2 ème numéro du Romane Actu, et à mon avis ce bimensuel est assez réussi. Mais vous n avez encore rien vu ce numéro est plus grand que le précédent, car

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux.

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux. Roméo Balancourt Roméo Balancourt ERIC FRECHON Portrait d un homme Portrait d un Chef La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé

Plus en détail

En 2007, Shepard Fairey est chargé d illustrer la campagne de Barrack Obama par une affiche.

En 2007, Shepard Fairey est chargé d illustrer la campagne de Barrack Obama par une affiche. HOPE Photographe : Mannie Garcia Graphiste : Shepard Fairey Sujet : Barrack Obama En 2007, Shepard Fairey est chargé d illustrer la campagne de Barrack Obama par une affiche. Shepard Fairey est un jeune

Plus en détail

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes Débat et argumentation Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes à travers le partage d expériences «La question se pose de savoir si le lien social ne se constitue que dans la lutte pour la

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion Contact : Valérie hasson-benillouche +33 6 09 66 76 76 - valerie@galeriecharlot.com Formation Caroline Deloffre Photographe 1998-97 Ecole des Gobelins - Paris Section photographie 1996 Maîtrise d histoire

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

Institut Supérieur des Langues Université de Damas

Institut Supérieur des Langues Université de Damas Institut Supérieur des Langues Université de Damas Texte 1: Chère Josette, Il a de grands yeux bleus et une mèche blonde qui lui tombe sur le front. Il s appelle Alain, Alain et Aline, c est joli, n est-ce

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DE L UNCA «CINQUANTE ANNEES DE MANIEMENTS DE FONDS» PAR M. LE BATONNIER CLAUDE LUSSAN, PRESIDENT FONDATEUR DE L UNCA

ASSEMBLEE GENERALE DE L UNCA «CINQUANTE ANNEES DE MANIEMENTS DE FONDS» PAR M. LE BATONNIER CLAUDE LUSSAN, PRESIDENT FONDATEUR DE L UNCA ASSEMBLEE GENERALE DE L UNCA «CINQUANTE ANNEES DE MANIEMENTS DE FONDS» PAR M. LE BATONNIER CLAUDE LUSSAN, PRESIDENT FONDATEUR DE L UNCA Après ces projets dont notre Président nous permet d espérer la réalisation

Plus en détail

Vous présente ses produits sport. RUGBY FINALE TOP 14 PARIS 1 er JUIN 2013 EVENTEAM, «Agence agréée Hospitalités Finale 2013 du TOP 14»

Vous présente ses produits sport. RUGBY FINALE TOP 14 PARIS 1 er JUIN 2013 EVENTEAM, «Agence agréée Hospitalités Finale 2013 du TOP 14» Vous présente ses produits sport PARIS 1 er JUIN 2013 EVENTEAM, «Agence agréée Hospitalités Finale 2013 du TOP 14» L ÉVÈNEMENT Trois minutes! C'est le temps interminable qu'ont passé les Toulonnais à un

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

OFFRE ÉVÉNEMENTIELLE. SAISON 3 4 e trimestre 2014 SEPTEMBRE 2014

OFFRE ÉVÉNEMENTIELLE. SAISON 3 4 e trimestre 2014 SEPTEMBRE 2014 OFFRE ÉVÉNEMENTIELLE SAISON 3 4 e trimestre 2014 SEPTEMBRE 2014 UN PROGRAMME ROCAMBOLESQUE, DÉCALÉ ET AUTHENTIQUE Clara pense participer à une expérience inédite pour rencontrer l âme sœur. Après avoir

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA A Toulouse, le 9 juillet 2015 Seul le prononcé fait foi Page 1 sur

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA ASTIER Marine Université Jean Monnet Saint -Etienne Rapport de fin de séjour Explo RA Sup Ecole polytechnique de Montréal CANADA 2010-2011 L opportunité m a été offerte de pouvoir effectuer mon stage de

Plus en détail

Les 3 erreurs fréquentes qui font qu'un site e-commerce ne marche pas. Livret offert par Kiro créateur de la formation Astuce E-commerce

Les 3 erreurs fréquentes qui font qu'un site e-commerce ne marche pas. Livret offert par Kiro créateur de la formation Astuce E-commerce Les 3 erreurs fréquentes qui font qu'un site e-commerce ne marche pas Livret offert par Kiro créateur de la formation Astuce E-commerce 1 Ce livret vous est offert gratuitement. Vous pouvez l'imprimer

Plus en détail

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille P R O G R A M M E Un musée qui dialogue avec des bibliothèques et des médiathèques. Des visiteurs qui deviennent lecteurs Les 27 et 28 juin 2015, venez découvrir au LaM une nouvelle façon d explorer les

Plus en détail

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile Rapport d étude quantitative De : Nicolas SAINTAGNE / Azyadée BAKA A : IAB FRANCE Contexte & Objectifs Contexte & Objectifs Fort d une

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

16 17 18 19 Des Montpellierrais qui font bouger les lignes

16 17 18 19 Des Montpellierrais qui font bouger les lignes Nos premiers candidats 15 16 17 18 19 Des Montpellierrais qui font bouger les lignes 15 19 16 18 17 Point presse du 5 novembre 2014 Canton 15 - Montpellier 1 Sonia Djouama 15 Née en juillet 1963 dans le

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion!

