TECHNIQUES EXPÉRIMENTALES Document d accompagnement de la séance de travaux pratiques n o 5. Ampoules en série

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TECHNIQUES EXPÉRIMENTALES Document d accompagnement de la séance de travaux pratiques n o 5. Ampoules en série"

Transcription

1 Licence L1 Domaine Sciences, Technologie, Santé Année 2015/ er semestre TCHNIQUS XPÉRIMNTALS Document d accompagnement de la séance de travaux pratiques n o 5 Ampoules en série «Je n hésite pas à le dire, cette masse en apparence inerte, cet assemblage bizarre, cette pile [...] est, quant à la singularité des effets, le plus merveilleux instrument que les hommes aient jamais inventé, sans en excepter le télescope et la machine à vapeur.» ARAGO 1 I. Organisation de la séance I.1. Objectif L objectif de cette séance est : 1. de comprendre la notion de point de fonctionnement nominal ; 2. de régler la luminosité d une ampoule électrique ; 3. d analyser correctement l effet de la mise en série d ampoules et éléments résistifs ; 4. de réaliser un montage électrique correspondant à un schéma donné, selon la nomenclature consacrée. I.2. Matériel Vous disposez sur votre table de tout le matériel nécessaire. Tout échange avec les tables voisines est proscrit. Vérifiez la liste du matériel en entrant et en sortant de la salle. Il doit y avoir présents sur votre table : 1 alimentation stabilisée ; 2 lampes à incandescence 6V0.1A ; 3 résistors dont la résistance nominale vaut 47 Ω ; 1 potentiomètre dont on peut fixer la résistance à toute valeur comprise entre 4 Ω et 250 Ω ; un support à composants. n outre, vous trouverez à votre disposition dans la salle les câbles électriques dont vous aurez besoin pour réaliser vos montages. Utilisez toujours les câbles les plus courts pour connecter les composants, en choisissant leur couleur de façon à ce que le montage soit facilement lisible François ARAGO ( ), physicien français, au sujet de la pile électrique d Alessandro VOLTA, in Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l Académie des Sciences, publiées d après son ordre sous la direction de M. J.-A. Barral, tome premier, pp (Paris, Gide et J. Baudry, 1854). Le texte original est accessible sur internet à l adresse suivante : 2. On évitera ainsi de connecter un câble noir à une embase rouge...

2 I.3. Valeur nominale : définition Sur la plupart des composants électriques, on trouve inscrite la tension nominale. il s agit de la tension U nom sous laquelle le fabricant d un appareil estime qu il doit fonctionner. Une tension supérieure est susceptible de raccourcir sa durée de vie, voire de le détruire, aussi fautil s efforcer de ne pas dépasser sa valeur nominale. d une autre côté, une tension inférieure à sa valeur nominale risque d empêcher le fonctionnement normal de l appareil. On trouve aussi parfois inscrite l intensité nominale, c est-à-dire l intensité I nom du courant qui doit en principe la traverser, dans des conditions normales de fonctionnement. nfin il est aussi souvent indiqué la puissance nominale, la puissance P nom que la lampe dissipe dans les conditions normales de fonctionnement. Dans le cas d un dipôle ohmique comme l est essentiellement une lampe à incandescence, ces trois grandeurs sont reliées par la relation suivante : P nom = U nom I nom. Si l une des grandeurs électrique (tension, intensité ou puissance) est égale à sa valeur nominale alors les autres grandeurs le sont en principe 3 aussi. II. Lampe à incandescence On cherche ici à découvrir comment varie l éclairement d une lampe en fonction selon son alimentation électrique. II.1. Valeurs nominales FIGUR 1 Description schématisée d une lampe à incandescence. (1) Ampoule de verre, aussi appelée bulbe. (2) Gaz inerte. (3) Filament de tungstène. (4) Fil conducteur (contact avec le plot central). (5) Fil conducteur (contact avec le culot). (6) Fil de support du filament. (7) Monture ou support en verre. (8) Culot (contact électrique) ; (9) Culot (pas de vis ou baïonnette, etc.). (10) Isolant. (11) Plot central (contact électrique). Lisez ce qui est gravé sur le culot de l ampoule à filament dont vous disposez pour en déduire : 3. Cette propriété sera démontrée ultérieurement en cours. 2

3 sa tension nominale ; son intensité nominale ; sa puissance nominale. Vous comparerez sa puissance nominale à celle des ampoules à incandescence dont on se sert pour éclairer une pièce domestique ; n hésitez pas à utiliser internet pour ce faire. II.2. Étude qualitative Important : ne jamais appliquer à la lampe une tension supérieure à 8 V. Réglez l alimentation stabilisée en source idéale de tension, en choisissant pour consigne la valeur nominale de la tension de la lampe. Validez ce réglage avec votre enseignant.e, puis connectez-y la lampe (figure 2). L 0 FIGUR 2 Lampe L 0 branchée seule à la source de tension. 1. Quel est l intensité du courant qui traverse la lampe? Pouvait-on le prévoir? 2. Comment varie la luminosité si vous diminuez la tension appliquée à la lampe? t si vous l augmentez (sans jamais dépasser 8 V )? 3. Comment varie l intensité du courant si vous diminuez la tension appliquée à la lampe? t si vous l augmentez (sans jamais dépasser 8 V )? III. Résistors en série I a I b (a) (b) FIGUR 3 Deux circuits série, l un (a) avec un unique résistor, l autre (b) avec deux. Comment I b se compare à I a? Pour appréhender les lois de l électricité, et en particulier la loi de Pouillet, on se propose de réaliser une petite expérience. On considère un circuit composé d un résistor et d une source idéale de tension. Si on rajoute, en série, un résistor identique, comment varie l intensité dans le circuit? Pour y répondre, procédez comme suit : 1. Réglez l alimentation stabilisée en source idéale de tension, en choisissant pour consigne 4,7 volts. Validez ce réglage avec votre enseignant.e, puis connectez-y ensuite un résistor. 2. Relevez le courant I a que débite l alimentation Désactivez l alimentation puis refaites le circuit, avec cette fois-ci 2 résistors en série. 4. Activez à nouveau l alimentation (toujours réglée en source idéale de tension à 4,7 volts), et relevez la nouvelle valeur I b du courant. Cette valeur vous semble-t-elle logique? 4. Inutile, pour une fois, d évaluer l incertitude : on fait une expérience qualitative. 3

4 IV. Lampes et résistors en série Pour intégrer les lois de l électricité, notamment sur la tension et le courant, vous allez dans un premier temps essayer de répondre à des questions sur des circuits électriques élémentaires, puis dans un second temps les réaliser afin de confirmer, ou infirmer, vos prédictions. Ceci amènera à une discussion générale sur les lois de l électricité, et permettra d améliorer votre intuition à ce sujet. Vous répondrez aux questions à la fois sur cet énoncé, mais aussi sur internet, à l adresse que votre enseignant.e vous communiquera. IV.1. Circuit n o 1 On considère le circuit série composé d un générateur de tension continue et d un résistor (R = 47 Ω) entourée de deux ampoules identiques L1 et L2. L ampoule L1 brille-t-elle : Q1-a aussi fort ; Q1-b plus fort ; Q1-c ou moins fort que l ampoule L2? L 1 R 0 L 2 FIGUR 4 Circuit n o 1. IV.2. Circuit n o 2 On considère le circuit série composé d un générateur de tension continue et d un résistor (R 0 = 47 Ω) en série avec un potentiomètre de résistance variable entre 0 Ω et 250 Ω, entourées de deux ampoules identiques L1 et L2. L R R var 1 0 L2 FIGUR 5 Circuit n o 2. On suppose que la potentiomètre est initialement réglé sur 0 Ω, de sorte qu on est ramené à la situation précédente. On augmente ensuite la valeur de la résistance du potentiomètre. L ampoule L1 brille-t-elle : Q2-a aussi fort ; Q2-b plus fort ; Q2-c ou moins fort qu auparavant? 4

5 L ampoule L2 brille-t-elle : Q2bis-a aussi fort ; Q2bis-b plus fort ; Q2bis-c ou moins fort qu auparavant? IV.3. Circuit n o 3 On considère le circuit série composé d un générateur de tension continue, de deux lampes toujours identiques L3 et L4, suivies d un résistor (R 0 = 47 Ω). L 3 L 4 R 0 L ampoule L3 brille-t-elle : Q3-a aussi fort ; Q3-b plus fort ; Q3-c ou moins fort que l ampoule L4? IV.4. Circuits n o 4a, n o 4b, n o 4c L FIGUR 6 Circuit n o 3. On considère les 3 circuits série de la figure 7. R 0 3 L 4 R 0 L L 4 R 0 3 L 3 L 4 R 0 R 0 (a) (b) (c) FIGUR 7 Circuits n o 4. Q4 Classer les circuits n o 4a, n o 4b et n o 4c en fonction de la brillance relative de l ampoule L3. A priori (mais c est à vous de le déterminer), il est possible que la brillance soit la même dans différents circuits. IV.5. Réalisation expérimentale et analyse des observations Réaliser successivement les circuits numérotés de 1 à 4, en réglant l alimentation stabilisée pour délivrer une tension de 12 volts. Comparer les résultats expérimentaux à vos prédictions théoriques, matérialisées par vos réponses aux questions. Votre enseignant.e fera un résumé des observations et vous amènera à réviser, le cas échéant, vos conceptions initiales. 5

Chapitre 1 : Le circuit électrique.

Chapitre 1 : Le circuit électrique. Chapitre 1 : Le circuit électrique. Items Connaissances Acquis Un générateur est nécessaire pour qu une lampe éclaire, pour qu un moteur tourne. Un générateur transfère de l énergie électrique à une lampe

Plus en détail

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Mots-clés : conducteurs, semi-conducteurs, photovoltaïques Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Contexte du sujet : L énergie solaire pourrait produire 20 fois les besoins énergétiques

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : 1) Observer les plaquettes d appareils électriques suivantes et relever les indications utiles pour un utilisateur quelconque : Four électrique

Plus en détail

La puissance électrique

La puissance électrique Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie La puissance électrique Fiche élève 1/5 Objectifs : o Comparer le produit de la tension d utilisation U appliquée aux bornes d une lampe par l'intensité I

Plus en détail

CORRECTION ACTIVITÉ 1

CORRECTION ACTIVITÉ 1 CORRECTION ACTIVITÉ 1 Éclairage du couloir d'une habitation. Conversion d énergie Activité : Étude des différentes lampes existantes Problème posé : Comment optimiser la du système d éclairage du couloir

Plus en détail

Résumé du commentaire audio : Lesdipôles que vous avez couramment utilisez sont par

Résumé du commentaire audio : Lesdipôles que vous avez couramment utilisez sont par 1 2 Résumé du commentaire audio : Lesdipôles que vous avez couramment utilisez sont par exemples des lampes, des piles (générateurs), des résistors (ou conducteurs ohmiques) etc 3 Résumé du commentaire

Plus en détail

TECHNIQUES EXPÉRIMENTALES Document d accompagnement de la séance de travaux pratiques n o 7. Lois des circuits illustrations

TECHNIQUES EXPÉRIMENTALES Document d accompagnement de la séance de travaux pratiques n o 7. Lois des circuits illustrations Licence L1 Domaine Sciences, Technologie, Santé Année 2017/2018 1 er semestre TECHNIQUES EXPÉRIMENTALES Document d accompagnement de la séance de travaux pratiques n o 7 Lois des circuits illustrations

Plus en détail

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS En classe de 5 ème : Comprendre, réaliser et représenter un circuit électrique simple Comprendre ce qu est un courant électrique et déterminer le sens du courant dans un circuit électrique Distinguer conducteur

Plus en détail

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Plan Introduction: I Mesurer avec un multimètre Mesure de l intensité Mesure de la tension II Pour aller plus loin Mesures en courant continu. Rappels

Plus en détail

CH II Intensité et tension en courant continu

CH II Intensité et tension en courant continu CH II Intensité et tension en courant continu I) Les différentes formes de montage de récepteurs : 1) Le montage en série : Dans un montage en série, les différents récepteurs sont montés les uns à la

Plus en détail

Electricien - automaticien SIIC 1

Electricien - automaticien SIIC 1 Electricien - automaticien SIIC 1 Rôle de la situation: Apprentissage Intégration Rôle de l'évaluation: Formative Certificative Étudiant:...... Professeur:...... Constitution d'un dossier électrotechnique

Plus en détail

3) Cet appareil produit quel genre de courant (continu ou alternatif)? Expliquer votre choix.

3) Cet appareil produit quel genre de courant (continu ou alternatif)? Expliquer votre choix. EXERCICES SUR L INTENSITÉ & LA TENSION DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 1) Donner la lecture de la mesure. 2) Quelle est la nature de la grandeur mesurée? 3) Cet appareil produit quel genre de courant

Plus en détail

ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR

ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR Nom : Prénom : Classe : Date : Fiche élève 1/ 6 Physique Chimie ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR Objectifs : - Établir la loi d Ohm à l aide d un tableur-grapheur

Plus en détail

Le moteur électrique

Le moteur électrique Le moteur électrique But Étudier la transformation d énergie potentielle électrique en énergie mécanique. Étudier le rendement d un moteur électrique. Méthode À l aide d un moteur électrique, élever une

Plus en détail

SIGNAUX LUMINEUX. Bien indiquer la puissance des piles et la résistance des ampoules

SIGNAUX LUMINEUX. Bien indiquer la puissance des piles et la résistance des ampoules Séance 1 SIGNAUX LUMINEUX Défi : Boule et Bill n ont pas été très polis, ils sont punis et doivent rester chacun chez soi Ils inventent un système de signaux lumineux pour communiquer. Fais le dessin ou

Plus en détail

SCIENCES L ELECTRICITE CM1

SCIENCES L ELECTRICITE CM1 SCIENCES L ELECTRICITE CM1 Compétence 3 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner - Manipuler et expérimenter, formuler

Plus en détail

Fiche descriptive de l activité

Fiche descriptive de l activité Fiche descriptive de l activité Titre : Caractéristiques électriques du panneau solaire Classe : Terminale STI 2D Durée : 1h30 Type d activité (expérimentale, documentaire, ) : activité expérimentale Contexte

Plus en détail

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 2

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 2 Séquence ÉLECTRICITÉ en vue de la réalisation d un jeu électrique Cycle 2 delforge.philippe@ac-rouen.fr! 06 11 01 94 41 delforge.philippe@ac-rouen.fr 1 Séquence électricité - Fabrication d un jeu électrique

Plus en détail

TITRE : CHAUFFE QUI PEUT

TITRE : CHAUFFE QUI PEUT TITRE : CHAUFFE QUI PEUT Niveaux : 4ème Objectifs pédagogiques : Mobiliser des compétences acquises pour résoudre une situation complexe. Observer le comportement, le fonctionnement, la constitution d

Plus en détail

1. PROJET TECHNOLOGIQUE. 1.3 Description et représentation. http://robert.cireddu.free.fr/sin ÉTUDE DES MONTAGES DE BASE POUR LES APPAREILS DE MESURE

1. PROJET TECHNOLOGIQUE. 1.3 Description et représentation. http://robert.cireddu.free.fr/sin ÉTUDE DES MONTAGES DE BASE POUR LES APPAREILS DE MESURE 1. PROJET TECHNOLOGIQUE 1.3 Description et représentation Page:1/7 http://robert.cireddu.free.fr/sin ÉTUDE DES MONTAGES DE BASE POUR LES APPAREILS DE Objectifs de l activité pratique : Réaliser puis simuler

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 2 heures Sujet Lampe à incandescence et bilans thermiques...2 I.Lampe à incandescence en régime permanent...2 A.Détermination de la température

Plus en détail

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 3

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 3 Séquence ÉLECTRICITÉ en vue de la réalisation d un jeu électrique Cycle 3 delforge.philippe@ac-rouen.fr! 06 11 01 94 41 Séquence électricité - Fabrication d un jeu électrique Cycle 3 SOMMAIRE Fiche pour...

Plus en détail

Modèle des grains en électricité classe de 4 ème

Modèle des grains en électricité classe de 4 ème Modèle des grains en électricité classe de 4 ème François Connes, collège Feuchères de NIMES francois.connes@ac-montpellier.fr Remerciements... 1 Avant propos : la démarche suivie... 1 Mes objectifs (certes

Plus en détail

3- Mesurer l intensité du courant dans un circuit Faire le schéma du montage en utilisant les symboles normalisés.

3- Mesurer l intensité du courant dans un circuit Faire le schéma du montage en utilisant les symboles normalisés. 1 1 Connaître la grandeur et l unité de l intensité électrique. Faire un schéma d un circuit électrique et indiquer le sens du courant 1- Sens du courant et Nature du courant De nombreuses expériences

Plus en détail

ELEC 2. 1. Les éléments d une installation électrique domestique. 2de PRO 2TP S.P.C. / ACTIVITES 1/7 CONFORT DANS LA MAISON ET DANS L'ENTREPRISE

ELEC 2. 1. Les éléments d une installation électrique domestique. 2de PRO 2TP S.P.C. / ACTIVITES 1/7 CONFORT DANS LA MAISON ET DANS L'ENTREPRISE CONFOT DNS L MISON ET DNS L'ENTEPISE ELEC 2 Lycée des Métiers LEOND DE VINCI - 2015/2016 COMMENT POTÉE UNE INSTLLTION ÉLECTIQUE? 1. Les éléments d une installation électrique domestique CTIVITE 1 «Comment

Plus en détail

APPAREILS DE MESURE. Grandeurs électriques

APPAREILS DE MESURE. Grandeurs électriques APPAREILS DE MESURE L objectif de cette manipulation est de prendre en main des appareils de mesure tels que des voltmètres ou oscilloscopes, mais aussi d évaluer leurs performances, leurs limites et surtout

Plus en détail

Le grand livre de l électricité

Le grand livre de l électricité Le grand livre de l électricité Thierry GALLAUZIAUX David FEDULLO Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11535-0 Les bases Figure 4 : Les groupements dʼéléments 17 Le grand livre de l'électricité Exemple :

Plus en détail

ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3

ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3 1 ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3 A- PROGRESSION CLASSIQUE Allumage d'une ampoule 3,5 V avec la pile plate. Allumage «loin de la pile» (avec des fils) dans le but ultérieur de réaliser un

Plus en détail

TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif»

TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif» Niveau 3 ème Physique Chimie Document du professeur 1/7 TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif» Connaissances Capacités

Plus en détail

Questionnaire : Notions d électricité et d électronique

Questionnaire : Notions d électricité et d électronique Questionnaire : Notions d électricité et d électronique 1. Qu est-ce que le courant électrique? ou Qu est ce qu un courant électrique? Cocher la ou les bonne(s) réponse(s) des forces électromagnétiques

Plus en détail

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude.

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude. Chapitre 3 : Mesure et ncertitude. Le scientifique qui étudie un phénomène naturel se doit de faire des mesures. Cependant, lors du traitement de ses résultats ce pose à lui la question de la précision

Plus en détail

Utilisation d un multimètre numérique

Utilisation d un multimètre numérique Fonctions Mesure des Tensions en courant continu Mesure des tensions en courant alternatif (non utilisé actuellement en automobile) Mesure des intensités en courant continu (maxi 10 A, suivant contrôleur)

Plus en détail

Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC

Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC Série 01 Connaissances professionnelles écrites Pos. Bases technologiques Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC Nom, prénom N de candidat Date......... Temps:

Plus en détail

MODULE. Problèmes. Monde construit par l homme. Programme. Matériel. Nombres de séances ELECTRICITE. Compétences visées. Conditions de réalisation

MODULE. Problèmes. Monde construit par l homme. Programme. Matériel. Nombres de séances ELECTRICITE. Compétences visées. Conditions de réalisation MODULE ELECTRICITE Cycle : Classe: II C.E.1/CE2 Monde construit par l homme Programme Circuits électriques alimentés par des piles : bornes, conducteurs et isolants Compétences visées Problèmes Faire briller

Plus en détail

Electricité au CP, CE1, CE2. Rappels théoriques et progressions

Electricité au CP, CE1, CE2. Rappels théoriques et progressions Electricité au CP, CE1, CE2 Rappels théoriques et progressions BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 Cycle 2 Découvrir le monde du vivant, de la matière et des objets : Ils distinguent les solides et les liquides

Plus en détail

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Objectifs : - Savoir que : o Le watt (W) est l unité de puissance o Le joule (J) est l unité de l énergie o L intensité du courant électrique

Plus en détail

DEFIS SCIENTIFIQUES. Je vous mets au défi de construire un jeu électrique de questions/réponses? Fiche réponse

DEFIS SCIENTIFIQUES. Je vous mets au défi de construire un jeu électrique de questions/réponses? Fiche réponse DEFIS SCIENTIFIQUES Je vous mets au défi de construire un jeu électrique de questions/réponses? Fiche réponse Démarche Des hypothèses, des représentations initiales. Illustration : travaux d'élèves/ photos...

Plus en détail

Si quelque chose n est pas clair, n hésitez pas à le demander!

Si quelque chose n est pas clair, n hésitez pas à le demander! PHYSQ 126, LEC B1 - Fluides, champs et radiation Examen partiel 2 - hiver 2012 Nom SOLUTIONS Numéro d étudiant.e Professeur Marc de Montigny Horaire Jeudi, 15 mars 2012, de 8h30 à 9h50 Lieu Pavillon McMahon,

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques des tensions fournies par les centrales électriques?

Quelles sont les caractéristiques des tensions fournies par les centrales électriques? 3ème Electricité 2 La tension Alternative Quelles sont les caractéristiques des tensions fournies par les centrales électriques? Objectifs Distinguer tension continue et tension alternative 2 Déterminer

Plus en détail

Evaluations. Complément au cours de didactique générale - Physique

Evaluations. Complément au cours de didactique générale - Physique Evaluations Complément au cours de didactique générale - Physique Rappel Evaluations formatives Evaluations certificatives Evaluations Evaluations formatives - objectifs pour l enseignant détection des

Plus en détail

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU LE COURT ELECTRQUE COTU 1- perçu historique de l'électricité Voir polycop 2- Le courant électrique l existe deux types de courant. EDF. faire tirages feuille exercice et T annexe Montrer effet induction

Plus en détail

Electricité au CP, CE1, CE2. Rappels théoriques et progressions

Electricité au CP, CE1, CE2. Rappels théoriques et progressions Electricité au CP, CE1, CE2 Rappels théoriques et progressions BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 Cycle 2 Découvrir le monde du vivant, de la matière et des objets : Ils distinguent les solides et les liquides

Plus en détail

Electricité. Maquette sécurité électrique 2 : Protection des personnes. Ref : 252 002. Français p 1. Version : 9007

Electricité. Maquette sécurité électrique 2 : Protection des personnes. Ref : 252 002. Français p 1. Version : 9007 Français p 1 Version : 9007 1 Description Ce module comprend - 1 boîtier «Interrupteur» - 1 boîtier «Machine à laver» - 1 «Mannequin» - 1 «sol» métallique avec connexion - 1 «sol» isolant - 1 «sol» tapis

Plus en détail

Chap1 : Intensité et tension.

Chap1 : Intensité et tension. Chap1 : Intensité et tension. Items Connaissances cquis ppareil de mesure de l intensité. Branchement de l appareil de mesure de l intensité. Symbole normalisé de l appareil de mesure de l intensité. Unité

Plus en détail

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:...

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:... Durée : 1 h 30 Série 2 TP 5 CENTRE D'INTERET CI 2 : Chaîne d'énergie Objectifs visés par rapport au programme : 2-1-1 Alimenter en énergie 2-1-2 Distribuer l'énergie 2-1-3 Convertir l'énergie et entraîner

Plus en détail

SEQUENCE ELECTRICITE: module de 7 séances

SEQUENCE ELECTRICITE: module de 7 séances SEQUENCE ELECTRICITE: module de 7 séances PROGRAMMES OFFICIELS CYCLE 2 : Les élèves réalisent des maquettes élémentaires et des circuits électriques simples pour comprendre le fonctionnement d'un appareil.

Plus en détail

SEANCE 1. Thème : «Comment sont branchés les appareils électriques à la maison?» Le secteur (arrivée près du compteur)

SEANCE 1. Thème : «Comment sont branchés les appareils électriques à la maison?» Le secteur (arrivée près du compteur) SEANCE 1 Thème : «Comment sont branchés les appareils électriques à la maison?» A l oral : Faire le parallèle entre : A la maison Le secteur (arrivée près du compteur) Les appareils électriques (TV, four,

Plus en détail

http://www.techniquesduson.com Didier Pietquin Août 2013 Mise en série, mise en parallèle?

http://www.techniquesduson.com Didier Pietquin Août 2013 Mise en série, mise en parallèle? http://www.techniquesduson.com Didier Pietquin Août 2013 Mise en série, mise en parallèle? Mise en parallèle, mise en série Voilà qui est bien souvent sujet à confusion. Voici plusieurs exemples vous permettant

Plus en détail

AUTOMOBILE : AIDE - MECANICIEN - TRAVAUX D ELECTRICITE

AUTOMOBILE : AIDE - MECANICIEN - TRAVAUX D ELECTRICITE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AUTOMOBILE

Plus en détail

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e Descriptif de l action : Semaine nationale des mathématiques 2015 Action académique liaison CM2-6 e Il s agit de proposer aux élèves d une classe de CM2 et d une classe de sixième associées de résoudre

Plus en détail

TP n 5 Raccordement d un chauffe-eau

TP n 5 Raccordement d un chauffe-eau But du TP : Découvrir les couplages étoile ou triangle des résistances Problématique : Vous devez raccorder le circuit électrique d un chauffe-eau à élément stéatite comportant 3 résistances de chauffe.

Plus en détail

En médecine, on la retrouve dans l électrocardiogramme.

En médecine, on la retrouve dans l électrocardiogramme. CHAPITRE 2 : LA TENSION ALTERNATIVE. Une ville, la nuit, brille de mille feux alimentés par le courant alternatif. Vers la fin du XIX ème siècle, le courant alternatif a supplanté le courant continu. C

Plus en détail

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS Transistor MO - introduction à la logique Transistor MO - introduction à la logique I. PARTI THORIQU I.1. Constitution et fonctionnement du transistor MO Un transistor MO (Metal Oxyde emiconducteur) est

Plus en détail

DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES CME2 : Comment sont alimentés nos appareils électriques? Sujet : Adaptateur de téléphone portable Ce document comprend : -

Plus en détail

Réalisation d un circuit électrique simple

Réalisation d un circuit électrique simple Réalisation d un circuit électrique simple Niveau de classe : CP Séquence sur l'électricité menée sur 4 séances Séance 1 : Comment allumer une ampoule avec une pile plate? 1 / 2 Objectifs Matériel Déroulement

Plus en détail

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Bureau d Étude d électronique Tronc Commun 1A :PET/PMP Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Responsables : Fanny Poinsotte Nicolas Ruty Lien Chamilo : http ://chamilo2.grenet.fr/inp/ courses/phelmaa13pmcpel9

Plus en détail

Ce document a été fabriqué par PDFmail (Copyright RTE Multimedia) http://www.pdfmail.com

Ce document a été fabriqué par PDFmail (Copyright RTE Multimedia) http://www.pdfmail.com I- LE COURNT ÉLECTRIQUE : 1) Nature du courant : Le courant électrique est un déplacement de charges électriques dans la matière. Dans les métaux, les porteurs de charges sont les ÉLECTRONS. Circulation

Plus en détail

SYNTHÈSE 1 er SEMESTRE

SYNTHÈSE 1 er SEMESTRE SYNTHÈSE er SEMESTRE Vous devez traiter le devoir ans l ordre du sujet. Séparer les questions (je ne prendrai pas en compte les réponses reportées à la fin du sujet) Identifier proprement les différentes

Plus en détail

Activités Pratiques EE

Activités Pratiques EE Activités Pratiques EE Nom : CI 4 Modélisation d une chaîne d énergie AP1 Titre SCOOTER EVT 3h00 Problématique L exigence de franchissement est-elle respectée pour le scooter EVT? Objectifs Modéliser le

Plus en détail

Circuits électriques alimentés par des piles

Circuits électriques alimentés par des piles MODULE Cycle : II /III Classe: CE1/CE2 Programme ELECTRICITE Monde construit par l homme Circuits électriques alimentés par des piles Compétences visées Faire briller une ampoule dans un circuit électrique

Plus en détail

Exercices sur l énergie et la puissance Module 2 : Phénomènes électriques Objectif terminal 4 : L énergie électrique

Exercices sur l énergie et la puissance Module 2 : Phénomènes électriques Objectif terminal 4 : L énergie électrique Date : Nom : Groupe : Résultat : / 76 xercices sur l énergie et la puissance Module : hénomènes électriques Objectif terminal 4 : L énergie électrique. Tu connais l intensité du courant circulant dans

Plus en détail

2.1 APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES

2.1 APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES ;aeslgjh jgbjgbjg ;aeslgjhlk bjgbjgb ;aeslgj sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh ;aeslgjhlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y ;aeslgj jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh

Plus en détail

Exercices Electricité

Exercices Electricité Exercices Electricité EL1 Champ électrique 1 Deux charges ponctuelles Soit une charge ponctuelle q1 27 C située en x 0 et une charge q2 3 C en x 1m. a) En quel point (autre que l infini) la force électrique

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 12 La puissance en triphasé et sa mesure. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 12 La puissance en triphasé et sa mesure. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECTRICITE Analyse des signaux et des circuits électriques Michel Piou Chapitre La puissance en triphasé et sa mesure Edition /03/04 Table des matières POURQUOI ET COMMENT? PUISSANCE DANS UNE LIGNE TRIPHASEE....

Plus en détail

Thème : Lumière et Tapisserie

Thème : Lumière et Tapisserie Groupe Date.. Thème : Lumière et Tapisserie Indice n 1 : une tapisserie bien abîmée Lors de notre dernière sortie à la Cité de la Tapisserie, nous avons réalisé la manipulation photographiée ci-contre.

Plus en détail

Electricité 4. Cours. Les résistances électriques. Quatrièmes. 4 ème. Qu est-ce qu une résistance et à quoi sert-elle?

Electricité 4. Cours. Les résistances électriques. Quatrièmes. 4 ème. Qu est-ce qu une résistance et à quoi sert-elle? 4 ème Electricité 4 Qu est-ce qu une résistance et à quoi sert-elle? Objectifs 1 Savoir utiliser un ohmmètre et le code des couleurs 2 Connaître l influence d une résistance dans un circuit 3 Connaître

Plus en détail

La production et le transport de l électricité

La production et le transport de l électricité Comment produire simplement une tension alternative? Connecter les deux bornes d une bobine à un oscilloscope À l aide d un moteur, faire tourner un aimant devant la bobine (doc ) Observer sur l oscillogramme

Plus en détail

CONCOURS D AIDE TECHNIQUE DE LABORATOIRE 1999 SPECIALITE B : SCIENCES PHYSIQUES ET INDUSTRIELLES

CONCOURS D AIDE TECHNIQUE DE LABORATOIRE 1999 SPECIALITE B : SCIENCES PHYSIQUES ET INDUSTRIELLES CONCOURS D AIDE TECHNIQUE DE LABORATOIRE 1999 SPECIALITE B : SCIENCES PHYSIQUES ET INDUSTRIELLES L épreuve est constituée d exercices de chimie (sur 10 points) et de physique (sur 10 points). Elle comporte

Plus en détail

BATTERIE D'UN VÉHICULE

BATTERIE D'UN VÉHICULE BATTERIE D'UN VÉHICULE Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Réaliser un circuit électrique d'après un schéma donné. Mesurer une tension électrique, une intensité électrique

Plus en détail

PSY C3 Eléments de statistique

PSY C3 Eléments de statistique PSY C3 Eléments de statistique Responsables : Amandine Penel & Fabrice Guillaume Maîtres de conférence en Psychologie Cognitive penel@up.univ-mrs.fr guillaume@isc.cnrs.fr semaine du 4 Sept semaine du oct

Plus en détail

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 Classe : 4 ème PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 Section linguistique : toutes Matière : Sciences Physiques Nom de l'enseignant : Mme GOULARD Langue d enseignement : français Nombre d heures hebdomadaires

Plus en détail

Lois de l électrocinétique

Lois de l électrocinétique Retour au menu! Lois de l électrocinétique 1 Courant électrique 1.1 Notion de courant n conducteur est un matériau contenant des charges libres capables de se déplacer. Dans les électrolytes les charges

Plus en détail

CLASSE DE SECONDE. Enseignement d Exploration PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE

CLASSE DE SECONDE. Enseignement d Exploration PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE CLASSE DE SECONDE Enseignement d Exploration Création et Innovation Technologique Dossier de Travail PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE En vous basant sur des recherches Internet et les

Plus en détail

Séquence 12 : production d énergie électrique Cours niveau troisième

Séquence 12 : production d énergie électrique Cours niveau troisième Séquence 12 : production d énergie électrique Cours niveau troisième Objectifs : - Comprendre le principe de fonctionnement d une centrale électrique - Comprendre le rôle et le fonctionnement de l alternateur

Plus en détail

! " #$ % &' ( Quelle est la tension délivrée par une telle pile? Combien de volt faut-il pour déclencher un éclair d orage?

!  #$ % &' ( Quelle est la tension délivrée par une telle pile? Combien de volt faut-il pour déclencher un éclair d orage? ! " #$ % &' ( Quelle est la tension délivrée par une telle pile? Combien de volt faut-il pour déclencher un éclair d orage? La tension électrique aux «bornes du cœur» a-t-elle une valeur constante? Comment

Plus en détail

Essais électriques d un transformateur monophasé

Essais électriques d un transformateur monophasé Essais électriques d un transformateur de tension La machine utilisée est un Transformateur de sécurité monophasé protégé de marque «Legrand» référencé 42722. Des bornes double puits permettent un raccordement

Plus en détail

LE COURANT ELERCTRIQUE

LE COURANT ELERCTRIQUE Chapitre - II - LE COURNT ELERCTRIQUE Situation problème La lampe de Mr li La pile de la lampe torche de Monsieur li est épuisée, la lampe ne s allume plus. Monsieur li à vue dans sont cours de physique

Plus en détail

Chapitre 5 : LES CAPTEURS ET DETECTEURS

Chapitre 5 : LES CAPTEURS ET DETECTEURS Chapitre 5 : LES CAPTEURS ET DETECTEURS C est à partir du moment ou l on à su détecter une grandeur physique et exploiter sa variation que l on a pu faire des systèmes automatiques qui s auto contrôlent

Plus en détail

Chapitre 1. Les cours. Vous n êtez pas un(e) scribe

Chapitre 1. Les cours. Vous n êtez pas un(e) scribe Chapitre 1 Les cours 1 Vous n êtez pas un(e) scribe Asseyez-vous et faites un bilan de vos dernières journées de cours. Vous avez certainement pris une grande quantité de notes, au moins autant que ce

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012 UN TRAIN A PRENDRE. (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012 UN TRAIN A PRENDRE. (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc) UN TRAIN A PRENDRE (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 Narration de séance et productions d élèves... 6 1 Fiche professeur UN TRAIN

Plus en détail

Câblage des portes logiques

Câblage des portes logiques Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Câblage des portes logiques Domaine d application : Les systèmes logiques Type de document : Travaux Pratiques Classe : Première

Plus en détail

ELECTRICITE ET ELECTRONIQUE GENERALES

ELECTRICITE ET ELECTRONIQUE GENERALES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ELECTRICITE

Plus en détail

I Open Résa. Sommaire :

I Open Résa. Sommaire : I Open Résa Sommaire : I Open Résa... 1 Définition :... 2 Identification... 3 Création d un nouveau dossier :... 8 Première méthode :... 10 Seconde méthode :... 10 Ajout d éléments à la proposition :...

Plus en détail

AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA

AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA Questionnaire pour le fonctionnement général du conseil d administration Cette autoévaluation a pour but de faire le point après

Plus en détail

Circuits triphasés équilibrés

Circuits triphasés équilibrés Chapitre 3 Circuits triphasés équilibrés Les circuits triphasés forment la base du réseau de distribution de l électricité. On se sert de circuits triphasés entre les génératrices et les réseaux industriels

Plus en détail

La couleur des étoiles (La loi de Wien)

La couleur des étoiles (La loi de Wien) FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 6 La couleur des étoiles (La loi de Wien) Type d'activité Activité documentaire et utilisation de TIC Notions et contenus du programme de 1 ère S Largeur

Plus en détail

Questions liées au cours (barème : 5 points (2,5 + 2,5)

Questions liées au cours (barème : 5 points (2,5 + 2,5) Institut Galilée Année 2011-2012 Administration Système Master Informatique 1 F.I. Informatique 2 eme ` année Master Image et Réseau 1 Partiel d Administration Système 10 mai 2012 9h00 12h00 (durée : 3h00)

Plus en détail

Une grandeur électrique : la tension

Une grandeur électrique : la tension Chapitre 7 Une grandeur électrique : la tension Programme officiel Connaissances La tension électrique aux bornes d un dipôle se mesure avec un voltmètre branché en dérivation à ses bornes. Unité de tension

Plus en détail

4 Le courant électrique

4 Le courant électrique 4 Le courant électrique 4.1 La nature du courant électrique Expérience : Le circuit de la figure suivante n est pas fermé : A - + B - + V- 3000 V Figure.30 Transport d électrons On met alors en contact

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 06 heures SESSION 2014 ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE Le sujet est composé de trois problèmes (A, B, et C) pouvant être traités de façon indépendante. Il comporte

Plus en détail

Guide de l enseignant

Guide de l enseignant Le Centre de Découverte des Sciences de la Terre (CDST) Conseil Général de Martinique Guide de l enseignant Exposition : Qu y a-t-il derrière la prise? Conçue et réalisée par la Cité des Sciences et de

Plus en détail

NOTION D'ELECTRICITE LES GRANDEURS ELECTRIQUES LES CIRCUITS ELECTRIQUES LA SECURITE ELECTRIQUE EVALUATIONS

NOTION D'ELECTRICITE LES GRANDEURS ELECTRIQUES LES CIRCUITS ELECTRIQUES LA SECURITE ELECTRIQUE EVALUATIONS NOTION D'ELECTRICITE S LA NOTION D ELECTRICITE Petite expérimentation Frottez un petit objet plastique (par exemple un stylo à bille en plastique) sur votre chevelure. Juste après le frottement, faites

Plus en détail

Sources - Techniques de projection - Lentilles

Sources - Techniques de projection - Lentilles TPC2 TP - Sciences Physiques Sources - Techniques de projection - Lentilles Objectifs généraux de formation Formation disciplinaire - Capacités exigibles Caractériser une source lumineuse par son spectre.

Plus en détail

Les bases de l électricité

Les bases de l électricité Électricité Les bases de l électricité Livret 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) Lois fondamentales Mise à jour février 2009 *FC1257061.0* 125706 FC 1.0 C entre N ational d E nseignement et de F

Plus en détail

Mode d emploi. Détecteur de mouvement Swiss Garde. 320 HF Montage mural

Mode d emploi. Détecteur de mouvement Swiss Garde. 320 HF Montage mural Mode d emploi. Détecteur de mouvement Swiss Garde 320 HF Montage mural Attention! Une intervention sur le réseau 230V doit toujours être effectuée par une personne compétente. Avant de commencer l installation

Plus en détail

Série M Guide rapide d utilisation

Série M Guide rapide d utilisation Série M Guide rapide d utilisation Insérez le livret ici Balance de comptoir de vente au détail Ce livret décrit les fonctions qui sont utilisées régulièrement. Pour plus de détails sur ces fonctions et

Plus en détail

[2016][AA1] Consignes

[2016][AA1] Consignes [2016][AA1] Consignes Consignes pour le bilan architecture d'août 2014 {EPITECH.} 2016_AA1_Consignes.docx Description du document Titre [2016][AA1] Consignes Date 07/12/2014 Auteur Responsable E-Mail Julien

Plus en détail

UTILISATION DU MULTIMETRE EN AMPEREMETRE.

UTILISATION DU MULTIMETRE EN AMPEREMETRE. O.P. 4 : UTILISATION DU MULTIMETRE EN AMPEREMETRE. FICHE DE TECHNOLOGIE INTENSITE symbole R Résistance Ω symbole U Tension V Voici deux notions importantes que nous maîtrisons. Il reste la troisième :

Plus en détail

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Hervé Maisonneuve Paris, 14 octobre 2010 1 Pré-test Mémoire : définition? Pourquoi un mémoire? Comment choisir un sujet,

Plus en détail

Attention! : Lorsque vous verrez ce symbole avant une question, la présence du professeur est obligatoire.

Attention! : Lorsque vous verrez ce symbole avant une question, la présence du professeur est obligatoire. Page!1!sur!6! Contexte : Dans le cadre d un nouveau contrat de maintenance chez un particulier situé à Metz, vous intervenez sur une chaudière au sol gaz de marque Atlantic. Afin de prendre le nouveau

Plus en détail