Section des Formations et des diplômes. Evaluation de l école doctorale de l Institut d études politiques de Paris

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Section des Formations et des diplômes. Evaluation de l école doctorale de l Institut d études politiques de Paris"

Transcription

1 Sectin des Frmatins et des diplômes Evaluatin de l écle dctrale de l Institut d études plitiques de Paris juillet

2 Sectin des Frmatins et des diplômes Évaluatin de l écle dctrale de l'institut d études plitiques de Paris juillet 2009

3 Sectin des Frmatins et des diplômes Rapprt d évaluatin de l'écle dctrale n 234 "Ecle dctrale de Sciences P " de l'institut d études plitiques de Paris juillet

4 Membres du cmité d évaluatin Président : Mnsieur André-Paul FROGNIER Experts : Mnsieur Didier LAPEYRONNIE Mnsieur Thierry MADIES Mnsieur Andy SMITH Délégué scientifique de l AERES : Mnsieur Jacques DE MAILLARD 2

5 Cntexte général L évaluatin que nus avns menée se situe à une péride charnière pur l ED : une imprtante réfrme verra le jur en septembre Objectif général : faire du dctrat un diplôme recherché, symble de la réussite des études. Cette réfrme passe par un recentrage disciplinaire autur de l Histire, de la Science Plitique, de l Ecnmie et de la Scilgie (auxquelles s adjindra le Drit). Elle envisage également, entre autres, de réduire la durée des thèses à 3 ans sauf dérgatins. Le présent rapprt d évaluatin prtera sur la péride actuelle, mais fera part également des innvatins apprtées par la réfrme et des réactins qu elles entraînent. Cmme tute péride de changement, celle-ci peut engendrer des réactins de crainte parmi les utilisateurs. Cela a cnduit ntamment les dctrants à émettre des revendicatins qui nt été prises en cnsidératin par le cmité d experts lrs d une rencntre avec une large délégatin étudiante. Cnstats Administratin et myens de l'ed L Administratin se veut cllégiale et pluridisciplinaire. Outre le Directeur et le Secrétaire Général, l administratin de l ED se cmpse tut d abrd d un cnseil largement représentatif se réunissant tris fis par an et regrupant, utre la directin de l ED, la directin de l IEP et la directin scientifique de la FNSP, les directeurs des études dctrales, les directeurs des centres de recherche, des persnnalités extérieures nn scientifiques et scientifiques, les dctrants et le persnnel administratif de l écle. Le cnseil détermine les rientatins générales et se prnnce dans diverses prcédures de la carrière des dctrants sur la base des prpsitins des cmités de thèse (inscriptins, allcatins ). L exécutif est aux mains d un cmité exécutif se réunissant une fis par mis, cmprenant le Directeur de l écle, le Secrétaire Général et les directeurs des études dctrales, élargi une fis sur tris, ntamment aux directeurs de centres de Sciences P, mais pas aux dctrants, ni au persnnel administratif. A ces instances s ajutent les cmités de thèse cmpsés du Directeur, du Secrétaire Général et des directeurs des études dctrales de la discipline cncernée, des directeurs de thèse du prgramme dctral et des directeurs des centres d accueil. Ces cmités se réunissent deux fis pas an. Ils gèrent l admissin et le suivi pédaggique. Ils déterminent aussi un classement d admissibilité à l allcatin. Avis : Le cnseil représente adéquatement les différents crps. La répartitin des tâches entre cnseil, cmité exécutif et cmité exécutif restreint n est pas tujurs claire, ntamment en termes de cmpétences pur les admissins. Le cmité exécutif apparaît dans sn fnctinnement cmme très centralisé. Les dctrants regrettent l absence d un représentant de leur grupe. Un certain flu sur les critères des décisins est relevé. Il en résulte un prblème de clarté d affichage dans les critères de recrutement des dctrants (différents seln les prgrammes) cmme dans ceux qui permettent la sutenance. A cela s ajute ce qui est présenté cmme une absence d infrmatin sur les critères de radiatin du grupe des dctrants. L inquiétude est d autant plus grande que le prjet de limiter la durée du dctrat à tris ans risque d augmenter le nmbre de radiatins, bien que la directin assure que des dérgatins purrnt être intrduites. Pur assurer une meilleure clarté, n appréciera que la directin cmpte réaliser un guide pur les différentes rientatins dctrales et revir la Charte des Thèses. 3

6 Les myens de frmatin intellectuelle mis à la dispsitin des dctrants snt de premier rdre (biblithèques, activités éditriales, rencntres internatinales ). Tutefis, des dctrants estiment que leur prductin scientifique n est pas assez valrisée. Dans la structure actuelle, le nmbre de bureaux et les espaces de sciabilité ne snt pas en nmbre suffisant. L n regrettera aussi la dispersin des enseignants dans de multiples lieux. Cependant, la directin a annncé un déménagement dans de nuveaux lcaux qui devraient répndre à cette préccupatin. La qualité du site Web est recnnue ainsi que l utilité des Newsletters. Tutefis les différences entre les 8 centres de recherche impliqués dans l écle dctrale fnt que des dctrants nt le sentiment de ne pas travailler dans les mêmes cnditins que leurs hmlgues. Par exemple, dans certains labratires il y a la pssibilité pur les dctrants de réaliser gratuitement des «cartes de visite» (ce qui est très apprécié), tandis que ce n est pas le cas dans d autres. Les financements snt imprtants : allcatins, burses au mérite décernées par Sciences P, aide aux déplacements pur des cllques. Les étudiants snt glbalement satisfaits des financements qui leur snt uverts. Par ailleurs, il existe un service d aide aux dctrants pur truver des financements externes. Bilan quantitatif On relève 511 étudiants en 2009 (dnt 61 % en Science Plitique et 13 % dans chacun des tris autres dmaines), 114 enseignants et 15 membres administratifs. Le taux d encadrement pédaggique glbal est de 4,48 étudiants par enseignant. Il y a de frtes distrsins dans l encadrement : 10 directeurs dirigent plus de 12 thèses dnt 3 plus de 20 ; 25 directeurs dirigent entre 5 et 12 dctrants, et 70 dirigent 4 thèses u mins. Un des bjectifs de la réfrme est d égaliser les directins de thèses à un maximum de 10 par enseignant. Le nmbre de sutenances augmente depuis 2003 (174 entre 2006 et 2008 pur 135 entre ). On cnstate que le nmbre de thèses sutenues depuis 1985 jusqu en 2004 a augmenté de 28,5 % entre les diverses vagues d inscrits. Le taux d abandn est dnc en baisse. L écle estime que le taux de réussite du grupe sera de 57 %. Entre 2006 et 2008, les thèses se répartissent seln les disciplines cmme suit : Histire (12 %), Ecnmie (14 %), Science Plitique (58 %) et Scilgie (16 %). La durée myenne des thèses est la suivante : Histire (6,9 ans), Ecnmie (5,3 ans), Science Plitique (6,1 ans) et Scilgie (5,9 ans). Vulir ramener la durée nrmale de la cnfectin d une thèse à tris ans entraîne dnc une mdificatin imprtante des habitudes de travail qui appelle des ajustements en chaîne des pratiques. L écle prcède à un suivi de ses dcteurs depuis La base de dnnées cncerne 730 des 831 diplômés depuis cette péride. 44 % se placent dans l enseignement supérieur, 6 % dans le secndaire, 18 % dans la recherche, 8% dans l expertise et le cnseil, et 9 % deviennent cadres. On ntera également un taux de réussite de 100 % pur les candidats à la qualificatin CNU en Encadrement et suivi Le taux glbal thérique est très satisfaisant, mais l n déplrera les distrsins qui peuvent mettre en cause la qualité de l encadrement. Les dctrants regrettent le manque de cntacts avec des enseignants. D après eux, il n y a pas de «cuche intermédiaire» entre les enseignants et les dctrants qui puissent assurer un encadrement cntinu. Ceci est attribué au fait qu il n y a presque pas de maîtres de cnférence à Sciences P Paris (curieusement les chercheurs CNRS et FNSP n nt pas été mentinnés). Par cnséquent, l encadrement de certains dctrants suffre déjà de cette situatin qui, de plus, purrait créer de réels prblèmes dans le cadre du passage à une durée de thèse de 3 ans qui suppsera lgiquement un encadrement plus intensif. Un système de tutrat existe, mais semble essentiellement pratiqué en Science Plitique et en Histire, malheureusement pas pur les autres frmatins. 4

7 L écle rganise des «dctriales» et plusieurs ateliers de frmatin prfessinnelle (aide à la cnduite d un prjet prfessinnel, méthdlgie de la recherche, cmmunicatin en anglais, feuille de style, «publishing peer reviewed articles», écriture de thèse), qui paraissent répndre psitivement à de réels besins. L ED prcède chaque année à une enquête sur la situatin prfessinnelle des dctrants. On ntera aussi la cllabratin entre l ED et «Sciences P. Avenir». Financement des thèses Sur 438 étudiants sclarisés (hrs admissin 2008), n cmpte 44 % qui snt financés (allcatins + Burses FNSP), 23 % avec une activité salariée à plein temps, 14 % à temps partiel, 15 % avec une aide pnctuelle et 4 % sans ressurces cnnues. On ntera qu un allcataire a deux fis et demi plus de chances de terminer sa thèse dans de bnnes cnditins qu un nn allcataire. L n peut cnsidérer que l ED bénéficie d un taux de financement satisfaisant, ce qui entraîne d ailleurs une appréciatin psitive des intéressés. Ouverture natinale et internatinale Ouverture natinale : des liens étrits existent avec d autres institutins françaises cmme l ENS Ulm + Cachan, et l INED ; n relève la mise en place avec l X et l ENSAE d un master jint en «Ecnmie et plitiques publiques» et l rganisatin de séminaires avec l EHESS en Science Plitique. Les dctrants regrettent de ne truver que très difficilement un empli dans les universités françaises par rapprt auxquelles ils se sentent islés. Une des raisns évquées réside dans l effet négatif de l absence de recrutement académique par Sciences P, ce qui ne favrise pas les échanges. Quant à la dimensin internatinale de l ED, l n ntera un accrissement net du nmbre d inscrits étrangers qui se mnte à 36,4 % en La prgressin se fait surtut dans les pays eurpéens. Il existe par ailleurs, 85 cntrats de ctutelle, ce qui cncerne 1 thèse sur 5 chaque année. Le taux de réussite des ctutelles est de 79 %, ce qui en justifie l utilité. Ces chiffres démntrent que la dimensin internatinale de l ED est une réalité. L ED se caractérise par une véritable uverture internatinale qui se manifeste de plusieurs manières : taux élevé de dctrants étrangers, nmbre de ctutelles, burses de mbilité nmbreuses, invitatins de prfesseurs étrangers. Outre que l ED prfite des réseaux de Sciences P, l uverture se traduit aussi par des accrds bilatéraux avec des universités de renm (duble dctrat avec Nrthwestern, échanges de burses avec 8 universités américaines, négciatin d un duble dctrat avec Max Planck de Clgne). L ED est présente aussi dans des réseaux internatinaux, ntamment avec le Japn et la Chine. Elle rganise tus les deux ans une rencntre dctrale avec une université étrangère. Prjet Un premier vlet cnsistera dans la rérganisatin des parcurs dctraux en «prgrammes dctraux intégrés» d une durée de 5 ans, dnnant lieu à un master de deux ans préparant au dctrat puis un cursus de tris ans pur l écriture du dctrat. C est un pari ambitieux mais risqué, puisque les recrutements des futurs dctrants se feraient dnc à l entrée au niveau master (dnc relativement tôt dans la carrière universitaire des étudiants) et sur la base d un engagement pur 5 ans. Un secnd vlet sera celui du cntenu de la frmatin dctrale : les 15 prgrammes dctraux actuels sernt remplacés par 4 (et bientôt 5) prgrammes recentrés sur les disciplines (avec une part imprtante de pluridisciplinarité) : Ecnmie, Histire, Science Plitique, Scilgie (et par la suite Drit). Un prgramme spécial appelé «Discipline+» suppsant la maîtrise d une discipline supplémentaire, est accessible en relatins 5

8 internatinales. Est annncé, de plus, un effrt visant à réduire la durée du dctrat à tris ans, avec prlngatin pssible myennant cnditin. Il s agira également de diminuer le nmbre maximal de thèses par directeur pur amélirer la qualité de l encadrement. Sera aussi à l rdre du jur le dévelppement de liens plus fnctinnels avec les centres de Sciences P. Il est prévu également que des pré-sutenances puissent être rganisées pur mieux préparer les sutenances et éviter des échecs. Cnclusin Pints frts : Qualité des curs et séminaires et des enseignants. Financements imprtants dispnibles pur les études et la mbilité. Envirnnement de qualité : adssement à Sciences P, biblithèques, prfesseurs invités Ouvertures internatinales en entrée et en srtie. Tutrat là ù il est effectif. Nuveau bâtiment prévu assurant un espace suffisant pur l ensemble de l ED. Site web perfrmant. Acquis de la réfrme de 2009, ntamment : Les nuveaux prgrammes de 2009 snt plus «lisibles» et cmprennent une améliratin du cntenu des prgrammes cnfrme aux standards internatinaux. Le guide des thèses et la nuvelle charte. La répartitin plus équitable des directins de thèses. L améliratin des liens avec les centres de Sciences P. Pints faibles : Centralisatin et faible représentativité du cmité exécutif (pas de représentatin étudiante). Manque de cmmunicatin dans certains dmaines cmme des critères relatifs à la radiatin. Prblèmes d intégratin dans certains des centres de recherche de Sciences P (ntamment les deux plus grs). Tutrat là ù il n est pas effectif. Certains défauts d encadrement de la part de certains directeurs de thèse. Manque actuel d espace de sciabilité pur les dctrants. Difficulté de placement universitaire en France. Prblèmes sulevés par la réfrme de 2009, ntamment : Risques d un cursus en 5 ans (2 ans Master + 3 ans de thèse) pur les recrutements à l entrée en Master. Effets en amnt et en aval de la limitatin de la durée de thèses à 3 ans. Pas d infrmatin sur les critères de radiatin. Pas de réfrme de la guvernance cncernant ntamment la cmpsitin du cmité exécutif. Pas de précisin sur les critères de recrutement et de sutenance. 6

9 Cmmentaire et recmmandatins : Certains aspects de la guvernance purraient être revus dans le sens d une mindre centralisatin et d une meilleure participatin des crps (cmpsitin du cmité exécutif ntamment). Il serait nécessaire de mieux préciser les critères de recrutement et de délivrance du diplôme, tut cmme ceux de la radiatin. Meilleure intégratin réelle des dctrants dans tus les centres de recherche de Sciences P. Améliratin de l encadrement et de la dispnibilité de certains directeurs de thèse. Veiller à assurer dans le nuveau bâtiment des espaces de travail et de sciabilité suffisants pur les dctrants. Généraliser le système du tutrat. Mieux adapter les invitatins et les jurnées d études aux besins des dctrants en les cnsultant à cet égard. Ntatin Qualité de l'adssement scientifique (A+, A, B u C) : A+ Fnctinnement de l'ed (A+, A, B u C) : A Encadrement (N/HDR, durée des thèses, financements, etc.) (A+, A, B u C) : A Suivi et insertin des dcteurs (A+, A, B u C) : A NOTATION GLOBALE (A+, A, B u C) (vir hiérarchisatin dans la nte explicative ci-après) : A 7

10 septembre 2008 Significatin de la ntatin glbale Pur l évaluatin des Ecles Dctrales La synthèse d une expertise ne se limite pas à l utilisatin d une échelle de ntatin qui ne traduirait rien d autre qu une simple gradatin dans la qualité de dssiers examinés ; elle dit éviter une présentatin réductrice de leur valeur. Les frmatins n étant pas universellement cmparables, la rédactin des pints frts, pints faibles et recmmandatins devra mettre en évidence clairement le type de justificatins qui nt cnduit l expert à psitinner la frmatin dans la catégrie chisie «A+», «A», «B» u «C». En effet, chacune de ces quatre catégries peut crrespndre à des situatins très différentes dnt n furnit ci-après quelques exemples-type. La ntatin «A+» signifie Répnd de façn très satisfaisante à tus les critères d évaluatin. La ntatin «A» peut signifier Sit : Répnd très bien u bien aux critères d évaluatin, Répnd de façn satisfaisante u très satisfaisante sur la plupart des critères d évaluatin, mais présente un nmbre restreint de pints faibles qui divent être crrigés pur rejindre réellement la catégrie des écles dctrales d excellence. Les différents critères d évaluatin snt glbalement très bns, sans pint faible rédhibitire, mais pas suffisamment de pints frts remarquables pur cmpenser réellement ses quelques pints faibles mineurs. La ntatin «B» peut signifier Sit : Répnd assez bien u myennement aux critères d évaluatin, Répnd de façn satisfaisante u même très satisfaisante sur plusieurs critères d évaluatin, mais présente un nmbre restreint de pints faibles imprtants qui divent être crrigés impérativement. L existence de cette écle dctrale est tut à fait justifiée, mais elle présente des pints faibles imprtants qui divent être impérativement crrigés. Les différents critères d évaluatin snt glbalement myens u bns, sans pints faibles ttalement rédhibitires, mais pas suffisamment de pints frts. La ntatin «C» peut signifier Sit : Répnd de façn insatisfaisante aux critères d évaluatin, Présente trp de pints rédhibitires, Ne présente pas pnctuellement d aspects ttalement rédhibitires, mais ne répnd que très médicrement à de trp nmbreux critères d évaluatin, L existence de cette écle dctrale n est pas justifiée au niveau lcal u réginal cmpte tenu de l existence d écles dctrales similaires, plus attractives u mieux adssées à la recherche, sur le même site u sur un site visin. 8

11 Observatins du directeur

12

13

14

15

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Créer le site internet du CENTRE MAURICE COUTROT

Créer le site internet du CENTRE MAURICE COUTROT PPCP 2003-2004 n établissement : 0075093B Centre MAURICE 15-17 av de Verdun 93140 BONDY Directrice :Madame AGIER Directrice pédaggique : Mme GRIFFOUL niveau TERM. BEP Créer le site internet du CENTRE MAURICE

Plus en détail

Appel A Projets du C2TR Note de présentation

Appel A Projets du C2TR Note de présentation Appel A Prjets du C2TR Nte de présentatin PREAMBULE Le prjet C2TR est né de la vlnté de la Régin Picardie et de l Etat de créer, à partir des besins exprimés par un industriel, AEROLIA, une plate-frme

Plus en détail

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France Règlement de la Burse SNPHPU-MSD 2015 rganisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France 1. Cntexte Le SNPHPU et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse destinée à sutenir des prjets en France dans le dmaine

Plus en détail

Direction de la ville et de la cohésion urbaine Mise en place et suivi d un PRE

Direction de la ville et de la cohésion urbaine Mise en place et suivi d un PRE Directin de la ville et de la chésin urbaine Mise en place et suivi d un PRE Le présent dcument a pur bjectif de dnner des repères aux acteurs mettant en œuvre un prjet lcal de réussite éducative (PRE)

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Master Transprt, Lgistique Et Cmmerce Internatinal Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Prgramme Executive MBA Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien ral) et y jindre les pièces

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Toulouse, le 14 janvier 2015. La Rectrice de l académie de Toulouse, Chancelière des universités,

Toulouse, le 14 janvier 2015. La Rectrice de l académie de Toulouse, Chancelière des universités, Tuluse, le 14 janvier 2015 La Rectrice de l académie de Tuluse, Chancelière des universités, à Rectrat Directin des Persnnels Enseignants Mesdames et Messieurs les Directeurs académiques des services de

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Prgramme réginal de sutien au dévelppement et à la cnslidatin des rganismes de frmatin spécialisée (préparatire u de lisir) en arts de la Côte- Nrd À jur le 29 juin 2015 Table des matières Intrductin...

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE ANNEXE 10 ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP EN STAGE Exemple de frmatin adressée aux enseignants du cllégial. Présentatin par le centre cllégial de sutien à l intégratin de l Est du Québec ccsi@cegep-ste-fy.qc.ca

Plus en détail

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44 Assistance à maitrise d uvrage (AMO) du «Prjet expérimental de sécurisatin des parcurs prfessinnels pur les métiers de la cmptabilité» Cahier des charges PRESENTATION DU PROJET Le cntexte du prjet Le prjet

Plus en détail

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 VUE D ENSEMBLE Le Sentier est un rganisme enregistré de bienfaisance à but nn lucratif vué à la réalisatin de la cnstructin et de la prmtin du sentier

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1-

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION DES TÂCHES DE L ENSEIGNANT-COLLABORATEUR DANS LES COURS EN LIGNE Directin de l apprentissage électrnique et des technlgies Ministère de l Éducatin Mdifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION

Plus en détail

UNIVERSITE NOTRE DAME D HAITI Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé

UNIVERSITE NOTRE DAME D HAITI Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé Intrductin UNIVERSITE NOTRE DAME D HAITI Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé ADMISSION L admissin à la Faculté de Médecine de l Université Ntre Dame d Haïti entraîne une appartenance à l Institutin.

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 Suivant les bjectifs du Réseau des femmes parlementaires des Amériques, les prirités d actin de la présidente du Réseau et les

Plus en détail

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture Niveau : MASTER année Dmaine : Mentin : ALL Arts, Lettres, Langues Infrmatin Cmmunicatin Culture M2 Spécialité : Master 2 Recherche, «Cmmunicatin et médiatins» 120 ES Vlume hraire étudiant : 100 h 38 h

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Introduction/contexte

Introduction/contexte Aide financière accrdée par les rganismes de services aux persnnes ayant une déficience intellectuelle aux prgrammes de Services de sutien à l intégratin et à l analyse des cnstatatins du sndage sur la

Plus en détail

RENCONTRE CLUB «NTIC» - 2 JUILLET 2009 NICEPHORE CITE / Chalon sur Saône COMPTE-RENDU

RENCONTRE CLUB «NTIC» - 2 JUILLET 2009 NICEPHORE CITE / Chalon sur Saône COMPTE-RENDU RENCONTRE CLUB «NTIC» - 2 JUILLET 2009 NICEPHORE CITE / Chaln sur Saône COMPTE-RENDU Fnctinnement du «Club» Suite aux différents échanges, il a été cnvenu d rganiser une nuvelle rencntre le 15 ctbre prchain

Plus en détail

Maturité professionnelle2 Orientation économie et services Type Economie

Maturité professionnelle2 Orientation économie et services Type Economie Maturité prfessinnelle2 Orientatin écnmie et services Type Ecnmie Une année à plein temps Certificat de maturité prfessinnelle Vtre frmatin Vus suivez actuellement la frmatin pur btenir la Maturité prfessinnelle

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone PREMIER MINISTRE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SECRETARIAT D ETAT A L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À L AMÉNAGEMENT

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage . Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pur les vlntaires en recherche et sauvetage Objectif De furnir aux assciatins réginales de la GCAC des directives pur déterminer, enregistrer

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

de l interprétation de conférences

de l interprétation de conférences L de l interprétatin de cnférences Cmment garantir le succès de la cmmunicatin multilingue d une réunin internatinale Avant de cmmencer Interprétatin vs traductin Qu attend-n d un service d interprétatin?

Plus en détail

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI CURRICULUM VITAE 2 1. Infrmatins persnnelles Prénm : Kuassi Nm de famille : KOUASSI Date de naissance : en 1953 Natinalité : Ivirienne Situatin matrimniale : Marié, père de 3 enfants e-mail : lkkuassi@yah.fr

Plus en détail

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Dmaine ministériel : Drit, Ecnmie, Gestin Mentin : Science plitique Spécialité

Plus en détail

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL REFERENCES JURIDIQUES : - Règlement (CE) N 1998/2006 de la cmmissin eurpéenne en date du 15 décembre 2006 cncernant les aides de minimis - Règlement (CE) n 1535/2007

Plus en détail

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé.

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé. Réunin du Cmité de piltage, 22 nvembre 2012 Initiative MENA-OCDE pur la guvernance et l investissement à l appui du dévelppement Prjet de cnclusins La première réunin du Cmité de piltage de l'initiative

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION

DEMANDE D INFORMATION Dcument Réf. : RFI_REFAB_20091230_v0.2.dc Demande d infrmatin SPAI Page 1/10 DEMANDE D INFORMATION SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION... 3 2.1. CONTEXTE GÉNÉRAL...

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

Management syndical dans l entreprise

Management syndical dans l entreprise Management syndical dans l entreprise Le travail syndical dans l entreprise subit plusieurs pressins : - L additin de drits et de thèmes nuveaux tant en matière de négciatin que de cnsultatin et d infrmatin.

Plus en détail

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC»

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC» Prjet «Pur une Eurpe sciale, apprenns la MOC» Synthèse des échanges du cllectif cityen Plusieurs réunins nt eu lieu, entre juillet 2009 et juin 2010 en régin Nrd Pas de Calais, autur du prjet «Pur une

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Compte rendu du CTSD du 01/12/2014

Compte rendu du CTSD du 01/12/2014 Cmpte rendu du CTSD du 01/12/2014 Le directeur académique avait cnvqué le CTSD en n inscrivant qu un seul pint à l rdre du jur, «l rganisatin du dispsitif de récupératin des heures d enseignement en dépassement

Plus en détail

Guide d aide à la rédaction d un essai

Guide d aide à la rédaction d un essai Guide d aide à la rédactin d un essai Un essai peut avir plusieurs bjectifs, mais la structure de base reste la même quel qu en sit le sujet. Vus puvez l écrire afin de discuter d un pint de vue particulier

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES Cnseil Natinal d Évaluatins de la Frmatin Prfessinnelle CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES ÉVALUATION DES PRATIQUES D INGENIERIE DE FORMATION EN ENTREPRISE ET

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti.

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti. 1. Préambule Les Magasins Généraux nt été cnçus, à l rigine, avec la missin de cntribuer à désengrger le trafic du Prt de Djibuti. Une nuvelle étape, dans la ratinalisatin des prcédures de transprt, supprtée

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT

PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT Durant ces deux jurs, apprenez cmment dnner une présentatin mtivante «qui reste», avec plus d assurance et en tenant cmpte de vs qualités persnnelles. Hôtel Husa Président Park

Plus en détail

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION :

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : PROJET DE GESTION LOCATIVE de bureaux a usage prfessinnel DE LA MAISON DE L ENTREPRISE DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : «EXPLOITATION

Plus en détail

COMMENTAIRES DE L ASSOCIATION DES CHIRURGIENS DENTISTES DU QUÉBEC SUR LE RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR LA MODERNISATION DES PRATIQUES

COMMENTAIRES DE L ASSOCIATION DES CHIRURGIENS DENTISTES DU QUÉBEC SUR LE RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR LA MODERNISATION DES PRATIQUES COMMENTAIRES DE L ASSOCIATION DES CHIRURGIENS DENTISTES DU QUÉBEC SUR LE RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR LA MODERNISATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES DANS LE DOMAINE BUCCODENTAIRE Présenté à l Ordre

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance Directin de la jeunesse, de l éducatin ppulaire et de la vie assciative Missin d animatin du Fnds d expérimentatins pur la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «FACULTE

Plus en détail

DESIGNER EN RESIDENCE

DESIGNER EN RESIDENCE Mise en cncurrence APPEL A CANDIDATURE DESIGNER EN RESIDENCE Objet de la mis en cncurrence : Recrutement d un designer en résidence dans le cluster Numélink Date limite de candidature Mercredi 3 septembre

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Indemnité imputée lorsqu un crédit d entreprise est remboursé anticipativement, aussi appelée "funding loss

Indemnité imputée lorsqu un crédit d entreprise est remboursé anticipativement, aussi appelée funding loss Circulaire 21/02/2012 P11905 FEB160409 Published CORP - 2012/002 Indemnité imputée lrsqu un crédit d entreprise est rembursé anticipativement, aussi appelée "funding lss T: Banken-leden Cntact: Anne-Mie

Plus en détail

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 Mai 2015 URGENT Transmettez immédiatement cette lettre aux respnsables de l entretien et du cntrôle des défibrillateurs

Plus en détail

Madame, Monsieur, Pour l Espace Liberté, remplissez précisément votre demande de tables et de chaises, sans excéder la capacité maximum des salles.

Madame, Monsieur, Pour l Espace Liberté, remplissez précisément votre demande de tables et de chaises, sans excéder la capacité maximum des salles. Nm : Assciatin : Adresse : N de téléphne : Mail : Nm de la salle : Date de lcatin : Madame, Mnsieur, Veuillez lire attentivement le règlement ci-jint, le dater, le signer au bas de chaque page, remplir

Plus en détail

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE PROJET DE GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS MUNICIPAUX ET DANGEREUX POUR REDUIRE LES EMISSIONS DE POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS NON INTENTIONNELS -------------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

DE HOGESCHOOL-UNIVERSITEIT BRUSSEL campus Koekelberg. en collaboration avec LE SYNDICAT DES FONCTIONNAIRES EUROPEENS (SFE)

DE HOGESCHOOL-UNIVERSITEIT BRUSSEL campus Koekelberg. en collaboration avec LE SYNDICAT DES FONCTIONNAIRES EUROPEENS (SFE) 2008 DE HOGESCHOOL-UNIVERSITEIT BRUSSEL campus Kekelberg en cllabratin avec LE SYNDICAT DES FONCTIONNAIRES EUROPEENS (SFE) rganise un curs de préparatin aux cncurs EPSO (des Institutins Eurpéennes) Préparez-vus

Plus en détail

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE et de LICENCE Révisin le 22 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES But... 2 Définitin... 2 Aperçu... 2 Particularités... 3 Crédits de licence... 4 Délai d exécutin

Plus en détail

RD Congo Nord Kivu, Goma www.tearfund.org PROFIL DE POSTE TEARFUND DRC

RD Congo Nord Kivu, Goma www.tearfund.org PROFIL DE POSTE TEARFUND DRC RD Cng Nrd Kivu, Gma www.tearfund.rg PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE PROGRAMME LIEU D AFFECTATION FAIT RAPPORT AU Gestinnaire du prgramme WASH NORD KIVU TEARFUND DRC Gma, Nrd Kivu AREA MANAGER, Nrd Kivu

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

PERIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE

PERIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE PASSEPORT POUR L ENTREPRISE LOGO DU LYCEE PERIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE PARTENARIAT LE STAGIAIRE Nm. Prénm. DEVRA ACCUEIL Avir une attitude de cnfiance et de dialgue avec sn tuteur SECURITE SERIEUX

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL de MASTER

DIPLOME NATIONAL de MASTER DIPLOME NATIONAL de MASTER En c-habilitatin entre : Université Paris Ouest-Nanterre La Défense Université Paris-Sud Université Pierre et Marie Curie Université Paris-Dauphine Ecle Plytechnique Supélec

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION ET CETERA

STATUTS DE L ASSOCIATION ET CETERA STATUTS DE L ASSOCIATION ET CETERA (Brchure " Assciatins, régime général ", JO, n 1068) Article 1 - Titre Il est fndé, entre les adhérents aux présents statuts, une Assciatin régie par la li du 1 er juillet

Plus en détail

CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT

CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT - - CHOISIR UN CORPS DE CHAUFFE ADEQUAT PRINCIPES DEMARCHE Chisir un mde d émissin de chaleur efficace et écnme. Avec le mde de prductin de chaleur, la qualité de la distributin et l efficacité de la régulatin,

Plus en détail

2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION

2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION Bilan annuel de l uverture internatinale de l académie Orléans-Turs 2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION L OUVERTURE À L INTERNATIONAL La li d

Plus en détail

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER La Certificatin Administrateur Analyzer d AT Internet est cmpsée de la manière suivante : Un prgramme de frmatin sur 3,5 jurs Un examen de Certificatin Aussi bien

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

Fiche pédagogique N 1

Fiche pédagogique N 1 CAPITALISATION DU PROGRAMME PROCOPIL Prgramme cmmun des réseaux : - Slidarité Laïque (France) - Fédératin Rumaine des ONG pur l Enfant (FONPC) - Réseau Natinal bulgare pur l Enfance (RNE) - Alliance mldave

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

Cercle pour la Culture du Leadership dans le Sanguié

Cercle pour la Culture du Leadership dans le Sanguié Burkina Fas Unité-Prgrès-Justice REGION DU CENTRE OUEST PROVINCE DU SANGUIE Cercle pur la Culture du Leadership dans le Sanguié DEUXIEME FORUM DES LEADERS DU SANGUIE Les 04 et 05 aût 2012 à Ténad et Kyn

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Allocations familiales après l'obligation scolaire - Etudiants

Allocations familiales après l'obligation scolaire - Etudiants Office des Régimes Particuliers de Sécurité Sciale Expéditeur ORPSS Rue Jseph II 47 BE-1 BRUXELLES crrespndant e-mail service PRESTATIONS FAMILIALES numér de cmpte BE91 96 149 1276 bureau BRUXELLES date

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES A CPE LYON REGLEMENT PEDAGOGIQUE et REGLEMENT INTERNE

REGLEMENT DES ETUDES A CPE LYON REGLEMENT PEDAGOGIQUE et REGLEMENT INTERNE REGLEMENT DES ETUDES A CPE LYON REGLEMENT PEDAGOGIQUE et REGLEMENT INTERNE Année universitaire 2011 / 2012 Cursus cncernés : CGP / ETI /IRC Cntact : Mamadu Traré / trare@cpe.fr Date d émissin : septembre

Plus en détail

Mode d'emploi pour bien démarrer avec MOODLE

Mode d'emploi pour bien démarrer avec MOODLE Mde d'empli pur bien démarrer avec MOODLE Cmment entrer dans Mdle? Clément LIEVRE 30 aût 2008 Si vus êtes enseignant, se cnnecter (butn "Cnnexin" en haut à drite) avec sn identifiant et sn mt de passe

Plus en détail

Contrat d agrément du conducteur

Contrat d agrément du conducteur 2012 Unin Natinale pur l Utilisatin de Chiens de Ruge Cntrat d agrément du cnducteur UNUCR Unin Natinale pur l Utilisatin de Chiens de Ruge CA du 6 avril 2012 Adpté par AG du 27 mai 2012 Intrductin Les

Plus en détail

. Le calendrier des tâches du directeur. 1. le domaine pédagogique. la prérentrée

. Le calendrier des tâches du directeur. 1. le domaine pédagogique. la prérentrée 1. le dmaine pédaggique. Le calendrier des tâches du directeur la prérentrée rencntrer l'ien et l'équipe de circnscriptin, rencntrer le maire et ses adjints accueillir les nuveaux cllègues avec le matériel

Plus en détail

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription Cursus Spa Manager Prgramme pédaggique Saisn 2012 Objectif de la frmatin Dans un cntexte de pleine crissance, les entreprises du secteur du bien être snt à la recherche d un persnnel hautement qualifié,

Plus en détail

MASTER JMD ERASMUS PLUS Master Dynamics of Cultural Landscapes and heritage Management 2016-2018

MASTER JMD ERASMUS PLUS Master Dynamics of Cultural Landscapes and heritage Management 2016-2018 MASTER JMD ERASMUS PLUS Master Dynamics f Cultural Landscapes and heritage Management DOSSIER DE CANDIDATURE ETUDIANT 2016-2018 Date limite des candidatures burses Erasmus Mundus : 1er MARS 2016 Candidature

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

I. Mission du Département et Contexte

I. Mission du Département et Contexte TERMES DE REFERENCE Titre : Recrutement d un cnsultant natinal pur le dévelppement de la stratégie natinale de gestin de la pêcherie thnière. Département : Prgramme Marin Prjet : MG0940.01 Tuna Fisheries

Plus en détail

Liège, le 15 janvier 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/004

Liège, le 15 janvier 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/004 Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 15 janvier 2015

Plus en détail