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion! Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion Il existe une économie, qu on appelle l immobilier du 21 e siècle, et très peu de gens sont conscient du potentiel ahurissant qu offre cette économie.

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Le traitement des questions économiques dans les médias Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Notes pour une participation à un panel au 30 e Congrès de

Plus en détail

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie»

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» J'ai cinquante-quatre ans, je me prénomme Will et je suis un passionné d'écriture. Je suis un écrivain. Aujourd'hui, si j'essayais

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème "Pot(s) de fleurs insolite(s)" ouvert aux Scéens de tous âges.

La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème Pot(s) de fleurs insolite(s) ouvert aux Scéens de tous âges. La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème "Pot(s) de fleurs insolite(s)" ouvert aux Scéens de tous âges. Vous avez jusqu au 26 septembre inclus pour déposer votre cliché et gagnez

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

plus 10 fois Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques

plus 10 fois Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques Mars 2012 Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour 10 fois plus CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques RENFORCEMENT du traitement éditorial des thématiques fortes de la marque

Plus en détail

SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE

SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE Strasbourg, 21 juin 2012 pc-cp\docs 2012\pc-cp (2012) 7 f rév PC-CP (2012) 7 rév COMITÉ EUROPÉEN POUR LES PROBLÈMES CRIMINELS (CDPC) Conseil de coopération pénologique (PC-CP) CHAMP D APPLICATION ET DÉFINITIONS

Plus en détail

LES BARGES DU FAUBOURG Zone à Forte Turbulence Culturelle

LES BARGES DU FAUBOURG Zone à Forte Turbulence Culturelle MEDIA KIT 2012 PRÉSENTATION : LES BARGES DU FAUBOURG Les barges du Faubourg est une association Loi 1901 d événementiel culturel, qui gère et produit un webzine Dédié à l actualité artistique sous toutes

Plus en détail

KEEZAM 10 JEUX POUR JOUER DANS LE CAR OU LE TRAIN, EN COLO, MINI-SÉJOUR, CAMP D ADOS, VOYAGE SCOLAIRE,... Fiche Animateurs

KEEZAM 10 JEUX POUR JOUER DANS LE CAR OU LE TRAIN, EN COLO, MINI-SÉJOUR, CAMP D ADOS, VOYAGE SCOLAIRE,... Fiche Animateurs KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 8 10 JEUX POUR JOUER DANS LE CAR OU LE TRAIN, EN COLO, MINI-SÉJOUR, CAMP D ADOS, VOYAGE SCOLAIRE,...

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Australie / Sydney 2010 IUT2 Grenoble Département Technique de Commercialisation A/ Vie pratique -Logement- Les logements sont très chers en Australie et plus particulièrement

Plus en détail

Extraits d un carnet de route de mon voyage en Patagonie

Extraits d un carnet de route de mon voyage en Patagonie Manifestations-loisirs / Carnet de route Patagonie / extraits Page 1 / 7 Contenu : Patagonie ARGENTINE Glacier Perito Moreno / El Chalten Fitz Roy et Corre Torre Rédaction : Alain Krummenacher / entrepreneur

Plus en détail

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce]

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce] LBE Informatique et Internet - Episode 4 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Sandrine Blanchard Personnages: Beatrice (adolescente), John (adolescent), ordinateur (voix d ordinateur), expert (voix

Plus en détail

Test Francophone de Langue Française (TFLF)

Test Francophone de Langue Française (TFLF) Test Francophone de Langue Française (TFLF) Certificat de compétences linguistiques Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV) Université de Liège Livret du candidat : Niveau : B1 du Cadre européen

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

Et si vous faisiez relire et corriger vos textes par un professionnel?

Et si vous faisiez relire et corriger vos textes par un professionnel? Le Robert lance Et si vous faisiez relire et corriger vos textes par un professionnel? dossier de presse - 2014 L avis des Français Étude Ipsos pour Le Robert réalisée sur un échantillon de 1 001 Français

Plus en détail

Galerie de photos échantillons SB-910

Galerie de photos échantillons SB-910 Galerie de photos échantillons SB-910 Ce livret présente différentes techniques du flash SB-910 et des exemples de photographies. 1 Fr Franchissez un cap dans l univers de l éclairage créatif Révélez les

Plus en détail

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble.

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les subsistances Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les Subsistances Laboratoire international de création artistique Cirque / Théâtre / Danse / Musique 04 78 39 10 02

Plus en détail

100 idées pour votre Bucket-list

100 idées pour votre Bucket-list Une Bucket List, c est quoi? La bucket-list est un formidable outil pour débuter les changements dans sa vie, j en ai déjà parlé sur le site, notamment ici, là et même encore là. En créant la formation

Plus en détail

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail